Soutenez le forum !
1234
-57%
Le deal à ne pas rater :
Pyrex Classic Broc – Mesureur en verre avec couvercle 1L
8.49 € 19.55 €
Voir le deal

Partagez

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi

Kaguya Shitekka
Kaguya ShitekkaEn ligne

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Empty
Lun 8 Mar 2021 - 0:06
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Xhvf

Chaque courrier de ce genre faisait grincer des dents Kaguya Shitekka. Il reconnaissait toujours les premiers mots de ces lettres envoyées par l'administration de la Brume. Il savait surtout ce qu'elles impliquaient. Un faux espoir au mieux, une perte de temps au pire. Généralement, les deux se côtoyaient. À l'exception d'Imekanu, l'homme n'avait eu de cesse de voir les élèves se succéder dans son escouade, la huitième enregistrée au sein de la Brume, sans jamais rester. Parfois, leur apparition était éclair : le temps d'une rencontre, ou d'un simple courrier daignant réunir professeur et élève.

Ainsi, lorsqu'une énième élève tenta de rejoindre l'équipe de Shitekka, ce dernier soupira longuement avant de répondre. Comme une routine lassante, il s'empressa d'accepter et de convoquer la dénommée Sendai Mayumi pour une première - et peut-être, dernière - rencontre. Face aux échecs passés, il ne songea pas l'ombre d'un instant à inviter Imekanu, afin d'éviter qu'une autre personne perde son temps.

Cela devenait presque une habitude que le jeune homme n'hésita pas à rédiger derechef un message à l'égard de la prétendante à l'équipe huit. Le message n'y allait pas par quatre chemin : sans détour, il invitait la susnommée Mayumi à le rejoindre sur un des multiples terrains du complexe shinobi au petit matin. En cas de surprise qui n'en serait plus une pour le jeune homme, il disposerait du reste de la journée pour oublier cette bévue.

Trois jours plus tard, Shitekka se présenta pile à temps au lieu qu'il indiqua sur sa missive. Plus exactement, il s'octroya deux minutes de retard. Une certaine hantise du résultat, couplé à un relâchement sur ses fonctions de sensei, le motivèrent à ne pas se préoccuper de l'heure. Une jeune femme l'attendait sur ce terrain vague, comme il en existait des dizaines autour d'eux. Plutôt que de s'attarder sur son physique, le Kaguya brisa la glace, d'un ton paradoxalement glacial afin de confirmer l'identité de celle qui lui faisait face.

« Sendai Mayumi ? »
L'homme se contenta de la réponse de la kunoichi avant d'enchainer aussitôt.
« Je suis Kaguya Shitekka, Jōnin de la Brume. Je serai ton sensei au sein de l'équipe huit, annonçait-il, tout aussi froidement. »
Des questions ? Une brève présentation de l'équipe ? De l'élève ? Des objectifs ? Plutôt que de s’embarrasser de ces trivialités qui n'avaient de sens que si son équipe ne ressemblait pas à un couple de ninjas, il en vint à l'essentiel, une fois de plus.
« Bien. Affronte moi. Donne toi au maximum, pas de ménagement. »
Il aurait pu lui expliquer qu'il cherchait ainsi à jauger son niveau. À découvrir sur le terrain ce dont elle était capable, ses spécialités, ses forces et faiblesses. Mais Shitekka n'avait décidément plus le temps. Rompu à des rencontres d'un jour, il préférait faire preuve d'autant de rapidité dans le programme qu'il réservait aux prétendants fantômes de son équipe. Comme pour insister et inviter Mayumi à prendre au sérieux la demande de son sensei, Shitekka se contenta de déployer son chakra pour comprendre l'aura de la kunoichi, puis croisa les bras en reculant de quelques pas. Quelques mètres les distançaient désormais, et le regard rapace du Jōnin indiquait clairement qu'il attendait une offensive de la part de la Sendai.


tl;dr:
 

_________________
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Sendai Mayumi
Sendai Mayumi

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Empty
Mar 9 Mar 2021 - 3:05




La dextre de Mayumi s’était nerveusement refermée en percevant l’arrivée du jônin sur le terrain d’entraînement, froissant davantage la raison de sa présence matinale en ces lieux. La jeune femme soupira longuement, résignée. L’espoir suscité par le bout de papier se muait progressivement en déception, au fur et à mesure que les pas du Kaguya foulaient la distance qui séparait l’immaculée d’une rencontre prochaine avec l’Urumi. Celle qui, trois jours plus tôt, avait vu en la réception de cette lettre la promesse d’une nouvelle aventure aux côtés du ténébreux métamorphe Zeref, croisé pour la première fois par une splendide journée de printemps sous le feuillage d’un vénérable arbre millénaire, voyait ses illusions se dissiper douloureusement devant ses prunelles rosées. Où pouvait donc bien se terrer ce mystérieux loup aux iris de sang, après tout ce temps? Avait-elle eu affaire, au final, à un véritable kami, ce jour-là ? Cela aurait été délicieusement ironique pour une kunoichi assimilant les capacités surnaturelles des Yasei à l'œuvre du divin et qui avait par ailleurs comparé le change-peau à l’une de ces fameuses entités.

La Sendai n’eut malheureusement point le loisir de se pencher davantage sur la question, puisqu’une voix, dont la froideur n’avait d’égale que le climat glacial du pays des neiges éternelle, extirpa brutalement l’enfant de chakra des méandres de sa conscience, rompant au passage le silence étouffant qui dominait jusqu'alors les alentours.

« Oui, c’est moi, Sendai Mayumi. » répondit-elle délicatement, l’hésitation guidant le moindre de ses mots.

Ce qui suivit bouscula fortement les appréhensions de l’immaculée. Promptement écrasée par les paroles dénuées de compassion qui accompagnaient la venue de celui qui se présentait, faussement pensait-elle, comme le sensei allant dorénavant l’accompagner dans son parcours de shinobi, la Sendai s’en trouvait déstabilisée, presque paniquée. Quelle équipe équipe 8 ? Et qui était ce Shitekka pour prétendre s’accaparer la place de Zeref ? Qu'était-il advenu du Yasei, par ailleurs? Tant de questions lui brûlaient aux lèvres, et si peu de réponses pour soulager de leur baume les brûlures que la confusion laissait dans son sillage. Elle s’empressa donc de réagir :

« Attendez, je croyais que – »

Mais la guerrière à la crinière d’argent fut aussitôt coupée dans sa quête de vérité. L’heure n’était apparemment plus au dialogue. Si l’ancienne yukijin n’avait, de prime abord, aucune envie de croiser le fer avec l’usurpateur, répugnée par son approche distant fleuretant avec l’antipathie, elle n’opposa néanmoins aucune résistance lorsque celui-ci lui enjoignit d’entamer les hostilités, de peur d’être accusée d’insubordination.

« Bon… Si vous voulez. » lâcha finalement la Sendai, visiblement embêtée.

Ainsi se retrouva-elle bientôt à bonne distance de celui qui l’avait approchée, prête à engager le combat. Vive d’esprit malgré l’état d’incompréhension dans lequel elle avait été plongée, il ne lui fallut qu’une dizaine de secondes, tout au plus, afin d’établir les bases d’une stratégie qui, l’espérait-elle, lui permettrait minimalement d’éviter une résurgence des affres de la maladie et un retour potentiellement expéditif entre les quatre murs de l’hôpital général du village.

À présent, la partie d’échecs débutait.
Un jeu dans lequel elle excellait… en théorie.

Feignant de ranger dans sa pochette l’invitation écrasée dans le creux de sa main droite, Mayumi en sortit rapidement une bombe fumigène, qu’elle fracassa aussitôt contre le sol, entre son adversaire du jour et sa position initiale, afin de lui couper la vue. Du même mouvement, la belle églantine exécuta la seconde étape de son plan, à savoir la création de deux clones tangibles d'elle-même, qui apparurent à ses côtés. À nouveau, la pulpe de ses doigts se glissa dans la besace, fouinant et fouillant ici et là, jetant leur dévolu sur un bout de parchemin aux caractéristiques explosives, qu’elle colla machinalement contre le torse d’un clone, bien en vue. Ne désirant pas s’arrêter en si bon chemin dans la supercherie, l’originale exécuta en toute hâte une brève série de mudras afin de se métamorphoser en… clone-kamikaze de Sendai Mayumi, faux parchemin explosif compris.

Il était maintenant l’heure d’avancer.

Disposée de manière précise, la joyeuse troupe de Sendai se présenta au pas de course face au Kaguya selon une formation triangulaire, chaque individu étant distancé de l’autre. Le premier kage bunshin – kamikaze – s'avança en direction du flanc droit; La Mayumi originale, métamorphosée, vers le flanc gauche; le second clone, légèrement en retrait par rapport aux deux autres attaquants, pris l’adversaire de front, et, dans une tentative bien pensée de brouiller les cartes, s’adressa ouvertement au jônin :

« J’aurais besoin d’éclaircissements… sensei » déclara de sa voix sibylline le clone au centre tout en pesant intentionnellement sur le dernier mot. « Je devais être formée par un certain Yasei Zeref. Que lui est-il arrivé? Je n’ai eu aucune nouvelle depuis notre première rencontre. »

L’art de la supercherie, version Mayumi. Et une tentative, désespérée, peut-être, d’arracher ne serait-ce qu'une ou deux bribes d’informations au sujet dudit disparu. Qu’allait-il en émerger ? Cela restait à voir.


Résumé:
 

_________________
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi M197
Merci à Yami & Aimimii pour le kit ! <3
Theme of Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10219-sendai-mayumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t9375-sendai-mayumi-la-belle-eglantine https://www.ascentofshinobi.com/u1301
Kaguya Shitekka
Kaguya ShitekkaEn ligne

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Empty
Jeu 18 Mar 2021 - 0:15
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Xhvf

Pour Shitekka, s'adresser sur un ton aussi sec relevait de son bon droit. Malgré l'apparente incompréhension et candeur de sa potentielle recrue, ses expériences passées l'avaient démoralisé suffisamment pour faire fi de celle qui lui faisait face. A tel point qu'il s'exaspéra de l'entendre hésiter avant de passer au duel d'entrainement. Ainsi, la sévérité de son faciès fut à peine apaisé lorsque la fumée s'éleva sur le terrain. Pour avoir lors de ses débuts fait usage de fumigène, Shitekka connaissait les stratégies rendues possibles par ce subterfuge emblématique de la panoplie du ninja. Aussi ce dernier fut aussitôt sur ses gardes. L'homme fit appel à son don pour la détection de chakra. Si ses deux yeux mordorés ne parvenaient pas à distinguer la silhouette de Mayumi à travers la purée de pois, son troisième œil, lui, distinguait clairement son aura. Mieux encore, il détecta sans mal les copies de la Sendai. Son chakra la caractérisant n'était plus une énigme pour lui.

Ainsi, lorsque la Genin commença à s'approcher du guerrier, ce dernier n'eut aucun remord à dégainer quelques kunais entre ses doigts. Autant de kunais que de Mayumi. Afin de conserver l'avantage de la distance, le Kaguya préféra reculer d'un bond nourri par son chakra. L'ancien chasseur de Saroruncasi décocha alors les trois projectiles d'acier afin de neutraliser l'assaut à l'aveugle de la Sendai.

La prétendante à l'équipe huit essaya en dépit de ce duel imposé de prendre la parole. Une parole qui n'avait rien à voir avec l'entrainement dont elle faisait l'objet. Son futur sensei soupira, lui qui désirait en finir au plus vite.

« Sur le champ de bataille, on papote pas, fit remarquer le Jōnin aigri. »
Avec pour seule réponse à l'interrogation de la kunoichi trois kunais, Shitekka coupa court à la discussion. La fumée commença à se dissiper entre les deux enfants de la Brume. Ce qui n'était pas réellement du goût du Kaguya. À son tour, il fit exploser une capsule fumigène, alimentant de plus belle le rideau mauve qui couvrait le terrain. Au tour du guerrier de la horde d'ivoire de passer à l'offensive. Dans ce théâtre de volutes nuageuses, Shitekka préleva un quatrième kunai depuis sa sacoche, ainsi qu'un parchemin explosif. Le Jōnin apposa aussitôt l'étiquette sur le projectile.

Il composa ensuite une série de mudras, kunai en main, puis tapa le sol du bout du pied. Guidé par son don pour le chakra, il fit apparaître aux pieds de la première Mayumi une entrave depuis le sol. Le but était simple : restreindre les mouvements de la Sendai pour l'attaque qui suivrait. Avec un geste maîtrisé, il envoya à toute allure le kunai piégé sur son élève potentielle. Le projectile observa une trajectoire courbe, afin d'arriver au-dessus de la Sendai. L'objectif n'était pas de blesser avec la lame, mais d'amener la note explosive à destination. Un signe incantatoire plus tard, Shitekka déclencha l'explosion. A la fumée mauve se superposa un écran de poussière et de fumée noire. Le souffle de la déflagration repoussa la nuée indigo, alors que Shitekka croisa les bras, attentif à l'aura de son élève. Malgré son pessimisme en sa qualité de sensei, il espérait, au plus profond de lui, qu'elle serait de ceux qui se relèvent et restent jusqu'au bout.


Spoiler:
 

_________________
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Sendai Mayumi
Sendai Mayumi

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Empty
Lun 22 Mar 2021 - 19:38


Lorsque les paroles du Kaguya tombèrent, aussi crues et dénuées de compassion que les précédentes, le clone de Mayumi, légèrement en retrait, n'osa pas surenchérir verbalement. De toute évidence, la kunoichi n'obtiendrait pas davantage de réponses de la bouche de celui qui se considérait désormais - et faussement, aux yeux de la Sendai - comme son sensei, tant et aussi longtemps que leur duel n'arriverait pas à terme. Cela ne plut pas à la manipulatrice de chakra pur, qui soupira longuement, les traits du visage ostensiblement déformés par la déception et le dédain que lui inspirait son adversaire du jour. Si le jônin cherchait ainsi à motiver son élève potentielle, à la pousser à se dévoiler entièrement comme combattante,  cela eut l'effet inverse chez l'ancienne yukijine. À vrai dire, la belle églantine aurait préféré être ailleurs, de si bon matin, plutôt qu'en si mauvaise compagnie. Le contact apaisant de la nature manquait terriblement à celle qui venait de troquer le lit d'hôpital pour un retour dans le chaos de la vie de shinobi. Les steppes enneigées et les montagnes immaculées de Yuki no kuni, les forêts luxuriantes de l'archipel mizujin et les régions côtières du nord du pays : la kirijine solitaire se languissait de leur lointaine présence tels d'anciens amis, depuis longtemps disparus…

L’heure, pourtant, n’était ni à la rêvasserie, ni à la mélancolie, sur ce soi-disant champ de bataille. Ce moment d'égarement fut d’ailleurs brutalement corrigé par l'arrivée inattendue de kunais tranchants, perçant rapidement les volutes de fumée pour réduire à néant les clones aveuglés de droite et du centre. Seule l'originale demeura en place, sa métamorphose interrompue, et blessée, elle aussi, par cet assaut d'une précision chirurgicale. Merde, s'invectiva-t-elle intérieurement. La mâchoire crispée, résistant à la douleur qu'insufflait en elle l'arme métallique ayant pénétré la chair de son avant-bras gauche, Mayumi grimaça brièvement en retirant le projectile ensanglanté, alors que se dévoilait petit à petit la silhouette du gradé au travers de la purée de pois, qui répliqua derechef en ajoutant son propre fumigène au couvert nuageux mauve.

La Sendai était visiblement désavantagée. Si celle-ci n'avait pu se douter des capacités sensorielles de son adversaire lors de son utilisation initiale de la purée de pois, qu'elle jugea comme une grossière erreur de sa part dans les circonstances, l'attaque précise qui avait suivi et l'utilisation répétée d'un écran de fumée de la part de son vis-à-vis confirmait à présent la maîtrise d'un sens qui dépassait largement les frontières de la simple vision. Et qui la mettait en grande difficulté. Pour autant, la jeune femme ne céda pas à la panique, évaluant à toute vitesse les possibilités qui s'offraient à elle. Évidemment, pour espérer un possible retour dans ce combat, l'héritière du pouvoir des Anciens se devait tout d'abord de redresser les paramètres de ce duel dans une direction qui lui serait, au mieux, moins défavorable.

Aussi la genin se souvint-elle du parchemin explosif précédemment collé sur son défunt double, qu'elle activa d'un bref mudrā pour chasser, de par le violent souffle de la déflagration, le rideau opaque perpétué par le Kaguya. Lorsque le piège du jônin vint à son tour se refermer tout autour du pied de la Sendai, la bloquant sur place, celle-ci répondit du tac-au-tac en touchant délicatement un sceau préalablement dissimulé dans le creux de sa paume, l'activant au passage. À cet instant précis, une fine onde imitant la couleur des pétales de cerisiers en fleurs enveloppa doucement le corps de la demoiselle, épousant chacune de ses courbes pour absorber le chakra qui semblait filtrer de la terre recouvrant sa jambe et ainsi fragiliser l'emprise du jutsu adverse, dont elle se dégagea ensuite avec une relative aisance. Son membre désormais libéré ainsi que le terrain dégagé de toute fumée violacée permirent à Mayumi d'apercevoir l'énième kunai qui filait en sa direction, suivant un mouvement parabolique qui laissa amplement de temps à la genin pour parer l'attaque par la création d'une solide barrière chakratique translucide, disposée de sorte à la protéger de l'agression en provenance des airs. L'explosion retentit alors, brisant au passage la protection matérialisée qui tint malgré tout juste assez pour éviter de terribles blessures à l'églantine.

Passablement ébranlée, mais toujours sur pieds, la genin, haletante, était bien décidée à contre-attaquer. Le rythme que lui imposait d'emblée le Kaguya ne lui permettait cependant pas de répit, et, elle s'en doutait, aurait tôt fait de la vider de son énergie si celle-ci continuait à enchaîner des techniques un peu trop gourmandes en chakra. La jeune femme à la chevelure argentée devait donc agir sans attendre, et frapper avec justesse et intelligence afin d'éviter le gaspillage inutile.

Elle pencha donc pour une attaque un poil basique, mais qu'elle espérait efficace afin d'atteindre, ne serait-ce qu'un tantinet, l'auto-proclamé sensei. Dénichant deux kunais dans sa besace shinobi, Mayumi les envoya simultanément de chaque côté de son opposant, histoire de l'empêcher de fuir par les flancs. Sans attendre, elle décocha ensuite une dizaine de flèches chakratiques rosées, qui filèrent en ligne droite vers son supérieur hiérarchique. Le but de ce plan était simple et sans artifices : obliger l'homme aux yeux mordorés à se rapprocher d'elle, pour espérer, finalement, lui porter un coup bien plus puissant… Et qui écourterait peut-être leur rencontre.


Résumé:
 

_________________
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi M197
Merci à Yami & Aimimii pour le kit ! <3
Theme of Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10219-sendai-mayumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t9375-sendai-mayumi-la-belle-eglantine https://www.ascentofshinobi.com/u1301
Kaguya Shitekka
Kaguya ShitekkaEn ligne

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Empty
Sam 27 Mar 2021 - 0:48
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Xhvf

Par delà le voile opaque de fumée qui s'élevait, le combat se poursuivait. Et cette perspective ne déplaisait pas du tout à Kaguya Shitekka. Bien au contraire, malgré sa mine peu enjouée, la combattivité de sa potentielle élève lui mettait du baume au cœur. Dans l'obscurité de la fumée, il s'octroya même le luxe d'un léger ris alors qu'il appréciait ce combat. Mais la crainte de l'éphémère, et que ce duel soit le dernier le rattrapèrent tandis que le rideau de fumée fut soufflé par une explosion qui n'était pas de son fait.

Plutôt que de se fier à son troisième œil, l'enfant de Saroruncasi s'en remit exclusivement à ses deux iris à l'éclat fauve. Il assista avec intérêt à la libération de Mayumi, au moyen d'une étrange onde d'énergie dont l'expression évoquait à ses yeux celle de la Résonance. Sendai Mayumi fit par la suite montre de ses talents héréditaires. Dans un premier temps pour se protéger, puis pour rendre la pareille à son sensei. Deux kunais annoncèrent l'arrivée d'une dizaine de projectiles en chakra pur, cernant les flancs du Kaguya. Fier utilisateur du Shikotsumyaku, le Jōnin n'eut aucun mal à concevoir une parade à cet assaut en deux temps.

Une impulsion de chakra suffisait pour insuffler à son squelette la volonté d'ériger une défense au niveau de son avant-bras. D'un geste du bras, le guerrier balaya à l'horizontal le premier assaut. Une nuée d'os saillants vint éclore à la surface de son torse pour répondre à la seconde offensive, alors que le Kaguya découvrait son torse nu pour éviter de déchirer inutilement son kaparamip. Le bouquet d'ivoire s'étendait à un rythme effrené, jusqu'à atteindre son apogée. Là, le choc du chakra pur et de l'os força Shitekka à ancrer sa posture au sol. Ses pieds tentèrent de retenir fermement sa position, alors que les carreaux s'entrechoquaient face à sa défense sommaire.

« Passons au stade supérieur, maintenant, se murmura à lui-même le sensei en devenir. »

Loin des volutes indigo qui entravaient la vision de chacun, le duel se poursuivrait en toute clarté. Les derniers fragments d'os qui fleurissaient sur son ventre exempt de toute blessure finissaient de s'effriter. Au même moment, le guerrier de l'os composa une série de mudras. Il était temps de passer à un assaut plus frontal, plus violent, pour voir ce dont Sendai Mayumi serait capable. Sans détour, il apposa sa main en croissant au creux de ses lèvres et fit jaillir d'entre ces dernières deux orbes de flammes. Chacun occupa l'espace d'une direction différente, adoptant une allure démoniaque, loin des préceptes spirituels auxquels se rattachaient le gardien de Saroruncasi.

La danse des feux follets se poursuivait droit sur la kunoichi à grande allure. Shitekka, confiant, observa attentivement la scène. Que ferait-elle lorsque les démons se rejoindraient dans une explosion infernale ?


Spoiler:
 

_________________
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Sendai Mayumi
Sendai Mayumi

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Empty
Lun 29 Mar 2021 - 3:28



Le combat entre la Sendai et le Kaguya se poursuivait avec fracas, autant du côté de la manipulatrice de chakra pur que du manieur d’os, qui opposa une farouche résistance à la contre-attaque de la genin. Si les deux projectiles métalliques ne firent évidemment pas mouche, aisément bloqués d’un revers de la main par le puissant jônin, les flèches églantines, quant à elles, percutèrent de plein fouet l’Urumi, qui n’eut d’autre choix que de faire appel à ses capacités innées, ses talents au Shikotsumyaku, afin de bloquer ce premier assaut dirigé à son endroit. En un contact qui s’avéra bien plus violent que prévu, les carreaux et la gerbe de tissus osseux produite depuis le torse dénudé du gradé s’entrechoquèrent brusquement, obligeant Shitekka à ancrer fermement sa position pour éviter d’être repoussé par la force du choc. Un spectacle qui, au-delà du résultat peu avantageux en bout de course, eut au moins le mérite d’arracher l’ombre d’un sourire de satisfaction à l’enfant de chakra.

Un sourire qui, malheureusement, fut de très courte durée. En effet, l’homme au regard mordoré, peu ébranlé par le niveau de cet assaut, se lança aussitôt dans la composition de signes incantatoires, jetant son dévolu sur une technique qui eut tôt fait d’horrifier la pauvre kirijin de par son apparence démoniaque et la vitesse à laquelle elle filait droit sur sa personne. Crispée, la Sendai n’avait plus le choix : pour parvenir à stopper les deux orbes enflammées poursuivant chacune leur propre trajectoire, elle ne pouvait davantage compter sur la seule matérialisation de son énergie, comme elle l’avait précédemment fait, et devait dès lors puiser de manière abondante dans ses maigres ressources afin d’en tirer quelque chose d’un brin… plus efficace. Un seul jutsu lui vint alors en tête, une technique qu’elle n’avait que peu pratiquée en combat réel, et dont elle doutait encore de l'efficacité.

L’heure n’était cependant pas à l’hésitation. Ainsi, la genin, sans perdre une précieuse seconde de plus, effectua une série de mudras, puis ouvrit ses bras face à elle, mimant une attaque imminente. Il n’en fut rien. Bientôt, une énorme sphère de chakra rosé vint se former à quelques centimètres de ses paumes, prête à accueillir le chakra composant les visages d’Oni qui menaçaient de leurs flammes le corps dépourvu de protection de Mayumi. Pleinement concentrée sur ses actions, l’immaculée inspira profondément, ses paupières se refermant l’espace d’une seconde tandis que son oeuvre sphérique absorbait allègrement le chakra de cet infernal assaut, parvenu de part et d’autre de la belle églantine. Les boules ardentes disparurent progressivement sans demander leur reste, mêlées au chakra solidifié de la kunoichi, qui se désagrégea alors petit à petit, chaque parcelle se détachant de la structure-mère sous la forme d’une splendide créature ailée, s’envolant gracieusement vers l’immensité céleste avant de s’évanouir à tout jamais.

Le duel en était à présent à ses derniers moments. À bout de souffle, ses réserves disparaissant aussi vite que l’avait faite sa dernière création chakratique, la Sendai n’avait de forces que pour quelques attaques, et encore. Celle qui avait passé le plus clair de son temps sur la défensive reprit donc les devants, pour une possible dernière fois, décochant d’abord, et d’un geste visiblement fatigué, quelques projectiles de chakra pur, histoire d’obliger son adversaire du jour à réagir. Sans attendre sa réaction, elle poursuivit en insufflant son aura rosée à même le sol, usant de la terre et des éclats rocailleux environnants afin de constituer un imposant golem finement sculpté, à l’allure bestiale. Celui-ci, animé par la force de la Sendai, s’approcha d’un pas lourd du soi-disant sensei dans le but de l’écraser entre ses larges paumes. Son action réalisée, il s’effondra tout bonnement devant sa victime, se décomposant sous les yeux d’une Mayumi au bord de l'épuisement.

Il n'y avait désormais plus qu'à espérer que cet affrontement se termine rapidement...






Résumé:
 

_________________
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi M197
Merci à Yami & Aimimii pour le kit ! <3
Theme of Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10219-sendai-mayumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t9375-sendai-mayumi-la-belle-eglantine https://www.ascentofshinobi.com/u1301
Kaguya Shitekka
Kaguya ShitekkaEn ligne

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Empty
Mer 31 Mar 2021 - 23:55
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Xhvf

À la grande surprise du balafré, l'affrontement se poursuivit. Un fait aussi trivial qu'évident, mais qui pour un homme accoutumé aux désertions au sein de son équipe, se réjouissait d'une telle poursuite. Dans un spectacle d'os et de chakra pur, le complexe shinobi devint le théâtre d'une lutte silencieuse, instauré par le caractère du mentor de Saroruncasi. Néanmoins, les stigmates de l'épuisement se faisaient sentir auprès de l'aspirante ninja. Sensible au souffle pénible de son élève potentielle, Shitekka fut alerté par l'état de cette dernière. Aussi son attention fut autant focalisée vers ce qui apparaissait comme l'une de ses dernières offensives, que sa propre constitution.

Pour le maître du Shikotsumyaku, il était temps d'en finir. D'un mudra, de larges pétales d'ivoire couvrirent l'ensemble de son être. Bientôt, l'armure du lotus venait éclore à fleur de peau, maculant le guerrier d'une égide d'albe menaçante. Les flèches qui fusèrent sur lui eurent l'impact d'une piqûre moustique sur un éléphant. Une fine faille s'étendit sur son flanc droite, alors qu'il accueillait immobilement la création de terre et de pierre. Le Jōnin n'avait jamais vu pareille technique, insufflant une vie artificielle aux éléments. Ainsi, bien que peu inquiété dans son armure d'ivoire, le Spectre du Kyōi écarquilla en contemplant la créature s'approcher de lui pour tenter de le blesser. Au moment fatidique de recevoir la sanction, il referma les bras de part et d'autre de lui, les poings refermés contre ses épaules. La force du lotus encaissa pour lui l'assaut, alors que la pierre se brisait autour de lui.

Mayumi était à bout de souffle. Quant au Kaguya, la respiration altérée par son armure trahissait un état stable. Le guerrier de la Brume constata l'ampleur des dégâts de son élève. Ses deux bras étaient plutôt amochés par le coup. Au vu de l'envergure de l'attaque, et de la surface occupée par l'amure, il apparaissait logique d'en arriver à pareil résultat. Rien de pénalisant une fois encore pour le maître du Shikotsumyaku. Avec un second mudra, Shitekka mobilisa son chakra au creux de sa peau. Toutes les fêlures qui dégradaient la pureté du lotus furent résorbés aussitôt. L'enfant de Saroruncasi, après avoir apporté un printemps nouveau à son armure du lotus, fixa finalement son élève. Derrière sa visière exosquelettique, il réalisait bien la fatigue qui accablait la kunoichi. Une brève inspection de son aura confirma ses doutes : elle ne durerait guère bien longtemps. Une conclusion à cette première rencontre s'imposait. Le Gardien de Saroruncasi, après réflexion, exigeait de ce dénouement qu'il se fasse en apothéose.

« FINISSONS-EN ! Il se rapprochait alors vers elle, les bras écartés sans aucune intention offensive. Donne tout ce que tu as dans une dernière attaque ! »
Le pas déterminé, et les bras tendus, prêt à accepter cette ultime assaut, Shitekka se tenait prêt.
Sous son heaume d'os, son visage affichait toute sa détermination.

Plein de fierté, il était prêt pour cet ultime choc, danse belliqueuse entre l'os et le chakra.


Spoiler:
 

_________________
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Sendai Mayumi
Sendai Mayumi

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Empty
Jeu 1 Avr 2021 - 19:07





L'entraînement tirait à sa fin. Là où, quelques instants plus tôt, avaient valsé les pétales immaculés et les éclats rocailleux, ne s'élevait désormais plus qu'un mince voile poussiéreux, ultime témoin de l'existence éphémère du colosse animé par la pureté du chakra de la belle églantine. Debout, impassible, le terrible jônin semblait avoir encaissé l'assaut sans broncher. Pire, la silhouette recouverte d'ivoire s'avançait à présent dans la direction de la kunoichi, bien décidée à mettre un terme à cette première rencontre. Si l'offensive attendue ne vint jamais, l'ordre que beugla le gradé ne laissa place à aucune interprétation vis-à-vis de ses intentions. Celui-ci enjoignait la Sendai de clôturer cette belliqueuse danse de son mouvement le plus gracieux, édifier à mêmes ses dernières réserves d'énergie.

Prise de panique, l'enfant de chakra s'élança aussitôt dans la composition de signes incantatoires, lesquels furent brutalement stoppés dans leur course effrénée par les vestiges d'une soi-disante maladie au destin plus que funeste. Pliant le genou, l'effroi glaça instantanément le sang de l'ancienne yukijine lorsque celle-ci, dépossédée de ses moyens par les affres d'une toux particulièrement sonore, en vint à poser ses prunelles cristallines sur sa paume couverte du crachat hémoptysique. Les mots du médecin réapparurent alors en son esprit, comme un triste rappel des semaines où la jeune femme s'était vue captive des griffes d'une longue et pénible nuit. L'avertissement était clair, sans équivoque : poursuivre sur cette lancée la ramènerait sans l'ombre d'un doute - du moins, à ses yeux - vers le lit d'hôpital. Terrifiée par cette sombre perspective, Mayumi se mit à douter. Lui fallait-il faire fi de son orgueil et refuser l'invitation du balafré afin de préserver sa santé vacillante ?

«Si vous voulez... » répondit, essoufflée, la manipulatrice de chakra pur.

Bien que lassée par ce duel avec son pseudo-sensei et fortement épuisée par le rythme de cette échauffourée, la décision de la kunoichi tomba rapidement. L'honneur prévalait : pas question de se laisser ainsi succomber à l'angoisse. Aussi, en un enchaînement de techniques qu'elle improvisa avec habileté, Mayumi modélisa un simple fouet chakratique dans sa dextre, à la fois souple et juste assez long pour agripper son adversaire. Sans attendre davantage, elle fit claquer sa création vers son opposant afin de se saisir de sa jambe droite, dans le but évident de le faire trébucher. Tout en profitant de l'impulsion du moment, la genin chargea à pleine vitesse le Kaguya, préparant du même mouvement son ultime attaque. Là, à proximité de son mentor, la paume ouverte de la Sendai percuta avec délicatesse la surface immaculée de l'armure osseuse, l'effleurant à peine. Le silence domina la scène, l'espace d'un instant, tandis que l'héritière des premiers manipulateurs de chakra se vidait de ses dernières réserves, soutirant, de par son précédent geste, une parcelle des ressources de Shitekka.

« Satis... fait..? »

Mayumi s'écroula, ses mains empêchant de justesse un contact violent avec le sol. Haletante, le souffle difficile, la belle églantine avait tout donné pour une personne dont elle se foutait éperdument. Une personne qui, bientôt, allait prendre les rênes de sa formation en tant que shinobi, au sein de la huitième équipe du village de la Brume.



Résumé:
 

_________________
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi M197
Merci à Yami & Aimimii pour le kit ! <3
Theme of Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10219-sendai-mayumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t9375-sendai-mayumi-la-belle-eglantine https://www.ascentofshinobi.com/u1301
Kaguya Shitekka
Kaguya ShitekkaEn ligne

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Empty
Sam 3 Avr 2021 - 11:08
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Xhvf

L'ultime épreuve pour Mayumi s'amorçait, sous l'oeillade sévère de son mentor.

Sous ses atours menaçants, les pieds du guerrier de l'os s'ancrèrent fermement sur le sol. Le Jōnin espérait manifestement encaisser sans bouger ce qu'il avait invité à être la dernière manifestation de force de sa potentielle élève. Alors il croisa les bras, dans un mélange de défiance et d'autorité, à la recherche de la preuve. Celle qui lèverait le voile d'âpreté qui occultait sa personnalité de sensei. Alors la kunoichi s'élança avec hésitation. Peu attentif à la quinte du toux qui arracha à son élève une expectoration ensanglantée, il fut en revanche bien plus vigilant à la création solidifiée de son chakra.

Entre surprise et désir d'immobilité, le Kaguya fut happé au sol par le fouet d'énergie condensée qui agrippa fermement sa cheville droite. Surpris par la force déployée par la Sendai, Shitekka bascula en arrière, et s'écroula au sol sur le dos, sa jambe droite en l'air. Il n'eut guère le temps de s'intéresser à la suite des opérations que son antagoniste s'approcha à vive allure de lui. Sa dextre gracile trouva le chemin jusqu'à son poitrail, avant d’assener un coup d'une étrange force. Sous son épaisse armure d'ivoire, le Kaguya ne ressentit pas un choc physique qui mettrait à nu ses défenses. Ni un choc mental d'aucune sorte qui brise sa conscience par quelque illusion. Non, Mayumi s'attaquait ici à son bien le plus précieux en tant que shinobi, et pour lequel il n'avait aucune réelle fortification : sa force vitale.

Bien qu'il connaissait la faculté de manipuler le chakra sous une forme solide, Shitekka fut étonné de cette capacité déployée par son adversaire. Allégé d'un poids spirituel, le Kirijin essayait encore de comprendre ce qu'il venait de vivre. Au même moment, la kunoichi s'était elle aussi vidée de ses forces, pour d'autres raisons et en de bien plus grandes quantités.

« Sur…prenant… commenta à voix basse le balafré. »
Son armure fut intacte, mais son esprit avait été touché en plein cœur. Mayumi avait étonné son mentor à bien des égards. Il se releva, et d'un mudra, délita l'armure du lotus qui l'avait illusoirement protégé de cet ultime assaut. L'entrainement touchait enfin à son terme. Le Jōnin observa d'un œil inquisiteur son élève, éprouvée par les nombreux efforts qu'elle avait consenti, contre son gré, à fournir en cette journée. Le sensei de l'équipe huit ignorait comment réagir à présent. Il avait endossé le rôle du professeur sévère, avec une colère exacerbée par l'historique de son équipe maintes fois désertée.

À présent que cette élève en devenir avait passé le "test", il avait du mal à envisager la suite. Ses démons intérieurs lui susurraient de se méfier encore, que rien n'était acquis pour le moment. Son humanité, elle, l'invitait à prendre en considération l'application de Sendai Mayumi, qui pour satisfaire les volontés spartiates de son supérieur, avait mis à mal sa santé pour se battre. Une conclusion s'imposait. Shitekka aida à relever son élève, tâchant de n'afficher aucune expression qui saurait trahir ses pensées. Puis il recula, tournant le dos pour masquer définitivement les traits de son visage.

« … tu t'es… bien défendue, concéda difficilement le Jōnin. »
Face à son incapacité à s'exprimer correctement, il souffla du nez discrètement. Il aurait aimé répondre aux interrogations de son élève, notamment le sort de Yasei Zeref. Mais aucune réponse n'émergeait de ses pensées. Un grand silence s'installa, gênant et persistant, avant qu'il ne daigne admettre ce qu'il avait tant redouté.
« … Bienvenue dans l'équipe huit, Sendai Mayumi. Tu as bien méritée de te reposer. Nous n'en avons pas fini tous les deux. »
Entre sévérité et attention, le sensei formulait à son grand dam la promesse d'une retrouvaille. L'heure étant à la conclusion de cette première rencontre, il tourna les talons pour de bon, et d'un geste de la main, scella son départ, souhaitant un prompt rétablissement à celle dont il avait occulté l'état de santé…

_________________
Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Contenu sponsorisé

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi Empty
Revenir en haut Aller en bas

Espoir ou illusion dans la Huitième ? ✢ Sendai Mayumi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: