Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION/A/IWA] LE DESTIN DE LA TERRE | Aimi & Yugure & Mura

Aller à la page : Précédent  1, 2
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

 [MISSION/A/IWA] LE DESTIN DE LA TERRE | Aimi & Yugure & Mura - Page 2 Empty
Mer 24 Mar 2021 - 21:37
Yugure n’est pas peu fier. En effet, tandis qu’il effectue l’analyse, il sent que la bactérie a disparu de son corps. « Je ne m’attendais pas à ce que ce sceau fonctionne mais apparemment oui … Je devrais le noter dans mon carnet de recherche médicale » pense-t-il alors qu’il est en train de revenir non loin de la salle où se déroule l’opération après avoir stoppé son sceau de soin. Il venait de remplir sa fonction et inutile de gaspiller plus de chakra à présent. Il allait encore en avoir grandement besoin parce que la mission est loin d’être terminée.

Mais, tandis qu’il revient dans la pièce, ce n’est pas des jugements ou des remarques sarcastiques qui l’attendent, bien au contraire, mais le sourire de sa sensei suivit de mots bien plus réconfortants.

- J’arrive immédiatement pour le sauver. Si jamais vous vous sentez fiévreux c’est que vous êtes atteint par la bactérie. Si on agit directement elle part assez vite si on ne la laisse pas le temps de se développer.

Dis-t-il si jamais sa mésaventure arrive à quelqu’un d’autre du groupe. Mieux vaut prévenir que guérir après tout, n’est-ce pas ?
Mais comme toujours les bonnes nouvelles souvent suivis des mauvaises. Il semblerait que tous leurs efforts sont en vain alors que le cœur du Daimyo s’arrête soudainement.

- Son cœur … Mais … ?


Bien qu’il semble perdu pendant un court instant dans ses pensées, Yugure, se dirige vers le corps du seigneur Masato réfléchissant à une méthode de comment relancer un cœur. Quelque chose qu’il n’avait jamais appris au sein de l’académie ninja. On lui a souvent appris que c’était à ce moment-là qu’il fallait abandonner et qu’il ne fallait pas gaspiller son chakra sur les morts mais aujourd’hui est différent : la vie du dirigeant du pays qui l’abrite est en jeu et ils n’ont pas le droit à une seule erreur. Tout à coup, Aimi-sama semble venir avec une solution : la potion. C’est vrai que cette dernière est plus que suspecte mais le garde qui l’a bu ne semblait en garder aucune séquelle. Alors qu’il est perdu dans ses pensées pour chercher une solution à cette histoire d’empoisonnement. Son oreille capte le bruit d’une technique utilisant la foudre et lorsqu’il relève la tête il est déjà trop tard : Muramasa a pris un coup d’épée de la part du garde.

Instinctivement il concentre du chakra médical dans son poing, prêt à défaire le vil maraud qui a osé s’en prendre à un membre de son équipe en pleine opération. Puis se souvient des paroles de Taishi, un ninja des plus respectés à Iwa. « La volonté de tuer en ce monde peut être tout aussi forte que celle de sauver une vie. Tu feras face un jour ou l’autre à quelqu’un qui sera aussi prêt à éteindre la vie que tu ne l’es de la protéger ». Et aujourd’hui il était face à ce choix se rendant compte que parfois la volonté de tuer ou de sauver peut être autant un combat interne qu’entre deux personnes et aujourd’hui cette différence de vision s’entremêle dans le cœur du jeune Kazejine. Il était devenu ninja-médical pour sauver les gens, principalement ses amis, pour empêcher qu’il arrive à d’autre ce qu’il s’est passé avec Hana, sa meilleure amie d’enfance. Et il était hors de question qu’aujourd’hui soit également le jour où il perd encore quelqu’un. Les arts sombres de l’Iroujutsu peuvent autant être utilisé pour soigner que pour tuer. Mais, parfois, peut-on sauver de nombreuses vies en tuant quelqu’un ? Mais, alors qu’il s’apprêtait à taper, il attend la voix de son confrère de la planète des singes suivit de celle de sa sensei qui le ramène à la dure réalité, comme s’il venait de se réveiller, avec une vérité des plus pesantes : Pour une fois, par instinct, il a failli tuer au lieu de parlement. Sans s’en rendre compte, Yugure, avait beaucoup changé suite à l’attaque de Yonbi. Lui qui était prêt à toujours utiliser la diplomatie il s’était rendu compte, ce jour-là, qu’il est impossible de parlementer avec les dieux.

Son chakra étant déjà malaxé Yugure se rapproche rapidement du Daimyo pour appliquer un sceau sur son visage, en vue d’enlever les œdèmes mais, également, pour éviter de sombrer dans la sauvagerie s’il reste trop proche du garde qui a osé s’attaquer à son camarade. Il rétorque au garde, tentant de refouler sa haine envers ce dernier.

- Si vous recherchez un coupable enfermez tous les visiteurs du château dans des cachots. Spécifiquement les nobles qui nous ont donné la potion, comme vient de dire mes camarades. Le seigneur Masato rendra justice lui-même envers les coupables. Quant à votre acte … Ce serait dommage que tout le pays de la terre soit au courant que vous avez failli tuer le Daimyo en interrompant une opération qui a pour but, je vous le rappelle, de sauver sa vie. Enlevez l’épée de mon camarade, retourner à votre poste et personne n’aura besoin de savoir ce que vous étiez sur le point de commettre un régicide.

Le plus jeune des Eisenin, qui semble toujours de bonne humeur, ne semble pas rigoler du tout. Pour beaucoup, c’est la première fois qu’ils peuvent voir l’adolescent aux cheveux bruns sans son habituel sourire en coin et son ton taquin.

- Je vais tenter de terminer de soigner la moelle épinière. Si je suis devenu infecté mettez-vous loin de ma bouche et je retournerais dans la pièce à côté.

« Je me demande si cela crée des défenses immunitaires lorsqu’on a soigné quelque chose à l’aide du chakra ? Je ne pense pas que le corps ait trouvé le temps un moyen de se défendre naturellement dans un laps de temps aussi court ». Après avoir apposé son sceau, Yugure se met au niveau de la tête et commence à enrober ses mains d’un chakra médical pour finir de soigner la lésion. Suite à ça il lance une nouvelle fois une technique d’analyse.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Narrateur
Narrateur

 [MISSION/A/IWA] LE DESTIN DE LA TERRE | Aimi & Yugure & Mura - Page 2 Empty
Mar 30 Mar 2021 - 23:56
Dans cette confrontation à couteaux tirés, les forces de l’ordre du Palais et les shinobis médicaux d’Iwa nourrissaient une méfiance mutuelle, né d’une germe qui prédate leur existence individuelle, celle de la Résonnance qui les avait créé inégaux et fait des shinobis des êtres supérieurs qui avaient fini par se rassembler autour de communautés constituant autant de cité-états en puissance qu’on appelait depuis le début du deuxième siècle, les villages cachés. L’homme qui venait de porter le premier coup ne s’attendant guère à l’intervention héroïque de Muramasa, ne sut que faire face au regard furibond du marmoréen dont le visage se crispa sous le choc électrique qu’il lui infligea et lui tétanisa complètement les muscles.

Il venait de se placer devant sa coéquipière dans le but de lui laisser prodiguer les soins d’urgence qui s’imposaient vu la situation d’arrêt cardiaque auquel le patient était sujet. Voyant la situation échapper à son contrôle, l’agresseur retrouva peu à peu son calme, étant donné la réaction sans violence de ces ninjas. Cette scène presque surréaliste venait de lui prouver que les shinobis n’étaient peut-être pas aussi violents et impitoyables qu’on lui avait enseigné depuis toujours. L’histoire avait pourtant été témoin du contraire, et le récent discours de l’Homme au Chapeau avait de nouveau pointé du doigt cette volonté de mettre un frein à cette montée en puissance inéluctable des shinobis. Il était devenu le démon qu’il redoutait tant, le monstre qu’il croyait combattre n’était autre que lui.

Ses yeux étaient fixés sur le visage inerte du souverain de la Terre, celui-ci avait retrouvé une apparence normale alors qu’il était gonflé il y a quelques instants. La main du garde se relâcha sur la poignée, avant de se déloger lentement de l’épaule de Muramasa à qui il ne restait plus qu’à se soigner avant de se vider de son sang. Il retrouverait alors peu à peu l’usage de ses muscles tétanisés. Pendant ce temps, son collègue qui s’était figé sur place au lieu d’aller chercher des renforts était soulagé que la tension redescende et de ne pas avoir à croiser le fer avec ces ninjas médecins qui étaient visiblement prêts à répondre coup pour coup.

L’opération était terminée. Le pronostic vital du patient n’était plus engagé, dès lors tout revint dans l’ordre jusqu’à ce qu’un homme entre dans la pièce: il s’agissait du Capitaine de la garde royale, venu prendre des nouvelles du Seigneur qui était pour l’instant dans le coma mais dans un bien meilleur état qu’il ne l’était avant votre intervention salvatrice.

« Comment va-t-il? Nous avons entendu des cris provenant de la salle d’opération. »

En écoutant votre réponse, il comprit que vous veniez d’accomplir un exploit en sauvant la vie d’un homme à l’article de la mort, et qui plus est, le souverain de ce pays. Néanmoins, l’un des gardes expliqua ce qu’il s’était passé au milieu de l’opération, en restant le plus factuel possible, il semblait regretter son geste d’agression envers les ninjas médecins qui venaient d’accomplir leur mission. Hayato adressa un regard sévère à l’égard du fautif en l'ordonnant de rejoindre la traque du potentiel suspect avant de se tourner vers le trio qui venait de se remettre d’une longue et éprouvante opération.

« Je vois de qui vous parlez, j’enverrai un de mes hommes à ses trousses. Reposez-vous en attendant, vous l’avez bien mérité. Je vous invite à attendre jusqu’au réveil de Seigneur Masato. Je tiens à m’excuser pour le comportement de mon subordonné, vous devez savoir que sa suspicion n’est pas sans fondement — même si elle aurait dû être mieux contrôlée et il sera sanctionné en conséquence: le responsable de l’attentat sur le Daimyô n’est autre qu’un ancien membre de votre village caché. Le Nidaime Tsuchikage. »


Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

 [MISSION/A/IWA] LE DESTIN DE LA TERRE | Aimi & Yugure & Mura - Page 2 Empty
Jeu 1 Avr 2021 - 12:29
Le Destin de la Terre
Irou Gang

Scheming in the darkness can not be called real subterfuge.
True strength is being able to mislead the eye under the light of day.
Fact and fiction are opposite sides of the same sheet of paper.
Who can see beneath the surface and glimpse my true nature ?






Le Palais du Pays de la terre était digne des plus rocambolesques scènes de théâtre où le destin de l'humanité se jouait à chaque instant, tel les fables de naguère et les légendes Yuukanites les plus fantasmagoriques. Heureusement, le destin de la Roche ne saurait céder face au marasme abyssal des ténèbres, surtout lorsque les héros de ce conte éternel de la nuit des temps se dressaient fièrement face à l'infamie.

En effet, la sainte trinité de l'Iroujutsu incarnait la pierre angulaire de la destinée, non pas seulement nationale, mais bel et bien au delà de la voie lactée qui surplombait ces sinistres chimères dévoreuses de chair, ainsi que d'âmes.

Alors que le parangon s'interposait dans cette situation pour le moins goguenarde, la vindicte parvint à disperser l'effroi. Le garde aux yeux injectés de vice se figeait tel une gargouille face à l'aveuglante nitescence de l'astre solaire de la déesse mère. Cela permit aux nakama de la justice de sauver à temps le Masato sauvage qui flirtait de près avec la faucheuse mortifère. Décidément, le Yuukan était bien sombre, mais jamais la médecine ne s'avouerait vaincue dans cette querelle perpétuelle que de sauver les vies en péril à cause des griffes sournoises du destin. Le tyran est tiré de sa stupeur cathartique, mais surtout du froid du repos éternel, comme s'il venait de piquer son petit roupillon quotidien après une bonne soirée mondaine au palais du stupre et de la luxure. Décidément, le monde des Daimyo était une bien étrange oronymie.

Alors que le vil chenapan retirait la lame viciée de l'épaule du divin corbeau, la suite se jouait rapidement avec l'arrivée d'un rustre personnage se présentant comme être celui en charge de la soldatesque casquée, pour ne point dire supposément cornue.

Le Muramasa était un poil énervé par la situation, mais le soulagement de la mission menée à bien l'emportait sur son désir que de voler dans les plumes du malandrin qui l'avait suriné comme un vulgaire poulet. Claquant des doigts, les ombres magnifiques à son effigie disparurent dans de sibyllines volutes de fumée spectrale.

Alors que le plus beau médecin écoutait d'une oreille attentive, il plaçait sa main nimbée d'un halo luminescent sur sa blessure afin de se soigner de l'affront lui ayant transpercé ses muscles saillants et peaufinés avec soins sur une lointaine et simiesque planète qui en ce monde paraissait irréelle.

Son analyse était simple, ce blondinet était un bien étrange personnage, pour sûr. Mais cela n'avait guère d'importance, du moins, pour l'instant. Le plus grave était le félon qui avait donné une potion viciée afin de finir le travail, à savoir, zigouiller le tyran de la Terre. Mais ce grossier personnage serait surement rapidement retrouvé et exécuté sommairement. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Du moins, jusqu'à ce que le bellâtre aux allures de canaille qui commandait aux légions armées révélait sans crier gare l'identité du régicide ayant attenté à la couronne tellurique. Bien sûr, le Borukan était stupéfait par cette mise en exergue du criminel, ne s'attendant point à situation si digne d'un coup de théâtre malinois.

« Nandato ? » -dit-il, d'une voix aussi ronde que ses yeux étaient coupelles de gouleyant saké-

Le Yuukan était donc, bel et bien, sombre et empli de terreurs…

Une mystérieuse odeur de poulet rôti à la broche et au feu de bois subsistait dans l’atmosphère, alors que la blessure du corbeau de jais s’évaporait quant à elle dans le néant. Cependant, sa magnifique tenue d’une célébrissime marque d’artisan ayant pignon sur rue -du quartier commerçant de la belle cité du commerce - demeurerait irrécupérable… Triste monde tragique.





Résumé:
 

_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t12130-muramasa-monogatari#105676
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

 [MISSION/A/IWA] LE DESTIN DE LA TERRE | Aimi & Yugure & Mura - Page 2 Empty
Ven 2 Avr 2021 - 19:51
L’opération se révèle délicate. Pour le jeune médecin c’était une première de travailler sous tension avec quelqu’un qui le menace de mort à côté de lui pendant qu’il fait son possible pour sauver l’homme le plus puissant du pays. Heureusement, grâce à la bravoure de Muramasa, il peut se concentrer efficacement et finir sa part du travail. La sueur commence à perler sur son front, ils manquaient de temps et ils le savaient tous. L’opération a vraiment été effectuée de manière in extremis. Si seulement ils avaient été appelés plus tôt. « Mais pas besoin de plus le montrer. Vu comment le garde s’en est pris à nous on peut facilement dire qu’ils se méfient réellement des shinobis et nous ont appelés en dernier retour » pense-t-il tandis qu’il scanne la moelle épinière du Daimyo pour finalement se rendre compte … Que tout semble en ordre. Sa tête se relève en direction de sa sensei pour lui adresser un hochement de tête pour lui signifier que tout lui semble soigner de son côté.

Il se tourne vers leur sauveur à tous qui n’est nul autre que le BORUKAN pour s’enquérir de son état de santé.

- Vous allez bien ? La blessure ne semble pas mortelle mais il faut tout de même s’en occuper pour éviter qu’elle s’infecte ou, pire, que vous perdiez tout votre sang.


Mais le plus jeune des Eisenin n’a même pas le temps de former un halo de chakra médical avec ses mains que Muramasa, tel le héros qu’il est, fini par se soigner tout seul. Yugure, à sa place, aurait crié de douleur à plein poumons. Mais son camarade Eisenin ne semble pas être de cet acabit et possède la résistance de ce qu’on attend d’un vrai Ninja du village caché de la Roche.

Le Kazejine ne peut s’empêcher de lever un sourcil aux dires du Capitaine de la Garde Royale. « Ils voient exactement qui nous a donné cette potion ? Il y avait déjà des soupçons sur lui ? Les intrigues des nobles semblent étranges. Pourquoi n’a-t-il pas déjà été confronté s’il était déjà jugé dangereux ? »

Mais la suite de la réponse du garde semble être encore plus étonnante : Bien qu’il ait été clair que se sont des ninjas qui ont commis l’attentat, au vu de restes de lave se trouvant à l’extérieur de la demeure, ça semble un choc que ce soit un déserteur d’Iwa. Yugure n’a, néanmoins, jamais entendu le nom de cette personne. Ce qu’il sait, par contre, c’est que le titre de Tsuchikage est le plus grand titre qu’un ninja du Village de la Roche puisse avoir. Et une autre chose est sûre, en tournant son visage vers l’expression de son Muramasa c’est que ce dernier, lui, le connait.

Son visage se tourne à présent vers Aimi, attendant les instructions.

- Que devrions nous faire, Sensei ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure

[MISSION/A/IWA] LE DESTIN DE LA TERRE | Aimi & Yugure & Mura

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: