Soutenez le forum !
1234
Partagez

Préparatifs [Minako]

Metaru Hideko
Metaru Hideko

Préparatifs [Minako] Empty
Mar 16 Fév 2021 - 18:05

Hideko se tenait sur son bureau, lequel était installé dans le salon, contre le mur juste à côté de l’une des fenêtres de la pièce. Meuble simple : il se composait de deux planches superposés et de quatre pieds. La jeune femme avait pris l’habitude, depuis qu’elle avait pu se payer ce petit luxe, de placer les papiers dont elle devait s’occuper dans le bureau.
Au dessus étaient fixés deux autres planches de bois elles aussi superposées, sur lesquelles étaient entassés des livres ; tous ou presque comportaient des connaissances sur les arts shinobis. Hideko travaillait assidûment afin de rattraper son retard en la matière.
Le soleil pénétrait légèrement dans la pièce par la fente des deux volets entrebâillés. Ainsi, l’air de ne devenait pas irrespirable en milieu de journée, quand la chaleur était étouffante à l’extérieur. Elle avait prit l’habitude d’ouvrir toutes ses fenêtres dans la nuit afin de faire pénétrer la fraîcheur nocturne et d’en profiter le lendemain.
Petit à petit, Hideko s’était forgée des habitudes, un quotidien agréable dans ce petit appartement auquel il manquait cependant un élément important : Aya. Hideko écarta ces tristes pensées pour se reconcentrer sur la feuille qu’elle avait devant elle. La plume à la main, elle commença à y apposer ses premiers mots.


Bonjour,

Je vous présente mes salutations, famille Zaiki, tenante de l’enseigne Sennyo'nuimono.
J’ai entendu parler de votre savoir faire et de la qualité de vos produits par des collègues shinobi.
Je m’appelle Metaru Hideko et vous écris cette lettre pour vous faire parvenir l’objet de ma commande.

Shinobi en activité, j’ai dans l’idée de me forger des protections que j’utiliserai en situation de combat pour me défendre. Ces dernières seront en métal et j’aurai donc besoin d’une structure à la fois résistante, confortable et mobile pour les compléter. Pour ce faire j’ai pensé à du cuir, mais je ne possède aucun savoir faire en la matière. Sous les conseils avisés de certains collègues, je vous fais donc parvenir ma commande.

Ci-jointe à cette lettre vous trouverez les plans des différents éléments que je compte forger : quatre gantelets, allant de la main jusqu’à l’avant bras et deux jambières.
Pourriez-vous me faire parvenir les parties en cuir à la forge Metaru dès que possible ? Je vous payerai à la hauteur du prix que vous estimerez juste.
J’y serai tous les jours entre quinze heures et dix-sept heures pour travailler les pièces d’acier que je compte forger.

Avec mes respectueux hommages, je vous prie d’agréer, Mesdames, l’expression de ma considération la plus distinguée.

Metaru Hideko.



Hideko fut satisfaite de son troisième essai et plaça la lettre dans une enveloppe qu’elle posta le soir même.



Plusieurs jours plus tard, la jeune femme se trouvait à la forge aux horaires convenus. Un vent frais soufflait dans l’imposant bâtiment, entraînant avec lui les odeur du métal chauffé et de la sueur des hommes et femmes qui y travaillaient.
Hideko tenait dans sa main droite un marteau, dont elle se servait pour modeler le dernier bracelet qu’elle avait entamé.
Vêtue d’une tenue toute faite de noir, celle-ci recouvrait son corps en entier, du coup jusqu’au pied ; lui permettant de se protéger de potentielles projections incandescentes. Des gants en cuirs et un bandeau frontal complétaient cet attirail : les premiers pour protéger ses mains, le second pour absorber la sueur et l’empêcher de perler dans ses yeux.
Elle avait chaud, comme toujours lors de ce genre d’exercice, mais avec l’habitude elle n’en ressentait aucune gène. Elle avait créé à l’aide de son chakra un morceau de fer, qu’elle s’attelait maintenant à modeler afin de lui donner la forme escomptée. La tâche se divisait en plusieurs étapes : il lui fallait recouvrir la partie supérieur d’une pellicule d’acier doux afin de la rendre solide, tandis que la partie inférieure – en fer – devait être percée en de multiples endroits afin que les lanières de cuir puissent solidariser le tout. Deux protections de métal, celle de la main et celle de l’avant bras, lui permettraient de créer une défense solide pour se protéger des attaques ennemies.
Hideko avait dans l’idée de créer une technique qui lui permettrait de renforcer le métal avec son chakra et ainsi pouvoir parer de puissantes attaques adversaire. Pour se faire, elle avait besoin des différentes éléments afin de s’habituer à les manipuler.
Deux journées supplémentaires lui suffirait pour terminer les deux jambières et que toutes les pièces de métal soient prêtes ; ne manquait plus que les morceaux de cuir, dont la commande avait été validée, comme en stipulait la lettre que Hideko avait reçu trois jours plus tôt.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Préparatifs [Minako] Empty
Mer 17 Fév 2021 - 16:34
“ Minako, tu peux venir s'il te plaît ? ”
demande Junko, de manière assez froide, dans la salle à vivre de sa maison.
“ Maman, je ne peux pas continuer à apprendre mes partitions tranquillement ? Mon entraînement de ninja est important ! ” ronchonne la jeune fille, sortant de sa chambre, se dirigeant vers sa daronne.

“ Je le sais bien, mais je ne peux pas me déplacer pour apporter cette commande à une cliente. Je me suis dis que ça peut t'intéresser. ”
Junko lui montre un colis.
“ Tu dois emmener ceci à la forge des Metaru. Tu dois les connaître, ils forgent des armes ninja. Cette demoiselle a besoin de ces morceaux en cuir pour son travail. Pas de retard, ceci doit être apporté entre 15h et 17h. Je compte sur toi ! ”

“ Ok maman, c'est bien parce que c'est pour un ninja que je t'écoute. Il faudrait vraiment songer à me remplacer par un civil qui a besoin de travail tout de même… Tu peux y penser des fois ? Bref. À ce soir maman. ”
La jeune fille prend le paquet avec elle, puis elle sort de la maison. Junko fait la moue parce que sa fille ose devenir de plus en plus autoritaire, et que cela ne lui plaît pas. Normalement, la facture doit être dans le colis avec les pièces demandées par cette femme du nom de Hideko.

Minako arrive à la forge à 15h32. Les odeurs à l'intérieur du bâtiment sont nouvelles pour elle, la jeune donzelle n'y est pas habituée. Mais elle ne montre pas que cela la dérange. La demoiselle s'y perd un peu. Elle regarde un peu partout, ce matériel pour créer les objets l'impressionne. La kunoichi voit une femme, très belle selon elle, qui travaille.
Ça doit sûrement être elle, Metaru Hideko. D'une voix fort sympathique, la jeune fille montre sa présence.

“ Bonjour, je vous apporte une commande du magasin Sennyo'nuimono. ”

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Sam 20 Fév 2021 - 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189 https://www.deviantart.com/faytigris
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Préparatifs [Minako] Empty
Ven 19 Fév 2021 - 13:49

Battre le fer quand il est chaud replongeait Hideko dans les souvenirs d’un passé qui lui paraissait bien lointain. Bien qu’elle n’eut jamais aimé sa vie, la jeune femme avait toujours apprécié ces moments au travail. Au premier abord, au début de l’adolescence, elle avait détesté le travail du fer ; un travail épuisant pour une petite fille aux bras frêles comme les siens. La chaleur, l’effort, la fatigue et les remarques perpétuelles de son père : rien dans ce travail ne lui plaisait. En grandissant, Ken lui avait peu à peu laisser de la liberté dans son travail : quand elle eût prouvé la qualité de ses créations. Après quelques années de formation, elle pouvait travailler seule, lui libérant chaque semaine quelques heures de paix loin des critiques et des reproches. Ce qui était une corvée était devenue un moment de paix.
Hideko avait dû demander l’autorisation au clan de se servir de la forge. Bien qu’elle était une membre du clan Metaru, elle ne vivait pas et avait peu de contact avec eux. Aussi, elle s’était sentie obliger d’agir ainsi, malgré que rien ne l’y oblige : tout Metaru avait libre accès à la raffinerie. La réponse du clan s’était faite sans attendre : Hideko avait totale liberté de se servir de la forge selon son bon vouloir. Surprise, elle balayait rapidement les tentatives de son esprit de trouver une réponse et accepter cette vérité comme une simple chance.



Tandis qu’elle était en train de chauffer un morceau de fer, contrôlant la température grâce à la couleur de ce dernier, une petite voie féminine l’arracha de sa concentration. Tout en continuant ses gestes, elle tourna légèrement la tête afin d’observer la jeune femme qui l’avait abordée. Cette dernière disait apporter la commande du magasin Sennyo'nuimono, celui-là même qui devait lui fournir les différentes pièces de cuir pour assembler les bracelets et jambières.

─ Bonjour mademoiselle, j’arrive dans quelques secondes.

Hideko termina de monter le fer à bonne température. Cette seconde étape suivait la plongée dans le bain froid, afin de fixer les modifications du métal causées par ce dernier, une action aussi appelée la trempe. Le fait de réchauffer à nouveau le métal – le revenu – était indispensable pour durcir l’acier afin de le rendre plus résilient. Quand elle eut finit, elle déposa la jambière sur un promontoire en pierre, toute les manipulations étant faite à l’aide d’une large pince en fer.

« Voilà, je devais finir cette étape pour ne pas avoir à la recommencer. Ravie de faire votre connaissance, je m’appelle Metaru Hideko. Et vous ? »

Bien qu’elles soient toutes deux en train de faire leur travail, Hideko n’en oubliait pas moins la politesse.
Le feu des fours se reflétait sur la peau luisante et grasse de la jeune femme : impossible de ne pas transpirer abondamment avec les importantes chaleurs qui régnait dans la pièce.

« Bon, voyons tout ça. »

Hideko enleva les épais gants de ses mains et saisit un des morceaux de cuir que venait d’apporter Minako. Elle l’ausculta avec attention, le touchant et le regardant sous toutes les coutrures afin d’en juger la qualité. Satisfaite, elle hocha la tête et reporta sur attention sur Minako.

« La qualité a l’air bonne. En ce qui concerne les mesures il faudra que j’intègre les plaques dessus pour pouvoir en juger, mais ça m’a l’air bon, à vu d’œil. »

Hideko reposa le tout à côté d’elle, sur une surface propre, puis se tourna complètement vers son interlocutrice.

« Si jamais il y a un soucis, je suppose que je peux revenir vers vous pour faire quelques corrections ? »

La questions était forcée, son ton ne sous-entendait guère d’autre réponse qu’un oui.

« Combien je vous dois ? »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Préparatifs [Minako] Empty
Sam 20 Fév 2021 - 12:51
“Je suis enchantée mademoiselle, je m'appelle Minako.”

La jeune kunoichi, très attentive, lui répond qu'il est possible de retourner les articles s'ils sont défectueux sans avoir à payer de frais supplémentaires.

La chaleur de la pièce est, selon Minako, insupportable. Elle n'en reste pas moins sereine, faisant de son mieux pour ne pas montrer qu'il ne lui est pas facile de supporter la chaleur en intérieur. Elle semble également insensible aux odeurs, ce qui, en réalité, déplaît un peu à la demoiselle.

Je ne suis pas habituée à ce genre d'odeur. Mais qui sait, si je travaillais à sa place, je serai réellement insensible à l'odeur et à la chaleur, ou au moins à supporter. Et punaise, en plus être habillée tout en noir, je la plains un peu quand même.

Quant au prix, Minako a récupéré le papier qu'il y avait avec les morceaux de cuir qu'elle a dû apporter. Elle lit le message dans sa tête, puis elle répond à son interlocutrice, de manière très respectueuse :

“Ça fait 800 ryos pour la totalité de la commande, mademoiselle.”

Minako cache bien le fait qu'elle ne veut plus travailler auprès de sa mère. D'ailleurs, elle compte réellement arrêter de travailler avec elle au magasin, afin de se consacrer uniquement à l'art ninja. Ça fait un contraste avec ce qu'elle pensait avant, c'est-à-dire le fait qu'elle n'avait pas envie de se battre pour sa nation. Elle sait qu'après l'échange respectueux avec cette cliente, elle voudra parler à sa mère au moment opportun pour ce réel changement de vie qu'elle souhaite.

Tout cela, elle ne le montre pas à son interlocutrice, au risque de paraître irrespectueuse. Cependant, il y a bien un signe comme quoi la jeune donzelle est ninja, son bandana marqué du symbole de Kumo, sur sa tête. Son alter, Mitsai, pense qu'il faut envoyer bouler les clients, mais Minako réussit à contenir la frustration de cette voix intérieure que seule elle entend.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189 https://www.deviantart.com/faytigris
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Préparatifs [Minako] Empty
Lun 22 Fév 2021 - 16:13

Minako annonça le prix de 800 ryos pour la totalité de la commande qu’avait faite Hideko. Le prix était correct, tout comme semblait l’être le travail. L’instinct de commerçante de la jeune femme la poussait pourtant à négocier, faisant naître en elle le désir de payer moins cher, mais Hideko se ravisa. Ce n’était ni le lieu ni le moment pour se faire et pour une fois elle décida d’accepter le prix proposé.

— C’est bon pour moi.

Hideko se leva, puis alla prendre sa sacoche, pour y saisir son porte-monnaie. Elle compta le nombre de pièces adéquates, puis revint vers Minako.

« Tenez, le compte est bon. »

La jeune femme se rendit alors compte qu’elle avait devant elle non pas seulement une livreuse mais une shinobi, comme en témoignait son banda marqué du symbole de Kumo.

« Oh, vous êtes une shinobi ? »

Rares étaient les ninjas qui travaillaient à côté de leur formation, tant cette dernière occupait la majeure partie de leur temps.

« Sous les ordres de qui servez-vous ? »

Une légère fatigue se faisait sentir après cette première demi-heure à forger sa pièce de fer. Aussi, Hideko tenta de lancer la conversation, lui permettant ainsi de souffler un peu tout en papotant avant de se remettre au travail.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Préparatifs [Minako] Empty
Mar 23 Fév 2021 - 19:26

Après avoir fait leur échange concret entre le produit et l'argent, un thème plus intéressant est abordé, celui de la fonction de ninja. Minako a bientôt fini cette transition entre les deux métiers, elle a encore un petit effort à faire au niveau familial et ce sera bientôt fini, elle pourra pleinement se sentir libre de tenir sa promesse.

“Oui, je suis Shinobi. Parfois, lors de mon temps libre, j'aide ma famille dans le magasin, comme aujourd'hui.”

La jeune fille sait qu'elle devrait passer davantage de temps à s'entraîner afin d'améliorer ses techniques. Notamment sur la création de techniques onkyoton nécessitant uniquement sa voix. Car en effet, quand il s'agit d'être immobilisé, les instruments sont inutilisables.

“Je ne suis actuellement pas sous les ordres d'un quelconque supérieur hiérarchique étant donné que je suis fraîchement sortie de formation à ce sujet. Je pense que je le saurai bientôt. J'ai hâte de former une équipe afin d'être utile au maximum dans l'armée.”

Son regard est pétillant et plein d'espoir. Elle le sait : si elle intègre une équipe avec des camarades et un supérieur, elle aura de véritables raisons d'être véritablement indépendante vis-à-vis de sa famille. Elle en a tellement envie que ça peut se lire sur son visage.

“Vous devez déjà avoir des camarades et un supérieur, la chance !”

La jeune fille a un peu honte de parler de la sorte, ne s'étant jamais vraiment exprimée sur le sujet, elle espère faire bonne impression, et ne pas se faire rejeter si son comportement ne plaît pas. Il est probable que les filles travaillent ensemble dans le futur s'il y a besoin alors qui sait, elle doit faire attention à ça. Surtout à Mitsai car celle-ci est irrespectueuse envers tout le monde et peut faire échouer les missions pour le plaisir si jamais elle n'a pas un self control. Jusqu'ici rien n'a été vilain, aucun "red flag" quant au potentiel de cet alter, donc il n'y a aucune inquiétude à avoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189 https://www.deviantart.com/faytigris
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Préparatifs [Minako] Empty
Ven 26 Fév 2021 - 10:44

Minako confirma être shinobi, comme en témoignant son bandeau kumojin. En plus de son statut de soldat, la jeune femme aidait ses proches dans le magasin familial ; ainsi elle devait s’occuper des livraisons quand le client ne pouvait pas venir chercher l’objet de sa commande. Son emploi du temps devait donc être chargé, tant le rôle de soldat pouvait être prenant. Hideko se réservait chaque jour un moment pour aller rendre visite à sa petite-sœur, mais cela sa faisait au prix de son temps de repos.
La kunoichi ne faisait néanmoins pas partie d’une équipe, signe qu’elle ne devait avoir rejoint l’académie que depuis très peu de temps ; ce qu’elle confirma en informant Hideko qu’elle était fraichement sortie la formation initiale. Minako pensait et espérait certainement bientôt rejoindre une équipe, ce qui pourrait lui permettre d’être réquisitionné pour des missions importantes et gagner en expérience et en puissance. Elle souhaitait aussi être la plus utile possible à l’armée, sa conscience patriote semblait donc très développée.
Son ton, son regard, tout laissait transparaître son espoir que son souhait devienne réalité. Minako pensait, à juste titre, que son interlocutrice était déjà membre d’une équipe, ce qu’elle confirma sans tarder.

— Je fais partie d’une équipe et j’ai un supérieur, oui. Il s’agit de Denkou Yuga, si vous le connaissez. Je n’ai pas eu à attendre longtemps, un peu près deux mois, donc je pense que ça devrait arriver assez vite pour vous aussi. En tout cas je vous le souhaite sincèrement !

Hideko ne pouvait qu’encourager cette jeune femme pleine d’espoir. Tous les jeunes shinobis se battaient pour défendre leurs rêves et leurs espérances, sinon pourquoi entreprendre une voie qui menait si souvent à une mort certaine ?

« Je suis aussi sortie de la formation initiale il y a peu de temps. Je suis à l’académie en tant que shinobi depuis le début de l’été, donc c’est encore frais. »

Tout c’était enchainé rapidement, pour le plus grand plaisir de Hideko. Elle souhaitait donc qu’il en soit de même à son interlocutrice.

« Pour qu’elle raison souhaitiez-vous rejoindre les rangs de l’armée ? »

Une question qui peut paraître au premier abord intrusive, puisque Hideko voulait savoir quels étaient les désirs qui poussaient Minako à prendre un tel risque. Cette interrogation était pourtant de coutume chez les shinobis, comme avait cru le comprendre Hideko.

« Avez-vous eu l’opportunité de vous voir attribuer une mission ? Car cela aussi ce ne serait attendre. »

Hideko avait reçu sa première attribution dans le mois suivant sa promotion en tant que genin. A sa grande surprise, ce fut une mission de rang B, un début plutôt inhabituel pour une jeune shinobi, qui aurait normalement du se voir désigner pour des missions de rang D ou C.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Préparatifs [Minako] Empty
Sam 27 Fév 2021 - 12:40
“ J'ai fait une promesse à feu mon grand-père. Je lui ai promis que je lui raconterai à mon tour mes aventures de ninja, comme lui il me le racontait quand il était encore en vie. Un jour quand je serai forte je pourrai retrouver mon père et on pourra partir en mission ensemble. ”

Minako ne semble pas triste, signe certainement que ça fait un petit bout de temps que ce deuil s'est apaisé. En vérité, elle le refoule en elle, et pense que son grand-père est toujours là à travers Mitsai. La jeune fille est impatiente de voir son avenir devenir génial grâce aux missions et à la constitution de son équipe. Car elle sait que les missions lui permettent de savoir ce qu'elle veut faire réellement dans l'armée.

“Je n'ai pas eu l'occasion de faire de mission mais je sais que ce jour arrivera, enfin j'espère. Dès que je pourrai en avoir une, ma maman comprendra sûrement que je n'ai plus le temps pour l'aider et du coup elle embauchera sûrement un civil qui a besoin de travail. Je croise les doigts pour ça !”

Cela peut sembler cruel de la part d'une jeune fille, mais c'est compréhensible de part le fait que Minako ne doit pas rester aux pieds de sa génitrice toute sa vie. Mitsai est totalement d'accord avec son hôte, pour une fois.

“Au fait, je pense qu'on veut être ninja pour protéger nos proches, je sais que mon pépé l'était pour ça, et que mon papa l'est pour la même raison. Ça fonctionne avec tout le monde j'imagine ?”

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189 https://www.deviantart.com/faytigris
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Préparatifs [Minako] Empty
Lun 1 Mar 2021 - 10:36

Une simple promesse : telle était la raison qui avait poussé Minako à rejoindre les rangs de l’armée. Elle avait promis à feu son grand-père qu’elle lui raconterait ses aventures comme il le faisait en son temps. Une raison aussi simple que celle-ci était-elle suffisante pour s’engager dans une voie aussi difficile et périlleuse que celle du shinobi ? Hideko ne le jugea pas, ce n’était pas son rôle de remettre en question les fondements de la décision de Minako. Elle-même n’aimait pas que l’on juge les raisons qui l’avaient poussée à s’engager.
Cette dernière avait aussi dit vouloir retrouver son père qui devait donc être – vraisemblablement – partie du domicile familial. Hideko ne pouvait pas réellement comprendre les sentiments qui poussaient son interlocutrice à vouloir ainsi retrouver son géniteur : c’était la mort de Ken – le père de Hideko – qui lui avait permis d’être enfin libre. Pour autant elle respectait la volonté de Minako. Ses paroles firent comprendre à Hideko pourquoi ses maîtres l’académie disaient qu’un shinobi menait deux combats : le premier pour le village, le second pour soi-même. Il en était ainsi pour Hideko et il en était ainsi pour Minako.
Ni la mort de son grand-mère, ni la disparition de son père semblaient peiner Minako. Son ton, son visage, sa gestuelle : rien ne laissait transparaître une quelconque tristesse. Cela devait donc être arrivé depuis longtemps, l’adolescente devait avoir fait son deuil.
Aussi, Hideko espérait qu’un jour elle puisse parvenir à ses objectifs et retrouver son père, tout comme elle-même espérait un jour pouvoir vivre avec sa petite sœur et devenir assez puissante pour se sentir libérée.


Minako n’avait pas encore réalisée de mission, ce qui semblait logique puisqu’elle ne s’était pas encore vue attribuée un chef d’équipe. Il était rare qu’un genin puisse en faire avant de faire partie d’une équipe.
En obtenant une mission, elle espérait pouvoir justifier à sa mère le désir de ne plus vouloir l’aider au magasin familial. Cette dernière semblait donc être la raison pour laquelle Minako portait deux casquettes : celle de livreuse et celle de shinobi. Hideko compatissait pleinement à cela. Lorsqu’elle était encore sous les ordres de son père, elle n’avait aucun temps pour elle. En fin de semaine elle travaillait à la forge ; le reste du temps elle faisait office de vendeuse au stand familial. Jamais elle n’aurait pu entreprendre une carrière de shinobi avec un tel emploie du temps. Jamais son père ne l’aurait accepté et jamais elle n’aurait essayé.
L’adolescente espérait ainsi forcer la main de sa mère, afin que cette dernière n’embauche un civil pour la remplacer.


Le grand-père et le père de Minako se battaient tous deux pour protéger ceux qu’ils aimaient. Il en était de même pour Minako et elle pensait logiquement qu’il en était de même pour tous les autres shinobis, donc Hideko.
Les raisons qui poussaient la jeune femme à se battre étaient nombreuses. Bien qu’elle veuille effectivement protéger sa petite-sœur, elle se battait aussi pour elle et elle seule. Cette dualité ne lui semblait pas incompatible, mais elle pouvait le paraître pour d’autres.
Minako ne demandait pas directement à Hideko qu’elles étaient ses raisons à elle de se battre. Elle n’avait donc pas d’obligation de lui répondre et cela ne serait pas irrespectueux. Devait-elle éluder la question ?
Hideko prit un léger temps de réflexion avant de répondre, pesant chacun de ses mots avec finesse.

— Je pense que l’on a tous nos raisons de nous battre. Je ne pense pas que cela fonctionne exactement pareil avec tout le monde, mais pour la majorité oui.

Une réponse indirecte qui laissait transparaître l’avis de Hideko.
Elle désirait en savoir en savoir plus au sujet de père de Minako, mais poser une question directe sur un sujet aussi sensible pouvait s’avérer très risqué. Aussi, elle essaya de tourner autour du pot afin de laisser à Minako l’opportunité d’en parler si elle en avait l’envie, sans pour autant la forcer.

« Ton grand-père et ton père sont des hommes courageux, car il en faut du courage pour se battre et protéger les siens. Aussi je trouve cela très respectueux et bon de ta part de vouloir suivre leurs traces. Est-ce qu’ils se battaient pour une organisation précise ? »

Kumo n’étant fondé que depuis cinq ans, aucun shinobi ne pouvait avoir intégrer les rangs du village caché avant cette période. Les ninjas combattaient donc pour eux même ou pour différentes organisations à travers le pays. Shitaderu, l’ancien nom de Kumo, était une ville d’importance et des shinobis y résidaient déjà avant son changement de nom.

« Ou peut-être que ton père a combattu lors de la fondation de Kumo il y a cinq an ? »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Préparatifs [Minako] Empty
Mar 2 Mar 2021 - 14:33
“Mon pépé était indépendant. Après, nous sommes arrivés à Kumo il y a 5 ans pour que papa puisse y travailler !”

La demoiselle se souvient de l'excitation qu'avait son père à ce moment-là. C'est lui qui lui a donné l'envie et la motivation à le suivre dans cette voie, en plus de la volonté de vivre des aventures liées à sa promesse. La demoiselle a toujours admiré la force et le courage de Kaito. Dans ses souvenirs, son papi ne maniait pas trop le chakra, si ce n'est pour faire le multiclonage. C'est son père qui a réussi à le manier suffisamment bien pour servir au mieux ce nouveau village. Après un moment de silence, elle s'exclame, gentiment :

“ Punaise ! Excusez-moi, il me faut encore faire quelques courses pour le magasin aujourd'hui. Désolée pour le temps que j'ai dû vous faire perdre ! ”

Minako fait une petite révérence à Hideko en lui souhaitant un bon courage pour la suite de son travail, lui souhaite une bonne soirée et lui dit au revoir. La jeune fille est heureuse d'avoir un peu parlé avec cette kunoichi, mais elle a eu l'impression d'avoir un peu forcé, n'aimant pas parler d'elle. Et puis ce n'est pas comme si elle est réellement à l'aise avec la sociabilisation, au contraire. La jeune fille sait un peu où faire réparer son katana par exemple. 

Notre protagoniste doit ramener l'argent à sa mère pour ensuite apprendre à jouer avec son nouveau ocarina, car contrairement à l'ancien, il est en 12 trous et pas en 6. Pour elle, l'entraînement ninja doit être le plus important, elle verra plus tard pour apprendre à avoir des amis, à savoir converser correctement, et tout ce genre de concept auquel elle a dû mal à comprendre de manière concrète. Elle se demande si ce ne sera pas plus facile quand elle aura intégré une équipe, pour savoir comment être sociable.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189 https://www.deviantart.com/faytigris
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Préparatifs [Minako] Empty
Mar 2 Mar 2021 - 18:38

Minako expliqua que son grand-père ne se battait pas pour une organisation, comme bon nombre de shinobis par le passé. Depuis l’avènement des villages cachés, rares étaient ceux qui ne faisaient ou n’avaient pas fait partie d’un village ou d’un groupe.
Hideko ne répondit point, dans l’attente que son interlocutrice ne réponde à ses autres questions. Cependant, Minako se souvint qu’elle devait faire une commission pour le magasin et familiale et devait s’en aller précipitamment. Elle s’excusa pour le contre-temps causée à Hideko, un contre-temps bienvenue lui permettant de faire une courte pause avant d’attaquer le gros du travail.

— Ne vous en faîtes pas pour ça, vous ne m’avez pas dérangée, c’est même moi qui vous ai retenu.

Toutes deux se saluèrent et Minako s’en alla. Hideko se replaça sur son tabouret, se réattelant à la tâche.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Préparatifs [Minako]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Raffinerie
Sauter vers: