Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji]

Nakajima Iwasawa
Nakajima Iwasawa

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Empty
Dim 7 Fév 2021 - 0:26
Il était 10h, le soleil était déjà assez haut dans le ciel et c'est à cette heure ci que je devais rencontrer Nobuatsu Saji. Cette rencontre avait pour but de m'apprendre diverses techniques basique de ce que j'avais compris. J'étais alors au lieu de rendez-vous dans une tenue assez correcte même s'il fallait avouer qu'avec ma condition économique c'était assez complexe d'avoir des vêtements adaptés pour une rencontre avec un chef de clan. J'avais cependant une tenue correcte qui pouvait me servir en entraînement.

Ma nomination en tant qu'Epeiste était assez récente alors pour moi tout était encore un peu nouveau. D'autant plus que c'était assez perturbant de passer d'une simple disciple observant les Epeiste comme une sorte de modèle à suivre, à devenir leurs égales.

J'avais encore beaucoup à apprendre d'autant plus que j'étais encore assez jeune donc atteindre ce rang à cet âge avait quelques chose d'un peu déroutant. Enfin bon maintenant que j'y était, il fallait juste faire de mon mieux et tenter d'honorer ce clan auquel j'appartiens désormais. J'avais apporté avec moi ma lame Masayoshi-Kan. Il fallait avouer que je la gardait constamment avec moi lorsque je devais me déplacer en tant que genin ou membre de clan. Bien sur je ne la gardais pas avec moi quand je devais aller acheter un truc.

- Je me demande bien comment cela vas se passer.. Faudrait que je fasse attention à ce que je fais.. Pas trop envie de me ridiculiser devant le chef moi !

J'attendais alors la fameuse personne avec qui j'allais m'entrainer. Il allait surement me donner beaucoup de précision sur mon rôle de sabreur et de nombreuses choses que l'on ne pouvait surement pas me dire lorsque j'étais encore Disciple ! C'était un jour un peu important aujourd'hui, car je rentrais vraiment dans le clan. Cette épreuve et ma nomination en tant qu'Epeiste, tout cela n'était que du cérémoniale, là je commençais vraiment à rentrer dans ce qui était intéressant ! De l'apprentissage au technique et mon introduction au clan.

C'était quand même assez bizarre d'avoir atteint le rang de sabreur mais de toujours être Genin, certes je venais de m'engager cependant j'avais l'impression d'être à l'école des sabreurs et de redevoir grimper les échelons un par un.

- Bref, ne nous prenons pas la tête pour ce genre de chose ! le chef devrait bientôt arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Empty
Dim 7 Fév 2021 - 18:14
Une rencontre allait avoir lieu avec la nouvelle recrue du conseil des Sept, l’une des plus jeunes à ce jour, ce qui ne l’avait pas empêché de se hisser après plusieurs années au sommet de la pyramide des Sabreurs. Ce jour-là était particulier, puisqu’elle avait ce matin rendez-vous avec le chef de clan en personne qui avait réservé une partie de sa journée afin de l’introduire à la manipulation de l’épée à pouvoir qui lui avait été attribuée. L’esprit l’ayant reconnu à sa juste valeur, il ne lui restait plus qu’à apprendre à dompter les arcanes propres à sa lame légendaire afin de progresser dans la voie des épéistes de la Brume. Le Nobuatsu venant de terminer sa séance d’entraînement du matin, consistant simplement à réviser quelques katas et assister à la formation des apprentis, il arpenta les couloirs du Grand Dojo jusqu’à l’une des pièces consacrées à la pratique de l’épée. Des mannequins de bois, des armes rangées dans leur râtelier, des calligraphies également décoraient les quatre murs de la salle dans laquelle ils se trouvaient. L’homme au masque de fer fit un pas à travers la porte, sans faire le moindre geste superflu, les mains croisés dans son dos il avisa la genin qui l’attendait patiemment afin de commencer la session d’entraînement.

Commençons, Iwasawa. Cela fait plusieurs années que tu fais partie du clan, et te voilà maintenant officiellement membre de l’élite des épéistes de la Brume, c’est un rôle de prestige qui consacre des années d’apprentissage mais qui porte aussi en lui le devoir de préserver l’héritage des anciens Sabreurs avant toi.

Sa visière d’acier semblait pointer dans la direction de la lame à la ceinture d’Iwasawa, comme pour lui faire comprendre qu’il s’agissait de l’héritage matériel qu’elle avait acquise et qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un jouet ou d’une possession matérielle, après tout les lames du clan des Sabreurs étaient la propriété du clan avant d’appartenir à ceux qui en héritaient.

Cette épée ne répond qu’à ton appel. Elle t’accompagnera dans ton apprentissage et te permettra d’acquérir une puissance nouvelle, mais pour cela, il te faudra persévérer et te soumettre à toutes sortes d’épreuves physiques aussi bien que spirituelles qui auront pour but de développer ta relation avec l’esprit de l’épée.

Plusieurs étapes étaient nécessaires au Sabreur afin de progresser dans son art, il ne s’agissait plus simplement d’effectuer des moulinets à l’épée ou de pratiquer les techniques basiques de kenjutsu apprises quand elle n’était encore qu’apprentie, ils se distinguaient du reste des épéistes par leur capacité à extraire une puissance supérieure de leur lame et faire appel à des techniques spéciales.

Que ce soit par la méditation ou le combat, nombreuses seront les opportunités pour que tu puisses te perfectionner dans la maîtrise de ce pouvoir. Tu as eu l’occasion de rencontrer l’esprit lors de l’épreuve des lames, celle-ci a pour but de réveiller l’esprit et te permettre de former le lien avec lui. Le reste ne dépend plus que de toi. Note aussi que certains esprits sont plus vicieux, et peuvent te corrompre si ta volonté se montre fragile ou instable. Dans ce cas, c’est que tu n’as pas suffisamment travaillé ta puissance spirituelle qui fait partie des deux conditions à la malaxation du chakra.

Il pouvait arriver que certains de ses confrères ne soient pas suffisamment solides sur le plan mental pour suivre un parcours aussi ardue que celui des Sabreurs, il était donc essentiel pour la jeune recrue de recevoir les enseignements qui s’imposaient afin de se préparer aux épreuves qui l’attendaient.

Lors de tes années à l’école des Sabreurs, tu as normalement appris à effectuer des techniques élémentaires de Kenjutsu. Et tu as vraisemblablement une idée de tes forces ainsi que de tes faiblesses: sur quels aspects te faut-il encore t’améliorer?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Nakajima Iwasawa
Nakajima Iwasawa

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Empty
Mer 10 Fév 2021 - 21:40
Le chef arriva alors, jusque là je n'avais jamais eu l'occasion d'avoir une vrai entrevue ou quelque chose de ce genre avec lui. Il fallait avouer qu'il était assez impressionnant, non pas que son physique en imposait mais en face de lui on pouvait sentir une sorte d'énorme aura et il avait une sorte de charisme naturel. Je m'inclina rapidement le saluant afin de montrer marque de respect envers lui. Je le vit alors s'approcher de moi commençant alors à parler.

- Ne vous inquiétez pas ! Je sais parfaitement ce que représente cette épée et je compte en prendre particulièrement soin ! Je ferais de mon mieux pour maintenir l'art des sabreurs et leur histoire, l'honorer et un jour aussi les transmettre ! 

J'écoutais alors la suite de ces paroles avec intérêt, j'allais devoir évoluer avec cet arme, apprendre à m'en servir, faire d'elle mon compagnon et maitriser son véritable pouvoir ! J'espérais juste que l'âme de ce sabre n'allait pas me corrompre, venant d'une arme capable de générer du poison, cela ne serait guère surprenant.

- Je ferai de mon mieux pour apprendre à la manier ! ne vous inquiétez pas pour cela aussi ! Et puis l'entrainement acharné cela me connait !


Beaucoup de responsabilité ! Après tout comme on disait, un grand pouvoir implique de grande responsabilité ! Il commença de suite à me poser des questions qui avait un rapport avec l'entrainement et cela voulait dire qu'on allait commencer les choses vraiment intéressantes !

- Après de nombreux entrainements et combats j'ai put remarquer que j'étais très mobile, je me déplace énormément, mon agilité et ma vitesse son des gros points fort je pense. J'attaque aussi beaucoup et assez rapidement ce qui fait un attaque aussi assez fortes mais cela relève aussi mes gros points faibles : je manque de force et de défense, si l'on vient à se battre proche et avec beaucoup de force, j'aurais bien plus de chance de perdre ! Je manque de force ! Et je manque de défense ! On en revient au même point, ce manque de puissance fait que j'ai bien plus de difficulté à bloquer un coup puissant enfin voilà ! 

C'était d'assez gros point faible, et si j'arrivais à les corriger cela serait particulièrement plus pratique pour de potentiel futur combat.

_________________
Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Dfgdfg11

Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Empty
Dim 14 Fév 2021 - 1:04
Un certain enthousiasme se dégageait chez la jeune kunoichi, l’envie de faire ses preuves comme la plupart des nouveaux Sabreurs qui rejoignaient la confrérie, laissant deviner qu’une pression s’installait sur leurs épaules puisque passer du rang de disciple à celui de Sabreur était une transition qui était parfois difficile à assumer, c’était un moment où l’apprenti passait de l’obscurité à la lumière, où il était reconnu pour son talent à l’épée, mais aussi, on attendait de lui un comportement exemplaire qui inspirerait les novices et futurs recrues du clan. A deux reprises, la Nakajima déclara à son supérieur de “ne pas s’inquiéter”, ce qui avait au contraire la propension à troubler sa quiétude, même s’il ne doutait aucunement de son excitation à faire honneur à l’héritage qui lui était confié, il n’était pas de ceux qui accordaient du crédit aux paroles purement sur la base de la confiance, à l’exception de certaines personnes qu’il côtoyait déjà.

Toutefois, le Sabreur en chef n’avait guère non plus de raison de douter de sa bonne volonté, il écouta attentivement sa réponse à sa question portant sur les aspects qui lui restaient à développer dans son apprentissage. Une partie qui l’intéressait dans la mesure où il pouvait ainsi jauger de la capacité de l’épéiste à être critique sur lui-même et avoir conscience de ses points faibles, en même temps que de ses points forts. Cette épreuve d’humilité n’était pas la plus évidente, même pour les maîtres à l’épée.

La genin accepta donc de se prêter à l’exercice et insista sur son style plutôt agile et rapide, plutôt que porté sur la force pure. Puisque sa lame avait pour pouvoir de générer du poison, il n’était pas important pour elle de frapper plus fort, mais de frapper avec plus de précision, et ce, tout en étant plus rapide que sa cible afin d’augmenter les chances de la toucher. Ses points forts entraient donc en parfaite harmonie avec le pouvoir de son épée, ce qui facilite alors l’identification de ses points faibles, à savoir la force et son potentiel défensif, dans la mesure où le poison n’offre aucun moyen de se défendre efficacement. Il lui fallait donc faire attention à ce aspect qui lui manquait cruellement pour l’instant, même s’il fallait avouer que c’était souvent le cas pour la plupart des Sabreurs qui commençaient leur initiation.

Les techniques de défense. C’est effectivement un aspect qui ne touche pas seulement ton cas mais aussi beaucoup de Sabreurs possédant une épée légendaire et dont le pouvoir ne permet pas de créer de la matière. Tu peux compenser cela par ton affinité, si tu en as déjà connaissance, ou bien avec du Fuinjutsu qui te permettra de faire apparaître des obstacles pour te protéger. Ou encore maîtriser le tranche-chakra des samouraïs.

Plusieurs pistes qu’elles pouvaient dorénavant creuser, et qui lui permettraient de combler ses faiblesses les plus évidentes, avant d’approfondir son style de combat misant tout sur l’agilité, un domaine auquel le Nobuatsu n’était pas étranger, pour avoir acquis toutes sortes de techniques de kenjutsu qu’il était possible d’apprendre.

Puisque pour toi la vitesse et la défense sont des points importants de ton style de combat, je te propose d’aborder le sujet de l’esquive, qui regroupe justement ces deux aspects. Peut-être es-tu déjà capable d’esquiver des attaques lentes et à longue portée. Sache que ce que l’on attend de toi maintenant, c’est d’atteindre un niveau d’esquive bien supérieur à celui que l’on t’enseigne quand tu es apprentie ou disciple. Tu dois être capable de réagir plus rapidement à une attaque et te déplacer plus vite. Pour cela, il est important de te soumettre à un programme d’entraînement spécifique et qui pourrait avoir lieu sur plusieurs jours voire des semaines. Si tu es prête, nous pouvons commencer dès maintenant.

Dégainant une épée de son fourreau, il porta un simple coup de taille descendant qu’il arrêterait au cas où elle ne parviendrait pas à l’esquiver à temps. Le Nobuatsu étant capable de maîtriser ses coups avec une précision chirurgicale, il n’était pas difficile pour lui d’éviter de trancher ses adversaires.


Spoiler:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Nakajima Iwasawa
Nakajima Iwasawa

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Empty
Mer 17 Fév 2021 - 17:36
Il commençait à me parler de mon problème défense et j'étais assez rassurée en voyant que je n'étais pas un cas isolée et que cela était quelque chose d'assez commun chez les jeunes sabreurs.

- Mon affinité est le katon, cependant je ne me suis pas encore penchée dessus ! Je sais parfaitement que par mon rang de Genin, je vais surement avoir à le maitriser et cela pourrait aussi m'être utile en tant que sabreur.

J'écoutais ainsi la suite de ces paroles, l'esquive était effectivement une option assez intéressante pour moi étant donnée mes points forts en vitesse et agilité et mon manque de puissance. C'était une solution bien plus réaliste que de tenter de parer les coups d'un ennemis et me retrouver au sol à cause de ma force. Sans vraiment prévenir, le chef dégaina son sabre et le descendit en ma direction afin de m'assener un coup. Comme par reflexe je donna une impulsion au sol concentrant mon chakra dans cette zone de mon corps afin de me propulser sur le coté et esquiver son coup. Comme par reflexe, une fois hors de portée de sa lame je dégaina mon sabre.

- Je vois... Une façon assez brusque de démarrer un entrainement mais soit !

Il fallait avouer que c'était une façon de faire assez surprenante cependant cela avait le mérite de montrer à quoi je devais m'attendre. Je restais donc sur mes gardes le sabre devant moi au cas où il m'attaquerais de nouveau.

- En tout cas ça à le mérite de donner la couleur !

Maintenant plus de place à mon habituelle bonne humeur, j'étais en entrainement alors il fallait continuer en tant que tel et je devais être prête ! J'étais concentré car même si ce n'étais qu'un simple entrainements, c'était malgré tout avec le chef de clan alors je ne comptais pas me ridiculiser.


Spoiler:

_________________
Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Dfgdfg11

Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Empty
Jeu 18 Fév 2021 - 1:26
Après une introduction théorique visant à identifier les aspects de l’apprentissage sur lesquels la genin devait s’améliorer, le Nobuatsu lui proposa de passer à l’incontournable pratique nécessaire à l’assimilation des enseignements. Car il n’était pas suffisant pour l’étudiant d’apprendre les concepts et savoir comme fonctionne les techniques, certes la stratégie jouait une part importante dans l’art du combat mais il était encore tôt pour le genin de s’appliquer dans ce domaine, il lui fallait déjà consolider les bases qui lui manquaient encore, à savoir les techniques de défense classiques. L’esquive était une technique courante chez les ninjas, voire fondamentale afin de se défendre contre la plupart des attaques, et la démonstration que vint de faire le Nobuatsu avait justement pour objectif d’illustrer cela. Un coup trop rapide pour être bloqué par un mur puisqu’il nécessite des mudrâs, mais juste assez lent pour être déjoué par un simple mouvement du corps, si tant est que le défenseur avait les réflexes suffisants.

Face à ce simple coup d’épée, la genin parvint à esquiver l’attaque sans grande difficulté. Au moins faisait-elle montre d’un minimum de réflexe et l’apprentissage s’en trouverait moins désagréable que si elle n’y était encore guère initiée. Après que sa lame ait manqué sa cible, le Nobuatsu rengaina lentement son arme.

C’est un bon début. Tu es déjà capable d’esquiver certains coups et projectiles… tant qu’ils sont plutôt lents. Mais dans un combat, tu te doutes que ton adversaire retiendra rarement ses coups, certains iront même jusqu’à frapper à une vitesse telle qu’il te sera difficile de suivre leurs mouvements. Mais nous ne sommes pas encore là.

Il faisait référence à toutes sortes de pouvoirs permettant d’améliorer la célérité d’un individu, notamment le Raiton, ou encore les Portes Célestes. Cela concernait en général des spécialistes des arts martiaux à mains nues ou à l’arme blanche, capables de décupler la vitesse de leurs mouvements.

Nous allons scinder l’apprentissage en deux parties: la première portera sur l’esquive à distance, la seconde sur l’esquive au corps-à-corps. Pourquoi dans cet ordre? Tout simplement parce que tu as besoin de bien plus de réflexes pour esquiver au corps-à-corps où tu auras moins le temps de voir l’attaque venir. Nous allons donc commencer par le plus facile, à savoir l’esquive des projectiles.

Depuis le centre de la salle d’entraînement, il fit quelques pas en arrière afin de laisser une distance de plusieurs mètres par rapport à Iwasawa. Il traça une ligne imaginaire avec son doigt, indiquant qu’il n’irait pas plus pour le premier lancer de shuriken où il imposerait à la genin d’anticiper et d’éviter le projectile.

Nous démarrerons à cette distance, puis je me rapprocherai progressivement, shuriken après shuriken, mètre après mètre, jusqu’à environ trois mètres où nous arrêterons l'exercice. Tu es prête? Go!

Ainsi l’exercice commença: le maître lança le premier shuriken à une dizaine de mètres de distance, puis neuf, puis huit, etc. en prenant soin de ne pas lancer plus d’un shuriken à la fois. Il ne tenait qu’à elle de tous les éviter sans se blesser, mais l’instructeur ferait attention à arrêter l’entraînement s’il jugeait qu’elle eût atteint sa limite.

Spoiler:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Nakajima Iwasawa
Nakajima Iwasawa

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Empty
Mer 24 Fév 2021 - 15:26
Plus l'entraînement avançait, plus je comprenais que tout cela n'allait pas vraiment être aussi simple que ce à quoi je pensais. Mais cela ne me déplaisait pas vraiment ! La difficulté j'aimais ça, c'est important de se confronter à des choses dur afin de pouvoir s'améliorer. Cet apprentissage d'esquive allait grandement m'aider effectivement car une fois sur le terrain, aucune erreur n'est permise et les risques de perdre la vie est grand, alors cette technique d'esquive pourrait me permettre d'éviter ces fameuses erreurs.

On allait désormais commencer l'entraînement à l'esquive à distance comme il venait de l'évoquer. Je me prépara alors au premier assaut.

- Et bien allons y !

Je vis les premiers shurikens arriver en ma direction ce qui me permis avec un mouvements d'esquiver simplement cette attaque. Puis arriva une seconde qui avec la distance fut assez facile à esquiver cependant plus il avançait, plus il était difficile de les voir venir et de par conséquent l'esquiver. Puis lorsqu'il fut à 4 mètres ce fut là assez complexe à complètement esquiver et cette salve passa de peu à côté de mon épaule. Quand à la dernière, elle toucha mon épaule venant comme griffer cette partie de mon corps déchirant le vêtement et lui laissant une blessure pas très profonde ni très grave.

- Je crois bien que j'ai réagi trop lentement pour cette attaque...

Effectivement plus on s'approchait plus les coups devenait difficile à esquiver, tout d'abord compte tenue de leur vitesse mais aussi à cause du fait que j'avais bien moins de temps pour les analyser et réagir en conséquence. Pour des attaques à l'épée, la proximité était un peu moins dérangeant étant donner la taille de l'arme cependant dans le cas de ces shurikens, ils étaient bien plus petits et plus nombreux alors cela s'avèrait un peu plus complexe.

_________________
Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Dfgdfg11

Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Empty
Sam 27 Fév 2021 - 22:44
L’entraînement avait commencé avec un lancer de shuriken visant à éprouver les réflexes de son disciple, et ainsi lui permettre d’effectuer des esquives face à des attaques à distance variable. Peu à peu, la difficulté augmentait et demanderait davantage d’effort et de concentration de la part de la genin qui pouvait ressentir qu’à chaque mètre où son maître s’approchait, que le temps de réaction qui était requis continuait à diminuer et nécessiterait de sa part de s’adapter et puiser dans ses réserves d’énergie pour effectuer le mouvement. Les premières tentatives furent une promenade de santé comme on pouvait s’y attendre, mais ce n’est que lorsque les lancers se firent à une plus courte distance que l’apprentie manqua de peu de se faire toucher.

Malgré cela, elle parvint tout de même à éviter ses projectiles grâce à son agilité naturelle qui compensait dans une grande mesure son manque de technique et d’expérience, jusqu’à ce que sur le dernier lancer, un shuriken finisse par lui érafler légèrement l’épaule, ne laissant qu’un simple filet de sang derrière la déchirure du vêtement. N’ayant plus de shurikens à lancer, le shinobi masqué sortit un kunaï de son étui qu’il fit tourner autour de son index, profitant de cette courte pause pour prodiguer des conseils à son camarade épéiste.

Malgré la courte distance, tu as réussi à esquiver. C’est grâce à tes réflexes et à ton agilité naturelle, autrement le résultat aurait été plus décevant. Il est normal de ne pas réussir à garder la tête froide quand tu dois éviter des attaques venant dans ta direction, mais c’est une chose à laquelle il faut s’accoutumer si tu veux devenir une kunoichi d’élite.

Il continua de faire tourner le kunai dans son doigt tout en donnant ses explications.

Jusqu’ici mes lancers ont été très faciles à anticiper: tu sais que je vais attaquer, tu sais d’où va venir l’attaque, et tu peux aussi estimer le moment où celle-ci risque de te toucher en fonction de la distance et de la vitesse de l’attaque. Ce sont des paramètres qui vont influencer ta capacité à esquiver ou non la technique adverse et qui nécessitent à la fois de la concentration et un peu d’observation. Ne te fies donc pas seulement aux muscles de ton corps, mais aussi à ta perception. On reprend.

Il effectua un signe de croix avec ses deux index, un mudrâ facilement reconnaissable puisqu’il annonçait une technique de multiclonage. Dans un faible nuage de fumée, deux répliques identiques en tout point au premier apparurent à ses côtés, et qui se s’éloignèrent par rapport à la genin afin de créer un peu de distance. Cette fois-ci l’entraînement ne consisterait pas seulement à recevoir les projectiles d’une seule direction mais de plusieurs angles différents. Cependant, il n’enverrait pas de projectile depuis plusieurs directions à la fois, mais l’un après l’autre.

Tu dois maintenant esquiver depuis plusieurs directions, je n’annoncerai pas depuis quelle direction le projectile viendra. Mes clones et moi nous rapprocherons au fur et à mesure et il te faudra les esquiver.

Ainsi l’exercice reprit, mais cette fois la genin devrait être plus attentive à la direction du lancer.

Spoiler:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Nakajima Iwasawa
Nakajima Iwasawa

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Empty
Ven 19 Mar 2021 - 19:15
J'avais réussi à passer ce premier exercice avec une seule blessure ce qui me semblait assez décevant mais aussi assez correcte étant donnée mes capacités actuelle en terme d'esquive. J'écoutais ses paroles avec attentions venant donner pour seule réponse un simple mouvement de la tête me préparant déjà pour l'exercice suivant.

Cela allait commencer à être compliqué, désormais les tirs pouvaient venir d'absolument n'importe où alors il fallait que je sois extrêmement prudente durant cet exercice et que je me concentre afin de pouvoir esquiver tout ça. Cela allait être assez difficile d'esquiver toutes les attaques et il me fallait un moyen d'esquiver tout cela et je décida tout simplement de me concentrer sur ma vue et mon ouïe car si le projectile venait devant moi je n'aurais qu'à l'esquiver simplement et si il venait derrière je pourrais aussi esquiver en entendant le bruit u projectile à travers l'air.

Puis tout cela commença et j'entendis un projectile venant alors en direction de ma droite que je ne pouvais pas voir, suite à cette information, il me suffit de me projeter vers l'avant. Le but de ces projectiles étaient de me toucher dans mon emplacement de base alors une fois que je connaissais la direction du tir je n'avais qu'à me propulser dans une direction adéquat et cela suffisait. Ce fut alors assez simple car dès que je savais d'où venais le projectile tout ce passait comme prévu un projectile venant de derrière un décalage sur la droite, un venant de gauche, un décalage en arrière et ainsi de suite.

Cependant plus on se rapprochait plus cela venait vraiment intense d'esquiver les projectiles si bien que sur les derniers je faillis en prendre plusieurs en pleines épaules cependant je m'en étais sortis. Je ne savais pas réellement pourquoi cependant j'avais eu la sensation que cela avait été bien plus simple que le précédent, sûrement une question d'échauffement.

- Et bien voilà qui est pas mal !

J'essuya alors la sueur qui s'était formé sur sur mon front venant alors se tourner vers Saji attendant son compte rendue et les prochaines instruction.
Spoiler:

_________________
Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Dfgdfg11

Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji] Empty
Lun 12 Avr 2021 - 0:52
Le nouveau défi fut relevé par la genin pleine d’entrain, cette fois elle devait esquiver des projectiles depuis plusieurs directions par Saji et ses clones d’ombre. L’exercice était bien plus difficile du fait qu’elle devait restée concentrée et anticiper plusieurs trajectoires de manière simultanée, utiliser sa vision périphérique plutôt que de déplacer son regard procurait l’avantage de ne pas se laisser surprendre par les attaques de flanc. Suivant les conseils de son instructeur, la kunoichi persévéra dans ses efforts même si elle avait laissé une petite écorchure précédemment, il était bien trop tôt pour se décourager, surtout avec ce qu’il avait préparé pour la suite. Les kunaïs pleuvèrent et grâce à ses prouesses physiques seulement, elle réussit à éviter toutes les armes de jet sans grande difficulté. Peut-être avait-elle trouvé un regain de détermination après avoir été touchée dans une des précédentes tentatives, toujours est-il qu’elle avait réussi à apprendre de son erreur et à ne pas perdre sa concentration. Après avoir lancé tous ces projectiles, il était temps de les ramasser afin de procéder à la suite, il lui fallut aussi reposer ses bras afin de les lancer avec la même précision.

C’est très bien. Tu as su rester attentive du début jusqu’à la fin. C’est bien ton regard plus que tes mouvements qui sont importants dans l’esquive, car n’importe qui peut courir assez vite pour esquiver un projectile, en revanche il n’est pas donné à tout le monde d’anticiper la trajectoire d’un projectile. Cela demande de l’expérience et de la concentration… et pas mal de répétition.

Il en savait quelque chose pour avoir lui-même investi des années à parfaire ses réflexes et ses capacités physiques afin de rester à l’abri des attaques adverses. Sa souplesse et son agilité dans les airs en faisaient déjà un ninja accompli dans son jeune âge, mais sans le travail, sans la simulation de ce genre de situation il n’était guère aussi facile de s’en prémunir. Justement, il existait au sein de ce dojo un bâtiment spécial qui avait été conçue spécifiquement pour ceux qui souhaiteraient mettre à l’épreuve leur agilité en conditions réelles. La salle des pièges de Kobayashi était une merveille d’ingénierie même si elle demeurait encore perfectible sous plusieurs aspects, il n’était pas non plus garanti qu’un des piège soit dysfonctionnel et représente un danger bien réel pour la vie des participants bien que ceux-ci s’y soumettent en connaissance de cause.

L’entraînement ne fait que commencer. L’esquive à distance n’est pas une chose aussi facile que de se défendre contre des projectiles lancés à distance quand tu t’y attends déjà. Maintenant suis-moi.

Il poussa les grandes portes blindées de la salle des pièges qui était un bâtiment annexe du Grand Dojo, qui était en fait composée de plusieurs étapes pour plusieurs pièges qui ne cessaient de changer chaque semaine ou chaque mois en fonction du programme de l’école des Sabreurs. Quoi qu’il en soit, il invita sa disciple à le suivre à l’intérieur où elle découvrirait un chemin composé d’un long cylindre en bois accroché au-dessus d’une fosse de pics en métal extrêmement acérés. A cela s’ajoutait des mécanismes dans les murs à gauche et à droite qui tiraient régulièrement des fléchette à mesure que l’on avançait sur le cylindre qui était très instable et menaçait de faire glisser la personne dans les pics en contrebas.

Je te retrouve à l’étape suivante. A tout de suite!

Sur ces mots, le Nobuatsu disparut dans les coulisses afin d’attendre la disciple dans la salle suivante où d’autres pièges l’attendraient.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779

Un premier pas pour la vipère [ft Nobuatsu Saji]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre pour Nobuatsu Saji ─ Nanadaime Mizukage
» Le mur du son [Nobuatsu Saji]
» L'Eau et la Roche — à Nobuatsu Saji
» Feu & Glace | Nobuatsu Saji
» Au rapport [Pv. Nobuatsu Saji]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: