Soutenez le forum !
1234
Partagez

Soulagés les blessés [libre]

Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Soulagés les blessés [libre] Empty
Dim 31 Jan 2021 - 0:32
Clac clac clac.Le son de sa câne résonnait dans les couloirs de l'Hopital. Il n'était pas venu depuis longtemps. En vérité, il venait à peine d'être rapatrié au village depuis le camp de réfugié. Sa dernière visite remontaitil y avait longtemps de cela. Il dut s'arrêter pour avaler un comprimé. Tonique et anti douleur. Pour sa jambe. Son souffle. Puis il reprit son trajet avant de lancer à la réception d'un air enjoué et plein d'entrain.

Bonjour à tous, bonne nouvelle ! Votre pharmacien préféré est de retour !

Il entendit quelques gens se plaindre, mais gentiment. Il s'agenouilla et déposa son panier à oseille qui reposait sur son dos. Il avait empaqueté plusieurs paquet de papier dedans, avec des notations différentes selon les remèdes dedans. Cataplasme. Antibiotiques. Anti-inflammatoire. Pour lutter contre la fièvre. Des classiques. Il reprit sa canne et se releva, tant bien que mal, avant de faire signe à un médecin de garde. Kira. Il avait l'air si fatigué.
Mais il était content. Les choses revenaient à la normal, apparemment.

J'ai apporté un stock de base.

Parfait, si nous pouvons discuter de certains cas...

Bien entendu.



C'était une routine entre eux. Kisuke l'accompagnait dans son tour de ses malades et aidait au point de vue pharmacologique pour les cas à risque. Le médecin lui donnait leur relevé physiologique, et il vérifiait les calculs de masses pour les remèdes. Car tout antidote mal dosé pouvait devenir un poison. Parfois, il proposait des alternatives et Kira disait ce qu'il en pensait. Parfois en bon, parfois en mal et sous des insultes. Mais l'échange était constructif, et même si Kisuke n'avait pas une formation complète en médecine, ses calculs étaient généralement plus fiables. Et sa connaissance des herbes progressait.

A l'un de ses cas, l'Homme au Bob souleva un sourcil.

Comme ce patient-ci va bientôt avoir une opération, je proposerais de changer les extrait de saule par un autre produit. Il a malheureusement des propriétés anticoagulantes et ce n'est pas idéal.

Je pensais opposer cela avec un eisenin. S'il n'y a pas de blessures, pas de saignement. Je n'ai pas d'alternative dans mes stocks.

Et si ... un peu de venin de serpent pourrait avoir un effet coagulant. Par sécurité je pourrais calculer une dose spécifiquement pour le patient pour avoir un équilibre. Je peux vous emprunter ses relevés physiques ?

Un échange de document. Quelques discussions, mais finalement Kira accepta. Il n'était pas pour ce genre de remède plus agressif mais en petite dose il connaissait les faibles risques. Et il fallait éviter un maximum de complications avant les opérations.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Soulagés les blessés [libre] Empty
Mer 3 Fév 2021 - 0:31
Un autre jour, une autre visite. Cette fois encore, Kisuke était accompagné de Kira. Cette fois-ci, il semblait de meilleur mine et en bonne forme. Pour une bonne raison ! Un esthète lui avait reconstruit une boutique en échange d'un simple remède contre la gueule de bois. Bon, après, c'était pas ça qui changeait toute sa vie non plus. Il était encore endetté. Mais il pris un plaisir particulier à naviguer entre les patients avec son ami docteur, Kira. Leurs échanges étaient particulièrement intéressant. Il lui avait montré les recherches que les iwajins avaient fait sur l'application de prothèse. C'était très intéressant. Kisuke avait commencé à formuler des pistes de réflexions médicinale pour aider à leur intégration quand ils furent interrompu par un cri de douleur venant d'une pièce voisine. La porte s'ouvrit rapidement, laissant entrevoir la scène.

Un homme attaché sur un lit. Dans une pièce couverte de fuin shinobi. Sa peau était visiblement brûlée à plusieurs endroit. Les infirmières semblaient avoir du mal à le maitriser pour administrer de quoi le calmer. Kisuke ne donna pas de coup de main - sa force était faible, il aurait été dans le chemin. Ce fut Kira qui accourut. Non, Kisuke se contenta de poser une question.

Propofol ?

Une infirmière acquiesca de sa tête tout en tentant de percer la peau du bras du forcené. Kisuke avança. Cloc. Cloc. Cloc. Puis il ouvrit sa flasque et en versa une rasade dans la gueule ouverte du malade avant de forcer avec le peu de force qu'il avait pour refermer sa bouche. Il déglutit par réflexe, et s'il ne tomba pas directement dans les vapes, il perdit suffisamment de force pour que l'infirmière arrive enfin à faire son injection. Il donna les composants de sa flasque à Kira afin de s'assurer qu'il n'y avait pas de contrindications.

Et lui il est là pour quoi ?
Un civil qui a fait une surconsommation de pillules de soldat. Il pensait pouvoir devenir shinobi de cette manière. Son chakra le dévore de l'intérieur, on est obligé de le drainer comme on peut.
S'il est civil, il doit pas en avoir beaucoup. Rien qui ne justifie ces sceaux.
Sauf que son entreprise à partiellement réussie, il possède une réserve de chakra similaire aux académicens ou genins. Ce qui n'était pas le cas avant.

Realisation immédiate. La cane tomba au sol. Les implications. Kira ne comprenait pas. Lui bien, non pas par sa formation d'apothicaire... mais par ses souvenirs. Et ses yeux, tels qu'ils étaient auparavant. Une affliction des tenketsus et du système circulatoire de chakra causés par des remèdes chimiques. Sa tête hurla de douleur, émotionnelle et réelle, tandis que sa pensée se lâchait dans une direction inespérée, teinté d'une lueur d'espoir. Etait-ce une piste ? Un signe du destin ? Car si un tel méchanisme était possible, cela voulait dire que le physico-chimique pouvait avoir un impact sur ces tenketsus, ce qu'il croyait impossible en-dehors des talents de son clan. Et il pensait que c'était à sens unique entropique. Mais il avait la preuve du contraire sous les yeux. Le corrollaire, c'était que si un poison existait, alors une dose contrôlée de ce poison pouvait devenir un remède. Poison et remède étaient deux faces d'une même pièce, après tout. Et dans ce cas là...

Kisuke-san ?

Du calme. Son esprit rationnel lui murmurait. HURLE ! lui disait son côté émotionnel. Et si c'était mieux avec de la mayonnaise ? lui demanda son côté extravagant. Il expira lentement, pour se calmer, maintenir son rythme cardiaque a un niveau plus acceptable que son côté émotionnel ne le désirait, puis il chercha sa câne lentement et se redressa. Expire - HURLE - Narf !. Il sortit de son autre main un éventail - pour son côté excentrique - qu'il déploya devant sa bouche.

Je pourrais avoir une copie du dossier ?
Kira esquissa une moue inquisitrice. Ce n'était, après tout, pas tout a fait régulier. "Curiosité professionnelle ou personnelle ?"
Je pourrais répondre, mais cela serait mentir.

Kira ne pipa pas mot tout de suite. Il connaissait l'affliction de Kisuke. Après tout, il était celui qui l'avait traité. Faire le lien n'était pas aussi difficile que cela, c'était même... directe. Ce n'était pas une procédure classique toutefois. Puis, il hocha la tête. Il ne dit pas plus sur le moment même, mais le dossier arriverait en main propre. Ou du moins, une copie.

Je conseillerais qu'un Hyûga spécialiste en sensorialité observe de près ses tenketsus.

Kira acquiesça et nota l'observation dans son calepin avant de passer à d'autres patients et de mener le Hyûga loin de cet étrange et perturbant patient.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880

Soulagés les blessés [libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: