Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita)

Aller à la page : Précédent  1, 2
Saako Hita
Saako Hita

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Lun 5 Avr 2021 - 20:06

EXCURSION PREMONITOIRE



*Bruissement*
-Vous avez entendu ça ?...

Hita avait murmuré ses paroles de façon à ce que seuls ses coéquipiers puissent l’entendre. Une seule personne trainait dans la forêt et si le poissonnier n’avait pas menti, c’était bel et bien leur ami qui venait de faire signe de présence.

-On accé …

*Sniff Sniff*

La voix d’Ikari résonna pile au moment où les premiers effets se firent sentirent … Le monde autour d’elle devint instable et inconsciemment tous ses instincts se mirent en éveils recherchant activement une ennemie dissimulée. Était-ce déjà trop tard ? Allait-elle mourir intoxiquer ? Le stress de la situation était énorme ! Son cœur battait à tout allure … Le stress commençait à lui faire perdre ses moyens et elle n’entendait presque plus ses coéquipiers.

*Trancher le chakra ? * les mots de son camarade réussirent à accaparer momentanément le cœur de la jeune fille. Il ne fallait pas qu’elle se laisse aller ! Ikari, n’était pas un pisteur mais, n’était pas bête et si un piège évidant devait trainer, il l’aurait vu.

-Je pense … Je pense que c’est lui qui à déclencher le piège ! Il, il est en train de s’enfuir !

Hita avait haussé le ton dans la panique, il fallait rattraper leur cible mais, dans ce marasme invisible, leur sens était amoindri et le biscornu pouvait aisément gratter de la distance. Il fallait réfléchir vite, était-ce son paramétrage automatique ou simplement les premiers coups de tranchant d’Ikari qui lui rendirent un peu de lucidité mais la jeune fille commença brutalement à laisser son chakra affluer dans son corps.

Très rapidement les feuillages s’effacèrent un peu et elle put enfin sentir l’air frais. Ses yeux, se figèrent quelques secondes avant de rapidement balayer les alentours. Si le biscornu prenait la fuite elle comptait bien le rattraper et aider ses camarades à en faire de même. Logiquement ce dernier allait éviter les pièges et en suivant son trajet, ses camarades réussiraient peut-être à éviter une partie des pièges.

-Suivez-moi je vais essayer de vous rapprocher de lui par le ciel ! On va quitter ce nuage !


A partir du moment où la jeune fille activa sa technique, elle sut que ses secondes étaient comptées indéfiniment dans les airs n’était pas une option et afin d’écourter au maximum se temps elle essayerait de les rapprocher au maximum avant de redescendre. Le nuage de poison n’était pas infini et normalement une fois à l’extérieur de ce dernier elle pourrait à nouveau rejoindre son camarade.

SPOILER:
 



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9465-presentation-de-l-incandescente-hita-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9641-dossier-de-la-petite-hita#81715 https://www.ascentofshinobi.com/u888
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Mar 6 Avr 2021 - 0:52
Le premier clone sauta de branche en branche. Faisait attention de rien toucher, d'ailleurs, il faisait de plus grands sauts pour essayer de toucher le moins de fois de la matière possible. Il regarda de temps en temps si l'équipe derrière suivait le rythme et ce n'était pas trop mal, Ikari suivait la cadence telle un réel chef ! L'Atorasu du milieu lui aussi, suivait Ikari en se concentrant sur les pas de ce dernier sans se soucier de là où il allait. Le dernier lui se concentrait sur les pas d'Hita, mais tout autant sur les arrières où n'importe quoi pouvait y surgir.

Mais un bruit fit arrêter tout le monde. Un bruit venant tout droit des buissons . Le premier réflexe d'Atorasu fut de déclencher un jutsu mais ce dernier allait être inutile, si c'était le biscornu, il pouvait très bien changer brusquement de direction.

Puis soudainement Atorasu sent son corps de plus en plus lourd. Un Mitsudo ? Pensa-t-il au premier abord. Mais ce ne fut pas le cas, car ses clones avaient l'air de ne pas disparaître. La conclusion se faisait rapidement et la question d'Ikari aiguilla cette dernière. Le biscornu était là et il avait fait dissiper quelque chose d'invisible et d'inodore.

Par la suite, tout se passa très vitre, un regard entre Ikari et Atorasu se fit, suivit d'une destruction d'une partie de la forêt : avait-il prit pitié du petit shinobi qui ne pouvait pas s'assimiler ? Le genin voulait faire de même chose avec Hita mais elle s'envola rapidement.

Le clone du Jiongu qui est en première ligne qui se retrouva derrière Ikari fit un mudrâ, attendit quelques secondes et montra une direction au vrai Atorasu. Bizarrement, le mélange entre les flammes d'Hita et la technique de la pile permit un instant de répit mais pas au point de pouvoir suivre les deux autres indéfiniment, peut-être quelques mètres, et encore... Les deux clones tentèrent de suivre le feu et l'électrique en sautant de branches en branches, mais cela n'allait pas durer longtemps.

Concernant Ato', durant son instant de répit se laissa tomber en avant (ou en arrière) et dès qu'il était dans un angle où il pouvait encore prendre appui sur l'arbre, il se propulsa dans une direction, orienté vers le sol, fit un mûdra et mit ses mains en avant pour qu'elles soient les premières à toucher la terre.

Il s'enfonca dans la terre, tel une taupe et se dirigea vers le Biscornu

EN GROS:
 
EH OP !:
 


_________________
[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Narrateur
NarrateurEn ligne

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Mer 7 Avr 2021 - 21:10
Indubitablement, vous étiez tous les trois victimes de la subtile brume qui s'était glissée sur le terrain. Emplissant sournoisement vos poumons encore innocents, les effets du poison ne tardèrent pas à faire effet chez chacun d'entre vous. Vous étiez alors supposés trouver une solution pour tenter de limiter la propagation de ce qui vous faisait souffrir dans votre corps. Et parmi les trois, une seule personne osa tenter quelque chose à ce sujet là : Saako Hita qui, se transformant en véritable torche humaine, ignorait les effets le temps de sa métamorphose. Elle pouvait alors s'exprimer pleinement, progressant à pleine vitesse en direction d'une silhouette que vous aviez tous aperçu au loin, mais si sa méthode lui permettait d'éviter bon nombre de pièges, c'était son propre chakra qui pouvait se retourner contre elle-même...

Vous encaissiez alors tous les trois les dégâts, avec une importance différente. Le poison impactait vos jambes, les rendant plus lourdes comme si elles subissaient de plein fouet les effets de l'acide lactique. Votre coeur battait plus fort, comme prit de panique par les dérèglements qui se causaient dans vos corps et vous sentiez également de la douleur dans votre tête et plus généralement dans vos os. Comme subissant une vilaine grippe, vous étiez fragilisés mais pas vaincus.

Car vous aviez tous connaissance de l'importance de cette mission, et car vous gardiez en tête que la Foudre comptait sur vous. Vous n'étiez pas tous les trois des membres émérites mais vous comptiez bel et bien faire vos preuves à votre façon.

Si le tranche-chakra d'Ikari n'eu pas l'effet escompté, tant la brume était épaisse et vaste, la vivacité qu'il gagnait grâce à ses éclairs lui permettaient de lutter contre la douleur et le ralentissement. Ainsi, malgré tous les maux qu'il devait subir au même titre qu'Atorasu et Hita, il arrivait à gagner de la vitesse et à se mouvoir toujours plus vite, le rapprochant de la silhouette que vous n'aviez encore identifié.

Pour la Saako, si les flammes ne lui permettaient pas d'aller plus vite, c'était principalement la hauteur qu'elle gagnait. Ne l'empêchant absolument pas de la couvrir d'un quelconque piège semblable à cette brume, sa position bien particulière fut cependant efficace pour contrer une nouvelle fois quelques pièges disposés ça et là, qui ne trouvèrent aucune cible à punir. Tant qu'elle était transformée, elle était alors apte à se déplacer normalement, sans douleur. Mais si elle retrouvait forme humaine, sûrement pourrait-elle économiser du chakra qui pouvait être important pour la suite de votre mission...

Enfin, la technique de sensorialité du Jiongu lui permit de localiser sans problème la cible qui continuait à fuir. Il pouvait alors deviner qu'elle ne comptait pas s'arrêter de si tôt, et que si vous n'accéléreriez pas plus que cela, vous risquiez de le perdre. Toutefois, vous sembliez vous approcher petit à petit de lui... mais avec les pièges, arriveriez-vous à tenir la cadence ?

A cause du poison, les deux clones du shinobi disparurent après avoir utilisé la technique de sensorialité. Cela le laissait seul à sa tâche, mais les deux techniques qu'il avait employé étaient malines... gagnant de la vitesse, s'enfonçant sous le sol, il était complètement hors de danger.

Mais cela serait-il suffisant ?

Sous terre, continuant son déplacement vers un homme qui ne le percevait plus, il pouvait contempler la deuxième salve d'attaque qui viserait son seul camarade encore visible : Ikari. Bien plus simple, celui qui devait être le Biscornu avait activé, de son propre gré, une salve de senbons empoisonnés. Et alors qu'il devait finir de s'en défendre, c'était une note explosive plus puissante que la normale qui fusait vers sa position...

La poursuite continuait son cours. Et adaptant ses pièges à ses détracteurs, le Biscornu comptait bien frapper fort. Et vite.
Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ten no Ikari
Ten no Ikari

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Sam 10 Avr 2021 - 14:55




Excursion prémonitoire



Inutile. Des coups de katana dans le vent, voilà tout ce que j'avais donné. Moi qui pensais pouvoir trancher le nuage de gaz et me frayer un chemin à l'intérieur comme je le faisais pour tant d'autres techniques, j'avais lamentablement échoué et j'avais gaspillé mon chakra. Pourquoi ? Je n'en avais aucune idée. Peut-être que cette brume contenait bien plus de chakra que ce dont je m'étais douté. Dans tous les cas, les effets du poison ne firent que s'accentuer rapidement avant que le poison ne s'envole, laissant ses séquelles bien présentes dans mon corps. Malgré mon boost de vitesse, je ne me déplaçais clairement pas aussi vite que j'aurais dû, et pour cause, mes jambes semblaient peser des tonnes chacune. Mon corps souffraient comme si j'avais fait des kilomètres et des kilomètres sans même m'arrêter, mon cerveau criant à l'aide pour trouver de l'oxygène. Hita quant à elle avait réussi à s'envoler tandis que Atorasu était rentré sous terre. Voyant donc que mes compagnons avaient eux aussi tentés d'échapper au poison à leur manière, et qu'ils étaient parfaitement compétent par eux-même, je décidai de prendre un peu plus soin de moi.

Je m'assimilai immédiatement après avoir constaté que le Ji-ongu s'était faufilé sous le sol, ses clones disparaissant par la même occasion, et continuai à foncer en direction du fuyard. L'électricité pure remplaçant mon corps fait de chair et de muscles, galvanisant mon être, je laissai les soucis de mon corps physique derrière moi pour pouvoir avancer. Et peu de temps plus tard, plusieurs senbons filèrent dans ma direction. Ces pièges, ils semblaient être déclenchés directement par notre cible, car j'étais certain n'avoir déclenché aucun de ces derniers. Ce qui voulait dire qu'il était suffisamment proche pour savoir où on se situation. Toutefois j'étais visiblement le seul à être visé, et bien que les senbons me traversèrent sans problème, je pus apercevoir les gouttes de poison qui étaient accrochés aux senbons, mais ces dernières me traversèrent sans m'affecter. Maintenant que j'étais libéré des sensations désagréables de manière temporaire grâce à mon assimilation, je pouvais me déplacer plus librement. Je stoppai donc mon boost de vitesse pour économiser du chakra, et décidai de foncer à l'aide de petites charges.

De manière concomitante, alors que je commençais à foncer dans la direction en me transformant en éclair pour effectuer une série de charges, je remarquai un parchemin qui fusait au-dessus de ma tête. Certainement qu'il avait à nouveau déclencher ce piège en me voyant. Je continuai toutefois à charger dans sa direction, espérant échapper à la zone d'explosion tout en réduisant l'impact en passant derrière un arbre. Mais je savais qu'il y avait des chances pour que cette dernière finisse quand même par me toucher, même si j'avais chargé avant que l'explosif arrive sur ma position. J'espérais tout de même en réchapper, me déplaçant par déplacements foudroyants successifs sans toucher quoi-que-ce-soit, faisant résonner le tonnerre. Mais dans tous les cas, si je me faisais avoir par cette explosion, j'allais bien évidemment me reformer pour continuer à foncer vers ma cible et ainsi la rattraper. Ce n'était pas cette petite explosion qui allait pouvoir me blesser, même si elle était capable de me disperser, me faisant gaspiller d'avantage de chakra. Il allait falloir qu'on le rattrape relativement rapidement. Hita était certainement la meilleure placée pour cela, étant donné qu'elle pouvait le rejoindre en ligne droite. Pour ma part, je continuais à foncer. Encore et encore.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Saako Hita
Saako Hita

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Sam 10 Avr 2021 - 16:09

EXCURSION PREMONITOIRE



Entre assimilation et air frais, Hita avait fini par respirer bien moins de poison que ses camarades. Observant les alentours d’un œil alerte, elle avait repérer leur cible et prit la direction de ce dernier à l’image de Ikari et d’Atorasu qui eut aussi ne semblait pas avoir trop de difficulté à repérer ce dernier. Voler des avantages et n’étant ni gêné par les pièges ni gêné par les arbres, la jeune fille pouvait progresser tout en réfléchissant à la suite de ses mouvements.

L’homme biscornu était surement celui qui avait activé le premier piège et il était donc évident qu’il chercherait à les ralentir jusqu’au moment où il pourrait les semer. Cette situation était plus qu’embêtante dans le sens ou la jeune fille, tout comme ses camarades était en train de consumer son chakra de façon soutenue et que si ce dernier se retrouvait bloquer il risquerait de devenir agressif surtout s’il les sentait affaiblis. L’autre point qui tracassait la jeune fille était que bien qu’elle n’eût respirer que peu de poison, elle ne pouvait en deviner les effets ni sa durée ! Son corps assimilé semblait ne plus être soumis au tracas de ce dernier et pourtant elle sentait qu’en reprenant forme humaine, elle ne pourrait immédiatement jouir dans l’intégralité de ses forces physiques.

*Détonation *

La jeune fille ressentit le souffle de l’explosion et ce malgré sa hauteur … Serrant les dents à l’idée d’imaginer ce qui se passait au sol, elle fonça en direction de la source de celle-ci presque instinctivement.

-Ikari, Atorasu !

Sa voie résonnait dans la forêt tandis que son corps reprenait forme humaine au milieu de la zone maintenant ravager. Impossible de savoir clairement ce qui s’était passé et dans la zone maintenant habitée par les flammes, il ne subsistait que les arbres les plus vaillant et aucune trace de ses camarades. Étaient-ils morts ? Les images revinrent brutalement à l’esprit de la jeune fille. Elle était à nouveau assise dans un coin de la pièce … Chaleur, odeur, tout lui rappelait la guerre et le jour où elle l’avait perdu. Son corps tremblant subissait encore les effets du poison mais, si ces derniers semblaient s’amoindrir, elle restait momentanément incapable de se ressaisir immobile au milieu de la zone où elle se trouvait.

*Flash lumineux*

-Ikari ?!

Elle connaissait cette lumière ! Les charges du Chunin, elle les avait vécus de prêt et aujourd’hui, alors qu’elle était perdu dans le passé, les bruits de ces dernières réussirent à raccrocher la kunoichi à la réalité ! Le biscornue courrait toujours et Ikari était à sa poursuite elle en était sûr ! Atorasu aussi devait être là-bas c’était logique ! Se précipitant au travers de la forêt, l’étincelle suivait les sons de son camarade à tout allure. Il avait pris quelques mètres d’avance mais elle le rattraperait et une fois face au biscornu, elle réglerait ses comptes !

RESUMER:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9465-presentation-de-l-incandescente-hita-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9641-dossier-de-la-petite-hita#81715 https://www.ascentofshinobi.com/u888
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Dim 11 Avr 2021 - 6:39
Les deux clones disparurent et laissèrent comme dernier souvenir, Ikari à la poursuite du biscornu. Bien que l'effet du "poison" fît effet sur lui, Atorasu était pour l'instant en sécurité. Mais cette carte, qui lui permit d'être sous terre, avait un point négatif : il n'avait aucune vision sur ses coéquipiers. Bien qu'il était de nature téméraire et solitaire la plupart du temps, cela n'empêchait pas que cette mission soit en EQUIPE, et le fait d'être tout seul sous terre alors que ses deux coéquipiers devaient sûrement galérer, dans les airs, cela le tiraillait.

Et alors qu'il essayait tant bien que mal à avancer de par le poison qu'il avait inhalé, il se rendit rapidement compte que sous terre, il allait bien trop lentement, l'avance qu'il avait eue, il le perdit. Ce qui lui fait faire prendre une décision était l'explosion qui eut lieu suivi d'un cri. Ce cri était celui d'Hita. Le Ji-ongu n'entendit pas les mots de cette dernière, mais quelque chose était sûr : il y avait un problème.

Quelques secondes passèrent entre le temps où l'explosion eut lieu et le moment où Atorasu était hors du sol, légèrement en l'air, pour jeter un coup d'oeil vers ses coéquipiers. Tout avait l'air de fonctionner comme sur des roulettes. Sa tension faisait les montagnes russes de par le poison et le léger coup de stress que l'explosion déclencha chez lui.

En sortant de sous le sol, il pouvait voir ce que faisait Ikari et Hita mais en revanche, il s'exposait une nouvelle fois à des dangers. Atorasu réfléchit rapidement, il ne pouvait pas laisser ses coéquipiers user leurs énergies et leurs chakra dans le vide. De plus il aurait du mal à courir autant de temps avec le poison qui logeait littéralement en lui.

Il tenta de rattraper l'étranger, alors, prisonnier de l'une de ses plus grandes qualités qui lui faisait défaut; de son immuable hardiesse, Atorasu posa un pied parterre, concentra un maximum de chakra dedans et se propulsa vers le biscornu qui était encore si loin. Il crocheta les arbres qui le gênait sur son passage, il avait l'impression que le Biscornu était si proche, mais la lourdeur de son corps se faisait ressentir alors pour y remédier il chargea une seconde fois le fuyard et si ce dernier était visible, le Ji-ongu essayera de stopper le rechercher une bonne fois pour tout en faisant un mudra.

EN GROS:
 
EH OP !:
 



_________________
[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Narrateur
NarrateurEn ligne

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Ven 16 Avr 2021 - 19:57
Au travers des arbres ou au travers du sol, que vous soyiez assimilés ou non, vous étiez tous liés par la même détermination. Au loin, vous pouviez tous percevoir la silhouette sauvage d'un homme qui vous craignait de la même manière qu'il craignait globalement tous les êtres humains, bien que vous ne lui ayez strictement rien fait. Et pourtant, de la même manière que pour tous les autres humains, il employait les techniques qu'il possédait dans son répertoire pour se défaire de vous, et plus vous vous approchiez, plus lui aussi s'animait d'une certaine détermination : celle de vous éliminer. Parce que l'avenir était effrayant, parce qu'il se doutait très bien de ce qui l'attendait... si des shinobis le récupéraient.

Toutefois, le Biscornu était loin d'être fou. Si sa peur et sa panique étaient légitimes, si bien qu'elles infestaient le moindre de ses nerfs au point d'en causer des TOC visibles sur son visage, il ne pouvait s'empêcher de vous regarder du coin de l'oeil, surveillant vos faits et gestes à la mesure de votre progression. Vous pouviez alors largement vous douter d'un mode de pensée et d'une logique imparable : plus vous vous approchiez, plus il pouvait vous voir et vous analyser de prêt. Et plus vous vous approchiez, plus il paniquait également et n'hésitait pas à tenter de vous tuer.

De ses yeux, il put voir la kunoichi assimilée par le feu, visible et dangereuse dans une forêt. Il put voir l'homme aux cheveux bicolores, qui chargeait à pleine vitesse mais qui s'exposait également avec danger aux quelques pièges qui foulaient les herbes et autres végétations. Mais qu'en était-il du troisième ?

Ikari, avec le souffle de l'explosion qu'il avait limitée grâce à l'arbre, était devenu invisible aux yeux du Biscornu qui ne pouvait se permettre de passer trop de temps à chercher une seule personne. Il devait agir. Alors faisant des mudras, il libéra un sceau qu'il avait posé un peu plus loin. Libérant une surprise que les Kumojin ne pourraient encore voir, même s'ils allaient se rendre bientôt compte de la dangerosité d'un homme qui, si tout se passait bien...

Allait tuer l'un de vous. Mais qui, et pourquoi ?

Mais il ne pouvait se contenter de cela, face à la panique. Il devait se concentrer sur l'homme qui filait à grande vitesse vers lui et qui...

-"Gh... gnn...!"

La technique d'Atorasu avait fait mouche, le petit cube qu'il avait crée avait filé par le sol, de manière visible, et avait percuté le pied droit du biscornu. La faiblesse de la technique ne permettait cependant que de le déséquilibrer quelque peu, lui qui à cause de sa course avait manqué de s'écraser au sol, mais qui, d'une roulade, s'était remis sur pied pour continuer sa course...

L'occasion parfaite pour Ikari qui, reformé partiellement pour réparer les dommages que l'explosion lui avait causé, pouvait continuer de s'approcher dangereusement de l'homme et de tenter de l'attraper une bonne fois pour toutes. Car par ses charges, par sa forme électrique et par la faible déstabilisation causée par Atorasu... il pouvait commencer à songer le capturer.

Seul.

Hita étant trop loin, elle ne pouvait encore agir pour l'aider.

Quant à Atorasu, ses charges lui avaient fait déclencher deux pièges... Si le premier réservait à l'homme la libération d'un bon nombre de substances visqueuses s'effondrant en masse au dessus de lui, le menaçant de bien des manières, le deuxième était un trou, classique, profond, camouflé par différentes plantations habilement placées... si haut que la chute ne pouvait le laisser sans fractures.

Et dans ce cauchemar où la lumière de l'espoir se caractérisait par les éclairs d'Ikari, la surprise de mort continuait de se faufiler parmi chacun d'entre vous... discrètement, sans que vous ne puissiez soupçonner son existence.
Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ten no Ikari
Ten no Ikari

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Sam 17 Avr 2021 - 10:53




Excursion Prémonitoire



Les sensations désagréables de ce poison se firent tout de même ressentir plusieurs instants après ma transformation en foudre. Après tout, il était difficile d'effacer l'empreinte de ce souvenir déplaisant dans mon cerveau, même après que mes muscles en aient oublier leur lourdeur douloureuse. Une impression de fatigue s'en était donc suivi, pesant sur moi bien que légèrement, je ne me sentais toutefois plus aussi ralenti qu'auparavant. J'étais assez vif pour me rapprocher rapidement de ma cible à coup d'éclair. La note explosive qui s'en suivit créa une explosion intense qui, si je n'avais pas réagi à temps, m'aurait certainement dispersé entièrement. Toutefois j'eus la bonne idée de me glisser derrière un arbre tout en continuant ma course, et je sentis le souffle de l'explosion dans mon dos m'enlever une partie de mes jambes. L'arbre qui m'avait servi d'abri avait été soufflé, et avec, la partie basse de mon corps. Mais j'avais évité le pire. Reformant immédiatement la partie basse de mon corps, je continuai à filer aussi vite que je le pouvais vers ma cible, et mes mouvements se faisaient de plus en plus aisée.

Et alors qu'on se rapprochait, je commençai à apercevoir notre fuyard dangereux. Si ce dernier semblait déterminé, il semblait aussi...terrifié. Terrifié de nous voir s'approcher de lui. Il ne nous connaissait pas, mais son visage déformée par la peur laissait penser qu'il avait connu des jours peu enviables par le passé. Certainement des jours qui feraient pâlir bon nombre d'entre nous, et qui avaient motivé sa peur des humains. S'il nous réservait beaucoup d'autres surprises comme précédemment, on allait bien se faire avoir. On ne pouvait plus se permettre le luxe de se faire surprendre par des nuages de poison comme précédemment. Et si ça se trouvait, ce nouveau piège qu'il avait déclenché était encore plus terrible que les précédents. Atorasu, qui avait réussi à s'orienter même sous le sol surement grâce à une quelconque technique, en était sorti et avait exécuté une technique doton qui s'était faufilé jusqu'à notre cible et l'avait faite trébucher. Tant mieux ! Ça nous permettrait de rattraper un peu notre retard ! Hita quant à elle était encore plus loin que Atorasu ou moi-même. J'étais assez proche de lui, je pouvais le rattraper. Mais il ne fallait plus que mes coéquipiers ni moi ne nous fassions prendre par surprise. S'ils continuaient à avancer, ils risquaient de se prendre d'autres pièges. Sous ma forme électrique et en chargeant sans avoir recours aux appuis, j'étais bien plus à même de gérer cette situation. J'en profitai pour faire part de ma réflexion à mes collègues en hurlant pour que tous m'entendent. Je n'en avais que faire que le Biscornu m'entende. Il ne comprendrait certainement pas, et cela ne changerait rien.

-HITA, PROFITE DE TA HAUTEUR POUR REGARDER LES ALENTOURS ET DETECTER D'AUTRES PIEGES ! ATORASU, ESSAIE DE VOIR CE QUE TU PEUX DETECTER DE TON CÔTE ! JE ME CHARGE DE L'ARRÊTER ! RESTEZ EN RETRAIT ET COUVREZ MOI !

C'était un ordre, mon premier réel ordre en tant que chef d'équipe...J'espérais pouvoir les garder sains et saufs. Mais alors que je terminais tout juste de prononcer ces paroles, le Ji-Ongu se fit aspirer par le sol et tomba dans un trou, un liquide visqueux venant des hauteurs de la cime des arbres s'écoula dans sa direction. Et merde ! Il allait finir par nous tuer à ce stade ! J'avais pris de la distance avec Atorasu, venir le sauver ne serait pas chose aisée, mais je me devais d'essayer. Je ne pouvais pas laisser mon camarade dans cette situation. Pendant une seconde j'hésitai en me retournant vers mon coéquipier.

-ATORASU !

-Foncez sans moi, faites pas- !

Il avait raison, je n'attendis même pas la suite de sa phrase pour retourner sur mon objectif principal sans une once d'hésitation supplémentaire. C'était un ninja, il savait se défendre. Il fallait que je fasse confiance à mes coéquipiers. Et si l'on voulait véritablement arrêter se désastre, il fallait arrêter ce Biscornu. Une soudaine montée d'adrénaline monta dans mes veines. Il était dangereux. Il avait piégé toute cette forêt, et si de simples villageois s'y étaient aventurés, ils auraient pu en mourir. Heureusement, nos réflexes et notre expérience de shinobi nous avaient permis de survivre jusque là, mais un autre serait mort depuis bien longtemps. Il fallait l'arrêter. En tant que shinobi de Kumo et officier de la Kyuubu, je ne pouvais le laisser faire. Une sourde colère monta en moi, et c'était bien la première fois que je la ressentais. Une colère et une détermination qui, sans effacer les effets précédents, me permit de les mettre un peu de côté. Il fallait que je l'arrête tout de suite. Plus question d'économiser mes forces. Il me restait de toute manière une marge. Je n'allais pas le laisser s'échapper. Augmentant brutalement la quantité d'électricité qui composait mon corps assimilé, je fonçai une nouvelle fois en direction de ma cible. Plus rapidement encore que précédemment.

Pour la rattraper et ainsi la prendre par surprise, je me faufilai jusqu'à ma cible en une multitude d'éclair bien plus vifs que précédemment, évitant toute structure pour arriver le plus rapidement à ma cible sans toucher le sol. Ma détermination et ma férocité, ainsi que mon envie d'en découdre me faisait ressembler à une bête sauvage faite de foudre. Un Raiju...Le Biscornu n'était peut-être pas le seul être sauvage ici présent. Tournant autour de ma cible brièvement pour la désarçonner et la prendre par surprise, tel un prédateur, je fonçai une ultime fois pour traverser le corps du Biscornu de mon corps foudroyant d'un angle par lequel il ne s'attendait pas et lui envoyer une décharge électrique. Sans interruption, alors que je le traversais, je gardai un contact avec ma cible et lui envoyai un courant dans le corps immédiatement pour immédiatement le paralyser. Si je réussissais, il ne pourrait plus faire de mudras et ne pourrait plus déclencher de pièges ni faire le moindre mouvement. Ça nous permettrait de souffler un petit peu. Dès que j'en aurais l'occasion, et une fois tout danger imminent écarté, je l'assommerais d'un coup du pommeau de mon katana sur son rachis cervical pour créer un choc cérébral et lui faire perdre connaissance. Mais mes sens étaient toujours en alerte.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Saako Hita
Saako Hita

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Dim 18 Avr 2021 - 0:46

EXCURSION PRÉMONITOIRE


Depuis combien de temps vivait-il seul perdu dans ce monde inconnu qu’il rejetait avec temps d’énergie ? Était-il si différent d’elle ? Arraché à son pays, l’homme qui semblait les fuir avec détermination avait été confronté à un choix que tout expatrié rencontrait au cours de son exode. Garder ses coutumes ou s’adapter ? S’intégrer, quitte à perdre une partie de son identité, ou choisir l’isolement et la solitude qui l’accompagnait … Lui et Hita avait ainsi suivi des routes totalement différentes et à sa façon la jeune fille ressentait de la compassion pour cet inconnu.

Malheureusement pour lui, par-delà la compassion, la jeune fille restait une personne aux caractères relativement bouillant. En cette instant les pupilles rougeoyantes de la Kunoichi n’indiquaient rien de bon ! L’esprit embrouillé par la colère, il était difficile pour elle de faire la part des choses. Était-ce par manque de maturité ? Probablement ! Les remises en question n’étaient pas le fort de cette jeune ninja qui n’envisageait qu’une chose, voir le biscornue cuire sur une broche, lui et ses petits pièges des plus agaçants. Les pièges traversaient son corps incandescent sans qu’elle n’y prête attention et elle n’attendait qu’une chose, être apporté ! ... .

Les paroles d’Ikari vinrent aux oreilles d’Hita la sortant brutalement de ses pensées macabres. De la hauteur … Son corps s’éleva une seconde fois bien au-delà de la cime des arbres lui permettant d’entre voir un homme qui l’avait probablement lui aussi repéré depuis bien longtemps !

-Laisse-moi t’attraper petit lapin …


Le bruit du piège attira momentanément l’attention de la jeune fille qui ne put que voir son camarade tomber dans le trou.

-Atorasu !!!

"Foncez sans moi, faites pas!" Il avait raison, ne fallait pas qu’elle se déconcentre ! Les yeux rivés sur l’horizon la jeune fille observait attentivement les alentours. Le moindre piège, le moindre mouvement, tout en s’approchant de leur objectif elle se tenait prête à les avertir et à se protéger du moindre mouvement suspect.


SPOILER:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9465-presentation-de-l-incandescente-hita-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9641-dossier-de-la-petite-hita#81715 https://www.ascentofshinobi.com/u888
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Dim 18 Avr 2021 - 5:26
Un déséquilibre. Une chute. Une roulade et il était déjà sur pied. La technique était inutile. Tu étais inutile Atorasu. Hita n'étaient plus dans le champ de vision du Jiongu mais il savait qu'elle n'était pas loin. Il était à court d'idées. Mais il devait tenter une dernière chose. Comment ? Alors que la lourdeur du poison de tout à l'heure se faisait ressentir.

Atorasu ne voyait pas la stupeur que dégageait le Biscornu. Non. Tout ça n'était que détails pour, il n'était pas là pour éprouver une quelconque émotion en son égard. En revanche ce qu'il ressentait, c'était le danger auxquels étaient exposé ses coéquipiers, la mort venant de partout, ce qu'il voyait, ce qu'il imaginait, boosté sa niaque, boosté son envie de protéger son prochain, boosté son envie de frapper cet homme. Atorasu voyait très bien la stupeur que dégageait cet homme ... Mais pour tout dire, il n'avait pas une once de compassion, il s'en foutait complètement.

En courant à toute vitesse, le genin réfléchissait à comment avoir le Biscornu, comment le réduire en pièces pour le ramener à Kumo, quand soudainement, son équipé, son chef d'équipe cria les consignes à faire. Avait-il pris la grosse tête ? Bien évidemment que non, cet homme, non loin d'Atorasu avait juste donné les consignes parfaites à faire et qu'il devait de se plier à faire, car n'oublions pas qui avait le plus d'expérience ici.

La témérité du genin lui avait fait défaut. Cela était prévisible pour l'adolescent devenant adulte, tout le monde pouvait s'y attendre, sauf lui. Perdu dans sa chasse au Biscornu, à surveiller les arrières d'Ikari . Perdu à atteindre son objectif, il en avait oublié l'essentiel, il en avait oublié le principal et l'unique règle à retenir : La forêt est infestée de pièges, reste sur tes gardes.

En courant après le biscornu, il suffisait pour lui de faire quelques charges en plus et il était à lui. S'en était fini, la mission allait être accomplie. Et alors qu'il se préparait à repartir en trombe, il remarqua un liquide, d'une couleur singulière, tombait sur lui. Il eut le temps d'expulser une phrase de sa bouche pour prévenir la totalité de son équipe de ne pas s'en faire. Il prit un second appui sur le sol et ce dernier commençait à craquer, le pied d'Atorasu s'enfonça dans le sol. Il connaissait cette sensation, cette sensation de prendre appui sur du... vide ?

Le temps pressait il devait contrer une technique venant de dessus et dessous. Cela allait être compliqué mais pas infaisable. Atorasu grinça des dents mais sa vie en valait plus la peine que le biscornu ( non ? ).

Alors qu'il commençait à voir le biscornu disparaître, au niveau des chevilles sortit des fils pour s'accrocher aux derniers arbres que voyait le genin afin de pouvoir créer une sorte de toile pour éviter de tomber plus bas et de se casser quelque chose. En même temps, de la nuque du Jiongu sorti un fil qui fonçait vers le liquide, en pleine chute libre sur le genin. Le prolongement de ce fil se transforma rapidement en une gigantesque main creuse, qui bloqua littéralement le liquide. Avec l'impact de celui-ci contre la main, quelques goûte tombèrent sur le manteau du Jiongu, au niveau de son bras, où il ne fit pas attention.

Jiongu était dans une position inconfortable. Alors, avec sa gigantesque main il envoya le liquide devant lui pour éviter tout problème.

Atorasu poussa un grognement, il était définitivement éliminé de la course, inutile. En relevant la tête, la concurrence était déjà bien loin, à moins de vouloir gaspiller son énergie inutilement, il était impossible de les rattraper ....

Alors que sous le feu de l'action il n'entendait plus ses pensées, c'était au moment où son corps se calmait, qu'il était loin de l'action, qu'un sentiment singulier s'empara de lui. Ses pensées refaisaient surface, grouillaient dans sa tête telle une maladie dégénérative qui devenait omniprésente. L'impuissance dont il faisait part, ne faisait que resurgir de mauvaises pensées, de mauvais moments. Une folle rage s'empara de lui, il grinça des dents, serra le poing et balança des insultes à tout-va, qui pouvait l'entendre ? Personne, car il était seul. Loin du problème, loin du danger. Ils étaient loin, de tous, sans exception.

Il inspira longtemps puis expira pour faire évacuer tous ces mauvais sentiments. Il sortit de la toile qu'il avait créée, il y sortit par là où il était tombé. Il resta porche de celle ci en cas de problème, fit un mudrâ et fit une détection que lui avait demandée Ikari de faire. C'était une belle initiative, car Atorasu, lui, n'y aurait pas pensé. Donc il posa sa main parterre pour voir ce que l'avenir leurs réservés... ou pas.



Opla:
 

_________________
[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Narrateur
NarrateurEn ligne

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Dim 18 Avr 2021 - 14:58
L'homme-éclair brillait dans une situation qui, silencieusement, allait se bercer dans les ténèbres. Chef d'une équipe qu'il avait distancé de par sa vitesse, et cela allait d'ailleurs le sauver, son action fut déterminante et de chef d'équipe, il devenait la clef de voûte d'une victoire qu'ils avaient mérité. Car en slalomant entre les pièges, tantôt en les esquivant et tantôt en s'en protégeant à la manière d'Atorasu qui avait efficacement écarté les viscosités multicolores qui s'étaient effondrées sur lui, Ikari avait pu atteindre son objectif. Il venait, de pleine vitesse, de paralyser complètement celui que vous poursuiviez depuis tout ce temps. Mieux que ça, il l'avait assommé, faisant effondrer le corps d'un sauvage maintenant inconscient.

Mais un bruit et un visuel devaient faire naître en son corps un sentiment partagé. Celui d'une gigantesque explosion...

Dans son dos et sur une vaste zone, d'un mudra qu'il avait précédemment effectué après avoir analysé ses cibles, le Biscornu avait tâché de s'adapter à ses poursuivants. S'il n'avait dans ses cordes un quelconque poison efficace à utiliser contre le manipulateur de foudre, il n'avait également pas de produit efficace contre celui qui pouvait pénétrer la terre, autre que les pièges déjà installés sur le terrain. Par contre, avec ses flammes qui ne pouvaient rester invisibles dans une forêt, Hita devenait le carburant parfait. C'étaient de ses flammes qui incarnaient les forces de la Saako que naîtraient son désespoir, le point faible de son équipe... le poids de leur échec.

En libérant son sceau, le Biscornu avait libéré un vaste gaz, inodore, invisible, une nouvelle fois. Contrairement au tout premier gaz que vous aviez encaissé et qui avait pour but d'être fourbe et efficace, celui-ci n'était invisible que parce que là étaient ses propriétés. Le gaz, semblable au monoxyde de carbone, se répartissait sur une vaste zone de la forêt... un gaz inflammable, explosif, qui au moindre contact avec le feu engendrerait une détonation dont vous vous souviendrez.

Et le feu qui ferait fonctionner ce plan était le feu d'Hita. En progressant, flammes à ses membres inférieurs, elle entra en contact avec le gaz qui s'était répandu de partout, subtilement. En un instant, dans une détonation assourdissante, c'était des arbres qui s'arrachaient, des feuilles qui s'enflammaient, des animaux qui furent soufflés, des pièges qui furent désamorcés et d'autres activés. Une vaste zone de la forêt se désengorgea de la nature qui l'habitait, rétablissant une visibilité certaine sur toute la partie touchée.

Ikari, aux côtés d'un ninja mystérieux qui avait tâché d'agir pour ne pas être prit dans sa propre stratégie, était complètement hors de danger, et avait sous ses mains le fruit de leurs intérêts. Il était toutefois soumis à différentes problématiques, liées à la survie de ses camarades, aux pièges qu'il pouvait rencontrer lors de son chemin retour et qui pouvait achever le Biscornu. Et bien d'autres encore.

Atorasu, donc la technique de sensorialité n'avait que servie à lui faire trouver la source de chakra d'un sceau encore inactif non loin de lui, avait pu voir l'explosion démarrer depuis la position d'Hita. Se répartissant extrêmement vite jusque lui, le menaçant de se faire souffler, il avait un échappatoire sous ses yeux. Le trou qui l'avait juste avant menacé devenait une porte de sortie... il ne le sauverait pas complètement, mais cela valait sûrement mieux de limiter les dégâts.

Quant à Hita... au corps à corps d'une explosion qu'elle n'avait pu voir venir, ses membres assimilés furent dispersés. Mais son corps visible, soumis aux vagues de flammes intenses qui s'étaient libérés par le monoxyde de carbone, était la victime parfaite d'un homme effrayé par les shinobis. Qu'en serait-il des parties non assimilées ?

Là résidait l'injustice du Yuukan. Derrière les grandes victoires se cachaient de grandes défaites, derrière les honneurs se taisaient les remords... derrière la vie demeurait la mort.
Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Saako Hita
Saako Hita

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Dim 18 Avr 2021 - 16:59

EXCURSION PREMONITOIRE



PréSpoil:
 

Le feu, le feu toujours le feu … Perché au-dessus de la forêt la jeune fille fixait l’horizon à la recherche d’un mouvement, d’un indice sur la prochaine action de celui qui tentait éperdument de les fuir. Aurait-elle pu deviner la suite des évènements ? Avait-elle eu tort d’ainsi user de cet attribut qu’elle maudissait autant qu’il lui était indispensable ? Le biscornu lui avait déjà laissé un premier avertissement, la mort pouvait être invisible, inodore, incolore. Malheureusement pour notre jeune kunoichi, il lui était impossible à de deviner l’avenir et de toute les façons il était trop tard pour elle, trop tard pour eux …

L’explosion résonna avec violence ! Souffle du destin ou simple hasard d’une mort qui semblait jouer à chat avec la jeune fille. Le boom qui la précéda la projeta brutalement en avant réveillant un réflexe qui eut le mérite de lui épargner une mort immédiate. Elle avait merdé rien de plus ainsi, dans cette fraction de seconde qui séparait vie et mort, elle avait fait la seule chose que son instinct lui guidait. Sa tête se mua enflamme tandis que le monde autour d’elle virait au rouge. La souffrance était infinie et la petite étoile tombante se détacha du mortel brassier pour s’enfoncer dans les arbres non loin …

Elle avait commencé à se reformer bien avant de toucher le seul et son petit corps s’enfonça dans l’épaisse masse verte avec une violence sans nom. Elle n’entendait plus, elle ne voyait plus … Sa conscience vacillante s’accrochait difficilement à l’atroce réalité de sa situation et aucun regard extérieur ne pouvait définir si cela était une bonne chose ou non. Elle souffrait sans s’en rendre compte et maintenant figé au sol, seul sa respiration à la fois rapide et superficielle attestait de la survie de celle qui ne bougerait probablement pas le moindre doigt.

L’homme biscornu avait été impitoyable. Qu’était-il arrivé à ses amis ? Ikari était bien en avant peut-être avait-il pu réchapper à l’explosion … Ato … Le pauvre Atorasu s’était retrouvé au sein de l’enfer déclenché par le duo improbable. Ce dernier avait-il eut le temps de réagir ? Hita se trouvait haut dans le ciel lorsque l’explosion se déclencha et avec un peu de chance il aurait le temps de voir le souffle arriver pour s’en protéger … Les dernières pensées de la jeune fille était confuse et alors que sa conscience vacillait un peu plus, elle revit le coin de cette petite maison en bois. L’odeur du feu, le fracas du métal … Était-ce la réalité ou son imagination ? Impossible à dire et au fond, là n’était pas le problème.

Elle était fatiguée, très fatiguée …


SPOILER:
 


FIN De RP POUR HITA en espérant qu'elle survive T-T ! Sachez Mr Le narrateur que s'en prendre à des petites filles est particulièrement malsain !

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9465-presentation-de-l-incandescente-hita-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9641-dossier-de-la-petite-hita#81715 https://www.ascentofshinobi.com/u888
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Dim 18 Avr 2021 - 17:55
Rien. Atorasu ne vit rien, si ce n'était que les potentiels chakras de ses coéquipiers. Inutile. Les insultes continuèrent à écorcher sa bouche déformée. Il ne savait plus quoi faire. Si ce n'était qu'attendre, une rage si puissante qu'il se murmura : "Je veux mourir... MERDEUX !". Il ne pouvait rien faire, ne se sentant pas de courir, ni même de se battre en réalité.

Ses désirs étaient des ordres. Alors qu'il voyait au loin sa coéquipière, Hita, qui se dirigeait vers lui ou Ikari. Elle s'était abaissée, elle était plus proche des arbres. Quand soudain...



Sous le masque, une vive lueur écarlate éclaira la partie sombre du visage du Jiongu mais aussi la totalité de la forêt. Une vive lueur qui ne l'aveuglait pas mais qui l'impressionnait. Une vague de chaleur insupportable arriva rapidement vers Atorasu. Le bruit. Ce bruit n'était rien d'autre qu'une explosion.

L'adrénaline mélangeait à la peur engorgea le corps du jeune genin. Quelque chose s'alluma en lui. Cette chose qui te rendait plus fort peu importe la situation qui se présentait à toi. Cette chose qui donnait, même aux plus faibles des esprits, une ingéniosité des plus grandes, telle qu'on pouvait presque la qualifier d'absurde. Cette chose qui s'empara de Jiongu Atorasu à ce moment même où il vit une explosion se dirigeait vers lui. L'instinct de survie posséda la totalité du corps.

Un ralentissement qui en devint une porte de survie. Atorasu se déséquilibra en faisant plusieurs signes incantatoires et se laissa tomber dans le trou. Les fils qui servaient de tremplin se refermèrent sur lui et serraient son corps plus que jamais mais cela ne l'empêchait pas se continuait ses mudras avant de toucher l'une des parois du trou pour faire naître une rempart face la déferlante explosion qui fonçait vers Atorasu. Il espérait contenir un minimum cette explosion, mais il ne contait pas seulement sur cette remparé en elle-même, mais aussi, potentiellement au petit courant d'air qu'elle ferait naître pour essayer de la faire faire demi-tour. Alors qu'il tombait, sans savoir si l'explosion l'avait déjà embraqué il lança une dernière technique visant recouvrir la seule issue de ce secours avec la même gigantesque main que tout à l'heure.

Les yeux fermés. Il repensa à Hita. Cette genin de 15 ans avait-il lu. "Merde". Il n'était pas à froid mais ses pensées continuaient de ruminaient dans sa tête. C'était bizarre. C'est quand on perd quelqu'un de proche qu'on se rend compte de l'importance qu'on avait pour elle . Atorasu n'était pas proche d'Hita et pourtant une violente douleur frappa la poitrine du Jiongu en pleine chute libre. Ce n'était ni l'explosion, ni la chute, mais bel et bien l'expression d'un sévère sentiment pour cette fille. C'était ça les dernières pensées du Jiongu . Un attachement pour cette fille ? Pour ce policier dont il ne connaissait même pas l'existence .

Oui. C'était ça ses dernières pensées. Ces dernières pensées qui résumaient parfaitement Atorasu. Ce qu'il y avait sous son masque, sous ce personnage qui le cachait du grand jour, du grand feu, de la grande explosion ! Un gamin, en chute libre constante, détruit par la guerre, avec un grand coeur où y était posée sa main.

Mais il avait beau être en chut constante, en se disant "jusqu'ici tout va bien". Le plus important n'a jamais été la chute...

Krrr
C'est l'atterrissage.


Opla:
 


_________________
[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Ten no Ikari
Ten no Ikari

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Lun 19 Avr 2021 - 0:20




Excursion Prémonitoire



J'y étais parvenu. Je l'avais rattrapé. Redoublant d'efforts et de vitesse, j'avais rattrapé le Biscornu et, parcourant son corps de mon chakra raiton, je parvins à l'immobiliser. Peu de temps après, je l'assommai pour m'assurer que nous n'ayons pas de nouvelles surprises qu'il déclencherait de manière intempestive. Et pendant une fraction de seconde, pensant que nous allions enfin pouvoir respirer un coup, je soufflai pour me détendre. Mes muscles lourds et douloureux en contrepartie de ma forme humaine et de l'économie de mon chakra. J'espérais que tout était fini. Un profond genjutsu dans lequel je m'étais bercé. Je pensais tout danger immédiat écarté, je pensais que la détection et le repérage de mes camarades auraient suffi à détecter toute trace de danger à temps. Comme ce nuage que nous avions traversé la première fois. Et je m'étais trompé lourdement. Encore une fois. Alors que je commençais tout juste à me détendre, une énorme explosion retentit dans la direction de mes coéquipiers, prenant une zone large. Mon coeur fit un bond, et je me tournai promptement dans la direction de l'explosion, mais je ne pouvais rien faire. Je regardai le souffle emporter tout ce qu'il y avait dans les alentours, et je ne pouvais rien faire. Ecarquillant les yeux devant ce spectacle funeste, je ne pus que...constater.

Constater mes erreurs. Constater la chute de mes camarades et leurs blessures. Constater que nous avions sous-estimé la menace que représentait ce Biscornu. Les techniques qu'il avait employé, indétectables et de grandes puissances...des techniques de hautes volées. Nous n'étions pas assez préparés. Pas assez expérimentés. Je n'étais pas assez préparé...Pas assez fort. Pas assez bon. Dans un état second, mêlant désillusion et rage, je perçus le bruit des branches retenant à peine le corps de la jeune Hita s'écroulant au sol, fumante. Fumante non pas de ses propres flammes, mais des brûlures de l'explosion qui avaient atteint gravement le haut de son corps. Où était Atorasu ? Je ne le savais pas. Ma première mission en tant que chef...et mon équipe s'en retrouvait...presque décimée ? Des larmes commencèrent à monter à mes yeux. La si jeune Hita...et Atorasu qui semblait si généreux et plein de bon coeur...Rapidement, la tristesse laissa place à une colère sourde. Une colère froide et intense. Une colère qui n'avait qu'un seul échappatoire. Me retournant vers le Sauvage, auteur de cette destruction massive, mon visage se déforma de colère. Lui qui gisait au sol, inconscient mais en parfaite santé, comment pouvait-il...? Sans même m'en rendre compte, j'avais levé ma main et une masse impressionnante d'éclairs s'étaient rassemblés dans celle-ci, incarnation céleste de ma colère. Un dernier grondement, un dernier éclair.

"C’est le genre de mission où l’on doit accepter le triste sort que le destin nous réserve parfois : d’ores et déjà devez-vous vous préparer à l’idée de pouvoir perdre l’un des membres de votre trinôme." qu'avait dit le Suzuri. Comme si tout était écrit à l'avance. Comme s'il avait vu l'avenir...

"Mais soit. La mort n’effraie pas le ninja : tout guerrier de ce village doit accepter de l’embrasser lorsqu’elle pose son baiser sur lui." Les larmes remontèrent, brouillant ma vue. C'était le destin que nous avions accepté...n'est-ce pas ? Je serrai les dents.

Tuer ce Biscornu ne servirait à rien. Les souffrances de mes partenaires seraient ainsi vains. Et Kumo perdrait une potentielle source d'information plus qu'importante. Et j'avais besoin du chakra qu'il me restait. Fermant le poing, je respirai lentement, me concentrant pour reprendre mes esprits. Et petit à petit, les éclairs qui parcouraient ma main se résorbèrent pour rentrer à nouveau en moi. Et alors que j'étais dans cet état de grande concentration, je l'entendis. Une respiration. La respiration rapide et difficile d'Hita qui cherchait à s'accrocher à la vie. Elle était encore vivante ! Il fallait que je la ramène au village, vite. Et Atorasu ! Il fallait que j'aille voir comment il se débrouillait. Mais il fallait aussi que je ramène le Biscornu. Tant de choses à faire, mais je ne pourrais pas tout faire seul. Pragmatique. Je pris une grande inspiration à nouveau pour me calmer. Puis je me mis en mouvement. Je sortis un fil d'acier dans ma sacoche, et j'attachai très étroitement Le Biscornu, dans une position si désagréable que lorsqu'il se réveillerait il le sentirait passer. S'il tentait de bouger les bras, il se les disloquerait, ce qui les rendraient inutilisables. Puis je l'attachai à moi. Si la mesure précédente ne suffisait pas, je lui enverrais un coup de jus dès qu'il commencerait à bouger un peu.

Une fois fais, je me rapprochai de Hita. Toute la zone où nous nous trouvions avait été dévasté par l'explosion. Tous les pièges avaient été soit soufflés, soit activés. Dans tous les cas, il n'en restait aucun dans la zone. Mais il y en avait peut-être à d'autres endroits. Mais il fallait simplement que nous rebroussions chemin. C'était par là que le gaz était venu, et la zone ravagé par l'explosion. Tous les pièges avaient été déclenchés, la forêt rasée. Mes muscles me faisaient mal, mais je me devais de tenir. Je pris Hita dans mes bras, si légères, et je commençai à avancer dans la direction du trou d'Atorasu. Je n'y voyais pas grand chose, alors je criai à son attention.

-Atorasu ?! Comment ça va ?? Hita...elle est gravement blessée ! Si tu peux, j'aurais besoin d'aide ! Sinon...reste ici, je reviendrai te chercher !

Suite à cela, commencerait le périple du chemin retour. Je devais trouver un médecin pour Hita. J'espérais qu'en passant par la forêt dévastée et vide de pièges, et en repassant du coup sur nos pas pour ressortir de la forêt, je ne déclencherais pas de nouveaux pièges. Il ne manquait plus qu'à l'espérer...


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Narrateur
NarrateurEn ligne

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Lun 19 Avr 2021 - 2:08
Sous les yeux du blond, une forêt calcinée crépitait continuellement, lui rappelant l'ultime attaque de l'homme qui reposait maintenant sur ses épaules, inconscient et immobilisé. Certains pouvaient y voir de la cruauté, d'autres pourraient comprendre qu'il s'agissait plutôt d'un ultime cri de panique. Dans cette accablante situation, vous pouviez alors vous demander qui était le fautif. Pourquoi Hita et Atorasu avaient à payer ? Pourquoi le Biscornu avait-il eu à s'acharner sur deux personnes qu'il ne connaissait pas ? Pourquoi, fondamentalement, aviez vous besoin de récupérer le corps du sauvage ? La réponse, bien que vous ayez hautement envie de la discuter, était simple : vous étiez des outils, synonyme du métier de shinobi.

Et les outils, ça n'avait pas de sentiments. Les larmes d'Ikari n'avaient pas plus de sens que le monde dans lequel vous étiez, mais il les ressentait tout de même. En s'approchant des corps de ses camarades, tous les deux inconscients, il pouvait s'en vouloir. Mais avait-il raison de s'en vouloir ? Allait-il rejeter la faute sur sa propre incompétence ou sur celle d'un système qui le dépassait, qui le contrôlait et sur lequel il était impuissant ? Après tout, qu'est-ce qui vous prouvait que vous aviez intérêt à faire confiance à Suzuri Kyou ? Pourquoi agissiez-vous exactement comme il le demandait ? Était-ce pour une noble cause, ou était-ce pour un intérêt tout à fait égoïste ?

De la même manière que pour beaucoup d'autres, il pouvait alors légitimement transformer sa rage en un objectif : celle de devenir plus puissant. Si puissant que ses camarades n'auraient pas à mourir, si puissant que cette mission deviendrait un terrain de jeu... si puissant pour que le système dans lequel il était un esclave parmi tant d'autres soit révolu.

En marchant sur les cendres nouvellement crées, écrasant de nombreuses branches fragilisées par les flammes qui les avait carbonisé lors du grand souffle enflammé qui était intervenu il y avait de ça quelques secondes, Ikari s'approchait de sa première camarade. Saako Hita avait été la plus malchanceuse de tous, comme si le destin la punissait pour avoir engendré ce désastre. Son corps à bout portant de la détonation avait été soufflé, non pas d'une simple grosse bourrasque qui la repoussait... mais bien d'un cyclone bref mais incandescent. L'emportant dans son courant, brûlant au passage nombre de ses vêtements et surchauffant toutes les bribes de peau que les braises pouvaient caresser, son réflexe de survie l'empêcha d'être défigurée. Son corps, jonché de cloques et de rougeurs teintées de violet pour nombre d'entre elles, s'était également écrasé au sol. La violence de la chute n'eu pas raison d'elle, mais l'état de faiblesse dans lequel avait été son corps pendant cette période courte mais intense ne pouvait la maintenir consciente.

Elle avait subi bien trop de dégâts, bien trop pour que son corps ne puisse encaisser la douleur. La mettant presque dans un état d'inconscience protectrice, elle n'allait se réveiller avant plusieurs jours... si elle allait se réveiller. Il la prit alors dans ses bras, lui qui comptait assumer seul le retour en santé, ou presque, de sa cible et de ses camarades.

Puis le shinobi s'approcha du trou, endroit dans lequel reposait le corps également inanimé de son camarade, bien qu'il ne pouvait le voir. En se penchant par dessus celui-ci, il ne pouvait absolument rien observer si ce n'était le grand rempart de terre qui avait permis de recouvrir une bonne partie du trou ainsi qu'une main de fils qui était toujours active.

Ikari avait alors tant de choix. Sauver Hita au détriment d'Atorasu ? Sauver Atorasu au détriment d'Hita ? Devait-il se dépêcher de secourir son amie, ou pouvait-il prendre le temps d'aller déterminer l'état de santé de son camarade ? Mais surtout, arriverait-il à porter plusieurs corps jusqu'à la bourgade, où il pouvait espérer que des premiers soins soient applicables à un de ses deux camarades ?

Il était toutefois certain d'une chose : jamais plus le Biscornu ne l'embêterait jusqu'à son retour à Kumo, lui qui était si bien ficelé sur son dos, et ses décisions lui permettraient d'éviter les potentiels pièges restants, lui qui savait par où il était arrivé.
Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ten no Ikari
Ten no Ikari

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Lun 19 Avr 2021 - 17:49




Excursion Prémonitoire



Aucune réponse. Alors que je tenais la jeune assimilatrice dans mes bras, attendant la réponse de mon second coéquipier, seul le silence me répondit. Lui était-il arrivé le même sort que ma camarade ? M'approchant du bord du trou, piège qu'il avait déclenché plus tôt, je pus apercevoir un énorme rempart partant des murs du trou. Par-ci par-là, aux endroits que le rempart ne couvraient pas, une structure étrange faite de fils noirs bloquaient à nouveau ma visibilité. Et merde...Mais quelque part...c'était bon signe non ? Cela voulait certainement dire qu'il avait pu amortir les dégâts de cette explosion. Alors pourquoi ne me répondait-il pas ? Il avait du tomber au fond du trou, et ne devait certainement pas m'entendre. Surement inconscient. Mais il était robuste. Il avait du se cogner durement, mais son état devait certainement être moins grave que celle que je tenais dans mes bras. Il fallait que je vérifie.


Fallait-il que je vérifie ? Hita avait besoin de soin rapidement. Quant à Atorasu, si je voulais m'assurer qu'il aille bien, il allait falloir que je détruise sa technique...Et je risquais de faire s'effondrer sur lui sa propre roche et de le blesser encore plus gravement. Qui plus est, même si j'arrivais à le sortir de là, je ne pourrais pas transporter tout le monde...Mon regard s'assombrit. Une seconde de plus d'hésitation. Mais même si mon coeur et mon corps me faisaient mal de prendre cette décision, je savais en mon for intérieur, en mon esprit pragmatique de samouraï, que c'était certainement la meilleure décision. Si je ne me dépêchais pas, Hita continuerait d'être dans un état très grave. Si je tentais d'aider Atorasu, sans le voir, je risquais de causer plus de dommages que de bien. Il me faudrait du temps ou de l'aide. Mais là, pour l'instant, il était à l'abri. A l'abri du danger. Mais je devais rapidement revenir le chercher. Je fermai les yeux, et adressai une petite prière aux Dieux, espérant qu'il m'entende.

-Je reviens, je te le promets Atorasu...

Plus en colère que jamais, le regard noir, je me détournai du trou et repris mon chemin en allant le plus rapidement possible. La douleur dans mes muscles toujours présentes, et la fatigue, rendaient mon séjour difficile. Mais une fois que j'eus quitté la forêt, j'activai à nouveau mon boost de vitesse pour tenter de diminuer l'effet du poison encore dans mon système et rejoindre au plus vite le village. L'électricité qui, d'habitude me permettait de me déplacer à une vitesse bien plus importe, stimulait juste assez mon système pour avoir un rythme à peine égal à ma vitesse de croisière. Une fois fait, je préviendrait les autorités pour qu'on s'occupe de la jeune Hita, qu'on prévienne le village des Nuages en urgence, et pour ensuite retourner chercher Atorasu avec de l'aide.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Narrateur
NarrateurEn ligne

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Lun 19 Avr 2021 - 21:30
Pré-RP:
 

Portant dans ses bras la jeune fille qu'il avait décidé de sauver, en prenant le risque qu'Atorasu ne meurt de ses blessures, Ikari avait usé de ses éclairs pour tenter d'arriver aussi vite que possible à la bourgade la plus proche. Malgré ses réserves de chakra qui se faisaient de plus en plus basses, tant il arriverait d'ailleurs bientôt à bout de ces dernières, il força sur celles-ci pour optimiser ses chances de réussite... et au bout de nombreuses minutes acharnées, ses pas foulant la terre lourdement par les deux masses qui s'ajoutaient au poids de son corps, il arriva à destination.

Rapidement, il fut prit en charge par les villageois alertés. Il put alors découvrir la joie d'une solidarité bien méritée, des inconnus s'amenant vers lui avec des forces de l'ordre qui, voyant surtout l'état critique de la kunoichi, ne pouvait que prêter main forte au survivant. Et rapidement, c'était un certain nombre de justiciers qui, s'occupant de la jeune fille en calmant autant que possible les brûlures qui ornaient sa peau violacée, accompagnaient ensuite Ikari qui avait eu le choix entre laisser le Biscornu sur ses épaules ou le laisser à la bourgade jusqu'à son retour.

De toutes manières, ficelé comme il l'était, nul doute que cela ne changerait rien du tout, éveillé ou inconscient, il ne pourrait bouger comme il le voulait.

Alors à plusieurs, ils retournèrent dans la fameuse forêt. Suivant les pas du jeune homme qui devait être épuisé physiquement et moralement, il fut toutefois celui qui pénétra dans le gros trou dans lequel reposait son camarade inconscient. Dépassant l'espèce de main de fils de couleur noir ainsi que le mur qui n'avait pu recouvrir l'ensemble de la crevasse, lui faisant également comprendre que cela n'avait pu permettre au Ji-ongu de se protéger entièrement, il arriva enfin face au corps inerte de son allié. L'entièreté de celui-ci fit recouvert de fils qui avaient été grandement consumés par les flammes, visible par une structure détériorée de ces derniers.

Une étrange position de jambe pouvait faire comprendre au shinobi qu'elle était cassée, tout comme un bras tordu de manière anormale, et Ikari pouvait alors imaginer ce qui était arrivé à son ami : après s'être protégé tardivement de ses câbles, après que les flammes l'aient déjà frappé de plein fouet, il s'était écrasé au sol. Et si une armure en bon état lui aurait empêché toute blessure trop grave, qui l'aurait tout de même fait tomber inconscient par la hauteur de la chute, le fait que les fils aient été consumé par les flammes n'avaient que permis d'absorber légèrement le choc contre le sol.

Mais il était en vie, bien que mal en point.

Remontant alors le corps de son ami qu'il pouvait donner à ceux qui étaient venus avec lui, il se rendit à la bourgade, récupérant également le corps d'Hita. Parce que si ses maux avaient légèrement pu être apaisés, il était obligatoire comme pour Atorasu qu'elle passe par la case hôpital.

Ikari serait alors le seul à se rendre auprès de l'homme qui les avait convié tous les trois pour cette mission. Avec la honte et l'impuissance qui caractérisait un homme qui devait assumer un futur qu'on lui avait prédit... sans avoir été capable de l'éviter.
Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ten no Ikari
Ten no Ikari

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Mar 20 Avr 2021 - 16:51




Excursion Prémonitoire



Arrivé au village, épuisé, les villageois de Matshu et les forces de l'ordre vinrent rapidement me prêter main forte. Ils reconnurent certainement le sauvage, mais ne posèrent pas plus de questions que cela. Je leur intimai de le garder sous haute surveillance jusqu'à mon retour, et avec une équipe de villageois, nous allâmes récupérer Atorasu. Ce dernier se trouvait en mauvais état dans le trou, mais comme je m'en doutais, ses brûlures et ses blessures étaient moins graves que celle d'Hita. Il avait survécu. Le poids qui pesait sur mon coeur s'allégea un peu, sans totalement s'envoler. Il était vivant, mais ses blessures restaient non négligeables. Les forces de Matshu me proposèrent de les laisser faire, voyant la fatigue commencer à creuser des cernes sous mes yeux, mais je refusai catégoriquement. C'était mon coéquipier, mon "subordonné", il était sous ma responsabilité....Ma responsabilité...

Alors que je naviguais à travers les fils pour récupérer le Ji-Ongu, je perçus plusieurs mains qui se tendaient pour pouvoir nous récupérer et ainsi nous aider à sortir. Et même si j'avais sorti Atorasu du trou et que toute mon équipe était vivante, je ne me sentais pas d'humeur à célébré. Mes décisions...cette mission, elle avait failli les tuer. Et je n'avais rien pu faire pour ça. Rien faire pour assurer leur sécurité. J'étais faible...bien trop faible. Et pas encore assez compétent. Une fois au village de Matshu à nouveau, j'ordonnai aux forces de l'ordre d'empêcher quiconque de pénétrer dans la forêt. Il était possible que d'autres pièges, à des endroits de la forêt que nous n'avions pas exploré, soient encore présents. Suite à cela, je m'en allai retrouver mes deux coéquipiers inconscients et le Biscornu, je m'agenouillai près de mes deux compagnons. La tête baissée, un poids incommensurable sur la poitrine, je laissai les larmes couler. Pendant de longues minutes, à l'abri des regards, incapables de relever la tête pour regarder mes compagnons, je laissai l'eau couler. Je finis par essuyer mes larmes, et à marmonner.

-Excusez-moi, Hita, Atorasu...Je suis tellement désolé...

Si seulement je pouvais au moins soulager leur douleur...Ma première mission en tant que chef d'équipe. Et si la mission en elle-même était un succès, elle revêtait un goût des plus amers. Cela sonnait comme un échec, retentissant dans chaque recoin de mon esprit.

Le temps qu'une équipe vienne nous récupérer pour m'aider à transporter mes deux camarades à l'hôpital, j'avais eu le temps de récupérer un peu. Les effets du poisons allaient doucement en s'améliorant, même si la fatigue laissait encore des traces non négligeables sur mon corps et mon visage. Je pris en charge le Biscornu et nous rentrâmes tous à Kumo. Sans plus attendre, je pris rendez-vous avec le Suzuri tout en envoyant une lettre au Raikage pour lui faire part de la situation. Toutefois, je fis une requête toute particulière au Raikage et au Suzuri.

-Cet homme a placé d'innombrables pièges dans la forêt, et pas des moindres. Un villageois ou un civil se serait aventuré là-bas, il en serait mort à coup sûr. Mes co-équipiers ont failli mourir. Ils sont actuellement gravement blessé et inconscient à l'hôpital. J'aimerais assister à l'interrogatoire du Biscornu s'il-vous-plaît. Je me tiendrais en retrait, en dehors de son champ de vision, et ne gênerai pas son interrogatoire. Mais j'aimerais y assister. Notamment parce qu'il y a possiblement encore des pièges dans la forêt.

Et aussi parce que je voulais savoir pourquoi j'avais risqué la vie de mes compagnons. Je voulais savoir que nous n'avions pas fait tout cela pour rien. Je voulais m'en assurer. Mon coeur en avait besoin...La fatigue et la douleur pouvaient se voir sur mon visage. Contrairement à d'habitude, je ne souriais pas. Mon air était des plus sérieux.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Suzuri Kyouu
Suzuri Kyouu

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Sam 24 Avr 2021 - 17:19
De quelques mudras, l'un des deux survivants scella le fruit de la folie de son compère. Ignorant ses prières, actant ses craintes, le plus jeune des deux hommes s'en allait vers le chemin de non retour : celui qui pouvait les diviser... celui qui les avait déjà, quelque part, divisé. De ses armes, il trancha ce lien si fort qui les unissait pourtant, et c'est dans la fatalité que chacun trouva le repos : avec un jutsu si puissant qu'il archiverait à jamais des connaissances qui n'avaient à être révélées.

Parce qu'elles pouvaient changer le monde, ou tout du moins une partie.

-« Le secret se doit d'être préservé, Kazamane. Soyons les deux clefs d'une seule et même porte : celle que nous nous devons de défendre à tout prix. »
- « … Allons-y. » 


* * *

Ikari, seul, pénétra dans la Grande Bibliothèque, dans une salle dans laquelle se trouvait le sage qui les avait convié pour la mission. Portant avec lui l'objet des recherches de Suzuri Kyou, qu'il avait tâché de ficeler et de maintenir inconscient tout le long du trajet, il s'avança auprès de l'homme dont le regard s'illuminait. Mais dès son entrée, le réceptacle de la foudre put ressentir une atmosphère toute particulière.

Le barbu dégageait, de sa seule présence, une pression unique. Celle d'un homme qui recevait le plus beau des cadeaux en rejetant tout ce qui l'entourait, celle d'un homme qui obtenait enfin un trésor qu'il convoitait depuis longtemps. A la manière d'un bandit qui récupérait un artefact qui lui promettait une puissance malsaine, comme si son propre intérêt passait avant le bien-être du monde entier.

-« Déposez le ici, je vous prie. »

Dans cette salle où pesait cette certaine tension sur laquelle Ikari ne pouvait mettre un mot, le grisonnant avait remarqué la détresse de votre situation, et pourtant, il n'était pas surpris de la difficulté avec laquelle le Biscornu avait mis hors d'état de nuire vos camarades. Et si Hita et Atorasu avaient été pourtant extrêmement importants pour récupérer le sauvage, l'excitation qu'il dégageait et toute la cupidité qu'Ikari pouvait percevoir chez lui donnait l'impression qu'il se moquait presque du sort qui leur avait été réservé. Là était alors un rappel de toute la philosophie et de l'essence même de ce qu'était un ninja : un outil.

L'air du Suzuri donnait l'impression que le passé, le présent et le futur des trois shinobis de Kumo qui avaient donné leur vie pour lui n'était pas véritablement important. Seule une chose comptait : le Biscornu était à ses côtés, et avec lui, tout son lot de secret. Mais l'assimilateur n'était pas le dernier des surpris, il le savait au fond de lui. Ses larmes ou ses peines, les grands hommes n'en avaient jamais rien eu à faire. Les actes, malgré les douleurs et malgré les remords, il n'y avait que ça. Les ninjas, dont Hita, Atorasu et Ikari, n'étaient bons qu'à mourir sous les ordres. Là était l'intérêt de devenir plus puissant.

Cependant, le Suzuri n'était pas fou. A tout bon service rendu se devait son lot de politesse et celui que vous connaissiez comme un sage comptait bien démontrer au blondinet toute sa reconnaissance. Alors presque en ignorant toutes les précisions qu'avaient apporté Ikari, il répondit de sa plus grande sincérité.

-« Vous recevrez tout ce qui vous est dû, jeune Chûunin de la Foudre. Je ne saurai assez vous remercier pour ce que vous avez accompli pour moi. »

Ses pupilles s'étaient arrêtées un instant dans celles du Chûunin qui, à lui seul, avait réussi à ramener la future dépouille du Biscornu. Évidemment qu'il voulait l'honorer, le remercier plus de mille fois et faire de lui l'homme le plus reconnu de tout le Yuukan, mais il devait tâcher de rester professionnel.

Et dans un monde où le professionnalisme rimait avec la capacité de tuer sans une once de remord, alors que le Biscornu était allongé face à lui, Suzuri Kyou tendit la main vers son trésor, libérant une quantité de chakra colossale...

-« Il est l'heure, Kazamane. »

… Qui visait le Biscornu, avec l'intention de pomper toute l'énergie de cet homme, qui se réveilla en hurlant de terreur.

Ne laissant qu'un instant à Chûunin pour agir, ou non, afin de potentiellement protéger la vie de celui qui avait tenté d'atteindre à celle de son groupe quelques heures avant.

Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ten no Ikari
Ten no Ikari

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Dim 25 Avr 2021 - 14:37




Excursion Prémonitoire



La fatigue était présente après ce long trajet, et même si j'avais pu récupéré un petit peu, je n'étais toujours pas dans la plus grande des formes. Lorsque j'arrivai jusqu'au Suzuri qui avait commandité cette mission, m'accueillant dans une salle à l'intérieur de la Grande Bibliothèque qui semblait aussi dégagée qu'un autel de sacrifice, l'atmosphère qui y régnait me fit parcourir quelques frissons. Des frissons familiers que j'avais déjà ressenti une première fois lorsque nous avions rencontré le vieil homme. Une impression fort désagréable qui avait le don de me mettre un peu sur les nerfs. En d'autres circonstances, j'aurais certainement été paré au combat, et cette tension m'aurait certainement amusé. Mais après tout ce que j'avais vécu ces dernières heures, ces derniers jours, je ne me sentais pas d'y mettre autant d'enthousiasme qu'auparavant. Au lieu de cela, cette pression qui s'accordait avec la lumière dans les yeux du Suzuri en voyant le Biscornu m'irrita plus qu'autre chose. Je serrai les poings et les desserrai ensuite pour tenter de m'apaiser, pratiquant les exercices de respirations et de relaxations des samouraïs.

Je déposai donc Le Biscornu là où le vieux bibliothécaire m'indiqua, ayant l'étrange impression de livrer un cochon à l'abattoir. Et malgré mes paroles sur la difficulté de la mission, des dangers encourus par les villageois et des blessures de mes camarades, le Suzuri ne semblait avoir d'yeux que pour l'étrangeté qui partageait la pièce avec nous. Le sort de mes camarades et des villageois ne semblait être qu'une distraction pour lui devant l'homme pour qui nous avions risqué nos vis. Un détail. Et si j'avais juré sur mon honneur de samouraï de faire tout ce que je pouvais pour protéger ce village et être loyal envers ses habitants, quelque chose me disait que ma vision n'était pas forcément partagée par l'homme qui se trouvait en face de moi. Ou alors, n'était-ce que notre vie de shinobi qui ne lui importait pas. Peut-être se moquait-il de ce qui pouvait arriver aux hommes que l'on voyait comme des outils de la société ? Peu importait à vrai dire, car j'avais accepté ce chemin, et ce n'était pas un vieil homme étrange, à la recherche d'un autre homme étrange qui allait revenir sur mes convictions.

Les paroles de remerciements de notre cher Bibiliothécaire sonnaient étrangement à mes oreilles, comme tout ce à quoi j'avais pu assister depuis que j'avais pénétré dans cette salle. Une ferveur presque maladive que je ne reconnaissais pas au vieillard, à peine contenue par un professionnalisme feint. Mais ce qui me dérangea le plus dans ces paroles, c'était l'emploi du mot "moi". Tout ce que j'avais fait pour lui ? Je fronçai les sourcils. Cette mission, je pensais qu'il s'agissait en fait de Kumo. D'informations qui profiteraient au village tout entier. Alors pourquoi avais-je le sentiment que cela profiterait principalement à celui qui se trouvait devant moi ? Je commençais réellement à avoir un mauvais pressentiment.

-J'm'inquiète pas pour une quelconque récompense, Suzuri-dono, mais n'est-ce pas censé être pour Kumo ?

Puis se tournant vers l'homme qui m'avait valu tant de tracas, le Suzuri tendit la main vers ce dernier, et l'atmosphère se fit soudain bien plus lourde. Un chakra phénoménale se dégageait du vieux et visait le Biscornu. Alors que ses cris de peur commençaient à résonner dans la pièce, mes sens alertes et sur les nerfs, je portai rapidement ma main à mon Katana sans le dégainer. Une longue sueur froide descendait le long de ma colonne vertébrale. Quelle était cette sensation, et quel était le but du Suzuri ? Par ailleurs, il connaissait le prénom du Biscornu, Kazamane ? Pourquoi ne pas nous l'avoir dit ? Mais ce qui m'importait le plus, c'était ce qui était en train de se passer. Etait-ce toujours ce qui avait été prévu ? Ou me devais-je d'arrêter le Suzuri ? Toutes ses actions depuis que j'étais rentré dans cette pièce étaient étranges. Mais au vu de la quantité extraordinaire de chakra qu'il venait de déployer, je n'étais pas sûr de pouvoir l'arrêter, bien au contraire. Si je quittais la pièce pour prévenir des gradés, qui savait ce qu'il pouvait arriver. La seule chose que je pouvais faire, c'était resté ici, sur mes gardes, à enregistrer tout ce qui était en train de se passer pour pouvoir le rapporter à mes supérieurs par la suite.

-Qu-Qu'êtes vous en train de faire ? Je croyais qu'il fallait simplement l'interroger et traduire...alors pourquoi un tel déploiement de chakra ?

Ma main sur la garde de mon katana, moi-même en position d'hypervigilance, je me tenais prêt à dégainer à tout moment ou à fuir. Mais il fallait que je sache ce qui était en train de se passer. Non pas parce que j'étais sensible à la peur de cet homme qui avait failli tué les miens. Mais parce que quelque chose ne semblait pas tourner rond.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Suzuri Kyouu
Suzuri Kyouu

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita) - Page 2 Empty
Lun 26 Avr 2021 - 18:19
D'un commun accord, les deux frères, Kazamane et Suzuri Kyouu, décidèrent de sceller en eux, d'un Fuinjutsu on ne peut plus complexe, un secret qu'ils avaient eux-même découvert dans Kaminari. Car c'est par la division qu'ils protégeraient non seulement la Foudre, mais également le Yuukan du réveil du Sixième Dieu.

-« Es-tu prêt, mon frère ? »
-« Ouais... faisons le. »


D'un élan de sagesse qui rassemblait les deux âmes fraternelles, ils avaient pu s'accorder sur cette complexe décision. Et en étudiant chacun de leur côté, ils avaient trouvé ce qu'ils cherchaient : par cette technique de scellement, chacun ne saurait révéler à qui que ce soit la position de la Divinité. Il ne faudrait alors que pouvoir réunir et unir, littéralement, les deux faces d'une même pièce, afin d'obtenir ce secret convoité.

Mais la cérémonie ne se déroula pas comme prévue. De la même manière que tout grand pouvoir cachait de douloureuses rétributions, l'élaboration d'une telle technique ne pouvait se faire sans sacrifice. Et si personne ne pouvait comprendre s'il s'agissait d'une maladresse ou d'un contrecoup inéluctable, Suzuri Kyouu perdit de sa mémoire la position du Dieu. Quant à Kazamane, son jeune frère, il perdit l'usage de la parole ainsi que toute sa civilité.

A son réveil, le « sage » se rendit compte que celui qui disposait de toutes les connaissances dont il avait besoin pour asservir sa cupidité avait disparu. Kazamane, retourné à l'état sauvage, connaissait profondément son frère et c'était presque par instinct de survie qu'il avait comprit ce qui l'attendait.

Suzuri Kyouu le chasserait pour récupérer ce qu'il avait perdu, parce que son amnésie ne faisait pas parti du marché.

Et pour récupérer sa part, il lui faudrait fusionner avec son frère. Une ultime fois.


* * *

Seuls les cris de Kazamane comblaient le silence, maintenant devenu cacophonie. Sans le savoir, vous aviez ramené à l'ambitieux le Saint Graal dont il rêvait de s'accaparer depuis tant de temps. Son jeune frère, sous ses yeux, qu'il estimait également moins que le secret qu'il abritait, gardait une donnée qu'il comptait dévoiler à Meikyû Raizen en personne. Et c'était en fusionnant, éliminant la chair de sa chair, qu'il obtiendrait cette connaissance qui lui était si chère.

Emmêlé dans tous ces fils ninjas qui le maintenaient dans des positions étranges, sa démence était telle qu'il s'en faisait saigner. Il avait comprit le sort qui l'attendait : la mort, la disparition complète de ce monde, alors qu'avait-il à perdre ? S'en déboîtant les bras de folie, s'acharnant au sol aux pieds de son aîné, tentant parfois de se relever avec des hurlements dignes des animaux les plus effrayés, Ikari pouvait remarquer que cela n'impactait pas le moins du monde Suzuri Kyouu.

Parce que dans ce cauchemar, il était le gagnant. Il n'était pas le seul, d'ailleurs. Le monde avait changé, et le besoin de protéger la position du sceau du Sixième Dieu était révolu. L'Homme au Chapeau, de toute sa prestance, avait imposé aux ninjas de ce monde de se battre de toutes leurs forces, avec les Dieux scellés s'ils le voulaient, tant cela l'arrangeait pour la disparition du chakra. Mais les shinobis avaient-ils le choix ?

Ikari ne pouvait le comprendre, mais l'homme qui s'affolait au sol, se débattant en tentant du mieux qu'il le pouvait pour s'approcher de la porte de la bibliothèque, ses yeux emplis de larmes se perdant tantôt dans les pupilles du blondinet à la recherche de sa liberté et de sa survie, avait été le plus sage des deux frères. Le monde avait simplement évolué, dans une teinte si sombre que les cupides du passé devenaient les grands sages du lendemain, et le nouvel instinct animal de Kazamane n'avait pu le comprendre. Sa vie était en jeu, voilà tout ce qu'il retenait.

Le Chuunin avait choisi de ne pas agir. De manière presque puérile, sa posture était celle d'un homme qui voulait se défendre personnellement d'une menace qui pouvait le dépasser. Car dans une autre situation, s'il n'avait pas agit par peur de la mort, peut-être aurait-il pu être un responsable d'un acte de terrorisme à grande échelle. Mais si cela pouvait paraître indigne d'un ninja, son inaction était pourtant déterminante pour le futur des shinobis.

En n'agissant contre Suzuri Kyouu, il laissait la porte ouverte à la fusion. Et en laissant la porte ouverte à la fusion, il ouvrait celle de la découverte du Dieu, malgré toute la détresse du sauvage qui perdait petit à petit tout espoir.

Et c'était face à ces cris qui s'éteignaient petit à petit que le barbu s'avança doucement, la main tendue vers son frère, son regard ne le lâchant pas une seule seconde, une quantité de chakra phénoménale se dégageant de lui et se dirigeant vers l'emprisonné. Une simple petite voix grave se détacha de sa bouche, en réponse à l'assimilateur, même s'il semblait plus se parler à lui-même.

-« Pas d'inquiétude... tout ce que je fais, je le fais pour Kumo. »

Et c'est en penchant sa main qu'Ikari pouvait comprendre les véritables intentions de Kyouu. Traversant le corps du Biscornu, c'était une réelle fusion qui s'appliquait sous ses yeux. Par la quantité de chakra libérée, le corps de Kazamane pénétrait naturellement celle du vieillard, comme si sa place était ici. Les jambes, un bras, le torse... le Chuunin ne garderait que l'image d'un animal sauvage, pleurant de désespoir, le bras tendu de détresse vers lui, priant une ultime fois pour sa liberté.

Avant qu'il ne disparaisse complètement, absorbé dans la peau du Suzuri, laissant pour seul souvenir de lui la petite corde qui avait été ficelée autour de son corps, qui s'était ensanglantée par ses ébats de panique.

Pourtant, sur le visage du « sage », un sourire cupide était dessiné. Ses yeux, écarquillés de longues secondes, montraient qu'il avait récupéré tout ce qu'il avait souhaité. Il n'y avait aucune marque de tristesse ou d'empathie pour son propre frère qu'il avait assassiné froidement, comme il n'y avait pas eu une quelconque compassion pour Hita et Atorasu qui s'étaient presque tués à la tâche.

Il n'y avait que la gloire de pouvoir sauver le Yuukan, ce monde qui avait changé, maintenant que cette information primordiale était récupérée.

Et c'est après quelques instants dans lesquels il réalisait tout ce qu'il avait perdu que Suzuri Kyouu releva la tête. Reprenant un air étonnamment sage mais également bien plus confiant, il plongea une dernière fois ses prunelles scintillantes dans celles d'Ikari.

-« Tout va bien, jeune shinobi. Je sais maintenant où il est. »

Important:
 
Revenir en haut Aller en bas

[Mission B officielle] Excursion Prémonitoire (ft Atorasu & Hita)

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: