Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE

Aller à la page : Précédent  1, 2
Metaru Itagami
Metaru Itagami

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 22:07
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Entete_recherche_lab


J’étais… perplexe… autant étais-je premièrement plus ou moins fière de la progression sur cette coque générale protégeant le système et sensé le débarrasser de la chaleur pouvant potentiellement endommager le tout, autant je me sentais légèrement honteuse d’avoir utiliser le coté design pour tenter de me voiler la face vis-à-vis du fait que je savais ne pas avoir exploité le problème, ou plutôt la solution sous tous ses angles. J’avais cet arrière-gout de travail bâcler dans la bouche, mais lorsque j’en eus la confirmation en entendant Hyosuke san me proposer l’idée de la chauffe de la céramique, mon « prototype » me dégoutais de plus en plus. Il n’était pas mauvais, il était loin d’être médiocre, il était bel et bien fonctionnel, mais j’avais un certain mal à accepter que j’étais sur le point de me contenter d’un travail imparfait… que rajouter cette touche de « design » avait réussi à me faire dévier du vœu d’excellence que je m’étais imposée.

- Croyez-moi Shindo san… je suis bien plus en colère contre moi-même que vous ne pensez pouvoir l’imaginer concernant cet isolant thermique. lorsqu’à l’époque je suivais encore les enseignements de mère en tant qu’orfèvre, j’avais déjà entendu parler de ce procédé, mais honnêtement, après avoir passé tant de temps dans la forge… je devais avouer que cela m’était sorti de la tête.
Quant aux interactions possibles entre les nombreux matériaux, ne vous inquiétez pas, les clones qui se chargeaient de la membrane et ceux qui travaillaient… non à dire vrai, la grande majorité de ceux qui n’avaient pas de travaux trop demandant y ont pensé, j’ai donc des alliages de métal et de graphite, ainsi que de métal aux attributs de magnésium et autre pour certaines jonctions ceux avec des attributs d’alumines… bref, ne vous inquiétez pas pour ça elles y ont travaillées avec attention… ayant fini de compiler ceci depuis un moment dans ma tête, je sentais s’approcher le début de migraine, mais ne voulais pour le moment pas y penser, j’aurais toute la soirée pour ça…
Ayant séparé mes deux matériaux, de fer et de céramique, j’observais avec une certaine complexion la procédure qui m’attendait…
Oui en écoutant le jeune Kan, bien des souvenirs me revenaient et même si selon ses dires ça semblait simple, il y avait en réalité un détail qui me travaillait. C’était la quantité de chacun des matériaux… trop de métal et les composants de la céramique se perdaient dans le mélange, trop de céramique et on revenait au point de départ question fragilité… pire ça l’était encore plus pour cause d’instabilité… le juste milieu n’était pas non plus la solution. Plongée dans mes pensées, je cherchais la formule utilisée par mère à cette époque… enfin les formules… car chaque pourcentage avait une utilité bien particulière, mais bien sûr il s’agissait d’orfèvrerie à l’époque, rien de comparable à l’isolant thermique que je cherchais à concevoir ici.

Égarée pendant quelque temps dans le silence, ayant laissé ma mémoire qui me jouait des tours pour faire usage de mon expérience je vins avec quelques idées en tête… ponctuée de la voix très enjouée de Kan qui lisait de la documentation sur la céramique et ses différents amalgames potentiels… j’étais sur le point de me mettre au travail lorsque ce fut cette fois-ci la voix d’Akiko qui m’interpela, me demandant si un certain procédé était envisageable.
Réfléchissant un instant, les yeux levés vers le plafond, j’entrouvris enfin les lèvres :

- C’est compliqué, mais pas impossible, je pense qu’au final le plus difficile serait peut être pour toi, de manipuler l’objet… quoique… Désireuse de réaliser les deux projets rapidement, surtout qu’ils étaient tous deux dans mes cordes… de leur conception à leur « cuisson » je levai les mains sans hésitation et fit paraitre deux nouvelles séries d’Itagami.
Créant dans un premier temps un bloc de fer suffisamment gros pour tenir dans la main, je vérifiai avec le concerné la forme que l’objet microscopique se devait d’avoir, me servant d’abord de cette taille tenant dans la main comme référence pour la création, je pris une pincée de la poudre de céramique dont je me servais à l’instant pour pouvoir concevoir à la bonne l’échelle ledit objet.

- Par ailleurs vous semblez oublier un détail… enfin non, après tout ce n’est pas de notoriété publique, je travaillais seule à l’instant… Fis-je en me parlant à moi-même avant de secouer légèrement la tête. Vous pouvez me voir comme une forge vivante… levant mes mains en lesquelles la pièce microscopique était piégée dans ce qui semblait être une bulle de chakra. Je repris… Nul besoin d’aller jusqu’à la forge pour ce genre de détails. La température s’élevant lentement mes surement entre mes mains, il ne fallut pas bien longtemps pour que la chaleur soit littéralement visible entre celles-ci. Une sphère orangée s’y était formée et pour le coup même à une certaine distance, l’on pouvait aisément ressentir la chaleur.

* Kajiya no Dai San no Me… * pensai-je en activant la technique me permettant d’analyser avec précision ce qui se passait entre mes mains.

La pièce rougeoya quelques instants alors que je gérais la température en fonction de son état, m’assurant d’avoir le résultat escompté, avec bien plus de précision et de suivi que ne pourrait jamais le faire une personne travaillant avec un four. Oui, pour ce prototype je trichais un peu, j’utilisais des méthodes qui n’allaient pas pouvoir être répliquée en production de masse… mais là n’était pour le moment point notre objectif ; dans un premier temps nous devions nous assurer que notre prototype fonctionnait !
Quelque instants plus tard je tendais une tige de métal à Akiko, tige reliée à un fil de fer, lui-même tenu par le clone qui l’avait assisté jusqu’à présent puis lui expliquai : au bout de celle-ci se trouvait la fameuse, pièce elle ses tresses de céramiques ainsi que la forme travaillée comme il le souhaitait. Il manipulerait la tige pour amené l’objet om il le souhaitait exactement puis n’aurait alors qu’as donner instruction au clone pour que celui-ci le libère du support en question À.K.À ladite tige.

- Pour ce qui concerne ma coque externe et ses canaux en céramique retravaillée, Kan Kun… tu disais vouloir aller à la forge pour t’occuper de ça, mais puisque je peux le faire ici, tu peux m’assister si tu veux… je vais faire plusieurs essais en fonction de la concentration de céramique et de Métalau propriétés d’aluminium…
J’allais devoir tâtonner… même avec le Dai San no Me… le problème étant que je pouvais avoir de relevés probants avec ce dernier sans créer l’alliage au préalable… seulement créer l’alliage m’empêchait définitivement de récupérer la céramique utilisée… avec un peu de chance il ne faudrait que quelque essai pour que j’aie les mesures parfaites.
Chaque Itagami travaillant par paire de deux, je fis appel au dernier clone qui travaillait un peu plus loin dans la pièce : rapidement trois paires de ma personne se retrouvèrent à plancher là-dessus ; une Itagami se chargeant de maintenir l’objet dans une certaine forme, utilisant le métal pour piéger la céramique précédemment transformée en poudre, l’autre utilisant le Shakuton pour faire office de four vivant pour « cuir » notre conception à la température la plus adéquate pour les différentes propositions que nous exploitions.


Spoiler:
 

_________________
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Lun 26 Avr 2021 - 4:15

HRP:
 

Quel était ce doux son que Shindo entendait soudainement ? Résonnant plus ou moins comme de la musique, l’harmonique du groupe semblait soudainement avoir changé depuis qu’il était revenu, comme s’il entendait un semblant de travail d’équipe et collectif. Occupant différentes positions, Kan brillait par ses idées et ses recherches acharnées tandis qu’Akio multipliait soudainement son attention pour briller en tant que pilier pragmatique au sang-froid et à la concentration exemplaire pour l’équipe. Quant à elle, Itagami était plus ou moins la personne aux multiples rôles, brillant par son expérience et son savoir-faire.

Finalement, après avoir pu expérimenter la solitude et le savoir-faire individuel, voilà qu’ils arrivaient enfin à ressembler à une vraie équipe scientifique. Bien que Shindo ne l’évoquait pas, il l’avait tout de même sous-entendu. Sachant qu’un cerveau unique était dôté d'un niveau d'intelligence variable, Shindo était plus que conscient que le savoir d’une collectivité avait nettement plus d’impact. L’impact était d’ailleurs un élément sous-estimé. Bien souvent, certains se concentraient sur des détails, des niches d’éléments qui n’avaient qu’une brève implication. Pourtant, à titre de Directeur, Shindo se devait de garantir que les priorités soient dédiées aux éléments ayant une fin méliorative et résoudre un enjeu à une échelle globale. Autrement, ils perdraient tous leurs temps et leurs énergies sur des projets ou formalités à faibles enjeux.

-Vos paroles sonnent étrangement comme une belle mélodie à mes oreilles.

Ricanant de manière incontrôlée, Shindo repris soudainement sa bonne humeur, laissant son esprit curieux prendre le dessus au fur et à mesure qu’ils suivaient leurs échanges et leurs avancées.

-Ne soyez pas en colère Itagami, c’est à ça que sert le travail d’équipe. Dans le pire des scénarios, nous aurions juste perdu un prototype et il aurait été possible de tout recommencer, une raison de plus de passer davantage de temps ensemble haha...

Poursuivant son rire dérangeant, Shindo s’étouffa tellement son rire était devenu trop intense. Toutefois, il ne pouvait s’empêcher d’apprécier le tournant de la scène. Regagnant ainsi peu à peu son calme, que ce soit les trouvailles de Kan, la nouvelle conception de Akio ou la découverte d’une seconde capacité à l’ancienne Heidan du village, seul un mot lui venait en tête : Potentiel. Acclamant cette fois-ci de manière sourde leur potentiel respectif, s’il était vrai qu’il pouvait aisément se contenter de ce qu’il voyait, il était primordial pour lui de les pousser dans la bonne direction pour les amener à se dépasser.

-J’ai l’impression que nous approchons la finalisation des pièces. Je vous laisse par conséquent clôturer celle-ci. Une fois terminé, j’aimerais savoir si vous êtes prêt à entamer en totalité l’assemblage global ou si vous préférez prendre la soirée pour vous reposer et revenir frais demain? Sans vouloir influencer votre choix, l’assemblage final ne sera pas forcément simple…

Souriant alors qu’il leur posait une question qui n’était pas forcément anodine, il se demandait de quelle manière ils comptaient approcher le tout sachant qu’ils travaillaient sur le sujet depuis déjà un bon moment. Prônerait-il la vitesse pour favoriser la réalisation ou préféraient-ils faire preuve de rigueur pour la partie la plus importante de cette construction ?

-Je vous conseille d’ailleurs de prendre en considération et de préparer en amont, quelle que soit votre décision, tous les éléments qui devront être pris en considération pour soutenir l’étape de conception et la sécuriser. J'attendrai votre plan et vos propositions que vous décidiez de faire tout cela maintenant ou demain. Je pourrais très bien vous guider, mais il y aura des moments où vous serez laissé à vous-même. Ainsi, j’ose croire que vous saurez penser ensemble à tous les éléments à prendre en considération pour garantir que l’assemblage sera une promenade de santé plutôt qu'un cauchemar…

Marquant une brève pause, Shindo poursuivit :

-Être membre de l’institut et participer à des projets de création est aussi dangereux que de participer à une mission. C’est pourquoi la plupart des scientifiques ont tous fait l’académie. Le tout leur donne une rigueur et des mécanismes de défenses ou du moins de préparation face au danger. Un mauvais mélange, le manque d’équipements ou un faux geste peut aisément déclencher une explosion, un problème, une électrocution et bien d’autres éléments…

Souriant, il précisa :

-Ne sous-estimez pas la science.

Terminant sur cela, ils devaient tous être conscients de ce genre de phénomènes. Ainsi, bien qu’il devait superviser la conception, c’était aussi son devoir de les mettre en garde face aux nombreux dangers qui les guettaient.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Kao Kan
Kao Kan

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Jeu 29 Avr 2021 - 5:57
Après la forte déclaration de Kan et appuyée par les nouvelles pistes données par le Directeur, l'idée de la céramique sembla finalement trouver un intérêt aux yeux de ses coéquipiers. Elle demanderait certes des essais et un travail de précision, mais après tout, si cela permettait une meilleure qualité finale, c'était un sacrifice à faire sur le moment pour assurer une réussite sur le long terme. Si le tout donnait effectivement une alternative de meilleure qualité, bien entendu.

Akio s'approcha du blondinet pour lui demander des précisions. L'électrique réfléchit un instant, puis se pencha sur le livre tout en répondant.

- Pas tout à fait, Akio-san. En fait, il s'agit plutôt de verser du métal à l'état liquide sur les particules de céramique pour les incorporer, donc la température dépend de la température de fusion du métal utilisé. C'est en tout cas des hautes températures effectivement, mais du coup, si la Forge est capable de fondre le métal en temps normal, ce n'est pas ça qui devrait nous poser problème !

Il termina sa phrase en adressant un sourire à son collègue. Honnêtement, Kan avait eu de la chance qu'Akio ne lui pose pas de questions plus pointues, car il n'était pas vraiment un spécialiste sur le sujet ; il ne savait que ce qu'il avait lu ci et là, et ne l'avait encore moins testé en pratique.

Itagami rejoignit la conversation, leur expliquant qu'elle était une véritable forge vivante et qu'il n'y avait nul besoin de se déplacer. Elle gérait parfaitement son art Metaru, mais... elle devait quand même avoir des limites, non ? Lorsque la pièce se mit à rougeoyer, de la chaleur clairement visible dans les mains de l'ancienne Directrice de la Forge, le blondinet resta un moment interloqué. Il ne prétendait pas être un pro des Metaru, uh... mais ce n'était pas quelque chose d'habituel.

- Itagami-san, vous maîtrisez en plus la chaleur ? Woaw, c'est parfait en complément de votre première capacité ! C'est quelque chose que vous avez décidé d'apprendre par vous-même ou c'est héréditaire ? Ah, euh, vous n'êtes pas obligée de répondre si c'est trop indiscret...

Elle ne plaisantait pas en affirmant être une forge vivante ! C'était réellement le cas. Cela allait être un peu plus compliqué à reproduire en masse, mais c'était un incroyable gain de temps pour les essais et les prototypes. Sans le savoir-faire d'Itagami, l'équipe aurait eu besoin de déployer beaucoup plus de moyens techniques pour leurs tests. Aussi, lorsqu'elle proposa à Kan de l'assister, le blondinet n'hésita pas longtemps.

- Avec plaisir ! N'hésitez pas à me dire ce que je peux faire pour vous assister au mieux.

C'est donc entouré de toutes ces Itagami que Kan put observer la formation des premières composites à matrice métallique. Réussir du premier coup aurait été de la chance, donc les multiples essais étaient à prévoir. Alors que la finalisation des pièces se profilait, le Directeur fit une nouvelle annonce, signal qu'ils allaient bientôt passer dans une nouvelle phase du projet.

Mais ce n'était pas quelque chose dans lequel ils pouvaient se lancer sans préparation. Et pour cela, ils devaient se concerter en équipe pour prendre les décisions. Attendant que chacun ait terminé les tâches sur lesquelles ils travaillaient, Kan proposa quelques idées qui allaient dans ce sens pour compléter celles de ses coéquipiers.

- Hum, pour la sécurité... Je suppose qu'on devra porter les éléments de protection habituels pour les expériences, surtout les lunettes de protection. On pourrait aussi faire les tests à l'extérieur et à distance, surtout pour la première infusion de chakra dans le prototype. Qu'est-ce que vous en pensez ?

Pour le fait de continuer le soir-même ou le lendemain, Kan n'était peut-être pas le mieux placé pour parler, n'étant pas celui ayant dépensé le plus de chakra. Il pensait qu'il serait sûrement mieux de continuer après une bonne nuit de sommeil, mais si ses collègues préféraient reprendre immédiatement, cela lui conviendrait aussi.

_________________
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Kentoku Akio
Kentoku Akio

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Dim 2 Mai 2021 - 23:03
L'intervention du directeur de l'Institut allait de le sens du ressenti global, à savoir que le trio avançait vite et bien vers leur objectif. D'ailleurs ils avaient fait un grand pas en avant, lorsque la fameuse matrice fut créée par Itagami devant leurs yeux. Une finesse incroyable habitait la structure dont le cœur était d'une complexité encore jamais vu par Akio. Stupéfait, il put se saisir de l'objet à l'aide de la tige en métal, le regardant sous toutes les coutures. Les membres du clan Métaru étaient tout bonnement géniaux. Rendant délicatement le précieux objet au clone qui l'assistait, il fit un signe de la tête en reconnaissance du travail de sa supérieure et vint se replacer sur sa table de travail, où son prototype transparent l'attendait.

Reprenant ses notes précédentes, il écouta les interventions de Kan qui paraissait plus impressionné par les qualités de shinobi d'Itagami que par la démonstration d'orfèvrerie qui venait d'avoir lieu sous leurs yeux. Ce n'était cependant pas une surprise tant cela touchait à des domaines d'expertises très particuliers. Akio ne pu réprimer un sourire approbateur en entendant les interrogations sur les facultés de la femme les accompagnant.

Se concentrant alors à nouveau sur son bureau, il donna de nouvelles consignes au clone afin de résoudre les soucis que son expérience précédente avait rencontré.

« Bien, cette pièce particulière entre nos mains, il faut qu'elle serve de conduit pour le reste du dispositif. Il faut donc retravailler cette structure pour lui permettre d'accueillir le système transparent sur cette table. Le piston doit également être similaire à ce composé mais renforcé par du magnésium pour le rendre amovible par action du chakra. »

D'un signe affirmatif de la tête, le clone sembla absorber la fine structure dans sa main comme pour l'apprendre encore mieux que l'original. Elle vint ensuite recréer le premier prototype mais cette fois-ci avec un système de conduit en fibre céramique tissée, à l'aide la poudre préalablement récupérée. Le piston vint se greffer au tout, comme la feuille d'aluminium alors que l'objet se fermait dans les mains de la clone métaru. Bientôt Akio reçut au creux de sa main, la version finale de son effort cérébral.

Léger comme une plume, d'apparence solide, il était parfaitement en adéquation avec la vision qu'il en avait. Posant un doigt sur le bas du circuit, il y laissa circuler un flux léger de chakra. Le système sembla fonctionner tant et si bien qu'aucune fuite n'en surgit, et ce jusqu'à ce que le flux chakratique ressorte par l'orifice souhaité. D'un bond, avec un large sourire sur les lèvres, il se retourna vers l'assemblée.

« C'est fait ! Je n'ai aucune fuite sur le circuit dans cette matière ! Il ne reste plus qu'à l'adapter en taille et lui ajouter un ou deux systèmes de pistons et conduits supplémentaires de moins en moins réceptifs pour coller aux différentes ondes reçues pour obtenir le rendu final que nous avions évoqué ! En effet des fréquences hautes en ondes courtes seront moins puissantes, et donc le magnésium sera parfait. De plus longues ondes, par basse fréquence nécessiteront des matériaux moins réceptifs de par la puissance reçue par le récepteur, le magnésium risquerait d'exploser. Ma prochaine étape est bien de travailler sur l'émetteur, encore davantage. »

Le Céleste posa le petit objet, tenant dans une paume de main, sur l'établi au centre du laboratoire, juste à côté d'où avait émergé le premier prototype d'oreillette il y avait de cela plusieurs dizaines de minutes. Se reculant pour laisser à chacun l'envie d'aller observer l'invention de plus près, le genin regarda rapidement autour de lui, le clone d'Itagami toujours à ses côtés. Aussi il décida d'annoncer comment il envisageait l'intégration de son système, en suivant le premier schéma du visuel.

« Ce système devra être relié directement à l'émetteur par l'embouchure mobile, ce qui permettra d'isoler l'émission de la réception. Il tiendra aisément dans le pseudo boitier qui sera au niveau de l'oreille, lié au micro. Il restera bien sûr à tester sa solidité à long terme, mais la version une est là. »

Laissant un temps de repos durant son monologue, il savait que monopoliser la parole dans des circonstances de travail d'équipe pouvait être mal perçu et se décida rapidement à finir sur sa lancée, en évoquant la suite de leur journée.

« Et pour rebondir aux paroles du Directeur, je nous conseillerais de prendre notre soirée. Il faut laisser le temps à nos cerveaux d'encaisser la charge mentale de cette journée. Et à toi Itagami-San, de te reposer. L'usage des clones est particulièrement énergivore. »

Il convenait donc de finir sur la conception totale des différentes pièces avant un assemblage en bonne et due forme le lendemain matin, puis une phase de tests qui seraient sûrement très riches en apprentissage des différentes matières utilisées.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Itagami
Metaru Itagami

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Mer 5 Mai 2021 - 16:37
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Entete_recherche_lab


Aux mots de Hyousuke san, j’étais sur le point de répondre lorsque je finis par ravaler cette fierté mal placée. Pendant longtemps cet entêtement à tout me mettre à dos et à n’exiger que la perfection venant de mes mains m’avait trainé vers le bas. Mes conceptions personnelles étaient certes rares, recherchées et d’une impeccable finesse elles n’e restaient pas moins assez rare, même pur moi qui avait normalement un rythme de travail assez rapide… ceci mis à part, c’était aussi cette partie de ma personnalité qui avait fait de cette période de deuil une longue marche vers d’obscurs dessins … dessins qui ne se sont fort heureusement jamais véritablement concrétisés.

Hum… je ferais … )plus attention la prochaine fois… le regard légèrement froncé, ce n’était pas à la décision que je regardais… mais plutôt à ces petits changements que je percevais dans ma personnalité vis-à-vis de celle que j’étais avant.

La majorité de nos travaux avancèrent sans anicroche, chacun progressant correctement ses ses différents projets, créant pièce sur pièce et moi-même aidée de quelque clone et du jeune Kan, travaillant sur la coque qui allait être le contenant de tout ceci. Hum non ce n’est pas héréditaire, j’ai travaillé… dur pour parvenir à le maitriser crois moi ! C’est au prix de nombreux essai et d’un voilier entier que j’ai fini par avoir la main mise sur ce Kekkei … il se mariait bien avec mes prédispositions dirons-nous… Fis-je dans un sourire en répondant à mon accompagnateur du moment.
Progressant donc dans nos avancées, alors que le tout prenait forme, que petit à petit avec le troisième œil du forgeron je parvenais à calculer avec de plus en plus de précision les quantités de minerais, métal et vagues de chaleur qu’il faudrait pour arriver au résultat désigné, Kan et moi finirent par élimination à mettre sur pied le projet en cour… projet qui allait certainement être mon dernier de la journée ; car au fur et à mesure que disparaissaient ces clones au fur et à mesure s’intensifiaient mes céphalées.
Entendant Akio s’exclamer quelque pas derrière nous, nous comprimes vite que de son côté aussi les choses s’étaient passées sans grands soucis ; comme le disait ce cher directeur, le projet prenait enfin forme, ou plutôt il ne restait plus qu’à faire les différentes combinaisons et des essais sur le terrain. Pour ce, chaque clone était travaillé de près ou de loin sur une pièce, faire les bons ajustements de métal et minéraux pour booster ou hermétiquement cloisonner des espaces dans cette oreillette allait être bien plus simple que tous ne le pensaient ; chaque pièce étant conçue avec l’une d’entre moi ( mes clones ) prendre les bonnes décisions ne serait en rien un souci. Pour tout dire maintenant que nous en étions là, ils pouvaient presque se relaxer, et attendre que commencent les tests… mais bon, avoir un peu d’aide pour le montage n’aurait pas été de refus.

Un sourire sur les lèvres, j’observai notre travail, nos différentes pièces, le fruit de nos différents travaux, avant de pousser un long soupir. La majorité des clones disparut dans un « pop » sonore, transformant lentement ce mal de crâne en cauchemar, mais au moins c’était fini… pour aujourd’hui, ne serait-ce que pour éviter des erreurs impromptues, il était mieux vu que nous prenions une pause maintenant ; qui plus était même si je commençais qu’à véritablement rentrer dans mes dernières réserves de chakra, générer autant de métaux à attributs différents avec autant de clones en plus de l’utilisation précise du Shakuton… c'était tant d’éléments qui à la longue étaient épuisants pour le mental :

je propose aussi d’arrêter la, reposons nous correctement pour reprendre avec l’esprit frais demain, une fois reposé qui sait, nous viendrons peut être avec une nouvelle idée, une nouvelle vision … à voir. fis-je en balançant mon regard parmi mes compagnons du jour. à défaut de fuuin je pourrais sceller les différentes pièces que nous avons conçues sous vide ? Ça permettrait de les protéger de tout éventuel élément de contamination extérieur pendant notre absence … finis-je en regardant les deux genins avant de poser le regard sur le scientifique en chef.


Spoiler:
 


_________________
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Ven 14 Mai 2021 - 6:34

HRP:
 

Observant avec beaucoup de patience l’équipe finaliser les quelques éléments, le plus pertinent pour Shindo était de voir les précautions qu’ils allaient envisager, mais aussi la rigueur du travail auxquels ils allaient devoir faire face. Après tout, créer une pièce en totalité n’était pas simple. De plus, nombreux étaient les risques, ce qui nécessitait certaines précautions.

Voyant ainsi Kan terminer ses explications, celui-ci fut le premier à proposer deux éléments pertinents. Si le port de lunettes et d’équipements de protection était normal, le tout était toutefois bien souvent sous-estimé.

Sachant qu’il n’avait pour le moment vu aucun signe de vérification ou d’analyse des différents matériaux, il était possible qu’ils découvrent de mauvaises surprises en combinant deux éléments qui ne résonnaient pas sur la même longueur d’onde.

Poursuivant ainsi sur sa lancée, la proposition de test en dehors d’une zone fermée était pertinente, surtout pour tester la résistance des ondes.

S’en suivit ensuite de Akio qui termina certains éléments sur lesquels il travaillait. Représentant le cœur même de l’oreillette, il devait finaliser l’émetteur, un élément qui allait imposer un certain contretemps par rapport au planning actuel.

Réfléchissant ainsi à la possibilité de mettre de côté le plan commercial pour leur enlever une certaine pression sur les épaules, Shindo n’en fit rien, se contentant d’écouter de manière assez silencieuse alors qu’un repos avait tout de même été proposé.

Bien qu’il ne le témoignait pas, il les encourageait mentalement à prendre cette pause. Sans quoi, ils allaient fort probablement arriver à un stade ou le produit final serait à l’image de leur niveau de fatigue.

Concluant ainsi la boucle, Itagami proposa quelques éléments distincts. Ayant terminé ses projets, la proposition visant à mettre les éléments sous-vides était plus qu’adéquate, elle était même judicieuse. Après tout, tous les métaux réagissent de manière différente à l’air ambiant, parfois le mélange de ceux-ci suite à une exposition prolongée à certaines molécules pouvait en changer les propriétés, voire causer certaines réactions qui leur aurait possiblement joué des tours en temps réel.

-Très bien, nous conclurons l’assemblage demain. Poursuivre sous le joug de la fatigue aurait été plus ou moins éliminatoire sachant que malgré l’enthousiasme, il faut savoir quand son esprit n’est plus en état de poursuivre avec autant d’intensité, de concentration et de précision certaines expériences. Sans douter de votre résistance et de votre niveau d’alerte, il vaut bien souvent mieux prévenir que guérir.

Quittant ainsi les lieux pour leur laisser le temps de se reposer, ce n’est que le lendemain qu’il les rencontra de nouveau.

Souriant lentement, tandis qu’il était prêt, les nombreux matériaux venaient tout juste d’être relâchés alors qu’ils avaient tous été mis sous-vide sur la recommandation de Itagami.

Ainsi, ils faisaient dorénavant face à une situation dans laquelle la plupart des éléments n'attendait qu’une seule chose : L’assemblage. Le système d’émetteur étant le seul élément encore en développement, ils allaient toutefois devoir avancer.

-Bonjour à tous, j’espère que vous vous êtes bien reposé. Nous pouvons dorénavant commencer l’assemblage. En fonction des précautions que vous avez prises, vous trouverez des équipements visant à vous protéger les yeux et le corps. De plus, les différents métaux ont été scellés et viennent tout juste d’être libérés, Ainsi, vous pouvez commencer l’assemblage final des dernières pièces une fois que vous aurez mis les équipements mis à votre disposition. N'hésitez pas à créer ce qu'il vous manque. D’ailleurs, s’il y a le moindre élément que vous désirez mettre en place avant de commencer votre assemblage, n’hésitez pas à le faire, il n’est jamais trop tard pour prendre des précautions supplémentaires.


Souriant, il termina ce qu'il disait alors qu'il pointait une table sur laquelle reposait quelques protection pour les yeux ainsi que des gants fait d'un textile alliant la sécurité à l'agilité.

-Autrement, vous pouvez terminer la fameuse recette ! Une fois conclu, nous effectuerons les tests dans une zone externe pour conclure que le tout est convenable.

Les observant, Shindo savait pertinemment qu’ils pouvaient prendre des précautions supplémentaires ou s’organiser de manière à ce qu’ils entament les étapes à suivre de manière plus efficace et sécuritaire.

Ainsi, leur méthodologie allait fort probablement être rudement mise à l’épreuve. Allaient-ils dessiner un plan afin de garantir le bon fonctionnement de l’assemblage? Comptaient-ils liés les pièces pertinentes entre-elles avant de finir l’assemblage final pour un assemblage par bloc ? Allaient-ils aidés Akio avec les derniers éléments avant d’entamer la suite ?

Au regard du nombre important d’interrogation, il était clair qu’ils seraient tous occupés. Or, la concentration comme la précision était de mise. Si tous les moyens pour réussir étaient bons, l’utilisation des clônes était possiblement sécuritaire ou non au regard du niveau de précision nécessaire et des risques. Après tout, une pièce devenait si facilement tranchante que faire une fausse manipulation pouvait rapidement se retourner contre eux.

Ainsi, comment réagiraient-ils face aux nombreux dangers actuels et inconnus?

-Ne vous inquietez pas, je ne compte pas rester les bras croisés ...

Ricannant, Shindo venait tout juste de tremper sa plume dans un contenant d'encre :

-Il faut bien quelqu'un pour noter vos procédés, essais, erreurs mesures et autre pour garantir que tout soit fait en série non?


Bien que ce rôle aurait pu être mené par les membres de l'équipe, Shindo préférait s'assurer que le tout soit fait sachant qu'ils étaient déjà très occupés. Après tout, ce n'était pas tous les jours que de jeunes scientifiques participaient à une innovation de ce calibre...

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Kao Kan
Kao Kan

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Lun 17 Mai 2021 - 18:13
Finalement, tout le monde s'était mis d'accord pour continuer l'assemblage le lendemain. C'était certainement la meilleure décision à prendre, car tous avaient beaucoup travaillé aujourd'hui, et la fatigue mentale était aussi importante à prendre en compte que la fatigue physique. Pour la partie la plus délicate de l'opération, il était essentiel qu'ils aient toutes leurs capacités de raisonnement et leurs réflexes. Le rendez-vous était donné pour le lendemain : c'était donc le moment pour un repos bien mérité.

Et après une nuit de sommeil bien nécessaire, ils se retrouvèrent tous au même laboratoire que la veille, frais et dispos pour passer à l'étape cruciale de l'assemblage.

- Bonjour tout le monde ! Vous avez bien dormi ? J'ai apporté du petit-déjeuner, n'hésitez pas à vous servir ! C'est super important pour commencer la journée ! Juste, uhhh... Faites attention d'avoir les mains propres avant de toucher le matériel...

Plein d'enthousiasme, le blondinet déposa tout son butin sur un chariot de service propre et inutilisé. Il en avait sûrement trop fait, mais bon, ça pourrait aussi servir pour le goûter...

Comme convenu la veille, le directeur avait prévu tout l'équipement nécessaire - ou du moins, ce qu'ils avaient demandé - pour se protéger dans l'éventualité où quelque chose tournerait mal. Lunettes de protection, gants et blouses d'un matériel renforcé... Avec tout ça, ils ne devraient pas risquer grand-chose. Peut-être que la salle prenait plus de risque qu'eux, mais c'était aussi pour cette raison qu'ils avaient décidé d'aller faire les tests à l'extérieur.

Néanmoins, tout restait à faire : et le meilleur moyen de gagner en efficacité était de planifier. C'était certainement l'élément que l'électrique avait le plus appris et travaillé lors de son stage à l'Institut. De plus, en sciences, il était souvent dangereux de laisser des éléments au hasard.

- Sinon, ça vous dirait qu'on s'organise avant de commencer ? On pourrait faire des schémas pour l'assemblage, puis décider de qui travaille sur quelle partie ! Il faut aussi qu'on décide de la forme de la membrane pour pouvoir tout intégrer.

Le système d'émission et de réception nécessitait encore du travail avant d'être complété, il était probable que Akio soit celui qui s'attèle à la tâche, étant de loin le plus à l'aise sur le sujet. Pour la création de la membrane, ce serait sûrement Itagami qui s'en chargerait avec son talent de manipulation du métal. Quant à Kan, il irait à l'endroit où on aurait le plus besoin de lui ; que ce soit en tant qu'assistant d'un de ses coéquipiers, ou pour faire les schémas et dessiner la forme de la membrane et de sa fixation, ou pour la planification...

L'étape finale débutait enfin. Bientôt, ils allaient savoir si tous leurs efforts se soldaient d'un échec cuisant, étant obligés de tout recommencer ou si au contraire, leurs efforts seraient récompensés d'une victoire totale ; même si le plus probable serait de devoir faire encore quelques ajustements avec les tests jusqu'à arriver à un prototype remplissant toutes les fonctions pour lesquelles il avait été conçu.

Spoiler:
 

_________________
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Kentoku Akio
Kentoku Akio

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Mer 19 Mai 2021 - 23:32
Le repos fit du bien aux têtes. Ou tout du moins à celle d'Akio. Il avait poussé sa réflexion dans ses retranchements, comme rarement auparavant. Il n'avait même pas pensé à la mission durant toute sa soirée, toute sa nuit. Il fallait une coupure pour pouvoir revenir avec concentration et énergie. Le Genin s'effondra dans son lit comme une pierre, et les aurores ne purent même pas le réveiller. Ce ne fut que lorsqu'il entendit sa voisine s'activer par delà la légère cloison de son habitation qu'il ouvrit enfin les yeux. Sa routine matinale bien rodée, il ne perdit pas de temps superflu avant de revenir rapidement dans l'enceinte du complexe scientifique kumojin.

Là, ses coéquipiers l'attendaient, le directeur attendit que tous soient présents avant d'aborder le vaste programme devant eux : Assemblage, croquis, tests. Mais il annonça aussi ce qui trottait dans la tête du Taijutsuka : finir le système d'émission-réception. Si les canaux étaient créés et en phase, il convenait de remettre en place l'objet en forme de U avec des extensions qu'il avait conceptualisé. Ainsi, Akio ne répondit que par un signe affirmatif de la tête à son supérieur. Kan prit la parole en premier pour annoncer avoir amené des victuailles. Souriant, le Céleste vint se saisir d'un petit jus de fruit bienvenue, prenant son temps et observant les divers éléments face au trio.

Se lavant ensuite les mains soigneusement, il attrapa une paire de lunettes de protection, des gants et une blouse, qu'il plaça sur une table proche de lui. Pour le moment de tels équipements le gênerait : il n'était pas encore au stade des tests. Il rétorqua alors au second genin.

« Merci pour les denrées Kan, de plus je suis de ton avis, schématisons au maximum. Mais pour le moment je ne peux pas me résoudre à tester, il me reste une fabrication cruciale... D'ailleurs je propose l'usage de clone oui, mais pour des tests. Toutes les modifications ou assemblages précis doivent être fait par nos mains. »

Dans le même temps il attrapa l'élément en forme de U, les canaux chakratiques réalisés la veille ainsi qu'un morceau de coque, celui qui devait accueillir le système, avec la tige qui allait servir de catalyseur pour la voix, de canal d'entrée. Pour lui pas de clone pour le moment, mais de l'aide de ses camarades ?

« Itagami-Sama, vous pourriez peut-être réaliser le montage en soudant les pièces avec vos talents ? Je préférerais de vos mains, pas de clones. Mais laissons Kan-san schématiser l'ensemble et... »

Un blocage soudain dans sa réflexion. Il venait de penser à quelque chose, de visualiser mentalement une nouvelle façon de gérer l'émission et la réception, en deux phases opposées, qui ne communiqueraient pas directement entre elles. La solution idoine car elle empêchait de fait les interférences : sur l'image du casque, une oreille contiendrait l'émetteur, la seconde le récepteur. Aucun risque de mélange et facilitation de l'assemblage.

Dessinant rapidement un casque comme les premiers schémas les imaginaient, il commença à notifier certains détails dessus, avant de le tendre à son équipe, sourire aux lèvres.

Schéma:
 

« Regardez ce petit schéma. Je n'ai pas dessiné le boitier d'amplification, mais il faudrait le connecter à l'oreille non liée au micro. On séparant le casque en deux hémisphères, on réduit de fait les interférences à zéro car l'entrée et la sortie des ondes ne communiqueraient pas entre eux. On gagne aussi en facilité de fabrication. Après, je n'invente rien d'autre par rapport à ce que j'ai déjà dis...»

Akio souriait bêtement en se grattant le crâne, Que pouvait-il faire de plus ? Il avait corrigé les interférences, imaginé des densités différentes dans les pistons pour séparer les canaux des ondes à hautes et basses fréquences, inventé un émetteur en U qui allait créer des "vagues" chakratiques semblables à des ondes sonores. Cette fois ci, il touchait ses limites en inventivité. Mais pouvait-on lui en vouloir ?

Il se tourna vers Kan, puis Itagami, comme déboussolé par la rencontre avec ses limites intellectuelles. Itagami allait clairement réaliser l'assemblage, et là il n'aurait rien à lui apporter de plus que ce qu'il avait déjà fourni, à savoir son schéma. Il alla donc par la suite vers son camarade genin afin de rebondir sur ses dernières paroles.

« Imaginons la coque, la membrane et le boitier, puis fabriquons et testons. Nous avons tout ce qu'il nous faut pour établir une première version cohérente. Itagami-sama, vous êtes notre supérieure, êtes vous d'accord avec ce plan ? La place des clones dans cet assemblage par contre... »

Les clones.. Pour le Céleste il était hors de question que des clones fabriquent un tel objet. Ce devait être les trois originaux. Par la précision, la rigueur, et également la satisfaction que ça allait apporter.

Résumé:
 




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Itagami
Metaru Itagami

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Dim 23 Mai 2021 - 22:34
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Entete_recherche_lab


Ce n’est qu’après avoir mis les différentes pièces sous vide, salué mes collègues et quitté le laboratoire que je me rendis véritablement compte du grand bien que me faisait cette période de repos. Je ne ressentais ni l’envie ni le besoin de me surmener à la tâche pour faire quelque chose de plus pour les différentes fondations du village ; pour la première fois depuis longtemps j’arrivais à accepter le fait que les autres travaillaient aussi dur pour Kumo gakure et que je n’avais pas à me forcer à essayer de tout mettre sur mes épaules.
Finalement je commençais à voir les véritables bien fait de travailler en équipe, cela me permettait d’être plus laxiste sur mes propres projets. M’étirant un instant, profitant de court moment pendant lequel mon mal de crâne se tue, je fis un détour par la viennoiserie qu’avait rouverte une de mes partenaires commerciales pour faire plaisir à mes filles. Depuis que j’étais rentré, nous avions du mal à trouver un moment pour réellement profiter les unes des autres, je rentrais généralement tard après mes recherches sur la jambe du robot ou sur mes autres projets… j’arrivais toujours éreintée et me réveillais bien souvent le lendemain avec une couverture sur les épaules, bien souvent mise par Kumiko ou An Chan… aujourd’hui, je voulais au moins changer ça…

- j’en ai peut être trop pris… … bha ce n’est pas grave ! me murmurai-je à moi-même en observant les sacs avant de finalement reprendre la route vers ma famille.

----------------------------------------------------------------


Le lendemain matin, l’ambiance était au beau fixe dans le laboratoire, kan nous avais apporté un petit déjeuner et chacun ayant passé une bonne nuit revenait visiblement frais et dispo pour ce qui nous attendait. Un regard vers les éléments restés sous vide les dissociant de la sorte du monde extérieur et de ses différents débris, j’inspectai rapidement la salle avant de les libérer de leur prison de métal, chaque élément planait au-dessus du socle de métal qui leur avait été conçu la veille, s’assurant ainsi que rien ne vienne perturber nos conceptions. Je retrouvai rapidement les différentes pièces proposées par mes clones, les nombreux prototypes de membranes don la forme variait surtout en fonction de l’apparence qu’aurait le produit final, etc., etc. tout avait déjà été calibré concernant membranes et coque, c’était le reste des éléments qui devait suivre.
Tandis que chacun se préparait, travaillant plus ou moins en équipe, je suivis l’idée de Khan kun, à savoir faire un Shéma des différents éléments à assembler, le comment de l’assemblage et tout et tout… personnellement, dans le sens ou chacune des pièces, peu importe laquelle avait été créée la veille hier avec un de mes clones à leur coté, j’avais une idée très claire de comment le tout allait se passer ; dans le sens ou j’allais mixer les métaux et particules de minéraux entre eux en fonction des préparations de la veille, si j’y associais l’utilisation du trois œil du forgeron, j’étais certaine de faire des alliages sans défauts… ce qui restait maintenant vraiment à faire c’était de déterminer la membrane et…

Et non, Akio kun s’était éloigné de nous avec visiblement une nouvelle idée lumineuse concernant le projet, il nous revint quelques minutes plus tard avec un nouveau schéma. je l’observai un moment, comprenant le pourquoi du comment, mais hormis la forme qui me paraissait trop grosse pour un shinobis dont les mouvements véloces risqueraient d’arracher à ses oreilles pareilles élément, un nouveau problème se posait selon moi.

- Ce serait un excellent croquis pour un casque dans une enceinte spécialement conçue pour la communication, peut être pour un potentiel récepteur généralisé au village si on venait à mettre l’idée de la communication supervisée par différents opérateurs à la base d’une potentielle antenne à Kumo gakure…
Mais sur le terrain… je peux t’assurer que le moindre bruit, le moindre bruissement dans des fourrés compte, c’est pour cette raison que j’essaie de faire en sorte que notre appareil ne couvre qu’une et une seule oreille, j’aimerais pouvoir y ajouter la possibilité d’entendre sans gêne aucune son entourage une fois ceci sur l’oreille, mais vu l’insonorisation que nous prévoyons pour éviter les parasites lors des communications, ça risque d’être un important isolant pour l’oreille om il sera fixé. Donc, dans cette optique, je préférerais qu’au moins une des deux oreilles de l’utilisateur soit entièrement libre, en infiltration, ou pire en combat… nous n’avons véritablement que nos sens auxquels nous fier.

Finis-je en observant ma main droite, les souvenirs s’égarant sur d’anciens affrontements… sur le hurlement d’agonie de Satetsu kun en train de bruler… fermant les yeux, secouant la tête pour chasser ces souvenirs je refis face au groupe.

selon moi, notre première idée reste plus pratique pour un shinobi, le montage s’avérerait plus complexe… certes, les risques de parasites aussi, mais, si nous nous en sortons bien ici, notre idée première n’aura rien à envier à ton prototype de casque. finis-je dans un sourire que je voulais accomodant.

Spoiler:
 

_________________
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Lun 24 Mai 2021 - 19:12
HRP:
 

Continuant de les observer, le génie du chaos gardait tout de même sa stature et le ‘’sérieux’’ qu’il portait si bien. Bien qu’il gloussait légèrement d’un rire incompréhensible, il semblait tout de même très satisfait de ce qu’il entendait. Allant des commencements de leurs schématisations aux mesures de sécurité entreprises, ils approchaient bel et bien la finalité du projet.

Plus que satisfait à cet égard, il admirait surtout et avant tout le changement à peine imperceptible de dynamique d’équipe dans une période des plus fatales.

Entendant dès lors Akio ajouter quelques notions de sécurité supplémentaires et proposer un ajustement final, tout allait fort probablement se jouer dans les derniers instants. En effet, l’équipe faisait face à un dernier dilemme avant d’entamer la phase d’accélération. Si cet élément demeurait, sa remarque sur l’utilisation des clones était toutefois assez pertinente. Elle était même remarquable. Après tout, manipuler des métaux et des objets ayant différentes propriétés représentait un risque quelconque. De plus, les clones n’étant pas réputés pour leur résistance, le gain en rapidité de leur usage était certainement pertinent, mais l’était-il lorsque venait le temps d’allier précision, concentration et résistance ?

Venant compléter le trio, Itagami décida finalement de rebondir sur le dernier point apporté par Akio. Lui offrant un conseil pertinent à titre de Shinobi, s’il était vrai qu’avoir deux oreillettes plutôt qu’une pouvait restreindre le côté opérationnel sur un terrain de combat, il était tout de même vrai que le tout permettait toutefois de minimiser les interférences. Toutefois, le système d’activation des oreillettes ne serait-il pas suffisant pour justement garantir que l’émission et la réception n’étaient pas un minimum protégé ?

Bien qu’il aurait été intéressant de pouvoir faire les deux en même temps, le tout semblait à un certain degré moins pratique. Ainsi, il y avait deux grandes possibilités : Rendre le récepteur moins intrusif sur la seconde oreille ou l’incorporer à proximité du catalyseur tout en le rendant isolé.

-Très bon point pour la schématisation ! Tant que vous savez dans quel ordre vous allez assembler les pièces et qu’elles sont dans les bonnes dimensions, le tout risque de bien se passer.

Souriant en s’avançant soudainement vers le groupe, il ajouta de nouveau :

-Très bonne idée aussi pour les clones. Je ne vais pas vous cacher que je vous observais sachant que de manière générale, on préfère éviter de les utiliser pour les éléments délicats, mais je voulais aussi voir si l’un d’entre vous allait le mentionner. Dans tous les cas, statuez sur le récepteur et finalisez l’assemblage, vous y êtes presque.

Littéralement excité, Shindo semblait enjoué, comme un enfant qui découvrait un nouveau jeu pour la première fois. Pourtant, il se devait de revenir sur terre, surtout qu’il avait oublié l’information la plus importante pour le groupe.

-Ah oui, pour l’émetteur et le récepteur, tant que les deux sont un peu isolés, ça devrait aller. À la limite, si vous pouvez rendre le récepteur moins intrusif sur la seconde oreille, vous pouvez aussi l’incorporer non loin du catalyseur à l'opposé de l'émetteur. Quoiqu’il en soit, sachant que le catalyseur a été suffisamment bien travaillé, le système binaire nous aidera à calibrer tout cela cela sachant que le tout fonctionnait ainsi par le passé, mais manquait possiblement un peu d’isolation entre la propagation et la réception des ondes, un élément que vous pourrez très bien ajuster lors de l’assemblage selon moi. Les matériaux que vous avez utilisés sont beaucoup plus stables aussi, donc ça devrait aussi nous aider. À un certain degré, vous pourriez même tenter de faire sortir une petite partie du récepteur comme une petite antenne dépassant l’opposé de la zone d’émission si vous n'êtes pas convaincu ou par précaution supplémentaire. Ce sont de brefs détails qui peuvent se modifier aisément. Aussi, l’émetteur ne fonctionne que par un déploiement chakratique léger, mais présent qui permet de mettre le récepteur en évidence comme élément par défaut vu qu’il est plus simple de recevoir et percevoir que d’émettre.

Alliant son expérience dans la manipulation des ondes sonores, mais aussi sa connaissance du précédent projet, Shindo montrait clairement qu’il avait aussi été attentif à l’ensemble de leurs modifications et propositions. Sans quoi, jamais il n’aurait pu dire cela avec autant de confiance pour les soutenir dans ce dernier moment.

-Je vous laisse choisir ce que vous préférez comme rendu final, je vous fait confiance. Dans tous les cas, je pense bel et bien que le tout fonctionnera et que vous êtes prêt à collecter le fruit de vos efforts ! Ça passe ou ça casse comme on dit, mais avec un plan, ça passe toujours mieux ! Haha !

Dévoilant de nouveau son côté excentrique, bien qu’ils avaient toutes les pièces en main pour réussir, Shindo se permettait de leur provoquer quelques frayeurs sachant qu’il était confiant de leur produit. Bien que l’inverse ne l’aurait pas empêché de dire cela et d’agir ainsi, cette équipe avait tout pour réussir.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Kao Kan
Kao Kan

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Mar 1 Juin 2021 - 22:29
Kan écouta attentivement ses deux coéquipiers, puis les conseils de son Directeur. Toutes les idées apportées étaient valides, car même si elles n'étaient pas retenues, elles ouvraient la discussion sur un sujet précis et emmenaient même à réfléchir sur d'autres problématiques soulevées par ces propositions ; ce qui ne leur serait peut-être pas venu à l'esprit, si la première idée était validée immédiatement. Silencieux, le blondinet approuva d'un hochement de la tête le fait de ne pas utiliser de clones pendant l'assemblage. Les arguments apportés étaient pertinents et si comme l'avait dit Shindo, il pourrait éventuellement y avoir des réactions entre les différents matériaux, le risque était faible grâce à la présence de l'experte. Ils pouvaient donc se charger eux-mêmes de cette étape.

Pour la forme de la membrane, il se retint aussi de commenter et pourtant, tous les arguments faisaient écho avec le prototype qui se dessinait dans son esprit. L'électrique se saisit d'un crayon et griffonna dans son carnet, matérialisant sur le papier l'oreillette qui n'avait forme que dans sa tête. Il y avait bien un moyen de concilier le tout, d'optimiser les performances sans oublier le confort et les situations réelles dans lesquelles les porteurs se retrouveraient potentiellement.

- Sinon... Quelque chose comme ça... ?

L'idée était audacieuse et possiblement, ne serait pas bien accueillie par ses collaborateurs. Kan leur présenta néanmoins le schéma avant de se lancer dans des explications qui, il l'espérait, seraient écoutées jusqu'au bout.

Spoiler:
 

- De cette façon, l'émetteur et le récepteur se trouvent sur des côtés différents et évitent donc les interférences. Mais une oreille, celle de l'émetteur, est libre d'entendre les bruits de son environnement vu qu'elle sert uniquement de support. De l'autre, le récepteur serait également supporté par la deuxième oreille, mais sa forme serait beaucoup plus petite que sur l'idée initiale et entrerait directement dans le conduit auditif pour diminuer les bruits parasites, supplémenté par une petite antenne si nécessaire. Le catalyseur se trouverait derrière l'oreille qui supporte l'émetteur, et le mécanisme derrière l'oreille qui supporte le récepteur. Le tout serait relié par une fine membrane qui connecterait les deux, mais sans s'appuyer sur la tête.

Prenant une inspiration, le blondinet continua sur sa lancée.

- Je préfère cette forme par rapport à celle du casque car elle est plus discrète, moins encombrante et son maintient sur la tête serait amélioré. Un casque glisse facilement, et un shinobi en mission ne peut pas se permettre de se concentrer sur son port de tête pour éviter de perdre son équipement. Sous cette forme, l'oreillette serait fermement accrochée à l'oreille de son porteur, en épousant parfaitement sa forme. Et si les tests nous montrent qu'avoir le récepteur et l'émetteur sur la même oreille est possible, alors...

Kan montra un deuxième schéma, qui était une version condensée du premier : l'émetteur et le récepteur se trouvaient sur une seule oreillette.

Spoiler:
 

- ... nous pourrions imaginer une version dans ce style. Encore plus pratique dans la forme, tout en gardant à l'esprit que le poids serait doublé. Qu'est-ce que vous en pensez ?

Spoiler:
 

_________________
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Kentoku Akio
Kentoku Akio

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Ven 4 Juin 2021 - 19:20
Une fausse route, c'est ce qu'Akio avait emprunté en tentant de prendre pour lui la schématisation finale du prototype. Il avait voulu trop en faire et s'était fait facilement rattraper par Itagami. Gradée et expérimentée, cette dernière avait expliqué à juste titre au genin qu'avoir les deux oreilles occupées ne serait pas de bon ton lors d'une mission. Impossible de se priver d'un sens aussi essentiel. Humblement et reconnaissant facilement son erreur, le Céleste acquiesça tranquillement et se replaça en retrait.

Shindo-Sama observa le groupe, puis intervint alors que chaque membre du trio s'était exprimé. Il expliqua ses observations et conseils concernant toutes les avancées et propositions des scientifiques du jour. Et une vraie satisfaction se dégagea : ils étaient proches du but. L'exploitation des clones était fixée, l'isolation entre émetteur et récepteur était bonne, les matériaux utilisés parfaitement cohérent.

Observant ses camarades, et principalement Kan qui prit la parole pour exprimer sa vision du projet. Les croquis qu'il proposa paraissaient tous très intéressants. Si le premier était une version simplifiée de l'une des premières propositions, la suite, miniaturisée et compactée, était particulièrement intrigante, mais renforçait de facto les possibilités d'échec. Le blondinet regretta le poids supplémentaire du second croquis, mais ce n'était pas ça qui préoccupait le plus le Taijutsuka qui décida d'émettre ses doutes.

« Je dirais que le poids sur l'oreille serait gênant effectivement, mais plus que ça le fait de condenser l'ensemble des composants, de rétrécir certains matériaux pourrait rendre le tout trop fragile, trop dangereux, et pourrait nous faire perdre de la qualité dans les échanges audio. »

Il s'avança encore et prit le premier croquis, un sourire illuminant son visage.

« Celui-ci, je l'aime bien. Il est cohérent, proche de la version sselon laquelle on a travaillé certains de nos composants. Il permet de dégager une oreille sur deux, est plutôt discret et conserve assez de place pour nous permettre de garder une structure fiable. Oui bien joué Kan-san, cette version est bonne. »

Encore une fois, malgré lui, il reprenait doucement le leadership des décisions, alors que dans cette pièce, la personne à même de valider ou non une ébauche était celle qui était l'artisan de la conception : Itagami. Se tournant alors calmement vers la Métaru, le schéma en main, Akio lui tendit de bon gré.

« Qu'en dites-vous Itagami-Sama ? Une telle création vous semble cohérente ? Si oui alors mettons nous au travail, il faut bien se lancer. Nous garderons les clones pour les tests. »

Puis déposa le croquis sur un bureau adjacent, avant d'évoquer le cas contraire.

« Si vous envisagez autre chose, comme le retour sur notre première idée de casque monocoque, alors nous vous suivrons aussi. Mes notes sur l'émission, la réception et l'isolation sont sur mon ilot de travail, là bas. Ainsi que les pièces en version transparentes afin de pouvoir observer au mieux la structure de l'intérieur. »

Se déplaçant vers les victuailles apportées par Kan, Akio se saisit d'un jus de fruit bien frais ainsi que d'une viennoiserie assez classique mais bien réconfortante. Il se servit ensuite une petite tasse de thé pour pouvoir patienter en confort de savoir la suite des évènements. Prévoyant, il s'était placé à côté d'une poubelle et d'un évier afin de rapidement se laver les mains après avoir fini de se restaurer. De la même manière, il n'aurait pas été prudent de se balader dans le laboratoire avec des boissons, il attendrait donc de finir pour pouvoir retourner au travail. Le temps qu'Itagami décide de la suite à adopter suffirait amplement.

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Itagami
Metaru Itagami

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Dim 6 Juin 2021 - 20:52
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Entete_recherche_lab


Les bras croisés j’avais écouté avec neutralité les différents arguments qui suivirent, s’il fut rassurant de voir Akio accepter le fait qu’il avait fait une erreur, il fut tout aussi intéressant de voir le jeune Kan rebondir sur ce projet et proposer quelque chose de tout aussi intéressant. Qui plus était, les mots bien avisés de Shindo san me confortèrent dans l’idée que j’avais déjà acceptée, l’idée selon laquelle il serait plus judicieux de séparer émetteur et récepteur.
Pour avoir travaillé avec eux et finit par comprendre enfin les travaux d’Akio en relisant quelques fois les rapports écrits par mes clones la veille, je comprenais que trop bien l’importance de bien isoler ces deux-là… la réaction en chaine que créerait une mauvaise isolation pourrait dans le pire des cas, générer un sifflement suffisamment puissant pour potentiellement endommager l’oreille de l’utilisateur… m’enfin c’était dans le pire des cas.

Le regard froncé, quelque peu perdu dans mes réflexions alors que je revoyais les schémas, pièces et progressions de la veille et d’aujourd’hui, j’essayais de visualiser ce que serait le résultat final alors que mes coéquipiers se décidaient encore sur le chemin à employer. C’est finalement Akio qui revint à moi, un air sérieux sur le visage tandis qu’il me présentait l’outcome de leur délibération. Un fin sourire sur les lèvres, je soupirai tout en soupirant, lui accordant un regard approbateur en croisant les bras sou mon buste :

- Hum ! cette proposition me convient, elle réduit bien des risques facilite le processus d’isolation et permet une meilleure ergonomie vis-à-vis de sa forme et de son utilité. Fis-je en résumant leurs différentes déductions… seulement j’avais la désagréable impression d’oublier un truc important… ça avait été dit à l’instant j’étais sure de ça, mais à être trop concentrée sur les potentiels schémas et autres… ça m’avait échappé. La bouche entre ouverte, cherchant un moment mes marques… je finis par remettre ça de coté.
Sinon Kao Kun… portant un nouveau regard aux croquis, souriant devant l’innocence transpirant de ces derniers, je réprimai un rire pour les traits… particuliers de ces derniers avant de reprendre. ta seconde proposition est intéressante, mais… pour le coup je dois avouer être de l’Avis d’Akio, réduire davantage la taille de nos matériaux pour faire quelque chose d’aussi petit risque de se retourner contre nous, surtout quand notre propre prototype n’est pas encore complété… ce genre de proposition relevant plus de desing que de l’utilité devrait je pense être repoussé à une date ultérieure… ceci dit ! L’idée n’est pas mauvaise, ou plutôt j’aime bien le desing du module d’émission dirais-je… si on en revenait à notre prototype premier il collerait parfaitement aaaa… HA ! ça m’est revenu ! fis-je en tapant du poing dans la paume de la main.

Les quittant quelque temps, je me dirigeai vers la zone que quelque un de mes clones occupait la veille, ceux qui avaient travaillé le plus longtemps loin du groupe et ne nous avaient rejoints que pour les finitions. Les clones chargés du desing du prototype, concevoir un desing beau et adapté n’était pas chose compliquée, mais ce qui leur prit tout ce temps fut la mise en place de l’élément qui ferait de notre invention… non, de notre amélioration un produit particulièrement confortable pour ceux qui en profiteraient.
désolé, j’ai oublié de vous en parler hier, il faut dire que les côtés théoriques, pratiques et conceptuels des différentes pièces maitresses de notre projet ont été… des plus prenants… et ça m’était sorti de la tête… fis-je en venant avec trois copies du concept sur lequel se baserait le casque mono oreille… bien entendu vu que cela datait de la veille, le projet ne prenait qu’une oreille, mais c’était quelque chose qui était maintenant facile à reproduire.
Leur épargnant les explications derrière le produit, je me contenter de tendre à chacun d’entre eux une copie de la proposition de mes clones… fins de ma touche personnelle à se projet du coup. Akio avait travaillé d’arrachepied sur les ondes, Kan kun sur les différentes options d’isolation aussi bien thermiques que de signaux. Je me sentais un peu lésée dans l’histoire, dans le sens ou je ne faisais que peaufiner et exécuter leur propositions… aussi le desing se devant d’être ma touche personnelle, mes copies avait mis beaucoup de cœur à l’ouvrage.

- Je vous épargnerais les détails, mais vous présente quand même le produit dans ses grandes lignes. Placez-le à votre oreille droite et insufflez-y une infime quantité de chakra, c’est plus que suffisant. Suivant moi-même, le processus, l’oreillette aspira l’air qu’il y avait entre elle et l’oreille avant de rejeter celui-ci à l’extérieur, en faisant une ventouse fermement accrochée à cet endroit.
L’objet en lui-même était plus ou moins ovale et faisait un léger galbe du côté de nos têtes, englobant l’oreille dans sa totalité, il isolait complètement…. Ou presque cette dernière des bruits du monde extérieur… à l’heure actuelle vu qu’il n’y avait justement rien d’autre à l’intérieur, ils devaient avoir l’impression d’être devenus à moitié sourd d’une oreille, mais c’était aussi pour s’assurer que cette isolation permettrait une meilleure écoute, supprimant ainsi le potentiel fait de devoir se répéter, surtout lorsque l’interlocuteur chuchotait. Une forme de tissu de métal tisé pour avoir les propriétés au touché de la soie englobait l’oreille de l’utilisateur, en sa conception, parce que oui, il s’agissait d’un alliage se trouvait de l’oxyde de magnésium… un élément anti transpirant, odeur et humidité qui avait déjà fait ses preuves par le passé. J’avais été obligée de faire des recherches sur pareil sujet, car un de mes clients de l’époque avait les mains PARTICULIÈREMENT moites… de ce fait son Katana lui échappait souvent quand la garde était trop humide et c’était sans parler de l’odeur de transpiration qu’il fallait gérer après ça…
Un frémissement courant tout le long de mon échine vis-à-vis de ce souvenir… particulier, je secoué légèrement la tête en leur expliquant dans les grandes lignes, qu’avec cette forme, et ce revêtement interne, l’entretient sur ce plan ne demanderait que très peu de travail et serait des plus hygiénique. La mise et le retrait de l’oreillette provoquant des jets d’airs, l’air en question était utilisé pour rapidement parcourir les fibres de l’alliage et l’aérer/nettoyer à chaque interaction de ce type avec la future oreillette. Qui plus était, le métal, le minéral et quelque faible quantité du minerait thermo isolant utilisé pour le corps du projet composant mon matériau, celui-ci assurait confort, anti transpiration, odeur, ou chaleur désagréables pour le porteur ainsi qu’une stabilité à toute épreuve grâce à ce système de ventouse pour le porter.

Usant une nouvelle fois de mon chakra pour que se produise l’effet inverse (que la petite coque aspire de l’air environnant et relâche donc la pression exercée), elle me retombait simplement dans la main. Non ce n’était pas du fuuton, simplement mécanisme de succion s’activant dans un sens et dans l’autre grâce à des éléments hermétiques à l’air. La reconfigurer pour qu’elle ait telle ou telle apparence ne serait qu’un jeu d’enfant, c’était concevoir le tout et pallier aux différents soucis de confort la veille qui fut… spéciale.
- J’avais quelques craintes quant au fait que des sinobi peut aguerris dans l’utilisation de leur chakra ne fassent des erreurs vis-à-vis du mécanisme et donc finissent par faire tomber leurs oreillettes en mission, mais… avec votre proposition à tous les deux, si ça devient un casque relié à l’arrière du cranée par une fine, mais solide bande métallique qui épouserait bien la forme de celui-ci, qu’importe que l’utilisateur se trompe, si non soutenue par le processus de succion l’oreillette ou plutôt cette forme de casque plus « slim ? » resterait quand même accrochée à l’utilisateur de par sa forme… Continuai-je dans un sourire alors que le défaut le plus flagrant que je voyais à ma conception se voyait réglé.

- Ceci dit… cela demandera peut être un peu plus de travail, mais je vous promets que je pense que l’on pourrait finir dans les plus brefs délais, je propose de mettre sur pieds nos deux propositions. Le schéma mono oreille sur lequel nous planchions hier et le nouveau que nous avons aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas ! Je me charge de reconcevoir les différentes pièces… ayant participé à leur conception réalisation et vérification hier, je pense pouvoir sans trop de mal en faire des copies… tout en finissant notre premier prototype… un sourire sur les lèvres… j’effectuai le mudra nécessaire à la conception de clone et créai ainsi deux groupes de ces derniers.
vous n’avez pas à vous inquiéter sur la précision de leur travail, il s’agit simplement de recopier ce qui a été fait hier comme une chaine de montage, ce ne sera pas un problème. qui plus étais, pour utiliser cette méthode de travail depuis près d’une dizaine de mois maintenant, j’étais certaine que mes copies feraient un travail sans reproche, même pour ce qui concernait le montage actuel, mais si cela pouvait les rassurer, je m’en chargerais moi-même.

- Bien, comme Shindo san nous l’à fait comprendre, nous voyons enfin le bout du tunnel, faisons en sorte de nous assurer d’y arriver sans encombre ! Fis-je avec un sourire, tandis que moi, comme toutes mes copies activions le troisième œil de la forgeronne pour assurer notre précision.

--------------------------------------------------------------------

Travaillant avec Akio et Kan Kun sur le schéma de notre nouveau modèle, le récepteur à une oreille et l’émetteur à l’autre, nous nous assurâmes de tomber d’accord sur l’ordre dans lequel serait assemblé les différents éléments, mles différentes conditions et éventuels risques possibles… (infinitésimaux certes, mais tout de même existants). Akio Kun dans son domaine s’assura du bon fonctionnement et de la bonne isolation avec Kan Kun des des deux modules de communication, quant à moi, faisant usage de l’alliage fortement conducteur con_u la veille pour lier les deux éléments dans la bande de métal qui les relierait, travaillai de concert avec eux pour m’assurez de la compatibilité, l’adaptation et réduire au maximal les potentielles (maintenant inexistantes) chances de perte de signal le long du trajet d’un module à l’autre.
Les connaissances poussées d’Akio sur les signaux aidèrent à corriger le grammage des matériaux de l’alliage, quant à Kan et ses idées novatrices d’isolation aidèrent à en faire un système bien intégré à l’ensemble et complètement hermétique aux potentiels parasites. Ils proposaient et corrigeaient, j’absorbais, peaufinais et améliorais dans la mesure du possible leurs idées en y apportant les miennes et mes connaissances vis-à-vis des interactions entre matériaux.

Plus loin, mes clones s’afféraient à reconcevoir les différentes pièces que nous avions conçues la veille, les reproduisant à l’identique en plusieurs exemplaires, aussi bien concernant le grammage des céramiques et minéraux qui serviraient à la conception d’alliage, qu’à l’utilisation du Shakuton pour faire « cuir » ceux qui se devaient d’être exposés à de fortes chaleurs pour réagir comme ils se devaient à nos besoins.
Après plus ou moins deux à trois heures de préparations, schématisation et test sur des copies uniquement visuelles que j’avais réalisées avec du métal, nous étions fin prêts.

--------------------------------------------------------------------

M’étirant un moment, faisant craquer mes doigts par le simple fait de les arquer, je pris une bonne inspiration et me tournai vers les matériaux qui avaient été préparés et recalibrés par nos soins pour l’opération à venir.
Mes mains se recouvrirent d’une fine couche de métal, leur donnant un air quasi irréel et certainement étrange pour mes confrères, mais ce métal en plus d’isolé mes mains des potentiels parasites que celles-ci pourraient convoyer dans la conception, me permettrait en plus des mouvements plus précis… car j’avais autrement plus confiance en la maitrise de mon chakra et donc mon Kekkai qu’en mes muscles qui manipulaient surtout des armes lourdes… ces « gants » faisaient autant office d’éléments sanitaires que de garantie d’adresse et de dextérité pour ladite tâche.

Bien, je compte sur vous pour me corriger si je dérive d’une manière ou d’une autre. fis-je à l’égard d’Akio et Kao Kun. Répondant à leurs affirmations par un hochement de tête, je… non, NOUS nous lançâmes enfin sur la dernière ligne droite de notre premier prototype.

Spoiler:
 

_________________
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Dim 13 Juin 2021 - 7:49
HRP:
 

La science était un art particulier. Riche en découvertes, mais tout aussi complexe, plus on avançait et poussait ses recherches, plus on y découvrait un puits semblant presque infini. Devenant ainsi une éternelle poursuite vers la recherche d’une vérité absolue, tôt ou tard, tous se heurtaient à la même réalité : elle était impossible à rattraper.

Ainsi, aux derniers moments de votre mission et instant le plus important de l’assemblage final, vous en veniez à un débat d’idée sur la forme finale. Important et particulièrement pertinent pour conclure ce que vous aviez commencé, l’objet de vos recherches dépendait de ce moment particulier.

Ayant pris de nombreuses précautions à cet égard, seuls les derniers alignements étaient nécessaires. Ainsi, du schéma proposé par Kan aux commentaires d’Akio, Itagami fut finalement la personne ayant le loisir de trancher.

D’un oeil curieux, on aurait presque dit que Shindo louchait. S’il avait pu sortir son oeil de son orbite pour apprécier davantage ce moment d’hésitation, le tout se serait produit sans une seule once d’hésitation. Pourtant, il devait se contenter de faire preuve d’écoutes et d’observations alors qu’Itagami avait rendu son verdict : faire les deux.

Résonnant légèrement comme une mélodie à son oreille, il ne put s’empêcher de lâcher un rire qui fut étrangement muet. Ainsi, vous pouviez le voir s’esclaffer sans qu’aucun son audible ne soit perceptible.

Après tout, lorsque deux concepts devaient être réalisés, le meilleur moyen de décider du tout était d’effectuer un test, ni plus ni moins. Or, avaient-ils le temps et le loisir de faire tout cela ? Sauraient-ils s’ajuster de manière conséquente pour que le tout fonctionne alors qu’ils avaient deux prototypes particulièrement différents ?

Dans bien des cas, le tout se serait retrouvé impossible. Pourtant, grâce à la créativité, aux recherches et propositions de Kan, grâce aux découvertes et précisions d’Akio et finalement grâce à l’ingéniosité et l’efficacité d’Itagami, vous vous retrouviez après tant de temps de travail avec deux résultats distincts n'attendant que d'être mis à l'épreuve pour trancher.

-En cas d'incertitude, il faut tester !

Si dans une chaîne de production classique, l’assemblage avait pu être difficile, votre prise de décision quant à son exécution par vos mains propres était judicieuse tout comme l’emploi des clones pour reproduire certaines pièces en série sans danger au lieu de risquer un montage minutieux.

Efficaces, les aptitudes innées en métallurgie de l’ancienne Cheffe de la Forge étaient clairement visibles tandis qu’elle utilisait son savoir-faire pour accélérer le processus et garantir la reproduction adéquate du reste.

Ainsi, après plusieurs heures d’efforts, devant votre sérieux, mais aussi les risques que vous aviez entrepris, vous étiez confronté à deux résultats finaux différents. Or, fonctionneraient-ils tous les deux? L’un fonctionnerait-il mieux que l’autre ?

Dans ce genre de situation, seule la science pouvait vous révéler la suite et la résultante finale d’une telle épreuve.

Pourtant, vous étiez arrivé à la case finale, le moment où tout allait se décider, car devant vous, vous pouviez constater la réalisation de vos efforts à portée de mains.

Ayant presque des lumières dans les yeux, Shindo ne s’était pas empêché de mettre la main à la pâte, vous aidant ainsi à neutraliser les faibles risques qui subsistaient au point d’en avoir grandement nullifié les risques de failles.

-Mhmm, très bien.

S’étant permis d’y infuser son chakra pour observer quelque chose, il se retournait désormais devant vous.

-Je suppose que c’est le temps de passer à l’étape ultime du test!

Se souvenant que l’un d’entre vous avait proposé de tester le tout dans un lieu sécuritaire, mais aussi réaliste, il vous fit signe de le suivre.

-Prenez les prototypes et suivez-moi. D’ailleurs, pendant le chemin, je serais curieux de savoir respectivement de quelle manière vous pensez que le tout pourrait être utilisé sous forme de plan commercial ? Après, ce n’est pas le plus important...même si ça pourrait m'aider lors du rapport au Raikage haha

Leur faisant un bref signe de la main alors que leurs réalisations étaient complètes, Shindo les guida dans un terrain assez particulier. Étant en plein à l’extérieur dans ce qui ressemblait à un jardin de l’institut, le tout demeurait tout de même sécurisé, comme si cet endroit était fait pour les expériences à l’extérieur. Décoré par de nombreux arbres, on aurait dit une simili-forêt.

-Je vous laisse procéder à la tentative de communication et tenter d’envoyer une communication et d’en recevoir une. N’hésitez pas à tester le tout à couvert pour voir quel est l’impact du tout. Surtout, restez aux aguets d'impulsions dangereuses. En cas de signe de défectuosité, protégez-vous.

Posant une main au sol pour y faire apparaître un petit muret, Shindo se retira tranquillement pour observer le moment tant attendu : L’Heure de vérité.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Kao Kan
Kao Kan

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Mer 16 Juin 2021 - 17:14
Le blondinet n'avait pu retenir l'immense sourire qui mangeait la moitié de son visage. Plus que de la fierté pour son travail, c'était surtout le fait de se sentir utile pour son équipe qui le motivait ; ainsi, le fait que son schéma soit validé par ses coéquipiers lui était suffisant. Suite à la délibération, toute l'équipe se focalisa entièrement sur la conception des prototypes et après plusieurs heures de travail acharné, ils étaient enfin terminés. Maintenant, il ne leur restait plus qu'à concrétiser la dernière partie du projet et sans nul doute, la plus excitante : les tests.

Sous l'impulsion du Directeur, toute l'équipe se dirigea vers les zones de test extérieures. Doublement enthousiasmant pour Kan, qui n'avait vu le terrain que brièvement depuis son arrivée : en raison du danger évident, il était interdit de se balader librement dans la forêt miniature et le tout était soumis à des règles de sécurité strictes.

Sur le chemin, Shindo leur parla de l'éventuel plan commercial à mettre en place pour les oreillettes. Et bien qu'il avait lu cette information dans les détails de la mission, l'électrique fronça les sourcils.

- Shindo-sama, vous pensez que le Raikage va vendre ces appareils aux autres nations... ? Et si oui, qu'est-ce que vous en pensez ?

Malgré son comportement plus qu'original la plupart du temps, Kan avait confiance en son Directeur et ses jugements. Et dans le fond, il espérait que son point de vue lui permettrait de changer d'avis sur cette éventualité de partage international... sur lequel le blond était défavorable, bien qu'il n'avait certainement pas son mot à dire sur le sujet. Une prise de position certainement étonnante pour celui qu'on appelait le Candide néanmoins, Kao Kan restait humain ; et certaines blessures du passé ne cicatrisaient peut-être pas aussi vite qu'il l'aurait voulu.

Il se rappelait de la première fois qu'il avait entendu parler de ces oreillettes : lorsque Yamiko et Hiko, à la tête de la Résistance, s'étaient servis des premiers prototypes pour contacter le Fukkatsu à l'extérieur des murs du Village. C'était principalement grâce à cette alliance qu'ils avaient pu convaincre le Teikoku de se retirer... leur offrir maintenant cette technologie laissait un goût amer en bouche. Et si leurs créations se retrouvaient être la clé de l'annexion d'une autre faction ? N'auraient-ils pas une certaine responsabilité ?

Mais tout cela était des questions pour plus tard car avant tout, il fallait que leurs prototypes fonctionnent. Une fois arrivé dans la zone dédiée, les scientifiques amateurs décidèrent d'un canal de communication, puis s'éloignèrent les uns des autres. Du moins, c'est ce que fit Kan : sans attendre une seule seconde, il s'enfonça dans la forêt et se percha même dans un des arbres.

Le cœur de l'électrique menaçait de bondir de sa poitrine, tant l'anticipation augmentait son rythme cardiaque. Le blondinet insuffla une infime partie de son chakra dans l'appareil, puis, le cœur battant, il prononça la première phrase.

- Est-ce que vous m'entendez ?

_________________
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Kentoku Akio
Kentoku Akio

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Ven 18 Juin 2021 - 19:09
Ainsi donc le trio touchait enfin au but. La dernière ligne droite, après un virage rapide et enfin la ligne d'arrivée en point final. Devant le flot d'arguments de chacun, le plan se mit en place et l'assemblage se passa très calmement. Le directeur de l'Institut lui-même, qui semblait trépigner d'impatience et d'envie de travailler sur l'innovation vint se mettre au travail avec les trois shinobis mandatés dans cette quête technologique.

Suivant toutes les recommandations établies jusqu'à présent, il n'y eu donc aucun accros et bientôt trois prototypes finaux furent entre les mains de l'équipe de développement. Fixant tour à tour Kan et Itagami, Akio se sentait fier, heureux et honoré de faire parti de ce projet. Qu'il était temps de finaliser et de mettre en application. Cette étape en serait suivie d'une autre, et tandis que tous s'avançait vers la zone de test, le génial utilisateur des ondes sonores demanda à chacun de réfléchir à un plan commercial.

Si la première réaction fut celle de Kan, clairement réticent à cette idée, celle d'Akio se divisait quant à elle en plusieurs points, plus ou moins fourbe.

« Il y a là plusieurs hypothèses, et cheminements à explorer. Le premier, très ouvert et pacifiste serait effectivement de le vendre aux autres nations, mais sans le mode d'emploi, ainsi nous garderions le monopole sur sa création et donc ses stocks. Tout en faisait briller l'ingénierie de Kumo. »

Continuant à bonne allure, le groupe arrivait à la bordure du bosquet aménagé du complexe. C'est là qu'Akio accéléra la prononciation de ses pensées.

« J'entrevois deux autres options excepté celle de ne pas les vendre : Vendre des modèles moins performants, permettant à nos forces, en cas de conflits futurs, de garder de l'avance sur les troupes adverses, même si ces dernières seraient aussi équipées de nos oreillettes. Et enfin la dernière idée, plus radicale et belliqueuse : Leur vendre nos modèles mais piégés, avec un moyen d'écouter les conversations par exemple, en installant une station d'écoute longue portée ? Mais nous entrons là dans une idée conflictuelle, et je n'en dirais pas plus... »

Cette hypothèse était à prendre en considération mais de façon plus légère, dans le sens où le Yuukan était sensé vivre une période de paix. Pour Akio, en tant qu'amoureux des sciences, la première solution était idéale et renforçait cette idée de domination douce de Kumo. Mais la seconde idée n'était pas à bannir non plus : vendre une technologie dépassée pouvait avoir le même impact que la première idée tout en conservant une longueur d'avance sur la concurrence.

Désormais chacun équipé d'un prototype, Shindô leur demanda de se mettre en action. Si Kan avait pris le modèle plébiscité, le Céleste s'occupa de récupérer celui qu'il avait proposé et identifié sous le schéma de l'oreillette unique. C'était sur ce schéma que les composants allaient être les plus dangereux. Si le blondinet s'en allait vers les arbres, Akio alla se placer derrière des barrières de sécurité. Il sortait de la zone la plus sécurisée pour une bonne raison.

Il se colla contre le métal des structures de protection. Si un matériau pouvait rendre le test inefficace, c'était celui-ci. Posé à même le sol, le Genin laissa infuser une légère dose de chakra dans l'oreillette. Grâce aux ajustements et à la languette métallique de maintien, elle ne chuta pas. Un grésillement se fit entendre, un léger sifflement ensuite, puis une petite voix, presque inaudible, mais néanmoins repérable. Mettant un peu plus de chakra, il pu percevoir le message de son comparse et se décida de répondre. Mais main sur la structure, il ne sentait pas de température étrange, tout semblait fonctionner, du moins sur une utilisation momentanée.

« Ici Akio, je t'ai entendu, mais légèrement et avec des perturbations. J'en ai déduis une chose. »

La chose en question : L'oreillette était performante mais plutôt sur une distance courte et avec peu de point d'interférence, où il n'y avait pas besoin de trop faire circuler de chakra. Ca ne venait pas des composants car ils étaient identiques d'un prototype à l'autre. Akio se releva pour jeter un coup d'oeil sur le terrain et revenir dans l'emplacement sécurisé, toujours collé aux barrières. ll testa différentes quantité d'infusion de chakra et le sifflement perdurait voire s'accentuait. Marchant un peu ce dernier cessait quasiment. Se tournant alors vers les barrières métalliques, le Céleste fit le rapprochement avec une compacité handicapante en cas d'obstacle.

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Itagami
Metaru Itagami

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Empty
Jeu 24 Juin 2021 - 21:38
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Entete_recherche_lab


Alors que notre petite équipe s’était dispersée pour pouvoir procéder aux tests, j’étais pour ma part plus ou moins restée à l’entrée, non loin de Shindo san dissimulé derrière son muret pour suivre nos tests. Je m’étais éloigné de celui-ci de quelques pas, mais rien de bien significatif, c’était après tout entre nous trois que se passeraient majoritairement ces tests. L’esprit ailleurs, le sujet de la conversation précédente me trottait encore dans la tête et je devais avouer avoir fait des efforts considérables pour ne pas m’exclamer d’un non catégorique.
J’avais une opinion assez tranchée là-dessus, mais après quelque temps de réflexion ne pensais pouvoir me résoudre à vendre cette création que dans un seul cas de figure, lui-même sous couvert de plusieurs cas de figure différents.

- … pour information sachez que vos voix me paraissent très claires, j’aurais presque l’impression que vous êtes à mes côtés lorsque vous parlez, il y à bien ces quelque parasites retenus par Akio Kun, mais ce n’est que dans de très spécifiques conditions… et encore, c’est un problème contournable avec une faible augmentation du signal. Fis-je les bras croisés en faisant de nouveau quelques pas vers le scientifique en chef pour qu’il puisse entendre mon avis sur la question de la vente du matériel. je vais donc profiter de notre nouveau joujou pour vous faire part de ma position sur la vente de l’oreillette…
Marquant une pause, le regard dans celui de notre scientifique en chef, je mis fin au suspense en commençant par un vieux fait. Vous n’êtes pas sans savoir que le frère de Metaru Shuuhei avait été enlevé il y a un moment de cela et est revenu à l’état de légume tant lui et son kekkei avait été exploité par ce groupe de criminel… ce même Kekkai et ses même habilité se sont retournés contre nous créant un grabuge sans nom lors d’un des sommets des Kage, nombre de vies ont été perdues ce jour et nombre d’individus ont faillit passé, n’eut été l’aide de Shuuhei et des autres Kage pour stopper cette menace… l’évènement l’à suffisamment marqué pour qu’il nous intime l’ordre de ne plus forger d’armes à la raffinerie. Je le cite « … Je ne veux pas voir nos armes, notre savoir-faire, notre fierté, se retourner contre mes frères et sœurs, contre ceux que nous nous devons de protéger ! ». Fis-je en laissant un moment de pause pour qu’il assimile mes dires, même si ma position semblait déjà bien installée, je repris.

- L’information est un pouvoir, un pouvoir bien plus puissant que certain ne le comprendront jamais, la technologie en est un autre, tout aussi puissant et tout aussi unique en fonction de l’objet en question et de son champ d’utilisation… je n’irais pas jusque-là, mais vendre ces oreillettes, cette technologie permettant de véhiculer librement l’information reviendrait presque à mettre sur le marcher un de nos Kekkai et espérer que ceci ne se retourne pas contre nous… parce que ça va être le cas, ça VA se retourner contre nous si nous les vendons, pas aujourd’hui ni demain, mais un jour pour sure, c’est une décision que nous regretterons.


Ma naïveté de l’époque m’avait ho combien de fois perdue, ce n’était pas des erreurs que j’étais prête à refaire, l’être humain est une créature vicieuse, une créature qui n’hésitera que rarement à faire usage de tout ce qui est en son pouvoir pour écraser son ennemi, la prise de Kumo à cette époque en est une preuve des plus flagrantes… nous ne pouvions simplement pas nous permettre de « vendre » au plus offrant un de nos atouts sans garanties aucunes.

- Et si quand bien même nous devions vendre nos oreillettes, ce ne serait que dans leur état actuel… j’ai parfaitement fusionné les différents éléments la composant, il y a ces endroits des matériaux et alliages permettant ledit scellement, il n’y a donc aucune charnière et aucun interstice permettant véritablement d’accéder au contenu de l’appareil. De l’extérieur, sans un Métaru connaissant BIEN l’objet, essayer de les démonter pour faire de la rétro ingénierie est simplement impossible… fis-je en passant la main sur notre création qui n’avait d’aspérité que les quelques ouvertures permettant le refroidissement des éléments. Ceci dis j’ai failli oublié… félicitation les gars, je pense que nous avons mené à bien notre mission… fis-je dans un sourire satisfait.

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Pleased_Smile_Ita

Spoiler:
 

_________________
[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE - Page 2 Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami

[MISSION/B/KUMO] COMMUNICATION CHAKRATIQUE

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Complexe scientifique
Sauter vers: