Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat

Sharrkan
Sharrkan

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Empty
Mar 23 Fév 2021 - 21:16
Ah... Ainsi donc, le trio de choc devait prendre des chemins différents au nom de l'efficacité. Même s'il avait été le premier à proposer l'idée, Sharrkan n'était pas tout à fait confiant. Autant dans le fait d'envoyer Mitsuhide et Ishin dans un endroit dangereux, que lui d'aller seul dans la Ville des Voleurs. Tous étaient des combattants entraînés, mais... l'argenté n'arrivait pas à se débarrasser de ce désagréable pressentiment qui le saisissait par la nuque. Ce n'était pourtant pas la première fois qu'il se retrouvait dans une situation périlleuse et il n'était pas à son coup d'essai en terme d'infiltration et de récolte d'informations, le tout de façon plus ou moins illégale. Alors, est-ce que c'était cette promesse qui le rendait paranoïaque ? Ou le fait de voir la plupart de ses alliés mourir ou passer proche de la mort pour la deuxième fois ?

Le manieur de chaleur secoua la tête. Il devait garder son esprit calme et aiguisé s'il voulait se déméler de ce joyeux bordel. Et la règle numéro un avant de se rendre à la Porte du Vent de l’Est était de ne pas attirer l'attention sur sa personne, au maximum. Et le moins qu'on pouvait dire, c'était que l'apparence normale de Sharrkan était loin de passer inaperçue. Soupirant, il demanda l'apparition de sa plus fidèle alliée.

« Madame Ka'roza, bonjour. »

« Bonjour, Fils du Désert. »

Cela faisait un moment que Sharrkan avait abandonné l'idée de se faire appeler par son prénom par le scorpion géant.

« C'est donc Le Jour ? »

« Oui mais malheureusement Madame, je vous appelle pour une tâche bien ingrate. »

L'argenté fouilla dans son sac, reprenant une partie de ses ryôs et d'autres choses dont il pourrait éventuellement se servir en tant qu'échange des informations du Rat. Rien n'était gratuit, pour autant, il laissa dans la besace ses effets les plus précieux et ses rouleaux les plus rares. Il entreprit également de se délester de sa multitude de bijoux : boucles d'oreilles, colliers, bracelets, bagues... Il termina en sortant une longue cape à capuche, qu'il posa sur ses épaules.

« Je me sens à poil, mais au moins j'ai l'air ordinaire maintenant. Super discret, pas vrai ? »

« Non. »

L'honnêteté de la dame était toujours sans appel. Elle n'était pas du genre à enjoliver la réalité pour ne pas froisser ses interlocuteurs ou à utiliser des euphémismes : en fait, elle était totalement étrangère au concept.

« Je sais, je sais. Mais il faut bien que l'informateur me reconnaisse. Bref, j'aimerai que vous emmeniez ce sac en toute sécurité jusqu'à la maison, s'il vous plaît. Désolé, c'est nul et indigne d'une dame de votre rang. »

« D'accord. »

Sur ce, le scorpion s'enfonça dans sable de Kaze et disparut sans un mot de plus. Haha... Sharrkan n'échangerait Madame Ka'roza pour rien au monde, mais qu'avait-il fait pour mériter un Kuchiyose aussi froid ?
_________________________________________________________________________

La Porte du Vent de l’Est. Richesse, luxe, abondance, tout était calculé pour afficher une belle façade aux touristes et aux marchands. Mais tous les nâtifs et habitués savaient que ce n'était qu'une facette de la pièce et même, que la partie visible de l'iceberg. Car il suffisait de s'éloigner des avenues principales pour se retrouver de l'autre côté du décor, le terrain de jeu des criminels s'étant vu refuser l'entrée de Taiyô.

« A nous deux, Le Rat... »

Spoiler:
 

_________________

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Narrateur
Narrateur

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Empty
Lun 1 Mar 2021 - 1:47
Un malheureux concours de circonstances venait d’interrompre votre rencontre avec Manako, la personne que vous estimiez la plus à même de vous renseigner sur ce qu’il pouvait se passer à Taiyô, et ce qui aurait pu causer la mort de tous ces hommes au Palais. Ces paroles demeuraient néanmoins énigmatiques juste avant que vous ne soyiez contraints de vous séparer et laisser derrière vous cette source d’information, à moins qu’elle n'eût plus rien à ajouter sur le sujet et qu’elle fut comme vous, incapable de vous orienter en l’absence d’indices concrets. C’est donc les poches presque vides que vous quittiez la Cité de la Divinité, rejoignant vos destinations respectives pour découvrir ce qui se tramait derrière les mouvements suspects de l’Antiquaire et du Rat. Le fait que ces derniers soient liés à votre enquête était peu probable et pourtant, vous ne pouviez rester sans rien faire en apprenant qu’ils avaient été repérés à des endroits considérés comme particulièrement dangereux. Il était donc naturel pour vous d’imaginer le pire, et de s’attendre à ce que vous rencontriez sur votre chemin d’autres obstacles à votre mission.

Direction la Porte du Vent de l’Est, aussi appelée la Ville des Voleurs. Plusieurs rumeurs couraient sur cet endroit, derrière l’image de prestige que les marchands tentaient de donner à cette ville qui était une pépinière de voleurs et de bandits, la différence avec Taiyô étant que ceux-ci étaient bien plus organisés, et avaient une mainmise plus importante que leurs homologues de la capitale, au point qu’il n’était pas rare pour eux d’amadouer la police et d’effectuer des transactions en plein jour, sans se soucier du regard des autorités locales qui étaient pour la plupart corrompues jusqu’à la racine. Il s’agissait d’une ville bien dangereuse et où régnait un jeu de faux semblants, des commerces qui étaient en fait des escrocs, des assassins qui s’improvisaient artistes, des artisans travaillant dans la contrefaçon, etc. Là où Taiyô avait réussi à chasser une grande partie de la pègre de ses murs, celle-ci finit par trouver refuge dans la ville jumelle de l’Est qui constituait également un carrefour sur la route marchande menant aux pays voisins.

Une fois à l’intérieur des murs, une atmosphère relativement banale se dégageait de l’allée marchande, tout semblait normal malgré la réputation qu’on prêtait à la ville et à ses habitants. Les parfums d’épices, l’état des marchands de bric à broc et les espaces de détente allant des onsens aux luxueux hôtels accueillant des touristes insouciants, il était facile d’être distrait par le charme de la ville. Mais grâce aux consignes de Manako, l’itinéraire est tout tracé pour l’enfant des sables chauds, rencontrant l’informateur qui avait envoyé le renseignement via un oiseau messager. Il portait exactement la même tenue sombre que les hommes de la Meikyû à la différence qu’il avait un tatouage de scorpion au niveau de la joue, le rendant relativement facile à identifier. Après avoir fait les présentations, il comprit que Sharrkan était envoyé par sa supérieure:

« Je les ai vu entrer dans cette ruelle… Par ici. »

L’homme encapuchonné et au tatouage de scorpion emmena Sharrkan au travers d’un quartier relativement calme par rapport au reste de la ville, au point qu’on avait l’impression d’avoir complètement changé d’endroit. Des traces de pas relativement récents demeuraient dans le sable, indiquant que le Rat n’était pas loin, ainsi que la personne qui l’accompagnait. Le tatoué s’arrête, indiquant à Sharrkan de rester collé au mur alors qu’il était possible d’apercevoir au détour deux silhouettes dont l’une était familière. Il était possible de voir que le Rat venait de se faire attraper au cou et soulever du sol par le mystérieux individu qui l’accompagnait, celui-ci étant de dos il ne vit pas l’arrivée des deux intrus. Le quartier était complètement déserté, voire abandonné, ainsi il était peu probable que des civils ou même les gardes soient dans les parages. Incapable de respirer, Fumihiro se débattait en vain mais aperçut du coin de l’œil Sharrkan et le tatoué, avec un regard de détresse qui appelait à l’aide.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Empty
Mar 2 Mar 2021 - 4:57
Contrairement aux inquiétudes de Manako, le Kazejin était arrivé assez vite sur les lieux et grâce aux indications précises de la Meikyû, Sharrkan avait retrouvé facilement l'informateur que la dame avait mentionné. Il était habillé d'une tenue sombre, rendant facile pour eux le fait de se fondre dans la foule ; mais pour ceux qui connaissaient la Gardienne, cette même tenue devenait un moyen d'identifier ses subordonnés. Le tatouage sur la joue était par contre assez original et son motif ne laissait pas l'argenté insensible : un scorpion...

« Sympa, le tattoo. »

Ce n'était pas la première fois que Sharrkan rencontrait un informateur avec ce genre de tatouage à Kaze, même si le premier l'avait sur son avant-bras. Il y avait-il une signification particulière, ou était-ce un symbole d'appartenance à un groupe ? Peut-être qu'il pourrait lui poser la question, une fois Le Rat débusqué.

Les présentations avaient été rapides, le seul fait d'être envoyé par Manako étant un gage de confiance. Aussi, ils ne perdirent pas de temps et les deux hommes passèrent immédiatement de ruelle en ruelle, cherchant ce fameux Fumihiro et ses étranges fréquentations. La Porte du Vent de l'Est n'étant pas son terrain de jeu habituel, Sharrkan suivit à la lettre les indications du tatoué.

Et il fit bien car comme l'instinct de Manako lui avait soufflé, Le Rat s'était fourré dans des ennuis. Un homme inconnu, de dos, le soulevait du sol par le cou, broyant ses voies respiratoires. Son visage était déjà rouge, le manque d'oxygène le faisant probablement souffrir. S'il voulait empêcher l'informateur de mourir, Sharrkan devait agir... et vite.

Il sortit d'abord un shuriken Fûma de son inventaire le plus silencieusement possible, qu'il coinça sous son coude avant de composer des mudra. Une vague de chaleur douce s'échappa de son créateur pour aller toucher l'inconnu. Et si cela pouvait sembler très peu offensif vu de l'extérieur, c'était tout le contraire ; car au moment du contact avec le chakra de l'argenté, la cible se verrait être engloutie par le Doton jusqu'au cou, la roche recouvrant son corps l'empêchant de se mouvoir.

Sans perdre de temps, Sharrkan reprit le shuriken en main et fonça dans le dos de la cible immobilisée. Il posa la pointe de l'arme sur la nuque de son adversaire, juste assez pour lui faire comprendre qu'il ne plaisantait pas.

« Essaye de faire ne serait-ce qu'un seul mouvement et cette lame aura traversé ta gorge avant que t'aies le temps de cligner des yeux. »

Son ton ferme ne laissait aucun doute sur ses intentions. Pour être tout à fait honnête, Sharrkan hésitait même à l'achever directement. Il l'avait vu de ses propres yeux en pleine tentative de meurtre et il ne pouvait pas prendre de risques mais, haaa... Cette situation lui montait à la tête - il devait rester calme. Mais au moindre geste suspect, il n'hésiterait pas à mettre sa menace à exécution.

Ne lâchant pas sa cible de vue, il attendit un bref instant que Le Rat reprenne sa respiration avant de lui demander :

« Qu'est-ce qui se passe ? »

Spoiler:
 

_________________

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Narrateur
Narrateur

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Empty
Dim 7 Mar 2021 - 1:44
L’atmosphère avait changé du tout au tout depuis que l’enfants des sables chauds avait posé pied dans cette partie de la ville, donnant presque l’impression de s’être engouffré dans une autre dimension tant le contraste entre les attraits touristiques et l’envers du décor où florissait la pègre. Encore peu familier avec ces quartiers, Sharrkan se laissa guider par l’agent de l’ombre au tatouage de scorpion, qui l’amena jusqu’à la position de Fumihiro et d’un individu qui l’avait attrapé au cou. Ignorant tout du contexte qui avait pu amener à une telle altercation, il n’y avait cependant pas de temps à perdre si le Shidan souhaitait comprendre ce qui avait motivé leur informateur à infiltrer cet endroit connu pour être malfamé.

La chaleur se propagea progressivement dans l’air jusqu’à atteindre la position du mystérieux individu. Soudainement, celui-ci relâcha sa prise sur sa victime qui tomba à terre sur son postérieur, se tenant intuitivement la gorge après que celle-ci ait été comprimée. Il se releva précipitamment afin de s’éloigner de son assaillant et se retrouver derrière Sharrkan qui avait engagé une approche furtive afin de neutraliser sa cible. L’individu masqué sembla paralysé l’espace de quelques instants, du moins tant que l’illusion de chaleur semblait agir sur son corps tremblant à chaque effort de se mouvoir, pour autant sa voix demeurait froide et calme, étouffée derrière son masque de fer.

« Un piège? »

Les paroles laissaient deviner que la personne derrière le masque était une femme. L’illusion ayant été rompue dès lors que Sharrkan s’était armé de son shuriken fûma, la paralysie avait fini de faire effet sur son corps mais elle se retrouvait quand même dans une posture désavantageuse, la contraignant à lever les mains en l’air afin de montrer qu’elle accepterait de coopérer. Toujours dos à Sharrkan, la femme masquée se contenta de raisonner avec celui qui venait de la prendre en otage alors que Fumihiro tentait de s’expliquer sur sa venue à la Porte du Vent de l’Est.

« Vous feriez mieux de partir avant que mon camarade ne revienne pour savoir ce qu’il m’est arrivé.

Je suis désolé, je suis venu ici pour tenter d’en savoir plus sur ce qui s’est passé à Taiyô. Je pense qu’ils en savent quelque chose, mais pour cela, il faudrait la convaincre de cracher le morceau.

Vous ne devriez pas le croire, il a trahi votre organisation. Le Suna no Fukaku-Sha. Il nous a tout dit. Il nous a trahi par le passé et il vous trahira vous aussi, on m’a simplement engagé à le tuer afin qu’il ne révèle rien de ce qu’il sait sur mon employeur qui a mis une prime sur sa tête.

Ne l’écoutez pas! Je lui ai filé des informations afin de gagner sa confiance, c’est tout! »


Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Empty
Dim 7 Mar 2021 - 4:38
Quelle situation compliquée... Fumihiro avait beau être normalement un allié, Sharrkan ne lui faisait absolument pas confiance. L'homme en lui-même n'inspirait que de la pitié, au mieux ; et le contexte de son "recrutement" était plus que particulier également. S'il avait été capable de trahir son ancien employeur, qu'est-ce qui l'empêchait de recommencer ?

« Ah, j'espérais me mêler d'histoires qui ne me regardent pas du tout, mais il s'avère que je suis aussi concerné. Quelle plaie... Le point positif, c'est que je n'ai apparemment pas besoin de me présenter, hmm ? »

Vraiment. Est-ce que c'était trop tard pour partir comme si de rien n'était et les laisser s'entre-tuer ? Non pas que Sharrkan aurait des remords à laisser le Rat se faire fumer, surtout qu'apparemment, il n'avait pas encore trouvé d'informations pertinentes. Mais s'il s'était déplacé jusqu'ici, autant tenter d'en apprendre plus sur leur enquête.

« Laissez-moi réfléchir... »

Sans flancher, l'argenté passa en revue tout ce qu'il savait pour assembler les pièces du puzzle. C'est à ce moment-là - plutôt bien choisi - qu'il se remémora justement les informations que le Rat leur avait fournies au moment de son sauvetage. Et si ce qu'il supposait était vrai, il s'était mis un peu plus dans la merde que ce qu'il avait anticipé. La Porte du Vent de l'Est était le territoire des Kurogo... Pourquoi n'y avait-il pas pensé avant de se jeter dans la gueule du loup ?

« Je vais jouer aux devinettes. Madame, je dirais que vous êtes membre des Kurogo ou employée par eux. Et comme la première fois que nous l'avons rencontré, vous voulez tuer le Rat parce qu'il vous l'a faite à l'envers. Haha, si c'est pas ultra drôle. T'en penses quoi, Fumihiro ? L'histoire se répète ou on tourne juste en rond ? En tout cas, t'as pas intérêt à bouger non plus. »

La situation était dangereuse. Très dangereuse. Si la dame faisait effectivement partie de ce clan, repartir de ces quartiers s'avérerait bien plus compliqué si Sharrkan tentait d'en découdre. Avec un peu de chance, l'informateur de Manako était un véritable allié, mais ils ne pourraient pas faire grand-chose à deux.

« Si j'ai tout juste, je vous prie de m'excuser. C'est bien impoli de ma part de vous menacer alors que vous êtes chez vous et honnêtement, je ne voudrais pas prendre le risque de déclencher une guerre entre nos deux groupes sur un simple malentendu. Mais si ce que vous dites est vrai, je ne peux pas vous laisser l'exécuter immédiatement, vu que j'aurais aussi des choses à régler avec lui. Je propose qu'on fasse une trêve où chacun garde ses mains pour soi le temps de discuter de tout ça, si vous le voulez bien ? »

Pour prouver sa bonne foi, Sharrkan enleva délicatement l'arme de la nuque de l'individu masqué. Est-ce qu'il avait failli faire une grosse erreur en le prenant en otage, ou est-ce qu'il était en train d'en commettre une à ce moment-même en le laissant libre de ses mouvements ? Cette situation ressemblait à une partie de poker. Encore fallait-il prendre les bonnes décisions... Tenter le tapis ou se coucher avant de se faire avoir ?

Spoiler:
 


_________________

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Narrateur
Narrateur

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Empty
Lun 8 Mar 2021 - 2:16
Les trois individus se retrouvèrent emmêlés dans une situation des plus délicates. Qui croire? De qui se méfier? Les accusations de l’un et de l’autre placèrent Sharrkan dans une position des plus improbables, une position dans laquelle aucune certitude n’était de mise, pour des enjeux qui pouvaient déterminer la réussite ou non de leur mission. Pourtant, l’enfant des sables chauds était suffisamment informé et placé dans l’organisation, en reliant les informations du Rat lors de la mission où il fut recruté et celles qu’ils obtinrent de la part de leur frère d’arme Ôji, un clan rival avait déjà une forte influence dans cette ville et il était probable que l’essentiel des activités illégales et des voyous qui s’y déroulaient étaient signés par le clan Kurogo. Il s’agissait presque d’une évidence pour Sharrkan qui arriva à cette conclusion lorsqu’il fut mention de “prime”, de “trahison” et de son “employeur”. Fumihiro n’avait d’ailleurs pas caché le fait qu’il avait travaillé pour eux en tant que “consultant” avant de déserter ses fonctions, sans aller dans les détails.

Sa qualité d’informateur était pourtant essentielle à l’organisation de l’organisation afin de recruter leurs premiers éléments et contrôler les bas quartiers de Taiyô. Depuis leur première rencontre, il agissait de manière autonome afin de permettre à l’organisation de maintenir cette influence et leur fournir des recrues dans l’éventualité d’une révolution… qui n’était manifestement plus nécessaire depuis la chute du Yoake. Doutant de la loyauté de Fumihiro dont les agissements étaient plus que suspects, le Shidan retira la lame de son shuriken fûma de la nuque de l’inconnu, proposant une trêve afin d’avoir une discussion et de découvrir enfin la vérité. Un choix qui n’était pas sans risque, loin de là. Puisque faire confiance à un parfait inconnu — qui feignait peut-être de coopérer, pouvait lui offrir une ouverture parfaite pour attaquer.

La femme masquée baissa lentements les mains avant de se retourner face à Sharrkan, alors que Fumihiro se tenait encore la gorge, récupérant à peine de ses émotions.

« C’est exact. Je travaille pour le clan des marionnettistes, ou plutôt… je suis partenaire avec eux, au moins le temps que le pouvoir change de main. Et votre “ami” ici présent s’est mis à dos le chef de clan Kurogo Yoshifusa, vous n’en avez peut-être pas beaucoup entendu parler puisqu’ils étaient peu présents sur la scène politique sous le règne du Premier Cercle. Elle marqua un temps de pause, veillant à sa proie n’en profite pas pour s’échapper. Ils sont pour la plupart des artistes, des saltimbanques, des vagabonds, des rénégats, des criminels… Un groupe qui est à la base composé de rebus de la société et qui est né de la volonté d’un seul homme, qui rassembla toutes ces personnes que la bourgeoisie et la noblesse taiyojines ne pouvaient voir, sous une même bannière. Ils ne partagent pas de lien de sang, mais ils ont des intérêts communs, et c’est ce qui leur permet d’avoir un réseau à la fois large et particulièrement “infectieux”. J’ai d’ailleurs l’impression que les intérêts de votre organisation et les siens sont alignés, si j’en crois les informations de votre “agent”. Peut-être pourrais-je vous amener à lui, mais il ne me laissera pas vous emmener à lui tant que je ne l’aurais pas t..— »

Le regard des deux personnes se tourna vers la position de Fumihiro qui avait littéralement disparu. En observant bien, ils purent constater qu’une sorte de petite créature avec une longue queue se déplaçait dans le sable à vive allure… ce qui ne laissait aucun doute sur le fait que votre ami Fumihiro tentait de vous fausser compagnie en prenant la forme d’un rat. Après quoi le mystérieux individu se mit à composer des mudrâs et à relâcher depuis le trou de son masque un puissant torrent d’eau prenant la forme d’un serpent qui menaçait de retomber sur lui et potentiellement le tuer vu sa taille. Suite à cela, elle se toucha le poignet où se trouvait un sceau de stockage, duquel elle libéra une lance dont la lame sinueuse ressemblait au corps d’un serpent, et tenta d’embrocher le rat avec un rapide coup d’estoc.





Résumé du tour:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Empty
Jeu 11 Mar 2021 - 3:02
Alors que Sharrkan venait de lever la prise d'otage en prenant un gros risque, l'inconnu masqué sembla jouer selon les règles et baissa lentement les mains avant de se retourner. Elle ne perdit pas de temps inutilement en revenant sur la menace (heureusement) et entra directement dans le vif du sujet : les Kurogo. L'argenté avait vu juste, c'était pour eux qu'elle travaillait. Pendu à ses mots, le manieur de chaleur écouta attentivement chacune des paroles de la masquée.

Effectivement, il ne pouvait le nier : présenté sous ce jour-là, leur groupe et son histoire semblaient être un parfait double du Suna no Fukaku-Sha. Ou le contraire. Une personne seule rassemblant toute la population hétéroclite de Kaze, peu importe leur statut ou leur passé, sous la même bannière pour atteindre un but commun... Ils n'auraient pu être qu'un seul et même groupe. Pourtant, sous ces belles paroles, Sharrkan n'oubliait pas qui ils étaient vraiment : des criminels. Des trafiquants. Apparemment des meurtriers, aussi. Ils ne jouaient pas dans la même cour.

Mais alors que la conversation semblait se dérouler de façon paisible, l'inconnu s'arrêta soudainement dans sa phrase et se mit à composer des mûdra. Surpris mais pas pris de court, Sharrkan se prépara à se défendre de cet assaut, avant de réaliser un peu tardivement qu'il n'était pas la cible de l'attaque. Mais le temps de mettre en pause son instinct de survie et reprendre sa réflexion avait été fatale pour le Rat, le torrent Suiton s'étant abattu sans pitié sur lui.

« Attendez ! »

Mais c'était trop tard. Le coup avait été trop proche et trop rapide pour que l'argenté puisse tenter quoi que ce soit pour protéger l'informateur. Ayant repris sa forme originelle, il était facile de déduire que le Rat n'était plus de ce monde. Et cela déstabilisa Sharrkan.

« Merde... ! »

Il n'avait rien pu faire pour Fumihiro et il le pouvait encore moins maintenant. Mais Sharrkan n'était pas sorti d'affaire pour autant et avant de se lamenter pour les autres, il devait penser à sauver sa propre vie. Le danger était toujours présent. Reprenant rapidement ses esprits, il s'adressa à nouveau à l'inconnue.

« Bon, je suppose que ça règle tous nos problèmes... »

Il prit une inspiration puis soupira. Il devrait expliquer ça à ses partenaires... sans parler de Manako. Il espérait au moins que la meurtrière aurait la délicatesse de s'occuper du corps et de ne pas le mêler à tout ça. Vu ses gestes, ce n'était probablement pas la première fois qu'elle se chargeait de ce genre de tâches. Mais tout ça était secondaire. Se tirer de là était sa priorité. Mais peut-être... qu'il n'était pas obligé de rentrer bredouille.

« J'admets que nos groupes ont l'air très semblables et que nos buts semblent alignés. Cela fait quelques temps que nous nous croisons sans nous rencontrer officiellement... Il est peut-être temps de remédier à ça, effectivement. J'apprécie votre proposition, mais je préférerais ne pas m'incruster sans être invité, surtout que je ne suis pas la meilleure personne pour discuter avec votre dirigeant : ce n'est pas moi qui occupe cette position dans le Suna no Fukaku-Sha. Mais je peux en parler avec mes partenaires et ainsi organiser une rencontre officielle. »

Essayant d'avoir l'air décontracté, sans jeter un regard au cadavre du Rat qui se vidait de son sang sur le sable de la Porte du Vent de l'Est, il enchaîna.

« Mais Fumihiro semblait sous-entendre que vous étiez en possession d'informations intéressantes. Est-ce vrai ? Je suis assez curieux d'en savoir plus sur la technique capable d'effectuer une telle chose, ainsi que sur la personne qui nous a coupé l'herbe sous le pied. Imaginez nos têtes quand nous avons débarqué dans la salle de réunion du Yoake pour se débarrasser d'eux, seulement pour se rendre compte que tout le travail était déjà fait. »

Il lui lança un sourire, comme s'il venait de dire une blague.

« Oh et bien sûr, toute information mérite compensation. »

Ne pas oublier la première règle des informateurs et des mercenaires. Et si ceci ne donnait aucun résultat, il comptait bien se tirer le plus vite possible de ce trou à... rats.

Spoiler:
 

_________________

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Narrateur
Narrateur

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Empty
Dim 14 Mar 2021 - 23:56
Le rat portait bien son nom. Alors qu’il pensait échapper à son prédateur en tentant de s’enfuir sous sa forme animale qu’il n’utilisait qu’en cas d’extrême urgence, sa vaine tentative se scella par une mort atroce, sa fragile constitution réduite en bouillie par la géante masse d’eau prenant la forme d’un serpent aqueux dont la mâchoire s’ouvrit avant de se refermer entièrement sur lui. On entendit quelques couinements torturés du rongeur en détresse, celui-ci réalisait qu’il vivait ses derniers instants. L’impact fut d’une violence terrible, relâchant des trombes d’eau aux alentours et éclaboussant de quelques gouttes les témoins de ce meurtre en pleine rue. La douleur fut tellement insupportable qu’il ne put maintenir sa forme animale, il laissa place à un homme allongé au sol, le corps entièrement broyé par la puissance du torrent. Fumihiro gémissait tout en tentant d’implorer la femme masquée de l’épargner tant qu’il le pouvait encore, en vain, alors que son assaillant avait déjà levé sa lance et l’abattre sur lui telle une guillotine.

« Pitié! Je ferai tou—... »

La tête du misérable fut tranché en deux avant qu’il ne puisse terminer sa phrase. De son crâne jaillit un flot de sang aspergeant le sol autour de lui, maculant de quelques gouttes le masque argenté de celle qui œuvrait pour le compte des Kurogo. Justice avait été enfin rendue. Elle planta le bout de sa lance au sol en contemplant silencieusement les restes du cadavre et en fouillant dans ses vêtements dégageant une forte odeur d’urine s’il n’avait pas sur lui quelque chose qui pourrait l’intéresser. Elle déroula ensuite un parchemin et effectua un mudrâ, de manière à enfermer le corps à l’intérieur afin d’en remettre la preuve à son supérieur. Rangeant le rouleau dans les plis de sa cape, elle se tourna vers le basané qui n’avait pas l’air d’être affecté par la perte de son “allié”, si on pouvait encore l’appeler ainsi. Cela faisait une épine de moins dans le pied tant pour le Suna no Fukaku-Sha que pour les Kurogo.

« Je vois, c’est dommage. Les bas quartiers de la Porte du Vent de l’Est sont un véritable labyrinthe, et il est facile de s’y perdre. Voici les instructions si vous souhaitez rencontrer le chef, le bâtiment a l’air abandonné en apparence mais vous verrez un garde à la porte qui vous empêchera d’entrer, mâchant des feuilles de tabac. Dites que c’est Ginkin qui vous envoie. »

Maintenant que les tensions étaient redescendues, c’était l’opportunité pour Sharrkan de recevoir enfin des réponses à ses questions de la part de cette inconnue qui était particulièrement coopérative et ouverte à l’échange d’information.

« Il avait raison. Je sais ce qui est arrivé au Palais ce jour-là. Comme vous m’avez laissé me débarrasser du Rat, je pense que je peux au moins vous mettre sur la piste du responsable. Aux dernières nouvelles il a été envoyé en mission aux Quartiers du Dernier Soupir, à Taiyô. C’est un assassin particulièrement dangereux et expert dans l’art du poison. Si vous croisez sa route, le meilleur moyen de le vaincre est de le séparer de sa marionnette. Malheureusement je ne peux vous accompagner, j’attends quelqu’un. »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Empty
Jeu 18 Mar 2021 - 0:15
Peu sensible aux supplications du Rat, l'inconnue transperça la tête de l'informateur de sa lance, le tuant sur le coup. Le sang coula à flots, souillant le sable de la ruelle heureusement déserte ; le liquide sombre coulant entre les grains pour rejoindre les tréfonds du désert. Sharrkan fut choqué un instant mais reprit rapidement un air impassible - ou en tout cas, il fit de son mieux - pour cacher le fait qu'il n'était pas aussi expérimenté dans ce genre de situations qu'il tentait de le faire croire. Il adressa une prière silencieuse aux Anciens Dieux de Kaze pour l'âme du Rat autant que pour la sienne, qui avait laissé son supposé allié se faire abattre sans broncher.

Puis il se tourna vers l'inconnue, dont le masque portait encore la preuve de son crime. L'argenté se demanda quelle expression portait-elle sur son visage dissimulé ; si elle était professionnelle, elle n'avait probablement pas esquissé la moindre émotion. Sharrkan commençait presque à s'y faire, aussi. Il fallait dire que ces derniers jours, il avait eu plus que son quota de corps découpés et de tripes à l'air, entre le réveil meurtrier du Dieu, l'autopsie de ce matin et maintenant ça...

« Merci, je ne manquerai pas de transmettre ces informations à mes frères. »

Rencontrer le clan Kurogo... était une tout autre histoire. Il aurait sûrement pu obtenir tout un tas d'informations intéressantes dans ce repaire, mais même s'il prenait cette enquête très au sérieux, elle ne valait pas qu'il risque sa vie. Encore moins maintenant. Comme apaisée par la réussite de sa mission, l'inconnue était soudainement devenue très coopérative.

En fait, elle lui donna exactement ce que le manieur de chaleur était venu chercher ici : une piste plus que pertinente pour retrouver l'assassin du Yoake. Pourtant, entendre son actuelle localisation suffit à faire dresser les cheveux sur la nuque de l'argenté. Les Quartiers du Dernier Soupir ; l'endroit où Ishin et Mitsuhide s'étaient rendus pour retrouver l'Antiquaire. Non...

« Je dois partir immédiatement. Merci beaucoup pour toutes ces informations, je ne l'oublierai pas. »

Il y avait beaucoup d'autres questions que Sharrkan aurait voulu lui poser et notamment, savoir si cet assassin était affilié aux Kurogo ou non. Mais il n'y avait pas une seconde à perdre : même s'il avait confiance en Mitsuhide et Ishin, le risque était bien trop grand pour rester inactif. Un assassin expérimenté, maître des poisons et des marionnettes... Comme celui qui les avait attaqués dans la boutique de l'Antiquaire. Mais dans tous les cas, c'était le coupable des multiples meurtres sur les membres du Yoake. Ils chopperaient cet enfoiré, puis le traîneraient devant la justice pour qu'il soit jugé. Tout s'arrêterait maintenant.

Spoiler:
 

_________________

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141

[MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Porte du Vent de l'Est
Sauter vers: