Soutenez le forum !
1234
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
95.97 € 159.99 €
Voir le deal

Partagez

[SOLO] Une affaire d’herbes et de poil à gratter.

Sakai Iroha
Sakai Iroha

[SOLO] Une affaire d’herbes et de poil à gratter. Empty
Mer 20 Jan 2021 - 13:40
Une affaire d’herbes et de poil à gratter

Tu avais des soucis pour régler ton loyer ce mois-ci, tu habitais dans un charmant petit appartement de quartier. Tu avais réussi à l’obtenir avec si peu de sous en poche que tu ne pouvais pas refuser de rendre service à la logeuse. Il s’agissait d’une bâtisse avec quelques appartements, la gérant habitant au même endroit que les pensionnaires. Tu avais eu du mal à gagner ta vie, tu avais des difficultés à remplir tes bourses en tant que Genin. Tu ne voulais pas te résoudre à demander de l’aide à ton frère, tu comptais sur la patiente de ta logeuse.

Elle t’avait même demandé une course un peu spéciale, tu devais te rendre chez un herboriste pour récupérer un paquet de mixtures médicinales. Tu n’y connaissais pas grand-chose en plantes, mais tu savais le fils de cette dame malade. Il avait besoin de prendre un médicament tout spécialement concocté pour son type de mal. Tu te sentais un peu plus coupable de payer en retard, tu te disais que cela devait revenir cher. Tu es d’une nature assez avare, mais tu ne souhaitais pas compromettre la vie d’autres personnes. Tu étais plutôt honnête aussi difficile à croire que cela puisse paraître.

Tu t’étais rendu à l’adresse indiqué sur un bout de papier griffonné avec un sac en lin balancé au-dessus de ton épaule. Trainant ta masse jusqu’à l’échoppe, tu observais l’écriteau pour vérifier le lieu. Puis, un peu plus hésitante tu t’aventurais à l’intérieur en prenant soin de ne pas heurter les éléments suspendus en hauteur. Il y avait de nombreux bocaux dont la contenance pouvait faire douter de l’origine végétale, en t’enfonçant tu avais remarqué qu’il y avait bien quelques animaux desséchés par-ci par-là. Un ingrédient utilisé dans les mixtures, le secret d’un remède résidait dans sa composition. Tu n’avais pas la sensibilité nécessaire pour éveiller ton intérêt, mais tu restais ouverte à l’expérience. C’était au niveau de la caisse que tu avais pu observer un mortier s’écraser dans un bol métallique. L’implication du commerçant te poussait à te rapprocher à pas de loup. Tu avais du mal à discerner ce qu’il pouvait bien fabriquer avec tant d’implication. Il ne semblait même pas t’avoir remarqué malgré le tintement de cloche à l’ouverture de la porte.

« Bonjour. Je suis là pour une course, j’ai une liste à vous transmettre de la part d’Hanamura. »

Tu observais l’homme déposer ses lunettes rondes sur la table après avoir abandonné son mortier. Léchant le bout de son doigt avant de récupérer le morceau de papier tendu. Il avait relevé la tête pour t’adresser un sourire, il semblait vouloir rester silencieux. Pendant qu’il fouillait les étagères, tu avais avancé la tête au-dessus de la préparation. A première vue, tu constatais qu’il s’agissait de simples feuilles colorées écrasées. Un liquide s’échappait des herbes, sans trop comprendre la nature tu tentais de comprendre son utilité.

« Il s’agit d’un calmant pour les douleurs de dos. Vous souffrez d’un quelconque mal ? »

« Non, tout va bien. Merci. »

Tu te sentais assez honteuse d’être ainsi interpellée. Tu étais exposée au fait accompli, tu ne pouvais plus feindre le désintéressement. Relevant les yeux sur le marchand, il avait encore les mains plongées dans son étalage. Il descendait alors de son escabeau, pochette à la main dans ma direction.

« Bien, vous êtes simplement curieuse alors. Vous voulez essayer ? »

« Pardon ? Non, très peu pour moi. »

Tu agrippais ta longue chevelure entre tes doigts, tentant de chasser l’excitation qui t’habitait. Tu n’avais pas le temps de faire joujoux avec des ustensiles de cuisine. Tu devais t’entrainer pour maitriser ton assimilation. L’homme te tendait un sachet avant d’ajouter quelques mots.

« D’accord, voilà mademoiselle. Vous pouvez donner à madame Hanamura sa commande. Je mets cette commande sur son ardoise. »

« Bien. Merci. Je vous laisse à vos occupations. »

Tu t’orientais en direction de la sortie avant de t’arrêter devant une pancarte. Il y était inscrit quelques notes au sujet d’un art ninja dont tu ignorais tout. Te stoppant plusieurs secondes pour en lire les quelques inscriptions, le gérant semblait avoir des informations à apporter.

« Je donne des cours du soir pour familiariser les ninjas à l’art du Rentajutsu. Pour résumer simplement, je dirais qu’il s’agit d’une médecine artisanale sous forme de drogues et autres artifices. Il y en a même qui décide de se spécialiser dans l’Iroujutsu à terme. »

« Je ne suis pas intéressée. Vraiment. »

« Je vois… vous pouvez toujours passer demain si le cœur vous en dit. C’est un cours en petit comité pour les débutants. »

« … Sans façon. Je partais. »

Tu ne pouvais cacher ton malaise du moment, claquant des pieds jusqu’à en faire retentir la porte. Tu serrais de plus en plus fort le paquet, espérant ne plus songer à cet évènement dans quelques minutes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10742-sakai-iroha-fiche-terminee#92910 https://www.ascentofshinobi.com/t10842-sakai-iroha-dossier-shinobi#92989 https://www.ascentofshinobi.com/u1286

[SOLO] Une affaire d’herbes et de poil à gratter.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: