Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'enseignement des érudits [Hokazuka Minoru]

Shinkao Ryujin
Shinkao Ryujin

L'enseignement des érudits [Hokazuka Minoru]  Empty
Jeu 28 Jan 2021 - 11:49
Le calme et la tempête. La fébrilité d’un équilibre prêt à exploser d’un instant à l’autre. Tels étaient les attributs du spectacle qui ornait l’harmonie de ce havre céleste perdu dans les mémoires gargantuesques du monde. D’un pas à un autre, d'innombrables silhouettes en tenues cérémonielles virevoltaient au gré d’une Kata imposée par le maître du temple. Ce dernier surplomblait une cour de marbre majestueuse en contrebas, où de nombreux apprentis et disciples formaient un quadrillage irréprochable.

Crânes rasés, symbole de l’ordre cardinal gavé sur le Kimono, ensembles d’insignes légués par les représentants pour exprimer leur appartenance aux divers temples du monde ou celui de ce pays. Ils étaient tous de fiers représentants des pratiquants de l’ordre, reconnaissable de loin parmi les Shinobis. Seul Gyuren, posté à l’ombre d’un feuillage majestueux dénotait de cette ambiance, s'apparentant davantage à un mercenaire, un vagabond ou encore un chasseur. Presque un intrus, qui de premier abord n’aurait rien avoir avec ses confrères, rien qu’à son équipement forgé pour le voyage de longue durée et non une vie sédentaire paisible.

D’ailleurs ce dernier ne prenait pas encore part à cette ambiance martiale hors norme, plutôt voué à peser son regard lourd sur cette scène impressionnante. En effet … Son serment ne consistait pas seulement à protéger Hayashi comme tout moine mais essentiellement de protéger l’ordre lui-même, ses membres. Il ne partageait pas vraiment la même pureté que ceux-ci … Venant d’une vie précédente de mercenariat sanglant avant de rejoindre la guilde des gardiens. Et puis, une rencontre particulière l’attendait selon la missive qu’on lui avait transmise. Un guerrier venait de loin suite à ces événements catastrophiques déclenchés par l’homme au chapeau, afin d’aider Hayashi.

Une sujet qui laissait pour l’instant Gyuren de marbre, silencieux, plongé dans les méandres des souvenirs liés à ces prédécesseurs concernant l’avenir de ce monde. Cependant cet homme aurait sûrement la possibilité de lui apprendre plus de détails en dehors de son mérite irréfutable quand à acquérir un enseignement de la part des moines. Il voulait évidemment le rencontrer, n’ayant jamais eu l’habitude de faire distinction entre les Shinobis ni de s’impliquer dans leurs histoires à moins d’une réelle urgence. C’était d’ailleurs ce gage qui lui permettait d’accomplir son devoir à travers le monde et d’y circuler ; Celui de protéger le peuple civil et les temples de l’ordre cardinal.

Voir peut-être auraient-ils l’occasion d’accomplir une plus grande requête sous l’égide du du temple sacré ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Henmao Gyuren le Sam 30 Jan 2021 - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11865-shinkao-ryujin-the-beast-termine
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

L'enseignement des érudits [Hokazuka Minoru]  Empty
Sam 30 Jan 2021 - 18:27
Les temples Hayashijins faisaient parties d’un paysage autour desquels le Hokazuka et sa famille d’adolescence n’avaient jamais réellement pris la peine de vivre ou de voyager. Cela ne voulait point dire qu’il n’y avait aucun contact entre les deux groupes durant la jeunesse du déserteur mais il était certain qu’il n’avait que de minimes connaissances sur les lieux. En vagabondant a travers les grandes forêts, un moine avait accosté Minoru, lui communiquant qu’il se trouvant dans les limites du territoire entourant un temple, ayant détecté que le dresseur avait le potentiel d’être dangereux. Après que les deux individus aient clarifiés la situation, le garde des frontières du temple avait envoyé une lettre précédant l’arrivé du balafré et de son panda au temple.

Ainsi, plus il voyait les contours du temple se détacher du paysage végétal, plus il était impatient. Après tout, les temples des moines étaient légendaires pour leurs secrets des arts martiaux qui y étaient développés et leurs mystérieux jutsus des points cardinaux, peu connus du Yukan et même pour ceux d’Hayashi. Il considérait la situation comme une opportunité en or d’en apprendre plus sur ses propres capacités et de mieux se connaître par la même occasion, ce qui serait sans doute d’une aide capitale face à l’Homme au Chapeau.

Le moine l’ayant accosté semblait d’ailleurs curieux quant au fait que l’Hokazuka ait eu des contacts avec la faction de l’ennemi numéro du Yukan, sûrement de par la nature insulaire des temples monastiques. Ça n’était pas surprenant qu’ils désirent en apprendre plus sur celui qui avait parlé au continent en entier directement dans le cerveau de tous et chacun. Le déserteur ne ressentait aucune gêne à parler des dangers que contenaient la faction adverse a tout ceux voulant l’entendre, mais il préférant néanmoins rester mystérieux a ce niveau s’il n’était pas questionné directement, sachant très bien qu’il était préférable de laisser les gens poser les questions pour ne pas dévoiler toutes les cartes de son jeu.

Après de longues minutes à marcher à travers des sentiers sinueux, entre des arbres centenaires, il parvenu devant les portes du monastère. Une grande cour était protégée par les murs externes, des moines aux apparences similaires les uns des autres s’entraînant et accomplissant leurs tâches, entre les bâtiments et la végétation contrôlé. Mais un individu ressortait du lot de par le fait qu’il avait une chevelure non rasée et une pilosité faciale bien présente, ce dernier observant les lieux depuis l’ombre d’un arbre. Ayant été informé que celui a qui il devrait parler ressemblait à ce dernier, il s’en approcha avec un petit sourire.

« Bien le bonjour, on m’a dit que vous aviez connaissance de ma visite et que nous pourrions bénéficier d’un coup de main commun. Je suis Hokazuka Minoru, comment puis-je vous aider? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Shinkao Ryujin
Shinkao Ryujin

L'enseignement des érudits [Hokazuka Minoru]  Empty
Dim 31 Jan 2021 - 0:33
L’attente ne fut pas si longue finalement. Les voici qui arrivaient de leurs deux silhouettes somme toute imposantes et surtout nimbées d’un exotisme avéré même pour ces bois sacrés. Il ne fallait pas bien longtemps pour s’attarder irrésistiblement sur le Panda et plus précisément sur l’harmonie décelable en lui envers l’humain qui l’accompagnait, sans aucune once de servitude. Bien de nombreux marchands et passants avaient dû surement s’attarder sur cette vision bien avant lui. Mais plus que tout, ce qui intriguait le gardien résidait dans la sérénité que dégageait ce duo pour des êtres revenu de l’enfer extérieur à en croire les dernières nouvelles.

- Bonjour voyageurs.

De son regard, notre homme s’adressa directement aux deux sans faire de distinction entre l’humain et l’animal, loin du formalisme des ninjas. Sa silhouette dressée dans son armure semi lourde de cuir se redressa d’ailleurs de son support afin de lui proposer une poignée de main amicale. Le Panda reçu quant à un salut respectueux représenté par un symbole de la main, propre à sa guilde.

- Henmao Gyuren, gardien sacré.

Il marqua alors une petite pause pour faire la transition avec les présentations et prit un air plus sérieux.

- C’est exact. Même si nous n’avons pas été touché par les fléaux récents, Hayashi est vite devenu un refuge pour les âmes démunies et désespérées. C’est maintenant que nous avons beaucoup à faire. Toute aide sera la bienvenue.

Et plus particulièrement d'individus ayant des connaissances exactes sur ce qui se passe dehors et les frontières actuelles d’Hayashi. Avec ces histoires autour de Tsume et l’annonce de l’homme au chapeau, chacun reprenait du service, tant commerçant que brigand. Des soucis annexes mais très vite inquiétants quand il s’agissait de protéger autant de civils et priants.

- Mais avant tout ça, profitons d’un peu de détente et surtout du plus intéressant. Votre voyage a dû être long.

Le protecteur de l’ordre cardinal pivota alors légèrement, croisant les bras devant le spectacle des moines en train de s'entraîner.

- Que sais-tu des arts liés aux cardinaux ?

Si son instinct visait juste, ces deux adeptes du combat physiques et de la nature pourraient être piqué dans leur curiosité par la sagesse et les connaissances presque ésotériques que pourraient leur apporter cette pratique ô combien singulière. Du moins, comparé aux pratiques militaires Shinobis.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11865-shinkao-ryujin-the-beast-termine
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

L'enseignement des érudits [Hokazuka Minoru]  Empty
Jeu 11 Fév 2021 - 23:04
Le dénommé Henmao Gyuren qui accueillit le duo Hokazuka avait un air que ces derniers avaient bien du mal à comprendre, comme si son être était un mystère. Sans oublier que le fait qu’ils soient un duo homme et animal ninja ne l’avait pas réellement surpris ni rendu confus, les considérant maintenant tout deux comme des gens envers lesquels il valait la peine d’offrir des salutations, saluant de la paume de sa main Tsuki après avoir serrer celle de Minoru. Rien que cela suffisait à rendre celui aux cheveux de neige argenté unique aux yeux du déserteur, qui était plutôt habitué a ce que le panda soit simplement considéré comme un animal de compagnie, voir un outil. Un vent rafraîchissant.

Les paroles suivant son introduction touchèrent doit au but dans l’esprit du dresseur, ce dernier ayant pu constater assez clairement la situation particulière dans laquelle se trouvait aujourd’hui le pays des forêts, son chemin ayant plus que jamais croisé des groupes d’individus cherchant refuge à Hayashi depuis l’ouest et le nord, voir même du sud, ne jugeant pas qu’une nation puisse les garder en sécurité autre qu’Hayashi avec ses protections naturelles. Quoi de mieux qu’une forêt de la taille d’un pays pour fonder un village, loin de tout et, surtout, de la guerre? Il était donc sans aucune question que l’ordre des moines du pays devait avoir eu à aider des réfugiés par centaine depuis les derniers mois.

Avant que l’Hokazuka puisse se prononcer, le gardien lui offrit un moment de détente en observant ceux qu’il se devait de protéger s’entraîner dans la grande cour du temple, un spectacle qui était très impressionnant vu des yeux d’un étranger comme Minoru. Il avait déjà participé aux entraînements de masse avant de devenir soldat du Teikoku, mais il n’avait jamais vu une harmonie aussi totale et parfaite a travers des rangs entiers d’individus qui avaient rejeté leur individualité même en créant une uniformité dans leur apparence. Des gens réellement dédiés uniquement a l’art monastique, corps et âme. La question de Gyuren vint le sortir de sa contemplation.

« Très peu. Je sais que c’est basé sur le chakra, enfin, je crois, mais je n’ai personnellement jamais pu observer un utilisateur ou pratiquant de ses arts. Il y a un lieu avec les points cardinaux, évidemment, mais je ne sais pas jusqu’à quel niveau. »

Son regard se reconcentra vers les moines, pratiquant sans arrêt depuis son arrivé. La force qui était demandé pour maîtriser leurs arts demandait du respect et la fortitude mentale nécessaire pour avoir une haute position sous un établissement monastique du genre devait être énorme. Il ne pouvait qu’éprouver du respect pour les moines devant lui.

« Si tous s’entraînaient dans un but aussi noble que les moines, peut-être que l’Homme au Chapeau n’aurait jamais causé de problèmes. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248

L'enseignement des érudits [Hokazuka Minoru]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: