Soutenez le forum !
1234
Partagez

Artifices et Zombies

Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Artifices et Zombies Empty
Mer 25 Nov 2020 - 0:05


A chaque jour suffit sa peine comme on a le dit bien si souvent… Et bien il faut croire que le lieutenant blondinet n’avait pas eu son lot de peine pour la journée. En quête permanente de progression, les efforts du Bakuhatsu s’étaient finalement faits remarqués, lui valant une promotion au prestigieux rang de lieutenant du Teikoku, ces shinobis d’élites que l’on retrouve juste derrière l’empereur et les capitaines dans la hiérarchie militaire de l’empire du feu.

Ce nouveau avait emmené avec lui son lot de responsabilités, dans des secteurs un peu plus critique pour l’empire, mais avait aussi déchargé le blondinet d’une bonne partie de ses responsabilités de soldat, du moins sur le papier, mais le blondinet mordu de travail comme il est ne comptais nullement commencer à se la couler douce a cause de quelques nouveaux privilèges.

Comme d’habitude en fin d’après-midi, le blondinet se rend aux terrains d’entrainements du Teikoku, pour se livrer à un entrainement plusieurs fois plus consistant que celui qu’il a pour habitude d’effecteur chaque matin dans son appartement.

Spoiler:
 

_________________
Teikoku Rassemblement:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Artifices et Zombies Empty
Mer 25 Nov 2020 - 17:24



Décidément, les terrains d'entraînement étaient riches en rencontres hautes en couleur - c'était là le constat du profanateur, après s'y être aventuré par deux fois, laissant au hasard le soin de lui trouver un partenaire. Sur deux passages, il avait su tomber sur deux profils très différents et intrigants. Si la pratique de se mélanger spontanément aux autres ne lui ressemblait guère, force était de constater qu'elle portait ses fruits. La confrontation était le seul moyen de faire ressortir ses failles, et en l'absence de réelle intégration dans sa nouvelle unité, il trouvait son bonheur dans les vastes rangs des amoureux de l'effort de l'Empire.

Cette fois, il opta pour l'un des terrains vagues plus simplistes à proximité des baraquements de la capitale, similaire à celui où il avait affronté Akira plus tôt. S'il avait laissé tomber son petit plastron, c'était pour se vêtir littéralement de son habituel accoutrement, minus sa veste. Quitte à s'entraîner, autant le faire dans une tenue qu'il risquait très certainement de porter dans le cadre d'un combat impromptu, auquel il n'aurait pu se préparer.

Tenue

Gilet doublé, pantalon, chaussures, jambières et gants. À cela, il avait ajouté son habituel ceinturon, auquel son sabre était rengainé, ainsi que sa large sacoche de shinobi; sans oublier les multiples et nébuleux parchemins glissés à l'arrière. Cette tenue révélait ses bras, et donc ce qui se trouvait tatoué à même sa peau... d'autres sceaux. Il était équipé jusqu'aux dents, et c'était bien là sa marque de fabrique: toujours prêt à s'adapter à ce qui lui tombait dessus, toujours avoir l'outil adéquat.

Autour de lui, il n'y avait que quelques têtes, dont aucune qu'il ne reconnût à première vue. La poignée de soldats en présence s'entrainaient déjà en tandem pour la plupart; ainsi, il décida de les laisser tranquilles. Du coin des yeux, il perçut cependant un tout petit bonhomme, probablement jeune adolescent. Au vu de son échauffement actuel, il était bien costaud pour son âge - il ferait probablement l'affaire. Après tout, Kamui s'était déjà entrainé avec des femmes de sa taille, tout à fait capables de se défendre.

Il s'approcha donc du marmot blondinet, sans se douter de son véritable âge. S'il le dominait de toute sa stature, en sa vertu de grande perche, il n'était pourtant pas bien plus vieux dans les faits... et il était même inférieur à lui, hiérarchiquement.

« Enchanté, je suis Damahara Kamui, Soldat de l'Empire. »

Il s'inclina subrepticement, penchant la tête sans pour autant détourner les yeux de la tête blonde, pour le saluer.

« Désireriez-vous un peu de compagnie, pour votre entraînement d'aujourd'hui ? »

Le profanateur avait tiré le bras du bandit manchot; que lui réservait le vaste monde des shinobis, pour cette fois ? Nul doute qu'il serait à nouveau le témoin d'une faculté aussi exotique qu'attrayante; les camps d'entraînement ne l'avaient jusqu'à présent jamais déçu, sur ce point.

_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Artifices et Zombies Empty
Mer 25 Nov 2020 - 19:13


Il n’était pas inhabituelle que le blondinet se fasse interrompre par une connaissance ou même inconnu afin de pouvoir s’entrainer ensemble, en général il s’agissait en réalité d’une invitation à un petit combat, c’était là la beauté de cet endroit, et quoi de mieux qu’on bon combat pour véritablement progresser.

Très vite alors que le Bakuhatsu commençait à peine son échauffement, il fut interrompu par un individu qu’il ne connaissait pas encore, un soldat de l’empire donc. Sa gestuelle, sa façon de parler, tout chez lui laissait présager qu’il s’agissait d’un bourge aristocrate. Etait-il seulement originaire du pays du feu ?!

- Yo Kamui, moi c’est Bakuhatsu King, lieutenant de l’unité coloniale, enchanté.

Le blondinet fit comme son interlocuteur et s’inclina autant vers l’avant, ne sachant pas tout a fait comment ce genre de choses marchait chez les aristocrates.

- Absolument, un partenaire d’entrainement n’est jamais de refus.

Le blondinet adressa un grand sourire au Damahara, affichant clairement sa joie de pouvoir s’entrainer avec lui en ce début de soirée, mais il était aussi bien content de faire la connaissance d’un soldat du feu, un potentielle recrue pour son unité peut être.

- Du coup Kamui, tu as déjà rejoint une unité ?! Si ce n’est pas encore le cas, sache que les portes de l’unité coloniale sont ouvertes, nous recherchons activement des nouveau membres.

King profita de cette nouvelle rencontre pour tenter immédiatement de renforcer l’effectif de l’unité la plus déserte du Teikoku en cette période.

- Aussi… Tu es vraiment un mec d’ici ?! ici genre Hi… Parce que ta façon de parler est vraiment trop glauque haha, on se croirait dans un château ancien.

Mimant une tête de zombie, le blondinet illustrait ses propos sans trop savoir à qui ni à quoi il aurait certainement à faire dans ce comment avant de rigoler un coup et d’enchainer.

- enfin bref on commence quand tu veux.

_________________
Teikoku Rassemblement:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Artifices et Zombies Empty
Mer 25 Nov 2020 - 21:22



Ainsi, il avait affaire à un lieutenant. Le petit homme ne payait décidément pas de mine, pour quelqu'un qui le surplombait d'un étage dans la hiérarchie du Teikoku. Les apparences pouvaient difficilement être plus trompeuses; celui qu'il pensait être un jeunot prometteur était un guerrier accompli, au sein de l'une des unités valorisant le plus la force au combat qui plus est - un partenaire d'entrainement idéal pour l'agent qu'il était, bien moins versé dans l'art de l'affrontement direct. En s'en tenant à ses limites, du moins, car au-delà...

Le jeune lieutenant s'enquit de sa situation actuelle, le tirant de ses songes. Pour dire vrai, il n'avait pas encore de validation concrète quant à son intronisation au sein de son unité; mais quand bien même il en avait une, il préférerait garder le secret pour le moment. Après tout, il s'agissait de l'Unité Impériale. Le gant de velours de la main d'acier de l'Empereur, qui la protégeait du sang de ceux qu'il désirait faire disparaître.

« Je ne suis encore qu'un simple soldat sans affectation, mais je considérerai ton offre. J'hésite encore à vrai dire. »

Faux, et faux. Mais il valait mieux adopter un peu de tact pour aborder cette nouvelle connaissance, quitte à lui parler plus ouvertement plus tard. Le premier pas était en tout cas fait: Kamui avait laissé tomber le vouvoiement, et les usages plus soutenus qui semblaient déranger son ami Bakuhatsu, ce sur quoi il rebondit en souplesse, fidèle à lui-même.

« Né, nourri et élevé au Pays du Feu. Ma famille a toujours été assez haut placée, alors j'ai pris le pli assez vite. Dans le doute, je préfère vouvoyer, histoire de n'offenser personne. Je laisse tomber ça avec plaisir. »

Suite au signal de King, le soldat opina doucement du chef, acceptant l'honneur que son adversaire du jour lui accordait. Il s'échauffa promptement, activant ses articulations méticuleusement, mais sans trainer. Le Bakuhatsu était encore chaud, pas question de le laisser refroidir. Hors de question de gâcher ce repas, songea-t-il.

« Allons-y. »

Sur cette entame, il dégaina comme un cowboy, tirant un kunai de sa sacoche en un tournemain. Tandis que l'arme virevoltait à ses côtés, il composa une très brève série de signes incantatoires, avant de rattraper le projectile au vol. Dès lors qu'il entra en contact avec sa main, un sceau s'inscrit sur son manche bandé, à l'abri du regard du Bakuhatsu; et aussitôt, Kamui le lança vers le torse de son adversaire.

Puis, tandis qu'il s'approchait de lui, il forma un seul et unique mudrâ: celui de l'activation, faisant littéralement exploser le kunai dans l'espoir d'emporter King dans la déflagration, et de lui infliger les premiers dégâts. De plus, l'explosion provoquerait un mince nuage de fumée. Simplet, facile à dégager ou à fuir, il servirait simplement à jeter le doute sur son opposant.

La couverture parfaite pour les deux senbon qui volaient droit dans sa direction, au niveau de l'endroit où se trouvaient ses jambes avant l'explosion.




_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Artifices et Zombies Empty
Mer 25 Nov 2020 - 22:50


Un Hijin pure souche alors, ça fait toujours plaisirs. Le Damahara ne se fit pas prier pour entamer le combat après que les shinobis ait fini de prendre quelques de distance et qu’il ait terminé de s’échauffer brièvement.

Le soldat se lança dans un enchainement rapide de mudras après avoir envoyé planer un kunai dans les aires, aucune n’en résulta pourtant visiblement sur le coup, la manœuvre de Kamui avait réussi a tromper la vigilance du blondinet pourtant bien concentré sur ses faits et gestes.

Voyant le Kunai fuser dans sa direction, King s’arma lui aussi d’un Kunai prêt à parer celui de son adversaire, ne se doutant pas du subterfuge de ce dernier. C’est seulement au dernier moment lorsque tout près de lui le sceau apposé sur le manche du kunai commençait a se désagréger de façon très menaçante que le blondinet prit conscience.

Heureusement King avait lui aussi une carte dans sa manche, a cette distance il était assez compliqué voire impossible d’avoir le temps de descendre sur ses appuis et pouvoir s’écarter de la menace du sceau à temps. Exception faite de la destruction pur et simple, ce genre de situations étaient celle ou le talent des artificiers Bakuhatsu brillaient le plus, il suffisait au blondinet de repérer une menace, et un temps de réaction pas encore totalement infime, mais considérablement réduit lui était nécessaire pour s’écarter en déclenchant tout simplement une explosion dans la direction souhaité, pour s’envoler loin du danger, et c’est ce que le blondinet fit.

Declachant une explosion reflexe depuis sa paume de main, King se propulsa hors de portée de l’attaque à l’explosif du Damahara. Le décalage du blondinet eu pour effet de voir les senbons de Kamui aller se planter dans terre.

Enchainant aussitôt, le manipulateur du Doton exécuta rapidement quelques mudras avant de projeter une rafale de 10 piques telluriques vers Kamui.


Resume:
 

_________________
Teikoku Rassemblement:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Artifices et Zombies Empty
Jeu 26 Nov 2020 - 19:54



Pour échapper à l'explosion, son adversaire en déclencha une autre. Ce phénomène, le Damahara le contempla sans laisser paraître la moindre surprise. Si lui avait essayé de faire de même avec l'un de ses sceaux, il y aurait probablement laissé quelques doigts; il avait donc affaire à une nature de chakra bien distincte, manipulée par un véritable adepte, comme son nom l'avait laissé deviner. Une faculté dont il ne pouvait qu'effleurer le potentiel destructeur, de ses songes les plus fous.

Il venait de faire la rencontre du Bakuton, façon Bakuhatsu. Le gnome blond lui sembla bien plus grand, tout à coup.

Sitôt qu'il s'était soustrait à l'explosion du profanateur, King avait formulé ses signes incantatoires pour amorcer la contre-attaque. Au lieu de faire appel à sa faculté unique, il choisit de plier la terre à sa volonté pour l'assaillir d'une volée d'une dizaine de piques rocheuses. Une donnée importante, puisqu'elle impliquait la maîtrise du Doton; et donc une possible maîtrise du champ de bataille dans son intégralité, ainsi qu'un panel défensif plus que solide...

Bien qu'il ne puisse jamais réellement le protéger de Kamui. À la suite d'un signe incantatoire, le Damahara brandit sa paume vers les piques qui l'approchaient, tous doigts déployés; et de celle-ci, un éclair jaillit, éclatant et sauvage. Zigzaguant, l'éclair vint à la rencontre des aiguilles rocheuses et les désintégra tout bonnement les unes après les autres, avant de s'évanouir en pleine course sans aller jusqu'au Bakuhatsu. La supériorité du Raiton s'illustrait là: par la pure puissance de la foudre, il avait annihilé l'assaut tellurique.

Ceci fait, il enchaîna sur un nouveau mudrâ. À ses côtés surgirent alors deux clones, en tous points identiques à leur invocateur. D'un simple coup d'oeil, il s'agissait là du clonage de l'ombre, étant donné que les clones étaient bel et bien matériels et vivants. Pourtant, il suffisait d'une pichenette pour comprendre qu'il ne s'agissait en aucun cas de doublures classique.

L'un des deux clones joignit ensuite les mains, s'attelant à la tâche dès son apparition. De son corps se mit à exsuder la foudre, qui s'amassa devant lui pour former un grand komainu électrique. Dès lors qu'il fut complet, l'animal éthéré s'élança d'un bond vers le jeune lieutenant, tous crocs sortis: ses intentions étaient claires et nettes, abattre ses canines intangibles sur le blondinet, et l'emporter dans un feu d'artifice foudroyant. Comparé à la bombe précédente, cette attaque était autrement plus sérieuse.

La faute à King. En dévoilant sa faculté secrète à son adversaire, il avait piqué son intérêt. Il voulait en voir plus. Il voulait savoir ce que ce lieutenant avait dans le ventre; Akira ne l'ayant pas déçu, ses attentes étaient d'autant plus élevées. Des attentes qui l'incitèrent à pousser le jeu encore plus loin.

« Échange. »

L'ordre avait été soufflé, assez bas pour échapper au Bakuhatsu au vu de la distance les séparant et du tumulte qui l'assaillait. Tandis que le Komainu chargeait et occupait l'attention du blondinet, les trois Kamui interchangèrent donc de place en toute hâte, et s'écartèrent de quelques pas les uns des autres. Ainsi, le Damahara se ménageait une couverture de confusion, et faisait en sorte que la destruction de l'un des clones ne puisse atteindre les deux « autres Kamui ».




_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Artifices et Zombies Empty
Ven 27 Nov 2020 - 14:23


Apres le Fuinjutsu, le Raiton, il faut croire les choses n’allaient pas en s’arrangeant pour King dans ce combat, en plus d’être assez pragmatique dans ses prises de décision, l’adversaire du blondinet maitrisait aussi une affinité qui prédominait naturellement sur celle du manipulateur de Doton. Le Damahara en fit d’ailleurs une nette démonstration en détruisant les projectiles rocheux de son adversaire en se servant de son chakra raiton, voilà qui promettait de pimenter le combat côté manipulateur Doton.

Kamui fait ensuite apparaitre as ses cotés deux copies parfaites de sa personne, avant que l’une d’entre elle ne balance une bête menaçante de nature raiton vers le lieutenant. Voyant la bête lui foncer dessus, King s’écarta une de plus de sa trajectoire en réalisant un grand bond sur le côté, malheureusement sur le coup il avait perdu de vue son adversaire un instant son adversaire, et pouvait un léger changement dans leur formation.

Un simple coup d’œil aussi méticuleux soit il était insuffisant pour différencier un kage bunshin de son créateur, le blondinet ne pouvait donc plus savoir sur le coup ou se trouvait le véritable Kamui, une grossière explosion rasant tout sur le champ de bataille aurait fait l’affaire en éliminant tous les adversaire d’un coup, mais préférant apprendre de son adversaire du jour, King préférait tenter de développer lui aussi sa prise de décision plutôt que sa puissance brut, du moins l’idée qu’il venait d’avoir était bien meilleur.

Exécutant dans son élan les mêmes mudras que précédemment, King envoya voler ses piques telluriques de façon conique face à lui de façon à ce que chaque Kamui ait à faire a au moins 3 de ceux-ci. L’offensive ne ferait pas bien mal, mais c’était un fait bien connu qu’un clone d’ombre se voyait détruire au moindre dégât reçu.

Le blondinet prend ensuite ses distances avant de faire apparaître lui aussi des clones de lui-même qui se dissipèrent chacun vers un flanc, prêt à se jeter sur les rescapées, qui sait ce que le Damahara leur réservait de plus.


Resume:
 

_________________
Teikoku Rassemblement:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Artifices et Zombies Empty
Sam 28 Nov 2020 - 12:56



La morsure du chien fut évitée de la même façon que sa précédente attaque, à l'aide d'une explosion propulsant le Bakuhatsu à l'abri. Si l'assaut n'avait pas été porteur des mêmes intentions retorses que l'on attribuait bien souvent aux manoeuvres du Damahara, c'était avant tout parce qu'il l'utilisait comme un outil de conditionnement et d'observation. Cette fois, nulle explosion n'avait accompagné les mouvements de King, et il s'était tiré de l'assaut du canidé électrique avec brio. Il n'avait donc pas systématiquement besoin de ses détonations pour se dérober à ses assauts - mais surtout, il dansait maintenant à son rythme.

Aux clones de Kamui, King répondit par un assaut groupé de petite envergure. L'intention était claire: le désarmer, sans même chercher à l'attaquer sérieusement. La guerre des ressources dans sa plus pure forme. À ce jeu, Kamui était maître, et il allait le faire savoir à son adversaire... qui venait d'ailleurs d'invoquer, à son tour, deux clones à ses côtés.

Deux actions simultanées eurent alors lieu, du côté du profanateur. D'une, Kamui envoya une bombe fumigène exploser au sol, libérant sa purée de pois à quelques pas de lui, empêchant King de visualiser ce qui se passerait alors du côté de son adversaire. De l'autre, l'un des clones de Kamui situés sur l'extrémité de leur formation expulsa de sa paume tendue le même éclair que précédemment pour protéger ses deux confrères des projectiles. Lui, en revanche, fut touché et explosa dans un crépitement se confondant dans celui de son attaque.

Il ne restait donc que deux Kamui, chose que King ignorait probablement encore à cause de la fumée formant un rideau face à lui. Dans cette situation, il sût immédiatement comment capitaliser sur son avantage d'initiative, et empêcher son adversaire d'agir à son aise. Il tira quatre kunai de sa sacoche, qu'il chargea d'électricité avant de les lancer vers ses adversaires. Les dagues fusèrent, jaillirent du fumigène, puis finirent leur course en se plantant au sol entre les précédentes positions du Bakuhatsu et de ses sosies, laissant croire que le tir était un cuisant échec.

Pourtant, d'un mudrâ, ce piètre tir dévoila sa véritable nature: l'électricité jaillit de chaque projectile, les reliant tous pour former une ligne foudroyante qui passait par les trois King. Fussent-ils touchés, les brûlures bénignes sauraient très certainement éliminer les copies, et l'engourdissement gênerait l'original qui avait jusqu'à lors fait usage de sa mobilité pour se sortir des assauts de l'agent impérial.

Puis, profitant des derniers instants de couverture du fumigène, Kamui s'approcha de son clone, avant de se métamorphoser... en un simple shuriken, que la doublure rattrapa au vol, comme s'il s'apprêtait à le lancer. Des trois Damahara, il n'en restait plus qu'un; pour le Bakuhatsu, s'il ne comptait que sur ses yeux, l'assaut des dix piques telluriques semblerait être une réussite totale...

Retour à la phase d'observation.




_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Artifices et Zombies Empty
Lun 30 Nov 2020 - 18:34


Un écran de fumée entre lui et son et son adversaire, voilà ce pour quoi le Damahara avait opté dans un premier temps pour faire face à l’assaut tellurique du blondinet. Lui qui ne faisait jamais rien pour rien, que mijotait-il cette fois ?! Quoi que tant qu’à faire, pourquoi ne pas user du même petit stratagème que son adversaire plus tôt.

King voyant l’écran de fumé se déployer entre lui et Kamui fit lui aussi a ses clones de switcher leurs positions, mais malheureusement pour eux, le Damahara passa à l’offensive au même moment. Avait-il prévu le coup ?!

Si les projectiles du manipulateur de raiton semblaient dans un premier temps avoir loupé le coche, le blondinet s’apercevait assez vite qu’il n’en était rien, le coup avait été prémédité. Des éclairs commencèrent a jaillir de ces projectiles alors King et ses clones commencèrent à se disperser. Mais une fois de plus dans un mouvement tout juste, King et un autre clone parvint à s’extirper de la technique, malheureusement le dernier y laissa des plumes.

King et son dernier clone s’élancèrent ensuite au pas de course chacun vers 1 flanc, du Damahara alors que le bombe fumigène commençait à se dissiper, le soldat n’avait des lors plus aucune assurance sur qui des deux pouvait être le véritable King, le blondinet se dirigeant vers la droite de Kamui effectua alors quelques mudras rapide avant de projeter une flaque de boue vers la mains du Damahara tenant le shuriken afin de l’immobiliser, a présent bien conscient de la fourberie derrière chaque projectile adverse, en plus de cette façon, si la technique faisait mouche, le Damahara se verrait dans l’incapacité de réaliser des mudras par la suite.

Les blondinets préfèrent garder leurs distances pour l’instant n’étant pas forcement rassuré sur ce qu’aurait pu trafiquer le Damahara derrière son écran.


Resume:
 

_________________
Teikoku Rassemblement:
 


Dernière édition par Bakuhatsu King le Dim 6 Déc 2020 - 22:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Artifices et Zombies Empty
Lun 30 Nov 2020 - 20:45



Ce furent deux King qui se présentèrent à l'assaut du clone de Kamui. Visiblement, son assaut avait au moins éliminé l'un d'entre eux, bien que le profanateur n'y mettrait pas sa main à couper. Méfiant, il vit approcher le duo, se tenant en garde et prêt à réagir...

Ce fut celui qui était du côté de sa main armée qui agit en premier. D'un crachat de boue, il chercha à immobiliser la main du clone, tout en y piégeant potentiellement le véritable Kamui encore métamorphosé; un assaut qui eut pour effet de le forcer à se précipiter. Le clone électrique lâcha son shuriken, qui explosa en une gerbe de fumée blanche dès l'instant où il quitta ses doigts; la métamorphose était rompue. Aussitôt apparu que Kamui s'abaissa sur ses appuis, penché sur le côté pour éviter le jet de boue qui irait figer la main du clone comme prévu.

Dans cette posture, il n'avait pas de grande marge de manoeuvre. Deux copies du Bakuhatsu se trouvaient autour de lui, et il exécuta immédiatement un signe afin de concentrer son chakra et étendre sa perception sensorielle sur la zone toute entière. Son sixième sens lui indiqua ce qu'il voulait savoir: que seuls deux King étaient présents, et qu'il n'y avait donc pas lieu de s'en faire au propos d'une attaque dans le dos suite à ce qu'il se préparait à faire.

D'une main, il confia à son clone une note explosive, avant qu'il ne bondisse vers le King le plus proche de lui. Le Kamui original forma ensuite un signe et activa la bombe qu'il lui avait confiée, pour provoquer l'explosion de la note et du clone. La déflagration brûlerait, et l'électricité libérée engourdirait le Bakuhatsu ciblé, le laissant à la merci de ce qui allait suivre.


Immédiatement après l'assaut kamikaze de son jumeau, le profanateur signa de ses deux mains, avant de se redresser de toute sa stature. Le chakra fluctua depuis son corps jusqu'à ses pieds, puis dans la terre, pour étendre sur la zone toute entière une énorme toile d'araignée électrique au maillage serré et luminescent. Tout ce qui serait pris dedans serait tétanisé, à l'image de la mouche engluée et incapable de s'en dépêtrer, au profit du prédateur qui trônait en son épicentre.

Une technique d'une telle ampleur exigerait de lui qu'il reste concentré; mais la récompense surclassait de loin le risque encouru. À chaque fois qu'il avait eu recours à cette technique, elle fut le point d'orgue de son affrontement. Le Bakuhatsu serait le premier à s'en défaire... et le Damahara ne demandait que ça. Que l'on lui montre les failles de son arcane, pour qu'il puisse à terme les colmater et en ressortir d'autant plus efficace.




_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Artifices et Zombies Empty
Dim 6 Déc 2020 - 22:02


Le blondinet avait donc eu raison de se méfier de ce nouveau projectile tenu bien fermement par son adversaire, car il s’agissait en réalité du véritable Kamui, ce dernier repris d’ailleurs forme humaine, afin d’éviter de se faire emprisonner dans l’assaut boueux de son adversaire. Suite a cela le Damahara ne se fit pas prier pour passer à l’offensive.

Ce fut d’abord le clone du Damahara qui se jeta sur celui du Bakuhatsu pour se faire exploser a l’aide d’un parchemin explosif reçu de son créateur, l’envoyant exploser pour disparaitre dans un écran de fumée, emportant par la même occasion avec lui le clone du blondinet.

Kamui quant à lui se lança dans l’exécution d’une série de mudras avant de finalement poser ses mains au sol, pour envoyer se propager partout autour de lui son chakra raiton en forme de toile d’araignée afin d’y piéger son adversaire.

Voyant le maillage foudroyant se propager de façon foudroyante vers lui, le blondinet s’éleva plusieurs dans les cieux afin de se positionner hors de portée du jutsu du soldat.

Le blondinet ouvrit ensuite sa paume de mains en direction du Damahara avant d’expulser une violent explosion en direction de ce dernier. A présent bien conscient de la puissance de son adversaire, King ne souhaitant pas le prendre à la légère récidiva et exécuta a nouveau la même technique un instant plus tard vers la nouvelle position du Damahara.


Resume:
 

_________________
Teikoku Rassemblement:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Artifices et Zombies Empty
Dim 27 Déc 2020 - 1:15



La faculté de voler ; il aurait dû l'anticiper. Naturellement, s'il pouvait esquiver sans même avoir à toucher le sol, il pouvait se maintenir en l'air et échapper à ses pièges autant qu'il le désirerait. Ce constat eût un goût amer. Là encore, il se retrouvait démuni face aux facultés héréditaires de ses pairs, en se forçant lui-même à entretenir le tabou sur sa propre faculté unique. Une cible aérienne aurait été plus qu'aisée à atteindre, s'il se laissait aller à l'usage de son arcane funeste. Présentement, il se retrouvait simplement coi et impuissant.

L'explosion qui suivit accentua le trait du Bakuton, composante importante du personnage qui lui faisait face à en croire son style de combat : il était capable d'attaquer à mi-distance avec ses explosions, sans se dédier à la dangereuse danse de la mêlée. Puisqu'il n'était pas si proche de lui, le Damahara opta pour un premier bond en arrière, sortant de la portée de l'explosion au lieu de simplement chercher à s'y soustraire en se faufilant sur le côté. Son plan, s'il était bon sur le papier, ne prenait pas en compte l'entièreté du souffle de l'explosion, si bien qu'il se surprit à sentir ses pieds quitter le sol tandis qu'il valdinguait en arrière, les bras croisés en croix devant son visage instinctivement.

S'il n'était pas brûlé outre mesure, il avait goûté au sol pour la première fois du combat. La seconde explosion, elle, ne fit que lui envoyer une volée de fumée, de poussière et de petits débris - après tout, il s'était reculé en dehors de sa portée. Le défaut de cette attaque, qui ne comprenait aucun projectile, résidait là ; mais il aurait eu bien plus de mal à s'en tirer s'il s'y était retrouvé confronté dans la mêlée.

Le soldat se redressa promptement, ne prenant pas la poussière un instant de plus en restant vautré là. Il se figea cependant, une poignée d'instants durant, après s'être replacé sur ses fidèles appuis. Qu'allait-il faire ? Ses artifices avaient tous été employés. Plus de fumigène, plus d'explosif, plus de surprises conséquentes. Allait-il se résoudre à canarder le jeune King de ses shurikens en dansant autour de sa silhouette, comme il l'avait fait contre Akira ?

Allait-il se résoudre à laisser une ouverture à ce remarquable combattant, qui n'allait probablement pas le laisser virevolter comme une mouche ? Son confrère, lui aussi Lieutenant, l'avait lui-même fait ; et les deux hommes, s'ils n'avaient pas un style de combat similaire pour un sou, avaient en commun le talent des espoirs de l'Empire. Jeunes et déjà officiers, ils s'inscrivaient dans la durée, et leurs facultés allaient en ce sens.

Il n'y avait plus de réelle raison de lutter. De son jeu de cartes tronqué, il avait déjà tiré les meilleurs atouts. Doucement, il se redressa, abaissant sa garde et soupirant lourdement : son combat à lui était terminé.

« Je pense que nous devrions en rester là, Lieutenant. »

Anti-climatique, sa volonté s'exprimait sur le ton de la conciliation. Il ne désirait guère se blesser, aussi bien physiquement que mentalement ; ce qui bénéficierait autant à son compère qu'à lui. Son sang qui s'était pourtant mis à bouillir était comme devenu frigorifique ; il voulait voir la faille de son art, et elle lui avait été révélée avec une simplicité déconcertante. Futile, conclut-il mentalement à sa propre adresse, avant de reprendre.

« Si c'était un peu court, ça a eu le mérite d'être intense - à ne pas sortir de son contexte. À l'avenir, je saurai me montrer plus efficace. C'est une promesse. »

Une promesse au Bakuhatsu, autant qu'à sa propre personne. Il était encore loin d'être capable de tenir un combat réel et à enjeux avec ses pairs, et c'était un constat - comme dit précédemment - amer. Si King lui offrait une formidable opposition, il désirait en voir plus - et pour cela, il se devait d'être capable de le pousser dans ses retranchements. Sa fierté et son devoir l'exigeaient à grand cri.




_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui

Artifices et Zombies

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: