Soutenez le forum !
1234
Partagez

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa]

Kogami Akira
Kogami Akira

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Sam 27 Fév 2021 - 15:47


Kijou 気丈


Il était rare pour le Kogami de se mêler à la population et au vacarme qu’elle engendrait. S’il avait prêté serment de protéger son peuple, Akira exécrait l’agitation urbaine et la déstabilisation qu’elle lui procurait. Ainsi, lorsque le lieutenant n’était pas en service ou soumis à son devoir, sa manière de décompresser passait par l’isolement hors des murs de la capitale. Après tout, les paysages verdoyants d’Hi no kuni et les innombrables forêts enlaçant son territoire ne pouvaient qu’enchanter quiconque s’y rendait. Akira n’en était que le plus fervent ambassadeur.

Pourtant, s’il jaugeait le silence indissociable de la plénitude apportée par les paysages de l’empire, le lieutenant n’avait exceptionnellement pas suivi son mode de détente habituel. Pour une fois, afin d’oublier les événements passés et la situation particulièrement mouvementée pour un homme à responsabilités tel que lui, Akira s’adonnait à une activité aussi physique que bruyante. Aux antipodes de l’idée que l’on se ferait du repos, donc.

Cling. Cling.

Aux abord d’un des chemins menant jusqu’à Urahi, depuis lequel l’on pouvait aisément distinguer les hauts murs de la capitale, laquelle n’était située qu’à une centaine de mètres, le lieutenant se tenait au sein d’une forge réquisitionnée. Bâtiment modestement vaste aux nombreuses ouvertures afin d’évacuer la chaleur, lesquelles donnaient tout le loisir aux passants et voyageurs de pouvoir observer l’intérieur, Akira avait jeté son dévolu sur cette antre où l'on pliait le métal pour pouvoir rénover lui-même son katana.

“ … “

Le dernier coup de marteau eut tôt fait d’achever le remodelage de la lame. Noire, presque carbonique, celle-ci semblait plus tranchante qu’un rasoir et bien plus noble que n’importe quel soldat constituant l’empire. Après tout, ce katana dont la garde était forgée dans le symbole de l’empire épousant la forme d’une flamme verte, s’avérait être un cadeau qui avait été fait au valeureux après être revenu sain et sauf du pays de la griffe et de ses terribles événements, au cours desquels il avait pu gagner ce titre si caractéristique.

Il n’appartenait ainsi qu’à lui de prolonger le travail d’orfèvre effectué par l'artisan, lequel avait au passage perfectionné les connaissances de forgeage déjà présentes en l’esprit d’Akira. Ne lui restait plus qu’à faire abstraction des quelques passants et badauds surpris de voir une forge si isolée et exposée à la fois.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Warui Kusa
Warui Kusa

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Sam 27 Fév 2021 - 21:30

En tant que soldat infirmière, Kusa s'attendait à pouvoir passer au travers des filets des activités physiques. Illusion morte dès son arrivée. Mais loin d'être sans ressources quand il était question de lambiner, la femme avait tôt eut fait de trouver les quenelles salvatrices à sa condition. Aujourd'hui, elle fait la coursière pour son lieutenant. Cela arrange tout le monde, le supérieur qui a l'impression d'enfin avoir un peu d'autorité, la subordonnée qui se soumet à une tâche qui lui convient mieux que ramper au sol, ou détruire ses mains sur un mannequin inutilement.

La femme se doute bien que le message qu'elle transporte est probablement bidon. Son lieutenant fait souvent ça, l'envoyer se promener loin des yeux de ses propres supérieurs quand ils viennent l'inspecter. Elle ne lui reproche pas de le faire, c'est la preuve qu'il est intelligent, car même quand la brune fait des efforts, ça ne fait aucune différence avec l'ordinaire de son attitude de tir au flanc. Ce n'est pas sa faute, c'est dans sa nature, une force tranquille.

Dans le camp où était censé se tenir sa cible, on l'a reconduite, détruisant ainsi son espoir de régler ça vite fait, bien fait et d'aller siester. Il parait que le lieutenant qu'elle cherche est en congé aujourd'hui. Ça prend des jours de repos ces bêtes-là ?

Kusa a des doutes, mais dans tous les cas, elle va devoir le trouver pour remplir sa "mission". Et courir à travers toute la ville et les champs ne la réjouit pas tant que ça. Pour couronner le tout, personne n'a d'indications à lui donner. Alors pour une fois, elle active sa matière grise et se rend auprès du post de garde qui gère les entrées et sorties en ce temps de crise. Bingo !

Une heure plus tard, ça fait trois fois que la kunoichi a l'impression de voir le même arbre. Est-ce qu'elle tourne en rond ?

Les camarades d'infortune lui ont dit qu'il était passé par là, qu'il avait tourné là.... Les suivants l'avaient envoyé toujours tout droit. S'offrant une pause sur le milieu du chemin, Kusa se mit à douter du bon sens de son action. Elle n'avait pas de destination claire et précise, se contenter de suivre les traces fantomatiques d'un homme dont elle ne connaissait même pas les traits. Si ça se trouve, elle l'avait rattrapé depuis longtemps et ignoré. Est-ce qu'elle peut réellement retourner auprès de son chef sans avoir livré le message ?

Son regard se tourne vers la source d'un bruit presque mélodieux. Une silhouette se concentre corps et âme sur une lame. Le forgeron a toute la vision nécessaire pour voir tous les passants, mais a-t-il un intérêt une fois de les regarder ?

Cela ne coûte rien d'essayer de le questionner.

__ Bonjour mon brave. Mes excuses de te déranger dans ta tâche, mais j'ai besoin d'un renseignement pour le compte de l'empire.

Souvent le patriotisme aide à motiver ses interlocuteurs à lui répondre... des fois c'est tout l'inverse aussi...

__ As-tu vu un lieutenant passait par ici ? Il est plutôt très grand et baraqué, brun...

Son petit minois se tord sous la réflexion, elle cherche à répéter machinalement les indications que lui ont donnés les autres soldats pour l'identifier.

__ Tatoué... et il est aussi sociable qu'un dragon.

Sa dernière remarque la fait sourire amusée, mais ce dernier se rétracte aussi vite qu'elle réalise qu'elle se fout de la gueule d'un officier devant un parfait inconnu. Un inconnu plutôt grand, baraqué, brun... la femme a un instant de doute, mais se soulage aussitôt qu'elle se souvient être dans une forge au milieu de nulle part.

Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Sam 27 Fév 2021 - 22:05


Kijou 気丈


S’il jouissait d’une grande renommée désormais, Akira était également connu comme difficile à trouver. Et c’était parfaitement intentionnel, lui qui aimait tant s’isoler de tout et tout le monde savait parfaitement comment ne pas être traçable. Son long passé de vagabond n’y était certainement pas pour rien non plus d’ailleurs. Auparavant, fuir et éviter d’être suivi faisait partie de son quotidien.

Pourtant, alors qu’il s’occupe de plonger sa lame à blanc dans l’eau, dégageant ainsi une volute de fumée dans un bruit soudain, une voix l’interpelle. Le jeune homme met même plusieurs secondes avant de réaliser qu’on s’adresse bien à lui, lui qui ne s’attendait pas vraiment à se faire interpeller par qui que ce soit.

“ … “

Ramenant sa lame désormais achevée, il termina de l’emmancher pour assembler l’arme en un seul katana plus resplendissant que jamais. Cette lame, sombre et froide, ne reflétait aucune lumière et encore moins reflet. Comme si elle était destinée à absorber quiconque aurait le malheur d’en subir le courroux.

Et cette femme totalement inconnue ne se doutait manifestement pas être dans une position sujette à cela. S’il ne l’avait jamais vue, Akira compris bien vite qu’il était celui qu’elle était censée chercher, et qu’elle ne semblait pas franchement emballée par le respect de la hiérarchie et des héros de l’empire. Qu’à cela ne tienne, le valeureux lui ferait réaliser sa bêtise d’elle-même.

“ Et toi ? Es-tu sûre de ne pas l’avoir croisé ? “

Dit-il, remontant un peu plus sa manche gauche dévoilant le tatouage de dragon qui descendait jusque son avant-bras. Un tatouage non désiré qui était loin d’être son seul signe distinctif. Haut de presque deux mètres, large d’épaules, teint mât et yeux plus dorés que le soleil, Akira savait faire forte impression. Impression que la jeune femme ne tarderait sans doute pas à réaliser.

“ Les dragons sont des animaux très solitaires. Pourtant, les légendes leurs prêtent toujours un grand sens de la communication tant envers les humains que les autres espèces. “

Renchérit-il, portant un regard placide vers le ciel ensoleillé.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Warui Kusa
Warui Kusa

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Sam 27 Fév 2021 - 22:55

Quand il lui retourne la question, la moue de la femme change. Un sourcil relevé par réflexe, ses yeux parlent pour elle en demandant au gars s'il ne serait pas en train de se payer sa poire. Progressivement toutefois, son petit esprit percute sur les faits évidents. Son regard sombre se perd sur le tatouage dragonique de cette peau basanée et quand il lui fait la morale sur son choix de comparaison, elle comprend vite. Bien sûr, ces choses-là n'arrivent qu'à elle.

__ Oh fait chier.

Laisse-t-elle filer en dehors de sa bouche alors qu'elle n'aurait voulu que le penser. Elle n'est plus à une boulette près ceci dit. Une impression qu'il s'étire de plus en plus haut au fur et à mesure qu'elle lève le menton pour découvrir ce qu'il regarde. Après un moment de silence, ne parvenant pas à trouver la source de son attention, elle reprend les rênes de la rencontre. En zieutant prudemment l'arme qu'il semble travailler.

__ Mon lieutenant !

La soldat fait un garde à vous, mieux vaut tard que jamais, même s'il ne dure que quelques secondes. Chassez le naturel et il reviendra au galop. Dans toute la classe qui la caractérise, sans plus tarder, Kusa tire sur son débardeur pour sortir d'entre ses atouts féminins la missive qu'elle gardait sécurisée. Pour elle, rien d'anormal.

__ J'ai un message confidentiel à vous transmettre.

Elle lui tend, l'air de rien, avec un peu de chance ça passe. Si son attention est plus portée sur la missive soit-disant importante, que la kunoichi, reine des boulettes. Bien sûr, c'était sans compter sur sa connerie légendaire.

__ On dit aussi des dragons dans les légendes qu'ils sont obsessionnels et collectionneurs. Riches aussi, parce qu'ils aiment les belles choses ou ce qui brille je ne sais plus...

Elle n'a pas pu s'empêcher de rebondir sur sa "leçon". Ni d'afficher son petit sourire en coin au lieu de faire profil bas. Ce n'est qu'une fois qu'elle a trop parlé, que la kunoichi se souvient qu'à la base, le dragon avait été un élément de comparaison de son choix avec le lieutenant. De fils en aiguille... elle aggrave son cas. Sous cette prise de conscience, son rictus s'efface, son garde à vous fait presque surface tellement elle se tient droite alors qu'elle fuit le regard de son supérieur en fixant l'horizon nuageux sur leurs têtes comme lui plus tôt. Est-ce qu'elle doit attendre qu'il la congédie ou filer à toutes jambes ?

Dur dilemme.

__ Quelle belle vue du ciel par ici.

C'était pourtant parti d'une tâche très simple à réaliser...

Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Sam 27 Fév 2021 - 23:27


Kijou 気丈


Calme, placide, facile à vivre, tant de caractéristiques qui rendaient le lieutenant facile à vivre pour les rares personnes l’ayant fréquenté. En revanche, le valeureux accordait parallèlement une grande importance au respect de la hiérarchie et à la discipline, laquelle séparait un soldat impérial d’un simple sauvage. Chose dont semblait en partie manquer la femme, bien qu’elle se soit rattrapée, évitant donc de la faire passer pour une simple impertinente idiote.

“ Soldat. Décline ton identité. “

Dit-il en rendant malgré tout le salut à la femme, simple procédure néanmoins importante au sein d’un empire organisé tel que le Teikoku. Sa lame étant de toute manière achevée, le lieutenant la posa contre l’établi, acceptant d’accorder de son temps à la messagère. Il n’était plus rare pour lui que de recevoir des missives.

En revanche, il était un peu plus rare de les lui livrer de cette manière. Tendant cette grande main caleuse pour se saisir du papier du bout des doigts, comme si le contact avec la peau de la femme l’avait contaminé -il s’agissait en fait d’une simple timidité camouflée- le Kogami s’attela à la lecture de son contenu d’un oeil avisé.

“ … “

Silencieux et concentré, il ponctua finalement sa lecture par un soupir à peine perceptible avant de ranger le papier dans la poche arrière de son pantalon. Une simple manifestation de soutien pour les duels du feu à venir, au cours desquels Akira comptait bien se battre pour la place de capitaine de son unité.

“ Les dragons sont des pies là d'où tu viens ? “

Demanda t-il, cynique, avant de récupérer son katana tout en faisant le tour de la forge. Sa besogne était terminée, ne restait plus qu’à tuer le temps. Heureusement pour elle n’avait-elle pas interrompu son labeur au moment crucial, ce qui aurait pu lui faire voir un côté nettement moins avenant du Kogami.

“ Tu joues souvent les coursières ? “

Demanda t-il, sachant parfaitement que parler du ciel était symptomatique d’une conversation dominée par la gêne.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Warui Kusa
Warui Kusa

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Dim 28 Fév 2021 - 0:15

Quand il le demande, la kunochi obéit au quart de tour et se présente. C'est qu'à force l'armée commence petit à petit à ancrer son formatage en elle...

__ Soldat infirmier Warui Kusa, monsieur.

Perplexe, elle ne commente pas pour autant son aversion pour le contact, par miracle ou plutôt parce que l'aura du bonhomme la dissuade de le faire. La Warui a assez forcé sur sa chance pour toute une vie dans cette rencontre. Et visiblement, le bout de papier ne semble pas le ravir plus que ça, manquerait plus qu'elle soit venu lui apporter une mauvaise nouvelle pour achever sa lancée désastreuse. Bien que la curiosité la dévore, elle n'aura probablement jamais le fin mot de l'histoire. Et comme on ne fera jamais d'un âne un cheval de course même avec le meilleur avoine, la soldat reprend la mauvaise pente en répondant du tac au tac à son interlocuteur qu'elle a déjà oublié semble-t-il, être son supérieur.

__ Pourquoi tu ne viens pas de Hi toi ?

Le vouvoiement, Kusa a du mal. Elle a toujours vécue une vie simple et rurale, rude et sans chichi. Alors, la capitale lui est difficile à vivre et intégrer, étonnement, l'armée bien plus encore, elle ne comprend rien à cette histoire de hiérarchie et de respect de faux culs qui y règne. On dit vous à plusieurs chez elle... Sinon, cela n'a aucune logique. Alors oui, elle sait le faire par mimétisme, mais oublie la majeure partie du temps de l'appliquer. Quand elle apprécie quelqu'un elle le montre, quand elle n'apprécie pas, aussi, c'est normal non ? Eh bé non, pas ici. Une histoire d'image et sa panoplie de règles qui la placent toujours à côté de la plaque. Comme là, où elle ne comprend pas l'ironie moqueuse de son lieutenant tout de suite.

__ Ah ah.

Glisse-t-elle finalement sans cacher nullement sa contrariété. C'est vrai qu'elle parle beaucoup pour un troufion de base ceci dit, on n'arrête pas de lui dire depuis qu'elle est arrivée dans l'armée. Mais peut-être ne faisait-il innocemment que référence à la quête d'objets qui brillent.

__ Oui souvent, tu devineras facilement pourquoi toutes les excuses sont bonnes pour me virer loin du camp pendant les visites. Et toi, tu forges tes propres armes pendant ton jour de congé ? C'est... hum... conceptuel.

Voilà qu'elle lui fait la conversation comme à un nouveau camarade d'infortune. Après tout, ils font partie tous les deux de la même grande famille maintenant, pas de raison d'être farouche. Enfin si, mais Kusa a un sens de l'analyse qui lui est propre et d'une logique indéchiffrable.

__ Tu pourrais picoler, te reposer, profiter de la vie avec une bonne compagnie...


Elle zieute la bâtisse qui les héberge par les circonstances sans prendre conscience qu'elle dépasse les bornes des limites depuis longtemps déjà. Mais rien à faire, sa grande bouche maladroite n'est pas facile à faire taire.

__... mais toi tu fais du temps supplémentaire. T'es du genre de ceux qui ne savent pas décrocher c'est ça ?

Le pire, c'est qu'elle a un air niais en débitant ses bêtises qui la fait presque passer pour plus innocente ou simplette qu'elle ne l'est réellement. Talent ou véritable connerie...?

Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Dim 28 Fév 2021 - 1:23


Kijou 気丈


Infirmière ? Akira les imaginait plus douces et avenantes. Cette maladroite à l’apparence rebelle n’évoquait guère une membre du personnel soignant, mais qui était-il pour prétendre les connaître mieux qu’elle. Si tel était le cas, soit. Mieux valait également oublier le fait que son nom, Warui, pouvait signifier médiocrité. Sans doute les kanjis étaient-ils différents. Quoi qu’il en fut, sans doute allait-il toucher deux mots au lieutenant l’ayant missionnée, l’homme ne savait manifestement pas qu’une infirmière avait davantage sa place dans une clinique au chevet des patients qu’à jouer les courriers.

“ Si. De la campagne profonde même. “

Si son teint mat pourrait rappeler une sorte de Kaminarijin, Akira ne souhaitait surtout pas être confondu avec les barbares natifs du pays de la foudre. Son sang n’avait aucune accointance avec leurs anciens bourreaux. Et mieux valait ne pas le lui prétendre au risque de s’exposer à un courroux bien plus terrible que s’il s’agissait d’une simple insubordination. Heureusement, la conversation pris une tout autre tournure.

“ Et tu les caches souvent dans cet endroit ? Ça doit vite devenir encombrant. “

Dit-il, faisant référence à l’improfessionnalisme de la manière dont elle lui avait remis la missive. Manifestement, il ne s’agissait de toute manière pas des seules familiarités auxquelles la jeune femme s’adonnait.

“ Mon arme avait simplement besoin de rénovation. Si je m’en occupais à chaque congé, peut-être devrais-je remettre en question sa qualité et mon savoir faire. “

Dit-il en rangeant la lame dans le fourreau de cuir qu’il accrocha ensuite à sa ceinture pour véritablement achever la remise à neuf de l’arme. Une chose était sûre, Akira tenait à ce katana plus qu’à certains de ses camarades.

“ J’ai bien du mal à profiter de ce genre d’oisivetés en temps de guerre. “

S’il disait vrai, Akira n’avait pas tout dit. Il n’était simplement pas dans ses habitudes, quelle que soit la situation, de boire ou de fréquenter autrui lors de ses jours de repos. En revanche, flâner était quelque chose que le lieutenant avait tant fait qu’il eut failli être renommé “le paresseux”.

“ J’ai besoin de repos comme tout le monde. Je sais décrocher. Et toi, tu sais ralentir la cadence ou ce débit de parole est compulsif ? “

Dit-il avec ironie, sans être véritablement gêné par la jeune femme. Peu de gens osaient l’approcher en temps normal, ce qui résultait en un isolement plus grand encore. Ainsi, lorsqu’il pouvait avoir contact avec quelqu’un, Akira s’en contentait tant qu’il le pouvait.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Warui Kusa
Warui Kusa

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Dim 28 Fév 2021 - 2:21


__ Oh moi aussi, de quel coin ? Je vivais près des frontières de l'ouest.

Ce qu'elle pouvait être intrusive des fois, même chiante. Donnez lui une brèche pour placer un doigt et elle s'y engouffrera toute entière. Et au lieu d'éteindre son engouement pour le bavardage, le lieutenant taquine la braise pour qu'elle s'enflamme à nouveau. Peut-être de façon volontaire ou non, mais dans tous les cas, il va devoir supporter la conséquence maintenant.

__ Hum ?

Sa bouche se clôt un instant alors qu'elle inspecte son décolleté pour s'aider à réfléchir. Pourquoi est-ce que cela l'encombrerait ?

__ Non... Je livre qu'une missive à la fois et c'est déjà une réussite une fois sur dix.

Ça la fait rire en plus sa nullité accablante. Heureusement que la kunoichi ne fait plus d'efforts depuis longtemps, ça lui permet de ne pas s'en démoraliser.

__ Pourtant je mets du cœur à l'ouvrage comme tu vois !

Placer la lettre proche de son organe cité ne veut pas dire qu'elle assure mieux la fonction ou l'affectionne ceci dit. Faute d'esprit, Kusa a parfois de l'humour. Même si souvent, elle n'amuse qu'elle-même. Étonnement, même si tout parait normal dans l'esprit de la campagnarde, elle s'en sort incroyablement à bon compte après tout les couacs qui se succèdent depuis son arrivée devant le lieutenant. Il est vraiment tolérant ou alors il compte les dérapages pour faire un cumul de peines à la fin...

__ Si tu le dis, je connais rien en armement.

Elle ne sait même pas se servir d'un kunai correctement. Pas étonnant que ses supérieurs aient abandonnés l'idée d'en tirer quelque chose. Comment elle est entrée dans l'armée reste un mystère pour ceux qui la côtoient. Et ses muscles se décryptent un peu maintenant qu'il a rangé son katana. Kusa a un mauvais feeling avec les lames, elles ne lui évoquent que de mauvais moments dans sa vie. Fort heureusement, le sujet reste léger alors qu'il lui fait lever les yeux au ciel, indignée qu'elle se présente devant l'excuse bidon qu'il lui sert pour justifier son sérieux.

__ Bouh, bouh, bouh... Cette phrase toute faite si agaçante. C'est justement ceux qui ont plus de chance de mourir demain qui doivent profiter le plus de la vie et ses plaisirs.

Puis, le moment où il lui cloue le bec. Enfin, aussi longtemps qu'elle arrive à tenir sans parler. C'est à dire autant qu'une enfant de cinq ans. Elle grimace silencieusement devant le commentaire pas très sympathique. Trois minutes maximum le temps de trouver sa réplique et lui laisser espérer qu'elle va enfin la boucler. Dommage, il en faut plus pour la décourager de sympathiser.

__ T'as pas l'air de t'en plaindre tant que ça vu que tu m'as pas encore viré de là, mon lieutenant.

Le pompon s'en vient quand le rictus satisfait s'étire sur son visage décomplexé en le nommant par son rang. Pour un officier, il est pas trop coincé de l'arrière train, ça plait à madame. Un instant, elle envisage même de demander une mutation à son service.

__ Du coup, si tu as fini ici, on va faire quoi le reste de la journée ?

Tant qu'il ne la congédie pas, techniquement, Kusa n'est pas censée partir. Ce qui l'arrange pas mal à elle pour le moment. Encore que, la femme ne sera pas à son coup d'essai en traînant toute la journée en ville et invoquant s'être perdue comme excuse. Un cas désespéré il parait.

__ Ça m'a épuisée tout ce boulot pour te trouver. Je mériterais aussi un jour de congé.

Contrairement aux apparences, non, la Warui n'est pas en train de tester sa patience.




Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Dim 28 Fév 2021 - 3:23


Kijou 気丈


Intrusive, elle l’était. Ce qu’Akira acceptait jusqu’à un certain point, lequel n’était pour le moment pas franchi. Le lieutenant n’avait de toute manière pas grand chose à cacher, n’ayant pas mené de vie passionnante jusqu’ici bien que ses pérégrinations de vagabond l’aient mené un peu partout.

“ Au sud, non loin de la mer. “

Dit-il sans se montrer trop précis. Son village d’enfance n’existait plus de toute manière, chose qui n’était pas si mal. Ce passé qu’il souhaitait oublier n’en était que plus facile à reléguer à l’histoire ancienne.

“ … “

S’il l’aurait bien questionnée vis à vis de ses compétences et ses envies, Akira n’aimant pas les personnes se complaisant dans la médiocrité, il n’en fit rien. Inutile de gâcher ce jour de repos avec de la morale et des leçons qu’elle n’écoutera probablement pas de toute manière. Akira ne connaissait cela que trop bien, lui qui avait trahi un nombre incalculable d’engagements et défié toutes les formes d’autorité avant d’en arriver la.

Haussant un sourcil à ce trait d’humour douteux bien que relativement habile dans une moindre mesure, le lieutenant semblait se montrer patient. D’une part car elle ne lui avait encore fait aucun affront à proprement parler, d’une autre de par son humeur relativement bonne qu’il vaudrait mieux ne pas gâcher.

“ Je préfère m’atteler à ne pas mourir demain. “

Répondit-il du tac au tac de ce stoïcisme qui le caractérisait. Une phrase teintée de vérité. Akira n’était pas homme à s’imaginer perdre, si bien qu’il tirait sa détermination de son désir de victoire. Y compris toute l’anxiété qui en découlait, laquelle s’exprimait de diverses façons toutes relativement muettes et invisibles chez le Kogami qui n’était pas homme à exposer ses blessures.

“ Le motif serait un peu léger, non ? “

Dit-il à propos de l’éventualité de la faire déguerpir. Au fond, mieux valait se contenter d’un peu de compagnie, même pour un court moment. Aussi solitaire pouvait-il être, Akira restait humain et donc fondamentalement social.

“ On ? “

Manifestement n’avait-elle pas l’impression de prendre ses aises. Pourtant, après un bref instant silencieux, le lieutenant enchaina sur un ton plus calme, n’ayant présentement qu’une idée en tête.

“ Toi je ne sais pas, mais moi je meurs de faim. “

Dit-il en ouvrant la marche. Urahi n’était pas loin et ses restaurants non plus. Peut-être même croiserait-il quelques enseignes intéressantes sur le chemin.

“ C’est une tentative de te faire gratifier ? “

Demanda-t-il. Après tout, elle n’avait techniquement rien gagné lors de cette livraison. Et pour cause, les membres de l’empire étaient soldats, pas mercenaires.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Warui Kusa
Warui Kusa

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Dim 28 Fév 2021 - 14:14

Quel rabat-joie. Du moins en surface. La moue de la femme s'efface aussi vite qu'elle est apparue quand il lui parle de manger. C'est le genre de créature qui a toujours un boyaux vides, donc il la prend par les sentiments avec la suite des activités. Son pas s’emboîte dans le sien sans tarder, elle a repéré en chemin quelques bons coins. Dommage que son sens de l'orientation soit si mauvais, elle devra se contenter de le suivre pour le moment.

__ Me faire quoi ?

La question lui arrache un petit rire spontané et joyeux. D'ordinaire son attitude ne lui vaut que des sanctions et une mise au placard. Alors le moment suffit de récompense pour sa labeur par lui-même. Même-ci, elle n'en recherche jamais réellement. Elle est payé pour faire le sale boulot par son salaire de soldat de toute façon. Et c'est toujours mieux de faire la factrice que de s'entraîner sur le terrain.

__ T'es loin du compte Lieutenant. J'apprécie ta compagnie, t'es différent de mes boss habituels. C'est un motif suffisant pour gratter plus de temps tu ne penses pas ?

L'applomb avec lequel Kusa est capable de dire ce genre de choses en déconcerte toujours plus d'un. Il faut souvent un temps d'adaption pour s'habituer à sa singularité. Pourtant, le "dragon" ne semble pas être plus perturbé que ça par le fardeau que la journée lui promet.

__ En plus aujourd'hui au camp c'est art martial, le truc le plus chiant de la terre. Et la cantine est pourie.

Pourtant, la femme n'est pas difficile avec la nourriture et le comble se tient dans ses propos quand on sait que la partisane du taijutsu est capable d'envoyer valser dans le décor des gabarits bien plus imposants qu'elle... avant d'être une force tranquille et lasse... Kusa était une teigne bagareuse dans sa jeunesse. Bien qu'elle manque d'entrainement, ses bases sont restés quant à elles intactes. Bien sûr, elle a très bien caché ses compétences-ci à tout le monde. Etre bonne à pas grand chose d'autre que soigner est assez pratique en fait.

__ Ce stand à l'air sympa Lieutenant, en plus c'est aéré comme structure, on profiterait du grand air.


Facile de deviner qu'elle n'aime pas être enfermée et son petit doigt lui dit que l'homme à ses côtés ne doit pas être très différent d'elle sur ce point-là. Comme c'est lui le patron, la soldat se contente d'attendre son verdict, quoi qu'il arrive, elle se calquera sur ses choix de toute façon. Voilà qui lui économisera de l'énergie de réflexion inutile.

__ Je suis passée à votre base de commandement pour vous trouver. Votre unité à l'air sympa. Vous êtes proches de vos subordonnés Lieutenant ?

L'investigation a commencé. Elle ne sait pas encore quand, ni comment, mais si c'est un coup de tête, son idée farfelue émise plus tôt lui semble de plus en plus envisageable.


Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Dim 28 Fév 2021 - 18:00


Kijou 気丈


En somme, chacun était capable de supporter l’autre. Chose rare pour Akira, sans doute était-ce dû à ce jour de congé qui l’adoucissait de par son caractère reposant. D’ordinaire, le valeureux ne l’aurait pas laissée le tutoyer ainsi, ni même agir de manière si familière. Sans doute se montrait-il moins strict au vu du fait qu’elle ne faisait pas partie de son unité. Du moins pas à sa connaissance.

“ Je ne vois pas ce que du temps passé avec moi apporte de mieux. Mais soit. “

Drôle de rencontre à vrai dire. Akira s’en retrouverait presque dérouté, ne comprenant pas pourquoi cette fille avait décidé de le suivre. Si la plupart des gens le respectaient, peu allaient plus loin et la majorité se contentait de le saluer lorsqu’ils le croisaient. Peut-être avait-il simplement affaire à une opportuniste. Sans doute la décevra-t-elle lorsqu’elle se rendra compte qu’il n’a rien à offrir.

“ … “

Ainsi, il ne fit aucun commentaire vis à vis des critiques émises par la jeune femme. Les arts martiaux lui avaient appris beaucoup de choses, et la nourriture était toujours meilleure que ce dont il avait dû se contenter lors de sa période de vagabond. Tout n’était qu’une question d’échelle et de comparaisons.

“ Pourquoi pas. “

Dit-il en s’approchant dudit stand. A son arrivée, plusieurs regards se tournèrent vers lui, surpris de voir le valeureux hors des murs et surtout accompagné d’une femme… relativement singulière qui plus est. Chose dont s’incommoda le valeureux en s’asseyant au comptoir extérieur, préférant effectivement les endroits ouverts.

“ Proche… c’est un bien grand mot. L’unité coloniale est vaste. Disons que je m’efforce d’être le meilleur lieutenant possible. “

Akira n’explicitait que rarement les pensées accompagnant ses mots. Ici fallait-il donc comprendre, en accord à ses idées, être un lieutenant ferme et autoritaire mais impliqué et surtout attaché à la vie humaine. Pas qu’à ses propres unités. Du moins, à la vie des Hijins. Le passé du pays ne serait jamais totalement oublié pour lui.

“ Yakitoris s’il vous plaît. “

Dit-il en laissant le loisir à la bavarde de jeter son dévolu sur ce qu’elle désirait.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Warui Kusa
Warui Kusa

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Dim 28 Fév 2021 - 18:52

__ La même chose patron, et ton meilleur alcool aussi.

Kusa était une éternelle enjouée, son ton et ses attitudes transpiraient ce fait à chaque instant. Ce qui détonnait pas mal avec cette flemme qui ne semblait jamais la quitter paradoxalement. C'était probablement parce qu'elle n'attendait plus rien de la vie ou des gens qu'elle pouvait se satisfaire de trois fois rien pour se sentir heureuse. Une présence relativement amicale, même passagère était un moment précieux dont elle se faisait le devoir de profiter à fond.

__ Et qu'est-ce que c'est un bon lieutenant au juste ?

Elle sait ce qu'est un mauvais soldat déjà... Si la femme aime beaucoup parler, elle a eut vite fait de comprendre que l'homme se contente du minimum quand il s'agit de lui répondre. Mais au moins, il joue le jeu, preuve que ses efforts de communications ne sont pas vains. Voilà sûrement pourquoi elle se fait si insistante et l'aide d'une certaine façon à développer plus ses pensées. Kusa n'aime pas deviner, ni supposer, elle préfère s'en tenir aux faits et aux dires réels. Sentant les regards se posaient sur eux, la kunoichi se demande un instant lequel des deux attirent autant l'attention. Elle qui évolue presque hors du temps, n'a aucun intérêt pour les visages et les noms célèbres... elle se contente de ses infos sur le moment, non pas sans avoir le doute d'être encore en train de se mettre dans le pétrin auprès d'une grande pompe. De toute façon, est-ce que son attitude serait différente ? Elle se sait irrécupérable.

__ J'admire les gens qui ont de la volonté et qui réussissent à en faire quelque chose.

Ses coudes se posent sur le comptoir où ils patientent pour leur commande, comme si sa tête était devenue trop lourde pour ses petites épaules, la kunoichi a besoin de ses mains pour la retenir. Les joues gonflaient par la pression de ses doigts, elle laisse son regard se perdre dans le vide en face. Même si elle se présente familière et à ses aises, l'homme n'en reste pas moins intimidant à ses yeux, Kusa n'a pas trop envie de se confronter à son regard plus que nécessaire. Bien heureusement, elle a appris il y a longtemps à cacher ses faiblesses avant que l'on ne les exploite.

__ La mienne n'a jamais suffit.

La réflexion est plus pour elle-même que son accompagnateur en réalité et devant le ton maussade qui résonne dans ses oreilles, Kusa change instantanément d'attitude pour redevenir une compagnie agréable. Enfin, selon ses critères.

__ Tu étais forgeron avant de t'engager ? Je n'ai jamais vu de lame de cette couleur avant.

Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Dim 28 Fév 2021 - 23:21


Kijou 気丈


Naturellement, il n’était pas question pour Akira de prendre d’alcool. Peu le savaient, le lieutenant passant simplement pour un homme sérieux, mais un lourd passif avec la boisson l’eut convaincu de ne jamais céder à la tentation. Un père à l’origine de tous ses troubles, lequel était poussé par l’alcool, sans parler du fait qu’un samouraï prônant la pureté d’esprit et l’imperturbabilité ne pourrait laisser son esprit s’embrumer par une quelconque mixture… ces seuls points suffisaient à supprimer l’alcool de sa vie.

“ Pas soif. “

Ponctua t-il au chef, un homme dans la quarantaine aux bras épais et la barbe de trois jours bien drue. Sans doute un bucheron à ses heures perdues, bien qu’il ne dépassait pas la taille vertigineuse du Kogami.

“ … “

Le lieutenant soupira silencieusement. Au vu de la bavarde qu’était la femme, sans doute aurait-il dû prévoir qu’elle lui demanderait quelques précisions. Akira avait sans doute trop pris l’habitude que l’on se plie à sa personnalité et à sa part de mystère. Laquelle, bien sûr, ne craquerait pas sous quelques questions indiscrètes.

“ Intransigeant, autoritaire… juste et dévoué. “

Dit-il, synthétique, sans s’étaler davantage sur une définition de toute manière personnelle. Beaucoup de lieutenants factuellement doués ne correspondaient pourtant pas du tout à son idée de ce que devrait être un détenteur de ce grade.

“ La volonté est une qualité indéniable, difficile de l’apprendre à qui que ce soit. Il est plus inavouable d’admettre que la chance joue une grande part dans le processus néanmoins. “

Akira était connu pour une chose en particulier. Avoir affronté l’homme au chapeau, la plus grande menace du Yuukan tout entier, de son plein gré sans jamais y avoir été obligé. S’ils n’étaient désormais plus que deux sur les quatre personnes ayant eu le courage de s’opposer directement à lui, Akira ne pouvait que reconnaître que la chance avait joué un grand rôle dans sa survie. Les événements restaient néanmoins flous pour quiconque n’avait pas été sur place, c’est à dire l’entièreté du monde à l’exception de deux personnes.

“ C’est que tu n’y mets pas assez du tiens. “

Dit-il, stoïque alors que le met leur était servi. Akira savait parfaitement de quoi il parlait, lui qui n’était auparavant qu’un misérable soldat plus paresseux que quiconque au sein de l’empire. Il lui avait fallu une étincelle de détermination pour tout changer.

“ Pas vraiment… je n’ai jamais rien exercé d’officiel avant mon engagement. “

Dit-il pour rester vague, n’ayant aucune envie d’évoquer son passé vagabond et son existence errante.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Warui Kusa
Warui Kusa

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Lun 1 Mar 2021 - 19:10

La description lui laisse un sentiment amer. Toutes ces qualités ne sont valables qu'à condition que les autres arrivent à les identifier à leur juste valeur. Sa vision du bon officier est proche de l'idéal qu'elle voulait atteindre en tant que mère, enfin, avant. Et la femme ne peut que souffler devant la mauvaise foi évidente du lieutenant. Il n'étoffera pas ses réponses, quelque soit la formulation qu'elle emploie, ou l'insistance. Kusa sait au moins quand qu'il est temps de renoncer et comme elle n'est pas du genre à forcer les autres à boire, l'intoxication se fera plus tard. S'alcooliser toute seule est quelque chose de trop pathétique, même pour cette créature des méandres du bas-fond de l'humanité.

__ J'ai l'impression d'entendre mon fils.

Elle soupire lourdement devant le jugement éternel. Elle a pourtant tout donné pour ce qui lui tenait à cœur et ça n'a jamais suffit. Ni à sauver les siens, ni à améliorer sa vie. Même ce qui compte le plus pour elle est une réussite relative. Certes, à ses yeux son enfant est le meilleur de tous, là n'est pas la question, elle déplore seulement qu'il en soit arrivé à être honteux de l'avoir pour mère. Qu'elle y met du sien ou non, le résultat est toujours insuffisant à la fin. Son seul objectif désormais se tient à offrir le meilleur à son petit; raison de sa présence ici; quoi qu'il en pense et c'est déjà un travail à temps plein.

__ Ma chance est capricieuse et rare. Ceci explique cela !

C'est dit avec un ton d'humour, mais elle le pense vraiment. A chaque fois que la chance lui sourit, l'univers s'équilibre en lui envoyant une facture salée à doses de problèmes. Et pour la première fois depuis leur rencontre, le silence à proximité s'installe, seul l’univers ambiant anime leur scène. Soit parce qu'elle a la bouche pleine, le secret se tient donc là pour la faire taire ? Soit parce qu'elle n'a plus la motivation de poursuivre l'enquête. Tout en dévorant du bout des doigts sa nourriture, Kusa se décide enfin de jeter un œil plus attentif sur l'homme à ses côtés. Même assis, il la fait passer pour une naine. Impossible de ne pas remarquer ses mains marquées par la labeur et elle se rend compte que les siennes ont aussi perdues de leur féminité à force de s'user. Sa méditation sur ce qu'il vient de dire prend fin en même temps que sa ration et le calme s'efface après une gorgée d'eau qui la gardera plus sage que l'alcool.

__ Je vois. J'ai l'impression d'avoir pratiqué la médecine depuis toujours pour ma part. Bien avant de savoir ce qu'était le chakra. Avant, mes patients avaient réellement besoin de mes soins.

Aujourd'hui, elle soigne des blessures plus ou moins légères infligées par l'impatience des troupes pour leur progression. Et le comble se tient dans le fait que le seul dont elle voudrait prendre soin ne veut pas de son assistance.

__ Je n'ai jamais eu autant de temps libre que depuis que je suis ici; Cherche la logique.

Un aveux qu'il n'est pas très raisonnable de faire à un lieutenant, même s'il n'est pas le sien.

__ Enfin, il parait que c'est comme ça jusqu'à qu'une affection officielle dans une unité tombe. C'est vrai Lieutenant ? T'as dû passer par là toi aussi non ?

Mais soudain, elle réalise être en train de lui parler boulot alors qu'il en congé. Probablement, parce que même si elle en a l'air, ce n'est pas son cas à elle. Si on la voit lambiner en toute impunité auprès du Kogami, ça va être sa fête en rentrant.

__ Oh je sais, je suis ton escorte pour la journée si on nous demande. Comme ça ils pourront pas chialer que je promène avec toi au lieu de bosser.

Son verre d'eau se lève comme pour trinquer à son idée "géniale". Voilà qu'elle veut rendre complice un lieutenant, héros de la nation qui plus est, de ses combines...

Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Lun 1 Mar 2021 - 21:37


Kijou 気丈


Il leva brièvement les yeux au ciel. Pas par dédain ou lassitude, simplement pour en observer la radiance. Sans doute préférerait-il être là-haut plutôt que n’importe ou ailleurs. Hélas, personne n’avait besoin de lui là-bas. D’aucun pourraient même affirmer que sur terre non plus, chose dont le jeune homme fut auparavant convaincu avant de réaliser que ses actes pouvaient aider ses semblables.

“ Je ne savais pas que je parlais à une mère. “

Inutile de dire pourquoi la femme ne renvoyait pas grand chose de maternel, bien qu’Akira ne soit pas en bonne position pour juger. Après tout, lui-même n’avait jamais connu la sienne et ne s’était encombré que d’un père à l’origine de tous ses maux. En revanche, se savoir en présence d’une mère changea radicalement sa perception de la soldate, lui qui idéalisait et sacralisait ce rôle tant la vie l’en avait privé.

En revanche, c’était bien la première fois qu’on le comparait à un autre. Surtout à un enfant qui plus est.

“ La chance joue mais ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit. Son rôle n’est pas prépondérant et rejeter toute la faute dessus est une excuse de paresseux. “

Une fois de plus, Akira savait parfaitement de quoi il parlait, l’ayant lui-même vécu il n’y a pas si longtemps encore.

Hélant le cuistot pour lui demander du thé, Akira ayant finalement faim, le jeune homme put observer du coin de l’oeil que son interlocutrice s’était finalement ravisée. Tant mieux. S’il pouvait influencer indirectement ou non ce genre de choses, le Kogami était certain d’en abuser. Mieux valait pour elle s’en préserver, tant pour son mental que son physique encore loin de souffrir des affres de la vie. Du moins aux yeux d’Akira, plus innocents qu’on pourrait le croire de prime abord.

“ C’est toujours et ce sera toujours le cas. La médecine ne sera jamais dispensable. “

Répondit-il à cette phrase pessimiste semblant sous entendre que la soigneuse n’était plus utile à autrui. Elle avait tout faux. Le contexte actuel renforçait même son importance capitale, aussi douée ou non soit-elle dans le domaine de l’iroujutsu.

Ainsi, buvant une gorgée de ce thé pourtant brûlant sans pourtant en pâtir, le fait de pouvoir cracher des cendres incandescentes ayant anesthésié sa gorge pour toujours, le lieutenant marqua une pause en laissant la soldate terminer son monologue. Quelque part, celle-ci lui ressemblait plus qu’il ne voudrait l’admettre. Lui aussi, en tant que soldat, avait passé de nombreux mois à ne rien faire.

“ Tu ne seras pas affectée si tu ne le souhaites pas. Une unité ne force la main à personne, pas question de s’encombrer de poids morts. “

Ses mots pourraient sembler durs, il n’en était rien. Une unité ne recrutait que les volontaires désirant mettre leur force au service de la nation de manière plus active qu’en étant simple soldat sans grande ambition. Ainsi, nul besoin de répondre à sa seconde question: Akira venait de lui avouer à demi-mots s’être engagé de lui-même.

D’ailleurs, sa proposition manqua de lui faire avaler de travers avant de réaliser ce qu’elle entendait réellement par escorte. Qu’importe son rôle, Akira n’était certainement pas connu pour être accompagné en ses périodes de congés.

“ Tout le monde sait que je n’ai nul besoin d’être escorté. Personne ne te dira rien de toute manière. “

En plus d’être lieutenant, Akira était le valeureux. Mieux valait ne pas l’oublier. A moins d’être l’empereur en personne, nul n’oserait actuellement reprocher à une personne apparaissant comme une fréquentation du lieutenant d’être avec lui.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Warui Kusa
Warui Kusa

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Lun 1 Mar 2021 - 22:58

__ J'ai pas le profil de la mère telle qu'on l'imagine, ouais je sais.

Pourtant, elle a essayé de faire de son mieux pendant près de quinze ans. Mais ça surprend toujours autant de s'imaginer qu'elle puisse avoir élevé un rejeton. Un instant, elle se demande quelle tête il ferait si elle lui disait la suite. Et ne met pas longtemps à craquer.

__ Mon fils est l'un des plus jeunes lieutenants de l'empire. Contrairement aux apparences, Je m'en suis pas sortie si mal j'imagine.

Puis oui, elle est paresseuse et elle le sait, alors ça la fait sourire quand on lui dit aussi clairement de ne pas chercher d'excuse. Voilà longtemps qu'elle a dépassé ce stade malheureusement. De savoir qu'elle ne serait pas affectée dans une unité sans en faire la demande ne va pas aider. Enfin en théorie, c'est censé l'arranger... mais alors pourquoi ce sentiment de déception ?

Fort heureusement, le voir avaler de travers devant sa proposition suffit à faire oublier le sentiment à la kunoichi qui au début, ne comprend pas vraiment la réaction. Sa phrase se rejoue dans sa tête alors qu'elle constate autour tous les regards suspicieux qui sont à nouveau dirigés sur eux. Sa bêtise la fait rire toute seule et tout d'un coup, la présence du lieutenant se fit moins intimidante. Il avait l'air réellement de bonne compagnie.

__ Quel vantard. Mais est-ce qu'on parle seulement de la même escorte ?

Sur cette boutade, la brune tourne la tête pour lui cacher sa face amusée. Beaucoups d'efforts lui sont demandés pour étouffer son rire, afin de ne pas ruiner son effet... et c'est particulièrement joyeuse que Kusa revient glisser son regard dans celui de son supérieur hiérarchique. Un qu'elle ne traite pas vraiment comme tel. Perplexe, face à eux, le patron du stand ressert le verre d'eau de la demoiselle en adressant quelques regards inquisiteur à cet étrange duo.

__ J'imagine que si on était de la même unité, ce moment n'aurait jamais existé n'est-ce pas ? T'es plus important qu'un simple lieutenant pas vrai ?

D'où elle sort celle-là ? On peut légitimement se poser la question. Mais Kusa n'a jamais eu que faire des réputations des uns ou de autres, ni même de la sienne. Elle ne s’intéresse pas aux noms célèbres, mais pourtant, aux vues de toutes les réactions que la Kogami a fait naître depuis le moment où elle le recherche... la femme comprend qu'il n'a rien d'ordinaire au sein de l'empire.

-- T'as prévu de nous emmener où après le repas ?
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Mar 2 Mar 2021 - 0:12


Kijou 気丈


La réponse de la femme lui fit afficher un léger rictus d’ironie. Elle ne croyait pas si bien dire… si tant était qu’un parent se devait d’avoir un profil type.

“ Tant de parents ne méritent pas ce titre... “

Il s’arrêta. Mieux valait ne pas en dire trop, ses paroles trouveraient bien vite un sens qu’il ne souhaitait pas expliciter. En réalité, s’il avait le choix, sans doute aurait-il fait en sorte de tout bonnement oublier ce passé qui le tourmentait. Heureusement, il n’était ici pas le seul porteur de quelques cicatrices invisibles.

“ Rien que ça. “

Il la regarda. Ces yeux dorés et solaires aussi profonds que perçants semblaient sonder quiconque les regardait. Serait-ce un mensonge ? Non, elle ne semblait pas être du genre à vouloir soigner son image ou élever son rang social. Sans doute devait-ce être vrai. L’empire comptait plus de lieutenants depuis quelques semaines.

Finalement, le lieutenant s’attaqua aux yakitoris après un long moment de flottement, si bien qu’il dût se contenter de brochettes tièdes. Qu’importe. Lui qui fut presque réduit à devoir manger du rat ne risquait pas de se plaindre d’une quelconque forme de nourriture pour au moins vingt ans.

“ Qu’importe. Les femmes préfèrent meilleures compagnies à la mienne. “

Précisa t-il tout sincère qu’il était. Si personne ne connaissait la vie privée du lieutenant, il était plus ou moins admis que le jeune homme ne fréquentait guère la gent féminine. Sauf une, une qu’il avait perdu de vue depuis bien longtemps désormais. Sans doute était-ce un signe de ce destin immuable qui le tiraillait.

Après un regard jeté au tenancier lui signifiant de balader ses yeux insistants ailleurs, le lieutenant termina son plat tout en se tournant vers l’extérieur et l’air frais qu’il appréciait sentir caresser son visage.

“ Disons que je jouis d’un titre unique au sein de l’empire. Mais en tant que futur capitaine, mon grade n’est plus que temporaire. “

Tendant la main pour payer la note du repas sans vraiment demander son avis à la jeune mère, plus par habitude que par bienveillance, il marqua une pause à la demande de cette dernière. Comptait-elle encore le suivre ? Akira avait pour habitude de se laisser porter par le vent. Du moins, lors de son temps libre.

“ Aucune idée, et toi ? “

Demanda t-il finalement, curieux.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Warui Kusa
Warui Kusa

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Mar 2 Mar 2021 - 1:42

Bien vrai. Encore que, tout dépendait de la vision de l'individu jugeant les dits parents. Kusa qui n'avait jamais eu d'exemple concret en la matière n'oserait pas le faire, même en étant mère. Encore que, de manière générale, ce n'était pas non plus son genre de juger qui que ce soit... pour la toute bonne raison qu'elle a une tendance à se foutre de tout. Difficile ainsi de l'incommoder ou même de l'impressionner. Elle n'offre qu'un haussement d'épaules à la réaction de l'homme, avant de reprendre les rènes si gratieusement offertes.

__ Vraiment ? C'est elles qui te l'ont dit ?

Elle rit presque en lui répondant, le scrutte du coin de l'oeil, un rictus moqueur aux bords des lèvres, mais une expression néanmoins toujours bienveillante. A les voir de loin, on pourrait croire qu'ils se connaissent depuis longtemps. Et c'est tout aussi amusée qu'elle voit le tenancier se faire chasser silencieusement.

__ J'ai de fortes suspiscions à ce sujet mon Lieutenant. Je me dois donc d'investiguer pour vérifier tes dires.

Comme il a fini de se restaurer, la bavarde s'empresse d'avaler ses dernières bouchées et vider son verre afin de ne pas le faire attendre. Elle n'est pas vraiment surprise quand il lui parle de sa promotion à venir. Déjà, lors de sa recherche, elle avait vite appris qu'il jouissait d'une certaine réputation auprès de l'empire. Puis au vu de ce tempérament, même sans le connaître plus que cela, il lui parait que les épaulettes de capitaine sauront trouvés une bonne place.

__ Bien, ça sera une bonne occasion d'aller fêter ça quand tu seras officiellement promu dans ce cas. Faut qu'on se trouve un point de ralliement.

Même si elle ne commente pas directement, la Warui ne rate rien du moment où il règle leur note sans un mot. Qu'à cela ne tienne, comme elle se sent en vaine aujourd'hui, Kusa redistribue de sa chance.

__ Merci pour le repas Lieutenant.

Puis elle dépose à son tour de l'argent qui aurait servi à sa part sur le comptoire à l'intention du gérant.

__ Voilà un pourboire pour ton bon acceuil patron !

Elle se retiendra de lui suggérer de boire l'alcool dont elle s'est privée à sa place. Pour cause, son esprit est déjà parti vagabonder ailleurs à l'écoute de son accompagnateur.

__ Moi ? Un ventre rassasié a besoin de deux choses : Une promenade digestive et sa sieste récupératrice. Paroles de médecin, fais moi confiance.

Sa silhouette s'est déjà redressée et la femme semble avoir en tête une destination toute choisie. Si la capitale est colonisée par l'humain, ses alentours proches ont par endroit, su garder un peu de leur nature sauvage. Ou tout du moins, il y a des la végétation et du calme.

__ Marchons vers l'extérieur de la périphérie jusqu'à trouver un emplacement adéquat où se poser.

C'est son tour d'ouvrir la marche, non pas sans s'assurer, en jetant un coup d’œil sur son épaule, que le Kogami la suit.

__ A moins que tu m'invites chez toi.

Taquine, la kunoichi laisse résonner son ricanement. Elle n'a pas besoin qu'on lui fasse un dessin pour comprendre qu'elle a affaire à une créature réservée, un peu sauvage, bien qu'étonnement sociable. Alors oui, ce n'est pas très gentil d'en profiter, mais ce n'est fait avec aucune méchanceté pour autant.

__ Bon alors, tu viens ?

Rien ne semble surréaliste pour Kusa dans la suite de ces événements. Si l'homme se laisse porter par le vent, la femme cède simplement à ses envies sans réfléchir. parfois cela lui apporte des bonnes choses, d'autres fois... la kunoichi a une grande habilité pour gommer de sa mémoire les mauvais souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Empty
Mar 2 Mar 2021 - 2:17


Kijou 気丈


Aussi loin qu’il se souvienne, personne ne le lui avait jamais vraiment dit. Il fallait bien admettre qu’Akira avait techniquement beaucoup de choses pour plaire… mais n’avait jamais tenu de relation. Coup du sort ou véritable inadapté, le Kogami n’en savait rien et n’en avait jamais vraiment souffert. Ses priorités étaient tout autres, beaucoup plus triviales. Peut-être était-ce même l’une des raisons de ce manque de succès.

“ Et bien, fais donc. “

S’il prenait cela comme une sorte de défi, Akira n’était pas du genre à faire le coq. Ainsi, libre à elle d’investiguer et jauger d’elle-même ce qu’il était. Une chose était sûre: ces congés prenaient une direction bien différente de ce à quoi il était habitué… ce qui n’était pas pour lui déplaire finalement.

“ J’aurais plusieurs amis avec qui fêter ça. Tu n’auras qu’à être de la partie. “

Katsuo, Kamui, King bien qu’il sera probablement son adversaire… et quelques autres membres de l’empire ça et là. Après tout, le lieutenant avait tout de même quelques bons amis au sein du teikoku. Le reste n’était malheureusement plus là.

Répondant à son remerciement d’un signe de tête, la jeune femme parvint même à lui arracher un discret sourire, du genre que l’on ne pourrait lire que sur le bout des lèvres, avant qu’il ne commence à marcher vers l’horizon.

“ C’est aussi bon pour le ventre que l’esprit, j’en sais quelque chose. “

Grand amateur de siestes et promenades au milieu de la nature, Akira était des plus qualifiés pour les questions spirituelles. Peu étonnant pour un homme ayant plus souvent dormi dans les arbres que sur un lit.

Ainsi, marchant aux côtés de Kusa qu’il dépassait d’au moins deux têtes, le lieutenant se pris à observer les alentours. La forêt, les champs, Akira les connaissait autant voir plus que la capitale elle-même. Une chose était sûre: le lieutenant restait un amoureux de la nature et de sa beauté immuable.

“ … “

Ainsi, lorsque cette proposition qui sonna comme une plaisanterie naquit des lèvres de la femme, il se surprit lui-même à l’accepter. Après tout, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups.

“ Pourquoi pas. Après tout, je ne vis pas au sein des murs… difficile de trouver un endroit plus calme. “

Première révélation. Vivant auparavant au sein d’une masure miteuse en plein centre, l'acquisition de son titre et grade simultanément lui avaient ouvert la porte à une multitude de privilèges, lesquels commençaient par l'acquisition d’une propriété. S’il ne s’agissait pas d’un palace, le Kogami avait expressément demandé la rénovation d’une demeure abandonnée au beau milieu des bois qu’il avait pu repérer des mois plus tôt. Et ce choix fut de loin le meilleur qu’il ait pu faire, Akira n’ayant à ce jour pas trouvé coin plus agréable que sa demeure.

“ Peu de gens savent où je vis, je compte sur toi pour garder le secret. “

Dit-il en menant désormais la marche, s’enfonçant peu à peu dans la forêt. Lui-même ne réalisait pas vraiment le privilège qu’il accordait à cette femme qu’il ne connaissait même pas en s’étant levé le matin. Mais peu lui importait. Le courant était bien passé, et le lieutenant avait perçu chez elle quelques similarités partagées. Ne restait qu’à voir si tout ceci n’était pas qu’une lubie passagère.

Ce fut ainsi qu’au bout de plusieurs minutes de marche, la ou la ville et même toute forme d’agitation humaine n’étaient plus, que le duo tomba sur une petite maison. Située au sein d’une clairière circulaire enlacée par la forêt, l’endroit était un véritable coin de paradis ou la plénitude régnait autant que le silence. La ou certains se seraient encombrés d’un palace, Akira avait préféré le confort au luxe.

“ C’est mon antre. Rustique, tout ce que j’aime. “

Déclara t-il, un léger sourire aux lèvres en fixant la demeure.

_________________
Dans la Guerre, Victoire.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] Icnm
Dans la Paix, Vigilance.
武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa] 3uqz
Dans la Mort, Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

武士の静養 Bushi no seiyou [Kusa]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: