Soutenez le forum !
1234
Partagez

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D

Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Lun 8 Mar 2021 - 22:45
« Bon matin papa, je te laisse un petit mot pour te dire que je vais en mission, au cas où tu rentres aujourd'hui. Ma toute première mission ! Je ne sais pas si je pourrai te raconter ça mais… Enfin bref, bonne journée à toi papa ! »

Ce petit message sur la table de la salle à vivre est accompagné d'un dessin grossier représentant un cœur. En effet, la jeune demoiselle n'est pas très forte en art d'illustration. Pour l'occasion, elle est habillée d'un Uwagi blanc à manches courtes et d'une longue jupe plissée noire. Katana dans le dos, elle se dépêche de se mettre en route pour le lieu de rendez-vous.

Je ne connais pas la personne avec qui je dois travailler. Comment vais-je le reconnaître ? Avec le bandeau je suppose ? Est-ce que je ne vais pas être un gros boulet ? Je stresse quelque peu… Bref, non. Je dois faire honneur à papa, je dois être courageuse ! 

Minako se demande qui est ce coéquipier qui va partir en mission avec elle. Au fond d'elle, la jeune ninja espère qu'il s'agit de son ami, Daishi. Sinon, elle espère qu'elle s'entendra bien avec le camarade. Sur la barrière qui délimite la cour de l'académie, il y a du sang. L'homme de ménage qu'elle croise souvent près de l'académie a l'air épuisé.

“Oh bonjour mademoiselle. Dites donc, écoutez-moi un instant. En ce moment je trouve des cadavres d'animaux qui sont sur ces barrières, transpercées par ces pics, là. Ce matin, j'ai récupéré un lapin fraîchement mort… Je ne sais pas qui fait ça, vous pourriez faire quelque chose ?”

“Euh… Vous savez, je suis un genin, du coup… mis à part en prendre note… je pense qu'il va falloir que j'en parle à l'administration. Mmmh… comme c'est l'académie, qui sait, cette affaire sera réglée ? Merci pour vos informations, elles me seront sûrement utiles pour quelque chose !”

La jeune ninja des bacs à sable se dépêche d'aller dans l'académie, dans la salle des professeurs, là où elle et son coéquipier doivent se rencontrer. Elle est un peu trop en avance, car elle a horreur de faire attendre les personnes. Elle parle aux professeurs de l'incident que lui a apporté l'homme de ménage ce matin. Apparemment, ça a commencé avec des souris et des petits oiseaux, quelques matins plus tôt. Un coup de la classe des élèves perturbateurs, supposent-ils.

Minako attend son coéquipier, sagement, assise sur une chaise. Son apparence fait penser à une poupée en porcelaine, si fragile. C'est à se demander si elle est apte à tenir les élèves correctement. Minako ne sait pas comment faire, doivent-ils épuiser les élèves pour qu'ils soient concentrés ? Ont-ils besoin de se défouler entre chaque exercice sportif ? Elle a une appréhension quant à cette journée, ce qui est compréhensible. De plus, elle sait que si son rival la voit, il voudrait la combattre, encore. Il est plus fort qu'elle physiquement, il pourrait l'humilier en public devant ses camarades. Elle n'a pas envie de manquer d'honneur à cause de ça. Elle ne montre pas du tout d'émotion, son visage reste neutre et tranquille.


Spoiler:
 

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 18 Mar 2021 - 11:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Metaru Akagi
Metaru Akagi

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Ven 12 Mar 2021 - 10:17
Akagi en avance comme à son habitude, fut surpris de remarquer assise, dans un coin de la salle de pause des professeurs, sa coéquipière du jour. Lui qui appréciait arriver en avance afin de jauger ses partenaires à leurs arrivées, n’aurait pas ce loisir aujourd’hui. Il trouvait intéressant de prendre le temps d’analyser le comportement de chacun, regarder les tics physiques, les mimiques et la posture des personnes vous entourant, permettait d'identifier leurs états d'esprits

Lorqu'il avait reçu l’ordre de mission, le Metaru avait interrogé l’état-major pour obtenir une description claire de sa coéquipière. Le forgeron ne pouvait donc se tromper de personne et décida de ne pas perdre de temps. Il se dirigea vers sa jeune coéquipière. Lui sourit tout en lui tendant une main :

« Bonjour.. Minako c’est bien ça ? Je suis Akagi ton coéquipier pour cette mission. Ravi de te rencontrer »

Le genin la laissa répondre puis enchaîna :

« Je pense que nous devrions nous présenter devant le directeur de l’académie tout de suite, afin qu’ils fassent part de ses attentes succinctement et clairement. La lettre de mission ne semblait pas laisser beaucoup de place à l’interprétation mais je souhaiterais qu’il nous oriente sur le comportement global de la classe et potentiellement les individus perturbateurs afin d’anticiper les actions de ceux qui pourrait avoir trop d’énergie à dépenser ! Qu’en dis-tu ? »

Plus une question rhétorique qu’autre chose, Akagi cependant écouta le retour de sa coéquipière du jour avec attention. Il se demandait bien d’où venait celle-ci mais le temps n’était pas à la discussion. En fin de mission si le cœur leur en disait, il pourrait profiter pour faire plus ample connaissance. Encore une fois il eut une pensée pour son père, face à sa jeune coéquipière, lui rappelant la bizarrerie de son âge pour un genin, un sourire maussade s’étirant sur son visage.

Demandant à un professeur de les orienter Akagi et Minako se dirigèrent vers le bureau du directeur. Une fois dans celui-ci et les présentations faites, le directeur expliqua ses attentes. Rien de plus ni de moins que ce que l’ordre de mission leur avait appris. Gérer une journée d’exercice physique et en ressortir vivant. Le Metaru remarqua que le directeur semblait inquiet. Nerveux, l’homme se tordait les mains dans tout les sens pendant son discours et fuyait du regard les shinobis. Akagi souhaita pousser plus loin pour comprendre les raisons de cette agitation mais en premier lieu comme il l’avait signifié à Minako, le fils du clan le plus réputé de Kumo voulait mieux connaitre la classe. Il interrogea donc l’homme pour avoir une rapide description de celle-ci et des éléments perturbateurs qui d’après le directeur se comptait au nombre de cinq. Cette étape primordiale passé, Akagi demanda, avec sa franchise habituelle :

« Pourquoi êtes-vous si agité ? quelque chose ne va pas ? »

L’homme s’arrêta de bouger un instant puis lâcha un long soupir :

« Inutile de vous le cacher de toute façon, vous l’avez peut-être même constaté en arrivant. Nous avons quelques soucis avec de la violence animale dernièrement. Des cadavres d’oiseaux, de petits rongeurs sont régulièrement retrouvés sur le territoire de l’académie. Cela inquiète le cercle des professeurs et moi-même. Nous voulons traiter la situation avant que les parents soient au courant, bien entendu, afin d’éviter des inquiétudes supplémentaires inutiles… Mais ce n’est pas la raison de votre présence... Si tout est clair pour vous, vous pouvez vous rendre en salle 2A les élèves vous y attendent.»

Akagi hocha la tête en signe de compréhension, regarda sa coéquipière pour la laisser s’exprimer si elle en éprouvait le besoin puis ils sortirent de son bureau. Akagi ressassant la discussion essaya de rester focalisé sur la mission malgré cette histoire sanglante. Il se demandait si celle-ci pouvait être lié à un trop plein d'énergie mentionné dans l'ordre de mission. Décidant de ne pas y accorder trop d'importance pour le moment le Metaru continua son chemin en compagnie de Minako.

Quelques minutes plus tard les deux genins entraient dans la salle de classe où des élèves agités les attendaient. Ici pas de silence gênant, ça s’était sûr. Deux joyeux lurons s’amusaient à faire rire leurs camarades en dessinant sur le tableau ce qui semblait être le directeur dans des situations plus que ridicules. Akagi ne se posa pas de question, son âge serait un avantage cette fois-ci, peu d’élève penserait qu’il n’était qu’un genin en combinaison avec sa carrure, il devrait intimé le respect facilement à la plupart. Il tonna en voyant la scène :

« A vos places ! »

Alors que les élèves étonnés de cette interruption cessaient leurs rires, chamailleries et autres facéties du genre pour retrouver leur places. Le Metaru attrapa un des deux comiques au passage et lui intima d’un geste clair de nettoyer le tableau. Pendant ce temps, il se plaça face à la classe avec sa coéquipière et entama les présentations :

« Bonjour à Tous, Je suis METARU Akagi et voici ma coéquipière ZAIKI Minako. Nous avons en charge votre entrainement physique du jour ! »

Akagi expliqua succinctement la situation par rapport à leur professeur et se tourna vers sa coéquipière pour la laisser prendre la parole. Ils allaient passer une journée ensemble et devait travailler de concert, il la laissa donc expliquer la suite des événements.

_________________
La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Sam 13 Mar 2021 - 14:16
„Oui, c'est moi, Minako. Enchantée.”

Les yeux de la jeune fille s'illuminent. Elle se sent rassurée au vu de l'apparence de son partenaire de mission. Elle acquiesce en pensant que rencontrer le directeur en question est la meilleure chose à faire. Elle a bien remarqué le sourire assez maussade de son coéquipier, mais elle ne compte pas en savoir davantage maintenant. J'espère qu'on se connaîtra mieux après la mission !

En écoutant le discours tremblant de l'homme, elle sent que les vibrations de sa voix montrent qu'il est effrayé par quelque chose. Jusqu'à ce qu'il parle lui aussi des animaux tués dans l'enceinte de l'académie. Tout comme ce que m'a raconté l'homme de ménage ce matin. Est-ce un élève qui en est l'auteur ? J'espère qu'il n'est pas dans la classe…

Minako souhaite une bonne matinée et un bon courage à monsieur le directeur et se met à côté de Akagi pour aller dans la salle de classe. La salle de la classe 2A est agitée. En effet, deux jeunes filles au talent artistique méritant d'être approfondies dessinent sur le tableau, se moquant de leur directeur. On remarque tout de suite que ce sont des sœurs jumelles. Les demoiselles à la chevelure de feu écoutent assez rapidement Akagi. C'est celle à la chevelure plus longue et aux taches de rousseur plus nombreuses qui efface le tableau. Avec dégoût car elle était fière de ce qu'elle a fait. Pendant ce temps, un jeune homme blond fume dans la pièce, qui, croisant le regard de celui de Minako, s'empresse de l'éteindre et de le mettre à la poubelle, en lui murmurant à l'oreille :
„Je te connais toi, tu étais là il y a quelques mois non ?”

Il retourne à sa place, s'affalant sur sa chaise. Les autres élèves se tiennent correctement, se demandant pourquoi Minako est présente. Car en effet, elle est très jeune, son collègue faisant au moins le double de son âge. Une stagiaire ? pensent certains d'entre eux. Au fond de la pièce, une petite fille aux cheveux bruns bouclés et au grand regard de jade la regarde méchamment. Elle a l'air trop gentille, elle ne va pas survivre contre moi. Cette jeune demoiselle aux airs vilains pense-t-elle.

Minako se dit qu'elle doit s'entraîner à avoir la même autorité dans sa voix que celle de Akagi. Elle se sent déjà assez nulle car son apparence fait que personne ne se méfie d'elle. À moins que je me serve de mon apparence pour les duper et leur faire davantage peur ? Quand c'est à son tour de parler, d'une manière douce et gentille, Minako explique.

„Les exercices sportifs testeront votre endurance et vos réflexes…”

Minako regarde son blondinet d'ami, en pensant qu'il ne fera pas long feu à cause du tabac qu'il fume tout le temps.

„Et vos capacités à réfléchir sur le terrain.”

En effet, la jeune fille a imaginé un parcours du combattant pour eux, plus poussé que ce qu'elle a déjà fait pour s'entraîner à marcher sur des toits et à atterrir par terre de la bonne manière pour éviter de se blesser de manière futile. Ce terrain sera truffé de pièges.
Dommage que mon répertoire d'illusion soit faible, j'aurais pu leur rendre la tâche plus compliquée, en faisant changer quelques détails pour qu'ils se perdent.

Le terrain, dehors, est préparé avec des mannequins pour s'entraîner au corps à corps, des cibles pour le lancer d'armes de jet, de muret en bois déplaçable, d'échelles horizontales avec des boules en fer bougeant au gré du vent. En dessous de ces échelles horizontales, il y a des makibishis. Il ne faut donc pas que les élèves tombent dessus. Il y a une épreuve de course prévue en plus du parcours en question. Minako pense aussi à un jeu qui consistait à avoir deux équipes qui font du lancer d'arme, et l'équipe perdante se sacrifie pour l'équipe gagnante.

Non, c'est trop violent pour l'académie. Il me faut un autre truc que le sacrifice au sens propre. On ne peut pas dire qu'ils doivent redoubler, ce n'est pas un examen. Alors… L'équipe perdante devrait effectuer 5 tours complets de terrain en moins de 3 minutes. Les retardataires faisant de nouveau le parcours du combattant. C'est cruel aussi. Je suis sûre que c'est elle qui me donne ces idées morbides…

Elle a une idée. Les deux équipes qui seront formées feront les 5 tours de terrain, ensuite le parcours du combattant et enfin un concours de lancer. Ils devront travailler en équipe pour se soutenir. Une chose qui semble compliquée pour cette classe de cancres. Elle espère que ce programme va plaire à son camarade.

„Vous allez vous répartir en deux équipes concurrentes et on vous donnera des exercices sportifs. On comptabilisera les points et l'équipe perdante se verra recevoir un gage assez vil. Ça vous va ?”

C'est une question rhétorique pour les élèves, mais moins pour son collègue qui doit donner son avis, car ils travaillent à deux pour cette journée.

L'élève affalé sur sa chaise écarquilla les yeux. C'est sûr, il reconnaît la voix de la fille, car elle est l'amie de son cousin. Ils étaient dans la même classe, mais contrairement à lui, Minako a réussi son examen de genin.

„Mais wesh, t'es une malade meuf, tu sais que je vais forcément perdre à ce pari, tu triches ! C'est pas parce que t'as réussi à obtenir le diplôme qu'il faut nous faire ça !”

Minako le regarde d'un air assez furieux car elle le trouve malpoli. De plus, elle n'aime pas voir les gens défaitistes. Elle ne dit rien face à ça et se contente de sourire, en pensant qu'il va bien morfler aujourd'hui.

Spoiler:
 

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 18 Mar 2021 - 11:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Metaru Akagi
Metaru Akagi

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Lun 15 Mar 2021 - 16:18
Minako expliqua succinctement la composition de la journée. Elle souhaitait séparer la classe en deux afin de transformer l’exercice en compétition. Saine si bien gérée la compétition entre aspirant ne pouvait que les aider à déployer leurs pleins potentiels, en revanche cela avait tendance à attiser les rancunes et les bagarres. Il fallait donc rester prudent en proposant ce genre d’idée. Trouver une récompense pour l’équipe gagnante ou un gage pour l’équipe perdante bien équilibré amalgament l’envie de gagner et la peur de perdre sans pour autant pousser ces deux sentiments à leur paroxysme était l'une des clefs de la réussite. Dans le cas contraire il y avait risque de faire exploser la cohésion déjà fragile de la classe.

Akagi ne remettrait pas en question la proposition de sa coéquipière mais il orienterait la récompense à mettre en place. Sa coéquipière finissait son explication, désignant un gage pour l’équipe perdante. Un gage assez vil expliqua-t-elle cela interloqua le Metaru. Il choisit donc de rajouter un point là-dessus pour clarifier. Face à eux de jeunes adolescentst pour la plupart avec quelques exceptions, comme le fumeur qui semblait connaitre Minako. Il fallait donc rester clair et éviter les approximations. De toute façon Akagi appréciait guère, lorsqu’il était à l’académie, ne pas savoir ce qui les attendait et il n’infligerait pas cette attente aux jeunes face à lui. Il ajouta donc sur la dernière phrase de sa coéquipière, donnant dans le même temps son assentiment concernant son idée d’équipe :

« Les perdants auront l’avantage d’avoir une séance physique supplémentaires de ma concoction. Vous devrez faire cent cinquante pompes découpées en trois rounds entre lesquels vous me ferez à chaque fois trois tours de terrains. Une fois fini vous enchaînerez sur six minutes intensives de gainage en position de planche et planche latéral alternativement selon mes instructions. Comme vous êtes deux équipes chacune aura l’un de nous à sa tête. Le tuteur perdant devra faire les exercices avec son équipe.»

Un gage dur mais juste. Les élèves se sentiraient plus impliqués car leur senseï ferait le gage avec eux. De quoi les amadouer un tant soit peu aussi. Alors qu’Akagi parlait une voix s’élevait en parallèle s’adressant directement à Minako. Aucun respect ne transparaissait dans cette voix, il s’agissait du blond fumeur. Il semblait plus âgé que la plupart et d’après ces paroles il connaissait sa jeune coéquipière. Celle-ci ne réagit pas, Le Metaru hésita. Prendre la parole à sa place ne l’aiderait pas à se faire respecter cependant laisser croire à la classe que ce genre de discours était autorisé pouvait être encore pire. Tranchant le genin répondit :

« Vous pouvez d’hors et déjà remercier votre ami qui parle beaucoup. Vous démarrerez la séance par une dizaine de tour de terrain. Avant que vous ne réagissiez, oui c’est bien plus que nécessaire pour l’échauffement mais le blondinet parle trop. Je n’ai aucun scrupule à en ajouter. Si vous voulez vous exercez au lancé de kunai éviter de me faire rajouter trop de tour sinon la journée va vite passer sans que vous ne touchiez une seule arme. »

Akagi avait parlé calmement, son regard passant de la classe au blond. Le fixant du regard dans un duel silencieux. Ce dernier sembla hésiter n’acceptant pas de se faire moucher de la sorte mais beaucoup d’élève le regardait comme implorant. Le fumeur leur cria de se retourner et repris son duel de regard avec le Metaru, il garda le silence. Son attitude changea cependant, un sourire mauvais grandit sur son visage alors que le Metaru le regardait encore comme signe d’une future altercation.

Le Metaru demanda à l’ensemble de la classe de les suivre, lui et sa coéquipière, vers le terrain d’entrainement. Arrivant sur place, il les regarda attendre ses ordres. D'un air faussement interloqué, Akagi leur lança:

« Les dix tours de terrain ce n’était pas pour rire… allez on se lance. »

D’une moue générale l’ensemble de la classe se mit à la course, quelques élèves plus endurant que les autres prenant tout de suite la tête et un peloton se formant. Akagi en profita pour regarder sa coéquipière et converser avec elle.

« Je ne pense pas que tu devrais rester silencieuse quant un aspirant te parle sur ce ton. Je suis bien plus vieux que toi mais tu es genin comme moi et lui un aspirant. Il doit faire preuve de respect envers la hiérarchie. »

Akagi ne voulait pas lancer de polémique mais juste donner son avis sans la moindre remontrance, son ton était resté égal. Il continua rapidement :

« Bon les dix tours devraient les calmer un peu. Je te propose d’enchainer sur de la marche au mur pour les vider de leur chakra. On fera le parcours du combattant ensuite et nous finirons par le lancer de Kunaï. Comme ça ils n'auront plus de jus et on pourra juger uniquement de leur talent.
Quand ils auront fini les tours de terrain on les séparera en deux groupes comme tu le proposais. Je prendrais une équipe sous ma tutelle et toi l’autre. Pour éviter les ennuis je prendrais le blond dans mon équipe, rien ne sert d’attiser les tensions, il semble te connaitre.»


Alors que les aspirants commençaient leur huitième tour, un cri se fit entendre dans le peloton. La jeune Kiruki avait mordu un de ses camarades, comprirent les deux genins arrivés sur place entre deux gémissements de la victime. Celle-ci les regardait espiègle semblant chercher de ses yeux verts, une ouverture pour faire connaitre le même sort aux deux genins. Akagi voulu prendre la parole mais la voix frêle de la petite mordeuse se fit entendre en première :

« C’est pas ma faute... mes dents me l’ont demandé.. »

Aussi troublante soit cette phrase, Akagi n’y prêta pas attention sur l’instant mais nota le comportement de la petite dans un coin de sa tête.

« Elle nous mord toujours monsieur, on en a marre ! Viré là, lança un garçon dans la masse »

Akagi gronda puis invectiva le reste des aspirants à finir leur tour. Ensuite il sermonna proprement la jeune Sato. Ils devaient avant tout lancer la journée d’épreuves avant de se concentrer sur le cas d’un individu particulier. La victime cessa de sangloter et rejoint les autres. Cependant les genins devraient rassurer les autres élèves quant au comportement de Sato.

Les tours de terrains finis, le temps de la séparation en équipe était venu, Akagi laisserait Minako procéder. Comme il lui avait proposé, il souhaitait garder le blond dans son équipe et il allait de soit de séparer Sato de sa victime. Il faisait confiance à sa coéquipière pour faire des choix avisés. Il fit signe à Sato de se placer sur le rang le plus proche de lui afin qu’il puisse garder un œil sur elle pendant la répartition des équipes. Le Metaru réfléchissait. Comment canaliser les envies cannibales de cet enfant tout en restant concentré sur la journée. Une idée lui vint, Il réalisa rapidement les mudras nécessaire et créa un clone de foudre.

Devant cette démonstration inattendue la classe réagit presque à l’unanimité avec entrain, les jumelles et le blond semblait quant à eux ennuyés et commençaient à faire du boucan à nouveau comme si les tours de terrain ne leurs avaient rien fait. Akagi déclara à la classe:

« Mon clone ne sera là que pour surveiller Kuriki, si elle essaie de mordre l’un de vous à nouveau, il lui enverra un petit éclair pour l’électriser. »

D’une pierre deux coups, sa démonstration, plus énergivore que nécessaire, servait à rassurer la classe qui semblait avoir un contentieux envers la jeune Sato et d’avertissement pour celle-ci.

«Minako-senseï va maintenant vous répartir en deux groupes et nous allons commencer les épreuves. Elle prendra le groupe un et moi le groupe deux. Minako ? »

Akagi laissa la place à sa coéquipière du jour, réfléchissant à ce qui pouvait pousser une petite adolescente comme Kuriki à mordre ses camarades de classe.
Technique utilisée:
 

_________________
La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Mer 17 Mar 2021 - 15:04
Minako acquiesce quand son collègue lui dit qu’elle ne doit pas garder le silence. Cependant, elle n’a jamais appris à s’imposer, elle qui a toujours dû se soumettre face à sa mère, elle n’a jamais su apprendre à dialoguer comme une adulte responsable. Sa mère lui ayant toujours interdit d'argumenter avec ses points de vue lors des discussions de famille, discussions à sens unique à cause de l'autorité que cette marâtre imposait. On peut lire sur son visage qu'elle s'interroge à ce sujet, qu'elle ne sait pas comment y arriver.
Ah oui mais Mitsai y arrive, elle, à s'imposer. Je devrai lui demander conseil le jour où elle daignera me parler dans ma boite crânienne.

Les exercices proposés par Akagi lui plaisent et correspondent à ce qu'elle imaginait. Elle répond quant à ce blondinet qu'il veut garder dans son groupe.
“On se connait, Takeba et moi, nous étions dans la même classe. Peut-être que ça lui fera du bien d'être dans votre groupe.”

Minako observe la jeune Kikuri qui s’est mise à mordre ses camarades. L’enfant aux boucles brunes arbore un sourire et un regard mesquins, et fixe de manière insolente les deux professeurs du jour.
J’aimerai bien lui parler, en seule à seule, quand l’occasion se présentera. Pourquoi diable agit-elle ainsi ? Est-ce que… bref je dois me reprendre.

La jeune kunoichi en herbe pense que le clone de Akagi pourra être très utile, car elle pense que le dialogue, actuellement, ne sert à rien avec la petite. Minako désigne les personnes qui iront avec elle, laissant le plaisir à Ryuku de rester avec son collègue. Le blondinet lui murmure qu'il l'attendra ce soir pour un duel. D’un sourire, Minako lui répond tout aussi bas que lui que ça ne risque pas d’arriver.

“Les filles ? Oui vous, Suzuri Ayumi et Mayuko... Vous ne voudriez pas vous séparer le temps de l'entraînement du jour ?”

“Non ! On reste ensemble !”, disent-elles ensemble.

“C’est mignon mais... Un peu de compet entre soeur ne vous botte pas ? C’est juste le temps des exercices, vous pouvez le faire non ? Essayez un peu..”

“Euh…”
“C'est pas comme si tous les professeurs nous l'avaient déjà fait ! Mais peut-être qu'avec vous on réussira ?”

Les deux fillettes se regardent et regardent Minako. Elles discutent et débattent sur qui va du côté de la genin. La demoiselle réfléchit un moment.
Mayuko a l'air plus forte physiquement que Ayumi. Je pense que pour compenser, étant donné que je connais les compétences de Ryuku, je laisse donc la grande sœur avec Akagi-san.

“Bon… Puisque vous n'arrivez pas à vous décider, je vais choisir moi même. Ayumi ? Tu viens ?”

La petite rouquine s'approche de Minako, avec un regard inquiet. Minako lui retourne un sourire, comme pour dire que ça va aller.

“Sato, viens aussi, tu veux ?”

La demoiselle au regard verdoyant sourit, de manière vilaine. La Genin et l'aspirante faisant la même taille, le duel de regard peut se faire facilement, sans problème.

“On va commencer les exercices, fais attention à ce que tu fais, d'accord ?”

Minako fait allusion à ce clone de foudre prêt à électriser l'aspirante, espérant que ça n'en arrivera pas là. La jeune Kikuri fait la moue en regardant le clone et semble vouloir écouter la jeune Genin.

“Les murs, ici. Vous pouvez marcher dessus ?”

La demoiselle a choisi un mur assez grand, de sorte à ce que toute l'équipe puisse faire l'exercice. Ils montrent qu'ils y arrivent plus ou moins bien. Cependant, une chose que n'avait pas prévu Minako se produit. Kikuri a collé un coup de genoux à l'un des garçons qui l'a doublé.

“Sato ! Ici, tout de suite ! Tu feras l'exercice toute seule devant les autres ! Tu vas voir si tu vas rire !”

“Bah. Mon pied l'a tapé tout seul…”

Un petit bruit électrique se fait entendre une fois que la petite Kikuri se met sur le sol.
J'aurais aimé ne pas le laisser faire ça. Elle m'énerve cette fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Metaru Akagi
Metaru Akagi

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Jeu 18 Mar 2021 - 19:54
Akagi laissa sa coéquipière du jour prendre les reines pour le premier exercice, les deux équipes constituer. Il se retrouvait chacun avec deux perturbateurs connus et une moitié de la classe. Le Takeda semblait ne pas vouloir laisser passer la remontrance faite par le Metaru en classe, il le regardait d’un air mauvais alors qu’il descendait du mur pour la deuxième fois. Il maitrisait parfaitement cet exercice. Après tout, redoublant il devait avoir un peu d’avance sur certain point par rapport à ces jeunes camarades. Akagi ne fit montre d’aucun sentiment. Un adolescent faisant sa crise ne le perturberait pas.

Son clone dû intervenir rapidement la jeune Kikuri se faisant à nouveau remarquer. Un petit cri de surprise s’échappa de sa bouche, quand elle reçue une petite étincelle pour la recadrer. Elle devait penser qu’Akagi bluffait peut être mais il n’en était rien.

« Kikuri, au lieu d’embêter tes camarades, remets-toi à la tâche. Je pense que tu peux faire mieux sur la montée de ce mur, si toute ton équipe a ton rythme, la mienne gangera sans soucis.. »

A vrai dire La jeune Sato n’étant pas dans son groupe il ne savait pas du tout comment elle se débrouillait ne l’ayant pas suivi lui-même mais il voulait attiser son instinct de compétition pour recadrer son énergie sur l’exercice et non sur ce genre de bêtises.
Reportant son regard sur ses troupes, il jugea rapidement son effectif. Prenant le temps de conseiller les plus faibles. Encourageant les plus doués à essayer de gagner en vitesse lors de l’ascension. Après deux bonnes heures de montées descente. Akagi fit signe aux deux groupes de s’arrêter. Il leur demanda de s’approcher de lui.

« Très bien, vous avez pour la plupart réussi à maitriser l’exercice. On va donc pouvoir passer à… »
« Normal nous on a pas prévu d’être encore genin à cinquante ans.., lança une voix qu’Akagi ne reconnut pas. »

Les élèves pouffèrent pour la plupart. Voilà donc le genre d’altercation dont l’ordre de mission mettait en garde. Ses élèves se pensaient donc tellement fort qu’ils prenaient leurs aises à parler ainsi à un ainé et supérieur hiérarchique. Le metaru serra les dents, dans sa jeunesse il avait aussi du mal avec l’autorité. Il devait maintenant faire preuve de fermeté. Akagi ne pouvait se laisser le temps à l’hésitation les élèves face à lui savaient qu’il était genin, l’académie avait du les informer que deux genins gèreraient leur entrainement en ce jour. Jusqu’ici n’ayant eu aucune remarque le kumojin avait pensé qu’il le respecterait à cause de son âge, quelle naïveté pour le coup. Un simple recadrage ne suffirait pas, ne le considérant pas comme un shinobi accompli, ses élèves avaient besoin de fermeté mais aussi une preuve que leur enseignant du jour n’était pas uniquement un shinobi au rabais. Akagi se décida de faire d’une pierre deux coups :

« Je ne relèverais pas les paroles d’un ou d’une lâche se cachant dans la foule si elle n’assume pas ses propos… »
« Ce n’est pas moi qui les ait prononcé mais moi je suis d’accord, intervint Takeda croisant les bras d’un air de défi, pourquoi t’essayes encore d’être shinobi à ton âge ? lâche l’affaire. Je paris tu es la honte des Metaru »

Akagi avait prévu de répondre aux paroles émises par le premier élève calmement, il prévoyait de créer un énorme mur de métal comme terrain pour la compétition à venir. La création d’un mur de cette taille et complexité aurait suffit à faire taire les plus sceptiques. Les paroles du Takeda cependant lui hérissèrent les poils. Une colère sourde montant du ventre du genin voulu exploser. Akagi la refoula encore une fois son expérience de la vie l'aider à se comporter avec sagesse même face à se genre de discour. Takeda n’était personne, un simple redoublant qui aimait à faire le malin. Akagi décida cependant qu’il fallait le remettre à sa place, sans pour autant faire exploser sa colère. Colère venant de la part de vérité cachée dans les paroles de l’aspirants dont il ne pouvait avoir connaissance.

« Très bien Takeda. Dis moi. Que veux tu que je fasse pour te prouver que je suis capable d’être ton professeur aujourd’hui ? parce que le problème est bien là je suppose ?! »

Takeda ne se départit pas de son sourire provocateur, gardant les bras croisés sur sa poitrine essayant de faire ressortir les muscles fluets de la jeunesse.

« Fais la course avec moi. Je suis le shinobi le plus rapide de ce bahut et bientôt je serais le shinobi le plus rapide de ce village »

Le Metaru eu une pensée pour Ikari en entendant ce discours. Il était sur que le Chuunin aurait des choses à redire de ce genre d’affirmation. Bien que le Metaru ne le considérait pas versé dans la compétition, il savait l’assimilateur capable de mouvement d’une rapidité ahurissante.

« Très bien petit. Si je gagne tu continueras la journée d’examen en silence, sans toucher à une seule cigarette et en réalisant ce qu'on te demande. »

« Ok et si je gagne la journée.. »

Akagi l’interrompit :

« Ton arrogance a des limites. Je n’ai pas besoin d’entendre ce qui n’arrivera pas. »

Takeda décroisa les bras et fit un pas en avant comme pour attaquer l’enseignant mais ne le fit pas. Akagi sourit, il avait plus de jugeote que le Metaru l’aurait cru. S’il l’eut attaqué sous le coup de l’énervement suite à cette pique calculée, Akagi l’aurait mis au tapis et aurait remonté l’affront à l’académie compromettant son avenir de shinobi. Le frappeur de métal donna le lieu du départ. Tout en s’y déplaçant réalisa les mudras pour activer son manteau de foudre. Arrivé au lieu de départ un élève lança le décompte et cria le go de départ.

Takeda s’élança à toute vitesse. L’aspirant était doué. C’était souvent les plus doués qui étaient les plus arrogants. Akagi ne sprintait pas encore à fond mais le jeune aspirant semblait avoir développé une concentration de chakra qu’il arrivait à maintenir dans ses pieds lui permettant de booster sa vitesse restant ainsi au contact du Metaru malgré son manteau de foudre. A son âge, Akagi n’atteignait pas la vitesse que le jeune blond déployait et pour cause il ne s’était jamais penché cet exercice à ce moment-là, trop occupé à retenir les leçons de forge de son père. Malheureusement pour Takeda tout doué qu’il était, le Metaru s’était depuis remis en selle et travaillait comme un forcené pour rattraper le retard accumulé. Après l’affront de l’aspirant il ne pouvait pas simplement gagné, il devait écraser l’adolescent pour le remettre à sa place. Akagi accéléra donc au maximum des capacités de son manteau de foudre et voyant l’arrivée approcher il y ajouta une charge de chakra. Ce coup de boost lui permis de distancer largement le jeune Takeda qui le rejoint à l’arrivé quelques secondes plus tard.

Akagi, fit signe de le suivre à Takeda et alors qu’il marchait vers les deux groupes attendant de pouvoir poursuivre le genin se tourna vers le blond. Celui-ci trainait maintenant les pieds et semblait décidé à ne plus le regarder dans les yeux, une moue renfrognée sur son visage. Regardant à nouveau devant lui, Akagi déclara :

« Tu es très rapide Takeda, certainement plus que je ne l’étais à ton âge. Si tu laisses tombé ton attitude et tes clopes tu pourraient atteindre ton rêve d’être le plus rapide du village.. Qui sait dans quelques temps tu pourrais même m’accrocher un peu si tu t’y mets pour de vrai au lieu de perdre ton temps… »

Sur cette phrase le silence continua jusqu’au retour auprès de Minako et son groupe cependant Takeda semblait moins crispé et une lueur nouvelle brûlait dans son regard.
Arrivé face au reste de la classe Akagi hocha la tête en signe à Minako que tout allait bien. La classe l’avait vu gagner au loin et le silence était de retour. Il expliqua succinctement l’épreuve qui aurait lieu désormais.

« Nous sommes un nombre égal. Nous allons donc faire un relais de sprint sur le mur. groupe 1 de Minako contre nous le groupe 2. Chaque élève devra monter jusqu’en haut du mur et redescendre puis taper la main du suivant. La première équipe qui aura fait tous ses allées retours aura gagné. Pas d’attaque sur l’adversaire d’autorisé. Uniquement une course sans combat. Une course ou la maitrise de votre flux de chakra sera très importante pour ne pas tomber du mur. »

Akagi se plaça derrière son groupe et lança à celui-ci pour piquer sa coéquipière et l’instinct de ses élèves :

« Bon à quelle sauce on va manger le groupe 1 ? vous êtes prêt ? Takeda tu commenceras en premier, autant prendre de l’avance. »

Cette phrase fit du bien à la fierté malmenée de l’aspirant, Akagi savait qu’il avait plus que faim maintenant de prouver aux autres que malgré sa défaite il restait le plus rapide de la classe. D’un air amusé le genin regarda Minako pour lui signifier que lui était prêt, à elle de préparer son groupe.

_________________
La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Dim 21 Mar 2021 - 16:34
Minako et les aspirants regardent la course entre Akagi et Ryuku. Les jumelles, bruyantes, encouragent leur ami. Kikuri, quant à elle, boude dans son coin. La genin sourit en voyant de la détermination dans les actions de Ryuku, mais encourage silencieusement son collègue, car elle sait que son rival pourrait jouer au con de manière poussée afin d'humilier le perdant. Elle est donc très contente de voir que finalement, le Metaru remporte cette petite victoire. Le second exercice est un relais mural.

Voilà qui est intéress…

Sa pensée se coupe quand elle entend l'un des enfants pleurer. Il s'agit de la petite rouquine qui pleure à chaudes larmes, se lamentant de ne pas pouvoir y arriver sans sa sœur. En effet, Ayumi souffre du syndrome de l'imposteur, se sous-estimant de manière excessive. Minako essaye, tant bien que mal, de sécher les larmes de la petite aspirante. Tout bas, la ninja la rassure en lui disant qu'elle veille sur la petite.

Un grand sourire se dessine sur le visage de Minako, car en effet, elle comprend qu'il ne s'agit plus d'une compétition entre élèves, mais également entre collègues. Elle trouve que c'est intéressant de montrer à des aspirants que deux personnes peuvent être en duel amical sans avoir une seule once de violence entre elles. Elle se demande pourquoi elle n'y avait pas pensé avant. Peut-être car elle a toujours baigné dans la violence du groupe de racaille dans lequel elle a été en compagnie de Ryuku, ainsi que cette soumission qu'elle avait auprès de sa propre mère.

“Kikuri ? Tu vas montrer de quoi tu es capable. Tu seras en premier, suivi de Ayumi. Les autres, suivez.”

Porte tes boobs Kikuri. Porte les. Je ne veux pas qu'on perde face à Ryuku.

La jeune Kikuri, se sentant étrangement bien car elle a l'impression que Minako a confiance en elle, se met au travail. Cela lui met du baume au cœur. La petite fille pense qu'étant donné qu'elle se fait harceler par ses camarades et par sa famille qui la sous-estime, elle doit prendre l'exemple de ses bourreaux et se comporte donc de la plus désagréable des manières. Kikuri est à l'aise quant à cette course sur le mur. Elle rigole en redescendant et passe le relais à Ayumi.

La petite fille court sur le mur. Elle manque de tomber, à plusieurs reprises. Elle pleure encore car elle n'est pas avec sa sœur et de ce fait elle ne se sent pas en confiance toute seule. Minako la regarde attentivement, de manière gentille, le regard pétillant qui veut juste dire "Courage, tu vas y arriver." Kikuri tape les garçons qui se moquent de sa copine, Minako se fâche contre son groupe, Kikuri y compris. Pour une fois, sa voix est plus froide et autoritaire, ce qui n'est pas dans l'habitude de la Genin. Cela étonne son groupe qui la voyait surtout comme une victime ou une fille trop gentille, ils se remettent en place. Ils ont vu quand Minako a soutenu Ayumi avant l'exercice, et là ils ont pu l'entendre leur dire sérieusement de rester calme et d'arrêter de se moquer d'autrui. Minako a un regard très vilain, elle qui a horreur du harcèlement. Elle pourrait dégainer son katana contre les harceleurs, mais là n'est pas la mission. Le relais se poursuit tranquillement. Ayumi, se sentant nulle, pleure de nouveau.

“Ne t'inquiètes pas ma petite, tu as bien réussi ton tour, je te jure. Ne les écoute pas ces imbéciles, je sais que tu peux être l'une des meilleures de ta classe.” prononce Minako à la jeune Suzuri. Kikuri grogne, en entendant le mot "meilleur". Elle veut taper Minako, qui l'arrête en prenant le poignet de l'aspirante et appuie sur la veine. Leurs regards se croisent. “Concentre-toi sur les épreuves. Utilise ton énergie pour faire gagner ton groupe.” prononce sèchement la ninja, lâchant par la suite la main de la petite.

Une fois l'épreuve terminée, les élèves reviennent devant leur tutrice. Ayumi se place près de Minako car elle se sent en sécurité. Tout bas, la petite lui dit, d'une voix tremblante “Minako-sensei… Dites… Kikuri m'a dit qu'elle veut vous tuer…” La kunoichi lui tapote la tête en lui disant que ce n'est pas un aspirant qui peut lui faire quoi que ce soit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Metaru Akagi
Metaru Akagi

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Lun 29 Mar 2021 - 14:49
La compétition entre les deux groupes semblait motiver la plupart des élèves. Tous se donnèrent au maximum pour vaincre leur adversaire direct, battant ainsi leur propre record personnel. Quelques chutes furent à déplorer cependant, obligeant Akagi à intervenir pour éviter que les aspirants ne se fasse mal en retombant.

Akagi fut fier de constater que son groupe s’en sortait à merveille, le blond n’avait plus ouvert la bouche depuis sa défaite à la course et avait donné son maximum pour remporter son tour de passage au relai, ce qu’il réussit bien entendu. Dans le groupe de sa collègue, la petite Kikuri continuait à faire des siennes. Sa coéquipière semblait avoir totalement oublié la présence du clone d’Akagi pour lui venir en aide et cherchait à la raisonner elle-même sans s'appuyer sur ce dernier. Le genin décida donc de le faire disparaître discrètement, ce dernier s’éloigna des groupes et se cacha dernière un arbre avant qu’Akagi n’arrêta sa technique. L’objectif étant de caché l’explosion électrique lié à sa disparition.

Alors que les deux derniers concurrents entamaient le dernier tour de la course mural, le groupe d’Akagi avait une courte avance. Son élève s’élança le premier vers le mur sprinta aussi vite que ses jambes lui permettaient, le groupe de minako commençait l’ascension avec un peu de retard. La victoire semblait assurée au Metaru et ses élèves. Cependant alors que leur équipier redescendait du mur à toute vitesse et qu'il s'élança sur la terre ferme pour dévaler les quelques mètres le séparant de l’arrivée, Il trébucha sur une pierre avant la ligne d’arrivée laissant le temps au groupe un de finir la course en tête. Écrouler de tout son long la jumelle d'Ayumi avait les larmes en se relevant pour finir la course et passer l'arrivée en dernière.

Le groupe deux se réjouissait de cette première victoire, Akagi décida de voir comment réagirait son équipe. Sans surprise, un tollé général de plainte contre la jumelle qui avait raté les quelques pas finaux s’éleva. Le genin décida de les remettre à leurs places :

« N’avez-vous pas honte ?, Tonna-t-il en se plaça derrière la jumelle qui contrairement à l’accoutumé n’en menait pas large,
Lee, Kokuro vous êtes tombé vous aussi, vos camarades on rattrapé le retard comme vous étiez placé dans le millieu de l’ordre de passage… Mais vous vous permettez d’accabler Mayuko ?
Et vous autres où est votre esprit d’équipe ? Est ce Mayuko qui a perdu ? ou est ce le groupe deux ? Je pensais avoir été clair, moi-même j’ai perdu sur cette première épreuve!
Chacun doit savoir se remettre en cause face à un échec. Par exemple j’ai ma part de responsabilité, je n'ai pas assez suivi Mayuko lors de la phase d'entrainement et j'aurais pu lui dire de faire attention au terrain.

Pourquoi pensez-vous que Kumo crée des équipes ? dites-le-moi ? j’attends.»


Akagi garda les deux mains appuyées sur les épaules de la jeune Mayuko, sa stature lui donnait un effet imposant seul le fumeur s’approchait de la taille du Metaru. A cet instant les aspirants n’osaient plus crier après la jumelle.

« Pour harmoniser nos compétences et s’entraider, dit timidement l’une des rares élèves à ne pas avoir crier sur Mayuko »

Akagi la pointa du doigt en regardant son groupe :

« Exactement, pour s’entraider et avancer ensemble. Pour que les forces de l’un suppléent aux faiblesses de l’autre. Si les shinobis pouvaient se débrouiller seul sans risque, il n'y aurait pas d'équipe. Mais seul un ninja à peut de chance de survit...
Bravo Inoue, tu as deux ans d’avance sur tout ce groupe si tu es la seule à avoir compris ce point primordial. »


Le Metaru s’arrêta, soupira et reprit d’un air grave :

« Vous voulez tous devenir de grand shinobi.. mais le chemin est semé de défits et seul vous trébucherez forcément. Si c’est le cas ne seriez vous pas heureux d’avoir un coéquipier pour vous aider à vous relever et aller de l'avant? Pensez bien à cela avant d’accabler une des vôtres.»

Akagi regarda son groupe et se détourna les laissant ruminer. Il se dirigea vers sa collègue, il l’a félicita pour cette première victoire mais amicalement lui fit comprendre que son groupe serait prêt pour la suite. Après quelques minutes d’échanges. Akagi fit signe au deux groupes de les rejoindre :

« Bien, la première épreuve est terminée nous avons bien observé votre dévouement et nous sommes fier de vos prestations sur le mur. Je suis déçu de votre réaction lors de la défaite, groupe deux, mais nous en avons parlé et je ne reviendrais pas dessus. Montrez moi que vous pouvez faire mieux. Le premier point revient donc à l’équipe une.
La deuxième épreuve va pouvoir commencer, Minako vous a concocté un parcours du combattant qu’elle va vous présenter de ce pas. »


_________________
La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Pg49_110
KUMO:
 


Dernière édition par Metaru Akagi le Jeu 1 Avr 2021 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Jeu 1 Avr 2021 - 16:37
"On se prépare pour la seconde épreuve." Minako tapote la tête de Ayumi, gentiment. "Tu vas y arriver, ne t'inquiètes pas." Plusieurs petits murets, faits en bois, sont sortis de la salle de rangement du gymnase de l'académie, ainsi que les échelles verticales et horizontales. On s'entraînait au Parkour avec ça. Ryuku doit s'en souvenir. "Pour aller plus vite, les ninjas sautent de toit en toit, ou d'arbre en arbre. Ce serait honteux de tomber et de se blesser en ne se battant pas. Vous commencerez à faire des figures au début du parcours, sur ces murets." Sans les casser, n'est-ce pas Ryuku ? "On enchaîne sur une échelle horizontale sans se prendre les boules de fer accrochées dessus, on atterrit ensuite sur un autre muret, etc… L'arrivée est par là.. au fait, vous remarquerez qu'il y a des makibishis par terre sous les échelles… hors de question d'être par terre sinon vous êtes éliminés. Ce sera une course, 1 membre de chaque équipe fera le parcours en même temps. Kikuri va courir en même temps que Ryuku.”

Le tout est dit de manière relativement froide. Minako sait que Kikuri est la plus rapide de son groupe. Elle n'égalera pas ta vitesse, je suppose, mon ami. Mais la mettre contre toi est le mieux à faire pour qu'elle reste calme, on ne sait pas ce que ça pourrait être si elle jouait contre les autres.
La petite voix dans sa tête rit intérieurement.
Tu leur coupe la tête quand ils sont à terre ?
_ Non ! T'es folle ou quoi ? Pourquoi ?
_ Bah ? Ça ne fonctionne pas comme ça ici ?
_ Non. Le but c'est les entraîner.
_ Je sais bien… mais normalement, il faut tuer les perdants parce que c'est une perte de temps de les entraîner…
_ De quoi tu me parles ? D'où tu sors ça ?
_ Ksksks… Bonne question. De tes lectures, ou alors, je sais des choses que tu ne sais pas… à toi de voir ! Hihi, bon je te laisse tranquille pour la suite.
_ Attends… Ouf. Au moins je peux me centrer sur eux.


Les élèves se rangent dans 2 files représentant leurs équipes. Ils ont l'air motivé à relever le défi. Les jumelles vont commencer leur course ensemble. Minako espère qu'elles ont l'esprit compétitif.

"C'est moi qui seras là première !
_ Non, moi !
_ Moi !
_ Ha ha ha ! Je veux faire gagner Akagi-senseï ! C'est le meilleur !
_ Non c'est Minako senseï la meilleure !
_ C'est faux !"

La jeune donzelle s'amuse en les écoutant de chamailler, elle les trouve adorable.

“Vous n'avez pas fini ? La meilleure façon de le savoir c'est d'y aller. Vous êtes prêtes ?
_ Oui !”

Minako regarde son collègue avant de lancer le signal. Kikuri, enragée, regarde méchamment les gens. "C'est honteux ce que vous faites. Vos exercices sont ridicules, on n'a pas besoin de ça pour être les meilleurs assassins ! J'ai envie de vous tuer pour vous le montrer !" lance la petite, énervée. Minako se reconnaît en cette enfant. Ou plutôt, elle reconnaît son alter en Kikuri. Elle se demande si la petite a un problème similaire au sien. Les élèves se tournent vers la petite Kikuri, d'un air abasourdi. Ils disent que la petite est folle de dire ça, et qu'elle n'en serait pas capable. L'enfant aux cheveux bruns serre ses poings, outrée que personne ne la comprenne.

"Minako-sensei, vous devez être bien placé pour savoir comment être un puissant assassin, hein !

La fillette court et fonce sur la genin. Cette dernière lui donne un coup de fourreau sur le ventre pour la faire tomber.

Ton cœur. Il faut écouter ton cœur.
"Gné ? C'est du charabia ?!
Réfléchis un instant.. Nous ne sommes pas fait pour être seuls, regarde les.
"Bah si, je suis faite pour être seule ! Ha !
Chut, regarde les filles en train de faire la course…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Metaru Akagi
Metaru Akagi

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Mer 7 Avr 2021 - 19:10
Akagi regardait d’un mauvais œil la jeune Kikuri au sol sous le poid de sa coéquipière du jour. Il n’en s’en mêla pas, Minako devait maitrisait d’elle-même la perturbatrice. Cependant les propos de celle-ci troublèrent Akagi. Il devrait à la fin de la msision alerter l’académie et l’état-major quant au comportement de cette jeune aspirante. Aucun doute que sans surveillance ou attention accrue celle-ci ,déjà sur une pente glissante d’après ses propos, finirait sa course tel un paria, réalisant des actes atroces sur autrui. Arrêtant de se focaliser sur la jeune démone, Akagi reporta son attention sur la course d’obstacle, le parcours du combattant qui commençait.

Le parcours était ardu mais il l’était déjà alors que lui-même squattait les bancs de l’académie. La course qu’ils avaient concoctée en ce jour pour les aspirants restait laborieuse. Entre les obstacles à escalader, le monté à la corde, l’échelle aux makibishis, le saut de liane finissant dans un filet peu tendu qu’il fallait escalader et redescendre vers l’étape finale, rien n'était laissé au hasard. Chaque élève finissait par ramper au-dessous de filet barbelé et finalement sprintait sur une courte distance pour pouvoir saisir un kunai et le lancer sur une cible distante. D’abord Akagi pensait qu’il fallait dissocier le lancer de Kunaï et le parcours mais au final cela apprendrait au genin à lancer précisément même épuisé.

Avant de procédé à la compétition sur le parcours ils avaient autorisé à tous les élèves de faire deux tours et deux essais de lancer au rythme de leur choix afin de se familiariser avec celui-ci. Ce qu’il ne leur avait pas dit était qu’entre leur essai et l’épreuve finale un changement sur le parcours avait été effectué à leur insu. L’objectif était de solliciter leurs sens de l’observation en plus de leurs capacités physiques. En effet alors que Minako expliquait comment la compétition aurait lieu, Akagi avait ajouté entre le filet et le tunnel du parcours un piège élémentaire rien de dangereux pour les élèves. Il s’agissait simplement d’une tranchée. Elle n’existait pas auparavant et Akagi avait user d’ingéniosité dans son placement et sa création. Utilisant la base de son mur de défense fiché dans la terre puis le retirant ensuite pour créer une tranchée profonde d’environ un mètre trente de haut. Celle-ci placée juste après un faux plat montant était peu visible mais tout œil appliqué la verrait et les élèves prêtant attention à l’environnement seront mis en avant sur ce nouvel obstacle inattendu. Bien entendu afin de garder cet ajout secret les participants suivants ne pouvait regarder la course de leur camarade tant qu’ils n’étaient pas passé. Il fit signe à Minako de couvrir les yeux de Kikuri, celle-ci ne faisant pas exception à la règle.

Les deux jumelles s’élancèrent se chamaillant jusqu’à la dernier seconde avant le top départ. Les deux gamines furent comme transformer durant cet exercice. Le fait de concourir l’une contre l’autre semblait les motiver à donner le meilleur d’elle-même. Elles s’élancèrent sur le parcours sans réfléchir à l’économie d’énergie chacune voulant prendre le meilleur sur l’autre. Au coude à coude jusqu’au dernier moment Akagi fut surpris de les voir toutes les deux passées au-dessus de la tranchée sans s’arrêter comme sentant le danger. L’arrivée se rapprochait et les deux jumelles étaient toujours l’une à côté de l’autre, elle semblait à bout et pourtant se déchirait pour arriver chacune en première. Au terme d’une course effrénée les deux gamines jetèrent leur kunaï ramassés respectif sur la cible. Tout deux s’étant précipité pour finir la première ratèrent complètement la cible, n’amassant pas de point supplémentaire pour leur équipe respective.

En effet Akagi et Minako avaient mis au point un système de point simple. Trois points pour le concurrent finissant la course en premier et de zéro à cinq points supplémentaires pour chaque équipe en fonction de la précision du jet de kunaï. Même pour l’équipe de l’aspirant arrivé en dernier sur la course. Les concurrents de chaque équipes pouvaient ainsi marquer des points en gagnant la course mais aussi en prouvant leurs précision au lancé de Kunaï. Bien entendu, c’était uniquement lorsque le Kunaï touchait la cible que l’aspirant suivant pouvait partir sur ordre de son senseï dédié. Obligeant ainsi les aspirants à ne pas prendre trop de temps entre la fin de la course et le jet de Kunaï.

Suite à cette course parfaitement égale et leurs jets de kunaï manqués les deux jumelles avaient accumulé chacune un point pour leur équipe. Akagi et Minako donnèrent le top à leur équipe dès que les kunaïs touchèrent le sol.
Ce serait une longue compétition mais Akagi devait encore faire passer un message à Minako avant de continuer à regarder les exploits des aspirants, il se rapprocha d’elle et lui murmura à l'oreille afin que Kikuri n'entenda :

« Kikuri est dans ton équipe. Pour ma part je sais ce que je ferais… mais à toi de décider si elle participe ou non à la course. Si tu décides de la laisser, à toi d’être prête à intervenir au besoin.. on est d’accord ? je pense que tu es sur la même longueur d’onde que moi ?!»

Akagi ne connaissait que peu Minako mais il voulait qu’elle ait bien à l’esprit, qu’elle était responsable de la sécurité des élèves avant tout et laisser Kikuri sans laisse l’inquiétait. Il se tiendrait prêt lui aussi si jamais elle faisait montre de la moindre animosité il l'arrêterait si sa coéquipière ne faisait rien.

_________________
La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Dim 11 Avr 2021 - 11:56
Minako lui murmure en retour “Je n’ai pas d’autre choix que de l’empêcher de participer à cette épreuve, et même pour la suite je suppose. Elle restera à côté de moi, à ma vue. Elle est effrayante à son âge.”

Elle ne peut pas lui cacher que ce genre de comportement lui inspire une certaine crainte. Crainte qui est accentuée lorsque la personne sociopathe est un enfant. Les élèves passent, tour à tour, Kikuri boudant à cause de Minako qui lui a fait mal. Les deux groupes ont un bon niveau, dans l’ensemble, l’équipe 2 a davantage de chance sur les jets de Kunai que l’équipe de Minako.

“Pourquoi tu n’as pas dégainé ? T’es pas une vraie ninja, c’est censé tuer ses ennemis non ? Tu devais me tuer non ?”
“Qu’est-ce que tu racontes toi ?”

La jeune genin est dans l’incompréhension la plus totale. En effet, selon elle, un ninja n’a pas comme mission première de tuer, à moins de n’avoir d’autre choix, en temps de guerre par exemple.

“Nous ne tuons pas. On protège la patrie ici. La violence ne devrait être utilisée qu’en dernier recours. Mon sabre ne doit tuer que si je n’ai pas le choix.”
“Et alors ? On me considère comme un danger nan ? T’attends quoi ?”
“Rien. Ne me force pas à me battre contre toi.”

La petite aspirante arrive à voler un kunai et s’en sert de couteau, voulant planter sa professeur du jour. Minako dégaine, et, après avoir concentré son chakra, elle frappe l’arme de la demoiselle de la sienne. Le son résonne plus fort qu’en temps normal, ce qui fait tomber Kikuri car celle-ci a été déstabilisée.

“Comment t’as fait ? Comment ça peut faire un bruit aussi fort ?”

Minako la regarde sans émotion. Kikuri, effrayée, se lève et recule, fixant son interlocutrice avec de grands yeux.

“T’es… Mais… T’es comme le vieux rouquin là, t-t-t-tu es flippante…”
“Tu te moques de moi là non ?”

La voix de Minako a légèrement changé, devenue un peu plus enfantine mais froide.

“Tu dis vouloir tuer tout le monde et tu bégayes quand deux genin te remettent à ta place, t’es une rigolote toi.”

Ce cynisme présent peut faire froid dans le dos. C’est l’une des caractéristiques majeures de cette alter du nom de Mitsai.

“Je te croyais gentille… Tu vas me tuer pour de vrai cette fois ?”
“Euh, non. Tu vas juste rester assise sagement sur ce banc sans dire un mot !”

La petite se dépêche de s'asseoir, boule au ventre, ayant peur du regard des deux genins qui pèsent sur elle.

“Un jour j’y arriverai, je serai assez forte pour vous tuer et vous punir, oui. OUPS. Désolée Minako-sensei..”

Minako souffle avant de jeter un œil à ceux qui courent.
L’équipe 2 gagne trois points sur la course et quatre points sur le lancer. Mon équipe remporte deux points sur le lancer. Il semblerait que Akagi ait pris de l’avance. Au fait dis moi, tu étais censée demander mon autorisation avant de switch avec moi.
-Ah bah désolée, elle m’a énervé cette enfant. Mais t’as vu je ne l’ai pas tué. En plus elle me copite sur mon comportement et elle est nulle.
-Arf. Bon tu es pardonnée pour cette fois. Bon. Il semblerait qu'on est parti pour avoir un point chacun, mon collègue et moi. Ça va être dur de se départager.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Metaru Akagi
Metaru Akagi

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Ven 16 Avr 2021 - 11:30
La journée approchait de sa fin, ils avaient jusqu'ici solicité les élèves physiquement et leur endurance commençait à faiblir. La course entre les deux équipes sur le parcours du combattant arrivait à son terme alors que sa coéquipière maitrisait avec froideur la jeune Kikuri qui avait récupéré un Kunaï, le Metaru n’avait pas vu comment trop concentré sur sa propre équipe. Il vu Minako maitriser rapidement Kikuri, en utilisant un jutsu de son cru. Le bruit de lame s’entrechoquant comme suspendu dans l’air et résonnant fortement. Akagi ne connaissait pas cette capacité, il faudrait qu’il discute avec Minako à l’occasion mais l’important n’était pas là aujourd’hui.

L’important consistait en deux choses désormais pour le genin, finir le parcours du combattant, un seul élève de chaque groupe devait encore passer. Passer à la dernière partie de la journée, car oui le genin avait un objectif en tête à la fin de cette longue journée d'épreuve, puis faire son rapport à l’état major sur les évènements de la journée et sur le comportement de Kikuri. L’académie devait aussi être informé concernant la jeune Kikuri qui se révélait être l’assassin de tous les rongeurs retrouvés sur le périmètre de l’école. Regardant une nouvelle fois sa coéquipière, à cette distance il ne pouvait l’entendre discuter avec Kikuri et se demandait comment s’en sortait la jeune genin. Jusqu’ici il l’avait trouvé trop clémente. Cependant il devait réviser ses positions. Elle avait par elle-même interdit la jeune kikuri de concourir étant un danger pour les autres et là elle semblait faire preuve d’autorité pour l’empêcher de faire plus de mal. La situation semblait maitrisée.

Reportant son attention sur les deux derniers concurrents, Akagi ne pu s’empêcher de sourire en coin quand ils les vu tous deux tomber dans sa tranchée improvisée. Autant les deux jumelles l’avaient surpris autant la plupart des aspirants n’avaient pas décelé ce changement. Cela permettait de mettre rapidement en avant les aspirants avec les meilleures capacités de perception et dans cette exercice Akagi fut aussi surprit de retrouver le blond à la langue bien pendu qui s’était calmé durant la journée. Les deux derniers arrivèrent en même temps sur la cible et le jet de kunai, exercice où ils firent tous deux preuves de jugeottes. Se sachant dernier de chaque équipe, ils prirent leur temps pour respirer avant de lancer le Kunaï. Cette classe n’était décidément par remplie de cancre mais devait juste être bien encadré pour éviter que son trop plein d’énergie n’entrainait trop de débordement.

Enfin arrivait le décompte des points, après relecture et passage l’équipe de Minako se retrouvait finalement en tête d’un cheveu mais cela restait suffisant pour que l’équipe deux d’Akagi doivent théoriquement commencer le gage promis. Cependant cela n'avait jamais été le but du genin et il allait faire part de la suite désormais. Il regarda sa troupe et le groupe de sa coéquipière et d’un geste leur intima le silence :

« Vous vous êtes tous bien battu aujourd’hui. L’équipe de Minako, au global des points, remporte la course aux obstacles, d’un cheveu.
Cependant après analyse de vos performances il en ressort que, nous, l'équipe deux, avons été bien meilleur au lancé de Kunaï.
Chaque équipe à donc remporter une partie de la dernière épreuve.
Comme dit au début, les membres de l'équipe deux et moi-même nous allons devoir améliorer notre condition physique qui n’était pas suffisante pour remporter la course, ce jour. Cette faiblesse physique peut être facilement comblé par un travail accru et régulier, par l'utilisation de routine d'entrainement comme celle dont je vous parlais au début de la journée et que nous allons réaliser maintenant.
Equipe une, vous ne resterez pas sans rien faire, vos aptitudes physiques vous ont permis de garder la tête cependant vos résultats au lancés de Kunaï à presque permis à l’équipe deux de vous prendre la victoire.
Pendant qu’avec mon équipe je travaillerais sur la fin de journée à une routine d’exercice physique que chacun pourra utiliser au quotidien, vous travaillerez votre lancé de Kunaï avec Minako. »


Aucune protestation, l’ensemble de la classe semblait comprendre l’intérêt. En leur montrant leurs faiblesses sur des résultats qu'ils pouvaient tous constater et en leur proposant des exercices pouvant combler le retard, chaque élèves semblaient acquis à sa cause et aucun ne broncha. Leur proposant de s’améliorer sous leurs conseils ne semblaient pas quelque chose d'acquis en début de journée mais avec les quelques jutsus et recadrage effectués durant celle-ci, la classe semblait avoir compris que les deux genins étaient des shinobis sur la route de leur ascension.

Akagi d’un signe de tête pour sa coéquipière, prit son groupe avec lui et commença par réaliser le circuit « gage » pour les perdants expliquant les bienfaits de ce genre de routine pour gagner en endurance de force. La fin de journée passa rapidement et au final Akagi, réalisant tous les exercices avec ses élèves pour leur montrer les bonnes amplitudes et les mouvements afin de s’assurer qu’aucun d'eux ne se blesserait, se retrouva épuiser. Faisant signe de s'arrêter et que la classe était dissoute, il prit le temps de saluer les élèves, le blong lui adressa un signe de tête de loin. Plus qu'il ne pouvait espérer pensa-t-il. Aussi vite il avait appris à les connaitre aussi vite il les laissait à leurs études. Le temps de finir la journée arrivait, restait un rapport à écrire et à s’occuper de Kikuri. S'approchant de Minako qui comme lui finissait avec son groupe. Il lui asséna:

« On arrive sur la fin de la journée. J'ai déjà pris congés de mon groupe qui était épuisé, tout comme moi d'ailleurs. Je te propose que j'écris le rapport à notre état major et toi tu peux peut être aller voir le directeur de l'académie concernant la jeune Kikuri. Je pense que son cas est à mettre en évidence, pour s'assurer qu'aucun aspirant ne court de risque. »

_________________
La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D Empty
Sam 17 Avr 2021 - 9:49
Minako lance des kunai avec son groupe afin qu'ils soient motivés. Seule Kikuri ne fait rien car elle n'a pas le droit d'utiliser quelconque arme. La jeune genin a été assez claire.

"Je pense qu'on peut en arrêter là. Vous savez sur quoi vous entraîner les prochains jours."

Minako se retourne en entendant son collègue lui parler. Elle approuve ses dires, l'un qui parle de Kikuri à l'état-major, l'autre au directeur de l'académie. La jeune fille salue Akagi et va dans le bureau du directeur. La petite psychopathe, avant de rejoindre son papa, veut parler à Minako, toute seule.

"Au fait, tant qu'on est seules, Minako-sensei. Je dois vous avouer un truc. Il y a plein de petits animaux qui meurent et qui sont sur les barrières de l'académie. Hé bah c'est moi qui fait ça. C'est rigolo de les voir pleurer et mourir."

Ces mots, prononcés avec l'innocence de l'enfant, de manière enjouée, font frissonner l'échine de Minako. Lorsque l'enfant court voir son papa, la jeune genin se dépêche de voir son camarade lui rapporter l'information avant d'entrer dans l'établissement, pâle comme un linge.
Putain de bordel de merde. Elle me fait peur, mais genre. Tellement plus effrayante que Mitsai bordel. Ils doivent faire quelque chose. Vite.

Notre protagoniste se dépêche de traverser les couloirs, pressée de tout raconter à la direction.

"Oh mon élève préférée ! Coucou Minako !"
"Ah punaise… ah c'est vous senseï, bonjour."
"Gné ? Aaaah tu étais en mission de remplacement aujourd'hui ? Comment ça s'est passé ? Mal j'imagine au vu de ta réaction ?
"Heu… Bah. Disons qu'en gros, je sais qui tue les animaux et laisse leur cadavre sur les barrières tels des cadeaux. Je dois vite en parler au directeur !"
"Je viens avec toi, il nous faut savoir nous aussi."

Les deux femmes vont dans le bureau du directeur Sugimoto. Minako explique que l'élève Sato Kikuri est une jeune fille qui prend plaisir à blesser ses camarades et voulant tuer tout ce qui bouge, en racontant en plus de ça que la gamine apprécié de voir des animaux torturés et tués.

"Et votre camarade, Akagi ? Pourquoi il n'est pas avec vous ?"
"Il est parti en parler à l'état-major."
"Je vous remercie, grâce à vous on peut essayer de régler ce problème, merci infiniment. Vous pouvez rentrer mademoiselle."

Minako salue son ancienne professeur de l'académie et le directeur avant de partir. La jeune femme a du mal à se remettre de ses émotions quant au comportement de la petite Sato. Ryuku attendait son amie à l'extérieur, essayant de la rassurer. Ils parlent avant de se séparer.

Ils font tous deux partie d'un groupe de musiciens qu'ils ont monté ensemble, avec Koyama, du nom de X-Mijime (X pour représenter l'inconnu et Mijime signifie misérable). En parlant de ça, Ryuku va partir à la recherche de ce dernier, inquiet quant à son absence. Minako est en route pour sa maison, avec comme seul objectif de se doucher afin de se détendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako

La patience est une vertu ✘ feat Metaru Akagi ✘ Mission rang D

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: