Soutenez le forum !
1234
Partagez

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE]

Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Empty
Mer 23 Déc 2020 - 0:56
J'ouvris l'avant-dernière porte avec impatience et peur à la fois. L'homme qui m'attendait était aussi calme qu'à son habitude, et je fus assez satisfait de ne voir aucune déception à ses yeux, comme s'il s'attendait à me voir moi... ou comme s'il se moquait complètement de qui il verrait sur le trône. Il avait l'air de toutes manières d'être une personne fiable, professionnelle, et l'on pouvait comprendre qu'il avait l'air de savoir où était sa place. Il était là pour travailler pour un empereur, sûrement attiré par l'argent, et ça n'allait pas plus loin que ça.

Enfin, c'était ce que je pensais. Qui pouvait bien savoir de quel côté il se situerait, le jour où des traîtres lèveraient leurs armes pour me renverser ?

-"Je vous remercie, Jiguro."

Un sourire tout à fait simple vint accompagner ma politesse. L'actuel Capitaine de l'Impériale allait comprendre que je n'étais pas aussi charismatique, pas aussi fermé que pouvait l'être Yamanaka Rei. Au contraire, je m'attendais à être perçu comme un gamin qui s'habillait avec des vêtements bien trop grands pour lui. Et évidemment, je m'attendais à ce que mes premiers pas vers le peuple soient teintés par de la haine, de la déception et de l'incompréhension. Je les comprenais... j'aurai sûrement été aussi fermé d'esprit à leur place. Je n'avais pas le charisme de Gozen, le ton mystérieux de Shinpachi ou le sentiment de toute puissance que dégageait Yamanaka Rei.

Mais j'étais là. Et étrangement, Jiguro me redonnait un peu confiance en moi. Il se représentait sûrement mieux que moi le rôle d'Empereur, et ce que cela impliquait. Il avait comprit mieux que moi que ce n'était pas un rôle accessible à quiconque... ce qui faisait irrémédiablement de moi une personne particulière.

-"Je comprends... J'ai ma petite idée à ce sujet. Sachez que je tâcherai de ne pas vous faire regretter votre sagesse."

Puis nous avançâmes, décidés lui et moi à écourter le temps d'attente d'une foule qui se voulait sûrement impatiente. Car si nous avions toute l'action de notre côté, eux n'avaient que fabulations, espoirs... Ce qui devait fortement ressembler à une attente excitante pour certain, frustrante pour d'autres. Heureusement pour eux, la torture arrivait à sa fin au fur et à mesure que nos pas progressaient vers la grande porte. Ses paroles m'emportèrent avec lui, je me voulais bien plus silencieux que lui tant je savais qu'il m'attendait, derrière ce décor sombre, une foule en délire qui attendait un discours digne de ce nom.

-"Ne soyez pas modeste. Merci pour toutes ces paroles et pour votre soutien. Vous avez l'air de me promettre loyauté et finalité, mais c'est moi qui aimerait vous promettre de ne pas vous décevoir. Veuillez écouter mon discours s'il vous plait, vous serez logiquement concerné par ce dernier."

Je lui offrais un dernier sourire ainsi qu'un signe de tête tout à fait amical. Je ne le connaissais pas, mais je pariais qu'il avait été un homme remarquable durant toutes ces précédentes années et j'aurai apprécié l'en remercier pour ça. Malheureusement pour lui... les temps changeaient, et il fallait aller de l'avant. Enfin, tout dépendait de lui aussi.

Je pris un instant avant d'ouvrir cette ultime porte. Jiguro m'avait tourné le dos et était maintenant parti, ce qui ne me laissait aucun autre choix que de me confronter à mon futur. Je devais me rappeler toute la détermination qui m'avait animée jusque là. Les apprentissages de Kanshisha, les débats contre Gozen et Seiun. Je devais me persuader, même si je me trompais, que j'étais celui que le destin avait choisi pour mener le Feu. Je n'étais peut-être pas le plus talentueux, je n'étais peut-être pas le plus fort... Mais j'étais celui qui avait réussi à être là.

Et la porte s'ouvrit, m'illuminant le visage comme si le soleil souhaitait bonifier ce moment. Le peuple ne me voyait pas encore, mais dans quelques instants... ils trouveraient un visage pour certains familiers, pour d'autres parfaitement inconnus. Et lorsqu'ils me virent enfin, c'était sous de nombreuses huées et de nombreux cris de joies de ceux qui me faisaient étrangement confiance que j'allais prononcer mes premiers mots. Avec la conscience que je ne faisais clairement pas l'unanimité.

-"Peuple de l'Empire !", commençais-je avec une voix portante. "Je me présente à vous, Sendai Yahiko, déserteur du village de la Foudre, et actuel Second Empereur du Feu !"

Mes mains s'écartèrent pour donner une sensation de puissance aux yeux de tous. Je ne pouvais pas faire long, mais je pouvais faire clair.

-"L'Empire sous mon joug n'aura qu'un objectif : Combattre pour le Chakra et contre l'Homme au Chapeau. Union avec les villages, expansion de notre territoire et renforts de nos liens seront nos mots d'ordre. Ils seront essentiels et obligatoires pour lutter contre les Dieux, et contre l'Homme le plus craint de l'histoire des Shinobis."

Voilà pour la courte présentation de mes objectifs. Je ne pouvais pas faire long, la plupart n'attendaient sûrement que le visage et l'identité pour se faire une idée reçue. Le reste, c'était mes actes qui s'en occuperaient.

-"Les Capitaines que vous connaissez tous sont libres de rester à leur rôle. Ils resteront ainsi logiquement à leur fonction jusqu'à ce qu'un Lieutenant suffisamment expérimenté, suffisamment digne de confiance viennent les remplacer. Afin d'agir efficacement à ce sujet, une campagne de missions importantes pour l'Empire sera lancée afin que vous puissiez faire vos preuves ! Cela aidera nos Capitaines actuels à trouver un remplacement rapide, s'ils veulent en tout cas déloger à leur fonction."

Une utilité publique, je forçais ainsi les Capitaines à rester Capitaines jusqu'à ce que nous leur ayons trouvé un remplaçant. Mais je comptais bien donner la possibilité à nos soldats de faire leurs preuves afin de leur faire gravir des échelons. L'objectif était simple : maintenant qu'ils connaissaient la direction que je voulais donner à l'Empire, ils étaient libre d'agir ou non de manière à tenter de remplacer leurs prédécesseurs. Je m'assurais ainsi avoir des soldats motivés à mes côtés, en évitant que ceux qui ne croyaient pas en moi soient forcés de continuer ce travail.

-"Finalement, je nomme Sendai Hanae, également déserteur de Kumo et actuelle Lieutenante de l'Empire, au rôle de Porte-Parole de l'Empire ! Sa loyauté pour la paix, ses ambitions saines et sa combattivité nous seront essentielles pour mener à bien nos plans. Pour finir, elle est également mon amie et camarade de toujours, et je remets ainsi toute ma confiance et toutes mes décisions auprès d'elle dans le cas où je suis dans l'incapacité de diriger."

Sous les cris qui devaient toujours être dignes des huées les plus haineuses et des satisfactions les plus apaisées, il était temps pour moi de finaliser mon discours.

-"Soyez en sûrs, Soldats ! Vous n'avez pas été trompés, vous n'avez pas été trahis. Je ferai de l'Empire un Héros de la Guerre pour le chakra !"

Et rapidement, sans un mot de plus, je tournai le dos à la scène, m'apprêtant à réagir à quelque chose de bien plus calme, de bien plus administratif. La passation de pouvoir, l'intronisation... le début du règne.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Kogami Akira
Kogami Akira

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Empty
Mer 23 Déc 2020 - 12:19
Un putain de fiasco.

Le mot était faible. Lui qui avait cru dur comme fer en l’Uzumaki, ce n’était pourtant pas lui qui se tenait sur la scène aujourd’hui. Adossé contre un mur derrière la foule, la ou il pouvait avoir une vue dégagée sur leur nouvel empereur sans avoir à s’approcher de l’estrade, le Kogami restait terré dans le mutisme.

C’était une défaite. S’il n’était pas le plus grand perdant de cette histoire, Akira la sentait amèrement passer. D’une part de par son arrogance l’ayant aveuglé et laissé croire que la victoire serait certaine. D’une autre, d’avoir manifestement surestimé les capacités de celui qui prétendait être inéluctable. Peut-être aurait-il dû se présenter lui-même finalement.

“ … “

Son discours sonnait faux, du moins aux oreilles du Kogami. Un ton mielleux, à peine convaincant. Ce type n’en avait manifestement rien à foutre et s’était éclipsé sans même attendre la réaction du public, tel le trou du cul qu’il était sûrement. Le pouvoir monte au cerveau, et il ne doutait pas que les candidats s’étaient déjà assoiffés avant même de se présenter.

Beaucoup huaient. D’autres semblaient convaincus. Mais personne ne semblait réaliser le désastre dans lequel se trouvait l’empire. Un remplacement de masse, voilà ce que pensait Akira. Une bande d’arrivistes Kumojins étant parvenus à leurs fins, et souhaitant prendre les commandes. La nomination de son amie au poste de porte parole -sans même l’avoir présentée au public d’ailleurs- n’était qu’une preuve de plus. Le teikoku était perdu, avec ce gosse à sa tête. Et Akira n’était même pas sûr de vouloir y faire quelque chose. Changer les choses de force ne ferait que relancer le cycle éternel de la haine, auquel il n’avait que bien trop participé.

De plus, il leur restait un ennemi plus grand. Belle connerie idéaliste, pour un patriote tel que lui préférant l’isolement à l’ouverture. En voulant combattre la menace, leur “empereur” ne ferait qu’ouvrir les portes de l’empire à toute la vermine tiers-mondiste et se rendrait sûrement compte de son erreur lorsqu’il serait trop tard. Ce ne serait de toute manière pas lui qui irait lui faire la leçon. Akira était las. Mieux valait-il sans doute se ranger et faire profil bas, se contenter de son poste… ou essayer de devenir capitaine afin de pouvoir appliquer sa vision au moins à son unité. Ses ambitions ne pourraient pas aller plus haut. Plus maintenant, hélas.

Mollement, sans applaudir ni huer, l’homme fixa la foule et le départ du nominé. Les temps s’annonçaient sombres. Comme toujours.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Narrateur
Narrateur

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Empty
Mer 23 Déc 2020 - 12:51
La tension était à son comble. Toutes les ruelles avoisinantes du palais étaient noirs de monde et les chahuts accumulées sonnaient comme des un vrombissement désagréable à l'ouïe et annonciateur de lassitude. Tous étaient regroupés là aujourd'hui pour découvrir le visage du nouvel Empereur et mettre fin aux spéculations qui lancinent depuis maintenant plusieurs semaines.

L'absence de Yamanaka Rei, les moutons étaient en quête d'un berger mais pouvaient tout aussi bien montrer les crocs que se laisser peler la laine.

Soudain, dans la cohue générale le grincement d'une porte pouvait se faire entendre. Et aussi imperceptible pouvait être ce bruit, toute la peuplade l'avait entendu, et c'est ainsi dans un relatif silence général que l'ex-prétendant devenu Empereur s'adressait alors à la population.

Mais que pouvait faire la majorité des témoins de la scène si ce n'est éprouvé une certaine rancœur que de voir un étranger venir se présenter devant eux comme leur chef ? Si certains se montraient tout de suite rassurés de voir un être semblant plus composé que le précédent, l'effet de groupe tendait à étouffer leurs voix et réactions sous l'annonce additionnée du nouveau porte-parole qui l'accompagnerait.

"FOUTAISES !"
"DES FÉLONS !"
"C'EST LA VENGEANCE DE KAMINARI !"
"CE N'EST PAS NOTRE EMPEREUR !"
"LE TEIKOKU NE SERA JAMAIS D'OR !"

Lui qui avait batailler dur pour en arriver là avait dû donner quelques mauvais coups et encaisser les coups bas, mais c'était un peuple sourd à toute réflexion qui l’accueillait en ce jour.

Des soldats désabusés aux travailleurs désenchantés, c'était la voix des fourmis qui venaient perturber et parasiter le discours de la nouvelle autorité. S'il avait bien des choses à prouver, bien à respect à gagner, il semblait que son origine, son parcours dans les épreuves et ses premières décisions ne suffisaient pas à gagner les faveurs d'une foule de locaux en majorité conservationnistes. Pire, c'était comme mettre de l'huile sur un pays déjà embrasé.

Alors c'était comme-ci l'assemblée était feu et flammes, comme-ci tous ces citoyens qui avaient le bras levé venait rejeter l'idée d'avoir pour les deux têtes de la capitale le jeune homme et la jeune femme qui venaient d'un autre pays. De la bave qui s'éjectaient des piaillards les plus vindicatifs aux désaveux des fantassins qui profitaient de l'anonymat qui l'effet de foule apportait, c'était là un symbole fort et un constat inéluctable qui se présentait aux yeux du nouvel Empereur : Il n'était pas accepté.

De multiples éléments viennent ternir aux yeux de la populace l'intronisation de @Sendai Yahiko :
  • Son origine Kaminarijin réveille les maux du passé d'une population qui conserve encore une certaine rancœur à l'égard de ce pays
  • Il n'a su être convainquant dans son affrontement avec Shinrin Kanshisha et s'est montré trop pacifiste pour un peuple attaché à des valeurs militaires et un symbole de puissance
  • Il a présenté une porte-parole également de Kaminari

Son discours charismatique ainsi que sa volonté d'unification et de terrassement de l'Homme au Chapeau ne suffisent pas à renverser la vapeur.

Le peuple se montre donc très rebelle et menace de s'en prendre indirectement ou directement au nouveau pouvoir mis en place.
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Kohana
Yamanaka Kohana

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Empty
Mer 23 Déc 2020 - 18:15
Si un jour on t’avait annoncé qu’un Kumojin serait à la tête de ce régiment initié par Yamanaka Rei, tu ne l’aurais pas cru une seule seconde, et pourtant c’est la triste réalité.
Positionnée quelque part dans cette foule colérique, ton habituel regard océanique se porta sur cet homme haït de tous, Sendai Yahiko, pour une écoute attentive de l’allocution.
Les choses semblent se répéter inlassablement… Kaminari par le biais de Kumo se mêle sans cesse des affaires Hijins, cela parait être plus fort qu’eux. Pourquoi ce regain d’intérêt pour notre nation ? Avoir mis le souk il y a plusieurs années cela ne leur a pas suffi ? Qui nous dit que ce n’est pas une énième tromperie de leur part ? Qui sont réellement Sendai Yahiko et Sendai Hanae ? Des charognards en quête de pouvoir ? Etaient-ils insatisfaits de la place que leur propre village leur accordait, pour se jeter comme des affamés sur une place laissée vacante ? Pour l’instant tout porte à croire que oui. Sinon pourquoi désigner son étrangère de collègue au poste de Porte-Parole ? N’y avait-il pas un Hijin compétent pour exercer cette mission, et surtout représenter entièrement cette nation ?
Après l’apogée initié par feu l’Empereur Yamanaka, nous sommes à présent à l’aube d’un déclin progressif avec ce genre d’individu. Promettre des choses qui ne sont nullement réalisables, c’est purement et simplement de la folie. Le peuple n’est point naïf pour accepter de telles sornettes, surtout venant de personnes qui ont prouvés par le passé ne posséder aucune loyauté. S’ils ont quitté leur premier navire lorsqu’il chavirait, qu’est-ce qui nous garanti qu’ils ne répéteront pas l’opération ? Après tout, on ne renonce pas aussi facilement à son âme de mercenaires, voilà ce qu’ils sont véritablement. Et par conséquent, peu importe la ligne directrice empruntée par ce tandem, la population les jugera pour leurs origines et non pour les actions menées.
Sur ces pensées peu enthousiasmantes à l’égard du nouvel Empereur et de la représentante du régime, il était indéniable que tu portais une certaine réticence, ce qui était cohérent avec la ligne de conduite que tu menais. Intérieurement, tu te demandais ce que pensaient les Lieutenants Nara Kansei et Chokoku Tomoe de cette situation, à tes yeux ils représentaient les rares officiers en qui tu avais confiance. Peut-être que d’autres avec les mêmes principes se dissimulaient dans cette marée humaine, tu en étais convaincue. Bientôt les pions allaient avancer dans l’ombre. Mais pour l’heure, fallait rester tête haut devant cette nomination inattendue.
Pour le Teikoku. Gloire au troisième Empereur.  
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9840-l-empire-contre-attaque-terminee
Seiun
Seiun

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Empty
Mer 23 Déc 2020 - 18:55
[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] 3gMv2Ce

C'est en entendant les premiers cris de la foule que tu te décides à sortir par les prestigieuses portes du palais impérial. Pendant quelques secondes, tu t'étonnes à prendre ces remuées pour les tiennes, fermant les yeux devant le spectacle endiablé qui se trouvait en bas. Ils t'acclamaient ? Non, ils hurlaient... d'horreur.

Tes paupières se lèvent sur le véritable visage de l'Empire ; colérique, ardent, mécontent. La résultante ne leur plaisait pas. Ils fixaient tous plus haut que toi, ignorant donc totalement ta sortie. Yahiko devait se trouver sur le toit, glorieux et victorieux, mais le pays avait une réserve pour un élu comme lui, dont le passé avait déjà croisé le fer moralement avec les principes d'un Empire né de la désolation.

Un second nom avait été scandé ; le porte parole serait également une Sendai. Et cela avait fait hurlé à outrance les natifs, comme possédés par le pire d'eux mêmes. Tes sourcils se froncent alors que tes bras se croisent sur ton buste. Pourquoi une telle colère ? Tu ne connaissais pas la nouvelle nommée, mais son nom et la logique pouvaient éventuellement faire penser à de connaissances de longues dates. D'avant l'Empire ? De … Kumo.

Tu voudrais exploser de rire, te foutre ouvertement de la gueule de tout ces soldats bernés qui devaient plier le genou face à héritier de la foudre. Leur karma était définitivement une drôle d’ironie ; ces chiens devraient aboyer et faire les beaux devant leurs anciens ravisseurs, un exact retour de ce que fut jadis le protectorat de Kumo. Cette boucle infinie, ils ne la devaient qu'à eux même, à leurs lois stupides, à cette hiérarchie débile. Une voix représentant le bas peuple qui était élue par le plus haut des gradés : pouvait-on faire plus incohérent ?

Tout ces abrutis s'étaient fait avoir en douce, ce qui t'arrachait un rire sadique et arrogant. Rire bien vite noyé dans le brouhaha de la foule. Tu avais descendu les marches en jouant des épaules, poussant les ignares qui pensaient pouvoir appeler à la révolution maintenant. Des regards intrigués pouvaient s’interroger sur tes impeccables toges, sur ton allure élancée et intacte ; d'autres se fermaient sous la pression d'une amertume naissante dans tes prunelles.

Un ultime regard vers le sommet du toit ; Tu laissais au nouvel Empereur son heure de prestige, mais s'il oubliait votre accord, alors tu serais la première à mettre un terme à sa mascarade.

- "LE TEIKOKU NE SERA JAMAIS D'OR !"

Un homme à tes côté avait hurlé avec une telle virulence qu'il t'en avait percé les tympans. Cette fois-ci, tu ne te ménage pas sur le coup d'épaule et renverse littéralement le félon au sol.

- Oh si tu savais

Riant intérieurement de la situation ; intimement convaincue que tu serais celle qui dépouillerai cet Empire s'il ne respectait pas son engagement. Tu laisse le révolté au sol, et t'enfonce un peu plus dans la foule, en ombre vorace.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10147-seiun-fichee-terminee#86391
Warui Kusa
Warui Kusa

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Empty
Sam 27 Fév 2021 - 12:50

C'est un lendemain de beuverie, sa matière grise est tellement embrumée que la Doc ne sait même plus ce qu'elle était partie fêter, ou quel chagrin elle avait noyé. Irrémédiablement on la presse, sa troupe de tir au flanc est solidaire, aussi on l'aide à enfiler quelque chose de conforme à l'événement... puis on tire sur ses bras pour l'emmener vers le rassemblement. De toute évidence c'est un jour important, mais frotter ses tempes ne l'aide pas à immerger plus vite de sa noyade alcoolisée. Le bruit environnent est désagréable, pourtant, la femme à l'habitude. Un peu à côté de la plaque, elle observe perplexe la variation des réactions, finit enfin par lever le menton vers l'objet de l'agitation.

Alors la lumière l'éblouie, la fait renoncer une première fois. A la place d'observer, elle prête une oreille attentive pour se faire une idée de ce qu'il se trame. On dirait bien qu'elle a raté le début du discours, mais cela n'a pas d’importance, dans les prochains jours tout le monde ne parlera que de cela et les bouts manquants auront vite fait de lui être rapporté. Probablement déformés, mais là se tient une toute autre histoire. Ce que la trentenaire entend là tout de suite, ne lui plait pas du tout. Des traîtres d'une nation qui les a ravagé par le passé à leurs têtes. Serait-ce une plaisanterie de mauvais goût ?

Bon certes, Hi leur a rendu la monnaie de leur pièce et de façon plus expéditive diront certains. Mais Kusa n'a pas oublié tout ce qu'elle a perdu à cause de Kumo et Iwa ce jour-là. Puis elle n'a pas tellement envie que son rejeton fasse des bêtises face à la conjoncture actuelle. Pour sûre, ce petit imbécile conservateur va ramener son grand clapet. La femme en est d'autant plus certaine que c'est elle qui l'a élevé comme ça, lui a appris à le faire aussi. Maintenant, elle commence à le regretter.

Voilà des pensées qui l'ont ramené au bon port de sa conscience. Même si la kunoichi s'insurge à être gouverné par un intrus, son instinct maternelle lui, lui joue des tours. Le nouveau empereur n'est encore qu'un enfant c'est évident. Est-ce qu'un gamin peut-être réellement intronisé ainsi ? Par lui-même et compétent. L'idée qu'on puisse l'utiliser la traverse et la colère se floute avec une compensation irraisonnée dut à ses hormones. Maintenant, elle ne sait plus quoi penser et la division de la foule représente bien son avis à ce moment. Son esprit est trop embrumé pour s'entendre penser, alors il suffira d'observer ce que cela déclenchera ou non, dans les temps à venir. Ce n'est pas comme-ci Kusa y fera une différence de toute façon. Elle a même la flemme de se plaindre ou d'assister à la suite de l’événement.

Revenir en haut Aller en bas
Aburame Ichigo
Aburame Ichigo

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Empty
Sam 22 Jan 2022 - 8:18
[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Vthd

Une élection vers le chaos (Eté 204)


*Soupir

En tant que membre de l'Unité Territorial, Ichigo Aburame avait comme mission, lui et d'autres soldats, de former une barrière d'homme empêchant les manifestants d'entraver le discours du nouveau représentant de l'Empire. De prime à bord, le système politique n'intéressait pas le jeune soldat. Il plaignait ces hommes devant représenter une nation. D'ailleurs comment un individu pouvait-il représenter un ensemble ? Cela semblait fou, n'est-ce pas ? Et pourtant, c'est ainsi que le monde fonctionne depuis la nuit des temps. "Un berger pour guider le troupeau". Et en soi, Ichigo comprenait cette nécessité, ça permettait de se focaliser sur des objectifs communs. C'était d'ailleurs un des rôles de l'armée, qui de diriger le peuple vers une direction, celui de l'ordre et du respect. Mais après une annonce comme celle-ci, faire respecter l'ordre et le respect serait une tâche des plus ardues.

" Humph... Il n'aurait pas du directement parler de son second venant de Kumo. À moins que l'idée soit de faire passer la pilule plus vite, ça va énerver davantage la foule, et nous donner, à nous soldats plus de taff... C'est chiant. "

Et Ichigo pensait juste. À peine le discours terminé que les insultes fustigèrent le nouveau représentant. "Ce n'est pas notre empereur ! ", "Retourne dans ton pays" "Le chakra, on n'en veut pas ! " sont les slogans qui revenaient les plus souvent. Ichigo regardait à sa gauche et sa droite les soldats repoussant la foule, il avait encore la chance d'être un Aburame. En effet, des insectes se baladant sur son corps, empêchait les plus sensibles des manifestants à trop se coller Ichigo. Néanmoins, il dut tout de même utiliser du chakra pour tisser une toile empêchant des obus de pierres et de boues arriver sur la scène. Mais que pensait-il de tout ça ?

En soit, Ichigo respectait le discours du nouvel empereur. Certes, il allait provoquer beaucoup plus de travail au soldat sur le court terme, et ça c'est chiant, mais il avait une vision sur le long terme moins stricte, plus libératrice et donc plus flemmarde qui encouragerait sans doute Ichigo à le soutenir. Son origine l'importait d'ailleurs peu, Ichigo en avait marre du système militaire du pays de Hi. Marre de toutes ces règles à respecter et souhaitait un monde plus ouvert vers l'extérieur. Après, se faire appeler "Shinobi" ou "Soldat" l'importait peu. Finalement, ils sont un peu logés à la même enseigne. Néanmoins, permettre une ouverture d'esprit sur le chakra était selon lui, une bonne chose. Après tout, le chakra, il avait appris à le maitriser dès ses deux ans. Ce n'est pas parce qu'on interdit le chakra, que les gens comme lui, n'en possèderaient plus. Il faut être réaliste, c'est un don inné et ne pas le maitriser, c'est accepter sa médiocrité. Alors que l'art des Aburame et un des plus beaux maniements de chakra. Il permet de s'ouvrir avec le monde, de guider l'espèce la plus peuplée et la plus vétuste de notre planète, les insectes.

" ICHIGO, ARRÊTE DE RÊVASSER ET VIENS NOUS PRÊTER MAINS FORTES !"

Un lieutenant sur sa droite venait de demander à Ichigo de l'aide. "Hé merde" pensait-il, il allait devoir aller dans une zone plus animée... Il créa d'abord un clone d'insecte pour prendre sa position et se dirigea d'un pas nonchalant vers son lieutenant.

" C'est bon...J'arrive..."

_________________
[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Ivce
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12831-aburame-ichigo-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t12850-aburame-ichigo#113125
Hoshino Ryunosuke
Hoshino Ryunosuke

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Empty
Lun 4 Avr 2022 - 23:51

Au coeur du changement

C'était étrange de se dire que l'empire changeait de tête. Il ne s'y intéressait que depuis qu'il avait perdu Daisuke. Maintenant, personne ne lui dirait plus ce qu'il devait penser de tel ou tel dirigeant. C'était à lui de se faire une opinion. A lui d'aller voir ce nouveau visage. A lui de se faire ses armes, ses idées. A lui de choisir.

Qu'il avait hâte. Hâte d'entendre des mots qui le rassureraient. Hâte de savoir qui avait été l'heureux gagnant. Hâte de se dire qu'il n'avait pas fait le mauvais choix en venant sur ces terres.

En l'entendant, l'enfant de gardien se détend. Ses traits si sévères s'adoucissent, difficilement perceptible par ceux qui ne le connaissent pas, mais c'est là. Ryunosuke aime ce qu'il entend. Préserver le Chakra, s'occuper de la menace qui plane sur le monde entier. Ha... même s'il avait encore mal de l'absence physique de sa famille défunte, il retrouvait un semblant d'espoir en l'avenir.

La foule huait. La foule ne voulait pas d'un homme venant d'autres terres à sa tête. Il pouvait le comprendre, même s'il avait foi en ces idées là. Alors il s'écarte tout doucement, non sans toujours lever ses yeux vers l'homme, l'homme qui, il l'espérait, les mènerait loin.
Doucement il se faufile, doucement, il se retourne pour fermer les yeux. Un instant sans le voir, un instant en écoutant la voix du peuple. Elle battait les tambours de guerre. La paix à d'autre, le changement ce n'était pas pour eux.
Le changement c'était pour lui.

Oui, pour un homme comme lui Ryunosuke rejoindrait les rangs des combattants. Oui, pour un homme comme lui, il donnerait son sang. Il était temps qu'il se décide à faire ses preuves. Il était temps qu'il renforce réellement les rangs sans attendre que quelque chose lui soit ordonné. Et même si c'était laisser un moment loin de lui ses amis, il savait que d'un autre côté, ça oeuvrerait pour leur protection.

Sois fort Sendai Yahiko. Car un bon souverain se soucis de son peuple là où son peuple ne se soucie pas de lui. Saigne pour eux. Souffre pour eux sans rien attendre en retour. Trace cette voie avec patience sans te retourner mais rassure-toi... tu ne seras pas seul. Les pensées du soldat s'envolent alors qu'il le regarde une dernière fois avant de venir aider comme il le pouvait à contenir et calmer la foule.

_________________
*~. ♫ ♪ Thème - Background music ♪ ♫ .~*

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE] Oyba
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13111-hoshino-ryunosuke-pour-la-paix-termine https://www.ascentofshinobi.com/t13161-hoshino-ryunosuke-files#116195

[L'EPREUVE DE L'IGNITION] Réactions du public [LIBRE]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bain Public ! — PV Jiki Masami [Libre]
» Banc public [ft Meykiu Raizen]
» [Réactions] Intrigue n°6
» [Réactions] Event n°3
» [Réactions] Intrigue n°7

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Palais Impérial
Sauter vers: