Soutenez le forum !
1234
Partagez

La relève du feu [Yahiko]

Kogami Akira
Kogami Akira

La relève du feu [Yahiko] Empty
Sam 16 Jan 2021 - 23:30


Chuugi 忠義


Le jour se levait à peine sur la capitale. Auréolés de la lueur orangée de l’astre qui venait à poindre à l’horizon, seule une unique silhouette se dévoila aux premières lueurs de la journée. Le valeureux, en tenue de combat, préparant le camp pour un futur entraînement qu’il comptait donner aux troupes. Disposés de différentes manières et surtout embusqués dans le terrain boisé du terrain numero sept, les mannequins serviraient d’adversaires pour cette fois-ci. Aujourd’hui: la traque, la reconnaissance et la communication entre les troupes. Puisque son projet était, à terme, d’ouvrir une caserne ayant pour but de former assidûment les soldats, autant commencer quelque part.

“ … “

Achevant de faire ses préparatifs, le lieutenant n’eut plus qu’à attendre l’arrivée de ses subordonnés. Ayant deux bonnes heures devant lui avant de passer au concret, le Kogami étant quelqu’un d’exagérément ponctuel et appliqué, ce dernier peaufina ainsi les petits détails en aguisant notamment Yûjin, son arme qui avait été intégralement reforgée à l’accession à son poste de lieutenant.

Quelques minutes plus tard, les premiers soldats vinrent se présenter au terrain principal pour se contenter d’effectuer quelques passes d’armes sous les yeux attentifs du lieutenant. Appliqués, efficaces, ceux-ci avaient redoublé d’efforts depuis les entraînements d’Akira si bien qu’il pourrait sans doute les envoyer en mission.

“ Plus haut le sabre, tu pourrais te faire décapiter d’un seul coup en te tenant comme ça. “

Dit-il depuis sa position, finalisant le nettoyage de son katana avant de le remettre à son fourreau. Ce fut à ce moment que, du coin de l’oeil, une silhouette à la chevelure nivéenne attira l’attention du Kogami. Et à raison, puisqu’il s’agissait du nouvel empereur en personne. Intrigué, Akira croisa les bras, se demandant bien ce qui pouvait le pousser à se présenter ainsi aux terrains d’entraînements. Le palais devait sûrement en avoir.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
La relève du feu [Yahiko] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
La relève du feu [Yahiko] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La relève du feu [Yahiko] Empty
Dim 17 Jan 2021 - 0:29
La fragilité de l'Empire était d'actualité. Le Feu ne faiblissait pas, mais il perdait équilibre dans une période de transition encore bien trop récente. Il y avait de cela quelques jours, une véritable dynamique était relancée au sein d'Urahi : le peuple était incité à s'entraîner, à combattre entre eux pour préparer ce qui devait être l'ultime guerre. Les Soldats le savaient très bien, que l'on soit pour ou contre le régime d'un ancien ninja de la foudre, il n'y avait pas d'autres choix que de regarder devant soit. Sakaze Tôsen ne laissait pas de temps. Il ne laissait pas de possibilité aux doutes. Pour le vaincre, il fallait avancer dans la bonne direction et vite.

Marcher au sein des différents camps d'entraînement était une manière pour moi d'observer l'activité des Soldats. Je voulais m'assurer que beaucoup ne perdaient pas des yeux un objectif qui s'appliquait certes à ce contexte, mais qui était de toutes façons une des grosses bases de l'Empire : s'entraîner, développer des techniques et de nouveaux comportements afin d'être toujours plus puissants, toujours plus efficaces. En me baladant, je vis ainsi toutes sortes de choses. Des ninjas s'entraînant seuls, d'autres luttant les uns contre les autres afin de s'entraîner au combat multiple... Et un groupe de soldats, entraîné par un homme qui était devenu récemment reconnu dans le Yuukan tout entier.

Le pas simple, l'allure on ne peut plus modeste qui ne ressemblait toujours pas à celle d'un Empereur charismatique, les mains jointes dans le dos, je m'approchais d'un Lieutenant avec lequel je devais, par intérêt réciproque, m'entretenir. Entre ses exploits nuancés à Tsume, son soutien pour Uzumaki Gôzen lors de l'élection et la lettre d'Inuzuka Ayuu qui remettait en question sa soumission aux règles, je me devais d'en avoir le coeur net. Son courage n'était plus à prouver, il en était même presque devenu un défaut, mais je me demandais sincèrement ce qui le motivait au sein de l'Empire. J'avais bien une petite manie et une petite prétention : celle de penser qu'en discutant, tout pouvait s'éclaircir.

A partir du moment où l'on se permettait de parler à coeur ouvert.

-"Kogami Akira", commençais-je avec un sourire léger affiché sur mon visage. "Cela fait un moment que nous n'avons pas parlé, vous et moi."

Voyant bien que je dérangeai son cours, je savais que je pouvais me permettre d'avoir la prétention de le faire cesser de par mon récent statut.

Je commençai en tout cas par le vouvoiement, car en tant qu'Empereur, j'avais la sensation de devoir prendre un certain recul avec tous ceux avec qui je discutais. Pour autant, lors de notre entraînement avec Ayuu, nous nous tutoyions encore... Le temps changeait, les habitudes et les responsabilités aussi.

-"Donnez un exercice à vos soldats, j'aimerai m'entretenir avec vous. Il ne s'agirait pas de leur faire perdre leur temps."

Je regardais avec curiosité l'activité de ces mêmes individus. Ils maniaient le sabre avec un peu de maladresse, mais je supposais que c'était bien la raison pour laquelle le Lieutenant en personne les entraînait.

Il avait sûrement bien évolué, depuis la dernière fois que nous nous étions croisés.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Kogami Akira
Kogami Akira

La relève du feu [Yahiko] Empty
Dim 17 Jan 2021 - 1:15


Chuugi 忠義


Contrairement à ce qu’il aurait pu croire, l’empereur se dirigea vers lui. S’il l’avait croisé alors que ce dernier n’était qu’un soldat, il allait falloir se faire à l’idée qu’il s’adressait à l’équivalent de Rei en son temps bien qu’il n’en ait, pour l’instant, pas la stature. Ainsi, pas question de faire preuve de manque de respect malgré ses idées réfractaires vis-à-vis des anciens de la foudre. Étant lui-même très attaché au respect de la hiérarchie, il serait bien hypocrite de ne pas l’appliquer en personne.

“ Bonjour, Koutei-Sama. “

Dit-il avec respect malgré l’air stoïque qu’il affichait, le Kogami n’ayant jamais été très connu pour son expressivité. L’empereur disait vrai, ils ne s’étaient pas vus depuis cette fois ou il était accompagné d’Ayuu. Tant de choses avaient changé depuis, le Kogami avait bien triplé son niveau en si peu de temps.

“ En effet. D’autant plus dans ce contexte récent. “

Il était bien étrange de se dire que celui qu’il avait rencontré par hasard dans un dojo quelques mois plus tôt allait devenir le prochain empereur. Ainsi, lorsque celui-ci fit part de son souhait, le lieutenant s’adressa rapidement à la masse de soldats alors en plein entraînement, leur indiquant de s’entraîner à la parade à l’air de leur fourreau pour les non shinobi, et des ninjutsus de protection pour les autres.

“ Bien. Je suis tout ouïe. “

Dit-il en le menant à l’écart, épargnés par le brouhaha causé par les entraînements. Qu’importe ce qu’il pourrait avoir à dire, sans doute était-ce suffisamment important pour que l’empereur vienne en personne.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
La relève du feu [Yahiko] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
La relève du feu [Yahiko] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La relève du feu [Yahiko] Empty
Dim 17 Jan 2021 - 11:31
Mon regard analysait le sien. S'il était d'apparence simple et normal, le Kogami pouvait me reprocher d'être légèrement insistant vis à vis de ça. Mais il comprenait sûrement pourquoi. Je voulais me rassurer en trouvant une certaine fiabilité dans ses yeux. Je n'allais pas arriver à savoir s'il me mentait ou non, mais j'avais tendance à croire qu'un homme de confiance, enthousiaste et enjoué, était trahi par le pétillant présent dans ses pupilles. Et malheureusement, malgré les quelques recherches que je faisais sans trop de discrétion, je ne pouvais trouver qu'un flegme remarquable. Le jeune homme était impassible, et rien ne transparaissait. Ca ne m'aidait pas vraiment.

Toutefois, je pouvais au moins respecter les mesures de politesse qu'il avait tenu à prendre. S'il mentait, il le faisait bien. Mais plutôt que de rester sur de simples spéculations, j'allais tenter de discuter pour approfondir un peu le personnage. Ainsi, j'attendis qu'il donne ses quelques exercices à ses soldats, nous écartant ensuite de leur terrain d'entraînement pour pouvoir discuter paisiblement. Si le Kogami avait pu notifier un certaine distance que je me tâchais d'entretenir au cas où il pouvait m'être hostile, il pouvait également retenir que ma voix n'avait rien d'un provocateur ou d'un manipulateur. Je prenais mes précautions, mais je n'étais pas de ceux qui passaient par quatre chemins pour aller où je voulais.

La simplicité et l'ouverture, pour aller directement vers la compréhension.

De toutes manières, le rôle d'Empereur était bien trop ouvert aux tromperies pour tenter quoi que ce soit de fallacieux. Si je me lançais là dedans, c'était la porte ouverte à la paranoïa.

-"Mmh, par quoi commencer...", commençais-je les yeux au ciel. Il y avait différents sujets que j'aurai aimé aborder avec lui, mais autant reprendre chronologiquement. "Pour être honnête, je m'attends de cette discussion à ce que nous parlions franchement, vous et moi. Je suis au courant que vous étiez de ceux qui soutenaient Uzumaki Gôzen lors de l'élection, mais je ne vous en tiens pas rigueur. Chacun est libre de croire en qui il veut, mais malgré ça... j'ai besoin de savoir si vous êtes maintenant de mes partisans ou de mes opposants."

A partir de là, le constat était posé. Une question très simple, à l'allure manichéenne, mais que j'allais alimenter avec quelques discussions un peu plus profondes, un peu plus anciennes. Après tout, à ce moment là, on avait pu me reprocher ma lâcheté. A la manière du Pont Araho, on avait pu me voir comme de ceux qui avaient fui le combat et ses camarades en les laissant tomber dans une explosion, ou en les laissant périr contre l'homme le plus puissant du Yuukan.

-"Dites-moi. Ce jour là, m'en avez-vous voulu pour ne vous avoir pas suivi contre Sakaze Tôsen ? Et m'en voulez-vous pour avoir remporté les élections contre celui que vous supportiez ?"

C'était là la base de toute haine, de tout ressenti. Comme les Shinrin, il y avait manière à m'en vouloir. Je voulais simplement savoir à quel point sa rancune était tenace. Il avait sûrement éprouvé de la haine envers moi à au moins deux reprises, ce qui l'avait d'ailleurs emmené à se distancier de l'Empire pendant un temps relativement court, mais l'entretenait-il toujours ?

Le point de vue du Valeureux était important. Car que l'on soit pour ou contre son titre, il était maintenant un homme reconnu dans le Yuukan. Et que cela soit accepté ou non, il était devenu aux yeux du monde, avec Shinrin Shinpachi, un symbole de courage de l'Empire.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Kogami Akira
Kogami Akira

La relève du feu [Yahiko] Empty
Dim 17 Jan 2021 - 12:19


Chuugi 忠義


Impassible, il l’était. Si bien que la plupart du temps, Akira se contentait d’exprimer ses émotions par les mots. Après tout, son père lui avait appris à ne jamais gêner qui que ce soit, réduire son existence à celle d’un insecte. S’il s’était grandement affranchi de cette éducation au fil des années, il en restait des réminiscences persistantes dans ce regard ambre rappelant le crépuscule.

“ … “

Akira remarqua les distances prises par l’empereur, bien que relativement discrètes. Sans doute avait-il raison. Akira faisait partie de ceux qui n’appréciaient pas les Kumojins, ni les cosmopolites pro coalition. Si la lutte contre l’homme au chapeau était importante, rien ne devrait entâcher l’identité de la nation. Mais, malgré tout cela… ce qui était fait était fait. Nul besoin de se méfier de sa lame pour le moment.

“ Je suis toujours honnête. “

Dit-il en préambule face aux paroles du Sendai. En tant que samouraï mais surtout en tant qu’homme, sa langue ne pouvait être celle d’un serpent. Sa lame était bien assez acérée pour pouvoir s’en passer.

“ Je ne suis ni avec ni contre vous. Je suis avec l’empire et le pays du feu. Tant que vos agissements auront pour objectif le bien être de la nation et de nos concitoyens, je ne remettrai jamais votre règne en cause. J’irais sans doute même jusqu’à vous soutenir. “

De toute manière, Gozen n’était plus la. Le pays n’avait pas l’air défiguré depuis l’accession de Yahiko au trône, et Akira était toujours lieutenant. Rien d’alarmant. Si la pillule kumojine avait du mal à passer, le Kogami n’avait pour le moment aucune raison valable de faire valoir un quelconque désaccord.

“ Si tout le monde avait suivi, le dieu du ciel n’aurait pu être scellé. N’est-ce pas ? “

Le problème ne venait pas de la. A chacun ses choix, Akira n’irait jamais blâmer qui que ce soit de ne pas l’avoir suivi dans ce qui avait tout d’un assaut suicide. En revanche… les détracteurs avaient une tout autre place.

“ Mais je n’accepte pas que l’on me reproche, à moi et aux valeureux shinobis m’ayant accompagné, d’avoir agi ainsi. Le courage et l’espoir sont deux vertus indispensables. Je ne puis accepter d’être critiqué pour mon choix… d’autant plus de la part de ceux qui n’étaient ni à Tsume, ni devant les portes d’Urahi pour les défendre. “

Celle-ci était adressée à l’ex capitaine de son unité et à la Yamanaka dont il avait oublié le nom.

“ Donc non, je ne vous en veut pas. Encore moins pour les élections, chacun se bat pour ce qu’il pense être juste. Reprocher une victoire, dans les règles qui plus est, n’aurait pas de sens. “

En tant que membre de l’unité coloniale, le Kogami savait aussi se montrer diplomate.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
La relève du feu [Yahiko] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
La relève du feu [Yahiko] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La relève du feu [Yahiko] Empty
Dim 17 Jan 2021 - 14:37
Mes yeux se perdirent sur les lèvres tandis qu'il répondait à toutes mes interrogations. Sa réponse était digne d'un patriote du Feu, semblable à celle de toutes les personnes dont je me suis permis de questionner leur fidélité. Ils ne l'étaient pas à moi, ils craignaient toujours ma trahison. Ils étaient on ne peut plus fidèle à leur patrie, voilà quelles étaient leurs motivations. Je n'étais pas de ceux qui pouvaient comprendre cela. Pour moi, la patrie était une fermeture d'esprit quand l'objectif final de l'être humain était d'être en paix avec toute l'humanité. Le patriotisme, c'était un champ d'honneur et de fierté qui pouvait être à la base de toute division... Je ne pouvais pas l'entretenir.

Alors de manière amusante, s'il était fidèle à l'Empire et au Feu, je ne l'étais pas. Alors que c'était moi, l'Empereur. J'avais en tout cas la décence de respecter les us et coutumes du peuple dans lequel je m'étais infiltré... de toutes manières, je n'étais normalement là que jusqu'à la guerre contre l'Homme au Chapeau. En cas de victoire, j'étais bien libre de me rétracter, je n'étais pas fait pour toute cette lumière et toute l'ombre des trahisons.

Je comptais un peu le piquer avec ces quelques vérités, afin de tester son comportement. De toutes manières, dans mes projets, il n'allait jamais y avoir un quelconque irrespect vis à vis du peuple du Feu. Qu'une utilisation particulière de son effectif en vue du plus gros combat contre l'humanité.

-"Tant mieux, je suis content de l'apprendre.", reprenais-je tranquillement, avec un petit sourire qui allait vite s'estomper pour reprendre mon sérieux. "Sachez que malgré mon passé de Kumojin, il n'est pas dans mes intentions de trahir l'Empire d'une quelconque manière que ce soit. Au contraire, je compte en tirer le meilleur pour la guerre contre l'Homme au Chapeau."

Alors évidemment, on pouvait le prendre bien comme mal. Il pouvait bien me reprocher de me vanter d'être plus légitime de diriger le peuple du Feu qu'un membre du Feu lui-même. Et quelque part... il n'avait pas tort. Je n'avais pas vraiment d'exemple sous les yeux, mais je préférais me faire confiance plutôt que de faire confiance à un peuple qui avait pour principale motivation la Guerre.

Et à présent, il fallait faire le point sur son statut de Valeureux. Un statut que j'avais remis ardemment en question lors du débat houleux du Pont Araho, mais dont il fallait reconnaître une juste appellation. Valeureux, cela était bien le synonyme du courage et seulement du courage. A ce juste titre, ils méritaient largement cette reconnaissance, il était impossible de leur reprocher leur bravoure, personne ne s'était montré plus vaillant qu'eux à ce moment là. Même s'il y avait des limites et son lot de dangerosité, évidemment.

-"Je ne jouerai pas la carte de ceux qui sont aveuglément élogieux vis à vis des Valeureux. Vous avez dû avoir vent de mes arguments lors du Pont Araho contre Shinrin Shinpachi, et je les maintiens. Malgré ça, je reconnais votre courage, et je bénis votre survie. Vous méritez largement le titre de Valeureux, nul ne peut le contredire. En plus d'avoir survécu, vous ramenez de précieuses informations vis à vis de Sakaze Tôsen qui pourront nous aider à le vaincre. Là est, à mes yeux, une de ses erreurs que nous pouvons exploiter. Et ça, c'est grâce à vous quatre... Au nom du Yuukan et du chakra, en tant qu'Empereur du Feu, je pense pouvoir vous remercier. Vos efforts ne seront pas vains."

Mais il y avait évidemment un mais. J'avais été élogieux, mais comme je venais de lui dire, je ne l'étais pas aveuglément. Car s'ils avaient fait preuve d'un courage qui ne pouvait être remis en question, on pouvait également parler d'inconscience, de risque inconsidéré. A nos yeux, ils auraient dû tous mourir. L'ennemi aurait dû récupérer leur corps et les utiliser pour nous combattre. A ce moment là, leur choix n'avait été dirigé que par la bravoure et par l'honneur, mais ce n'était à mes yeux pas suffisant. Je voulais qu'Akira et moi puissions reconnaître la part des choses, afin d'assurer qu'au futur, nous puissions travailler ensemble plutôt qu'individuellement.

-"Mais je suis embêté à l'idée que vous y soyiez allé, à quatre seulement, contre l'Homme le plus craint de l'Humanité. Ca me paraît être une décision courageuse mais on ne peut plus risquée. Vous auriez dû rebrousser chemin, en voyant qu'il n'y avait que la mort au bout du tunnel et qu'elle aurait également desservi la Coalition. Contre Sakaze Tôsen, je ne crois pas qu'il y ai de la place pour une question d'honneur, ce qui vous a, je suppose, poussé à y aller... N'est-ce pas ?"

Contre l'Homme au Chapeau, l'honneur signifiait la défaite. La fierté également. Il m'était impossible de me dire que Shinpachi, Akira, Tenzin et Okiko étaient allés se battre contre lui en ayant l'espoir de vaincre. J'étais persuadé qu'il y avait quelque part cette fierté, cet honneur de mourir en combat dans une lutte du bien contre le mal. Mais contre Sakaze Tôsen, ce n'était pas possible. Si l'on mourrait, cela se retournait contre les vivants, et alors que leurs objectifs étaient d'aider la Coalition, la finalité pouvait être tout l'inverse.

-"Estimons-nous chanceux, de vous avoir, mais également de vous avoir maintenant en vie."

Je m'arrêtais un instant, marquant l'importance de l'intervention qui allait suivre. Là était le tremplin vers la contre-attaque de la Coalition.

-"J'ai deux questions pour vous. Pour la première, pouvez-vous me promettre que face à Sakaze Tôsen, vous saurez, à l'avenir, faire fi de votre honneur afin d'agir sur ce qui n'est pas dangereux pour la Coalition ? Nous avons besoin d'agir ensemble, sans prendre de risque et avec un plan validé par la majorité, afin qu'il ne retourne pas la situation à son avantage... même si cela va à l'encontre de nos valeurs. Nous avons besoin que tous soient prêts à donner leur vie."

Et pour ce qui était de la deuxième question...

-"Aussi, accepteriez-vous de me partager ce qu'il s'est déroulé là bas, lors de votre affrontement ?"

J'en manquais cruellement. L'intervention de Rei, mais surtout les techniques de Sakaze Tôsen. Je ne savais rien de tout ça, et ça me paraissait essentiel d'entrer dans la profondeur. Je n'avais que la surface.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Kogami Akira
Kogami Akira

La relève du feu [Yahiko] Empty
Dim 17 Jan 2021 - 15:26


Chuugi 忠義


Le regard du Kogami oscillait entre les deux yeux du Sendai, stoïque. Aussi diplomate était-il, Akira était bien loin d’être facile à se mettre dans la poche. Au contraire. Et les paroles de l’empereur n’allaient pas dans ce sens bien que n’étant pas assez irrespectueuses pour l’offusquer. Du moins… pour l’instant. Le lieutenant n’était pas dupe, et sentait un fort opportunisme émaner de son interlocuteur.

“ Vous êtes là parce que vous avez trahi Kumo. Mais je conçois qu’avec un poste aussi important, la désertion ne vous soit pas très bénéfique. “

Une pique, certes, mais une crainte ô combien légitime qu’il garderait en tête un bon moment jusqu’à se laisser convaincre ou non. Après tout, même leur premier empereur s’était avéré être un traître. Quoi qu’il se passe, le Teikoku n’avait connu que le malheur et la discorde. Il n’appartenait qu’au Kogami de faire de son mieux pour le préserver à présent. Quitte à y laisser la vie.

“ … “

Vint ensuite sa longue homélie. S’il avait eu vent de ses arguments au pont, Akira n’en avait pas tenu rigueur plus que cela. A vrai dire, le jeune homme avait l’impression d’avoir été davantage critiqué que remercié pour ses actes. Yahiko n’était pas le premier, si bien qu’il eut rapidement oublié ces idioties. Du moins avant qu’il ne les lui rappelle.

“ Ça me va. “

Se contenta t-il de dire. Après tout, leur courage avait permis de découvrir la trahison de Rei mais aussi et surtout le point faible de l’homme au chapeau. Le seul exploitable à vrai dire, bien qu’il se doutait fortement de ne jamais avoir une telle occasion de le supprimer à nouveau. Il s’en était fallu de quelques secondes… quelques secondes, et la menace ne serait déjà plus qu’un lointain souvenir.

Mais évidemment, il y eut un “ mais “.

“ Nous n’étions pas seulement quatre sur place à l’origine. Peut-être les choses auraient-elles été différentes si vous aviez été plus nombreux à nous suivre. Le dieu du ciel avait certes besoin d’hommes pour être contenu… mais pas autant. Si je ne parlerai pas pour les autres, mon acte n’était pas seulement dirigé par l’honneur. Je voulais vaincre la menace. Et contre toute attente, il s’en est fallu de peu. “

La prochaine fois serait la bonne. Akira ne pouvait se permettre de penser autrement. Sa puissance avait été doublée, triplée… non, multipliée par dix depuis les événements de Tsume. L’homme au chapeau ou quiconque serait dans son camp n’aura droit à aucun cadeau de sa part.

“ J’ose espérer avoir acquis le titre de Capitaine d’ici la. Auquel cas je ne pourrais me permettre d’agir ainsi au risque d’emporter mes hommes dans la mort. Soyez tranquille de ce côté la. “

Expliqua t-il, exposant au passage son objectif.

“ Ce qu’il s’est déroulé ? Beaucoup de choses. Tôsen manipule le temps, il voit tout. Il est très difficile de le surprendre, peut-être même impossible du moins lorsqu’il est en combat. Il peut également agir bien plus vite que n’importe qui. Je l’ai vu faire pleuvoir d’innombrables jutsu en si peu de temps, peut-être autant que nous qui étions quatre. Je l’ai également vu se régénérer après s’être fait couper un bras… “

Il marqua un temps d’arrêt.

“ Mais l’homme au chapeau reste mortel. Comme tout le monde, il lui faut faire des mûdras. Et s’il a pu rattacher son bras, je me demande ce qu’il en aurait été de sa tête. Cela dit le plus important réside en son lui du présent. Sakaze Tosen, le fiancé, est un shinobi bien moins puissant que ce qu’il est destiné à devenir. S’il meurt, l’homme au chapeau meurt avec lui. J’aurais pu m’en charger si Yamanaka Rei n’avait pas tenté de m’en empêcher… pour que ce soit finalement l’homme au chapeau lui-même qui en vienne à me sauver la vie. Cette histoire n’a aucun sens, mais est strictement vraie. “

Même maintenant, Akira avait toujours du mal à réaliser que son pire ennemi l’avait sauvé de ce qui était censé être son empereur, son allié… alors même qu’il tentait dans le même temps de le tuer.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
La relève du feu [Yahiko] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
La relève du feu [Yahiko] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La relève du feu [Yahiko] Empty
Lun 18 Jan 2021 - 18:14
Avec surprise, je pu entendre l'approbation du jeune brun. Je ne m'attendais pas à ce qu'il me réponde avec autant de simplicité, lui qui avait tout de même craint la mort en allant taper le manipulateur de temps. Ce que je lui demandais était pourtant compliqué, comme cela l'était pour absolument tout shinobi qui se respectait. Revenir sur son honneur était quelque chose d'on ne peut plus immoral, mais face à de tels extrêmes et de telles capacités, nous n'avions pas le choix. Le Kogami aurait sûrement pu se dire que c'était un argument de lâche. Peut-être avait-il raison, après tout. Mais nous avions besoin de prendre nos précautions, le chakra était en jeu.

J'écoutai la suite avec beaucoup d'attention. Je me concentrai pour tenter de retenir tout ce qu'il me disait, apprenant qu'il n'était pas qu'allé se battre par honneur. J'apprenais également ses objectifs vis à vis de son unité, puis je pris connaissance des capacités de Sakaze Tôsen. Des pouvoirs effrayants, de nouvelles capacités que nous ne connaissions pas, mais que nous aurions pu deviner en réfléchissant un peu à ses techniques de manipulation de temps. Sa régénération au niveau du bras, par exemple, pouvait être prévisible. Enfin, savoir tout ça ne nous avançait pas à grand chose sans un débat, entre grandes puissances, qui nous permettrait d'avoir un plan d'action efficace.

S'ils avaient pu lui couper un bras en n'étant que quatre, que se serait-il passé si nous étions Trois Kage et un Empereur sur son dos ?

-"Lorsque vous rentrerez chez vous ce soir, pouvez-vous me faire un listing précis des techniques employées par Sakaze Tôsen que vous m'enverrez par lettre. J'ai besoin d'un rapport aussi précis que possible. Quels étaient les jutsus qui ont été envoyés en peu de temps ? Peut-il utiliser les affinités ? Comment son bras s'est-il régénéré ? Etait-ce rapide, plutôt lent ? A t'il eu besoin de mudra pour le faire, étaient-ils fait d'une seule main ?"

Je repris rapidement la parole afin qu'il ne me réponde pas cela maintenant. Je tenais à ce que cela soit écrit, afin qu'il prenne le temps de se remémorer ce combat pour être aussi juste que possible.

-"Ne vous limitez pas qu'à ces questions, partagez tout ce que vous avez pu voir. Ces informations seront partagées aux chefs de la Coalition, qui sauront qu'elles proviennent de votre collaboration. Le monde a besoin de se rappeler que si votre mouvement peut être critiquable, il a porté ses fruits. Faisons de vous, de Shinpachi, de Tenzin et d'Okiko les héros de la prochaine guerre, qui auront permis grâce aux informations récoltées ce jour là de créer la structure stratégique de la Coalition."

La suite des événements était bien plus perturbante. Il existait un autre Sakaze Tôsen... qui était le fiancé, si j'avais bien tout compris et retenu de Tsume. Et si nous le tuions, nous arriverions à faire disparaître l'Homme au Chapeau tel que nous le connaissions. Je supposais bien qu'il s'agissait là d'une hypothèse qui devait encore s'avérer juste, comme personne n'avait encore pu la vérifier, mais c'était un paris à prendre. Il y avait fort à parier que, lors de la prochaine guerre, si nous envoyions une troupe contre le jeune Tôsen, nous risquions de nous confronter à un ou plusieurs de ses Lieutenants...

Peut-être devions nous nous y prendre autrement. Après tout, si des Lieutenants étaient spécifiques à la défense du jeune Tôsen, cela faisait des Lieutenants en moins sur le champ de bataille.

Enfin, il y avait le cas de Yamanaka Rei. Mais si j'avais été au courant par Minoru qu'il avait rejoint son maître, je retenais simplement qu'il avait tenté de tuer le jeune Kogami, ce qui montrait bien qu'il était notre ennemi. Au final, très peu de surprises, ça ne faisait que confirmer quelque chose dont nous étions sûrs à quatre-vingt dix neuf pourcents.

-"J'apprécie l'idée d'avoir un Valeureux en tant que Capitaine. Je suis persuadé que le peuple du Feu a besoin d'une icône de courage à suivre, pour dévouer leur vie à la cause."

Après tout, autant lui reconnaître de la valeur. Le risque était passé, le cauchemar qui aurait pu se produire ne s'était pas produit, et les Soldats ne retenaient que ceux qui agissaient courageusement, Shinpachi comme Akira, Kanshisha comme Gôzen. Il n'y avait pas de place ici pour les pacifistes comme moi.

-"Malheureusement, je ne peux pas décider de qui deviendra Capitaine. Ce n'est pas quelque chose que l'Empereur peut décider, surtout avec un peuple qui ne me fait pas confiance. Battez-vous comme vous avez l'habitude de faire, et j'espère pouvoir vous voir à mes côtés lors de cette ultime guerre."

Cela ressemblait à un message fraternel, qui nous rappelait à lui et moi que nous avions tout intérêt à coopérer en vue de l'ultime combat.

-"N'oubliez pas également, nous ne compterons pas que sur votre Unité Coloniale pour attaquer ensemble. Si vous dévouons notre coeur et nos vies dans la lutte contre Sakaze Tôsen, cette fois, c'est tous ensemble que nous irons."

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Kogami Akira
Kogami Akira

La relève du feu [Yahiko] Empty
Lun 18 Jan 2021 - 19:01


Kijou 気丈


La mort ne voulait rien dire pour Akira. Ou du moins, celle-ci n’était pas si absolue. S’il continuerait à défendre ses concitoyens de cette dernière, Akira sachant parfaitement que ses croyances n’étaient pas partagées par tous, le jeune homme était pour sa part convaincu d’être réincarné une fois sa vie achevée. Peut-être même était-ce ce qui l’avait aidé à affronter l’homme au chapeau sans peur, lui qui n’avait finalement que très peu de foi ressenti cette émotion pourtant si prépondérante au sein de l’humanité. Ainsi, il ne lui était point douloureux de revenir sur les événements de Tsume.

“ … Je ferais de mon mieux, de ce que j’ai pu retenir. “

Répondit-il aux demandes de l’empereur. Tout s’était déroulé si vite, et lui-même était plus occupé à tenter de pourfendre Tôsen qu’à observer le combat bêtement. Toujours était-il que le Kogami en avait vu beaucoup.

“ Ce serait un honneur… surtout pour mes camarades morts. “

S’il pensait à Tenzin, un inconnu, ces mots furent évidemment tournés vers le défunt Shinpachi dont la mort le marquait encore. Mourir après son retour à Urahi, allité… sans doute avait-il préféré rendre l’âme paisiblement au sein de sa terre natale plutôt que sur le champ de bataille.

Les paroles du Sendai lui firent lever les yeux vers le ciel. Un valeureux comme capitaine… l’image collerait bien. Si beaucoup chercheraient sans doute pouvoir et reconnaissance de par ce poste, Akira, lui, avait bel et bien de nombreux projets qui n’attendaient plus qu’à fleurir de ses mains. Restait à remporter le combat qui l’opposerait à son adversaire.

“ Et d’un leader. Mon unité est fantomatique depuis que nous avons rendu Kumo. Il est temps de la relancer. “

Main sur la poignée de son katana, il porta à nouveau le regard sur le Sendai de ses yeux ambres. Après avoir acquis son titre de lieutenant en combattant l’homme au chapeau, difficile de craindre l’affrontement qui le mènerait au poste de capitaine.

“ Je serais à la hauteur, je n’en doute pas un instant. “

Aucune prétention, seule la détermination l’animait.

“ Personne n’a le choix de toute manière. Ceux qui ne prendront pas part au combat partageront la défaite. “

Il n’était désormais plus question de se lancer à quatre dans la mêlée.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
La relève du feu [Yahiko] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
La relève du feu [Yahiko] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La relève du feu [Yahiko] Empty
Mar 19 Jan 2021 - 1:13
Avec une agréable surprise, il accepta une nouvelle fois ma requête sans broncher. J'étais on ne peut plus satisfait à l'idée de le voir coopérer, moi qui m'attendait à ce que des directives provenant d'un opposant puissent être difficile à digérer. Peut-être l'étaient-elles, sans que je ne m'en rende compte ? Ou peut-être que ma proposition de reconnaissance au sein du Yuukan devait l'intéresser suffisamment pour faire fi de toute haine. Surtout qu'avec ce qu'il m'avait dit, c'était à l'Empire qu'il jurait fidélité, et à partir du moment où j'étais supposé honorer l'image de l'Empire, il n'y avait pas de raisons de s'en faire.

Je pouvais ainsi compter sur sa participation vis à vis des informations sur Sakaze Tôsen. Je ne savais pas si Okiko l'avait fait à Kiri depuis le temps, mais je n'avais en tout cas reçu aucune lettre de la part du Village Caché de la Brume à ce sujet là. Si nous pouvions être les premiers à faire un pas remarquable vers la Coalition, c'était tout aussi bénéfique pour l'Empire. Quelque part, peut-être recherchais-je moi aussi l'image d'un héros auprès du Yuukan, en plus d'une simple image de citoyen du Yuukan.

Deux projets se dessinèrent ainsi devant Akira et moi. Le premier concernait tout simplement la protection du chakra à long terme, et le deuxième concernait cette fois plutôt la simple Unité Coloniale. J'étais content de voir qu'il était on ne peut plus motivé à l'idée non seulement de prendre les rênes de cette Unité mais également de vouloir la redynamiser en y mettant en place des plans nouveaux. Il était vrai qu'avec le temps, le rôle des Unités s'était quelque peu émoussé, notamment avec le règne de Yamanaka Rei et avec la guerre contre l'Homme au Chapeau qui se profilait, mais là était l'occasion parfaite de relever tout ça.

Je ne savais pas qui comptait se porter prétendant, mais peu importait bien qui devenait Capitaine de la Coloniale, il allait falloir quelqu'un d'envergure.

-"Nous verrons bien ce que l'avenir nous dira."

Une phrase très bateau, mais qui était tout de même largement applicable à ce moment même. Nous ne pouvions qu'attendre de voir ce que les élections et les différents Duels du Feu allaient donner. Tristement pour Akira, malgré toute ma volonté et les promesses que je lui faisais, qu'il devienne Capitaine ou non, l'Empire s'en accoutumerait en trouvant des alternatives. Il ne dépendait que de sa volonté égoïste de se rendre utile et incontournable pour l'Empire et pour son Unité. Et je lui souhaitais de trouver la force dont il allait avoir besoin pour réussir ses objectifs.

-"Je vous libère, Lieutenant Akira. C'est tout ce que j'avais à vous dire. J'attends votre rapport au plus vite, et je vous souhaite bon courage pour vos projets."

Je continuais ma marche visant à me distancer de lui, lui souriant une dernière fois pour montrer ma bienveillance. Il n'y avait rien de méchant ni de manipulateur, il n'y avait qu'une volonté de bien faire et de partager de la motivation. Avec un peu de chance, en ressentant le soutien de l'Empereur lui-même, cela pouvait lui donner de la foi dans ses projets.

-"A très vite."

Pour le Duel du Feu.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Kogami Akira
Kogami Akira

La relève du feu [Yahiko] Empty
Mar 19 Jan 2021 - 9:36


Kijou 気丈


Le peuple Hijine avait connu trop de discordes. Tant que ce ne serait pas nécessaire, Akira ne comptait aucunement s’opposer au règne du Sendai. Les conséquences se répercuteraient une fois de plus sur les plus à plaindre, les civils innocents. Ces derniers étaient toujours les seuls à subir les conséquences sans jamais l’avoir demandé. Lui, s’il décidait d’agir, le ferait en pleine conscience. Comme chaque grande personne de ce monde…

… Bien que la reconnaissance n’était pour lui qu’une cause découlant des actes de bravoure et non l’intérêt principal de ceux-ci. Tous ceux agissant pour la gloire ne la connaissaient qu’un court temps. Seuls les plus valeureux et bienveillants parvenaient à se faire une véritable place dans l’histoire et à laisser leur nom sur toutes les lèvres.

“ … “

L’avenir le leur dirait. Certes. Mais Akira venait de le lui affirmer fermement. Sa volonté et sa force mises en avant, nul ne serait capable de lui subtiliser le poste de Capitaine de l’unité coloniale. S’il avait survécu à Tsume, le lieutenant n’avait aucune raison de craindre la défaite une fois de plus.

“ A vous aussi pour votre règne. “

Dit-il par simple politesse.

“ A très vite. “

Le duel du feu approchait. Mais pour l’heure, l'entraînement de ses hommes s’avérait plus important s’il voulait un jour tous les voir potentiels capitaines. Peut-être même les entraînait-ils à pouvoir le vaincre.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
La relève du feu [Yahiko] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
La relève du feu [Yahiko] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

La relève du feu [Yahiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: