Soutenez le forum !
1234
Partagez

Maîtrise supérieure du chakra

Nara Aizen
Nara Aizen

Maîtrise supérieure du chakra Empty
Lun 28 Déc 2020 - 15:11

Aizen était sans cesse à la recherche de moyens pour colmater ses diverses faiblesses pouvant être exploitées par ses adversaires. Il souhaitait plus que tout devenir infaillible au combat. C’était plus que nécessaire pour survivre dans le monde actuel. Ainsi il savait qu’il résidait un grand problème dans la manière qu’il avait de se battre. Il utilisait le ninjutsu mais aussi le kenjutsu. Or l’un demandait d’avoir recours à ses deux mains afin d’effectuer des mudras. Orgueilleux et imbus de sa personne Aizen ne comptait en rien changer son mode de combat. Non, il comptait le faire évoluer.

S’il savait qu’il était quasiment impossible d’utiliser le ninjutsu sans mudra comme le pouvait un assimilateur il existait un autre moyen. Ou plutôt utiliser du ninjutsu sans mudra était très difficile d’accès, il y avait un moyen intermédiaire qui prenait moins de temps à appréhender. Réaliser les mudras à une main.

Les mudras permettaient de réaliser les jutsus. Pour le ninjutsu, ils permettaient surtout de malaxer et changer la forme de son chakra. Grâce à eux on pouvaitt diriger le flux chakratique de son corps d’une certaine manière et suivant la combinaison utilisée on pouvait utiliser une technique. Le fait d’utiliser les deux mains permettait d’optimiser la circulation de chakra dans son corps. Mais techniquement le chakra circulait quoi qu’il arrivât dans le corps donc on pouvait le faire avec une main comme avec aucune. Cela dit avec une main ça devenait compliqué et avec aucune quasiment impossible sans être plus qu’un expert. Aizen était ambitieux mais pas idiot, il comptait viser la première étape.

Il partit s’isoler dans la partie boisée du village de Kumo. Face à un arbre il lança sa technique de perforation des ombres en l’effectuant normalement avec les deux mains. Le but était de bien se mettre en tête la sensation de la circulation du chakra de cette technique avant de faire une tentative à une main. Aizen se considérait déjà comme un expert en ninjutsu tant il l’utilisait souvent. Ce fut pourquoi il tenta de sauter les étapes pour directement tenter son but final. La réalité lui ramena les pieds sur terre car lorsqu’il tenta, rien ne se passa. Il ne consomma pas une once de chakra dans cette tentative tant il n’arrivait pas à stimuler sa circulation avec une main.

Il réfléchit à ce qui pouvait lui manquer pour réussir et surtout comment faire pour y parvenir. Il arrivait pourtant à utiliser son chakra à une main via son katana. Mais la sensation était différente car le katana jouait le rôle de catalyseur. Il suffisait de faire converger son chakra dans le katana pour utiliser des techniques. L’utilisation de ninjutsu était beaucoup plus technique dans la manipulation du chakra car cela demandait de changer le sens de circulation plusieurs fois en quelques secondes tout en changeant sa nature.

Il fallait voir le réseau chakratique d’un individu comme un tas de tuyaux par lesquels il circulait. Les signes incantatoires permettaient de faire en sorte que le chakra emprunte les bons tuyaux. Et plus la technique était de haut niveau plus il fallait emprunter de tuyaux. La vitesse pouvait changer, le sens, le chemin. C’était une manœuvre qui semblait simple de l’extérieur mais l’utilisation d’un ninjutsu n’était jamais anodine. Donc il comprit pour commencer qu’il fallait tenter la manœuvre avec un jutsu bien moins puissant.

Technique utilisée:
 

_________________
KUMO:
 


Dernière édition par Nara Aizen le Mar 29 Déc 2020 - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Nara Aizen
Nara Aizen

Maîtrise supérieure du chakra Empty
Mar 29 Déc 2020 - 21:19

Aizen devait donc s’exercer avec des techniques de plus faibles envergures. Demandant moins de chakra, moins de mudra et donc moins de concentration. Ainsi il aurait plus de facilité à malaxer son chakra via une seule main. Enfin, c’est ce qu’il croyait.

Lorsqu’il exécuta les mudras à une seule main pour réaliser son fouet des ombres il se heurta au même problème. Rien ne se passa et son chakra resta quasiment inactif. Les deux mains permettaient de faire circuler le chakra d’une certaine manière. Aizen réalisa que son erreur était de vouloir faire circuler le chakra de la même manière avec une main. Mais il comprit qu’il avait tort et qu’il devait revoir tout depuis le départ. Il avait voulu sauter des étapes sans s’en rendre compte, il devait comme toujours procéder méticuleusement.

Il existait douze principaux mudras différents et Aizen, comme tout ninja de son niveau, savait les exécuter à la perfection. La maîtrise était telle que tout ce qui découlait de l’exécution de ces mudras était devenu un automatisme. Aizen manipulait son chakra sans vraiment y réfléchir, comme quand il respirait il n’avait pas besoin de se concentrer dessus pour le réaliser correctement. Depuis toujours il avait respiré avec le nez ou la bouche, si on lui demandait du jour au lendemain de respirer d’une autre manière alors il faudrait tout réapprendre. L’allégorie était exagérée car impossible mais l’idée était là. Aizen devait réapprendre à utiliser son chakra car la méthode était différente.

Il décida donc de commencer à malaxer son chakra sans but précis en exécutant un signe après l’autre. Il joignit ses mains et ses doigts dans le signe le plus important pour ceux de son clan : le signe du rat. Le malaxage du chakra de cette manière se faisait sans difficulté, la circulation de ce dernier était fluide et Aizen pouvait en faire ce qu’il voulait dans la limite des possibilités via ce signe. Mais quand Aizen retira sa main droite il ne put conserver la circulation du chakra. C’était normal car la circulation utilisait allégrement le passage entre les deux mains. Il réalisa un autre problème : à une main le signe du rat n’avait aucune différence avec celui du tigre fait également à une main. C’était sans doute une des raisons de ses difficultés.

Il ferma les yeux et joignit ses mains de nouveau pour faire le signe du rat. Il malaxa son chakra et cette fois se concentra sérieusement afin d’analyser la circulation de son chakra via ce signe. Il resta plusieurs minutes comme ça à tenter de s’imprégner de la vitesse de circulation de son chakra, du chemin, des zones impactées. Tout cela dans le but de pouvoir recopier ces sensations en faisant le signe à une main.

Quand Aizen se sentit prêt il enleva de nouveau sa main droite, avec les sensations en tête. Quand il retira la main tout s’arrêta de nouveau. Il se fit violence pour pousser son flux chakratique à réaliser un comportement similaire que celui à deux mains. Bien sûr le chemin de circulation ne pouvait être le même mais dans l’idée il avait compris quelles déviations faire. Mais il réalisa un autre problème pendant qu’il essayait d’engendrer cette nouvelle circulation. En effet cette fois il savait quel réseau chakratique emprunter mais il manquait de puissance. Utiliser les deux mains permettait d’utiliser des chemins plus courts donc le débit n’avait pas besoin d’être puissant. Mais comme un robinet d’eau si le tuyau est plus long alors il fallait plus de pression. C’est ce qui lui manquait. Il soupira, se disant qu’il n’était pas encore au bout de ses peines.


Technique tentée à une main:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Nara Aizen
Nara Aizen

Maîtrise supérieure du chakra Empty
Sam 2 Jan 2021 - 17:52

Aizen l’avait compris, la quantité de chakra nécessaire à la réalisation d’une technique à une main ne différenciait pas d’à deux mains. Ce qui changeait était la vitesse de circulation du chakra ainsi que le chemin qu’il devait emprunter dans son réseau chakratique.

Et pour cause, le fait d’utiliser une main faisait que le chemin parcouru par le chakra était forcément différent. Le mudra fonctionnant comme un aiguillage le chakra était dirigeait vers une direction ou une autre en fonction du mudra effectué donc le chakra passait toujours par la main pour être malaxé. Donc quand le chakra ne pouvait pas passer d’une main à une autre le chemin changeait fatalement. Et s’il fallait malaxer la même quantité de chakra dans le même temps mais avec un chemin plus long alors il fallait que ce chakra se déplace plus vite. Et pour cela il fallait augmenter son flux de chakra sur un cours instant comme un barrage qui se briserait pour laisser passer un torrent d’eau.

Aizen effectua de nouveau le signe du rat à deux mains, il fit circuler de cette manière son chakra comme le permettait usuellement ce mudra. Il ferma les yeux et se concentra, visualiser le chakra qui se déplaçait dans son corps demandait de grands efforts. Il fit plusieurs fois le chemin complet que permettait ce signe dans son réseau chakratique afin de bien assimiler la quantité de chakra ainsi que le chemin nécessaire. Il réfléchissait, durant ces répétitions du trajet classique, à toutes les déviations qu’il devrait prendre et contournement pour réaliser un chemin semblable à une main. Comme il l’avait deviné le chemin résultant de ces calculs était plus long. Pourtant le malaxage du chakra devait être fait dans un temps imparti par mudra donc il s’entraîna à faire accélérer son flux chakratique, toujours à deux mains pour prendre note encore une fois des sensations.

La source principale de libération du chakra se trouvait au niveau du ventre et c’est là que Aizen se concentra afin d’ouvrir les vannes. Libérant ainsi plus de chakra d’un coup il voulait parcourir ce même chemin plus vite. Mais sa première tentative échoua. En effet qui disait flux plus important disait plus dur à manier. Ainsi le Nara rata des changements de directions dans des intersections de son réseau chakratique. Il fallait donc faire très attention à ça aussi et ne pas envoyer trop de chakra car sinon le changement de direction était plus compliqué.

Après plusieurs essais il réussit à augmenter la vitesse de circulation de son chakra à deux mains. Il réalisa en suite le chemin qu’il devrait faire à une main mais avec deux. Effectivement la chose était plus aisée car à deux mains il pouvait augmenter plus facilement son flux de chakra. Après s’être habitué à toutes ces sensations il fit la même chose avec une main. La chose la plus dur à une main était de mouvoir autant de chakra dans son corps que quand il en utilisait deux. Il réussit finalement à augmenter le flux de son chakra en utilisant une main mais ce n’était pas encore suffisant car il n’arrivait pas à le faire aussi fort qu’à deux mains. Mais il se dit finalement que c’était normal et qu’il devait chercher autre chose, il ne pourrait jamais avoir le même résultat de cette façon.

Il comprit qu’il fallait réduire le chemin parcouru par son chakra. Il se concentra de longues minutes en imaginant son réseau chakratique interne et tentant d’autres déviations permettant un chemin plus court que ce qu’il avait voulu utiliser au départ. Après plusieurs échecs dans ses tentatives il trouva finalement quelque chose qui semblait convenir, le chemin le plus optimisé bien que plus long qu’ à l’accoutumée il était plus court qu’à sa première tentative.

Néanmoins, ce long travail ne lui avait permis de trouver la solution que pour un seul signe, celui du rat. Mais ses jutsus demandaient plusieurs signes et tous différents donc il convenait de refaire l’exercice avec tous les signes. Cependant la difficulté serait moindre car il avait assimilé la stratégie à adopter pour maîtriser son flux chakratique à une main. Il réalisa donc l’exercice autant de fois que nécessaire avec tous les autres signes qu’il connaissait.

Une fois qu’il se sentit prêt il tenta la technique avec laquelle il s’était exercé initialement. Effectuant les quelques mudras nécessaires à une main il ne fut pas étonné de voir son ombre se mettre en mouvement puis se matérialiser en fouet pour mettre un coup devant lui. Il avait réussi. Il réalisa dans la foulée une tentative avec une technique plus puissante donc demandant plus de chakra et plus de mudras. Il lui fallut plusieurs tentatives car il n’était pas encore habitué à manipuler son chakra de cette manière mais il réussit tout de même assez rapidement. Effectivement la quantité de chakra n’était pas nécessairement un problème une fois qu’il avait trouvé, pour chaque signe, quelles déviations utiliser dans son réseau chakratique.


Techniques utilisées:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586

Maîtrise supérieure du chakra

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: