Soutenez le forum !
1234
Partagez

Cœurs épineux (Solo)

Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Cœurs épineux (Solo) Empty
Dim 29 Nov 2020 - 17:41
Cœurs épineux (Solo) Aos_3410

Assise dans les gradins de l’immense chapiteau qui s’était installé sur un terrain vague de l’île de Mizu, Arukisa attendait le début du spectacle. Un cirque itinérant se produisait pour la première fois sur l’archipel. Appelé le Cirque Aramis, du nom de son propriétaire, il avait distribué quelques places gratuites au Complexe shinobi afin de se faire un peu de publicité. La gladiatrice avait déjà repéré l’événement grâce aux multiples affiches et annonceurs qui avaient parcouru la ville de long en large les jours précédents. Avide de nouvelles expériences et de découvertes, elle s’était empressée de demander si elle pouvait obtenir une place.

Le chapiteau était plein pour la première représentation. Le public était composé de plusieurs invités de prestige venus se divertir mais en majeure partie de famille qui souhaitait passer un bon moment. Après le traumatisme de l’attaque récente de Sanbi, un peu de baume au cœur avec ce moment de détente était de bonne augure. L’ambiance était très festive, en attendant le début des hostilités, une petite fanfare animait les lieux. Au rythme des tambours, Aru’ tapait dans ses mains avec un immense sourire aux lèvres. Tout le monde se plaisait dans cet endroit qui semblait hors du temps. Les gens chantaient, les enfants riaient.

Accompagnée d’un petit paquet de pop-corn qu’elle avait acheté à l’entrée et assise au premier rang, Arukisa s’attendait à contempler le spectacle avec un regard enfantin. Qu’elle ne fut pas surprise quand elle s’aperçut que les numéros n’étaient pas à la hauteur de tout l’abattage de communication qu’ils avaient fait. Tandis que certains artistes tentaient de faire leur show avec professionnalisme, d'autres venaient simplement gagner leur solde. La kunoichi n’était pas une experte des arts du cirque mais elle pouvait largement constater que le public avait été floué. Elle se demanda même si de l’alcool ne circulait pas dans les coulisses tant le numéro des jongleurs était une catastrophe. Les acrobates manquèrent de chuter un nombre incalculable de fois, les blagues des clowns étaient à la limite du ridicule et un jouet pour enfant permettait de faire des tours de magie plus impressionnant que le magicien qui s’était présenté devant eux.

Cependant, un numéro la plongea dans un embarras profond. Arukisa n’était pas forcément adepte du dressage animal dans un but d’en tirer profit mais là ce qu’elle observa était tout simplement scandaleux. Annoncé par le maître de cérémonie telle une créature sauvage, le fauve se nommait Togatta. Le dompteur rentra sur la scène avec… un hérisson. La pauvre bête ne semblait pas savoir ce qu’il faisait sous les projecteurs. Néanmoins, son regard n’était pas apeuré, il semblait agacé. De sa place, la kirijin pouvait apercevoir plusieurs cicatrices sur son corps et d’autres objets improbables. Son dresseur semblait lui avoir accroché des piercings, elle n’en crut pas ses yeux. Comment pouvait-on faire cela à une petite créature si mignonne ? Fouet à la main, il frappa le sol pour obliger l’épineuse créature à faire son numéro. Celui-ci se rebiffa en poussant un petit grognement. Un nouveau claquement l’obligea à s’exécuter. Il se mit en boule et roula jusqu’à des quilles placées un peu plus loin. La jônin n’applaudit pas, trop écœuré par ce qu’elle voyait. Pour ne pas faire de scandale, elle resta jusqu’à la fin du numéro sans rien dire. Ce ne fut pas le cas d'une partie du public qui commençaient déjà à quitter les lieux prématurément. Les coups de fouet se multipliaient tandis que l’hérisson continuait à essayer de se rebeller.

Cœurs épineux (Solo) Aos_3110

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Cœurs épineux (Solo) Arukisasigna



Dernière édition par Gozan Arukisa le Lun 7 Déc 2020 - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Cœurs épineux (Solo) Empty
Lun 30 Nov 2020 - 18:21
Sous les huées du public qui quittait le chapiteau, la représentation venait de se terminer. C’était un tel désastre qu’à la fin, il ne restait que la moitié des spectateurs. Dans un sens, Arukisa avait un peu de peine pour les quelques artistes qui avaient essayé de faire de leur mieux. Malheureusement, baignés au milieu de tous ces incapables négligents, ils représentaient une aiguille dans une botte foin. La foule n’avait pas sa compassion et ne s’était pas gênée pour montrer une certaine hostilité par moment. La déception était si grande que la jônin dût faire le service de sécurité par moment avec certains de ses confrères venus eux aussi, à la base, passer un moment de détente.

Dans un coin à la sortie de l’édifice en tissu, la Rose rouge attendit quelques minutes afin que tout le monde parte et que chacun rentre chez soi. Les lieux vidés de tous les spectateurs désabusés, elle partit dans les coulisses d’un pas décidé. Le visage renfermé, elle n'était pas d’humeur joyeuse. Son après-midi était gâché.
Un homme se présenta à elle en se mettant en travers de son passage. Affublé d’un pantalon large à rayures et de chaussures trop grandes, c’était un clown. Son maquillage était à moitié enlevé et il ne portait plus son nez rouge ainsi que sa perruque multicolore. A la place, il exposait une calvitie naissante et un nez pointu digne d’un sorcier maléfique. En le croisant dans cet état, il était un peu effrayant.

- Vous ne pouvez pas circuler ici madame, c’est nos quartiers privés.
La jônin lui montra son bandeau du doigt. Les vagues kirijins faisant autorité n’importe où sur le territoire de l’eau.
- Je circule où je veux. Dis-moi où se trouve votre dompteur d’hérisson. Dit-elle sur un ton direct et sec.
- Euh...là-bas, dans la carriole. Répondit le bougre un peu surpris.

Arukisa passa devant lui sans en dire plus. Elle avait une idée en tête et comptait bien la mettre à l’oeuvre.
La petite demeure du dompteur était en sale état. Les roues tenaient à peine et le bois était rongé par les rats. La peinture se désagrégeait par endroit. On pouvait aisément constater qu’elle avait fait du chemin. A l’intérieur, la lumière était allumée. A l’intensité de la lueur, on pouvait savoir que l’homme s’éclairait à la bougie.
La gladiatrice tapa trois fois à la porte. Elle frappa assez fort pour être sûre d’être entendue. Le dresseur ouvrit et la toisa d’un regard arrogant.

- Revenez plus tard, je ne signe pas d’autographe pendant mes heures de pause. Lui lança-t-il avant de commencer à refermer sa porte.
Effarée par son attitude, Arukisa bloqua l’accès avec son pied et poussa d’un coup sec le battant.
- Je ne garde mon calme que parce je suis une shinobi et que je porte mon insigne. Dit-elle en entrant dans la carriole sans même le regarder.

Non. Ce que la kunoichi cherchait c’était le hérisson. Ses yeux foncés scrutèrent le petit espace à la recherche du petit animal. Vu la taille de sa demeure, il ne pouvait être caché bien loin.

- Je n’ai rien volé ! Vous n’avez pas le droit de… Le dompteur commença à s’emballer.
- Togatta. Où est-il ? Le coupa la jônin en cherchant encore.

Le dresseur afficha un sourire narquois.

- Oh, vous vous intéressez à ce foutu hérisson. Je vous le vends si vous le voulez. Il n’écoute rien de toute façon. Dit-il sur un ton toujours aussi suffisant.
Arukisa lui jeta un regard noir, elle n’avait aucune intention de payer cet irresponsable.
- Il est à l’arrière de la carriole, dehors. Dit-il résigné à perdre son bien. Il serra le poing, comprenant qu’il ne faisait pas le poids et que s’il fallait utiliser la force il n’avait aucune chance.

La kunoichi sortit et lui claqua la porte au nez alors qu’il commençait à la suivre.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Cœurs épineux (Solo) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Cœurs épineux (Solo) Empty
Mar 1 Déc 2020 - 23:57
Quand Arukisa arriva près de la cage, le petit animal dormait, en boule. Entièrement protégé par ses épines, il était blotti dans un coin de sa prison. D’ailleurs, celle-ci n’était pas entretenue. Des grilles en métal abîmées formaient son parc. Le sol était couvert de détritus et d’excréments. Les conditions dans lesquelles il était détenu étaient répugnantes. Pas étonnant qu’il ne soit pas heureux et discipliné.
Avec précaution, la jônin entama de le libérer de son fardeau. Elle débloqua le loquet à moitié rouillé de sa cage. Le son métallique le réveilla. Doucement, il se déplia et ouvrit un œil, pensant certainement apercevoir son ancien maître. Ainsi, son premier regard fut très sombre et peu amical. Puis, sa pupille se dilata pour laisser place à un œil plus propice à un premier contact. La Rose rouge voulut tendre sa main vers lui pour l’effleurer mais il se mit à pousser un petit grognement en levant sa tête vers elle.

- Doucement, doucement, je veux simplement te sortir de là. Dit-elle en essayant de ne pas le brusquer.

Togatta l’observa une nouvelle fois avec insistance avant de s’avancer doucement tout en continuant de pousser des petits grognements.

- Voilà, c’est bien.

Il passa l’entrée de sa cage avec hésitation, s’attendant certainement à recevoir un coup de fouet pour le faire avancer vers le chapiteau.. A cet instant précis, Arukisa prit un peu de distance, afin de lui montrer qu’il pouvait progresser en toute sécurité. Timidement, il avança ses petites pattes les unes après les autres dans l’herbe. Les sens aux aguets, ils reniflaient autour de lui. La jônin essayait au mieux d’installer un climat de confiance. Ses relations avec les humains étaient probablement désastreuses, il était méfiant.

- Viens. Lança Arukisa en lui faisant un signe de la main. Suis-moi.

La kirijin commença à marcher lentement vers l’entrée de la forêt qui bordait la carriole. La place de ce hérisson était dans la nature. Ce n’était pas des bêtes de foire. Il avait besoin d’explorer, de fouiller, de fonder son nid, tout simplement de vivre une vie animale. Aru’ continuait à progresser à travers la végétation, elle ne voulait pas le laisser à la portée de ce dompteur. Ce charlatan était capable de revenir le capturer.
La kunoichi s’arrêta au milieu d’une clairière et s’abaissa à sa hauteur. Délicatement, elle tendit sa main vers lui. Togatta ne sembla pas bougonner cette fois. Il avait assurément compris qu’elle ne lui voulait aucun mal. Là, elle s’appliqua à lui enlever tous les artifices inutiles que son bourreau lui avait accroché pour en faire un objet de représentation. Cette fois, il poussa un petit cri différent. Il semblait apprécier le geste et se dandina sur place. Libéré de tout ce qui le retenait au monde parfois cruel des humains, il se mit à rouler autour d’Arukisa. La jônin poussa un petit “oh” de surprise en voyant la boule de pique tourner autour d’elle. Elle ne s’attendait pas à cette espèce de danse de remerciement. Finalement, il s’arrête devant elle et pointa son nez dans sa direction. Sans son air renfrogné, il était plutôt mignon, pensa-t-elle.

- Maintenant que tu es libre, va ! Lui fit-elle en lui faisant un mouvement du bras. Tu peux aller où tu veux.

Togatta restait immobile, continuant de la regarder.
Arukisa tourna les talons et commença à quitter la clairière afin de rentrer à Kiri. Satisfaite de sa bonne action, elle n’avait plus rien à faire ici. Or, elle fit à peine quelques mètres qu’elle entendit un bruit derrière. Quand elle se retourna, Togatta était encore à ses pieds. Elle regarda ses petits yeux noirs qui la fixaient. Peut-être était-il trop habitué aux humains pour vivre seul ? Il ne savait peut-être pas comment se débrouiller ? La gladiatrice plia ses genoux et posa sa main sur lui. Le hérisson abaissa ses épines pour ne pas le blesser.

- Je vois. Dit-elle en souriant. Je t’amène avec moi pour la nuit. Ajouta-t-elle en le prenant sur son épaule.

Elle ne se doutait pas que cette nuit durerait si longtemps.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Cœurs épineux (Solo) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures

Cœurs épineux (Solo)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: