Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben

Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Empty
Mar 15 Déc 2020 - 22:33
L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Unknow11

Une Équipe, une Unité, une Responsabilité. Sous quelques missions, Kiyon avait eu la charge d'Aspirants mais jamais on avait encore proposé à ce kirijin des premières heures de devenir officiellement Chef d'une Équipe inscrite durablement dans les registres de la Brume. C'est ainsi qu'une fois la lettre officielle reçue, il se mit à réfléchir. Quel genre de Professeur voulait-il être ? Quelle identité voulait-il donner à son Escouade ? Une spécialité serait-elle à envisager ? Il y avait des choses auxquels il ne pouvait soit pas répondre seul soit pas répondre tout court. Le Yamanaka pouvait bien prévoir la pédagogie qu'il souhaitait adopter, il avait conscience que les élèves aussi modelaient le professeur. En ce sens, il pouvait construire ce personnage dans sa tête aussi longtemps et minutieusement qu'il le souhaitait, ce sont les événements, ses élèves et les missions qui le façonneront. Il peut cependant déjà penser aux valeurs qu'il souhaite transmettre : la rigueur, la fermeté et la nécessité du doute. C'est un élément avec lequel il a pu avoir des confrontations avec des avis contraires par le passé mais il pensait sincèrement qu'il fallait douter de ses camarades. Cela ne voulait pas dire se penser plus haut qu'autrui ou ne faire confiance à personne, mais il avait appris que nous étions tous faillibles y compris lui-même. Or, se corriger soi est infiniment plus difficile que corriger autrui. En ce sens, douter d'autrui et le corriger revenait, très souvent, à le sauver plus qu'à mesquinement lui rappeler ses défauts et se considérer tout-puissant. Si en mission il serait le chef de l'Unité, il apprécierait beaucoup se faire valoir en tant qu'égal lors des discussions, en accord avec sa conscience que chaque être était faillible y compris le Sensei d'une Unité. Tout-puissant, il n'était pas. Omniscient, il ne se prétendrait pas.

Quelle spécialité pour son Équipe ? Il connaissait les siennes, mais pouvait-il les imposer à des élèves ? Tordre leurs prédispositions au profit de ce que lui maîtrise singulièrement ne ferait qu'étouffer leur potentiel. Le Genjutsu n'est pas aussi concret que le Taijutsu, la répétition et l'entraînement ne suffisent parfois pas lorsqu'on ne dispose pas d'un talent pour cette discipline. Mais au moins il pourrait leur apprendre à s'en défendre, c'est une certitude. Au-delà des arts martiaux, quelle fonction remplissait-il au sein de Kiri ? Il ne faisait partie d'aucune unité spéciale. Il ne pouvait prétendre être un Expert de l'espionnage, de la torture ou de la surveillance auquel cas il aurait rejoint les rangs du Kyoi. Cependant, il était à noter que ces derniers mois le Yamanaka avait parcouru le Pays de l'Eau en long en large et en travers. Peut-être pourrait-il spécialiser son Unité dans l'intervention rapide à travers Mizu ?

Quelle identité voulait-il donner, maintenant ? Cet élément méritait plus ample réflexion, d'après lui. Si les précédents points n'avaient pas réellement de nécessité à être fixés puisque profondément influençables par les actes et l'expérience qu'acquerra son équipe, celui-ci, par contre était plus abstrait et sans base solide pourrait se perdre en porosité et incertitude. Il se donna donc quelques jours pour penser la chose. Une fois acté, il écrivit la lettre qui servira de convocation à celle dont on lui avait confié la Garde : @Yasei Yuben. De ce qu'on lui avait communiqué, la jeune femme était relativement nouvelle au sein de Kiri. Le Chunin avait pu récemment faire connaissance avec le clan Yasei dont il ignorait l'existence, on lui avait dit que ses représentants étaient originaires des terres arides du Vent. Or, cette dernière nous venait tout droit des montagnes abandonnées par Hakyô Hyosa et ses partisans : le Pays des Neiges. À l'opposé total sur la carte du Yuukan, donc. Quelle était son histoire ? S'agissait-il simplement d'une branche cadette et était-ce donc normal pour un Yasei d'être si loin de Kaze ? Il en apprendrait plus au moment de leur rencontre. Chaque kirijin était au courant du fait que la cheffe de clan portait leur couleur. À un moment ou un autre, il allait devoir s'entretenir avec cette dernière pour savoir appréhender le potentiel de son élève.

@Yamanaka Kiyon a écrit:
À l'attention de @Yasei Yuben.

L'Administration martiale kirijine vous a assigné à l'Équipe 3 à la charge de Yamanaka Kiyon. Toutes mes félicitations. Cela implique donc que vos prochaines missions seront accomplies dans la mesure du possible sous l'égide de ce shinobi qui vous est hiérarchiquement supérieur. Je serai donc là pour superviser votre entraînement et veiller à votre progression pour le bien du Village.

Afin de partir du bon pied, je vous demande de me rejoindre demain matin au terrain d'entraînement 28.1C du Complexe Shinobi. Venez préparée et équipée, une épreuve vous attendra.
Bien à vous,
Yamanaka Kiyon,
Shinobi de Moyenne Classe du Village caché dans la Brume.

La changeforme des terres enneigées reçut une convocation qui l'invitait à se rendre dans un des Terrains d'Entraînement du Complexe Shinobi. Là-bas, il l'attendrait dans une salle au sol dont le ciment n'était autre que la terre elle-même et où le carrelage faisait place au gazon. Dans une certaine ambiance zen, un cours d'eau y séparait la partie feuillue de la pièce d'un jardin de sable marqué par des tracés harmonieux. Sur un des rochers se dressant au sein du courant aqueux, Kiyon était positionné en lotus, assis une jambe pliée sur l'autre, les yeux fermés, calme. Le lieu avait l'air accueillant et l'Individu serein, mais il ne fallait pas se fourvoyer, la paire était bel et bien dans une des salles d'entraînement du Complexe Shinobi. Il comptait bien donner un sens à cette nouvelle aventure. C'est ainsi qu'il chargea son Unité d'une lourde dose de symbolisme voire de totémisme qu'il ne faillira pas à dévoiler à son élève. D'ailleurs, qu'est-ce qui attendait cette dernière ? Une épreuve ? Un combat ? Une simple discussion ? Qui sait ?

_________________
L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Signa_10
- #4a836c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051
Yasei Yuben
Yasei Yuben

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Empty
Mar 15 Déc 2020 - 23:28





L'Oiseau construit son nid
ft. Yamanaka Kiyon

C'était vers la fin du printemps, peu avant le réveil du Dieu de l'Eau que Yuben avait posé les pieds au sein de Kiri la Grande. Quittant ses terres enneigées qu'elle aimait tant pour fouler les territoires nébuleux et humide du pays de l'eau et rejoindre la cité guerrière en tant que shinobi prête à se battre et à retrouver ses origines désormais implantées au sein du village. Si elle avait déjà accompli quelques missions banales au nom de Kiri, Yuben était encore qu'une simple genin encore non assignée à une quelconque équipe mais peut-être que les événements récents ne permettaient pas encore à l'administration kirijine de lui assigner un sensei, du moins c'est ce qu'elle pensait. En cette simple soirée d'été, alors allongée sur un futon qui lui servait de lit dans un logis provisoire dans lequel elle s'était installée dans l'attente d'un véritable domaine pour le clan Yasei, Yuben avait été dérangée par une missive de dernière minute qui s'avérait plutôt être une lettre directement adressée à sa personne plutôt qu'une mission cette fois ci. Acceptant la lettre avec un sourire avant de retourner dans l'endroit où elle allait trouver le repos, elle en prit connaissance avec un peu d'appréhension, n'ayant reçu que rarement de lettre très personnelle et directement adressée à sa personne. L'équipe 3? Yamanaka Kiyon? En affichant un air aussi intrigué que motivé, elle relisait les mots écrits par le Yamanaka avant de refermer délicatement la lettre et la ranger dans l'enveloppe dans laquelle elle lui avait été fournie, la déposant juste à coté de sa couche dans laquelle elle allait désormais se reposer en vue de la journée de demain qui s'annonçait chargée.

[ — ]

Il fallait savoir être matinal. Son éducation assez austère lui avait apprit à se lever avant l'aube pour pouvoir s'entraîner et chasser au sein du désert blanc de Yuki, alors même si en arrivant à Kiri elle avait pu profiter du répit offert par la Brume, elle se voyait désormais de nouveau obligée de s'attaquer aux choses sérieuses en espérant que le fameux Kiyon soit moins sévère que ses parents. La lettre faisant mention d'une épreuve, Yuben se tenait prête mentalement à un combat mais pouvait être totalement surprise par la suite des événements, c'est ainsi qu'elle fut tirée des bras de Morphée, quittant son lit afin de se préparer à cette matinée mouvementée alors que celle des autres Kirijins n'avait pas encore commencée. Arrangeant sa coiffure comme elle le pouvait et délaissant son habituelle fourrure pour un accoutrement bien typique des ninjas et accompagné du fameux attirail shinobi accroché au niveau de sa hanche, Yuben était enfin prête à passer cette fameuse épreuve et rencontrer celui qui allait lui enseigner bien des choses et l'accompagner durant sa formation de Genin.

Il avait mentionné être un Shinobi de Moyenne Classe, il n'était donc pas encore ce qu'on appelle jônin mais si une équipe lui avait été assigné, c'est qu'il était capable de pédagogie et même si Yuben a un caractère bien trempé, elle ne pense pas être si dure auprès de l'homme. Du moins, cela dépendra de son comportement envers elle et vis à vis de son clan ou de son origine. Elle ne sait pas véritablement quels liens entretiennent Mizu et Yuki mais elle avait été mise au courant des affaires avec Hakyô et bien que non positionnée sur ce sujet, elle appréhendait une potentielle méfiance sur le fait d'accueillir une étrangère pure au sein de ses terres.

La métamorphe des neiges s'était donc apprêtée pour se rendre au complexe shinobi, sur le terrain d'entrainement mentionné sur la lettre qu'elle tenait entre ses doigts fins pour pouvoir trouver le numéro exact. Un environnement naturel qui mettait en confiance la Yasei qui cherchait le Yamanaka du regard avant de se rendre en face de lui, ses yeux perçant orientés tout autour sur la nature avant de plonger dans ceux du blond qui était son chef d'équipe.

« Bonjour, j'imagine que vous êtes Yamanaka Kiyon. Je suis Yasei Yuben. »

Elle se présentait à lui en espérant faire bonne figure, lui affichant un petit sourire espiègle qui lui était unique. Ils n'allaient pas tarder à se connaître et si Yuben avait des choses à apprendre du fameux Kiyon, il en avait encore plus à apprendre sur la panthère des neiges.





_________________
L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Yuben_signa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11021-le-froid-est-pour-moi-le-prix-de-la-liberte-yasei-yuben https://www.ascentofshinobi.com/t11022-carnet-de-route-yasei-yuben https://www.ascentofshinobi.com/u1371
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Empty
Mer 16 Déc 2020 - 2:25
L'intéressée l'avait rejoint à l'heure prévue. Au moins elle était ponctuelle. Qui était-elle, quels étaient ses talents, plusieurs questions auxquelles les réponses ne sauraient tarder. À son arrivée, il quitta doucement son rocher pour rejoindre une position commune. Le shinobi s'avançait en portant avec lui tout le poids de la fermeté de son visage. Quoique, il n'était pas vraiment question de fermeté. Ses sourcils n'étaient pas froncés et son air n'avait pas l'air bien sévère. Son expression manquait juste de passion, de haut et de bas, un vide constant. Plus que ferme, il était stoïque. Et la lourdeur de ses paupières inférieures, sa grande taille ainsi que sa maigreur n'arrangeaient pas spécialement cette image d' "Épouvantail" dont il traînait le surnom depuis quelques années à présent.

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben 95732910

- Exactement. Je suis enchanté de faire ta connaissance. Bienvenue dans l'Équipe 3.

Voici donc la première fois que sa voix atteindrait les oreilles de son élève. Peut-être serait-elle surprise par la monotonie de cette dernière ? Allant de pair avec la vacuité de ses expressions, la variation de ton ne semblait pas être la spécialité lyrique du Chunin. Pour couronner cela, il ne parlait pas bien fort non plus.

- Je tiens d'abord à te préciser que je suis ici pour accompagner ta progression. Cela ne veut pas dire que je vais te tenir la main pour t'aider à marcher. Le monde shinobi est impitoyable et je suis là pour te l'apprendre. La plus intime maîtresse du kirijin est la mort. Tu l'affronteras plus régulièrement que ce que tu ne peux imaginer, tu la manieras également plus d'une fois. Mais n'oublie jamais que jamais sa poigne ne te quittera. Tu vas devoir apprendre à avancer en ayant la main froide du Funeste destin serrée contre ta gorge. Elle ne te lâchera jamais.

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Kid_co12

"Enfin, si tu survis, bien sûr."

Il approcha son visage de celui de la Féline immaculée pour être sûr que celle-ci ne manquait pas une miette de son discours. Il le pensait sincèrement et il était loin d'être le seul, être un shinobi c'était côtoyer la mort au quotidien. Sa grande taille le forçait à se plier pour atteindre la même hauteur que les yeux de Yuben ce qui, plus globalement, ne lui donnait pas vraiment l'impression de se soucier de la clarté de son propos mais plutôt l'air d'être un tortionnaire instable. Il n'était rien de cela mais on ne pouvait pas vraiment maîtriser la manière dont autrui interprétait son comportement. La vérité était qu'on pouvait assez facilement savoir quelle attitude adopter pour que nos intentions soient comprises convenablement mais Kiyon n'a jamais assimilé ces codes. Socialement, il était plutôt inapte. Ne quittant pas cette position et n'ayant toujours pas cligné des yeux, il rétorquait :

- Aurais-tu déjà des questions à me poser ? Je suis là pour ça. dit-il en rapprochant un peu plus son regard

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Kid_co13

"N'hésite surtout pas."

_________________
L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Signa_10
- #4a836c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051
Yasei Yuben
Yasei Yuben

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Empty
Mer 16 Déc 2020 - 15:51





L'Oiseau construit son nid
ft. Yamanaka Kiyon

Ses prunelles ambrées rivées dans celles de l’Épouvantail, la métamorphe des neiges analysait l'expression de celui qui était visiblement son sensei, observant son apparence très svelte qui ne mettait pas spécialement en avant son corps et faisait penser qu'il n'avait absolument aucun talent de pugilat, ce qui pourrait s'avérer vrai lorsque Yuben en apprendra plus sur lui. Si on lui retirait un peu de couleur, Yuben l'aurait simplement prit pour un cadavre ramené à la vie qui n'était plus maître de son corps. Lorsqu'il se mit à parler, cette hypothèse là ne pouvait que se renforcer, son ton monotone, comme fade ne faisait rien pour améliorer son apparence, il n'avait rien de profondément vivant. Ni émotions, ni rien. Même si elle ne s'attendait à rien de véritablement joyeux pour son premier rendez-vous en équipe, elle fut surprise de voir le pessimisme bien malheureusement réel de Kiyon qui semblait vouer une admiration spéciale à la mort. Mais en quelques sortes, c'était un moyen de la préparer psychologiquement à la pire des choses qu'elle pouvait infliger ou voir infligée à l'un de ses camarades, la préparer à savoir garder son sang froid et ne pas tout abandonner car la mort a emporté l'un de sien.

Mais la dernière phrase de Kiyon fit hérisser les poils de la panthère des neiges.

La mort ne lui faisait pas peur, néanmoins elle ne pouvait s'imaginer succomber avant même d'avoir accompli ce pour quoi elle était à Kiri, ni même s'imaginer succomber de la main d'un supposé allié. La proximité qu'il prenait avec elle créait une sorte de bulle angoissante autour du duo alors qu'elle ne quittait pas ses yeux du regard, ne voulant céder à ce jeu qu'elle créait elle même. Il paraissait dérangé, peut-être même trop pour quelqu'un ayant à sa charge des individus, quelqu'un de plus faible d'esprit que Yuben aurait déjà très sûrement craqué mais cela aurait prouvé sa faiblesse et le fait qu'il soit inapte à devenir un véritable shinobi. En quelques sortes, ce jeu de regard était une première épreuve dans la tête de Yuben et en ne flanchant pas, elle écoutait ses dires avant d'esquisser un petit sourire en coin.

« Si la plupart des gens craignent la mort, ça n'est pas mon cas. Il faut savoir cohabiter avec car elle fait partie de nous et j'apprendrais auprès de vous à perfectionner la vie avec cette entité cruelle. Des questions, j'en ai des tas pour tout vous dire, mais certaines peuvent paraître bien trop personnelle et si une épreuve m'attend, j'imagine qu'elles peuvent attendre que je sois officiellement considérée comme membre de l'équipe numéro 3. » Le menton légèrement relevé pour confronter Kiyon, son ton et son attitude paraissait insolent mais ça n'était rien de tout cela en vérité. Elle montrait en quelque sorte à l'homme qu'elle était prête à tout pour intégrer l'équipe et ne prenait pas ça à la légère. « J'imagine que nous aurions beaucoup de choses à nous dire une fois cette "épreuve" terminée. Mais si j'avais une unique question concernant l'équipe que j'aimerais poser maintenant, ce serait plutôt des questions au niveau de ce que vous comptez m'apprendre en tant que sensei mis à part cette relation avec la mort. »

La panthère des neiges garde la proximité avec son sensei, comme si elle jouait à celui qui avait la plus grosse. Un comportement têtu qui faisait qu'elle ne céderait pas à la bataille de regard, et attendrait que le Yamanaka se retire de lui même pour daigner détourner ses yeux de lui.




_________________
L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Yuben_signa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11021-le-froid-est-pour-moi-le-prix-de-la-liberte-yasei-yuben https://www.ascentofshinobi.com/t11022-carnet-de-route-yasei-yuben https://www.ascentofshinobi.com/u1371
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Empty
Jeu 17 Déc 2020 - 22:08
La petite semblait prête à toute éventualité. Cela ne changeait pas grand chose. Car de toute manière, si elle ne l'était pas, elle devrait apprendre à devoir côtoyer la Mort. La féline faisait montre d'un certain panache dans son discours. Elle était fougueuse et motivée. Chance ou fardeau, cet entrain pouvait causer zèle et imprudence tout comme efforts et professionnalisme. Une fois que sa nouvelle élève eut terminé de prendre la parole il se releva et lui tourna le dos, regardant le cours d'eau pour pondérer la suite de ses mots :

- La Brume m'a confié ton entraînement comme mission. Ce que je souhaite t'apprendre c'est avant tout comment sublimer ton potentiel, la direction à prendre, la maîtrise de ton chakra et le métier du shinobi et ses codes. T'aider à atteindre ton meilleur potentiel c'est servir Kiri et perfectionner ses rangs, c'est tout ce qui m'importe.

Repenser à cela le transportait dans le passé, du temps où lui aussi était un Aspirant, du temps de l'Équipe 11 sous l'égide de Yuki Yuta. Ce Jonin avait toujours gardé une certaine distance avec ses élèves. Il était sur un autre plan, bien plus puissant qu'eux. Clairement, les genins n'étaient là que pour faire de la figuration, comme le petit frère d'une grande sœur qui serait forcée d'amener ce dernier dehors la nuit avec elle car on lui aurait sa garde. Yuta, bien sûr, n'avait pas pour intention de leur infliger un tel traitement. Il s'agissait juste des résultantes du fossé qui séparait leur puissance, rien de plus. Ils n'avaient pas le choix, ni lui ni eux. C'était ainsi. Malgré tout cela, si le Yamanaka n'avait pas spécialement gardé contact avec ses anciens camarades, il s'entretenait encore régulièrement avec son ancien Professeur. Le fossé de leur puissance ne s'était pas forcément rapproché mais c'était après la promotion de l'Aspirant qu'ils ont finalement appris à se connaître. Il se demandait à quel genre de relations est-ce que l'Équipe 3, elle, finirait par faire naître.

À condition que Yuben ne l'en empêche, l'Épouvantail avançait ensuite de quelque pas pour se réinstaller assis en position du lotus face, cette fois, au regard de la Féline.

- Tu as d'autres questions ? Sinon on peut passer à ton épreuve.

L'informant qu'elle n'en avait aucune, il invita cette dernière à le rejoindre et à s'installer face à lui, à la même hauteur.

- Nous allons donc te mettre à l'épreuve. Ce test n'est pas un cours, ce n'est pas non plus pour te poser sur une échelle et mieux te comprendre, c'est une évaluation éliminatoire. Si tu échoues, tu seras démise de ton grade et tu devras rejoindre les bancs du Complexe. Compris ?

En aucun cas Kiyon avait le droit de décider du grade d'autrui, même Aspirant. Mais il fallait bien motiver les troupes. Sans incidence, cette épreuve aurait pu ne pas être prise au sérieux. Il devait s'assurer que son élève y donnerait tout son être. Ce qu'il peut déterminer, cela dit, c'est la place de Yuben au sein de l'Équipe 3. En échouant, elle assurerait son éjection de l'Unité. En réussissant, le Yamanaka l'accepterait sous son aile. Ça passe ou ça casse, il n'y aura pas d'entre deux, pas de moyenne, pas de mentions.

- Je t'expliquerai peut-être les tenants et les aboutissants de ce qui me permet de donner naissance à ton épreuve plus tard, mais pour l'instant j'ai besoin de poser ma main sur ton crâne et que tu prennes une profonde inspiration.

Si la Féline se laissait faire, alors l'Épouvantail procéderait comme déclaré, posant sa main droite sur la tête de Yuben tout en maintenant un mûdra unique de son autre main en fermant les yeux. Une dizaine de secondes s'écouleraient jusqu'à ce que lentement la silhouette du Chunin devienne de moins en moins opaque et atteindre la disparition. À ce moment-là seulement, le cours d'eau qui traversait la salle se mettrait à s'agiter et une colonne aquause unique s'élèverait pour atteindre une hauteur d'Homme. Le mouvement serait erratique pour enfin se stabiliser et donner naissance à une forme plus concrète : une femme aux cheveux châtains dont la coiffure n'était pas moins sauvage que l'éclat dans ses yeux ambrés. Un teint affable comme si elle avait grandie sous la seule couverture de l'astre de nuit, délaissée par son compère estivale. Plus une fille, mais pas encore une femme : Yasei Yuben. Le réceptacle aqueux se détacha du fleuve qui avait vu sa naissance. Si Venus est elle aussi née des eaux, les gestes du double portaient plus la marque de Mars. Sans aucune place laissée à d'autres interprétations, la féline déploya ses mains devant elle, écartant les doigts comme si ces derniers avaient toujours été des griffes. L'Épreuve avait commencé. Yamanaka Kiyon, lui, n'avait toujours pas réapparu. Son souvenir paraissait bien loin.

_________________
L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Signa_10
- #4a836c
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051
Yasei Yuben
Yasei Yuben

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Empty
Ven 18 Déc 2020 - 22:19





L'Oiseau construit son nid
ft. Yamanaka Kiyon

Farouche, Yuben confrontait du regard son chef d'équipe alors qu'il ne partageait même pas le jeu auquel elle jouait seule. Elle savait que malgré la convocation et l'affectation par Kiri dans cette équipe, qu'elle n'était pas officiellement membre sinon à quoi bon lui fait passer une épreuve. Son sensei lui plaisait bien, malgré cet air morbide qu'il affichait et cette apparence à l'aura glaciale. Il coupa le contact visuel avec elle alors qu'elle relevait légèrement le menton, avec une attitude assez fière d'elle même tandis qu'il fixait le cour d'eau. Croisant doucement ses bras contre son buste, elle écoute les réponses à ses questions qui semble lui satisfaire avant de mordre sa lèvre inférieure comme déterminée à réussir ce qu'il allait lui proposer pour intégrer son équipe. Si elle y parvenait, elle se demandait bien quel genre de relation elle allait entreprendre avec Kiyon, s'il allait être dur, méchant ou peut-être simplement strict mais sympathique, il était bien trop énigmatique à ses yeux pour qu'elle puisse se rendre compte du personnage.

« Ravie d'avoir été affectée à cette équipe alors. »

Confirmant à Kiyon qu'elle n'avait pas de question, elle écoute ses instructions en fronçant les sourcils en voyant l'ultimatum qui lui imposait, mettant la barre haute pour cette épreuve qui définirait son entrée dans cette équipe. Elle s'approche de lui et s'assoit doucement pour pouvoir se mettre à sa hauteur, désormais c'est elle qui se baissait et non lui, montrant qu'il était le professeur et elle l'élève. Face à lui, elle gardait le regard rivé dans le sien avant de simplement autoriser l'homme à entrer en contact avec elle alors qu'elle ferme doucement ses paupières, un air déterminé présent sur le visage, prenant une dernière bouffée d'air avant d'être plongée dans cet univers plutôt proche du rêve de la réalité, sauf qu'elle était bel et bien reveillée, même si en réouvrant ses yeux elle faisait face à son propre reflet plus menaçant que jamais.

La capacité de s’affronter soi-même était donc cette épreuve.

Face à cette femme sauvage en face d'elle, elle esquisse un petit sourire avant de défaire quelque chose depuis sa sacoche ninja attachée à sa taille, ne perdant pas le contact visuel avec elle même avant de simplement laisser tomber cette petite boule mauve contre le sol, empestant la zone de cette brume opaque qui laissait à Yuben le temps de se préparer. Pour pouvoir se repérer, la nyctalope transforme ses yeux en yeux de panthère des neiges afin de se mouvoir correctement et pouvoir voir son adversaire. Dans cette épaisse couche mauve, elle lie ses deux mains en mûdras avant que sa main gauche se recouvre d'une épaisse fourrure blanche tachetée de noir, ne formant désormais qu'une simple patte lorsque les mûdras furent terminés. Mais ces signes n'étaient pas là pour cette transformation, car malgré sa main à l'origine plutôt féminine devenue une patte de félin menaçante, rien ne se passe et ces signes semblent en vérité être une feinte de la part de la féline qui charge son reflet. A bout portant, elle se retire et frappe brusquement le sol avec sa patte pour faire remonter de la poussière vers le visage se l'adversaire afin de la faire reculer et étudier son comportement vis à vis d'elle.

La féline se montrait assez menaçante et axait d'abord tout sur l'attaque pour voir les ripostes de la fausse-Yuben, une stratégie ambitieuse mais pas idiote pour connaître son adversaire même si personne ne la connait mieux qu'elle même.

récapitulatif:
 




_________________
L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben Yuben_signa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11021-le-froid-est-pour-moi-le-prix-de-la-liberte-yasei-yuben https://www.ascentofshinobi.com/t11022-carnet-de-route-yasei-yuben https://www.ascentofshinobi.com/u1371

L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: