Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Le bâtiment de l'Apothicaire [cloturé]

Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le bâtiment de l'Apothicaire [cloturé] Empty
Dim 14 Fév 2021 - 16:25
Il avait obtenu un emprunt à taux intéressant de la part de ses cousins. Une dette de plus à celle colossale qu'il avait entassé. Avec, il avait partiellement remboursé ses dettes dont le taux avait été outranciers, non sans garder une partie.

La fortune lui avait néanmoins sourie. D'un guerrier inconnu, il avait récupéré une maison - ou du moins son ossature et le gros oeuvre. Et tout cela juste pour un remède contre la gueule de bois et un peu de son alcool de cerise. Ce n'était pas trop cher payé, tout compte fait. Il n'y avait que de la maconnerie. Aucune porte, ni fenêtre, ni un quelconque mobilier. Enfin, si, il avait quelques caisses et un semblant de comptoir remplit des préparations.

Car des préparations, il en avait désormais. Il avait passé plusieurs journée à la ceuillette autour d'iwa et s'était regarni en plantes et ingrédients locaux. Il avait déjà recommencé à fournir l'Hopital en divers remèdes et anesthésiants.

Ce qui lui manquait le plus, c'était des outils. Des alambiques. Des distillateurs. Des ballons à chauffer. Des éprouvettes et des flacons. Il dilapida tout son emprunt là-dedans et se mit au travaille. Car c'était une chose d'avoir des ingrédients primaires et des herbes de tous les horizons. Il fallait surtout en faire quelques choses. Il commença sa production par vagues successives et travailla en grosse quantité. Il faisait des productions par batch semblable, avant de tout mettre sous flacon ou sous vide puis de tout nettoyer.

Et de recommencer, avec un autre remède.


La phase de nettoyage était particulièrement importante pour éviter des contaminations d'éléments entre les différents batch mais heureusement, le Guerrier Tellurique lui avait préparé une cheminée, et avec, il put obtenir suffisamment d'eau chaude pour bien stériliser le tout. Ses stocks commençaient à prendre forme, donc.

Ne manquait plus que des clients. Mais entre deux préparations qui chauffaient ou distillaient tranquillement dans sa cave, il avait désormais un peu de temps de libre pour se refaire les poches. Eliminer sa dette, terminer d'équiper son laboratoire. Acheter un canapé, bien sûr. C'est vital un canapé.


Dernière édition par Hyûga Kisuke le Ven 18 Juin 2021 - 8:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Jiki Masami
Jiki Masami

Le bâtiment de l'Apothicaire [cloturé] Empty
Jeu 18 Fév 2021 - 9:23


L'adolescente pénétra dans la sorte de boutique, c'était assez étrange ou en tout cas, cela n'avait rien à voir avec mes autres magasins dont elle avait l'habitude de soulager de quelques biens. Cependant, il y avait de ceux-là qui ne méritaient pas pareil traitement comme les forgerons ou encore ici. De ce qu'elle avait entendu, il était capable de faire des préparations des plus diverses. Durant une précédente mission, Masami avait pu rencontrer un alchimiste, mais il était bien trop proche d'Aimi. C'était impossible d'être discret dans des emplettes tendancieuses.

Dans ce magasin, il y avait une odeur similaire de plantes et autres produits. Si jamais on ne lui avait pas menti, elle pourrait acheter de quoi être plus efficace. C'était sans compter également sur les ustensiles étranges qui garnissaient les lieux. La Jiki ne pouvait s'être trompé, et elle se moquait bien que tout ne soit pas impeccable à l'intérieur si jamais les substances étaient efficaces. Masami attendit d'être certaine qu'il n'y avait aucun autre client ou type étrange dans le magasin avant d'entrer. Elle regarda l'homme derrière ce qu'il ressemblait à un comptoir droit dans les yeux comme pour ressentir son professionnalisme. Son instinct ne la trompait que rarement, et elle le sentait bien ce type. La châtaigne était habillée simplement comme tous les jours, et il était aisé de voir quelle était une kunoichi d'Iwa entre le bandeau et son matériel de shinobi.

Étrangement, Masami de tourna vers la porte et elle tourna le petit panneau pour indiquer que le magasin était fermé. Elle ne voulait pas être dérangée par un type qui verrait d'un drôle d'oeil ce qu'elle allait demander. Elle marcha jusqu'au comptoir en s'appuyant dessus légèrement.

Jiki Masami • « Vous faites toutes sortes de trucs ici j'imagine ... »

Demanda alors l'adolescente en feignant de regarder les différents pots et autres flacons comme si elle était une experte dans le domaine, mais la grande majorité ne lui disait rien du tout.

Jiki Masami • « Je suis venue voir si vous pouviez le faire plusieurs produits faciles à utiliser. On m'a dit que vous pouvez faire des poisons. Il m'en faudrait de plusieurs types, poison foudroyant à appliquer sur une lame, ou encore un autre à mettre dans de l'eau sans couleur ou goûts. Je vous prendrais bien aussi un autre affaiblissant afin de rendre le type incapable de rien du tout, une vraie loque. C'est dans vos cordes ? »

Demanda assez clairement et brutalement l'ancienne prisonnière de Wasure no Kuni. Elle n'était pas connue pour sa finesse et elle savait ce qu'elle voulait. Tapotant sa joue, l'adolescente le regardait dans les yeux afin de guetter sa réaction. Elle était prête à tout si jamais cela se passait mal bien évidemment, mais il n'y avait pas de raison.

Jiki Masami • « Quelle sorte d'arrangement vous irait contre tout ça ? Un service contre un autre. C'est le genre que je pratique. »

Masami avait des fonds, mais elle n'était pas du tout argent. Si jamais il ne souhaitait que ça, bon tant pis pour lui, mais il avait sous les yeux une des rares enfant soldat capable de faire des actes très sombres et définitifs de tous sortes. En tout cas, c'était clair maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le bâtiment de l'Apothicaire [cloturé] Empty
Dim 30 Mai 2021 - 10:15
Bonjour ! Kisuke Uharara, pharmacien. Médicaments, baumes, antipoisons, alcool de cerise, j'ai tout ce qu'il vous faut.

Quand il entendit ce que son visiteur lui demandait, il déchanta très vite. C'était des spécifications très particulières et poussées, le genre de substances illégales et sur des listes rouges gouvernementales. Avec cela, facile de commettre un meurtre sans se faire prendre. Et qui porterait le chapeau le bob pour les dégâts ? Le pharmacien, évidemment. Le seul capable de fournir un tel poison. Mais pour le moment, la question de l'éthique ne se posait pas. Car Kisuke n'était tout simplement pas encore capable de produire de tels poisons.

Oui enfin tout sauf cela. Ce que vous demandez sont des articles très rares et difficile à concevoir. Surveillés aussi. Poison qui tue à coup sûr ou indétectable ? Malheureusement, sans mon chakra, ni l'un ni l'autre ne me sont accessibles pour le moment. En outre... je ne suis pas certain que vous disposiez des connaissances requises pour éviter de vous empoisonner avec.

Une de ses précautions, avant de vendre des poisons, c'était de s'assurer que le client savait s'en servir et ne risquait pas de mourir en léchant sa lâme pour avoir l'air cool, avant de se rappeler qu'il l'avait empoisonné (sic). Ses poisons, pour le moment, étaient surtout des substances médicamenteuses à trop haute dose, et rarement léthal à moins de vouloir bouffer quinze pillules en une fois. Pour autant... ce genre de demande allait forcément trouver acquéreur quelque part.

Alors il proposa ce qu'il pouvait proposer. Business is business.

Néanmoins, j'ai des produits moins efficaces ici, à ma disponibilité. Un laxatif foudroyant peut faire souvent l'affaire. Il y a cet anesthésiant qui a un goût d'amande amer, mais qui peut être camouflé dans de nombreux plats épicés. Je pourrais faire mieux si je mettais la main sur des ingrédients rares, ou si j'arrive à attraper des serpents dans la nature. Rapportez-moi quelques ingrédients sur cette liste, ou un parchemin sur le fuinjutsu, et je verrais ce que je peux faire de mieux pour vous.

Après tout, Kisuke commençait à réfléchir pour retrouver son chakra. Une fois cette capacité-là débloquée, sans doute qu'il pouvait avec un peu de travail et de recherche améliorer ses concoctions. Un jour, ce genre de demande serait véritablement dans son répertoire, pour le meilleur ou pour le pire. En attendant, il avait fait sa proposition à la kunoichi, et lui avait tendu une liste d'ingrédients dangereux, comme des serpents, des petites grenouilles colorées, des scorpions.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Jiki Masami
Jiki Masami

Le bâtiment de l'Apothicaire [cloturé] Empty
Lun 7 Juin 2021 - 13:34
Jiki Masami • « Alcool de … Hmm … sans intérêt … »

Masami chassa l’idée de la main, peu trop d’intérêt dans la chose, sa demande avait été assez précise et réfléchie. Elle croisa les bras, malgré son jeune âge, elle savait pourquoi elle faisait cela. Elle haussa les épaules doucement.

Jiki Masami • « M’en fiche que ce soit rare ou difficile à concevoir, tout ce que je veux, c’est l’avoir. Vous pouvez très bien me préparer aussi un somnifère foudroyant très puissant. Ça peut aussi faire l’affaire, même si c’est moins efficace. Vous avez juste à être efficace et discret. Donc, faut me servez à rien du tout si vous n’êtes pas capable. J’en ai besoin pour une proie de choix. Un produit qui s’étale sur une lame en forme d’un liquide, ça doit pas être trop difficile quand même … »

Masami croisa les bras, soupire doucement*

Jiki Masami • « C’est adorable, mais non, celui que je dois tuer, j’aurais peut-être qu’une seule chance, et encore. Vous devriez me prendre au sérieux, et si vous en êtes pas capable, et bien, dites-moi quand c’est possible pour vous. Sinon, je vous engage le jour où il faudra. »

Masami ne prit même pas le parchemin vu le côté comique de la proposition. Elle avait peut-être l’air d’une jeune adolescente, mais elle n’en avait jamais eu l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Le bâtiment de l'Apothicaire [cloturé] Empty
Lun 7 Juin 2021 - 20:52
Une cliente des plus exigeantes. Kisuke l'avait peut-être même sous-estimée. Il sortit son éventail pour cacher son embarassement. Néanmoins, c'était la stricte vérité. Dans l'état actuel des choses, de telles substances étaient en-dehors de ses capacités. Pour le moment. Si... Si... Avec des hypothèses, oui, il avait de quoi en théorie devenir le meilleur empoisonneur du monde. Mais avec ces hypothèses, il pouvait aussi devenir un fils caché des chokoku, un shinrin ou une escalope de veau.

Il y avaigt un plan. Une idée géniale mais sordide pour regagner ses tenketsus et son chakra. Un chemin difficile, parcourut d'obstacles. Cela demanderait des traitements. Et un expert pour voir ses tenketsus, et un autre expert pour opérer dessus. Il fallait presque un alignement d'astres dans le ciel. Mais il tenterait le coup. Bien entendu, il s'en occupait déjà. Mais est-ce que la réussite était assurée ?

Non.

Malheureusement, sans mes tenketsus et mes chakra, il m'est quasi impossible en l'état de vous fournir un tel produit, et il serait difficile à converser longtemps. Néanmoins... Je peux vous affirmer que j'ai peut-être trouvé une solution pour retrouver l'usage de mon chakra. Le cas échéant en deux mois... non, en un mois, je serais capable de vous produire ce genre de poison.

Il secoua la tête, incapable de pouvoir plus s'engager que cela. Et par tous les kamis, c'était déjà un engagement conséquent. La jeune femme ne semblait pas satisfaite. Elle était très directe, et son envie de pouvoir neutraliser une cible directement était assez évident et visible. La question était, qui avait réussit à la pousser dans cette sombre colère.

La réponse classique, ces derniers temps, c'était l'Homme au Chapeau. Mais bon, il y avait des variantes.

Celui que vous devez tuer ?

Il soupira.

Si j'en sais plus sur lui, je pourrais aider à concevoir un produit particulièrement adapté. Mais... encore une fois, je ne peux sans doute rien faire sans subir mon opération. Je pourrais toujours vous rappeler une fois que je dispose de ces compétences. Si vous me donnez vos coordonnées...

Il n'avait pas grand chose d'autre à lui proposer, pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Jiki Masami
Jiki Masami

Le bâtiment de l'Apothicaire [cloturé] Empty
Lun 14 Juin 2021 - 13:18
Masami plongea son regard vers celui de cet homme visiblement mal à l’aise. Sa réputation ne l’avait pas précédée visiblement, et c’était tant mieux. Quelque part, elle ne voulait pas que tout le monde sache d’où elle venait, où l’adolescente était née. Elle était une shinobi du village d’Iwa, elle faisait même partie du Sazori. Tant de cartes que Masami puisse utilisée, mais de toute façon, s’il n’en était pas capable ce n’était pas la peine d’insister plus que cela.

Jiki Masami • « Bon … vous reviendrez vers moi quand vous en serez capbel alors. J’imagine que ce sera mieux d’être capable d’utiliser cette force que l’on a en nous … »

Masami haussa les épaules, ce n’était pas dans ses préoccupations qu’un type récupère ses capacités. C’était bien pour lui, mais dans le cas de la Jiki, cela ne changeait rien. Pour le moment, c’était au même point.

Jiki Masami • « Un mois, c’est très long, mais ok, on verra le cas échéant. »

La châtaigne était plus du genre à tenir que courir après une comète possible, qui viendrait peut-être.

Jiki Masami • « Quand vous serez en capacité de produire ce poison, je vous donnerais les tenants et aboutissants de ce plan. Si cela est si compliqué, vous viendrez avec moi pour l’opération. Je suis certaine que vous ne le regretterez pas de toute façon. »

Masami plissa les yeux un bref instant, des coordonnées après ce qu’elle venait de demander, ce n’était pas la meilleure des idées. Juste au cas où, ce type pouvait très bien se décider à dénoncer une gamine empoisonneuse.

Jiki Masami • « Je reviendrais vous voir. »

Se contenta de dire alors Masami, avant de tourner les talons et de partir de l’échoppe.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467

Le bâtiment de l'Apothicaire [cloturé]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: