Soutenez le forum !
1234
Partagez

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste

Kogami Akira
Kogami Akira

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Empty
Dim 3 Jan 2021 - 9:20


Chuugi 忠義


Une dizaine de mètres de haut pour cinq mètres de large. Peut-être plus. Akira n’avait pas grand sens des mesures malgré sa grande taille, mais la prestance des murs enlaçant la capitale du feu n’aurait sû être si imposante sans ces quelques mètres de trop. Pas une tâche de peinture. Pas un impact de trop. Ceux-ci étaient régulièrement entretenus, comme pour les remercier de garder leurs habitants à l’abri derrière leur stature défiant les forêts alentour. A chacun sa manière d’exprimer sa gratitude.

Et Akira n’était pas en reste.

Ce titre n’était pas sorti de nul part. Si sa signification semblait tomber sous le sens et parfaitement adaptée à la hauteur de ses actes, tout comme ceux des trois hommes l’ayant accompagné, Akira serait bien incapable de mettre un visage ou même un nom sur les personnes ayant relayé les actes suicidaires des combattants de Tsume. Il ne s’en était jamais vanté, du moins pas en dehors des élections au cours desquelles son sang froid fut mis à rude épreuve. Le Kogami s’était contenté de ramener son ami au pays.

Mais ses actes, tout comme les citoyens chargés d’entretenir les murs sur lesquels il se tenait en ce moment, n’avaient été motivés que par l’envie de préserver sa nation. Il n’était pas assez noble pour prétendre pouvoir ou vouloir sauver le monde. Hélas, le teikoku faisait de facto partie de la liste des cibles de l’homme au chapeau. Et après de longues années de vagabondages, le Kogami n’était pas prêt de quitter ce qu’il considérait comme étant son plus grand trésor, sa terre natale. Rien ni personne ne saurait la lui enlever. D’aucune manière.

“ … “

Assis au bord de la muraille encerclant la capitale, laquelle voyait régulièrement passer des patrouilles et veilleurs chargés de surveiller l’horizon depuis ce toit de briques, le Kogami ressassait le passé. Ses erreurs mais aussi ses victoires, ses objectifs, les raisons de sa présence ici. L’homme qui l’avait convaincu et lui avait donné la flamme vengeresse nécessaire pour rejoindre l’empire n’était plus. Du moins, plus celui ayant réussi à rassembler un peuple souffrant sous une même bannière. Pour autant, le combat n’était pas terminé. Au contraire, il n’avait jamais autant battu son plein… et Akira n’avait jamais été aussi capable de le mener.

Sortant légèrement la lame de son fourreau, Akira contempla son katana. Une lame autrement meilleur que celle qu’il avait utilisée à Tsume, spécialement forgée pour son passage au grade de lieutenant. Forgée dans un acier noir et ostentatoirement noble au vu des reflets scintillents qu’il renvoyait vers le ciel étoilé, ce n’était pourtant pas la lame qui représentait la pièce maîtresse de ce cadeau. Mais bien la garde. Gravée dans la forme d’une flamme identique à l’emblême du feu, sa couleur verte n’était pas sans achever de représenter parfaitement l’arme d’un homme attaché à sa patrie. Une patrie qui, depuis l’arrivée de Sendai Yahiko, s’avérait plus troublée que jamais en des temps pourtant marqués par la peur.

Mais, si son devoir et sa volonté le poussaient à tenter tant bien que mal d’apaiser les consciences malgré ses propres convictions l’ayant placé en tant que sympathisant d’Uzumaki Gozen en dépit du Sendai, le Kogami avait pris la décision de s’isoler en ce début de soirée. Le lieutenant avait besoin de calme. De sentir le vent caresser son visage, de voir ce pour quoi il s’était battu et se battrait encore: l’immensité de l’horizon qui se profilait sous ses yeux fascinés.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Aburame Ruhan
Aburame Ruhan

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Empty
Dim 3 Jan 2021 - 22:01


L’homme avança, les bras se balançant de chaque côté de son corps dans une cadence relativement stricte et rigide, témoignage somatique de son esprit somme toute plutôt étroit et narcissique, presque tout orienté vers le besoin perpétuel de régler les choses par la violence. Il émanait de lui et de son apparat de belliciste convaincu une aura maléfique, une texture profondément sauvage et bestiale qui se tissait dans des étoffes de hargne et de fureur contenue. Un seul regard suffisait à comprendre qui était Ruhan : un volcan prêt à entrer en ébullition à la moindre incartade.

Si toutefois le drapeau de guerre flottait comme unique emblème dans la grandeur de son âme, il existait bien au pied du mât voyant flotter ces oripeaux de haine des herbes douces et colorées, celles d’une nostalgie romantique qui n’avait de saveur que parce qu’il s’était longtemps absenté. Bien embusqué derrière le fiel de ses espoirs de triomphes barbares, l’amour habillait son coeur d’un velours qu’on ne pouvait guère soupçonner au premier abord, et qu’il avait bien cajolé derrière l’obscurantisme d’un désespoir affirmé qu’il avait étalé comme un voile sur sa faiblesse : attendri par le doux rêve de retrouver son fils cadet et sa femme, et rongé par le doute de pouvoir ramener son aîné à la raison, il s’était enquis de se persuader qu’il ne retrouverait jamais le bonheur d’être en ménage avec les siens. Une façon pour lui de se rendre encore plus sombre.

Et sombre comme il l’était, il ne pouvait avoir qu’un espoir : celui de renverser les Dieux et de devenir le seul Maître de ce monde, à la place de celui qui se targuait de ne pas pouvoir subir la pluie, son crâne bien à l’abri derrière la présence d’un célèbre couvre-chef.

Ses iris flambantes se levèrent à l’instant où ses membres se figèrent. Dans des cliquetis d’argile et de roche, son harnois ne tarda pas à trahir sa présence. Au pied de cette large muraille, il orienta ses yeux vers l’horizon d’un ciel toujours trop haut, à jamais inaccessible. Il vit là, pensif et songeur, un autre homme dont la réputation avait écumé les rues d’Urahi ; un nom qui traînait sur toutes les lèvres.

L’unique Valeureux du Teikoku à être encore en vie.

L’homme, inflexible, reprît sa marche et ne s’arrêta guère quand l’obstacle vertical se dressa devant lui. Au lieu de s’arrêter et de le contourner, il continua sa foulée et bascula ses épaules vers l’arrière en imbibant la plante de ses pieds d’un flux chakratique d’une adhérence anormale : ce faisant, il se mit à marcher sur ce même rempart qui l’empêchait de poursuivre son vagabondage. Défiant les lois de la gravité, il marcha sur l’énorme muraille sans montrer le moindre signe ni de fatigue ni d’inquiétude : tout cela lui parut naturel, ancré dans son schéma moteur.

Il monta avec lenteur mais avec une allure si prestigieuse qu’il parut avoir acquis les secrets d’un autre monde. Il sembla, un instant, presque irréel. Au bas de la muraille, un enfant leva ses yeux vers le guerrier en harnois minéral et se prit à rêver de posséder le même talent, un jour. Le jour où il deviendrait, à son tour, l’un des fiers soldats du Teikoku.

Il s’arrêta, enfin, lorsque ses pieds atteignirent la même hauteur que Kogami Akira, le dernier Valeureux. Il refusa alors de s’asseoir, garda avec prestance toute sa hauteur presque pour provoquer son interlocuteur : le pousser à se lever, lui aussi.

« Je suis Aburame Ruhan, Soldat de l’Empire du Feu. Je viens m’entretenir avec vous. »

Lentement, il tourna ses iris multicolores vers le Lieutenant et se mit à la fixer avec une intensité formidable, semblable à un tueur en série lorgnant sa prochaine victime. Mais à bien des lieux de cette intention, il se contenta de se soumettre à l’autorité en inclinant sa tête, ses yeux toujours rivés sur l’illustre songeur.

Presque par magie, sa voix se mit à résonner dans la tête d’Akira sans pourtant que ses lèvres ne se mouvassent. L’âme parlait à l’âme. Un art dont il avait le secret, mais qui ne pouvait malheureusement qu’avoir un sens unique : de celui qui émettait le son par le pouvoir, à celui qui le recevait à défaut de le posséder.

« Si d’aventures vous avez un instant à m’accorder, mon Lieutenant. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10901-aburame-ruhan-termine#93467
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Empty
Lun 4 Jan 2021 - 10:23


Chuugi 忠義


Un cliquetis non identifié vint d’abord troubler sa tranquillité. Celui-ci semblait annoncer la venue d’un soldat en armure sans pour autant le dévoiler à ses yeux, laissant alors son apparence en suspens. Quand il en vint enfin à se dévoiler, le lieutenant le fixa de ses iris ambrés. Une arrivée bien peu conventionnelle pour quelqu’un qui l’était encore moins. En cela, l’individu pourrait même être effrayant pour les plus impressionnables. Cette armure chitineuse, dérangeante et couvrant la majorité de son corps lui donnait des allures d’un homme bête.

“ … “

Akira en avait vu d’autres. Et, sabre en mains, il ne lui faudrait qu’une seconde pour dégainer et trancher dans le même mouvement. Toujours était-il que l’arrivée de cet homme avait mué l’introspection onirique du Kogami en méfiance teintée de curiosité. Ce n’était ni le jour, ni la meilleure des manières pour le déranger.

Heureusement, l’homme s’annonça. Un nom qui ne lui disait rien, si ce n’était celui des Aburame. Simple soldat ? Difficile d’oublier cette allure, peut-être était-il un nouvel élément au sein de l’empire. Qu’importe.

“ Kogami Akira. “

Son nom suffirait pour lui épargner d’évoquer son grade et son titre. Pourtant, cela n’eut pas effet de convaincre le soldat ou même de l’impressionner à première vue, puisqu’il lui adressa un regard digne d’un prédateur lorgnant sa proie. Regard appuyé par sa position debout, la ou Akira se tenait assis. Peu lui importait. Le lieutenant n’était pas homme à se laisser impressionner, en témoignait le courage lui ayant permis de se mesurer à l’homme le plus craint du Yuukan alors même qu’il ne possédait pas un quart de la puissance qui était sienne aujourd’hui.

Ainsi, ce fut d’un regard perçant semblable à celui d’un oiseau de proie qu’il maintint celui de l’Aburame. Un regard traduisant aisément tout ce qu’il avait vu et fait, mais soutenant surtout à son interlocuteur qu’il était inutile de jouer à ce petit jeu avec lui. Au moins avait-il eu la politesse de s’incliner… mais vint presque aussitôt briser cette attention en s’adressant au Kogami directement par la pensée. Une capacité qu’il avait déjà expérimentée avec une certaine Yamanaka et qu’il portait en horreur.

“ Bien sûr. De vive voix seulement. “

Dit-il, annonçant clairement ses conditions.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Aburame Ruhan
Aburame Ruhan

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Empty
Dim 10 Jan 2021 - 1:08


L’étrange factionnaire qui rejoignît le Lieutenant entré dans la légende tamisa sa présence sitôt qu’Akira lui intima d'envisager une communication à vive voix. Ses mains, en réponse somatique, vinrent instinctivement se nouer dans son dos comme pour se lier et l’empêcher de commettre d’autres impairs. Il se retenait. Face à celui qui avait acquis le titre de Valeureux, il ne put guère que mordre sur sa chique et ronger son frein en attendant d’avoir ce qu’il était venu chercher : les non-dits au sujet de l’Homme au Chapeau.

Sans détour, il aborda directement la raison de sa venue, puisqu’il fut invité à s’exprimer. Ses iris vaironnes se jetèrent dans le lointain, épousant à fortiori la direction qu’avaient prises celles d’Akira, dans l’espoir d’y trouver une quête. Une raison d’être. Un but ultime. Un triomphe à accomplir. D’autres terres à fouler.

Sa voix patinée vibra à l’intérieur de sa gorge et se dégagea par des lèvres qui gardèrent une allure très sérieuse.

« On dit de vous que vous êtes l’un des Quatre. L’un de ces Valeureux qui ont osé aller défier l’Homme au Chapeau quand d'autres se seraient, à priori, concentré sur le Dieu du Ciel. Je ne sais ce qu’il y a derrière la rumeur en vérité. Or, j’aimerais savoir. »

Sans perdre de temps, il donna tout le poids de la légitimité à ses interrogations en justifiant sa venue. Combien de fois Akira avait-il dû s’expliquer ? Il n’en savait rien, mais se doutait que c’était trop. Alors, pour empêcher d’être une énième entorse, il présenta les raisons de sa curiosité.

« Vous êtes le dernier Valeureux du Teikoku en vie. J’ai vu l’hommage qui avait été réservé à l’autre. Mais il ne fait aucun doute que vous avez dû affronter un terrible adversaire. Je travaille actuellement à mettre au point des techniques qui pourraient potentiellement m’aider à vaincre l’Homme au Chapeau, si d’aventures j’en sais assez sur ce dernier. Que pouvez-vous m’en dire ? »

Sagement, il attendit qu’Akira daigne lui offrir une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10901-aburame-ruhan-termine#93467
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Empty
Dim 10 Jan 2021 - 11:22


Chuugi 忠義


L’homme ne chercha pas à discuter, pour le plus grand bien du Kogami qui n’était pas dans la meilleure des périodes. Mélancolique, irritable, rongé de remords… mieux valait ne pas lui tenir tête au risque de créer du grabuge. Ces derniers mois avaient été difficiles. Trop difficiles. Et alors même qu’il pensait revenir en héros auprès des siens, certains l’avaient conspué et traité de menteur. L’espace d’un instant, Akira s’en était voulu d’avoir risqué sa vie pour eux.

Mais il n’était pas question de se justifier une énième fois manifestement. Certains savaient à qui ils avaient affaire. Car s’il ne cherchait pas à jouer les dieux, Akira attendait au moins du respect de la part des Hijines n’ayant pas combattu l’ennemi à ses côtés. Qu’il était simple de parler une fois la tempête passée.

“ Ce n’est pas une rumeur… c’est un fait. “

Dit-il, le regard toujours perdu vers l’horizon. Le dieu du ciel ? Figé comme il était par l’homme au chapeau lui-même, s’en occuper ne fut en rien une difficulté. Nanabi s’avérait en vérité n’être qu’un cadeau.

“ … “

L’espace d’un instant, le lieutenant resta silencieux. Il n’était toujours pas capable d’évoquer Shinpachi depuis cette cérémonie ou sa mort lui avait été apprise sur le tas. Cette histoire puait la conspiration. Les non dits. Les secrets.

“ Individuellement, aucune technique ne pourrait lui venir à bout. Il est fort, beaucoup trop pour un homme seul. La clé, c’est de le submerger. L’attaquer en groupe, sans relâche, de tous les côtés. “

S’ils avaient échoué, le chapelier avait tout de même temporairement perdu un bras lors de la bataille. Signe qu’il n’était pas immortel ni invincible… qu’en aurait-il été s’il avait été décapité ? Mais plus encore, l’homme au chapeau avait un point faible. Un point faible découvert par Akira lui-même.

“ Mais il y a un moyen. Le Sakaze Tôsen de notre ère, avant qu’il ne devienne l’homme au chapeau. Il suffit de le tuer pour supprimer la menace qu’il deviendra dans le futur. “

Mais peut-être avait-il changé entretemps. Peut-être était-il autrement plus fort. Akira n’en savait rien. A vrai dire, son regard n’était plus tourné vers l’homme au chapeau. Sa prochaine cible, l’homme à abattre, serait Yamanaka Rei.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Aburame Ruhan
Aburame Ruhan

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Empty
Dim 10 Jan 2021 - 14:52


Les paroles du Lieutenant étaient nimbés d’une sorte de nostalgie mélancolique, d’un désespoir intime qui jaillissait de ses syllabes comme s’il témoignait de ce qu’il avait vu là où il était allé : en Enfer. Mais de ce territoire infâme, il était revenu en survivant et s’il parut à cet instant être habité d’un chaos désillusionné, Ruhan n’en remarqua pas moins qu’il était encore en vie ; qu’il avait donc, outre mesure, domestiqué cette dévastation de l’être et surmonté les blessures qui dictaient sa propre histoire.

Sagement, l’illustre corsaire se focalisa sur les sens appuyés que lui fournissaient ses instruments auditifs et voyagea, par la pensée, jusqu’au cœur des battements d’Akira. Il y écouta le souffle vital d’un homme qui avait vu bien des choses capables de démunir quiconque du goût de la vie, de décortiquer toutes les ficelles qui le retenaient à ce monde pour officialiser sa fin à travers un Seppuku expéditif. Mais il entendit, à traves la cadence perceptible de son organe de sang, un rêve, une quête à accomplir. Il ne sut à cet instant à quoi pensait le Lieutenant. Il songea seulement qu’au regard de l’accélération de son pouls…

… quelque chose le motivait à survivre.

« Je vois… ils sont donc deux. L’un à notre ère… et l’autre du futur, n’est-il pas ? Dans ce cas, peut-être la meilleure arme que nous pouvons utiliser contre lui est celle-là même qu’il possède : le Temps. »

Il croisa ses bras, songeur.

« Il m’est possible d’utiliser mon art pour le soumettre à sa propre force. Le Temps est une chose que je ne maîtrise guère, pour ainsi dire. Toutefois, je connais l’esprit des hommes. J’ai beaucoup voyagé à travers le monde. J’ai rencontré des shamans et des sorciers, des autochtones et des guerriers d’autres nations. J’y ai appris des choses qui peuvent détruire un homme… »

La solution lui sembla venir d’elle-même.

« … ou le plonger vers les méandres de son passé, si long soit¬-il. Que deviendrait l’Homme au Chapeau si d’aventure son âme devait le reconduire vers son antique lui-même ? Je n’ai guère encore établi cette illusion mais il m’apparait que ce plongeon pourrait être particulièrement vertigineux pour un être venu d’une autre ère. Possiblement assez vertigineux pour le désarmer, l’espace de quelques instants : une opportunité de lui asséner le coup fatal. Pour autant, Mon Lieutenant, autre chose nous taraude. »

Il ne bougea guère, envahi de réflexions.

« Que faire des Dieux ? Qu’en est-il de l’ère qui suivrait la fin de l’Homme au Chapeau ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10901-aburame-ruhan-termine#93467
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Empty
Dim 10 Jan 2021 - 15:45


Chuugi 忠義


S’il était d’ordinaire difficile à sonder, le Kogami était pourtant aisément sondable en cette sombre période. D’autant plus pour quelqu’un ayant facilité à cerner les gens. Son visage et sa voix semblaient ternes, perdues à l’horizon des paysages Hijines. Mais son coeur, lui, criait vengeance. Son âme guerrière semblait s’embraser pour le pousser à se battre jusqu’à son dernier souffle. Car s’il était une chose immuable chez lui, c’était son désir de se battre pour les siens.

“ … “

Instinctivement, le jeune homme posa une main sur le katana qui était posé sur ses genoux. Comme si les remembrances de ce qu’il avait vu dans un passé si proche et lointain à la fois poussait tous ses sens en exergue. Son sabre était prêt à trancher. Ses talents de samouraï, qu’il avait acquis seul au prix d’un long apprentissage, ne sommeillaient jamais. Au prochain ennemi de l’empire qu’il croiserait, il ne lui laisserait aucune chance.

“ C’est l’idée. “

Songeur, il tendit le bras pour observer son tatouage. Akira l’oubliait trop souvent, lui qui avait quasiment toujours fait partie de sa vie. Jamais n’aurait-il cru pouvoir s’y faire au point de l’oublier un jour.

“ Je serais ravi de partager nos connaissances dans ce cas. Je traîne un long passé de vagabond solitaire derrière moi. “

Dit-il, mettant finalement de côté le sujet central de la discussion un court instant. Akira n’avait croisé que peu de voyageurs tels que lui au cours de sa vie. La plupart étaient sans doute morts. Le Yuukan ne faisait aucun cadeau, il suffisait d’écouter le soldat pour le réaliser. Au delà des forêts Hijines se cachaient autant de trésors que de dangers.

“ Je ne peux que t’encourager à le faire. Développe ton art, et utilise le contre notre ennemi lorsque celui-ci se présentera. Aussi fort soit-il, ce n’est pas un dieu. C’est un mortel, comme nous… si bien qu’il doit lui aussi, comme tout shinobi, exécuter des mûdras. Mais ne te lance jamais dans la bataille seul. “

La dernière question du masqué fit hausser un sourcil au lieutenant. Aussi valeureux était-il, Akira n’avait pas réponse à tout et encore moins à propos de ces êtres supérieurs qu’étaient les dieux.

“ Va savoir. Il m’est avis qu’ils sont de formidables armes mais aussi gardiens de secrets sûrement inavouables. J’aimerais me servir d’eux. Percer leurs secrets. Peut-être même arriver à coopérer avec ces êtres fantastiques. Mais je crains également qu’ils puissent un jour se retourner contre nous, même scellés au sein de leurs jinchurikis. “

Peut-être était-il sage, mais l’idée de devenir lui aussi un jinchuriki ne pouvait s’avérer que séduisante. En revanche… le Kogami était certain qu’il y aurait un prix à payer, un prix auquel personne n’avait encore pensé.

“ Tu devrais t’entretenir avec Shinrin Hanzo. C’est un ami de longue date, et le dieu du ciel sommeille en lui. “

Dit-il finalement, sachant que le Shinrin le repousserait de toute manière s’il n’avait pas envie d’aborder le sujet.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Aburame Ruhan
Aburame Ruhan

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Empty
Dim 10 Jan 2021 - 17:37


Tandis qu’ils parlaient, une guêpe se coinça sur l’une des plaques de la brigandine et commença à bourdonner intensément en se débattant, de peur d’être broyée par les mouvements de l’hôte de la Nymphe. Ses pattes dansèrent devant elle alors que ses ailes fouettaient les parois rigides de cet exosquelette chitineux en espérant pouvoir se défaire de cette emprise. En panique, elle sentît les lourdes surfaces se resserrer et son cœur fondre sous le broyage.

Ruhan remarqua son sort au bruit de son bourdonnement, qui coupa net sa connexion avec les palpitations cardiaques de son interlocuteur. De colère d’être ainsi déconcentré, il ferma ses deux bras en resserrant l’étreinte du croisement des membres supérieurs pour finir le travail. Le corps de la guêpe éclata dans une purée de chitine et de sang d’insecte, ses viscères se dispersèrent là où elle mourut dans un sort tragique. Mais sitôt que son cadavre commença à empester l’atmosphère, d’autres vinrent à la rescousse. Voyant le carnage du corps sectionné de leur congénère, elles n’eurent qu’une unique réaction : celle de nettoyer la scène, en dévorant ses restes.

Les guêpes cannibales grignotèrent leur semblable tandis que Ruhan poursuivait la chansonnette avec le Lieutenant Akira. Ils évoquèrent, ensemble, quelques souvenirs. Mais à terme, le Lieutenant aborda un sujet épineux, celui des Dieux ; évoquant à la fois ses doutes et sa convoitise. Puis, terminant son discours, il évoqua un nom : Shinrin Hanzo.

« Si fait. »

Il décroisa ses bras, inclina sa tête et recula de quelques pas, comme s’il préparait quelque chose.

« Puissions-nous triompher de tous ces enfers qui gardent leurs yeux orbitaux rivés sur notre nation. Mon Lieutenant. »

Ce fut un salut en bonne et due forme. Derechef, ayant achevé de se dérober dans les règles, Ruhan se jeta en arrière et plongea dans le vide, disparaissant de la scène et laissant le Valeureux seul face à ses rêves et ses doutes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10901-aburame-ruhan-termine#93467
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Empty
Dim 10 Jan 2021 - 18:15


Chuugi 忠義


Akira n’assista pas au spectacle, qui resta finalement relativement discret. Ce qui se passait pour ces petits êtres restait insignifiant à la vue des humains. Tout comme ces histoires d’homme au chapeau et de dieux devaient être bien drôles pour les êtres vivant au delà du ciel, si tant était qu’ils existaient. Au final, tout n’était qu’une question d’échelle…

“ … ‘

En guise de réponse, le stoïque lieutenant se contenta d’un hochement de tête cordial. L’homme de chitine disparut alors de sa manière la plus grandiloquente, envoyant son corps même dans les abysses obscurs qu’étaient les plaines situées cinquante mètres plus bas, devenues indiscernables dû à l’obscurité. Quelle drôle de rencontre. Peut-être devrait-il garder à l'œil cet homme.

Ainsi, il resta seul. Bien vite, ses pensées allèrent vers Yenno, qu’il n’avait pas revue depuis des mois maintenant. Que faisait-elle ? Ou était-elle ? Pourquoi était-elle partie sans le prévenir ? S’il abandonnait peu à peu l’idée de la revoir, le lieutenant n’avait jamais oublié cette amie d’enfance pour qui ses sentiments allaient bien au-delà de l’amitié. Car même un homme dont les préoccupations majeures n’étaient ni plus ni moins que de sauver le monde ne pouvait ignorer les maux de son coeur.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Sur les murailles au dessous de la voûte céleste  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

Sur les murailles au dessous de la voûte céleste

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MISSION/A/IWA] LES DESSOUS DE LA GRIFFE
» [MISSION/A/IWA] Les dessous de la Griffe
» Les dessous de la griffe sont révélés
» Ombre céleste
» Initiation céleste ( Towa )

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: