Soutenez le forum !
1234
Partagez

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko]

Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Mer 10 Mar 2021 - 12:57
Je pouvais le faire, maintenant. Je m'en sentais capable. Je n'avais pas oublié ce regard, ce visage, ce faciès choqué par la douleur et la punition. Depuis le temps, comment avait-elle payé son erreur ? Je ne pouvais l'imaginer. L'avait-il tout de même battu ? L'avait-il virée de chez lui, tentant de trouver une autre vendeuse qui faisait plus l'affaire qu'une adolescente qui refusait de servir des clients ? Je ne pouvais m'empêcher de penser que cela ne devait pas être plus mal.

Mais dans un monde aussi impitoyable que celui-ci, on pouvait imaginer qu'abandonner quelqu'un à son propre sort pouvait être synonyme de la mort. Entre les animaux sauvages, les criminels et les shinobis malfaisants qui n'étaient pas bien différents de la première des trois menaces, en plus lorsque l'on était une fille, on pouvait bien redouter d'horribles situations injustes. La solitude, sauf lorsqu'elle était accompagnée d'un immense pouvoir, était un véritable fardeau dans le monde des shinobis.

Et quelques années après cette situation qui m'avait hautement marquée venait l'heure de tenir cette promesse. Ce bout de papier que je lui avais tendu avec quelques mots qu'elle avait du garder dans sa tête. Avait-elle cessé d'y croire, après ces quelques années sans nouvelles. Nous n'étions pas revenu acheter des marchandises, je n'étais pas revenu lui glisser quelques informations. Elle avait dû être dans l'attente, tout ce temps, patientant jusqu'à ce qu'une personne vienne la tirer de sa situation.

Seul, Kabuto m'avait depuis quelques années lâché la grappe. Depuis la découverte de mes capacités par ma lointaine cousine Anzu et par mon ami Kenshin, il savait que je commençais à passer un cap. Le cap où il ne pouvait plus me contenir parce qu'il savait qu'il n'avait pas le niveau : il n'avait jamais travaillé de techniques ninjas, il ne connaissait que de gros concepts qu'il peinait à appliquer. Autrement dit, mon statut avec lui changeait énormément : de la soumission, il en était tout juste à la négociation.

Et ce jour là, je pouvais me rendre de moi-même là où Hideko devait se situer. J'avais réussi à comprendre quels étaient les points clefs de leur voyage. Des endroits où la marchandise se vendait plus facilement, et avec l'avènement du village ninja Kumo, leur famille avait tout intérêt à bouger à proximité du village ninja en pleine expansion.

Armé de mes outils ninjas et de quelques techniques que j'avais pu apprendre, je me dirigeai vers le bourg où devait se situer la famille Metaru.

Déterminé à l'idée de tenir la promesse que je lui avais faite.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Mer 10 Mar 2021 - 15:00

Des pluies diluviennes s’abattaient sur le village. Les gouttes frappaient le plafond du stand où se trouvait Hideko, à l’abri de la tempête, mais le vent ramenait sur elle de fines gouttelettes de d’eau qui eurent tôt fait de la tremper.
Il n’y avait pas une âme qui vive dans le village : tous étaient rentrés chez eux se mettre à l’abri. Hideko devait rester sur le stand, au cas où un client braverait les éléments pour venir y acheter une arme ou un outil. Personne ne serait assez fou pour venir faire ses amples par une telle tempête, mais cela importait peu. Le père de Hideko en avait décidé ainsi et sa décision ne laissait aucune place à la discussion : elle était sans équivoque.
Vêtue d’une longue veste noire en tissu épais qui se refermait en deux sur toute la longueur et qui descendait jusqu’à ses jambes, elle portait une pair de gant en cuir, eux aussi noir.
Ses traits étaient tiré, sa peau qui était autrefois si belle et agréable à regarder était marquée par les épreuves de la vie. Autour de ses yeux se dessinaient des cernes marquant un sillon sur son nez. Amaigrie, elle tremblait au rythme du vent et de la pluie qui fouettait son visage.


Hideko s’était faite une raison : jamais rien ne changera. Sa vie était ce qu’elle était et jamais elle ne pourrait en réchapper. Le patriarche contrôlait tout, même sa mère et sa petite-sœur l’avait abandonnée : elle était seule.
Les minutes passèrent, puis les heures sans qu’aucune âme charitable ne daigne se présenter devant elle. Personne ne vient l’arracher de sa lente agonie silencieuse.
La tempête battait son plein, le sol débordait d’eau, la terre ne parvenant pas à l’absorber assez vite. Ses chaussures en cuir la protégeait de la flaque qui se forma sous ses pieds, mais pour combien de temps encore ? Déjà elle ressentait la morsure du froid grignoter ses mollets.
Le regard las, perdu dans ces pluies torrentielles, elle aperçu un homme encapuchonné sortir d’une rue sur sa droite. Sa tête ne bougea pas, mais ses yeux accrochèrent cette silhouette, l’observant courir pour venir s’abriter sur la place. Qui était cet idiot marchant en pleine tempête?



Dernière édition par Metaru Hideko le Mer 17 Mar 2021 - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Mer 10 Mar 2021 - 21:34
La pluie ne pouvait arrêter mes pas qui résonnaient au sol. La sonorité de l'eau qui se faisait écraser dans de la boue fraîche marquait mon avancée rapide vers l'échoppe que je visais. J'avais grandis depuis cette époque, je m'étais renforcé. Je ne savais pas si ça allait être suffisant, mais je sentais que j'avais le pouvoir de changer les choses. Excès de confiance on ne peut plus normal pour toute personne qui sentait qu'elle avait fait un pas énorme en avant, bien qu'objectivement ce n'était pas tant que cela, je subissais de plein fouet le syndrome de l'incompétent persuadé qu'il faisait parti de l'élite, inconscient de tout ce qu'il ne connaissait pas.

Mais j'avais cette détermination, cette croyance juste qui prenait pour appui toutes les histoires qu'avaient pu me conter Kabuto dans mon enfance. Toutes ces histoires où le héros, déterminé, s'en sortait toujours vainqueur, aidé par toutes les bonnes valeurs qu'il incarnait ainsi que par les amis qui l'entouraient. Je n'avais pas d'amis à ce moment là, mais en avais-je vraiment besoin pour sauver une vendeuse d'un simple marchand d'arme shinobi ?

Persuadé qu'il n'était pas plus puissant que moi, je m'avançais avec assurance vers la jeune blonde que je reconnaissais parmi tant d'autres. Cette fois, il y avait du changement. Plutôt que de voir s'afficher à elle du désespoir, elle pouvait trouver dans mes yeux de l'assurance. La tête du héros, le faciès de l'homme confiant qui savait ce qu'il faisait. Pourtant, savais-je ce que je faisais ? Certainement pas. Dans l'esprit du naïf, tout était bien trop facile. Il oubliait les impératifs, le terre à terre d'une situation perdue d'avance, toutes les responsabilités qu'Hideko portait sur ses frêles épaules.

-"Hideko !", commençais-je avec un beau sourire confiant, marqué par la croyance profonde que je ne pouvais échouer. "Je ne t'ai pas oublié... me voilà !"

Montrant mes dents blanches dans un sourire toujours plus fier, je plongeai mon regard excité par la certitude dans le sien.

-"C'est l'heure de te délivrer."

On n'y verrait plus ses cernes. On n'y trouverait plus son teint grisâtre. On n'y percevrait plus une quelconque trace de larme. Je ne voulais plus voir que le beau sourire heureux de celle qui s'approchait le plus d'une amie.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Sam 13 Mar 2021 - 10:18

Elle suivit l’homme du regard jusqu’à ce qu’il ne termine sa course devant elle. Jusque-là, rien ne semblait anormal : simplement un client qui avait décidé de faire ses emplettes à un bien étrange moment.
Il se décapuchonna. Une ombre du passée apparue devant elle : Yahiko. Hideko était choquée, les yeux grands ouverts, elle concentra toute son attention sur le jeune homme. Que faisait-il ici ? Après toutes ces années ? Pourquoi revenait-il ?
Elle n’eut pas à attendre bien longtemps avant d’avoir réponse à ses questions : il ne l’avait pas oublié. Yahiko ne l’avait pas oublié et il disait être venu pour la délivrer. La délivrer ? Après toutes ces années ?
Hideko se souvenait. Elle se souvenait parfaitement de la promesse qu’il lui avait faite : celle de la délivrer de cette misérable vie de soumission, mais cela faisait plus de trois ans maintenant. Trois longues années. Au début elle avait gardé espoir, se rattachant à cette lumière qui brillait tel un phare guidant un bateau dans la tempête. Mais cette lumière s’était estompée, s’affaiblissant au fil des mois, des années, jusqu’à ne plus devenir qu’une petite veilleuse d’espoir dans les ténèbres qu’étaient les siens.
La jeune femme n’y croyait plus. Elle n’y croyait plus depuis longtemps, car l’espoir la faisait souffrir et ses souffrances quotidiennes étaient déjà bien assez lourdes à porter. Elle ne l’avait pas oublié, mais elle n’y accordait plus aucune importance depuis bien longtemps.
Pourtant au fond d’elle, cette veilleuse brillait toujours et voilà que Yahiko apparaissait enfin. Ses yeux se fermèrent. Elle resta ainsi plusieurs secondes, les années qui venaient de passées depuis leur dernière rencontre pesaient lourdement sur ses épaules. Elle les rouvrit et fixa les pupilles de son interlocuteur.
Yahiko avait bien grandit. L’enfant souriant et plein d’espoir était devenu un homme, plus encore : un shinobi. Bien que couvert par une épaisse veste pour se protéger de la pluie, Hideko s’aperçut que sa carrure avait changé, ainsi que ses mains et son visage. Il donnait une impression bien plus masculine, bien plus assurée que par le passé, mais elle ne ressentit rien. Rien n’émana de son cœur ou de son esprit : elle était vide. Depuis combien de mois déjà se sentait-elle ainsi ? Elle en avait perdu le compte, mais ce vide faisait intégralement partie d’elle, il l’avait dévoré.
Enfin elle ouvrit la bouche. Au début, aucun son n’en sortit, encore hésitante sur la réponse à lui donner. Devait-elle le remercier ? Sourire ? Fuir avec lui ? Impossible, son père ne le permettrait pas. Devait-elle le repousser ? A quoi bon… Elle ne savait pas. Enfin, sa douce voix résonna dans la tempête.

─ Yahiko…

Ses poumons se gonflèrent d’air, comme si elle tentait de d’accumuler les dernières miettes de courages encore présentes en elle, puis elle expira bruyamment.

« Tu ne peux pas me délivrer, personne ne le peut. »

Hideko avait laissé tomber tout espoir : jamais elle ne serait libre, jamais elle ne pourrait s’affranchir de la domination de son père. Croire à cette illusion ne la ferait que davantage souffrir.

« Mais moi aussi je ne t’ai pas oublié. »

Le vide se remplit de sentiment complexes et opposé : colère, joie, attirance, répulsion, tristesse, satisfaction ; toutes ces émotions naquirent en elle et elle eut grande peine à pas se laisser emporter par sur leur passage.

« Qu’est-ce que tu as grandi… Qu’est-ce que tu as changé. »

Le temps s’écoulait si lentement et rapidement à la fois. Hideko ne savait quoi dire, elle ne savait pas de quoi parler si ce n’était constater que des années s’étaient écoulées depuis leur dernière rencontre.
Trois années. Trois longues années. Trois années de plus perdue à tout jamais.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Lun 15 Mar 2021 - 11:30
Combattre la haine avec la paix, mais lorsque ce n'était pas possible, lorsque les chemins étaient trop épineux, il fallait combattre la haine avec la force. C'était une mentalité que je m'étais toujours appliquée. Quatre-vingt dix pourcents des problèmes du monde pouvaient être réglés par beaucoup de discussion, d'ouverture, de franchise et de concession. Mais pour ceux qui étaient bien trop plongés dans leurs démons, pour ceux pour qui la seule solution restait la loi du plus fort, pour ceux qui n'étaient ouverts qu'aux gestes et plus aux paroles, il ne restait que le combat.

C'était étrangement une règle qui allait me faire défaut aujourd'hui. Je m'étais ancré dans la tête l'idée selon laquelle j'allais devoir me battre, créer des techniques contre une personne qui avait son poids dans la vie de la personne que je voulais sauver. Si je le blessais trop, m'en voudrait-elle ? Mais si je ne le blessais pas assez, il pourrait se venger. La défaite devait être totale et suffisamment écrasante pour qu'il n'ai pas envie de se venger, pour qu'il n'ose pas le faire. Et si je gagnais, que perdait-il ? Toutes ses qualités de marchands ? A quel point Hideko pesait-il dans la balance de sa survie ?

Je ne devais pas penser à ça. Un sage l'aurait fait, mais je ne voulais pas en être. Il n'y avait qu'un désespoir au prix d'un autre, aucun juste milieu dans lequel tout le monde sortait gagnant et c'était ça qu'il me manquait pour devenir l'homme que je désirais être.

-"Ne t'inquiète pas, je m'occupe de tout."

La regardant dans les yeux, ignorant volontairement ses craintes et son désespoir, je m'étais fait à l'idée qu'elle n'était pas dans un état suffisamment normal pour accepter ma proposition. Elle manquait d'objectivité, forcément, son train de vie pouvait changer irrémédiablement. N'importe qui à sa place refuserait ma proposition.

-"Dis moi où il se trouve, je vais aller le voir et le persuader de te laisser libre."

Ignorant ses deux dernières accroches à cause de ma concentration, je ne pouvais que mettre toute mon attention dans ce qui allait suivre. Il n'était pas le temps de la rassurer et de passer un moment agréable avec elle, il était celui d'instaurer un climat négatif pour impacter positivement et durablement le futur... son futur.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Mer 17 Mar 2021 - 10:36

Cette pensée renforça la tristesse qu’elle ressentit. Hideko se sentait hors du temps, hors du monde, hors de tout ; elle qui vivait dans sa cage dorée, à l’écart de tout.
Yahiko ne l’écouta pas : sa résolution ne souffrait d’aucun doute, d’aucune faiblesse. La flamme de sa détermination brûlait de toute sa puissance dans ses yeux, fixés sur ceux de la jeune femme. De ces derniers ne transparaissaient que lassitude, fatigue et abandon.
Il lui demanda où se trouvait son père afin de le persuader. Comment pourrait-il ? Son père ne souffrait d’aucun doute, aucune faiblesse : jamais il n’accepterait quoi que ce soit venant de lui. Personne n’avait jamais réussi à le convaincre de quoi que ce soit qui ne vint pas de lui de prime abord.
Hideko hésita. Elle resta muette. La pluie battante raisonnait sur le toit, emplissant le vide qui en résultait. Elle soupira une première fois, une seconde fois. Que pouvait-elle y faire ? Que devait-elle répondre ?
Si elle acceptait de faire se rencontrer les deux hommes, cela tournerait mal, ça ne faisait aucun doute, mais elle n’avait pas la volonté de contredire Hideko, de s’opposer à lui ou à quiconque d’autre.
Quel serait le prix à payer ? Que devrait-elle encore subir le soir venu ? Quelle serait son châtiment ? Hideko était fatiguée, si fatiguée, que même cette souffrance à venir ne parvenait pas à lui donner la force de refuser. Elle soupira une dernière fois, baissa la tête et prononça à voix basse.

─ Il est derrière, dans l’arrière boutique.

Elle avait perdue : encore une fois elle avait cédée, acceptée quelque chose à l’encontre de ses envies, de sa volonté.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Ven 19 Mar 2021 - 17:22

-"Ca marche, je reviens vite."

L'allure sérieuse et on ne peut plus concentrée devait être visible sur mon visage. J'enjambai avec force et détermination l'espèce de bureau qui me séparait d'Hideko pour accéder à l'arrière boutique, et je gardai une main sur ma petite sacoche de kunai au cas où j'ai à l'utiliser. Je m'armais alors psychologiquement, me demandant certes si ce que je faisais était bon. Je secouai alors ma tête, chassant ces mauvaises idées de celle-ci : Hideko souffrait, il n'y avait pas à se poser de questions. Je pris l'espèce de poignée qui me séparait de l'homme, ouvrant la porte avec un air naturel.

"Qu'est-ce qu'il foutait là ?", c'était ce qu'il devait se dire. Je ne le regardai pourtant pas méchamment, mais il pouvait voir que je savais pourquoi j'étais venu. Mes yeux criaient justice, contrairement à ma bouche qui peinait pour commencer à parler.

-"Je... je suis venu libérer Hideko, monsieur. Je peux pas la laisser là, elle est pas heureuse à vendre vos kunais."

Un petit merdeux qui s'occupait de ce qui ne le regardait pas. Un comportement absurde qui n'avait pas sa place dans un monde tel que celui-ci. Parce que la recherche du bonheur n'était clairement pas un soucis d'actualité... il fallait agir, respecter les ordres... et c'était tout.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Sam 20 Mar 2021 - 16:54

Son monde s’en retrouvait bouleversé, mais ce n’était encore rien par rapport à ce qui allait advenir.
Yahiko passa par dessus le comptoir et se dirigea sans attendre vers la porte menant à l’arrière boutique. Hideko le fixa du regard, observant cette ombre passer à côté d’elle, impuissante. Une de ses mains était solidement accroché à une sacoche de kunaï, comme elle avait pu tant en voir auprès des clients shinobis. Que comptait-il faire ? L’attaquer ? La situation pouvait échapper à tout contrôle à tout instant. Des pensées toutes plus inquiétantes les unes que les autres défilèrent dans son esprit. La peur l’envahit.

─ Yahiko…

Elle voulut l’arrêter, elle voulut crier, mais sa voix était à peine audible, complètement effacée par la tempête qui grondait.
Yahiko sembla hésite puis, secouant la tête, posa sa main sur la poignée et l’ouvrit avec détermination. Son regard était déterminé, sans posséder aucune haine, aucune colère ; tout ce qu’il semblait désiré était de la justice, une justice inexistante dans cette vie ingrate et injuste.
La jeune femme resta immobile, complètement paralysée. Yahiko s’exprima, hésitant et de dit au paternel qu’il était venu libérer sa fille de son joug car elle n’était pas heureuse.
Hideko voulut l’empêcher, elle voulut agir, lui dire de s’arrêter, mais elle ne pouvait pas. Impuissante, elle n’avait même pas la force de le regarder : tout ce qu’elle voulait c’était disparaître, disparaître de ce monde, de cette vie, à tout jamais.
Plusieurs secondes s’écoulèrent avant que le paternel ne réponde d’une voix puissante.

─ La sauver ? La sauver de quoi… ? Dit-il d’un ton méprisant. Ma fille est très bien là où elle est. Et qu’est-ce que ça veut dire tout ça ? Hideko ?! Ramène-toi !

De sa voix transparaissait sa colère grandissante. Hideko, elle, ne répondit point. Sentant son cœur battre dans ses veines, une expression de crainte se forma sur son visage. A l’appel de son prénom, elle recula, dans un mouvement de réflexe et posa la main sur le comptoir. Hideko voulut répondre, elle devait répondre, sans quoi elle en payerait le prix, mais elle ne pouvait pas. Elle n’était plus capable de rien.

─ Vaudrait mieux que tu quittes ma boutique, toi... Tu n’as rien à faire dans l’arrière boutique, dégage et occupe toi de tes affaire ! Si jamais je te recroise je ne serai pas aussi clément. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Dim 21 Mar 2021 - 15:48
Evidemment, je trouva dans son visage beaucoup d'incompréhension et un peu d'animosité. Ma posture de jeune homme était différente de celle d'un adolescent qui aurait prit peur et qui aurait été vite intimidé, mais si je craignais évidemment des remontrances et une punition digne de ce nom, je ne pouvais abandonner. Hideko n'était pas aussi heureuse qu'il le disait, son visage et son teint le criait. Comment pouvait-il y croire une seule seconde ? Je ne pouvais que me faire à l'idée qu'il ne voyait alors que du profit et de l'intérêt. Cela n'était pourtant pas si négatif, il ne voyait là qu'un moyen de survivre obligatoire dans lequel il fallait forcément se sacrifier.

Mais la Metaru ne pouvait pas continuer comme ça. Comment pouvaient-ils s'assurer un mode de vie sur du long terme si la vendeuse n'avait plus l'énergie d'avancer ? Quelque part, l'inconscience et l'insouciance de Ken me fit prendre conscience de quelque chose : j'étais naïf de vouloir simplement la sauver. Il fallait plutôt trouver une solution pour qu'elle soit heureuse et pour qu'elle ai la force de continuer d'avancer. Après tout, je ne pouvais même pas rebondir là dessus... je ne savais même pas ce dont Hideko avait besoin pour être heureuse.

-"Regardez la... vous la connaissez depuis plus longtemps que moi, mais vous avez vu son visage ? Ses traits faiblissent de votre rythme de vie, elle ne tiendra pas des années. Votre économie va en pâtir et ce n'est pas en rendant plus dure votre éducation que ça arrangera les choses."

Au final, mon approche était bien différente. Mais la question restait la même pour lui : de quoi est-ce que je me mêlais ?

-"Vos menaces ne serviront à rien non plus. Trouvez un autre mode de vie, pourquoi ne pas devenir des ninjas de Kumo ? C'est dangereux mais ça paie bien, vous pourriez vous bâtir une grande reconnaissance et de grandes richesses en servant la Foudre !"

Ma main restait postée sur mon kunai située dans la pochette sur ma fesse droite. J'avais quelque part assez peur qu'il n'engage le combat, lui qui était tout de même assez musclé et robuste. Mais mon âge et mes pouvoirs me permettaient de faire la différence, c'était ce que j'espérais profondément.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Jeu 25 Mar 2021 - 11:12

Ses paroles ne laissaient pas de place au doute : si Yahiko insistait, le chef de famille allait passer aux actes et le sortir de gré ou de force de son atelier. Pourquoi Yahiko insistait-il autant ? N’avait-il pas peur ? Hideko connaissait parfaitement son père, elle savait à quel point il pouvait être intimidant et menaçant quand il était en colère. Il était craint de beaucoup dans le village et pas seulement de sa seule famille : personne ou presque n’osait le contredire ou le mettre en colère. Aussi, il n’était pas très aimé par les habitants, mais son travail de qualité leur permettait d’avoir accès à des outils qu’ils n’auraient jamais pu avoir en temps normal. Aussi, bien que désapprouvé, il était respecté de tous puisqu’il s’était montré indispensable au bon fonctionnement du village.
Les menaces du patriarche firent trembler la jeune fille de peur, allait-il la punir ? Pourquoi ne l’avait-elle pas retenu…
Yahiko ne se démonta pas et continua d’argumenter, avançant le fait que si la situation continuait ainsi, Hideko ne serait plus capable de l’aider à tenir leur échoppe. En réalité, la jeune femme aurait pu continuer longtemps ainsi, aussi longtemps qu’il le fallait, c’était une question de survie.
Le jeune homme ne semblait pas intimidée par les menaces proférées à son encontre. Savait-il seulement à qui il parlait ? Son père n’était pas un ninja et ne maîtrisait pas les arts shinobis, contrairement à lui, mais il était forgeron depuis son plus jeune âge. Tous son corps avait été forgé par ces années de dur labeur, en témoignant sa musculature évidente.
Hideko n’en pouvait plus de rester là à écouter sans rien faire, elle n’en pouvait plus, mais elle ne pouvait non plus bouger. Immobile paralysée par la peur, plus le temps avançait plus son envie de disparaître de ce monde grandissait.
Un court silence ponctua l’échange, un silence qui n’augurait rien de bon. D’une voix forte, dont l’agacement était palpable, le patriarche rompit ce silence.

─ Je la connais ? Je la connais ?! Non je ne la connais pas. C’est ma fille ! Mais pour qui tu te prends pour parler de nous ainsi et pour me donner des leçons ?

Plus la discussion avançait plus sa colère grandissait et se ressentait à travers le ton de ses parole. Hideko savait ce qui allait suivre ensuite. Yahiko avait proposé au paternel de devenir shinobi de Kumo, mais ils avaient justement quitté le village pour s’éloigner du clan et de leurs membres, ceux-là même qui s’immisçaient et critiquaient Ken sur sa manière de diriger sa famille. Évoquer le sujet ne ferait mettre davantage en colère.

« Petit morveux, tu vas voir si mes menaces ne servent à rien. »

Le bruit d’un marteau glissant sur une table pour être saisi se fit entendre, raisonnant dans l’arrière salle et dans l’esprit de la jeune femme. La voix de son père se fit plus douce, plus fourbe.

« Je te donne cinq secondes pour quitter mon magasin. Sinon je te laisse imaginer ce qui va t’arriver. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Sam 27 Mar 2021 - 11:11
Mon visage se crispa étrangement. Subissant la fermeté et la dureté de ses paroles qui ne flanchaient pas de leur détermination, je ne pouvais zieuter que l'aigreur de ses yeux et l'amertume de ses paroles. L'homme n'avait alors pas même cherché à réfléchir : il s'était simplement suffit à interpréter mes paroles comme des provocations ad hominem et plutôt que de voir les perspectives aguichantes d'une vie de shinobi, il préférait une zone de confort qu'il connaissait. Hideko devenait alors le fruit d'une peur d'évoluer ou d'un amour pour ce qu'il faisait, mais elle était surtout la victime d'un mode de pensée fermé qui lui imposait d'agir pour l'autre.

Et ça, je ne pouvais pas l'accepter.

-"Il faudrait être fou pour oser soumettre sa propre fille à son propre mode de vie. Vous ne lui avez même pas laissé le choix...!"

Je lâchai mon kunai qui retombait dans un petit bruit sourd dans ma sacoche située sur mes fesses, et je commençai quelques mudras. Générant autour de mon bras une des toutes premières techniques que j'avais crée, un espèce de bouclier bleuté qui faisait la taille de mon avant bras le recouvrait complètement. J'attrapai alors le même kunai que j'avais laissé tomber, l'empoignant dans une prise toute aussi déterminée et avide de justice.

-"Je ne peux pas quitter votre magasin seul. Ce sera avec votre fille ou rien. Ecarte toi, Hideko !"

J'envoyai alors un grand coup de pied dans sa main, tentant par la force et la vitesse de celui-ci de taper son poignet afin qu'il lâche le marteau. Je ne pouvais plus faire marche arrière.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Jeu 1 Avr 2021 - 15:01

Lorsque son paternel et prononcé ces derniers mots, le corps de Hideko se mut, comme s’il était animé de sa propre volonté. La peur qui avait envahi la jeune femme était telle qu’elle ne pouvait plus rester immobile, les bras croiser à écouter en cachette la rixe à venir.
Hideko ne voulait pas que Yahiko soit blessée, elle ne voulait pas qu’il puisse lui arriver quoi que ce soit. Plus encore, elle ne voulait pas que son géniteur le soit. Bien qu’elle l’eût détesté de tout son être, voir haï, il restait son père, la personne qui contrôlait toute sa vie, son monde et sans lequel elle perdrait tout. Cette crainte sourde, informe, était si ancrée dans son être qu’elle ne pouvait imaginer que sa vie soit autre alors même que c’était son désir le plus chère. Elle était soumise, sa volonté totalement calée sur celle de son paternel.
Arrivée devant la porte, sa main la poussa légèrement. Elle n’eut cependant pas le courage de la passer et se contenta de rester immobile à observer la scène, pétrifiée par la peur. Son pire cauchemar était devenu réalité.
Yahiko le traita de fou pour avoir soumise la jeune femme, sa propre fille, à sa volonté, sans en lui laisser le choix.
Un premier bruit de pas se fit entendre, un second. Le marteau n’était plus sur la table, le paternel s’approchait de son homologue avec agressivité. L’issue ne faisait plus aucun doute.
Le jeune homme dit avec détermination qu’il refusait de quitter le magasin sans elle, alors même qu’elle ne le connaît pas ? Pourquoi ? Pourquoi désirait-il tant la sauver ? Alors qu’ils n’avaient jamais été proche ? Et qu’elle n’avait jamais rien fait d’autre que le faire souffrir et lui apporter des ennuis ? Hideko ne comprenait pas, à son plus grand désespoir.
Yahiko tenta de faire lâcher son arme au paternel à l’aide d’un puissant coup de pied sur la main qui la tenait. Le père n’esquiva pas, il se servit de son autre bras pour parer l’attaque, absorbant le choc non sans quelques difficultés évidentes.
Yahiko était-il si fort que ça ? Pouvait-il tenir tête à son père ? Qu’allait-il arriver ? Les questions s’enchaînaient sans jamais trouvé réponse, nourrissant toujours plus ses peurs. Que voulait-elle qu’il arrive, au fond ?
Le paternel abattit son marteau sur sa cible sans aucune once de retenue. Cherchait-il à le tuer ? Si la rixe continuait ainsi, l’un ou l’autre allait se retrouver blessé, voir bien pire.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Dim 4 Avr 2021 - 10:58
Mon pied fusait dans une trajectoire verticale, visant à taper dans la main qui tenait le marteau. Je comptais sur la vitesse de la frappe pour le surprendre et sur sa force pour le faire lâcher contre son gré l'outil qu'il avait dans sa forte poigne. Malheureusement pour moi, la vigueur qui l'animait lui laissait largement les réflexes et la tonicité pour bloquer mon coup d'un de ses bras, encaissant certes le mouvement avec un certain recul, mais l'empêchant toutefois d'écoper de quelques dommages. Ma jambe s'arrêta alors net dans son mouvement, redescendant aussi vite que possible sur le sol pour ne pas manquer d'appui, mais voilà qu'il contre-attaquait déjà sans un mot.

Un autre geste rapide, puissant mais également accompagné d'une arme contondante. Le marteau qu'il tenait entre ses phalanges filait lui aussi à grande vitesse vers moi et j'eu tout juste le temps de mettre mon bouclier de chakra en opposition pour absorber les dommages de l'attaque. Il percuta ainsi la défense circulaire dans un grand bruit sourd qui devait sonner comme un gong cauchemardesque aux oreilles d'Hideko. Pourtant, cela n'était qu'une infâme réalité qui s'abattait sur elle, que l'appel de la liberté qui préparait la guerre pour obtenir la paix.

Alors mon dilemme se présentait comme un choix infernal. Que devais-je faire ? Tenter de le blesser suffisamment fort pour le mettre hors combat, au risque que cela s'infecte et que cela soit plus grave ? Ou devais-je simplement me contenter de ne lui asséner que des coups qui le ralentiraient ?

Je pouvais trouver un juste milieu. Le blesser suffisamment pour le mettre hors combat, et l'emmener ensuite à l'hôpital pour le faire soigner. Je ne pouvais pas laisser un homme fébrile sans défense dépérir sous mes yeux...

Même si c'était encore bien trop prétentieux de ma part de penser vaincre.

-"Gh."

Alors que le coup venait d'être paré avec le bouclier situé sur mon bras gauche, j'effectuai quelques mudras pour créer deux petites boules de chakra qui visèrent son ventre. Elles n'allaient pas lui faire de gros dommages, juste de quoi commencer à le blesser légèrement s'il n'avait pas de quoi se défendre. Mais s'il continuait avec son marteau, je pouvais parier sur la résistance de mon bouclier pour me protéger.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Mer 7 Avr 2021 - 20:09

Le marteau frappa le bouclier bleuté de Yahiko et provoqua un lourd bruit grave qui résonna dans la cage thoracique de la jeune femme. Ses mains vinrent ses oreilles comme pour se protéger de cette nouvelle menace qui l’assaillait et elle recula comme une bête effrayée.
Le contact de ses mains gelées avec son crâne lui firent se rendre compte de la situation dans laquelle elle était. Démunie face à toutes ces violences, Hideko ne savait quoi réagir, quoi répondre pour les arrêter. Elle comprenait Yahiko et voulait être libérée, mais cette simple idée lui causait une peur irrationnelle qu’elle ne pouvait contrôler. Malgré toute la haine qu’elle éprouvait envers son père, elle ne voulait pas non plus qu’il soit blessé ou qu’il lui arrive pire encore.
Yahiko effectua quelques rapides mudras et créa deux boules de chakra qu’il envoya dans le ventre de sa cible. Le père de Hideko, tenta d’esquiver la première attaque, mais le projectile de chakra vint le frapper sur le côté juste au-dessous des côtes et le second ne tarda pas à le toucher en plein sur le ventre.
Il se tordit en deux et commença à tousser et chercher l’air, comme si les deux projectiles lui avaient coupé le souffle. La douleur ne fit que nourrir sa colère et quelques secondes plus tard il se releva et attrapa une lame qu’il était en train de forger.
Hideko vit le drame arriver : allait-il embrocher Yahiko ? Les choses ne pouvaient que s’envenimer et le pire était à venir, un pire qu’elle voulait à tout prix éviter. Elle ne pouvait rester à regarder, elle devait réagir.

─ Ça suffit !

Cria-t-elle de toute ses forces, sa voix aigüe raisonnant dans la pièce.

« Arrêtez ça ! Arrêtez ! »

Rien n’y faisait, son père ne l’écoutait pas et s’approchait l’air déterminé de Yahiko, prêt à en découdre jusqu’au bout.
Muée par une soudaine force, Hideko s’interposa entre les deux, faisant face à son père.

« Arrête ! Il n’en vaut pas la peine ! » dit-elle froidement en le regardant dans les yeux.

Son père se figea par la surprise et attendit de voir ce qu’allait faire Hideko. Cette dernière se retourna pour faire face à Yahiko et lui dit d’une voix cassante.

« Tu n’as pas encore compris ? On t’a dit de t’en aller ! Tu n’as rien à faire ici. Si c’est moi qui te le dis, tu vas comprendre ? »

Seuls ceux qui la connaissaient bien aurait pu voir le voile passer sur les yeux de Hideko qui montrait toute la dualité qui se jouait en elle. Prononcer ces paroles la déchiraient, mais c’était la seule manière de les protéger tous.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko] Empty
Ven 9 Avr 2021 - 21:32
Son regard défiait le mien. Je pouvais y trouver une rage grandissante, l'envie de se faire justice que je ne pouvais que comprendre. Il combattait pour sa liberté et pour son expansion, tandis que je combattais pour la liberté de sa fille et pour son bonheur. Un point de vue pragmatique verrait alors en moi le parfait ennemi, défendant l'idée qu'il fallait se sacrifier pour les intérêts et pour la pérennité. Mais un point de vue humaniste verrait en Ken l'horreur de l'être humain qui n'hésitait pas à blesser ses proches pour arriver à ses fins. Qui était en tort ? Qui avait raison ?

La vérité ne se situait pas là. Il n'y en avait pas, il n'y avait qu'une justice tout à fait égoïste. Mais j'étais certain d'être un criminel décérébré si je condamnais indirectement le père Metaru à la pauvreté. Alors que me restait-il ? La fuite ? Je devais laisser Hideko là, soumise à ses autres souffrances et à un futur encore brumeux ? Je ne pouvais me résigner à ça. Peu importait le choix que j'allais faire... il y avait de toutes façons un gagnant et un perdant. Je ne pouvais que décider de ce qui réglerait le soucis en causant le moins de perte possible.

-"Enfoiré."

Je reculai doucement, pas après pas, vers la porte de sortie. Le bouclier toujours armé pour éviter d'écoper d'une lame dans le dos, j'avais trouvé ma porte de sortie... la manière avec laquelle je pouvais nous extraire de cette situation.

-"Je reviendrai. Quand j'aurai amassé assez d'argent pour vous tirer de là, tous les deux, je reviendrai. Vous n'aurez plus besoin d'exploiter votre fille, quant à toi..."

Je ne lui en voulais même pas pour sa tentative de rejet. J'y étais habitué et elle m'était parfaitement logique. Je voyais au travers de sa colère, je percevais sans aucun problème de mon coeur ce qui l'habitait. Le désir de me protéger de la folie de son supérieur.

-"Je te jure de te permettre d'accomplir tes rêves."

Je ne manquais peut-être pas de puissance, mais je manquais de réalisme. Je m'étais apprêté à accomplir la justice d'un imbécile qui voyait un monde bien trop rose. L'économie dirigeait tout, le combat et les bonnes intentions ne faisaient pas tout.

Fermant la porte doucement, à reculons, ne perdant pas de vie les deux Metaru jusqu'à ce que l'entrée soit scellée. Et alors que je m'assurais pour ma sécurité, je tournai le dos en repartant chez moi... La frustration brûlant mon coeur malgré le froid qu'imposait la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

Tenir une promesse ne signifie pas l'accomplir [Pv : Metaru Hideko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: