Soutenez le forum !
1234
Partagez

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Bienvenue au village de Toriire !

Maître du Jeu
Maître du Jeu

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Bienvenue au village de Toriire ! Empty
Ven 29 Jan 2021 - 0:00
Les shinobis de la Brume étaient parmi les plus craints du Yuukan. Guerriers féroces, qui avaient forgé leur réputation dans le sang de leurs adversaires, ils étaient devenus des légendes pour les brigands les plus craintifs. Le seul nom de quelques-uns de leurs plus illustres membres suffisait à faire tremble les malfrats. Aditya … Reikan … Atsumi … Okiko … Arukisa …

Ces hommes et ces femmes, parmi les plus braves du monde connu, s’étaient rassemblés une fois de plus. Mais cette fois, il ne s’agissait pas d’affronter un Dieu. Ni de se confronter à celui dont le chapeau faisait trembler toutes les nations … Non. C’était une épreuve au-delà de tout ce qu’ils avaient pu imaginer qui les attendait, aux portes du village de Toriire. Quelque chose qu’aucun kage d’aucun village caché n’avait jamais eu à affronter. Quelque chose qui devait rester gravé dans les mémoires comme « Le tournoi inter-équipes de la Brume ». L’ultime épreuve avant la fin du monde.

Partis en un groupe compact, fort des meilleurs hommes de Kiri, les shinobis n’avaient pas tardé à voir se profiler devant eux les fières montagnes de l’île-mère de Mizu no Kuni. C’était au pied de ces mêmes montagnes qu’ils se rendaient.

Mais il y avait quelque chose qui clochait …

Sur le chemin, ils avaient croisé à plusieurs reprises quelques gugusses bizaroïdes. C’en avait d’abord été un qui se déplaçait uniquement en faisant la roue. Il avait longé le sentier sur lequel pérégrinaient les shinobis, apparemment sans les voir, avant de s’arrêter devant le dénommé Yamanaka Kiyon.

« Quel est le comble pour un marin, avait-il alors demandé. Avoir le nez qui coule, neuneu ! »

Et il était reparti sans demander son reste, ponctuant ses roues de quelques vagues « Aimeudéhaire, laule, ixdé ».

A ce moment-là, les Kirijins pouvaient déjà se dire qu’ils allaient rencontrer ce que jamais aucun des leurs n’avait rencontré, jusque-là.

Puis, peu avant d’arriver à hauteur du village, dont les toits des maisons se profilaient face à eux avec plus de netteté à chaque minute qui passait, une femme avait doublé la colonne dans un sprint remarquable, en criant au passage :

« C’EST UN AVEUGLE QUI RENTRE DANS UN CAFÉ ET PLOUF ! »

Bystère et moule de gomme.

Finalement, vous arrivâtes devant la casbah du daron du llagevi. Enfin, ce que vous supposiez être la casbah du daron du llagevi. Car, en guise de daron, vous ne trouvâtes rien d’autre que ...

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Bienvenue au village de Toriire ! 597d

« BIENVENUE A TORIIRE, SHINOBIS DE LA BRUME ! CRÔÔÔÔÔA ! »

Une femme d’un certain âge, qui se tenait à côté du crapaud géant, étouffa un petit « Rooooh! » gêné.

« PARDONNEZ MON EPOUSE, ELLE N’AIME PAS QUE JE COASSE DEVANT LES INVITES ET ELLE EXPRIME SON MECONTENTEMENT PAR DES PETITS BRUITS DE MEGERE FRIGIDE. »

Etonamment, cette fois la dame pouffa de rire, comme une collégienne à qui on aurait fait un compliment romantique. Elle rougit même, la gueuse.

« COMME VOUS LE SAVEZ, NOUS VOUS AVONS CONVIES POUR CELEBRER AVEC NOUS LES MOISSONS, AUTOUR DE QUELQUES JEUX TRADITIONNELS DE NOTRE VILLAGE. CES JEUX SERONT POUR VOUS ... »

Mais il s’interrompit. Un gueux vêtu des pires guenilles qui soient était arrivé en courant, les mains plaqués sur les oreilles, et l’air passablement mécontent.

« WOH, CHEF. Pourquoi qu’tu gueules un peu, voir ? On t’entend dans tout l’village, t’as réveillé la marmaille à la Nini.
-Oups, désolé. »


La voix du crapaud s’était faite étrangement aiguë, dès lors qu’il avait baissé le ton. C’en était même plutôt ridicule, et vous pûtes tous entendre votre camarade Yamanaka Tokage étouffer maladroitement un rire étranglé, qu’il s’efforça de muer comme il pouvait en toux maladive.

« Comme je vous disais, ces jeux seront pour vous l’occasion d’illustrer les capacités des équipes dont vous êtes à la tête, ou dont vous êtes membres. Et pour ceux qui ne font pas partie d’équipes … Eh ben amusez-vous bien quand même. Ici on rigole comme des bossus de toute façon. »

Un bossu passa derrière lui, tirant la gueule.

« Nos préposés à l’administration et à l’organisation des jeux des moissons, élus par la voix du peuple et délégués à l’accueil des shinobis, aussi connus sous le nom de Uarrasu, Gurominettu, Dujaki et Misheru, se chargeront de vous répartir en groupes et de vous guider vers le lieux de vos activités. Ah, et j’oubliais …
-DIS DONC MAIS C’EST QU’IL ALLAIT M’OUBLIER LE GROS CRAPAUD LÀ ! »

Une voix de perroquet enroué avait surgi de derrière le crapaud géant, aka le daron du llagevi.

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Bienvenue au village de Toriire ! 2kjw

C’était … Vivi.

« Salut les merdeux. Vous êtes pas assez nombreux, du coup on m’a d’mandé de boucher les trous. Par contre j’vous préviens, le premier qui … oh ... »

Elle s’interrompit, paraissant soudainement gênée par quelque chose au niveau de son abdomen (proéminent, soit dit en passant). Elle péta un coup, puis reprit :

« J’avais un poukie dans l’sas. BON J’DISAIS : le premier qui s’plaint il aura affaire à Vivi, compris ? Bon. Bah on y va ou quoi, là, alors ? »

Personne n’avait rien dit au sujet du coq famélique perché sur son épaule, qui jetait à la foule des regards de bernache morte. Le daron du llagevi conclut ainsi :

« QUE LES JEUX- oh, pardon Nini. Hm, que les jeux commencent ! »

Mais c’était vachement moins impressionnant quand il criait pas.

Ceci est le post d’introduction au Tournoi inter-équipes de la Brume. Il est suivi directement par les sujets concernant vos différents groupes, où vous pourrez donc réagir à votre guise à ce qui a été raconté ici.

Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Bienvenue au village de Toriire ! Empty
Ven 29 Jan 2021 - 13:40
Difficile pour la blonde de se raisonner sur le comment du pourquoi qui avait mené le Nandaime Mizukage à accepter une telle proposition. Peut-être qu'on lui avait annoncé tout autre chose ? Avait-il subi des pressions ? Peut-être même qu'il s'agissait d'une mise à l'épreuve du Kage … Toutes ces questions se bousculaient inlassablement dans la tête de la kunoichi au fur et à mesure que le groupuscule de Kirjins s'engouffrait dans le village de Toriire. A l'interieur, pas un clown, mais bien le cirque entier. Sans parler des rencontres pour le moins insolites lorsqu'ils furent arrivés aux abords du village.

Atsumi ne préféra faire aucun commentaire sur le crapaud parlant qui s'occupa de leur accueil, étant de plus en plus désemparée par les événements. Elle se contenta d'écouter d'une oreille distraite, scrutant les horizons d'un air inquiet. Ils n'avaient même pas changé d'île, pourtant le dépaysement était complet. Les sphères si sérieuses et austères du village caché de la brume faisaient parfois oublier l'existence même de l'humour et du divertissement. Après tout, quelle genre de menace pouvait bien les guetter ici bas ?

L'espionne eu la réponse plus tôt qu'elle ne l'aurait voulu. Cette menace prit forme en la personne d'un pachyderme malheureusement bien connu de Yasei Reikan et d'elle même. Viviane Bernard en personne. Elle n'avait pas fait le voyage a pied avec eux, pour des raisons évidentes. Elle avait été sans doutes déposée ici en calèche au préalable … Tout en réfléchissant au moyen de locomotion le plus approprié pour ce genre de poids lourd, la blonde se dit que Madame Bernard était étrangement bien dans son élément. Tout ici semblait lui correspondre et lui ressembler. Peut-être bien qu'elle était originaire de cet endroit … ? Cela n'étonnerait pas notre détective manipulatrice de la vapeur.

Se cachant derrière la silhouette plus imposante de la Yasei, Atsumi lui souffla à l'oreille :

«  Comme si les choses n'étaient pas déjà assez étranges, il a fallut qu'elle s'amène. J'espère qu'elle ne se retrouvera pas dans mon équipe. »

Presque aussi effrayée que si elle devait faire face au pire de ses cauchemars, la kunoichi craignait le pire.



_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Aditya
Aditya

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Bienvenue au village de Toriire ! Empty
Dim 31 Jan 2021 - 19:35
Bienvenue au village de Toriire

ft. la Brume, la belle, la grande, et sa blanquette


Été 204, Mizu no Kuni, village de Toriire.

Les doigts pressés contre ses paupières, Aditya s'efforça de ne pas céder à une sourde envie de gifler cet énorme crapaud qui se dessinait devant lui dont le timbre de voix était audible depuis les berges du village, si l'on oubliait sa silhouette imposante. Mais guidé au même titre que la foule auprès de leurs flancs, il tâcha de ne pas ployer l'échine face aux murmures agacés que son esprit instiguait en lui, et traversa l'esplanade de quelques pas – même si, soyons honnêtes, il n'y avait nul besoin de se rapprocher pour l'entendre, sauf si l'on avait envie de perdre quelques niveau d'audition. Pour le plaisir.

« C’EST UN AVEUGLE QUI RENTRE DANS UN CAFÉ ET PLOUF ! », précédé d'une blague douteuse sur les marins.

Le blond arqua un sourcil en entendant l'humour pour le moins particulier de leur vis-à-vis, qui, pourtant, trouvait des traits de familiarité chez lui. L'espace de quelques secondes, son esprit fulmina de questions et de suppositions quant à ce sentiment étranger, avant qu'un éclair de génie de traverse ses orbes azurées ; et instantanément, son regard parcouru l'esplanade et les silhouettes qui s'y trouvaient. Tokage, évidemment, cet idiot s'est foutu sous henge devant tout le monde pour déblatérer des idioti-

Il remarqua sa chevelure violacée parmi la foule, amenant une certaine frustration sur son visage.

Bon... on dirait qu'ils sont plusieurs de cette tranche-là visiblement... Et par tranche-là, il entendait un humour à racler la poussière du sol ; en somme, pas très haut. Le genre de choses qui venait directement à l'esprit quand l'on était témoin des faits et geste de l'intéressé.

Au creux de ces visages anonymes, il crut reconnaître la stature d'une vieille amie – celle d'Atsumi, dont le regard apeuré demeurait gisant sur les traits d'une femme dont la chevelure était plus proche d'un nid érigé par une pie depuis des objets trouvés aux quatre coins du village sans queue ni tête qu'un crâne d'être humain, mais soit.

« Aucune chance qu'elle connaisse Ginette de la compta, j'imagine ? », demanda-t-il en se glissant aux côtés de la blonde, les bras croisés.

Une grimace vint déformer le visage de l'ascèse, comme si la gêne ou la honte que le comportement de la jeune femme... eh bien... haute en couleurs... disons, pouvait provoquer se reflétait sur sa propre personne. Il délaissa un lourd soupir, haussant les sourcils en l'observant hurler de nouveau comme si elle cachait au creux de sa gorge des talents particuliers pour le maniement du son. Visiblement non, elle ne pouvait juste pas la boucler.

Aditya ferma les yeux comme pour oublier ce dont il avait été témoin sans lui accorder plus d'importance.

« Bref... »

Il avisa l'Hayame, laissant son attention giser quelques secondes sur sa silhouette qui lui semblait exemptée de tout spasmes douloureux, ou de toute douleur pouvant se retranscrire dans son comportement.

« Si d'aventure tu ressentais encore quel qu'inconfort que ce soit lié à ton affontement avec le Nécromancien, fais-moi signe, Atsumi. Je ne voudrais pas que tu en pâlisse pendant ce... et bien tournoi, je suppose ? »

Son attention s'échoua sur l'énorme crapeau qui semblait vouloir faire un concours de cacophonie avec la pie ou rouge-gorge humaine qui trônait sur ses flancs, et à nouveau, un souffle se retint de briser la barrière de ses lèvres. Ça allait être long. Long. Il sentait un certain goût culinaire pour les grenouilles se dessiner en lui là tout de suite, en l'entendant beugler à travers l'île comme si ses cordes vocales étaient un instrument de musique non seulement désaccordé, mais dépourvu de quelconque talent.

Ses yeux couvrirent à nouveau le spectre des présences autour d'eux, comme pour tenter de trouver dans leur masse informe l'ombre de celle qu'il recherchait depuis lors.

« Vous la connaissez ? », demanda-t-il aux deux jeunes femmes, un sourcil arqué à l'idée qu'elles puissent avoir une connaissance si... particulière.


_________________

_


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Yasei Reikan
Yasei Reikan

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Bienvenue au village de Toriire ! Empty
Mar 2 Mar 2021 - 20:23
La Cité Brumeuse, depuis l'avènement de ce Nanadaime Mizukage, se voulait soucieuse de la santé mentale de ses troupes et l'esprit de camaraderie qui voulait bien voguer parmi ses membres, qu'ils soient déjà forts ou encore faibles. Si bien que des saisons en arrière le village avait su séduire notre bestiale vagabonde, la politique qu'il nourrissait aujourd'hui la charmait plus encore. Parce que Kiri la Grande tendait de plus en plus vers cet idéal de paix que notre féline cherchait à atteindre, par un cheminement personnel et clanique. Ce n'était en effet pas par pur hasard que la Tigresse blanche avait bien voulu faire du Brouillard le refuge stratégique et idéologique des enfants des Bêtes, lors de son voyage au Pays du Vent. Et en cette journée, le cœur de notre Archipel de l'Eau souhaitait bien renouveler d'idées pour satisfaire plus encore le moral de leurs armes humaines. Afin d'atteindre ce but, le rire restait cette fois-ci un roi dans la main de la Brume si bien que Nobuatsu Saji avait envoyé certains de ses guerriers en équipes afin de trouver la compagnie de la bonne humeur et de la farce auprès du hameau de Toriire.

Yasei Reikan en faisait partie, avec ses élèves. Et déjà sur le chemin, les ennuis se pointaient. En observant les individus se taper des énormes roues sur eux-mêmes et en entendant leurs blagues, la féline affichait une mine légèrement dépitée. Du moins, jusqu'à ce que son regard azuré ne vienne croiser le jaunâtre de celui du daron du llagevi. Tout au long de son discours, notre métamorphe ne le quitta pas des yeux et ne pouvait s'empêcher de se torturer avec cette remarque. Ne me dites pas que... c'est un Yasei. Par pitié. Parce qu'au-delà d'être une simple grenouille au galbe étrange, son humour était définitivement à chier et manquait d'insupporter notre crinière de jais. Mais l'Héroïne de l'Eau voulut ravaler ses pensées trop osées, dès l'instant où elle entrevit l'arc-en-ciel sur pattes sur les lieux. Présentée comme une figure du llagevi, Viviane avait trouvé sa place dans cette partie de l'Archipel pour le moins atypique. Au même titre que la Miraculée, notre changeforme pria au fin fond d'elle-même pour échapper à sa présence. Néanmoins, la blonde semblait d'ores et déjà avoir pris les devants en se servant d'elle comme une cachette, malgré leurs tailles similaires. Car sans honte ni gêne, le perroquet ambulant s'affichait dans son plus grand ridicule, loin de s'empêcher de larguer ses caisses devant le public.

La cheffe du clan Yasei se retrouvait démunie, mais tint à répondre à la chevelure dorée.

« ...J'espère qu'elle se retrouvera dans ton équipe, hein. »

Après avoir ravalé sa salive, la féline tourna son regard vers Aditya et prit encore la parole.

« Oui, hélas. Comment te dire que notre rencontre ne fut pas vraiment de notre fa-...
OH PUTAIN!!!!! MISS TIGRESSE EST LÀ... COMMENT TU VAS? TU ME MANQUAIS TROP TOI TU SAIS HEIN. Ah ouais nan nan, crois pas que j'ai oublié de te redonner ton stri-...
Bonjour, Viviane. Un peu moins bien depuis que tu es là, mais on va faire avec. »

La combattante aux voiles orientaux avait levé son index sur les lèvres bourrées de rouge artificiel pour la faire taire, mais elle le ramena vers elle lorsque cette grosse folle essayait de s'amuser à le lui lécher. Sitôt, Viviane se pencha sur le côté plutôt maladroitement, faisant tanguer tous ses bourrelets et tomber à moitié ses lunettes. Les dents en avant sorties à l'air libre, le nez retroussé, elle remit ses lunettes en place en cherchant derrière les jambes de la féline. Et ses yeux se déposèrent avec une joie immense sur l'ombre de sa meilleure amie, qu'elle avait tant rêvé de revoir depuis leur escapade au lac.

Elle chuchota sur un ton gras, avant de se mettre à hurler.

« Hé. Caméramana. J'te vois... AH NAN OUAIS J'SUIS TROP CONTENTE LÀ D'VOUS VOIR, ÇA MÉRITERAIT BIEN UNE CLOPE EHHHHHH... »

Que les dieux préservent les enfants de la Brume.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Bienvenue au village de Toriire !

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: