Soutenez le forum !
1234
Partagez

Terre de Lumière [Taishi]

Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Sam 6 Fév 2021 - 18:26
Que pouvait-il y avoir de plus exaltant, pour un guerrier dans l’âme comme Yanosa, que de mener une opération de A à Z au côté d’un Juunin expérimenté et efficace tel que Taishi ? La réponse pour l’intéressé était simple, limpide et ne souffrait aucune forme de débat, car si ils étaient bel et bien coéquipiers, camarades dans leur allégeance, ce n’étaient pas la nature de ces liens qui empêchait le Tellurique d’envisager de jouter avec l’Hayai avec un degré de relâchement qui pourrait friser la tentative de meurtre. Cela faisait trop longtemps, à vrai dire, que l’Oterashi n’avait pas pu faire sauter les gonds de son esprit combatif et jusqu’au boutiste : depuis ce jour, contre Toph, pendant ce duel à l’intensité incomparable, durant lequel il avait pu laisser de côté toute mesure, toute trace de restriction. L’enfer du combat, d’un combat, lui manquait de plus en plus fort et de plus en plus rapidement, et ce n’était pas son expérience avec Yonbi qui avait pu modérer ces élans.

Mais à défaut de pouvoir tomber sur le râble d’un ennemi établi de Tsuchi qui puisse rivaliser de puissance avec Toph, Yanosa devait se contenter de ce que sa cité comptait de meilleur pour le nourrir, le laisser se purger de toute cette tension, et si cela impliquait nécessairement d’aborder ces duels amicaux avec une certaine retenue, l’exercice en valait la peine malgré tout. L’Oterashi traversa donc le centre dévasté en cours de réhabilitation d’Iwa ce matin-là, et prit le chemin le plus court en direction d’un certain amas de débris qui n’avait pas encore été convoyé ailleurs : l’ancienne maison de Taishi. Son propriétaire avait jusque là toujours décliné ses propositions de la rebâtir, prétextant qu’il désirait pouvoir la construire à l’identique avec les mêmes matériaux qu’à l’origine. Une prise de position que pouvait comprendre le guerrier calciné, surtout après que l’Eclair Vert lui ait conté son historique au sein de la cité. Cette maison, c’était certainement entre ses murs qu’il avait pu vivre, même si ce n’était qu’un bref moment à l’échelle de sa vie, avec l’amour de sa vie. Cette Hyûga, exécutée par les siens.

Arrivant sur le terrain en attente de déblaiement, Yanosa chercha rapidement du regard où pouvait cette fois être fourré l’Hayai, s’aidant sans vergogne de sa perception affûtée du chakra pour le retrouver plus rapidement.

« Hoy, Taishi, lança-t-il lorsqu’il l’eut trouvé. Toujours pas trouvé les ouvriers pour retaper tout ça ? Ma proposition tiens toujours, si jamais tu changes d’avis…

Enfin, je ne suis pas venu te voir pour ça…. Taishi, j’aimerais me battre contre toi. J’aime à penser… que tu es l’un des rares à pouvoir me réserver des surprises stimulantes, et si ça peut te rassurer… je ferai attention à tes nouvelles jambes.
 »

@Hayai Taishi

_________________
Terre de Lumière [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Dim 7 Fév 2021 - 6:16
Taishi toussa en s’essuyant des mains pleines de suie sur son pantalon, poussant de côté un des madriers à moitié brûlés, destinés à rejoindre une pile de matériaux dans un état semblable. Il avait bien progressé, du moins autant qu’il pouvait l’espérer en limitant au maximum l’utilisation de jutsus. Ça pouvait sembler étrange mais il ne pouvait pas imaginer de reconstruire cet endroit d’une autre manière que par ses propres mains. C’était peut-être parce que c’était sa vie d’avant, celle sans chakra qui l’avait mené jusqu’ici à la base. Ou bien c’était plus simple, c’était peut-être sa manière de vivre une sorte de deuil qu’il n’avait au final jamais eu l’occasion d’éprouver.

Pour la deuxième fois en peu de temps, c’est le Tellurique qui l’arracha de ses pensées. Décidément, ce type aimait vraiment l’interrompre quand il s’agissait de rebâtir cette baraque. L’homme lui arracha un petit rire amusé.

« Me payer des ouvriers ? Tu surestimes mon salaire, toi. »

La requête du Clairvoyant le surprit légèrement, mais au final il n’aurait pas dû l’être, ayant proposé à Yanosa de tels entraînement récemment. La vraie surprise, c’était plutôt l’estime que l’Oterashi tenait envers lui.

« On en est plus à notre combat contre la Porteuse de lumière, hein. Aujourd’hui je suis davantage un kunai rouillé qui n’a pas pu s’entraîner durant des semaines après le léger incident d’une double amputation. »


Mais l’Hayai soupira enfin en s’écartant de son tas de matériaux, balayant la poussière sur ses vêtements des plus ordinaires, son manteau étant toujours en réparation.

« Mais il va de soi que j’accepte. Allons sur le plateau, par contre. J’aimerais éviter qu’on détruise mes efforts de restaurer cette piaule. »

Une dizaine de minutes plus tard, ils foulaient le sol d’un des terrains d’entraînements, attirant le regard de quelques genins curieux qui reconnaissait la réputation du Tellurique, et l’infamie relative de l’Éclair Vert.

La vérité était qu’a peu parlé, Taishi avait toujours évité de montrer ses talents en public, surtout depuis la perte de sa maîtrise du Jikkukan. À moitié pour conserver sa réputation et les prédispositions qu’un adversaire prendrait pour s’en protéger, mais aussi… Parce que ça lui pinçait le cœur, quoi. Le Jikkukan avait fait partie de lui pendant des années avant de lui être arraché, aussi soudain que la lumière verte qui en faisait l’adage. C’était comme avoir perdu un vieil ami, au final.

Taishi ne se fit pas prier et prit ses distances face à son adversaire amical, légèrement anxieux malgré lui. Mais il ne pouvait nier le sentiment d’adrénaline qui ne lui était pas inconnu, malgré tout ce temps. Il avait été un guerrier. Il avait été un assassin. Et certaines choses ne nous quittent jamais.

L’Hayai vérifia la ceinture d’outils shinobi qu’il avait enfilé à toute hâte – son manteau servant habituellement ce rôle.

« Puisque tu as lancé l’invitation, je suppose que le premier jutsu m’appartient. Prend garde, Tellurique ! »


Taishi avait porté la main à une de ses sacoches pour en sortir une boule d’argile qui après quelques manipulations lança vers Yanosa. Celle-ci se mua en un simple dindon d’argile qui se mit à battre des ailes, fonçant vers le Clairvoyant dans une légère courbe pour exploser une fois à proximité de sa position actuelle, engouffrant sa position.

Une technique simple, mais l’Hayai voulait en apprendre davantage sur les capacités de l’Oterashi. Glouba lui avait – maintes fois – raconté son escarmouche contre lui, certes… Mais entre ce que le Dindon disait et la réalité, il y avait parfois, souvent, très souvent une différence.

Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Terre de Lumière [Taishi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Dim 7 Fév 2021 - 11:19
« ...Une lame rouillée peut parfois laisser bien plus de séquelles qu’une arme en parfait état. Et revenir d’une double amputation… ? Pas donné à tout le monde. »

Le soucis du détail et l’aspect intimiste du chantier qui se trouvait devant Taishi l’empêchait même apparemment de faire usage du moindre Ninjutsu pour accélérer le processus. L’Oterashi ne pouvait pas oser dire qu’il comprenait exactement comment les pensées de son coéquipier s’articulaient autour de cette problématique, mais il était en tout cas évident que l’Hayai devait faire ce cheminement seul. Comme il avait, finalement, traversé une bonne part de sa vie.

« Oui, bien sûr. Allons-y. »

Les deux hommes se mirent donc en route sans attendre en direction du haut plateau le plus proche à l’est. L’absence totale d’hésitation chez le Juunin face à la requête de Yanosa réconforta ce dernier dans l’idée que lui aussi, voulait se battre, même si ce n’était pas pour les mêmes raisons. Sans doute Taishi trouvait-il toujours une part de « réconfort », une certaine catharsis dans l’acte du combat, mais après les épreuves qu’il avait traversées, au même titre que plusieurs autres shinobis du village, nul doute que se remettre en selle devait également revêtir un intérêt pratique très important pour lui. Leur récente opération avait beau avoir été riche en action, rien ne valait en effet un duel en bonne et due forme pour remettre certains rouages en place et ré-actionner certains réflexes.

A cette heure, les environs étaient loin d’être désert, et la proximité de quelques silhouettes une fois qu’ils furent arrivés sur place fit légèrement grimacer l’Oterashi. Il n’avait pas spécialement l’intention de donner dans un registre excessif, mais entre sa propension à causer quelques dégâts collatéraux et les techniques explosives de Taishi, les risques restaient élevés.

« Hoy, restez bien en retrait ! Héla-t-il à destination des quelques paires d’yeux qui semblaient darder dans leur direction.

Chacun d’un côté, l’Eclair Vert et le guerrier tellurique se mirent en place. Nul besoin pour Yanosa de vérifier son équipement : il était, son équipement. Voir Taishi exécuter ses derniers préparatifs lui rappela cependant à quel point certains de ses enchaînements étaient dépendants de ses outils ninja : il nota bien cette information et se prépara à accueillir l’initiative de son coéquipier.

« Quand tu veux... »

Il n’eut pas à attendre longtemps, car déjà une formation d’argile filait vers lui, une sculpture à l’effigie d’un dindon qui sans nul doute viendrait lui exploser à la figure si il ne faisait rien. D’un œil attentif, le guerrier calciné observa la trajectoire du volatile et, sans bouger d’un iota pour lui laisser tout le loisir d’approcher comme il le souhaitait, finit par extruder de son corps un flux rocheux qui alla former une fine paroi de protection entre lui et l’explosif. Accompagnant la force de la déflagration somme toute modérée, Yanosa se propulsa légèrement sur le côté pour se dégager du léger soulèvement de poussière provoqué par l’explosion, gardant ainsi Taishi en visuel.

« Changeons un peu de milieu, tu veux bien... »

Le corps de l’Oterashi se gorgea d’un seul coup d’énormément d’énergie. Puis, dans un déferlement comparable à un raz-de-marée, une quantité incroyable de boue épaisse et compacte jaillit de son être, recouvrant tout le terrain de sa mélasse inextricable pour piéger les jambes de l’Hayai dans son emprise de succion. Comme son nom l’indiquait, et en dépit de sa maîtrise relativement nouvelle de l’argile Chôkoku, l’Eclair Vert misait beaucoup sur sa vitesse de déplacement : quel style de combat allait-il donc adopter, à présent ?

Spoiler:
 

_________________
Terre de Lumière [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Dim 7 Fév 2021 - 16:52
Taishi en savait assez sur les assimilateurs pour savoir qu’ils étaient incroyablement coriaces. Même là, Yanosa avait survécu dans le ventre d’un littéral démon et faisait probablement partie d’une catégorie à part. L’Hayai savait qu’il serait vulnérable à des techniques de nature Raiton en contrepartie, mais s’en priverait au possible. Son objectif ici était de secouer la rouille sur son corps engourdi par le temps, et parfaire sa maîtrise de ses nouveaux talents.

Aussi il ne fut pas surpris de le voir se protéger de son explosion, mais en tira quelques détails. D’abord que l’assimilation du Tellurique lui permettait de générer son élément à partir de lui-même et sans mudras mais aussi que la nature du doton nécessite souvent une base. S’il voulait prendre son réflexe défensif de vitesse, il allait devoir varier les angles de son attaque.

L’Oterashi s’était porté de côté en bloquant son dindon, s’extirpant de la poussière soulevée. Il conservait ainsi un regard sur l’Hayai mais ça allait dans les deux sens. Les mots de l’homme était un peu énigmatique mais eurent davantage de sens alors qu’il se gorgeait de… Boue ? Pour ensuite la projeter autour de lui. C'était un peu... Salissant. Parfaitement dans le style de Yanosa, à bien y penser.

« Les genins qui doivent nettoyer vont adorer ça. »

C’était une quantité massive de terre liquide, et vu la force avec laquelle elle était projetée, allait rapidement recouvrir tout le terrain, et l’Éclair Vert pouvait en supposer les effets. Tout ça après que Yanosa ait dit qu’il voulait épargner ses jambes, en plus.

Taishi maîtrisait une technique similaire et relativement connu chez les utilisateurs du Doton, le marécages des limbes. À différence qu’il aurait agi sur la terre du terrain au lieu de la générer comme Yanosa le faisait. Le Jônin se demanda si le Tellurique serait naturellement immunisé face à ce genre de jutsu. Fort probablement.

Dans tous les cas, il fallait réagir rapidement. Taishi effectua plusieurs mudras avant de plaquer les mains au sol. Le sol sous lui se compacta brutalement, se solidifiant avant de le soulever à la manière d’une plateforme qui l’amena haut dans les airs alors que la boue en frappait la base.

Si jamais on demande, il avait élaboré cette technique après le cataclysme, hein. Je vous vois venir. Sfnsjkfnskfnskf

Taishi formula de nouveaux mudras alors que l’ascension se terminait, et la lumière autour de lui se déforma, le rendant parfaitement invisible. Le Clairvoyant était déjà aux faits de cette technique et l’Hayai supposait qu’il ne tarderait pas à le repérer. Mais il espérait le surprendre avec sa prochaine technique alors que l’Éclair Vert s’élançait pour bondir de la plateforme en portant la main à sa ceinture pour en sortir un Kunai et du fil d’acier hâtivement assemblés. Une rotation sur lui-même et il appliqua une décharge de chakra en la projetant tel un fouet vers l’Oterashi. Le Kunai allait frapper avec force au-dessus du guerrier, visant probablement une épaule puisque le Jônin n’essayait pas non plus de le défigurer (encore plus).

L’astuce était simple. L’invisibilité de Taishi s’étendait à son équipement, pour autant qu’il soit en contact direct avec lui. Puisque l’Hayai tenait le fil de fer dans sa main, son attaque en était donc elle-aussi dissimulée. L’autre idée était que si Yanosa tentait de ressentir son chakra, il trouverait sans difficulté Taishi. Mais la décharge de chakra utilisée pour projeter le « fouet » venait de lui, et non du projectile lui-même. Tant de facteurs qui aideraient peut-être à la rendre plus imprévisible.

Mais entre théorie et pratique…

Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Terre de Lumière [Taishi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Lun 8 Fév 2021 - 0:02
Tandis que la masse de boue s’étendait rapidement dans toutes les directions pour engloutir le terrain sous sa viscosité incapacitante, Yanosa vit sans surprise les mains de l’Hayai s’agiter promptement pour former des mudras avant d’aller se plaquer au sol. In extremis, alors que le torrent sombre se trouvait à deux doigts de l’embourber tout à fait en le salissant au passage, un grand pilier de roche jaillit du plateau, emportant son créateur en hauteur en lui offrant une vue imprenable et surtout, en lui épargnant de devoir gérer l’afflux de boue qui avait envahi la zone.

« On a tiré quelques leçons, je vois... »

Avec une telle technique, sans doute Taishi aurait-il pu au moins pour lui-même s’épargner le traumatisme de la perte de ses jambes face à Yonbi, et il y avait donc fort à parier qu’une colonne telle que celle qu’il venait de former pour se surélever était le fruit de quelques exercices très orientés. Pas le temps pour l’Eclair Vert de se lancer dans une explication inutile, toutefois, surtout si il ne voulait pas usurper son sobriquet : quelques mudras plus tard, il disparaissait donc de la vue du guerrier tellurique, qui faillit afficher un maigre sourire en coin. L’Hikariton. Un art exceptionnel, qui vous faisait vous sentir incroyablement vulnérable si vous n’étiez pas entraîné à garder votre sang froid en toute circonstances, ou si vous saviez n’avoir aucune solution pour réchapper des pièges mortels qu’un homme invisible pouvait vous concocter.

Sans y accorder le moindre raisonnement, l’Oterashi prit donc la mesure qui s’imposait, et son corps sous ses bandages se mit à se transformer, à se muer en l’élément même qui l’habitait depuis maintenant plusieurs années. En place de chair et d’os, c’était désormais de la boue, dense et compacte qui le constituait, une structure bien moins résistante dans l’absolu qu’un corps humain normal, mais qui avait ses propres avantages. Comme celui, en l’occurrence, de pouvoir aisément se fondre dans l’environnement que le tellurique avait lui-même créé… ou d’ignorer totalement l’affront de la plupart des lames. Propriété qui se vérifia tandis que, après avoir perçu le sifflement d’un objet métallique, Yanosa recevait de plein fouet l’impact lacérant et invisible d’une arme blanche. Une arme blanche… mais pas que.

Réagissant instinctivement, comme si il avait voulu chasser un moustique d’un revers de la main après l’avoir senti frôler son oreille, le Chûnin fit alors durcir toute la zone de son corps où venait de s’engouffrer l’arme, et aussitôt il la sentit, lorsque l’arme offensante fut bloquée en lui à l’épaule. La tension. Ses bras s’agitèrent alors en deux allez-retours rapides devant lui, jusqu’à rencontrer la résistance d’un outil ninja qu’il ne reconnaissait que trop bien.

« Hooo... »

Ses mains se durcirent à leur tour, empoignant dès lors fermement et sans risque de blessure le fil de fer… et tirèrent de toutes leurs forces inhumaines dessus afin de provoquer la chute de l’Eclair Vert. Taishi n’était pas assez fou pour être resté immobile sur son pilier de roche, aussi son offensive furtive avait-elle certainement été lancée d’autre part. Des airs ? Possible. Au terme de sa traction, l’Oterashi aurait probablement un début de réponse… et pourrait alors passer à la vitesse supérieure.


Spoiler:
 

_________________
Terre de Lumière [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Mar 9 Fév 2021 - 18:36
Le Kunai attaché au fil de fer trancha dans l’air dans un sifflement pratiquement inaudible mais caractéristique. Cependant, Yanosa semblait avoir réagi de manière défensive dès que Taishi était devenu invisible, se transformant en l’élément même du sol. Quelle étrange capacité, pour le moins. Mais c’était exactement comme Glouba l’avait décrit d’un autre côté. Comment pouvait-on endommager une telle chose ? Probablement une question que le démon de lave s’était posé lui-aussi, dans les derniers instants avant que le Tellurique ne le transperce de toute part.

Le Kunai trancha profondément dans la silhouette du Clairvoyant, mais ça ne sembla pas le ralentir alors que la surface d’impact semblait se durcir à vue d’œil. La créature balayait des mains et l’Éclair Vert songea que Yanosa devait penser que Taishi avait frappé au corps-à-corps. Une logique qui faisait du sens, car il n’y avait pas d’autres moyens – normalement – de frapper à distance tout en restant complètement invisible.

Mais de la même manière, l’Hayai pouvait voir où la situation allait se diriger, surtout lorsque le bras de l’Oterashi trouva enfin le câble. Sous le choc, son invisibilité se rompit et il redevint visible. Un simple mouvement n’aurait pas suffi pour réagir à la traction et le Jônin utilisa une décharge de chakra dans ses membres pour tourner sur lui-même en libérant le câble. Mais il releva aussi la paume alors que l’acier lui filait entre les mains. Du raiton… Non ! Il n’était pas là pour ça.

Un sceau dans le creux de sa main se mit à briller, relâchant soudainement un serpent d’argile qui alla s’enrouler dans les dernières longueurs du fil d’acier, fil projeté vers Yanosa par son propre effort. Une fois sur lui, le reptile artificiel exploserait, l’engouffrant dans une modeste explosion.

« Kai ! »

Il avait besoin de rester dans les airs encore quelques instants, alors il pointa son autre main vers le Tellurique, libérant un autre sceau. Un grand bloc de pierre apparut dans un léger nuage de poussière. Taishi y posa les pieds pour se propulser vers le haut, un sentiment des plus inconfortables vu les prothèses qui remplaçaient ses jambes, mais qui lui fit gagner quelques mètres en angle vers sa plateforme tout en dirigeant le roc vers sa cible, frappant sa position quelques instants après l’explosion.

Yanosa maîtrisait la gravité, non ? Alors il comprendrait peut-être l’effet d’un roc en chute libre en plein dans la figure…

Ça ne réglait pas le problème qu’il ignorait comment endommager le type. Sans raiton, il allait avoir besoin d’être inventif, et vite.

Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Terre de Lumière [Taishi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Jeu 11 Fév 2021 - 11:11
« Te voilà... »

En tirant sur le câble d’acier, le guerrier tellurique avait pu faire réapparaître son possesseur, là perché dans les airs en pleine rotation. Sans surprise, l’Hayai avait donc sauté le plus haut possible avant de lancer son attaque afin d’adopter un angle difficile à prévoir, une tactique lisible mais intelligente malgré tout. Et, en dépit de la manœuvre surprenamment directe de Yanosa, le Juunin avec lequel il avait commencé à jouter fut prompt à réagir : en sus du filin et de sa bobine qu’il venait d’attirer vers lui, un serpent d’argile accompagnait en effet le tout, et il y avait peu de doute possible sur la fonction d’une telle création une fois qu’elle arrivait à destination.

Par réflexe, l’Oterashi pivota légèrement, levant un bras en opposition pour se prémunir de l’explosion à venir. Celle-ci, sitôt le serpent d’argile arrivé sur lui, ne se fit pas attendre, et le bruit de la détonation lui vrilla les tympans tout en emportant avec elle son bras et un morceau de l’épaule où s’était fiché le kunai intercepté précédemment. Des gerbes de boue denses et éparses se dispersèrent, le filin et son projectile associés tombant mollement au sol tandis que Yanosa se replaçait face à son partenaire d’entraînement. Il avait réagi vite, songea-t-il, et lorsque ses yeux se posèrent sur l’imposant rocher qui se dirigeait à présent droit sur lui, il ne put que se réitérer cette remarque. Même dans les airs, Taishi ne perdait rien de sa maestria et de sa dextérité, et peu de soldats pouvaient se targuer de le stimuler à ce point en combat en le forçant à analyser autant de choses à la fois.

Il n’esquissa toutefois pas le moindre geste face au rocher, qu’il vit s’abattre sur lui avec toute l’énergie accumulée pendant sa chute. Son corps de boue explosa en divers morceaux indistincts, ses jambes seules demeurant à peu près reconnaissables à l’endroit où il s’était tenu. Puis, comme si de rien n’était, de ces mêmes jambes se mit à jaillir de la matière, qui reprit promptement la forme de son corps humain d’origine tout en conservant cette nature boueuse. Au loin, il reprit rapidement en compte le mouvement aérien de l’Hayai, qui rejoignait évidemment le pilier qu’il avait formé plus tôt pour s’y abriter. Taishi, songea-t-il, n’allait pas pouvoir réitérer la même manœuvre une seconde fois, sous peine de se faire assez largement anticiper, mais le Tellurique n’allait de toute façon pas lui laisser le temps de la réflexion.

De son corps jaillit en effet une myriade de flux rocheux connectés à son corps, qui ondulèrent et se ruèrent dans toutes les directions devant lui, au ras du sol comme en hauteur et surtout, vers l’Eclair Vert et son pilier salvateur. Nul doute qu’il aurait une réponse à cette nouvelle attaque : il n’en attendait pas moins, à vrai dire. Mais il était malgré tout temps de corser le jeu, et pour ce faire, dans l’ombre de tous les appendices tranchants et perforants, filant en rase-motte au-dessus du marécage, un bras s’étendait subrepticement en s’approchant de la position du pilier.

Spoiler:
 

_________________
Terre de Lumière [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Jeu 11 Fév 2021 - 18:30
L’Hayai déploya un kunai depuis la poche de son pantalon, utilisant un geste fluide en tournant sur lui-même pour le planter dans la paroi de son pilier précédemment érigé, lui donnant un appui pour son pied et mettant ainsi fin à sa chute. Mais plus important encore, il observa son serpent d’argile faire exploser le bras de Yanosa, ou plutôt l’appendage rocheux qui lui servait de bras. L’instant d’après, le bloc de pierre qu’il avait invoqué écrasait le Tellurique, le faisant exploser dans une gerbe de terre, pierre et boue. Taishi avait-il réussi à l’endommager ?
Spoiler:
 

Mais il perdit rapidement son enthousiasme alors qu’il constata avec une certaine horreur que l’Oterashi se reformait avec une facilité déconcertante, et ne semblait pas le moindrement ralenti.
Spoiler:
 

Décidemment, plus il en apprenait sur les assimilateurs, plus il était horrifié. Glouba l’avait averti de cette capacité incroyablement difficile à contrer. La solution de l’oiseau obèse avait été le raiton, mais sans cet outil, Taishi devait réfléchir à un autre genre de manœuvre. Il songea qu’utiliser un genjutsu aurait été efficace, malheureusement l’Éclair Vert n’y avait aucune compétence notable. Se reformer entièrement de cette manière devait bien avoir un désavantage, peut-être au niveau du chakra requis ?

Il n’eut pas beaucoup de temps pour concrétiser sa pensée davantage alors que le Clairvoyant déployait une quantité massive d’énergie doton pour projeter une myriade de grêle rocheuse qui allait dévaster le terrain en entier, y compris sa plateforme. Sans réfléchir davantage, le Jônin enchaîna les mudras, et le roc de la plateforme s’étira pour le recouvrir, juste à temps car des morceaux de terre laissaient déjà des sillons rougeâtres sur sa peau, légèrement sanguinolents et douloureux. Sa technique était à peine suffisante pour retenir la force d’un tel assaut, se désagrégeant progressivement, et trop rapidement pour lui permettre d’agir sur la terre du pilier davantage.

Ce n’était qu’une supposition, mais jusqu’ici le Tellurique utilisait toutes ses techniques à partir de lui-même. Il changeait son bras en pierre, au lieu faire sortir un roc du sol par exemple. Une piste ?

Taishi fouilla dans sa sacoche d’argile alors que la gravité reprenait ses droits et du coup, sa chute. Mais il venait de relâcher une large sphère d’argile qui se tordit pour prendre les traits d’un grand dindon d’argile auquel il s’accrocha, l’oiseau piquant vers le ciel pour reprendre de l’altitude à coup d’immenses ailes pendant un court instant.

Mais l’Éclair Vert ne comptait pas s’arrêter là. Utilisant le large poitrail du dindon pour le dissimuler visuellement un instant, il multiplia les signes alors que le dindon tourna sur lui-même d’un geste fluide, exposant l’Hayai qui fit pulser son chakra de nature lumineuse sur la position de Yanosa, l’illuminant soudainement d’une intense lumière verte destinée à endommager ses yeux et l’aveugler momentanément. Dans le même geste, le dindon compléta sa rotation, Taishi se repoussant en bondissant de sa monture qui retomba en plongeant vers le sol, avec un objectif des plus conventionnels.

« Kai ! »

L’explosion secoua le terrain d’entraînement, faisant tomber les genins sur leurs fesses.

Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Terre de Lumière [Taishi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Dim 14 Fév 2021 - 16:03
Kisuke était arrivé, suivant un groupe de genins surexcité à l'idée d'assister à ce duel. Ce n'était plus dans les habitude du Hyûga d'observer ce genre de combat, mais son neveu faisait partie de la troupe de jeunes gens et il faisait en quelque sortes le chaperon officieux de cette troupe de genin. L'un des combattants, il connaissait de vue, l'autre de nom.

Le premier était guerrier sans nom qui lui avait reconstruit sa pharmacie. Renseignement pris auprès des gamins, il se nommait Yanosa - le Clairvoyant. Un titre, ce n'était pas commun. Fier combattant qui s'était distingués de nombreuses fois. Il était sérieux et demanda aux spectateurs de bien se tenir en retrait.

Le second n'était pas inconnu à Kisuke - l'Eclair Vert avait été très actif du temps où lui-même l'avait été. S'ils n'avaient jamais engagé de discussions entre eux, ils s'étaient croisés dans le village ou aux alentours du domaine Hyûga. Il avait un vague souvenir qu'il avait été proche ou du moins de cette Hyûga qui avait été sommairement exécutée il y a des années de cela, mais il n'y aurait pas mis sa main à couper car c'était le timing correspondait à un moment où lui-même avait pris ses distances avec son clan. Ce shinobi avait déserté, avait-il cru comprendre, avant de revenir.

Il commença le combat par une technique explosive étonnante. Taishi avait un lien visible avec des Chokokus, puisqu'il en maitrisait l'Art. Et quel Art ! Ce dindon avait été magnifiquement sculpté. Le guerrier tellurique s'en défenda avec un mur, puis déploya une vaste quantité de boue de son propre corps. S'en suivit des échanges de hauts niveaux. Précis, vastes, puissants. Subtil - invisible, même. Des jets de kunais. Un titan de boue. Une gigantesque explosion l'aveugla et une onde de choc le mit au sol.

Il se releva tant bien que mal, en se frottant le derrière.


Ca décoiffe !

Les yeux pleurant à moitié, il se tourna vers son neveu et les genins.

Vous en pensez quoi ?


Cela avait été son plaisir auparavant, de disséquer ce genre de duel. De les analyser et d'en déduire des stratégies plus adaptées, ou moins adaptées. Cela faisait un certain temps qu'il ne s'était plus pris au jeu. Et là, à ce moment, entouré de ces genins surexcités, il en redécouvrait le plaisir. Aussi fit-il son jugement, biaisé et incomplet.

Sans Byakugan j'ai du mal à estimer clairement les dépenses respectives de chakra. L'Eclair Vert est blessé, clairement. C'est un désavantage. Et la défense de son adversaire est difficile à percer. Implacable. Mais s'il peut l'éblouir et porter une bonne attaque... Ses capacités offensives semblent supérieures et pourraient tout renverser.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Dim 14 Fév 2021 - 16:58
Face à l’imminence d’un assaut qu’il savait inévitable, Taishi avait réagi promptement et avec sagacité en allant s’accrocher au flanc du pilier qu’il avait créé plus tôt. Les prothèses qu’il avait conçu fonctionnaient décidément très bien, et le chakra semblait pouvoir y circuler assez pour lui permettre de manœuvrer efficacement : de quoi reprendre confiance après une passe particulièrement difficile d’alitement. Les flux rocheux se rapprochèrent en vitesse, mais l’Hayai déjà formait des mudras pour manipuler et créer la roche nécessaire à sa protection : du pilier même jaillit alors une demi-sphère que l’Oterashi entraperçut au travers de son assaut, et qui dévia et encaissa la quasi totalité de l’attaque au niveau du Juunin. Autours de lui, sa colonne jusque là salvatrice vécut toutefois ses derniers instants, transpercée et brisée en de multiples endroits par les flux de pierre acérés qui causèrent son effondrement.

Taishi n’allait cependant pas laisser une déconvenue si prévisible le prendre en défaut et, sous les yeux de Yanosa qui tâchait de garder à l’oeil la position exacte de son membre de roche étendu en rase-motte, il relâcha rapidement une masse d’argile qui prit l’apparence d’un dindon volant auquel il s’accrocha sans tarder. Le guerrier tellurique connaissait ce volatile, pour avoir déjà vu son collègue le former à partir de l’argile détournée par Ayan, mais alors qu’il s’apprêtait à prendre des mesures contre celui-ci pour tenter une fois de plus de jeter l’Hayai en pâture à la boue qui inondait le terrain, l’Eclair Vert conclut une série de mudra sous le couvert de sa création en concentrant de la lumière vert en direction du Chûnin. D’abord perplexe, l’Oterashi ne réalisa que trop tard que le trait lumineux devenait trop intense et focalisé pour ne pas endommager sa vue : par un réflexe tardif, il plaça sa main devant ses yeux, mais la brûlure dans ses orbites était déjà trop cinglante, trop prononcée pour ne pas l’empêcher de voir correctement. Il grimaça. Mais, en son fort intérieur, il ne pouvait réprimer ce doux sentiment de danger, cette morsure exquise caractéristique qu’il ressentait lorsqu’il était plongé dans les enchaînements de la joute.

Un sifflement lui parvint aux oreilles. Il tourna vivement la tête, les bras écartés, comme pour accueillir une attaque au corps-à-corps, mais lui-même savait que l’assaut qui arrivait ne se ferait pas au contact. Un bang massif retentit alors, saturant de nouveau son ouïe encore plus fortement qu’auparavant, et surtout… le faisant s’éparpiller aux quatre vents sous le coup d’une explosion d’un tout autre calibre que les précédentes. Dans ces moments, particulièrement brefs et intenses, le Tellurique ne pouvait pas oublier quel genre de sensations des jutsu aussi létaux que cette explosion auraient pu lui infliger. Avant de découvrir son Assimilation, Yanosa avait du endurcir son corps et son mental pour endurer nombre de sévices : si il pouvait s’en prémunir aujourd’hui au coeur du combat, il n’en oubliait pas pour autant d’où il venait et le chemin parcouru. Et, aussi assurément que le soleil se couchait et se levait chaque jour, le guerrier calciné se reforma alors à partir de la masse de boue la plus grosse, là au milieu d’un cratère à la profondeur amoindrie par la mélasse qui avait encaissé également la déflagration.

Son corps reformé, sa vue retrouvée et ses appuis retrouvés, l’Oterashi porta promptement son regard vers l’Hayai qui se retrouvait une fois de plus dans les airs, amorçant sans aucun doute une descente vers une zone dénuée de boue.

« Tu me ménages, Taishi... »

Il n’avait pas utilisé de Raiton de tout l’affrontement jusque là. Craignait-il que l’utiliser contre la forme assimilée de Yanosa ne lui cause automatiquement des blessures trop importantes ? Sans en dire davantage, le guerrier tellurique offrit alors une ouverture au Juunin : son corps retrouva son apparence humaine en totalité et, plaçant une main dans son dos pour la dissimuler à la vue de l’Eclair Vert, le Chûnin mûrit l’angle de sa riposte à venir. De brefs et rapides mudras plus tard de sa main cachée, il malaxa la dose juste d’énergie pour l’usage qu’il lui réservait, tandis qu’un appendice de roche jaillissait de son corps vers le haut en arborant une sphère à son extrémité. La trajectoire établie, l’Oterashi envoya alors la charge Mitsudo se lover dans ladite sphère tout en l’abattant en oblique vers l’Eclair Vert. Gravité, vélocité et poids : le cocktail pour un coup de masse décisif que Taishi allait à présent devoir gérer en direct.

Spoiler:
 

_________________
Terre de Lumière [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Mer 17 Fév 2021 - 19:01
Taishi observait avec attention le résultat de son propre jutsu alors que les lois de ce monde reprenaient leurs droits, attirant son corps vers le bas dans une nouvelle chute libre. D’abord, il trouva intriguant le mouvement de recul de Yanosa face à l’éclat de lumière verte. Ainsi, même sous cet état rocheux, ses yeux pouvaient être affectés ? Mais à quel degré ? Assez pour ne pouvoir réagir à sa monture qui s’écrasait sur lui, au dirait. L’attaque balaya le terrain avec un son caractéristique, la lumière verte s’y dissipant à travers comme une sorte de kaléidoscope destructif.

La poussière se dissipa, révélant qu’il ne restait rien de l’Oterashi autour du léger cratère creusé par l’explosion. Mais comme Taishi s’en doutait à présent, ce n’était pas exactement vrai alors que le corps de l’homme se reformait lentement, sa posture et ses gestes avertissant qu’il ne semblait plus aveuglé du tout. De toute évidence, l’Éclair Vert pouvait le distraire mais pas endommager ses vrais yeux, pas sous cet état du moins. Au moins l’explosion avait accompli son objectif, soit de purger la zone.

Un nouvel appendice rocheux s’expulsa soudainement en sa direction, prenant l’Hayai par surprise vu sa vélocité anormalement élevée. Le Jônin n’aurait pas le temps d’effectuer des mudras avant l’impact, et il n’avait aucune terre à proximité non plus. Donc…

L’Hayai releva la main, activant un autre sceau. Un léger nuage de fumée retentit dans les airs autour de lui, mais c’est d’abord une gigantesque tête de dindon sculptée qui émergea, apposée sur un mur d’argile invoqué par l’Éclair Vert, une épaisse construction défensive créée à l’avance et stockée via Fuinjutsu. La masse du « bras » de Yanosa percuta la structure avec une force inouïe, secouant et repoussant le mur pourtant d’un poids extrême à son tour. Quelques instants plus tard, celle-ci touchait le sol dans un bruit rauque et levant la poussière, le Jônin atterrissant à son tour derrière celle-ci, comme le maître de son propre château et dissimulé à la vue de Yanosa, à moyenne distance de lui. L’épaisse œuvre d’art était craquelée et fissurée, visiblement endommagée. Mais elle avait tenu le coup, et Taishi lui aussi par la même occasion. Ramassant de l’argile dans sa sacoche dont le poids s’amenuisait lui rapidement, Taishi effectua quelques mudras tout en répondant à son adversaire.

« Te ménager, tu dis ? »

L’Hayai eut un léger sourire en soupirant alors que deux taupes d’argile émergeaient de ses mains, faisant un léger salut militaire à Taishi avant de plonger dans le sol. Elles allaient creuser pour rejoindre Yanosa avant de… Eh bien, exploser comme le reste.

« Et moi je pense que je t’aurais déjà abattu deux fois si ce n’était de ta faculté à te reformer. Mais dis-moi une chose… As-tu déjà songé à utiliser cette abilité de manière plus offensive ? Contre Yonbi… On aurait peut-être fait la différence. »

Taishi enjambait le mur alors que sa main relâchait un sceau, relâchant une quantité importante de terre et de boue directement sur Yanosa – il avait l’air d’aimer ce genre de truc alors pourquoi pas ? C’était une technique simple qu’elle ne le paraissait, mais surtout une autre distraction pour les taupes qui dans un instant émergeraient du sol autour de Yanosa pour exploser.

« On aurait peut-être tué Yonbi. Kai ! »

Boom.

Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Terre de Lumière [Taishi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Jeu 18 Fév 2021 - 13:47
La polyvalence comme la spécialisation avaient chacune leurs bénéfices propres, que ce soit dans la vie ou au coeur d’un combat. En l’occurrence, et si il pouvait mettre en avant l’un comme l’autre, c’était la première qui permit à Taishi de facilement gérer l’assaut que lui avait destiné l’Oterashi. Pas encore revenu au niveau du sol, où la boue avait été soufflée par la dernière explosion, l’Eclair Vert ne pouvait pas se reposer sur son Doton pour se protéger, mais qu’à cela ne tienne : en lieu et place de roche, ce fut de l’argile qu’il utilisa pour se protéger, la faisant promptement jaillir d’un sceau pour intercepter l’extrémité du fléau. Ce dernier faillit détruire intégralement la paroi triangulaire, mais celle-ci tint bon tout en accompagnant la fin de la chute de Taishi.

Une expérience concluante, jugea Yanosa, qui venait de rôder une nouvelle combinaison et de vérifier sa viabilité. Dans un contexte où la vie et la mort pouvaient se jouer en une fraction de seconde, il saurait comment créer un dérivé bien plus puissant de cette association de jutsu, apteà briser les défenses les plus robustes. Pendant un bref instant, tandis que son appendice se rétractait, la frénésie du combat sembla retomber, mais connaissant l’Hayai, il y avait peu de chance que ce dernier ne se tourne les pouces derrière ce qui restait de son mur d’argile.

« On peut imaginer bien des choses, à coup de conditionnel... »

Lentement, Taishi reparut devant lui en traversant les restes du nuage de poussière soulevé par l’impact et la chute précédente. D’un nouveau sceau de son cru, le Juunin déploya rapidement une gerbe de cailloux et de boue mêlés, à laquelle le guerrier brûlé répliqua aussitôt en faisant jaillir de son bras un flux rocheux qui alla intercepter l’assaut mixte dans sa globalité.

« « On », tu dis ? »

Interloqué par l’idée que semblait lancer l’air de rien son coéquipier, le Tellurique ne perçut le léger craquement sous ses pieds que trop tard. Les yeux écarquillés sous le coup de la hausse soudaine d’adrénaline, il n’eut que le temps de placer ses bras en croix devant son visage, la lueur, le souffle et la chaleur de l’explosion l’enveloppant dès lors en le propulsant en l’air et en arrière. Lorsqu’il reparut au travers du nuage de fumée, le souffle haletant, de nombreux bandages sur ses bras, son abdomen et ses cuisses se trouvaient déchiquetés, laissant apparentes ses vieilles cicatrices ainsi que les entailles et brûlures sanguinolentes provoquées par l’explosion souterraine.

« ...Petit cachottier... »

Une grimace s’invita sur son visage, avant qu’il ne finisse par cracher une gerbe de sang épais sur le côté.

« Pour sûr, si j’avais anticipé ma situation ce jour-là et emporté de ton argile avec moi dans le ventre de la bête… les choses auraient pu tourner différemment. Mais, peut-être aussi, dit-il doucement en exécutant quelques mudras à une main, n’aurais-je pas pu être assez rapide pour arriver sur lui à temps... »

Soudainement allégé à l’extrême, Yanosa se propulsa en oblique, feintant une attaque par la droite sur Taishi en filant à toute vitesse. Il le dépassa toutefois, passant ainsi dans son dos avant de revenir par son flanc gauche et prit un ultime contre-appui pour se propulser en diagonal devant l’Hayai. Dans son sillage, le fléau de pierre était de retour, opérant une nouvelle frappe transversale vers les côtes de Taishi à grande vitesse, entraîné par sa course effrénée.

Spoiler:
 

_________________
Terre de Lumière [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Mer 10 Mar 2021 - 20:03
« Me ressors pas le discours de l’autre soir! Je parle d’une application plus… Indirecte de nos capacités respectives. »


Sa méthode pour distraire le type semblait avoir porté fruit alors qu’il était englouti dans l’explosion des taupes. C’était une technique un peu inusitée mais que peu de gens pouvait prévoir, et c’était là tout le but de la manœuvre. Ça laissa aussi un instant à Taishi pour examiner ses propres blessures, de nature très légères.

La poussière retomba et l’Hayai inspecta visuellement l’Oterashi. Taishi n’était pas dupe au fait que Yanosa n’hésiterait pas à prendre des risques même pour un simple entraînement. Ce n’était pas exactement normal que l’Éclair Vert ait à s’inquiéter de son jugement sur le sujet, mais pas totalement inattendu non plus. Le Tellurique avait une tonne de défaut, mais il était au moins fidèle à lui-même.

Le coin de l’œil du Jônin remarqua qu’un homme s’était joint aux genins agglutinés sur le côté. Il ne le connaissait pas, et Taishi ne pensait pas qu’il s’agisse d’un shinobi. Étrange. Il ramena son attention sur Yanosa.

« Mon argile… Ta capacité à te reformer… Pratiquement personne ne le verrait venir. »

Mais Taishi ne manquait rien des mudras de son adversaire non plus. La suite se passa très rapidement alors que le Tellurique lui fonça dessus à une vitesse beaucoup plus élevée qu’il ne l’avait envisagé. Il cru d’abord à une attaque par la droite mais l’Oterashi le dépassa. Taishi devait égaler le jeu. L’Éclair Vert ne serait pas battu en termes de vitesse. Il enchaîna les mudras tout en sachant qu’il manquerait de temps. L’action battait toujours la réaction après tout.

Le jutsu déferla dans le corps de l’Éclair Vert alors que Yanosa le dépassait par la gauche avant de revenir subitement vers lui, une masse de roche avec lui. Le raiton se propageant dans les membres de l’Hayai, vivifiant ses sens. Sa main releva un kunai verdâtre.

Mais ce n’était pas suffisant. La masse le frappa alors que Yanosa progressait sur son flanc, projetant une douleur considérable dans ses côtes probablement fracturées sur le coup. Taishi serra les dents sous l’impact. Déjà il avait du mal à respirer.

Mais l’Éclair Vert avait enduré bien pire, à commencer par la perte de ses propres jambes. Et son dernier jutsu ne l’avait pas rendu seulement plus rapide... Mais également plus réactif.

Il se laissa pivoter sous l’impact en poussant sur ses fausses jambes pour se projeter vers Yanosa, déjà assez près de lui. Taishi releva son Kunai et frappa avec force et rapidité, visant sans hésitation au niveau de l'arrière de la cuisse.

La lumière verte inonda l’espace.

Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
Terre de Lumière [Taishi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Terre de Lumière [Taishi] Empty
Ven 12 Mar 2021 - 14:03
« Personne ne le verrait venir. » Voir venir quoi ? Au coeur de l’action qui ponctuait son affrontement amical avec Taishi, le guerrier tellurique n’avait pas le loisir de se pencher plus avant sur la réponse à cette question, aussi intéressante semblait-elle être. En effet, le Juunin manieur d’argile n’était pas du genre à s’appesantir sur des choses qui ne pouvaient pas revêtir une certaine importance, et si ses palabres précédentes avaient surtout pu servir à endormir la méfiance de l’Oterashi, son insistance sur le sujet prouvait qu’il y avait bien autre chose derrière. Plongé dans les sensations du combat, le guerrier calciné avait cependant bien d’autres choses auxquelles penser, si le terme « penser » était même encore applicable.

Bercé par ses instincts, tout juste gardés en laisse pour éviter de laisser libre cours à ses pulsions les plus destructrices et dangereuses, Yanosa se sentait trop bien pour pouvoir avoir l’envie de parasiter son plaisir. La boule de roche frappa le flanc de l’Eclair Vert, l’appendice qui l’avait projeté se décrochant de son corps dans la foulée, mais loin de se laisser submerger par la douleur, l’Hayai initiait déjà sa riposte. Son corps se nimba d’éclairs, kunai au poing, et ses jambes artificielles s’animèrent plus vivement que jamais auparavant. Ne regardant pas à la dépense, le Tellurique n’eut pas vraiment à réfléchir pour décider instinctivement de prolonger son allègement. Taishi s’approchait à grande vitesse, des halos et stries de lumière zébrant l’air autours de son arme. Une diversion ? Mettant à profit son jeu d ejambe amélioré par le Mitsudo, Yanosa se replaça pour mieux visualiser l’attaque. L’Eclair Vert avait fléchi les genoux. Coup ascendant, tranche oblique ? Peu de temps pour réagir, encore moins pour réfléchir.

Transformant les zones critiques de ses membres inférieurs en roche, l’Oterashi pivota sèchement au moment où l’attaque allait porter, déviant la lame qui alla crisser contre la pierre de son mollet en pratiquant une entaille douloureuse mais sans incidence sur son côté. Le corps-à-corps. Une expression pure, exquise, technique et sans pitié de la violence qui sommeillait dans le coeur des Hommes. Des moments qui s’étaient fait trop rares dans la vie pourtant mouvementée du Chûnin, et dont il espérait bien profiter jusqu’à la lie. Son poing s’abattit, changé en pierre, vers la tête de l’Hayai, dont le corps se trouvait toujours parcouru d’éclairs. Paré, le coup fut suivi par un autre, puis un autre et encore un autre. Sans répit, Yanosa harcela, pilonna la défense tout en fluidité du Juunin, et fut mis en échec à chaque fois. La vapeur tendit à s’inverser : les ripostes incisives de l’Hayai acculèrent le Tellurique, dont le jeu de jambe expert peinait à faire jeu égal avec le style tranchant et évasif de l’Eclair Vert.

De nouvelles entailles apparurent sur son corps déjà ravagé. Subitement, l’Oterashi ferma la distance de façon peu orthodoxe, empoignant l’épaule de Taishi en le projetant sauvagement au sol. Celui-ci ne se fit pas submergé par le choc malgré tout, et échappa au coup de talon qui suivit en regagnant ses appuis. Les échanges de coups reprirent, plus violents, plus rapides. Noyé dans cet océan d’adrénaline et de plaisir coupable, le guerrier brûlé n’en ressentait pas moins la direction que prenait la joute, n’en constatait pas moins sa réactivité faiblissante face à la vivacité du Juunin. En dépit de l’allègement de son corps, il se sentit en définitive perdre l’équilibre sur son appui antérieur, où l’entaille avait eu le loisir d’affaiblir le muscle. Son regard plonge alors dans celui de Taishi, tandis que des pointes rocheuses apparaissaient partout sur son corps. Un avertissement. Les pieux jaillirent de toute part, un peu moins rapidement qu’ils n’auraient pu, prêts à perforer et empaler tout ce qui se trouvait proche de lui. Un dernier effort, pour remettre de la distance… et pouvoir mettre un genou à terre.

Quelques gouttes de sang tombèrent au sol, tandis que le poitrail de l’Oterashi se soulevait au rythme de ses respirations profondes et haletantes.

« ...Haaaa… Ça fait… du bien. »

Son séant rejoignit le sol, une masse de roche se formant dans son dos en s’ancrant dans la terre pour qu’il puisse s’y appuyer nonchalamment.

« … Ton argile…. Et ma capacité à me reformer… tu dis…. »

L’esprit du combattant scarifié avait eu tôt fait de revenir se heurter à ce petit mystère, et y employa dès lors tous ses synapses.

« ...Oh. Oooh… Me transformer en bombe humaine… C’est ça, ton idée ? Ha… Hahaha ! Évidemment… Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt. »

Il mûrit quelques instants la chose, son regard froncé et plongé dans le vague.

« ...Le principe, si je comprends bien… serait de me fourrer comme une dinde du nouvel an avec ton argile alors que je suis transformé, puis… guetter le moment propice pour la détonation… correct ? Je dois dire que… ça me paraît outrageusement… efficace. » acheva-t-il avec un sourire dentelé et sanguinolent.


Spoiler:
 

_________________
Terre de Lumière [Taishi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Terre de Lumière [Taishi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: