Soutenez le forum !
1234
Partagez

Prémices du grand rassemblement [Solo]

Sendai Hanae
Sendai Hanae

Prémices du grand rassemblement [Solo] Empty
Jeu 17 Déc 2020 - 10:45







Prémices du grand rassemblement



De par ses recherches, quelques mois auparavant, sur les possibles regroupements de Sendai connus, Hanae avait été assez déçue de découvrir qu’il n’y avait rien de probant à ce sujet de retracée dans des ouvrages. Le clan Sendai est une entité assez unique en son genre, et porte cette dénomination parce que plusieurs personnes peuvent utiliser les mêmes capacités, mais depuis environ un siècle, il n’y a plus rien qui les lie, si ce n’est la maîtrise du chakra pur. Par le passé, les ouvrages disent que les manipulateurs de cette puissance rare avaient été en quelques sortes liés, sans vraiment l’être, et probablement traités comme des créatures étranges, du fait de leur nature de chakra unique en son genre. Aujourd’hui, seul le nom subsiste, et c’est la seule chose à laquelle la Kazejine peut se rattacher.

Le plus important désormais, pour la rubiconde, est de déterminer un plan de recherche pour découvrir des emplacements probables des membres de ce clan. Les seuls dont elle a connaissance, à l’heure actuelle, sont Yahiko et Anzu, l’un étant déjà rallié à l’Empire, l’autre faisant partie des forces Kumojines. Pour l’avoir rencontrée une seule fois, et même si cela la place dans une situation inconfortable, la rougeoyante n’aime guère cette personne, sa façon de vouloir entrer dans le village en manipulant une de ses semblables ayant été très mal vue par la Lieutenante de l’Empire. D’un autre côté, elle devait avoir ses raisons, notamment le fait de partir à un mouvement souhaitant déclencher une nouvelle guerre : le Fukkatsu. Ceci n’en rajoute pas vraiment en bien, pour la demoiselle. Alors la flamboyante se passera de la rencontrer, il doit y avoir des dizaines d’autres Sendai dans le Yuukan.

Son idée est alors simple, il lui suffit de commencer au plus proche : Hi no Kuni. Dans un premier temps, consulter les registres de la ville, puis du pays, pour découvrir s’il existe des « Anciens » dans les environs. Peut-être, ensuite, que ceux-ci pourront la mener sur les traces d’un autre, et d’un autre, et ainsi de suite. Si cela ne se passe pas bien, il lui faudra tenter une approche diplomatique avec d’autres pays, et procéder de la même façon. La dernière des cordes à son arc sera de tenter de retrouver le berceau de son clan, là où ils ont commencé, deux-cent ans auparavant, à découvrir les arcanes du chakra à son état le plus pur.

Son plan bien en tête, l’ancienne Kumojine n’a plus qu’à se rendre dans un lieu où ce genre d’informations pourront se trouver, à savoir le Palais Impérial. Cela sera son prochain objectif, mais il en reste un plus important, et qu’il vaut mieux mettre en œuvre dès maintenant… A savoir déterminer un plan de regroupement. En effet, en théorie la question ne se poserait pas, mais qu’en serait-il si l’Empire évoluait de la mauvaise manière ? En l’absence d’Empereur, qui sait qui lui succèdera ? Hanae a toute confiance en son cousin, Yahiko, pour y parvenir, mais le destin du Feu n’est pas forcément entre leurs mains, et à tout moment, un pire monstre que Rei, qui n’aurait aucune envie de paix, pourrait diriger, nécessitant un plan de rechange…




_________________
Prémices du grand rassemblement [Solo] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Prémices du grand rassemblement [Solo] Empty
Jeu 17 Déc 2020 - 10:47







Prémices du grand rassemblement



La journée précédente ayant été plutôt payante, pour Hanae, elle a pu définir comment organiser ses recherches de la façon la plus minutieuse, pour ne pas perdre de temps sur des pistes inutilisables. Ainsi, se trouvant de nouveau seule dans un lieu plutôt reculé de la ville, sous l’ombre d’un arbre assez jeune, mais déjà vigoureux, elle réfléchit cette fois à la façon dont son clan sera regroupé. C’est sans doute le point le plus important, car il faut donner une raison aux Sendai pour accepter de quitter leurs lieux de vies présents pour se rejoindre à un endroit. Bien entendu, se rassembler avec ses semblables est intéressant, mais en quoi cela changera leurs vies ? Et surtout, où les rassembler, voilà l’autre point important.

Bien entendu, Hi no Kuni est l’idée qui lui vient en tête, de prime abord, et ce lieu est après tout le plus logique. Si, parmi les Sendai, se trouvent des shinobis, alors ces-derniers pourront rejoindre les forces armées de l’Empire, et aider la rubiconde dans son ambition de paix sur le Yuukan. Néanmoins, cette ambition ne pourra voir le jour que si l’Empereur élu partage sa vision, et pour l’instant, il n’y a simplement pas de dirigeant à cet Empire. Yahiko serait le plus prompt à être un chef qui inspire confiance aux siens. Il est, au fond, un membre de clan, lui-même. Mais dans le cas où il ne serait pas à la tête du Teikoku, et que l’Empereur ne soit pas en quête de paix, alors il est hors de question pour la jeune femme de rassembler cette « famille éloignée » au sein d’une terre hostile envers les autres. Il faut donc une solution de repli… Deux idées lui viennent en tête : demander asile à Kiri, ou à Iwa, serait possible.

La rougeoyante connait déjà des shinobis dans ces deux villages, dont deux personnes parmi les plus importantes à ses yeux. Du côté Kirijin, il y a également Aditya, en plus de Reikan, pour faire pencher la balance. En outre, une terre isolée, au milieu de la mer, peut s’avérer un bon endroit pour protéger les siens. Voici donc la deuxième possibilité, Iwa étant la troisième. Enfin, tout ceci dans le cas où la Lieutenante quitterait les terres du Feu seule. L’autre et dernière piste serait de s’établir hors des instances, à savoir ni Kiri, ni Iwa, ni le l’Empire. Cette optique reviendrait à les regrouper pour en faire une proie facile, et nécessiterait de ce fait de prendre des précautions nombreuses. Elle consiste en la pire des finalités, mais les Sendai sont plein de ressources et sauront se défendre. D’autant que Yahiko et elle-même sont très doués, et même parmi les rangs de l’Empire, peu peuvent prétendre les surpasser, si ce n’est aucun. Voici donc la note sur laquelle s’achève cette réflexion. La prochaine consistera à trouver des premiers cousins de son clan, suite à quoi… Se fera le début de son rassemblement.




_________________
Prémices du grand rassemblement [Solo] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Prémices du grand rassemblement [Solo] Empty
Mar 22 Déc 2020 - 20:14







Prémices du grand rassemblement



La partie réflexion étant terminée, voilà désormais le moment de passer à l’action. Il faut désormais trouver des traces du passage de Sendai, et espérer pouvoir, de fil en aiguille, en trouver plus. L’idéal serait qu’une personne, par le passé, ait déjà tenté de réunir ce clan à l’histoire si atypique, mais rien n’est moins sûr, et envisager de les rallier un par un est une possibilité. La Sendai décide donc de parcourir les registres de Hi no Kuni, pour y recueillir toute personne portant le nom de Sendai. Néanmoins, mis à part Yahiko et elle-même, il ne semble pas y en avoir parmi les Teikokujins. Il existe deux raisons possibles à cela. La première est que ce pays est totalement dépourvu de membres du clan au chakra pur, et la seconde est que, s’il y en a, ceux-ci ne portent pas le clan en nom de famille.

« J’ignore pourquoi mes parents ont choisi de me laisser ce nom alors qu’ils m’ont recueillie encore bébé, laissée à l’abandon. Si d’autres, comme moi, ont été délaissés, je suppose qu’ils n’auront pas eu le loisir de préserver ce nom. »

S’il existe des Sendai ignorant leurs origines, c’est d’autant plus délicat. Comment les reconnaître ? S’ils maîtrisent le chakra pur, alors ils possèderont le signe du clan. Cependant, il n’existe aucun registre détaillant le corps des habitants du pays, cela serait… gênant, et Hanae la première n’aurait pas laissé quelqu’un la regarder sous toutes les coutures pour détailler son anatomie sur le papier. Ne reste donc que deux options pour espérer déceler un de ses semblables : le porte à porte ou la presse. En effet, si une personne usant du chakra pur s’est illustrée, disons dans les deux dernières années, au sein de ce qui est aujourd’hui l’Empire, alors il y aura forcément une trace écrite. Avant de se réduire à interroger le moindre habitant d’Urahi, la rubiconde trouve toute la presse possible, entreposée à la bibliothèque de Hi. Qu’il s’agisse du Kunaï émoussé ou de journaux locaux, la rougeoyante va tout éplucher sur les vingt-quatre derniers mois pour espérer avoir un début de piste, un os à ronger comme on dit.

Au fil de sa recherche, il semble qu’un événement ressorte, sept mois dans le passé, et qui aurait eu un écho assez faible. Un homme aurait tenté de s’en prendre à des soldats de l’Empire, pour protester contre leur envie d’expansion, et suite à un combat acharné, il aurait disparu sans laisser de trace. La plupart des personnes présentes ont été grièvement blessées, mais aucune n’est morte. Avec des capacités comme celles liées au chakra pur, il est plus aisé d’éliminer quelqu’un que de simplement le blesser, ce qui intrigue la rubiconde. Un nom est cité, dans l’article, et il s’agit du Lieutenant en charge de la traque de ce manipulateur de chakra pur. Voici donc une première piste, une personne à interroger pour trouver l’un des siens. Pour les détails, notamment le fait que celui-ci soit anti-empire, ou que les soldats ne doivent pas avoir envie de le voir entrer dans leurs rangs, il faudra que la Kazejine y réfléchisse en chemin…




_________________
Prémices du grand rassemblement [Solo] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Prémices du grand rassemblement [Solo] Empty
Mar 29 Déc 2020 - 3:53







Prémices du grand rassemblement



Kotone Saru. Voici la personne qu’Hanae cherche à rencontrer, en cette douce matinée estivale. Le lieutenant a été confronté à l’un de ses semblables, quelques mois auparavant, et serait en charge de sa capture, depuis. Beaucoup de ses hommes ont été blessés, et en sa qualité de Lieutenante, la Sendai ne peut au mieux qu’obtenir des informations sur ce-dernier, sans pour autant l’exiger ou imposer quoi que ce soit. Voici une situation qui serait bien moins complexe si la rubiconde était plus haut gradée.

Passant par des biais liés à son rôle dans l’unité impériale, la rubiconde parvient à obtenir une rencontre assez rapide, ce qui n’est pas une mauvaise chose, car la piste du Sendai renégat est déjà presque froide, depuis le temps. Du moins est-ce la pensée de la Kazejine, qui n’a que peu d’espoirs d’avoir des résultats si rapides. Saru attend la rougeoyante proche du pont Araho, sur sa propre demande, ce qui n’est pas sans étonner l’ancienne Kumojine. Elle le remarque du fait qu’il est le seul présent, rien de plus normal aussi tôt dans la journée.

« Lieutenant Saru, merci d’avoir accepté de me rencontrer. J’aurais quelques questions à vous poser. »

Le Kotone fixe la flamboyante un instant, avant qu’un sourire ne se dessine sur son visage. Rien de déplacé, il semble avoir des réponses, mais… pas seulement.

« Enchanté, Lieutenant Hanae. Vous avez sans doute de bonnes raisons de chercher ce Sendai, et vu votre nom… Je serais idiot de ne pas les comprendre. Je ne vais pas y aller par quatre chemins : nous avons retrouvé sa piste il y a de cela trois jours, et si je vous ai fait venir aujourd’hui, c’est pour m’accompagner à sa rencontre. Il n’est pas question que j’envoie des soldats à la mort… »

Comme prévu, il confirme déjà qu’aucun n’a encore été tué, ce qui pourrait constituer une circonstance atténuante pour son cas. Néanmoins, la demande du lieutenant de la territoriale est plutôt ambigüe. Souhaite-t-il la présence d’Hanae pour tendre un piège à son cousin ?

« Je ne pensais pas que vous auriez des réponses si concises, et si rapides. Mettons-nous en route… Et capturons-le vivant, si possible. J’aurais des questions à lui poser. »

Les deux shinobis partent aussitôt après que Saru ait accepté les conditions de la rougeoyante. Aucune mention des conséquences des actes du manipulateur de chakra pur n’a été faite, ainsi la jeune femme se doute bien qu’un Lieutenant n’a pas de droit de juger quelqu’un par lui-même. Sur le chemin, l’allié de la Sendai se permet une interrogation :

« Si je puis me permettre, que souhaitez-vous faire en partant à sa recherche ? Qu’avez-vous à lui demander ? Êtes-vous liée à lui par autre chose que vos capacités claniques ? »

Son objectif étant plutôt secret, la jeune femme se contente d’expliquer au Kotone que son but est de montrer son impartialité en ne faisant pas de cadeau à l’un des siens. Dans l’absolu, elle ne ment pas, car selon elle, que le criminel soit Sendai, Aburame ou même Shinrin, qu’il vienne de Kumo, d’Urahi ou d’ailleurs, il doit subir la juste sentence pour ses actes. Bien entendu, il reste l’autre côté de son plan, mais celui-ci restera secret… Même Yahiko ignore l’avancement des recherches de la rubiconde. Un geste de l’homme fait alors stopper la course d’Hanae, qui le suit sans poser plus de questions. Avec discrétion, les deux parviennent à un point d’observation d’où ils peuvent voir le fameux Sendai recherché…




_________________
Prémices du grand rassemblement [Solo] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Prémices du grand rassemblement [Solo] Empty
Ven 29 Jan 2021 - 18:55







Prémices du grand rassemblement



Depuis le point d’observation, Hanae arrive à distinguer l’allure de la cible. Si elle ne lui veut pas de mal, son rôle de Lieutenant de l’Empire lui impose néanmoins d’appréhender cette personne, sans quoi elle pourrait être accusée de trahison. Observant ses traits, elle remarque une chevelure d’ébène, un visage marqué par la fatigue et des cicatrices éparses. Physiquement, il n’est guère plus imposant que Yahiko, et pourtant la rubiconde ressent tout de même qu’il ne faut pas le sous-estimer. Pour ce qui est de son ami et cousin, elle ne craint pas vraiment un affrontement avec lui, et même si cela devait arriver, elle saurait s’en tirer de toutes façons. Pour le cas de cet autre membre du clan, il en est tout autrement. Elle ne sait presque rien sur lui, et le combat pourrait se déclencher à chaque moment, dès lors qu’elle l’aura approché.

« Je vais entrer en contact avec lui, en espérant que notre appartenance commune au clan Sendai me permettra de le convaincre de se rendre sans effusion de sang. Je pense qu’il y en a assez eu comme cela, aussi bien à court terme qu’en revenant plus loin en arrière. »

L’une des utopies d’Hanae est bien sûr celle où personne ne tue ou ne blesse personne. Elle est irréalisable, pour beaucoup de personnes, mais pour la rubiconde, c’est justement ce genre de pensées qui la rendent irréalisable. En effet, si chacun tentait de stopper les effusions de sang à son échelle, alors l’utopie pourrait arriver bien plus vite que prévu. L’autre lieutenant de l’Empire ne semble pas être en désaccord avec cela. Peut-être que l’allusion au passé de Hi aidé à cela, peut-être veut-il se servir de la rougeoyante comme d’un appât. Quoi qu’il en soit, cela arrange bien la Kazejine, qui quitte le point d’observation pour rejoindre la route et arriver vers son congénère le plus naturellement du monde, sans chercher à se cacher, mais toujours sur ses gardes.

« Ne faites pas un pas de plus. »

La voix masculine s’élève, haut et fort, alors que la jeune femme se trouve à moins de cinq mètres de lui, dans son dos.

« Pardonnez mon intrusion, mais j’aurais des questions à vous poser. »

Le guerrier se retourne pour faire face à l’ancienne Kumojine, et ses yeux montrent une certaine surprise. Une étrangère au sein de l’Empire, qui gravit si rapidement les échelons, cela ne passe pas inaperçu, d’autant plus lorsque son nom est le même que le sien.

« Sendai Hanae, je présume ? Vous souhaitez m’arrêter pour mes crimes ? »

Il ne nie rien, et semble même assumer ce qu’il a fait.

« Eh bien, je crains de devoir le faire, oui, mais j’ai réellement des questions à vous poser, avant cela. »

Les traits durs du combattant ne bougent pas, l’espace d’un instant, avant de se délier et de se transformer en un visage presque trop jovial. Il rit, simplement, aux propos de la rubiconde, mais pas pour s’en moquer.

« Une telle honnêteté… Vous auriez pu me mentir, me dire que je ne risquais rien. Pourquoi dire une vérité qui pourrait porter atteinte aux informations que vous souhaitez ? Bien… Cela concerne le « clan », je suppose. J’ai ouï dire que vous posiez beaucoup de questions, depuis votre arrivée ici. Pourquoi maintenant, et pas avant ? »

Il semble bien trop perspicace pour être un simple criminel sans foi ni loi, ce qui laisse évidemment à supposer que ce qu’il a fait est la conséquence d’actes préalables, ou…

« J’ai mis du temps à atteindre le niveau que j’ai aujourd’hui. Dans ce monde, si l’on veut protéger autrui, il faut en posséder la force. Je ne l’avais pas, par le passé, et j’étais trop occupée à acquérir le pouvoir qui est le mien pour penser à autre chose. Désormais, la protection de mes semblables est ma priorité à court terme. Sur le plus long terme, j’aspire à la sécurité de tous. »

Le fait de prononcer cela sans sourciller apporte de la crédibilité aux propos d’Hanae, qui ne fait que dire ce que son cœur lui dicte. Son congénère soupire longuement.

« J’avais prévu de me rendre pour ce que j’ai fait, de toutes façons. Ces soldats ne méritaient pas cela, mais la sécurité des miens passaient avant mes états d’âme, je pense que vous le comprenez bien. La raison de mon attaque était simple : j’escortais une famille de Sendai hors du pays, craignant que la libération de Kumo n’engendre une nouvelle guerre. Ces gens-là ont prouvé par le passé qu’ils n’étaient pas digne de confiance… enfin, désolé, vous êtes vous-même Kumojine, à l’origine. »

La jeune femme se contente de sourire. Ces propos ne sont pas totalement faux, mais la vérité a plusieurs facettes.

« Me considérer comme Kumojine est erroné, en l’état. Je n’y ai vécu que cinq ans, et même si je suis reconnaissante envers les personnes qui m’ont aidée, je ne cautionne pas les crimes perpétrés par les dirigeants du village. Ce n’est pas pour rien si je suis passé à l’ennemi… »

Finalement, la Sendai n’a jamais été plus une Kumojine qu’elle n’est Teikokujine aujourd’hui.

« Pourrais-je savoir… où vous les avez conduits ? Y a-t-il un lieu de sûreté pour les nôtres ? »

Regardant un peu partout, avant de baisser largement le ton, l’homme lui dit, sur le ton de la confidence :

« Un tel lieu existe bien, mais plus pour très longtemps, je le crains. Cela fait maintenant dix longues années qu’un véritable village peuplé de nos semblables et de leurs familles a été formé au sein de Tetsu no kuni. Cachés, pour ne pas être attaqués à cause de la menace que représentent leurs pouvoirs, ils ont réussi à conserver cette communauté à l’abri des regards, mais … j’ai reçu une lettre il y a une semaine. Le chaos ambiant dans ce pays, suite à une escarmouche Iwajine, a mis au grand jour leur existence. Du peu que je sais, des anciens mercenaires et autres brigands zélés fomentent un massacre, et si rien n’est fait, je crains que notre « clan » ne subisse un coup presque fatal. La plupart ne savent pas se battre, et même ceux ayant une formation de shinobi ne sont pas tous de bons combattants. »

La rougeoyante est presque choquée d’apprendre que ce clan, qui n’en est pas vraiment un, a finalement un lieu de vie commune. Si cela avait été tenu secret, elle n’aurait pas eu à dire les mots suivants, mais il est temps pour elle de partir en quête des siens.

« Je vous aurais volontiers proposé de nous y rendre dès maintenant, cependant vos crimes ne peuvent être délayés. Si leur situation est précaire, alors je vais regrouper, dans les plus brefs délais, un groupe de soldats puissants pour venir les protéger. Ensuite, je pense qu’il sera nécessaire de les déplacer ici-même. A Hi, je saurai assurer leur protection. Combien de temps avons-nous devant nous ? »

Réfléchissant un instant, le Sendai lui répond qu’il faut agir dans les six mois. Il accepte de se rendre, laissant le destin de ses semblables entre les mains de celle qui lui a promis de tout mettre en œuvre pour y arriver. Le retour à Urahi se fait rapidement, et la rubiconde ne perd pas de temps pour réaliser les démarches nécessaires à la mise en place d’une opération dans un pays étranger…




_________________
Prémices du grand rassemblement [Solo] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

Prémices du grand rassemblement [Solo]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les prémices d'un grand ouvrage : « Introduction »
» PRÉMICES : Le retour aux sources | Solo
» Le plus grand secret de Kumo [Solo]
» Acquérir un plus grand pouvoir [Solo]
» Derrière chaque grand homme se cache une femme [Solo]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: