Soutenez le forum !
1234
Partagez

Afin d'éviter que nos morts ne rejoignent l'ennemi [Officiel Teikoku]

Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Afin d'éviter que nos morts ne rejoignent l'ennemi [Officiel Teikoku] Empty
Mar 23 Fév 2021 - 13:06
Le moment était triste mais inévitable. Le peuple d'Hi avait été rassemblé au cimetière pour un événement qui pouvait paraître comme une insulte aux yeux des uns, mais qui était le choix d'un gouvernant qui prenait une décision essentielle. Celle d'incinérer le corps des morts, de ceux qui avaient été un jour des personnalités fortes, puissantes et reconnues au sein de l'Empire. Parce que si leur honneur était indiscutable, celui de Sakaze Tôsen et de ses hommes l'était peut-être moins.

Pour ces héros qui avaient réussi leur vie autant que leur mort, il n'allait plus rester une seule trace matérielle de leur passage sur terre, si ce n'était le Monument aux Morts.

Devant une grande foule qui s'était rassemblée, quatre corps bien décomposés par le temps étaient recouverts par de grands draps blancs sur lesquels étaient cousus le symbole de l'Empire du Feu. Ceux qui avaient suivi le passé de l'Empire pouvaient deviner de qui il s'agissait, et pour ceux qui n'étaient pas au courant... l'Empereur lui-même allait les annoncer.

Se détachant de la masse entouré de ses gardes habituels qui étaient aux aguets, le jeune homme aux cheveux blancs et aux allures bien trop simples pour porter un costume aussi élogieux s'avançait vers les quatre corps. La foule entière pouvait le voir progresser, une torche en main, vers un gigantesque bûcher sur lequel reposerait bientôt les cendres des quatre personnalités fortes de l'Empire.

D'un mouvement de main, vous pouviez le voir jeter son bois enflammé sur les énormes bûches entassées les unes sur les autres qui prirent feu à leur tour, causant un gigantesque brasier qui libérait une large fumée perceptible sur des kilomètres.

Mais avant que l'irréparable ne soit effectué, il se tournait alors vers le peuple Hijin pour annoncer quelques mots.

-"La cérémonie est unique, triste et emplie de nostalgie. Afin de préserver l'honneur des déchus, afin de lutter contre les plans de Sakaze Tôsen, l'Empire se doit de mettre de côté sa fierté. Plus encore, il se doit de faire une croix sur le corps des vivants afin de s'assurer qu'ils ne nous combattent pas lors de la prochaine guerre."

Le ton était évidemment sérieux, et bien qu'il soit parfaitement au courant de ne pas être le plus à même de rendre honneur à des soldats d'un peuple auquel il n'appartenait pas fondamentalement, il tâchait de faire les choses au mieux.

-"Si leur corps ne saura rester parmi nous, puissent leurs esprits continuer de nous guider vers la Victoire. Que leur rage, leur combattivité, leur sagesse et leur courage puissent être de véritables influences pour nous autres vivants."

Effectuant de brefs mudras, l'Empereur fit apparaître aux yeux de tous un oiseau de chakra assez imposant qui se glissa sous le premier des corps, l'emmenant doucement vers le bûcher pour le déposer dans les flammes.

-"Akimichi Hayato, le Titan à l'armure de Métal."

Alors que le corps brûlait, l'oiseau de chakra partit se glisser sous le deuxième corps pour l'emmener à son tour doucement vers le sort enflammé qui l'attendait.

-"Yamanaka Ema, l'Ex-Chef du Soshikidan après Nara Alderan."

L'oiseau refit un trajet après avoir déposé le corps de la femme dans le brasier, puis déposa cette fois le troisième macchabée sur le bois brûlant.

-"Kaguya Kôsuke, Ancien Porte-Parole et fervent Défenseur du Feu."

Puis un dernier voyage, toujours aussi lent et marqué par une ambiance lourde de peine et de nostalgie.

-"... Et Shinrin Shinpachi, le Valeureux."

Un corps décédé qui n'appartenait pas au Shinrin, qui avait déjà été consumé plus tôt par Shinrin Funka dans une mission des plus secrètes, prenait sa place sous ce drap blanc. Il avait été transformé par quelques soins afin que même dans les flammes, le corps puisse donner l'impression qu'il s'agissait de lui, alors que le drap se consumerait avant la chaire restante.

L'ambiance devait être un peu étrange, provenant d'un homme dont le Raikage avait été celui qui avait assassiné Yamanaka Ema. Pourtant, il tâchait du mieux qu'il le pouvait d'honorer leur mémoire devant un peuple qui avait souffert des disparitions de chacun.

Mais comme il l'avait dit, ce n'était plus l'enveloppe corporelle qui était importante. C'était les mémoires qu'ils laissaient aux vivants.

-"Puisse votre sacrifice nous apporter la force de vaincre et de préserver le chakra."



HRP:

_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Kogami Akira
Kogami Akira

Afin d'éviter que nos morts ne rejoignent l'ennemi [Officiel Teikoku] Empty
Mar 23 Fév 2021 - 14:22


Kijou 気丈


Un second deuil pour la même personne. La belle affaire. S’il ne s’était toujours pas entièrement remis de la mort de son ami et camarade, Akira apparaissait plus calme que la dernière fois. Placide et résigné au fait de ne plus jamais revoir le Shinrin, le lieutenant semblait presque absent de la scène, observant la cérémonie au travers d’un voile le coupant du monde réel et de ses horreurs. A quoi bon pleurer les morts… le valeureux savait être le suivant. En ce monde où la guerre régnait, nul n’était certain de voir ses enfants grandir.

Ainsi, observant de ses yeux dorés et absents la scène, il s’attarda sur les corps couverts du voile qui ne put lui dissimuler l’identité de ceux qui avaient péri. Le Shinrin et le Kaguya étaient morts récemments, chose dont tout le monde avait été mis au courant. Pour ce qui était de l’Akimichi et du Yamanaka, rien n’était moins sûr. Après tout, tous n’étaient pas au courant du passé de l’empire.

Vint enfin l’empereur, paré de ce costume presque trop grand pour lui et de cette torche qui viendrait effacer toutes traces des défunts. Si certains pourraient prendre la décision du Sendai comme un affront, sûrement pas le seul, Akira allait pour cette fois dans son sens. Lui qui accordait grande importance au symbolisme et à ses croyances, le lieutenant dût bien avouer que le pragmatisme était plus important que tout le reste en cette période trouble. Effacer les corps de ces valeureux guerriers pour les empêcher de revenir dans le mauvais camp, et d’ainsi souiller leurs cadavres, s’avérait inévitable. Sans doute aurait-il pris la décision lui-même sans l’initiative de l’empereur.

“ … “

Il grinça des dents. Chaque mort semblait être comme un coup de pieu au coeur. L’Akimichi, vaillant homme dont lui avait parlé Katsuo. Yamanaka Ema, soeur du chien parjure Rei, laquelle se serait sans doute retournée dans sa tombe en apprenant la trahison de son frère envers sa propre nation. Kaguya Kosuke, lequel était mort vaillamment en tentant de défendre l’empire.

… Et Shinpachi.

Ami, camarade, celui avec qui il avait exécuté sa toute première mission au sein de l’empire. Et sans même le savoir, un simple drap séparait Akira du carnage. Si le Kogami avait sû, s’il avait seulement sû les circonstances de sa mort, du complot l’entourant et de son corps dores et déjà brûlé dans une tentative de maquiller un événement qu’il fallait absolument dissimuler…

Alors le valeureux n’aurait plus répondu de ses actes. Ce seul secret, s’il était révélé, menaçait de déployer sa rage envers les responsables de tout ce qui entourait la mort de Shinpachi. Quelle ironie une fois de plus. Depuis son sauvetage par l’homme au chapeau lui-même, la vie du Kogami semblait pavée d’ironie morbide.

“ Vous serez vengés. “

Dit-il finalement dans une note nettement moins pacifiste. Comment pouvait-il l’être. Qu’importe où et quand, Akira s’était juré de les pourfendre.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Afin d'éviter que nos morts ne rejoignent l'ennemi [Officiel Teikoku] Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Warui Kusa
Warui Kusa

Afin d'éviter que nos morts ne rejoignent l'ennemi [Officiel Teikoku] Empty
Sam 27 Fév 2021 - 22:22

Au bout de la foule, au plus loin de l'événement, Kusa observe silencieusement la scène solennelle. Son cœur se déchire à l'idée de profaner le corps de leurs héros pour se sauvegarder de leur menace, mais son esprit approuve par un instinct de survis égoïste la décision. Le choix du bûcher lui évoque des souvenirs bien sombres, du temps où pour préserver la santé des vivants, elle avait été de ceux qui brûlaient les corps inondant leurs terres pour s'en débarrasser "proprement". Alors non, elle ne jettera pas la pierre; alors oui elle comprend, mais cela ne fait pas moins mal, ne la dévore pas moins aux tripes. Cela lui donne la nausée et ce n'est pas l'odeur terrible et familière qui est en cause.

Au final, rien n'a changé. Les décennies passent, le monde se transforme, mais la réalité reste toujours la même. L'hostilité, la guerre, les promesses de paix, les alliances et les rivalités qui se font et défont. Elle-même est toujours à la même place, impuissante. Observant perplexe, seulement parce qu'elle a été assez maligne jusqu'ici pour ne pas trop subir la force des vagues de malheurs qui s'abattent. Kusa tente de garder une note positive, essaie de combattre sa morosité grandissante avec des souvenirs joyeux. Mais même les victoires qu'elle a le souvenir d'avoir fêté, portent le poids de lourdes pertes et de sacrifices.

Puisqu'on en finira jamais avec toutes ces conneries, autant faire avec. La kunoichi a son remède tout désigné. Par respect elle reste jusqu'à la fin rendre les honneurs aux respectables morts de leur empire, droite, calme, ses mains dans le dos la font paraître plus disciplinée que jamais. Puis quand la fin sonne, c'est le pas nonchalant qu'elle se rend vers un fournisseur d'alcool fort. Assise au bar, elle lève son premier verre pour un hommage silencieux. Ceci fait, elle avale d'une traite. Une fois de plus, elle a une raison de s'intoxiquer. Encore que, Kusa a dépassé depuis longtemps le stade où on se cherche des excuses. Non, aujourd'hui elle n'a pas l'alcool joyeux, ni l'humeur loquace. Son propre reflet pitoyable à la surface de son verre lui suffit pour compagnie. C'est un mauvais jour pour tout le monde après tout.

Si même un empire plie face à la menace supposée, que peut faire un soldat sous-classé ?

Même son rejeton est plus apte à se défendre tout seul qu'avec elle entre les pattes. Kusa ne veut pas se plaindre sans apporter de solutions. Et elle n'en a aucune, donc son destin est-il de subir cette vie jusqu'à la fin... D'enterrer ceux qui tentent, pendant qu'elle guette de loin les résultats. Les verres défilent, à quoi bon se fatiguer à essayer quoi que ce soit. Autant profiter de ce et ceux qui restent. La femme est de nature un peu défaitiste, c'est vrai, ou alors trop réaliste pour rêver ou même espérer. Son abruti de fils est trop jeune pour comprendre et elle ne pourra le forcer à changer de voie, à son plus grand damne de mère, Kusa sait à quel point il est déterminé, endoctriné par cet emblème. Elle aurait voulu qu'il soit plus comme elle, lâche et détaché du monde, plutôt que comme son père. Elle connait déjà la fin qui attend au bout de cette voie, après tout, elle est la seule qui soit encore là. Même des exceptions comme Akimichi Hayato, Yamanaka Ema, Kaguya Kôsuke et Shinrin Shinpachi ont été enraillés jusque dans leurs vies postumes. Aujourd'hui le prouve encore une fois de plus, leurs efforts sont vains. Aussi inutile qu'un mur de paille face à la fureur d'un tsunami.

Bien sûr, la kunoichi garde ses pensées pour elle. L'espoir fait vivre il parait. Parfois elle envie un peu ceux qu'il touche par sa grâce. Peut-être que si elle en avait encore un peu, le temps lui paraîtrait moins long, peut-être qu'elle serait autre chose qu'un pion statique observant le monde silencieusement. Peut-être ouais, pour sûr, demain sera encore une journée de gueule de bois. Elle se contente de ses certitudes, c'est mieux comme ça.

Revenir en haut Aller en bas

Afin d'éviter que nos morts ne rejoignent l'ennemi [Officiel Teikoku]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les comptes du Pont Araho [Officiel Teikoku]
» Solo - Le passé, le présent et le futur... Se rejoignent tout trois à un moment donné.
» Les morts ne spoil pas.
» Au-dessus des morts
» Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer, et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs. [ Solo ]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: