Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Un Shinobi doit toujours être sur son 31

Nara Aizen
Nara Aizen

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Lun 8 Fév 2021 - 10:40

Aizen avait beau être un shinobi il n’en restait pas moins un homme coquet. Il était évident que l’apparence était quelque chose d’importante pour lui tant sa tenue était toujours parfaitement soignée bien que souvent identique.

On aurait pu se demander comment un shinobi aussi actif pouvait en toute occasion garder une tenue d’un blanc immaculé. Cela pouvait s’expliquer par le fait qu’il mettait un point d’honneur à toujours avoir des tenues de rechanges. Ainsi, à son domicile, sa garde-robe était remplie de tenues blanches se ressemblant. S’il abimait ses vêtements d’une quelconque façon que ce soit, comme souvent lors d’un entrainement ou d’une mission, il changeait complétement de tenue. Néanmoins, à part si elle était vraiment irrécupérable, il ne jetait jamais sa tenue et la gardait pour la faite réparer dans la boutique qu’il côtoyait depuis maintenant des années. Étant à l’aise financièrement il ne lésinait pas sur la qualité du tissu et demandait toujours ce qui existait de mieux.

Le Nara attendait toujours d’avoir accumulé une bonne quantité de vêtements sales et abîmés avant de les amener dans sa boutique habituelle. Mais par malchance, lorsqu’il arriva devant, cette dernière était fermée. Une pancarte faite à la va vite annonçait une fermeture temporaire pour motif impérieux. Aizen soupira, il devait trouver une alternative car s’il ne recouvrait pas la totalité de ses affaires il se retrouverait vite à court vu son rythme de missions actuel. Il commença à déambuler dans les rues chargeait d’un sac d’affaires afin de trouver cette alternative. Il connaissait pas mal de magasins et beaucoup ne faisaient que du prêt à porter. Cela ne convenait pas à Aizen car il ne voulait surtout pas porter des vêtements lambdas que n’importe qui d’autre pourrait aussi avoir, il voulait rester unique mais surtout fidèle à la vision de Kougen.

Alors qu’il cherchait désespérément il tomba sur une boutique qu’il n’avait encore jamais vu. Qu’elle soit nouvelle ou qu’il n’y ait jamais fait attention importait peu, c’était sans doute son dernier espoir pour déposer ses vêtements entre de bonnes mains. Il n’hésita pas à rentrer et s’annonça.
« Bonjour, quelqu’un pourrait-il me renseigner s’il vous plaît ? »
Aizen prit la liberté de poser son sac d’affaire au sol car ce dernier commençait à devenir bien encombrant. Aizen jeta quelques regards dans la boutique, cette dernière semblait aussi être un simple prêt à porter. Il espérait que ce commerce pourrait satisfaire ses attentes sinon il n’avait plus aucune solution possible.


FEAT:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Mer 10 Fév 2021 - 8:54
Une journée habituelle qui commence dans ce magasin. Il n'y a personne à l'intérieur, à part une femme âgée, cheveux grisonnants, au nez crochu, une verrue entre les deux yeux, aux yeux bruns. Assez petite et menue, elle est assise derrière un comptoir, fumant une cigarette. Il lui manque une phalange à l'auriculaire de sa main droite avec laquelle elle tient sa cigarette. Il lui manque sa main gauche. Habillée d'un long kimono jaune et blanc, en raccord avec ses dents, si jaunes et distantes les unes des autres. Elle remplace sa belle-fille à la caisse du magasin aujourd'hui, car cette dernière a attrapé une grippe et ne peut pas travailler à cause de la fièvre.

Lorsqu'un homme, grand, jeune et charismatique entre dans l'enceinte de l'établissement, le regard de la vieille femme scintille. Cela lui rappelait feu son mari. Un large sourire se fait sur son visage, son regard limite libidineux, et, d'une voix frêle, elle fait signe à l'homme. "Bonjour mon chéri. Je vous écoute, quels renseignements voulez-vous avoir ?" Le regard de la petite dame se pose sur les sacs apportés par le monsieur. Elle a compris qu'elle a affaire à une demande de restauration de vêtements.

“Minako, tu as du travail qui t'attend.” La voix grave, résultant d'une addiction au tabac très forte, ainsi qu'à l'âge avancé, arrive aux oreilles de la jeune donzelle. Rangeant les vêtements propre et recousu de son père, notre protagoniste ouvre la porte de l'atelier de couture, qui est derrière le comptoir de la vieille femme. De manière droite et respectueuse, les seuls mots que la petite dit sont “Bonjour monsieur.”

S'approchant de sa grand-mère afin que cette dernière entende bien ce qu'elle a à dire, elle n'a pas le temps de prononcer un seul mot que sa mémé lui dit : “Il semblerait que ce beau jeune homme ait besoin de tes doigts de fée.” Minako est un peu gênée. En effet, ce n'est pas la première fois que cette situation de drague arrive. Mémé, les gens vont avoir peur et vont fuir le magasin à cause de ça.

"Je peux vous aider, monsieur."

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 29 Avr 2021 - 10:21, édité 9 fois (Raison : couleur des dialogues de Minako)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Nara Aizen
Nara Aizen

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Jeu 11 Fév 2021 - 2:13

Après un bref coup d’œil dans le commerce Aizen remarqua deux personnes. Une très âgée et une bien plus jeune. Mais surtout ce qui sauta aux yeux du Nara, ou plutôt au nez, c’était cette odeur de tabac qui prenait sa source chez la vieille dame. Le Chûnin n’y croyait pas, comment pouvait-on décemment espérer avoir de la clientèle tout en fumant à côté de vêtements. Tous les habits devaient être imprégnés de cette odeur nauséabonde pour Aizen et jamais ce ne serait le cas de ses vêtements. Aizen ne pu s’empêcher d’avoir le regard noir pendant un instant, rien que de penser à l’idée d’avoir une odeur de tabac froid imprégnée dans ses habits le rebuta au plus haut point.

Son sourire s’effaça alors que la jeune fille approchait sur la demande de la doyenne du commerce. Cette dernière arborait sur son front un bandeau marquant son appartenance aux shinobis kumojins. Une Genin sans doute se dit Aizen, il ne devait pas en être autrement vu son âge. Pourquoi une kunoichi perdait-elle son temps à travailler dans une boutique de vêtements ? Rien n’allait ici et cela donnait envie au Nara de déguerpir à toute vitesse. De plus, l’absence totale d’autres clients ne disait rien qui vaille même si la journée débutait à peine. Mais ce commerce représentait la dernier espoir d’Aizen pour restaurer rapidement ses vêtements. Il fallait d’abord résoudre ce problème olfactif.

Aizen s’adresse d’abord à la vieille dame sans prêter attention à la supposée Genin.
« Bonjour madame, avez-vous pour habitude de fumer à l’intérieur de la boutique ? Je ne pense pas que ce soit très bon pour les vêtements qui y sont entreposés. »
Le message était passé, il restait courtois et diplomate malgré son grand mécontentement. Mais les personnes âgées pouvaient être têtus, si elle persistait à consommer son tabac à l’intérieur alors Aizen ne resterait pas plus longtemps en ces lieux. Il se demandait bien comment ils pouvaient vendre ne serait-ce qu’un seul vêtement s’ils étaient tous imprégnés de cette horrible odeur.

Aizen concentra en suite son attention sur la jeune fille, reprenant son sourire chaleureux afin de paraître bien plus amicale.
« Bonjour mademoiselle, êtes-vous une Genin du village ? »
Dit-il tout en faisant un signe vers son bandeau. Aizen portait le sien à la taille mais son grade de Chûnin n’était pas visible d’une quelconque façon que ce soit.
« J’aimerais restaurer ces vêtements. »
Ajouta-t-il en montrant le sac à ses pieds cette fois.
« C’est du fait sur mesure, je m’applique à choisir la plus grande qualité possible pour les tissus que je porte. D’ailleurs… J’aimerais éviter qu’une odeur de tabac se colle à mes vêtements. »
Le message était maintenant clair aussi pour la jeune fille, Aizen ne laisserait pas ses vêtements si c’était pour risquer qu’ils soient imprégnés de cette odeur.


_________________
KUMO:
 


Dernière édition par Nara Aizen le Ven 12 Fév 2021 - 4:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Jeu 11 Fév 2021 - 14:57
Il est vrai que la jeune donzelle est habituée à l'odeur de la vieille femme. C'est pour cela qu'elle n'y a pas prêté attention plus tôt. Après un rapide coup d'œil, la kunoichi remarque la boîte de cigarette ouverte, presque vide, sur le comptoir. Ce n'est pas comme si je lui ai déjà dit mainte et mainte fois de ne pas fumer en ce lieu après tout… Tête de mule de mémé.

Rukina, la petite dame en question, très frustrée par les paroles du client, fait la moue et a un air agacé par la situation. Minako écoute le monsieur lui demander si elle est genin, ainsi que sa requête. J'aurais aimé lui dire que je ne suis pas ninja, mais j'ai oublié que j'ai le bandeau sur le front. Je ne peux pas mentir.

"Oui, je suis genin, monsieur. Il n'y a aucun problème quant à l'odeur de cigarettes, il suffirait seulement que ce message entre bien dans la tête de ma grand-mère..."

La vieille Rukina, étonnée, répond assez méchamment :

"Non mais, vous êtes qui pour me parler ainsi ? Mina ! Pourquoi préfères-tu écouter un étranger ? Et d'où tu me manque de respect ainsi ? Vilaine fille !"

À cela, la jeune Minako lui répond, sèchement, d'un air vilain, son visage assez froid, sans expression :

"Vieille bique. Combien de fois elle doit te répéter que ton comportement est mauvais ? Sois tu reste sagement ici et arrête ta clope soit tu dégage. De plus, nous ne devions pas être ouvert aujourd'hui au public."

Le regard de Rukina s'écarquille, sachant bien ce qui peut se passer, se lève fébrilement, d'une voix frêle, prononce  ces quelques mots :

"Ah Mitsai, toujours là pour m'embêter…"

Puis, elle sort du magasin, telle une enfant qui va bouder dans un coin. Le visage de Minako retrouve son éclat naturel, sa bonne humeur qui revient de nouveau, elle s'excuse face au monsieur pour l'incident.

"Nous prenons soin d'avoir des matières premières de qualité pour les réparations de vêtements. Je me permet de vous faire venir dans mon atelier, enfin si vous voulez… pour être rassuré."

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 29 Avr 2021 - 10:24, édité 8 fois (Raison : couleur des dialogues de Minako changée)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Nara Aizen
Nara Aizen

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Ven 12 Fév 2021 - 4:30

La jeune fille aux yeux océans confirma la supposition du Nara. Une Genin, qui travaille dans un prêt-à-porter. Le Chûnin se promit de résoudre cette question plus tard. Ce qui monopolisait son attention à ce moment n’était autre que la présence de cette dame dont provenait la fumée nauséabonde qui se propageait dans l’établissement. Cette dernière était donc la grand-mère de la jeune Genin. Cette vieille femme s’offusqua, pourtant le Chûnin était resté polis vu l’irrespect dont elle faisait preuve pour les tissus qu’elle vendait. La jeune fille devint autoritaire pour faire taire et partir sa grand-mère, un tel comportement nuançait avec son apparence frêle. Aizen la laissa gérer la situation bien qu’il se permit un commentaire tout en restant de marbre.
« Je pense que le manque de respect se porte plus au niveau du client qui n’a sans doute aucune envie d’avoir des vêtements imprégnés de l’odeur du tabac. »
Il jeta un bref regard sur le paquet de cigarettes bien entamé.
« Et vu ce paquet, ce n’est pas la première cigarette fumée à l’intérieur. »
L’information concernant la journée de fermeture n’échappa pas à Aizen. Mais il ne pouvait se résoudre à simplement faire demi-tour car il avait besoin que ses tenues soient restaurées au plus vite avant d’en manquer. Une fois à deux dans la boutique Aizen s’adressa à la Genin, l’odeur de cigarette était toujours pesante.
« A qui appartient cette boutique exactement ? Un tel comportement fera fuir tous vos clients. »
Le commerce n’appartenait sans doute pas à la Genin, il l’espérait en tous cas. Mais s’il appartenait à sa grand-mère alors il était persuadé qu’il ne ferait pas long feu vu son niveau en relation clientèle. Aizen n’était pourtant pas du domaine mais la logique imposait un tout autre type de comportement.

La jeune fille parla d’un atelier. Enfin quelque chose d’intéressant, ce n’était donc pas un simple prêt-à-porter. Peut être que cette surface repoussante qu’avait inspirait la vieille dame cachait une boutique au grand savoir-faire si on se donner la peine de gratter. Il fallait déjà poser un coup d’œil sur ce fameux atelier pour en avoir le cœur net.
« Je veux bien voir ton atelier pour juger d’une possible collaboration. Je paye bien mais j’exige le meilleur travail en retour. »
Le Nara passa au tutoiement, maintenant qu’il savait qu’il avait une subalterne en face de lui il pouvait se le permettre. Plus tard, il essaierait d’en apprendre plus quant à la présence d’une ninja de Kumo en tant vendeuse, sans doute une perte de temps selon lui.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Dim 14 Fév 2021 - 6:43
La demoiselle comprend ce que son potentiel collègue ninja lui dit. Ce qui est logique en soi. Moi aussi, je ne laisserai pas mes vêtements dans les mains de n'importe qui. Par respect pour lui, elle répond de manière très douce et agréable.

“Ce magasin appartient à Zaiki Junko, ma mère. Je suis désolée pour l'incident, ma grand-mère est si têtue qu'il est probable qu'on aie plus de client si elle continue ses bêtises...”

C'est vrai, normalement, Rukina doit rester dans la demeure familiale. Cependant, étant donné qu'elle s'ennuie, elle vient, à chaque fois, elle et son manque de respect légendaire. Ce matin, Minako a cru que sa grand-mère lui apportait seulement des vêtements appartenant à des membres de sa famille. La demoiselle est déçue de ne pas avoir fait honneur à sa mère, elle culpabilise un peu. Si seulement j'avais davantage de caractère. Le problème c'est que mamie va encore mentir et c'est moi qui vais avoir un sale quart d'heure, sans même que j'explique ma version des faits. Ils ne me croiront pas si je dis qu'elle a eu raison de disputer mamie.

Minako, dans son élan de bonne humeur, enfin ce qu'elle fait paraître, ouvre son atelier et demande à ce que son client entre rapidement avant que l'odeur de cigarettes arrive à l'intérieur. La pièce est immense. Il y a du matériel de couture, des mannequins, des tissus entreposés sur des étagères, des bobines de fil de tout genre dans d'autres. Sur le plan de travail, sont pliés des vêtements, très grands, repassés, comme neufs. La luminosité de la pièce est parfaite pour travailler de manière convenable, les murs de couleur bois clair augmente l'aspect chaleureux de ce lieu de travail. De plus, ça sent le linge lavé récemment. Une odeur d'hibiscus que j'aurai aimé avoir aussi dans l'espace vente si mémé n'avait pas fumé ses putains de cigarette. Bref. Je travaille normalement avec ma mère ici, mais aujourd'hui je suis seule.

J'espère vous rassurer en vous disant que ma grand-mère a interdiction d'entrer à l'intérieur de l'atelier.

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 29 Avr 2021 - 10:26, édité 6 fois (Raison : couleur des dialogues de Minako changée)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Nara Aizen
Nara Aizen

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Dim 14 Fév 2021 - 14:55

La jeune fille lui répondit et révéla par la même occasion une partie de son identité. Zaiki… Ce nom de clan ne dit rien au Nara mais ce dernier était loin de connaître toutes les familles du village. Peut-être une famille très modeste ce qui expliquerait pourquoi cette Genin perdait son temps en travaillant dans cette boutique. Était-il seulement autorisé pour un shinobi de Kumo d’employer son temps à un commerce personnel ? Elle s’excusa également et Aizen répondit pour clore ce sujet.
« Tu n’as pas à être désolé pour moi. C’est plutôt pour vous qu’il faut faire attention, si tu veux que ce commerce fonctionne bien, ou plutôt si ta mère le veut, elle doit comprendre cette règle et fumer dehors ou alors ne plus venir. Mais maintenant qu’elle est partie ça ne me regarde plus. Zaiki… Je vois. Je suis Nara Aizen, quel est ton prénom ? »
La curiosité d’Aizen le démangeait trop pour qu’il ne pose finalement pas la question alors il ajouta.
« Pardonne mon indiscrétion mais pourquoi une Genin tient une boutique au lieu de s’entraîner dans la maîtrise de son art ninja ? »
Bien que surement intrusive la question était tout à fait légitime surtout venant d’un supérieur hiérarchique. Il espérait tout de même qu’elle ne le prenne pas mal car elle restait son seul espoir pour restaurer ses vêtements.

Une fois dans l’atelier Aizen reçu la toute première vague de satisfaction depuis qu’il avait pénétré ce magasin. L’atelier était spacieux, bien agencé et le matériel qui y était entreposé respirait le professionnalisme. L’information comme quoi la grand-mère n’y avait jamais mis les pieds rassura encore plus le jeune homme. Peut-être qu’il était finalement tombé sur la pépite qu’il recherchait en ce jour. Aizen ne cacha pas son visage émerveillé comme celui d’un enfant devant un cadeau. Il posa son sac sur un établit et se balada dans la galerie entres les différents tissus en travaux.
« Qui effectue les retouches ici ? J’ai besoin du meilleur tissu. Il doit être à la fois raffiné et robuste. Sa résistance à la chaleur et à la déchirure doit être maximale. »
Aizen ne mâchait pas ses mots car il voulait le meilleur du meilleur.
« Tu peux inspecter ce que j’ai amené et me dire si c’est possible puis me donner ton prix. J’aimerais faire réparer celles qui sont dans le sac mais aussi en commander trois nouvelles, de la même forme. »
Sans condescendance Aizen proposait gentiment à la jeune fille de conclure une affaire alors qu’il se permettait d’analyser le travail qui était en cours sur certaines tenues exposées là.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Mar 16 Fév 2021 - 6:15
"Minako, enchantée."

Par la suite, la demoiselle est pensive, ne sachant quoi répondre au fait qu'elle travaille dans ce magasin.
Je n'ai pas le choix. Je dois obéir à mes parents. Je ne peux pas dire ça, c'est débile. Il faut que je mente. Ou que je formule autrement...

"Je n'ai pour l'instant pas le choix que de travailler là jusqu'à ce que je puisse partir de la maison familiale. Ma mère manque de main d'œuvre suite aux pertes qu'on a eu dans une autre ville, donc on fait comme ça jusqu'à ce que nous puissions atteindre nos but, enfin surtout le mien."

J'espère que ça passe. Je n'ai pas envie de parler vie privée et d'être en mode chouineuse.
Sur les mannequins en bois sont exposés un kimono de cérémonie rouge aux motifs de lycoris blanc, un kimono Gi gris foncé avec un motif noir du nuage de Kumo, un qipao bleu avec une broderie de dragon argentée. Cette robe est faite avec un tissu similaire à celui du vêtement du Nara. Parfois, des bijoux fait main sont exposés sur des poupées.

"Nous sommes deux à travailler sur les retouches. La plupart du temps, c'est maman qui s'en occupe."

Minako examine les vêtements. Au toucher, elle sait quelles matières utiliser pour la commande d'Aizen.
C'est l'un des tissus les plus chers mais de très bonne qualité, très utile pour les ninjas. Nous avons ça en stock.
Après vérification des stocks, suivi de brefs calculs, la jeune donzelle donne le devis pour la réparation des 8 tenues, et le prix pour la confection des 3 nouveaux habits.
Environ 75 900 ryos.

"En général, nous donnons une semaine après la restauration des vêtements au client pour avoir l'argent. Nous ne demandons pas de payer avant qu'on aie fait notre travail."

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 29 Avr 2021 - 11:11, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Nara Aizen
Nara Aizen

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Mar 16 Fév 2021 - 12:57

Aizen répondit simplement, bien qu’il fût toujours poli il faisait moins de manières que lorsqu’il s’agissait d’un supérieur.
« Enchanté également. »
Le Nara avait beau ne pas trop saisir l’explication de la Genin il s’en contenta car au final cela l’intéressait peu. Mais une kunoichi devait clairement passer son temps à se préparer à des missions et à s’entraîner plutôt qu’à vendre des vêtements. Aizen ne comptait pas lui dire ainsi mais il voulait lui faire comprendre et aussi, pourquoi pas, découvrir ses pouvoirs et son but dont elle venait de parler.
« Je vois… » Dit Aizen faussement pensif.
« Tu pourrais ramener beaucoup plus d’argent à ta famille si tu réalisais des missions. Cela dit pour ce faire il faut être bien préparée et cela exige un entraînement constant. T’entraînes-tu régulièrement ? »
Aizen posa un regard interrogatif et curieux sur la jeune fille. Un ninja ne devait pas négliger sa préparation, toute la gestion d’un moment critique passait d’abord par ce qui avait été réalisé en amont. Cela dépendait également des objectifs personnels, quels pouvaient être les siens ?
« Mais dis-moi, tu m’as parlé d’objectif, quel est celui que tu cherches à atteindre ? »
Cette jeune fille polie qui pouvait se montrer autoritaire cachait-elle une ambition démesurée comme celle d’Aizen, il se le demandait.

Elle lui précisa que c’était sa mère et elle qui s’occupaient des retouches. Aizen n’en avait finalement cure tant que le résultat était satisfaisant. Elle donna son prix au Nara et les modalités pour le paiement. Elle devait être doué dans son domaine car en un simple toucher elle avait compris de quel tissu était fait les vêtements du Chûnin. Le prix convenait à Aizen, il était prêt à négocier mais le prix était déjà bien assez bas alors il ne perdit pas son temps à cela. Bien que cela aurait pu paraître cher pour d’autres, sa prestance était quelque chose à laquelle il tenait. Néanmoins il doutait encore un peu du résultat qu’il obtiendrait alors il voulu mettre la pression pour qu’aucune erreur n’ait lieu.
« Très bien, j’accepte ton prix. J’espère seulement que le résultat sera à la hauteur sinon je ne paierais rien. »
Aizen avait le regard froid mais son sourire était toujours présent. Cela lui donnait un visage instaurant un malaise chez quiconque qui n’était pas habitué. Mais une question brûlait toujours l’esprit du Nara : cette Genin n’était-elle bonne qu’à coudre ou savait-elle se battre telle une vraie kunoichi ?


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Mer 17 Fév 2021 - 8:53
Je ne vois aucun inconvénient à ce qu'il ne paye pas dans le cas où il n'est pas satisfait. D'où le fait que le client paye après notre travail.
Minako écrit ce qui a été dit, notamment le fait que le client ne payera pas s'il n'est pas satisfait du résultat, afin que sa daronne puisse avoir une certaine pression quant à ce travail qui l'attend, une fois que celle-ci sera rétablie.

Il lui faut répondre maintenant aux interrogations précédentes de Aizen, c'est -à -dire si celle-ci s'entraîne régulièrement, et quels sont ses objectifs.
Que répondre… Dois-je être franche quant à mon indécision sur mes objectifs ? Dois-je sérieusement parler vie privée au risque de passer pour une mauvaise fille ?
Un silence règne sur la pièce. La jeune demoiselle est intriguée par l'expression faciale de son interlocuteur, se demandant comment on peut avoir un regard si froid mais en même temps un sourire chaleureux.

“J'ai un planning qui fait que je peux m'entraîner tous les jours quand je ne suis pas en mission. En général, en début d'après-midi et en fin de soirée pour éviter d'être incompétente dans ces domaines.”

La jeune demoiselle est franche quant au fait de s'entraîner. Elle sait que c'est important, même si elle aurait aimé que son père l'aide à tout comprendre quant à l'art ninja. Après réflexion, Minako décide d'être franche tout en mesurant ses mots.

“Pour tout vous avouer, je n'ai jamais voulu être ninja. Cependant, j'ai été convaincue de porter ce bandeau pour combattre la criminalité de manière efficace. Je sais que des personnes ayant des connaissances dans les arts ninja s'en servent à des fins criminelles plus que douteuses et injustes. Ma transition entre le travail de couturière et ninja est assez difficile pour moi, je le reconnais.”

La jeune kunoichi est loin d'être la meilleure ninja, mais elle pense savoir se défendre un peu. Elle l'espère en tout cas. Elle n'a pas eu de cours particuliers ni le soutien de son père pour améliorer ses compétences. Elle aimerait seulement un peu d'attention venant de lui. Actuellement, elle espère ne pas faire une trop mauvaise impression à Aizen. Elle a déjà assez honte de donner son avis et d'argumenter sur ce genre de sujet.

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 29 Avr 2021 - 10:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Nara Aizen
Nara Aizen

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Mer 17 Fév 2021 - 15:19

Aizen pouvait clairement remarquer que la Genin hésitait, cachait-elle quelque chose ? Non, ce n’était pas un secret. Mais quoi alors ?

Elle semblait quelque peu perturbée par le facies de Aizen mais répondit tout de même comme si de rien était. Elle était loin d’être le genre à cacher ses émotions comme le Nara mais n’était pas non plus du genre à tout exprimer à voix haute. Le Chûnin commençait petit à petit à cerner le personnage, une jeune fille en proie au doute. Mais comme toute pierre brute on ne pouvait pas savoir ce qui était caché en son sein tant que l’on ne l’avait pas taillée. Le Nara comptait bien creuser grâce à la perche que lui tendait la Genin.

En effet, la jeune fille avait commencé par affirmer qu’elle s’entraînait tous les jours et qu’elle ne négligeait donc rien. Mais elle nuança très vite ses propos comme si elle n’avait pas pu supporter cette première affirmation.

Sa conviction pour le corps shinobi ne semblait tenir qu’à l’envie de protéger la justice de la criminalité chronique qu’avait engendré l’apparition du chakra. Bien que noble la jeune fille ne semblât pas pleinement assumer ce changement de vie. Devenir shinobi pour servir la justice ? Si c’état là son but il semblait bien banal car beaucoup de personnes s’engageant dans cette voix échouaient par manque de conviction profonde. Sans conviction se battre au péril de sa vie pour protéger autrui était sans doute impossible.

Aizen voulait en savoir plus mais il ne pouvait pas permettre qu’une personne si fébrile garnisse les rangs du village. Il devait agir pour elle mais aussi pour lui car peut-être qu’il pourrait la manipuler à son bon désir si jamais il l’aidait à atteindre ses objectifs. Il reprit un regard plus doux tout e maintenant son sourire habituel.
« Mais dis-moi, Zaiki Minako, tu dis ne jamais avoir voulu être ninja. Qu’est-ce qu’un ninja pour toi ? »
Le Nara était bien curieux de savoir ce que cette question soulèverait comme interrogation chez la jeune femme. Il n’avait pas la réponse lui-même bien qu’il pourrait en brouillonner une en quelques instants afin qu’elle réponde à l’imaginaire collectif mais surtout à l’éthique attendu dans un camp considéré comme "gentil".

Outre ses idées Aizen voulait savoir de quoi elle était capable directement sure le terrain et il semblait que la jeune fille ait ouvert une voie pour que le Nara puisse découvrir cela.
« Si j’ai bien compris tu vas t’entraîner cet après-midi alors ? Si tu le souhaites je peux me joindre à toi afin de t’aider à t’améliorer. Disons que ce sera un remerciement pour avoir pris mes tenues un jour de fermeture. »
Le défi était lancé, avait-elle le courage d’accepter ?


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Jeu 18 Fév 2021 - 6:07
Un visage plus vilain, mauvais, se montre sur celui de la gentille demoiselle. On dirait une autre personnalité qui est présente.

"Les ninjas sont, comme toi, des abrutis qui veulent juste se battre avec vos déguisements débiles et vous montrez votre supériorité de manière désagréable"

Son visage redevient tout mignon et innocent, comme d'habitude. La demoiselle n'a pas l'air plus perturbée que ça, en disant juste de ne pas écouter ce qu'elle nomme Mitsai.

Mitsai, tu es embêtante de venir comme ça, comment veux- tu que je sois prise au sérieux par les autres ? _ Car je les déteste. Tu as des doutes quant à ton avenir et je suis sûre qu'il veut te diriger vers quelque chose qui ne te correspond pas. _ On verra. Ne m'embête pas.

“Les Ninja font partie d'une armée qui défend la patrie. Ils doivent protéger les plus vulnérables. Normalement ça devrait être correct mais le problème ce sont les pignoufs qui s'en prennent aux civils. Mais je n'en fais pas une généralité.”

Minako ne comprend pas pourquoi cette question. Pour elle, c'est évident qu'un ninja doit protéger le peuple. Il y a seulement des personnes qui en profitent pour se montrer plus fort et faire du mal à d'autres de manière injuste. Cependant, elle ne sait pas pourquoi de tels comportements. Il lui faut étudier la psychologie des tueurs et autres délinquants pour comprendre le concept, et peut-être voir tout cela sous un autre jour.

Cet après-midi, elle a prévu de s'entraîner avec son sabre, le problème est que son père est parti en mission car il est ninja lui aussi. Elle est donc seule à se débrouiller durant l'après-midi en question. La proposition de Aizen arrive au bon moment. Si seulement mon père me le proposait aussi, lui qui voulait que je porte ce bandeau.

“Oui, je vais m'entraîner cet après-midi sur les terrains d'entraînement pour m'améliorer au kenjutsu, pour que je me défende un peu aux combats rapprochés, parce que sinon je crains ne pas être assez efficace lors de missions. Je ne vois pas de problème quant au fait que vous puissiez me rejoindre, j'aimerai un avis sur la manière dont je combats afin que je sois plus utile.”

La demoiselle plie correctement le prochain travail de sa daronne et le laisse sur le plan de travail avec le joli message qu'elle a écrit plus tôt.

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 29 Avr 2021 - 10:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Nara Aizen
Nara Aizen

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Jeu 18 Fév 2021 - 12:54

Qu’est-ce que ? Pensa Aizen surpris tout en posant sa main sur le manche de son katana. Bien que très étonné des mots de la jeune fille il ne céda rien sur son visage pouvant permettre de lire sa réaction. Le visage de la Genin avait changé et le ton de sa voix aussi, c’était presque une autre personne, une sensation bien bizarre. Les mots qu’elle venait de sortir justifiaient largement qu’il lui tranche la tête. Il hésita une seconde. Ils étaient seul dans ce local, il pourrait cacher le corps et rien ne pourrait relier Aizen à cette fille sauf une petite chose. La grand-mère. S’il devait tuer la fille alors il devait tuer la grand-mère mais où était-elle à ce moment ? La disparition d’une Genin dans le contexte actuel ferait trop de bruit et Aizen n’était pas encore assez puissant au sein du village pour faire taire l’affaire et être écarté. Il se rendit à l’évidence il ne pouvait pas la tuer, pas encore et pas ici.

Dans cette seconde d’hésitation le visage de Minako changea de nouveau pour revenir à celui d’origine. Elle expliqua simplement que ce n’était pas elle qui venait de parler. Se fichait-elle de lui ? Qui était cette Mitsai qu’elle venait d’évoquer ? Était-elle tout simplement folle ? Le Nara eut donc une idée. Il devait clarifier cette affaire et s’il décelait une quelconque folie chez la Genin alors il en rendrait compte à ses supérieurs. Cela lui permettrait encore une fois de se démarquer positivement au sein du village.

Il laissa d’abord la jeune femme terminer son explication bien que maintenant plus que jamais il se fichait de sa réponse. Qu’elle soit folle ou pas il devait lui faire comprendre qu’elle devait le respect à son supérieur. Bien qu’il ne puisse pas la tuer il se devait de la punir pour cet affront. De plus, il était quasiment sûr de ne rien craindre grâce à ses confidences sur les arts ninjas. Mais Aizen ne sous-estimé jamais personne alors il ferait attention.

Il dégaina donc son arme avec l’envie de donner une bonne leçon à cette jeune fille. Il tenta de frapper derrière son genou du plat de l’épée pour la faire plier puis dans le dos, toujours avec le plat de l’épée, pour la faire tomber au sol. Si cette dernière se retrouvée ventre sur le sol alors Aizen poserait un pied sur son dos pour y mettre son poids et la maintenir en place tout en plaçant sa lame aiguisée sur le côté du cou de la jeune fille. Cette dernière pouvait sans doute sentir le contact froid du métal sur sa peau. Les paroles du Nara furent alors tout aussi froide.
« Comment oses-tu me parler ainsi toi qui n’es rien ? Tu vas commencer par t’excuser des mots que tu as dis puis t’aviser de ne plus jamais recommencer si tu ne veux pas que je te transperce de ma lame. »
Si c’était possible Aizen commencerait à appuyer un peu plus fort avec sa lame afin de libérer quelques gouttes de sang.
« Ensuite, tu vas me dire qui est cette Mitsai. »
Au final peut-être qu’une entité quelconque habitée le corps de cette fille et si Aizen pouvait le découvrir alors le bénéfice serait énorme lorsqu’il en parlerait à l’administration. Aizen toujours aussi froid ajouta quelques derniers mots qui parlaient d’eux-mêmes.
« Choisis bien tes mots cette fois, ta vie en dépend. »
Il ne pouvait pas se permettre de la tuer… Mais ça elle ne le savait pas.


RÉSUMÉ:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Ven 19 Fév 2021 - 4:09
La jeune donzelle n'a rien vu venir. Elle a voulu esquiver mais elle a fini ventre à terre, avec un poids sur son dos, n'arrivant pas à se relever. Elle est menue et faible. Le sabre froid sur son cou lui inspire de ne pas essayer de se débattre. Elle a mal à son genou, mais actuellement autre chose lui fait mal. C'est cette honte qu'elle a, à cause de cet alter. Les larmes lui montent aux yeux, la jeune fille regrette que Mitsai dise des bêtises.

“Je suis désolée pour les mots que j'ai employé. Je ne recommencerai plus…”

Petite peste. Pourquoi tu l'écoutes ? _ Ferme là tu veux ? Par ta faute on va mourir, qu'est-ce que tu ne comprends pas ? _ Arrêtes d'être soumise ma belle. _ Stop. Je ne veux plus t'entendre, pas pour aujourd'hui, tais toi.

La petite Minako est assez effrayée par la situation. De plus, elle doit faire attention à ce qu'elle dit au risque de mourir aujourd'hui. Elle ne le veut pas, elle a besoin de savoir si elle peut continuer à évoluer au sein de ce village, et elle doit réussir à trouver son but réel dans la vie.

D'une voix tremblante, elle explique qu'elle ne sait pas qui est Mitsai, mais que celle-ci lui parle dans sa tête, et que ça arrive que cette chose prenne le contrôle pour parler à sa place. Minako lui avoue qu'elle ne l'a jamais dit à personne, car de base, elle pensait juste que c'était de la fatigue, mais son état s'est empiré.

“Je vous ai tout dit, monsieur… je suis tellement désolée..”

Minako le sait, il est possible que Aizen ne la croit pas. Mais elle ne peut pas faire mieux que tout lui raconter de manière sincère. Il est également possible qu'elle soit hospitalisée dans un établissement psychiatrique le temps des soins après ça, mais elle s'en fiche. Elle doit se débarrasser d'elle. Avant qu'il n'arrive un problème plus grave. Elle sait qu'elle doit se faire soigner, et qu'elle doit trouver une solution pour se débarrasser de cette chose qui la hante nuit et jour. Elle n'a pas senti les quelques perles de sang sur son cou. C'est minime, c'est sans doute juste une toute petite coupure, Minako pense à autre chose à ce moment là.
Pardonnez moi monsieur.

Pourquoi veux-tu te débarrasser de moi ? C'est impossible, je dois rester avec toi jusqu'à la fin de tes jours ! _ Je t'ai dit de ne plus me parler de la journée ! On en reparlera plus tard, sale peste ! _ Comment oses-tu ? _ La ferme… On n'est pas bien là… Ne m'embête pas s'il te plaît.

Pendant ce temps, au fond de l'atelier, derrière un rideau de cabine d'essayage, un petit homme ridé, au front dégarni, et aux yeux malicieux, rit, faiblement, en se disant qu'il va pouvoir écrire un rapport aux parents de la jeune fille pour leur dire qu'elle est folle, avec ce que Mitsai a dit et les explications de Minako. Le vieil homme arrête de rire, parce qu'il sait que le jeune homme a l'air d'un puissant ninja, bien plus fort que la petite fille, n'ayant aucune envie de mourir tout de suite. Il s'agit de Monsieur Sato, le propriétaire du local. Il n'aime pas cette petite, et surtout, il n'aime pas le fait de voir sa famille en train gagner sa vie de manière si facile et tranquille.

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 29 Avr 2021 - 10:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Nara Aizen
Nara Aizen

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Ven 19 Fév 2021 - 15:40

Aizen vit bien que la jeune Genin tenta une manœuvre d’esquive mais elle n’eut pas le temps de réagir tant l’agression d’Aizen était inattendue. Aizen, attentif, restait quoi qu’il arrive toujours déterminée à vaincre alors cette tentative resta vaine. Alors que les larmes lui montaient aux yeux la jeune fille s’excusa en promettant qu’on ne l’y prendrait plus.

Puis la partie la plus intéressante arriva, celle où elle expliqua qui était cette Mitsai. Soi-disant une sorte de voix dans sa tête qui parfois pouvait s’exprimer à sa place. Était-elle donc réellement folle ? Aizen ne doutait presque plus de cela, ou alors elle se fichait de lui mais ses larmes pouvaient-elles être de la comédie ? Quoi qu’il en fût il savait qu’il devait maintenir cet entraînement avec elle car de cette manière peut-être qu’il pourrait en apprendre plus. Et de toutes façons il se devait, en tant que Chûnin du village, s’assurer de l’intégrité psychique de la demoiselle. Cette dernière pouvait être amené à partir en mission et pourtant elle pleurait après avoir été soumise si facilement. Comment pourrait-elle défendre qui que ce soit ainsi ? Aizen avait donc établit ses conclusions intermédiaires et avait décidé de ce qu’il allait faire en suite.

Il retira son pied et sa lame et de décala pour libérer la Genin de son emprise tout en restant sur ses gardes car on n’était jamais à l’abris de rien.
« Relève toi, tu es vraiment une ninja ? Tu penses pouvoir défendre qui que ce soit ainsi ? »
Son regard était pesant sur la jeune fille, il fallait qu’elle se remette sérieusement en question mais surtout qu’elle se bouge pour s’améliorer si elle ne voulait pas être abandonnée en route.
« Pour ce qui est de ton soi-disant problème je suis contraint d’en parler à l’administration. Les spécialistes du complexe scientifique pourront ainsi peut-être t’aider à te débarrasser de cette entité qui te parle. Mais il n’y a pas que ça, tu es censé être une ninja pouvant potentiellement partir en mission et tu as rien tenté pour te défendre. Je maintiens donc la proposition et nous nous retrouverons cet après-midi sur le terrain d’entraînement. En fonction de ce que tu me montreras je déciderais de ce que je ferais remonter comme information. Tu dois me prouver que tu es apte à être une ninja de Kumo. »
Le vouloir était une chose mais être capable de le faire puis agir en étaient d’autres. La jeune fille avait une longue route qui l’attendait devant elle si toutefois cette dernière ne s’arrêtait pas ici. Elle était loin du niveau de ses élèves et il était content de ne pas être tombé sur elle. Il avait besoin de futurs alliés fidèles qui seraient loyaux le moment venu mais une Genin pleurnicharde ne lui servirait à rien.

Enfin, il allait sans doute en savoir plus pendant ce fameux entraînement. Et pendant ce temps le Nara n’avait pas fait attention à la présence d’un témoin impromptu.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Un Shinobi doit toujours être sur son 31 Empty
Sam 20 Fév 2021 - 5:55
Les questions « tu es vraiment une ninja ? » et « tu penses sérieusement pouvoir défendre qui que ce soit ainsi ? » résonnent dans la tête de la jeune Minako. C'est vrai que jusqu'ici, la demoiselle ne s'est jamais comportée comme telle. Ce qu'elle se demande, c'est comment un ninja doit réellement se tenir. Est-ce parce qu'elle ne s'est pas défendu ? Ou alors, est-ce parce qu'elle a pleuré facilement ? Pendant cette réflexion, elle se lève, et, assez distante de son interlocuteur mais pas trop, elle a les yeux baissés, en guise de soumission envers lui.

Les spécialistes du complexe scientifiques peuvent m'aider ? Pourquoi n'y ai-je pas pensé avant ? Suis-je si sotte que ça ? Comment je peux me comporter comme une vraie ninja si je suis une imbécile comme ça ? Je dois réfléchir à mon comportement et à me décider sur ce que je veux faire pour, d'un pas assuré, affirmer avoir tel ou tel métier, sans hésiter, et prouver que je suis excellente, ou du moins que je m'y dirige.

La suite du dialogue à un seul sens lui a fait comprendre qu'effectivement, parce qu'elle n'a rien tenté pour se défendre, elle n'est potentiellement pas utile dans l'armée. Elle doit donc lui prouver qu'elle est apte à porter fièrement ce bandeau, cet après-midi, sur le terrain d'entraînement.

Apaisée, surtout grâce à l'information comme quoi elle peut aller voir au complexe scientifique pour demander ce qu'est Mitsai et comment faire pour s'en débarrasser au mieux, Minako acquiesce, motivée à montrer ce dont elle est capable sur le terrain. Elle doit montrer ce dont elle est capable, réellement. Ça lui permettra sans doute de ne pas être retirée de l'armée. D'un autre côté, ne plus être ninja l'arrange. Mais, elle avait fait, ne sachant plus pourquoi, une promesse à son grand-père, celui d'être ninja.

“ Je comprends que vous n'ayez d'autre choix que de parler de cette chose aux supérieurs. Je vous remercie de m'avoir dit que je peux aller voir ces spécialistes du complexe scientifique pour m'aider à comprendre ce que c'est, et j'ai hâte de vous montrer ce que je peux faire en temps que ninja. ”

Monsieur Sato, toujours caché, grogne parce qu'il ne veut pas laisser cette fille s'en sortir comme ça. Il doit tout faire pour l'empêcher de travailler, que ce soit en temps que ninja et en temps que couturière. Ce qu'il souhaite est de la voir dans la rue, sans défense, mourant de faim dans un caniveau, et que ses parents, endeuillés, finissent leur jours dans une souffrance éternelle. Il n'est pas ninja, mais il veut les voir souffrir, gratuitement, sans autre raison que l'argent. Il n'aurait qu'à empocher des assurances vies et être millionnaire.

Je dois montrer que je suis une véritable ninja.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako

Un Shinobi doit toujours être sur son 31

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: