Soutenez le forum !
1234
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

Partagez

Une nouvelle équipe

Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une nouvelle équipe Empty
Sam 26 Déc 2020 - 0:32
Je tenais, entre mes mains, une lettre provenant de l'administration de l'académie ninja du village. Le sceau, encore intacte, rendait le contenu de cette missive plus qu'importante, mais cela apportait une dose d'inquiétude et de stresse. Je contemplais les mots ''Yuki Misaki'', en clignant des yeux. Oui oui, je ne me trompais pas, cette lettre m'était bel et bien destiné. Peut-être que l'administration avait faite érreure ? Peut-être voulait-il plutôt écrire Harumoto ? Je chassais rapidement cette pensée d'un coup de main mentale, nos noms n'étaient pas assez semblable pour que quelqu'un ait bien pu faire une erreure aussi grossière.

Je pris une grande respiration en brisant le sceau de l'académie afin d'extraire le contenue de cette missive. Je retirais, du bout des doigts, le contenu de cette enveloppe.

Citation :
Yuki Misaki,
[...]
Vous avez été sélectionnée pour rejoindre l'équipe dirigée par la Jônin, Gozan Arukisa.
Vous êtes convoquée à une rencontre au local A-142 dès le début de la septième journée du mois.
[...]

S'il ne s'agissait pas nécessairement d'une surprise, il fallait bien dire que je ne m'attendais pas à être assignée aussi rapidement à une équipe. Bien entendu, il s'agissait d'une suite logique dans la vie d'une Kunoichi. C'était seulement arrivé plus rapidement que ce à quoi je m'attendais, c'est tout.

J'avais beau essayer de chercher au plus creux de ma mémoire, Gozan Arukisa n'était tout simplement pas un nom qui me disait quelque chose. Ce n'était définitivement pas quelqu'un que j'ai déjà rencontrée, je m'en souviendrais, et comme elle ne porte ni titre de noblesse, ni le nom d'une famille importante, ce devait tout simplement être quelqu'un qui n'avait pas attirée mon attention, jusqu'à présent.

Ça soulevait quand même une question. Aux travers de toutes les troupes qui composait le personnel militaire de Kirigaru no Kuni, pourquoi m'avait-on assignée à une Jônin ? Étais-ce parce qu'on reconnaissait mon talent et qu'un/une simple Chûnin puisse m'apprendre quoi que ce soit? Étais-ce plutôt l'inverse, je manquais de talent et j'avais besoin d'un enseignement approfondit avec une Jônin ? Étais-ce tout simplement le fruit du hasard ?

***

Le jour venu, je me mise rapidement en route. Si le lui de rencontre n'était pas très loin du domaine Yuki, la ponctualité était une valeur qui coulait dans mes veines. Le soleil était en train de se lever, mais il faisait encore très noir. Le ciel, complètement couvert par d'épais nuage noir, annonçait le début d'un orage. Il ne pleuvait pas encore, mais ce n'était qu'une question de temps.

Par chance, j'étais parvenue à atteindre le lieu de rendez-vous avant le déferlement d'eau venant du ciel. Il pleuvait désormait des cordes. Je laissais échapper un soupire de soulagement avant de poursuivre mon chemin auxtravers de l'académie, à la recherche du local A-142. Il y avait peu de gens dans l'édifice, quelques adultes s'occupant de l'entretiens ménager. Un ou deux professeurs qui me saluait et à qui je retournais un sourire.


À mon arrivée dans le local, il n'y avait pas âme qui vive. Je devais être la première sur place. En même temps, j'étais d'avance. Je me demandais bien qui allait être les autres personnes qui allait former cette équipe. La lettre ne faisait mention que du professeure. Je pris place sur l'une des chaises et sortie un livre de mon sac. Il m'était cependent difficile de me concentrer sur ma lecture. Chaque pas qui s'approchait du local ou j'étais me sortait de ma concentration.

_________________
Une nouvelle équipe Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Une nouvelle équipe Empty
Dim 27 Déc 2020 - 12:29
Une nouvelle équipe Aos_3510

En sortant du bureau de son supérieur, Arukisa ne sut pas trop sur quel pied danser après la nouvelle qu’elle venait d’apprendre. On venait de lui annoncer qu’elle serait à nouveau chargée de l’apprentissage d’une genin. Après son précédent fiasco, elle était un peu perplexe. Elle se souvint du visage déconfit et apeuré de la jeune fille qu’elle avait rencontrée auparavant. Après quelques secondes de discussion sur sa façon de voir l’équipe, elle était partie sans un mot, laissant en plan la gladiatrice. Quant à Daku, elle ne considérait pas son travail comme un échec mais son triste sort lui laissait un goût amer qu’elle avait encore du mal à encaisser. Sa responsabilité n’était pas en jeu dans la mort de ce pauvre garçon mais malheureusement elle n’avait pas eu le temps de le préparer au pire.

C’était là toute la problématique du choix de la hiérarchie. Alors que l’ultime affrontement contre le Ningen approchait et que tout Kiri s’activait pour mobiliser ses troupes et redoublait d’efforts pour être prêt le jour fatidique, était-il vraiment judicieux de devenir sensei ? D’un côté, elle faisait partie de l’élite kirijin et serait certainement en première ligne lorsqu’il sera temps d’en finir. De ce fait, elle multipliait les entraînements et les missions afin de se perfectionner. Elle n’était pas certaine d’avoir le temps de s’investir pour former une shinobi inexpérimentée qui serait certainement dépassée quand l’action finale arrivera. D’un autre côté, elle voulait depuis toujours endosser ce rôle de mentor et former les nouvelles générations. Et puis, même si la vie de shinobi était cruelle et risquée, le peu d’enseignement qu’elle pourrait lui apporter serait toujours utile lorsqu’elle sera envoyée au front contre le Ningen. Même si en réalité, la décision était déjà prise, elle était plus que jamais en proie au doute quant à l’avenir qui était promis aux nouveaux genins.

Néanmoins, elle lut dans le dossier de Yuki Misaki, sa future élève, que celle-ci était née la même année qu’elle. Elle se rappela qu’elle n’avait que quatorze ans lors des événements de Shîto et que rien ne l’avait préparé à subir cela si jeune. Si elle pouvait aider Misaki à affronter les dangers qu’elle rencontrerait forcément un jour, elle le ferait avec sérieux et générosité. Arukisa ne voulait pas qu’elle subisse le même traumatisme qu’elle. Aucun shinobi, si talentueux soit-elle ne devait être confronté à des situations qu’il ne puisse gérer. C’était le rôle du sensei que de façonner son élève pour l’aider à répondre à chaque problème.
La gladiatrice nota également qu’elle portait le nom de Yuki. Un clan qu’elle connaissait très bien de par son ancien équipier Yuki Shinichi. Les manieurs de glace étaient des piliers de Kiri. Souvent fiers de leurs origines et de leur rôle au sein de la cité de l’Eau, ils avaient pour la plupart un caractère très prononcé.

Quand elle arriva devant la salle mise à leur disposition pour la rencontre, la porte était déjà ouverte. Arborant son éternel chaperon rouge et sa robe noire, Arukisa annonçait son arrivée par le bruit des bottes sur le sol. Elle abaissa sa capuche mouillée par le temps pluvieux. Auparavant, elle ressentait un peu de stress en découvrant ses élèves mais pas ce jour. Au contraire, elle avançait d’un pas serein, certaine du discours qu’elle allait tenir. Plutôt détendue dans un endroit familier, elle avait l’habitude d’accueillir ses protégés dans un restaurant. Or, elle avait choisi le Complexe cette fois. Une décision qui n’était pas anodine. Bien que jamais elle ne serait une sensei rigide et autoritaire, elle voulait garder un cadre professionnel pour leur première entrevue afin qu’elle comprenne réellement l’enjeu de la discussion qui allait suivre.

- Salut ! Je m’appelle Gozan Arukisa, jônin de Kiri. Dit-elle en pénétrant dans la salle. La kunoichi gardait toujours un ton amical et un visage radieux malgré les propos sérieux qui allaient se tenir, elle ne pouvait pas s’en empêcher. Ce sera moi ta senseï pour les années à venir. Ajouta-t-elle avec un clin d'œil.

Misaki était une jeune fille au physique attrayant et conforme à l’idée qu’on pouvait se faire d’une Yuki. De longs cheveux blonds et des yeux clairs comme la glace de son pays natal. Un minois apaisant qui inspirait la confiance, du moins en apparence.

- Je vais entrer dans le vif du sujet. J’imagine qu’une Yuki est au courant de l’actualité du Yuukan, du village et du danger qui nous attend. Nous sommes désormais une équipe, je suis ton sensei et par conséquent je vais t’apprendre ce que je peux pour que tu sois prête le jour J. Tu n’es plus à l’académie, c’est le monde réel pour qui t’attend. Dit-elle sur un ton plus sérieux.

La Rose rouge ne prenait aucun détour pour annoncer les choses. Son élève devait être au courant de ce qui l’attendait. La franchise était essentielle pour avancer.

- Alors maintenant je vais te laisser la parole. Es-tu prête à affronter le monde extérieur ? Et surtout, qu'attends-tu de moi ?

Deux questions. Deux réponses qui seraient essentielles pour cerner les ambitions de la jeune fille et permettre à Arukisa de savoir quelle attitude adopter avec elle.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Une nouvelle équipe 63971_s



Dernière édition par Gozan Arukisa le Dim 27 Déc 2020 - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une nouvelle équipe Empty
Dim 27 Déc 2020 - 13:54
L'attente ne fut pas très longue avant l'arrivé de la nouvelle sensei. Elle débarqua dans la salle, elle se présenta illico. Cela avait eu pour effet de me faire rapidement lever de ma chaisse et en déposant mon livre, il émit un lourd bang. Petit maladresse qui trahissait mon stress. Je n'étais pas quelqu'un d'anxieuse, où même stresser en général. Il s'agissait quand même d'un événement marquant dans la vie d'une kunoichi. C'était signe que j'avançais pas à pas dans ce monde.

La professeur ne passa pas par quatre chemins. Elle entra directement dans le vif du sujet. Le monde tel que nous le connaissons était menacé et tout le clan, voir même le village, était en préparation pour defendre ce qui nous tenait chère. Difficile de ne pas être au courrant d'un événement aussi grand, surtout en voyant toutes les rencontres politico-dramatique auxquelles mes parents et mon grand frère devaient assister, jours après jours.

La Jônin aborda ensuite le fait que je n'était plus à l'académie et que j'entrais dans le monde réel. Si cela pouvait sembler sec et direct pour la plus part des gens. Il s'agissait d'un message qui venait me rassurer sur le sérieux de ce dans quoi nous nous embarquions. L'une des plus grande crainte que j'avais, était de ne pas être prise au sérieux, car encore débutante. L'idée d'être face à un enseignement condésendant provenant d'un professeur avec des gants de velour ne m'intéressait pas. Ce court message de la Jônin prouvait bien le contraire. Que je ne devais pas m'attendre à ce qu'elle me couve ou me prennent dans ses bras et c'était parfait comme ça.

[Arukisa] - Alors maintenant je vais te laisser la parole. Es-tu prête à affronter le monde extérieur ? Et surtout, qu'attends-tu de moi ?

Deux excellentes questions. Enfin, la première était claire pour moi. Mon avenir politique au sein du clan était plus qu'inexistant. Ce n'était pas nécessairement quelque chose qui m'intéressait en partant, quoi que cela ne m'avait pas empêcher de baigner dans cette réalité dès mon plus jeune âge, mais l'idée de rester enfermer entre quatre mûrs à faire des drames de la manipulation pour le plus petit des problèmes n'étaient juste pas dans mes intérêts. Alors oui, le monde extérieur m'attirait.

Pour ce qui est de mes attentes envers ma nouvelle sensei, je dois avouer ne pas y avoir penser plus que ça. Pas par bêtisse ou naiveté, juste parce que mes attentes envers elle était d'or et déjà dans ma tête. J'étais bien contente qu'elle me pose cette question, de cette façon, nous aurons l'opportunité de mettre les choses au clair dès le départ afin d'avancer comme personnes et comme kunoichis.

[Misaki] - Pour ce qui est du monde extérieur dis-je en souriant. je suis plus que prête. Je sais qu'il peut être cruelle et froid, mais je veux le découvrir. Je n'ai que très peu de souvenir en dehors des mûrs de Kiri. La seule réalité que je connais est celle d'une adolescente enfermée entre quatre mûrs pour sa protection et qui ne sert à rien d'autre qu'une décoration politique. Dis-je en faisant référence à la vision qu'avait me famille de moi.

Je ne savais pas par où commencer pour répondre à la seconde questions. Cela me fit rapidement réaliser que mes attentes étaient peut-être trop grande envers ma nouvelle professeure, que je ne connaissais pas du tout, voir même envers moi.

[Misaki] - Je m'attends à ce que vous soyez aussi directe que maintenant. Si je merde et je me trompe, je veux le savoir. Je veux aussi savoir ce que j'aurai pu faire de différent. Je veux être prise au sérieux. Vous l'avez dit, je ne suis plus à l'académie, je veux que vous me montrer à quoi ressemble la réalité d'une kunoichi. Tout ce que j'ai jusqu'à présent, c'est une vision théorique de ce qu'on attend de moi et rien de plus. Je veux définitivement être le plus prête possible pour ce qui s'en vient. Je sais que je ne serais pas d'une très grande aide, car je suis encore au début de mon apprentissage, mais je veux aider du mieux que je peux et le plus que je peux. Je veux, qu'une fois arriver le jour J, être le plus utile possible pour le village et pour ses habitants.

L'arrêtais ça là. Ça résumait assez bien mes attentes, sans pour autant trop en dire. Innutile de tomber dans plus, l'essentiel y était. Le reste, ce n'était rien de plus que des balivernes d'adolescente vivant avec un besoin de liberté et en pleine crise identitaire. Des attentes innutiles de recherche d'appartenance et d'affirmation de soi.

[Misaki] - Et vous, quelles sont vos attentes ?

Peu original comme question, puisqu'elle venait tout juste de me la poser. J'aurai très certainement pu poursuivre la discution avec quelque chose de plus philosophique, voir même plus politiquement adaptés, mais ça résumait parfaitement ce que je voulais savoir.

_________________
Une nouvelle équipe Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Une nouvelle équipe Empty
Dim 27 Déc 2020 - 15:24
Misaki semblait être une personne réfléchie et ne donna pas l’impression d’être prise au dépourvu par les questions d’Arukisa. Ses réponses étaient naturelles et claires, sans être trop succinctes. Une qualité qu’apprécia sa sensei, elle détestait tout autant les personnes indécises que celles se contentant de s’exprimer par des phrases courtes à l’image d’un robot. Elle aimait la mesure et la pondération.

Son existence jusqu’ici semblait avoir été vouée à sa famille et à son rôle en tant que Yuki. Un triste sort qui attendait malheureusement bon nombre de ses semblables. Instrument politique, elle se plaignait à demi-mot de sa condition et Arukisa était compréhensive. Son caractère avait été forgé par ses rencontres et ses voyages, elle ne pouvait que remercier le ciel que d’avoir pu vivre toutes ses expériences quand elle entendait les mots de Misaki. Cependant, elle ne semblait pas conditionnée à vouloir subir cela éternellement et c’était la réponse qu’elle espérait.

- Je suis contente d’entendre que tu souhaites réellement t’émanciper. Je garderais mon avis sur les us et coutumes de certains clans mais si tu veux apprendre à te défendre seule, en effet, il faut que tu sortes de ton milieu. Il faut que tu quittes le cocon familial et que tu voles de tes propres ailes. Dit-elle en souriant. Ce sera mon rôle de te garder sur le bon chemin si tu t’égares.

Arukisa n’avait jamais vraiment eu de mentor. Son propre sensei, Yuki Noah, n’avait jamais été vraiment présent. C’était peut-être à cause de cela qu’elle avait commis tant d'erreurs plus jeune. Un genin a besoin d’un guide pour suivre la bonne voie, elle en était convaincue. Certes, une erreur n’était pas assurément une mauvaise chose, les épreuves difficiles font parties de la vie, mais certaines épreuves sont plus facilement surmontables en équipe.

- Pour ce qui est d’être directe, ne t’inquiète pas, je n’ai pas l’habitude de mâcher mes mots. Je n’ai jamais su le faire. Répondit-elle en rigolant doucement. Mais tu as la bonne attitude. Un élève ne doit jamais avoir peur d’hésiter et de se tromper. Si tu apprends avec moi, je te montrerai le quotidien d’une kunoichi. Les bons comme les mauvais côtés. Je ferais en sorte que tu sois autonome et que tu puisses arpenter le Yuukan sans peur.

L’interrogation de Misaki ne surprit pas la gladiatrice. Elle s’attendait à ce qu’elle lui retourne la question. D’ailleurs, elle fut soulagée de voir qu’elle n’était pas timide et qu’elle osait relancer le dialogue. Il n’y avait rien de pire qu’un élève renfermé qui était complètement intimidé par un plus gradé. La communication était primordiale pour avancer et créer de vrais liens.

- Je m’attends à ça déjà. Que tu sois curieuse et que tu t’interroges. Je vais t’enseigner des choses mais tu dois aussi apprendre par toi-même. Comme je te l’ai dit : si tu chutes, je te relèverai. J’aime dire “Observe, analyse et lance toi”. Cela résume assez bien ma façon de voir les choses concernant l’apprentissage pur. Elle se mit à marcher tout en continuant à discuter. On va passer de nombreux moments ensemble alors il est nécessaire que tu sois honnête et qu’on communique, c’est la base d’une équipe. Et je rajouterais une dernière chose. Je n’aime pas les sales caractères. Chacun ses défauts, personne n’est parfait, mais il faut apprendre à se tempérer parfois quand on vit en communauté. J’imagine que pour quelqu’un qui vit en clan tu dois le savoir.

Arukisa en avait fini pour ce qui est de ce qu’elle attendait de Misaki. Cependant, elle avait encore d’autres interrogations à son sujet.

- Maintenant j'aimerais connaître ton avis sur l’utilité d’évoluer en équipe. Et également ce que tu penses apporter à notre équipe. Et dernière question : penses-tu être capable de partir en mission dès aujourd’hui ? Réponds sincèrement, je ne vais pas te demander de faire ton bagage dans la minute. Dit-elle en affichant un sourire complice.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Une nouvelle équipe 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une nouvelle équipe Empty
Dim 27 Déc 2020 - 16:23
J'aimais définitivement l'attitude de cette Jônin. Elle répondait très bien aux différentes attentes et parvenait à appaiser, même sans le savoir, cette anxiété face à la nouveauté. Peu de mots avaient été échangée, mais j'avais déjà l'impression que l'administration avait fait le bon choix en nous paierent les deux. Enfin, il ne falait pas nécessairement sauter au conclusion trop rapidement, puisque pour l'instant, il s'agissait surtout d'une impression.

Avant de répondre aux nouvelles intérogations d'Arukisa, il m'étais nécessaire de complémenter certaines choses qu'elle venait de dire. Cesdites chose sont le fondement même de l'impression que j'ai que la cohésion entre nous deux sera potentiellement présente.

[Misaki] - Avant de vous répondre, je tenais à clarifier certaines choses. Je suis quelqu'un de curieuse et d'auto-didacte mais je sais déjà où sont mes faiblesses. Dis-je en suivant la Jônin. Je suis d'accord avec vous, je pense que la base est la communication. Dans la vie en générale, mais surtout dans le travail d'équipe. Je n'ai pas un sale caratère, mais je sais que je me met la barre haute et qu'il s'agit sans doute là d'une de mes plus grandes faiblesses.

Si ce n'était pas une grosse précision en soi, elle était importante pour moi à faire. Pourquoi ressentais-je le besoin de le vehiculer ? C'est une question sur laquelle ont pourrait réfléchir longuement. Incertitude ? Besoin d'affirmation ? Impulsivité ? Désire de plaire ? Toutes ses réponses ?

L'image que j'avais en tête d'une cheffe d'équipe clashait avec les sourires que me glissait ma nouvelle enseignante. Elle était facile d'approche, souriait et riait, alors qu'un lourd danger pesait sur nous. Pas seulement ça, mais le stress d'enseigner ne semblait pas tout l'affecter, où bien elle ne le laissait pas paraitre.

[Misaki] - Pour répondre à vos questions, senseï. Je pense premièrement qu'il est vitale de développer des affinités en équipe. Je crois pertinement que nous avons tous nos faiblesses et qu'une équipe évolue en travaillant sur les faiblesses des autres en utilisant ses propres forces. Essayer de combler chaque vide afin de former un tout.

Je croyais aussi que l'individualité n'était pas un concept qui avait sa place dans un village tel que le notre, pas avec les responsabilités que nous avons et avec la menace qui plâne sur nos têtes. Si une personne tombe, nous tombons tous avec lui. C'était un avis plus drastique et mitivé, que je ne souhaitais tout de même pas partager pour le moment.

[Misaki] - Deuxièmement, pour ce qui est de ce que je peux apporter à une équipe, je crois qu'il est claire que j'ai une affinité pour le Hyôtondis-je en crachant une petite quantité de glace qui prit alors la forme d'un colibris transparant.J'ai aussi quelques capacités au niveau de la sensoralité. Ce n'est pas grand chose pour le moment, certes, mais c'est sans doute l'un des sujets que je parviens le plus facilement à travailler. J'ai quelques faiblesses sur le plan physique et surtout le Taijutsu, mais j'essaie de les travaillers quand je peux. rajoutais-je en apportant une main sur mon mentons.Pour ce qui est d'en dehors de l'aspect ninja, j'ai une bonne connaissance de l'étiquette, de la manipulation d'information et de la vie politique. Si jamais ça peut servir ! Et bien que ce n'est pas quelque chose que j'aime utiliser de cette façon, mais le nom Yuki ouvre certaine porte. Je ne suis pas tant fan du népotisme, mais si ça peut devenir un atout, pourquoi pas. Pour ce qui est de partir en mission, j'aimerai peut-être juste me procurer quelques outils aux marchants, tel que shuriken, kunai et bombe fumigène, mais au dela de ça. Je suis prête des maintenants Dis-je avec les yeux pétillant d'excitation. Je vous dirais même ! On part quand ?

_________________
Une nouvelle équipe Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Une nouvelle équipe Empty
Lun 28 Déc 2020 - 16:49
La jeune blonde disait être exigeante avec elle-même. Une qualité essentielle pour se surpasser. Plusieurs fois dans sa carrière, Arukisa dû pousser certains de ses confrères à se motiver pour progresser, à commencer par ce fainéant de Shinichi. C’était un poids en moins que de savoir que Misaki visait d’elle-même l’exception. Cette élève lui faisait forte impression, tant par son aisance à s’exprimer que par son ambition. Viser haut n’était pas considéré comme une faiblesse par la gladiatrice. La faiblesse, c’était de se fixer un point qu’on ne puisse atteindre et de se démener en vain pour rien. Si elle se sentait capable de grandes prouesses, pourquoi se restreindre ?

- J’imagine que tu vois tes échecs comme une faiblesse. Les erreurs font parties du quotidien d’un shinobi, encore plus d’une genin. La faiblesse c’est de ne pas les voir et de continuer dans la mauvaise direction. Dit-elle en levant le doigt comme si elle annonçait une information importante.

La jônin acquiesça en écoutant les mots de la Yuki sur la complémentarité en équipe. En effet, c’était également la vision qu’avait la gladiatrice de son équipe. Au moins, elle n’aurait pas à expliquer cela. Chaque membre d’un groupe est unique et pour se compléter, il est essentiel de connaître la force et la faiblesse de chacun. Cela demande de la communication et une honnêteté irréprochable. Ces deux axes reposent sur un pilier : la confiance.

- Hmm. Je vois que tu as déjà bien réfléchi au sujet. Je suis tout à fait d’accord avec toi Misaki. Affirma-t-elle en affichant un sourire convaincu. Plus tu connaîtras ton coéquipier, plus tu seras apte à répondre à toutes les situations. Et je rajouterais un point essentiel. Tu dois avoir une confiance aveugle en moi. Dit-elle en la regardant dans les yeux. Je ne peux évidemment pas faire l’inverse car tu n’es pas encore assez expérimentée, mais avec le temps, ce sera le cas.

La réponse concernant son apport à l’équipe était consciencieuse. La jeune fille n’oublia aucun détail de sa présentation, de ses capacités de combattante à ses qualités externes au monde shinobi. Des atouts non négligeables qui pourraient être utiles. Notamment les règles de bienséance et le jargon politique qu’Arukisa ne maitrisait pas du tout. C’était une fille de Hi qui avait été élevée loin de la ville et de toutes les manières citadines. Bien qu’elle se soit mise un peu à niveau concernant ce sujet à cause de ses fonctions, elle n’avait pas sa langue dans sa poche et cela ne concordait pas avec certaines sphères. Quant à ses compétences de ninja, la Rose rouge connaissait bien le Hyôton pour en avoir vu son utilisation à son paroxysme lors de son affrontement contre l’Edo-tensei du Nidaime Mizukage.

- Je pense qu’on peut faire du bon travail ensemble ! Je ne suis pas une Yuki mais j’en ai côtoyé bien assez pour savoir de quoi les meilleurs sont capables. Dit-elle avec un rire jaune. En attendant, fais quelques emplettes aujourd’hui si tu manques de matériel. Tu trouveras tout ce dont tu as besoin au Complexe, dis leur que tu viens de ma part. Je t’attends demain matin devant l’entrée, on part en mission. Lui annonça-t-elle en espérant lui faire plaisir.

Satisfaite de ce premier échange, la jônin lui fit un signe de la tête pour lui indiquer que la conversation était terminée et quitta la salle.
Misaki semblait plus déterminée et ambitieuse que les deux précédents élèves qu’elle avait croisés. C’était un soulagement.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Une nouvelle équipe 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Contenu sponsorisé

Une nouvelle équipe Empty
Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle équipe

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: