Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Pour l'Empereur

Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Pour l'Empereur Empty
Mar 22 Déc 2020 - 20:25
Déjà à de nombreux kilomètres de la capitale du Feu, à la frontière entre ce même pays et celui de la pluie, c'est d'une main presque sincère et honnête que le déchu débusque un rouleau de parchemin de son kimono tout en invoquant d'un claquement de doigt un pinceau déjà encré pour écrire quelques mots. Quelques mots, à destination du nouvel empereur.

Citation :
@Sendai Yahiko,

Fort est de constaté que tu es déjà en place sur le trône du pouvoir. Et je m'en réjouis d'avance. Si mes intentions te sont toujours menaçantes, alors saches que je chasserais ces idées de ton esprit pour espérer ne pas être celui que tout un empire semble craindre et pense fou.

Je me retire un moment de la capitale pour mieux me retrouver, retrouver mes défunts parents reposants au Pays du Bois. Pour me reposer sur la tombe de ces derniers. Ce départ est en quelque sorte une initiation à un pèlerinage de mon passé vers mon futur, pour mon esprit et mon corps, pour revenir plus déterminé que jamais à défendre l'empire que je soutiens et soutiendrais toujours. Je compte avoir un entretien avec toi lors de mon retour, en espérant que la popularité ne t'est pas montée à la tête d'ici là. Sait-on jamais après tout ...

Fais en sorte que le Feu règne toujours sur la paix et la justice comme tu l'as si bien prétendu jusqu'à présent. Soit un bon Empereur.

또 봐요
Uzumaki Gozen

Scellant le rouleau pour le mettre dans la gueule d'un crapaud, le Balafré ordonne à ce dernier de plonger dans une flaque d'eau présente à ses côtés et, grâce au ninjutsu qu'il maitrise, se faufiler dans les réseaux souterrains aquatiques pour se retrouver quelques heures plus tard au bureau du nouvel empereur.

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u1303
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Pour l'Empereur Empty
Sam 26 Déc 2020 - 18:18
Plusieurs jours après le départ de Gôzen, Taizen Jiguro et Inuzuka Inuko ont déserté leur place de Capitaine, Shinrin Funka a effectué son entretien avec l'Empereur, Inuzuka Ayuu a effectué son rapport sur le Hall d'Entraînement, Kogami Akira est porté disparu, Yahiko récupère tout juste la lettre de l'Uzumaki.

La salle qui devait s'apparenter à un bureau était juxtaposée à la salle du trône. Il s'agissait évidemment d'une pièce remplie de trésors qui ne m'appartenaient pas, il n'y avait de ce fait aucune raison de se sentir riche. La plupart des objets donnaient la sensation de puissance et de richesse, mais je n'oubliais pas qu'une place aussi discutée que celle d'Empereur, assurant parfois un destin funeste, m'obligeait à penser qu'il me serait impossible d'emporter tout ça avec moi une fois vaincu. Tout était temporaire, tout était passager, c'était impossible avec tant d'ennemis d'oublier une seule seconde que ma vie n'avait pas tant changée que ça.

Assis sur une grande chaise elle aussi ornée de nombreux joyaux et autres dorures, je tenais entre mes mains une lettre d'une personne qui ne m'était pas inconnue. Jusqu'à récemment, elle avait été même pour moi un rival amical, un égal avec qui j'avais la sensation de pouvoir combattre entre grands guerriers... Et ce, jusqu'à ce que la tristesse du pouvoir divise nos liens, de la même manière que l'avait fait Sakaze Tôsen.

Gozen et moi ne pouvions plus entretenir un lien semblable à celui d'origine. Notre vision de la paix n'était pas la même, et l'importance de la situation ne nous permettait même pas de faire une alliance durable.

Mais cette lecture m'avait appris qu'il n'avait bien heureusement pas déserté. Je ne pouvais qu'être satisfait, suite à l'annonce des gardes et autres soldats qui avaient rapporté sa disparition suite aux élections. Il voulait se ressourcer et se retrouver auprès de ses parents, choses que je pouvais concevoir, et souhaitait même un entretien avec moi. Assez naïvement, j'étais tenté d'accepter, malgré les quelques histoires qui le concernaient et dont j'étais tenu au courant... et de manière incontournable, j'étais obligé de l'en tenir au courant. Par respect pour les concernés, par précaution, je devais prendre les décisions qui étaient les plus justes.

-"Attend, ne pars pas tout de suite. Tu t'occuperas de lui amener la réponse.", disais-je gentiment à la grenouille-messager.

Le crapaud qui s'était faufilé jusqu'ici était habile, et je pouvais soupçonner qu'il était fait pour ça. Et si Gozen ne m'avait donné sa localisation, l'animal devenait le seul moyen pour moi de m'assurer qu'il reçoive correctement le message que je lui envoyais.

Citation :

Mes salutations, Gôzen.

La lettre que tu m'as envoyée est effectivement arrivée à destination. Je ne sais où te situes, et je ne sais ainsi combien de temps s'est écoulé depuis l'écriture de ton message. J'ose espérer en tout cas que là où tu es, tu sauras trouver les réponses à tes questions en plus de pouvoir te ressourcer pleinement. J'aimerai te promettre comprendre à quel point cela est nécessaire, j'aurai personnellement été profondément marqué si quelqu'un qui ne partageait pas mes ambitions dans la lutte contre l'Homme au Chapeau prenait le pouvoir à ma place.

Malheureusement, je ne suis pas porteur de bonnes nouvelles. Peut-être l'auras-tu deviné, mais le peuple suite à mon élection s'indigne énormément, ce qui m'oblige à prendre des décisions qui sont compliquées, difficiles, mais qui tentent d'être aussi justes que possible.

J'ai appris récemment de nombreuses choses sur tes actes qui ne m'aident pas à soutenir ta position de Lieutenant au sein de l'Unité Impériale. Premièrement, d'après un rapport qui m'a été rendu des faits du Hall d'Entraînement, il m'a été remonté un problème de respect aux autorités et à la hiérarchie, élément essentiel de tout soldat de l'Unité Impériale. Deuxièmement, tes menaces de mort lors de la finale de l'élection ainsi que ta faible envie de rester en vie m'inquiètent quant à ton état d'esprit, j'ai besoin de soldats pouvant entretenir des secrets lourds, pouvant agir malgré de grosses pressions morales. Troisièmement, des médecins de l'Empire m'ont fait remonter l'information de la mort de Shinrin Shinpachi, et si nous n'avons de quoi nous assurer que tu es bel et bien son meurtrier, de nombreux indices nous amènent à penser que tu es le principal suspect dans cette affaire. Et encore, je fais parti des seules personnes, si ce n'est la seule, qui te laisse le bénéfice du doute.

Tu l'auras compris, avec tous ces éléments, que ce soit pour ma confiance mais aussi par justice envers le clan Shinrin, je suis dans l'obligation de t'évincer de l'Unité Impériale. En terme numérique, entre écarter un Lieutenant et risquer la révolte d'un clan, tu comprendras qu'il est dans mon intérêt de favoriser l'image du clan, d'autant plus si tu es en tort.

Cependant, je n'oserai faire de toi un parfait criminel du Feu. Tu as empêché Tsukada Isamu de s'emparer du cadavre de Yamanaka Ema ainsi que de celui d'Akimichi Hayato, tu t'es auparavant infiltré dans une réunion afin d'éviter une révolte au sein de l'Empire au péril de ta vie, et tu as agi courageusement pour découvrir quelques secrets concernant le Nécromancien et les techniques qu'il utilise.

Voilà la manière avec laquelle je conçois le futur nous concernant. Il m'est impossible de te compter parmi l'Unité Impériale, comme il m'est impossible d'agir comme tu le ferais. Cependant, tu es un Soldat d'Elite de l'Empire, et je souhaite sincèrement pouvoir te compter dans nos rangs. Je te propose de faire de cet entretien l'occasion parfaite d'expliquer les raisons de ce meurtre, car je suis persuadé que tu avais des raisons de le faire. Aussi, j'aimerai que nous trouvions ensemble un moyen pour toi de te racheter. Il m'est impossible de manquer de respect au clan Shinrin, mais il m'est possible de te faire agir pour le bien de la Coalition, pour préserver le Chakra.

Tu disposes de dix jours avant de revenir à Urahi. Nous nous rencontrerons à ce moment là. Si tu n'es pas revenu, je serais dans l'obligation de considérer que tu ne souhaites te battre davantage pour l'Empire et pour la Coalition. Le temps presse, il est précieux, et il m'est essentiel de savoir sur qui je peux compter, notamment dans une période où une grande partie du peuple attend de moi du professionnalisme ainsi que des actes concrets et justes.

Je te souhaite un bon rétablissement, en attente de tes nouvelles, voire d'explications.

Sendai Yahiko.
Second Empereur du Feu.


PS : Kogami Akira est également porté disparu, et nous sommes au courant qu'il faisait parti de tes supporters lors de l'élection. J'ai besoin de savoir s'il est avec toi, et s'il compte se battre pour l'Empire.

Peut-être en disais-je trop, mais il était une personne que je ne pouvais laisser partir comme ça. Même si elle avait actuellement de nombreux aspects sur lesquels jouer pour me trahir... enfin, ce n'était pas comme si je n'étais pas habitué, en ces temps là. Empereur était un rôle parfait pour se faire trahir.

Accrochant le message aux pattes du batraciens, je le laissais s'échapper discrètement du bâtiment, afin qu'il rejoigne l'homme qui était au bout du fil.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Pour l'Empereur Empty
Dim 27 Déc 2020 - 17:56
Suite à ces quelques mots échangés avec Kogami Akira, c'est désormais seul en direction de sa destination finale que le manchot écrit ces quelques mots, à l'intention du nouvel empereur.

Citation :
A l'intention de Sendai Yahiko, Second Empereur du Feu.

Yahiko, la réception de ta réponse ainsi que les derniers évènements survenus par ici me laisse te répondre une ultime fois, avant que je m'apprête à faire ce que je compte te dire dans les mots qui suivront.

Toutefois, dans un premier temps, laisse moi te répondre sincèrement à ce que tu peux penser ou entendre à mon sujet depuis que tu diriges le pays du Feu. Sache que penser que je suis contre l'autorité est une preuve de la blague qu'est entrain de devenir cet empire. J'ai toujours été aux ordres de mes supérieurs et si j'ai fais preuve d'une quelconque désinvolture face à un supérieur hiérarchique, notamment envers Inuzuka Inuko, c'était uniquement dans le but "festif" de ces jeux de l'ignition organisés par nos chers capitaines. Pour ces menaces de morts, elles ne sont là que pour jouer sur la psyché des autres mais cela, tu le comprendras en te forgeant une expérience de la guerre.

Et cette guerre est sur le point d'enfoncer les portes de Hi.

Si tous ces éléments te poussent à m'éjecter d'une unité dans laquelle j'ai excellé et prouvé ma loyauté en déjouant de nombreux complots internes à l'empire, alors soit. Cela me donne une brève idée de l'empire que tu souhaites bâtir. Mais saches qu'en revenant à Hi, j'affirme ma position de te suivre car aujourd'hui, tu es mon empereur. Les idées patriotiques que j'ai pu avoir jusqu'ici te font peur et je te comprend. Comme j'ai eu peur de voir le village caché des Nuages souhaiter s'emparer du pays du Feu par simple caprice. Nous avons tous les deux nos peurs, nos craintes et nos retenues l'un envers l'autre, mais il nous faut les mettre de côté. Pour le bien de l'humanité.

Un bien nécessaire pour la suite ...

Mais à en croire certains de tes écrits, il semblerait que le clan Shinrin n'a pas tardé à jouer ses cartes et à mettre ses pions en bonne position. Oui, j'ai tué Shinrin Shinpachi. ma surprise a été de voir que Kanshisha accompagné d'Hanzo et de Funka se jouait du peuple de Hi, se jouait de toi en faisant croire à tous qu'il se portait candidat au poste d'empereur. Sache que j'en rigole encore. Mais ce que tu veux savoir, je te l'écris tout de suite car cette lette, sera peut-être la dernière trace de mon passage sur terre. Suite à sa mise en soins intensifs après le combat mené face à l'homme au chapeau, je lui ai rendu visite, afin de voir comment il se portait. Pour soutenir un frère d'arme malgré les différents que l'on a pu avoir. C'est après une longue discussion qu'il s'est mit à rire au éclat, disant que l'homme que je suis devenu aujourd'hui, il l'a pensé depuis notre toute première rencontre. Peut-être est-ce vrai ? Son assassinat lui donne sûrement raison. Mais ce n'est en aucun cas pour cette raison que j'ai mis un terme à sa vie. Et si j'ai joué de comédie pour sortir du domaine Shinrin, c'était dans l'unique but de ne pas voir un clan entier me tomber dessus pour le meurtre d'un des siens, malgré ce qu'il prévoyait derrière le dos des siens. Ses derniers mots ont été un plan à l'encontre de la coalition. Il savait que nous avions le QG de cette dernière au sein de nôtre pays, une bonne raison pour en prendre la tête après avoir assassiné Mokko.

Shinpachi souhaitait mettre un terme à la vie du moine pour prendre la tête de la coalition et ainsi, se servir des réceptacles des Dieux pour les sacrifier et libérer ses démons sur l'homme au chapeau pour espérer abattre l'homme qui venait l'envoyer à l'hôpital d'un claquement de doigt. Je comprend l'humiliation qu'il a du ressentir ... Tu es libre de me croire ou non après tout, peut-être que tout ce qu'on a pu te raconter est également un énorme mensonge, une manipulation. Mais je tiens à être sincère envers toi et à te mettre en garde; méfies toi des Shinrin. Comme a pu le démontrer Shin avec ses sombres plans, les manipulations de Kanshisha, Hanzo et Funka, ils sont doués pour se jouer des autres. Après tout, penses-tu réellement que je serais aussi fourbe sans avoir rencontrer Shinpachi ? En aucun cas.

Mais peut-être que tout ceci, si tu acceptes mon potentiel retour au sein de l'empire en tant que lieutenant de ce dernier, nous aurons l'occasion d'en reparler plus en détail. Et ne t'en fais pas, Akira est avec moi. Il a décidé de me suivre pour digérer cette défaite mais au final, il compte bien rentrer pour te servir. Après tout, nous sommes Teikokujin, nous savons rengainer notre rancœur pour mettre notre force au service de l'empereur quoi qu'il en soit. Il devrait t'avertir en t'envoyant une lettre avant qu'il soit physiquement de retour. Pour ne pas que tu t'inquiètes ou émettent le moindre avis de recherche à son sujet.

Cependant, comme j'ai pu te l'écrire un peu lus haut, ces mots sont très certainement mes derniers envers un membre du Teikoku. Si Akira est en route pour rentrer au pays, je me dirige vers les terres désolées de Tsume no Kuni faire face à celui que je tiens finalement responsable de mon indéfectible nationalisme envers Hi. Si tu viens de le comprendre, oui, je pars prendre la tête de Yamanaka Rei, nôtre premier Empereur.

Désolé, je ne pourrais pas revenir à temps. Avant ton ultimatum. Mais saches que si je suis de retour après ce qui semble être un assaut suicide, nous posséderons la force de faire face à Sakaze Tôsen.

Un homme enfin décidé à faire face à son destin.
Uzumaki Gozen.

Note: A titre informatifs, les info données sur le cas Shinpachi sont présentes dans ce rp sous hide

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u1303
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Pour l'Empereur Empty
Dim 27 Déc 2020 - 23:51
La lecture était difficile, en révélations et en choix. Je tâchais de la relire à plusieurs reprises, m'assurant de bien comprendre tout ce qu'il m'avait envoyé. Si je pouvais faire fi des quelques pics qu'il m'envoyait quant à mon expérience, j'essayais d'aller à l'essentiel pour voir le fond de sa lettre. Et s'il y avait bien deux choses qui me marquaient principalement, c'était les révélations vis à vis de Shinpachi et sa volonté de prendre la tête de Yamanaka Rei. Une initiative qui me paraissait inconsciente, courageuse, mais presque irresponsable vis à vis de tout ce que nous devions faire.

Car s'il perdait la vie là bas, c'était le rang des ennemis qu'il alimentait. Et même avec ses deux bras, je ne donnais pas cher de sa peau... sauf s'il avait un plan.

Enfin, je ne pouvais lui accorder. C'était bien trop dangereux.

Décochant ma plume, je pris une nouvelle fois un bout de papier pour commencer à lui écrire ces quelques mots. Seulement quelques mots, je préférais lui adresser une réponse rapide, sans perdre plus de temps.

Citation :

Salutations, Gôzen.

Je ferai bref.
Je suis satisfait d'apprendre que tu ne réagissais que par excitation, non pas par haine envers l'autorité. Il est vrai que tu as, pendant ton passé, plusieurs fois honoré les ordres de l'Empire et je t'en suis reconnaissant. Je suis par la même occasion parfaitement prêt à faire table rase sur nos différents afin que nous puissions collaborer efficacement contre l'Homme au Chapeau.

Je suis bien attristé d'apprendre toutes ces nouvelles concernant Shinpachi. Je garde ces informations dans le coin de ma tête, tu as le bonheur de disposer du bénéfice d'un doute qui ne pourra plus jamais être vérifié, mais je maintiens tout de même ma position. Je suis persuadé que tu peux la comprendre, vis à vis de mon statut.

J'accepte ton retour ainsi que celui d'Akira. J'ai effectivement reçu sa lettre, et l'Empire saura l'accueillir de nouveau.

Autrement, tu me vois dans l'obligation de refuser catégoriquement ton voyage vers Yamanaka Rei. Malheureusement pour moi, je ne peux que te l'interdire par lettre, tu es en position d'avantage vis à vis de tes plans et je ne peux agir contre. Sache cependant que toute victoire te rapportera gloire et reconnaissance au sein de l'Empire. Au contraire, je ne cautionnerai aucunement ta défaite et je te souhaite la mort plutôt que de vivre dans le déshonneur. L'ennemi dispose d'un moyen de ramener nos morts à la vie, et ton attaque suicide m'est complètement incompréhensible, en plus d'être irresponsable vis à vis des enjeux actuels.

Je t'incite fortement à revenir au plus vite dans l'Empire, plutôt que de faire une erreur qui pourrait nous causer une défaite future dans la Grande Guerre des Shinobis qui se prépare.

Le délai est retiré face à ce que tu m'annonces. Sache cependant qu'au bout d'un certain temps, nous te considérerons mort au sein de l'Empire. Tâche de m'envoyer des nouvelles dès que tu le peux, même si tu t'apprêtes à mourir. Je suis sûr que ton crapaud saura me transmettre un message par lui-même.

Bon courage, et peut-être Adieu.

Sendai Yahiko,
Empereur du Feu.


Au fond de moi, je ne pouvais m'empêcher de ressentir un doute et une peur. Comme si je m'attendais qu'il ramène par surprise le Ningen auprès de l'Empire. Comme si je m'attendais à un coup qui pouvait mettre l'Empire dans une position instable.

Enfin, je n'avais de toutes manières plus vraiment le choix.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Pour l'Empereur Empty
Mar 16 Fév 2021 - 19:03

Le Crapaud et le chakra ne font qu'un.
Bientôt, ils n'existeront plus,
Mais avant de leur dire au-revoir,
Unifiez-les de vôtre main.

Sachez que j'ai rejoins l'ennemi
Oui, je n'ai pas trouvé Rei.
A la place, j'ai préféré trahir les Shinobi.
Désormais, je suis un membre de l'humanité.

Ces derniers mots sont pour te souhaiter bonne chance,
Même si dorénavant, il n'y aura plus de place à la chance.

Sakaze Tôsen vaincra.


Pour l'Empereur 3p7o






_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u1303
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Pour l'Empereur Empty
Dim 21 Fév 2021 - 12:19
La vision d'un crapaud qui avait des airs que je reconnaissais bien percuta mon attention le temps de quelques instants. Je pu deviner à la vision de ce dernier quelle était la personne qui avait daigné m'envoyer le message, et je récupérai le contenu de celui-ci qui était enroulé dans une espèce de petite boite cylindrique. Le déroulant en m'asseyant sur ce qui devait ressembler à une chaise de bureau, située dans la pièce mitoyenne à celle du trône, je fis glisser mes yeux sur la partie forte de la lettre. Uzumaki Gôzen était allé droit au but, et mon regard se décomposa quelques peu au fur et à mesure que j'avançais dans ma lecture.

-"Une poésie pour m'annoncer une trahison..."

Pire que ça, elle était bien écrite. Cela ressemblait au plan de quelqu'un qui avait prit son temps pour annoncer avec fierté qu'il avait renoncé à ses ambitions de shinobis pour se consacrer davantage au plan de Sakaze Tôsen... et je ne pouvais lui en vouloir. Car dans cette guerre, au final, aucun camp ne savait mieux que l'autre quelle était la solution la plus adaptée pour obtenir la paix. Il n'y avait que des humains qui espéraient qu'ils avaient raison.

Après avoir lu l'intégrité de la lettre, je mis ma main à la pâte pour écrire ce qui devait être une ultime réponse. Quelque chose qui devait clore notre relation mais également le pacte qui nous liait en tant que membre du Teikoku.

Citation :

Cher Uzumaki Gôzen, vos beaux mots ont correctement été réceptionné.

Comment vous en vouloir d'avoir opté pour la trahison, nul Shinobi ne saurait se vanter d'avoir la bonne réponse. J'ose espérer que le camp de Sakaze Tôsen a également la sagesse de douter sur l'efficacité de leur plan. Mais quel intérêt si ce n'est celui de réaliser la complexité du monde dans lequel nous vivons ?

La sentence sera la même pour vous que pour n'importe quel autre shinobi du Ningen. La guerre ne permettra aucun doute, elle n'engagera que la rage de vaincre et le risque de perdre l'affrontement. Je vous remercie personnellement pour vos anciens engagements à la contrée du Feu, même lorsque je ne gouvernais pas. Malheureusement, seul le regard sur le futur l'emporte.

Nous nous reverrons sur le champ de bataille.

Sendai Yahiko.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

Pour l'Empereur

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: