Soutenez le forum !
1234
Partagez

De l'Enfant à l'Adulte. [Solo, changement d'avatar en fait]

Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

De l'Enfant à l'Adulte. [Solo, changement d'avatar en fait] Empty
Mar 22 Déc 2020 - 23:14

-"Tiens, je t'ai pris de nouveaux vêtements pour fêter ça !"

Je pouvais voir dans les yeux de mon père adoptif la fierté d'un véritable parent, alors qu'il n'était toujours pas de mon sang. Mon ascension au rôle d'Empereur m'avait certes rassuré à l'idée que les directions que pouvaient prendre l'Empire étaient maintenant contrôlées par de la bienveillance, mais lui l'avait prit bien autrement. Comme un cadeau du ciel, comme quelque chose qu'il fallait honorer aussi modestement que possible, à la mesure de ses moyens.

En ne dirigeant qu'une simple épicerie, nous ne roulions pas sur l'or. Notre vie prenait dès à présent un tournant sur lequel nous ne pourrions plus jamais revenir. Et ma simplicité me fit regarder les nouveaux habits qu'il m'avait acheté sans jugement. Ils n'étaient pas particulièrement resplendissants, mais j'aimais beaucoup le style qu'ils me donnaient. C'était quelque chose de simple, absolument pas représentatif de mon nouveau rôle dans l'empire, mais je comptais de toutes manières sur les habits spécifiques à l'Empereur pour mettre en avant mon statut, lorsque j'aurai à le montrer.

Autrement dit, quasiment tout le temps.

Mais ces nouveaux vêtements marquaient une étape importante pour nous. Nous allions accéder lui et moi aux hautes sphères, aux grandes richesses du monde. Nous allions avoir le poids de la culpabilité vis à vis des pauvres, chacune de mes décisions politiques et économiques impacteraient ces familles et engendreraient des gagnants et des perdants, et plus globalement des riches et des pauvres. J'allais irrémédiablement devenir un sauveur comme un tueur, alors que toutes mes intentions étaient bonnes. Le monde était fait pour être cruel.

-"Tu devrais poser ton masque aussi, je ne pense pas qu'il te sera utile. Tu dois assumer devant tout le monde, maintenant. Tout le monde te connais, tu ne pourras plus te cacher."

Mon regard se perdit sur le sol et ma main vient gratter machinalement ma joue. Il avait raison, je n'étais plus n'importe qui. J'allais devenir un homme connu dans le monde entier, quelqu'un qui était responsable du Yuukan au même prix que les Kage des villages, et tout était encore à créer. Je devenais quelqu'un de puissant, quelqu'un d'inévitable, quelqu'un d'autorité. Et pourtant, je m'habillais encore comme le proposait mon père adoptif.

Il m'était impossible d'aller de l'avant sans regarder vers l'arrière.

La chemise que je portais sur moi habituellement était gardée, contrairement au tee-shirt rouge que j'appréciais. Je l'enlevais pour éviter d'avoir trop chaud ou d'être trop gêné, mais j'installais par contre par dessus une veste bleutée, foncée, avec une capuche verte clairement visible et de nombreuses poches. Je me regardai dans la glace une fois l'avoir mise, et analysai les différences que ce style imposait. Au final, ça ne changeait pas grand chose. J'avais toujours l'air d'un enfant, d'une personne trop jeune pour être crédible au statut d'Empereur.

Ceux qui me trouvaient trop frêles, trop jeune, trop peu charismatique avaient probablement raison. Mais j'avais au moins l'honneur d'avoir un passif pour m'épauler, des actes qui contrebalançaient ma faible prestance. Au final, ça allait plutôt bien m'aider à garder les pieds sur terre.

-"Merci, Kabuto. Je crois que je ne réalise toujours pas ce qui m'arrive. Tu sais... je crois que même si je me fais confiance pour continuer à être qui je suis, je ne pourrais que changer."

Mon regard se plissait légèrement. Évidemment que j'allais changer, je n'avais pas le choix. Et en relevant les yeux pour le regarder lui, les pupilles tremblante de peur et de culpabilité, je voyais pour la première fois le visage d'un homme qui n'allait pas me rassurer. Il savait que j'avais raison.

-"Je ne sais pas quoi te dire. Évidemment que tu vas changer. Tu prendras des décisions importantes, graves. Certaines seront discutées, certaines ne le seront pas. Tu seras très détesté, mais tu seras aussi très aimé. Tu prendras indirectement des vies, et tu en sauveras d'autre. Même sans être là."

Je n'arrivais pas à percevoir le bon dans ce qu'il disait. Je ne voyais que les morts, je ne voyais que les souffrants, je ne voyais que ceux que je décevrais et que ceux que je rendrais triste. C'était comme s'il n'y avait pas de revers à la médaille de la vie.

-"Je crois que pour faire un bon dirigeant, il y a des incontournables. Se remettre en question, bien réfléchir à ce que tu veux proposer, ne pas être naïf. Agir pour le bien, n'oublier personne, montrer l'exemple. Être réalise, garder en tête que tu ne peux pas être tout blanc comme tu ne peux pas être tout noir. Tu l'as fait, jusque là, non ?"

J'haussais les épaules comme un enfant que l'on rassurait... Quelque part, c'était un peu le cas.

-"Ouais, même si on m'a souvent reproché d'être trop idéaliste. Comme si le monde était tout beau, que tout se passait toujours tout bien."

Je pouvais voir une moue qui semblait dire que les gens qui pensaient ça de moi avaient raison. J'étais trop naïf, et quelque part ma rencontre avec Kanshisha l'avait relativement bien imprimé dans mon cerveau. Et ça, le Kabuto le savait très bien... il y était, sur le Pont. Lors de mon humiliation publique.

-"Étrangement, je crois que ce combat contre le chef du clan Shinrin t'a fais plutôt du bien. Les huées du publique, la haine qu'il t'a déversé dessus... ton regard a changé. Tu es toujours un garçon, sûrement trop jeune pour être Empereur. Mais je crois que tu t'es fais à l'idée que le monde était trop cruel pour être tout blanc ou tout noir."

Je soupirai un grand coup. Il avait raison, et pourtant, je pouvais sentir malgré ces critiques le bien que ça pouvait apporter, tous les côtés positifs de ce changement.

-"Je crois en toi, je pense que tu es capable de prendre de bonnes décisions. Encore plus maintenant."

Un léger sourire se dessina sur mon visage. Il m'avait fait reprendre confiance en moi, en quelques mots très simples que j'avais besoin d'entendre de la bouche d'un autre.

-"Garde cette veste en l'honneur de notre promesse. Promets moi de tout faire pour faire de ton mieux. Rien ne sera parfait, mais tu dois tout faire pour ne jamais abandonner. C'est ça, pour moi, un véritable bon Empereur."

Je pris chacune des parties de ma veste dans mes mains, et tirai un petit coup vers le bas. Mon regard devenu confiant se plongeait dans celui de mon père adoptif, et je jetai mon masque dans une armoire que je comptais fermer à clef.

-"C'est entendu, je te le promets. Merci beaucoup, tu m'as dis ce dont j'avais besoin."


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

De l'Enfant à l'Adulte. [Solo, changement d'avatar en fait]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le changement mental ou émotionnel s'accompagne parfois d'un changement de mise (solo)
» 変革 Changement - Solo
» Un peu de changement (solo)
» Le changement [Solo]
» L'heure du changement [Solo]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: