Soutenez le forum !
1234
Partagez

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi]

Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Lun 1 Fév 2021 - 17:58

Si l’entraînement avec son enseignante lui avait apprise une seule chose, c'était que malgré ce qu'elle croyait, la genin semblait avoir des affinités pour le contrôle élémentaire du Suiton. Si elle s'était principalement concentrer sur la création de technique Hyôton, elle avait définitivement sous-estimer ses autres capacités. Elle savait d'or-et-déjà qu'elle avait quelques facilités avec le côté sensorielle des arts shinobis, mais avait toujours douter de son emprise sur l'élément aquatique.

Aussi, elle avait décider de louer un terrain d’entraînement au cœur du complexe shinobi du village. Elle voulait parfaire son contrôle élémentaire dans un environnement contrôler et à l’abri des yeux des autres. Elle avait besoin d'un point d'eau et même si ce n'était pas ce qu'il manquait dans une archipel, le complexe shinobi offrait un côté plus tranquille et intime. Elle ne voulait surtout pas avoir l'air d'une cruche si elle ne parvenait pas à travailler ce qu'elle voulait. L'image que les autres lui portait avait quand même son importance dans la psyché de la Yukijine.

Sur le chemin du complexe Shinobi. Misaki se perdit dans ses pensés en essayant de réfléchir aux applications qu'elle pourrait bien faire de futur technique Suiton. Elle avait en tête des techniques défensives dans l'idée de se protéger contre le Katon. Elle avait toujours eu un peu peur des shinobis capable de manier le feu et étant adepte de la glace, se prémunir d'alternative contre cet élément avait quelque chose de naturel. Tout du moins, ça lui semblait nécessaire.

À son arrivé, on lui avait assigné le terrain d’entraînement numéro huit. Elle s'empressa de se rendre sur les terres qui allaient voir le jour de ses premières techniques Suiton. Il y avait seulement un petit problème. Il y avait déjà quelqu'un en plein entraînement sur le terrain. Il s'agissait d'une blonde dont Misaki n'avait jamais eu la chance de rencontrer. Elle la connaissait seulement de réputation, mais rien de plus. Difficile de passer inaperçu au village caché de la brume quand on la reconnaissait sous l'adage; « La miraculée ».

La jônin était clairement en plein entraînement nocturne et Misaki ne savait pas trop quoi dire. Avait-elle réserver le terrain? Devait-elle dire quelque chose ou simplement aller demander qu'on lui assigne un autre endroit? Il devait bien y en avoir d'autre, après tout, ce n'était pas tout les shinobis qui appréciait nécessairement un entraînement à la tombé de la nuit. En faisant demi-tour, la jonin exécuta quelques mudras qui se gravèrent partiellement dans la tête de la genin. Elle faisait quelque pas en direction du complexe avant de s'arrêter sec. Elle reconnaissait le fondement de cette combinaisons de mûdras. Étant elle-même adepte de la sensorialité, elle pu reconnaître les fondations chakrique du lancement d'une telle technique. Bien entendu, elle ne pouvait pas connaître la nature exacte de la technique ou de ses effets, personne n'avait cette capacité. Aussi, la genin se retourna en direction de cette inconnu, qui avait clairement repérée sa présence.

[Misaki] - Pardonnez-moi! Mon nom est Misaki. Yuki Misaki. Étiez-vous en train de travailler une technique de sensorialité?



_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Lun 8 Fév 2021 - 20:14
Les armes de jet n'avaient jamais vraiment constitué un des atouts de la blonde, qui s'était toujours contenté du strict minimum en leur matière depuis sa promotion en tant qu'aspirante. Qui avait réellement besoin d'un tas d'acier qui sifflait bruyamment à travers l'air alors que l’assassinat silencieux était une option ? Cependant, elle devait reconnaître que outre leur potentiel offensif, il existait un potentiel utilitaire à ne pas négliger. Dévier des choses, couper des cordes, forcer la garde … Facilement reproduisible dans des enchaînement, Atsumi travaillait sur quelque chose de relativement peu connu et répandu au village caché de la brume. Elle cherchait à rendre ses armes complètement silencieuses et invisibles. Imaginez un kunai propulsé à pleine force, invisible et totalement silencieux ? L'élimination silencieuse, le risque en moins. Du moins, en théorie. Car si il n'était qu'une formalité pour Atsumi de rendre invisible ou silencieux ses kunais, faire les deux en même temps, et dans la durée … Elle avait plus de mal.

Sa concentration fut néanmoins perturbée par une arrivée au sein du terrain d’entraînement. Elle ne l'avait pas particulièrement réservé, il était relativement rare de croiser quelqu'un la nuit de toute manière, et ce terrain n'avait rien de spécial, si ce n'est le lac au bord duquel elle se reposait parfois, appréciant la fraîcheur de l'eau sur ses jambes immergées.

Ne se retournant pas vraiment car elle craignait que l'individu se sente de trop, elle ne prêta pas trop attention à la source de chakra relativement faible qui progressait sur le terrain, jusqu'à ce qu'on lui adresse la parole.

« Bonsoir Misaki, je suis Hayamé Atsumi»
dit-elle d'une voix douce, interrompant son entraînement, un kunaî toujours dans une main.

« Effectivement, tu as tout à fait vu juste, j'essaye de camoufler des armes, aussi bien sur le plan visuel que auditif ... sans trop de succès pour le moment » avoua-t-elle sans problème, n'ayant pas à rougir étant donné la difficulté de l'exercice.

Elle était toujours ravie de faire la connaissance des jeunes pousses des grands clans de Kiri. Très amie avec Yuki Kaya, elle était particulièrement attentive aux manipulateurs de la glace.

« Tu dois t’intéresser toi même à la sensorialité pour en déduire une telle chose. »
dit-elle, son sourire sincère étant mis en valeur par la lueur chaude et rassurante de la lampe à pétrole qu'elle avait apporté.

« Est-tu venue me trouver pour avoir des conseils, ou avait tu prévu de t’entraîner toi même sur ce terrain ? »


Commençant petit à petit à être précédée par sa réputation, elle avait eu déjà affaire à des aspirants ninjas étant venu lui demander quelques conseils en matière de sensorialité, ce à quoi elle s'était toujours montrée très ouverte. Si elle à toujours refusé de s'occuper d'une équipe depuis sa promotion, elle n'en demeurait pas moins toujours ravie de transmettre son savoir, et aider la brume à renforcer ses rangs

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Mar 9 Fév 2021 - 17:05

L'adolescente trouvait que l'idée de camoufler des armes sur le plan visuel et auditif était une sapristi de bonne idée. N'étant qu'une jeune genin inexpérimentée, c'était définitivement quelque chose bien au delà de ses capacités, mais elle saisissait tout de même les fondations d'une telle idée. Elle n'avait encore jamais vraiment nourrit des idées de technique caché et tourner vers l'assassinat silencieux. Ce n'était en partant pas vraiment son style, elle qui laisserait de toute façon des amas de glaces trahissant la nature chakrique de assaillant.

[Misaki] - Oui. J'ai quelques affinités avec la sensorialité. Dit-elle en réponse à la question de la jônin. Je ne suis cependant pas doué pour l'aspect de la dissimulation. Je trouve que de camoufler des armes est une super idée et j'espère que vous parviendrez à atteindre cette objectif. Personnellement, je suis plus doué pour la détection.

La Yukijine avait bien essayer de développer des techniques de dissimulation par le passé, sans grand succès. Elle était soit bien trop inexpérimentée, soit elle n'avait absolument aucune capacité sur ce sujet. N'étant pas vraiment son style en partant, elle avait rapidement laisser de côté cette branche de la sensorialité afin de ce concentrer sur quelque chose dont elle se savait compétente. Était-ce simplement pour maximiser son temps et ses capacités d'apprentissage? Ou bien une façon pour elle d'éviter des échecs et ainsi protéger cette estime personnelle pourtant si fragile.

[Misaki] - Je suis venu m’entraîner. Dit-elle en pointant l'étendu d'eau présent sur le terrain d’entraînement. Espérant perfectionner ma maîtrise du suiton.

La dame en face d'elle dégageait une aura de réconfort. Peut-être était-ce simplement le sourire chaleureux et bienveillant qu'arborait son visage où cette douce voix qu'elle avait. Ça avait pour effet d’apaiser la Yukijine de nature anxieuse. Bien qu'elle appréciait l'échange avec l'Hayame, elle ne voulait pas non plus être un fardeau ralentissant le développement de cette dernière.

[Misaki] - Quoi que je ne dirais jamais non à quelques conseilles, surtout venant d'une kunoichi ayant votre réputation. Je ne voudrais cependant pas vous déranger pendant votre entraînement nocturne. Je peux toujours aller demander un autre terrain d’entraînement.

Elle ne voulait absolument pas déranger la miraculé dans son entraînement, mais ne voulait pas non plus passer à côté d'une opportunité aussi nourrissante et unique. Misaki était empreignée d'une soif d'apprendre et de développement personnelle. D'une part pour prouver sa valeur en tant que kunoichi du village caché de la brume, de l'autre afin de calmer ses angoisses personnelles et améliorer l'estime qu'elle avait d'elle-même. Aussi, elle avait lancer ses dernières paroles de sorte qu'elle ouvrait pour Ayame deux opportunités. Elle pourrait aisément choisir de mettre fin à l'interaction en lui souhaitant une bonne continuation, tout comme elle pouvait partager son savoir avec une jeune genin en plein développement. Qu'allait-elle bien choisir ?

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Mer 10 Fév 2021 - 6:02
La jeune Yuki la renvoyait elle même à ses propres débuts. La dissimulation était sans doutes plus complexe à maîtriser, la blonde avait toujours eu le chic pour se faire discrète, cette spécialité n'était rien de plus qu'une extension d'elle même, ce qui explique certainement à quel point la sensorialité a toujours été innée chez elle. Mais s'étant elle même frotté à d'autres champs, elle savait également à quel point l’entraînement était rude lorsqu'il ne donnait pas les résultats escomptés assez vite. C'était une frustration qu'elle avait du apprendre à gérer comme tous shinobi de ce monde. Certains s'y remédiaient et d'autres s'y confrontent. Chacun sa façon d'y faire face après tout, ce sont les résultats qui comptent, comme toujours.

Se tournant légèrement, elle regarda d'un air songeur le lac à la surface intacte et parfaitement lisse, laissant à la lune tout le loisir de s'y refléter à sa convenance. Elle pouvait passer de longues minutes à contempler ce spectacle, introduisant parfois le bout de son doigt, provoquant ainsi de longues ondes qui se perpétuaient jusqu'à s'évanouir au loin. Maintenant qu'elle y prêtait attention, elle n'avait jamais pensé qu'on puisse utiliser cette étendue à des fins de perfection du Suiton, ce qui était stupide, étant donne que ce lac se trouvait sur un terrain d’entraînement.

Reprenant le fil de ses pensées qui s'étaient perdues un moment, la blonde se contenta d'affirmer d'un hochement de tête, agrémentant son geste d'un « Bien. » à peine audible.

Si la genin y avait prêté un tant soi peu d'attention, elle avait pu remarquer que son aura était parfaitement imperceptible. Était-ce le terme approprié ? Non, inoffensive était sans doute plus approprié. Pour une jonin de son calibre, Atsumi ne dégageait étrangement aucun danger, aucune menace. D'ailleurs, son physique frêle donnait l'impression qu'elle pourrait céder à n'importe quelle force, à l'exception de ses cuisses qui démontraient irrémédiablement son expérience. Quoi qu'il en soit, ce résultat était à l'origine de longues années de perfection. A force de tromper, dissimuler, camoufler, biaiser … L'espionne avait réussi l'exploit de se rendre aussi discrète qu'un félin, aussi inoffensive qu'une fleur, bien qu'aussi létale qu'une lame au travers d'une tranchée.

« J'ai bien quelques exercices de base. Avec ce que tu m'as dis, j'ai cru comprendre que tu es plutôt à l'aise avec les détections chakratiques dédiées à une seule personne ? J'ai un petit entraînement à te proposer si tu veux apprendre à gérer plusieurs sources à la fois ».

Ramassant sa lampe posée sur le sol, Atsumi se dirigea vers un arbre dont les branches longilignes offraient un parfait support au système d'éclairage de fortune. Ceci étant fait, elle posa ses mains sur les épaules de la jeune Yuki, et l’emmena avec une grande délicatesse à une distance bien précise, avant de s'éloigner elle même à quelques mètres.

« La détection chakratique est complexe à enseigner dans le sens ou notre façon de faire est propre à chacun. La perception et les méthodes diffèrent parfois très fortement d'un individu à l'autre. J'aimerais que tu commences par prendre ton temps et te concentrer sur moi. »


Tandis qu'elle parlait, elle se concentrait elle même afin de faire tomber ses propres barrières. Quel intérêt pour la genin de se focaliser sur son chakra si elle continuait à le dissimuler et le rendre imperceptible ? Ainsi, sans en rajouter, elle libéra petit à petit son aura, dévoilant sensoriellement toute sa puissance, afin de rendre l'exercice bien plus abordable pour Misaki

« Comment est mon chakra ? A t-il une couleur ? Un aspect ? Une densité particulière ? Circule t-il à grande vitesse à travers mes canaux, ou est-il figé ? »


Regarder à la loupe le chakra d'Atsumi reviendrait à percevoir un chakra volatil*, peu consistant, chaud … non, bouillant ! Le don héréditaire que la jeune femme tenait de sa mère donnait cet aspect si singulier à son chakra, et faisait de son corps un système en ébullition constante, dont la température dépassait les normes humaines.

Formant un unique sceau, elle forma plusieurs clones de vapeur, qui vinrent s'agiter, se rendant tantôt très perceptibles, tantôt indétectables, c'était comme voir un paquet de cartes se faire mélanger.

« Retrouve moi, l'originale, uniquement grâce à la détection chakratique. Tu ne pourras pas porter une attention précise comme tu le fais pour une seule personne, je veux que tu disperses tes efforts à travers toutes les sources qui t'entourent, afin d'attester de leur présence grossièrement. La source de chakra la plus forte que tu verras sera la bonne »

Le tout avait été dit avec une voix posée, un débit lent, afin que la jeune Yuki puisse aborder cet exercice très complexe avec sérénité.

*Volatil, adj : En chimie, qui passe facilement à l'état de vapeur

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Sam 13 Fév 2021 - 0:04

Définitivement, Misaki ne s'attendait pas à avoir droit au cours privé avec un jônin du niveau de la miraculé. Pas en louant une salle d'entrainement en pleine nuit. S'il s'agissait d'un gros hasard, elle appréciait ce petit tournant qu'avait prit la vie. La dame soulevait un point bien important. Il était très difficile d'enseigner les techniques sensorielles. Contrairement au suiton, comme elle avait pu l'expérimenter dernièrement avec la chef de l'équipe numéro cinq, les techniques de nature sensorielle variait fortement de personne en personne. Tous n'avaient pas la même interprétation des natures chakriques. Après tout, personne n'expérimentait la vie par les mêmes sens.

Ceux possèdent une affinité pour le sens de la vue auraient plus tendance à noter les couleurs du chakra des gens qu'ils détectaient. Cet amalgame visuel, parfois pastel, parfois vif accrochait plus certain type de personnalité ; tel que des peintres par exemple. Chez les kinesthésiques, ont parlait plus de mouvement du chakra et de vibration dans cet énergie vitale. S'il n'avait pas la capacité de voir les Tenketsu, observer le flot avait son importance, surtout pour les plus hyperactif des forces militaires.

Cette idée d'observation chakrique basé sur les sens nourrissaient l'imaginaire de la genin. Il lui arrivait parfois de se questionner sur le son que pouvait bien produire le chakra. Était-il aussi unique, comme la voix par exemple ? Passait-il par une période de mue, comme à l'adolescence ? Le plus intrigant pour la fille des glaces, c'était l'idée de pouvoir goûter au chakra des autres. Son coéquipier, Okogoto Ken, possédait un sabre capable de dévorer le chakra des gens. Que pouvait bien être le goût ? Étais-ce sucré pour les filles ? Épicée pour les hommes ? Et surtout, est-ce que le goût pouvait être décevant, elle s'imaginait ce type de goût pour Tokage, qui était toujours fatigué et morose.

Pour Misaki, qui était une jeune fille plutôt émotive et anxieuse, elle expérimentait fortement sa perception chakrique par le biais de ses émotions. Certains type de chakra la liait dans une émotion. Une sorte de Transfer/contre-transfert thérapeutique. Créant chez elle de forte évocation émotionnelle, elle redoutait parfois d'approfondir ses capacités sensorielles, de peur d'être prise au piège dans des émotions négatives. Elle se voyait déjà en pleine dépression après l'utilisation d'une technique de lecture chakrique sur Naragasa Otsuge. Cet homme noir, mystérieux qu'elle trouvait particulièrement edgy.

Son enseignante du moment lui demanda de ce concentrer sur elle. Misaki réalisa les quelques mûdras nécessaire à la réalisation de sa technique de repérage ; Rando Maaku. Le chakra de la femme en face elle créait chez l'adolescente d'abord un sentiment de confort, la ramenant aux sources chaudes du pays de la neige alors qu'elle n'était qu'une petite fille. Cette vapeur chaude et agréable qui la recouvrait et venait réconforter son corps de gamine. Cette sensation se tranforma rapidement en une vapeur inconfortablement brulante et suffocante. Que pouvait bien être la nature des capacités de Hayame Atsumi ? Elle n'avait jamais renti ça ! D'abord, parce que la majorité de ses entraînements sensorielle avait été fait en utilisant ses frères et soeurs comme cobaye. Membre du clan Yuki, leur emprunte chakrique était glaciale, sans être pour autant froid, trahissant la nature Hyôton du clan. On ne pouvait pas vraiment parler de circulation, dans le cas de ce peuple Yukijine. Cette animation chakrique était plutôt caché sous un amalgame de glace métaphysique.

[Misaki] - Hmmm... Répondit-elle en essayant de mettre en mot les émotions que lui faisait vivre le chakra de son enseignante. On dirait de la vapeur. C'est limite brûlant.

Cette brûlure était bien entendu mentale. Elle n'était pas physiquement exposé à la vapeur de la miraculé. La présence chakrique de son enseignante se complexifia l'espace d'un mûdra. C'était une sensation particulière que d'observer le mouvement de cette essence en pleine manipulation. De le voir s'agiter et réagir aux réactions conscientes et aux signes incantatoires. Soudainement, deux copies identique apparu, rendu indiscernable la vrai Atsumi.

Les clones alternèrent leurs présence allant de plus perceptible à imperceptible. Sans doute étais-ce là le résultat de l'entraînement dans l'aspect dissimulation de la sensorialité. Si, jusqu'à présent, elle ne s'était concentrer que sur des techniques de détection individuelle, c'était simplement parce qu'elle ne maîtrisait pas encore le concept derrière l'élargissement de ses perceptions. D'abord, parce qu'il était difficile d'envisager toute l'étendu émotionnelle que pourrait provoquer un mélange de différente évocation, ensuite par manque d'expérience. Dans ce cas-ci, les trois figures apportaient la même sensation, le même sentiment. Ça ne rendait pas l'exercice facile, bien loin de là, mais ça le rendait beaucoup moins anxiogène pour la blondasse.

Petit à petit, elle ouvrit l'étendu de son emprise sur la détection de sa technique simple. Elle parvient à ressentir, d'abord une seconde silhouette, suivi d'une troisième. Elle était désormais complètement submergé par la chaleur mentale dégagé par la lecture de trois sources de chakra bouillant. Cet envahissement sensoriel fit mettre à genou la genin qui, les yeux fermer, essayait tant bien que mal d'identifier la véritable Hayame, sans grand succès.

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Lun 22 Fév 2021 - 19:29
A l'évocation du mot « vapeur » le sourire de la blonde s'élargit de plus belle. Cette jeune Yuki était sur une très bonne piste, témoignant de certaines bases en sensorialité qui ne demandaient qu'à être développées.

« Tu as tout à fait raison, c'est également comme ça que je le décrirais, bien que les différentes perceptions sont propres à chacun. Continue, tu es sur la bonne voie. »

Ainsi, elle patienta, s'attelant à rendre son chakra parfaitement régulier, lisse, perceptible. C'était le moins qu'elle puisse faire pour que la Yuki aborde cet exercice avec une difficulté abordable, quitte à croire en complexité par la suite.

Utilisant elle même sa sensorialité pour surveiller les flux de chakras de la genin, elle constata à quel point cette pratique était chakravore lorsque l'on débutait, elle en avait pourtant eu à en faire les frais il y a de cela des années, lorsqu'elle s’entraînait elle même à réaliser ses premières techniques. Sentant les ressources de Misaki s’amenuiser, elle allait couper court à la pratique. Elle dissipa ses clones loursqu'elle posa un genou à terre.

L'aidant doucement à se relever, la blonde fouilla dans une des ses nombreuses poches, d'où elle sorti une pilule à l'aspect lisse et sombre.

« Avale ça, ne mâche pas trop, le goût est affreux. »

Rien de bien incroyable, une simple petite pilule militaire énergisante qui permettra à la jeune genin de reprendre un peu ses forces et ses esprits.

« Maintenant que tu as assimilé la difficulté de l'exercice, on va te faire travailler ta précision. Je vais produire 5 clones, ils seront extrêmement fragiles, mais le but de l'exercice est de réussir à sa voir combien émettent du chakra et combien le dissimulent. Je te conseille de t'asseoir et te mettre à ton aise. Tu as simplement besoin de concentration. »

Ainsi, à l'aide de ses clones, elle émettait un certain nombre de sources de chakra, dont elle faisait bien sur varier le nombre à chaque essai. Il suffisait à la Yuki de dire combien de sources elle percevait, et de recommencer à chaque fois.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Lun 22 Fév 2021 - 20:40

Acceptant l'aide de la jônin pour se relever, elle prit une grande inspiration. La dame sortie d'un de ses sacs un petit objet qu'elle lui remit. « Beeeeuuuuurk ». Pensait-elle en avalant la pilule que venait de lui remettre La Miraculée. La genin avait saisit le petit objet rond et sombre avant de se l’enfoncer directement dans la gorge. Même sans l'avoir mâché, cet outil militaire laisser un arrière goût horrible et désagréable. Il ne lui fallu cependant pas très longtemps avant de ressentir les effets bénéfiques de cette pilule au goût particulier. Petit à petit, Misaki sentait ses forces chakriques lui revenir. C'était un sentiment comparable aux effets qu'avait la caféine sur l'énergie d'une personne. Quoi qu'elle espérait bien que la pilule n'ait pas d'effet laxatif comme le café.

Après l'écoute des instructions sur la suite de l'entraînement, Misaki s'assied au sol en seiza. Elle ferma les yeux et prit quelques instants pour se connecter sur son environnement. Une douce brise fraîche caressa le visage de la Yukijine. Elle se laissa porter par ce sentiment de fraîcheur et de légèreté. L'exercice était plus simple, mais terriblement compliqué en même temps. Les instructions étaient claire et facile à comprendre, mais oh combien difficile à mettre en action. Réalisant les quelques mûdras nécessaire à l'activation de sa technique sensorielle, elle se concentra de nouveau sur la jônin. Elle quitta la fraîcheur de la nuit pour se retrouver de milieu au cœur d'une source chaude et bouillante. Elle pouvait de nouveau sentir les vibrations dans son chakra alors qu'elle invoqua de nouveaux clones.

Tranquillement, la genin ouvrit son esprit sur les nouvelles signatures chakriques et agrandit son champ de perception. Misaki était quand même relativement doué avec la sensorialité et parvenait à saisir rapidement les bases d'une telle technique. Ça ne rendait pas la situation tellement plus facile, mais il ne lui fallait pas très longtemps pour comprendre comment élargir ses perceptions. Enfin, ça lui prenait quand même plusieurs minutes qui semblait interminable.

***

Cela faisait maintenant quelques heures qu'elles avaient débutée cette excercice. Misaki avait du prendre quelques pauses, car c'était assez dévorant au niveau de ses pauvres petites réserves de chakra. Elle ne pouvait pas non plus se fié sur les pilules de la jônin pour recharger ses réserves de chakra, sous peine de faire une overdose. Misaki profitait des moments de repos pour méditer.

Ce qui rendait l'exercice difficile était ce réflexe naturel qu'avait tous les humaines, celui de se fier à ses sens plus normaux. La sensorialité avait quelque chose d'unique et qui dépendant d'une sorte de sixième sens qui n'était pas si naturel que cela. Tout en se concentrant sur la perception des clones d'Hayame Atsumi, elle devait se battre contre son envie d'ouvrir les yeux et de s'aider de sa vision. Si ça aiderait sans doute dans l'exercice, car elle n'aurait pas à chercher la position des clones à la présence effacée, son petit côté têtu lui disait qu'en situation réel, elle n'allait pas toujours avoir cette opportunité alors autant s'entraîner comme si c'était le cas.

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Lun 8 Mar 2021 - 0:12
Avec patience, elle et ses 5 copies dissimulaient par intermittence leur chakra, afin de permettre à la Yuki d'annoncer un nombre. Si ses réponses étaient au début complètement à côté de la plaque, elle finirent pas gagner en précision, atteignant ça et là le nombre juste. Des progrès tout à fait encourageants.

S'assurant néanmoins que la genin mange, boive, et se repose assez au cours de la session, elle lui fit don de quelques autres pilules, avant de se rabattre sur la nourriture lorsque le dosage devint trop intense. Elle n'avait que des brochettes de bœuf au soja qui avaient refroidi depuis un moment, mais le goût était encore tout à fait appréciable. De toute manière, elle n'avait jamais entendu de son vivant un Yuki se plaindre du froid …

Elle mangea aussi de bon cœur, et les pauses de Misaki servaient autant à La Miraculée qu'à la jeune manipulatrice de la glace. Maintenir des clones pendant de si longs périodes, tout en leur faisant effectuer des dissimulations, difficile d'imaginer plus grande dépense en chakra pour la frêle Atsumi, qui n'était pas des plus endurantes. Néanmoins, elle réussi à poursuivre l'exercice assez longtemps pour permettre une pratique prolongée, si bien qu'elle termina presque à court de chakra.

Légèrement amortie, elle posa sa main sur l'épaule de la Yuki.

« Bien, je vais avoir du mal à maintenir mes clones de vapeur plus longtemps. On va passer à un autre type d'énergie bien plus abordable pour toi et moi, un exercice de précision. Cette fois, il n'y aura qu'un seul clone. Ton but sera de lancer un kunai sur moi et non la copie. Tu dois donc travailler ta perception des distances et de chakra pour deux personnes à la fois. Tu devrais en être capable maintenant. »

Quatre des ses clones disparurent donc, le seul demeurant alla se placer plus loin lorsque la Yuki se senti à nouveau prête pour son dernier exercice. Quant à Atsumi, elle se plaça également a bonne distance, embusquée derrière le seul arbre a des centaines de mètres à la ronde.

Il ne restait plus qu'à attendre. Si un projectile sifflait dans sa direction, c'était déjà un très bon début, mais si il atteignait sa position avec précision, cela témoignerait des progrès de la genin, et surtout qu'elle avait atteint un niveau suffisant pour une multi détection chakratique de niveau convenable.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Lun 8 Mar 2021 - 1:07

L'entrainement constant que lui avait imposée La Miraculée venait tranquillement à bout des réserves chakrique de la Yukijine. À maintes reprises, elle avait pu bénéficier des pilules militaires, don de son enseignante temporaire. Il existait cependant un nombre maximal qu'il ne fallait pas dépasser en une journée. En effet, bien que bénéfique pour les réserves de chakra de l'adolescente, chaque consommation augmentait petit à petit le niveau de toxicité de son corps et ses reins avaient une capacité limité de filtration. Trop en avalé signifierait la mort de ses organes pourtant si important.

La fille des glaces avait profitée des quelques pauses afin d'échanger avec sa collègue kunoichi sur les tenants et aboutissants de la sensorialité. Des discutions autour de son utilisation possible, tant sur le plan de la dissimulation que sur la détection. Elle qui n'avait aucune capacité pour la dissimulation, elle bénéficiait grandement de cet échange sur le second plan. C'était rafraichissant de pouvoir explorer cet univers de la vie militaire et chakrique. Ce n'était pas quelque chose qu'elle pouvait aborder avec son enseignante, la chef de l'équipe numéro cinq. Arukisa avait bien des qualités et de belles forces, mais la sensorialité n'en n'était pas une.

À la reprise de leur entrainement, Atsumi fit disparaitre la quasi totalité de ses clones. Seulement un était resté et elle en avait profitée pour se cacher quelque part sur le terrain d'entrainement. C'était un sentiment étrange que de pratiquer avec si peu de cible.

Fermant les yeux, Misaki réalisa les quelques mûdras nécessaire à la détection multi-cible. Cette technique qu'elle venait de pratiquer toute la nuit avec son enseignante de fortune semblait beaucoup plus naturel et beaucoup plus facile. L'enseignement de La Miraculée était définitivement efficace et la présence de pilule chakrique avait permit aux deux kunoichis de s'entrainer sur une plus grande période de temps. Enfin, c'était ce que se disait Misaki. Peut-être étais-ce un mélange de condition gagnante ou d'une affinité qu'avait la genin pour les techniques de ce type, aller savoir. Ce n'était pas si important. Pas tant que le résultat était présent.

Misaki n'eut même pas de difficulté à détecter les deux présences chakriques sur le terrain d'entrainement. La première bien visible, attirait l'attention et ressortait de la masse. L'intensité de l'emprunte qu'elle déposait avait quelque chose d'aveuglant et de distrayant. Le tout, dans l'objectif de caché cette petite masse de chakra dissimulé derrière un arbre. Misaki saisit un des kunais de la besace qu'elle portait à la jambe droite et le lança en direction de cette toute petite source qu'elle ressentait. La lame froide de l'arme se planta dans l'arbre.

Si ce n'avait pas été si difficile que ça, cette détection lui aurait été impossible quelques heures auparavant. Il était même difficile d'envisager combien de temps ça lui aurait prise pour être capable de ce genre de détection sans l'enseignement d'Ayame. Définitivement, elle lui en devait une. Voyant son enseignante ressortir de derrière l'arbre et le clone disparaitre, un immense sourire arborait le visage de la douce blonde.

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Lun 8 Mar 2021 - 1:45
Revenant vers son élève du jour, son kunai à la main, elle lui rendit en la félicitant chaleureusement. La pauvre devait être épuisée, et l'heure très avancée de la nuit n'arrangeait rien au manque de sommeil que les deux jeunes femmes pouvaient ressentir.

Ayant transmis tous les conseils qu'elle pouvait pour le niveau de la Yuki, elle considéra l’entraînement terminé. Soufflant un bon coup, elle se rendit compte que cette soirée n'avait pas qu'été bénéfique à la genin, mais également à elle même. Travailler ainsi la dissimulation et le contrôle de son chakra avait renforcé d'avantage sa maîtrise, sans aucun doute.

« Ca me fait très plaisir de voir des jeunes pousses pratiquer la détection avec autant de talent. Je ne manquerais pas de parler de toi à Kaya quand on se croisera. » dit-elle, tapotant amicalement dans le dos de Misaki.

Ramassant sa lampe à pétrole qui commençait à faiblir, elle gagna la sortie du terrain avec la genin, qui semblait avoir de la peine à se déplacer, et son teint déjà bien pâle était encore plus blanc, même pour une Yuki, cela n'était pas ordinaire. Elle même épuisée, elle ne pouvait que comprendre cet état.

« Je vais te raccompagner, il est très tard, ça ne sera pas de trop, par où tu habites ? »


Lorsqu'elle eu sa réponse, et bien qu'à bout de forces, l'espionne posa sa lampe sur le sol le temps de prendre la jeune Yuki sur son dos, avant de ressaisir la poignée d'une main. On ne l'appelait pas La Miraculée pour rien. Son apparence donnait certes l'impression d'une jeune femme frêle, mais elle avait de la ressource.

Ceci étant fait, elle progressa à travers les rues calmes, froides et surtout baignée d'une brume caractéristique du village caché. Une atmosphère unique qu'elle ne troquerait pour rien au monde. Tout le long du chemin, elle discuta avec Misaki pour la maintenir éveillée, pointant de temps en temps une échoppe de nourriture fermée pour parler d'à quel point elle appréciait les mets qu'ils y servaient, ou du personnel exceptionnel de cette boutique de thé où elle venait depuis son arrivée au village.

Enfin, elles arrivèrent au pas de la porte de la maison de la Yuki. Elle posa donc délicatement la genin sur le sol. Restant avec elle le temps qu'elle déverrouille sa porte.

« Encore félicitations pour tes progrès, n'hésite pas à me demander conseil. Même si je ne suis pas toujours au village, je trouverais toujours un peu de temps pour t'aider si tu en as besoin. »

Elle souhaita donc bonne nuit, et s'éclipsa dans la noirceur de la nuit, rejoignant son propre domicile afin de prendre un repos bien mérité.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi] Empty
Lun 8 Mar 2021 - 14:02

L'entrainement avait eu plus d'impact sur la genin qu'elle le croyait. En effet, venu le temps de mettre un terme à ce moment avec sa nouvelle enseignante, les forces de l'adolescente n'était plus suffisante pour lui permettre de se déplacer par elle-même. Complètement vidée par cette nuit blanche, ses jambes ne semblaient plus recevoir l'énergie nécessaire au mouvement musculaire. Elle titubait en direction de la sortie quand son interlocutrice s'en aperçu. Rapidement, elle la mise sur son dos avant d'empoigner sa lanterne.

[Misaki] - J'habitude à l'autre bout du village ! Dans le domaine Yuki.

Misaki ne pouvait s'empêcher d'être quelque peu gênée par la situation. Elle n'était pas le genre de personne qui aime être un fardeau pour les autres et se faire porter comme le faisait La Miraculée. D'autant plus que le domaine Yuki était quand même relativement loin du complexe shinobi de la brume. Tout au long du trajet, elles échangèrent ensemble sur tout et n'importe quoi. Atsumi semblait connaître Kaya, la chef du clan Yuki. Elle ne savait pas trop quoi penser quant-au fait qu'elle lui glisserait un mot en nom. Elle appréciait le geste, bien que cela rajoutait au sentiment de gêne du moment. Elle ne connaissait pas personnellement Kaya et ne l'avait jamais vraiment rencontrée. Ici et là, comme n'importe qui dans le clan, mais elle n'avait jamais eu d'échange directe.

La route fut assez plaisante, bien que la position était inconfortable. Elle ne détestait pas la proximité physique de l'Hayame et à vrai dire, ça faisait même du bien de pouvoir compter sur quelqu'un d'autre, surtout sans l'énergie nécessaire pour même se déplacer. Une fine couche de brume, pas assez épaisse pour vraiment gêner la vue, mais assez présente pour se faire remarquer. L'air frais et matinal de l'été et surtout, l'odeur des fruits de mer. Tous ses éléments rendaient le déplacement des plus féeriques et marquant pour la genin. Elle n'oublierait sans doute jamais ce moment riche en émotion positive.

Une fois descendu de sur le dos de sa comparse, Misaki ne put s'empêcher de tituber un peu. Elle prit appui sur un des murs qui entouraient son domaine familial et fit face à Hayame Atsumi. Elle inclina son dos vers l'avant, en guise de remercîment et d'une douce voix caractériel à la Yukijine, elle lui répondit :

[Misaki] - Ce fut vraiment un plaisir un de vous rencontrer et de s'entraîner ensemble. J'ai vraiment appréciée ce moment ! Merci beaucoup ! Un immense sourire se dessinait sur son visage. Je viendrais vous voir ou je vous écrirais, si jamais j'ai besoin de conseil. Encore merci.

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki

Apprentissage Nocturne [Hayame Atsumi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: