Soutenez le forum !
1234
Partagez

Quel genre de Metaru es tu ?

Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Lun 1 Mar 2021 - 19:15

Hideko et Aizen avaient convenu ensemble d’un rendez-vous sur le terrain d’entraînement principal de Kumo. Comme le voulait ce genre d’endroit le motif de leur rencontre était un entraînement. Aizen se fit la réflexion qu’il côtoyait dernièrement plus de Metaru que les membres de son propre clan. Son élève était bien sûr celui qu’il voyait le plus souvent mais même du côté privé avec Mairu ou avec le mariage Metaru justement.

Il avait d’ailleurs eu l’occasion d’observer de maintes fois la manipulation du métal dont avait le secret les Metaru. Il était déjà donc habitué à cet art et commençait à en cerner le maniement. Par exemple Akagi l’avait surpris en pouvant allonger la portée de son arme d’un seul coup pendant une attaque. Ce genre de fourberie pouvait être très efficace surtout lorsqu’on ne s’y attendait pas.

Le Nara était bien curieux de savoir à quel niveau se trouvait son élève comparé aux autres Metaru, quel était le niveau global de ce clan ? Aizen comptait bien obtenir un début de réponse en affrontant la jeune femme aux cheveux blancs. Mais il fallait qu’il fasse attention car s’il avait beaucoup vu cette manipulation du métal il l’avait principalement observé chez Akagi. Peut-être que chaque membre du clan Metaru manipulait son métal d’une manière différente.

Partager le même pouvoir ne voulait pas dire se battre de la même façon et ça Aizen le savait bien. Parmi son clan tous n’utilisaient pas les ombres de manière offensives comme lui le faisait. Certains parvenaient même à utiliser leur ombre de manière défensive ce que lui n’avait jamais essayé. Tout cela pour dire qu’il ne fallait pas que Aizen ne s’appuie que sur ses acquis en pensant ne rien découvrir de plus. Il espérait bien que Hideko le surprendrait car il n’acceptait pas un entraînement pour s’y ennuyer.

Dans tous les cas Aizen était du genre à ne sous-estimer personne. Cela pouvait être paradoxale pour lui qui se pensait au-dessus de tout mais s’il se pensait être le plus intelligent il savait qu’il n’était pas le plus puissant. C’est bien pour cela qu’il souhaitait se faire le plus d’alliés possibles pour son ambition future. La puissance d’un homme seul ne pouvait rien faire face à une organisation bien ficelé. Et c’est parce qu’il savait qu’il y avait plus puissant que lui qu’il considérait toujours ses adversaires comme tels.

Il se demandait ainsi quel genre de combattante était Hideko et s’il ne pourrait, pas la même occasion, en apprendre plus sur cette femme qui semblait s’ouvrir que très difficilement aux gens. Aizen était l’exacte opposé lui qui semblait si souvent avenant bien que toutes ses émotions étaient le plus souvent simulées. Mais il savait s’adapter à son interlocuteur. Lorsque la Genin arriva il la salua simplement accompagné d’un sourire chaleureux.
« Bonjour Hideko, comme convenu nous allons nous affronter. Sache que sur ce terrain d’entrainement le grade ne veut plus rien dire, c’est juste toi contre moi. Je donnerai le maximum pour te vaincre et j’espère te voir en faire autant. »
Après lui avoir laissé le temps de répondre Aizen prit ses distances et se mit en position de combat, le sourire aux lèvres. Il n’aimait pas forcément se battre mais il savait que c’était nécessaire et il savait comment galvaniser un adversaire. C’est pourquoi il conclut par une provocation amicale.
« Je n’envisage pas de perdre. »
Après cette phrase il resta là à attendre, laissant l’initiative à la Metaru tout en restant sur ses gardes.


Spoiler:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Mar 2 Mar 2021 - 14:46

Hideko se dirigeait d’un pas lent vers l’hôpital. Les jambes endoloris par l’entraînement qu’elle venait de faire, elle observait le soleil couchant. Le petit pont passé, pour aller dans la partie supérieure du village, elle détourna son regard vers les bâtisses du clan Metaru. Un visage lui vint à l’esprit : celui de Mairu, sa cousine qu’elle n’avait pas vu depuis si longtemps. Cela faisait plusieurs mois que Mairu était partie du village pour remplir une mission. Cette absence prolongée pesait à Hideko, bien qu’elle doutait qu’il en soit de même pour Mairu. Cette simple pensée la peina. Son regard s’abaissa au sol, son esprit vagabondant sur la discussion tumultueuse qu’elles avaient eu à l’hôpital, quand Hideko était encore en rééducation.
A cette tristesse s’ajouta celle de la rencontre à venir : cela faisait plus d’un mois qu’elle n’avait pas pu revoir Aya, sa petite-sœur. Toutes deux avaient aussi eu une discussion tumultueuse, qui avait résultée en le placement de la petite fille en unité de soin intensive psychologique. Les deux piliers que Hideko possédait se fissuraient. L’idée même de les perdre lui était insoutenable.
Arrivée devant l’imposant bâtiment, elle s’arrêta. Le matin même elle avait reçu une lettre des médecins, qui autorisaient à nouveau les visites pour Aya. Cette nouvelle l’avait d’abord réjouie, mais cette joie s’était vite transformée en crainte. Dans quel état la trouverait-elle ? Hideko redoutait le pire. Après quelques secondes d’hésitation, elle prit une profonde inspiration puis s’engouffra dans le bâtiment, s’arrêtant devant le bureau d’accueil.

─ Bonjour, je suis Hideko Metaru. Je viens rendre visite à ma petite-sœur, Aya Metaru. Pouvez-vous m’indiquer où est sa chambre ?

La femme ne répondit pas immédiatement, cherchant l’information qu’on lui demandait dans ses dossiers.

─ Chambre 421. Vous montez par cet escalier, puis au quatrième étage ce sera à droite puis encore à droite au premier couloir.

─ Merci.

Un accueil glaciale qui ne fit que renforcer son sentiment de gêne.


Hideko suivit les indications de l’hôtesse et parcourut le dédale de couloir jusqu’à arriver devant la porte marqué du numéro 421. Les mains moites, elle se fit hésitante. Elle prit quelques secondes encore, tentant de s’apaiser, puis toqua deux fois à la porte. Il s’agissait du petit code que toutes deux s’étaient données : Hideko devait toquer deux fois à un rythme précis et Aya saurait qu’il s’agissait de sa grande sœur.
Un silence pesant s’installa. Aya ne répondit pas. Dormait-elle ? La crainte de Hideko se mua en inquiétude. Enfin, une petite voix se fit entendre.

─ Entre.

Hideko posa sa main sur la poignée et entra dans la pièce. Sa première réaction fut la surprise, elle s’arrêta. Cette chambre n’avait rien avoir avec celle où était précédemment installée Aya. A sa droite se trouvait la salle de bain, devant elle un petit couloir qui donnait sur la chambre à proprement parlé avec le lit placé contre le mur droite. Au fond de la pièce le mur était recouvert de fenêtre, mais ces dernières bloquées par des barres en métal qui empêchait clairement de les ouvrir. La pièce en elle-même était toute blanche, encore plus froide et morbide que la précédente.
La jeune femme reprit sa marche et déposa ses affaires sur une chaise collé contre le mur gauche, puis elle alla directement au chevet de sa petite-sœur. Elle s’arrêta à nouveau à un mètre d’elle : Aya allait-elle la rejeter ? Hideko n’avait qu’une envie : la serrer dans ses bras, mais elle ne voulait pas non plus lui donner ce sentiment d’oppression dont elle l’avait accusée la dernière fois.
Debout, aux côtés de sa petite-sœur, elle se concentra pour dissimuler toutes ses émotions et arbora un sourire sincère.

─ Bonjour petite-sœur, tu m’avais manquée.

Aya fixa ses yeux sur Hideko. Son regard lui semblait floue, comme si elle devait se concentrer pour pouvoir bien la voir.

─ Bonjour grande-sœur. Oui, ça faisait longtemps.


Les discussions qui suivirent furent banal, aucune d’entre elle – surtout pas Hideko – ne voulant crever l’abcès et risquer une autre dispute alors qu’elles venaient tout juste de se retrouver. En cette soirée, la jeune femme souhaitait juste profiter à nouveau de la présence de sa petite-sœur.



Le lendemain, Hideko avait rendez-vous avec Nara Aizen. Elle avait effectuée une mission avec l’homme en question : sa première mission. La surprise qu’elle avait ressentie lors de la lecture de la missive été encore fraîche dans sa mémoire. Hideko venait d’intégrer les rangs de l’académie depuis un mois à peine et déjà elle se voyait attribuée une mission de rang B. Certes elle ne partait pas de zéro contrairement à beaucoup de jeunes shinobis : elle maîtrisait déjà le ninjutsu grâce à son travail d’artisan. De plus, elle possédait une puissante musculature qu’elle avait héritée de ses longs mois de rééducation. Bien que discrète, elle lui permettait d’utiliser des techniques de Taijutsu basiques. Malgré tout ça, la surprise était restée entière.
La jeune femme se dirigeait ainsi vers les terrains d’entraînement, tous deux ayant convenus de se revoir pour échanger quelques passes d’armes.
Le soleil était déjà bien haut dans le ciel, chauffant la terre de toute sa puissante. Un léger vent soufflait, les feuilles des arbres dansant sur son rythme. Ce-même vent caressait ses jambes marquées par les cicatrices. Hideko portait un simple short comme à son habitude, et un haut allant jusqu’aux coudes. Elle portait également sa sacoche de shinobi et ses nouveaux équipements : deux bracelets et deux jambières qu’elle avait forgée elle-même. Elle avait pu tester ses nouvelles protections une première fois contre Ikari lors de la première épreuve. Celle-ci avait pour objectif de tester les capacités des genins de l’académie et d’évaluer leur progression. Hideko attendait que la note tombe, confiante non sans une certaine anxiété.


Parvenue au point de rendez-vous, elle vit que son partenaire du jour se trouvait déjà là. L’homme se tenait droit, dégageant une aura de fierté et d’assurance, comme à son habitude. Bien que trop confiant au goût de la jeune femme, il n’en était pas moins un excellent chuunin, digne du prestigieux clan Nara.
Aizen la salua d’un sourire chaleureux et instaura tout de suite une ambiance de confiance. Il ne voulait pas que Hideko se retienne ou fasse attention à cause de leur différence de grade. La jeune femme n’avait pas pour habitude d’agir ainsi, mais elle apprécia les considérations d’Aizen.
Elle le salua à son tour, hochant la tête en signe de respect, puis en lui rendant son sourire.

─ Bonjour Aizen-sensei. Je m’engage à donner mon maximum et j’ai justement quelques techniques que je viens tout juste de parvenir à maîtriser à mettre en pratique.

Hideko essaya de détendre l’atmosphère, mais celle-ci se retendit aussitôt aux mots d’Aizen. L’homme la considérait et cela Hideko ne pouvait que le respecter. Aussi, elle le salua à nouveau et se mit en position.


Tous deux se placèrent à une dizaine de mètre de distance. Hideko prit quelques secondes pour se concentrer afin de se placer dans un esprit combatif. Les entraînements se succédaient et la jeune femme sentait que de chaque combat elle tirait une expérience précieuse. A nouveau elle allait combattre. Bien que l’ombre d’une défaite certaine planait sur elle, Hideko refusa de se laisser happer ; se concentrant pleinement sur son unique objectif : la victoire.
Elle prit une profonde inspiration, puis expira tout l’air contenu dans ses poumons. Ses mains formèrent aussitôt une série de signe. Une épée en fer se forma devant elle. Aussitôt constituée, elle se propulsa sur sa cible, fendant la brise pour atteindre son adversaire.



Situation:
 


Dernière édition par Metaru Hideko le Jeu 25 Mar 2021 - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Mer 3 Mar 2021 - 18:06

Toujours sérieuse et respectueuse, quasi procédurière, la Metaru aux cheveux immaculés assura qu’elle ferait aussi de son mieux. Elle nuança le tout en évoquant de nouvelles techniques à tester pour briser la glace. Bien qu’il pût être dangereux d’utiliser des techniques dont on ne connaissait peut-être pas toutes les conséquences possibles il n’empêchait qu’elle avait raison. Les entraînements entre alliés étaient le moment le plus opportun pour tester des nouvelles techniques, stratégies, etc. Tout ce qui n’avait encore jamais été mis en pratique réellement face à quelqu’un. Attendre de se retrouver sur le champ de bataille avec des alliés proches n’était pas le bon moment pour faire des expérimentations. Aizen aussi comptait bien profiter de cet affrontement pour tester quelques enchaînements de son cru. L’objectif principal n’était pas tant celui de la victoire et pour preuve Aizen n’utilisait que très rarement des techniques de hauts niveaux pendant ses combats amicaux.

Il observa la jeune fille se placer en face de lui, elle prenait tout ça au sérieux et il en était conscient. Elle devait n’avoir qu’une unique envie : celle de vaincre. Il fallait être très prudent et se méfier des adversaires voulant à tout prix gagner, il ne savait pas si c’était le cas mais il la considérerait comme telle. Il fallait tout de même faire attention et savoir relativiser de l’importance ou non d’une défaite. Trop prendre au sérieux quelque chose pouvait faire faire des erreurs comme le prendre à la légère. C’était un équilibre à trouver et il se demandait si Hideko était consciente de tout ça. Il le découvrirait bien assez tôt.

En tous cas elle ne montra aucune fébrilité en prouvant qu’elle avait le cran de prendre l’initiative. Elle effectua des signes puis créa une épée à partir de rien, le pouvoir des Metaru restait toujours aussi impressionnant à observer. Mais cette arme n’était pas faite pour se battre au corps à corps puisqu’elle la propulsa vers le Chûnin. Une technique très simple et pourtant si dangereuse qui pouvait tuer quelqu’un restant inactif. Il fallait aussi se méfier de ce que pouvait cacher une telle attaque semblant basique au premier abord. Aizen dégaina un de ses katanas et frappa l’arme arrivant sur lui au moment opportun. Il fit en sorte de se décaler et d’éloigner l’arme de lui avec un mouvement ample. Pendant ce temps il continuait d’observer Hideko pour déceler une quelconque action supplémentaire tel qu’un mudra par exemple. Il ne connaissait pas encore la limite des pouvoirs Metaru et savait qu’il était possible pour eux de changer la forme de leurs créations en un clin d’œil. Aussi, il avait peur qu’elle puisse faire éclater l’arme au moment du contact pour blesser le Nara. Finalement rien ne se passa et l’arme alla s’échouer un peu plus loin sur le côté. Aizen garda à l’esprit la position de cette épée pour ne pas se laisser surprendre plus tard par une quelconque manipulation de la jeune femme.

Il fallait riposter, comme toujours en début de combat Aizen était adepte de titiller son adversaire à distance surtout quand il ne connaissait pas trop de quoi il était capable. Envoyer une attaque puissante dès le départ pouvait constituer un gaspillage de chakra si l’adversaire avait de quoi facilement contrer. Il effectua donc quelques signes de sa seule main libre et son ombre se mit en mouvement. Elle fila en direction de la Genin, ondulant sur le sol silencieusement tel un serpent. Elle s’éleva en suite en un simple fouet qui vint tenter de gifler Hideko au visage. L’attaque avait plus but à provoquer qu’à blesser. Comment allait-elle réagir ?

Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Ven 5 Mar 2021 - 15:50

Aizen posa la paume de sa main sur sa hanche et dégaina son Katana afin de parer d’un coup précis le projectile qui fondait sur lui.
La lame du katana était d’une fabrication traditionnelle, ce qui était surprenant comparés à celles de Ikari et Yuga, qui possédaient eux aussi tous deux des katanas mais dont les lames étaient stylisées. Le manche était blanc, sur laquelle se dessinaient des losanges blancs mis en valeurs par une fine bande verte. Seule la garde sortait réellement de l’ordinaire, composée d’une pointe à deux sommets.
Le projectile de Hideko voleta dans les airs loin d’Aizen avant de s’écraser sur le sol. Son geste précis en disait long sur son excellente maîtrise du sabre. Une fois encore Hideko était confrontée à un épéiste, en était-il de même pour tous les shinobis ou était-ce une spécificité culturelle Kumojine ? Hideko garda cette question en tête afin de la poser plus tard à Aizen. S’il s’agissait d’un fait classique chez les ninjas, alors il pourrait être intéressant de développer des techniques spécifiquement contre eux.
Il effectua une série de mudras de son unique main libre. Surprise, Hideko comprit immédiatement que son adversaire avait grandement progressé depuis leur dernière rencontre : seuls les shinobis les plus puissants étaient capable d’une telle maîtrise et Aizen n’en semblait pas capable lors de leur première rencontre. L’homme qu’elle avait devant elle était totalement différent, Hideko ne pouvait aucunement se fier sur ce qu’elle connaissait de lui.
L’ombre d’Aizen se mit à se mouvoir en direction de Hideko, ondulant sur le sol tel un serpent. Arrivée devant elle, elle s’éleva du sol pour venir la fouetter au niveau de la tête. Elle contre attaqua en formant un bouclier en métal sur son bras droit, bloquant l’ombre.
Hideko avait déjà entendue parler des Nara, clan prestigieux dont la réputation n’était plus à refaire. Cependant, leurs capacités à contrôler leur ombre et à lui donner une consistance solide la stupéfiait toujours.


Le bouclier fut fendu en deux. Hideko effectua une nouvelle série de mudras et se servit du fer du bouclier brisé pour rapidement former une seconde épée, qu’elle envoya aussitôt vers Aizen. Dans un troisième temps, elle forma une série de cinq lances tout autour d’elle et les projeta sur son adversaire ; les cinq armes d’hasts fondant sur lui juste derrière le premier projectile.


Situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Ven 5 Mar 2021 - 21:03

Aizen pu constater sans grande surprise que Hideko pouvait se défendre sans problème face à son attaque d’ombre basique. Alors que le bouclier qu’elle invoqua habilement se brisait elle en profita pour utiliser le métal de ce dernier afin de reformer de nouveau une épée identique à la précédente. La manœuvre était astucieuse car la jeune fille gagnait du temps sur la conception déjà rapide de son arme en utilisant la matière précédemment invoquée. Bien que surpris Aizen n’eut aucun mal à esquiver l’attaque. Dans un mouvement aussi brusque que vif le Nara utilisa du chakra à haute intensité dans des muscles bien ciblés afin de réaliser un mouvement qui n’avait rien d’humain tant il était rapide. L’épée fila à côté de lui sans jamais l’inquiéter.

Toujours un œil sur son adversaire il pu constater que la Metaru comptait bien ne pas en rester là et voulait commencer à passer aux choses sérieuses. Il put la voir concevoir cinq lances qui semblaient bien plus dangereuses que l’épée utilisée par deux fois. Hideko tenait un rythme effréné et Aizen constatait avec impatience qu’il ne pouvait pas en placer une. Il fallait que cela change et il eut une idée pour inverser la tendance tout en se protégeant de l’offensive qui le menaçait. Il réalisa des signes toujours avec sa seule main libre et se baissa pour toucher le sol de cette même main. La terre se mit à se mouvoir et un mur de roche imposant vint s’interposer entre lui et les lances lancées à son encontre. Il put entendre ces dernières s’écrasaient face à plus fort qu’elles. Le mur était tellement dur que les lances ne purent même pas se plantaient dedans et finirent par s’échouer au pied de ce dernier bien qu’elle fragilisa sa structure par le choc.

Maintenant à l’abris de tout regard Aizen effectua de nouveaux signes puis il s’enfonça dans le sol. Sa manœuvre avait plusieurs objectifs. Hideko, ne voyant plus son adversair,e ne pouvait pas maintenir son assaut ininterrompu et Aizen espérait pouvoir lui faire perdre son rythme qui devenait dangereux pour lui. Aussi, le mur étant toujours fièrement debout la Genin ne pouvait savoir ce qu’il se passait derrière et elle allait peut-être devoir établir une approche sans risque et donc lente qui lui ferait perdre du temps.

Tout cela était hypothétique et Aizen gardait en tête la possibilité qu’elle ait d’autres solutions à sa portée. C’est pourquoi, toujours caché dans le sol, il s’excentra du mur pour avoir la jeune femme en visuel et pouvoir l’approcher par une trajectoire en courbe. Il ne savait pas si elle avait de quoi le détecter quand elle se rendrait compte qu’il n’y avait personne derrière le mur alors il restait aux aguets prêts à se défendre. Aussi, il craignait des attaques lancées de façon aléatoires pour espérer toucher l’ennemi invisible. Quoi qu’il en fût Aizen était prêt à se défendre mais aussi à attaquer quand le moment serait opportun. Comment allait réagir la Genin face à cette situation ?

Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Dim 7 Mar 2021 - 13:35

Aizen esquiva le premier projectile, bondissant hors de sa portée afin de s’éloigner de l’épée qui vint se planter dans le sol. Il effectua ensuite une suite de mudra de sa seule main libre et l’apposa au sol. Un grand mur de pierre en jaillit. Les cinq armes d’hasts vinrent s’y planter, fragilisant sa structure sans parvenir à le percer.
La défense d’Aizen était parfaitement exécuté et bien plus efficace que les premières qu’il avait employé, mais Hideko gardait l’initiative. Elle devait conserver cet avantage stratégique certain, afin que garder son adversaire à distance. Ses capacités offensives au corps à corps étaient trop limitées, si Aizen parvenait à l’approcher le combat tournerait en sa faveur.
Le mur de roche bloquait la vision entre les deux protagonistes : c’était l’occasion parfaite pour Hideko de réessayer sa nouvelle technique.
Sa première tentative lors de l’épreuve contre Ikari avait été décevante : la technique ayant été bien moins puissante qu’elle ne l’aurait du l’être. Depuis, la jeune femme s’était entraînée pour parfaitement la maîtriser.
Elle effectua une série de mudras et plaça son index et son pouce droit contre sa bouche. Ses poumons expulsèrent une puissante boule de feu qui prit aussitôt la forme d’un dragon et fonda sur sa cible. Le dragon de flamme pulvérisa le mur, brûlant tout ce qui se trouvait derrière. Un épais nuage de poussière emplit l’air, provenant de la terre composant le mur ainsi détruit. Sa vue brouillée, il lui fallut quelques secondes pour comprendre qu’Aizen n’était plus là.
Décontenancée par cet échec, elle se ressaisit et activa sa première technique de détection. Hideko put ainsi sentir la direction d’où l’énergie de son adversaire émanait, mais elle ne vit rien : Aizen avait totalement disparu. Où se trouvait-il ? Cela pouvait-être une capacité lui permettant d’être invisible à l’œil nu, ou il pouvait aussi s’être dissimulé sous la terre, maîtrisant le Doton.


Hideko n’avait aucune technique de zone et aucune technique lui permettant d’attaquer son adversaire sous la terre. Elle devait trouver une solution et rapidement, au risque de se faire surprendre par Aizen. S’il parvenait à l’attaquer d’en dessous par surprise, s’en serait fini d’elle.
Une idée lui vint. Jamais encore elle n’avait été confrontée à un tel stratagème, aussi elle doutait que sa solution soit efficace, mais elle se devait d’essayer. Hideko saisit dans sa sacoche cinq kunaïs auxquels elle accrocha cinq parchemin explosifs, puis elle les lança à intervalles réguliers dans la direction où se trouvait Aizen. Les cinq projectiles explosèrent aussitôt entrés en contact avec la terre.


Situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Dim 7 Mar 2021 - 19:16

Aizen, bien caché au chaud dans le sol, peut voir Hideko faire déferler un puissant souffle de feu prenant la forme d’un dragon sur son mur de roche. Déjà fragilisé ce dernier explosa en laissant passer une grande partie des flammes. Heureusement que le Nara ne s’était pas amusé à rester derrière.

Le Chûnin se pensait alors tranquille mais très vite il pu constater que la Metaru ne comptait vraiment en aucun cas lui laisser une seule seconde de répit. Conservant son rythme effréné elle se tourna vers lui et sortit des kunai qu’elle associa avec des parchemins explosifs. Elle semblait très clairement savoir où il se trouvait. Il avait donc affaire à un ninja très complet et cette supercherie qui avait tant fonctionné avec ses élèves ne marcherait jamais avec elle.

Afin de ne pas être inquiété par les kunais qui filaient vers lui il réalisa des mudra afin de malaxer son chakra Doton. Cette manipulation de son chakra l’obligea à sortir de sa cachette, elle était devenue de toute façon inutile. Diverses roches se mirent à naître sur la peau d’Aizen recouvrant même ses vêtements. A terme il ne ressemblait plus à l’homme qui l’était mais représentait désormais un humanoïde composé de roche. Il s’était recouvert d’une fiche couche de roche lui permettant de garder une capacité de mouvement complète tout en le protégeant efficacement.

Lorsque que les kunai atterrirent et explosèrent Aizen n’eut pas besoin de faire quoique ce soit de plus. Les explosions furent bien futiles face à la solidité de son armure et à l’intérieur le Nara ne sentit que des pichenettes çà et là à la surface. Loin d’être endommagé il savait que son armure lui permettrait d’encaisser encore une attaque voire plusieurs selon la puissance de ces dernières. Il pouvait donc foncer sans réfléchir afin d’une nouvelle fois tenter de casser le rythme que s’était accaparée la Genin.

Un nuage de poussière s’était soulevé suite aux explosions. Aizen était caché dans ce dernier et il ne pouvait pas voir ce que faisait Hideko, elle aussi ne pouvait pas le voir bien qu’elle puisse peut-être encore le détecter. Il savait qu’il était donc inutile de tenter une quelconque manœuvre de contournement ou encore de se cacher comme précédemment. Il allait devoir faire face et son armure lui permettait de pouvoir faire cela. Accumulant du chakra dans ses pieds il se contenta de charger dans la direction de la dernière position de la jeune femme. En sortant du nuage elle aurait la surprise de voir le chûnin fonçait vers elle à une vitesse qui la surprendrait peut-être. Dès qu’il sortait du nuage il observait son environnement rapidement pendant sa charge pour situer Hideko. Si jamais elle avait changé radicalement de position alors il la poursuivait en courant à une vitesse normale.

Dans tous les cas que ça charge lui permette de finir devant elle ou pas il l’attaquait d’un enchaînement à l’épée. Loin d’être surpuissant cet enchaînement permettait néanmoins de couper une cible en divers endroits. Aizen ne ciblait pas un membre en particulier et tentait de trancher ce qui se présenterait à lui. La Metaru avait montré ce qu’elle savait faire à distance, était-elle au niveau au corps à corps ?


Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Lun 8 Mar 2021 - 18:21

De la terre fut projetée dans les airs, amplifiant encore plus le nuage de poussière déjà présent, qui s’étendit sur tout le terrain. Bien que ne brouillant pas encore la vue des deux shinobis, elle restait dérangeante : les yeux de Hideko ne tardèrent pas à lui paraître secs, la gênant légèrement.
Aizen commençait à sortir de sa cachette sur la ligne qu’avait visé Hideko : elle avait vu juste, son stratagème avait fonctionné. C’était la première fois qu’une de ses stratégies portait réellement ses fruits en combat. Cette réussite lui procura un grand plaisir, qu’elle fit taire aussitôt pour ne pas être déconcentrée.
Le corps de son adversaire était couvert de roche, comme si la terre avait coulé sur lui pour le protéger. Les explosions ne lui avaient donc causé aucune blessure, ne pouvant traverser son armure de roc. Cette dernière ressemblait grossièrement à l’amure en acier de Hideko, signe que les deux éléments avaient de nombreux points de ressemblance. Seul son sabre n’était pas recouvert, lui permet d’en user librement pour attaquer.
Le nuage de poussière s’intensifia, toutes les particules retombant à hauteur d’homme, les dissimulant l’un de l’autre. Hideko restait immobile, prête à continuer ses attaques afin de garder la pression sur Aizen.
Soudain, le chuunin sortit du nuage en courant, la chargeant avec la même technique que celle qu’elle avait appris quelques mois plus tôt. Arrivé à son niveau, il dégaina son épée afin de lui asséner une série d’attaque lacérantes.
Hideko leva les bras et infusa ses bracelets de son chakra afin de parer chacune des attaques. Grâce à ses deux précédents combats contre Yuga et Ikari, elle commençait à comprendre l’art de combattre des épéïstes et agir en conséquence. Aussi, tandis que lors de ses deux premières tentatives elle avait été blessée, elle parvint ici à se défendre complètement, sans être touchée.
Prenant appui sur ses pieds, elle fit un bond en arrière puis effectua une série de mudras. Plaçant son index et son pouce devant sa bouche, elle cracha à nouveau une boule de feu qui prit la forme d’un dragon et fondit sur Aizen.


Devait-elle user de son armure ? Ou devait-elle attendre ? Aizen venait de tenter de l’attaquer au corps à corps, la chargeant pour se rapprocher d’elle. Si jamais il possédait une charge plus rapide, de plus haut niveau, la jeune femme pourrait se retrouver en position de faiblesse. Bien qu’elle possédait des techniques pour esquiver ses attaques, Aizen pouvait lui aussi avoir les armes nécessaires pour les contrer.
Dévoiler ainsi son atout ne lui plaisait pas, mais Hideko ne voulait prendre aucun risque afin de ne pas gâcher un combat aussi exaltant que celui-ci. Pour la première fois elle ne se sentait pas impuissante, pour la première fois elle était fière de ses performances. Intérieurement, elle remercia Aizen de lui offrir cette possibilité.
Considérant la puissance de son adversaire, elle décida de la respecter. Ses mains esquissèrent une série de signes incantatoires, et du métal liquide commença à couler sur elle, prenant diverses formes jusqu’à composer les différents éléments de sa magnifique armure mobile en acier trempé.
Observant avec attention son adversaire, Hideko se tenait prête à ce qu’il la charge à nouveau.


Situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Mar 9 Mar 2021 - 18:16

Était-ce vraiment le niveau d’une Genin ? Aizen n’y étais certes pas allé très fort mais il n’empêchait qu’il pensait prendre l’avantage bien plus tôt. Il n’en fit rien et Hideko ne voulait pas laisser le Chûnin gagner du terrain. Néanmoins le Nara pensa qu’il avait réussi à briser son rythme, ou alors elle l’avait fait de son propre chef.

En effet cette fois il ne recevait qu’une unique attaque. Hideko avait très habillement et sans aucun problème paré les coups d’épées du samouraï grâce à ses bracelets défensifs. Le bruit créé par la vibration du métal laissait entendre la qualité Metaru à toute oreille bien attentive. Aizen connaissait ce métal, il s’était fait « forger » des bracelets similaires par Mairu bien qu’il les avait vite vendus après cela, se faisant par la même occasion une énorme marge. Un euphémisme vu qu’il n’avait rien payé pour les obtenir.

La Metaru recula après sa parade pour riposter aussitôt. Elle réalisa des mudras et la même technique katon utilisée auparavant fondit vers lui. Une belle affinité pensa Aizen, mais une technique pas assez puissante pour l’inquiéter. Du chakra bleuté et crépitant se mit à englober son arme et d’un coup ample mais sec le dragon de feu qui fonçait sur lui se fendit en deux. Les flammes ravagèrent la terre de par et d’autre du Nara et ce dernier pu en ressentir la chaleur.

Alors qu’elle aurait pu lancer une autre attaque elle préféra cette fois un choix défensif, le même qu’avait fait auparavant le Nara. Une couche de métal se mit à apparaître sur tout son corps et cette dernière constitua ainsi une armure qui semblait au moins aussi résistante que celle du Nara. Elle savait donc faire une technique de ce niveau, elle était bien au-delà du niveau des Genins de son équipe. Ce constat était utile mais pas forcément nécessaire. Le comportement du Nara ne changerait pas, il se donnait déjà à fond et ce n’était pas parce qu’il n’utilisait pas ses techniques les plus puissantes que cela voulait dire qu’il sous-estimait son adversaire.

Aizen rattrapa Hideko en courant, nul besoin de charger alors qu’elle l’avait bien en visuel, il ne ferait que gaspiller son chakra comme précédemment. Elle préférait donc parer les coups, referait-elle la même défense ? Aizen lui préparait une bien bonne surprise si c’était le cas. Il réalisa un unique signe de sa seule main libre. Du chakra se mit de nouveau à crépiter sur sa lame. Peut-être que la Metaru penserait que ce signe permettait de charger la lame en chakra ? Si c’était le cas elle ferait une terrible erreur. Ce signe avait un tout autre but et peut-être qu’elle ne tarderait pas à le découvrir.

Aizen attaqua la femme recouverte de métal en plusieurs endroits. Il le savait : il ne pourrait même pas fissurer son armure avec une telle attaque mais le but était tout autre. Si jamais il touchait la Metaru de sa lame alors leurs ombres rentreraient en contact et elle serait alors prise au piège. Paralysé par un pouvoir sans doute inconnu elle pourrait constater que l’ombre du Nara et la sienne ne feraient qu’un. Tout se jouait peut-être ici.


Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Mer 10 Mar 2021 - 14:25

Aizen disparut derrière le dragon de feu. Aussi, première chose que la jeune femme vit fut sa technique coupée en deux, se scindant de chaque côté de l’épéiste pour venir déverser son torrent de flamme sur le sol. Aizen se tenait debout, son arme à la main dirigée vers le bas, comme si elle venait tout juste de trancher le dragon de feu. Jamais Hideko n’avait entendu parler d’un pouvoir capable de trancher du feu : un épéiste normal n’aurait pas pu le faire. Était-ce cette épée qui était particulière ? Ou était-ce l’une des capacités d’Aizen ?
Il fondit vers elle à nouveau, mais plus lentement que la première fois. Devait-elle fuir ? Devait-elle encaisser le coup ? Ce choix, elle l’avait déjà faite au moment où elle avait décidée de revêtir son armure. Plutôt de continuer dans la bonne stratégie et éviter le combat au corps à corps, Hideko s’était laissée happer par l’exaltation du combat, laissant son adversaire venir jusqu’à elle.
Son épée armée, il courra vers Hideko. La lame crépita de chakra, l’attaque qui allait s’abattre sur elle était plus puissante que la dernière fois. Hideko leva le bras droit et décida d’encaisser le coup, pour ensuite asséner un violent coup de pied dans le ventre de son adversaire.
De l’enchaînement de coup sur son armure se dégagea une série de bruit métallique. L’armure tenait le choc, l’attaque n’était pas aussi puissante qu’attendu.
Elle tenta de lever le pied, il n’en fut rien.
Hideko se retrouva totalement immobilisée. Elle comprit aussitôt la grossière erreur qu’elle venait de commettre : leurs deux ombres étaient entrées en contact, le Nara venait de la piéger.
L’homme relâcha sa position et Hideko l’imita, ses mouvements totalement liés aux siens, incapable de bouger ou de parler. Cette sensation l’incommodait au plus haut point : c’était comme si à nouveau on la privait de son libre arbitre, de sa liberté de mouvement. Elle tenta de se débattre, de contracter ses muscles de toutes ses forces, mais ce fut en vain. Hideko était sous l’emprise totale de son adversaire.
La fatigue la submergea. Toute son exaltation et sa joie s’évanouirent, laissant place à cette nouvelle sensation désagréable. Le souffle court, elle haleta pour reprendre sa respiration. Ses yeux fixés sur ceux de son adversaires, elle tenta tant bien que mal de résister.


Situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Jeu 11 Mar 2021 - 22:23

Hideko, sereine, choisit d’encaisser l’attaque de Aizen. Forte de sa carapace de métal elle se pensait à l’abris des coups que lui porterait le Chûnin. Et à raison. Si elle avait vêtu cette protection c’était sans doute pour pallier son manque d’habilité à pouvoir rivaliser avec un épéiste au corps à corps. Grâce à son armure elle pouvait ignorer les attaques physiques et se concentrer sur la riposte.

En temps normal le stratagème de la jeune femme aurait sans doute porté ses fruits. Mais en ce jour elle faisait face à un Nara et l’un des plus fourbes de surcroit. En effet elle n’avait rien vu venir lorsque ce dernier avait activé sa technique demeurant bien souvent secrète avant qu’il ne soit trop tard. Comment aurait-elle pu deviner ? C’était presque impossible surtout quand on ne connaissait pas toutes les possibilités des ombres. Mais lorsque qu’elle tenta de frapper elle comprit. Par sa paralysie son regard fut attiré par cette vision d’horreur qu’était deux ombres reliées entre elles. Elle était piégée. Elle commença à imiter les mouvements de Aizen qui reprenait une position d’attente, relâchant ses bras le long de son corps. Avait-elle abandonnée pour autant ? Non, Aizen sentit légèrement qu’elle se débattait face au pouvoir des ombres. Il l’observa, bien curieux de savoir si elle pouvait ébranler sa technique. Elle n’en fit rien. Elle était vaincue et elle semblait aussi en avoir conscience.

Néanmoins, ils n’étaient pas là pour savoir qui était le plus fort, ils n’étaient pas là pour choisir un vainqueur. Ils étaient là pour s’entraîner c’est-à-dire pour apprendre et partager l’expérience l’un de l’autre. Le Nara avait beau être orgueilleux il ne retirerait aucune gloire à clore la rencontre ainsi face à un Genin du village. Il s’adressa à elle pour lui partager sa pensée.
« Tu es douée Hideko. Ne t’en veux pas trop de t’être fait avoir. Les pouvoirs inconnus sont souvent les plus dangereux. »
Sans un mouvement Aizen désactiva sa technique et les ombres se séparèrent pour gagner leur emplacement et leur forme normale. Hideko pouvait sans doute ressentir ses muscles lui obéissant de nouveau. Il s’adressa de nouveau à elle pour confirma ce qu’elle déduisit surement seule.
« Je pense que tu es en état de continuer ? Partageons encore quelques coups. »
Sur ces simples mots il se remit en positon de combat en attendant que Hideko s’en prenne de nouveau à lui.

Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Sam 13 Mar 2021 - 20:07

En vain. Tous ses efforts ne la firent que la fatiguer d’avantage, Hideko n’arrivait pas à se libérer de l’emprise d’Aizen. Ce dernier se détendit, laissant ses bras tomber le long de son corps et Hideko fit de même.
Sa fatigue continua de croître au fur et à mesure que le taux d’adrénaline qui coulait dans son sang diminuait. Sa respiration rauque, elle tenta de reprendre son souffle. Aizen la félicita et l’invita à ne pas se culpabiliser d’avoir commis cette erreur. La jeune femme ignorait toute l’étendue des capacités des Nara et puisqu’elle n’avait jamais combattu dans son enfance, ni appris les arts shinobis, elle manquait cruelle d’expérience face à tous ces pouvoirs, tous ces shinobis.
Le chuunin avait raison et son pouvoir si particulier était unique en son genre, incomparable. Hideko ne se ferait pas piéger deux fois, mais devait-elle pour cela éviter tout contact physique ? Ou y était-il possible de percevoir l’activation de l’un des techniques Nara ? Comme un mudra particulier.
Aizen relâcha sa technique, Hideko reprit le contrôle de son être. Toujours équipée de son armure, elle posa sa main sur son torse afin de contrôler sa respiration, la stabiliser et ainsi reprendre son souffle. Les yeux fermés, elle se concentra sur chaque inspiration et chaque expiration. Son adversaire l’invita à partager quelques instants encore, en échangeant quelques coups. Avait-elle encore l’énergie pour ? Oui, toujours. Jamais Hideko ne refusait un entraînement ou un combat, jamais elle ne manquait une opportunité d’acquérir de l’expérience. L’homme qui se tenait d’en face d’elle était un chuunin respecté, un shinobi puissant et un guerrier expérimenté.
Calmée, elle fixa Aizen, l’air satisfaite. La dérangeante sensation qui l’avait envahie avait disparue. La fatigue était toujours présente, mais loin d’être inhabituelle à la jeune femme.

─ Oui, ce serait avec plaisir.

Pouvait-elle lui demander plus d’informations sur son pouvoir ? Hideko décida que ce n’était pas le moment, peut-être pourrait-elle le faire après cette deuxième passe d’arme.
Aussi, elle se mit en position, son armure toujours solidement accrochée sur son corps et attendit que son partenaire de combat soit lui aussi prêt. Hideko avait encore quelques techniques à essayer contre lui.
Effectua une série de signes. Cinq lances en fer prirent forme autout d’elle, puis fondèrent aussitôt terminés sur leur cible. Hideko saisit une grenade fumigène dans sa poche puis la fit exploser devant elle. Le nuage de fumée emplit l’air, la dissimulant totalement de son adversaire. Enfin, elle effectua une seconde série de signe et projeta une seconde salve de lances là où s’était tenu Aizen.


Situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Dim 14 Mar 2021 - 15:40

La Metaru mit quelques instants à récupérer après avoir été libérée par le Nara. Sans doute que l’adrénaline du combat était redescendue pendant sa paralysie et qu’elle avait besoin de reprendre son calme. Aizen quant à lui avait la capacité de garder son calme la plupart du temps grâce à au Zen samouraï. Elle répondit finalement par l’affirmative, Aizen lui laissa reprendre l’initiative.

Elle fit apparaître de nouveau cinq lances qui partirent à la rencontre de Aizen pour le blesser. Ce dernier, armé de son katana, les dévia toutes une à une avec une facilité sans doute déconcertante pour la Genin. Après quoi elle lança une bombe fumigène. Un nuage opaque apparu entre les deux adversaires, Aizen ne pouvait plus la voir et elle non plus. Il se demanda ce qu’elle mijotait et il eu vite la réponse lorsque cinq nouvelles lances sortirent du nuage et filaient dans sa direction. Bien qu’ayant moins de temps de réaction Aizen aurait très bien pu parer cette attaque mais il préféra l’encaisser. Les lances rebondirent sur son armure solide. Les impacts fragilisèrent sérieusement la protection du Nara sans lui causer le moindre dégât. L’armure était fissurée en plusieurs endroits et commençait à s’effriter çà et là.

Toujours cachée derrière le nuage le Chûnin n’avait aucun moyen de connaître la position exacte de son adversaire. Il était rare pour lui d’utiliser des attaques de grande envergure pendant un entrainement surtout face à une subordonnée mais il savait que la Metaru serait au pire des cas bien protégée par son armure. De plus sa prestation depuis le début du combat prouvait qu’elle avait la capacité de répondre à ce genre d’offensive. Il ne faisait pas face à une débutante.

Ainsi le Nara réalise des mudras et lorsqu’il eu finit son ombre se mit en mouvement. Dans une danse frénétique sur le sol elle se mit à onduler vers l’avant. Plus elle progressait et plus l’ombre prenait en largeur. Elle s’étendit d’une telle façon que la Metaru n’aurait pas la possibilité de se cacher où que ce soit lorsqu’elle verrait l’attaque arrivée dans sa zone. L’ombre de Aizen se matérialisa alors en une multitude de lames qui avait pour objectif de ravager la zone devant lui. Ainsi le Nara n’avait pas besoin de viser car quelque soit sa position la Genin serait prise pour cible et heureusement qu’elle possédait encore son armure car la technique pouvait être dangereuse pour quelqu’un de ne se protégeant pas.

Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Mar 16 Mar 2021 - 14:22

La fatigue commençait à se faire ressentir. La longueur et l’intensité de l’entraînement pesaient sur les réserves de la jeune femme. Bien que très endurante physiquement, elle n’était pas encore capable de maîtriser parfaitement son chakra, n’étant à l’académie que depuis quelques mois.
Ses deux attaques lancées, elle laissa tomber ses bras. Sa respiration était forte, ses poumons cherchant l’air afin de refaire le plein d’énergie. Le nuage de fumée commençait à se dissiper légèrement. Hideko se tenait prête à lancer la seconde partie de son plan, profitant d’être encore dissimulée de son adversaire.
Elle effectua une série de mudras. Soudain, une immense ombre rampante sur le sol, zigzaguant tel un serpent, se rapprocha d’elle à toute vitesse, passant en dessous du nuage mauve.
Ses chaînes commencèrent à prendre forme, à l’instant même où les ombres s’élevèrent du sol, prenant la forme d’une multitude larme et fondèrent sur la jeune femme. Les chaînes de Hideko s’élevèrent du sol à cet instant même, elles aussi fondant sur les jambes de chuunin de l’autre côté du nuage qui ce serait dissipé aussitôt que les chaînes l’aurait traversé. Le timing était parfait pour son piège, mais dans la précipitation elle n’avait pas assez considérée la contre-attaque d’Aizen. Bien plus puissante que ses précédentes attaques, il lui semblait que son adversaire la considérait assez forte pour pouvoir résister à un assaut de cette ampleur.
Les ombres d’Aizen s’abattirent sur l’armure de Hideko, tranchant le métal dans un bruit strident, déchiquetant chaque protection. L’armure commença à tomber en morceau quand les dernières ombres lacérèrent sa porteuse, maintenant à leur merci. Heureusement, sa défense avait encaissé la majeure partie des dégâts.
Une première ombre vint lui lacérer légèrement le bras gauche. Une deuxième se planta dans son torse tandis qu’une dernière lui coupa la cuisse droite.
Hideko resta concentrée sur sa technique, tentant de capturer son ennemi en l’immobilisant. Elle plissa les yeux, mais ne cria pas, encaissant la douleur comme elle en avait pris l’habitude. Parviendrait-elle à le capturer dans ce dernier baroude d’honneur?


Situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Mer 17 Mar 2021 - 18:36

Que Hideko ait choisi volontairement ou pas de se prendre l’attaque, les ombres du Nara vinrent envahir la zone où elle était pour la lacérer de toutes parts. L’armure déjà affaiblie, la technique d’ombre fini de l’achever dans des bruits métalliques significatifs. L’armure vola en éclat et parmi les débris se perdaient quelques gouttes de sang provenant de la Metaru. Partiellement protégée, l’attaque fit mouche en quelques endroits la blessant légèrement.

Au même moment, sortant de la fumée, deux chaînes d’acier s’élançaient vers le Nara. Une attaque ? Non, d’après la trajectoire rectiligne et la forme des chaînes ces dernières avaient un tout autre objectif. Les chaînes étaient basses, elles visaient les jambes du Nara. Les lances sortant de la fumée précédemment l’avait surpris mais cette fois il n’en était rien. Il savait bien que Hideko tenterait encore quelque chose. Il l’avait compris elle était une acharnée et ne laissait jamais de temps mort, ce pouvait aussi être un défaut mais ça il lui en parlerait plus tard. Il se contenta de serrer fermement son arme et para avec facilité les deux chaînes qui fonçaient sur ses jambes. Dans un contact métallique ces dernières furent repoussées de part et d’autre et s’écrasèrent sur le sol.

Hideko déjà blessée et semblant éreintée le Nara décida qu’il était temps de mettre un terme à cet échange. Il fit un signe simple de la main vers Hideko pour lui intimer de se calmer car elle pouvait être prête à attaquer de nouveau telle une furie. Il prit la parole ensuite.
« Bien. Nous allons nous arrêter là pour aujourd’hui. »
Il laissa un temps mort pour que la Genin reprenne ses esprits si besoin afin que l’adrénaline redescende pour qu’elle soit la plus attentive possible aux prochaines paroles du Nara. Tout entraînement se devait d’être suivi d’un retour afin d’analyser les points à améliorer.
« Tu as bien combattu. Tu as su prendre l’initiative et tu as tout fait pour m’empêcher d’agir. Tu as su gérer le rythme du combat pour t’avantager. Néanmoins fais attention, il faut parfois savoir lâcher du lest et observer afin de chercher un meilleur stratagème. Se contenter d’enchaîner sans temps mort tes offensives peut être contre-productif. En l’occurrence tu as aussi été capable d’observer malgré tes attaques à répétition. Il n’est pas question de se retenir mais de plus maîtriser la gestion de ses ressources, il faut toujours avoir ses limites en tête et ne pas se mettre en danger inutilement. »
Aizen laissa de nouveau un temps permettant à la jeune femme de digérer les informations et de répondre si elle en ressentait le besoin. L’analyse du Nara était comme toujours faite avec pragmatisme. Il ajouta en suite afin de lui laisser l’occasion d’exprimer son analyse également.
« As-tu des remarques quelconques ou questions concernant cet entraînement ? »
Aizen prenait son temps, les blessures de Hideko n’avaient rien de grave et pouvaient attendre. Elle n’avait sans doute même pas besoin d’aller à l’hôpital pour ces dernières.

Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Mer 17 Mar 2021 - 20:44

Hideko put apercevoir ses chaînes fondre sur son ennemi. Le chuunin ne put les apercevoir que tardivement, mais il parvint quand même à dévier leur trajectoire, d’un mouvement d’une rapidité que la jeune femme eut du mal à suivre. Cet adversaire était d’un tout autre niveau que tout ceux qu’elle avait combattu jusqu’à maintenant, quoi que similaire à celui de son chef d’équipe.
Préparée à continuer le combat, bien que complètement vidée, elle vit la main de son adversaire se lever en signe d’arrêt. D’une voix claire, il décida de mettre fin à l’entraînement.
Le souffle court, cherchant l’air, Hideko posa se pencha et posa ses mains sur ses genoux. L’entraînement avait été éreintant : elle avait donnée tout ce qu’elle avait, jusqu’à utiliser ses toutes dernières techniques. Infligée une blessure, quelle qu’elle soit, à son adversaire aurait été une victoire en soi, mais elle n’y était pas parvenu. Néanmoins, elle était fière du combat qu’elle avait menée, le meilleur jusqu’à maintenant. Ses erreurs avaient été moins grosse, moins fréquentes et elle avait su profiter de son initiative.
Aizen la félicita pour sa prestation. Ces compliments la ravirent, bien qu’avec la fatigue elle était incapable de le montrer. Il souligna la force avec laquelle elle s’était battue ainsi que sa prise d’initiative et le rythme qu’elle était parvenu à lui imposer. Le chuunin la mit cependant en garde, l’invitant à prendre à apprendre à prendre du recul et à observer plutôt que de simplement enchaîner les attaques.
Hideko le savait, elle était trop pressée, trop impulsive : elle désirait mener l’assaut et mettre la pression sur son adversaire afin de l’acculer, mais s’il cela se révélait être un échec, alors Hideko se retrouvait elle-même en position de faiblesse.
Inspirant l’air à plein poumons afin de reprendre son souffle, elle se sentit vaciller : sa tête commença à tourner. Ce n’était pas la première fois que la jeune femme dépassait ses limites, elle en avait même la fâcheuse habitude, mais peu lui importait : seule l’expérience acquise et la victoire comptait. Son état l’importait peu et elle n’avait que faire d’être blessée ; une cicatrice de plus ou de moins sur son corps meurtrie ne faisait aucune différence.
Son partenaire du jour lui demanda si elle avait des remarques ou des questions concernant cet entraînement.
Hideko ne répondit pas immédiatement, restant concentrée sur sa respiration afin de ne pas faire un malaise. Elle resta ainsi plusieurs secondes, respirant bruyamment. Enfin, quand elle se sentit mieux, elle se releva, fixant le regard d’Aizen. La fatigue était palpable sur son visage et la douleur commençait à se réveiller au fur et à mesure que l’adrénaline disparaissait de son sang.

─ Je vous remercie. Dit-elle en expirant. Je dois dire que vous êtes un adversaire à la hauteur.

Ce compliment n’avait aucunement visée à fayoter, Hideko savait apprécier la puissance à sa juste valeur.

« Et j’ai en effet quelques questions, donnez moi juste quelques secondes. »

Hideko continua à reprendre son souffle, son état s’améliorant peu à peu. Ses blessures au bras, au torse et à la cuisse étaient maintenant parfaitement éveillée ; tous ses muscles la faisaient mal, signe qu’elle avait poussée son endurance au maximum de ses capacités actuelle.
Tant bien que mal, elle réfléchit à ce qu’elle voulait lui demander. Dans peu de temps, Hideko devrait rentrer chez elle afin de boire, manger et se reposer pour reprendre des forces. Ses questions étaient si nombreuses, elle aurait voulu décortiquer ce combat sous tous ses angles, toutes les coutures, mais l’énergie n’y était pas. Aussi, elle se conterait en ce jour de l’essentiel.

─ Voilà. Merci. Avant tout j’aimerai savoir quelles ont été mes principales erreurs… Et j’aimerai aussi savoir ce que j’aurai pu faire de plus pour réussir à vous toucher… à vous mettre plus en difficulté. Il y a forcément des moments où j’aurai pu y parvenir mais je n’ai pas su saisir l’opportunité...



Dernière édition par Metaru Hideko le Ven 19 Mar 2021 - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Jeu 18 Mar 2021 - 22:36

Aizen laissa le temps à la jeune blonde de reprendre sa respiration. Elle était clairement exténuée, c’était normal et anormal à la fois. Elle s’était bien trop donnée en peu de temps et elle n’aurait clairement pas pu continuer longtemps ainsi. Elle aurait sans doute la possibilité un jour de tenir un tel rythme sans s’essouffler comme Aizen mais elle se devait de connaître ses capacités actuelles. Si elle savait manquer d’endurance alors il fallait préserver ses réserves car un combat n’avait pas toujours une durée éclair. Il était possible de tenter le tout pour le tout dès le départ afin de surprendre son adversaire mais cela pouvait être à double tranchant.

Quoiqu’il en fût Aizen avait déjà évoqué ce point de vue à la jeune Genin. Mais déterminée à s’améliorer elle en demanda plus, elle voulait une analyse détaillée. Aizen bien que précis ne donnait que rarement des conseils techniques particuliers, chacun se battant différemment il préférait inculquer des généralités permettant de s’adapter à chacun. Mais puisse qu’elle demandait avec une telle envie Aizen répondit toujours avec le même sourire.
« Saches que dans ce domaine, celui des combats aux arts ninjas, la moindre seconde compte. Ainsi les décisions que tu dois prendre doivent être rapides, elles ne seront donc jamais les meilleurs, les plus pertinentes. La question n’est pas vraiment de savoir si tu aurais pu faire mieux à tel ou tel moment. Ce qui compte le plus est le bilan. Tu n’as pas réussi à me toucher, c’est un échec. Tu m’as obligé à utiliser des techniques de haut rang, c’est une réussite. Il ne faut pas analyser chaque action de façon isolée. Bien sûr je ne dis pas que tu ne dois pas te questionner sur comment tu aurais pu mieux agir, réfléchir le plus possible en amont te permettra de justement prendre de meilleures décisions en un temps record pendant un combat. »
Il se tourna vers les débris de son mur de roche qui jonchaient le sol et où l’on pouvait remarquer le passage du katon de la Metaru par les traces de calcination.
« Le pari que tu as fais en attaquant mon mur par exemple. Était-ce la meilleure décision ? En l’occurrence non car je n’étais plus derrière le mur et donc tu as gaspillé du chakra. Mais si j’étais resté derrière le mur, ce qui est une action sur laquelle tu n’avais aucun contrôle, alors tu aurais eu raison de faire cela. Néanmoins si effectivement ce n’est pas de ta faute, aurais-tu peux mieux faire ? »
Malgré les intonations interrogatives cela se voyait que le Nara n’attendait pas de réponse. Il était parti dans un monologue explicatif pour partager sa vision avec sa camarade. Il se tourna de nouveau vers elle pour la fixer dans les yeux.
« Tu aurais pu peut-être faire cette technique de détection avant ton katon, ainsi tu aurais su. Mais si j’étais resté derrière le mur cette technique aurait était inutile et en plus tu aurais peut-être perdu ta fenêtre de tir. Tu vois où je veux en venir, bien souvent il n’y a pas de meilleure solution. »
Il ne répondait pas vraiment à la question finalement. Mais il n’était pas du genre à servir les solutions sur un plateau d’argent, surtout qu’il n’avait surement pas ses solutions. Il n’était pas Metaru, il ne lançait ni lances ni chaînes, comment aurait-il pu lui conseiller une meilleure façon de se battre ? Ce serait hypocrite. Elle devait parfaire son style de combat seule. Et pour ce qui était de lui indiquer comment elle aurait pu le surprendre, si Aizen avait eu conscience de ses failles pendant le combat alors ça n’aurait plus été des failles mais plutôt des appâts vers un piège. Elle devait comprendre : il n’y avait pas de solution écrite.
« Tu t’es acharnée et tes attaques sont efficaces. Cependant nous ne sommes pas que des guerriers, nous sommes avant tous des ninjas. Sois plus fourbe. Cela doit aller au-delà que d’utiliser un fumigène pour cacher une attaque. Surtout face à un adversaire avec une puissance brute plus forte, n’hésites pas à le berner. Conçois des techniques dont l’existence même est surprenante et atypique. »
Elle comprendrait surement à quoi Aizen faisait référence. Elle était tombée dans son piège en encaissant avec son armure une attaque qui l’avait finalement paralysé. Plus attentive peut-être qu’elle aurait compris et aurait tenté autre chose pour remédier à l’offensive du Nara. Quoi qu’il en fût Aizen se devait de surveiller le niveau de cette jeune femme qui débutait seulement. Un si grand niveau au départ laissait présager d’un futur radieux, une alliée qu’il fallait se mettre dans la poche.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Quel genre de Metaru es tu ? Empty
Ven 19 Mar 2021 - 16:34

Aizen prit quelques minutes de réflexion, puis répondit, toujours avec son sourire si particulier, aux interrogations de Hideko.
Plutôt que de chercher à dire ce qu’elle aurait pu faire de plus pour le toucher, le chuunin lui expliqua que l’important était non pas d’analyser chaque action et décision séparément, mais de voir tout cela comme un tout. Plus que s’attarder sur les détails, c’était le bilan qu’il fallait juger.
Elle n’était certes pas parvenu à le toucher, mais elle était parvenu à le faire utiliser une technique de haut rang, ce qu’il souligna comme une réussite. Aizen l’invita aussi à se préparer autant que possible en amont afin de se concentrer, au moment du combat, sur l’essentiel. Cela lui permettrait ainsi de simplifier ses décisions et les rendre plus rapides et plus efficace en fonction de la situation.
L’art du combat était plus qu’un simple jeu de puissance. La stratégie, le mental, la préparation, le terrain,… les paramètres à prendre en compte étaient nombreux. Les actions s’enchaînant très rapidement, il était impossible pour un shinobi de réfléchir à tout cela et il devait donc acquérir le maximum d’information et d’expérience avant afin de pouvoir se concentrer sur les seules décisions importantes.
Hideko but chacune de ses paroles avec beaucoup d’attention : pour elle qui manquait drastiquement d’expérience, l’analyse d’Aizen, tirée de sa longue expérience, était une mine d’or.
Pour remettre en contexte ce qu’il voulait dire, Aizen revint au moment où Hideko avait décidé d’utiliser sa technique Katon la plus puissante contre son mur. Or, elle n’avait aucune certitude qu’il était toujours derrière. De part ses lacunes, elle n’avait pas pensé à la possibilité que son adversaire se serve de sa maîtrise Doton pour disparaître sous terre, pouvant ainsi nullifier son attaque. Hideko avait ainsi gaspillée une technique clé, ainsi que le chakra qui allait avec, à cause de sa mauvaise décision. La question n’était pas de savoir si elle avait eu raison ou tort d’attaquer Aizen ainsi, mais si elle avait pensé à toutes les possibilités avant d’agir. Aussi aurait-elle pu utiliser sa technique de détection avant d’attaquer, afin de s’assurer que sa cible se tenait toujours derrière le mur de pierre.
Cependant, si elle avait agit ainsi, alors peut-être aurait-elle perdu l’avantage de l’initiative.
Enfin, il l’invita à essayer de développer des techniques plus fourbes plus vicieuses que les attaques directes qu’avait Hideko en réserve. Aizen insista sur la nature même de leur fonction : celle d’un ninja et non d’un guerrier. L’art du ninja n’était pas de combattre selon des codes précis et gagner par la force brute, mais gagner par la ruse.
Hideko écouta avec grande attention, ne perdant pas une miette de toutes ces explications. Son regard se baissa, elle réfléchit à tout ce que son interlocuteur venait de lui dire et tout ce que cela pouvait impliquer.
L’heure n’était cependant plus aux discussions. Sa fatigue redoubla d’intensité : Hideko avait besoin de refaire le plein d’énergie. Elle reposa son attention sur Aizen et s’inclina légèrement en signe de respect.

─ Merci beaucoup pour toutes vos explications, je tâcherai d’en être digne.

A nouveau elle s’exprima de manière très protocolaire, mais elle sentit que cela devenait un peu irrespectueux vis à vis de lui, tant il avait essayé de l’aider. Aussi, elle se décontracta, prenant un ton plus détendu avant de continuer.

« Je manque beaucoup d’expérience du combat car je suis entré très tard à l’académie. Vos explications me sont donc d’une grande aide, vraiment... donc je vous remercie. »

De ces derniers mots transparut une gratitude palpable.

« Et j’espère que la prochaine fois je serai capable de vous montrer tous les progrès que j’ai fait grâce à vous ! dit-elle en souriant. Sur ce je dois vous laisser, j’ai besoin de récupérer après un tel entraînement ! »

Hideko désirait aussi être en état de voir sa sœur le soir-même, alors qu’elles venaient tout juste de reprendre contact. Elle ne pouvait se permettre de se présenter en mauvais état à elle.

« Merci beaucoup ! A bientôt j’espère. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Quel genre de Metaru es tu ?

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: