Soutenez le forum !
1234
Partagez

Justice

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Justice Empty
Lun 8 Fév 2021 - 13:53
La lettre se froissa entre ses mains serrées à en faire blanchir ses petits doigts. Son poing frappa si fort le bureau que le garde à l'extérieur eut le reflexe d'ouvrir la porte, alerte. Le sang avait monté jusqu'aux yeux de la Tsuchikage qui serrait les dents. Comment cela était-il possible ? Comment... avait-il pu ? Le clan Hyûga avait toujours juré fidélité envers le Seigneur et peu importe ses actes passés, elle l'avait toujours soutenu. Une trahison au plus haut degré, il n'y avait pas d'autres mots pour expliquer ce qu'il venait de se passer.

Toph attrapa de quoi écrire et le confia au garde qui était entré avec précipitation.

Si cette lettre tombe dans d'autres mains que celles de Chiwa Aimi, vous en répondrez de votre vie.

Maintenant que l'annonce du Triumvirat avait été établie, la princesse détentrice du byakugan pouvait quitter la Roche sans qu'on se pose de questions. Sa main se posa sur son daisho et le serra fortement. Il était temps de se rendre au palais de Byakuren Masato. Durant le trajet, les idées se brouillaient dans l'esprit de Toph, elle ne comprenait pas comment Akimoto avait-il pu commettre un tel acte. Elle se sentait honteuse de savoir qu'un ancien Tsuchikage avait tenté de tuer son seigneur, peu importe s'il avait été exilé ou autre, quand on représentait Iwa, agir ainsi ne valait pas mieux que tout crime. Pour elle, on ne pouvait pas tomber plus bas.

Une pensée se dirigea sur les Byakuren. Yume... Elle avait sûrement appris que sa mère n'était plus et que son père était entre la vie et la mort, elle n'imaginait pas un instant dans quel état psychique elle se retrouvait. Le Borukan était un traître au sein de sa propre famille, de son village et de son pays. La simple idée de penser à cela lui donnait simplement envie de vomir. Toph comptait bien se trouver aux premières loges du jugement d'Akimoto, elle voulait rencontrer le capitaine de la garde royale de Tsuchi. Une chose était certaine, si elle en avait la possibilité, la lame de son daisho sera destiné à ce traître. Et toute la discipline de son bushido n'arrêterait pas sa rage.

Lorsqu'elle arriva au palais, elle put constater les dégats de l'attaque. Son coeur se serra mais pas de triste, non, elle était en colère, plus que jamais.

_________________
Justice Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Byakuren Masato
Byakuren Masato

Justice Empty
Dim 13 Juin 2021 - 16:16
Après qu’on l’ait invité à attendre dans une pièce à l’écart du bâtiment qui était maintenant utilisé comme salle d’opération pour le daimyô, il lui fallut attendre des heures sans nouvelle instruction au sujet du motif de sa venue ou de la raison de sa visite en urgence au Palais. A la lecture de la lettre, on pouvait deviner que la condition du souverain était plus que critique, et que l’attaque avait laissé de profondes blessures sur sa majesté. La probabilité que cette dernière y succombe était très élevée et pourtant, un miracle était toujours possible avec l’intervention des ninjas médecins d’Iwa qui représentaient le dernier espoir pour le Byakuren. Sa femme ayant péri sous les gravats, il ne restait plus que Masato lui-même, dont les jambes avaient été broyées et qui montrait un état respiratoire plus que déplorable. Très vite, la foule s’écartait pour laisser passer le trio d’irounin qui ne sortait plus durant plusieurs heures du bâtiment. Face à la porte, les gens de la cour s’agglutinaient comme une masse d’insectes attirés par la lumière, mais aucun ne savait vraiment ce qui se passait à l’intérieur. Le Capitaine entra après avoir entendu des cris, puis sortit avec les médecins ninjas qui venaient visiblement d’avoir terminé leur travail.

Seul dans la pièce, la Hyûga comptait chaque minute qui défilait sans qu’on ne vienne la recevoir, et c’est enfin une figure familière qui poussa la porte, au visage bien plus pâle et fatigué mais toujours vivant. Son regard exprimait un certain soulagement de voir que le chef de village s’était déplacé pour le rencontrer en ce moment de trouble, et surtout après ce que venait de faire son prédécesseur, il aurait été malheureux que celui-ci soit le précurseur d’une lignée de traîtres. Il se doutait que malgré son jeune âge, l’Amazone était pleine de sagesse et de discernement. Bien plus que les dizaines de gérontes qu’il côtoyait au quotidien au sein de son assemblée.

« Désolé de vous avoir fait attendre Tsuchikage. »

Il marcha lentement jusqu’à son siège, avant d’être rapidement rejoint par le Capitaine qui l’aidait à rester debout et assurait personnellement sa sécurité.

« Vos ninjas ont fait de l’excellent travail aujourd’hui, et c’est grâce à eux que je respire encore. Cela m’a fait réfléchir. Vous savez l’image divine que la famille Byakuren inspire à ses loyaux sujets, nous avons contrôlé le pays depuis plusieurs décennies et gardé la stabilité grâce à la confiance des seigneurs locaux, les chefs de village tels que vous qui savent qu’il faut préserver le statu quo afin que le pays atteigne paix et prospérité. Ce n’est pas seulement grâce à notre image mais aussi et surtout notre sens de la politique: il suffit qu’un de mes sujets se soulève pour que bientôt d’autres suivent son mouvement. Votre prédécesseur Borukan Akimoto n’était autre que le responsable de l’attaque sur le Palais, il sera exécuté sous peu pour son crime. Sa mort ne sera ni glorieuse ni publique, car il en va de la stabilité du pays voire du monde qui risque d’être secoué si l’on venait à apprendre qu’un ninja et a fortiori un Tsuchikage avait levé la main sur le Seigneur de la Terre. »

Il relâcha un soupir et se tint la cuisse où il pouvait sentir des douleurs assez régulières ressurgir de manière assez brutale au niveau du bas des jambes. Car si les médecins ninja avaient réussi à soigner de manière définitive les blessures de leur patient, ils ne pouvaient faire disparaître complètement la douleur ou s’assurer que leur patient demeure en bonne santé par la suite, car tout dépendant de sa condition physique et de son âge.

« Je souhaite prendre un de vos ninjas sous mon aile comme Médecin de la cour. Je leur ai soumis un choix qui m’a permis de jauger de leur personnalité respective et force est de constater qu’Iwa a prouvé sa loyauté envers Tsuchi. Je pense notamment à Aimi pour sa compassion pour la vie humaine mais en même temps sa capacité à garder son sang-froid malgré l’urgence de la situation. Muramasa pour sa droiture et son sens de la justice qui m’ont fait une forte impression. On m’a parlé de sa manière de protéger sa camarade et l’efficacité avec laquelle il a contribué à l’opération. Quant à Yugure, c’est encore un jeune médecin ninja qui a beaucoup à apprendre mais avec de l’expérience, il a le potentiel pour devenir un excellent diplomate et médiateur entre les ninjas et la seigneurie. Si l’un d’entre eux accepte d’entrer à mon service, il ou elle ne pourra plus accepter de mission à Iwa car son rôle impose de rester disponible au Palais pour soigner les gens de la cour, veiller sur mon état de santé ou encore donner son avis médical sur les affaires du pays. Le médecin de la cour recevra une prime de 10 M de ryôs en plus d’un salaire équivalent à ce qu’il gagnait auparavant, c’est une récompense suffisante je pense. Notez aussi que c’est un engagement à vie. »

Sa voix se fit plus appuyée sur cette dernière phrase, car il souhaitait que ces ninjas prennent conscience de l’importance d’un tel rôle au sein du Palais, et qu’il n’était pas possible de démissionner d’un tel poste. Cela signifiait que la personne renonçait en quelque sorte à son vœu de devenir un ninja pour se consacrer essentiellement à son travail en tant que Médecin de la cour.

« Je ne les forcerai pas à accepter mon offre, mais notez bien que cette proposition est exceptionnelle et pourrait à terme améliorer l’opinion du pays envers le village d’Iwa, ce qui me permettra en retour de vous apporter mon aide sans risquer de fragiliser ma légitimité aux yeux des seigneuries locales. »

Il finit par une dernière information qui concernait cette fois une tâche confiée à Iwa de retrouver un objet ancestral qui aurait appartenu à la famille Byakuren et qui leur avait été enlevée dans des conditions pour le moins mystérieuses:

« Votre présence au Palais prouve aux yeux de la Cour que le chef d’Iwa est prêt à coopérer avec Tsuchi. Je vous ai également appelé pour retrouver celui qui a volé un objet précieux de la salle au trésor des Byakuren: une sorte de statuette en forme de croissant de lune. J’aimerais que vous la récupériez pour moi, en même temps que la personne responsable du vol afin qu’il paye de son crime. Il en va de l'intérêt du pays tout entier. Son identité reste inconnue à ce jour, mais si vous demandez au Collectionneur, je n’ai aucun doute qu’elle saura vous mettre sur la bonne voie. Elle a sûrement dû en entendre parler. Tout ce que je peux vous dire, c’est que le coupable est extrêmement puissant et a réussi à éliminer toute la sécurité et à s’en sortir sans laisser la moindre trace. Cet individu n'est peut-être pas seul. Cela m’a tout l’air d’être un problème que seuls des êtres dotés de chakra peuvent résoudre. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Justice Empty
Lun 14 Juin 2021 - 16:18
L’attente était très longue au sein du palais du Daimyo. D’autant plus qu’elle savait qu’à tout moment, on pourrait venir lui annoncer la mort du Seigneur qui y résidait. Toph restait calme et en profitait pour remettre en ordre ses idées et sur ce qu’il s’était passé récemment. Elle croyait en ses shinobis et en leur don miraculeux, elle portait tout son espoir entre leurs mains guérisseuses. Ses pensées se posèrent sur Akimoto, ses poings se resserrèrent de nouveau alors qu’elle cherchait à comprendre : comment avait-il pu tomber si bas au point de commettre un tel crime ? Comment avait-il pu trahir tellement de personnes autour de lui, et même sa propre famille ? L’Hyûga devait faire quelque chose, il fallait qu’elle agisse. En effet, il n’était pas possible de laisser un palais aussi susceptible de se faire attaquer. Les gardes étaient-ils assez entraînés ? Étaient-ils assez nombreux ? La Tsuchikage se disait qu’elle aurait dû insister il y a quelques mois, lorsqu’elle lui avait proposé son aide.

Plus le temps passait et plus la tension était à son comble. Jusqu'à ce que la porte qui la séparait du monde réel s’ouvrit. Toph se redressa et lorsqu’elle vit le visage bien familier d’un homme qui semblait avoir caressé la mort, bien en vie et sur ses pieds, ses épaules se détendirent. Si celui-ci semblait soulagé de voir l’Hyûga ici, la pupille blanche l’était encore plus de constater qu’il avait survécu à l’opération. Toph s’inclina respectueusement.

Ravie de vous revoir sur pied, Masato-Dono.

Elle remarqua la présence du capitaine aux côtés du Seigneur, sûrement grâce à lui qu’il était encore en vie. Mais cela suffisait-il à la protection du Daimyo de la Terre ?
Celui-ci fit part de la réussite de la mission du trio irounin, arrachant un faible sourire à la Tsuchikage, plus que fière d’eux. À l’entente du Borukan, son regard se fit plus dur, sa mâchoire se tendit presque avant qu’elle ne reprenne son calme, comprenant que la décision de sa mort avait été prise et que pour Toph, il ne pouvait pas y avoir meilleure fin pour un traître pareil. Elle hocha de la tête, comprenant l’importance de garder discrète l’implication d’un ancien Tsuchikage dans le rôle de cette attaque terroriste et de son sort.

La princesse du Byakugan fut surprise d’entendre la proposition de Masato qui cherchait à avoir à ses côtés un des médecins qui avaient participé au sauvetage in extremis de sa personne. Entre Chiwa Aimi qui n’avait plus à prouver de son talent et de son sang-froid lors de situations difficiles, Muramasa un digne médecin qui n’avait pas hésité à risquer sa vie pour sa camarade et Yugure, ce potentiel de jeune médecin ninja qui promettait de devenir quelqu’un d’extraordinaire. Si Toph n’était pas contre l’idée, elle serait même prête à trouver d’office quelqu’un pour tenir ce rôle. Mais elle connaissait l’implication de chacun de ces ninjas au sein de la Roche et ne pouvait pas prendre cette décision à leur place, d’autant plus que les conséquences qui s’en suivraient, changeraient drastiquement leur vie. Elle entendait aussi les paroles du Byakuen, qui sous-entendait qu’il serait préférable d’accepter sa requête pour garder une bonne entente au sein du pays.

Concernant Borukan Akimoto, son exécution n’est qu’un maigre réconfort, lorsqu’on sait qu’il a trahi le pays et les siens. Veuillez recevoir mes plus sincères condoléances par ailleurs, pour votre défunte femme.
Est-ce que vous pensez augmenter votre sécurité et votre garde personnelle au sein du palais ? Il serait préférable d’entraîner ou d’améliorer le système défensif du palais, comme je vous l’avais proposé il y a quelques mois.
Concernant votre proposition de médecin à la cour, je ne suis pas contre cela, je sais que peu importe qui se sera, il saura agir avec professionnalisme et qu’il donnera tout son cœur à soigner son prochain. Mais vous comprendrez que je ne peux pas décider pour eux et que je leur demanderai de décider, après tout, c’est un engagement à vie.

Croyez-moi que je mettrai tout en œuvre pour retrouver celui qui vous a dépossédé de vos biens précieux et que je retrouverai celui-ci et il répondra de son crime.

En attendant, je suppose que vous avez entendu parler de l’attaque essuyée par Iwa contre le Dieu singe et ce moine presque semblable à un dieu. J’espère que nous pourrons travailler ensemble et être soutenu par la Seigneurie dans ce moment difficile où chacune des forces iwajins se bat pour redorer le blason de la Terre.

Si vous me le permettez, j'aimerais me recueillir auprès de l'équipe médicale qui est intervenue lors de votre sauvetage, pour leur faire part de votre proposition.


Toph s’inclina respectueusement. Si le Daimyo avait encore à redire, alors elle avait terminé son tour de parole. Elle se contenta alors d’attendre.


_________________
Justice Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Justice

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: