Soutenez le forum !
1234
Partagez

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3

Maître du Jeu
Maître du Jeu

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Ven 29 Jan 2021 - 0:00
Celui qui s’appelait Misheru s’avança vers vous, shinobis de la Brume.

Misheru:
 

« Coucou. L’équipe 5, et puis Yasei Shoki, Imekanu et Otsuge, vous m’suivez. »

C’était une affirmation, voire même un ordre, plus qu’une requête. Mais comment refuser quoique ce soit à cette gueule d’ange ? Ses p’tits yeux noirs comme des billes, son sourire scotché à sa face toute poilue et sa masse d’armes étaient irrésistibles.

Clopin-clopant, Misheru vous guida jusqu’à un champ déjà moissonné, plutôt dégagé mais couvert d’une boue épaisse qui collait aux semelles. Par-ci par-là, des bottes de foin ponctuaient l’espace de leur éclat doré. Misheru s’arrêta au milieu du champ, et tourna à nouveau vers vous ses mirettes absolument inexpressives.

« Voilà. Maintenant, maravez-vous la gueule. Equipe 5 contre les autres. »

Il y eut comme un blanc.

« Ah oui, y’aura peut être des défis pendant le combat. Pour que ça soit rigolo. EH ! GONG ! »

Il avait crié à l’attention d’un de ses coreligionnaires habitant du village, qui passait à côté. Le dénommé Gong s’approcha. Il avait l’air d’être un bienheureux de première classe. Son regard qui louchait et ses dents de traviole avaient quelque chose de très stéréotypé, mais en même temps ça semblait lui aller à la perfection.

« Quoi ?
-Donne-moi une baffe.
-Euké. »

Et vas-y que j’te taloche sans autre question. Misheru ne se départit pourtant pas de son sourire, et retourna son attention vers vous.

« Bah alors ? Vous attendez le déluge ? C’était le coup de Gong. »

Les participants à ce groupe sont @Yasei Shoki, @Imekanu, @Naragasa Otsuge d’un côté et @Gozan Arukisa, @Yuki Misaki et @Okogoto Ken de l’autre. Votre objectif est donc de vous friter. Mais tenez-vous aux aguets : des aléas imprévus pourraient venir perturber votre confrontation ... Vous avez 72h entre chaque post, merci de respecter au mieux ce délai pour permettre au tournoi de se dérouler avec fluidité. L’ordre de post est celui que vous souhaitez, tant que les posts des deux équipes s’entrecroisent (par exemple d’abord un post de Shoki puis d’Arukisa puis d’Imekanu puis de Misaki, etc …). A la fin de chaque tour, il y aura une intervention du narrateur.

Bon RP !

Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Yasei Shoki
Yasei Shoki

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Dim 31 Jan 2021 - 1:37
Faire bonne impression n’était pas la volonté de Shoki, lorsqu’il accepta cette idée de « tournoi inter-équipe ». Son état d’esprit, à l’entente de cet événement pour le moins original, fût qu’il y aurait des regroupements de shinobis, théoriquement assez bons en coopération, et cela lui donnerait l’occasion de pouvoir tester ses capacités contre des groupes de shinobis bien rodés, ou des ninjas seuls assez forts. Sans hésiter, il se proposa ainsi en candidat libre, à savoir sans équipe, et attendit le jour du tournoi tout en continuant à se préparer physiquement et mentalement. Si beaucoup prenait cela pour un divertissement, ou un moyen de passer du bon temps tout en s’améliorant, le Yasei imaginait plutôt cela comme une course à la force, et il ne lâcherait rien.

Les participants furent conviés au village de Toriire, où un enchainement de blagues qui n’arrachèrent même pas une ride au jeune homme se déroula, avant que le but soit finalement énoncé. Attentif aux consignes, le Kazejin remarqua rapidement les responsables des différentes épreuves, et fût tout aussi rapidement interpellé par l’un d’eux. Les noms qu’il entendit ne lui disaient rien, et il se contenta de suivre, gardant certaines réserves à l’égard de cet être assez spécial. S’il était examinateur, il devait être fort, et c’était tout ce qui comptait pour Shoki.

Le métamorphe jeta un œil en direction de ses supposés alliés pour ce tournoi, avant de regarder l’autre groupe. Rien ne démontrait une force importante, chez aucun d’entre eux. Deux, parmi les cinq, avaient tout de même une allure qui en imposait, tandis que les trois autres étaient, tout au plus, de jolies peluches qui ne devaient pas être capable de réaliser un mûdra correctement. Du moins, Kado aurait pensé cela, mais de son côté, notre protagoniste ne sous-estimait personne, et même cette Imekanu qui ne payait pas de mine pouvait cacher un grand pouvoir, capable de l’inquiéter, ou tout du moins de l’amuser. S’adressant à ses camarades, sur le chemin, s’assurant de ne pas être entendu, le Yasei se contenta d’être aussi avenant que possible.

« Imekanu, c’est bien ça ? Si tu as besoin d’être protégée, viens vers moi. Et pour toi… Otsuge, il me semble… essaie de te débrouiller, tu n’as pas l’air du genre à vouloir l’aide d’autrui, de toute façon. »

Il n’y avait rien de sexiste, dans cette remarque. Il était simplement plus logique pour lui de penser qu’une mignonne jeune fille était plus à même de recevoir cette invitation positivement, et que le grand gaillard qu’était Otsuge ne pourrait qu’acquiescer sur le fait qu’il pouvait se débrouiller seul. Mais comme il n’en connaissait aucun des deux, il ferait son possible pour les protéger, l’un comme l’autre.

« Pour ma part, j’ai déjà repéré ma cible. »

Prononça-t-il doucement, les yeux rivés sur celui qui lui semblait le plus coriace dans les environs. Lorsque le signal fût donné, le natif de Kaze effectua une série de signes, coupant aussitôt toute possibilité à sa cible de s’éloigner d’eux. Non, il ne visait aucun des membres de l’équipe adverse. Son attaque partit directement vers… Misheru, qui serait, s’il l’acceptait, son adversaire. En posant la main au sol, le Yasei fit surgir une lance de pierre qui foudroya l’espace pour venir frapper le pauvre animal. S’il était plus faible que prévu, alors Shoki risquait gros.



résumé:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 W2o6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11020-presentation-d-un-enfant-des-betes-yasei-shoki
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Dim 31 Jan 2021 - 16:44

Aujourd'hui était une journée toute particulière pour la genin. L'équipe numéro cinq de Kirigakure no Sato avait été invité à un mystérieux festival au village de Toriire. Misaki était bien heureuse de pouvoir participer à ce genre d'évènement, ça nourrissait son sentiment d'appartenance à son équipe et cristallisait l'image qu'elle avait de sa présence dans une équipe. Si au tout début, il ne s'agissait que d'elle et Gozan Arukisa, son enseignante. Un bel homme aux yeux mystérieux s'étaient joint à eux.

Heureuse de faire le voyage en équipe, les trois shinobis s'étaient donnés rendez-vous aux portes du village. Ils n'étaient pas les seuls avec qui ils allaient faire cette randonné au coeur de l'île principale abritant le village caché de la brume, mais l'adolescente ne leur accorda que quelques regards sans plus. Elle ne les avait jamais vraiment rencontrée et était bien trop excitée à passer du temps avec son équipe.

La route s'était faite sans le moindre problème, passant quelques personnages particuliers sur le chemin. Elle avait profitée du chemin pour laisser aller son imagination sur ce que pourrait bien être ce festival dont elle n'avait encore jamais entendu le nom. Malheureusement pour elle, il fallait bien croire qu'elle n'avait pas laissé sa tête aller assez loin, car personne n'aurait pu prévoir toute l'absurdité kaftkaesque qui se déroulait devant ses yeux. Elle adorait l'ambiance créer par ses personnages plus loufoque les uns que les autres. Elle avait même rit à quelques unes de leurs horribles blagues, signe qu'elle était détendu et qu'elle vivait du plaisir jusqu'à maintenant.

Les explications furent... rocambolesque, mais brève. Un certain Misheru attira l'équipe numéro cinq à l'écart. Une poignée de shinobis et kunoichi suivirent le groupe à la demande du paresseux. Parmi eux, la fille des glaces ne reconnu qu'Otsuge, genin avec qui elle avait effectuée une mission il n'y avait pas si longtemps que ça. Toujours affublé d'une aura noire et edgy, l'adolescente avait apprécié sa présence dans leur mission, mais il lui faisait définitivement un peu peur. Avec lui se trouvait deux personnes dont elle n'avait jamais la connaissance.

[Misaki] - Enchantée de faire votre connaissance. Moi, c'est Misak...

La genin fut interrompu par l'adolescent en face d'eux. Ignorant complètement la présence de l'équipe, il réalisa quelques mûdras et une lance de pierre partit en direction du pauvre paresseux. Elle resta bouche-bé quelques instants. L'animal avait à peine eu le temps de dire que l'épreuve était un combat par équipe que ce fou furieux se lança à l'assaut de la bête. Quoi qu'elle était bien contente que cette lance ne lui était pas destiné. À la vu d'un tel Jutsu, la Yukijine commença à stresser un petit peu en lien avec ses capacités.

Cette assaut de l'autre équipe ouvrait l'affrontement, mais déstabilisait complètement Misaki. Elle ne savait si elle devait le laisser dans son coin affronter le paresseux en armure ou si elle devait prendre cet affrontement un peu plus au sérieux et profiter de, ce qui semblait être pour l'adolescente, ce manque d'attention de sa part.

Une chose était certaine, elle voulait recueillir un peu d'information sur ses adversaires avant de lancer des assauts un peu plus poussée. La Yuki effectua quelques mûdras et cracha trois morceaux de glace sur ses trois cibles. Elle savait bien qu'en utilisant sa glace, elle dévoilait ses propres capacités, mais elle faisait tellement Yuki en partant, qu'il n'était pas difficile d'extrapoler sa maîtrise pour le Hyôton. Ça et le fait qu'Otsuge le savait déjà.




_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Naragasa Otsuge
Naragasa Otsuge

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Mer 3 Fév 2021 - 1:48
Mais dans quel genre d'histoire Otsuge s'était-il embarqué? Même lui se questionnait encore...

Son défunt maître, Ichimaru-sensei, lui avait pourtant venté le Grand Tournoi des Moissons de Torrire à de très nombreuses reprises au fil des ans. Chaque été lors de leurs voyages, à cette période estivale de l'année, il lui racontait les mêmes histoires, les radotant sans cesse au fil du temps. Il avait été la star du tournoi dans sa jeunesse, disait-il, récompensé et honoré plus d'une fois. Lorsqu'il avait été invité à son tour à participer à cet évènement, le Naragagsa s'attendait don à un minimum de décorum, à quelque chose d'un minimum grandiose...

Jamais Otsuge ne se serait attendu à ça.

D'abord accueilli par un homme crapaud et sa vieille femme dégueulasse, c'était maintenant un paresseux sur deux pattes qui se faisait l'honneur d'expliquer aux deux groupes de shinobis la nature de leur épreuve du tournoi. Ils devraient tous s'affronter, dans un combat d'équipe qui semblait, heureusement se dirait-il, tout à fait classique pour l'instant. En voyant la tête des organisateurs du tournoi, le jeune homme était resté avec l'impression que le tournoi n'était peut-être pas aussi impressionnant qu'il ne se l'était imaginé en recevant son invitation. D'un côté l'équipe 5, composé de trois shinobis que l'Ébène connaissait bien : Arukisa, Misaki et Ken. Trois kirijins avec qui il avait eu la chance par le passé de partager quelques missions. De l'autre côté, trois shinobis qui n'avaient jamais fait équipe ensemble : Imekanu, la jeune sauvage qui lui avait enseigné le Kinjutsu de scellement, un inconnu du nom de Yasei Shoki et lui-même. Son équipe partait donc déjà avec une longueur de retard, considérant que leurs adversaires étaient une véritable équipe. Mais Otsuge ne comptait pas se laisser décourager par ce fait, qu'importe la cohésion de l'équipe adverse, le Sabreur prévoyait bien ne pas se laisser faire et donner le meilleur de lui-même.

Les espoirs d'Otsuge d'avoir droit à un tournoi digne de ce nom s'effritèrent un peu plus lorsque le dénommé Misheru demanda à son collègue Gong de lui donner une râclé pour annoncer le début de l'épreuve. Découragé, l'Ébène mit quelques instants avant de s'acclimater à la situation. Pour ne pas aider son cas, le Yasei de son équipe commença l'affrontement en lançant une technique tellurique non pas contre leurs adversaires, mais contre le Parresseux lui-même.

- Mais att...

Avant que l'Épéiste ne puisse terminer son objection à la stratégie employé par son partenaire, Yuki Misaki enchaîna une série de mudras puis produisit trois petits piques de glace qu'elle envoya sans perdre le moindre instant en direction d'Otsuge et ses coéquipiers. Mettant de côté son objection, il se contenta de dégainer son arme et d'un même geste fluide alors qu'il la dressait devant lui produisit dans le scion de celle-ci un rideau aqueux qui dévia le petit projectile hyoton.

Son attention était maintenant capté. Il n'avait plus à ce questionner sur la nature ou le ridicule de ce tournoi. Pour l'instant, il devait combattre.

- Misaki, la dernière fois tu m'as dévoilé tes capacités...Et encore aujourd'hui tu me les montres...Laisse-moi te rendre l'appareil et te montrer finalement en quoi consiste le pouvoir de mon sabre. dit-il en souriant malicieusement à l'attention de la jeune Yuki.

Le Naragasa fendit alors l'air devant lui avec son sabre, le dirigeant vers Miyuki. Accompagnant ce mouvement, il déversa son chakra dans l'arme pour en activer les pouvoirs malicieux. À mesure que son chakra pénétra la lame, les sceaux et les gravures sur sa surface d'ébène s'illuminèrent d'une teinte rouge comme le sang. L'une des marques commença à briller avec plus d'insistance que les autres et alors que le jeune épéiste complétait son geste offensif, trois silhouettes humaines en sortirent dans un éclat lumineux tout aussi sanglant.

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Zombie11

Les trois silhouettes étaient en réalité des corps réanimés, des âmes prisonnières de son sabre depuis des décennies. Aussitôt s'étaient-ils manifestés, les trois cadavres se ruèrent vers celle qui avait attaqué Otsuge quelques instants plus tôt. S'ils y parvenaient, ils s'empareraient d'elle, en lui agrippant les bras, afin de la gêner et de l'empêcher d'user de ses membre supérieurs pour créer davantage de glace. Alors qu'ils fonçaient subitement vers elle, l'écume s'installait au coin de leurs bouches désarticulées, leurs vêtements, tout comme leur peau, étaient en lambeaux et semblaient prêts à s'arracher à tout moment.

Spoiler:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 112
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 210
Revenir en haut Aller en bas
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Jeu 4 Fév 2021 - 23:10
Sur le chemin menant au village de Toriire, Arukisa avait chanté et sautillé tout le long. Enchaînant boutade sur boutade pour exprimer sa joie à l’idée de participer à ce festival permettant aux équipes de se mettre en valeur tout en leur assurant une bonne dose d’humour. Et de l’humour, la jônin n’en manquait pas. Extrêmement bonne public, elle était une des seules à se rire à gorge déployée à chaque farce qui les rapprochait un peu plus de l’évènement. Elle était si détendue qu’elle s’égara quelques secondes à avancer bras dessus bras dessous avec Misaki et Ken sans même leur demander leur avis. La gladiatrice les mettait probablement un peu dans l’embarras avec son enthousiasme démesuré mais complètement droguée par l'euphorie, elle ne se rendit compte de rien. Cette ambiance franchouillarde lui convenait parfaitement.

Ainsi, lorsqu’elle fut écartée de l’attroupement de shinobis venus participer pour se diriger vers son épreuve, elle trépigna d’impatience à l’idée de savoir ce qui l’attendait. Ce village était comme un aire de jeux géante pour elle et elle s’attendait à voir apparaître une situation comique à chaque recoin. L’oeil vif à la recherche de la moindre plaisanterie orchestrée par cette bande de joyeux lurons, elle se délectait de chaque turlupinade. Ce tournoi aux allures imprévues semblait être une bonne thérapie après les tristes évènements qui avaient frappé Kiri. La patiente que représentait Arukisa se sentait épanouie dans cet endroit où le stress n’existait pas.

Quand la Rose rouge aperçut le petit Yasei qui les interpella pour leur expliquer les règles à suivre, elle se liquéfia complètement devant sa bouille si attendrissante. Ses minuscules yeux noirs, son poil luisant et son petit costume lui donnaient des airs de peluche. Si bien qu'elle n’écouta absolument rien de ses propos, entièrement obnubilée par tant de mignonnerie. Les yeux grands ouverts et la bouche béate, elle s’imaginait le serrant dans ses bras comme une petite fille étouffe son doudou.

Ce n’est que lorsqu’elle vit l’un des participants attaquer le pauvre paresseux qu’elle sortit de sa séance d’hypnose. La lance de pierre était déjà partie, il était trop tard pour intervenir. Le visage de la jônin se tourna lentement vers le jeune homme aux cheveux bruns, les yeux émuss de la jônin se transformèrent en un regard noir furieux.

- ON TOUCHE PAS À LA PELUUUUUUCHE ! Hurla-t-elle comme une gamine à qui on venait de toucher son doudou.

Aussitôt, elle enchaîna à son tour une série de signes, motivée par son agacement. Elle posa sa main au sol et sortit un fouet de boue d’entre les entrailles terrestre qu’elle lança directement en direction de l’agresseur. L’arma claqua dans l’air avant de partir pour s’enrouler autour de la jambe de sa cible.

La chef de l’équipe cinq se rendit compte que les hostilités de groupe avaient réellement démarré lorsqu’elle vit la lueur du sabre d’Otsuge. Quand elle s’aperçut que trois horreurs réincarnées foncèrent sur Misaki, elle comprit que la bataille était lancée.

- Oh. Ça a commencé ? S’étonna-t-elle en tenant toujours son fouet d’une main ferme. Très bien, il y en aura pour tout le monde !

De sa main libre, elle composa un unique mudra. Elle se pencha légèrement vers l’avant et fit mine de cracher des flammes. Or, ce ne furent pas des gerbes de feu qui sortirent mais une véritable nuée de chauves-souris. Semblant surgir d’une sombre caverne, les chiroptères se scindèrent en trois groupes différents pour foncer vers leurs cibles et mettre la pagaille. Poussant des cris stridents, les volatiles furent accompagnés des encouragements de leur créatrice.

- Volez, volez mes petites !

Le thème de ce village était l’amusement chaotique, Arukisa comptait bien se mettre au diapason de leurs hôtes.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Imekanu
Imekanu

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Sam 6 Fév 2021 - 0:24

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Jsf1



Le village de Toriire regorgeait de beaucoup de choses étranges. Clairement, Imekanu ne s’y sentait pas des plus à l’aise au milieu de tout ce beau monde. Pourtant, elle voyait des visages familiers, ce qui l’aidait à voir du positif dans ce qui s'apprêtait à être le tournoi du siècle. Les shinobis s’étaient retrouvés devant une créature étrange et très bruyante mais plutôt amusante au goût de l’urumie. Ce n’en était pas autant pour cette femme sisam qui s’était présentée dans un drôle d’accoutrement et qui parlait de manière bien trop stridente pour ses oreilles de fine chasseuse. L’archère préféra oublier cet épisode et pria les kamuis pour ne pas se trouver dans son équipe.

Très rapidement, le lancement de cet événement parvint aux oreilles de chacun. La brune se retrouva aux côtés de deux autres hommes. L’un d’eux lui était très familier, d’ailleurs, elle lui adressa un sourire timide une fois que leurs regards se croisèrent. Le second, elle ne le connaissait pas le moindre du monde. Ses pupilles dorées lui rappellaient celui qu’elle aimait et semblait ne pas être beaucoup plus vieux qu’elle. La jeune femme ne connaissait personne des trois autres kirijins présents à leur côté.

L’attention se posa rapidement sur cette petite chose poilue et assez mignonne qui vint à leur rencontre. La genin pencha la tête sur le côté se demanda quel goût avait cet animal. Elle ne fut pas surprise de l’entendre parler. Après avoir rencontré des yasei en tout genre, des Dieux faisant la taille d’un village, elle pouvait s’attendre à tout. Ils suivirent leur guide à travers le village jusqu’à se rendre à un champ assez vaste. Sous ses pieds, elle pouvait sentir la boue encore fraîche et se fondre autour de ces chaussures, laissant un couinement naturel résonner autour d’eux : voilà la nature qu’elle appréciait.

La bête bien mignonne s’arrêta entre les deux groupes et lança les hostilités. Du moins, même si elle ne comprenait pas vraiment ce qu’il venait de le dire, le fait d’être contre les autres lui laisser penser qu’ils n’allaient pas faire “ami-ami” pour ce tournoi. Imekanu ne savait pas quoi faire lorsque le gong "claquesque" retentit et ce fut ce Shoki qui agit en premier, s’adressant à elle. Il annonça avoir repéré sa cible et contre toute attente, lança une attaque doton très rapide et dangereuse sur la petite créature mignonne. La genin fut surprise et lui lança un regard étonné, ne comprenant pas ce qu’il lui prenait. Tout se passa si vite, que la jolie jeune fille aux cheveux blonds n’eut pas le temps de se présenter. Celle-ci réagit au quart de tour et lança l’offensive contre eux, usant du don de la glace pour cela.

La première réaction de la native du Mata Kotan fut d’activer le sceau sur sa main qui fit apparaître un mur de pierre épais. Le projectile de glace disparut alors en morceaux après être entré en collision avec. Otsuge, qui semblait ne pas comprendre ce qu’il se passait alors il décida de se lancer dans la bataille incompréhensible qui se déroulait devant l’urumie. Elle n’avait pas vu ses capacités, simplement qu’elles lui venaient de son sabre. Lorsqu’elle vit ces choses mortes se lever, dégoûtante, effrayante, se lancer sur la pauvre Misaki, elle recula.

Puis, il y eut cette jeune fille, à la chevelure aussi sombre que les nuits sans étoiles. Elle hurla. Non pour défendre ses camarades, mais bien le paresseux qu’elle appela “peluche”. Qu’était-ce ? Le connaissait-elle ? Une sorte de ficelle de boue apparut alors afin d’arrêter l’agresseur incompris. Enfin, celle-ci usa d’un don peu commun et fit apparaître des créatures de la nuit ailées qui ne semblaient pas leur vouloir du bien. Le mur les empêcha de l'atteindre et s'effondra tristement dans la boue.

L’archère n’aimait pas voir tout le monde se battre ainsi, elle ne comprenait pas pourquoi son camarade s’en prenait à la créature toute mignonne et sûrement appétissante. Pourtant, les consignes étaient les consignes. L’urumie se disait que ce serait plus drôle ainsi. Alors, elle accrocha son sceau à une flèche qu’elle brandit à son arc. Elle visa la demoiselle qui hurla à sa peluche et décocha. Une fois à sa hauteur, elle activa le fuinjutsu et libéra le nuage orangé qui à son contact lui octroierait des démangeaisons assez drôles.

Enfin, elle attrapa un gros tas de boue entre ses mains et le balança sur ses adversaires féminines avant d’en lancer une sur son camarade Shoki. Un petit sourire innocent se dessina sur ses lèvres avant de lui poser La question !


« Hey ! Pourquoi tu attaques le gibier qui parle ? »


Spoiler:
 




_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Puxa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Narrateur
Narrateur

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Mer 10 Fév 2021 - 21:52

C’était le waï complet.

Tout le monde s’était sauté dessus, et balançait ses attaques à tire larigot, de même que des insultes, à l’occasion et des … poignées de boue ? Ce qui devait d’abord être un combat commençait étrangement à ressembler à un de ces matchs de catch féminin un peu douteux, comme on aurait pu en voir à la télé (encore eût-il fallu que les télés existassent, poil aux gambas). Qui sait ? Peut être que tout le monde n’allait pas tarder à se rouler joyeusement dans la fange qui leur servait d’arène. Et, l’atmosphère aidant, on se dénuderait petit à petit, dans la bonne humeur du combat, pour ne plus finir que dans la tenue la plus légère qui soit. Et alors seulem-

Retour à l’antenne, mon cher Didier, et au coeur du sujet.

Pendant que tout ce beau monde était en train de joyeusement commencer à s’écharper, un détail de taille ne passait pas inaperçu : on avait attaqué Misheru. LE Misheru. Peluche en cheffe de l’ordre des doudous, Grand Commandeur de la Mignonnerie de Mizu, Président-Paresseux de la Confrérie des Enervés du Slibard, Misheru le Vermeilleux avait été la cible d’un assaut pour le moins injustifié. Mais ç’aurait été bien mal le connaître que de s’attaquer à lui aussi impunément, et d’espérer le toucher, en plus.

Tout ce que le pic de roche rencontra, ce fut le bouclier de l’animal. Il y eut un grand fracas lorsque la roche rencontra le bois. Mais celui-ci, gorgé du chakra tout doux de son porteur, tint bon, et ne cassa pas. Il y eut comme un blanc. Puis, de derrière le bouclier émergea le regard le plus terrifiant, le plus horrible, le plus monstrueux que le Yuukan aurait jamais le malheur de porter :

Spoiler:
 

« Pas … Taper … MISHERU ! »

C’était comme si le fait d’avoir été pris pour cible avait réveillé quelque instinct primaire enfoui profondément dans le caractère de la bête. Dès lors, il n’était plus Misheru le Pelucheux. Non non non … Il était devenu MISHERATOR, LE CAUCHEMAR DES DIEUX. Il faisait toujours 1m20 les bras levés. Mais c’était 1m20 de pure terreur. Et il avait aussi gardé son sourire ravageur, parce que voilà.

« TAPER TES COPAINS, PAS MISHERU ! TOI, MECHAAAAAAAAAAAAAANT ! »

Il avait directement pris pour cible celui qui avait eu l’audacieux culot de l’attaquer lui. Le paresseux était revanchard. Et rancugnard. Poil au canard. Il avait levé sa masse avec toute la force de ses petits bras – ce n’était pas peu dire – et à la vitesse de l’éclair – quelle ironie, n’est-ce pas ? - il asséna en direction du Yasei un coup à la fois dévastateur et inattendu. Nul doute que s’il ne faisait rien pour s’en prémunir, et que ses petits camarades ne l’aidaient pas, il allait y passer. Mais c’était ça de s’attaquer à un condensé de bestialité. Il fallait s’attendre à une réplique en bonne et due forme …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yasei Shoki
Yasei Shoki

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Sam 13 Fév 2021 - 15:59
Concentré sur son attaque à l’encontre de celui qui représentait le plus grand prédateur en présence, à ses yeux, Shoki ne fit pas plus attention que cela aux premières attaques de ses opposants. En particulier, le bloc de glace lui érafla le bras de manière superficielle, laissant tout de même un peu de sang en couler, et sa jambe fût – trop tard malgré tout – stoppée par un fouet, l’empêchant de s’esquiver face à des attaques pouvant venir d’autres personnes. Les chauves-souris le mordirent alors, mais pas pour les raisons que l’on aurait pu croire. Non, cette attaque ne lui paraissait juste pas assez importante pour être défendue, du fait du peu de temps qu’il possédait pour réagir à une autre.

Effectuant des mudras, il laissa une solide et résistante armure de terre recouvrir son corps tout entier, profitant de la distance entre lui et son adversaire pour laisser la protection se faire. Si la vitesse du coup était grande, elle n’impliquait pas une sorte de charge, et cela réduisait assez ses dégâts pour que la protection puisse laisser la vie sauve au Yasei, qui ne comptait pas mourir aussi facilement. Cependant, la défense se brisa avec le choc, et, l’esprit embrumé, le jeune homme originaire du désert décida de reprendre les choses en main. Maintenant que le petit animal se trouvait proche de lui, tout comme ses alliés et ennemis, il n’avait plus qu’à… agir.

« Désolé pour vous. »

Lança-t-il à Imekanu et Otsuge, mais certainement pas au reste de l’assemblée. Une nouvelle série de mudras plus tard, et toujours sonné par le choc – qui avait malgré tout laissé une certaine commotion effleurer son cuir chevelu – il projeta une grande quantité de chakra Fuuton autour de lui, pour se défaire de l’entrave tout de même assez fragile qui le liait au sol, tout en causant un certain désordre sur ce champ de bataille. La frappe du paresseux l’avait sans doute réveillé, en quelques sortes, et il ne comptait plus l’abattre. La force de son adversaire avait été prouvée, il lui proposerait sans doute un affrontement dans les règles un peu plus tard. Néanmoins, si Misheru se décidait à continuer de se battre, alors Shoki n’aurait pas d’autres choix que de mettre sa vie en jeu. En attendant, il lui fallait défaire son trio d’opposants, car tel était le but de ce tournoi.



résumé:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 W2o6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11020-presentation-d-un-enfant-des-betes-yasei-shoki
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Sam 13 Fév 2021 - 17:02

Il y avait une sorte de chaos qui s'était installé sur le champ de bataille. Misaki en était bien à ses prières expérience de combat, mais elle n'attendait définitivement pas à la tournure qu'avait prit les éventements.

Elle qui n'avait aucune idée des capacités d'Otsuge, elle resta quelque peu tétaniser en voyant trois figues décédés sortir de son sabre et se précipiter en direction d'elle. Une vrai vision d'horreur pour la pauvre petite genin qui n'avait rien fait de plus que cracher un tout petit morceau de glace inoffensif. Tellement inoffensif que l'agresseur de paresseux n'avait même pas dénier se défendre et se l'était prit de plein fouet, causant une entaille.

Instinctivement, elle réalisa les quelques mûdras nécessaire à sa technique défensive, qui allait être plus utile qu'elle n'aurait bien pu l'espérer. En effet, Misaki cracha une grande quantité de glace qui prit alors la forme d'un mûr translucide de quelques mètres. Les mûr n'arrêtaient malheureusement pas la boule de boue qui lui avait été lancé en pleine tête. Trop concentrer ur la réalisation de ses techniques, elle n'avait pas réaliser la courbe dans laquelle Imekanu l'avait lancée et le projectile était simplement passé par dessus. Elle le reçu de plein fouet, venant salir le peu d'ego qu'elle avait.

Voyant un intense vent se lever suite aux mûdras d'un de ses adversaires, Misaki ne prit même pas le temps d'analyser la situation. Craignant le pire et sans perdre de temps, elle réalisa un second mûr translucide qu'elle plaçait juste à côté de l'autre. Ensemble, ils séparaient la petite zone de combat en deux, tout en offrant la possibilité de voir au travers. Bon, les formes étaient flou, certes, mais de cette façon, Misaki pouvait garder un oeil sur ce qui se passait de l'autre côté et surtout, pour avoir une bonne idée de l'emplacement de ses adversaires. L'inverse était tout aussi vrai.

Elle put voir trois formes venir s'écraser contre le mûr de glace, sans doute projeté par le vent créer par Shoki ? Peut-être était-il simplement stupide et essayait d'atteindre Misaki puisqu'il pouvait encore la voir. Son objectif, en levant les deux mûrs était d'abord de protéger son équipe du vent en offrant un grand coupe vent et surtout, de donner le temps à Ken de réagir. Il n'avait pas bouger depuis le début de l'affrontement, sans doute préparait-il quelque chose.

Formant de nouveaux mûdras, l'adolescente fit exploser trois endroits du mûr le plus près d'elle. La défense tenait toujours là, mais était quelque peu affaibli par la technique de la Yukijine. Des trois zones surgirent des piques de glace en cône se dirigeant ici et là dans la seconde moitié du terrain de combat, soit celui où se trouvait ses adversaires.




_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Naragasa Otsuge
Naragasa Otsuge

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Mar 16 Fév 2021 - 22:41
Otsuge était confus. Mais quel genre de combat était-ce? Entre un partenaire qui préféra s'attaquer au juge-arbitre du combat et une autre qui lançait de la boue et du poil à gratter vers leurs adversaires, le jeune homme commençait à désespérer. Il réalisait le foutoir dans lequel il s'était lancé. Si les autres préféraient faire mumuse entre eux, cela les regardait, mais Otsuge lui était là pour gagner...même s'il n'avait pas totalement saisis la véritable nature de ce tournois qui semblait plus étrange de minutes en minutes.

Alors qu'il reportait son attention vers Misaki, la cible de sa précédente attaque, Shoki le prévint d'une attaque imminente de sa part et alors qu'il invoquait un puissant tourbillon de vents violents autour de sa personne, le Naragasa déploya l'un des parchemins accrochés à sa ceinture et y apposa un doigt ensanglanté pour qu'une très imposante porte métallique apparaisse entre lui et la bourrasque. De part sa lourdeur et l'effet dispersé du vent, elle fut amplement suffisante pour le protéger. Il demeura derrière sa palissade de métal tandis que la Yuki faisait exploser des brins de son mur glacial dans leur direction respective.

Il esquissa alors un sourire face à la stratégie employé par la jeune blonde. Elle créait non seulement la glace, mais elle était également en mesure d'exploiter celle qu'elle avait déjà manifesté sur le terrain. Une bonne stratégie. Sans perdre un instant, Otsuge s'approcha de son adversaire tout en déployant un nouveau rouleau. Alors que ce dernier se dépliait devant-lui, il enchaîna quelques mudras puis y dessina un sceau de scellement. Lorsqu'il eut complété les signes, le sceau s'illumina d'un chakra bleuté et il absorba ensuite l'un des murs de glace de la jeune Yuki.

Maintenant qu'elle était exposé, l'Épéiste enchaîna une nouvelles séries de signe d'incantation tout en concentrant son chakra dans son abdomen comme il savait si bien le faire maintenant. Il le transforma en un torrent d'eau qu'il cracha de sa bouche et qui fusa en direction de Misaki tout en prenant la forme d'un requin.

Voyons voir comme elle allait réagir, se dit-il.

Spoiler:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 112
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 210
Revenir en haut Aller en bas
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Mer 17 Fév 2021 - 21:33
Trop obnubilée par le pauvre Yasei qui s’était fait malmener, Arukisa ne vit la flèche se diriger vers elle qu’au dernier instant. La main prise par son fouet devenu inutile, elle n’eut d’autres réflexes que de se tourner pour tenter d’esquiver le projectile. La pointe malicieuse vint se planter...dans sa fesse gauche. Par chance, l’assaut était peu puissant et non létal. Elle sentit seulement l’aiguillon pénétrer la chair ferme de son arrière-train. Cependant, ce fut assez surprenant et déstabilisant pour la faire hurler et bondir sur place.

- Aaaaaaaaaaah ! Cria-t-elle en levant les yeux au ciel.

La jônin se mit à courir en cercle rapidement en posant ses mains sur son postérieur. Elle n’osait pas toucher la flèche de peur de renforcer la douleur. La situation était cocasse et extrêmement embarrassante pour celle qui était probablement la plus gradée du lot. D’autant plus que tout cela se produisait devant ses propres élèves. Au milieu de ses gesticulations incontrôlées pour tenter d’oublier son mal, elle ressentit un effet secondaire inexplicable. La Rose n’avait pas aperçu la poussière orange qui s’était éparpillée autour d’elle pour venir se poser sur sa peau. Soudain, des démangeaisons improbables s’éveillèrent sur diverses parties de son corps. Arukisa ne savait plus où donner de la tête et commença à se gratter partout tel un animal rempli de puce. N’oubliant pas son fessier abîmé, elle jonglait entre ses deux gènes de façon acrobatique, jusqu’à se rouler au sol. La gladiatrice était un spectacle comique à elle seule.

Pendant ce temps, elle ne vit rien des actions qui s’enchainèrent, trop occupée à s’écailler la peau pour se soulager. Ses mouvements pouvaient laisser penser qu’elle imitait un poisson se débattant sur le sol après avoir été pêché.

Ce n’est que lorsqu’elle vit le mur de glace de Misaki se poster devant elle pour la protéger qu’elle se ressaisit. Malgré ses mésaventures, elle devait montrer l’exemple et ne pas laisser son camp subir les débats. Elle était chef d’équipe et devait le montrer. Les démangeaisons étaient encore présentes mais l’effet de cette poussière maléfique s'estompait lentement. Quant au projectile planté dans sa lune, elle serra les dents et le brisa d’un coup sec. La pointe était encore ancrée dans la chair mais au moins elle ne serait pas gênée par le tube.

- Bon, ça suffit ! Dit-elle fermement, avant de poser son regard sur son élève sabreur qui n’avait pas bougé d’un poil depuis le début des hostilités. Ken, bouge toi ! Lui lança-t-elle sur ton très direct.

Le gardien de Samehada n’avait pas fait la moindre action. Était-il prêt pour ce genre d’exercice ? Sa sensei s’attendait à le voir exceller au combat d’après ses expériences passées. C’était le moment pour lui de faire bonne impression.

La Rose composa une série de mudras avant de plaquer ses mains au sol. La terre se mit à bouillir devant elle avant qu’une vague se forme et parte en direction du requin aqueux qui visait la Yuki. La déferlante prenait de la hauteur à mesure qu’elle avançait provoquant un son bruyant de pierre écrasée. Elle vint percuter le squale qui éclata et éclaboussa les individus à proximité, créant une flaque d’eau au sol. Lentement, le mouvement terreux s’effrita créant une mare de boue dans les résidus de l’attaque suiton.

Aussitôt, la gladiatrice qui avait attrapé et déplié son arme entre-temps, envoya une détonation qui la propulsa vers l’archère. Elle traversa la mare artificielle à vive allure, balançant un jet de boue sur les côtés sur son passage. En arrivant à proximité de la kunoichi, elle frappa un premier coup droit vers elle au niveau de son abdomen en relevant la lame de sa faux. Elle enchaîna en l’abaissant avant de l’abattre brutalement vers le sol. Son mouvement fut suivi d’un tour complet sur elle-même entraînant une frappe horizontale. Elle réitéra sa rotation dans le sens inverse pour déstabiliser la probable défense de sa cible avant d'enchaîner avec de multiples moulinets puissants. Son offensive était un véritable ballet dont elle était la première danseuse. Ces coups alliaient finesses et surprises. Surprise, car non seulement elle s’en prenait physiquement à cette fourbe qui lui avait piqué le derrière, mais elle profitait aussi de ses pirouettes diverses pour envoyer plusieurs salves de balle sur Otsuge lorsque la mire de son canon prenait sa direction.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Imekanu
Imekanu

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Dim 21 Fév 2021 - 22:20

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Jsf1



Le paresseux fut la cible d’une attaque inattendue, violente et puissante. Ses petites billes éclatantes fixaient intensément Shoki. Il fit part de son mécontentement, et bien qu’il avait une petite taille et qu’il paraissait mignon. À cet instant, Imekanu comprit qu’elle n’irait pas chercher un morceau de viande sur son cuisseau. En effet, il frappa à une vitesse ahurissante et n’aimerait pas être à la place de son coéquipier de tournoi. Elle serra des dents, observant le Yasei encaisser le coup de massue avec de le ramat de la terre. Le brun s’excusa, ce qui étonna l’Urumie qui n’allait pas le juger de ses actes. Elle qui comprenait difficilement ce qu’il se passait, elle préféra se concentrer sur les attaques qui venaient de face. Cependant, l’immense bourrasque qui s’échappa de Shoki lui fit comprendre qu’elle aurait peut-être dû. En effet, la jeune femme fut repoussée sur le côté, perdant l’équilibre. Le particulier don de Misaki fut intercepté par Otsuge, laissant le temps à la traqueuse de se remettre de ses émotions. Ce Yasei n'avait rien à faire de ses camarades ou quoi ?

En parallèle, la belle brune entendit un cri très déconcertant et constata que la jeune fille aux mèches similaires à des plumes de corbeau. Elle ne savait pas comment cela était arrivé, mais la grimace sur le visage de l’urumie fit comprendre que ce n’était pas prévu. Cette scène lui rappela sa rencontre accidentelle avec Zoku, ce qui la rendit nostalgique quelques secondes. Voyant la demoiselle courir dans tous les sens, elle n’osait même pas répliquer, pouffant de rire face à cette démonstration de danse plutôt hilarante. D’autant plus que le poil à gratter fit son effet très rapidement et si Imekanu ne s’était pas forcée à garder son calme, elle serait en train de se rouler par terre. Lorsque Arukisa reprit son calme, la genin en fit de même. Il fallait qu’elle soutienne son camarade comme l’avait fait la fille de glace avec celle des chauve-souris. D’ailleurs, la folle chargea sur elle, armée de sa faux. Ne voulant pas se faire trancher, Imekanu activa le sceau sur son autre main et fit apparaître un mur de pierre solide pour faire barrage. Sa danse mortuaire devrait prendre en compte ce barrage, bien qu’elle ne pouvait ignorer la pointe de sa lame lacérer son bras gauche, la faisant grimacer. Pour le reste, il rencontrerait sa barrière de pierre qui s'écroulait sous les assauts répétés.

Tentant d’ignorer la douleur lancinante dans sa chaire, la jeune femme réalisa des mudras pour faire appel au ramat du feu et de sa bouche, cracha une grosse boule de feu qui visa la Gozan. Comptant se rendre utile pour le sabreur et le yasei, la native du Mata Kotan réalisa des mudras et attrapa une multitude de flèches entre ses doigts qui se recouvrirent de flamme avant d’être brandies à son arc et de voler derrière Arukisa, visant donc Misaki et Ken. Son attention se porta donc sur la ténébreuse avec un trou à la surface de son séant.


« J'ai l'impression d'être dans un autre monde...»

Murmura-t-elle, en se remémorant tout ce qu'il s'était passé depuis le début du tournois.


Spoiler:
 




_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Puxa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Okogoto Ken
Okogoto Ken

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Mer 24 Fév 2021 - 22:50
Le tournoi inter-équipe.

Un évènement dont le jeune Yukijin n'a jamais entendu parler auparavant mais pour qui, aimant l'interaction du combat avec ses comparses, lui plait d'avance. De ce qu'a pu lui expliquer Arukisa avant d'entrée dans l'arène, il est un évènement sortant tout droit de la tête de certains gradés du village pour se faire confronter les différentes équipes ninja que possède le village caché de la brume. N'ayant effectué aucune mission en compagnie de l'équipe numéro cinq de Kiri, équipe dans laquelle le garçon est présent, Ken a pu énoncé certaines méfiances quant à la confiance que son senseï porte en cette nouvelle équipe fraichement formée. Et cette méfiance le possède toujours alors que l'épéiste fixe d'un regard assuré ses adversaires du jour.

L'Okogoto n'avait jusque là encore jamais combattu d'autre Kirijin que Misaki dans un contexte d'entrainement commun et le voici confronté à trois d'entre eux. Et comme simple indicateur de puissance auquel peut se fier Ken, seuls les frémissements de Samehada lui indique approximativement le combat qui l'attend.

Et dans un brouhaha de coups et de jutsu, l'affrontement commença. Mais quelle fut la surprise de Ken en voyant l'un de ses adversaires foncer directement sur le paresseux doté de la parole, en souhaitant très certainement le faire taire. En voyant cela, le nouveau Kirijin resta figé sur place tout en se demandant quel drôle d'animal peut être ce shinobi.

Mais le réveil du garçon se voit perturbé d'une première flèche venant se planter à côté de lui, guidant son regard vers le ciel avant d'apercevoir une nuée de flèches enflammées venant à lui et Misaki. Arukisa occupée à dévier une autre attaque, Ken doit de protéger sa semblable de l'offensive ennemie. Empoignant alors Peau de Requin, le sabreur dégaine de son dos l'immense amas d'écailles bandé afin s'envoler quelques mètres dans les airs pour contrer les projectiles embrasés de l'adversaire.

« Misaki-chan, tu vas bien ?! » demande alors Ken à la Yuki à ses côtés.

Regardant celle qui a tenté de les attaquer par le ciel, Ken décide alors d'en faire une affaire personnelle. En osant ouvrir les hostilités avec lui, c'est naturellement que l'Okogoto lui répondra de la meilleure des manières. Alors en prenant appui, l'épéiste se propulse vers elle avant d'envoyer par le bout de sa garde Samehada déchirant ses bandages pour se dévoiler au grand jour.

« Misaki, couvre moi ! »

Et tout en empoignant fermement la garde de sa lame, Ken profite de la garde télescopique de cette dernière pour garder un parfait contrôle sur elle tout en l'envoyant sur sa cible de manière à la déchiqueter proprement.



_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11168-okogoto-ken-refonte https://www.ascentofshinobi.com/t11198-okogoto-ken-dossier-shinobi-en-cours#96395 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Narrateur
Narrateur

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Ven 26 Fév 2021 - 19:29

Une fois de plus : c’était le waï complet.

Ca se battait dans tous les sens, ça érigeait des murs, ça soufflait ses coéquipiers, ça balançait du poil à gratter et des figues mortes … L’art du combat à la kirijine. On reconnaissait bien là la valeur de ceux qui avaient su repousser des dieux, des renégats de la pire espèce, et toutes les autres calamités que le Yuukan avait jugé bon d’envoyer contre un village qui, par trop de fois déjà, avait démontré combien il était en capacité de se protéger. Car ses guerriers étaient parmi les plus féroces du monde. Parmi les plus braves. Parmi les plus glorieux. Avec leurs flèches dans le cul, là.

Mais un individu restait à l’écart des combats.

Un individu mignon.

Un individu au regard noir, comme les pensées qui l’habitaient.

C’était la vengeance. C’était la nuit. C’était … MISHERU.

L’état bestial du paresseux ne s’était pas estompé. Il avait été triggered, et il ne faut pas réveiller le paresseux qui dort. Il gonfla ses poumons comme un Hindenburg prêt à éclater, et poussa un rugissement d’enfer, qui dut résonner à travers tout le village. Cependant, il n’eut de véritable effet que sur les deux équipes qui s’affrontaient devant lui : chacun de leur membre devait ressentir le plein effet de la puissance animale de Misheru, et être terrassé par son cri.

Et dans le même temps, le paresseux avait été pris d’une sorte de transe étrange. Comme un rituel d’outre-tombe, il fit des bonds en avant, en arrière, goba une mouche, et fracassa sa masse d’armes sur le sol. La terre fut soulevée. Il y eut un grondement sinistre. Puis un tremblement de terre acheva de transformer le terrain en une résidence du chaos.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yasei Shoki
Yasei Shoki

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Lun 1 Mar 2021 - 17:23
Shoki avait laissé une chance à Misheru de pouvoir se retirer, en arrêtant de l’attaquer. Tout du moins, il lui laissait l’opportunité de ne pas recevoir plus violent assaut qu’une simple lance de pierre capable d’à peine lui broyer les organes. Mais avant de pouvoir s’intéresser à un potentiel prochain adversaire, le Yasei regarda l’état des lieux. Les techniques fusaient, et dans son envie de se battre contre quelqu’un de fort, il avait reçu des dégâts – mineurs – sans pouvoir s’en défendre. Une erreur qui aurait pu être fatal contre des ennemis souhaitant le tuer. L’amusement n’était donc plus au rendez-vous, il fallait qu’il se reprenne.

La plupart des techniques n’étaient pas dirigées vers lui, probablement parce que la grande majorité des participants voyaient en lui un barbare qui cherchait la bagarre avec l’arbitre. En bref, s’il n’était pas attaqué, pourquoi riposter ? Autant attendre un peu que… Ah, le paresseux semblait s’être réveillé, et le bruit sourd le fit constater à Shoki, qui, bien que peu impressionné par ce cri, n’en resta pas moins grandement atteint dans son organisme. Il y avait, disait-on, deux niveaux de peur. Celle qui était mentale, et celle qui était physique, et dans son cas, l’enfant du désert avait été pratiquement paralysé par ce hurlement inattendu. Jetant un coup d’œil vers ses alliés, il prépara une technique au cas où le flemmard… le paresseux de service voudrait les abattre – ce qui n’allait pas tarder.

Ses signes achevés avec une lenteur hors du commun pour un shinobi aussi doué que lui, il vint frapper – pourrait-on dire qu’il caressa plutôt – le sol, pour ériger un épais rempart couvrant toutes les directions. Ne sachant pas de quoi était faite la technique à venir de la part de son adversaire, il préférait s’assurer une sécurité optimale, quitte à gâcher du chakra. L’espace à l’intérieur du dôme était assez important pour que même ses adversaires, s’ils étaient assez proches où qu’ils avaient chargé dedans, aient pu s’y réfugier. Ne faisant pas attention à ce détail, le Chûnin s’adressa à ses alliés :

« Ce cri m’a un peu trop atteint, je crains de ne pas pouvoir attaquer avant quelques secondes, cette défense sera mon seul apport pour l’instant. »

Il n’avait pas honte de le dire, le fougueux paresseux avait réussi à le surprendre. Néanmoins, ce qu’il lui préparait ne serait pas joyeux pour le poilu, loin de là.




résumé:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 W2o6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11020-presentation-d-un-enfant-des-betes-yasei-shoki
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Lun 1 Mar 2021 - 18:18

Une flèche relâchant un nuage de poudre à gratter ainsi qu'une pluie de flèche enflamé. Définitivement, son adversaire féminine maniait l'arc d'une façon si intéressante pour la Yukijine. Elle qui avait toujours voulu apprendre le maniement de cet arme, elle s'était rapidement fait dire par sa famille qu'il s'agissait là d'un outil paysan bien au dessous des membres de son clan. Tout du moins, de sa branche familiale qui avait un côté un peu trop hautain à son avis. Cela étant dit, elle n'avait jamais prit le temps d'apprendre à s'en servir et idolâtrait un peu Imekanu et son maniement pourtant si intéressant.

Ne sachant pas trop comment se défendre d'un tel assaut, elle qui n'était pas capable de défier les projectiles comme l'avait fait son compagnon. Misaki réalisa quelques mûdras et une fine couche de glace apparu sur ses deux avants bras. Elle bloqua les projectiles visant ses organes vitaux, mais fut atteint légèrement par quelques uns qui lui brulèrent la peau, en plus de lui infligé des lacérations mineurs. Malheureusement pour elle, elle bloqua une flèche destiné à lui perforer le coeur, ce qui brisa sa protection et la rendit incapable de se défendre contre un autre projectile qui s'enfonçait directement dans son épaule. Elle pouvait sentir la chaleur du métal lui pénétrer la peau, définitivement pas agréable comme sensation.

S'en suivi une demande de son partenaire de le couvrir. Préparant un assaut à l'aide de nouveau mûdra, elle souhaitait utiliser sa technique la plus dévastatrice de son arsenal, quand un imposant cri retentit sur le champ de bataille. Le paresseux, qui avait été réveillée par Shoki, hurla toute son agressivité et un profond sentiment de peur envahi la genin. Si profond qu'il la déstabilisa au point de la rendre incapable de malaxé adéquatement son chakra, annulant par le fait même la réalisation de son imposant dragon de glace. Dragon qu'elle souhaitait lancé sur Otsuge en guise de remercîment pour ce requin aqueux qui l'avait prise pour cible.

De par ce cri intense, Misaki se savait en danger et son instinct de kunoichi prit le dessus. Elle et Arukisa s'était entendu sur une chose dans ses dernières missions. Peut importe la situation, si l'adolescente venait à être en danger, elle devait se rapprocher le plus possible de son enseignante. Au fil des missions et des apprentissages ensemble, un lien de confiance et une camaraderie s'était établie entre les deux femmes de l'équipe numéro cinq. Il n'avait fallu qu'un simple regarde lancé par sa professeur pour indiquer à la fille des glaces qu'elle devait se rapprocher le plus possible de la chef de son équipe.

Misaki concentra une partie de son chakra avant se lancer à toute vitesse en direction de son enseignante. Elle rejoignit le corps à corps à peu près au même moment que l'arbitre, qui avait complètement décider de ce joindre aux combats, frappa le sol et lança une technique complètement dévastatrice. Un chaos se leva sur le champ de bataille. Elle avait sincèrement peur pour sa vie, elle qui n'était encore qu'une simple genin, elle devait faire face à un assaut aussi dévastateur dans ce qui devait n'être qu'un combat amical. C'était une réaction complètement démesuré.

[Misaki] - Il est fou ce paresseux !

Criait-elle à qui voulait bien l'entendre. Qu'il s'en prenne à Shoki qui l'avait clairement attaqué était une chose. Qu'il s'en prennes au cinq autre combattant qui n'avait absolument rien demandé, en était une autre. Les prochains assauts de la genin allait être dirigé contre cet être qui avait complètement perdu son respect. Comment pouvait affronté amicalement l'autre équipe, si l'arbitre balançait des jutsu mortel et bien au delà de ses capacités. Mais qui avait bien pu mettre en charge de ce groupe cet être abject et plein d'égo ? Misaki ne voyait ce paresseux qu'une personne narcissique voulant démontrer sa supériorité aux autres. Ce carnaval n'était qu'une excuse pour montrer à qui voudrait bien le voir qu'il était supérieur à tous et qu'il pouvait pisser le plus loin et surtout, qu'il en avait le pénis le plus gros de tous !




_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Naragasa Otsuge
Naragasa Otsuge

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Ven 5 Mar 2021 - 2:24
La folie se déchaine autour de lui. Otsuge est toujours concentré sur la jeune Misaki qu'il a fait sa cible première pour cet affrontement. Mais alors qu'il regarde son requin d'eau fondre sur elle, Arukisa s'interposa à l'aide d'une offensive terreuse qui provoque alors l'effondrement du projectile aqueux du jeune sabreur. Grommelant intérieurement face à l'interposition de la Jônin, Otsuge est cependant déjà entrain de réfléchir à une nouvelle offensive. Cependant, il n'eut pas le temps de réfléchir puisque cette dernière fonça sur Imekanu et alors qu'elle la meurtrissait de sa faux, elle envoya du même coup quelques projectiles de chakra dans sa direction. De quelques gestes fluides de sa propre arme, il para les projectiles.

Alors qu'il allait porter de nouveau son attention vers la Yuki, Otsuge remarqua cependant son collègue épéiste, resté dans l'ombre jusqu'ici, s'élancer à son tour vers Imekanu tout en brandissant son imposante épée. Les deux épéistes s'étaient rencontré il y a peu, juste avant l'intronisation de l'Okogoto dans la confrérie. Il était énormément de potentiel malgré son inexpérience, mais Samehada était une arme dangereuse. Sans attendre, comme par réflexe, Otsuge concentra du chakra dans ses pieds pour bondir et ainsi s'élancer à toute vitesse vers sa partenaire toujours en déconfiture après l'attaque d'Arukisa afin de s'interposer.

¬ Utilisez Samehada contre une Kirijin, tu n'en fais pas un peu trop Ken? lança le Naragasa aux jeunes Sabreurs tout en souriant narquoisement.

L'Épée-Requin était l'une des reliques les plus puissantes de la confrérie. Une arme convoité par de nombreux épéistes, mais dont aucun n'avait été jusqu'à présent en mesure de la dompter adéquatement. Plusieurs avaient essayé au fil des années, mais tous avaient fini dans les limbes de l'oublie. L'Okogoto était sa nouvelle proie...Otsuge espérait seulement que le jeune homme soit en mesure de la dompter avant qu'elle ne l'engloutisse comme tous les autres.

Après avoir chargé pour s'interposer entre lui et la belle Imekanu, Otsuge concentra un peu de son chakra dans son sabre pour en appeler à son tour ses pouvoirs. Alors que son chakra se déversait dans la lame d'ébène de son sabre, les sceaux à sa surface firent miroiter une lumière rouge et l'un d'entre eux s'illumina intensément d'une teinte écarlate. Dans un tourbillon de chakra ténébreux, une myriade de corps inanimés émergèrent de l'épée pour s'agglutiner tout autour du Naragasa. L'arme de Ken les déchira bien évidemment comme si de rien n'était, produisant une grande quantité de sang et d'entrailles tout autour du jeune homme. Mais au moins lui et Imekanu était sain et sauf.

Alors qu'il ne se reprenait à peine, s'extirpant des corps qui l'entouraient, l'Ébène fut frappé d'une migraine intense. Le rugissement de l'homme-bête parvint à ses oreilles alors qu'il ne s'y attendait pas et ses hurlements lui fendirent les tympans. Déstabilisé, Otsuge tituba en tentant d'amener Imekanu avec lui. Pris au dépourvu, il ne vit pas la seconde attaque du Paresseux venir vers lui et les autres. Heureusement, alors qu'il titubait toujours pour s'éloigner de l'équipe adverse, son partenaire Shoki fit émerger du sol un imposant dôme de pierre et de terre. Ce dernier le protégea de l'attaque juste à temps, ce qui permis au Naragasa d'enfin souffler un peu tandis qu'il reprenait lentement ses esprits, toujours embourbés et endoloris par le rugissement.

¬ M..Merci Shoki. dit-il en reprenant son souffle.

¬ On fait quoi maintenant? Tu l'as bien enragé cet idiot. Et il a l'air bien plus fort qu'il n'y parait. Éviter ses coups tout en combattant l'autre équipe ne sera pas évident.

Spoiler:
 

_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 112
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 210
Revenir en haut Aller en bas
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Dim 7 Mar 2021 - 21:52
Concentrée sur son enchaînement artistique, Arukisa ne put contourner parfaitement le mur érigé par l’archère. Ainsi, seule une partie de ses frappes firent mouche. Ces tirs précis trouvèrent également une défense adaptée de la part d’Otsuge qui dévia les projectiles avec sa lame.

Les actions s’enchainèrent ensuite rapidement. Certainement agacée de se voir assaillir au corps à corps, la gladiatrice vit sa cible riposter par une boule de feu prenant sa direction. La jeune kunoichi disposait d’un panel technique élargi qui étonna la jônin. C’était la première fois qu’elle la rencontrait et son style atypique lui faisait forte impression. Décidément, Kiri disposait d’éléments très prometteurs. Voyant l’amas de flamme quitter sa bouche, la Rose composa quelques mudras avant de poser ses mains au sol. Immédiatement, la terre se mit à grouiller comme de l’eau bouillante. Les cailloux autour d’elle sautillèrent sur place avant qu’un mur de roche sorte du sol et vienne la couvrir formant un demi-dôme la protégeant au-dessus et sur les côtés. Elle sentit la chaleur du katon venir percuter la terre et chauffer l’atmosphère.
Dans le même temps, elle observa la nuée de flèche passer au-dessus d’elle pour viser ses élèves. En plus d’être douée techniquement, elle était maligne. L’avait-elle amenée volontairement à se concentrer sur elle pour l’éloigner de ses deux protégées ? Possible. Quoiqu’il en soit, Aru’ se félicita intérieurement de les voir répondre à cet assaut avec brio.

Sorti de son apathie, Ken vint à sa rescousse pour l’aider à mettre hors d’état de nuire l’archère. Bien que réceptionné par la lame du sabreur ténébreux, ce fut un autre événement qui mit en pause l’affrontement général et qui accapara l’attention d’Arukisa.

Le petit Yasei, qui venait déjà de montrer qu’il n’était pas si inoffensif qu’il n’en avait l’air, rentra dans un rage insoupçonnée. Un cri strident peu commun perça les cieux et surtout les tympans des acteurs du tournoi. Comment de si petites cordes vocales pouvaient pousser un son aussi intense ? Les ondes sinistres résonnèrent dans la boîte crânienne de la jônin comme une balle rebondissante. Genou à terre, elle posa ses mains sur ses oreilles pour tenter de retrouver ses esprits mais un mal de crâne profond et bien ancré la frappait. Du regard, elle fusilla l’arbitre pour lui demander ce qu’il foutait. C’était quoi son problème ? Il était si vexé que ça ?

Seulement, à peine eut-elle le temps de se relever pour aller lui demander des comptes qu’un chaos imprévisible couvra la zone entière. Après un enchaînement tout aussi improbable qu’acrobatique, le paresseux installa le chaos sur la zone entière. Il ne voulait donc pas s’arrêter là et comptait bien s’inscrire au tournoi comme la troisième équipe de ce combat. D’immenses amas de terre commencèrent à s’élever tandis que le sol se mit à trembler violemment. Elle lança un regard persuasif à Misaki pour lui indiquer de se rapprocher d’elle. C’était le premier conseil qu’elle lui avait donné en cas de danger. La protection de l’équipe était la priorité majeure d’Arukisa. La Yuki était si appliquée et à l’écoute qu’elle était déjà en mouvement pour la rejoindre.
Une analyse rapide de la situation était nécessaire pour mettre tout le monde en sécurité. Néanmoins, le cri ingérable du petit monstre brouillait encore sa concentration. Ainsi, elle n’eut pas le temps de réagir parfaitement. Les options qui s’offraient à elle étaient minces. La meilleure consistait à s’approcher de l’un de ses adversaires qui érigeait un dôme de protection. En espérant que celui-ci soit assez solide pour contrer tous ces éboulements naissants. D’une main ferme, Arukisa attrapa le poignet de Misaki avant de se tourner vers Ken.

- Suis-moi. Dit-elle fermement.

De sa main libre, elle composa un unique signe. De grandes ailes de chauves souris transpercèrent sa robe de combat et se déployèrent majestueusement. Ses nouveaux artifices ébènes copiés de son kuchiyose nocturne démontrait sa parfaite maîtrise de cet art. Elles battèrent un grand coup pour détendre leurs muscles et provoquèrent une légère rafale de vent. Leur envergure dépassait la petite taille de la jônin.

- Accroche-toi bien. Lança-t-elle à la Yuki tandis que le sol les menaçait de plus en plus.

Arukisa lança un grand battement qui l’éleva du sol et la lança dans les airs. Son jutsu lui permettait de voyager dans les cieux à grande vitesse et avec une agilité folle. Cependant, la présence de Misaki ne lui permettait pas de profiter pleinement de ses capacités nouvelles. Or, son seul objectif était de rejoindre le groupe le plus rapidement possible. De ce fait, elle fonça sans perdre de temps à travers ce début de cataclysme pour se mettre à l’abri. Pressée par les conditions contraignantes de son envol, l'atterrissage ne se fit pas en douceur. Elle atterrit sur le dos en voulant esquiver un projectile menaçant. Rien de grave mais elle n’imaginait pas prendre autant de risque et devoir recourir à une technique si évoluée lors d’un tournoi amical… Néanmoins, le résultat était présent.

En arrivant, elle entendit les mots d’Otsuge. La jônin se releva rapidement et afficha un regard noir. Elle se sentait presque trahie par ce paresseux qui n’avait finalement rien de mignon.

- Ce Yasei a complètement pété un câble. Dit-elle avec agacement. C’est hors de question de vous combattre en essayant d’esquiver toutes ses folies. Soit il se calme, soit on le calme. Pesta-t-elle en reprenant son arme dans ses mains.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Imekanu
Imekanu

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Mer 10 Mar 2021 - 22:31

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Jsf1



Après avoir essuyé l’assaut d’Arukisa, Imekanu devait se reprendre et essayer de continuer le combat avec sa blessure le long du bras. Celui qui n’avait encore pas agi, s’opposa à la nuée de flèches enflammées et para avec son imposant sabre. Une fois de plus, on vint à sa rencontre, chargeant rapidement jusqu’à elle pour l’atteindre et la mettre hors d'état de nuire. Blessée, elle ne pouvait pas agir aussi rapidement que précédemment, elle ne pouvait qu’essayer d’esquiver l’attaque frontale. Mais contre toute attente, son camarade et ancien apprenti du kinjutsu, se déplaça très rapidement devant elle, la surprenant de cette initiative. Il fit apparaître une horde de cadavres de son sabre pour les protéger. L’archère ne comprenait pas pourquoi il avait pris un tel risque pour la protéger, elle en était bouche-bée.

Peu de temps après, la créature qui faisait office d'hôte rappela de sa présence en lâchant un cri bestialement strident. Tout le monde fut déstabilisé par cette démonstration de force et le temps de se remettre de ce brouhaha, il attaqua de nouveau. Son camarade Yasei leur fit comprendre qu’il n’allait pas pouvoir faire grand chose, simplement les protéger avec le ramat de la terre. Imekanu tentait de se remettre de ses émotions et ne remarqua presque pas que la manipulatrice de la glace s’était rapprochée pour se défendre de la secousse violente et perforante. Non, son attention se porta sur son protecteur qui tentait de se rapprocher de Shoki. Il semblait avoir beaucoup de difficultés et la traqueuse n’était pas mieux que lui. Pourtant, elle utilisa toute sa force mentale pour attraper le bras de son camarade et tenta de se déplacer sur le côté pour être totalement protégé de l’attaque venant du sol.


« Restez à l’abri !»

Lança-t-elle à tout le groupe, même à ses opposants, car ils restaient des kirijins et des camarades de missions. Elle n’hésita d’ailleurs pas à faire barrage avec son propre corps pour éviter que Otsuge soit blessé, et même si elle ne risquait pas de l’être, lui, n’avait pas hésité à s’interposer contre Ken. Elle ferma les yeux durant de longues secondes, se demandant si la défense terrestre du brun allait suffire. Chacun fit de son mieux pour aider son prochain, prouvant une fois de plus que le travail d’équipe prévalait le reste.

Ce paresseux était vilain, très vilain. Était-ce parce que l’un d’eux l’avait attaqué auparavant ? Ou avait-il décidé de tous les malmener ? La Gozan avait raison, il était difficile de gérer un combat équipe contre équipe, ainsi que les assauts répétés du Yasei. De plus, Imekanu préférait se battre à leur côté que contre eux, elle ne trouvait aucun sens à devoir blesser les siens, ce n’était pas dans sa nature.


« Cette sisam à la chevelure de corbeau a raison, nous ne pouvons pas laisser ce métamorphe nous maltraiter, nous sommes une famille avant tout !»

Déclara-t-elle, se sentant encore un peu confuse. Ils avaient combattu tellement plus dangereux, avait sué ensemble, saigné ensemble, avait perdu des frères. Ils ne pouvaient pas laisser une chose poilue leur mettre la misère alors que ce n'était pas la consigne ? Est-ce que les autres membres de l’épreuve seraient d’accord avec les deux femmes ?


Spoiler:
 


_________________
[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Puxa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Okogoto Ken
Okogoto Ken

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Sam 13 Mar 2021 - 16:17
Pressé de frapper sa victime des écailles acérées de Samehada, Ken en oublie légèrement les différents autres participants pouvant le nier durant ce combat. Oubliant même qu'il se bat en équipe contre une autre équipe. Son erreur fut grande et très vite, il se rend compte de cette dernière lorsqu'une montagne de corps inanimés font surface entre la férocité de peau de requin et la doux visage de celle qui a pu osé s'en prendre à lui. Ses morts ... lui rappellent aussitôt celui qui se dévoile derrière ces derniers, alors déchiquetés par la lame légendaire de l'Okogoto.

« Otsuge-senpaï ... »

Le regard impartial presque ennuyé quotidiennement, Ken fixe celui à qui il doit quelques bons conseils en kenjutsu avec une intensité quelconque, laissant le squale regagner sa main comme il se doit.

« ... je vous ai aperçu tout à l'heure mais je ne me doutais pas que vous seriez contre moi. A croire que ce tournoi à quelque chose d'intéressant tout compte fait. »

Baillant d'un léger ennui, l'épéiste s'apprête alors à prendre pour nouvelle cible son camarade sabreur mais avant même qu'il ne puisse le charger, un son absolument écœurant retentit au sein de l'arène. Un son à la fois sourd et aigue. Lâchant alors son sabre, Ken vient apposer ses deux mains sur chacune de ses oreilles pour atténuer ce cri strident venant lui éclater les tympans.

« Aaaaah ... Mais qu'est-ce que c'était ?! » se demande à voix haute le genin, regardant vers l'origine du bruit tout en récupérant sa lame.

Mais le temps de regarder vers là-bas, un évènement tellurique sans précédent vient fendre à de multiples reprises le terrain alors voyant tous les participants se reclure sous un dôme de pierre érigé par l'un des combattants, Ken suit le mouvement. Une nouvelle menace a t-elle fait irruption ? Mais d'un bref coup d'œil, après avoir été miraculeusement protégé par l'un des Kirijin, Ken aperçoit Misheru l'arbitre du match derrière les débris.

« C'est donc lui le responsable ??! Tss ... Misaki, Arukisa-sensei, on s'occupe de lui ? On attend quoi ?! » rétorque le guerrier en regardant chacune des personnes présentes au sein du dôme effrité. « Souhaiter abattre les participants alors qu'on est juge et arbitre ? Ce sale rat va devoir répondre de ses actes ! »


Résumé des actions de Ken:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11168-okogoto-ken-refonte https://www.ascentofshinobi.com/t11198-okogoto-ken-dossier-shinobi-en-cours#96395 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Narrateur
Narrateur

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3 Empty
Jeu 18 Mar 2021 - 18:43

"HEY, HEY, HEEEEEEEEEEEEEEY !"

Tous barricadés derrière votre défense, vous ne pûtes qu'entendre une voix très vaguement familière. Un instant de réflexion, alors que la migraine causée par le cri bestial de Misheru se dissipait peu à peu, vous permit de remettre un nom plutôt qu'un visage sur cette voix: c'était celle du fameux Gong, qui avait mis une claquasse à votre arbitre pour démarrer l'épreuve.

"Qu'est-ce que vous lui avez fait à mon p'tit bout d'choupinoupinoupineeeeeeeeeeeeeeet, hm ? C'est qui le gentil Misheru, C'EST QUI LE GENTIL MISHERU ?"

Vous pûtes (roh) alors sortir de votre cachette, et observer la scène.

Misheru, la bête sauvage, impétueuse, terriblement dangereuse qui avait constitué une menace directe pour vos vies était ... en train de ronronner comme un micro-ondes sur les genoux de Gong. Celui-ci lui gratounait le menton d'une main experte.

"Vous l'avez attaqué, c'est ça ?! Vous êtes pas bien ? Z'êtes tous disqualifiés !"

La sentence était tombé comme une prune trop mûre qui s'écrase sur le sol. Il vous fallut un moment pour réaliser ...

"Votre but c'était pas de vous battre contre lui, qu'est-ce qui vous a pris ? Retournez sur la place retrouver les autres ! Et essayez d'attaquer aucun autre villageois sur le chemin, hein !"

Bon. Peut être aurait-il fallu gratter Misheru sous le menton.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

[TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: