Soutenez le forum !
1234
Partagez

Paire de vies [Mairu]

Migaru
Migaru

Paire de vies [Mairu] Empty
Mer 3 Fév 2021 - 23:51
Il y a cinq ans,



La Chauve-Souris posait le pied pour la première fois à Kaminari. Il en observa les reliefs singuliers avec un certain détachement. La route avait été longue depuis sa dernière escale. Cette fois, il allait prendre le temps de se poser et de se lancer dans ses recherches. La nuit allait bientôt tomber et il commençait à ressentir les conséquences de sa vie de vagabond. La première auberge qui croisa sa route fut choisie pour établir son camp de base.

Une chambrée et un bain plus tard, le zoomorphe se retrouvait dans sa minuscule pièce, installé dans le noir le plus total. Son instinct animal l'amena à percevoir les discussions se tenant derrière les cloisons voisines. Assis en tailleur, il profitait des murmures nocturnes avant de se laisser emporter dans le silence abyssal.

Le lendemain, il s'était levé de bonne heure afin de reprendre la route. L'artère principale était censée le mener à la capitale. Si son ami devait se trouver sur ces terres, il n'avait aucun doute qu'il croiserait sa route. Il parvint aux portes du village en fin de matinée. Il eut le droit à un contrôle tout de même. Sa maigre signature de chakra restait un marqueur à ne pas omettre. Il expliqua être ici pour visite familiale. Au bout de plusieurs minutes, il fut enfin autorisé à pénétrer dans la cité.

Maintenant en terrain inconnu, il devait trouver des renseignements de manière rapide et efficace. Une taverne serait l'endroit adéquat pour ça. Il ne fut pas difficile de trouver son bonheur après avoir parcouru quelques rues. Il suffisait de suivre le vacarme. Même si les commerçants de jour étaient les plus bruyants, il y avait toujours un peu d'activité dans les établissements d'alcool. Même en journée. Les tenanciers bénissaient les alcooliques de leur fidélité. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Ketsumei ne pouvait pas passer inaperçu. Son habit criard ainsi que son chapeau lui valurent quelques regards en biais par les habitués de l'établissement.

Pourtant, ses pas les menèrent directement et sans faux-fuyant sur un des tabourets en face du barman. Passant une main sur le comptoir, la Chauve-Souris déclara sa présence, déjà pourtant bien établie.

- Une bouteille de saké. Et des informations sur où je pourrais trouver un petit homme toujours affublé d'un masque ridicule et qui a la fâcheuse tendance à se transformer en animal. S'il vous plaît.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u3
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Paire de vies [Mairu] Empty
Sam 6 Fév 2021 - 3:04
Paire de Vies

feat. @YASEI KETSUMEI

Déambulant dans les rues très animées de la ville en cette saison estivale, Mairu se montrait très distraite. Le regard s'attardant sur tout ce qu'elle voyait, comme si elle les voyait pour la première fois et pourtant, chaque année c'étaient les mêmes choses qui étaient exposées ou presque.

Aujourd'hui, son cousin préféré avait décidé de sortir un peu Mairu de sa bulle qui était Shitaderu. Très attentionné envers elle, bien qu'il fût un homme bien occupé - par son devoir au sein de leur clan et sa passion pour les femmes - Shuuhei lui accordait un peu de son temps libre de temps à autre. Mais, à cet instant, le Metaru était si préoccupé par les jeunes femmes qui peuplaient le lieu qu'il ne remarqua même pas que sa cousine s'était arrêtée à un stand de masques en tout genre. Après avoir hésité entre plusieurs qui représentaient des chats, la jeune Metaru finit par en acheter deux. Toute réjouie de ses achats, elle mit un masque représentant un chat tout noir. Et, ce fut seulement à cet instant qu'elle remarqua la disparation de son cousin à qui elle s'apprêtait à offrir le second masque.

Après avoir regardé tout autour d'elle, la jeune femme se précipita pour chercher Shuuhei. Ne sachant pas du tout quel chemin celui-ci avait pris, elle empruntait des bifurcations au hasard. Alors que le désespoir commença à la gagner tout doucement, Mairu se souvint de sa capacité de Yasei. Pouvoir qu'elle avait éveillé depuis des années mais, par manque de formation et d'informations, qu'elle ne parvenait toujours pas à maitriser totalement. Elle arrivait cependant à aiguiser ses sens en se concentrant et sans avoir besoin de se transformer. Elle ne parvenait pas certes à atteindre la performance des sens de l'animal qui sommeillait en elle, mais elle arrivait à percevoir les choses bien au-delà de la capacité d'un simple humain.

Après avoir ôté son masque, la jeune Metaru se concentra sur son odorat pour tenter de détecter l'effluve si familier de son cousin. Mais, ayant perdu complètement sa trace et vu le nombre de personnes qui représentaient autant d'odeurs à sentir, ça ne sera pas une mince affaire de le pister. Ne perdant pas espoir, Mairu persista même après avoir manqué de vomir sentant certains relents que son nez parvenait à capter.

Soudain, la jeune femme se figea alors qu'elle détecta une odeur étrange émanée d'un homme tout aussi curieux. Son effluve était bien différent des humains qu'elle avait sentit jusqu'à présent. La curiosité l'emportant sur la recherche de son cousin, la Metaru décida de suivre discrètement l'étranger et sans savoir réellement pourquoi. Elle n'avait la moindre intention de l'aborder et pourtant, comme attiré par lui, elle le suivit jusque devant une taverne où le singulier personnage s'engouffra. Hésitante, Mairu resta un moment à regarder la devanture de l'établissement. Puis, poussée toujours par cette attirance inexpliquée et inexplicable, la jeune femme finit par investir elle aussi la taverne. A son entrée, tous les regards - ou presque - s'étaient tournés vers elle. Ne comprenant pas la raison de cette attention massive à son égard, elle ignora les yeux posés sur elle et se dirigea vers le comptoir pour s'installer juste à côté de l'être qui était la cause de sa présence en ce lieu où elle n'aurait jamais pris les pieds habituellement.

« - Vous désirez ? Lui demanda le tavernier.
- La même chose que lui s'il vous plait, répondit la jeune fille tout en désignant l'inconnu à l'odeur étrange de son regard doré et innocent.
- Vous avez l'âge de boire au moins ?
- Oui … Je crois, lâcha Mairu d'une voix incertaine. J'ai dix huit ans, Monsieur.
- Trop jeune alors je vais te demander de partir !
- Et si je prenais du thé, vous me laisserez rester ? »

Des rires éclatèrent mais Mairu ne se laissa pas intimider.

« - Si vous n'avez pas de thé alors je prendrai n'importe quoi sans alcool que vous avez s'il vous plaît. Même de l'eau me conviendrait.
- Si tu veux de l'eau, va plutôt puiser à la fontaine ! Tu sors d'où donc pour confondre une taverne à un salon de thé !? »

De nouveau, des ricanements se levèrent dans la salle et cette fois, changeant brusquement d'expression, la jeune Metaru saisit brutalement le tavernier par la barbichette qu'il avait bien assez long pour qu'elle l'empoignât sans problème.

Les rires s'arrêtèrent abruptement.

« - Je te conseille de me parler sur un autre ton si tu ne veux pas que je t'arrache la langue ! »

Sans le savoir, le barman venait de faire connaissance à l'autre personnalité de la jeune Metaru. Celle qu'il valait mieux éviter de réveiller ...

_________________
Paire de vies [Mairu] E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:


Dernière édition par Metaru Mairu le Jeu 15 Avr 2021 - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Migaru
Migaru

Paire de vies [Mairu] Empty
Dim 7 Fév 2021 - 22:41
Ketsumei ne resta pas seul bien longtemps. A peine s'était-il installé qu'une jeune femme prit la place d'à côté. Il venait de réclamer ses informations lorsqu'elle décida de commander la même chose que lui. En soit, le geste ne suscita rien chez le zoomorphe, elle pouvait bien faire ce qu'elle veut. L'essentiel était la récupération des informations qu'il désirait. Néanmoins, cette venue allait devoir faire attendre sa réclamation. L'âge de la demoiselle suscita le dédain du tenancier, qui refusait de la servir. Face à ce premier refus, la concernée ne se démonta pas et quémanda un thé. Dans l'attente mais curieux, Ketsumei observait du coin de l'œil cet échange qui se promettait des plus intéressants. Il se doutait que la commande d'un thé dans ce genre d'établissements allait susciter une vive réaction. Elle se manifesta par des éclats de rire autour d'eux. La Chauve-Souris pivota que très légèrement la tête pour voir d'où elle provenait avant d'en revenir à son cabaret spectacle.

Le tenancier se montra offusquant, voire même misogyne. La réaction ne se fit pas attendre. Il dû être le premier surpris, devant les quelques badauds qui prenaient cette discussion comme leur divertissement. Ketsumei ne sursauta pas et ne fut pas plus impressionné que ça. La face du barman sur le comptoir était une conséquence directe de son comportement. Il tâcha d'échanger un regard avec le zoomorphe qui restait dans l'attente de ses informations. Pourtant, le change-forme préféra ramener la bouteille qui lui avait été amené devant lui, de se saisir de son verre et de le pousser entre la sanguine et lui. Le comportement de cette dernière avait échauffé les esprits. Quelques courageux se disaient qu'à plusieurs, ils pourraient facilement corriger la jeune femme. C'était sans compter cette fois-ci sur l'intervention de la Chauve-Souris. Une immense voile noire vint leur barrer la route. Leur regard effaré alla directement vers l'omoplate de Ketsumei d'où provenait l'aile surdimensionnée. Certains en prirent d'ailleurs peur et quittèrent les lieux, tandis que les autres regagnaient leur place.

Puis le zoomorphe se pencha, alors que son appendice ailé semblait se résorber de lui-même. Il tendit le bras derrière le comptoir pour s'emparer d'un deuxième verre. Le récipient termina en face de lui, puis la bouteille vint remplir le premier gobelet, destinée à la jeune femme, pour finir par le deuxième. Alors qu'il reposait la bouteille, Ketsumei fit un simple petit signe au tenancier humilié pour en réclamer une nouvelle et de l'affubler de quelques mots :

- Quand vous irez chercher de l'eau pour la jeune femme, songez à ce que je vous ai demandé.

Puis il se saisit de son verre qu'il adressa à sa voisine pour lui souhaiter santé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u3
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Paire de vies [Mairu] Empty
Jeu 18 Fév 2021 - 18:59
Paire de Vies

feat. @YASEI KETSUMEI

A la fois surprise, admirative et impressionnée par les démonstrations inattendues de la capacité singulière du curieux étranger qu’elle avait suivi jusqu’en ce lieu, la jeune Metaru lâcha aussi soudainement qu’elle l’avait saisi la barbichette du tavernier. Aussitôt, la jeune femme était descendue de son tabouret pour se rapprocher de son curieux voisin de comptoir. Son entière attention s’était portée sur cet inconnu qui se révélait être un des êtres que Mairu cherchait à rencontrer depuis des années, depuis qu’elle-même se révélait être capable de déployer des aptitudes normalement réservées à un animal. L'odeur étrange qui émanait de l'homme était certainement due à sa singularité. Après tout, il n'était pas un simple humain.

« - Impressionnant ! »

Débout, à seulement une trentaine de centimètres de l'étrange et bien intéressant personnage, Mairu fixait ce dernier d’un regard admiratif alors que son faciès était illuminé d'une expression réellement enfantine. La jeune femme se révélait être incapable de contrôler l'exultation qui l'animait.

« - Vous êtes un Yasei, n’est-ce pas ? Puis-je voir encore vos ailes s'il vous plaît ? Pouvez-vous voler avec ? Que saviez-vous faire d'autre ? Êtes-vous capable de vous transformer complètement ? Quel animal êtes-vous ? »

Oubliant totalement le monde qui l'entourait et la raison qui l'avait poussé à agresser le tenancier, la jeune femme aux yeux dorés ne voyait plus que l'extraordinaire être qu'elle était en train d'harceler de questions sans même avoir pris la peine de se présenter. Elle qui était pourtant si bien éduquée avait omis la base de la bienséance. Si sa maternelle avait été là, elle lui aurait tapé sévèrement sur le sommet du crâne afin de la faire revenir à la raison. Mais, ce n'était pas le cas alors la jeune Metaru se laissait complètement emporter par ses émotions …

_________________
Paire de vies [Mairu] E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Migaru
Migaru

Paire de vies [Mairu] Empty
Mer 3 Mar 2021 - 23:02
Cette fois la voisine de Ketsumei semblait avoir développer une véritable admiration de son don. Il se serait attendu au maximum à un remerciement, ou bien à de la peur comme c'était généralement le cas. Ici, il avait le droit à une véritable curieuse, d'autant plus qu'elle était instruite pour sortir le nom de son clan. Lui qui était venu ici en comptant sur les renseignements du tavernier, une inconnue pourrait convenir à ses recherches. Il vida d'un trait son verre nouvellement rempli de sake.

- Ketsumei, se présenta-t-il. Mais je crois que pour une nouvelle démonstration, ça devra se faire ailleurs.

En effet, le tenancier meurtri semblait être parti à la recherche d'un soutien en cuisine. Ce genre d'établissement avait un service restauration médiocre. Aussi le chef ressemblait plus à une grosse brute trouvée dans la rue, anciennement chef de gang et venant se repentir dans un boulot pas trop compliqué qui lui permettait de payer les factures. L'ouïe fine de la Chauve-Souris amplifia le craquement des phalanges du gorille qui s'apprêtait à un peu d'exercice. Cette fois le patron semblait avoir retrouvé toute la hardiesse qui l'avait caractérisé avant que la demoiselle l'humilie. Avec un sourire carnassier, Ketsumei les fixa d'un air qui semblait les inviter à poursuivre leur folle entreprise.

- Barre toi de là le monstre. Sinon c'est nous qui nous occuperons de ton cas et les autorités nettoieront les restes.

L'envie irrépressible de se laisser aller à ses pulsions. Ketsumei aurait bien profité de cette altercation pour se défouler après les jours de marche qu'il avait derrière lui. Mais la moindre incartade pourrait écourter son séjour ici, comme cela lui avait été précisé à l'entrée du village. Un petit soupir de déception l'accompagna lorsqu'il quitta son tabouret. Il déposa un peu de monnaie sur le comptoir en accordant un signe de tête à la curieuse, pour l'inviter à le suivre dehors. Les regards le suivirent jusqu'à la sortie où il put enfin respirer. Lorsque son interlocutrice fut à ses côtés, il préféra des actes aux mots.

Les voiles noires rejaillirent au niveau des omoplates du zoomorphe. Il s'éleva un peu du sol et prit un peu de hauteur pour rejoindre un toit qui se trouvait en face. Si la demoiselle souhaitait des réponses, elle devrait venir les chercher. Il attendit en s'asseyant contre le rebord du toit où il s'était posé. Il ne semblait pas avoir attiré trop l'attention dans cette partie de la ville, heureusement. Une fois réunis, il dévisagea sa curieuse avec un sourire qu'il taisait à la commissure des lèvres. Il finit par s'exprimer clairement :

- Tu es originaire d'ici ? demanda-t-il dans l'espoir que les deux êtres pourraient trouver un intérêt mutuel dans cet échange de bon procédé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u3

Paire de vies [Mairu]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double-choc de vies // Eiichiro
» Les vies vont de pair [Yamiko]
» [D/Libre] C'est une journée pour sauver des vies.
» Puisque l'alchimie sauve des vies... Sauvez la mienne [Kisuke]
» Lettre à Mairu

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: