Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[MB] L'ironie de Yori

Kogami Akira
Kogami AkiraEn ligne

[MB] L'ironie de Yori Empty
Mer 13 Jan 2021 - 11:45
L'ironie de YoriLes cartes retrouvées par Kamui et Akira dans leur dernière mission en date ont été analysées par l'Unité de Recherche, qui arrive à localiser les emplacements ciblés. Dans la recherche du dénommé Yori, qui serait la tête pensante derrière les quelques attentats qui visaient à ébranler l'Empire dernièrement, le lieutenant et le soldat les plus impliqués dans l'affaire sont envoyés pour investiguer les lieux.

Vous rendre aux emplacements cibles
Enquêter sur l'organisation
Appréhender Yori et ses possibles associés
Facultatif : Comprendre ses motivations





Chuugi 忠義


La fin du voyage semblait poindre à l’horizon pour l’éternel duo. Cet enchaînement de missions visant à endiguer la menace terroriste qui mettait le pays en danger prenait fin. Mais cette fois-ci, c’était à eux de venir à la rencontre de leurs ennemis. Sur leur propre terrain, nul doute que les déserteurs ne se douteraient de rien. Ces derniers couvraient bien leurs traces, mais pas assez pour l’unité de recherche.

“ Premier voyage à Ame ? “

Dit-il en franchissant la frontière, laissant Murashigure ou plutôt ce qu’il en restait poindre au loin. Un violent affrontement n’avait laissé que ruines et désolation derrière, sans que personne ne prenne l’initiative de rebâtir la cité. Après tout, qui voudrait s’y prendre pour une ville rongée par la criminalité ? Peut-être était-ce mieux ainsi. Le pays de la pluie était déjà ainsi lors de son premier passage des années auparavant, et le resterait probablement pour longtemps encore.

“ … “

L’espace d’un instant, il se remémora son passage sur les lieux en compagnie de Nobume. Une fille pour qui il s’était pris d’affection qu’il avait suivie dans des affaires douteuses sans vraiment avoir eu le choix. Le duo s’était ensuite fait trahir par leurs employeurs et avait dû se séparer… pour ne plus jamais se revoir. Quelque part, le lieutenant se demandait si cette fille était toujours en vie.

“ Il pleut tout le temps dans ce pays. “

Diluvienne, elle tombait du ciel sans discontinuer à tel point que les terres s’en retrouvaient infertiles, noyées dans une terre humide étouffant chaque germe tentant en vain de s’élever. S’il avait toujours apprécié les averses et leur mélancolie, le Kogami se rendait bien compte du calvaire qu’elles étaient pour le pays noyé dans le gris. Peut-être était-ce la l’une des raisons de cette criminalité persistante.

Quoi qu’il en fut, le duo continua sa route en direction de la capitale qui se faisait de plus en plus nette à chaque pas. Traversant les rizières désertes et les brouillards permanents, il n’était pas question de baisser sa vigilance au risque de se perdre. Si la capitale leur servait de point de repère, celle-ci menaçait de disparaître de leur vue à tout instant.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MB] L'ironie de Yori Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MB] L'ironie de Yori Empty
Lun 18 Jan 2021 - 21:08



Le pays monochrome, Kamui le connaissait plutôt bien. C'était en ces contrées désolées qu'il avait plongé de tout son être dans l'arcane défendue de la nécromancie. L'endroit, s'il jouissait déjà d'une triste réputation, était pour lui une sorte de berceau aux remembrances contradictoires. Tantôt amères, tantôt inspirantes, les résurgences de sa lointaine mémoire qu'Ame suscitait le plongèrent dans un mutisme quasi-catégorique durant tout le voyage, ne répondant aux questions du Kogami que par sa gestuelle.

Non, il ce n'était pas la première fois que ses bottes s'enfonçaient dans la terre vaseuse et noyée par la Pluie. Ce ne serait probablement pas la dernière non plus ; Ame était une terre idéalement située, et où les lois se pliaient aux convenances de ceux qui savaient s'y prendre. Pour un opportuniste pragmatique tel que le Damahara, cet endroit était un véritable bac à sable.

Ce n'est que lorsqu'il s'approcha réellement de l'ombre des hautes bâtisses érodées de Murashigure que Kamui sembla quitter ses songes. Plusieurs dizaines de mètres au-devant s'étendait l'une des artères principales qui plongeait dans le coeur de la Pluie, ceinturée de hauts murs à moitié effondrés. D'un signe discret, le natif des plaines observa les forces en présence, à la recherche des signatures chakratiques des gardiens de la porte. Sans surprise, il en ressentit une poignée ; l'endroit n'était pas laissé sans défenses, en dépit de son état manifestement décrépi.

« Je n'ai pas besoin de te décrire de quel genre de profils se compose la garnison de Murashigure. »

C'était limpide. Le plus puissant dictant la loi, ses hommes de main n'étaient certainement pas du même acabit que les soldats des daimyôs ou de l'empereur. La discipline et la droiture ne les pétrissait point, et leurs langues seraient certainement bien pendues.

Ils étaient donc aussi gênants et dangereux qu'utiles aux deux envoyés de l'Empire. Peut-être que l'un d'entre eux saurait les renseigner ; en terme d'informateurs, les gardes de la capitale seraient probablement du premier ordre.

« Ces types pourraient bien nous servir. Ils savent qui entre, qui sort, qui laisser passer sans histoires et qui arnaquer avec une lourde taxe de passage. Peut-être pourrions nous en attirer un, ou en suivre un ; mais je préconise quand-même d'éviter la grande porte, pour des raisons évidentes. »

Après tout, ils ne gagneraient rien à annoncer leur venue. Ce n'était pas comme si cette opération se faisait de concert avec la tête du Pays - ils étaient venus en ces lieux pour régler les comptes du Feu, sans aucun accord préalable. Mentir sur leur identité serait une option, mais la rumeur d'un duo armé venant de l'Est aurait tôt fait de remonter aux hautes sphères amejines.

Lancés à l'assaut, de leur propre initiative, les hijins avaient pour la première fois l'avantage de la surprise sur ceux qui n'avaient cessé de menacer la stabilité de leur gouvernement. Conserver cet avantage était primordial pour Kamui ; mais la décision revenait, au final, à Akira.

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »




Dernière édition par Damahara Kamui le Mar 2 Fév 2021 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami AkiraEn ligne

[MB] L'ironie de Yori Empty
Mar 19 Jan 2021 - 4:39


Kijou 気丈


Akira connaissait le profil. De toute manière, tout le monde se ressemblait à Ame. Les gardes n’étaient bons qu’à être corrompus et même les civils étaient pour la plupart des malfrats si avides qu’une poignée de ryos pourrait acheter leurs familles. Un portrait désolant mais ô combien idéal pour la réussite de leur mission qui serait grandement facilité par la coopération des personnes sur place.

“ Je suis d’accord. Nous pourrions sûrement nous introduire aisément dans cette ville en ruines sans passer par la grande porte mais je suis d’avis d’interroger un garde. Ne bouge pas je m’en occupe. “

Dissimulés depuis de larges rochers, sans doute vestiges des bâtiments ravagés par la bataille, Akira créa un clone basique. S’il aurait pu se métamorphoser lui-même… Un simple soucis d'éthique l’en empêchait. Car, d’un mûdra, le Kogami fit adopter à son clone l’apparence d’une jeune femme voluptueuse et douce, femme qu’il connaissait depuis des années maintenant bien qu’il n’en ait jamais fait mention à qui que ce soit.

“ Même pas besoin de ryos avec des badauds. “

Le clone s’approcha ainsi des gardes présents dans les parages, jouant simplement de ses atouts pour convaincre ces derniers de cracher le morceau. Un plan relativement osé et inattendu de la part du Kogami, qui préférait pour une fois tenter quelque chose de nouveau… et de moins suspect. Autant éviter d’être vus à discuter avec les gardes.

“ Messieurs ? Pardonnez moi, auriez-vous vus Yori ? Ce grand nigaud a dû oublier notre rendez-vous… “

Rougissant, le premier garde à sa portée se frotta la nuque. Quel salaud ce Yori, une si belle femme…

“ Yori ? Houlaa… il traîne pas beaucoup par ici. On sait même pas trop à quoi il ressemble vu qu’il envoie toujours ses hommes à sa place. Vous voulez qu’on fasse prévenir de votre présence ? “

“ Oh non surtout pas ! Ça le dérangerai… menez moi plutôt à quelqu’un pouvant me renseigner. “

En parlant du loup, un homme justement plus haut gradé que les autres s’approcha de la scène, curieux. Masqué et couvert d’une cape, difficile de distinguer quoi que ce soit chez lui.

“ Un problème madame ? “

“ Je cherche Yori ! “

“ Ah, encore une de ces catins qu’il aime faire passer. Vous êtes seule ? “

Akira haussa les sourcils. S’il avait sû, décidément… peut-être aurait-il agi différemment. Ne restait plus qu’à suivre son clone qui suivrait lui-même quelqu’un. Pas question de foirer le plan. Un plan qui s’annonçait de plus en plus compliqué.

“ Oui, je suis spéciale moi. “

“ Bon allez, venez. “

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MB] L'ironie de Yori Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

[MB] L'ironie de Yori Empty
Mar 2 Fév 2021 - 22:25



Ainsi, Yori était friand des plaisirs charnels et des dames de petite vertu. Si même un pauvre garde est au courant, pensa Kamui, il doit s'agir d'un sacré spécimen. Répugnant. Dire qu'il était déjà révulsé à l'idée de rencontrer le personnage était peu dire ; s'il n'avait rien contre les travailleuses qui monnayaient leur corps ni leurs clients en temps normal, il savait très bien comment se passaient les choses à Ame.

S'il pouvait bien tirer un bénéfice de son historique plutôt fourni, c'était bien l'expérience des milieux les plus cruels et sales du Yuukan. Son regard intense, braqué sur la scène qui se déroulait aux portes de l'épave qu'était Murashigure, laissait aisément deviner le ressentiment qui remontait en son for intérieur. En cherchant à s'attaquer à l'Empire, et donc à Hi, Yori s'était offert une place de choix au sein des priorités de Kamui.

Celui-ci n'aurait jamais le droit au repos éternel, qu'importe les moyens qu'il serait obligé de mettre en oeuvre pour le faire sien.

« Suivons-les en masquant nos signatures chakratiques. Que penserais-tu de capturer ce type que ton clone suit, d'ailleurs ? Il suffirait d'attendre qu'il s'isole. Cela nous permettrait de contrôler la façon dont nous voulons approcher de Yori - les laisser s'y rendre, c'est peut-être risquer que ce type se rende compte de la supercherie en ne reconnaissant pas cette... jeune femme. Enfin, pour l'heure, on ne devrait pas les laisser s'éloigner. »

Sans attendre, Kamui fit volte-face et joignit vivement ses mains. Sa peau se fit hermétique aux émanations de son chakra, l'empêchant ainsi de quitter son corps et de dévoiler sa position aux sensoriels qui pourraient se tenir au sein des rangs de la garde des lieux. Camouflé sur ce plan là, il bondit en contournant le bâtiment en lambeaux qui leur servait de cachette pour gagner la muraille meurtrie qui enserrait la capitale de la pluie. En couvrant ses semelles de chakra, il manoeuvra sur le mur humide avec aisance et prestesse, avant de s'engouffrer dans l'énorme faille qu'il avait aperçue plus tôt en approchant de la ville.

En se faufilant, dos collé aux murs, il traversa la périphérie de Murashigure sans s'offrir aux yeux des sentinelles. S'il y avait un pays qu'il pouvait se targuer de connaître presque autant que sa terre natale, c'était bien Ame: pour un ex-assassin, cet endroit était une sorte de terre sainte de pèlerinage. Certes, il ne s'y était jamais rendu de gaieté de coeur - mais bien souvent, ses contrats l'y avaient mené d'une façon ou d'une autre. Tous les chemins mènent à Ame, comme l'auraient très bien dit les associés de son paternel, avec une justesse qu'il avait toujours eu du mal à leur reconnaître.

Il ne lui fallut qu'une poignée de secondes pour gagner l'artère principale qu'ils avaient aperçue depuis les portes de Murashigure, en l'abordant par l'une des ruelles qui s'y jetaient. Sans surprise, il y vit l'homme de main et le clone métamorphosé d'Akira, cheminant au milieu d'une foule bien morne et munie de parapluies. Une véritable cohorte de champignons au chapeau humide, qui s'agitait dans le coeur de la pourriture mondiale - une image qui arracha un rictus au Damahara.

Redressant bien son col et sa capuche, il se jeta dans la foule sans l'ombre d'une hésitation. S'il y avait bien une cité où il pouvait se permettre de se fondre dans la masse, c'était bien dans celle-ci. Nul endroit n'était plus riche en profils loufoques qu'Ame, ainsi on ne l'y remarquerait même pas. Au contraire, il aurait eu l'air d'autant plus suspect en longeant les murs ou en se balançant d'immeuble en immeuble.

Ses mains se murent sous sa cape, et ses doigts s'entremêlèrent pour exalter son chakra. Encore une fois, il compta sur sa double vue pour ressentir le chakra du clone d'Akira, et ainsi pouvoir le suivre sans avoir à trop s'approcher, sans risquer de le perdre de vue. Il procéderait simplement ainsi, sans jamais intervenir; il avait fait part de son idée au lieutenant, et c'était à lui de décider ce qu'il en ferait. En tant qu'habitué du coin, le natif des plaines du Nord faisait confiance à son propre talent d'improvisation, sur le qui-vive. Maintenant qu'il tenait l'épée, et plus le bouclier, il était parfaitement dans son élément.


Technique utilisée:
 

_________________
THÈME VOIX
« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami AkiraEn ligne

[MB] L'ironie de Yori Empty
Mer 3 Fév 2021 - 1:47


Kijou 気丈


Pour ainsi dire, Akira n’avait pas prévu que les choses évolueraient ainsi. La situation étant un peu trop dérangeante à son goût, d’autant plus que son clone avait pris l’apparence d’un amour passé, il fut logique pour lui d’acquiescer au plan du Damahara. De toute manière, il s’agissait de la solution la moins risquée mais aussi la plus pratique.

“ Je me vois mal aller plus loin de toute manière. Attendons qu’il passe par un endroit moins fréquenté pour frapper. “

Ainsi, suivant son camarade, le lieutenant dissimula son chakra pour le rendre parfaitement hermétique avant de s’introduire dans la cité de manière bien plus aisée. En effet, il ne lui fallut que de s’approcher d’un pan du mur à l’abri des regards et d’en traverser la constitution de par son affinité doton, permettant ainsi au Kogami de devenir un véritable passe murailles.

Rejoignant le soldat un peu plus loin avant de s’engager dans l’artère empruntée par son clone, le shinobi avançait en regardant droit devant. Contrairement à la plupart des passants, lesquels étaient pourtant habitués à ce temps humide, Akira ne s’était pas prémuni d’une quelconque protection, l’eau ne le dérangeant pas outre mesure. Au contraire, celle-ci rafraichissait son corps et permettait plénitude à son esprit embrumé si bien que ce paysage d’apparence morne et lugubre lui apparaissait de manière totalement inverse.

“ … “

Quelques mètres plus loin, la ou les passants se firent plus rares, le garde pris en filature bifurqua sur la droite. Voyant en cette courte fenêtre une opportunité d’agir, le clone bouscula instantanément le malfrat qui disparut du croisement pour se retrouver dans l’étroit passage d’une ruelle, puis lui envoya un éclair raiton suffisamment puissant pour le paralyser momentanément.

“ Nous le tenons. “

Accélérant le pas, le lieutenant s’engouffra à son tour dans l’étroite ruelle située derrière cet angle de rue pour finalement se jeter dans l’arrière cour d’un bâtiment apparemment déserté. Ainsi, tirant leur prise par le col, Akira le ramena au sein de ladite cour après s’être assuré que personne ne viendrait les déranger à l’aide d’une classique détection. Ne restait plus qu’à attendre quelques instants que leur poule aux oeufs d’or puisse retrouver sa liberté de mouvements et la parole. Difficile de parler en ayant la mâchoire si crispée que ses dents pourraient s’en retrouver brisées.

“ Tu mènes l’interrogatoire ? “

Demanda t-il à son camarade après s’être accroupi au niveau de l’individu.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MB] L'ironie de Yori Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Kogami Akira
Kogami AkiraEn ligne

[MB] L'ironie de Yori Empty
Ven 2 Avr 2021 - 14:37


Kijou 気丈


Pour l’interroger, Kamui l’interrogea. Crachant le morceau au bout de quelques secondes à peine sous les sévices du Damahara, leur victime dévoila l’emplacement de Yori et ses associés.

“ Vous nous avez peut-être affaiblis en tuant tous ceux qu’on avait envoyé… mais vous n’imaginez pas ou vous allez mettre les pieds. Vous feriez mieux d’abandonner tant que vou… “

Frappant l’individu d’un coup de garde, le Kogami se redressa, prêt à affronter n’importe quelle menace pour tenir son pays et ses concitoyens à l’abri. Cette mission serait sans doute la plus sanglante et terrible de toutes. Car le duo le plus impitoyable de l’empire était sur les traces d’une proie dont il avait faim…

Marchant d’un pas décidé dans la ville au travers de ses passages les plus discrets, accompagnés de l’homme assommé comme assurance de ne pas tomber sur un os, le duo parvint finalement à rejoindre l’endroit qu’il leur avait indiqué. Une vieille bibliothèque délabrée, probablement détruite lors des affrontements, dont le peu d’ouvrages épargnés des flammes avaient été volés depuis bien longtemps.

Enjambant les décombres pour se faufiler à l’intérieur, le lieutenant approcha de la réserve et, cherchant la planche indiquée par leur prisonnier, trouva finalement la poignée d’une trappe permettant d’accéder à un escalier plongeant dans la pénombre une fois ouverte. Échangeant un regard solennel, le duo s’y engouffra sans attendre et à couteaux tirés, déterminés à mettre fin à une mascarade qui durait depuis bien trop longtemps.

“ … “

Plongeant donc en enfer, le Damahara referma la trappe derrière eux, plongeant ainsi le duo dans une pénombre totale et étouffante, l’atmosphère chargée de suie et de poussière n’aidant pas à s’y accommoder. Heureusement, les capacités sensorielles partagées par les deux amis leur permirent de trouver leur chemin sans se heurter aux murs, terminant leur court périple au sein d’une sorte d'amphithéâtre aménagé, sûrement destiné à des réunions secrètes bien avant même l’existence de ce groupe terroriste. Groupe dont il ne restait manifestement plus grand monde puisque quelques mètres plus loin se tenait un trio ayant immédiatement remarqué leur présence.

“ Les rats nous ont trouvé. “

Avertit une femme, la seule du groupe.

“ Et, affamés par le dernier morceau de fromage, comptent bien en finir. “

Renchérit un homme au visage fourbe, dont le seul sourire traduisait une haine non dissimulée.

“ Voici Shiva et Noroi. Je suis Yori, mais je suppose que vous me connaissez déjà. “

S’adressant à eux en prenant place au centre du trio, l’homme d’apparence jeune et assurée, peut-être un peu trop extravagante pour le leader d’une secte terroriste, leva les bras vers eux depuis le fond de l'amphithéâtre en contrebas.

“ Persuadés d’être du bon côté de la foi, ils toisèrent de leurs regards teintés de méprise ceux qui eurent daigné contredire leur règne, de toute leur hauteur. Sachant sans doute comment terminerait cette macabre entrevue entre la foudre et le feu, ils se préparaient à bondir… sans se douter un instant qu’eux non plus, n’avaient désormais plus rien à perdre. “

Annonça Yori avec grandiloquence, décrivant la scène comme s’il s’agissait d’une pièce de théâtre.

“ Les morts provoquées… vous pensez que ce n’est qu’un jeu ? Une mise en scène ? “

S’irrita Akira, posant une main vengeresse sur la poignée de son katana, prêt à dégainer.

“ Nullement, cher ennemi. Je décrivais simplement une situation dont nul n’a sans doute conscience hors d’ici, ironisant sur la fin sans doute proche qui attend l’un de nos groupes. Soyez sûrs que nous ne chanterons pas vous louanges. J’ose espérer qu’il en sera de même pour vous… “

“ … “

Incrédules et, espérant apprendre un peu plus des motivations toutefois simplistes du trio, le duo resta silencieux un moment avant qu’Akira ne daigne prendre la parole.

“ Pourquoi ces actions ? J’aime sans doute autant Kumo que vous appréciez l’empire, mais je ne me serai jamais permis d’attaquer des civils. “

“ Allons. Vous, peut-être. Mais les dommages collatéraux sont aussi nécessaires que systématiques. Le massacre de Yugure, la prise de Kumo… même dans les conflits externes à nos deux nations, la mort d’innocents est inévitable. Et, dans mon cas, la fin justifie les moyens. “

“ Rien d’autre qu’une banale histoire de haine et de vengeance donc. “

“ Rien d’autre. Nul besoin d’évoquer ce que nous avons perdu aux mains de votre empire délétère, vos coeurs en resteront inchangés. Exprimons nous plutôt de la meilleure manière qui soit: par le sang… par le combat ! “

Tirant sa lame, le Kogami s’avança vers le trio dont les deux acolytes commençaient déjà à mener l’assaut.

“ Je ne comprends que trop bien ce que vous ressentez… c’est pourquoi je n’aurais aucune pitié. “

Un tintement et le combat commença.

[MB] L'ironie de Yori Shiva10[MB] L'ironie de Yori Yori10[MB] L'ironie de Yori Noroi10
Shiva Yori Noroi

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MB] L'ironie de Yori Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.


Dernière édition par Kogami Akira le Ven 2 Avr 2021 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Kogami Akira
Kogami AkiraEn ligne

[MB] L'ironie de Yori Empty
Ven 2 Avr 2021 - 15:37


Kijou 気丈


Premier et étrange détail: Yori restait en retrait. Toute cette verve pour observer le combat à distance ? Sacré lâche. Et sacrée détermination pour ses deux subordonnés, lesquels n’eurent pas hésité à se jeter dans la bataille malgré l’inaction de leur chef. L’adversaire d’Akira fut la femme qui, brandissant un sai, projeta un caillot de sang depuis ses poignets entaillés, perforant le lobe d’oreille du Kogami. Quelle rapidité…

“ Qu’est-ce qui peut bien te motiver à ce point alors même que ton chef reste en retrait ? “

Dit-il, opposant sa lame à son adversaire, crachant un souffle de cendres brûlantes à son visage masqué pour la déstabiliser. Les yeux irrités, elle recula, permettant ainsi au Kogami de lui trancher profondément la hanche droite, fendant l’air tant que la chair dans un mouvement bien connu des samouraïs.

“ Contrairement à vous… la force ne fait pas tout, pour un chef. “

Dit-elle, critiquant les traditions impériales en coagulant rapidement sa blessure, maintenant l’afflux de sang et refermant efficacement la plaie. Le genre d'adversaires compliqués à combattre avec une lame.

“ Un dirigeant fort, c’est l’assurance qu’il sera capable de défendre son poste en cas de problèmes. “

Continuant la mêlée, il incanta un dragon raiton stoppé par un mur d’eau craché par la jeune femme, descendant légèrement son masque et répliquant par une mare de sang versée aux pieds du Kogami pour tenter de le faire glisser. Si elle y parvint momentanément, destabilisant le valeureux et permettant ainsi de l’écraser au sol dans un puissant jet d’eau à haute pression, le lieutenant parvint finalement à trancher l’eau et le chakra à l’aide de son katana, dissipant les flots qui se mélangèrent au sang coulant le long des marches pour atteindre les pieds de Yori.

“ Un bon dirigeant n’a pas à craindre de son peuple qu’il se soulève. “

Rétorqua t-elle, essuyant la réplique du Kogami au corps endolori alors qu’il surélevait un pieux de roche du sol sur lequel il vint prendre appui après avoir raté sa cible, retombant lourdement sur la jeune femme, l’arme en mains, tranchant son torse de l’épaule à la hanche en passant pile entre la poitrine.

“ Mais il aura toujours à craindre de ses ennemis. “

Elle esquissa un sourire depuis son visage couvert, vaporisant une brume sanguine et pourpre, lui permettant de se soigner rapidement de la blessure infligée alors qu’Akira s’élançait à l’aveugle en sa direction.

“ Sur ce point tu as raison. Rien ne vaut une tête tranchée pour en finir avec ses adversaires, qu’importe les moyens utilisés. “

Sur ces mots, et sans qu’il s’y attende, son partenaire qu’il pensait combattre Kamui surgit soudainement de la brume sanguine, abattant sa lame directement dans l’abdomen d’Akira qui ne parvint pas à esquiver suffisamment pour en ressortir indemne.

“ Fourbe… et lâche. “

“ N’est-ce pas avec des moyens similaires que vous ayez pu soumettre Kumo en une seule nuit ? “

Se mêlant à son tour au combat, Kamui ayant été retardé par un assaut de son adversaire, il se jeta cette fois-ci sur la femme, échangeant ainsi d’adversaire avec le lieutenant.

“ Attention, elle manipule le sang et le suiton. “

Dit-il comme avertissement à Kamui avant de reporter son attention vers l’homme au visage malicieux.

“ Que vous n’ayez pas su être là pour défendre votre village ne me regarde pas. Ce soir, nous avons l’un comme l’autre l’occasion de tout donner… alors donnons tout. “

Engageant à nouveau l’affrontement, le Kogami, gêné par sa blessure, matérialisa une large brume de cendres opaques et corrosives, dont se protégea l’adversaire à l’aide d’un dôme futon tournant en continu le temps que la brume ne se dissipe. Puis, s’extirpant finalement de sa création, l’adversaire en meilleur état chercha le contact en s’élançant sabre en mains à l’encontre d’Akira, qu’il tenta systématiquement d’attaquer du côté droit, celui de sa blessure et par conséquent le moins stable.

“ … “

Bloquant son coup au dernier moment à l’aide d’un Wakizashi, le samouraï tenta une tranche de l’autre côté mais fut stoppé net dans sa tentative par une paire de tentacules venant enlacer son bras et remonter jusque son épaule, forçant si fort que son bras menaçait de casser à tout moment.

“ Un homme bête… “

D’un mûdra, plusieurs pieux rocheux naquirent de son épiderme pour transpercer de part en parts les tentacules enlaçant sa peau, forçant le Yasei à se dégager rapidement pour ne pas finir criblé de toutes parts.

“ Oooargh… merde… “

Sanguinolent, le poulpe cracha une marée d’encre aveuglant le valeureux, qui fut forcé de se recouvrir d’une solide armure afin de prévoir toute attaque imprévisible. A moins d’avoir un facteur de guérison, son adversaire avait de toute manière déjà perdu. Et il en était de même pour la femme, qu’il vit être mise en difficulté par son camarade plus loin, encaissant un éclair raiton conduit par le fer contenu dans le sang.

“ Cette technique m’a été apprise par Uzumaki Gozen. Tu n’aurais pas aimé le rencontrer. “

Dit-il, mentionnant la manière dont il s’était dégagé de son emprise alors que son corps s’illuminait d’éclairs bleus. Doublant sa vitesse, le samouraï fondit tel un prédateur sur sa proie esseulée, submergeant ce dernier d’une série d’enchainements fatals, transperçant son corps de toutes parts, mais évitant finalement les organes vitaux dans un dernier éclair de lucidité.

“ … “

Vaincu et couvert de sang, le poulpe s’échoua peu après la femme de sang.

“ Ha… vainqueurs, ils s’avancèrent alors vers leur ennemi sans défense, prêts à terminer ce qu’ils avaient commencé. “

Commenta Yori devant un Akira à la mine sombre, avançant vers le terroriste pour le plaquer au sol, plaçant sa lame contre la gorge de l’auteur de toute cette mascarade n’ayant que trop duré depuis toutes ces semaines.

“ Je vais en finir une bonne fois pour toutes… avec tout ça… “

“ Tue moi… fais de moi un martyr pour ma cause, et alimente la machine de mort qu’est votre empire barbare. “

Pris d’un long silence, le Kogami resta immobile sur Yori. Cet homme n’était pas un shinobi. Un simple homme ayant usé de charisme et contacts pour mener une vengeance vaine et dépassée lorsque le monde entier s’était ligué contre l’homme au chapeau. En somme, un idiot aveuglé par la haine. Tout comme l’était parfois Akira.

“ Je ne te ferais pas ce cadeau. “

Crachant une boue durcissante sur les poignets du prisonnier, il se releva et rengaina son arme. Pour une fois mettre à mort la menace n’était peut-être pas la meilleure solution. Au moins aurait-il droit à un procès. Du moins si l’humanité s’en sortait, auquel cas périrait-il avec eux dans les geôles d’Urahi.

“ La fille est vivante ? On les emmène tous les trois. “

Sans pouvoir se l’avouer entièrement, Akira se fatiguait de tuer. Le meurtre corrompait son âme, le samouraï l’avait senti.

“ Ha… tout ça pour ça. Vous vous arrêtez en si bon chemin… je vous plains. Je vous plains d’avoir à affronter tout ce qui va suivre. Soyez certains que je vous observerai depuis ma cellule ! “

Déclara Yori dans une dernière tirade avant de sombrer dans le coma, assommé par un Kogami épuisé. Une longue série d’affrontements prenait fin, le duo aurait sans doute bien besoin d’un verre.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
[MB] L'ironie de Yori Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

[MB] L'ironie de Yori

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Ame no Kuni, Pays de la Pluie :: Murashigure
Sauter vers: