Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le rendez-vous des traîtres [Privé]

Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Ven 5 Fév 2021 - 13:14
C'était un réel fracas météorologique qui s'abattait en ce jour sur le pays du bois. Au gré de son chemin dans le pays, l'ancien-soldat se faisait aventurier, arpentant cette clairière nue et boueuse sous les trombes d'eau qui venaient assaillir sa capuche et ses épaules. Les bourrasques agissaient tel un tumulte violent sous la région, venant accabler et plier les quelques arbres environnants qui se tordent de douleur sous le cri de agréable de la sylve qui s'effrite. La foudre quant à elle se faisait entendre au loin, grondant dans toute la région et rappelant à tout homme qu'en ce monde il n'est rien.

Mais seul, il continuait la route, bravant les rafales, s'habituant aux trombes, appuyant chacun de ses pas dans cette fange immonde et pénible qui venait s'accrocher à ses brodequins dont la teinte originelle n'était plus reconnaissable.

Soudain, l'exilé stoppait le pas. Sa cape sous le vent, il se retournait pris d'un instant de prévenance, observant d'un regard dissimulé par son capuchon cette silhouette qui le talonnait.
"Qui es-tu ?"
Il laissait entendre sa voix au travers du brouha de la tempête, ne laissant transparaître que son œil bleui qui se reflétait sous l'éclat lumineux de la lointaine foudre.

Voilà quelques jours qu'il fut exilé de son habitat, forcé à entreprendre un chemin solitaire qui le menait en ces temps sombres à mettre le pas dans son pays d'origine. Aussi, espérait menait son dessein à bien et surtout en revenir vivant. Car qui sait en ces temps incertains ce que le destin se cache bien de réserver.

@Hokazuka Minoru

_________________
Le rendez-vous des traîtres [Privé] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Sam 6 Fév 2021 - 18:34
Vêtu d’un grand manteau couvrant ses traits faciaux et ses brûlures défigurantes, une cape enveloppant le corps de Tsuki, ne laissant entrevoir que ses yeux d’ursidé à travers l’obscurité de ce qui composait une capuche, les deux compagnons naviguaient à travers la pluie torrentielle bravant la cime des arbres pour aller dévaster le sol couvrant les racines de ces derniers et noyant les feuilles mortes dans une bouillie pourrissante. La tempête n’était, malgré tout, pas aussi terrifiante sous les arbres que ce qu’elle aurait pu être sans la protection de ces derniers, une bénédiction venant directement de l’existence du pays de la forêt.

A travers la température agressante, derrière un rideau de gouttelettes qui pénétrait les vêtements les plus chauds et qui mouillaient les os, une silhouette se distingua au loin, première aux yeux de Tsuki et ensuite à ceux de Minoru. Leur chemin semblait être devenu le même par pur hasard, l’inconnu étant seul loin devant l’Hokazuka, qui préféra ne pas révéler sa présence immédiatement, ne connaissant pas l’identité de la silhouette mystère. Une tempête était un endroit parfait pour une embuscade, les odeurs, sons et la vision étant beaucoup moins perceptibles et rendant le meilleur des Hokazuka vulnérables.

Lentement, pour ne pas alerter l’inconnu, le déserteur se mit à s’en approcher, réduisant la distance séparant les deux humains petit à petit, luttant à travers boues et branches ayant cédé sous le poids de la nature. Son panda, lui, même sous sa cape, n’avait aucun problème à défier la nature, son espèce ayant grandit et survécu dans Hayashi durant des siècles. Quand le duo eut réduit la distance suffisamment, Minoru cassa une branche d’un grand coup de poing, alertant l’étranger, qui avait son visage couvert sous une capuche, un seul de ses yeux étant visible dans l’obscurité de son visage. Il le somma de se nommer.

« Je suis Ryosha, un Hokazuka habitant la région. L’ours a mes côtés est Natsu. Pourrions-nous savoir ton nom, étranger? »

Tout cela avait été dit assez fort pour être entendu, avec un langage corporel ne dénotant aucune agressivité ou volonté violente. Dans les ténèbres d’une tempête, il valait mieux prioriser la paix que le combat.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Dim 7 Fév 2021 - 8:35
D'un œil scrutateur l'exilé se faisait examinateur de ces deux silhouettes singulières. S'il ne ressentait à ce moment-là aucun bellicisme de la part de l'homme et de sa bête, voir un tel animal avec un temps pareil ne lui inspirait de prime abord que défiance et circonspection. Las d'être pris par surprise par les personnes en qui il avait le plus de confiance, il se gardait aujourd'hui bien de demeurait prudent face à tout danger, alors imaginez bien ce que la vue de deux robustes choses pouvaient lui éveiller. Mais par-dessus toute cette crainte, il dénotait tout de même une certaine amabilité dans le timbre de la voix de l'homme, face au respect, il se devait d'être lui-même pieux.
"Hokazuka Ryosha ? Voudrais-tu bien pardonner ma précédente discourtoisie ? Les temps sont rudes et nous obligent parfois à privilégier la prudence aux égards. Je suis Hanzo, Shinrin Hanzo du pays du feu."
Même si sa tête était certainement mise à prix à l'heure actuelle, il ne souhaitait guère se dérober de son réel patronyme, portant un honneur alogique et malavisé à se montrer honnête et bienséant tant que la langue de son interlocuteur demeure déférente et respectueuse. Pour certain accoutumés au comportement étrange de la pie d'Hi no kuni, c'était surtout là un moyen indirect pour lui de chercher les noises, mais ça, c'était une toute autre histoire.

Se retournant totalement vers le locuteur, d'un fin doigt il relevait délicatement son propre capuchon comme pour s'opposer au poids de la pluie contre son linge et mieux étudier les deux formes au large gabarit :
"Si tu es de la région alors peut-être pourras-tu m'aider ? Je suis à la recherche des Shinrin du pays, il me tarde de rejoindre les miens mais cette saucée ne m'aide guère dans ma quête."
Impavide, il ne laissait entrevoir aucune hostilité, se montrant sous un jour particulièrement cordial et morne en cette douce nuit.

_________________
Le rendez-vous des traîtres [Privé] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Mar 16 Fév 2021 - 21:15
Une prudence visible de la part de celui nommé Hanzo mit légèrement Minoru sur ses gardes, plus encore quand ce dernier se révéla être originaire de Hi. Tout ce qui venait d’Hi pouvait être source de danger pour un déserteur comme lui, même si sa prime avait disparu depuis quelques jours grâce à l'Empereur actuel. Il savait que les sympathisants de Yamanaka Rei étaient toujours présents en partie dans le Teikoku actuel, n’attendant que le bon moment pour poignarder ceux s’y étant opposé durant son règne dans le dos. Mais que son interlocuteur soit prudent voulait peut-être dire qu’il avait autant de problème que l’Hokazuka avec la structure impérial, alors il ne sauta sur aucune conclusion.


“De Hi? Tu sembles assez puissant, aurais-tu fait partie du Teikoku, par hasard? J’ai beaucoup entendu parler de cet empire ces dernières années, mais je comprends si tu ne veux pas en parler. Après tout, nous sommes des inconnus.”


S’il pouvait s’informer un peu sur l’état de l’Empire du feu, cela lui serait avantageux, n’ayant pas reçu de nouvelles de Hi depuis quelques semaines et étant curieux de voir comment sa patrie se portait. Sa seule crainte était que sa demande ait pu rendre encore plus prudent Hanzo ou le fasse se sentir agresser, ce qu’il désirait éviter à tout prix pour ne rien risquer. L’homme encapuchonné avait une aura qui dénotait une puissance certaine et Minoru avait appris à éviter les combats qu’il ne pensait pas gagner. Ainsi, il accumulerait moins de cicatrices et de traumatismes mentaux.


Il put mieux discerner les traits fatigués et méfiants du Shinrin quand ce dernier releva légèrement son capuchon pour mieux observer le duo animalier. Sa question prit un peu l’Hokazuka par surprise, mais il s’efforça de se plonger dans les confins de sa mémoire pour aider son prochain, la pluie mitraillant son capuchon sans arrêt, comme une ponctuation énervée sur les escapades mentales du déserteur.


“Je n’ai pas vu de Shinrin depuis longtemps, pour être honnête. Mais j’ai entendu des moines d’un temple parlé qu’ils en avaient vu à l'ouest d’ici, plus profondément dans la forêt. Ils sont assez isolationnistes, alors je ne crois pas que ça sera facile pour toi de les trouver, mais j’espère que tu auras du succès dans cette recherche.”


Il avait été sincère dans ses informations et encouragement, espérant sincèrement qu’une âme perdue comme Hanzô puisse trouver au bout de sa destination ce qu’il cherchait. Dur était la vie d’un vagabond et Minoru ne souhaitait cette dernière a personne.


“Mais si tu veux continuer à discuter, je te conseillerais de me suivre. J’ai aperçu une caverne plus loin, ce sera plus confortable que d’être sous cette tempête.”

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Mer 3 Mar 2021 - 16:19
La stridulation des criquets nocturnes berçait la discussion des deux guerriers tandis que, curieux qu'il pouvait être, le Shinrin se montrait particulièrement observateur, lorgnant sans ménagement l'individu et sa bête de haut en bas, de droite à gauche. Alors quand l'Hokazuka l'interrogeait sur l'Empire, il se montrait quiet, comme en attente de la suite de ses mots, comme s'il ne se suffisait guère à cette question pernicieuse.

Puis vint l'idée de reporter leur petite discussion sous le confort protecteur, perspective qui semblait enjouer le Shinrin qui acquiesçait finement de la tête sous sa capuche. Alors toujours enfermé dans son mutisme il suivit les pas de l'homme-bête pour finalement rejoindre le terrier et profiter d'un moment à l'abri de l'averse. Là ses mains gantelets vinrent tirer son capuchon, délivrant sa tignasse imprégnée et découvrant son visage rubicond et marqué par l'éreintement. Là, il délivrait un nouveau regard à l'encontre du pèlerin, un regard nu et azur qui semblait vouloir le transpercer de part en part, comme si dans son insistance il croyait pouvoir exhumer la vérité et décolleter toutes les couches de mystères qui enterraient le voyageur.
"Je te remercie Ryosha, c'est donc vers l'ouest que je mènerai mes recherches lorsque le temps sera plus clément. Et pour étancher ta curiosité, je suis un ancien soldat qui profite de sa retraite pour rallier les siens. "
Là, son ton se fit plus serein, plus intéressé.
"Mais toi, que viens-tu faire dans les environs ? Cherches-tu à rejoindre Hikari ? "
Lentement il dégoupillait sa gourde de sa taille pour venir se délecter d'une lampée d'eau avant d'esponger son front des quelques traces de pluie qui ternissaient son faciès.

_________________
Le rendez-vous des traîtres [Privé] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Mar 9 Mar 2021 - 14:38
Le confort frais de la caverne était grandement préférable à l’averse perçante qui avait lieu a l’extérieur, venant donner froid a des endroits que certains n’auraient jamais cru connaître de leur courte existence. Traînant quelques petits morceaux de bois et d’écorce facilement combustibles, l’Hokazuka n’eut aucune difficulté à démarrer un petit feu avec un briquet rudimentaire qu’il traînait dans ses poches. Heureusement qu’il portait des vêtements qui avaient pris le gros de l’humidité, autrement il aurait dû se reposer au froid. La chaleur diffusée par les flammes suffit à le réchauffer et lui donnèrent l’occasion d’enlever son manteau et de le déposer près du feu, révélant plus en détail les cicatrices de brûlures qu’il portait sur une bonne partie de son visage.

La lumière émise par la combustion éclaira l’étroite caverne, permettant aux deux ninjas de mieux s’observer l’un l’autre tandis que Tsuki allait se coucher au fond de la grotte, appréciant le repos que lui offrait son compagnon, tout en gardant sa cape. Il y avait des précautions à maintenir, après tout. L’ambiance autour des deux humains étant soudain beaucoup plus propice a la discussion et aux questions de l’un a l’autre, Hanzo répondit alors aux questions précédentes de Minoru, lui révélant son ancienne appartenance au Teikoku et les raisons de sa venue dans les terres ancestrales de son clan. Ce fut donc sans surprise que le dresseur entendit la question qui vint après.

« Hikari ne m’intéresse que très peu, malheureusement. Si je devais qualifier ce que je fais actuellement, ça serait du simple vagabondage, naviguant doucement vers le nord. Les montagnes de Tsuchi m’attirent ces temps-ci, après tout. »

Les gouttes incessantes semblaient offrir une ponctuation qui n’était pas du tout la bienvenue a la conversation des deux anciens Teikokujins, le vent envoyant quelques fois des gouttelettes mourir dans le feu dans d’audibles bruits de vaporisation.

« Tu as tout de même choisi une époque très trouble pour voyager vers l’ouest. Si tu es un ancien du Teikoku, je n’ai même pas besoin de te parler de ce qui se trouve a Tsume. Des membres de clans aussi intimement liés au chakra comme nous sommes des potentiels victimes numéro un des projets malsains de l’Homme au Chapeau. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Lun 15 Mar 2021 - 11:33
D'antan fier soldat de l'Empire, il était aujourd'hui un vagabond qui esquissait tout de même un sourire mélancolique à l'écoute des mots du guerrier qui l'accompagnait en cette triste journée. Son œil furetait alors sur les horizons, dénotant la singularité de cette modeste niche qui les accueillait. Elle ressemblait en tout point à un habitat troglodyte d'ours, à peine assez haut pour ne pas avoir à se courber, mais suffisamment large pour permettre le refuge d'une vingtaine de personnes tout au plus. Pour autant, l'espace ouvert qu'il offrait et qui n'était accessible que depuis une embrasure effilée sur l'extérieur était en cela optimal pour permettre une bonne retenue de la chaleur, adoucissant le micro-climat à une température confortable agrémentée de la douce brise et des quelques gouttelettes qui réussissaient à s'infiltrer.

Au demeurant timoré, le Shinrin ne semblait pas pour autant prendre ses aises, certainement sous l'effet d'un discours rappelant là l'expérience dramatique qui lui tannait encore le cuir.
"..."
Funèbre, il inaugurait les cent pas, musardant dans cette caverne tout en balayant de grands coups de savates les quelques rocs qui passaient sur son chemin et résonnaient ainsi dans le coffre rocailleux.
"Je suis au courant pour Tsume, il va sans dire que j'ai bien pensé à quelques projets pour ce pays. Naguère j'ai foulé les pieds de cette région en compagnie de mon unité, nous n'y avons trouvé que sang et mort. J'y ai perdu un frère, j'y ai perdu mon âme. Pour autant, ma fureur à l'égard du chapelier et des siens est intacte... pire, j'ai maintenant en ma possession une paire de leurs atouts que je compte bien leur renvoyer en pleine gueule. Mais..."
Détaillant sa marche jusqu'à atteindre le pied de la caverne, son regard se portait un instant sur la simple et pure esthétique de la pluie, avant de finalement s'attarder sur son hôte du moment, qu'il fixait en coin de l’œil.
"... Il attendra."
Soudain, une large purée de pois prit rapidement possession de la caverne depuis les pieds du Shinrin. Profitant qu'il donnait à ce moment-là son dos au guerrier-bête, il avait avec roublardise déchargé depuis son habit un rouleau ainsi qu'un fumigène qui, initialisés simultanément, avait empli l'espace fermé d'une brume aveuglante et pénible doublée d'une troupe de sombres pantins qui s'y fondaient avec habileté pour venir complétement cerner le lieu dans tous ses espaces et recoins avant de faire tomber l'enfer sur l'homme et sa bête avec tous les moyens qu'ils disposaient. Des flèches, des carreaux, des coutelas, des katanas, des épieux, c'était là une véritable exhibition de fer et de bois qui s'abattaient sur eux dans la cécité la plus totale, et ce à 360° et sans crier garde.

Impartial était son acte qui n'était pour autant loin d'être inintéressant.
"Hokazuka Minoru, là ton erreur de me dévoiler cette face si bien gravée au bingo-book d'Urahi. Pensais-tu réellement que cela passerait outre aux yeux d'un ancien Lieutenant de l'Impériale ?"
Se dégageant de quelques pas en arrière pour mieux cerner l'entrée de la grotte, tel un giboyeur, l'heure de la chasse avait sonné.

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Sans_t25

Résumé:
 

_________________
Le rendez-vous des traîtres [Privé] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Jeu 18 Mar 2021 - 22:19
“Je t’ai permis de te réchauffer et tu me récompense ainsi… Triste aventure.”

D’une tranquille discussion autour d’un feu de camp, agrémenté par le doux son inévitable de la pluie, la caverne était maintenant théâtre d’un combat que l’Hokazuka n’avait aucunement désiré. En un instant, le marionnettiste avait transitionné la scène de ses paroles a une puissante technique, emplissant le grotte de cliquetis et de bruits mécaniques, créant un contraste malsain avec les sons naturels qui se faisaient entendre à travers tout le pays. Tel la technologie détruisant la nature, l’ancien Teikokujin attaquait le déserteur, étant animé d’une volonté que Minoru ne pouvait comprendre.

Tel était donc la conséquence directe de son manque de discrétion. Il avait cru pouvoir découvrir son visage face à un retraité, quelqu'un qui ne l’avait probablement jamais vu avec les cicatrices défigurant une partie de son visage. L’homme avait probablement quitté l’Empire avant que la prime du dresseur ait été retirée par son seul ami, l’Empereur. Ou peut-être l’individu était un dissident, traquant l’Hokazuka dans un désir déplacé de pur patriotisme, ne tolérant pas que des Teikokujins puissent quitter le navire Hijin? Un réel mystère, et le résultat d’un moment de faiblesse de Minoru.

“Je ne désire pas te combattre! Arrête tes attaques et nous pouvons encore régler la situation!”

Tout en disant cela, Tsuki et lui se propulsèrent vers la sortie de la grotte, endurant les coups des multiples armes qui les frappèrent durant l’esquive rapide qu’ils effectuèrent pour s’en rapprocher, serrant tout les deux leurs dents pour mieux endurer les coupures et coups se propageant sur leurs corps à toute vitesse. Ils s'arrêtèrent à un mètre d’Hanzo, l’observant avec des yeux emplis d’une flamme.

“Laisse moi partir et j’oublierais tout ça. Je ne désire pas de conflit. Je n’ai plus de prime sur ma tête, ce combat n’en vaut même pas la peine, crois moi.”

S’il pouvait se sortir de cette mauvaise situation avec la force de ses mots, alors il le ferait. Il montrerait à l'univers même, en confrontant un Teikokujin hostile, qu’il n’était plus la tête brûlée d’il y a un an. L’homme qui était passé Lieutenant durant l’occupation de Kumo n’était plus. Il ne recherchait point le combat dans son existence, seulement la paix et la protection de ceux qu’il considérait comme cher.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Ven 19 Mar 2021 - 17:06
'Triste aventure' pestait le déserteur. Certainement était-ce là une parole sage tant les temps qui courent n'étaient guère drapés de candeur ou de tendresse. Tout n'était que ténèbres, violences et ruines dans la psyché de l'exilé qui se faisait le vengeur d'un empire qui avait jeté le discrédit et le déshonneur sur son nom et sa chair. Il demeurait pour autant un bon troupier bien en rang qui, bien que craint et exilé des siens, portait toujours à cœur l'honneur des enfants du feu. Et s'il ne trouvait pas la mort aujourd'hui sous le joug de sa propre irrévérence, nul doute que le jour où il rejoindrait le très-haut sera lorsque la bêtise de son zèle aura fait fit de la prostration de sa raison.

Habillé d'acrimonie, il scrutait avec attention l'homme et sa bête faire barrage de son assaut avec leur propre cuir. S'infusait alors dans l'air l'effluve ferreuse du sang qui caressait le palais du Shinrin et imprégnait le linge de ses créations. Placidement il contemplait alors l'allure des deux êtres qui, mutilés, le toisaient avec ardeur et véhémence. Pour autant, ce n'était pas là de la défiance qu'ils exprimaient mais bel et bien un pacifisme qui ne manquait pas de rappeler l'escobarderie d'un Empereur fielleux.
"Hmpf…" répliquait-il alors.
Si l'expression du maître-marionnettiste dépeignait un certain dépit que l'on aurait pu imputer aux propos de l'Hokazuka concernant la prime, ces gestes auraient pu traduire l'arrêt du combat. Abaissant ses bras, rengainant sa posture, il fallut attendre une seconde avant de comprendre qu'il ne s'agissait guère là d'une attitude de colombe.

Malignement, il avait là feint le consentement pour couvrir les micro-expressions de sa dextre, de son art. Profitant que le duo bestial donnait le dos à ses créations, le vilain avait enclencher une manœuvre aussi lâche que pernicieuse, décochant dans le silence le plus total une flopée d'aiguilles qui parementait à présent chacun de leurs bras ainsi que chacune de leur jambe droite, précédant une seconde salve, qui vint compléter l'ornement piquant du déserteur et du monstre. Sot aurait-on pu considérer cet assaut au demeurant inefficace en l'état face à deux êtres au physique vigoureux, c'était sans prendre toutefois en compte le perfide venin dont était imprégné chacun des fers et qui venaient subjuguer leur muscle d'une pénible paralysie.

Prenant garde à toute surprise en se décanillant quelques pas en arrière, le Shinrin se prêtait alors à quelques paroles contrastant le silence de son assaut.
"La mégarde est la mère de tous les revers mon ami… et sache ce n'est point là une histoire révolvant uniquement sur une quelconque gratification… c'est bien plus. J'espère que tu sauras me pardonner."
Le rendez-vous des traîtres [Privé] 7e9efa10

Rameutant un petit groupe de pantins armés pour cerner ses cibles, il comprenait alors l'ironie de ses propres mots.

Résumé:
 

_________________
Le rendez-vous des traîtres [Privé] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Jeu 25 Mar 2021 - 17:15
Doublement trahi.


Tel était donc l’attitude d’un soldat du Teikoku face à une demande de paix.


Yahiko avait du pain sur la planche, on dirait.


Les senbons logés dans les membres du duo animalier ninja étaient un signe de mort imminente. Les deux êtres étaient maintenant à la merci d’un homme patriote de la pire espèce. Aucune des paroles de Minoru ne semblait transpercer la carapace de dureté et de violence du marionnettiste, qui semblait plus dur qu’un mur de pierre du meilleur manipulateur de Doton du Yukan. La froideur qui emportait le visage de l’expatrié faisait peur à l'Hokazuka. Comment avait-il pu être berné par un être qui semblait si mauvais? Son aura semblait être fait une rage pure, comme si le Shinrin cherchait à tout prix à déchaîner ce qui lui pesait sur les épaules à tout prix.


On dirait que le déserteur n’avait pas de chance avec les manipulateurs de bois du Teikoku.


Gisant au sol, sa tête fonctionnant toujours, le dresseur observa son adversaire auto-déclaré avec un visage tendu. Il savait que la peur était présente sur son faciès. Il n’était pas comme au combat contre Rei. Il n’avait rien à sauver présentement autre que sa vie. Il avait maintenant des liens de tisser avec d’autres individus, des gens qu’il voulait revoir dans sa vie. Il ne pouvait jeter sa vie avec autant de légèreté que dans le passé. Il était plus qu’un simple déserteur. Il avait maintenant des attachements tangibles dans le Yuukan.


Alors il afficha un sourire.


“Tu m’as eu, Shinrin Hanzo. Notre existence même dépend maintenant de ta volonté. Il serait si facile pour toi de nous tuer. Mais.... Je ne pense pas que ce serait une bonne idée. Tu sembles mort. Quelle rage t’animes pour que tu veuilles la mort d’autrui à ce point? Et, plus encore, veux-tu réellement te laisser consumer jusqu’au point de non-retour? Devenir un meurtrier sans âme et sans but autre que se défouler sur le monde?”


Minoru soupira. C’était peut-être ses derniers mots qu’il prononçait à ce moment, mais il ne les regrettait pas. Il n’avait pas de rage en son cœur pour Hanzo, il n’avait que de la tristesse et de la déception ainsi qu’un désir fou de survivre. Il aurait menti en disant qu’il n’essayait pas de survivre avec ses paroles, mais il voulait surtout essayer de changer l’être empli de rage devant lui.


“Je te pardonne, Shinrin Hanzo. Parce que je comprends le genre de tourment qui t’empli présentement… et je compatis. Qu’importe ce que tu feras, je n’amènerais pas de mauvais sentiments dans l’après-monde. Tout ce que je peux te demander est de laisser Tsuki en vie. C’est un simple panda, après tout.”
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Empty
Jeu 25 Mar 2021 - 18:59
Le rendez-vous des traîtres [Privé] Sombre14



Et là, c'était comme-ci le monde s'était éteint. La bruyante étreinte de l'ouragan s'était muée en une placide alizée, le fracas des lourds amas de pluie s'était tu en de fines gouttelettes qui embrassaient les feuilles et la terre sans violence tandis que toute la faune semblait s'en être allé. C'était comme-ci l'univers lui-même rompait son labeur pour mieux épier ce triste chapitre qui se détaillait en l'une de ses forêts. L'assaillant nivéen lui-même s'était muré dans le silence, buvant les paroles du bestial sans moufter nulle contestation ou acerbité supplémentaire. Car même s'il avait vaincu son ennemi, le baroud n'avait guère pris fin et prenait à présent place en son âme où sa noirceur, sa haine, sa volonté et son humanité se tannaient le casaquin avec ardeur et effervescence, le tourmentant de moult mouvements de l'âme qui n'étaient guère salutaires ce qui restait de bon en lui.

Déglutissant, il toisait de haut cette silhouette encore vivante qui lui sommait de ne pas succomber au plus grand des péchés.
"Voilà bien des printemps que j'ai franchi ce point de retour mon ami..."
Affligé, son for intérieur n'était à ce moment qu'une forteresse fangeuse et enténébrée où il peinait à trouver ses mots. Si se faire l'agent de la mort était pour lui une besogne comme une autre, il a et a toujours eu du mal à donner le dernier coup de pinceau lorsque l'objet de son art ne trouvait point écho en sa morale.
""
Alors il passait à nouveau sous le silence, rompant sa propre parole pour laisser déblatérer sa main plutôt que sa langue, mandant tel un chef d'orchestre par quelques fins doigtés sa petite troupe de bois qui se portait au-dessus du déserteur. Raides, droits, ordonnés, lames vers le ciel comme l'on aurait présenté un rituel macabre.
"Sache que je ne défends là aucune doctrine ou moralité. Tout cela n'est qu'une histoire de plus dans une monde qui ne désemplit guère d'ironie. Jadis c'est avec fierté que je passais par les armes et verser le sang au nom d'un Empire. Et si aujourd'hui j'en viens à t'ôter la vie ce n'est pas avec la solennelle intention de compenser l'affront de ta désertion… Non…"
Se rapprochant de quelques pas, son index vint tirer tel un crochet son linge révélant à cet homme et aux dieux cette crevasse longue et large qui ornait son torse et représentait là un stigmate pénible à porter.
"… Si aujourd'hui je te libère de ce monde c'est pour châtier celui qui m'a affublé de cette marque. Ton trépas mon cher ami sera pour moi un outil de plus dans ma quête de salut. Puisses-tu trouver la paix où tu iras… car ni lui ni moi n'y aurons droit."
Et sans laisser nul droit de réponse, le fil des lames des pantins tracèrent leur route dans le cuir de l'Hokazuka, s'immisçant dans sa nuque, lui accordant une fin dénuée de toute tribulation et contrastant ainsi avec l'âme mutilée du bourreau qui se forçait à être témoin de son propre méfait.

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Sang110

Bravant sa propre humanité, c'est de ses propres mains qu'il vint poignarder l'ursidé avec le même modus operandi refusant ainsi aux cieux toute perspective du talion.
"Adieu." répliquait-il comme dernière parole.
Son âme était - à ce moment-là - à l'instar de ses habits sali par l'infamie et la turpitude. Souillé, il se refusait alors à l'auto-jugement, se contentant de mener à bien son labeur, conjurant ses arcanes par deux parchemins qui, apposés sur les défunts, vinrent les sceller à l'intérieur. L'univers repu du spectacle reprenait alors son ouvrage, instillant de nouveau sa tempête avec force et colère, trempant de plus belle le guerrier qui par ses pas et son mutisme se dérobait de ses propres méfaits.

Le rendez-vous des traîtres [Privé] Random14

"Sots sont les hommes qui choisissent la voie du crime et pensent pouvoir en sortir indemne."


_________________
Le rendez-vous des traîtres [Privé] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo

Le rendez-vous des traîtres [Privé]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: