Soutenez le forum !
1234
Partagez

Reprise des fondations

Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Reprise des fondations Empty
Dim 24 Jan 2021 - 13:34
Spoiler:
 


Cela fait quelques temps que Yugure n’a pas revu les membres de son équipe. Pour ainsi dire, on pourrait aisément dire que, quelque part, il redoute un petit peu cette confrontation autant avec Seika qu’avec sa Senseï. L’Irounin, qui a d’habitude la langue bien pendue, a peur de n’avoir rien à dire. Ils avaient vécu ensemble l’horreur qu’a provoqué le Dieu-Singe et le garçon aux cheveux bruns ne sait pas si c’est un sujet tabou. Il sait également que Seika souhaite apprendre les arts médicaux ninjas et ne sait pas non plus s’il doit blaguer là-dessus. En effet, ils sont à présent depuis un bon bout de temps à l’hôpital et quel est le meilleur lieu pour s’exercer qu’ici ?

Il déteste ne pas avoir plan établi en avance. Il n’y a rien de pire que l’improvisation mais il semblerait, que pour une fois, il allait devoir se passer d’un plan. Il saute dans sa chaise roulante et commence à se diriger en direction de la chambre de Seika, en espérant qu’elle n’a pas changé entre temps. Arrivant devant la porte, il déglutit et prend une grande inspiration puis toque légèrement à la porte avant de rentrer dans la pièce.

- Salut, Seika. Ça fait quelques temps.

Dis-t-il en tentant de fausser son habituel sourire en coin et en s’approchant de cette dernière, tentant de voir si elle est au lit, en train de dormir ou occupée. « Bon je dois désamorcer l’ambiance, sinon ça risque d’empirer ».

- Je …


L’Eisenin se gratte le menton et fixe un instant le plafond. N’ayant aucune idée de comment va répondre son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Yawa Seika
Yawa Seika

Reprise des fondations Empty
Mar 26 Jan 2021 - 17:39
Depuis les événements qui ont frappé Iwa, Seika est restée dans son lit d’hôpital tout du long. La raison à cela a été, bien entendu, ce coma plutôt inexplicable qui a duré environ un mois. Même au-delà de cela, donc, il a fallu la garder en observation, étant donné le manque de mots de la jeune fille après son réveil. Si son inconscience est achevée, cela n’a pas été de tout repos, néanmoins. Suite au passage d’Aimi, qu’elle a capté malgré son inanimation, la châtaigne a au moins pu être soignée, même si le reste dépendra de sa volonté et de ses efforts, ainsi que du temps et du repos. En effet, du fait de son coma, la Yawa n’a pas pu utiliser ses jambes, même soignées, et doit suivre une rééducation pour vivre de nouveau comme avant. Mais cela n’a pas arrêté son esprit bien éveillé de la tourmenter encore et toujours.

Elle n’est pas sans ignorer que personne ne lui tient rigueur de ce qu’il s’est passé ce jour-là, pourtant la culpabilité n’a que peu d’égards pour ce fait. Échouer n’est pas une chose grave, la plupart du temps, mais il y a des moments pour le faire, et des façons également. Pour sa part, cet échec a été terrible, car la vie des siens était en jeu, et ils lui ont fait confiance sur ce seul instant. Une confiance bafouée, en une fraction de seconde.

Voilà les pensées obscures qui ont hanté, et hantent encore l’adolescente. Depuis, elle a repris conscience, et ses jambes, soignées mais pas pour autant opérationnelles – son manque de volonté pour la rééducation n’aidant clairement pas – semblent aller bien mieux. Cependant, son esprit n’est pas guéri, et pour esprit si jeune et si facilement friable, la Yawa est choquée par les événements, remettant même en question sa volonté à être shinobi. Passant la main sur ses membres inférieurs, elle ne sait si elle doit être heureuse de l’action de sa Senseï, ou s’en indigner. Son vouloir était de ne pas être soignée, mais elle ne pouvait le faire savoir en n’étant pas consciente…

Un bruit la tire de ses pensées, et, les yeux dans le vague, elle observe l’entrée presque discrète d’un jeune homme en fauteuil roulant… Yugure. Les yeux de la brune se posent sur ses jambes – ou plutôt son absence de jambes – et le regard fuit aussitôt. Baissant les yeux, sentant son cœur se comprimer dans sa poitrine, serrant ses draps avec force…

« Yu…Yugure… »

Sa voix est différente de l’accoutumée, il n’y a pas de joie, pas de vie, ce ne sont que des mots, prononcés avec difficultés, ponctués par un léger raclement de gorge lorsqu’elle se rend compte que ses cordes vocales sont un peu rouillées par son presque mutisme. Ce jeune homme pour qui elle ressent des choses assez difficiles à nommer pour une demoiselle de son âge est dans une posture peu réjouissante, et elle en est responsable.

« Je suis désolée. Je.. pourquoi viens-tu… ? »

Sans vouloir le chasser, ni montrer une quelconque colère due à sa présence, la brune se demande simplement comment il peut venir la voir, si ce n’est pour se venger, pour la blâmer, pour l’insulter, qui sait ? Néanmoins, aucun de ses mots ne pourra lui faire ressentir d’injustice de sa part. C’est lui, la victime de l’incompétence de Seika, pas l’inverse.



_________________
Reprise des fondations Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Reprise des fondations Empty
Dim 7 Fév 2021 - 1:13
Cette confrontation, Yugure l’avait déjà ressassé en boucle dans sa tête sans jamais y trouver de conclusion ni de bonne manière de réagir. Pour la première fois depuis très longtemps, il a juste décidé de se jeter à l’eau au lieu de faire comme d’habitude : préparer un long plan en prenant tout en compte. Il faut croire que certaines relations humaines sont bien plus complexes que les missions que peuvent effectuer les shinobis. Encore plus lorsque la personne face à lui est une femme. En effet, l’adolescent a beau être beau parleur il n’a que rarement parler avec des filles hormis avec Hana ou Karasu. Mais Karasu, est une fille un peu particulière et étrange. Du coup … Il n’avait pas l’impression d’en avoir vraiment une face à lui contrairement à Seika.

L'Irounin s’avance dans la pièce, à l’aide de la force de ses bras en faisant avancer sa chaise roulante, sans rien dire dans un premier temps en espérant que la bonne réponse lui vienne à l’esprit et gagner un peu de temps.

- Pourquoi t’excuses-tu ?


Dit-il d’abord tout bêtement. Bien sûr qu’il sait de quoi la YAWA demande pardon. Du Mur … Enfin pour être plus exact de la hauteur du mur.

- Tu sais … Ce n’est pas ta faute.


Son regard se dirige un instant vers le plafond avant de continuer sa réponse.

- Nous ne sommes pas le seul groupe à s’être retrouvé dans cet état, et encore, Aimi et toi semblent … Avoir mieux pris le choc que d’autre.


Et ce n’est que peu dire. De ceux qui ont reçu l’impact c’est ceux qui s’en sortent le mieux sans compter le groupe de Teruyo mais eux sont la plus que rare exception comparé au destin qu’a tous attendu aux restes des Iwajines.

- Mais sensei a promis de trouver une solution de toute manière. Tu connais Aimi-Sama depuis plus longtemps que moi, est-ce que tu l’as déjà vu rompre une promesse ?

Il est vrai que le jeune homme ne connait que peu des accomplissements de sa chef d’équipe. Tout ce qu’il sait d’elle est que c’est une femme très respectée au sein du village et que c’est une des meilleures Irounin d’Iwa.

- … Mais je ne sais pas si Senken a encore envie d’être ninja, en toute franchise. Seul le temps nous le dira.


« Et vu que c’est une tête de mule celui-là on ne sait jamais quand il ira mieux ».

- Quant à moi, pour tout dire, utiliser l’Iroujutsu pour pouvoir rendre service aux gens permet à me … maintenir.

L’expression que voulait utiliser le SHIMAJIMA était « éviter de sombrer » mais en tant qu’adolescent orgueilleux jamais il l’avouerait et encore moins devant Seika.

- … Me maintenir en forme.

Conclus-t-il avant de reprendre.

- Au moins c’est toujours un domaine où je peux m’améliorer et aider les gens. Et toi, Seika, que comptes-tu faire maintenant ?


Demande curieusement l’Eisenin en herbe. Redoutant sa réponse qui pourrait être semblable à celle de son amie aux cheveux amarantes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Yawa Seika
Yawa Seika

Reprise des fondations Empty
Dim 7 Fév 2021 - 1:41
Alors que Yugure s’avance dans la pièce, Seika garde le regard baissé. Elle n’est pas rebutée par l’état du jeune homme, mais se le reproche, et ne peut soutenir du regard ce dont elle se sait responsable. Il y a longtemps que l’adolescente a appris à regarder des patients gravement blessés sans tourner de l’œil, mais voir un ami se retrouver ainsi, par sa faute, c’est encore trop difficile à supporter. Pourtant, les larmes ne viennent pas, et dieu sait que la peine et le chagrin sont là. Son esprit n’arrive pas à lui faire trouver le chemin de la facilité, celui où la châtaigne pourrait aisément se rendre pour attendrir ou mettre mal à l’aise le Shimajima, pour qu’il ne puisse pas lui en vouloir.

Cependant, les mots du garçon du désert sont dénués d’accusation, bien au contraire. Cela perturbe énormément la Yawa, qui ne prononce pas un mot tout au long de son monologue. Pas un seul ne sort, et beaucoup de choses déplaisent à la jeune fille, qui ressent quelque chose d’étrange en elle. De la… colère ? Oui, pourquoi les autres ne font que la pardonner, accepter ses erreurs alors même qu’elles coûtent tant aux autres ? Serrant les points sur ses draps, elle lève les yeux vers Yugure, mais tente de contenir cette rage qui la grignote petit à petit.

« Aimi y arrivera, elle te rendra… tes jambes… Et Senken… j’espère qu’il va bien… Je n’ai vu personne d’autre que Sensei et toi, depuis tout ça… »

Finalement, les larmes commencent à couler. Jouer la comédie, ça n’a jamais été son fort. Si elle pense chaque mot prononcé, elle ne peut balayer cela d’un revers de la main et passer à autre chose. L’adolescente ignore comment, mais elle doit être punie, il faut que les choses soient remises à leur juste place, sinon comment pourrait-elle avancer autrement ? Ôtant le drap qui couvre ses jambes, elle les dévoile à son camarade amputé, et les yeux désormais inondés de larmes, débordant jusqu’à ses joues, elle lui hurle dessus comme s’il avait commis lui-même des erreurs, alors qu’il est la victime.

« Comment peux-tu me dire que je ne suis pas responsable ? Regarde, c’est moi qui ait échoué, et pourtant, ces jambes-là sont intactes, et pas les tiennes. Je vous ai demandé de me faire confiance, et voilà dans quel état tu te retrouves… Non, je ne veux pas de ça, prends-les. Prends mes jambes, je ne sais pas comment, mais prends-les, je ne les mérite pas ! Tu en auras meilleur usage, de toutes façons. Toi, tu pourras aider et sauver les autres, tu ne les laisseras pas tomber, tu ne mettras pas leurs vies en danger. Appelle Senseï et dis-lui, dis-lui de te donner mes jambes, peu importe comment. »

Seika laisse ses mains venir agripper Yugure au niveau du col, alors que tous ces mots doivent être horribles à entendre. Les caprices d’une enfant qui ne comprend pas que ce qu’elle dit peut être terrible pour la personne qui les entend.

« Moi, j’ai abandonné, je ne pourrai plus être ninja, ni soigner personne. Je ne ferai rien de ces jambes… En fait, je pourrais aussi bien mourir maintenant, ça ne ferait pas de différences, je m’en fiche. Mais toi, toi… tu dois vivre, et tu dois te lever, alors… prends-les… »

Les cris ont suffi à alarmer des personnes dans le couloir, mais lorsqu’ils arrivent jusqu’à l’entrée, il n’y a plus rien. Juste quelques derniers mots, tout aussi lâches que les précédents.

« Si tu ne peux pas le faire… alors laisse-moi, s’il te plait. Je ne pense pas que nous ayons quoi que ce soit à nous dire. Je n’ai plus le droit de… d’être ton amie, ou ta coéquipière… »

Après avoir lâché le Kazejin, la brune tourne la tête dans l’autre direction, espérant qu’il ne redise pas de mots aussi douloureux que « tu n’y es pour rien »…




_________________
Reprise des fondations Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Reprise des fondations Empty
Mar 9 Fév 2021 - 2:07
Yugure se gratte le menton et dévie le regard face aux paroles de sa camarade qui ne semble pas vouloir se pardonner ce qui était tristement arrivé lors de l’attaque du Dieu Singe. D’habitude, lui a qui a réponse a tout avec le sourire, les mots ont difficile à venir directement et il doit réfléchir de longues secondes avant de répondre.

- Oui c’est étrange … Nous sommes tous seulement quelques chambres de distance et pourtant presque personne ne souhaite parler. Comme si voir un autre ninja blessé nous rappelait nos propres blessures.

Dis-t-il suite à une longue réflexion avec un ton mélancolique voir détaché avant de regarder par la fenêtre de la chambre de son amie. Mais les sanglots de cette dernière le rappellent très vite à la réalité. Et lorsqu’elle ôte son drap l’Eisenin a un bref étonnement en voyant les jambes de Seika qui semblent étonnement bien en point. Enfin, en tout cas, bien mieux que beaucoup d’autres.

- Mais je ne veux pas de tes jambes. Je me trouvais déjà petit avec les miennes mais alors avec les tiennes je serais presqu’un nain.


Ces paroles sont suivis d’un faible sourire sans joie et d’une larme à l’œil que Yugure se retient de faire couler.

- Je n’aurais pas pu aider et sauver les autres. Je ne connais pas de techniques qui auraient pu tous nous élever rapidement. Si les attributions avaient été échangées … Cela aurait été le même résultat. Je pense que ça aurait été pareil que ce soit pour Ashitaka ou Sensei. Ce sont les ainés et s’ils avaient pu faire quelque chose pour nous protéger ils l’auraient fait. Tu ne penses pas ?

Conclus-t-il en haussant les épaules avant de se faire agripper par la châtaigne. Néanmoins, il continue son discours la fixant droit dans les yeux. Toute façon de quoi avoir peur ? Qu’est-ce qui pourrait être pire que perdre la moitié de ses membres ?

- Du coup, si personne n’aurait rien pu faire … Tout ce qu’il nous reste c’est à devenir meilleur. Si tu ne comptes pas utiliser tes jambes, alors que tu es une des derniers ninjas du village de la Roche debout, alors ce village est vraiment perdu. Je pense, sincèrement, que tu es l’une des seules personnes qui peut changer les choses ici qu’importe ce que tu décides de faire. Que ce soit continuer à être un ninja ou si tu souhaites devenir un grand médecin je sais que, quoi que tu décides de faire, tu le feras à fond et qu’on en bénéficiera tous.

Après tout, elle, elle peut encore marcher et faire ce qu’elle veut de sa vie. Yugure, quant à lui, et condamner d’être en chaise roulante peut-être toute sa vie à jouer les médecins estropiés.

- Mais dans tous les cas, je refuse de laisser Ketten s’en tirer comme ça. Peu importe ce qu’il est devenu il est de notre devoir de l’arrêter pour éviter que ce qu'il a causé à Iwa se répercute ailleurs. Peut-être même avec encore plus de victimes innocentes qui ne manient même pas le chakra.


"Peut-être même à Kaze ... "
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Yawa Seika
Yawa Seika

Reprise des fondations Empty
Mer 17 Fév 2021 - 17:27
La façon d’agir de Seika, à la fois rude et lâche, ne semble pas faire fuir Yugure. Au contraire, celui-ci semble trouver des mots à prononcer à l’encontre de la jeune fille, qui, en façade, aimerait vraiment qu’il la laisse. Mais cela n’est qu’en façade, car au fond d’elle, la Yawa espère plus que tout qu’il trouve les mots pouvant lui faire entendre raisons. Quels sont-ils ? Elle l’ignore, mais lui est bien plus intelligent et doué qu’elle, alors il trouvera, sans doute. Ses premiers mots concernent Senken, et font mal à entendre. Deux êtres si proches, deux amis de longue date, qui sont comme des frères, mais qui n’arrivent pas à faire le premier pas… Une bien triste histoire.

Ce qui vient ensuite surprend un peu la châtaigne, qui ne s’attend pas à tant de répartie de la part de son camarade. Il ne veut pas partir, et il compte bien remettre la demoiselle à sa place. Sa pointe d’humour ne manque pas de fendre le faciès sanglotant de la Yawa en un sourire – express, disons-le – pas du tout prévu. Mais les mots qui suivent, eux, semblent casser quelque chose chez la Genin. Quelque chose qu’elle pensait pourtant bien solide, et à l’épreuve de tous mots : son entêtement. En effet, plutôt que pointer l’incapacité de l’adolescente à sauver ses alliés, Yugure se décide plutôt à mettre en exergue ce que les autres auraient pu faire à la place de la brune, à savoir : rien. La situation était chaotique, et l’ennemi un mastodonte.

« Même… Senseï… ? »

Sa voix n’est audible que d’elle-même, le doute s’installe, s’immisce comme le ferait une petite souris dans les murs d’une demeure pour y fonder sa famille : oui, le doute se répand en un rien de temps. N’avoir peu, ou pas confiance en soi, est sans doute le plus grand défaut de cette enfant, mais la confiance qu’elle porte aux personnes qu’elle chérit vient aisément contrebalancer cela. Le shimajima a pointé du doigt un élément important que le caractère de la Yawa n’aurait jamais permis de déceler.

Laissant le doute s’installer, ou plutôt, n’ayant pas le choix que de le laisser – du fait de l’enchainement des paroles de Yugure – Seika écoute alors les remontrances à peine camouflées de son ami. Si elle ne fait rien, qui le fera ? Un autre doute, une autre crainte et finalement, une lueur au bout du tunnel. Si elle ne peut défendre personne, elle peut au moins soigner pour réparer ses erreurs. Son apprentissage n’est pas terminé, mais il ne lui reste que peu à parcourir désormais pour réussir à rattraper l’autre Eiseinin en herbe de la pièce.

La ponctuation quant à Ketten sufffit à donner du baume au cœur de la jeune fille. Oui, pour la première fois de sa vie, elle ressent l’envie de se venger. Un sentiment bien laid, qu’elle n’aurait jamais pensé ressentir.

« Ketten… C’est celui qui a libéré ce monstre, n’est-ce-pas ? »

Son regard ne fuit plus. Il est hésitant, mais ses yeux se plonge dans ceux de son… ami, alors que ses joues rosissent et son cœur bat un peu plus fort. Finalement, ce n’est que de courte durée, car elle se dit que ce qu’elle identifie à du charisme de la part de son coéquipier pourrait la pousser à un acte irréfléchi. La conversation est sérieuse, et la châtaigne n’a pas fini de porter sa croix, suite aux récents événements.

« Je… crois que tu as raison. Personne n’aurait pu contrer cette attaque, et je serais imbue de moi-même de penser le contraire. Mais cela n’enlève pas ton état, et celui de tant d’autres. Si je ne suis pas faite pour défendre, alors tant pis… J’attaquerai, et je soignerai. C’est le moins que je puisse faire, et il n’est pas question de laisser tomber. Si je décevais encore Senseï, je ne pourrais plus me regarder dans une glace… Et je ne veux pas te décevoir non plus. Un jour, et dans pas si longtemps, nous serons tous les deux sur nos deux jambes, et nous soignerons des patients, ensemble. »

Si ses remords se sont transformés en motivation, il reste néanmoins quelque chose en elle, enfoui profondément. Sa colère n’a pas disparu, mais elle n’est plus dirigée contre elle-même. Les ennemis d’Iwa sont ceux pour qui elle éprouve de la haine, et elle ne les laissera pas s’en tirer. En attendant, Seika sait qu’elle devra se concentrer sur la médecine, et s’entrainer énormément avant de pouvoir faire face à ses responsabilités de Kunoichi.

« Pardon pour mes mots d’avant, Yugure… Je ne voulais pas être insultante… Enfin… Peut-être que si, mais je le regrette. Tu es quelqu’un d’important pour moi, tout comme le sont Aimi-Senseï et Senken… »

Même si pour sa part, il y a autre chose. Peut-être son regard, son tempérament, ou simplement lui.



_________________
Reprise des fondations Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983

Reprise des fondations

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: