Soutenez le forum !
1234
Partagez

Coques Percées [Mission B]

Okogoto Ken
Okogoto KenEn ligne

Coques Percées [Mission B] Empty
Mer 13 Jan 2021 - 23:19
La navigation.

S'il est un aspect bien important pour un kirijin de base, la navigation est sûrement le plus majeur de tous. Vivre au bord de la mer, entouré d'un océan des plus tumultueux, les kirijin sont les maîtres des océans dans ce monde où la terre ferme est la plus aisée pour bon nombre d'individus. Ken quant à lui, originaire d'un pays glacier, aimait jouer sur l'eau depuis tout petit en compagnie de son paternel. C'est d'ailleurs grâce à ce dernier, décédé lors de l'attaque de leur royaume, qu'il maitrise aujourd'hui l'art de manipuler l'eau pour se défendre d'ennemis plus tyrannique les uns que les autres.

Cet aspect de la vie du pays de l'eau est capitale pour un bon équilibre mentale voué à leur bien être et en ce jour, cet équilibre se retrouve bouleversé. Chaviré. Par dizaines, les derniers navires marchands des pêcheurs sont victimes de sabotage. Tous, possèdent une coque percée par quelque chose d'encore inconnue à ce jour et c'est la raison pour laquelle le jeune Okogoto se retrouve désormais face à l'entrée du port Naragasa, en attendant son supérieur hiérarchique.

De ce qu'on a pu lui dire, aujourd'hui l'homme à qui il devra obéissance et respect se nomme Yamazaki Okiko et est l'un des shinobi ayant défié l'homme au chapeau lors du raid aux pays des griffes. Une prouesse que de revenir en vie du pays de l'ennemi public numéro un. Rien que pour cela, Ken respect déjà l'homme avant même de la connaître véritablement.

Patientant dans l'odeur de poissons éventrés sur les étales du marché marin, l'épéiste découvre très vite son supérieur venir à lui, cette coupe de cheveux si particulière le rendant unique peu importe où il se rend. Un aspect semblable entre les deux hommes, les yeux de l'Okogoto étant loin d'être des plus communs.

« Okiko-sama. Je me nomme Okogoto Ken et je vous épaulerais aujourd'hui lors de cette mission d'enquête. »

Fixant l'homme de ses iris scellés, Ken lui adresse quelques mots concernant la mission du jour.

« Sachez que je ferais tout pour retrouver le coupable de ces actes et rendrait une justice impartiale. Nous y arriverons. Mais laissez moi vous présenter mes félicitations d'être revenu en vie d'une confrontation avec l'homme le plus énigmatique du Yukan. Vôtre réputation n'est désormais plus à faire. »



_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11168-okogoto-ken-refonte https://www.ascentofshinobi.com/t11198-okogoto-ken-dossier-shinobi-en-cours#96395 https://www.ascentofshinobi.com/u1421
Yamazaki Okiko
Yamazaki OkikoEn ligne

Coques Percées [Mission B] Empty
Ven 15 Jan 2021 - 17:22
Les missions reprenaient leur rythme infernal. Voilà qu'il venait d'en terminer une, qu'on lui envoyait sur une toute nouvelle mission. Accompagné d'un genin pour celle-ci, la mission consistait à mener l'enquête sur des dégradations, voir même destruction, sur la coque des bâteaux, presque à les couler à petit feu. Qui faisait cela ? C'était là l'objectif de la mission du Yamazaki.

Se rendant au Port Naragasa, il put voir la présence d'un individu qui venait alors à son encontre. Le gamin, car il semblait bien plus jeune, se présentait en tant que Okogoto Ken. Il tilta sur son nom, qui était le même qu'une genin qu'il avait rencontré un peu plus tôt.

- Et bien, tu peux déjà simplement m'appeler Okiko. Je ne suis rien d'autre qu'un shinobi tout comme toi.

Peu importait s'il était un shinobi au grade de jônin, il ne méritait pas du tout d'un suffixe de politesse aussi élevé.

- As-tu un lien de parenté avec Kana ?

Demanda-t-il, surtout pour sa curiosité personnelle. Puis, Ken le félicitait pour être revenu vivant de son affrontement avec l'ennemi public numéro un, mais Okiko n'en portait pas vraiment de fierté.

- J'aurai préféré revenir avec sa tête dans les mains. Allons-y, rendons-nous près des victimes.

Il était temps de se lancer.

_________________
Coques Percées [Mission B] J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Okogoto Ken
Okogoto KenEn ligne

Coques Percées [Mission B] Empty
Ven 15 Jan 2021 - 23:23
Faisant la même taille à peu près que le jeune Ken, le jônin face à lui n'a rien de très impressionnant au premier regard mais adepte de la sensorialité, le sabreur est en capacité de ressentir l'immense force tout comme le chakra qui émane de l'homme aux cheveux bicolores. Une puissance démesurée faisant prendre conscience à l'ancien Yukijin que, ceux ayant réduits son peuple au bord de l'extinction ne sont donc que des insectes face à l'unique potentiel de celui qui se tient en face de lui. Et pourtant, l'histoire raconte bien que les Okogoto, ce jour-là, ont péris.

L'ayant appelé maître de par un pronom, c'est une erreur que l'épéiste aurait pu éviter mais n'étant pas du grand continent ni de l'archipel Mizujin, ces traditions affectives il n'en maitrise pas encore les règles.

« Veuillez m'excuser Okiko-sam.., j'ai encore du mal avec les traditions de ce monde. Il faut dire qu'à Yuki no Kuni, nous n'avions pas beaucoup de chose en commun avec les mœurs Mizujin. »

Toutefois si le Yamazaki n'a en rien l'envie de connaître les potentielles traditions Yukijin, l'appartenance au clan Okogoto du sabreur, tout comme Kana qu'il semble avoir déjà rencontré depuis leur arrivée l'intrigue. Naturellement, d'un léger sourire effaçant cet air impassible qu'il affiche constamment, Ken lui répond.

« Et bien si nous étions toujours à Yuki, Kana serait ma subordonnée. Quant à moi, je serais son roi. Tout comme à n'importe quel autre membre du clan Okogoto. J'en suis le chef et responsable. »

D'un simple sourire, il termine. Comme si pour un gamin d'à peine dix sept ans, la responsabilité de tout un clan est tout à fait normale. Non.

« Je veux bien croire que le simple fait de ramener la tête de celui que tout le monde souhaite voir mort vous aurait été plus appréciable. Il semblerait que désormais, cette soit disant coalition se doit de trouver un plan plus solide ... »

Jette t-il avant de suivre son supérieur, prêt à débuter la mission aux côtés du héros de Kiri.



_________________




Dernière édition par Okogoto Ken le Jeu 21 Jan 2021 - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11168-okogoto-ken-refonte https://www.ascentofshinobi.com/t11198-okogoto-ken-dossier-shinobi-en-cours#96395 https://www.ascentofshinobi.com/u1421
Yamazaki Okiko
Yamazaki OkikoEn ligne

Coques Percées [Mission B] Empty
Lun 18 Jan 2021 - 10:38
Il haussa les épaules, Okiko était un peu à part des autres. Bien que certains appréciaient les marques de politesse, lui s'en fichait pas mal trouvant d'autres importances dans ce monde que cela. Il finit par sourire, tentant de rassurer le bonhomme qui l'accompagnait pour cette mission portuaire.

- Ne t'inquiète pas, je suis un peu une exception. Qui plus est, je suis tout autant que toi étranger sur les terres de l'Eau bien que j'y suis né.

Il restait vague, mais l'Elémentaliste était né au pays de l'Eau et avait grandi dans celui du Bois. Finalement, Okiko s'était rapidement habitué aux traditions mizujines. En entendant le nom du genin, le gradé lui demanda s'il avait un lien de parenté avec Kana, qu'il avait pu rencontrer quelques jours plus tôt.

Il comprenait rapidement que Ken était le chef de clan, mais pourtant il était bien jeune et Kana, bien plus âgée. Encore une fois, les traditions d'un clan à l'autre lui paraissait totalement superflus.

- N'es-tu donc pas trop jeune pour être chef de clan ? N'y-a-t-il pas plus âgé et expérimenté que toi ?

Il s'intéressait, mais espérait ne pas froisser le gamin qu'il avait en interlocuteur. Okiko se dirigea vers la capitainerie du port et s'adressa directement à celui qui semblait être le gérant des lieux.

- Bonjour, nous sommes les envoyés de Kirigakure no sato, peut-on parler aux victimes ?
- Ah, vous êtes là! On commençait à bien s'impatienter, les amis.
- Hm.
- J'fais parti des victimes, aussi. J'vous le dis moi, c'est pas normal! J'ai perdu toutes mes économies dans les réparations du bateau et j'suis même pas sûr de pouvoir r'partir en mer. V'nez voir.

L'homme amena les deux shinobis de la Brume près de son navire. En effet...Quelques ouvriers s'attelaient à la tâche pour réparer le bâteau.

- Ken, essaie de tirer quelques informations, je vais voir l'étendue des dégâts.

Okiko se dirigea alors sur le navire et pénétra rapidement dans la soute.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Okogoto Ken
Okogoto KenEn ligne

Coques Percées [Mission B] Empty
Jeu 21 Jan 2021 - 15:22
Heureux de pouvoir voir qu'à ses côtés, l'homme aux cheveux bicolores est également un étranger à la Brume. Du moins, de ce qu'il confirme à l'Okogoto qui ignore que la plus part de sa vie, le Jônin vécu un long moment dans les forêts denses d'Hayashi no Kuni. Mais nouveau entre les murs brumeux, Ken ne peut que faire confiance à des élus du peuple l'ayant sauvé de la mort. Il ne peut se comporter comme le parfait parano envers eux. Surtout pas lui.

Soudainement, la surprise saute aux yeux d'Okiko devinant par les palabres du prince et désormais roi qu'il est le représentant et donc, le chef de son clan. Toutefois, le fait que le shinobi mette en doute la question de la jeunesse de l'épéiste par rapport à son statut hiérarchique important trouve quelques interrogations dans le cœur du prince. Est-ce impossible d'être à la tête de tout un clan sans être le plus âgé ? Peut-être que les us et coutumes au sein de l'archipel mizujin et du grand continent sont différentes de celles qu'optaient Ken et les siens lors de leur vécu sur les terres glacées.

Le Roi se doit de mettre les choses aux clairs. Pour la bonne information de tous.

« Au sein des miens, la question du plus âgé n'est en aucun cas un critère pour obtenir la place de chef. Nous fonctionnons sous forme monarchique. J'ai hérité de ce titre, cependant encore non-officiel sur les terres de Mizu, à la suite de la mort de mon père. Et le seul qui pourra me succéder si je décide de ne rien changer ... sera mon futur enfant et fils. »

De par ses révélations, l'Okogoto sait que cela peut être étranger voir totalement insensé auprès de quelqu'un dont ce n'est pas dans les coutumes mais très fier de ses origines Yukijin et de ses traditions, le jeune Ken aime démontrer son amour pour la nation qui l'a vu naître.

« Mais je conçois que cela peut vous paraître étrange. » poursuit légèrement le sabreur en envoyant un sourire consciencieux au jônin, avant d'arriver proche des marins victimes de leur rencontre en ce jour.

Sentant le poisson frais, à moitié éventré, les pêcheurs habitué à trainer en mer à longueur de journée se montrent quelques peu énervés et impatient de la venue des shinobi. Rien de plus normal lorsque le seul moyen de transport qu'on possède est également celui qui nous fait manger. Le premier pêcheur, semblant être la tête forte du groupe de victime dirige alors Ken dans une salle où tous se sont regroupés, connaissant l'arrivée des Kirijin pour l'enquête. De son côté, le chauvin part inspecter les coques des navires.

« Bien. Dîtes moi dans quelles conditions avez-vous retrouvés vos bateaux dans ces états ?
C'est à quoi fois que l'un de nous part en mer ! Il y a ce bruit ... comme si on éventrait nos navires et soudain quand la brume nous aveugle, l'eau se met à inonder le pont. Nous, on a eu d'la chance. On a réussit à s'ramener jusqu'à la côte, mais certains sont morts noyés avec c't'histoire ! »

Des conditions que trouve étrange le genin. Il se doit de creuser un peu plus.

« La zone est-elle la même pour chaque marin ?
Oui !
Et est-elle rocheuse ? Ou un minimum dangereuse ?
Même pas ... Juste qu-
Qu'il y a un monstre dans ces eaux !
Usotsuke ! Tu vas pas recommencer avec cette histoire hein ! Ca suffit ! »

Un monstre ? Le regard étonné, pensant à tous ces folklores qu'il a pu entendre jusque là, Ken s'interroge sur l'origine de ce dernier. Aimant par curiosité en apprendre plus sur ce genre d'évènement lui semblent surnaturel.

« Dîtes m'en plus sur cette fameuse créature, ça peut être une piste après tout. »

A son retour, Okiko sera informé du monstre par Ken mais pour l'heure, l'épéiste se doit d'en apprendre plus sur les évènements. Et peut-être naïvement, l'ancien Yukijin prend au sérieux la piste du monstre marin terrorisant les pêcheurs de l'archipel.

« D'après les légendes, elle posséderait plusieurs formes infâmes ! Mais la plus connues reste celle d'un serpent géant dont les écailles repousserais les plus grands harpons. A chaque apparition, une brume épaisse se lève sur l'océan et là, son cri strident retentit. Vous n'avez pas le temps de la voir que ... CRAC ! Elle se met à briser la coque de votre navire pour vous observer couler tranquillement. Et une fois que vous êtes à l'eau, sans le moindre bateau pour pour tenir hors d'elle ... Nessie vous dévore ! »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11168-okogoto-ken-refonte https://www.ascentofshinobi.com/t11198-okogoto-ken-dossier-shinobi-en-cours#96395 https://www.ascentofshinobi.com/u1421
Yamazaki Okiko
Yamazaki OkikoEn ligne

Coques Percées [Mission B] Empty
Ven 22 Jan 2021 - 0:34
Désireux de ne pas parler de son passé, qu'il tentait non pas d'oublier mais de vivre avec, le Yamazaki fut surpris de savoir que Ken était le chef de son clan malgré son jeune âge. Mais, Okiko n'était pas le plus au fait quant aux traditions claniques qu'elle vienne des terres de l'Eau ou bien d'ailleurs. Il n'avait jamais fait parti d'une telle famille, la sienne se limitait aux mizujins.

L'Okogoto lui expliqua néanmoins que son clan était monarchique et que la succession se faisait de père à fils. C'était original, mais Okiko en comprenait rapidement le fonctionnement.

- Je vois. C'est une manière de fonctionner intéressante, je ne suis pas le plus à même de critiquer puisque je ne fais parti d'aucuns clans et que je ne connais pas le moins du monde le fonctionnement de ceux appartenant au village de la Brume.

Avoua-t-il. Sur place, les deux kirijins purent monter à bord du navire où les dégâts avaient été le plus conséquent. D'une parole, il fit comprendre à l'Okogoto qu'il pouvait enquêter de son côté tandis que lui allait voir les dégâts subies. Peut-être une piste.

Le shinobi aux cinq éléments se dirigea à la câle et il put en effet constater les dégâts, malgré les légères réparations effectués. Okiko se retrouvait avec les pieds dans l'eau. En tout cas, Okiko pouvait constater qu'il y avait pas mal de fissures comme si la coque avait été littéralement croqué.

Le jônin regagna le pont afin de rejoindre Ken, entouré par deux marins.

- As-tu pu apprendre quelque chose ?

Il posa son regard, décidant alors de lui déclarer ce qu'il avait alors pu constater.

- La coque a comme été mangé. Littéralement. Je n'ai pas d'informations quant à des animaux marins capable d'une telle chose. Peut-être un requin, mais ces-derniers n'attaquent pas les navires généralement.

_________________
Coques Percées [Mission B] J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Okogoto Ken
Okogoto KenEn ligne

Coques Percées [Mission B] Empty
Hier à 15:18
Gagnant le pont d'un des navires abîmés par ces étranges phénomènes, Ken se retrouve accompagné du complotiste ainsi que de son ami le réaliste face à Okiko, afin de l'informer de la situation. Du moins, de la légende. Toutefois, avant même de pouvoir dire le moindre mot, l'Okogoto usa de notion de politesse en laissant son supérieur hiérarchique expliquer ce qu'il a pu trouver de son côté en premier.

« C'est ça ! C'est Nessie !
Usotsuke ! Arrête avec ces histoires ! »

Voyant que le jônin ne peut biter la moindre palabre de ces deux affreux, Ken s'engage à informer le garçon aux cheveux bicolores.

« Usotsuke ici présent dit que ce qui est à l'origine de ces naufrages ... Est une créature marine du nom de Nessie. Elle posséderait le corps d'un serpent géant aux écailles acérées et détruirait les navires des pêcheurs pour les voir se noyer dans l'océan et ainsi, venir les dévorer. Elle aurait aussi la fauclté d'émettre un cri strident invoquant la brume là où elle se trouve. »

Il regarde impartialement l'autre homme, puis se tourne vers Okiko.

« Et cet homme est son ami le parfait réaliste. »

Sans le moindre sentiment à l'égard du second individu, Ken montre sa parfaite attache au premier, comme hypnotisé par l'envie de voir une créature légendaire dans les eaux mizujin. Un véritable accro aux histoires pour les enfants.

« Alors que faisons-nous ? Aller voir directement en mer me paraît être le meilleur moyen de vérifier si tout cela est bel et bien réel. »

Et le meilleur moyen de rencontrer la fameuse Nessie pour l'épéiste déjà sous le charme.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11168-okogoto-ken-refonte https://www.ascentofshinobi.com/t11198-okogoto-ken-dossier-shinobi-en-cours#96395 https://www.ascentofshinobi.com/u1421

Coques Percées [Mission B]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: