Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira

Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Lun 30 Nov 2020 - 23:30



Les Maîtres des CieuxVoilà plusieurs jours qu'un étrange visage prend forme dans les nuages de la capitale et que le temps se fasse de plus en plus orageux. Si au départ il était simplement question d'un phénomène météorologique, de plus en plus de dignitaires tendent à prendre ça comme l'avertissement d'une attaque imminente et aux proportions cataclysmiques.

Élucider cet étrange phénomène
Déterminer la source
Envisager et mettre en oeuvre les actions appropriées
Protéger Urahi



S'il y avait un ordre de mission qui avait jamais glacé le sang du Damahara, ce fut bien celui-ci. L'étrange formation nuageuse dont il avait déjà entendu parler, et qu'il avait déjà aperçue de ses propres yeux, était certes omineuse. Qu'elle soit si persistante fut ce qui la propulsa au statut de menace à ses yeux et à ceux de bien d'autres, qu'il aurait qualifiés de crédules s'il n'était pas en proie à l'étrange tension que levait ce cumulus.

L'atmosphère était chargée, autant par l'orage qui se présageait que par le phénomène surnaturel en présence.

La convocation qui accompagnait les instructions faisait office de trois unités, et d'un point de rendez-vous: le poste de surveillance au sommet des murailles, au-dessus du Pont Araho. Accessible depuis un escalier en colimaçon à l'intérieur même de la paroi des parois protectrice d'Urahi, il était l'un des points les plus élevés de la cité du Retour de Flammes. De là, ils pourraient observer ce phénomène d'aussi près qu'ils le pourraient sans avoir recours à une quelconque technique, ou à une quelconque invocation volante; et ils auraient aussi les moyens de sortir de la ville pour mener l'enquête à ses abords sans perdre de temps.

Le temps, ils en avaient perdu beaucoup. Un phénomène récurrent à Urahi, qui commençait doucement à mettre les nerfs de Kamui à vif. D'abord le vandalisme des sépultures du cimetière sud, puis cette manifestation aux allures aussi divines qu'apocalyptiques.

La délégation qui devait partir veiller sur le village portuaire de Nagisa avait pris la route quelques jours plus tôt, elle au moins. Sous l'impulsion du Damahara et d'Akira, l'information avait été semble-t-il prise au sérieux par les autorités impériales. Si c'était une bonne nouvelle, elle coïncidait étrangement avec l'apparition de cet étrange nuage.

Le Damahara était attablé avec les quelques gardes postés en ce début d'après-midi au poste d'observation. Son silence et sa mine grave avaient le don d'inquiéter ces fantassins dépourvus du chakra, et bien au courant de l'apparition céleste qui était devenue l'un des grands sujets de discussion des tavernes et auberges de la capitale. Si un shinobi, missionné par l'Empire qui plus est, tirait la gueule à ce point... c'est que cela ne présageait décidément rien de bon.

Les pas qui lui parvinrent de l'escalier tirèrent le profanateur de sa torpeur. Nerveux, mais soucieux de le cacher, il se leva avec calme pour accueillir celui ou celle qui serait son coéquipier. Le premier, du moins; en espérant que le second ne serait pas en retard.

« Damahara Kamui, soldat de l'Emp... Non. »

Et pourtant, si.



_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »




Dernière édition par Damahara Kamui le Ven 1 Jan 2021 - 1:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12390-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-reprise-du-personnage#108061 https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Invité
avatar

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Lun 30 Nov 2020 - 23:52




Les maîtres des Cieux
ft. Damahara Kamui

Elle aurait pensé que sa précédente mission vis à vis des déserteurs Kumojins n'était qu'insignifiante et sans réelle importance, de simple voyous sans véritable buts qui ont finit massacrés pour leurs actes. Certes, depuis quelques jours le ciel avait changé de forme, il semblait se mouvoir d'une façon mystique que la nature ne saurait expliqué mais ce n'est qu'en voyant cet ordre de mission plutôt.. terrifiant qu'elle comprit que tout cela avait sûrement un lien. Peut-être que le cimetière et ses profanateurs n'étaient pas qu'une simple mission mais les prémices de quelque chose de beaucoup plus grave.

Alors que l'été touchait à sa fin et profitait des derniers rayons de soleil avant la tombées des feuilles et le vent d'automne, un orage se préparait dans les cieux et annonçait un véritable cataclysme sur la capitale impériale.

Eux qui avaient été épargnés des plus grandes catastrophes se voyaient frappés après coup? Par une menace inconnue mais que seules trois personnes pouvaient facilement déterminée. Étais-ce un présage de retour de flammes? Une nouvelle apocalypse qui allait s'abattre sur le pays du Feu ? N'avaient-ils pas assez souffert du massacre? N'avaient-ils pas assez connu de pertes récemment pour connaître de nouveau l'horreur?

Elle qui avait été souillée du sang Kaminarijin lors de l'attaque du cimetière en ayant abattu Suzuri Araya sans pitié se voyait confronté à une menace plus grande que cette pauvre femme ayant choisi de déserté et de salir sa nation. Funka ne considérait en aucun cas les actuels Kumojins responsable, ils n'avaient rien à voir dans cette histoire, les seuls coupables sont ceux qui osent salir le nom de leurs pays pour alimenter une tension encore présente.

Funka n'avait même pas prit la peine de maquiller son visage, après tout elle n'en aurait pas besoin, se rendant au point de rendez vous en gardant constamment le regard rivé sur le ciel, absorbée par ce phénomène paranormal. Elle ne connaissait pas encore le nom de ses coéquipiers, et ce fut une surprise lorsqu'elle rejoint le poste de reconnaître un de ses fidèles compagnons de mission, Damahara Kamui. Il fallait que ce soit.. lui?

« Étonnamment, nous sommes de nouveau missionné ensemble, de plus, cette mission est bien trop important pour que je refuse d'y être mandatée. Mes salutations, Kamui. »


Ses prunelles de jades découverte de maquillage montrant les yeux en amandes de Funka se déposaient dans celle de Kamui pour lui faire comprendre que malgré sa situation, elle se devait de protéger sa nation. Mais après avoir fixées Kamui, ces prunelles se tournent vers le ciel, s'approchant de l'intérieur du poste tandis qu'elle regardait cette chose.

« L'inquiétude touche le peuple. »


Et il fallait que tout cela se passe dans un contexte où Shinrin Funka était déjà mentalement surmenées par les affaires claniques.



Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Jeu 10 Déc 2020 - 21:10


Chuugi 忠義


Encore un funeste présage planant sur la capitale. Comme si l’avènement potentiel d’un Kumojin cosmopolite au trône ne suffisait pas, voilà qu’un visage flottait dans le ciel. Quelque chose qui n’avait échappé à personne, surtout pas au Kogami, qui se missionna lui-même sur cette affaire en tant que figure d’autorité. Son devoir était d’agir en ce genre de cas, et l’Hijine l’avait déjà fait en arrêtant ces Kumojins déserteurs et cet invocateur plus récemment. S’il ne put pour l’instant pas relier ces deux affaires à celle-ci, quelque chose lui disait intrinsèquement qu’il s’agissait d’un phénomène purement humain.

“ … “

Ainsi, il se dirigea vers le lieu d’appointement. Un simple poste d’observation qui ne devait rien voir de plus que les éclairs commençant à fendre le ciel, sans parler de cette pluie diluvienne renforçant l’impression de cette attaque directement venue du ciel. Le temps pressait. Ce présage alarmant ne dupait personne, surtout pas le lieutenant qui se dirigea d’un pas alarmé vers sa destination bien qu’avec un peu de retard, sa réunion entre supérieurs ayant été plus longue que prévu.

Grimpant rapidement les marches, le lieutenant arriva quelques secondes après la Shinrin, qu’il reconnut immédiatement tout comme le Damahara. Drôle de hasard en somme que de se retrouver en compagnie des deux dernières personnes ayant partagé une mission en sa compagnie.

“ Nul besoin de faire les présentations ou d’expliquer le problème, allons-y. “

Dit-il, synthétique, en rebroussant chemin en direction de l’extérieur. Fatigué, harassé, croulant sous le travail, Akira l’était. Mais laisser transparaître la moindre faille serait indigne du lieutenant qu’il était et serait une indéniable faille au devoir qui l’incombait. Akira n’avait qu’une envie: en finir au plus vite avec les ennuis, quels qu’ils soient. Au travers de ces actes, si la menace directe était certaine, celle de peu à peu lasser les défenseurs de l’empire n’était pas à sous-estimer. Ainsi fallait-il donner de son maximum pour régler le problème.

“ Si vous avez des idées ou des soupçons, faites les connaître dès à présent. “

Une fois hors de la ville, de multiples options s’offraient à eux si bien qu’aucune ne pouvait être réellement favorisée. Ou chercher ? Comment chercher ? Qui sait. La première chose venant en tête du Kogami fut de longer les murs, les longs murs de la cité du feu.

“ Je pense que nous devrions faire le tour de la ville depuis l’extérieur. “

Logiquement, la source de cette chose devait se trouver relativement proche tout en restant hors de vue.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Ven 25 Déc 2020 - 23:04



Nul besoin de faire les moindres présentations, comme l'avait soulevé le Lieutenant. Sous les yeux de Kamui se tenaient ses deux plus proches compatriotes, ceux avec lesquels il avait échangé le plus de savoirs, auxquels il avait déjà confié - grossièrement dit - sa vie lors de missions antérieures.

S'il était soulagé de reconnaître le Kogami, qu'il savait plus que compétent bien qu'indomptable, il réserva son regard le plus dur à la Shinrin. Il l'appréciait, certes, mais ne saurait cautionner sa présence en ces lieux. La menace était encore plus intangible que réelle, mais le fait qu'elle s'y expose dans son état l'irritait au plus haut point. La situation était sérieuse, et elle avait accepté cet ordre de mission - et puis, qui avait jugé bon de missionner une femme enceinte ? C'est cette réflexion qui attisa les flammes des humeurs du Damahara, tandis qu'il emboitait le pas à Akira sans piper mot.

Il retenait ses commentaires, car la situation se faisait pressante. Le déluge qui s'abattait sur Urahi avait une allure d'avant-goût qui ne lui plaisait guère, et perdre du temps à exiger des comptes de la Shinrin ne le mènerait à rien. Il savait à quel point elle était têtue ; il fallait l'être au moins un peu pour s'engager dans toutes ces affaires en sachant qu'à tout moment, la vie de sa progéniture pouvait s'éteindre.

Descendu de la tour de guet, il fit cependant halte avant de dépasser les portes menant au Pont Araho et au monde extérieur. D'un regard en arrière, il toisait le nuage menaçant, plissant les yeux pour deviner ses traits humanoïdes. Au-dessus d'eux, il semblait presque paisible, endormi au sein de sa mer de nuages cotonneux bien que zébrés d'éclairs disparates. Une menace encore dormante, de source nébuleuse - en un mot, imprévisible.

« S'il s'agit d'une attaque, et que le chakra n'a pas été détecté jusqu'à ce jour... la source doit être très bien camouflée. Elle peut se trouver en dehors, tout comme en dedans. »

D'un regard, il désignait la Shinrin. Il avait une première idée pour la tenir au loin du danger.

« Nous devrions nous séparer. Funka pourrait s'occuper de mener ses recherches en ville, tandis que nous deux nous séparerions pour faire le tour des murailles et nous rejoindre de l'autre côté. Ce serait la méthode la plus rapide de procéder, si nous devons inspecter les environs à la recherche d'une quelconque source à ce présage funeste, son chakra étant assez camouflée pour échapper à la vigilance et à la perception des patrouilles régulières. »

Une simple technique de sensorialité ne suffirait probablement pas, auquel cas le nuage n'aurait pu se former sans éveiller les soupçons des quelques sensoriels que compte l'Empire au sein de ses rangs. Il faudrait jouer d'observation et de déduction. En ville, c'était comme chercher une aiguille dans une botte de foin ; mais c'était également bien plus sûr, puisque les forces impériales étaient toutes postées dans les environs, prêtes à réagir. En dehors, les traces suspectes seraient plus évidentes, mais mèneraient sûrement au danger - et il n'y aurait pas de renforts à proximité immédiate.

« Si vous acceptez cette idée, mettons nous d'accord sur un signal d'urgence pour pouvoir nous rejoindre, en dépit de la distance nous séparant. Si vous avez de meilleures idées, cela dit, je vous écoute. »

Il savait le Kogami attaché à l'étiquette, et à son rôle de leader hiérarchique. En tant que simple soldat, il suggérait ; mais le regard qu'il lançait à son comparse était clair. Il cherchait délibérément à écarter la Shinrin du danger, et se doutait que la tâche qu'il lui réservait personnellement aurait peu de chance de la mener à la moindre avancée.

En somme, il lui demandait de sacrifier l'apport d'un des éléments de leur équipe pour son propre bien.

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12390-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-reprise-du-personnage#108061 https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Invité
avatar

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Sam 26 Déc 2020 - 2:22




Les Maîtres des Cieux
ft. Damahara Kamui & Kogami Akira

Son regard se confrontait à celui de Kamui, elle se savait en situation critique, risquant tout autant sa vie que celle d'un enfant qu'elle avait voué à une vie solitaire. Ironiquement, la mission qui lui avait été confiée avait été elle aussi confiée à deux de ses proches camarades dont celui qui avait participé avec elle à l'élimination de déserteurs Kumojin aux intentions mauvaises.

Des Kumojins qui ne quittaient pas la tête de Funka, l'intervention de Akira fit quitter plus rapidement que prévu le poste d'observation alors que l'extérieur était rejoint, confrontant directement le trio à ce cataclysme orageux qui menaçait de s'abattre sur Urahi à n'importe quel moment. Elle lisait les sentiments de Kamui à travers ses yeux, il n'eut point besoin d'ouvrir la bouche qu'elle savait clairement ce qu'il pensait de sa présence ici, mais Funka n'avait pas de comptes à lui rendre. Elle ne pouvait certes pas lui reprocher de « s'inquiéter » pour elle, mais son honneur ne voulait pas lui donner raison. La Sylphide ainsi rendue à l'extérieure stoppa son regard sur la nébuleuse foudroyante encore endormie dans le ciel, attirant l'inquiétude des habitants alors qu'elle écoutait les mots de ses partenaires.

Elle remarquait bien dans les propositions de Kamui son envie de garder Funka au sein des murailles, arquant un sourcil avant d'enchaîner une suite de signes incantatoires avant de cracher deux graines d'une taille presque invisible à l'oeil nu, venant se coller aux vêtements des deux Hijins à ses cotés sans même demander leurs permissions avant. Elle savait qu'elle n'allait pas pouvoir forcer Kamui a la faire venir, mais elle voulait garder leurs positions exacte grace à ce mouchard de sylve.

« Prenez ça. »

Plissant ses yeux avant de se tourner vers Urahi puis vers le ciel, elle réfléchit à un signal d'alarme bien que cela semble assez compliqué à inventer sans utilisateur du Katon pour créer une lumière assez puissante pour être perçue. Néanmoins de son coté, Funka tourne son regard une ultime fois vers les deux hommes.

« Je connaîtrais votre position et je ne compte pas bouger d'ici. Akira pourrait créer un signal avec ses cendres visible depuis une grande distance, ou si l'un d'entre vous maîtrise le Katon ou le Raiton.. Un signal lumineux. »

Pour une fois, Funka se résignait à tenir tête à Kamui, sûrement par l'envie de ne pas s'épuiser d'avantage, néanmoins, le dernier mot restait au Lieutenant présent alors que son regard se tourne vers lui, lui seul pouvait confirmer le plan du Damahara.



Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Sam 26 Déc 2020 - 11:55
Le Kogami semblait mutique, ne s’embarrassant pas des commodités d’usage. Quelque chose planait sur Urahi, certes, et cela semblait s’additionner à une chose plus personnelle qui le rongeait. Si personne ne pourrait prédire le futur, celui-ci s’annonçait très ironique… et l’échéance se trouvait diablement proche.

“ Peut-être même qu’elle se trouve à la fois dehors et dedans. Mais je doute qu’il soit si simple de maintenir une activité chakratique entre nos murs. Quoi qu’il en soit, nous devons agir vite. “

Dit-il, sous entendant qu’il prendrait donc la décision sans s’embarrasser du reste. D’ailleurs, n’étant pas au courant de la condition de la Shinrin, le Kogami ne put percevoir le message du Damahara ni même ses intentions vis à vis d’elle. Et son humeur n’aidait pas, surtout lorsqu’elle exprima son refus vis à vis de la proposition du soldat.

“ Je ne sais pas ce qu’il y a entre vous mais laissez vos putains de différents aux portes de la ville ou je vous renvoie illico. “

Le décor était posé. Pas de temps à perdre, pas question de faire preuve de la moindre indulgence et encore moins de discuter les ordres. S’il connaissait la propension de Kamui à se montrer pour le moins entreprenant, il était aujourd’hui temps de calmer ses ardeurs.

“ Nous allons commencer par l’extérieur et concentrer nos forces vers l’intérieur si nous ne trouvons rien. Pas besoin d’un quelconque signal ou d’un mouchard -que tu as posé sans ma permission d’ailleurs- puisqu’il nous suffit d’être accompagnés par des clones. Ainsi, les informations seront transmises bien plus efficacement et de manière détaillée. “

Ponctuant son discours, le Kogami créa deux clones. L’un chargé d’accompagner Funka, l’autre Kamui. Ne leur restait plus qu’à faire pareil et à partir chacun de leur côté.

“ Si vous n’avez pas de questions, alors en route. Je prends l’ouest. “

Au moins leur laissait-il le choix de la zone qu’ils voudraient parcourir.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Dim 27 Déc 2020 - 1:45



La réaction de la Shinrin fut plus docile qu'il ne l'aurait imaginée. Au lieu de lui répondre, elle cracha une petite chose dans sa direction, qui lui aurait sans doute value une belle mandale si le Damahara n'avait pas remarqué les signes précédents. Sans doute s'agissait-il d'un mouchard, puisqu'elle le décrit comme tel, avant d'indiquer sa disposition à s'occuper du quadrillage de la ville...

Ce qui, au final, se trouva être vain, au vu de la réaction du Kogami. Kamui ne pouvait décemment mettre le doigt sur ce qui l'avait rendu si sec, ou déterminer s'il était même au courant de la flagrante situation de la Shinrin ; il n'en fit pas cas. Résigné par la poigne d'acier de la hiérarchie, la tête dure du profanateur hocha doucement, un sourire vide d'intention peignant ses traits d'une façade compréhensive.

Toute la sympathie qu'il adressait au Lieutenant ne savait étouffer ses humeurs personnelle. Sa compétence et son amour du pays ne pouvaient étouffer le mécontentement d'un Kamui qui inscrivit dans un coin de sa tête cette rétorque qu'il ne savait accepter, qu'importe l'identité de celui qui la proférait. Pour le bien de la mission, il resterait muet comme une carpe. Pour son propre honneur, il ne cèderait point à l'impertinence.

Mais il n'oublierait pas cette petite estocade.

D'un signe, le Damahara provoqua l'apparition de deux clones, s'alignant aux côtés des deux autres teikokujins, prêts à leur emboiter le pas. Brisant le silence, le soldat dépassa les portes de la ville sans manquer d'indiquer ses propres intentions, conformes à son plan de base :

« Je m'occuperai donc de l'Est. Bonne chance à vous ; je lancerai un explosif en l'air si j'ai quelque chose. »

Après avoir attendu le clone d'Akira et l'éventuelle copie de Funka, le profanateur se mit en route. D'un sceau, il tira une ample cape imperméable noire, et releva la capuche sur sa tête pour se protéger des intempéries. Son voyage s'annonçait long, et il n'était pas question de laisser la fureur des cieux le geler jusqu'aux os et lui offrir un aller simple pour l'hôpital. La maladie aurait tôt fait de le châtier pour sa défiance des éléments.

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12390-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-reprise-du-personnage#108061 https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Invité
avatar

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Dim 27 Déc 2020 - 23:25




Les Maîtres des Cieux
ft. Damahara Kamui & Kogami Akira

Le lieutenant avait raison, cette tensions régnant entre Kamui et Funka devait cesser et elle décidait, à contre coeur, d'ignorer ce que son inconscient lui disait de faire pour se concentrer sur la mission. La Shinrin observait le Kogami avec un air calme en écoutant ses recommandations, formant quelques signes incantatoires afin de former un clone se rangeant aux cotés de Akira. Tandis que son regard se dirige vers Kamui avec un simple sourire se voulant à la fois inquiet mais déterminé.

La mission s'annonçait assez compliquée mais Funka espérait pouvoir trouver quelques informations avec leurs recherches. Son seul double voulait faire comprendre qu'elle n'allait pas rester loin de Kamui puisqu'il n'avait pas de seconde Funka à ses cotés. La suite des évènements allait sûrement définir le danger de la mission, mais au vu de l'ordre et de ce qu'il se déroule dans les cieux, rien de toute cela ne s'annonçait bon.

La tempête grondait, les précises d'une catastrophe inévitable que trois individus devaient se charger de gérer, sûrement qualifiés pour s'ils ont été missionné non?

« Je suivrais l'Est en premier temps avant de toucher une zone plus large. Nous pouvons y aller j'imagine. »

Si elle ne pouvait pas rester loin des dangers, autant suivre celui qui la protégerait avant tout. Peut-être étais-ce égoïste, peut-être simplement pour lui montrer qu'elle ne voulait pas être seule. En tout cas, qui pouvait le savoir? Funka rejoignait les cotés de Kamui, le suivant puisqu'ils partaient dans la même direction. Elle était déjà assez couverte pour supporter l'extérieur, mais l'inquiétude revenait vers elle et lui offrait des frissons lorsqu'elle tournait son regard vers le ciel.



Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Lun 28 Déc 2020 - 0:21
Akira se mit donc en route, seul. Ou du moins, seulement accompagné des clones de ses subordonnés. Sans doute s’était-il montré un peu dur, plus que d’habitude, mais la situation actuelle ne cessait de faire pression sur sa conscience et sa capacité à gérer les soucis auxquels était confronté le Teikoku. Comme si les tensions internes ne suffisaient pas, voilà qu’il était assailli par une menace extérieure.

“ … “

Qu’importe. Il fallait bien jouer de son autorité parfois. Mais alors qu’il avançait, mutique, longeant les murs de la cité, un détail vint sauter aux yeux du Kogami. Un détail qui aurait dû faire mouche bien plus tôt, mais que son éreintement avait dû effacer de sa vision. Le ventre de la Shinrin était… anormal.

“ Dis moi, Funka. “

Regardant droit devant lui, main sur la poignée de son katana, le lieutenant demanda.

“ Aurais-tu abusé des udon dernièrement, ou devrais-je t’envoyer en congés maternité ? “

Inutile de préciser l’ironie dont il faisait preuve. Peut-être Kamui avait-il eu raison finalement. Emmener une femme enceinte en mission était dangereux et irresponsable, restait à voir si elle parviendrait à le convaincre de ne pas la renvoyer sur le champ. En effet, Akira pouvait se montrer… radical, ces derniers temps. En bien comme en mal. Y compris lorsqu’il était question de la sécurité de ses unités donc.

Mais parallèlement à cette petite discussion, le Kogami observait. C’est ainsi qu’il aperçut, au pied d’un arbre, un petit paquet. Qu’importe ce dont il s’agisse, sa curiosité le poussa à s’en approcher pour l’ouvrir. Celui-ci semblait être tombé de l’arbre, lequel était assez haut et touffu pour dissimuler quelqu’un bien qu’il soit aisé de le repérer en s’approchant du tronc. En l’occurence, personne dans l’arbre mais sa trouvaille n’était autre que de la nourriture. Nul besoin de réfléchir plus longtemps pour comprendre qu’on avait campé ici à court terme, sans doute dans le but de faire le guet. La nourriture aura probablement été oubliée ici.

“ Des campeurs. “

Aussitôt, le lieutenant lança une détection autour de lui, tout en cherchant des traces partant de l’arbre.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Lun 28 Déc 2020 - 4:03



Épaulé de Funka, le Damahara se contenta d'opiner mollement du chef dans le vent, comprenant sans trop d'effort le message qu'elle lui adressait, en n'envoyant qu'un unique clone à l'adresse d'Akira, tandis qu'aucun ne lui était alloué. Au moins, c'est ça de pris, se fit-il tandis qu'il s'éloignait d'ores et déjà du Pont Araho avec ses deux coéquipiers - le clone étant sensé accompagner la comédienne s'était de lui-même retourné vers les entrailles de la ville, pour y faire sa propre patrouille. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin ; mais au moins, il aurait un semblant d'utilité.

C'était le sort qu'il avait voulu infliger à la Shinrin, après tout. Tandis que l'un commençait sa ronde des rues d'Urahi sans très grande conviction, l'autre ne pouvait réprimer un ricanement à l'adresse du véritable Akira, tandis qu'il effectuait son propre constat - au bas mot tardif - de la situation de la Shinrin ; à chacun sa blague.

Le trio envoyé à l'Est chemina sans discontinuer, plein d'allant, longeant les routes bordant les hautes murailles du Retour de Flammes. L'entreprise promettait d'être longue et fastidieuse, mais elle était vitale. Plus il y réfléchissait, plus Kamui se retrouvait convaincu que la menace venait de l'extérieur. En combinant les contrôles d'identité, les multiples témoins et la globale dangerosité que représentait une attaque de l'intérieur, l'idée que la menace se soit terrée au beau milieu de leur capitale perdait de plus en plus de crédibilité. Le seul soucis, et pas des moindres, restait qu'aucune trace de chakra n'avait été repérée - et pour alimenter ce genre de changements météorologiques au bas mot cataclysmiques, une grande quantité de chakra devait être offerte. Il n'arrivait pas à l'imaginer lui-même.

Son intense réflexion marquant jusqu'à ses traits, le Damahara choisit de briser le silence de lui-même.

« Je vais utiliser ma sensorialité pour essayer de repérer les personnes empruntant ces chemins, et les éventuelles sources de chakra embusquées - sait-on jamais. Si je détecte quelque chose de suspect, je bondirai - reste vigilante, Funka. Akira, j'aurai besoin que vous la couvriez, si le besoin s'en fait ressentir. »

Ainsi, il continuait à traiter la Shinrin comme une chose fragile, sans chercher à s'en cacher. S'il était honnête, il n'en ferait pas autant ; mais contrarié comme il l'était par sa tête de mule, et le recadrage en règle que lui avait infligé son compagnon, il voulait marquer le coup.

Ses signes incantés, le profanateur exalta son sixième sens et se mit à sonder, tout en marchant aux côtés de ses camarades, un large périmètre tout autour de lui. Sans tarder, il perçut quelques sources de chakra, et en sursauta presque... avant de se rendre compte qu'elles se trouvaient sur la route, et qu'elles les approchaient à grande vitesse. Au détour du virage boisé qui les séparait encore de ces individus, Kamui reconnut sans mal le bruit lointain des sabots sur le chemin de terre sèche.

De sa manche, une lame de kunai jaillit, qu'il ne manqua pas d'arrêter avec son pouce avant qu'elle ne dépasse sa main. Encore cachée, il ne manquerait pas la moindre occasion de la décocher, et d'envoyer un trait de mort intercepter le moindre individu suspect.

Il n'eût pas à s'y résoudre, cependant, puisque le convoi qui lui apparut était composé de civils et de marchandises - un groupe de marchands, qui s'il était certes armé au vu des épées des éclaireurs, n'avait rien de suspect. Du moins, rien de flagrant ; l'heure était donc à l'inspection.

« Halte. Nous sommes des soldats de l'Empire, et avons des questions à vous poser. »

Les réactions furent aussi diverses que marquées, au sein du petit groupuscule. La méfiance, la peur, la curiosité ; rien de vraiment anormal, en somme, pour des civils embrigadés dans une inspection au milieu des routes du Feu, à bonne distance de l'entrée de la capitale. Dans sa barbe, il poursuivit, énumérant les forces en présence à ses deux alliés en couvrant sa bouche de sa sénestre.

« Trois gardes, un cocher, deux passagers. »

Il s'approcha ensuite, tandis que l'un des passagers du convoi en sortait ; à son allure ventripotente, l'absence d'armes, les habits propres, il devinait qu'il s'agissait là du marchand à qui le convoi appartenait. Derrière les rideaux de toile qui cachaient l'intérieur du tombereau, la silhouette d'un jeune adolescent se dessina, observant à la dérobée ce qu'il se tramait à l'extérieur.

« Je suis Fujio, du clan Shinsendani du Nord. Je suis un marchand, et j'ai déjà souvent fait affaire avec la capitale. Pouvez vérifier vos registres. »

Si le nom ne lui disait rien, et qu'il n'avait aucun registre sur lui, le Damahara se contenta d'accepter l'assurance inébranlable de l'homme comme argent comptant. Sous le regard méfiant des gardes, le Damahara s'approcha du bonhomme pour s'entretenir avec lui loin des oreilles indiscrètes qui auraient pu échapper à son troisième oeil.

« Vous tombez bien. Nous recherchons des traces de passages suspects dans les environs de la capitale. Auriez-vous la moindre information à ce sujet ?
Hmm... Y a eu beaucoup de types suspects par ici, sur l'année qui s'est écoulée, surtout au vu de l'arrivée massive de mercenaires pour renflouer vos rangs, 'savez... Une fourchette ? Un ordre d'idée ?
Sur les quatre derniers jours. »

Le marchant se gratta la barbe, l'air pensif, l'autre main posée sur sa panse bien remplie.

« Ça fait plus de quatre jours, mais on a souvent entendu parler d'un convoi d'infirmes. On ne sait pas vers où ils font route, mais ils sont entrés dans le pays il y a environ une semaine, et ils ont été aperçus à... hmm... c'était où, déjà ? Ah ! Nagisa. »

L'homme, qui avait lancé un coup d'oeil en arrière pour questionner du regard ses gardes quant à l'information qu'il venait de lancer, ne pût entrevoir la mine du Damahara. Son expression s'était instantanément durcie, presque contrariée. Le nom de cette ville, il l'avait entendu plus tôt, aux côtés d'Akira. Portuaire, la cité de Nagisa avait été citée comme l'une des cibles du rebut ex-kumojin qu'ils avaient capturé. Que dois-je en tirer ? se demanda le soldat.

Plongé dans sa réflexion, il laissait ainsi à ses coéquipiers le soin de poursuivre de leur côté, de l'attendre simplement ou d'approfondir l'interrogatoire du convoi.

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12390-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-reprise-du-personnage#108061 https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Invité
avatar

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Mar 29 Déc 2020 - 2:03




Les Maîtres des Cieux
ft. Damahara Kamui & Kogami Akira

Tournant son attention vers Akira après sa remarque, elle esquisse un petite sourire espiègle sans directement répondre, s'avançant ver la sortie de la ville - suivant ainsi Kamui dans sa course. Avant de quitter Urahi pour l'Est, elle prononce une simple phrase qu'elle marmonne presque de sortes à mettre le doute sur ce qu'elle venait de dire, de quoi perturber Akira qui ne savait rien de sa condition actuelle.

« Je n'aime pas spécialement les Udon, Lieutenant. »

S'avançant le long des grandes murailles de la capitale, le regard orienté sur son environnement tandis que son clone s'était rendu auprès d'Akira, Funka restait perdue dans ses songes, car en effet, un tel phénomène ne peut être naturel et ne peut provenir de Urahi même, auquel cas les enfants du feu aurait pu percevoir une source de chakra, même moindre. Tirée de ses pensées par les mots du Damahara qui la considérait toujours comme inapte à travailler, Funka reste à l'écoute en zieutant le clone du lieutenant sans contester. Peut-être savait-elle qu'elle n'était pas capable d'assurer ses émotions et la mission en même temps. Elle laissait le soin à Kamui de mener les interrogatoires qu'il souhaitait alors que le duo - ou plutôt trio - venait de croiser un petit convoi, écoutant attentivement ce qui se disait sans piper mots pour l'instant. La ville de Nagisa lui disait vaguement quelque chose mais elle ne pouvait pas spécialement en tirer conclusion, s'avançant un peu plus loin pendant que Kamui était plongé dans ses songes, elle forme de simples signes pour lui permettre de zieuter les environs à l'aide de son sixième sens, histoire de voir si quelque chose d'anormal se tramait dans les environs.

A sa grande surprise alors qu'elle ne pensait percevoir que les chakras alentours en provenance de Urahi ou de Kamui, une source apparait dans la forêt du Feu avant de soudainement se dissiper de quoi perturber l'esprit de Funka qui réouvre soudainement les yeux. Rien de plus précis que la direction et le nombre de sources, mais assez d'information pour éveiller de nombreux soupçons.

Retournant auprès de Kamui et du chariot, elle lui glisse deux trois mots sur sa découverte;

« Je ne sais pas ce que vous pensez de la piste de Nagisa, mais j'en ai trouvé une autre en inspectant les environs. Quelqu'un semble vouloir cacher son chakra au sein de la forêt, je ne peux plus le percevoir mais une chose est sûre, quelqu'un ne veut pas se faire voir. »

C'était cette conclusion que Funka avait tiré de cette disparition soudaine, à voir ce que Kamui allait en penser.





Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Mar 29 Déc 2020 - 15:05


Chuugi 忠義


S’ils coopéraient de leur côté, Akira était seul du sien. Seulement accompagné des copies de ses compagnons, il ne pouvait, dans les faits, que compter sur son propre sens de l’observation pour trouver de quoi avancer dans cette enquête. Chose qui ne le dérangeait pas, agir seul étant toujours quelque chose qu’il préférait à la coopération bien qu’il ait appris à coordonner ses équipes depuis sa prise de fonction.

Ainsi, il chercha. Sa détection n’avait rien donné, ou plutôt, rien d’intéressant. Le sol en revanche avait bel et bien épousé les traces de pas d’un suspect étant venu de l’arbre. Etant donné qu’aucune trace ne menait au tronc de l’autre côté, le Kogami en déduisit donc que l’inconnu avait passé plus d’une nuit en haut de ses branches, suffisamment pour que ses traces s’effacent, avant de redescendre pour continuer sa route. Tout ceci sûrement dans un but de repérage.

“ … “

Par chance pour la Shinrin, la concentration du lieutenant lui fit mettre de côté son état, lequel lui aurait certainement suffit pour la renvoyer chez elle immédiatement. Une femme enceinte, d’autant plus membre d’un clan -à ses yeux- était trop précieuse pour que sa vie soit risquée.

Les recherches furent plus longues que prévu. Si de son côté, Kamui était tombé sur un indice intéressant sous les yeux du clone du Kogami qui n’intervint pas, préférant laisser faire le Damahara, il n’y avait pas grand chose de fructueux pour l’Akira original. Du moins… pas tant qu’il ne serait pas arrivé au bout des traces laissées par son mystérieux étranger, qui semblait avoir parcouru une longue distance en s’éloignant même des murs de la capitale. Ce fut au bout de plus d’une demi heure qu’il arriva finalement à remonter au propriétaire des traces. Ou du moins ce qu’il en restait, puisqu’il n’était plus qu’à l’état de cadavre. Manifestement dévoré par un animal sauvage.

“ Sans rire… “

Akira se pencha sur lui, frustré, fouillant le corps pour y récupérer ce qui semblait être une missive.

“ La cité ne peut pas être imprenable. Surveillez les passages des gardes. Relevez toute chose pouvant aider à nous y introduire. Sans ça, le plan ne pourra pas fonctionner. Plusieurs d’entre nous ont déjà tenté de passer par la porte principale mais ne sont pas revenus. Ils ne sont sûrement pas dupes. “

Le Kogami fronça les sourcils. Ce n’était pas rien, mais ne l’avançait pas à grand chose pour autant.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Mer 30 Déc 2020 - 23:04



Sous le déluge, l'encapuchonné méditait encore sur l'information lancée par le marchand quand il fut tiré de ses songes par sa comparse Shinrin. Une source de chakra au sein de la forêt, qui se serait cachée alors que Funka cherchait à inspecter le convoi commerçant. Le regard du Damahara gagna celui de Fujio, qui attendait visiblement avec impatience d'être libéré - la pluie qui ruisselait sur ses parures n'était certainement pas des plus plaisantes, et il préférait sans doute être à l'abri par ce genre de temps.

« Où allez-vous ?
Vers le Sud. Nous venons tout juste de quitter les plaines silencieuses du Nord.
Bien. Vous pouvez y aller. »

Sur ces mots, le profanateur s'écarta, entrainant dans son sillage la kunoichi grimée. Discrètement, tandis que les gardes de Fujio se préparaient à reprendre la route, il déposa néanmoins sa main sur la carcasse de bois de son véhicule, après une brève série de signes incantatoires. Un très petit sceau s'y imprima, épousant les rainures obscures et s'y fondant presque ; son mouchard chakratique. Ainsi, s'il venait à devoir retrouver le marchand, la tâche serait largement moins ardue.

Ceci fait, Kamui reporta son attention sur Funka. Il attendit que le clone d'Akira soit sur leurs talons pour reprendre la parole.

« Nagisa n'est pas la porte à côté, et un détachement y a déjà été envoyé. S'il s'y passe quelque chose, ils seront sur le coup. »

Le regard du soldat darda la forêt, qui s'étendait entre leur chemin et les murailles qu'ils distinguaient par-dessus les cimes des arbres. Si le bois était relativement étroit, il s'étendait tout le long des murailles et s'épaississait grandement une fois sur le flanc Nord de la cité impériale. Si elle l'a perçue, se dit le Damahara, c'est que cette source n'était pas si éloignée. Il connaissait les facultés sensorielles de sa collègue, l'ayant lui-même entraînée à l'emploi de la technique qu'elle avait certainement employée pour surveiller les environs.

« Allons y. Si cette source s'est évanouie, cela ne peut signifier que deux choses : soit elle est morte, soit elle s'est dissimulée sciemment. Dans les deux cas, nous devons nous hâter. »

Aussitôt, le profanateur bondit, se lançant dans la direction de la forêt que Funka lui avait désignée. Son propre sixième sens s'éveilla, étendu sur un large périmètre, tandis qu'il s'engouffrait dans l'obscurité habituellement si apaisante des bois du Feu - et s'il ne lui révéla rien de prime abord, comme il l'attendait, il ne tarda pas à le surprendre.

Au loin, vers l'Ouest, la source de chakra venait de réapparaître, et ne disparut plus. Pas dans la forêt, mais de l'autre côté du chemin qui faisait le tour d'Urahi, au sein des bois plus clairsemés menant aux lointaines montagnes les séparant des terres du Vent. Était-ce une fuite ? Était-ce seulement la personne que Funka avait repérée ? Nul moyen de le savoir.

« Je vais me séparer de vous pour partir à la traque d'une autre source, apparue à l'Ouest. J'ai le pressentiment qu'il s'agit d'un leurre - l'attaque cible Urahi, mais ce que je perçois s'en éloigne -, donc il est hors de question de concentrer toutes nos forces dessus. En ce sens, je vous demande de rester ici et d'examiner les bois. Je vous ferai savoir si j'ai besoin de renforts. »

Avec sa sensorialité, il saurait traquer cette source aisément. Elle était apparue subitement, comme si elle venait de se téléporter - il ne pouvait s'agir que d'un shinobi. Il devait lui mettre le grappin dessus, l'interroger ; le clone d'Akira, s'il lui faisait confiance, était trop fragile pour se charger de cette tâche dusse-t-elle impliquer un affrontement. Sa perte ne leur apporterait rien, tandis que lui aurait au moins l'option de pouvoir s'enfuir.

De plus, il était hors de question d'envoyer Funka, ou de la laisser seule. Sans attendre la moindre approbation, Kamui décolla, laissant la Shinrin et le clone d'Akira dans son sillage. Il n'avait pas de temps à perdre en débats inutiles, et n'allait certainement pas donner l'occasion au Kogami de le contredire. Sa solution était la bonne, il en était certain.

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12390-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-reprise-du-personnage#108061 https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Lun 4 Jan 2021 - 17:40


Chuugi 忠義


Akira n’avait pas tenté d’arrêter Kamui. A vrai dire, il n’était pas dans sa tête et n’avait même pas eu le temps de comprendre ce qui lui passait par la tête. De plus, il avait plus important à faire de son côté. Car alors qu’il rangeait la missive dans sa poche de derrière, un bruit caractéristique survint de son angle mort. Un bruit indescriptible correspondant à la disparition d’un clone, ce qui lui fit se retourner instantanément, tirant sa lame du fourreau qu’il avait à la ceinture.

“ Putain… c’était un clone ! “

Celui du Funka. Un homme s’était immiscé derrière lui, sûrement dissimulé par un jutsu, comptant sans doute sur sa discrétion pour les éliminer un par un. Heureusement, la présence de sa camarade clonée l’avait rapidement démasqué, permettant au second clone appartenant au Damahara d’en réchapper… et surtout au Kogami.

Aussitôt remarqué, l’homme tenta de s’enfuir à toutes jambes, sûrement conscient du danger auquel il venait de se heurter.

“ Je ne vais pas te laisser cette chance. “

Dégainant rapidement son katana, une vague de chakra bleue exagérément tranchante fonça en direction des jambes du fuyard, les sectionnant sur le coup sans aucune pitié. Celui-ci vociféra à en réveiller la forêt, avant que le Kogami ne le rejoigne pour le faire taire, plaçant la pointe de son katana entre ses dents.

“ Ferme ta gueule. Explique toi. Tu fais partie des auteurs de tout ce grabuge ? “

“ WAAAAARRGGHGHHH ! “

Rien à en tirer. Sans doute l’avait-il un peu trop amoché pour qu’il puisse tenir un discours suffisamment cohérent. Mais alors qu’il l’achevait en lui transperçant le front d’un violent coup de pointe, les feuillages situés à sa droite s’agitèrent… suivis de bruits de pas précipités. Un second homme fuyait. Cette fois-ci, c’était la bonne. Prenant sa cible en chasse, Akira ne se doutait sans doute pas qu’il se dirigeait droit vers Kamui dans une situation relativement similaire.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Mar 5 Jan 2021 - 14:50



La distance séparant l'étrange source de chakra et le Damahara diminuait de plus en plus. Visiblement plus rapide que sa cible, Kamui se préparait à la rencontre imminente avec l'individu, qui s'était mis à décrire un virage vers le sud-ouest, éloignant sans cesse l'agent impérial des murailles d'Urahi et de Funka. Selon son sixième sens, la Shinrin et le clone d'Akira étaient toujours groupés, et aucune source de chakra n'était dans leurs environs - bien que son don puisse lui faire défaut au vu de la distance grandissante le séparant d'eux, il choisit de lui faire confiance. Il n'avait de toute façon pas le choix.

Une clairière se profilait au-devant de Kamui, droit dans la direction de sa cible. L'éclat de la foudre qui zébrait le ciel éclairait l'étendue vide, où le relief rocheux formait une haute colline parsemée de souches d'arbres qui avaient visiblement été découpés. Lorsqu'il y fit irruption, Kamui se mit à l'escalader de plusieurs bonds agiles et rapides, ses semelles se couvrant d'une fine couche de chakra afin de lui permettre d'adhérer aux pierres et à la terre sans risquer de glisser à cause de la pluie.

Lorsqu'il la dompta enfin, le profanateur dominait la clairière de plusieurs mètres, voyant jusqu'à la cîme des arbres qui la bordaient. Un problème majeur l'avait cependant frappé, quelques instants auparavant ; la source de chakra qu'il suivait venait, à nouveau, de disparaître.

Ainsi, on se jouait de lui. Son entreprise, qui l'avait poussé à quitter son groupe, se soldait par un échec ; son adversaire - au vu de son comportement décidément trop louche pour être innocent - l'avait attiré, avant de se servir d'une technique de dissimulation pour lui échapper. Cet individu savait qu'il était recherché, et qu'un shinobi sensoriel aurait tôt fait de le prendre en chasse. Il avait délibérément laissé son chakra apparaître afin de servir d'appât ; c'était là la conclusion à laquelle vint Kamui. Il avait mordu à l'hameçon sans sourciller un instant.

Était-ce cependant à l'avantage de sa proie ? Certainement pas. Le Damahara savait pertinemment qu'il avait affaire à une anguille, et c'était précisément en cet honneur qu'il avait choisi de partir en chasse lui-même. Il se savait meilleur traqueur que Funka, et n'allait certainement pas laisser un fragile clone mener l'assaut.

En remontant sa ligne, ce malheureux fuyard venait de ferrer un véritable requin. Dans ses eaux, nul brochet ne ferait la loi.

Il savait sa proie proche, mais ne pouvait sciemment perdre de temps sous peine de la voir s'éloigner. Ceinturé par les bois, il pourrait autant chercher une aiguille dans une botte de foin - ou des traces, dans de la terre boueuse, en l'occurrence. De son oeil expert, il sonda l'étendue dégagée qui s'offrait à lui, du haut de sa colline. De longues secondes s'écoulèrent, durant lesquelles il resta figé, avant qu'il ne pose les yeux sur ce qu'il cherchait : une trainée de boue qui tendait vers l'est, où quelques branches cassées reposaient à la lisière des bois. Nul doute que le shinobi avait opté pour la voie des airs, fusant d'arbre en arbre.

Aussitôt, le Damahara s'élança dans cette direction. Mentalement, il s'imaginait le trajet qu'il venait de suivre : s'il s'était d'abord éloigné d'Urahi pour suivre l'appât, il s'en rapprochait maintenant. Un sourire malicieux sur les lèvres, Kamui exécuta un signe incantatoire. Si aucun phénomène visible ne se produit, la technique qu'il venait d'employer était elle bel et bien effective : son chakra avait, à son tour, totalement disparu.

Le « brochet » se retrouvait maintenant en eaux troubles, incapable de déterminer s'il était poursuivi ou sauf. À l'image du prédateur vorace qu'il était, le profanateur fusait dans la forêt à toute vitesse, battant le sol détrempé de ses semelles à mesure qu'il suivait les traces du passage de son imminent repas.

Au détour d'un virage, il l'aperçut enfin. Une ombre, qui fusait de branche en branche avec dextérité. Sans réfléchir, Kamui tendit le bras dans sa direction, après avoir dégagé de sa cape une longue lame courbe ponctuée par un anneau. Une fois lancée, l'arme se déplia dans une série de cliquetis métalliques, pour dévoiler sa véritable nature au grand jour : un moulin de l'ombre, shuriken fūma, fusait vers le fugitif. L'arme le dépassa par le dessous, déchirant avec violence la branche sur laquelle il s'apprêtait à prendre appui, le laissant choir jusqu'au sol sans possibilité de se rattraper.

Conscient d'être cerné, il - ou plutôt, elle - se retourna dans la direction d'où était arrivé le shuriken. La kunoichi le vit alors : l'impérial encapuchonné, qui l'approchait maintenant à la marche. Dans l'ombre de sa capuche ruisselante, elle perçut un vilain sourire, en contraste total avec sa propre mine tendue.

« Je te déconseille de me tourner le dos à nouveau.
Aucun risque. »

S'il pensait interroger sa proie, Kamui décida de changer ses plans. La rétorque de la femme était sans équivoque, et sa voix n'avait pas tremblé, bien qu'elle soit visiblement tendue. Elle était confiante en ses chances de s'en tirer, à l'image d'un certain Kui qu'il avait affronté il y a plus d'une semaine. Comme pour confirmer ses soupçons, elle tira de sa propre sacoche un kunai auquel un sceau était attaché.

L'affrontement était inévitable. Laissant son propre chakra recommencer à fluctuer normalement, le natif des plaines du nord se plaça lui même en garde, la main à portée de ses propres sacoches. Ainsi isolé, il avait plus qu'intérêt à s'en tirer : même s'il cherchait à lancer son signal de détresse, il était probablement maintenant trop loin de Funka et d'Akira pour espérer les voir rappliquer incessamment.

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12390-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-reprise-du-personnage#108061 https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Mar 5 Jan 2021 - 15:27


Chuugi 忠義


La course poursuite battait son plein. Et si le premier homme avait été simple à stopper, celui-ci s’avérait autrement plus compliqué à atteindre. Ses mouvements, aussi hasardeux que vifs, empêchaient le Kogami de le toucher à distance comme il aurait aimé le faire afin de stopper sa course. Sans parler de cette extraordinaire vivacité, forçant le lieutenant à tenir le cap tant bien que mal pour ne pas le perdre de vue.

Il fallait bien reconnaître que l’individu semblait avoir le physique idéal pour se faufiler. Fin, de petite taille, ce dernier faisait grandement contraste à la grande taille et au physique relativement lourd du Kogami. Chaque pas semblait les séparer un peu plus l’un de l’autre, si bien que l’Hijine fut forcé d’exécuter une charge pour ne pas perdre le cap. Il allait lui falloir trouver un moyen de faire cesser ce petit jeu, au risque de finir épuisé.

“ … “

Soudain, alors que la silhouette semblait vouloir passer sous un arbre, cette dernière effectua un bond la propulsant hors de vue parmis les branches de l’être sylvestre. Puis, presque dans le même temps, trois silhouettes identiques se séparèrent pour finalement revenir au sol et emprunter trois chemins différents. Petit futé…

“ Abenja. “

Rapidement, le Kogami invoqua son Kuchiyose. Plus que jamais, son odorat allait lui être utile. S’il pouvait aisément détecter les signatures chakratiques, Akira ne serait pas capable de différencier l’original d’un clone. Bien heureusement, aussitôt appelé, le jaguar remplisit sa part du contrat au travers d’une rapide analyse olfactive.

“ Celui de droite. L’odeur de terre est plus marquée, il court depuis longtemps dans cette forêt. “

Plus de temps à perdre. Révoquant son ami félin pour charger à nouveau sa cible, le Kogami se préparait à frapper un grand coup… quand il tomba soudain quasiment nez à nez avec son camarade, devant qui il semblait presque s’être téléporté. Un fortuit hasard qui tournerait à leur avantage, alors que sa cible, s’avérant être une femme, s’irrita de la situation.

“ Kunia ! Merde, je pensais que tu serais seule… “

Ainsi, pensant pouvoir le gérer à deux contre un, ce fut désormais un deux contre deux qui s’annonçait. Décidément, le Damahara et le Kogami semblaient avoir un certain talent pour se retrouver dans les combats duo. A la différence près que cette fois-ci, il ne serait pas question de se séparer. En effet, la femme qu’il avait poursuivie jusqu’ici exécuta quelques mûdras, faisant ainsi fleurir du sol plusieurs dizaines de variétés de fleurs sécrétant des spores à la fonction inconnue. Le premier réflexe du lieutenant fut ainsi de sauter en hauteur pour se percher sur une branche, espérant s’abriter de ces spores sûrement nocifs.

“ On en a pas fini…. “

Dit-il, dégainant son katana. Cette fois-ci, mieux valait-il les garder en vie, au moins le temps d’un interrogatoire.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Mar 5 Jan 2021 - 19:43



Ainsi démarrèrent les hostilités. Semblable à l'arcane de Funka, l'une des deux dames conjura une floppée de fleurs, qui libérèrent sur la zone un véritable brouillard de spores en éclosant. Un assaut qui aurait tôt fait de leur permettre d'éliminer les deux teikokujins à la fois, dussent-ils y être vulnérables. Celle qui avait dompté ces fleurs tira de sa cape deux flacons d'antidote, dont un qu'elle envoya à sa comparse ; puis, en faisant sauter les bouchons des contenants à l'unisson, elles firent cul-sec.

Ce qui était proprement inutile, au final. De sa veste, le Damahara tira un se ses parchemins, qu'il déroula avant de mordre pour le tenir ouvert face à lui en libérant ses mains. Ses doigts se lièrent, formant un mudrâ ; et l'instant d'après, un véritable vortex jaillissait du sceau dévoilé sur son parchemin pour aspirer l'entièreté des spores générés sur la zone. Aussi simplement, il avait défait la tentative d'assaut de l'illustre inconnue.

« Tu comprends pourquoi j'ai été suivie, maintenant.
— Kunia ! »

Rappelant sa collègue à l'ordre, la maîtresse des fleurs, faisait jaillir de ses manches de longues ronces qui recouvrirent ses bras. Ses membres, maintenant emmaillotés, étaient ornés de piquants retors et violacés. De loin, on devinait qu'un simple contact avec ces ronces aurait de regrettables conséquences.

La dénommée Kunia, pour sa part, balança son projectile en direction de Kamui. Par précaution, il s'en éloigna d'un grand bond, plus que conscient des ravages que pouvait causer le sceau qui y était rattaché. Du coin de l'oeil, il vit la kunoichi activer le sceau ; et soudainement, un violent souffle le balaya.

S'il n'avait pas été atteint par l'explosion elle-même, il n'en fut pas moins chahuté par son souffle. Dérapant sur quelques mètres, le Damahara se retrouva cerné par un nuage de poussière et de sciure, qui venait se déposer sur sa cape détrempée. Il ne distinguait plus que les silhouettes des deux adjuvantes, mais vit clairement les bras de Kunia se mouvoir, signe qu'elle lui réservait une nouvelle surprise.

Prévenant, Kamui bondit dans l'un des arbres auprès desquels il s'était retrouvé soufflé, quittant le couvert de fumée par le dessus. Lorsqu'il déposa ses semelles sur le tronc, y adhérant grâce à son chakra, il perçut l'arrivée fulgurante d'une ligne noire d'encre. Dansant le long de l'écorce et de ses sinueuses rainures, elle chargeait le profanateur comme un serpent lancé à l'assaut, en deux dimensions. À nouveau, il bondit, empêchant cette ombrageuse attaque de l'atteindre ; il atterrit en souplesse sur le sol boueux, à quelques mètres seulement de Kunia et de son associée.

« Si seulement t'avais semé ce type, putain...
J'ai fait comme convenu. Le plan était bon, Hanami. »

Jusque là, il n'avait fait que danser, forcé de réagir aux agissements du duo. Hanami, qui avait révélé sa maîtrise des fleurs, puis Kunia et son nébuleux assaut. S'il ne voulait se jeter aux conclusions, Kamui avait sa petite idée au sujet de ce qu'il venait de voir.

Pour peu qu'il ait raison, l'affrontement qui se profilait au devant des deux impériaux avait tout d'un match retour. Après tout, les deux affaires étaient liées ; Nagisa n'était peut-être pas la cible de Kui et de ses alliés. Après tout, la cité qui se retrouvait menacée par le Nuage, en cet instant précis, était Urahi.

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12390-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-reprise-du-personnage#108061 https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Mar 5 Jan 2021 - 20:37


Chuugi 忠義


Perché sur son arbre, Akira avait compté sur son camarade pour s’en sortir par ses propres moyens. Plus que cela, ce dernier avait tout bonnement annihilé la menace à l’aide d’un sceau. Satané fuinjutsu. Le Kogami espérait ne pas tomber face à un adversaire expert en ce domaine un jour, lui qui le portait en horreur. Toujours était-il qu’il était bon d’avoir un pratiquant de cet art dans ses rangs.

“ … “

Hélas, ce contre le laissa exposé aux assauts du duo, qui parvint à le repousser sans jamais réellement le toucher. Habile et réactif, le Damahara parvint à temporiser juste assez pour que le Kogami soit manifestement oublié. Ainsi, lorsqu’elles firent face au nécromancien, le lieutenant effectua un bond depuis les cieux, atterrissant en piqué lame droite en direction du duo. S’il fut bien assez habile, son ombre s’approchant fut un signal d’alarme pour la plus grande des deux qui poussa son amie, laissant ainsi la lame du lieutenant se planter dans le sol en le craquelant au passage.

“ Sois plus attentive ! Il a déjà tué Chifumi ! “

Aussitôt, la jeune femme envoya un coup de pied boosté au chakra en direction du lieutenant, qui esquiva de justesse en se baissant avant de retirer sa lame du sol pour viser les chevilles de son adversaire. Manque de chance, celle restée derrière lui fit jaillir plusieurs ronces du sol enlaçant alors son arme pour stopper son coup.

Ce qui ne fut pas suffisant pour le stopper. Sans leur laisser le temps de réagir, le tatoué cracha une grande quantité de cendres brûlantes au tour de lui, forçant ainsi les deux femmes à s’extirper rapidement de la situation, ce qui ne les laissa pas indemne. Hanami fut légèrement brûlée, tandis que Kunia eut le malheur de respirer les cendres. Quelques poussières, à peine de quoi remplir un centilitre… mais suffisant pour provoquer d’atroces douleurs à la gorge.

“ Aaaaaarrrrkkkhh ! “

Toussant, les yeux humides, la jeune femme eut même l’impression de mourir. Néanmoins, consciente d’être vulnérable durant ce laps de temps, celle-ci incanta un petit mais épais dôme doton l’entourant entièrement afin de prévenir tout assaut fourbe le temps qu’elle puisse retrouver ses moyens.

Le Kogami, de son côté, révoqua le nuage d’un mudra en faisant retomber les cendres au sol, découvrant ainsi la femme restante. Brune, bien en chair, dotée d’iris violets, Hanami semblait avoir tout pour plaire. Sans doute n’avait-elle pas choisi la meilleure voie possible.

“ Je vais être concis. Tu as vu ce qui est arrivé à ton camarade. Et mon ami n’est pas plus clément que moi. Dites nous ce que vous faites ici, ce qu’est ce nuage et comment nous en débarrasser… vous aurez sans doute droit à une peine moins sévère que ton pote. “

Son simple regard laissait présager à quel point le Kogami était sérieux.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Mer 6 Jan 2021 - 19:49



L'assaut avait été mené par Akira, qui avait su profiter de l'attention attirée par les manoeuvres d'esquive du Damahara. D'abord à l'aide de son sabre, puis avec ses cendres, il avait semé le trouble dans la formation adverse qui était pourtant compacte. Sa vivacité au coeur de l'action forçait le respect - il méritait clairement son grade et les égards qui allaient avec. S'il était moins abrasif, il aurait peut-être même pu espérer un compliment de la part du profanateur. Or, un certain arrière-goût amer demeurait depuis la rétorque rigide du Kogami, bien qu'il soit, au final, probablement passager.

Au vu des dires de la dénommée Hanami, il n'avait pas chômé, de son côté. Une première victime était à son compteur. Et au vu de la situation qui se profilait, avec la maîtresse des fleurs isolée, une seconde ne tarderait peut-être pas à garnir son tableau de chasse. Kunia, enfermée dans son dôme de pierre, n'était cependant pas à sous-estimer.

« Qu'est-ce qui me garantit qu'en coopérant, vous tiendrez parole ? Kui est déjà mort, que je sache - vous n'avez aucun scrupule à nous éliminer, et nous ne nous attendions pas à la moindre clémence en choisissant de venir ici. »

Ainsi, le nom était lâché : Kui, le Metaru qui avait invoqué un étrange arthropode monstrueux pour s'en prendre à l'un des villages aux abords d'Urahi, était l'associé de ces deux demoiselles. La volonté inébranlable mais délétère dont la kunoichi faisait preuve faisait même écho à celle du malheureux bougre qui s'était retrouvé à la merci des deux cruels impériaux. Ces terroristes étaient tombés, par deux fois, sur le duo le plus impitoyable de toutes les terres du Feu.

Malchanceux, ils l'étaient jusqu'au bout.

« Kui a été borné. Comme l'a dit mon collègue, si vous nous aidez à désamorcer cet étrange phénomène, vous bénéficierez d'un bien meilleur traitement, en dépit de votre tentative de vous en prendre à deux soldats de l'Empire. D'autres s'en sont moins bien sortis. »

Pour une fois, Kamui ne bluffait pas. Avec le temps, il avait pu méditer sur les revendications de ces terroristes ; lui-même aurait probablement fini comme eux si les massacres avaient perduré à Hi, et que le Teikoku n'avait jamais imposé l'ordre. Tout petit soldat qu'il était, il était prêt à s'engager pour que ces gens aient une chance de se racheter. Encore fallait-il qu'ils acceptent, contrairement au Metaru mort plusieurs jours plus tôt, de coopérer. Si la situation était différente, elle leur permettait de jouer leurs cartes avec sagesse ; et cela exigeait qu'elles baissent les armes.

Soudainement pris d'un mauvais pressentiment, Kamui exécuta un mudrâ et se mit à sonder les environs, à la recherche de la source de chakra de Kunia... qui avait disparu, une fois de plus. Si elle était capable d'ériger un dôme de pierre, et de cacher son chakra, elle était également capable de se mouvoir dans la terre comme le Kogami - et c'est exactement ce qu'elle fit. En l'espace d'une seconde, elle surgit de la terre juste en face du Damahara. Son poing fusa, mais fut intercepté par l'avant-bras replié du soldat, qui recula tout de même sous l'impact et la surprise. L'assaut était mollasson, certes, mais retors...

Car lorsqu'il essaya de se mouvoir pour attraper l'un de ses couteaux pour poignarder l'assaillante, il se retrouva figé. Penaud, il abaissa cependant instinctivement les yeux, pour remarquer qu'une longue trainée obscure liait son ombre à celle de Kunia. Comme il l'avait imaginé, il avait affaire à une Nara : ce clan de traîtres au Feu, qui revenait aujourd'hui le tourmenter en fomentant un assaut contre sa nouvelle capitale. La femme, autrefois délicate, était brûlée au visage - un filet de bave et de sang coulait de sa gueule entrouverte, boursouflée et rougie.

Un chien enragé, et désespéré. Lorsqu'elle se mût, le soldat se retrouva forcé de l'imiter. À tâtons, elle le força à fouiller son équipement jusqu'à tirer un kunai - tous deux se retrouvèrent ainsi, l'arme au poing, se fixant dans le blanc des yeux. Puis, un rictus étira les traits altérés de la kunoichi... et elle brandit son arme au niveau de sa propre gorge. Forcé de l'imiter, Kamui se retrouvait mis en joue par sa propre arme, pris au piège.

« Bon. Si tu ne veux pas que ton ami meure par ta faute, tu vas devoir me laisser partir. Vous pouvez avoir Kunia, elle restera là pour le retenir de toute façon. »

Froide, la conclusion de cette courte échauffourée était conforme à l'espèce de mentalité autodestructrice qui régissait l'étrange organisme de déserteurs. La mort ne représentait plus rien, à leurs yeux, et les vies étaient toutes dispensables - y compris les leurs.

Bien que menacé, Kamui souffla un unique mot à l'adresse du Kogami. De quoi lui communiquer sa pensée, sans que les deux kunoichi puissent la saisir.

« Deuxième. »

Deuxième, comme le deuxième Kamui, celui qu'Akira avait laissé derrière. Son intervention n'était qu'une question de secondes, même si elle était incertaine. S'était-il décidé à suivre Akira, ou avait-il opté pour une autre approche ?

Jamais l'immaculé n'avait autant douté de sa propre personne.

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12390-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-reprise-du-personnage#108061 https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Mer 6 Jan 2021 - 20:57


Chuugi 忠義


Dores et déjà éclaboussé par quelques gouttes de sang, décoiffé par le souffle et le visage quelque peu sali par la terre et la cendre s’étant soulevée autour d’eux, le Kogami avait étrangement fière allure. Une allure guerrière, impitoyable, laissant comprendre à ses adversaires qu’il ne reculerait pas tant que sa mission ne serait pas achevée… ce qu’Hanami ne semblait pas avoir totalement compris. Du moins, pas de la manière dont il l’aurait espéré.

Soudain, chose rare, le silence qui suivit la réponse de la jeune femme fut brisé par un ricanement. Un rire sec, moqueur, presque consterné. Fait étonnant venant du Kogami, qui n’était guère très expressif et encore moins de cette manière, préférant rester le plus concentré possible sur l’objectif lorsqu’il était en mission.

“ Je suis en position de force et tu te permets de remettre en cause ma proposition ? “

Amusé par l’audace de la jeune femme, mais surtout sidéré par son arrogance, le lieutenant retrouva néanmoins bien vite son calme en comprenant qu’il serait difficile de finir cette mission ailleurs que dans le sang. Qu’importe, cette méthode s’avérait toujours être la plus efficace, et la seule que comprenaient les criminels de toute manière. A croire que ces idiots de terroristes étaient investis d’une mission divine.

Et Akira n’était guère aussi clément qu’aurait pu le laisser penser sa proposition.

S’il aurait pu concéder leur offrir un séjour éternel dans les geôles d’Urahi, tuer des terroristes s’en prenant à des civils innocents lui semblait être la plus juste des sanctions. Ainsi, refuser ses conditions était presque comme un cadeau…

“ … “

De toute manière, l’intervention de son subordonné n’y changea pas grand chose. Pire encore, elle fut conclue par une Kunia surgissant littéralement du sol pour s’en prendre au profanateur, qui, s’il parvint à esquiver de peu, se vit immobilisé peu après. Il ne fallut que quelques secondes au Kogami pour comprendre qu’il avait affaire à une Nara, mais surtout qu’il se retrouvait désormais dans une position délicate où, contrairement au duo de Kunoichi, il ne pourrait se permettre de sacrifier son camarade.

Mais, contrairement à ce que semblait croire Hanami, elle n’était pas en position de force. Au contraire. Kamui avait eu raison d’espérer: son clone avait bel et bien suivi. Attendant depuis les feuilles, dissimulé, celui-ci attendait le bon moment pour surgir… et Akira lui offrit cette occasion.

“ Ce que tu as oublié, c’est que la cendre ne se désagrège jamais… “

Et elles avaient les pieds dedans. D’un simple mûdra, les cendres jonchées aux pieds de Kunia s’élevèrent en un terrible cocon venant la recouvrir entièrement pour l’embraser, si bien que le bruit des crépitements parvint presque à couvrir les cris damnés de la jeune femme qui n’eut guère le temps de porter le kunai à sa gorge en une ultime tentative. Carbonisée tant de l’extérieur que de l’intérieur par les cendres s’introduisant par le nez et les oreilles, la jeune femme fut presque momifiée sous les yeux ahuris de sa camarade, qui fut alors à la merci du clone de Kamui. L’occasion était trop belle. L'original quant à lui, s’il avait dû adopter les mouvements paniqués d’une personne brûlant vive, s’en sortit heureusement indemne.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Jeu 7 Jan 2021 - 16:51



Un spectacle navrant, et révulsant - la mort de Kunia n'était en aucun cas enviable. Dévorée par les cendres, brûlée vive de l'intérieur et de l'extérieur, elle inspira même de la pitié à l'imperturbable profanateur qu'elle menaçait pourtant de tuer quelques instants plus tôt. Lui qui n'avait que peu de considération pour ses victimes se retrouvait à presque s'en vouloir, alors que cette horrible mort n'était aucunement de son fait ; alors qu'il aurait très certainement été tué par sa propre lame si elle n'avait pas été évincée par Akira. Le regard plein d'une compassion qu'il aurait tôt fait de chasser, il suivit du regard la lamentable chute du corps fossilisé et brûlé de la Nara.

Malheureusement, il ne pourrait pas récupérer celui-ci.

Plus loin, Hanami se rendait à peine compte de ce qu'il venait de se passer. De ses mains, elle fit jaillir de longues tiges hérissées de piquants, et ponctuées de fleurs aux pétales pourpres, les dirigeant à l'encontre du Kogami dans l'espoir de l'enserrer et de lui inoculer son poison. Sans doute pensait-elle pouvoir profiter de son attention détournée sur Kunia, qu'il venait à peine d'exécuter, pour se débarrasser de lui. L'idée, si elle était bonne dans les faits, excluait une variante dont elle avait pourtant eue connaissance quelques instants plus tôt : le clone du Damahara.

Jaillissant des buissons, il balançait d'abord un large shuriken fūma, qui vint trancher les tiges des fleurs nettement. L'instant suivant, il accélérait pour rejoindre Hanami, se jetant à corps perdu dans la mêlée. Une habitude que l'on n'attribuerait pourtant pas au Damahara... et pourtant. D'un simple contact avec l'un des sceaux dissimulés dans sa manche, le clone déclencha une salve de projectiles aussi rapides que mortels, jaillissant de son habit en le déchirant pour cribler la terroriste d'acier forgé. Dans un dernier effort, elle fouetta le clone avec ses vignes, lequel explosa lamentablement en une volute de fumée désincarnée.

Vaincue, la maîtresse des fleurs s'écroula sur le dos. Blessée par les multiples kunaï, senbon et shuriken libérés du sceau de Kamui, elle restait néanmoins consciente. Avant même qu'elle n'ait le temps de formuler une autre idée farfelue dans son esprit malade, une lame froide vint se déposer contre sa gorge : celle du Damahara, qui était maintenant à ses côtés, la dominant de toute sa taille. Une étrange sensation de déjà-vu s'empara d'ailleurs de lui. Pour cause, il avait l'impression de passer sa vie à interroger des cibles vaincues. Une drôle de routine, que le Teikoku lui offrait là.

« Tu as épuisé toutes tes cartes. Je t'aurais bien servi le discours usuel de la clémence de l'Empire, mais je crois que vous n'en avez rien à faire. Je me trompe ? »

Un sourire à mi chemin entre la tristesse et la défiance éclaira les traits de la kunoichi, qui choisit de ne pas répondre. Ils l'avaient vu avec Kui, avec Kunia : ces gens n'avaient plus rien à perdre. Ils partageaient sans doutes le même vécu que le Metaru, qui avait tout perdu lors de l'invasion de Kaminari. L'objet de leur vengeance était devenu leur seul et unique phare, et à l'aide d'un bon lavage de cerveau, ils avaient sacrifié leur amour propre et l'espoir qui semblait les avoir quittés.

Proprement, l'agent impérial exécuta Hanami, d'un unique coup de sabre. Pas de torture pour elle, pas cette fois. Il leva ensuite les yeux, observant au loin, entre les arbres, l'omineux nuage qui dominait Urahi.

La piste était froide, à nouveau.

Puis, comme un signe de l'insondable providence, une explosion eut lieu dans les airs, loin au-dessus des bois à l'ouest de la capitale. Le signal de Funka, qu'il avait presque oubliée.

« Je vais faire porter le corps de Hanami à Urahi, par le biais de mes clones, après l'avoir fouillée. Je te laisse partir devant, je te rattraperai aussi vite que possible. »

Puis, après avoir conjuré ses deux doppelgänger, il s'abaissa sur le corps ensanglanté de la terroriste. S'il pouvait trouver ne serait-ce qu'un mot, une trace écrite des instructions qu'avaient reçus ces gens...

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12390-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-reprise-du-personnage#108061 https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Jeu 7 Jan 2021 - 18:44


Chuugi 忠義


Quel enfer. De par ce passé l’ayant poussé à tuer sans cesse pour survivre, Akira n’avait aucun remords à ôter la vie à qui que ce soit. Sans doute était-ce de par ses croyances, lesquelles le poussaient à penser que toute personne se réincarnait éternellement en une autre, permettant ainsi à ses victimes d’avoir l’occasion de se racheter dans une autre vie. Sans doute était-ce aussi pourquoi le lieutenant ne craignait pas la mort. Ou du moins le croyait-il.

“ Quelles idiotes. Elles avaient pourtant le choix. “

Dit-il presque à regret devant cette hécatombe dont ils étaient les auteurs. Tout comme son camarade, Akira avait l’impression de passer sa vie à interroger des adversaires vaincus, si bien que la désagréable sensation de passer son temps à régler des problèmes qui en engendraient d’autres vint s’installer en son esprit. Serait-ce pour autant une raison d’abandonner ? La question n’avait même pas besoin de réponse.

“ Voyons ce que je vais trouver. “

Agréant au plan du profanateur, le valeureux s’élança en direction du signal de la Shinrin qui semblait avoir trouvé quelque chose d’intéressant. Ainsi, après une rapide course, le lieutenant rejoignit la soldate qui s’était entretemps rapprochée de ce qu’ils cherchaient depuis le début: la source du nuage. Un homme inconscient aux pieds, la jeune femme semblait avoir permis de réduire le nuage qui avait bien perdu un quart de son volume.

“ Un des infirmes… “

Dit son clone, qui avait tout vu. Ainsi, il lui suffit de transmettre en quelques instants ce que ce dernier avait vu à l’original. Manifestement, l’infirme avait parlé avant de se faire assommer. S’il s’était montré récalcitrant, Akira put en retirer plusieurs éléments pertinents. Ils étaient plusieurs, alimentant en continu le nuage depuis des positions stratégiques tout autour de la ville en étant réapprovisionnés par ceux que le duo avait sans doute exécutés. Sans doute le nuage était-il sur le point de faire ce pourquoi il existait, et le Kogami espérait ne pas découvrir de quoi il s’agissait.

“ Plus qu’à trouver les autres. Ils doivent être disposés stratégiquement autour de la ville. “

Envoyant un signal pour Kamui, le lieutenant se mis immédiatement en route pour atteindre le prochain infirme situé au sud. Rien ne différait de l’autre, si bien qu’Akira eut de plus en plus la sensation d’avoir affaire à une machination allant bien au delà de ce petit groupe de minables. Quelqu’un tirait les ficelles depuis en haut, ni les filles ni ces infirmes n’avaient les épaules pour assumer un tel projet. Mais pour l’heure, il s’agirait d’éradiquer la menace la plus directe.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira Empty
Ven 8 Jan 2021 - 0:23



La routine. Manipuler un corps que l'âme avait délaissé ne faisait plus rien à Kamui. Le dégoût, la gêne, la pudeur : toutes ces limites pourtant bien humaines le quittaient sitôt qu'il avait affaire au reliquat de la mort. Ses mains gantées se confrontèrent aux habits devenus lourds de Hanami, imbibés des larmes que versait le ciel diluvien sur sa carcasse et de son propre sang. Il affichait un tel détachement dans son entreprise qu'il aurait probablement suffi à susciter l'effroi au sein des néophytes du combat, de ceux qui avaient été épargnés par l'horrible réalité du Yuukan.

Un simple échantillon de l'aspect du profanateur qu'était le natif des plaines.

Sans surprise, il ne put mettre la main sur aucun ordre en toutes lettres. Aucune trace écrite, aucun nom. Il n'y avait qu'une poignée de cartes, très précises, désignant d'assez petits secteurs. Comme si elles étaient extraites d'un plus grand plan, puis agrandies, pour éviter qu'elles puissent à elles seules dévoiler l'emplacement et l'objet précis qu'elles indiquaient. Il fallait au moins savoir où chercher.

Maudite sois-tu, fulmina intérieurement Kamui, qui observait avec une frustration palpable le fruit de sa fouille. D'un coup d'oeil, il indiqua à ses clones qu'il en avait fini. Se retirant, il les laissa s'occuper de ce qu'il restait du corps de Kunia et de celui d'Hanami. Il ne manquait pas de cercueils où les entreposer ; c'était à se demander pourquoi il en avait autant à disposition.

Il ne lui fallut pas bien longtemps pour retrouver Funka, qui l'avait attendue auprès du corps inconscient d'un homme infirme, amputé de ses deux jambes. Il fut ainsi informé des découvertes d'Akira et de son clone - en retour, il tira son feuillet de cartes de sa cape, qu'il partagea avec la Shinrin. En les examinant à nouveau, il se rendit compte que l'une d'entre elles correspondait au petit sentier dérobé qui menait à la cabane auprès de laquelle ils se tenaient. Par déduction logique, il détermina que les autres devraient l'aider à localiser les emplacements où étaient disposés les complices des terroristes.

Sans attendre, Kamui ordonna à la comédienne de regagner Urahi avec l'homme qui gisait à leurs pieds pour prévenir de l'avancée de l'affaire, et alerter la garnison : ils avaient certes commencé à désamorcer l'assaut, mais ne pouvaient certifier qu'il ne serait pas déclenché d'urgence d'une quelconque façon.

Laissant sa comparse à ses affaires, l'immaculé reprit la route, comparant ses cartes aux routes qu'il empruntait en toute hâte. Son hypothèse précédente se confirma, lorsqu'il mit la main sur l'un des autres individus sensés abreuver le nuage en chakra, à l'abri d'une étable abandonnée et à moitié effondrée. Sans chercher à l'interroger, il l'assomma d'un coup sec à la tête, tandis qu'il était encore en transe.

Lorsqu'il leva la main vers les cieux pour y tirer un de ses éclairs, et ainsi dévoiler la position du bonhomme, il se rendit compte que la pluie avait cessé. Le nuage trônait, presque esseulé, au beau milieu du ciel gris. S'agissait-il du calme avant la tempête, ou avaient-ils réussi à endiguer la menace ? Il n'avait pas le temps de se pencher sur la question : s'il en croyait les informations qu'il avait recueillies, il était tout proche de la position d'un autre complice des terroristes, embusqué à l'est. La traque arrivait doucement à son terme.

—————

Un petit autel, de pierre et de bois, abritait la carcasse du dernier homme à appréhender. Manchot, dépourvu de jambes, la peau sur les os, sale : si un vivant pourrait un jour se targuer d'incarner l'aspect de la mort, ce serait lui. Son crâne échevelé et sa barbe blanche hirsute laissaient deviner qu'il était bien plus vieux que tous les autres individus impliqués dans cette sombre histoire. Mais un autre détail le différenciait de ceux que le Kogami et le Damahara avaient pris pour de simples déserteurs de l'ancienne Kumo.

Les marques qu'il arborait sur les joues : les crocs du clan Inuzuka. Si le port de ce grimage avait perdu en popularité, il était fréquent du temps qu'avait connu le vieillard. L'un de ses yeux s'ouvrit, et il toisa en silence la silhouette du teikokujin qui l'avait découvert là. Un sourire las se fraya un chemin sur son visage ridé et creusé par les flots du temps. Il connaissait Chifumi, Kui, Hanami et Kunia, mais certainement pas le grand homme à l'air grave qui lui faisait face. Il se savait découvert, et il savait que ses protecteurs étaient déjà morts.

« Est-elle détruite ? »

Une simple question, dénuée d'espoir. L'ancêtre cherchait peut-être à se reconnecter à la réalité, par les mots de l'un de ceux qu'il avait essayé de détruire. Il poursuivit cependant, de lui-même.

« Si tel était le cas, je serais mort. Le Souffle de l'Impétueux m'aurait emporté, et vous aussi. Nous avons échoué. »

Kamui s'avança, lentement, jusqu'au petit kiosque qui avait abrité le vieillard des intempéries. Sa perception sensorielle l'alerta, en même temps, de l'approche d'Akira - il devait en avoir fini avec les autres instigateurs de cette technique que le vieil Inuzuka avait nommée « Souffle de l'Impétueux ». Se murant dans une attente silencieuse et pesante, il se contenta de tenir l'homme en respect, la main déposée sur le manche de son sabre d'apparat ; comme s'il allait tenter quelque chose, dans son état.

« Voilà ce que nous récoltons d'avoir laissé les vieux démons attiser la flamme de la vengeance, perpétuant ainsi le cycle. Une bonne leçon... »

Les yeux du vénérable s'écarquillèrent, son flair diminué l'alertant tout de même de l'approche du Kogami. En plus de leurs odeurs, il distinguait celle du sang, et celle de Hanami. La tristesse se fit palpable sur le faciès de l'infirme.

« Morte si jeune... »

Ses lèvres se retroussèrent, alors qu'il lançait un regard plein de colère à Kamui, puis à Akira. Pourtant, ce ne fut pas eux qu'il choisit de maudire dans ses derniers instants.

« Je t'attendrai, Yori. »

Sitôt que ce nom eût franchi ses lèvres, il se figea. Une trainée de sang coula de ses lèvres, teintant sa barbe blanche. Sa bouche béante laissait deviner, sur sa langue, un sceau qui s'effaçait progressivement. Il avait manifestement servi sa fonction.

Un simple coup d'oeil, c'est ce que Kamui adressa au lieutenant. Dans son poing gauche, serré, il tenait encore les multiples cartes qu'il avait récupérées sur Hanami. Plus de la moitié n'avaient pas servi, et un nouveau nom venait de faire surface. Si le visage perché dans les nuages s'effaçait sous les yeux des hijins qui l'observaient dans la crainte depuis plusieurs jours maintenant, le dernier des maîtres des cieux n'avait pas manqué de jeter le mystère sur une affaire qui semblait encore loin d'être réglée.


Fin du RP.

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12390-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-reprise-du-personnage#108061 https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui

[MISSION B] Les Maîtres des Cieux — ft. Shinrin Funka & Kogami Akira

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le roi s'est tu — ft. Kogami Akira
» Détournement ~ feat. Kogami Akira
» 誕生と死 Shinigami ∥ Kogami Akira
» Retrouvailles inattendues [pv : Kogami Akira]
» RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: