Soutenez le forum !
1234
Partagez

Reconstitution élémentaire [Naoko]

Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Reconstitution élémentaire [Naoko] Empty
Lun 25 Jan 2021 - 13:55
Une occasion de plus de prendre du galon venait de lui filer entre les doigts. L’Oterashi devenait coutumier du fait et avait déjà appris à gérer l’expérience avec philosophie, mais cela ne l’empêchait pas d’éprouver quelques regrets. Il y avait en effet un pas de géant, entre devoir demander la coopération de bonne foi d’un coéquipier Chûnin et pouvoir donner des directives péremptoires à une division entière de gradés. Mais ainsi allaient les voies de la iérarchie, et si les instances supérieures ne lui accordaient pas leur confiance, il y avait bien peu de chose que le Tellurique pouvait faire pour y remédier. Pas, en tout cas, sans compromettre l’intégrité de ses méthodes qu’ils jugeait si nécessaires.

Ces considérations n’allaient cependant pas l’empêcher de remplir son devoir aussi bien qu’il l’avait fait jusque là, et cela passait entre autres choses par la reconstitution de son équipe, dans les faits démantelée par l’état physique et psychologique de ses apprentis Shuhei et Karasu. Pour faire son choix, Yanosa disposait heureusement de certaines ressources, à savoir le dossiers détaillés de tous les Genin répertoriés à Iwa. Les épluchant consciencieusement dans les profondeurs du QG troglodyte, il se rendit vite compte de l’étirement dangereusement large de leur force vive sur le territoire, notamment dans la région de Torii. Peu de Genin étaient disponibles, et moins encore se trouvaient basés au village de la roche, ce qui compliquait passablement ses recherches. Passée une première vague de tri, le guerrier tellurique put approfondir sa lecture des dossiers pour passer au crible le pedigree et les facultés connues de chacun des candidats, qui ignoraient encore qu’ils en taient.

Faisant danser ses doigts entre les feuillets, Yanosa stoppa soudainement son geste, une forme d’évidence se formant devant ses yeux. Il ferma et rangea les dossiers, puis sortit rapidement du QG pour aller s’exposer aux rayons du soleil estival, qui tapait fort en cet après-midi là. Sans le moindre détour, présumant de la potentielle présence du présent objet de sa recherche au sein du Dojo des Assimilateurs, il s’y rendit à grandes enjambées assistées par le Mitsudo et y pénétra par le toit en se réceptionnant sur les hautes branches du Ginko. Parvenu dans le grand atrium et rendu au niveau du sol, il héla un coéquipier qu’il connaissait bien.

« Hey Kakuchi. Trouve-moi Mikazuki Naoko, tu veux bien. J’ai à lui parler. »

L’assimilateur Katon, extrêmement fin et aux traits émaciés, hocha simplement la tête et partit en hâte en direction de l’aile est. L’Oterashi connaissait le nom et le faciès de beaucoup de ses pairs, mais passait trop de temps à l’extérieur pour avoir une aussi bonne connaissance des effectifs que Kakuchi. Nonchalamment, l’Oterashi fit quelques pas pour aller rejoindre le bord de la mare qui entourait l’arbre géant, où il s’assit en s’appuyant sur son coude. Un bref instant, son regard se perdit dans son reflet sur le côté, mais il s’arracha bien vite à cette contemplation, attendant Naoko.


@Mikazuki Naoko

_________________
Reconstitution élémentaire [Naoko] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Mikazuki Naoko
Mikazuki Naoko

Reconstitution élémentaire [Naoko] Empty
Lun 25 Jan 2021 - 16:40
Dojo des Assimilateurs


Iwa doit se reconstruire, se remettre sur ses jambes, remonter la pente et redevenir plus fort après une telle épreuve. Naoko en était sûre, tout le monde retrouvera du poil de la bête et deviendra plus fort. Afin d’apporter son soutien, elle fait de son mieux pour aider avec son Kamiton. Elle n’a pas de réellement connaissance en Iroujutsu ou dans le métier du bâtiment et autres. Cependant, elle ne dira jamais non pour aider son prochain. Au point même qui lui arrive de prier une fois le matin et une fois le soir pour qu’Izanagi les protège et veille sur eux. Croyante jusqu’au bout, Nao ne résigne pas sur les prières pour apporter son soutien aux Iwajins. La kunoichi appréciait de venir en aide à son prochain, elle a été élevée de la sorte et jusqu’à sa mort, elle le fera. Or, il ne faut pas qu’elle oublie qu’elle est un ninja de la Roche et étant donné qu’elle est en forme en ayant pas participé à la bataille à Iwa, son devoir est de protéger la cité. Tant de blessés et il y a également eu des morts, même si la violâtre n’a pas entendu le nom de disparu. Apparemment, Konran Tenzin a été tué à Tsume. Elle ne le connaissait pas et elle ne l’a pas tutoyé, mais il était un assimilateur. Alors un enfant de Dieu pour aussi mourir ? Impensable. Elle a du mal à l’imaginer, mais soit, rien n’est immortel en ce monde sauf les Dieux. En espérant que Tenzin soit auprès d’Izanagi et qu’il veille sur Iwa à sa manière avec un souffle protecteur sur le village.

Se souvenant du moment où elle a dû traverser Tsuchi pour aller d’Iwa à Torii afin de protéger les civils avec d’autres Shinobi du village. Il y avait eu du boulot, mais au moins, tout le monde a pu s’en sortir durant le trajet. Quand tout est redevenu calme, la violâtre a pu retourner à Iwa en compagnie d'Hyûga Sayuri et Nagamasa Kagura pour renforcer la sécurité du village. C’est à ce moment-là que Naoko a pu remarquer le nombre de blesser durant l’affrontement contre Yonbi, mais que cela. En effet, il y avait aussi les dégâts matériels comme le quartier commerçant et d’autres lieux. Un trou béant, ce n’était pas du tout beau à voir. En espérant que le village se reconstruira et que ce trou sera qu’un mauvais souvenir lointain. La kunoichi avait pu remarquer que le dojo des assimilateurs avait pris un coup également durant la bataille. Or, rien de bien grave et qui sera rapidement réparé en peu de temps. Le quartier des Hyûga ont aussi été touché comme d’autres d’ailleurs. Son amie a été triste de voir sa demeure en cendres et elle n’avait plus nulle part où aller. Ainsi, Nao l’a recueilli dans la sienne, le temps que tout se réparer et qu’elle puisse avoir un toit sur la tête. C’est une bonne amie, ça fait depuis son arrivée à Iwa que la femme entretient une bonne relation avec Sayuri et ce n’est pas près de s’arrêter là. Dans sa demeure, la violâtre assise en robe légère et lisant un livre, se demande ce qu’elle va pouvoir faire aujourd’hui. Sayuri arrive dans le salon et s’assoit près d’elle en lui servant du thé. « Tiens, Nao-Chan. Un bon thé pour te motiver. » Dit Sayu. L’assimilatrice sourit en prenant le thé. « Mon préféré, tu commences à me connaître à force. » Dit-elle en soufflant un peu et buvant une légère gorgée. « En effet, on se connaît depuis petite et j’ai appris à te connaître malgré tes airs froids par moments. Va falloir que tu souries plus souvent si tu veux te faire des amis. » Dit la Hyûga. « Je…je tente de faire de mon mieux, mais je me sens à l’aise qu’avec toi… » Soupire-t-elle avant de boire son thé tranquillement.

Papotant un peu entre filles, quelqu’un se met à toquer à la porte. Naoko est surprise vu qu’elle n’a pas l’habitude qu’on vienne la déranger. L’assimilatrice se lève et va ouvrir la porte. « Oui ? » Dit-elle avant de voir un homme qu’elle reconnaît facilement. « Kakuchi ? Qu’y a-t-il ? » Demande-t-elle tandis que la brune aux yeux blancs les regarde au loin avec son thé à la main. « Oterashi Yanosa souhaite te parler. Tu devrais aller le voir. » Répondit-il à la violâtre. « Bien, j’arrive. » Dit-elle avant de le voir partir de son côté. La violâtre explique à son amie qu’elle va devoir s’absenter et qu’elle reviendra plus tard. Ainsi, la kunoichi de papier sort de chez elle, après s’être changé pour une tenue moins provocatrice ou déconcentrée, tout dépend des points de vue. Naoko se dirige vers l’atrium du dojo en soupirant avant de laisser des papillons de papier s’envoler à la recherche de Yanosa. « J’aurais dû lui demander où se trouver l’assimilateur de roche. » Se disait-elle. Soudain, l’un de ses papillons revient vers elle avec l’information de l’emplacement de l’homme de pierre. La kunoichi se dirige vers lui, lui qui est devant la mare où se trouve un grand arbre, au milieu de cette zone d’eau. S’approchant de lui, elle prend un air sérieux et calme. « Bonjour, je suis Mikazuki Naoko. Oterashi Yanosa, vous m’avez demandé ? Que puis-je faire pour vous ? » Demande-t-elle après s’être présenté.




@Oterashi Yanosa


Dernière édition par Mikazuki Naoko le Mer 27 Jan 2021 - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11264-mikazuki-naoko#97069 https://www.ascentofshinobi.com/t11301-naoko-mikazuki-iwa-no-tenshi#97528 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Reconstitution élémentaire [Naoko] Empty
Mar 26 Jan 2021 - 13:56
L’attente pour le guerrier sans visage fut brève, mais ce ne fut pas Naoko en personne qu’il perçut en premier lieu. A la surface de l’eau, quelques ridules se propageaient, comme autant de conséquences d’un phénomène isolé et insignifiant, et le temps en les contemplant semblait plus fluide et malléable que jamais à l’Oterashi. Se reflétant dans la clarté du liquide qui encerclait l’arbre géant, de petites formes pâles entrèrent dans son champ de vision, dansant à la surface comme s’il s’agissait de petits insectes aquatiques. Yanosa releva et tourna la tête, repérant aussi sec les petits papillons de papier qui voletaient en tout sens.

Elle ne devait plus être très loin, songea-t-il. Il se détourna de la mare et se releva tout à fait, portant son regard vers l’aile Est d’où la jeune femme devait certainement provenir. Et comme attendu, il l’aperçut en effet, une robe sombre et ample en fine étoffe la recouvrant et mettant l’emphase sur ses traits fins et auilins.

« Naoko. Je vais pas y aller par quatre chemins, je suis venu t’informer de ta mutation au sein de mon équipe, effet immédiat. »

Il fit une pause pour étudier les réactions de l’assimilatrice, se rapprochant par la même occasion de quelques pas pour l’examiner de près.

« Ça ne doit rien au hasard. Si je t’ai choisi, c’est pour ta rigueur au travail, pour tes résultats sur le terrain,… tes facultés. Mais ne te méprend pas pour autant : j’attendrai plus de toi que tout ce que tu as pu donner jusque là. Je t’apprendrai à parfaire ta maîtrise de l’Assimilation, mais je te veux autonome dès maintenant, capable autant de suivre les ordres que d’analyser et de réagir par toi-même… Je me fais bien comprendre ? »

Dire que le Tellurique se montrait exigeant avec les Genin qu’il avait sous sa responsabilité était un doux euphémisme. Si il avait donné sa part de cours à l’Académie à des classes d’Aspirant, il en était aujourd’hui rendu au point où il lui était devenu foncièrement difficile d’enseigner à des shinobis auxquels il fallait tout expliquer et tout apprendre. Là ne se situaient pas ses points forts, et Yanosa entendait bien mettre ceux-ci à profit plutôt que d’essayer d’aller contre sa nature profonde.

« Je te donnerai rendez-vous sur le haut plateau nord-est pour un test d’aptitude. Si tu as des question, c’est le moment. »

_________________
Reconstitution élémentaire [Naoko] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Mikazuki Naoko
Mikazuki Naoko

Reconstitution élémentaire [Naoko] Empty
Mer 27 Jan 2021 - 12:06
Dojo des Assimilateurs

Alors qu’elle était tranquillement dans ses quartiers qui se trouvent dans le dojo des assimilateurs en compagnie d'Hyûga Sayuri. Quelqu’un était venu toquer à sa porte et en ouvrant, elle avait découvert Kakuchi. Ce dernier a été missionné par Oterashi Yanosa pour aller la chercher et lui faire passer le message d’aller le voir. Étrange, c’est la première fois que cet homme souhaite la voir en privé. Il était du genre à se retrouver régulièrement à l’extérieur du village. Cela dit, elle avait entendu dire que récemment, il était à l’hôpital pour se faire soigner. Blessures reçues lors de son affrontement contre Yonbi, le Dieu singe. Or, elle n’a pas entendu la gravité des blessures de l’homme, les rumeurs de couloirs ne l’ont jamais intéressé en soi et elle préfère s’occuper autrement de ses journées. Après s’être changé, la jeune femme a laissé sa demeure aux mains de son amie aux yeux blancs et elle partit en direction de l’atrium du dojo. Ne sachant pas où il se trouve, la violâtre usait de son don avec le Kamiton pour envoyer des papillons de papier pour aller à sa recherche. Lorsqu’elle parvient à le repérer. La kunoichi se dirige comme prévu vers le jardin du temple, maintenant qu’elle était sûre qu’il s’y trouvait comme prévu, même si elle devait passer par-là dans tous les cas. Face à lui, l’Iwajine se présente dans un premier temps afin de se faire connaître et par politesse également. Ensuite, elle lui demande tout en le vouvoyant, le pourquoi du comment pour lui avoir demandé de le rejoindre. Elle était curieuse de connaître les raisons de cette convocation et ce qu’il attend d’elle.

L’homme est plutôt direct et il n’a pas l’air d’être du genre à perdre trop de temps en parlotte ou de trop détaillé inutilement. Elle aimait bien ce type d’homme, même si honnêtement, elle était surprise de cette mutation. Intégrer une nouvelle équipe, Naoko ne s’y attendait pas, mais bon, vu les derniers événements, il y avait peut-être des indisponibilités. Des morts ? Des blessés ? Enfin, il fallait peut-être renforcer les équipes ninjas pour des raisons de sécurités ou de puissance, qui sait. La kunoichi hoche simplement la tête. « Bien, ça me va. De toute façon, mon dernier Sensei a dissous l’équipe à cause d’une maladie qui le rongeait. » Dit-elle d’un air neutre, ne voulant montrer aucune faiblesse dans son regard. Yanosa se rapproche un peu avant de reprendre la parole. Il donne les raisons de son choix vis-à-vis d’elle. Apparemment, il n’a rien fait au hasard, ce n’est pas un choix par défaut. En effet, il s’est basé sur ses qualités et compétences décrites dans son dossier Shinobi. Cela dit, malgré ses qualités qui auraient pu en faire rougir plus d’une, Nao n’est pas facilement sensible à ce genre de propos. Elle ne fait que son devoir de Shinobi de la roche et même si, au fond, ça lui fait plaisir tout de même qu’on la complimente, elle ne doit pas réagir de manière excessive dès qu’on la complimente. Or, Yano semble mettre les points sur les i en disant qu’il attend une certaine autonomie de sa part au sein de son équipe. C’est-à-dire, suivre ses ordres tout en prenant des initiatives, réfléchissant de son côté pour donner des idées, des pistes ou encore, un avis ainsi que d’analyser le tout pour avoir son point de vue sur la situation. En gros, il souhaite qu’elle ne le suive pas comme un mouton et qu’elle soit capable de se prendre en main. De plus, il souhaite l’aider à développer son assimilation pour la parfaire.

« Je vois ce que vous dites, Oterashi-sensei. N’ayez crainte, je ne suis pas le genre de femme à suivre aveuglément quelqu’un sans analyser ce qui se passe ou ce que je vois. Je sais me montrer autonome et je ferai de mon mieux pour ne pas vous décevoir. Et pour ce qui est de parfaire mon assimilation Kamiton, je vous en remercie, mais je ne m’appuierai pas trop sur vous pour y parvenir. Je ne doute pas de vos compétences là-dessus ni même rejetteraient aucun de vos conseils pour y parvenir. Mon pouvoir est une bénédiction d’Izanagi tout comme est le vôtre, ne fait qu’un avec la nature ou un élément quelconque, ce n’est pas donné à tout le monde. Je tâcherai de m’améliorer à vos côtés et du mien, Oterashi-sensei. » Dit-elle d’un ton calme et posé. Naoko ne veut pas faire spécialement que bonne figure devant Yanosa, elle n’a rien à gagner vu qu’elle devra faire ses preuves plus tard que ce soit en entraînement ou en mission. Mais, elle ne va pas lui mentir ou autres pour chercher à le satisfaire et si elle doit doubler d’effort, elle fera de son mieux pour progresser. Cela dit, elle va devoir démontrer ses dires lorsque l’homme de roche lui dit qu’il lui donnera rendez-vous sur les Hauts-Plateaux pour tester ses aptitudes. Cela allait être l’occasion de lui montrer ce qu’elle sait faire et d’être prise au sérieux. De plus, elle avait l’autorisation de poser des questions avant d’avoir ce rendez-vous.

« Bien, hâte de me mesurer à vous pour tester mes aptitudes, Oterashi-sensei ! » Dit-elle avant d’avoir une idée de question. « Je voulais savoir, est-ce que je suis le seul membre de votre équipe ? Ou, y a-t-il d’autres membres ? Si oui, il serait peut-être intéressant que je les rencontre plus tard, ça me permettrait de me faire une idée et de créer un lien avec eux pour travailler l’esprit d’équipe. Qu’en pensez-vous, sensei ? » Demande-t-elle à Yanosa.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11264-mikazuki-naoko#97069 https://www.ascentofshinobi.com/t11301-naoko-mikazuki-iwa-no-tenshi#97528 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Reconstitution élémentaire [Naoko] Empty
Jeu 28 Jan 2021 - 12:38
« Une maladie, tu dis… ? Ça devait être grave, pour l’empêcher à ce point d’opérer... »

D’un certain point de vue, Yanosa pouvait ici faire preuve d’un certain degré d’empathie envers Naoko et pour son ancien sensei qui avait contracté cette pathologie. Toutefois, quand on connaissait bien les intrications de ses raisonnements, on pouvait aisément supposer que son intérêt pour ce sujet était avant tout le fruit d’une potentielle inquiétude pour l’état de santé général de leurs forces armées, et donc de leur capacité à se défendre.

« Izanagi, hein… Il me semblait bien t’avoir déjà aperçu dans des tenues plus… cérémonielles. »

Les traits du visage de la jeune femme et la couleur de sa chevelure n’étaient pas sans rappeler ceux d’Aimi, cette petite Genin devenue cheffe de l’hôpital avec laquelle il avait vite tissé des liens à sa sortie du coma. Une ressemblance qui faillit le troubler un bref instant avant d’être promptement reléguée au rang d’anecdote insignifiante.

« Alors pour toi… nos facultés nous viennent « d’en haut », si je comprends bien ? Ecoute, je vais jouer franc jeu d’emblée : le mysticisme et moi, ça fait deux. Je ne crois pas à l’existence de soit-disant « dieux » qui tireraient les ficelles de nos existences : Yonbi lui-même n’était finalement qu’une bête, une créature très ancienne, rien de plus… Cela étant dit… tant que tes croyances n’interfèrent pas avec ton travail, je ne trouverai pas à y redire. Bien compris… ? »

Cette Naoko était confiante en sa propre capacité à progresser dans la maîtrise de son Assimilation. Une bonne chose, à tout point de vue, qui témoignait d’une autonomie certaine et d’une volonté de s’améliorer. Le Tellurique n’était pas très au point sur le folklore, mais il devrait cependant se renseigner sur ce que pouvait impliquer l’apparente vénération de la jeune femme pour Izanagi.

« Bien entendu. Tu auras pour coéquipière Sekken Akiko, c’est une ancienne Juunin qui doit repartir de zéro après une longue absence. Sa fille Ryoko était à la tête du Shishiza… Une dure à cuir, m’est avis que vous aurez des choses à vous apporter l’une l’autre.

Si c’est tout… rendez-vous au haut plateau nord-est, demain à l’aube.
 »

Un dernier regard appuyé et voilà l’Oterashi qui, si la jeune femme ne le retenait pas d’une façon ou d’une autre, se détournait d’elle pour aller s’occuper du reste de ses tâches du jour. L’équipe six n’était plus : l’équipe cinq, rapidement, prendrait cependant sa suite.

_________________
Reconstitution élémentaire [Naoko] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Mikazuki Naoko
Mikazuki Naoko

Reconstitution élémentaire [Naoko] Empty
Jeu 28 Jan 2021 - 14:41
Dojo des Assimilateurs

« En effet, ça s’est produit quelques mois avant l’éveil de Yonbi. C’est un Borukan, son expertise du Yôton était impressionnante. Dommage que le destin a décidé une terrible fin pour un guerrier tel que lui. Je dois tout faire pour honorer tout ce qu’il m’a appris. » Dit-elle après la remarque de Yanosa à propos de la santé de l’ancien sensei de la kunoichi. Elle appréciait bien son ancien sensei, il était quelqu’un de droit et de brave, il faisait toujours de son mieux pour aider ses élèves. Naoko a pu décider d’être moins renfermé dans sa bulle grâce à lui, même si la présence d'Hyûga Sayuri n’est pas passée inaperçue pour y mettre son grain de sel. L’assimilatrice avait passé de bons moments aux côtés de son ancienne équipe, mais à présent, elle devait se concentrer sur sa nouvelle équipe. En effet, celui de tisser de nouveaux liens, un nouveau travail d’équipe, des missions et des souvenirs à créer ensemble. Cela dit, il allait falloir qu’elle donne du meilleur d’elle-même et apprendre à connaître les membres de son équipe. Cela dit, c’est un détail à voir plus tard. Apparemment, Yanosa avait remarqué depuis un moment la fascination religieuse de Naoko envers Izanagi et la manière de s’habiller lors de jours spéciaux. « En effet, je mets ses tenues dans des occasions spéciales. Je le dois à la mémoire de ma mère et mes sœurs disparues. » Répondit-elle là-dessus. Or, il n’avait pas terminé par rapport à cela. Apparemment, l’Oterashi voulait se rassurer par rapport à cela vis-à-vis des missions, ainsi que son avis sur le mysticisme. « Mes croyances n’entreront jamais dans le cadre de nos missions sauf si mes connaissances là-dedans sont nécessaires, Sensei. » Dit-elle à l’homme.

« Croyez-en ce que vous voulez, Yanosa-sensei. Je ne suis personne pour vous juger et même si j’étais plus haut gradé que vous, ça ne changerait rien du tout. Je suis née dans un temple de prêtresse, il est logique que les mysticismes et autres soient liés à moi. Mais n’ayez crainte, je ne ferai rien désobligeant envers vous ou un autre. » Dit-elle d’un air calme et un léger sourire. Hormis le côté religieux de la kunoichi, Naoko avait montré une certaine confiance envers ses capacités d’autodidacte pour développer son assimilation Kamiton, même si elle n’est pas contre de l’aide de temps en temps. On ne devient pas fort tout seul, mais lorsqu’on est bien entouré. D’ailleurs, elle voulait savoir si elle serait la seule de son équipe ou s'il y avait d’autres membres. Une certain Sekken Akiko, une ancienne Jônin qui doit repartir de zéro sera sa partenaire Genin. Apparemment, elles pourront peut-être bien s’entendre, en tout cas, Nao l’espérait afin que ça puisse bien matcher entre eux. Et pour finir, il donne rendez-vous à la Mikazuki demain, dans les hauts-plateaux, au Nord-Est de cette région du village. « Bien, hâte de la rencontre. Je n’ai plus rien à dire, on se voit donc demain, Oterashi-sensei ! Au revoir ! » Fit-elle avant de le saluer gracieusement et partant de son côté afin de retourner dans ses quartiers.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11264-mikazuki-naoko#97069 https://www.ascentofshinobi.com/t11301-naoko-mikazuki-iwa-no-tenshi#97528 https://www.ascentofshinobi.com/u1201

Reconstitution élémentaire [Naoko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: