Soutenez le forum !
1234
Partagez

Après le chaos... [Yuna, Yahiko]

Sendai Hanae
Sendai Hanae

Après le chaos... [Yuna, Yahiko] Empty
Ven 5 Mar 2021 - 19:24







Après le chaos...



La course de Kyukyoku est effrénée, ne lui laissant pas de répit sur son chemin le menant à la capitale. Dans ses bras se trouvent Yamanaka Yuna et Sendai Hanae, l’une inconsciente, aux portes de la mort, et l’autre à peine consciente, trop dévastée par les récents événements, qui ont pris trop de vies. Les marchands qui ont été tués ne seront pas vengés, et même pire que cela, nul ne pourra arrêter le monstre qui déverse sa rage sur les environs. Beaucoup d’innocents périront, tout cela à cause d’une seule personne : Yasei Higuma. Voilà l’information la plus cruciale qu’a pu obtenir la rubiconde, au prix de terribles sacrifices.

Si l’état de la sondeuse d’esprits est très préoccupant et que ses jours sont en danger, il est une vie qui, elle, a été prise en un éclair. Celle de Zan’nin’na, le panda avec lequel la flamboyante avait le plus d’affinité. Pour ainsi dire, il était celui qu’elle portait le plus haut en estime, et à qui elle faisait appel en toute circonstances, pour lui porter secours. S’il était un fidèle ami et compagnon, il était également l’un des plus puissants pandas de la forêt de l’infinie sagesse, et probablement le plus sagesse, juste derrière le doyen. Cela pourrait paraître égoïste, voire froid, mais cette seule perte représente finalement le plus gros des tourments d’Hanae.

A quelques lieues de la capitale, la jeune femme semble avoir récupéré assez de chakra pour se permettre de continuer à pied. Toujours accompagnée de l’Ultime, qui porte avec précaution la blessée, elle voit rapidement le pont Araho se dessiner. La présence de son invocation pourrait s’avérer dangereuse, dès cet instant, et se faire tirer dessus à vue pour avoir amené un panda de dix mètres de haut n’est pas vraiment ce que souhaite la Lieutenante, elle décide donc de lui adresser quelques mots, que sa voix éraillée à cause de l’absence de paroles depuis son départ des lieux du crime peine à faire entendre.

« Je vais devoir continuer seule… J’aimerais que tu retournes là-bas pour récupérer ton Frère, je ne veux pas que son corps soit souillé par… quiconque. Ramène-le chez vous pour qu’il obtienne des funérailles à la hauteur de l’ami qu’il était. »

Frère n’est pas un terme biologique, ici, mais plutôt une façon de désigner un être dont il était extrêmement proche. Le mastodonte laisse donc Yuna aux mains de la Sendai, avant de s’incliner et de la remercier pour cette attention. Il rebrousse alors chemin, laissant le duo pénétrer les murs de la cité imprenable. Assez vite, des soldats viennent prêter main forte à leur supérieure hiérarchique, et un autre gradé passant par-là ordonne que l’on se hâte de l’emmener à l’hôpital, avant de s’adresser à la rubiconde :

« Que s’est-il passé, Hanae ? Et où sont Shinzo et Seiun ? »

Le souffle court, la Kazejine se remémore la présence, puis l’absence de la seconde alliée. Peut-être une autre victime du courroux d’Higuma…

« Shinzo a quitté les lieux de l’enquête assez tôt, je pense qu’il se trouve déjà en ville. Pour ce qui est de Seiun… Elle a disparu alors que nous nous sommes séparées, et nous ne l’avons plus revue. Maintenant, si vous le permettez, j’aimerais suivre cette soldate jusqu’à l’hôpital pour m’assurer qu’elle va bien. »

Le lieutenant ne la retient pas plus, comprenant qu’elle aussi devrait avoir des plaies à soigner. Au fond, son état, à elle, n’est pas si terrible, lorsque l’on constate du cataclysme qu’elles ont affronté. Ses pas la mènent difficilement jusqu’au centre de soin de la capitale, et d’ici, après s’être présentée à l’accueil, la rubiconde attend le verdict des médecins. Elle ne bougera de la salle d’attente que lorsqu’elle saura. Son rapport attendra…



résumé:

_________________
Après le chaos... [Yuna, Yahiko] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Yamanaka Yuna
Yamanaka Yuna

Après le chaos... [Yuna, Yahiko] Empty
Ven 5 Mar 2021 - 19:56
Adieu Ayuu

Une férocité sans pareil, une fin comme tant d’autre avant elle. Yuna n’avait pas pu se défendre ni esquiver l’attaque de Yasei Higuma. La jeune femme avait tellement eu envie de continuer à vivre et de découvrir de nouvelles choses, tout en protégeant Hi no kuni ainsi qu’Inuzuka Ayuu. Malheureusement, le destin en a choisi autrement. Elle a été récupérée par Sendai Hanae, afin de ne pas la laisser en arrière, seule face à cette bête. Il fallait fuir et c’était la résolution de la Sendai, avec l’aide de l’une de ses nouvelles invocations. La fuite semble être une réussite, car Higuma ne les suit pas, mais le laissait présager quelque chose de mauvais pour Hi. Le temps pour aller à Urahi était long, la Yamanaka a été gravement blessé au niveau du torse et un peu à la gorge. La violâtre perdue beaucoup de sang et pourtant, Dieu sait que le panda d’Hanae fait de son mieux pour se presser. Or, le trajet se fait long et peut-être trop tard à cause des saignements. Les yeux, un peu ouvert, fixant le ciel bleu. Elle n’entendait rien, elle avait froid, sa peau trempée à cause de l’eau et un peu boueuse à cause du marécage d'Hanae. Crachant du sang, elle verse une larme, car même la douleur ne lui faisait rien, comme si elle ne ressentait plus rien. Son âme semblait quitter son corps, petit à petit. Elle n’a pas de parents ni de famille proche, le chemin semble long, trop long et Yuyu a déjà perdu tout espoir de survivre. Du sang, elle en perd, comme l’éclat de vie dans ses yeux qui se perd, au fur et à mesure.

Yamanaka Naoko, une petite fille de son clan qui était le souffre-douleur et outil de par ses capacités claniques. Yuna l’avait aidé à se rebeller et à devenir plus forte, en lui montrant la bonne voie. En espérant que certains de ses camarades ont pu comprendre la leçon qu’elle leur avait transmise avec Ayuu. Cette petite, elle est douée pour son jeune âge. La jeune soldate l’avait entraîné à mieux maîtriser ses capacités claniques et être capable de se défendre. Yuna espère qu’elle ne connaîtra pas une fin aussi funeste qu’elle et qu’elle vivra plus longtemps. De là-haut, Yuna veillera sur Naoko, sur sa santé, sa sécurité, comme un ange gardien et qu’elle puisse avoir une meilleure vie. Ensuite, ses pensées se tournent vers Inuzuka Ayuu. « Ay… Ayuu… » Dit-elle très faiblement malgré le sang dans sa bouche. Une larme coule sur ses joues. Cette Inuzuka, plutôt mignonne et amusante qu’elle aurait bien aimé connaître et apprendre auprès d’elle. Au final, elle ne pourra pas la suivre dans leur journée quotidienne et espère que la blanchâtre trouvera son bonheur. Elle est si gentille et capable en tant que soldate si elle s’en donne les moyens. Un regret, ne pas avoir testé le fameux bisou. Amusant de penser à un truc de la sorte alors qu’auparavant, ça ne lui serait jamais venu à l’esprit. Et d’un coup, le noir total, plus rien avant d’entendre un bruit et plus rien. Une salle d’opération, hôpital d’Urahi. Une Eisei'nin de présent, du nom de Medyûsa s’occupe de la ramener parmi les vivants avec de l’aide médicale. Yui Hirose, son assistante lui prête main-forte parmi les deux autres médecins. « Son pouls s’est arrêté, il y a deux minutes. » Cri Yui. « On doit faire notre possible, son cœur s’est encore arrêté…à cette allure, elle ne survivra pas. » Ses bruits de pas qui courent partout, ses voix, c’était comme si elle était vivante, mais au final, son âme s’était extirpée de son corps physique.

Une heure après, Medyûsa retire ses mains ensanglantées, stoppant son iroujutsu et se mordant la lèvre inférieure. « Elle…Elle est morte, Med. » Dit Yui en la regardant d’un air triste. « Merde ! » Cri-t-elle en frappant un mur assez violemment laissant un trou dû à son hyperforce. « Nettoyez le corps…et qu’on m’apporte son dossier pour savoir qui je dois informer pour son décès. Et... Appelez-moi, Yamanaka Yoshie. Il me faut des informations sur sa mort et qu’elle puisse emmener son corps au clan Yamanaka…je vais devoir informer la mort à l’administration… Et une dernière chose, qui a ramené Yamanaka Yuna à l’hôpital ? » Demande Medyûsa. « Ah...euh…Sendai Hanae. » Répondit Yui. « Hum… Bien. » Fit-elle avant de sortir pour s’occuper de la paperasse.


Résumé:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10705-yamanaka-yuna https://www.ascentofshinobi.com/t10738-yamanaka-yuna#92037 https://www.ascentofshinobi.com/u1428
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Après le chaos... [Yuna, Yahiko] Empty
Mer 10 Mar 2021 - 23:04







Après le chaos



Lorsque les médecins prennent en charge Yuna, il ne reste à Hanae que le loisir de penser aux événements passés. Une simple enquête, la recherche d’un criminel de la pire espèce, qui se solde par la mort d’une soldate et d’un fidèle compagnon. Si beaucoup remettraient en question leur propre force, après une défaite si coûteuse, ce n’est pas le cas de la Sendai. De ce côté, elle a déjà identifié ses failles et faiblesses, et ne compte pas s’en accabler. Se traiter de faible ne la rendra pas plus forte, et ne ramènera pas Zan’nin’na non plus. Dans l’esprit de la rubiconde, l’échec n’est pas une fatalité, mais simplement un rappel pour les plus orgueilleux : nul n’est invincible, et il faut sans cesse faire en sorte de ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Pour sa part, la Kazejine sait précisément où elle a pêché, et si un affrontement devait avoir lieu de nouveau, contre Higuma, alors elle saurait le défaire, cette fois. Néanmoins, elle doute le revoir un jour. Il viendra un moment où ce Yasei renégat affrontera plus nombreux que lui, ou peut-être plus fort – ce qui ne doit pas courir les rues – et finira par se voir ôter la vie. S’il ne se contrôle pas, ce moment viendra bien plus vite qu’il ne le pense.

Mais le temps n’est pas à la nostalgie. Le passé doit rester où il est, et la flamboyante attend, les yeux fixés sur la porte d’où viendra la bonne ou la mauvaise nouvelle. Elle ne connaissait pas cette Yamanaka avant aujourd’hui, et l’on ne peut pas dire qu’elle ait pu apprendre à la connaitre en si peu de temps, cependant la vie de tout soldat obéissant à ses ordres est par défaut entre ses mains. Pour cette seule raison, la Lieutenante qu’est Hanae se reproche l’état de Yuna. Les yeux épuisés, à contempler cette porte, elle finit par les fermer un instant, qui lui paraît très court… La fatigue du combat, suivie de la route, et également du fait de ses blessures qui, même minimes, ont impacté son organisme… Tout cela forme un tout, qui la conduit à ce très court, très très court sommeil. Mais c’est une voix qui l’interpelle.

« Hanae-san… ? »

Ses pupilles de rubis s’offrent à la vue de l’infirmière venue auprès d’elle. Elle semble hésitante, et son regard est un peu fuyant.

« Vous devriez faire inspecter vos blessures… »

Lui dit-elle, constatant du filet de sang séché au niveau de ses lèvres. Cela entraine un mouvement frénétique de la rubiconde qui tente de faire disparaître la trace, pour ne pas paraître affaiblie ou amoindrie. Ce geste lui provoque une douleur au niveau des côtes, non négligeable, mais qu’elle se contentera d’ignorer.

« Comment s’est passée l’opération ? »

Se contente-t-elle de demander, sans plus de courtoisie, et sur un ton presque froid. La pauvre qui se tient face à elle a du mal à garder un air stoïque, mais préfère envoyer sa réponse le plus rapidement possible, pour faire avaler la pilule…

« Je crains que le soldat Yuna ne s’en soit point sortie. Nous avons fait notre possible, mais elle avait déjà perdu trop de sang et… le médecin n’a rien pu faire. »

Accusant le coup de la nouvelle, la rougeoyante se lève simplement et quitte les lieux, sans plus de cérémonie. Sa nouvelle destination est presque guidée par son corps, et non par son esprit, car elle ignore ce qu’elle y trouvera. Lorsqu’elle a été appelée pour rejoindre les lieux de l’enquête, elle venait d’écouter Yahiko durement débattre au pont Araho, et voilà que désormais elle ignore comment s’est terminée cette pseudo élection. Ainsi sera son prochain arrêt : le palais impérial. Y faire son rapport au nouvel Empereur est une nécessité, à ses yeux. Son état de fatigue physique lui importe peu, tout comme le reste en fait.

Lorsqu’elle fait irruption dans le palais, les gardes semblent surpris de sa présence, et on voit clairement qu’ils ignorent comment la saluer. Tout en évitant les regards, elle trace sa route dans ce lieu fort de la puissance – ébranlée – de l’Empire, jusqu’à arriver à la salle du trône. Elle s’annonce à une jeune femme qui semble chargée de transmettre à son supérieur ultime les demandes qu’on souhaite lui soumettre :

« Lieutenant Sendai Hanae… Je viens faire un rapport à l’Empereur, si toutefois il a été élu. »




_________________
Après le chaos... [Yuna, Yahiko] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Après le chaos... [Yuna, Yahiko] Empty
Sam 13 Mar 2021 - 10:00
Les gardes observèrent l'arrivée de la Porte-Parole avec attention. Pour la première fois depuis mon intronisation, ils rencontrèrent celle qui avait été élue au poste de ce qui se rapprochait le plus du bras droit de l'Empereur. S'écartant vivement de leur position en laissant un passage suffisamment large pour qu'elle se sente honorée et correctement accueillie, bien qu'elle ne devait pas comprendre pourquoi de telles mesures lui étaient maintenant accordées, ils ajoutèrent en plus de cela une courbette et un geste de bras qui montrait clairement la marche à suivre.

-"Je vous en prie."

L'un d'eux se redressa, entourant la poignet de la porte d'une main ferme avant d'ouvrir cette dernière avec entrain. Nul doute qu'il avait comprit la situation : Sendai Hanae n'était ni au courant de qui était au poste d'Empereur comme elle ne devait savoir son nouveau rôle au sein du Teikoku, et sûrement allait-elle apprécier ce qu'elle allait voir.

Car en pénétrant dans l'immense pièce du trône, bien trop large pour le peu de choses qui s'y déroulaient, elle pouvait voir au fond de la pièce, assis sur son siège de souverain, un de ses amis les plus fidèles. Elle pouvait constater que la promesse d'après Tsume avait été tenue et plus que ça, elle avait été entreprise et réussie. Car après un affrontement particulier contre Shinrin Kanshisha qu'elle avait dû voir et après une finale dont le déroulement était resté inconnu du peuple, l'homme qui partageait les mêmes pouvoirs qu'elle avait été élu.

-"Hanae... Quel plaisir de te voir !"

Je ne pouvais cacher un sourire béant sur mon visage. Loin de moi l'idée de la regarder de haut de par mon nouveau statut, il était plutôt là question de retrouver une amie qui m'était chère et qui partageait nombre de mes valeurs. Autant dire que la situation était parfaite : nos plans progressaient convenablement et si l'accès à la paix dans le Yuukan était loin d'être acquise, nous avions en tout cas réussi à faire en sorte d'obtenir le pouvoir nécessaire pour tenter de l'instaurer.

-"Comme tu as pu le voir, j'ai réussi ! Après avoir triomphé de Shinrin Kanshisha, j'ai pu vaincre Uzumaki Gôzen et Seiun, les deux autres finalistes... Et me voilà au trône depuis quelques jours."

Souriant un peu plus timidement, je me grattais la tête d'un air gêné. L'excitation de la voir m'avait un peu emporté et je me rendais compte que j'en oubliais mes bonnes manières.

-"Excuse-moi, ce n'est peut-être pas la première chose dont j'aurai dû parler. Raconte-moi plutôt comment s'est déroulée cette urgence qui t'a subitement éclipsée d'Urahi."

La connaissant, je m'attendais à avoir de bonnes nouvelles à ce sujet là.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Après le chaos... [Yuna, Yahiko] Empty
Sam 20 Mar 2021 - 13:18







Après le chaos...



L’esprit encore embrouillé par les récents événements, Hanae perçoit à peine le temps qu’elle passe dans cette antichambre, à attendre que l’on vienne la conduire jusqu’à l’Empereur. Cela aurait pu être cinq minutes, ou bien une heure, sa notion du temps est de toute façon altérée, et le besoin de sommeil se fait pressant. Cependant, sa conscience professionnelle passe avant tout, et tant que son rapport ne sera pas fait, la jeune femme ne pourra pas quitter ce lieu. Lorsque les gardes l’accueillent, pour entrer dans la salle du trône, elle remarque néanmoins une sorte d’attitude cérémonieuse qui ne manque pas de la surprendre, même dans son état.

Presque douteuse à l’égard de ces hommes qui lui font presque une haie d’honneur, elle en vient à se poser la question qui la taraude le plus : qui est devenue empereur ? Elle ignore jusqu’à l’identité des autres prétendants, à l’exception de Yahiko et de l’homme qu’il a vaincu au pont, Shinrin Kanshisha, et de ce fait, elle ne sait même pas quelle réaction avoir devant celui qui dirige le pays tout entier, dorénavant. S’il s’agit de ce Gozen, alors cet accueil serait presque une vaste plaisanterie, mais si à tout hasard Yahiko devait être la personne juste derrière, alors elle n’aurait rien d’humoristique.

Avançant désormais dans la grande salle, ses yeux ne semblent pas la tromper. Même s’il est loin, son physique n’est pas comparable à l’autre possible candidat dont la jeune femme a entendu parler lors de son départ en urgence de la capitale. Il s’agit bien d’un Sendai, et cela semble réchauffer le cœur de la rougeoyante, même si son esprit n’est pas assez alerte pour imaginer les tenants et aboutissants de sa présence en ces lieux. Son visage, lorsqu’il devient visible assez nettement aux yeux de l’immaculé, est marqué par une fatigue certaine. Son combat, ainsi que ses conséquences, ont tous deux été éprouvants, et il est difficile de le cacher à ce moment.

Rapidement, le nouvel Empereur annonce deux choses importantes à Hanae, qui peine à réagir. Un léger sourire, à peine perceptible, se dessine sur ses lèvres. Au moins, le pays est entre de bonnes mains. Pour ce qui est de cette position de Porte-Parole, la rubiconde se doute que cela ne jouera pas en la faveur de son ami, mais elle sait pourquoi il n’a pas choisi quelqu’un d’autre : il lui faut une personne de confiance, car ce rôle implique beaucoup de choses.

« Je suis heureuse que tu aies gagné… »

Un nom sonne aux oreilles de la Sendai, cette Seiun qui les a rejoints à l’ouest du pays serait la même que celle qui a participé à la phase finale de l’élection ? Mais comme le rappelle l’ancien Kumojin, il n’est pas l’heure de parler de cela. Prenant un ton le plus solennel et clair possible, la rougeoyante entame son rapport.

« Nous nous sommes rendus, en compagnie de Yamanaka Yuna et Aburama Shinzô, à l’ouest du pays pour enquêter sur les meurtres commis. A la recherche du monstre, nous avons également rencontré une certaine… Seiun, qui a dit prendre la place de Shinzô, et nous a accompagnés. Alors que celle-ci cherchait la trace du monstre, pendant que nous interrogions les occupants d’une auberge des environs, nous avons fini par comprendre la nature de la créature. Il s’agissait d’un ours, mais rapidement, j’ai pu trouver qu’il n’était pas un simple animal. C’était un Yasei. Suite à cela, j’ai remonté ses traces depuis la scène du crime, et je suis retombée sur Yuna, qui discutait avec un certain Higuma, pressé par le temps. Il était suspect, et même après que cette Yamanaka et ses dons pour, semble-t-il, sonder les esprits aient pu innocenter l’homme, je lui ai posé quelques questions alors que Yuna s’éloignait. »

Elle marque une pause, laissant au dirigeant suprême le temps d’assimiler les informations.

« C’est là que tout a dérapé. Il a commencé à s’enrager quand je lui ai parlé d’une possible perte de contrôle. Il a commencé à se transformer et à développer une force hors du commun. J’ai tenté de le maîtriser, mais il avait des réflexes au-delà de tout ce que j’avais pu voir, malgré mes années passées auprès des Yasei. C’est à peu près à ce moment que Yuna est revenue… Mais il a alors libéré un assaut avec une telle rapidité que celle-ci a été frappée sans pouvoir réagir. L’une de mes invocations, Zan’nin’na, qui était là pour me prêter main forte, a alors été frappée, tandis qu’une sorte d’illusion m’avait momentanément ôté la vue. Faisant passer la survie de ma camarade avant ce combat perdu d’avance, j’ai décidé de fuir les lieux. »

Laissant ce monstre se déchaîner à sa guise.

« Yamanaka Yuna a perdu la vie, il y a peu, à l’hôpital. Les médecins n’ont rien pu faire. Mon invocation n’est plus de ce monde, elle aussi. Enfin, Seiun a disparu, j’ignore même si elle n’a pas été tuée par cet Higuma. La seule chose que je peux dire, c’est qu’un pendentif qu’il portait semblait lié à l’évolution de sa forme. Plus il brillait, plus Higuma s’enrageait, et lorsque j’ai tenté de le lui ôter, il s’est encore plus enragé. Sa destination semblait être la côte Est, où il souhaitait prendre un navire, mais j’ignore pour quel pays. »

Achevant son monologue, elle attend les mots de son Empereur. La blâmerait-il pour avoir préféré essayer de sauver un soldat au détriment de nombreuses vies innocentes ? Il serait dans son droit de le faire. Elle a échoué, et ne saurait le nier.




_________________
Après le chaos... [Yuna, Yahiko] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Après le chaos... [Yuna, Yahiko] Empty
Sam 20 Mar 2021 - 20:59
Il m'était impossible de cacher ce sourire de fierté. Nous avions atteins notre objectif et il devenait alors possible de remplir ce qui devait être notre rôle auprès du Yuukan : tenter du mieux que l'on pouvait de lutter pour le chakra, utilisant un peuple qui ne nous était pas allié pour vaincre l'Homme au Chapeau et ses Lieutenants. Là était d'ailleurs une tentative qu'elle avait faite en partant en urgence au sein du pays, car même si je ne savais pas qui elle avait affronté, j'avais quelques doutes sur nos adversaires. Après tout, la période était parfaite pour soupçonner que toute personne ennemie à la Coalition était indubitablement pour Sakaze Tôsen.

Mais la description qu'elle me fit de leur adversaire était étrange, comme le fait qu'elle ne fit strictement aucun lien entre lui et les adversaires de la Coalition. Peut-être n'en savait-elle pas plus à son sujet, mais seuls les faits concrets pouvaient nous intéresser. Elle m'expliqua alors la situation, retraçant ce qu'il s'était passé avec précision, précisant l'importance du collier dans l'état psychologique de ce furieux adversaire qui avait éliminé au meilleur des cas seulement Yamanaka Yuna, au pire des cas l'autre prétendante au rôle d'Empereur.

Je ne pouvais alors cacher une mine triste, affichant une moue peinée par la situation. Je ne devais évidemment pas flancher, même si son décès ne marquait que le début d'une funeste période.

-"Bien... je m'occuperai de ses funérailles. Tu as bien fait de revenir. Certains s'amuseront à voir ça comme de la lâcheté, mais il était essentiel que tu puisses nous rapporter ces informations. Merci."

Je ne pouvais empêcher mon regard de se perdre sur le sol, perturbé par la situation. J'avais alors perdu une personne que je connaissais, mais combien que je ne connaissais pas mourraient sous mes indications ? Là était les responsabilités de l'Empereur, véritable meurtrier de masse par de simples choix.

Enfin, je devais garder en tête que le problème ne venait pas de moi. C'était ceux qui tuaient qui perturbaient la paix dans le monde.

-"Des illusions, une force hors du commun... Donne moi tout ce que tu sais sur ce type là. Si même toi tu as échoué... j'irai personnellement lui faire la peau."

Mon regard s'assombrissait de colère et Dieu seul savait à quel point il était mauvais de se laisser aller par ses émotions. Devais-je aller le punir pour ses crimes, ou devions nous remettre tout cela sur le collier qu'il avait autour du cou ? Je voulais tant pouvoir prévenir les personnes se situant sur le lieu où il se rendait pour les mettre au courant, mais Hanae n'avait pas pu apprendre quelle était sa destination.

-"Enfin, en espérant qu'il n'ai pu prendre la mer vers... Mizu no Kuni...? Wasure no Kuni ? Il pourrait se rendre à Yuki no Kuni également... Tss."

Au final, j'espérais surtout qu'il n'aille pas à Wasure no Kuni. Si un fou puissant rejoignait d'autres fous puissants, on pouvait parier que le monde pouvait exploser, plus encore que s'il n'y avait plus de chakra.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Après le chaos... [Yuna, Yahiko] Empty
Lun 22 Mar 2021 - 18:13







Après le chaos...



Avoir dû renier temporairement son orgueil pour avouer son échec a été une épreuve, pour Hanae. Néanmoins, même pour les personnes très peu habituées à perdre, il faut savoir reconnaitre quand on le fait, et ne surtout pas se cacher derrière des prétextes. Dans son cas, la Sendai a beau avoir été prise par surprise lorsque son ennemi a changé de forme, le décès d’une, ou deux de ses alliées, ainsi que celui d’un fidèle compagnon, ne peuvent que lui incomber. Loin d’elle l’idée de se mettre à pleurer à chaudes larmes, ou s’apitoyer sur son sort, néanmoins. Elle laisse le tout nouvel empereur répondre à ces informations, et relève un détail. Celui concernant les personnes pouvant s’amuser de sa fuite. Si le terme est exact, il dénote surtout une grande capacité d’analyse de la situation de la part de la rubiconde, qui a su reconnaitre qu’elle n’avait aucune chance de vaincre, pas face à un adversaire qui représentait probablement le pire antagoniste possible.

Sa fuite, finalement, lui a permis de vivre un peu plus longtemps pour s’améliorer sur ses faiblesses et ne plus jamais laisser un tel ennemi la défaire. Des idiots courageux auraient probablement tenté le tout pour le tout, quitte à mourir pour cette chance sur un million de réussir, mais cela n’est pas du tout la façon de penser d’Hanae, qui possède de bien plus grandes aspirations. L’espace d’un instant, une idée plutôt déplacée semble s’instiguer dans son esprit. Elle concerne les personnes ayant péri à cause de son erreur… Une pensée sombre, qui devrait ressembler à : « C’est triste pour eux, mais ne pas mourir ici pourrait me permettre d’en sauver bien plus par le futur… ». Sa dextre serra son bras aussitôt, pour ne pas la laisser sombrer dans ce genre d’inepties.

Ce qui la réveille presque instantanément, ce sont les mots de son camarade : une réelle envie de vengeance semble sommeiller en lui. Quand a-t-il développé de tels sentiments, lui qui était jusqu’alors si bienveillant ?

« Je ne peux pas te dire grand-chose de plus, à part qu’il a utilisé le Suiton pour tenter de m’immobiliser, et que ses coups sont vifs et puissants. Néanmoins, il se rend forcément très vulnérable en venant frapper au corps à corps. A ce propos, si on venait à le retrouver, j’aimerais prendre ma revanche. Rien de tel qu’une fierté déplacée, mais ce qu’il a fait est directement ma responsabilité, et s’il faut… l’arrêter, alors j’aimerais le faire. Mais j’ai besoin de temps, pour devenir plus forte encore, et pouvoir vaincre ce genre d’adversaires. Alors bien sûr, si nos soldats le retrouvaient trop rapidement, il vaudrait mieux que je ne sois pas envoyée, cela finirait de la même façon pour moi. »

Concernant le lieu où Higuma a pu partir, une inquiétude frappe la rubiconde.

« Mizu… J’ai une amie chère qui y vit, et un camarade avec qui j’ai appris ce Kinjutsu. J’espère qu’ils ne risqueront rien par ma faute. Mais s’il s’agit de Yuki ou Wasure, ou même d’un autre pays du continent, tous ses actes… oui, il faut le retrouver avant qu’il ne tue de nouveau. »

Les paupières de la Kazejine semblent faiblir, elle ne pourra pas tenir éveillée très longtemps, et reposer sur ce sol n’est pas l’une de ses aspirations, alors elle achève son discours :

« Si tu n’as plus besoin de moi, je vais prendre congé. Je n’ai pas de blessures importantes, mais j’ai tout de même été frappée, et j’ai beaucoup dépensé de chakra… »

S’apprêtant à partir, la Sendai se tient cependant prête à répondre à une autre ou deux des questions de son Empereur, s’il le désire.




_________________
Après le chaos... [Yuna, Yahiko] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Après le chaos... [Yuna, Yahiko] Empty
Mer 24 Mar 2021 - 16:59
-"Je ne peux te le promettre, je suis désolé."

Je ne pouvais lui assurer une revanche contre cet adversaire. De nombreuses raisons me faisaient penser cela : l'inconnu, les différentes directions qu'allaient devoir prendre la Coalition d'ici là... mais surtout la haine ou la crainte qu'elle allait pouvoir éprouver contre lui lors de la rencontre. Il était évident que tout bon shinobi était supposé supprimer ses sentiments lorsque c'était nécessaire mais je ne pouvais m'empêcher de penser que n'importe qui pouvait être victime d'une rechute. Yuna était après tout morte, quelque part sous les ordres de sa supérieure qui avait été tristement impuissante, et on ne pouvait sous-estimer l'impact psychologique que cela pouvait avoir sur la Sendai.

Toutefois, je pouvais comprendre l'importance et l'intérêt de s'accompagner de quelqu'un qui l'avait déjà affronté et même de la seule personne vivante dans l'Empire l'ayant déjà affronté. Cela pouvait représenter une force incontournable avec les informations qu'elle avait déjà et nous pouvions alors sans prétention nous imaginer le vaincre une bonne fois pour toutes. Enfin, encore fallait-il savoir où il s'était rendu.

-"Occupons-nous de devenir plus forts, il ne nous reste que ça à faire. Prenons cette défaite comme une expérience. Peut-être devrais-je transmettre une lettre aux autorités des pays aux alentours pour nous assurer de leur bonne sécurité."

C'était là le mieux que je pouvais faire. S'il avait prit le bateau, il pouvait faire le tour du monde. Il était alors libre comme l'air, libre d'accomplir tous les crimes qu'il souhaitait. Même si je ne m'attendais à ne pas le revoir de si tôt après avoir sûrement effectué ce qu'il voulait accomplir à Hi no Kuni.

-"Avant que tu partes, j'ai quelques informations à te transmettre."

Après tout, j'avais quelques nouvelles et quelques informations supposées confidentielles qu'elle devait prendre connaissance. Elle était comme un bras droit, quelqu'un qui devait prendre les décisions avec moi même si j'avais le fin mot. Elle serait au courant de quasiment tous les secrets que je devais cacher, même si elle avait la règle de la profession de ne devoir en parler.

-"Après l'élection, Uzumaki Gôzen est parti de l'Empire, soit disant pour s'infiltrer au sein du Ningen et tenter de jouer les infiltrés. Je ne vois aucun monde où il trahirait l'Empire après l'avoir autant servi et défendu, mais nous ne pouvons nous permettre de prendre un quelconque risque. Si nous le croisons, considérons qu'il est dans le camp des adversaires." Je pris un instant de pause avant de continuer. "Inuzuka Inuko, ancienne Capitaine de la Coloniale, est également portée disparue. Je ne sais cependant où elle se situe, même si j'imagine bien qu'il est de son genre de jouer les cavaliers solitaires." Un autre instant de pause avant de reprendre, toujours aussi brièvement. "Shinrin Shinpachi est mort, assassiné de la main d'Uzumaki Gôzen. Il aurait lui-même approuvé l'avoir tué... avant les élections, avec comme raison qu'il aurait comploté contre la prochaine réunion des Kage. Le clan Shinrin a du coup tenté une imposture, Shinrin Kanshisha s'est présenté à moi en défendant le Valeureux comme s'il était l'homme de la situation alors que son propre Lieutenant avait déjà perdu la vie. Shinrin Hanzô et Shinrin Funka étaient présents, je me doute qu'ils faisaient parti du complot même si récemment, Shinrin Funka s'est portée volontaire pour mettre à feu le corps de Shinpachi. J'ai d'ailleurs engagé cette Seiun contre de l'argent pour vérifier que sa tâche était accomplie, j'en suis assuré."

La situation paraissait folle, complètement délirante. Pourtant, elle était vraie.

-"Et tu sais quoi ? Je ne compte rien faire contre eux. Je garderai leur image aux yeux du Feu, je ne détruirai pas le symbole qu'ils représentent pour l'Empire. J'excuserai leurs sales coups, j'excuserai leurs quelques petites trahisons ridicules."

Mes dents se serrèrent légèrement et mon regard se fronça.

-"Mais si un jour, si un jour seulement ils menacent la paix de l'Empire et de la Coalition. Je te promets que j'utiliserai cet argument pour créer la guerre civile qu'ils méritent."

Soumis à l'inhumanité d'un clan avide de pouvoir et de complot, choqué par la tristesse et l'horreur que représentait leurs choix, je serrai le poing contre ceux qui insultaient la mémoire des morts et des vivants. Le clan Shinrin était de loin le clan le plus sournois que je n'eu jamais rencontré.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Après le chaos... [Yuna, Yahiko] Empty
Sam 27 Mar 2021 - 14:47







Après le chaos...



Hanae s’apprêtait à quitter les lieux lorsque l’Empereur reprit la parole. Il ne faisait, dans un premier temps, que répondre aux derniers mots de la rougeoyante, d’une manière qui devait, au fond, légèrement déranger la Porte-Parole, tout en essayant d’être le plus conciliant possible. Yahiko n’était pas le genre de personne à douter de son amie pour une défaite. Il ne devait pas la penser incapable de vaincre, et pour avoir partagé quelques apprentissages avec elle, il était logique de penser que l’immaculé ne doutait pas de sa capacité à progresser pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Alors que la fatigue pesait sur l’esprit de la Kazejine, l’ancien Kumojin lui demanda un dernier instant. Son absence n’avait pas été longue, mais certaines révélations semblaient avoir frappé le dirigeant de l’Empire. Les mots prononcés par le jeune homme étaient difficilement croyables. Lorsqu’il mentionna le meurtre de Shinrin Shinpachi, un homme énigmatique mais loin d’être faible, la flamboyante eût du mal à le croire. Le responsable était une autre personne que la Sendai avait déjà rencontrée, un lieutenant du nom de Gozen – même s’il s’était présenté par un nom d’emprunt, à l’époque – qui avait tout de la parfaite brute. Ce-dernier serait parti en reconnaissance du côté de Tsume, ce qui pouvait s’apparenter à une trahison, aux yeux de Yahiko. De son côté, Hanae ignorait quoi en penser, et préférait garder le silence.

L’implication du clan Shinrin dans la dissimulation de la mort de leur champion pour l’élection, ainsi que le fait que Kanshisha et Hanzô s’étaient joués de tous ne semblait pas la surprendre, une fois le reste assimilé. Du côté de Funka, celle-ci lui avait paru être digne de son clan, et savoir bien jouer des rôles, mais elle ne la connaissait pas énormément pour autant.

« Je sais que tu sauras prendre les bonnes décisions. Mais Yahiko, il ne faut pas faire couler le sang inutilement. Même le pire des criminels peut revenir dans le droit chemin… »

Pour sa part, elle ne pensait pas devoir tuer Higuma, sauf si le capturer était impossible, et qu’il continuait de représenter un danger pour autrui. La vie était bien trop précieuse pour être ainsi ôtée. Le pardon, quant à lui, était le ciment de la paix, là où les êtres humains en étaient les morceaux de pierre. Si l’on prêchait le pardon, alors les habitants du Yuukan pourraient s’assembler pour former un mur robuste, qui repousserait les êtres abominables tels que l’Homme au Chapeau ou ses sbires.

« Concernant Shinrin Hanzô, il faut faire attention à lui plus qu’à quiconque. Il représente beaucoup pour notre Empire, il ne doit surtout pas nous trahir, cela serait une perte dramatique, et la coalition nous le reprocherait indéniablement. »

Cette même coalition que tous deux souhaitaient voir perdurer même après la défaite de l’ennemi commun. N’ayant plus rien à dire, Hanae ne rajouta pas un mot et quitta les lieux.




_________________
Après le chaos... [Yuna, Yahiko] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Après le chaos... [Yuna, Yahiko] Empty
Dim 28 Mar 2021 - 16:18
-"Je ne ferai pas couler le sang moi-même, c'est eux qui s'en occuperont."

La situation était fragile et délicate. Je m'opposais à un clan fourbe et vile, aux intentions malsaines, qui avaient pour seul objectif de déstructurer un empire déjà bancal. La situation actuelle était complexe car le clan Shinrin connaissait les enjeux diplomatiques entre leur position et le mien : ils étaient actuellement dans une posture où ils pouvaient se permettre de jouer sur ma légitimité en se fiant à l'ancienneté de leur existence. Le clan du Bois était largement intégré dans le Teikoku et la carrure de Kanshisha était telle qu'il était sûrement même plus admiré et apprécié que moi-même.

Ils pouvaient alors se permettre plusieurs crasses, plusieurs prises de confiance tandis que je notais petit à petit leurs écarts. Je me demandais presque si un jour allait venir où j'allais devoir affronter Kanshisha dans un combat à mort pout tenter de faire en sorte que les Shinrin soient enfin enclin à m'écouter, mais même ça ressemblait à un vaste rêve utopique. Je ne pouvais que tenter de cumuler les preuves qui les montrait, comme le rapport de la jeune Funka de ce même clan, jusqu'au beau jour où l'Empire se rendrait compte du machiavélisme de ces membres. Mais même à ce jour, le conflit serait inévitable.

-"Enfin, ne crois pas que je fais cela par plaisir. A vrai dire, je ne fais que pardonner en restant dans ma position pacifique... jusqu'à ce qu'ils ne poussent le bouchon un peu trop loin en menaçant le bon fonctionnement de l'Empire."

Je marquai un petit temps de pause avant de finaliser sur un sujet sensible : celui d'un homme que je ne pouvais cerner tant ses motivations étaient mystérieuses.

-"Pour Shinrin Hanzô, je suis d'accord avec toi. Je ferai tout pour le garder à nos côtés, je te le promets... malgré toutes les sales histoires dans lesquels il pourrait fourrer son nez."

Soupirant presque de désespoir, je levais une ultime fois ma main à ma camarade avant qu'elle ne me tourne le dos.

-"Je te laisse enfin tranquille, tu sais tout maintenant. Repose toi bien, et garde en tête que nous tâcherons de ne pas rendre la mort de Yamanaka Yuna vaine."

Elle sortit alors de la pièce sans plus un mot. Son rôle de Porte-Parole prenant petit à petit place dans la structure d'un nouvel Empire.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

Après le chaos... [Yuna, Yahiko]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reconstruction après le chaos [Mission D]
» P13. NANJOU YUNA contre SAINAN GI. TENSHI \ VAINQUEUR NANJOU YUNA
» La rançon du chaos [Privé]
» La préface du chaos
» Le fils du chaos [Solo]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: