Soutenez le forum !
1234
Partagez

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1

Maître du Jeu
Maître du Jeu

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Ven 29 Jan 2021 - 0:00
La dénommée Gurominettu s’avança devant le groupe des shinobis.

Gurominettu:
 

« Salut les pisseuses. Bon, l’équipe numéro 7, vous m’suivez, et sans faire d’histoire. Et le premier regard déplacé que j’croise, c’est un scalp gratuit offert par la maison, pigé ? Ouais, même toi gamine. »

La dernier remarque était adressée à Yasei Reikan. La cheffe de son clan, redoutée de tous les Kirijins, devait sans doute avoir une tête qui ne revenait pas à la dénommée Gurominettu. Mais avec un nom comme celui-là, comment voulez-vous être avenant ?

D’une démarche chaloupée à donner le mal de mer, l’autochtone guida sa troupe de quatre shinobis en direction de leur arène. En fait d’arène, il s’agissait d’un enclos. On avait dû en expulser les habitants très récemment, parce que l’endroit empestait encore le fumier. Une odeur acide, qui remontait dans les sinus et vous guérissait un rhume en une seule inhalation. Mais le caractère exceptionnel du lieu ne résidait pas dans son décor. C’était bien plutôt son occupant qui avait de quoi retenir votre attention. Car vous n’étiez pas les premiers arrivés. Un homme était déjà là.

Les pieds dans la boue jusqu’aux chevilles, l’air passablement mécontent, mais raide comme un tuteur pour plant de tomate, Kaguya Renzaburo faisait ironiquement tache dans le paysage, tout enveloppé qu’il était dans son vêtement traditionnel brodé aux armes de son illustre lignée.

Il considéra votre groupe, arrivé auprès de lui, avec une regard mêlé de dégoût et de dédain. L’on aurait presque pu croire qu’il allait vomir. Il répondit à vos regards probablement dégoulinants d’étonnement à le voir lui, un des noms illustres parmi les illustres de Kiri, ainsi ensuqué dans la vase des pécores :

« Ordre du Nanadaime. Pour le moral des troupes. »

C’était tout ce qu’il semblait disposé à dévoiler quant aux motifs de sa présence. Gurominettu le pointa du doigt par-dessus son épaule, d’un air nonchalant.

« C’est lui votre épreuve. Vous d’vez le faire rire. Mais pas un ricanement, hein. Un bon gros éclat de rire à lui péter les côtes. C’est quand vous voulez les lavettes. »

Et, en regardant Kaguya Renzaburo, vous pouviez bien deviner que la tâche ne serait pas aisée.

Les participants à ce groupe sont @Yasei Reikan, @Yasei Ketsumei, @Suzurane Gine et @Sakkaku Haise. Votre objectif est donc de faire rire Kaguya Renzaburo. Vous avez 72h entre chaque post, merci de respecter au mieux ce délai pour permettre au tournoi de se dérouler avec fluidité. A la fin de chaque tour, il y aura une intervention du narrateur pour rendre compte du succès ou non de vos actions.

Bon RP !

Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Dim 31 Jan 2021 - 2:52

Un tournoi, voilà dans quoi Haise s’était embarqué à l’aide de son équipe. Légèrement sceptique en premier lieu, il devait avouer s’être demandé s’il serait en condition de compétitionner. Après tout, au regard de l’état de sa jambe, rien ne présageait qu’il pouvait être compétitif. Au contraire, il ne ferait fort probablement que ralentir l’équipe à un certain degré.

Ne pouvant se condamner ou plutôt se considérer comme étant totalement inutile, il devait en venir à la conclusion que plus que jamais son intellect serait mis à l’épreuve.

Ainsi, faisant suite à l'examen chunin, il se présenta avec sa fameuse béquille en bois. Attentif, il commença par écouter chacune des paroles prononcées par la jeune femme avant de finir par arquer un sourcil de manière plus que soutenue…

Quel était son problème ?

Attirant des regards plutôt curieux que déplacé, il en venait à se demander si celle-ci connaissait la différence. Toutefois, il prit son mal en patience, respirant calmement de manière à se rendre léger autant de corps et d’esprit.

Puis, au moment où il pensait qu’ils s’en sortiraient ainsi, une violente nausée s’empara de lui tandis que l’endroit empestait tout simplement. Maudissant le fait qu’il avait une jambe cassée et non le rhume, quelle ne fut sa surprise de voir une tête connue de Kiri...enfermer dans le sol.

Était-ce un test de fidélité ou était-ce réellement une épreuve ?

Ne pouvant s’empêcher de garder son sourcil profondément arqué au sommet de son visage, l’air sérieux, voire constipé de Renzaburo ne mentait pas, ce ne pouvait qu’être lui. Se pinçant subtilement, rien n’avait changé, pas même le nombre de plis sur son visage quelque peu désagréable… Celui-ci devait forcément avoir un lien de parenté avec Ao...

Puis, alors que le Sakkaku ne se sentait pas en contrôle vu son handicap, un sentiment de surprise vint le frapper de plein fouet alors qu’il pensait tout de même s'en sortir.

Ayant rassemblé son courage pour être un opposant assez puissant physiquement, c’était sur son point faible qu’on l’amenait : l’humour…

Sur le coup, seul un air de dédain se prononça sur le faciès du Sergent. Dans quelle merde s’était-il mis ?

Émettant un puissant soupir, il regarda de droite à gauche, voyant flou tantôt dû à l’odeur et le reste du temps dû à l’épreuve.

Faire rire pensa-t-il…

Ressemblant en tout point à une personne qui n’avait jamais rigolé de son existence, le faciès du Sakkaku s’adoucit légèrement. Prenant le temps de penser à la personne qu’il connaissait qui incarnait le mieux l’humour, la joie et la bonne humeur, un flash du Kaminarijine frappa ses pensées de plein fouet.

Qu’aurait dit Kan dans ce genre de circonstances ?

Y songeant longuement, il se remémora toutefois un moment qui lui avait bien fait rire lors de leurs discussions…

Brisant dès lors la ligne de l’équipe 7, confiant, Haise laissa tomber un puissant silence avant de fixer du regard le fameux Kaguya.

Le laissant légèrement mijoté, il prononça aussi doucement que naturellement certaines paroles qui avaient pour objectif de le renverser.

-Que dit un oignon quand il se cogne ?



-Aïe.

Aïe-ail...Sans même avoir le besoin de déployer son contrôle du fuuton, il pouvait sentir le vent glacial de l’humour s’emparer de l’atmosphère tandis qu’un sourire de satisfaction s’était formé. Évidemment, il n’avait pas inventé cette blague, mais c’était bel et bien la seule qu’il connaissait, comme quoi son examen chunin ne s’était pas fini en queue de poisson…

Spoiler:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Lun 1 Fév 2021 - 19:55
Ketsumei n'était guères étonné de retrouver la formation de l'équipe de l'examen Chûnin. Les pupilles de Reikan se dirigeaient vers les lieux d'une nouvelle épreuve. Un autre tournoi était organisé. Les organisateurs s'étaient montrés plus que discrets sur la tenue et les modalités de ce dernier. Ils n'avaient aucune idée de ce qui pouvait les attendre. Surtout que cette fois, la Tigresse serait des leurs. A la fois dubitatif et impatient, Ketsumei restait silencieux jusqu'à ce qu'ils en sachent plus.

L'information se manifesta sous la forme d'une plantureuse tâche de latex occupée par une midinette au tempérament bien trempé. L'accueil qu'elle leur réserva les mettait en condition pour la suite. Au vu de ce qu'elle disait, elle ne portait pas l'équipe dans son cœur. Elle devait d'ailleurs être de la famille de Ketsumei et Reikan si on prenait en compte l'apparence féminine de la demoiselle. Apparemment, tout regard déplacé serait sanctionné. Ce ne serait pas difficile pour Ketsumei qui n'y trouvait aucun intérêt. Alors que leur groupe se rendait sur les lieux de l'épreuve, il observait autour de lui attentivement pour essayer d'avoir des indices.

L'odeur fut le premier. Un fumet de campagne qui s'insinuait jusque dans la gorge. Le quatuor retrouva un homme bien vêtu au milieu de la fange. Il sembla justifier sa présence ici. Pour Ketsumei, il ne lui disait absolument rien. Ses habits semblaient le placer comme un noble dignitaire de la Brume mais ils n'avaient jamais eu l'occasion de se rencontre. Pour une première, c'était assez inattendu. Le visage fermé du bonhomme contrasta immédiatement avec la nature de leur mission. La Dame de Latex leur demanda de le faire rire.
Pivotant le regard vers le concerné, Ketsumei observa celui à la béquille qui s'approchait de la cible. Il semblait déjà avoir une idée, et la Chauve-Souris lui emboîta le pas.

La tentative du Lumineux se solda par un échec. La blague était plus que douteuse et n'arracherait aucun sourire, à coup sûr. Soupirant dans son coin, le Yasei franchit le pas pour rejoindre le vieil homme. Le sol était jonché d'une boue infâme dont il valait mieux ne pas connaître la provenance. C'est pour cela que Ketsumei n'en effleura pas une tâche grâce à ses ailes qui le maintinrent en équilibre à quelques centimètres. Il se retrouva côte à côte avec le vieillard à qui il adressa quelques mots d'une voix stoïque :

- Permettez que je vous aide.

Les pieds devinrent serres et la Chauve-Souris se saisit d'une masse de boue visqueuse assez conséquente. Il allait décoller lorsqu'un petit sourire en coin se dessina sur les lèvres du zoomorphe. Il venait de croiser le regard du vieil homme. La seconde d'après, il rejoignait les airs en s'élevant plus haut qu'il ne l'était. A hauteur d'homme, il fit demi-tour pour aller se débarrasser de son colis visqueux. Il était au niveau du groupe et le déchargement fut immédiat. Les serres laissèrent s'échapper la fange pour qu'elle atterrisse en plein sur leur guide en latex. Maintenant, il n'était plus question pour la Chauve-Souris de rejoindre la terre ferme. Mais sûrement que ce coup d'éclat arracherait un peu d'amusement à la mine morbide du vieillard.


Spoiler:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi https://www.ascentofshinobi.com/u3
Suzurane Gine
Suzurane Gine

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Jeu 4 Fév 2021 - 15:59
Faire rire un cœur de glace

Un tournoi, franchement, il y avait vraiment de quoi s’amuser à Kiri. Gine était réellement motivée à y participer et par chance, elle allait se retrouver avec son équipe au complet. La blonde était tout excitée à l’idée de s’amuser avec eux. La kunoichi se demandait ce qu’il y aura comme épreuve dans ce tournoi ? Encore une recherche de rouleaux ? Des combats ? Une survie en pleine forêt ? Un bras de fer ? Des trucs ou des épreuves super-compliquées et intenses qui pourraient mettre en avant leur faculté de Shinobi face à de l’adversité et des obstacles. En tout cas, la blonde avait hâte que cela commence. Au côté de son équipe, il y avait Ketsumei, fraichement arrivée et dont, elle avait fait équipe avec lui à l’examen Chûnin. Haise était également là, mais son état physique allait l’empêcher d’aller à son maximum. Ses jambes ont été blessé, mais la Suzurane sera là pour le protéger en faisant de son mieux pour y parvenir. Ensuite, il y a Reikan, la sensei et honnêtement, Gigi était vraiment excité à l’idée de participer à un tel événement en sa compagnie. C’était la première fois qu’elle faisait quelque chose avec son équipe tout entière. La kunoichi avait vraiment hâte que ça commence. D’ailleurs, la Genin ainsi que son équipe était arrivée au point de rendez-vous qu’on leur avait donné pour débuter le tournoi. Une femme, super-sexy d’ailleurs, les attendait et apparemment, elle est celle qui donnera les consignes. En tout cas, elle avait l’air plutôt drôle et direct dans sa manière de parler. Elle suivait la femme chat avec le sourire, hâte de connaître l’épreuve qu’ils vont devoir réussir.

Arrivant dans l’arène ou compliqué d’appeler ça une arène, vu l’odeur et ce qu’il y avait dedans. En fait, c’est un enclos et ça puait tellement fort. Un Yasei qui irait dans ce lieu, il perdrait automatiquement son odorat enfin même une personne qui n’appartient pas à ce clan. Un conseil, Reikan devrait éviter de se transformer en Tigresse et d’utiliser son odorat, il en était d’ailleurs, de même pour la blonde. Marchant dedans, il y avait un vieux papy qui semblait les attendre. Il avait les pieds dans la boue et cela, jusqu’aux chevilles. Se rapprochant assez, Gine le reconnaît, l’ayant déjà vu quelque part, un livre, une photo, dans la rue où il y a des chances que Naoko lui a fait un exposé sur lui enfin bref, c’est Kaguya Renzaburo, le chef du clan Kaguya et ce mec n’est pas un rigolo. De toute façon, ça se voyait sur sa tête avec toutes ses rides et son air mécontent. Vont-ils devoir l’affronter ? Cela sera super intéressant, mais à la fois, déséquilibrer en étant à un contre quatre. Il avait pris la parole avec une phrase simple. Remonter le moral des troupes, sur ordre du Nanadaime. Le pauvre, Gine n’aurait pas aimé être à sa place. Selon Gurominettu, il était leur épreuve et le but, n’était pas de le combattre, mais de leur faire rire. Pas un simple ricanement, mais un vrai rire. Ce qu’elle demande, c’est impossible. Comment faire rire un type qui a l’air d’avoir jamais ri de sa vie ? C’est comme essayer de casser de la glace avec un morceau de bois. « C’est quoi cette blague ? » Dit-elle surprise de son épreuve. La blonde espérait obtenir un combat pour mettre en avant ses progrès et tout afin de devenir Chûnin.

Du coup, il fallait le faire rire, mais comment ? Gine se mettait à réfléchir. En se demandant d’ailleurs, s’ils avaient le droit à plusieurs essais. Pendant qu’elle se mettait à réfléchir, il semblerait qu’Haise prend les devants pour lancer les hostilités. Un silence entre eux s’installe et de manière naturelle, le Sakkatsu sort sa blague et d’ailleurs, elle l’a déjà entendu par le passé. Durant l’examen Chûnin. Blague peu drôle et simpliste, ce Renzaburo n’allait pas rire pour si peu, déjà qu’il doit avoir un caractère bien trempé et un mental d’acier. Soupirant, elle savait déjà que cela allait être très compliqué. Haise n’est pas douée pour raconter une blague, il l’avait dit si naturellement, si calmement enfin rien qu’en l’écoutant, elle avait l’impression qu’il n’y croyait pas trop. En plus de cela, il ose afficher un sourire, Gine n’en croyait pas ses yeux. Par la suite, c’était au tour de Ketsumei et ce dernier a eu la bonne idée de se transformer partiellement en chauve-souris afin de prendre de la boue dans ses pattes et d’en lancer sur la minette qui leur a conduit jusqu’à ce lieu. Gine pouffe légèrement de rire, trouvant cette blague assez drôle en regardant Gurominettu. « Ça te va bien, chaton ! » Ricane-t-elle en la regardant avant de devoir se calmer en regardant les autres. Difficile de garder son sérieux, mais difficile de savoir si cela va faire réagir Renzaburo.

La blonde avait pensé à quelque chose de drôle, mais à voir si ça fera succès auprès du vieux Kaguya et de ses camarades. Le ridicule peut faire rire et quoi de mieux que de prendre l’apparence de quelqu’un pour en rire un peu, en espérant que le Mizukage a le sens de l’humour de son côté. « À mon tour, vieil homme ! Je bouille de te faire rire, même si j’aurais préféré un combat ! » Dit-elle avant de composer des mûdra et se transformer en Nobuatsu Saji en maillot de bain féminin. Par la suite, elle se met à se trémousser avec une danse ridicule. « Renzaburo, bataille de boule de boue pour combattre remonter le moral des troupes ! » Dit-elle en prenant une voix aiguë avant de glisser dans la boue. « Kyah ! »

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Yasei Reikan
Yasei Reikan

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Dim 7 Fév 2021 - 13:28
➜ Été de l'An 204, Village de Toriire

Depuis sa naissance, la Cité Brumeuse n'avait cessé de soigner son militarisme pour ses troupes, en les formant par la force et la rigueur. C'était cette politique draconienne et austère qui avait élevé l'Archipel parmi les plus puissantes nations de ce monde bien qu'elle poussait parfois ses enfants à se déchirer, se malmener. Des années durant, il avait été question d'une ambiance excessivement inflexible et souvent cruelle pour les cœurs les plus fragiles. Une ambiance qui, si elle avait mis en lumière bien des victimes de ce régime drastique, détenait tout de même le mérite d'avoir façonné les figures actuelles du Brouillard. À commencer par la sixième Ombre de l'Eau, qui avait entendu manœuvrer les guerriers du pays à sa manière ; d'une façon aussi radicale que celle d'antan, mais avec cette touche de compassion et de bon sens que certains de ses prédécesseurs n'avaient pas eu la chance de cultiver et d'instruire à leurs troupes, en dépit d'une image des îles avalée par la mysticité en personne. Aux yeux du monde entier, leur situation demeurait pétrie par une réputation sanguinaire déchue. Or, les combattants de l'Eau n'étaient en rien tourmentés par ces si funestes souvenirs ; mieux, ils avaient appris à innover pour se détacher de cette cruauté de renom.

En mettant en avant l'une des meilleures facettes du genre humain.

Le rire. Bien à l'Ouest de l'île-mère, Toriire avait repeint ses contours pour devenir cité de l'humour et de la gaieté. Même après les terreurs des Démons à queues et des Dieux humains portés par la rancœur, il n'était même pas venu à l'esprit des gens de ce hameau d'autoriser une entorse à leurs traditions, qui s'avéraient plus que vitales pour nourrir le bon moral des guerriers de leur patrie. Car à force d'avoir baigné dans le sang des autres, sous le joug d'aspirations justifiées ou non, certains avaient perdu les repères de leur existence même. Quoi de mieux alors qu'un tournoi où l'ironie demeurait maîtresse, afin de resserrer les liens entre ces personnes qui, bien souvent, n'avaient en commun que leur insigne de la Brume? Pour cause, Yasei Reikan fut l'une des premières Jōnin à inscrire son équipe à cet événement qui déviait de toutes ces coutumes permises à un shinobi du Pays de l'Eau. C'était là, dans son emploi du temps tiraillé entre ses responsabilités de cheffe de clan et celles destinées à ses fonctions de membre du Shiden, une aubaine afin de rapprocher ces apprentis et forger en eux une pépite toute relative d'alacrité.

Sur les pas de l'arène, la féline ne chercha pas à réagir à l'attitude nonchalante et provocatrice de la créature en latex qui semblait se démener afin d'essayer de les rabaisser avant leur épreuve. La boue épousa ses semelles, pendant qu'elle observait le tout premier obstacle de cette compétition plaisantine ; Kaguya Renzaburo, lui qu'il fallait faire s'esclaffer. Rien qu'à y penser, personne n'avait le miraculeux souvenir d'avoir entrevu cet homme ne serait-ce que délivrer un sourire en public. La difficulté presque insurmontable de cette épreuve manqua de faire glousser l'enfant des Bêtes, qui toutefois se retint devant cette vaste blague. La tâche s'annonçait follement rude, alors même que l'adrénaline du combat n'était pas de mise pour passer au niveau supérieur. En croisant les bras, la changeforme s'attela d'abord à réfléchir à sa propre vanne sans toutefois rater une seule miette des prestations de ses élèves. Au fond d'elle-même, elle avait prié pour qu'en l'un d'eux réside une âme d'humoriste et de friand de farces.

Mais la bagarre de vannes ne démarra pas sous son meilleur jour, avec Haise.

La brise qui caressa la crinière de jais lui parut plus froide encore que celui du Pays des Neiges et de sa Mer blanche, là où elle avait donné du sien. Si Reikan trouva cette situation si absurde qu'elle n'eut d'autre choix que de s'efforcer de ne pas rire, ne pas fausser le comportement du Meneur des enfants de l'Os, elle reconnut bel et bien en cette bourde la maladresse du Sakkaku. C'était tout à son honneur d'avoir essayé de faire le premier pas, même avec une blague aussi vaseuse, dans un domaine qui lui paraissait absolument étranger. Fort heureusement pour eux, l'entrée en la matière de Ketsumei leur apparut comme un sauvetage si désespéré. Mais, s'il n'entendait pas faire rire par les mots, ses ailes allaient peut-être lui permettre de soutirer au Kaguya un signe de faiblesse, à la vue d'une Gurominettu sabotée par la boue. Plus encore, il entendrait sûrement l'appel de l'humour en entrevoyant la silhouette de Nobuatsu Saji légèrement vêtue et dansante. Quoi que, si cela ne faisait qu'insuffler la honte dans le cœur et sur le visage de Reikan, faire rire Renzaburo détenait déjà les atours de l'échec. L'heure était grave pour réussir cet exercice a priori insurmontable. Mais pour la plus gradée du quatuor, il était surtout temps de se remuer les méninges afin de tester les limites du cobaye malgré lui.

L'Héroïne de l'Eau décroisa les bras et s'avança devant Renzaburo, en faisant taire l'image de leur Mizukage illusoire qui se traînait avec joie et bêtise dans la boue. Sa dextre s'éleva pour ne laisser debout que son index, pendant qu'elle préparait le fruit de sa crétinerie.[invisible_edit]

« C'est l'histoire d'une femme Kaguya enceinte. »

Un silence pesant s'installa, aidé par le stoïcisme de l'Éclair de la Brume. Mais elle s'empressa de le chasser, en délivrant la chute de sa blague aussi courte que le règne du Rokudaime Mizukage.

« ...Et un jour, elle perd les os. »

Son minois demeura de marbre, à la barbe du Kaguya dont la réaction se faisait attendre.

_________________





Dernière édition par Yasei Reikan le Dim 7 Fév 2021 - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Kaguya Renzaburō
Kaguya Renzaburō

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Dim 7 Fév 2021 - 16:35

L'on aurait pu remplacer le visage du doyen Kaguya par une brique qu'on n'y aurait vu aucune différence. Il resta plus stoïque que Zénon après la première salve dirigée vers lui. Son regard d'une froideur digne des Yuki - une CS2 cachée ? - parcourut la scène des troubadours de bas étage qui étaient censés le divertir: une femme aux formes beaucoup trop plantureuses et couverte de boue, une des plus illustres kunoïchis de Kiri, figée dans une pose théâtrale, une piètre imitation du Mizukage en tenue légère et chairs généreuses qui se roulait dans la fange, un autre ahuri au sourire triomphant et une piètre imitation de harpie qui planait au-dessus du tout.

La Brume avait-elle vraiment de quoi être fière ?

"Quelle honte ..."

Renzaburô hocha la tête avec désolation, les yeux fermés. Pas l'ombre d'un sourire ne s'était glissée sur ses lèvres. Vous aviez misérablement échoué, c'était un fait.

"Vous utilisez des blagues éculées ou des ruses de bas étage pour me faire plier, moi ? Vous ne vous imaginez pas que je vais courber l'échine devant ça, tout de même ?"

Il rouvrit les yeux, et cette fois vous pouviez déceler une touche de colère dans la noirceur de ses iris.

"Honte à vous ! Vous oubliez le fondement même de ce que vous êtes ! Une équipe ! Vous pensez que c'est comme ça que vous allez pouvoir faire face aux menaces de notre monde ? RECOMMENCEZ, ET DONNEZ VOTRE VIE S'IL LE FAUT !"

Il ne s'agissait plus d'un festival rural du troufion de Mizu. C'était une lutte à mort. Un entraînement avant la fin du monde. Une apocalypse avant l'heure.

Gurominettu jaugea la situation avec flegme.

"J'imagine que tout le monde s'en fout que je sois couverte de boue ?"

Revenir en haut Aller en bas
Yasei Reikan
Yasei Reikan

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Mer 10 Fév 2021 - 19:42
C'était là un échec particulièrement cuisant, même pour Yasei Reikan qui ne brillait pas forcément dans le domaine de l'humour. En même temps, il fallait dire que n'importe qui aurait pu s'attendre à ce style de réaction, tant pessimiste qu'exigeante, de la part de Kaguya Renzaburo. Mille fois, elle aurait dû prévoir que sa propre blague n'était pas à la hauteur d'une telle épreuve. Mille fois aussi, la féline aurait dû retenir sa cousine de falsifier l'image de leur Ombre pour en faire un spectacle aussi ridicile. Mille fois encore, elle aurait dû réfléchir à un travail d'équipe et non pas une pyramide irréfléchie et ainsi instable d'efforts individuels. Envahie de ridicule et de honte comme elle l'était, d'aucuns auraient voulu partir en courant de cette arène pour fuir cette boue ubuesque, à sa place. Mais plutôt que de prendre ses jambes à son cou, l'enfant des Bêtes se mit à réfléchir à un autre moyen de faire céder le vieillard plutôt que de l'entendre les sermonner plus longtemps. Le menton cerclé de ses fins doigts, elle chercha une idée dans la gadoue que ses semelles avaient piétiné jusqu'à lors. Parmi toutes les manières de faire sourire ou même rire un homme sur ce fichu globe, presque aucun ne parvenait à la convaincre qu'ils pouvaient venir à bout du chef du clan Kaguya, qui était à la hauteur de sa froide réputation.

Quoi qu'il y en avait peut-être un, avant de songer au recours de la force.

La Tigresse blanche tourna le dos à leur principal ennemi, sans manquer de produire un signe à chacun de ses élèves afin de leur intimer de se rapprocher d'elle. Sitôt cela fait, la métamorphe qui disposait des rênes du quatuor se permit de lever ses bras contre les épaules à sa droite et à sa gauche pour ne laisser filer le moindre mot de leur discussion en dehors de leur formation. Pendant une poignée de secondes, ils parurent seulement chuchoter et se permettre d'échanger quelques bonnes idées pour la suite de l'épreuve, aux yeux de l'extérieur. Et pour cause, Reikan s'affairait à transmettre à ses chers apprentis le déroulement de leur prochain assaut envers cet agelaste que le sens de l'humour avait vraisemblablement abandonné dès la naissance. Une fois satisfaite de la conversation, elle les délivra de ses bras pour mieux refaire face à cette tête de mule. Sans même prendre en considération l'organisatrice de l'épreuve, qui n'était plus qu'un épouvantail de fumier à l'heure actuelle, la changeforme prit les devants de plus belle et se rapprocha vers leur adversaire, qu'elle aurait pu seulement chatouiller pour espérer en tirer une esclaffe. Toutefois, cela demeurait bien trop suffisant et trop peu glorifiant à son goût afin de remporter la victoire sur lui et l'air glacial de son faciès qui s'amusait à les torturer.

Ce Renzaburo. La Yasei aux éphélides en avait entendu parler, maintes fois en mal et peu en bien.

Mais à chaque recoin de toutes ces rumeurs, il était apparu comme un guerrier imbu de lui-même et peu inquiété par la menace de l'adversité. Partout dans la Cité du Brouillard, ce dernier semblait vouloir rallonger son règne le plus longtemps possible sans laisser paraître la crainte de sa fatale finalité. Et nombre de fois, la bestiale proche du clan osseux avait entendu de la bouche de Sesshū le poids de traditions duellistes qui travaillaient ses membres au corps, chaque jour. Je vais devoir choisir les bons mots. Et eux aussi, d'ailleurs. Cette corde peut-être sensible, c'était sur elle que la Fille du Vent avait parié afin de prendre le dessus. Son esprit de l'adversité, son sang-froid face à l'appel du défi et surtout son mépris pour autrui. Plus que n'importe qui, cet individu nourrissait son attitude et ses mots par l'orgueil. Mais cette armure de dédain et de suffisance qu'il s'était construit, la cheffe de l'équipe n°7 de Kiri la Grande entendait la fissurer avec l'arme du ridicule, au moins le temps de leur épreuve. Au moins le temps de temporiser leur réussite, au cas où il n'avait d'autre choix que d'en venir aux mains.[invisible_edit]

Le visage de Yasei Reikan se tordit sous le joug d'un sourire séditieux.

« En vous voyant, je croyais que nous allions forcément en baver. Mais de plus près, je suis loin d'en être convaincue. C'est vrai, après tout. Vous n'êtes plus tout jeune pour espérer sortir indemne d'un éventuel combat, au cas où les choses tourneraient mal. Votre vieil âge à lui seul suffit à vous discréditer auprès des nouvelles pousses. Même sans moi, je ne peux m'empêcher de penser que mes élèves pourraient venir à bout de la terreur que vous êtes. Je n'en ai même pas l'ombre d'un doute, plutôt. »

_________________





Dernière édition par Yasei Reikan le Jeu 11 Fév 2021 - 11:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Suzurane Gine
Suzurane Gine

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Jeu 11 Fév 2021 - 10:19
Provocation !

Une blague de mauvais goût pour Gine en utilisant un henge pour représenter le Mizukage de manière ridicule. Cependant, elle pensait que ça pouvait être drôle, mais bon, le vieil homme semble trop sérieux pour que ça fonctionne. En temps normal, ça aurait pu faire rire des gens adeptes à l’humour. Renzaburo allait être un sacré défi pour Gine enfin la blonde ne s’entraine pas forcément à créer les meilleures blagues du monde, non plus. La kunoichi est un ninja, une combattante avant tout, elle priorise les entraînements que l'one man show. De toute façon, elle aurait été mauvaise dans ce domaine si tout le monde est aussi froid que le Kaguya. Difficile de savoir quoi faire, en plus, la lionne est sale en étant recouverte de boue ou de fumier, mais l’odeur n’était pas agréable aux narines d’un félin comme elle. Il allait falloir faire avec, le temps que l’épreuve se termine et ensuite, elle prendra une douche pour tenter de faire disparaître ces tâches (grosse tache) et surtout, cette odeur horrible. En tout cas, aucune des blagues ou sketch proposés avait eu de l’effet sur lui. Du coup, il fallait prendre en considération ce qu’il a dit : le travail d’équipe. Il est vrai qu’ils ont la chance d’être venus au complet pour cet événement. Du coup, il fallait bien en profiter pour faire quelque chose d’intéressant. Il fallait se regrouper et Reikan faisait signe à ses élèves de la rejoindre. La jeune Yasei se tourne vers Gurominettu et lève son pouce en sa direction. « Ne t’en fais pas la féline boueuse, on est deux dans le même cas. J’irai te laver après avec gros tuyau d’arrosage pour te retirer tout ça, tu restes sage ! » Dit-elle avec le sourire avant de rejoindre son équipe.

Reikan leur avait expliqué son plan ainsi que la mentalité de Renzaburo, les traditions du la Kayuga étaient assez connues dans Kiri pour leur côté guerrier. En provoquant le vieil homme sur ce terrain-là, ça pourrait jouer et l’emmener à se moquer d’eux en rigolant. Cependant, il va bien falloir choisir les bons mots pour y parvenir. Or, pour provoquer quelqu’un, il faut bien le connaître et savoir quelle corde sensible toucher pour y parvenir. Si le Kaguya est imbu de lui-même et se croit donc supérieur à tout le monde, il n’y avait plus que ce choix-là de disponible. La blonde avait écouté attentivement sa sensei, elle n’était pas du genre à dire des bêtises ni à prendre quelqu’un trop à la légère. Enfin cela dit, Gine pense tout de même que Renzaburo et la chef du clan Yasei se ressemblent un peu. En effet, la Suzurane pense que comme Renzaburo, Reikan est un peu arrogante et trop sûre d’elle par moments. Elle a pu la côtoyer et la blonde a toujours eu l’impression que sa sensei ne prenait pas ses ennemis aux sérieux. Cela dit, la brune est une femme très forte et impressionnante, il n’y avait aucun doute là-dessus. La lionne considère Reikan comme une grande sœur, un modèle et un idéal à atteindre pour lui ressembler, voire tenter de la surpasser. Du coup, voir du Reikan versus Renzaburo, ça pouvait être très intéressant vu que les deux se ressemblent un peu. Il semblerait que son idole allait lancer les hostilités en premier et ensuite, ça sera à eux de jouer. La blonde n’était pas trop douée pour provoquer les gens, de base, elle n’aime pas sauf si c’est pour les faire réagir en plein combat.

Rien qu’en écoutant les propos de Reikan, elle n’y allait pas de mainmorte avec le vieil homme. Jouer sur son âge pour dire qu’il n’est plus utile en combat et que de jeunes pousses pourraient le vaincre sans problème. Pour quelqu’un comme Renzaburo, ça pourrait le rendre colérique ou en rire, qui sait, face aux propos qu’il pourrait prendre pour une blague. Après s’il est imbu de lui-même, il rira devant ce style de propos. De toute façon, il ne fallait pas perdre le fil et continuer dans cette voie, il y aura sans nul doute, une réaction de sa part. Impossible qu’il reste impassible face à ce que vînt de dire la brune. Frappant le sol avec son pied droit, courbant un peu l’échine, plaçant son pied gauche vers l’arrière, elle étire son bras gauche vers l’arrière, le pliant un peu vers le haut, le poing fermé et la droite avec la main ouverte, paume vers l'avant face à Renzaburo. Elle balaye tout autour d’elle avec sa chevelure dorée, en tournant sa tête avec le sourire aux lèvres, tout en prenant la parole en même temps. « Vous avez devant vous, une future et puissante Shinobi dont la renommée s'étendra sur toutes les terres connues, des plaines glacées de l’Hyperboréen, aux déserts arides du sud, du lointain levant à l'Occident où se meurt le soleil... La femme à la toison dorée, future impératrice des flammes et Lionne du Soleil ! La Benzaiten dont la splendeur stupéfie le commun des mortels ! La noble Gine ! » Finit-elle en le fixant droit dans les bras. « En effet, ma réputation fera disparaître le fragment du passé que vous êtes dans l’oubli. Comme l’a dit ma sensei, avec votre âge, vous ne serez plus capable de vaincre qui ce soit. Si le clan Kaguya a la réputation d’avoir les os solides, les vôtre avec le temps, sont devenus fragiles et inaptes au combat, que même un enfant Kaguya pourrait faire mieux que vous, papy ! » Finit-elle avec le sourire.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Ven 12 Fév 2021 - 23:44
La Chauve-Souris reposait enfin pied à terre après sa petite escapade aérienne. Du coin de l'oeil, le Yasei préférait surveiller une éventuelle riposte de la part de la femme-chat. Elle ne semblait pas partie dans l'optique de le punir. Du moins pour l'instant. A part une plainte sur sa tenue, vite répondue de la part de l'assimilatrice, Ketsumei put rejoindre le trio sur ordre de leur supérieure. Un conciliabule se tint sous la direction de la Matriarche qui proposait la démarche à suivre ainsi que les potentielles solutions qui s'offraient à eux.

Il y a avait là-dedans des méthodes plus sournoises qui convenaient mieux à la Chauve-Souris. Un petit sourire en coin ornait son faciès déjà assez mesquin. Les idées de Reikan ne manquaient pas de le charmer un peu plus que le catapultage de boue sur une adepte du latex. Les consignes ayant été donné, le petit groupe put rompre leur formation en cercle pour se disperser. Comme il fallait s'y attendre, ce fut la Tigresse qui lança les hostilités. Ses propos se montraient suffisamment acerbes pour titiller la fierté du guerrier osseux. Il fallait néanmoins faire attention à ne pas tomber dans des extrêmes au risque d'être repérés quant à leur stratégie. Même si un plan de secours avait été édicté, plus vite ils auraient accompli leur mission et mieux ce sera. Ketsumei, et ses camarades aussi, n'étaient pas de grands professionnels de l'humour.

La Chauve-Souris s'était positionnée non loin de sa senseï, sur le flanc gauche du Kaguya. Un homme de son statut devait déjà se méfier. Du peu qu'il venait d'apprendre, le zoomorphe espérait vraiment que tout ceci allait pouvoir se conclure maintenant. Si ce que Reikan avait raconté s'annonçait exact, ils pourraient espérer provoquer l'hilarité recherchée. Alors que Ketsumei comptait ajouter sa pierre à l'édifice, l'impétueuse princesse des flammes se fit remarquer, une fois de plus.

Une gestuelle théâtrale à l'instar d'un texte digne des plus grands dramaturges. Tels furent les ingrédients de cette demande en duel plutôt inédite. Un manque de finesse ? Peut-être, à moins que les deux shinobis restants inversent la tendance. Quelque peu décontenancé par cette manifestation toujours aussi extravertie, le zoomorphe observa fixement l'assimilatrice en même temps qu'un profond soupir s'expirait de ses poumons. Resté immobile jusque là, sa tête fut l'unique partie de son corps qui pivota pour venir regarder le troisième membre de l'équipe. L'illuminé fut interpellé rapidement par le zoomorphe :

- Deux millions de ryos que Gine peut le battre à elle toute seule. Et interdiction que tu participes, ce serait pas juste.

Ketsumei aurait pu se mettre en avant lui aussi, comme sa camarade. Il craignait néanmoins d'en faire trop. Si chacun y allait de sa pique, leur idée tomberait certainement à l'eau car trop flagrante. Le zoomorphe savait l'illuminé suffisamment fin pour ajouter sa pierre à l'édifice sans le déséquilibrer. Pour la Chauve-Souris, il se contenterait de cette unique intervention pour l'instant. Il n'y avait qu'à attendre la réaction du grincheux sac d'os.

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi https://www.ascentofshinobi.com/u3
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Lun 15 Fév 2021 - 23:27

Arquant un sourcil, Haise observa le fameux Renzaburo avec un regard réprobateur populé d’un certain dédain sincère. Ressemblant en tout point aux gens perturbants qui passaient leurs jours à se vanter ou plutôt à hurler pour un rien, il était ce voisin typique qui ne cessait de hausser le ton, empêchant tant le voisinage que sa propre famille de l’aimer.

À regarder sa tête, Haise ne pouvait s’empêcher de se dire qu’il devait être un ronfleur compulsif, renié de sa famille et de ses enfants. Malheureusement, il ne put approfondir davantage cette théorie tandis que le groupe se réunissait pour le plan de match.

Attentif comme à son habitude, il se laissa emporter par les prémisses de leurs consultations d'équipe, réalisant par le fait même que leur nouvelle approche risquait en tout point d’être plus efficace et aussi plus naturelle. Après tout, Haise n’était pas un très bon comédien, mais il faisait partie de ceux qui étaient excessivement bons dans l’art de remettre les gens à leur place.
S’éloignant ainsi du phénomène même d'un être insolent, le Sakkaku était plutôt doté d’une répartie qui lui avait permis à mainte et maintes reprises d’envoyer promener les Renzaburo de ce monde…

-Allons, un Kaguya qui a les os fragiles ne mérite plus de porter le nom de son clan sauf s’il décide de faire honneur à son prénom et être un véritable bourreau pour sa propre patrie… défait et intimidé par des jeunes qu’il n’arrive même pas à regarder dans les yeux… 4 millions de Ryos que Gine en fait des côtes-levées même si je doute qu'il y aura la moindre viande après le barbecue. Reikan pourrait agir à titre de surveillante afin de garantir la condition de santé de Renza-Bourreau.

Sur cette phrase, le Sakkaku termina quelques mudras qui eurent pour effet d’accentuer la scène. En profitant ainsi pour rebondir sur les mentions en lien avec la toison dorée, le soleil et la fameuse Benzaiten dont faisait référence Gine, il effectua une technique visant à augmenter la luminosité autour de leurs corps alors que le soleil les ciblait à de nombreux endroits. Rehaussant ainsi les zones métalliques qui reflétaient en quelque sorte la lumière, il se servait de ce mécanisme pour leur construire une aura artificielle digne des plus grands Dieux pour accentuer le fait qu’il n’était pas à la hauteur de poser un regard sur ceux-ci.

Le prenant ainsi de haut, il agrémentait le moment par une aura aussi violente que sincère. Un peu comme avec Ao, étrangement, Haise dégageait cette impression qu’il était mieux de tomber dans le panneau au risque de comprendre pourquoi il détestait les gens comme lui.

Rigole...Bourreau..., tu es cuit

Spoiler:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Kaguya Renzaburō
Kaguya Renzaburō

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Ven 26 Fév 2021 - 16:55

"..."

C'était donc ça, leur nouvelle stratégie ? Celle qu'ils avaient concoctée avec minutie, sur la piste lancée par leur senseï ? C'était ça, son idée brillante à elle ?

Yasei Reikan venait de parler. Et ce qu'elle avait dit n'avait pas fait mouche. Pas fait mouche du tout.

"Alors c'est comme ça que tu penses me faire rire, maintenant, Yasei Reikan ? En m'insultant, purement et simplement ? Laisse-moi te dire que-"

Il fut coupé par les élèves de la Féline, qui renchérirent sur les propos de leur senseï. Et ce qu'ils dirent laissa l'ancêtre Kaguya coi. Après que Sakkaku Haise eut fini de parler, il y eut une sorte de blanc. Toute l'équipe resta figée dans cette mise en scène théâtrale de gouttière: Gine dans une pose improbable, et les autres rutilants d'une lumière surgie de nulle part.

Renzaburō en était bouche bée.

Il y eut un silence ...

Puis un éclat de rire.

"HAHAHAHAHA !"

Le vieux squelette riait à gorge déployée, d'un rire vraiment franc et volontaire. Il n'y avait pas de doute: vous aviez réussi là où tous auraient échoué. Vous l'aviez fait rire, lui, le personnage le plus antipathique de Kiri. Le monolithe.

"ALORS COMME CA VOUS PENSEZ ME SURPASSER, HEIN ?"

Son sourire était toujours là, mais il s'était mué en quelque chose de carnassier. Un vent nouveau soufflait sur la scène. Gurominettu, toujours couverte de boue de la tête aux coussinets, parut soudain inquiète.

"Hey, attendez un peu ...

-ALORS VOYONS CE DONT LES NOURRISSONS DE LA BRUME SONT CAPABLES !"

Et soudain, sans autre signe avant-coureur, la peau entière du Kaguya se perfora de la myriade de ses os, qui s'allongeaient à une vitesse folle, fusant vers vous, comme les défenses d'un oursin pour le moins ... courroucé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suzurane Gine
Suzurane Gine

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Sam 27 Fév 2021 - 10:32
J’m’enflamme !

La provocation, c’était le plan de Reikan. Il suffisait de le chercher, de titiller sur son ego et le faire réagir. Gine avait sa propre idée de comment elle allait s’y prendre. Or, elle ne savait rien des idées de ses deux partenaires, mais dans tous les cas, c’était l’unique moyen à leurs yeux de le faire rire. La blonde n’était pas experte en provocation, mais elle pourrait se montrer arrogante envers le vieillard. Cela sera comme une sorte de provoc, en plus de chercher à lui trouver des faiblesses par rapport à son âge. C’est bas, mais elle n’avait que cela en tête. Comme pour sa première rencontre avec Gine, elle allait lui faire sa présentation personnalisée, même si elle n’a qu’un bras, au pire, le second sera que flamme pour faire bien. Sa sensei est la première à mettre en place le plan. Il fallait le faire et cela allait être compliqué vu le gaillard au cœur de pierre en face d’eux. Dès que la Tigresse Blanche avait fini de le provoquer, c’était au tour de la lionne. La jeune Genin ne laisse pas Renzaburo termine sa prise de parole envers la Yasei que Gigi se met en spectacle, tout en provoquant l’homme. Son bras droit de feu était présent, afin de compléter sa chorégraphie. Or, Gigi ne s’attendait pas à ce que ses deux partenaires puissent jouer là-dessus pour provoquer Renza en visant Gine comme celle qui peut le vaincre. Ne disant rien et restant fière, dans sa tête, c’était ça. *Bande de crétins !!! D’où vous vous cachez derrière moi en le provocant !! Vous me refilez toute la responsabilité en faisant ça…enfin je crois. Je vous déteste, bande de Baka !!! Au secours, Reikan-sensei, ouin !* Fit-elle dans sa tête.

Observant Renzaburo, il y a eu un blanc, un silence un peu malaisant pour Gine. Se demandant à quoi pouvait bien penser le Kaguya. Cependant, le silence fut coupé par un éclat de rire. Ça ne venait pas de Gurominettu ni de Reikan ou de ses camarades. Non, celui qui rit, c’est le vieillard. Ce type a réussi à rire, c’était incroyable. Et dire que pour la Suzurane, cela n’allait pas être de tout repos que de lui arracher, au moins, un léger sourire. Mais là, c’est l’exploit ou non, un miracle qui venait de se produire. La blonde se tient correcte, faisant disparaître son bras droit de flamme et ayant le sentiment qu’ils avaient réussi leur épreuve. Cela dit, les provocations n’ont pas fait que de le faire rire, instinctivement, Gine pouvait sentir que ça n’allait pas se stopper maintenant. Ce type semble accepter le défi du quatuor et il semble exciter à l’aide de prouver que malgré son âge, ce n’est pas des enfants, à ses yeux, qu’ils allaient le vaincre. Le sang de la lionne bouille, elle sent le danger, mais à la fois l’excitation du combat. Son instinct animal peut sentir le danger, un sourire commence à s’afficher sur son visage, au fur et à mesure que le vieux squelette parle. Il semble un peu trop excité à l’idée de les affronter et des os sortent de son corps, voire beaucoup trop aux yeux de l’assimilatrice du feu. Elle peut s’en sortir et comparer aux autres, elle est un peu en avant pour avoir eu besoin de place pour sa chorégraphie. La blonde s’assimile totalement pour que les pics d’os du Kaguya la transpercent sans la blesser ni la tuer. Là, elle a de la chance d’avoir ce pouvoir, en espérant que les autres aillent bien. Mais Gine ne se retourne pas pour regarder, confiance envers son équipe ou excitation de combattre quelqu’un de puissant ? Difficile à dire.

« AHAHAH !!!! Je t’aime bien toi ! Allez papy, amusons-nous un peu ! Et dire qu’avec plusieurs années en moins, on se serait bien amusé toute la journée à ce petit jeu ! » Dit-elle d’un ton excité en s’enflammant, flamme qui se reforme au niveau des trous en l’assimilatrice, voyant les os se rétracter vers lui. Sans aucun mûdra, la Suzurane fait sortir une dizaine de lionne et lion qui foncent en direction de Renzaburo. Sans ménagement ni attendre quoi ce soit provenant de sa sensei ou l’un de ses équipiers. Gine aime l’affrontement surtout contre des ninjas plus forts qu’elle afin de progresser. Et ce Kaguya est pour elle, l’adversaire parfait pour aujourd’hui. Il a de l’expérience et de la motivation à revendre, du coup, il fallait bien en profiter pleinement de leur état d’excitation du combat. « Et dire que plus jeune, vous deviez être bien plus puissant ! Je regrette d’être né trop tard et ne pas vous avoir connu plus jeune ! » Finit-elle en ricanant.

Résumé du tour:
 



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Yasei Reikan
Yasei Reikan

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Lun 1 Mar 2021 - 18:53
Les Hommes demeuraient faibles, sous le joug de la provocation. Une seule étincelle et, d'un coup, cela suffisait à écraser en cendres et faire partir en fumée tout le flegme et le charisme d'un seul guerrier, néanmoins redouté de tous. Sage seulement en image, Kaguya Renzaburo n'avait pas su faire brillante exception à cet adage, cette habitude que l'humanité entretenait fâcheusement en se croyant plus intelligente que les autres espèces qui courraient pourtant le même monde qu'elle. De simples propos, de concert avec une mise en scène recherchée mais toutefois ridicule, avaient su venir à bout de la patience d'un chef de clan, d'un pilier qui avait pour responsabilité de soutenir Kiri la Grande grâce à son expérience et son calme légendaire. Mais aujourd'hui, ce dernier avait cessé sans se faire prier, devant l'audace de quelques jeunes recrues guidées par la Tigresse blanche. D'aucuns auraient pu douter de cette victoire du rire sur l'attitude déconcertante de cette figure de la Cité Brumeuse, même dans un tel tournoi où le moral des troupes était à remonter par la bonne humeur. Mais personne n'aurait pu imaginer qu'une telle stratégie puisse faire mouche, au point de faire sortir le meneur des enfants de l'Os de sa zone de confort et de briser toute la tranquillité de son cœur, d'habitude particulièrement réservé et patient.

La férocité de son sourire fit comprendre à Yasei Reikan ce qu'il osait entreprendre.

À l'aube de la danse et de l'obtention de la forme du vieillard, l'Héroïne de l'Eau fronça les sourcils malgré une ambiance qui voulait bien tendre à la farce. Pour autant, ce qui se préparait derrière le manteau de chair de leur adversaire était loin d'en être une. Sans prévenir, les pointes osseuses se firent révélatrices d'un tombée de rideau morbide en plein milieu de l'arène boueuse, déchiquetant la peau de leur propre maître jusqu'à en grignoter toute parcelle assez humaine pour le reconnaître franchement. Aussitôt, l'enfant des Bêtes serra la mâchoire et s'avança d'un pas vers l'avant pour prendre les devants. Rapprochée de Gurominetto, l'une de ses mains se livra à une série de signes incantatoires particulièrement rapide pour faire naître, à une vitesse aussi inouïe que la propagation des piques vers elle, la vibration puis la matérialisation dense et épaisse de brises défensives face à elle. Un mur de Vent qui, s'il pouvait protéger son utilisatrice et la personne la plus proche d'elle, visait à désamorcer la tuerie que les premiers piquants souhaitaient répandre autour du Kaguya. Comme un premier barrage, la protection née du chakra de Yasei Reikan permit à ses camarades plus éloignés, outre son élève assimilatrice, de se servir du même type de défense en vue de venir à bout de cet assaut impromptu. Derrière sa barrière vibrante, la féline observa avec attention la réalité qui se déformait, se jouait des contours et des galbes du hérisson vivant qui ne tardait pas à se rétracter.

Kaguya Renzaburo n'était qu'un pétri de haine et d'égo, rendu faible à la moindre provocation.

Ce constat, Shiroitora ne pouvait rien faire d'autre que le graver à même le marbre de sa mémoire. Parce qu'au-delà d'avoir entaché son honneur en ployant faiblement le genou face à un appel à se défier si peu important, il était en train de mettre en danger la vie de ses camarades de la Brume. Du moins, c'était à se demander s'ils les considéraient vraiment comme des camarades, à vrai dire. Cette idée de voir un tel homme détenir un pouvoir de décision quelconque au sein du Brouillard rendait folle la métamorphe, au fin fond d'elle-même. Mais la soif de répliquer, dans un tel contexte, ne saurait la faire vaciller comme il l'avait stupidement fait. La Fille du Vent dégagea les restes de sa protection sur le côté, après qu'elle ait été trouée par les piques rencontrées. Sa crinière de jais s'éleva sur le côté, alors qu'elle jetait un œil sur l'examinatrice de latex devenue de boue. Les traits sévères, Reikan lui adressa un regard réprobateur et profondément froid, si bien que la déception pouvait se lire sur son visage malgré la réussite de cette première épreuve.

« La prochaine fois, veillez à employer votre énergie auprès de la rigueur des règles de votre tournoi et la sécurité de vos épreuves, au lieu de la gaspiller pour baisser plus bas que terre les participants qui pourraient vous protéger. »

Aussitôt, la cheffe du clan Yasei leva ses perles d'éther sur Ketsumei et Haise pour s'assurer qu'ils allaient bien et qu'aucun dégât n'était à déplorer ni de leur côté, ni de celui de Gurominetto qu'elle avait entendu protéger en même temps qu'elle-même. En sentant la chaleur d'un réel brasier non loin d'elle, l'attention de la Jōnin se rendit auprès de la fureur libérée par Gine, emportée de colère et son envie d'en découdre avec un combattant qui, s'il demeurait esseulé, n'en restait pas moins l'une des pierres angulaires du village de Kiri. Dès que les lions enflammées fusèrent hors de son apprentie pour aller régler ses comptes, la Yasei aux éphélides serra les dents et éleva brutalement la voix sur elle pour lui faire comprendre de ne pas continuer sur cette voie.

« Gine! Ta colère est vaine. La victoire est nôtre, même face à un individu qui se croit tout permis. Il est temps de partir de cette arène. »

Yasei Reikan adressa un dernier regard empreint d'insensibilité à l'égard de Renzaburo, avant de lui tourner le dos et de donner l'impulsion du départ à son équipe.

technique utilisée:
 


_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Mer 3 Mar 2021 - 22:11
Alors que le sourire était de mise pour le vieillard qui se pliait à son hilarité, Ketsumei préserva son petit sourire narquois. Ils avaient réussi. Il était presque pitoyable cependant d'en arriver là pour faire rire cet homme. De par son rang, il était censé savoir se tenir. Lorsqu'on voyait le contraste avec la Tigresse, Ketsumei avait de quoi garder sa mine insolente. L'essentiel étant qu'ils avaient rempli leur mission et qu'ils pourraient passer à la suite. La Chauve-Souris espérait néanmoins pouvoir se distinguer de manière plus conventionnelle sur la suite. Sauf s'il s'agissait d'un combat contre la plantureuse dame en latex. Zoku aurait été là, il l'aurait fustigé de plein de noms d'oiseaux volages.

L'instinct primitif du Yasei alerta finalement Ketsumei. Un affreux sentiment alors que le Kaguya s'époumonait et commençait à beugler comme un âne. Une certaine note de folie dans sa voix qui ne laissait présager rien de bon. Au-delà de se laisser emporter par son ego, il risquait d'atteindre un point de non retour. Le bruit du danger, sous la forme de craquements sinistres, fut suffisant pour inviter le zoomorphe à se méfier. Ce qui lui permit d'être assez réactif lorsque les premiers piques de l'oursin humain surgirent de sa structure corporelle.

Une vive bourrasque encercla Ketsumei qui profita de ce cocon venteux pour se sentir à l'abri. Malgré la puissance de l'assaut, sa défense tenait le coup et l'empêcha de finir embroché. Il aurait été ironique qu'il perde la vie aussi stupidement, sur les mêmes terres que son ami d'enfance. Il ne l'envisageait même pas comme étant possible. Il ne s'était pas soucié des autres mais il connaissait un tant soit peu les capacités de ses camarades. Le tourbillon de vent l'abritait de l'assaut osseux aussi bien que de l'inquiétude. Lorsque le gros de la tempête fut passé, il ne fut guère étonné de retrouver ses trois acolytes. Un peu plus surpris de constater que Miss Latex était toujours des leurs. Le vieillard risquait d'avoir des problèmes là dessus d'ailleurs.

Il ne fut pas étonnant non plus de voir l'Enflammée se laisser aller à son élément naturel. L'attaque du Kaguya avait attisé sa détermination. Embrasée tout aussi bien mentalement que physiquement, il fallut que Reikan hausse de la voix pour tenter de la calmer. Ce ne serait pas Ketsumei qui s'en chargerait, pour le simple plaisir d'admirer la scène de loin et voir ce que cela donnerait. Maintenant qu'ils savaient le vieux capable de tout, ils pourraient mieux appréhender ses prochains agissements.


Spoiler:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi https://www.ascentofshinobi.com/u3
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Sam 6 Mar 2021 - 17:01

Observant la scène d’un oeil sérieux, un éclat de rire perça finalement le léger silence qui s’était créé suite à leur assaut. Devenant ainsi une prophétie autoréalisatrice, si leurs premiers efforts furent vint, ceux-ci firent mouche, percutant de plein fouet le sens de l’humour du bourreau de son clan.

Détestable, même son rire était suffisant pour arracher la chair de poule d’autrui. Malheureusement, il y avait plus conséquent à gérer.

Alors que celui-ci venait visiblement d’accepter leur défi, de violents os se mirent à surgir de part et d’autre de son corps, projeté dans toutes les directions.

Écarquillant les sourcils sur le coup, Haise avait une bonne vue d’ensemble de leurs positions respectives, mais surtout et avant tout de sa position.

L’illuminé jadis faible et nécessitant la protection d’autrui pour se défendre n’était plus. Faisant suite à l’assimilation de la Gine enflammée, de la Tigresse et de l’ailé, le Sakkaku ne se fit pas prier.

Composant quelques mudras alors qu’il allait dévoiler une nouvelle corde à son arc, Haise fut soudainement comme Ketsumei entouré d’un voile de vent. Venant littéralement posséder son corps d’une armure défensive, son manteau élémentaire était pratique. Demeurant rapide tout en étant résistant, le tout devait être suffisant pour une attaque déployée sur une telle superficie avec une telle vitesse. Puis, si à l’intérieur de tout cela, il se faisait entailler par un ou deux ossements, il ne broncherait pas.

Malheureusement pour lui, alors que tous s’étaient contentés de se défendre, Gine, poursuivit l’offensive.

-On ne frappe pas un combattant déjà au sol Gine.

Tonnant d’une voix moins neutre que d’habitude, se pouvait-il qu’il sortait graduellement de son cocon ?

Quoiqu’il en soit, à ce jour, il était incapable de charger au regard de l’’état de sa jambe, du moins pas avec stabilité. Ainsi, bien qu’il aurait pu prendre l’offensive de sa camarade de vitesse, il dut se contenter de sa voix pour faire passer ses pensées.

Bien qu’inquiétant dans un sens, aucune compassion ne se le lisait dans les iris du jeune homme. Après tout, si Renzubourreau avait su attaquer, ce n’était pas de petits lions de flammes qui risquaient de lui faire quoique ce soit.

Fixant ainsi Ketsumei suivit de Reikan, il acquiesa de la tête :

-Je suis d'accord, on peut rentrer.

Activant sa vision infrarouge, il pouvait clairement voir que les flammes de Gine n’avaient rien de mortel.

Spoiler:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Narrateur
Narrateur

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1 Empty
Jeu 18 Mar 2021 - 15:47

Les flammes de Gine s'écrasèrent dans un souffle chaud sur le plastron d'un blanc d'os qui avait surgi de la poitrine même du doyen Kaguya. Plus de peur que de mal. Tout le monde s'en était tiré vivant. Même Gurominettu, qui se contenta de lancer un regard de dédain à l'adresse de Reikan - c'était couillu - en entendant sa remarque.

"Si votre village produisait pas des shinobis dégénérés on en serait pas arrivés là."

Le tout en prenant bien garde de ne pas parler assez fort pour pouvoir être entendue dudit dégénéré, cependant.

Celui-ci, les chevilles toujours enfoncées dans la boue, était resté immobile. Son regard baissé, voilé, ne vous laissait rien deviner des pensées qui traversaient son esprit. Il s'était replongé dans un mutisme de colosse de pierre. Mais cette fois, vous n'aviez plus besoin de l'en tirer par la farce. Vous aviez triomphé de cet esprit de fer, et aviez réussi à le tordre, même si ça n'avait été que l'espace d'un court instant de faiblesse. Mais une faiblesse si rare qu'elle en était devenue délicieuse ...

"Vous pouvez fiche le camp. Retournez sur la place du village. Vous vous qualifiez pour le deuxième tour des épreuves. Autrement dit, la finale. J'vais m'occuper de monsieur, s'il a fini sa crise ..."

D'un geste, Gurominettu vous désigna la barrière de l'enclos, vous intimant de filer. Elle avait d'autres chats à fouetter, à présent, c'était clair.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: