Soutenez le forum !
1234
Partagez

Percer les secrets du Chakra [Solo] [Atout]

Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Percer les secrets du Chakra [Solo] [Atout] Empty
Mar 5 Jan 2021 - 16:26
Combien de temps était-il passé depuis la dernière fois ? Devais-je compter cela en semaines ou en jours ? Dernièrement, tout s'était bien trop accéléré. Entre l'élection de l'Empereur, les épreuves de l'Ignition et la finale, ma prise de pouvoir et les différentes responsabilités qu'il m'incombait d'honorer, je ne savais même plus depuis combien de temps je n'avais pas retrouvé Hatoka afin de discuter avec lui.

Mais aujourd'hui n'allait pas être le jour où j'allais faire appel à lui. Je comptais sur mon autonomie et sur ma curiosité pour expérimenter, tester des choses nouvelles et tenter par la même occasion de trouver des résultats. Car j'avais déjà pu trouver des hypothèses, des idées sur le fonctionnement du chakra qu'il me fallait approfondir. Une logique qui avait dépassé toutes les autres, que je trouvais réaliste et cohérente.

Le chakra s'imprégnait inconsciemment de l'esprit du Sendai, ce qui lui permettait de savoir quand la technique disparaissait, quand il fallait que le chakra se dissipe : cela se faisait lorsque la technique avait effectuée l'objectif qu'elle devait atteindre. J'avais ainsi pu tisser un lien direct indélébile entre le Sendai et sa technique : car s'il l'apprenait et y mettait toutes les formes qu'il souhaitait afin de créer ce qu'il voulait, il y mettait par la même occasion des restrictions, des règles obligatoires, des limites qu'il était impossible de franchir.

Car naturellement, et tout Sendai y était soumis, le chakra avait une limite de temps.

C'était bel et bien l'objectif du plan d'Hatoka : agir sur cette limite de temps, qui était rendue obligatoire par le contrat qui liait chaque Sendai. Et je me persuadais qu'en impactant l'inconscient, en trouvant une nouvelle force dans le chakra Sendai, il était possible de dépasser les limites de la volonté de l'utilisateur pour trouver les limites du Chakra. J'émettais l'hypothèse que le chakra était de base totalement libre, qu'il était présent dans toutes formes de vie et que de la même manière que chaque être vivant, il vivait puis il mourrait.

Il était soumis à un cycle énergétique, à la même Dame Nature que nous, il apparaissait à un moment donné puis disparaissait à un autre. Il accompagnait la vie comme il accompagnait chaque être vivant, mais lorsque le geôlier disparaissait, le chakra s'évaporait lui aussi. Et cette idée me faisait émerger non seulement l'hypothèse qu'il fallait dissocier l'inconscient de l'utilisateur de la technique, mais qu'il fallait aussi probablement réussir à impacter la durée de vie du chakra.

Car les Sendai avaient le pouvoir de dissocier le chakra d'une forme de vie, de l'utiliser sous sa forme la plus simple et la plus épurée.

Et cela sonnait clair. Une des raisons pour laquelle le chakra disparaissait à la fin de chaque technique, c'était soit car il était accompagné d'un autre chakra qui s'associait à lui pour lui servir de forme de vie, un chakra lié à la volonté de l'utilisateur qui disparaissait lorsque la technique était terminée, soit car cela correspondait tout simplement à sa durée de vie. Cela voulait dire deux choses : je devais soit renforcer la durée de vie du chakra en m'entraînant à le faire durer longtemps hors de mon corps, soit je devais m'entraîner à entretenir ma volonté au sein du chakra "conscient", ce qui permettait de garder l'autre chakra "en vie".

-"Je n'ai plus de temps à perdre. Pire, je n'ai personne pour m'aider ou pour me renseigner. Ca va être le plus grand crash test de tous les temps chez les Sendai."

Mais j'étais déterminé. Les secrets, je devais les percer. Je n'avais rien, je n'avais personne. Je n'avais qu'une idée qu'il fallait que je fasse germer, que je fasse prendre forme afin qu'elle devienne un résultat extraordinaire.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Percer les secrets du Chakra [Solo] [Atout] Empty
Mar 5 Jan 2021 - 16:56
Je devais trouver ce qui concrètement pouvait expliquer ma réussite. Je devais trouver les raisons pour lesquelles je pouvais, moi, réussir à dépasser les limites temporelles du chakra alors qu'il était probable que nombre de mes ancêtres aient pu tester cela. Mais je ne savais rien, et je ne pouvais rien savoir. Hatoka m'avait dit qu'il me trouvait puissant, et que cela était essentiel pour ma réussite. En avait-il vu d'autres, des Sendai ? Avait-il trouvé de quoi me comparer ? Etais-je puissant car j'étais plus fort que bien d'autres, ou y avait-il un raisonnement objectif qui me jugeait puissant ? L'étais-je assez pour percer les mystères du temps, ou est-ce que cela dépassait bien des repères humains ?

J'étais persuadé que nous n'étions rien dans le monde. Une planète, dans un énorme système, un peuple avec du chakra qui était capable de réaliser de grandes choses au sein de son propre monde, mais qu'en était-il des forces extérieures ? Nous n'étions rien, ou nous étions en tout cas bien adaptés à l'écosystème qui nous entourait. Face à un peuple extérieur, j'étais persuadé que nous serions anéantis. Alors étais-je assez puissant ? Pouvais-je dépasser ces limites du chakra, qui existait depuis bien avant ma naissance, qui était bien plus puissant à lui tout seul que je ne le serais jamais ?

La réponse était probablement oui. Ou du moins, elle résonnait comme tel à mes oreilles. J'étais persuadé que quelque part, les limites provenaient de nous-même. Je croyais fermement que si le chakra des Sendai disparaissait, c'était aussi parce qu'ils l'avaient construit comme tel. La problématique était probablement que cela remontait à tant d'années en arrière, tant d'années à consolider ces savoirs et ces structures qu'il pouvait être compliqué de les dépasser. J'imaginais ainsi un être capable de briser ces limites, de réveiller une puissance encore inconnue et inattendue, pour créer du jamais vu. Des structures permanentes, des pouvoirs surpassés, des talents remarquables.

-"Cet être... je veux que ce soit moi."

Orgueil et surestimation, ou curiosité et excitation ? Les deux face d'une même pièce qui me destineraient à me diriger d'un côté ou de l'autre. J'avais au moins la prétention de ne pas penser échouer, j'avais cet espèce de narcissisme qui me poussait à croire que moi, j'en étais capable. Tout simplement car il s'agissait de moi, il n'y avait pas d'autres raisons. Mais je ne comptais me reposer simplement sur cet argument. Je comptais sur mes réflexions, je comptais sur mes apprentissages... je croyais en mes capacités. Et maintenant que j'avais réussi à trouver des hypothèses sur la durée de vie du chakra, il me fallait trouver des manières d'y arriver.

Au delà de la théorie, il me fallait trouver la pratique. Je n'avais rien, je n'avais personne, alors comment pouvais-je réussir à m'améliorer ? Je devais trouver des entraînements, des pratiques qui pouvaient me permettre de m'améliorer. Je devais également trouver des observables, de quoi vérifier que mes apprentissages portaient bien leur fruit. Je devais littéralement tout construire, en croyant fermement et sans arrêt à ma réussite. Je devais m'attendre à trouver des échecs, je devais m'attendre à trouver des problèmes et des erreurs qui me feraient peiner à aller jusqu'au bout. Peut-être même que mes propres hypothèses étaient toutes fausses et que j'allais droit dans le mur.

Mais je devais tester.

Je récupérai mon petit carnet, le même sur lequel j'avais écris les différentes caractéristiques du chakra Sendai à Hatoka. Je m'apprêtais à écrire dessus les différentes étapes qui pouvaient me permettre d'accéder à mes objectifs. Je n'étais pas sûr de moi, peut-être allais-je bien trop loin pour une simple idée d'un oiseau que je ne connaissais depuis finalement pas si longtemps que ça... peut-être que mon excitation et ma passion rendait la situation ridicule et irréalisable. Mais au final, le fait de n'avoir aucun référent était bien la preuve que personne ne pouvait me juger sur ma tentative. Même si cela prouvait également que s'il n'y avait personne, c'était peut-être car c'était impossible.

Non, au cours de l'histoire, je n'avais jamais vu un Sendai se hisser là où je me hissais. Je n'avais jamais entendu parler d'un être qui avait ne serait-ce que tenté. Je devais croire en moi, même si notre clan était complètement réparti dans le monde et qu'il pouvait être cohérent que je n'ai jamais rien vu de tel, tant je ne connaissais pas tous les Sendai. Viser la réussite, il n'y avait que ça.

Ma poigne tint plus fermement mon carnet puis ma plume, et je me mis à imaginer différentes étapes par lesquelles je pourrais passer pour m'améliorer, pour repousser mes limites.

-Réaliser le vide dans son esprit, effectuer des formes en réussissant à ne pas lui appliquer des limites habituelles.
-Maintenir du chakra longtemps dans les airs
-Entretenir une concentration et une volonté épurée de toute pensée en faisant durer les techniques
-Pratiquer cela avec une forme avancée de fatigue afin de l'adapter à la situation réelle


Et pour cela, un objectif primordial se détachait...

-Pratiquer une méditation avancée, afin de pouvoir l'exécuter à tout moment dans le combat.

Je croyais à ce moment là que la méditation pouvait me permettre d'exclure toute forme de limite. Je pensais qu'il était faisable par cette méthode d'exclure la conscience, la même qui avait héritée des savoirs de nombreuses générations précédentes, pour réussir à aller au delà des frontières connues.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Percer les secrets du Chakra [Solo] [Atout] Empty
Mar 5 Jan 2021 - 17:42
Il me fallait trouver tous les atouts de la méditation, pour tenter de faire un lien entre cette pratique et l'utilisation du Chakra. Je croyais sincèrement au vu de mes objectifs qu'il était faisable, par cette méthode, de faire en sorte de me séparer de mes acquis de conscience. Loin de moi l'idée d'oublier tout ce que j'avais appris, il était plutôt question de se séparer des contraintes que je m'étais appliqué seul, à mes techniques, pour faire en sorte d'en trouver de nouvelles. Il était très sûrement impossible pour moi de supprimer complètement ces contraintes, non. Elles étaient à la base du fonctionnement du monde.

A toute lumière son ombre, à toute paix sa guerre, à toute liberté sa règle. Je devais réussir par le Vide à creuser cet écart, à libérer les libertés de leurs contraintes. Concrètement, il s'agissait de permettre une durée de vie plus longue au chakra, tout en lui appliquant le même fonctionnement qu'avant. Repousser la disparition du chakra, éloigner le plus possible la volatilisation du fluide pour faire durer plus longtemps la forme solide.

-"Gardes !", appelais-je une nouvelle fois.

Les pauvres hommes qui étaient supposés me servir allait cette fois être utilisé d'une manière bien particulière. Il était une nouvelle fois question de convoquer quelqu'un, mais je ne voulais pas convoquer n'importe qui. Je voulais qu'ils puissent me trouver l'Elite, l'homme qui allait être capable de provoquer en moi le changement. Alors aux deux têtes toujours aussi sérieuses et fidèles, j'ordonnai quelque chose de bien simple.

-"J'aimerai que vous me trouviez l'homme le plus compétent que vous pouvez trouver, en terme de Méditation. J'ai besoin de l'élite."

Utiliser le pouvoir pour ses propres intérêts, là était généralement le plus grand défaut des dirigeants car il était bien souvent lié à de la manipulation ou à de la tyrannie. Mais là, il n'en était rien. Il était même surprenant de trouver un Empereur du Feu désirant méditer, même si cela pouvait être vu agréablement. L'Empire n'avait pas à le savoir, le même empire qui était plutôt à la recherche de calme et de guerre plutôt que de paix intérieur et de calme, ce qui devait être le plus gros paradoxe du Teikoku actuellement.

Il fallut attendre plusieurs heures avant que la garde ne revienne avec un homme. Âgé, il était vêtu simplement, de la même manière que pouvait l'être un moine dans un temple sacré. Son regard était calme, paisible, j'avais à mes yeux un homme qui n'avait pas peur de moi, malgré la situation qui était imposée à lui. Après tout, peut-être était-il contre moi. Peut-être était-il contre mon règne et désirait-il ne plus voir la tête d'un ancien Kumo-Jin.

-"Mon Empereur... Kazuya Ayato, pour vous servir."

Sa voix était si douce que l'on pouvait ressentir son envie de bien faire. Il dégageait une aura puissante de paix, quelque chose que je pouvais lui envier, surtout depuis que j'avais accédé au trône. Indubitablement, il m'avait associé à une image de puissance mais aussi de peur, et récupérer une ambiance paisible était probablement ce qui me manquait le plus depuis mon ascension.

-"Enchanté, monsieur. Mes gardes vous ont-ils précisé la raison de votre convocation ?"
-"Ils ont fait leur travail à la perfection, mon Empereur. Bien que je ne comprenne pas pourquoi ils m'ont choisi moi."

Je ne pouvais m'empêcher de sourire de fierté. Ils avaient bien trouvé une personne intéressante qui me disait exactement ce que je voulais entendre... sans manipulation, cette fois. Il était assoiffé de paix, de bien-être, et sa capacité à ne pas se mettre en avant faisait de lui un homme digne.

-"Vous ferez le travail à merveille, j'en suis persuadé. J'ai simplement besoin que vous répondiez à ma question, pour commencer..."

Comment la tourner ?

-"Pensez-vous qu'il soit possible, par la méditation, de dépasser les limites inconscientes que les humains s'appliquent depuis des dizaines et des dizaines d'années ?"

Son regard, qui était jusque là toujours aussi paisible, se mit à prendre une toute autre teinte. Quelque chose de plus professionnel, de plus sérieux. Je l'engageai dans un domaine dans lequel il excellait.

-"Je ne crois pas que cela soit suffisant, mon Empereur. Je crois cependant que la Méditation accompagnée du Chamanisme et de l'Hypnose peuvent effectivement vous permettre d'arriver à ce but. Mais voyez-vous, plus il faut remonter loin dans le temps, plus cela est difficile et dangereux."

Un regard plein de défi marquait mon visage.

-"Je me suis peut-être mal exprimé. En êtes-vous capable, monsieur Ayato ? Il s'agit là de me renforcer en vue de la guerre finale, j'ai besoin de quelqu'un qui sait ce qu'il fait."

Quant à lui, il avait un regard simple. Quelque chose d'assuré, de professionnel, mais de respectueux.

-"Je le suis, mon Empereur."
-"Parfait. Ne perdons pas plus de temps, je vous prie. Expliquez-moi comment vous comptez vous y prendre. J'ai besoin de savoir comment ces trois méthodes impacteront ma manipulation du Chakra."


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Percer les secrets du Chakra [Solo] [Atout] Empty
Mar 5 Jan 2021 - 23:58

-"Eh bien... ces trois techniques peuvent être associées à trois épreuves, mon Empereur. Pour ce qui est de la Méditation, l'intérêt, en plus de réussir à faire le calme le plus total dans votre esprit, est de pouvoir vous distancer du chakra. C'est à l'inverse de ce que l'on a l'habitude de faire. D'habitude, nous cherchons à méditer pour chercher à nous unir avec les énergies environnantes... mais voyez-vous, dans votre cas très spécial, je crois intéressant que nous cherchions au contraire à le laisser filer. Nous ne le contrôlerons pas, nous chercherons à l'habituer à la solitude, lui qui a toujours été dépendant de votre volonté. La finalité de cet entraînement, c'est que votre chakra puisse développer une sorte de conscience qui lui soit propre, quelque chose qui l'amène à résister malgré l'absence de volonté."

Cette première optique était intéressante. Le bougre que mes deux gardes avaient ramené était définitivement on ne peut plus compétent : il avait non seulement réussi à cerner la plus grosse problématique de mon apprentissage, mais il avait en plus réussit à accorder ses connaissances avec mes besoins. Il était un professionnel comme l'on en avait rarement, sans aucun doute. Ses compétences étaient hors du commun.

-"Bien, si je comprends bien, l'objectif final est que je puisse d'abord lancer mes techniques avec ma volonté, puis que je retire cette volonté. Le chakra, alors habitué à la solitude et à l'autonomie, restera en place en forme, c'est cela ?"
-"Exactement, mon Empereur."
-"Très bien, je vous fais confiance. Qu'en est-il du Chamanisme ?"

J'apprenais avec grande curiosité les différentes connaissances qu'il me partageait. Je pouvais voir également qu'il n'était pas qu'un simple sage capable de faire le calme dans son esprit, il disposait également d'autres techniques très croyantes. Mais là où ça attisait ma curiosité, c'était bien que le Chamanisme, dans mon esprit très insouciant, n'était lié qu'à la communication avec les morts. Qu'en était-il réellement, et quel intérêt cela avait ?

-"Le Chamanisme me semble incontournable car il me paraît évident de renouer les liens avec le passé pour mieux manipuler votre présent. Il s'agit là de l'étape la plus longue, si vous voulez mon humble avis, car les Sendai existent depuis fort longtemps. Il s'agira là de tenter de manipuler des esprits passés, ceux de vos ancêtres à vous, afin de tenter de modifier la structure de vos techniques. Je crois que vos techniques reposent sur des contraintes que vous vous êtes imposés depuis des générations, c'est cela qui bloque, à mes yeux, la longévité de votre Chakra dans la nature. Malheureusement, nous risquons d'être confronté à des esprits qui ne sont pas réceptifs."

J'étais assez satisfait de voir qu'il avait les mêmes idées que moi. Nous arrivâmes sans le faire exprès à nous mettre d'accord sur une hypothèse : si les techniques Sendai étaient comme telles, c'était car nous avions toujours appris à les façonner comme tel. Je comprenais ainsi tout l'enjeu du Chamanisme, il était là question d'entrer en communication avec mes propres ancêtres, qui étaient ceux m'ayant partagé ces connaissances, afin de tenter de modifier cette structure dans le fond. Tout cela, afin que seul moi puisse en profiter, c'en était on ne peut plus prétentieux et égoïste.

-"Bien, je comprends. Et enfin, pour ce qui est de l'Hypnose ?"
-"La dernière étape est en prévention. Elle ne sera qu'une épreuve si vous n'arrivez pas à supporter les deux précédentes. L'Hypnose ne fonctionne que sur des esprits qui acceptent d'être manipulés, voyez-vous ? Si vous sombrez dans la folie, nul doute que je ne pourrai rien faire pour vous. Mais selon le degré d'impact que cela a sur votre cerveau, l'hypnose peut tout de même réussir à vous faire recouvrir une certaine stabilité. Aussi, je crois sincèrement que l'Hypnose peut servir à dissocier votre volonté de votre Chakra... par des ordres simples, le conscient et l'inconscient peuvent parfois être réceptifs de manière surprenante. Enfin, nous n'en sommes pas là, il s'agit là d'une étape très simple... étonnamment simple."

Je ne connaissais hélas que très peu l'hypnose, pour ne pas dire pas du tout. L'idée de me faire contrôler m'était effrayante, mais je supposais qu'un lâcher prise était obligatoire et ridicule à côté des autres souffrances que j'allais encaisser. Autrement dit... j'allais le faire. Peur du contrôle ou peur de perdre les pédales, ça ne devait pas m'impacter. Il y avait trop de choses qui reposaient sur cette réussite.

-"D'accord, je pense avoir tout compris. Je m'en remets à vous, Kazuya Ayato. Vous serez récompensé à la hauteur de vos compétences, je vous le promets. Plus le résultat est convaincant, plus je vous assure richesse et prospérité."

C'était quelque part devenu une obligation, maintenant que j'étais devenu Empereur. La trahison était tellement fréquente qu'il me fallait forcément prendre des précautions afin d'éviter de me prendre des coups de couteaux dans le dos. Je devais montrer que j'étais capable de montrer les crocs, pour m'assurer la survie. Bien qu'évidemment, les deux gardes resteraient avec moi pendant toutes ces étapes, ce qui devait me réconforter.

Des mouvements de tête venaient acquiescer la situation. Machinalement, j'étais confiant avec ce qu'il me proposait et j'étais tenté de le suivre. Là était d'ailleurs ma prochaine question.

-"Bien, pouvons-nous commencer dès que possible ? Je suis excité à l'idée de débuter cet apprentissage."
-"Il me faut mes outils de travail, mon Empereur. Permettez-moi d'aller les récupérer, et tout mon temps vous sera consacré."
-"Vous pouvez y aller, Ayato. Je vous attends avec impatience."

Après un salut respectueux, il me tourna le dos. J'allais bientôt pouvoir assister à une potentielle révolution au sein du clan Sendai. De simple membre du clan, à une élite ayant outrepassé des limites.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

Percer les secrets du Chakra [Solo] [Atout]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Méditation, l'art de se distancier du Chakra [Solo] [Atout]
» [03. Grande Bibliothèque] Percer les secrets
» Finaliser l'Intemporel, le dernier entraînement. [Solo] [Atout]
» Approfondir le lien entre l'humain et l'animal. [Solo] [Atout]
» L'Hypnose, manipuler de concert le Conscient et l'Inconscient [Solo] [Atout]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: