Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru

Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Lun 11 Jan 2021 - 15:31

Sorti du bureau de Toph, encore sous le coup de l’émotion, tant à cause de ma nomination que des révélations que j’avais apporté à notre Kage, je savais désormais que j’avais beaucoup à faire pour relever le Manazuru des méandres dans lesquelles l’unité se morfondait. Devant l’académie, je levais les yeux vers le ciel, clignant légèrement des paupières à cause de la luminosité estivale. Il faisait si beau, mais malheureusement, profiter d’agréables journées à flâner serait sûrement de plus en plus compliqué, voire même impossible. Mais je ne me plaignais pas. Accepter la proposition de Toph était un honneur et un devoir. Point positif si je devais en donner un, car il y avait aussi des avantages à prendre la tête d’une unité spéciale, était l’accès à mon propre bureau et accessoirement un endroit où je pourrais dormir de manière plus confortable maintenant que ma maison était en ruine et pas encore réparée, n’étant pas prioritaire sur les aspects médicaux et sociaux du village.

Retournant sur mes pas le lendemain, je revenais donc à mon point de départ à l’académie bien déterminé à aider le village à se relever. Arrivant finalement à ce qui me servirait de bureau, j’entrais dans la pièce, guidé par celui qui serait mon nouvel assistant, un jeune genin boutonneux et à la voix en train de muer. Mais le plus marquant dans cette nouvelle entrée en matière était la couche de poussière qui prenait place fièrement sur l’ensemble des éléments du décor. Bureaux, étagères, tableaux et autres bibelots étaient sous la domination des amoncellements de moutons jusqu’à ce qu’un air nouveau et quelques heures de ménage ne redonnent à la pièce une apparence nouvelle.

Ayant quelque peu réorganisé l’aménagement de la pièce, ayant désormais sur mon côté gauche une vision claire d’Iwa, je rédigeais moi-même et individuellement les convocations des membres actuels ou futurs du Manazuru à la prochaine réunion. Les documents étaient sobres. Les noms et prénoms des concernés, ainsi que le lieu, ici même et la date, demain, de la réunion de notre unité spéciale dont l’ordre du jour étaient résumés en deux mots « restructuration » et « projets ». Le tout était attesté par le sceau officiel de l’unité spécial, un coup de tampon à l’aide d’une encre qui avait largement séché et dont la première convocation souffrait de plusieurs essais ratés.

Le lendemain après avoir passé la nuit sur le canapé étrangement confortable et que le boutonneux ait délivré les courriers aux concernés, voilà que je m’affairais dans cette salle de réunion dans laquelle nous nous étions déjà réunis quelque temps auparavant. Cette fois, seulement, les choses étaient officielles, espérant que cela nous permette d’agir de manière bien plus efficace.

Assis en bout de table, j’attendais avec une certaine appréhension l’heure fatidique, saluant chaleureusement celles et ceux qui répondraient à cette convocation, les invitant à prendre place autour de la tablée en attendant que l’on rentre dans le vif du sujet. En attendant, comme précédemment, deux de mes clones s'occupaient en partie de la sécurité des lieux, s'assurant qu'aucun visiteur indésirable ne se présente.

Spoiler:
 

_________________
Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Lun 11 Jan 2021 - 21:09



Réunion au sommet





Le visage couvert de sueur et le regard livide, celui qui venait de frapper à la porte avait demandé quelques minutes au chunin pour reprendre son souffle. Observant le jeune d’un regard suspicieux, Mého tentait de rester le plus ouvert possible bien que ce dernier l’ait interrompu en pleine séance d’entrainement. * Décidément, même au sommet d’une montagne il est difficile de passer deux jours au calme … * Les secondes passantes, ce ne fut qu’après un long instant de malaise que les mains du messager quittèrent ses genoux pour fébrilement saisir son sac.


- Eh bien eh bien … Grande inspiration quand vous décidez de changer de logement comme ça, la moindre des choses est de le signaler aux administratifs Mého-senpai …


- Hmm, Hmm je m’excuse messager San, j’avoue n’avoir pas été très orthodoxe pour ce déménagement.



L’homme lui tendit finalement la missive avant de se retourner le regard las face à la descente futur. En temps normal, face au désarroi de cet homme, le NIHITO aurait tenté de l’inviter à prendre le thé ou simplement à se reposer un peu. Malheureusement pour le coursier, l’entrainement était devenu une pratique sacrée pour le chunin qui ne comptait pas mettre en attente sa séance.

- Dites-vous que ce sera plus facile dans ce sens.

Les quelques mots qu’il prononça lui parurent bien maigre et le rictus sarcastique de son interlocuteur lui confirmèrent qu’il ne faisait visiblement pas la meilleure impression. Sans attendre de réponse, il referma finalement la grande porte du dojo et déchira d’un geste habile le sceau qu’il avait instantanément reconnu. *Le Manazuru reprends du service apparemment. *

Le choc de la lecture avait été brutal. "Jonin!", "Chef du Manazuru" Teruyo avait rapidement installé contexte dans sa missive. A la fois impressionné et heureux pour son ami, Mého avait rapidement dévoré le message avant de retourner à ses activités. Décidément, cette lettre lui avait donné un vrai coup de boost et alors qu'il reprenait ses sabres à la main, ce fut avec une grande difficulté qu'il dut se retenir de dégommer à nouveau le terrain qu'il venait de réparer.

-Jour de Réunion-

La dernière fois qu’il s’était rendu aux bureaux, il en était ressorti avec une mission des plus périlleuse. Joie, effort et paysages nouveaux avaient ensuite rythmés ses journées, lui permettant de rencontrer dans un même temps, deux jeunes hommes des plus prometteurs.

Aujourd’hui la réunion semblait dès plus protocolaire à en croire les quelques inscriptions. Encore une fois, Teruyo avait été celui à la tête du mouvement et Mého ne pouvait que constater le leadership de son ami et sensei. *Ne pas se laisser perturber par la situation et garder les yeux rivés sur les objectifs, un vrai mental de samouraï le jinchu. * Sa pensée lui fit lâcher un nouveau sourire tandis qu’il poussait les portes de la grande salle.

Une immense table dominait la salle de réunion. Sur cette dernière, divers dossiers parfaitement organisés étaient disposés et au sommet, observant la salle d’un regard chaleureux et sérieux, Teruyo.

-Content de te revoir à ta place habituelle ! Je t'ai rapporté un cadeau pour ta promotion !


Les chaises du Manazuru étaient certes rustiques, mais elle avait l’avantage de ne pas se situer dans une salle d’hôpital. L’accueil convivial passé, un vrai problème décisionnel s’imposa au ninja. Lors de la dernière réunion il était arrivé en retard, chose étant il n’avait aucune idée de la hiérarchie et de l’organisation du groupe. *Une position neutre, évitant de trop l’isoler sans prendre le risque de se faire déplacer par l’un des anciens … * Tirant délicatement une chaise situé à mi-distance du chef de réunion, Mého prit finalement sa décision.










Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Lun 11 Jan 2021 - 22:23

« Hmm »

L’Hayai relut le message pour être certain de n’avoir rien manqué, puis le jeta sur le dindon assis sur le banc du parc dont il ne restait pas grand-chose, un autre vestige du cataclysme volcanique. La créature casquée glouglouta, amusé.

« Elle a fini par se décider. »

Ça, ou bien il n’y avait pas d’autres alternatives, peut-être. Peu importe. Il n’avait pas de mal à être content pour le nouveau meneur et Jônin. Iwa avait toujours besoin de leaders, si ce n’est que pour diminuer la charge de Toph, qui honnêtement semblait écrasée depuis l’attaque de Yonbi.

« Tu vas y aller ? »

L’Hayai se releva en s’étirant légèrement.

« Pourquoi je n’irais pas ? Aux dernières nouvelles, je fais partie de l’unité. »

« Tes jambes. »

Taishi garda le silence, mais finit par soupirer, son regard verdâtre se promenant sur les échasses d’argile sculptées qui lui faisait office de pieds désormais.

« Il y a bien que toi pour penser que c’est sa faute à lui. Blâmer Yanosa c’est une chose. Le blâmer lui ? J’ai fais mes propres choix. »

« T’as perdu la moitié de toi-même »

« Et il a perdu son humanité. »


Le dindon haussa des épaules et Taishi soupira encore, sachant bien que c’est une discussion sur laquelle ils ne s’entendraient pas. Par chance peut-être, une réunion l’attendait. Au moins cette fois, il y serait à temps. Être en retard deux fois de suite, il aurait difficile de prétendre une coincidence.

Quand il entra dans la pièce, il aperçut que le chuunin Meho y était déjà, comme si lui aussi avait voulu s’assurer d’être là à l’heure. Ça arracha un mince sourire à l’Éclair Vert qui contourna la table sans cérémonie pour s’asseoir à côté du NI-HI-TO, un peu plus près du Miyamoto.

Il se contenta d’un signe de tête en prenant place, croisant les bras en attendant que ça commence. Les mots du dindon lui revinrent en mémoire et il considéra discrètement le nouveau chef du Manazuru. Parfois, le ressentiment se cache sous même les meilleures intentions. Et Taishi n’avait rien d’une personne sage et équilibrée.

Mais ce n’était pas le moment, ni le lieu. Et pour autant qu’il sache, ni l’un ni l’autre n’aurait jamais lieu. Ils avaient plus important à discuter.

Iwa était plus grand que lui.

_________________
I survived everything else. I'll survive you too, Invité.

Taishi's Theme II : Daedalus
Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Jeu 14 Jan 2021 - 0:29
Le Renouveau du Manazuru
Manazuru Gang

Scheming in the darkness can not be called real subterfuge.
True strength is being able to mislead the eye under the light of day.
Fact and fiction are opposite sides of the same sheet of paper.
Who can see beneath the surface and glimpse my true nature ?





Une nouvelle convocation au siège du Manazuru commençait à pointer le bout de son nez mutin, si on en croyait l'encre qui prenait forme sur le papier d'une missive pas piquée des hannetons. En effet, le divinicide parangon était membre de cette organisation qui n'avait pas été si active que ça dernièrement. Néanmoins, il apparaissait qu'il allait y avoir du changement, surtout lorsque l'on étudiait la substantielle moelle des sujets abordés.

Tout cela était assez nébuleux, pour ne pas dire mystérieux, car l'adresse apparaissait comme le tournant d'un songe. Désormais, l'académie Hashirique serait l'antre de la bête, dans tous les sens du terme avec la situation actuelle.

Le médecin des ombres se présentait à l'heure indiquée, curieux sur ce que donnerait ce sommet dans la lutte afin d'assurer de meilleurs lendemains. Tapant à la porte, quelle ne fut pas la surprise du corbeau de jais que d'être en face d'un duo sauvage de jumeaux Teruyo. Certainement les fruits d"une des plus célèbres arcanes des arts obscurs, à savoir, le clonage de l'ombre. Apparemment, il n'était pas le premier à être arrivé, reconnaissant le nouvel empereur de la Grue d'albe, ainsi que le Taishi et le Meho qui prenaient eux aussi place à l'imposante table qui devait avoir été forgée par un artisan qui maîtrisait les arts du Mokuton ancestral. Saluant de manière chaleureuse et marmoréenne les joyeux lurons, le taciturne drapé dans son manteau vespéral prit aussi place autour du bois finement ciselé par les dryades de la forêt mystique.

« ... » -fixant à tour de rôle les convives dans un silence d'or-

l'étrange atmosphère qui planait entre ces murs ne laissait suggérer que de l'importance capitale de la réunion d'aujourd'hui. Le maniaque du scalpel ne savait pas encore tous les tenants et aboutissants qui feraient rage et se déchaîneraient lors de l'assemblée. Il fallait d'abord attendre les autres invités, avant que les hostilités puissent joyeusement commencer.



_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t9077-borukan-muramasa
Byakuren Yume
Byakuren Yume

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Jeu 14 Jan 2021 - 23:32

Le renouveau du Manazuru


La lettre qui se referme sous ta paume cache une lourde signification. Les choses changeaient, Iwa se relevait... à sa façon. Tu n'étais pas surprise d'y apprendre la nomination de Teruyo au rôle de Taishô, ni de cette convocation groupée. Il avait beaucoup accompli et ne perdait pas son temps. Plus que tout, tu te sentais honorée d'être ainsi conviée à une réunion de cause, alors que ton intégration au sein de cette branche n'était encore qu'à demie-mesure ; voire chaotique compte tenu des récents événements.

Tu avais jusque là toujours agi sous un nom d'emprunt, à visage masqué ; et aujourd'hui... C'était une fois de plus Kurotori Iki qui était appelée. Mais ton ardeur s'était éteinte, avait mué en un hybride différent.

Tes songes écourtent la route qui mène à l'Académie ; trop courte pour te laisser en réflexion plus longtemps. Pour la première fois, tu contournes la statue dressée à ton effigie sans la regarder, arrivant dans le hall d'entrée qui débouchait sur les multiples salles, tantôt de cours, tantôt d'entraînement.

Il y avait déjà plusieurs silhouettes qui s'étaient assises autour d'une table dont les angles semblaient tous mener à Teruyo. Il trônait en chef, en leader ; à juste titre. Des visages te sont familiers mais tu n'accordes des saluts personnalisés qu'au maître de la séance :

- Merci de m'avoir conviée, Teruyo-san

Ton buste n'avait pas perdu ses habitudes et, malgré la douleur qui scindait celui-ci en deux, il s'était penché de moitié pour rendre grâce à Teruyo et au comité par la suite. Tu t'assoies finalement aux côtés des autres et, dans une apnée maîtrisée, pose ta main sur le masque d'ébène.

Le seul dans cette pièce à connaître ton identité était Muramasa. Il avait de gré facilité ton inscription à l'Académie sous un faux nom et ainsi rendu possible ta carrière en tant que shinobi ; malgré les interdits de la noblesse.

Aujourd'hui, l'histoire, la douleur, les rêves font que l'anonymat se détache à mesure que ton masque est aspiré vers le bas. Tu révèles un visage ferme et fragile ; loin de celui qui portait le sang princier jadis. Ton regard tente de rester de marbre et s'accroche au mur qui te fait face pour ne pas avoir à croiser ceux des autres participants.

A visage découvert, pour la première fois. Avec toutes tes forces et faiblesses. Avec toute ta vérité, aussi cruelle soit-elle pour t'avoir ainsi arraché une peau de soie. Tu espérais un oubli instantané, qu'on t'ignore comme Kurotori Iki l'aurait été. Que l'on passe directement au vif du sujet, comme la logique le voulait. Mais une crainte interne interdisait à tes prunelles un quelconque mouvement, du moins pas tant que la conversation ne serait pas lancée par votre nouveau meneur.



_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Ven 15 Jan 2021 - 23:23

Préparé, est-ce que je l’étais ? J’avais l’impression que oui, mais au fond de moi, j’avais également cette étincelle de doute qui me disais que je n’étais pas prêt, que je n’étais pas l’homme de la situation, que je n’avais pas ce qu’il fallait pour réussir et que, quoi que je fasse, je mènerais tout cela à sa perte. Était-ce vrai ? Le pensais-je vraiment ? La possibilité que mon hôte m’incite à penser cela était-il possible ? J’avais tenté jusqu’à aujourd’hui de discuter avec lui, à de nombreuses reprises, en vain. Quoi qu’il en soit réellement, je balayais de mon esprit ces pensées moribondes, me concentrant plutôt sur l’instant présent et le futur à venir.

Meho fut le premier à se présenter, fidèle à lui-même, et ce, même s’il sembla quelque peu perturbé par la tablée devant lui, étant quelque peu hésitant quant à sa position. Amusé par cette situation cocasse, je le regardais faire, affichant un large sourire.

« Ahaha merci mais fallait pas, même si maintenant que tu en parles je suis curieux de savoir ce que tu m’as apporté. Et pour ma place … bah disons que c’est sûrement plus pratique comme ça je pense. »

Dans la foulée, quelques têtes connues firent leur entrées, jusqu’à ce que Taishi pointe lui aussi le bout de son nez, s’installant dans un silence, saluant de tête les protagonistes que nous étions, salut que je lui rendais chaleureusement. J’avais le sentiment que lui et moi ne nous comprenions mal. Il faut dire que nous étions partis, je le pense, sur de mauvaises bases, la faute à mon enseignement déplorable lors de l’apprentissage de ce kinjutsu. J’avais essayé de retransmettre une idée que j’avais perçue avec le Saint Père, mais je n’étais ni ce dernier et n’avais pas son savoir pour rendre aussi qualitatif mon enseignement vis-à-vis du sien. Entièrement fautif, il m’appartenait donc de rectifier le tir, et ce, pas seulement pour moi, mais aussi pour le travail que nous avions besoin d’accomplir au sein de l’unité.

L’horaire fatidique approchait à grand pas et si certains s’installaient à table, d’autres préféraient rester debout dans la pièce. Si pour l’heure, il y avait sûrement beaucoup d’émotions différentes dans l’air, j’avais le sentiment de percevoir surtout beaucoup d’interrogation. C’était tout à fait normal, chacun se demandant sûrement ce qui allait se passer par la suite. Muramasa fit son entrée par la suite, faisant perdurer lui aussi cette ambiance calme et studieuse qui berçait la salle. Je me demandais si je ne devais pas déjà dire quelques mots histoires de détendre l’atmosphère. Par chance pour moi, un visage masqué que je connaissais bien fit son entrée avant que je ne me décide. Une telle figure factice était facilement reconnaissable et sous ses traits gravés se cachait donc Iki.

« Je t’en prie. » lui dis-je en réponse tout en l’invitant à s’asseoir.

Le temps que les derniers s’installent, la demoiselle hésitante retira finalement son masque, dévoilant à l’assemblée un visage gracile aux traits délicatement dessinés. Finalement, cette réunion devait revêtir une certaine importance à ses yeux, elle que j’avais toujours côtoyée sous sa protection faciale, même durant cette mission sur l’île aux goélands. Lui souriant amicalement, je balayais rapidement du regard la salle et chacun des protagonistes avant de me lever et de prendre un ton sérieux compte tenu des circonstances.

« Bien commençons, il est l’heure. Les retardataires auront un compte-rendu de ce qui s’est dit. Mais avant d’aller plus loin, il me semble important de rappeler un fait qui a pu en étonner certains lors de la lecture du courrier que je vous ai fait parvenir. Il n’y a aucune erreur. Nul besoin de vous rappeler qui je suis, et à compter de ce jour, je prends la direction de notre unité spéciale. Je sais que certains d’entre vous ont appuyé ma candidature, parfois avec des doutes sûrement légitimes … »

Mon regard se tourna quelques instants vers Taishi, avant de reprendre son balayage régulier de mes interlocuteurs.

« … et je le comprends, mais sachez que je ferais tout pour que notre groupe fonctionne au mieux. Je tiens tout de suite à dire que cela demandera des efforts étant donné la situation dans laquelle nos affaires étaient, mais je suis persuadé que chacun de vous saura donner le meilleur. »

Posant les deux mains sur la table, écartant quelque peu les piles de papier que j’avais apporté, après ces quelques secondes de silence, je reprenais le fil de la discussion.

« Avant de vous laisser la parole pour ceux qui souhaiteraient s’exprimer et avant que l’on entre dans le vif du sujet, j’aimerai tout d’abord souhaiter la bienvenue à une personne ici présente que vous ne connaissez peut-être pas. Kurotori Iki. » dis-je en la désignant de la main.

« Bien qu’elle ne soit pas encore chunin, je l’ai conviée à notre réunion, car je suis persuadé que même nos génins peuvent apporter leur pierre à l’édifice. Elle n’est pas officiellement membre du Manazuru compte tenu de nos règles archaïques de recrutement, mais en guise de première décision, et Iki, tu es la première, sache que tu obtiens aujourd’hui le grade de novice du Manazuru. Je tiens également à souligner le travail de deux personnes ici présentes et à les remercier pour ce qu’ils ont accompli. Lors de notre dernière réunion, nous avions abordé la situation d’une arme qui pourrait nous aider dans notre lutte contre l’homme au chapeau. Taishi, Meho, vous avez, tous deux, été en mesure de rapporter les fragments d’une arme dont le potentiel nous est pour l’heure inconnu. Sachez seulement que grâce à vos efforts et grâce aux talents d’un forgeron que Toph a contacté, l’arme a pu être reforgée. Cette dernière est aujourd’hui encore à l’étude et dès que j’en saurais davantage, je vous en ferais part. En tout cas, je souhaitais saluer vos actions et ainsi démontrer à chacun de vous que les actions que nous menons payent. Maintenant, avant de poursuivre, je vous laisse la parole si vous souhaitez intervenir sur quelque chose ou me poser des questions. Je n’ai rien à cacher alors n’hésitez pas. »

M’asseyant, je gardais ce ton sérieux qui n’était pas nécessairement habituel chez moi et attendait la suite des évènements.

Spoiler:
 

_________________
Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Sam 16 Jan 2021 - 19:33
Les retardataires étaient à l’honneur … Taishi ouvrit la porte en deuxième position, observant la salle de son habituel attitude désabusée. L’esquisse de sourire qui se dessina sur le visage du ninja amusa Mého tandis que lui aussi comprenait l’origine d’une telle ponctualité. Malgré les diverses discussions et entrainements qu’ils avaient partagés, Mého gardait du mal à bien cerner son camarade. L’éclaire était un être des plus complexes et de voir que ce dernier prenait place sans hésiter à ses côtés lui fit supposer que leur entente fonctionnait.

Les minutes passantes, plusieurs visages à mi-chemin entre familiers et inconnues défilèrent sous le regard impassible du chunin. Le Manazuru était un organisme constitué de personnalités des plus atypiques et Mého finissait même par se demander si les autres le voyaient aussi bizarre que lui les percevait. L’ombre la plus intrigante de cette petite troupe se présenta en dernier.

Le masque semblait connaitre Teruyo et au final, cela expliquait sa présence ici. Lorsqu’il prit la parole, Mého ne put dire exactement si ce dernier cachait une femme ou simplement un homme à la voix fluette. La meilleure solution resta de se baser sur le gabarit et si la providence venait à lui donner tort, il accepterait son échec en admettant par la même occasion qu’il ne serait jamais un bon physionomiste. La silhouette prit finalement place autour de la table et à la surprise général porta une main gracile à son masque. Ce genre de mystère attirait intégralement l’attention du shinobi qui fixait maintenant cette personne …

« Bien… »

L’étrange troupe ne semblait pas complète mais le temps passait et Teruyo était du genre « ponctuel ». Sa voix résonna sans faille dans la pièce, s’adaptant avec fluidité à la salle afin de rester audible pour les plus éloignés. Il était le chef de MANAZURU. Marquant une bonne fois pour toute sa position de leader, le manipulateur de lumière consacra ses premières paroles à d’étranges « remerciements » qui semblaient particulièrement dirigés en direction de celui qui le jouxtait.

Très rapidement il enchaina sur la présentation de celle qui n’avait visiblement aucun plaisir à se présenter à visage découvert : Kurotori IKI … . Le Manazuru s’agrandissait et cette jeune femme était donc une nouvelle. Ne souhaitant pas agrandir sa gêne plus que de nécessaire, le chunin décida d’adopté la méthode HAYAI et fit un simple hochement de tête en signe de bienvenue.

Après quelques secondes ce fut finalement à son tour d’être mi au centre de l’attention. Teruyo était présent au moment où Mého et Taishi avait remis leur artefact. Il était naturellement satisfait de voir que les projets avançaient et Mého lui avait surtout hâte de repartir à l’extérieur. Il accepta les remerciements d’un nouveau hochement, constatant par la même occasion qu’hocher la tête permettait de répondre à bien des situations.

-Merci pour tes retours Teruyo-san ! Cette mission n’a pas été de tout repos mais j’ai été accompagné par d’excellent genin. Si je devais retourner sur un unique point, c’est celui de la « concurrence » qui au final fut présente bien avant nous sur place. Je n’ai pas connaissance de l’origine de nos informateurs cependant, on ne peut pas nier l’idée qu’il travail potentiellement avec d’autre village … . L’homme sur place n’avait pas de signe d’appartenance à un village distinctif et disons que la situation a fait que nous n’avons pas pu nous attarder sur son corps.Il marqua une petite pause. Désolé pour ce manque d'information.

L’ultime piège avait bien failli mettre fin à la carrière du chunin. Préférant ne pas aborder ce dernier en détails, il tourna la tête en direction de Taishi avant de s’asseoir signifiant ainsi qu’il en avait fini avec cette intervention.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Sam 16 Jan 2021 - 19:48
TaIshi fut relativement intrigué de voir une figure connue et à la fois méconnue, presque aussi ancienne dans le passé d’Iwa que l’Éclair Vert : Borukan Muramasa. Cette étrange créature de science, qui semblait avoir une main cachée dans toutes les affaires de ce village. Muramasa était de ces hommes qui disaient davantage par leur silence que leurs mots. Il était sans contredit la personne la plus indéchiffrable à la table, et c’était beaucoup dire pour l’Hayai, qui avait son lot de squelettes dans le placard.

Il y eut une certaine surprise fut l’invitée suivante, celle qui arriva d’abord dans l’anonymat de son masque, pour ensuite l’abandonner, un geste qui allait sans aucun doute attirer l’attention de tous pendant un instant. Un visage inconnu mais pas le masque, Taishi ayant été informé par Toph autrefois avant l’examen international de la Brume, quelques temps auparavant. Qu’elle en soit au courant n’était pas certain, et il le garderait en tête. Qu’il sache, elle n’était pas membre de cette unité, mais de toute évidence ça allait changer. C’était peut-être un choix stratégique ; ici, elle serait en mesure d’utiliser ses relations, et resterait relativement éloigné du niveau de danger plus éloigné dans les autres unités.

Taishi songea que c’était parfaitement le style de Toph de sanctionner ce genre de manœuvre. Son regard vert se posa sur le Miyamoto quelques instants. Ou bien c’était une décision à lui, peut-être. Il y avait sans aucun doute un certain froid entre lui et Teruyo, et Taishi l’acceptait pleinement. Le genre de truc qui se dissiperait avec le temps, pour peu que le nouveau Jinchuriki soit un peu plus… Focalisé.

L’Hayai croisa les bras, attendant patiemment le début de la réunion, ses jambes d’argile verdâtre pliées pour un peu plus de confort. Le nouveau leader prit enfin la parole en parlant de sa nomination. Taishi ne manqua rien du regard du Jinchuriki durant ses explications. L’Éclair Vert se contenta de souffler du nez légèrement. Qu’il sache, Taishi avait été l’un des premiers à appuyer sa candidature… Et le premier à avoir effectivement envie de se rétracter après leur dernière rencontre. Mais… Il pouvait saluer son effort et son désir d’accomplir son travail convenablement. En soi, c’était là le Teruyo que l’Hayai avait observé initialement, celui qui pouvait mener avec brillance cette unité. En espérant que ce côté de lui garde le dessus sur la naïveté qu’il avait vu précédemment…

Comme il s’y attendait, la nouvelle venue semblait avoir été recrutée dans le Manazuru, mais Taishi ne put s’empêcher de froncer légèrement des sourcils lorsque Teruyo lui donna le nom de « Kurotori Iki ». Son identité était un si grand secret ? Taishi le déplora, même s’il reconnaissait que jamais elle n’aurait une vie normale, encore moins une carrière sous son vrai nom. Iwa n’avait pas besoin de ce genre de secret au sein de ses chuunins et genins… Mais ce n’est pas Taishi qui allait vendre la mèche. Ça restait… Intéressant.

Ils parlèrent de la pourfendeuse des cieux. Ça aussi il était au courant, mais pour d’autres raisons. Avant le cataclysme, Toph l’avait chargé d’entamer des négociations avec Kumo pour la reforger. Mais la Tsuchikage avait eu vent d’une meilleure opportunité, surtout en sachant que Taishi serait incapable de mener à bien sa mission pendant de longues semaines. Si ce n’était du Projet Automaton, il ne serait même pas encore littéralement « sur pied » à cette rencontre.

Il se contenta ainsi d’hocher de la tête de nouveau en tapotant l’épaule du Nihito avec camaraderie et un léger sourire. Retrouver les fragments de l’arme avait été toute une aventure pour le Chuunin.

L’opportunité vint de commenter ou poser des questions au Miyamoto, et le silence s’installa. Après quelques instants et le commentaire de Meho, Taishi décida de porter lui aussi sa pierre à l’édifice, mais peut-être pas de la manière la plus douce.

« Je n'ai rien à ajouter sur les dires de Meho. Mais j’ai une question. »

Le regard émeraude du jônin, qui se promenait autour de la table, s’arrêta sur le Jinchuriki.

« Quel contrôle il a sur vous ? »

Tout en disant cela, l’Éclair Vert relevait son genou en l’appuyant sur la table, le tissu court de son pantalon révélant la matière verdâtre, sculptée de sa jambe. Et surtout, sa nature artificielle.

On aurait pu croire que c’était une demande inappropriée mais Taishi ne le voyait pas de cette manière. Aucun des amputés, qu’il sache, n’avait reçu de debriefing spécifique sur le résultat de leur sacrifice. Et encore moins sur la manière dont Teruyo gérait le dieu qui résidait désormais en lui. Taishi ignorait tout de la manière dont l’hôte et la créature allait co-exister.

En autant que Taishi était concerné, c’était d’une importance capitale non pas sur une quelconque rancœur mais bien les activités du Manazuru. De savoir que Toph lui faisait confiance ne suffisait pas. Quiconque dans cette salle s’en contenterait serait d’une naïveté incalculable.

Si le Miyamoto était à gérer les relations diplomatiques désespérément nécessaires depuis la destruction de la cité dans un des postes les plus important du village, il était important de savoir à quoi à s’en tenir à son égard. Le démon pouvait-il prendre le contrôle, ou bien l’influencer ? La colère pouvait-elle lui faire perdre ce contrôle ?

C’était le genre de détail qui serait important avant de mettre Teruyo dans la même pièce que des dignitaires qui n’auraient sans doute pas le bien d’Iwa comme première priorité.

Il aurait pu mieux reformuler sa question.

Qui est en contrôle, Miyamoto Teruyo ?

_________________
I survived everything else. I'll survive you too, Invité.

Taishi's Theme II : Daedalus
Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Souhei Toji
Souhei Toji

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Lun 18 Jan 2021 - 0:04


Un léger sourire s'afficha sur ses lèvres. Il replia soigneusement sa lettre de convocation qu'il avait reçu quelques instants plus tôt puis la déposa sur sa table de chevet.
Signée par Miyamoto Teruyo, la lettre l'invitait à se rendre dans les locaux du Manazuru. Les affaires reprenaient et il était grand temps que ça arrive.

Revoir un peu de monde allait lui faire le plus grand bien. En revanche il n'était pas vraiment apte au service. Tant qu'il n'avait pas la capacité de marcher, il était seulement bon pour la paperasserie.
Tirant d'un revers de la main ses draps, il dévoila ses moignons pansés et y jeta un dernier regard avant de prendre appui sur ses draps pour se décaler au bord du lit.

Au pied de celui-ci était placé un fauteuil roulant, au cas où il aurait envie de "se balader". Se faisant glisser lentement, Toji se faxa dans son véhicule. Deux roues motrices, trois chevaux fiscaux et un look à pas piquer des hannetons. La Royce du fauteuil.

Ni une ni deux le moine est à bord de son bolide. Ses bras enclenchent la première et le voilà parti.

Mais il a beau être le Schumi des estropiés, la réalité le rattrape très vite et se trajet allait être sa route arc-en-ciel. Ses bras n'ont plus la même superbe qu'avant. La fonte musculaire due à son manque d'activité physique lui fait désormais défaut. A peine a-t-il entamé son périple que ses bras s'engourdissent. Il va devoir faire des étapes, le retardant donc de plus en plus à chaque arrêt.

Non sans mal, le pilote arriva à bon port. Franchissant l'ultime porte qui le séparait de la réunion, le moine fit irruption dans la pièce. Prenant le temps de regarder chacune des personnes présentes, il salua finalement Teruyo d'un signe de tête discret.

"Désolé du retard…" Dit-il avant de tourner la tête, enclenchant par conséquent la caméra de recul.

Il se gara dans un coin de la pièce où il ne gênait pas les autres personnes et pouvait également participer au débat en cas de besoin. Il espérait simplement ne pas avoir trop de retard. Dans tout les cas il était certains qu'il aurait un compte rendu papier à la fin.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8328-un-moine-dans-la-ville https://www.ascentofshinobi.com/t8675-souhei-toji
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Mar 19 Jan 2021 - 10:31
Yugure avait hâte d’arriver à cette réunion. Pour tout dire, il a l’impression d’avoir été laissé un peu de côté après le combat contre Yonbi. Ce qui n’est pas étonnant. Après tout, qui voudrait d’un shinobi même pas capable de marcher sur ses deux jambes ? Lui qui déteste d’arriver en retard c’est, fatalement, ce qui finit par arriver ayant surestimé le temps que ça prendrait pour faire le trajet en chaise roulante sans personne pour le pousser. Il semble arriver juste à temps et dissimule, pour une fois, son habituel sourire en coin qui semble s’afficher habituellement sur son visage. L’Irounin se décide donc à une approche des plus discrètes avant d’écouter ce dont Teruyo souhaite lui parler.

Dans la salle, il connait quelques visages et plus spécialement celui de Taishi et de Meho, avec qui il avait fait une mission, il a eu l’occasion de parler à Teruyo après sa sortie de l’académie avant qu’on lui désigne sa senseï. Et, bien sûr, à Marumasa a une salle de sport qui n’existe à priori plus aujourd’hui vu les dégâts qu’à commis le Dieu-Singe. Néanmoins, les deux autres personnes présentes à la réunion il ne les avaient jamais vu. Une fille et un garçon étrange. Apparemment la fille est une aspirante Genin répondant au nom de Kurotori Iki. Une Genin aspirante au Manazuru, cela signifie qu’ils sont au même rang. La dernière inconnue reste le garçon mais se décide à ne plus s’attarder plus que ça là-dessus. Apparemment on vante les mérites de leur mission précédente et leur chef d’escouade semble bien déterminer à rappeler l’efficacité de lui et Senken au cours de celle-ci, ce qui arrache un léger sourire sur le visage du garçon aux cheveux bruns en direction de Meho.

- Et si je puis ajouter quelque chose au sujet de la mission, si vous me le permettez.

Le garçon prend une grande inspiration avant de parler. En effet, cela fait longtemps qu’il n’a plus été le centre de l’attention. Enfin hormis lorsqu’il est à l’hôpital et qu’il reçoit des soins constants.

- La raison pour laquelle nous sommes convaincus que les personnes sur place étaient des ninjas est que le système de protection visait à attaquer n’importe qui exécutant des mudras. Et que la personne trouvée sur place l’avait… activé au vu des blessures que j’ai pu analyser.

« Et Meho a bien fait de m’avoir ordonné de ne pas le soigner. On n’aurait pas pu survivre avec un blessé en plus sur les bras. Mais si j’avais mieux su gérer mon chakra et ma superforce je suis sûr qu’on aurait pu le sauver en plus de réussir la mission ».

- Excusez-moi de la précision.

Dis-t-il dissimulant avec difficulté son habituel sourire en coin. Les bonnes résolutions ne semblent pas avoir duré longtemps. Mais ce dernier disparait immédiatement suite à la demande de Taishi. Une réponse qu’ils voudraient tous avoir autour de la table.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Mar 19 Jan 2021 - 17:33
Le Renouveau du Manazuru
Manazuru Gang

Scheming in the darkness can not be called real subterfuge.
True strength is being able to mislead the eye under the light of day.
Fact and fiction are opposite sides of the same sheet of paper.
Who can see beneath the surface and glimpse my true nature ?





Le Manazuru était un drôle d'oiseau, même pour une grue d'albe au plumage si immaculé que le vespéral ne pouvait subsister une seule seconde. L'arrivée d'une personne en particulier marqua le taciturne parangon, surtout qu'il ne s'attendait pas à la croiser ici. La tantine de l'effroi avait en effet ce don d'être surprenante. Cependant, le marbre du médecin ne vacillait pas le moins du monde de la retrouver dans cette division du bras armé de la Roche. Le Paon avait perdu de sa superbe, ce qui n'était pas surprenant en étant passé de l'état de Princesse immaculée à Kunoichi avide de soif et de sang, mais demeurait toujours d'une noblesse sans égal malgré ses balafres et ses cernes. Après quelques invités plus tard, le Teruyo sauvage avait commencé son discours implacable, expliquant qu'une arme divinicide avait pu être reforgée dans le souffle de dragon de naguère. Une information des plus intéressantes, car les armes étaient les pierres angulaires qui façonnaient les conclusions de tout affrontement sur fond de fin des temps. Cela rappelait une sombre histoire au scientifique, mais cela devait être une simple et innocente coïncidence. Le nouveau dirigeant de l'oiseau blanc était assez étrange, voir même bien différent de celui qu'il était lors de la première rencontre. En effet, point de thé, de sucreries ou encore de goguenarderies. L'atmosphère était sombre, étouffante et angoissante. Le fier maître du scalpel ne prit pas la parole, n'ayant rien de particulier à raconter. Muramasa préférait écouter, surtout lors de ce genre d’événement où moult participants se livraient à d'occultes plaidoyers.

« ... » -examinant à tour de rôle les participants de la réunion dans un silence de fer, et tout en particulier la princesse déchue qui avait dévoilé son visage en toute impunité-

Tout comme le Taishi le soulignait si bien, quelques interrogations subsistaient sur le maître de cérémonie, car la situation sortait des sentiers battus. Le Jinchuriki était un de ces nouveaux individus aux pouvoirs défrayant la chronique et placer ces hôtes de démons aux innombrables queues à des positions haut placées pouvait être inquiétant.



_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t9077-borukan-muramasa
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Mar 19 Jan 2021 - 18:37

Alors que j’étais en plein dans ma longue logorrhée destinée à galvaniser nos maigres effectifs actuels, deux bolides firent leur entrée dans notre petite salle de réunion à quelques longues secondes d’intervalle. De bolides, ils n’en avaient que le nom, car les deux pilotes étaient parmi ceux qui avaient le plus souffert de la défaite de Yonbi et de son emprisonnement à l’intérieur de l’hôte que j’étais devenu. Si Taishi semblait avoir pallié avec une certaine aisance au handicap qui les réunissait tous, Toji et Yugure eux, n’avaient malheureusement, et à mon grand regret, pas repris pleine possession de leurs moyens. Cela m’attristait d’une certaine manière, me sentant coupable de leur état, mais je ne le montrais guère, bien plus soucieux pour notre avenir à tous. Mais l’espoir était toujours là et j’avais cru comprendre qu’Aimi était largement affairée à rendre à nos mutilés leur autonomie d’antan. Je ne m’avancerais nullement à leur faire état de la situation en question, d’autant plus qu’en tant que concernés directs, ils en savaient potentiellement bien plus que moi, mais surtout, je ne voulais pas présager de réussite future qui ne verrait peut-être jamais le jour, même si, entre les mains de ma chère Aimi, je n’avais nuls doutes quant aux réussites qui seraient les siennes. En attendant, je poursuivais le fil de nos discussions, écoutant Meho avec attention, tout en avisant Taishi d’un sourire amical.

L’éclair vert n’était pas dupe, et il se doutait bien qu’avec cette demande de ma part, je m’attendais à ce que cette question soit posée. Il n’avait pas tort. Il avait même entièrement raison. Après ce qui m’était arrivé, de la colère qui m’avait habité pendant quelques semaines, certains comme Meho ou Masami ayant pu en être témoin, on pouvait légitimement se poser la question, encore plus quand un poste tel que celui que j’occupais aujourd’hui m’était confié.

Souriant, baissant les yeux quelques secondes, je relevais la tête, reprenant ma bonhomie naturelle.

« Avant de te répondre Taishi, j’aimerais souhaiter la bienvenue à Toji et Yugure qui malgré leur situation ont su répondre à mon invitation. Je vous souhaite à tous les deux un prompt rétablissement, et si certains ne le savent pas encore, Toji fait désormais partie de nos effectifs en tant que membre et Yugure, comme Iki est promu comme novice au sein de nos effectifs. À eux de faire désormais leurs preuves et prouver que la confiance qui a été placée en eux est justifiée. »

Laissant planer quelques secondes, je tournais ensuite vers le Nihito puis vers le Shimajima.

« Merci pour ces indications. J’étudierais la question en prenant soin de reprendre vos rapports respectifs afin de voir si cela peut être pertinent d’enquêter davantage sur ces informations. »

Posant les mains sur la table devant moi, je balayais la salle du regard avant de poser mes yeux sur le jonin qui avait posé LA question, CETTE question dont tout le monde attendait sûrement la réponse.

« Bien. Taishi. Tu as eu raison de poser cette question. Elle est totalement pertinente en l’état actuel des choses. Nous n’avons eu personne pour nous structurer jusqu’à aujourd’hui et maintenant qu’il y a quelqu’un, il est potentiellement possédé. C’est une remarque totalement légitime que vous pourriez vous poser et je le conçois. À votre place, je me la poserais. Pour autant, je ne compte pas me défiler et compte répondre en toute transparence. »

Me redressant, je tenais mes mains devant moi avant de poursuivre.

« Il est inutile de vous cacher que l’accueil, si on peut ainsi dire, de Yonbi ne fut pas chose aisée. Je ne saurais vous décrire avec précision le mélange de sentiments qui m’ont habité après mon réveil. Colère, tristesse, culpabilité et bien d’autre. Mais était-ce de son fait ou mon ressentiment personnel ? »

Levant ma main droite, je la faisais tourner de droite à gauche, de haut en bas.

« Certains ici, comme Meho, mais ce n’est pas le seul, ont été témoins de ce qui m’est arrivé et je l’invite à témoigner après s’il le souhaite. Mais aujourd’hui, je peux vous assurer que celui qui « contrôle » l’autre, pour reprendre tes termes Taishi, c’est bel et bien moi, Teruyo. »

D’un geste, je transformais cette main que je faisais gigoter doucement en une patte de singe dont les poils semblaient faits de feu et dont la peau avait la couleur et la chaleur du magma en fusion. La démonstration était voulue.

« Ceci, est un aperçu de ce qu’il m’a été possible de faire. Je ne sais pas jusqu’où je pourrais aller dans l’obtention des facultés de Yonbi, mais sachez qu’aujourd’hui, le démon se complet dans un silence des plus total. Toph me disait qu’il fallait dompter cette nouvelle force, je vous en fais part aujourd’hui, car je n’ai rien à vous cacher. Je ferais tout pour ce qu’il faut pour chacun d’entre vous, j’ai confiance en vous et je n’attends pas que vous me rendiez la pareille sans être honnête avec vous tous et vous montrer ce que le scellement du démon a changé en moi. C’est désormais chose faite. »

Ayant balayé la salle à plusieurs reprises pendant ma prose, je terminais mon tour de table en revenant sur Taishi.

« J’espère avoir répondu à tes craintes. As-tu d’autres questions ? D’autres personnes ont-elles des questions avant que l’on poursuive sur ce qui nous réunit aujourd’hui ? »

Spoiler:
 

_________________
Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Mer 20 Jan 2021 - 23:22



*Toji … Yugure …* Le cœur de Mého se serra lorsqu’il vit les deux visages qu’il connaissait bien, passer tour à tour la porte de leur grande réunion. La bataille avait-été rude et voilà que les stigmates du volcan se faisait encore plus violente dans le cœur du Manazuru. Les deux ninjas, installé dans leurs “systèmes de locomotion“ semblait faire bonne mine malgré un état si grave. Saluant chacun d’eux avec le respect qu’il leur devait Mého écouta l’intervention du jeune SHIMAJIMA acquiesçant silencieusement aux propos du jeune homme.

Lorsque l’éclair parla … les quelques mots qui sortirent de sa bouche suffirent à faire trembler la pièce. Mého tourna un regard surprit tandis que le reste de l’assemblé semblait attendre avec impatience la réponse du concernée. Au fond c’était logique … La moitié d’entre eux avait beaucoup perdu et leur curiosité était justifié. Que faire ? Que dire … Teruyo ne sembla pas se laisser décontenancer et opposa une image bien plus calme que ce que Mého aurait pu craindre.

Écoutant attentivement les propos du MIYAMOTO, Mého ne pouvait s’empêcher de revoir leur dernière rencontre. Le contrôle … Teruyo avait montré deux visages bien différents et Mého savait que ce dernier luttait tous les jours. La culpabilité, la colère, cette présence … Cette présence qui arrivait même à altérer l’apparence même du jonin sans pour autant effacer son essence. Teruyo pouvait contrôler et il contrôlerait. Il n’avait pas le choix, tout comme le village n’avait pas le choix.

Lorsque sa main se transforma, un frisson de stress traversa l’échine du NIHITO. Cette apparence, il la connaissait. Il savait que Teruyo était capable de garder le dessus et il était visiblement capable de se battre avec. Les yeux du ninja transperçaient la salle tandis qu’il continuait de montrer sa nouvelle maitrise. Était-ce judicieux de la montrer ainsi ? Devant toutes ses personnes pour qui le traumatisme était encore frais … Pour lui aussi le traumatisme était frais, peut-être même encore plus frais au fond. Il vivait avec le traumatisme … Matin ; Midi ; Soir.

Les questions dans l’esprit du chunin était nombreuse et alors que la longue prose du jinchuriki s’arrêtait il dut admettre qu’il n’était capable de répondre à aucune. Mého ne pouvait être sûr que le choix de son camarade était le bon et aux finales, il était trop tard pour en changer. S’il n’était pas entièrement d’accord avec le fait “jouer“ ainsi avec la transformation, sa confiance envers l’homme qui se tenait au bout de la table restait forte.

-J’ai vu la fameuse transformation de Teruyo … Il chercha ses mots avec soins. Je pense qu’il a déjà très bien expliqué la situation et je ne pourrai pas mieux parler que lui sur sa propre situation. Je vais donc simplement vous dire mon avis, je lui fais confiance ! Confiance pour rester lui-même ! Confiance pour guider le Manazuru ! Confiance pour protéger le village, comme nous le faisons tous !

S’ils avaient trouvé ses mots plutôt facilement, le chunin cachait difficilement le mal qu’il avait à s’exprimer aussi longtemps devant ses confrères. Résumer une mission était une chose, donner une opinion personnelle était une autre. Se rasseyant doucement sur son siège subitement bien plus inconfortable, il s’effaça attendant les réactions de ses autres camarades.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Jeu 21 Jan 2021 - 2:03
L’arrivée de deux autres amputés ne fit que serrer le cœur de Taishi, pour plusieurs raisons. La première étant que son avis, la plupart des blessés avaient perdus leurs jambes sous la simple égide de leur désir de protéger Iwa, une Iwa qui ne pouvait pas les protéger en retour. La seconde étant que Taishi n’avait pu les aider comme il s’était aidé lui-même, avec un certain égoïsme. Adapter les jambes d’argile à leur chakra était impossible à réaliser pour l’Hayai.

La réponse de Teruyo fut à la fois diplomatique mais également politique sur bien des angles. Le Miyamoto semblait avoir eu du temps pour réfléchir à sa réponse.

Taishi ne trouva rien à y répondre de particulier. Ils avançaient dans l’inconnu, sur des territoires inexplorés. C’était un peu l’égide du Manazuru. Mais dans ce contexte particulier, ça avait un tout autre ton de couleur : et le fond de réponse de Teruyo au final, importait peu. Pourquoi ? Taishi soupçonna que seul Muramasa saurait vraiment le savoir, dans cette pièce.

Les assurances de Teruyo étaient vaines. Il ne pouvait garantir que son état irait mieux, serait stable ou s’empirerait. Il ne pouvait promettre un contrôle imperméable sur le démon. Il n’y avait pas de précédents. Pas de preuves.

Teruyo ne pouvait prouver qu’il n’était pas un danger pour Iwa.

Mais c’était sans importance pour l’Hayai.

Ce qui était important, c’était qu’il puisse inspirer les gens sous ses ordres. Leur donner de l’espoir, du courage. Les motiver. Les faire avancer dans l’ombre du danger, même quand il pouvait le représenter lui-même. Et susciter de la confiance dans l’adversité.

En cela, Taishi sut de sa réponse que son instinct au sujet du Miyamoto était avéré. Et qu’il pouvait lui faire confiance dans sa capacité à mener cette unité.

Qu’à cela ne tienne… Ça ne changeait pas le danger intrinsèque qu’il pouvait potentiellement représenter pour Iwa. Et si ce danger dépassait ce qu’il pouvait amener au village ?

Taishi le tuerait. Ou mourrait en essayant.

L’Éclair Vert se rajusta sur sa chaise, son regard reflétant les flammes relâchées par le bras de Teruyo. Un étrange phénomène, presque impossible. Presque.

Avant qu’il ne puisse répondre, voilà que le NI-HI-TO proclamait son support pour le type. Ce Meho… Amusé, Taishi eut un sourire fin. Quand il se rassied, Taishi lui au final ne put que soupirer en s’esclaffant un peu, croisant au final les bras.


« Nous verrons, je pense. Merci de ta réponse, pour moi mais aussi les autres dans cette salle. Je n’ai rien à ajouter. »

_________________
I survived everything else. I'll survive you too, Invité.

Taishi's Theme II : Daedalus
Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Dim 24 Jan 2021 - 23:40

Terminant mon intervention emplie de conviction, je sentais le stress et l’appréhension qui m’habitaient tous deux au début de la réunion se dissiper peu à peu à mesure que je prenais la mesure du rôle qui m’incombait désormais et des paroles de mes compagnons d’infortune. Balayant des yeux la pièce, plusieurs regards étaient fixés sur moi. Si cela ne m’étonnait guère d’être scruté ainsi, parfois tel un monstre, d’autres préféraient détourner le regard. Finalement, quelle que soit la manière dont j’étais perçu, je n’en voulais à personne, moi-même ne sachant comment j’aurais réagi. Finalement, c’est Meho qui prit la suite de la conversation, lui ayant surement quelque peu forcé la main. Si certains pourraient voir là une manière de me dédouaner face à mes actes, il n’en était rien. Le but n’était pas de le prendre à partie, mais bel et bien de donner la parole à un témoin direct de ce qu’il avait vécu directement. Pour autant, malgré ses quelques mots rassurants, d’une certaine manière du moins, le jeune chunin semblait perturbé par la situation. Je notais cela dans un coin de mon esprit, me disant qu’il serait surement nécessaire d’en rediscuter avec lui.

« Merci Mého. » terminais-je d’une voix chaleureuse.

Finalement, alors que je m’attendais à bien plus de questionnements, c’était le silence qui prédominait désormais, laissant dans la pièce une ambiance lourde. Fort heureusement, Taishi mit un terme à ce temps de paroles, clôturant avec brio la phase interrogatoire que j’avais proposée. Souriant, je le saluais de la tête avant de m’asseoir à nouveau, bien petit sur ma chaise, mon simple mètre soixante ne m’aidant pas à asseoir ma hauteur.

« Bien. S’il n’y a pas d’autres questions, nous pouvons continuer. Sachez toutefois que je reste disponible, n’hésitez pas. »

Rapprochant mes différentes piles de papier, je commencer un léger tri avant de reprendre le fil de la discussion d’un ton sérieux, certains pourraient même penser professoral.

« Lors de notre dernière réunion, nous avions envisagé beaucoup de choses. Si nous avons pu accomplir certaines affaires depuis, d’autres se sont ajoutées à la liste. Premièrement, puisque la Coalition a été mise en place, il va être nécessaire d’assurer un relais efficace et des discussions importantes avec nos alliés suites aux évènements récents que chacun des pays a subi. Des échanges sont en cours au niveau des Kage pour qu’une nouvelle réunion soit organisée. »

Tournant légèrement la tête, mon regard se portait sur une personne en particulier.

« Taishi, lorsque la date de cette réunion sera fixée, j’aimerai qu’une personne de confiance et d’expérience puisse nous représenter. Tu es celui qui a le plus voyagé de nous tous et avec le plus de relations à travers le monde. Pour moi, tu es la personne la plus crédible et la plus adaptée pour cette mission. »

Retournant ma feuille, je poursuivais ma lecture et me tournais vers une autre personne.

« Malgré notre situation économique, qui je le rappelle est notre force notamment, il est important, voire nécessaire d’assurer de bonnes relations avec nos voisins proches. Il est donc important de rebâtir les liens que nous avions avec eux. Kaze en fait partie. Ils ont subi des ravages tout aussi important que chez nous, voire plus et même si l’important est de rebâtir notre village, proposons notre support au pays du Vent. Meho, te sens tu en mesure d’assurer cette tâche ? »

Continuant mon égrainage de feuilles, je poursuivais inlassablement.

« Toji. Compte tenu de ta condition, tu es surement le plus à même de rejoindre Hayashi pour les mêmes raisons qu’évoquées pour Kaze. J’ai bon espoir que tu puisses y trouver d’autres choses pour t’aider à titre plus personnel. »

Petit à petit je me rendais compte de la difficulté d’occuper un poste tel que le mien aujourd’hui. Je ne pouvais qu’admirer Toph pour l’abnégation dont elle avait fait preuve jusque-là en tant qu’intendante par le passé et que Kage aujourd’hui. Comment devais-je me positionner dans ce rôle que j’avais ? Devais-je imposer mes idées aux uns et aux autres, la hiérarchie devant faire son reste, ou agir tel que je pensais bien faire en exposant la situation et mes propositions pour que chacun ait son mot à dire sur les activités à mener pour que notre unité sorte du marasme dans laquelle elle était embourbée. J’aurais encore beaucoup de temps pour me poser ces questions, mais pour l’heure, l’important était de terminer cette réunion et laisser à chacun le temps de s’occuper de ses tâches. Pour cela, je regardais les deux dernières feuilles que j’avais sous les yeux.

« Bien, pour la suite, le village de Torii. Il a été récemment découvert lors d’une mission destinée à trouver une terre d’accueil pour nos civils. Si aujourd’hui ces derniers sont installés là-bas. Cela s’est fait au détriment des quelques locaux à qui nous n’avons malheureusement pas laissé le choix. J’aimerai que l’on aille les voir, s’assurer de la bonne relation avec nos citoyens et s’assurer qu’ils ne sont pas oubliés, qu’ils sont traités de la même manière que nos propres villageois. Yume, Yugure, cela vous permettra de faire une nouvelle fois vos preuves. »

Soufflant légèrement, la bouche qui commençait à s’assécher sans que je puisse étancher cette soif naissante, je terminais finalement ma longue intervention.

« Dernier point, encore et toujours Tetsu. Les choses n’ont pas progressé faut de disponibilités, mais cela reste un enjeu majeur pour Iwa. C’est un sujet que je vais suivre personnellement et dans lequel je suis déjà impliqué de longue date. Quant à tous ceux que je n’ai pas cités, je ne vous oublie pas, toutes ces missions nécessitent d’agir à plusieurs, je vous laisse vous organiser. Bien. Désormais je vous laisse à nouveau la parole. »

C’était là le moment de vérité, en quelque sorte, d’une certaine manière. Repoussant mes feuilles, j’attendais l’intervention de chacun des mentionnés, le stress qui avait commencé à me quitter refaisant surface petit à petit. Je sentais mes joues commencer à rougir, signe de ma gêne naissante. Fort heureusement, personne ici présent ne savait ce que cela représentait. Du moins, pour l’heure.


Spoiler:
 

_________________
Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Mer 27 Jan 2021 - 17:07
Le Renouveau du Manazuru
Manazuru Gang

Scheming in the darkness can not be called real subterfuge.
True strength is being able to mislead the eye under the light of day.
Fact and fiction are opposite sides of the same sheet of paper.
Who can see beneath the surface and glimpse my true nature ?





La réunion était l'occasion pour le Teruyo sauvage que d'asseoir sa position en tant que leader de la grue albinos, ce qu'il fait à travers un plaidoyer et une démonstration de ses nouveaux pouvoirs simiesques et pyrotechniques. Bien sûr, le manipulateur des arts obscurs expliquait à son auditoire qu'il était le maître et que le démon était le soumis, mais malgré ses paroles, un doute subsistait toujours sur la réalité des choses. Après tout, le Yuukan était sombre et emplit de terreurs, et il fallait toujours dormir que d'un seul et unique œil. Alors que le membre embrasé du Jonin s'agitait en prenant une forme qui rappelait le singe volcanique, les doutes de certains paraissaient s'évaporer, tandis que ceux des autres exultaient d'un tumulte silencieux. Un homme pouvait il vraiment contenir la puissance primordiale d'une être aussi pernicieux et vicieux qu'un goguenard orang-outan aussi rusé qu'un renard ? Mystère.

Néanmoins, le spectacle semblait contenter la majorité, dans une réponse aussi sibylline que nébuleuse. Le Meho était sans nul doute celui qui apportait une pierre essentielle à l'édifice, affirmant qu'il croyait dans le nouveau souverain du piaf d'albe aux plumes immaculées. Le Borukan ne savait pas vraiment quoi penser de tout ça, mais cela ne le dérangeait pas. Que l'avenir soit radieux ou en proie aux calamités, cela était inévitable et il fallait savoir s'adapter aux griffes d'un funeste destin.

Après la mise au point faite, le nouveau chef de la branche diplomatique abordait un sujet qui méritait la pierre angulaire de l'événement. En effet, moult missions étaient à l'ordre du jour, et le Teruyo sauvage semblait avoir déjà mûrement réfléchi à tous ces épineux problèmes en se référant aux membres du bras armé de la Roche scintillante. Le Muramasa n'avait rien à dire de particulier sur le déroulement de la discussion, qui était toute somme assez prévisible. Il se contentait d'écouter avec attention ce qui était dit, tout en réfléchissant sur l'envergure que prendrait ces chemins de traverses une fois tous parcourus.

« ... » -affichant une poker-face digne des plus grands amateurs de jeux d'argent-





_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t9077-borukan-muramasa
Nihito Meho
Nihito Meho

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Mer 27 Jan 2021 - 23:19
Si Mého avait craint la foudre, ce ne fut finalement qu’une simple brise qui traversa la réunion du Manazuru. Entouré par ce subtil mélange de visages perplexes pour une partie et apaisés pour l’autre, Teruyo semblait avoir momentanément répondu aux attentes de tout un chacun. Le silence perdura quelques instants et finalement le jonin reprit la parole visiblement prêt à enchainer sur une suite qui faisait maintenant pâle figure.

Le travail reprenait et le Manazuru était au cœur de bien des sujets. Affaibli par les évènements, Iwa se devait de maintenir son statut de femme forte aux yeux de ses consœurs. Le commerce, les relations, toutes ses choses étaient au centre des attributions de l’équipe et la dizaine de dossiers posés devant le jinchuriki faisait finalement écho au besoin du village cacher dans la roche.

Kaze …. Mého ne pouvait s’empêcher de repenser aux territoires hostiles qu’il avait traversé quelque mois plutôt. Le sable restait un hôte impitoyable et l’idée de lui faire à nouveau face avait quelque chose de dangereusement excitant. Sans s’en apercevoir, il avait instinctivement tourné la tête en direction du jeune Yugure. Ce dernier avait fait partie de l’aventure et le NIHITO était typiquement le genre d’homme à s’attacher à certaines habitudes. Malheureusement, Teruyo ne laissa pas le temps de rêver au jeune homme … Son jeune ami s’en allait vers d’autre terre en compagnie d’une certaine Yume que Mého eut du mal à identifier ce nouveau non. Iki Yume … cette femme au masque était visiblement un mystère et la curiosité du jeune homme pouvait se ressentir.

-Bon eh bien retour à Kaze pour moi ! Le temps de former une équipe et j’y retourne. J'ai peut-être déjà un contact qui pourra me donner une première idée …

Se rasseyant après sa courte dernière intervention, ce fut l’esprit occupé qu’il se retrouva sa place. Il réalisait que Kaze était aussi la terre d’origine d’un vieil ami et que quitte à s’y rendre …

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Dim 31 Jan 2021 - 20:07

Finalement, s’il y avait bien une chose à laquelle je me serais attendu, c’était davantage de réactions dans cette réunion. En fait, je m’attendais à bien plus d’interaction avec mes pairs de cette unité spéciale. Je me serais même attendu à une quelconque opposition de la part de certaines personnes qui n’auraient pas nécessairement vu d’un bon œil mon accession à ce poste, tant à cause de me comportement pacifiste qui déplaisait à certains que par la menace que je représentais désormais pour le village. Il était vrai que posséder en moi ce démon pourrait être problématique en tant que représentant officiel de la diplomatie, mais si Taishi avait eu raison de demander qui contrôlait qui, peut importe ma réponse au final, personne n’était certain de rien. Pour autant, moi, après tant de tentatives à chercher à discuter avec mon compagnon silencieux, je m’étais résous à attendre sa manifestation quand il la jugerait nécessaire. En attendant, le seul repère de stabilité mentale que j’avais dans de telles circonstances étaient malheureusement notre ennemi. Quoi qu’il ait fait, il fallait tout de même avouer qu’il n’avait pas changé en termes d’actions et d’objectifs et ce, malgré sa position d’hôte de Gobi. Il était donc légitime de penser que ces démons à queues n’avaient qu’un faible impact, voire pas du tout.

L’autre point sur lequel j’attendais plus de remarques étaient ce rapport des tâches que nous avions à réaliser. Beaucoup de choses à faire, peut de temps, peut de moyens et beaucoup de monde à mettre à contribution. Si Meho semblait motivé dans sa tâche, le reste des personnes attablées semblaient bien moins loquaces que le chunin en question. Était-ce là la normalité dans le Manazuru, accepter en silence, ne pas discuter les ordres et agir comme il l’était demandé sans poser de questions ? Ce n’était absolument pas ce que je désirais. Le Manazuru d’aujourd’hui devait se reconstruire et cela ne pourrait être le cas sans l’aide de ses membres. Tout chef que j’étais, seul, je n’étais pas plus efficace que n’importe qui. J’attendais le soutien de chacun ici présent et j’espérais que chacun saurait me le rendre. En attendant, faute d’autres interventions, autant ne pas retenir autant de shinobis forts occupés à reconstruire notre cité.

« Bien, puisque a priori personne n’a plus de questions, restons en-là. Chacun sait ce qu’il a à faire. Pour ceux que je n’ai pas cités, vous pouvez vous rapprocher des autres ou aller voir le bureau de répartition des affectations, les tâches ne manquent pas. Et si jamais certains désirent s’entretenir avec moi en privé, ma porte est toujours ouverte. »

Ramassant ma paperasse, je restais cependant assis, attendant finalement que chacun quitte les lieux, partant en dernier à moins que quelqu’un ne décide d’une discussion plus discrète avec moi.

Spoiler:
 

_________________
Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru Empty
Sam 6 Fév 2021 - 20:15
« La coalition… »

Taishi avait bien failli oublier toute cette partie du puzzle. L’alliance entre les villages était certainement passée en second plan après les évènements du cataclysme, du moins pour l’Hayai. Mais Teruyo avait certainement raison. Une rencontre serait de mise au plus tôt, même si Taishi n’était pas au sommet de sa forme.

Il hésita à prendre la parole mais décida de ne pas le faire, du moins pas sur le sujet qui avait fait un peu de chemin dans l’arrière de son crâne. Le Manazuru regorgeait de membres désormais, et plusieurs étaient des plus prometteurs. La présence de Taishi dans l’unité était-elle toujours nécessaire ? Il avait peut-être un peu plus d’expérience que les autres, mais ce n’est pas en prenant la scène qu’ils combleraient cet écart. Mais l’Éclair Vert pouvait difficilement refuser, et ce même s’il envisageait une transition. Au final, il hocha la tête.

« Si ça te va, Teruyo, je vais concentrer mes efforts sur cette tâche dans ce cas, et laisser aux autres nos autres quêtes en cours. J’aimerais également avoir avec moi un autre membre du Manazuru lorsque la réunion aura lieu. Si quelque chose m’arrivait, quelqu’un d’autre devra pouvoir reprendre le flambeau rapidement. Peut-être la genin Iki ? »

Petit sourire de sa part, mais il n’était pas forcément sérieux. Qui, ça restait à réfléchir. L’Hayai était sans cesse surpris de la confiance que lui accordait les responsables d’Iwa, que ce soit Toph, Teruyo ou encore Aimi. Mais au final il n’était qu’un simple Jônin, pour des raisons évidentes.

Maintenir leurs liens diplomatiques était primordial et Teruyo semblait l’avoir compris. Force à lui de rendre utile tout le monde, même ceux qui étaient toujours blessés. Mais l’Hayai songea que le Miyamoto allait devoir apprendre le poids qu’était le rôle de meneur. Le silence autour de la table n’avait rien d’étonnant. À la base, les gens ici étaient là pour accomplir leurs tâches, pas nécessairement de les concevoir ou de les discuter. L’effort de communication de Teruyo était honorable, mais ne porterait pas toujours fruit.

L’Hayai se releva.

« Eh bien, je pense que nous sommes fixés sur nos prochains objectifs. Je serai en contact. Mesdames et messieurs. »

Pas longtemps plus tard, il était parti, avec plus de questions que de réponses sur ses prochaines actions à entreprendre. La vie l’empêchait sans cesse de se rapprocher de cette retraite dorée…

La vie, ou Iwa ?

_________________
I survived everything else. I'll survive you too, Invité.

Taishi's Theme II : Daedalus
Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Le renouveau du Manazuru - PV Membres du manazuru

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: