Soutenez le forum !
1234
Partagez

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko))

Takahashi Miya
Takahashi Miya

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Mer 3 Fév 2021 - 10:51
Prenant le chemin du Complexe Shinobi, tu y retrouverais Okiko, ton senseï qui voulait te voir en ce jour. Des rendez-vous qui se faisaient de plus en plus fréquemment, si bien que tu développais tes compétences shinobis de manière très active. Tu pouvais compter sur l’expertise et l’attention de l’Elementaliste, son savoir qui te serait très certainement utile. Tu te montrais donc très impliquée, à l’écoute, pour le rendre fier, pour te rendre fière. Un milieu qui t’était étranger il y a de cela quelques mois et que tu appréhendais de jour en jour. Tu t’habituais, tu t’adaptais, tu déployais de nouvelles techniques pour pallier tes lacunes les plus prononcées. Et malgré ton travail parallèle à l’hôpital du village et au dispensaire familiale qui pouvait te mettre en retard, cette fois-ci tu te promis d’arriver à l’heure. Même si tu pouvais compter sur la compréhension de ton instructeur, tu te doutais que le temps qu’il t’accordait aurait pu être utilisé pour autre chose, qu’il ne fallait pas le gaspiller. T’avançant rapidement vers la grande bâtisse de Kiri, tu t’immisças dans une salle d’entraînement, celle que vous aviez l’habitude de réserver tous les deux. Et cette fois-ci, tu étais un peu en avance, si bien que tu étais seule au centre de la pièce.

Tu t’assis par terre, occupant tes quelques minutes d’attente en exerçant ta souplesse, à travers quelques étirements qui étaient devenus une routine. Quelques minutes qui te permettaient de rééclaircir tes objectifs. Si tu voulais développer davantage ton art médical, tu espérais devenir une kunoichi polyvalente et forte. Les techniques de combat et défense devaient donc faire partie de tes compétences, même si cela pouvait rendre ta famille très perplexe. Eux qui prônaient la paix, l’usage du chakra uniquement pour les soins, n’auraient jamais imaginé l’emploi de leur essence à des fins offensives. Ils t’avaient exprimé leurs réticences, le fait que cela serait nouveau dans votre famille. Mais tu ne faisais pas tout cela pour le plaisir des combats. Tu faisais cela parce que tu voulais être sur le terrain et être sur le terrain impliquait souvent d’être au milieu de confrontations. Quelque chose que tes parents finirent par comprendre. Ta vocation, en somme.

Tu entendis l’arrivée de quelqu’un derrière toi, une ombre qui couvrit la tienne alors que les rayons matinaux caressaient le parquet de la salle. Tu tournas doucement ta tête, trouvant la silhouette de ton senseï. Tu te redressas doucement, le saluant timidement avant d’entamer la conversation.

Bonjour senseï. Comment allez-vous aujourd’hui ?

La politesse mêlée au respect et à la curiosité qui caractérisaient votre relation, tu arboras un sourire sincère, presque habituel.

J’ai reçu votre message le lendemain de notre dernier entrainement. Est-ce que nous allons le poursuivre ?

C’est ce à quoi tu avais pensé dès que tu avais eu le morceau de parchemin entre les doigts. Le palpitant qui gagnait en énergie, motivée à apprendre de nouvelles choses et ce, à chaque fois que vous vous rencontriez.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Jeu 4 Fév 2021 - 8:56
Takahashi Miya était sans conteste une kunoichi plus que prometteuse et Okiko avait la charge de la faire progresse du mieux qu'il pouvait. Ainsi avait-il décidé de rendre son entraînement plus complet et organiser certaines sessions d'entraînement le temps que Hana puisse se reposer et retrouver l'usage de son bras gauche handicapé. Il continuerait de travailler avec elle, Okiko avait également décelé une véritable progression et un potentiel flatteur. L'équipe Fukushu allait durer, devenir forte ensemble.

Pour ce second rendez-vous, quelques jours après le premier, Okiko avait une idée précise de ce qu'il allait apprendre à sa jeune élève. La première technique avait été Raiton, la seconde correspondrait bien plus à une technique d'endurance et du domaine Taijutsu. Il fallait toujours retomber sur ses pattes. Comme un chat.

Okiko arriva alors au Complexe Shinobi, Miya était déjà présente et l'accueillit avec son enthousiasme naturel.

- Très bien, et toi ?

Lui retourna-t-il. Okiko s'était drôlement amélioré, étant devenu bien plus sociable depuis son entretien avec Tatsuya.

- L'entraînement ne sera jamais terminé tant que tu seras mon élève, Miya.

Le Yamazaki arbora un léger petit sourire. Il regarde le Complexe mais il n'y avait pas de quoi s'entraîner pour ce qu'il allait lui apprendre. Formant alors ses mûdras d'une seule main, le jônin forma alors plusieurs pilliers liés au Doton de différente taille. Allant du plus petit au plus grand.

- Bien, ça suffira.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi Miya

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Mer 10 Fév 2021 - 20:38
Tu te demandais quelle technique Okiko allait bien pouvoir t’apprendre aujourd’hui. Récemment, il t’avait appris une technique Raiton, une technique au corps-à-corps qui pouvait occasionner des dégâts importants si elle était utilisée de manière optimale. Tu n’avais pas pu l’utiliser pour le moment, si ce n’était sur les mannequins en bois du Complexe. Cependant, tu espérais pouvoir l’utiliser prochainement et surtout, de la meilleure des façons. Peut-être que ton senseï allait t’aider de nouveau avec ton affinité électrique, que ce soit au travers d’un exercice ou même d’un apprentissage. Ou peut-être que ce rendez-vous n’avait rien à voir avec cela. Tu te doutais que les compétences du garçon ne se limitaient pas à sa maitrise des éléments et que ces dernières s’étendaient à bien des domaines. Domaines qui pourraient t’être utiles dans le futur, pour ta progression, pour découvrir de nouvelles choses, mais aussi pour affirmer tes acquis.

Bien, merci. J’ai pu récupérer de notre ancien d’entrainement, je suis prête pour la suite.

Une explication simple mais qui n’en demeurait pas moins précise. Même si tu avais caché ta fatigue auprès de ton interlocuteur des suites de votre dernière entrevue, il avait su cerner ton besoin de repos. C’était certainement pour cela qu’il vous avait laissé quelques jours avant que vous vous retrouviez.

Même après, il faut toujours s’entraîner, j’imagine ?

Le Jonin en était la preuve. Il n’avait plus d’instructeur mais pourtant, il s’entraînait toujours. Parce qu’il y avait toujours un point à améliorer, quelque chose à développer. Même si un shinobi était expert dans tel ou tel domaine, il fallait maintenir son niveau pour le rester. Quelque part, vous vous engagiez à faire constamment des efforts, pour atteindre votre plein potentiel. Tu te tournas vers Okiko, le calme qui accompagnait la curiosité.

Si vous voulez, nous pourrions nous entraîner ensemble, un jour.

S’il acceptait, tu espérerais être suffisamment à la hauteur pour ne pas te ridiculiser. Il était incroyablement plus fort que toi, c’était une évidence. Dans tous les cas, cela serait une bonne manière pour toi de voir les progrès que tu avais faits, de les ressentir. Car, malgré la satisfaction de passer les étapes que ton senseï t’avait préparés, tu ne pouvais pas te voir dans l’action, te voir les appliquer. Tu te tournas aussitôt vers ce dernier, qui composa quelques mudras. Des structures rocheuses se formèrent, de hauteur différente.

Je ne pense pas pouvoir faire ça, je ne maîtrise pas le Doton…

La Terre n’était pas ton affinité et tu ne pouvais reproduire la technique de l’Elementaliste. Après tout, tu ne savais pas encore les termes de cette enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Ven 12 Fév 2021 - 16:43
Elle était donc prête pour la suite, bien que cet entraînement allait être bien plus facile que le précédent. Cette fois-ci, le Yamazaki avait décidé de travailler sur la condition et l'endurance de son élève. Bien qu'elle était une eise-nin plus que remarquable, lors de missions à l'extérieur, il fallait tout de même savoir se défendre et protéger ses camarades. Pour le coup, c'était la première option qui allait être le point important de cet entraînement.

Okiko, après avoir composé ses signes et apposé ses mains au sol, venait de faire apparaître une dizaine de pilliers allant du plus petit au plus grand.

- Bien évidemment. Le moment venu, nous effectuerons un petit combat d'entraînement et nous verrons ensemble les points supplémentaires à travailler.

En voyant les piliers de terre, Miya fit alors remarquer à son sensei qu'elle ne maîtrisait pas le Doton. Il eut un petit sourire.

- Je ne vais pas te demander de recréer ce genre de techniques. Au contraire, l'objectif de ce que je vais t'apprendre est très simple : tu vas apprendre à tomber.

Il attendait un signe de surprise de la part de son élève, mais continua sur sa lancée.

- Regarde-moi bien.

Allant sur le pilier le plus élevé, d'une dizaine de mètres, Okiko prit une inspiration et sauta dans le vide. La chute pouvait être fatal, et pourtant, le shinobi aux cinq éléments venait d'atterrir sur ses pieds sans une égratignure.

_________________
élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi Miya

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Ven 19 Fév 2021 - 17:04
Plus tu côtoyais ton senseï, plus tu cernais ce qu’il attendait de toi en tant qu’élève. Et, grâce à cela, tu t’adaptais de mieux en mieux à ce milieu. Il était un guide pour toi, une personne qui t’avais aidé alors que tu ne connaissais rien. Quelque part, tu ne pensais pas que tu aurais pu avoir mieux comme senseï, l’affiliation était une évidence. Au-delà du fait que, grâce à ses capacités élémentaires, il était le shinobi le mieux placé pour te faire découvrir ton affinité primaire, il t’apprenait bien plus que cela. Il t’apprenait à être plus à l’aise, à être moins hésitante, à être davantage naturelle et sincère. Non pas que tu ne l’étais pas déjà, mais tu devais t’adapter, tu devais faire des efforts pour combler tes lacunes et être au niveau. Efforts que tu étais prête à faire, certainement car tu avais un bon instructeur à tes côtés. Tu démontrais donc une détermination solide et une rigueur qui t’étais caractéristique. Parce que tu voulais avancer rapidement et Okiko semblait être l’interlocuteur parfait pour cela. Les progrès que tu avais faits en étaient la preuve et témoignaient de ce que tu pourrais faire plus tard, si tu maintenais cette cadence.

D’accord. J’essaierais de vous surprendre avec ce que j’aurais pu apprendre en dehors de vos enseignements.

Un sourire, tu faisais référence à ton développement de l’Iroujutsu et ce, de manière offensive mais aussi à ta nouvelle initiative d’apprendre le Rentanjutsu. Deux domaines qui te fascinaient et qui, tu l’espérais, se complémenterait. Deux domaines qui échappaient aux compétences de ton senseï mais qu’il pourrait trouver intéressante. Sinon, il ne t’aurait pas choisi dans son équipe. A la parole de ton interlocuteur, tu semblais un peu surprise.

Apprendre… à tomber ?

Cela pouvait paraître particulièrement simple de prime abord. Mais en regardant ce qu’Okiko était en train de faire, en estimant la hauteur du pic sur lequel il s’était posé, tu comprenais l’intérêt de cette instruction. Un individu non entraîné ne s’en sortirait pas indemne, à la différence du garçon qui chuta et qui se réceptionna, sans risque. Tu fixas les pics derrière ton senseï, doutant de pouvoir reproduire son mouvement tout de suite. A la place, tu t’avanças sur le plus petit des pics et bondis pour atteindre son sommet. Sauter de ce pic n’était pas mortel mais pouvait blesser si la chute était mal contrôlée. Pourtant, en te jetant dans le vide, tu te mus de manière à retomber sur tes pieds et ce, assez naturellement. Une aisance qui était certainement liée à la faible hauteur mais tu semblais confiante pour les autres, maintenant que tu avais réussi la première étape.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Lun 22 Fév 2021 - 13:13
Une chute d'une dizaine de mètre pouvait s'avérer mortelle pour quiconque, cependant le Yamazaki avait travaillé longuement et durement pour que ce ne soit pas le cas pour lui. Il voulait lui apprendre à tomber, une technique plus que basiquement mais qui pouvait faire la différence dans une situation, dans un contexte particulier.

- Il faut beaucoup d'entraînement, d'endurance pour réussir mais je suis sûr que tu peux y arriver aussi facilement que tu as maitrisé Himetobore.

Okiko comptait sur la Takahashi, elle avait un don particulier. Commencer du plus petit au plus haut. Miya commença alors sur le premier pillier d'un bon deux mètres. Le premier, il fallait bien commencer par quelque part.

Le Yamazaki pouvait constater que Miya avait sauté avec une bonne prestance de ce pic. Il lui offrit un sourire.

- Pas mal.

Les prochains augmentaient en taille, de deux mètres, le pillier passait à cinq mètres, le troisième à six, le quatrième à huit et pour finir par le pilier de dix mètres. De là où le Jônin avait sauté.

- Bien, la difficulté avait augmenté petit à petit. Tu dois te concentrer pour que ton chakra soit équilibré au niveau de tes jambes comme lorsque tu le concentre sur la voûte plantaire quand tu marches sur l'eau ou veut grimper un mur mais cette fois ci, dans l'étendue de tes jambes. Vas-y.

_________________
élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi Miya

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Dim 7 Mar 2021 - 11:44
Si à chaque fois tu suivais un entrainement avec ton senseï tu croyais qu’il allait t’apprendre une technique impressionnante, tu oubliais parfois les bases. Les techniques que tout shinobi pouvait apprendre, que tout shinobi se devait de connaître. Le fait que tu sois novice faisait que tu voulais quelques fois bruler les étapes, que tu envisageais les aspects utilitaires plutôt que les aspects pratiques. En arrivant dans la salle d’entraînement, tu n’avais pas compris le but de cette séance. Mais en voyant les pics rocheux de différentes hauteurs, tout semblait plus clair désormais. C’était plus qu’apprendre à tomber. C’était apprendre à limiter les dégâts d’une chute pouvant être fatale.

Écoutant les commentaires encourageants d’Okiko, tu regardas le deuxième pic, juste à côté. Après une impulsion sur le sol, tu bondis pour atteindre son sommeil. La hauteur de cinq mètres était un peu plus menaçante, une mauvaise réception pouvait avoir des impacts sérieux sur le corps. L’Élémentaliste t’énonça les consignes pour réaliser la technique, le contrôle du chakra semblant primordial. Composant un mudra pour concentrer cette essence au niveau de tes jambes, tu te jetas dans le vide, pieds devant. Pieds qui retrouvèrent le sol quelques secondes plus tard, sans aucune blessure.

De la même manière, tu t’approchas du troisième pic qui avait sensiblement une hauteur similaire au précédent. Satisfaite de tes résultats pour le moment, tu espérais réussir aussi bien les prochaines étapes. Montant à l’extrémité de la lance rocheuse, tu reproduis le même signe incantatoire que précédemment avant de chuter. Seulement, cette fois-ci, tu fus légèrement désorientée. Entre la vitesse et la pression, ta chute n’était pas complètement droite, contrôlée. Néanmoins, grâce au chakra que tu avais concentré dans tes jambes, tu parvins à retrouver le point que tu avais visé. A l’impact du sol, tu perdis quelque peu ton équilibre, vacillant un peu sur tes appuis. Aussitôt, tu te tournas vers ton instructeur pour recevoir ses commentaires. Parce que tu voulais réussir et tu avais besoin de ses éclaircissements pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Mar 9 Mar 2021 - 11:00
Okiko avait commencé par une technique de niveau moyen, voir très bon niveau, mais il ne fallait pas oublier que les techniques qui se voulaient utilitaires avaient son importance. Cette technique de chute pouvait s'avérer intéressante pour la Takahashi dans certains moment et endroits.

Les piliers de terre étaient présent pour lui apprendre certaine choses. Elle allait apprendre à chuter pour limiter les dégâts, car il n'y avait pas que le manque de chakra qui pouvait s'avérer dangereux dans un combat. Non, il y avait aussi les dégâts que l'environnement pouvait causer. Le Yamazaki expliqua donc ce qu'elle devait faire, après lui avoir démontré ce qu'il pouvait faire.

Elle devait donc concentrer son chakra dans ses jambes, comme si elle souhaitait marcher sur l'eau ou monter une paroi et tout serait correct. Miya monta sur le pilier de cinq mètres. Il ne la quitta pas des yeux, prêt à bondir si elle sentait qu'elle ne réussirait pas et ainsi éviter qu'elle ne vienne à se blesser.

La genin monta alors sur le troisième pilier. Cette fois-ci, ce fut un peu plus compliqué. Il avait vu qu'elle avait perdu son équilibre en chutant.

- Hum. Il faut que tu restes concentré sur ta chute et sur la concentration de chakra au niveau de tes jambes. La pression de l'air ne doit pas changer tout cela, plus haute sera la chute, plus dure sera la concentration de chakra.

Okiko garda un léger sourire sur son visage.

- Recommence depuis le début, d'accord ?

De la plus petite étape jusqu'à la fin, elle devait maîtriser jusqu'au bout cette technique.

_________________
élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi Miya

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Mer 17 Mar 2021 - 19:00
Tu ne t’arrêtais jamais sur un échec, qu’il soit complet ou juste à un détail. Une force de caractère qui faisait de toi une jeune femme déterminée, qualité qui t’était et qui te serait grandement utile dans ta vie de kunoichi. Alors que tu connaissais un moment de déséquilibre dans ta chute du troisième pic, tu reçus les remarques d’Okiko avec une grande attention. Au-delà du fait qu’il soit ton instructeur, tu accordais beaucoup d’importance à ce qu’il pouvait t’apprendre ou même te dire. Tu avais remarqué très tôt qu’il ne prenait jamais la parole sans raison, quelque chose qui vous rassembliez d’une certaine mesure. Ce n’était pas à cause d’une gêne vis-à-vis des autres mais plutôt parce que tu n’osais pas interagir avec l’inconnu. Tu restais très observatrice et ainsi, tu préférais analyser de loin la personne avant de pouvoir entamer le dialogue avec elle. Ta timidité qui entrait en jeu, tu économisais des mots pour laisser la parole aux autres, pour qu’ils se dévoilent avant que tu ne le fasses toi. Une sécurité, en quelque sorte, qui te permettait de garder une part de secret, une intimité à laquelle tu étais très attachée. Peut-être que lui aussi procédait de la même manière. Ou peut-être que son silence était dû à autre chose.

Acquiesçant aux indications de ton senseï, tu visualisais beaucoup mieux l’exercice. La pression de l’air pouvait complétement changer ta trajectoire, si bien qu’une chute pourtant bien débutée pouvait devenir dangereuse. Pour contrer cette force, il fallait concentrer une quantité de chakra importante au niveau de ses jambes pour ne pas perdre en stabilité et pour atterrir sans danger. Avec ces nouveaux éléments et ta confiance vis-à-vis de ton contrôle du chakra, tu te sentais prête à réessayer. Sauf que cette fois-ci, tu y allais pour réussir.

Bondissant une nouvelle fois sur le troisième pic rocheux, tu adoptas une position particulièrement sereine. Le corps dépourvu de tension, les yeux fermés, tu étais complétement déconnecté de la situation périlleuse dans laquelle tu te trouvais. Désensibilisée de la hauteur, tu composas un mudra simple, l’effluve bleue qui parcourait le cheminement interne de tes jambes. Et tu fis glisser tes appuis, te jetant dans le vide une énième fois. La chute libre balaya ta chevelure cuivrée, plissa légèrement le tissu de ta tenue. Tes membres, eux, demeuraient figés. Tes doigts scellés par ton signe incantatoire, tes jambes densifiées par la quantité de chakra que tu appliquais. C’est avec les pieds joints que tu retrouvas le sol, devant Okiko, le front baissé. Redressant ton visage, ton interlocuteur put distinguer un sourire, avant de rouvrir tes yeux. Pleinement satisfaite.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Jeu 18 Mar 2021 - 12:06
Le Yamazaki n'était pas forcément le meilleur instructeur, cependant il faisait de son mieux pour pouvoir aider sa jeune élève, Miya. Il y avait également Hana à qui il avait pu enseigner une technique mais actuellement, il ne pouvait pas l'aider plus. Etant donné son bras handicapé, il lui était impossible de lui apprendre des techniques de Ninjutsu et il ne connaissait pas l'art du Kenjutsu et des Samourai pour l'aider dans ce domaine là.

D'ailleurs, il n'était pas réellement sûr de la présence de ces catégories de personnes au sein du pays mizujin. Enfin. Le Valeureux avait donné de nouveaux conseils à la jeune femme, et elle s'était élancée de nouveau. En espérant que ce soit bon. Il fallait bien doser le tout. C'était une technique relativement simple à effectuer, une fois que le fonctionnement avait été compris.

Okiko observa donc la Takahashi remonté jusqu'en haut du troisième pilier, là où elle avait échoué précédemment. Il analysa parfaitement tout de ce qu'elle faisait, le moindre geste était important. La concentration de son chakra au niveau de ses jambes semblait assez bon, elle n'avait plus qu'à sauter. Ce qu'elle fit.

Rien à ajouter, la jeune femme venait d'atterrir juste face au Yamazaki, sur ses deux jambes. Tout était parfait. La technique semblait maîtriser, même si elle n'avait pas atteint le dernier pilier encore.

- Monte sur ce dernier pilier, ce sera ton dernier test. Si tu réussis, c'est que tu auras réussi à maîtriser cette technique.

Okiko effectua alors plusieurs signes, les piliers précédents s'effondrèrent pour ne laisser que le cinquième et dernier pilier de terre.

_________________
élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi Miya

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Mer 7 Avr 2021 - 18:18
Chuter pour mieux se relever. Voilà une philosophie qui se prêtait bien à l’entraînement auquel tu participais. Et si l’expression prenait son sens au figuré, c’est bien au sens propre que tu l’appliquais aujourd’hui. Tu t’étais jetée dans le vide plusieurs fois, à des hauteurs différentes et pour certaines, plusieurs fois. Tu connaissais quelques échecs, tu avais eu des problèmes pour comprendre ce qu’Okiko attendait de toi au tout début. Mais petit à petit, tu semblais à l’aise et ton contrôle du chakra brillait enfin. La maitrise des arts médicaux t’avait grandement aidée et tu n’aurais jamais pensé que cela arriverait. En réalité, tu avais toujours cru que le ninjutsu médical était fondamentalement à part des autres formes de ninjutsu. Et si la nature de ce dernier se démarquait bien du reste, leur fonctionnement faisait appel aux mêmes capacités de concentration. L’attention pleinement tournée vers la circulation du chakra, de son centre jusqu’à tes membres inférieurs, tu te voyais capable de gérer ta réception et ce, en plein chute libre. Quelque chose que tu n’aurais jamais pu faire si tu n’avais pas reçu les conseils de ton senseï. Et tu devais les appliquer une dernière fois pour confirmer l’enseignement du jour.

Tu t’approchas alors du dernier pic, le plus grand que l’Elementaliste avait crée. D’ailleurs, en arrivant en face de ce dernier, tu pus constater que les autres pics se décomposèrent au fur et à mesure. Il n’y avait plus que toi et l’ultime étape, sous les yeux d’Okiko. Tu bondis alors au sommet de ce dernier pic, le seul au milieu de la salle d’entraînement. Tu pus rapidement éprouver une sensation de vertige, la hauteur qui te déstabilisa le temps que tu fermes les yeux. Et tu oubliais tout. Tu ne prêtais attention à rien d’autre que ton chakra. Celui si se concentra au niveau de tes jambes, n’attendant plus qu’à être utilisé. Et tu te lanças, tes voutes plantaires rompant tout contact avec la terre. Si grâce aux précédents pics tu comprenais comment te diriger dans les airs pour faciliter ton atterrissage, cette nouvelle hauteur ajoutait une difficulté supplémentaire. Plus la chute se faisait de haut, plus les forces étaient importantes et plus le contrôle de tes déplacements était limité. Pourtant, aucun signe d’anxiété était visible sur ton visage. Les précédents exercices t’avaient donné confiance, sentiment que tu n’avais presque jamais eu en dehors du cadre médical.

La réception se fit naturellement, retrouvant tes appuis en fléchissant légèrement les genoux. La satisfaction sur ton visage, tu rouvris les yeux pour croiser le regard de ton instructeur. Ce pic marquait la fin de cet entrainement. Tu attendais le verdict de ton interlocuteur mais tu semblais satisfaite de ce que tu venais de réaliser. Il s’agissait d’une technique de base mais cela avait son importance. Tu t’approchais un peu plus de tes objectifs, de devenir une kunoichi aguerrie et compétente. Tu baissas ton front, un grand sourire au visage, reconnaissante qu’il t’accorde du temps. Et tu espérais en apprendre encore davantage, grâce à lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) Empty
Ven 9 Avr 2021 - 18:07
Il ne restait donc plus qu'un pilier pour permettre à la Takahashi de maîtriser à la perfection cette technique, qui pouvait avoir son utilité selon les situations et les contextes différents. Le Yamazaki posait son regard sur la jeune femme, alors qu'il venait de faire disparaître les piliers précédents. Il n'en restait donc plus qu'un, plutôt géant.

Plus d'une dizaine de mètres, la chute pouvait être terriblement dangereuse si tout était mal géré. Okiko regarda et analysa longuement ce qu'il se passait, mais il n'avait aucun doute qu'elle réussirait. Toutefois, ne connaissant pas l'avenir, l'Elementaliste restait en alerte afin de la réceptionner si elle se loupait dans la maîtrise de la technique. Le jeune homme était capable de pouvoir la rattraper en plein vol.

Elle sautait. Okiko regardait. Enfin, il put constater que la chute avait été entièrement maîtrisé de bout en bout et que Miya était atterrie avec la perfection. Il s'avança jusqu'à elle.

- Félicitations, Miya! Allons nous ressourcer, j'imagine que la dépense de chakra a été conséquente et tu as besoin de repos. Je t'invite.

Il offrit un sourire assez discret, mais a noter malgré tout. Le Yamazaki fit disparaître l'unique pilier puis quitta la salle d'entraînement avec Miya, en direction d'un petit restaurant qu'il connaissait assez bien.


Spoiler:
 

_________________
élan débonnaire ((pv yamazaki okiko)) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017

élan débonnaire ((pv yamazaki okiko))

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: