Soutenez le forum !
1234
Partagez

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka)

Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Empty
Jeu 11 Mar 2021 - 11:26
S’entraîner, toujours et encore. Se perfectionner, dépasser ses limites, découvrir de nouvelles opportunités, la vie de shinobi n’accordait pas de repos pour ceux qui voulaient toucher les sommets. Et Arukisa avait les dents longues. Malgré sa jeunesse, elle disposait déjà d’un bagage technique étoffé et polyvalent mais la jônin avait soif. Soif d’expérience et de nouveaux horizons. Néanmoins, en ces temps perturbés, l’avenir semblait bien sombre. Les perspectives d’une vie future meilleure s’amenuisaient à mesure que les assauts répétés de l’Homme au Chapeau et de ses lieutenants se répétaient. Ainsi, la lumière ne pouvait venir que de la volonté de shinobi à tout faire pour éradiquer cette menace. C’est pourquoi la Rose ne levait pas le pied sur les entraînements.

Une des qualités premières d’un ninja était de savoir s’analyser, se remettre en question. La gladiatrice disposait de grosses capacités offensives, que ce soit à distance ou au corps à corps. Elle possédait également une mobilité certaine qui lui permettait de se défendre aisément elle-même. Or, depuis quelque temps, elle avait remarqué un point faible dans son éventail de jutsu. Face à une menace globale visant plusieurs personnes, elle n’était pas capable de répondre efficacement. Cette épine dans le pied devait être retirée. La protection de ses semblables était une priorité pour les plus gradés. D’autant plus que maintenant elle dirigeait sa propre équipe. Quel genre de chef était-elle si elle n’était pas capable d’assurer entièrement leur défense ? Hors de question de rester les bras croisés à attendre que quelqu’un d’autre vienne les sauver. Durant son combat contre Yuki Sôsuke, elle avait conscience d’avoir été complètement dépendante des actions défensives de Saji-sama. Sans sa présence, elle aurait sûrement péri sous les frappes glaciales de cet edo tensei.

Par conséquent, Arukisa fit appel à l’un des plus puissants shinobis de la Brume : Kaguya Shitekka. Elle l’avait confronté lors d’un entraînement quelque temps auparavant et celui-ci l’avait impressionné par ses talents. Après une demande auprès du Complexe shinobi pour trouver un ninja capable de lui enseigner une telle technique, celui-ci l’avait orientée vers le jônin en supposant qu’il en soit apte.

Déjà prête à suer, la gladiatrice patientait sur un terrain d’entraînement. Mikazuki accrochée dans son dos, elle n’en aurait certainement pas besoin aujourd’hui, elle attendait son enseignant qui avait été prévenu par courrier. Le Kaguya allait certainement être surpris de voir une élève inattendue pour ce cours particulier.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Empty
Jeu 18 Mar 2021 - 0:13
Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Xhvf

Malgré la promesse de Henzaemon, les progrès de Shitekka commencèrent à stagner dans sa quête du Shikotsumyaku. Le frère du patriarche Kaguya l'avait en effet redirigé sur une autre piste : faire des recherches approfondies sur l'anatomie humaine, le squelette. La compréhension de ce pouvoir occulte qu'avait développé Renzaburō passait, selon ses dires, par une étude approfondie de la biologie osseuse. Malgré l'amertume de cette suggestion, il s'était plongé dans la lecture de quelques ouvrages pour compléter ses connaissances. À vrai dire, l'enfant de l'os avait déjà un solide bagage au contact de Wutu-Fuku et de ses expériences avec le Byōkotsumyaku, le penchant morbide du Shikotsumyaku. Finalement, le Jōnin tentait surtout de faire un effort auprès de son instructeur afin de passer au plus vite à la suite.

Au cours de ses lectures à la bibliothèque du Complexe Shinobi, le balafré fut vite interpellé par un des responsables des lieux. L'homme, un fonctionnaire de la Brume, était rattaché à la gestion de la caserne. Le profil de Shitekka était recherché afin de diriger une session d'entrainement auprès d'une Jōnin. À force de tourner en rond dans ses recherches, entre ostéoclastes et ostéoblastes, l'héritier de Saroruncasi préféra abandonner le fatras de parchemins qui pullulaient autour de lui pour prendre l'air.

Par chance, il s'avéra que la kunoichi qui requérait ses services avait déjà combattu face à lui par le passé. Gozan Arukisa. Si Shitekka avait affronté de multiples adversaires sur le parvis du complexe shinobi, il se souvenait encore assez clairement de la terrible migraine que lui infligea le chiroptère lors de leur affrontement. Ce ne fut cependant qu'une fois sur le terrain qu'il fit le lien entre son identité et la silhouette de la kunoichi à la faux. Le souvenir de sa céphalée lui revint en tête alors qu'il s'approcha d'elle.

« Hoy ! Gozan Arukisa… je me souviens de toi. Et de ta chauve-souris. »
Un léger sourire nerveux céda à une légère poignée de main. L'homme au kaparamip observa les alentours : la gladiatrice avait choisi un terrain assez banal pour cette rencontre. La platitude du sol n'entravait en rien la vue au loin des bâtisses du Complexe. Autour, quelques équipements en bois servaient à de rares aspirants ninjas.
« Alors… qu'est-ce que je peux faire pour toi ? »

_________________
Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Empty
Dim 21 Mar 2021 - 15:27
- Hoy Shitekka-san ! Lança la Rose en voyant son partenaire du jour arriver et en lui faisant un grand signe de la main. Ne t’en fais pas, il n’y aura que toi et moi aujourd’hui. Répondit-elle en rigolant légèrement à sa remarque.

Leur dernière rencontre avait en effet résulté en une immense migraine pour le Kaguya et un enfouissement complet de la jônin. Les deux shinobis ne s’étaient pas ménagés mais celui-ci avait résulté, pour la Rose, en la découverte d’un allié redoutable. Shitekka maîtrisait les techniques de son clan à l’image d’un talentueux artiste exposant son œuvre. Le shikotsumyaku était une véritable prouesse corporelle qui pouvait mettre au tapis n’importe quel adversaire tant par sa puissance que son originalité.

Cependant, le sujet du jour ne les opposait pas. Au contraire, si le Kaguya arrivait à s’ouvrir pleinement et à se rapprocher d’elle pour comprendre la psyché et le comportant de la Rose, l’apprentissage n’en serait que plus bénéfique. En effet, la gladiatrice, pour la première fois de sa carrière, demandait les services d’un instructeur. Sans perdre de temps, elle lui exposa la suite des événements.

- Et bien c’est simple. J’ai besoin d’expérimenter une technique défensive d’envergure. Mais vraiment le truc colossal, tu vois. Pas un simple mur. Une protection qui puisse rivaliser avec les plus puissantes offensives. Le Complexe shinobi m’a informé que tu serais capable de produire ce genre de jutsu très élaboré. C’est la raison pour laquelle je te demande ton aide.

Mettre au point une technique d’une aussi grande envergure nécessitait une expérience du combat évidente que le Kaguya possédait assurément. Arukisa était prête à écouter tous ses conseils. Le travail ne lui faisait pas peur, si à ce jour elle se sentait bien dans sa peau de jônin de Kiri, c’était grâce à un travail acharné pour remplir son rôle.
La Rose tourna le dos à son enseignant, exécuta quelques mudras et posa ses mains sur le sol. De la terre, un mur d’eau s’éleva, telle une cascade remontant le courant. Sur plusieurs mètres, le liquide formait une défense translucide sous haute pression.

- C’est le jutsu défensif le plus élaboré que je possède. Mais comme tu le vois, il ne protège que d’une seule direction. L’affinité suiton est celle que je maîtrise le mieux, je pense que je suis capable de m’en servir pour bâtir une meilleure protection. Je possède déjà une technique suiton d’un rang très élevé que j’ai apprise à l’aide d’un rouleau. C’est la première fois que je dois en développer une par moi-même, mais c’est certain que mes capacités me le permettent. J’ai seulement besoin d’être aiguillée et conseillée. Et c’est là que tu interviens ! Dit-elle en le pointant du doigt.

Cette petite démonstration était un début de piste de réflexion pour le duo. En effet, la base du jutsu devait tourner autour de son affinité primaire. Cependant, elle espérait peut-être un exemple de ce que Shitekka était capable de produire. La kunoichi avait déjà observé des dômes massifs de terre, c’était une réponse appropriée à la plupart des attaques. Le Kaguya possédait cette faculté à maîtriser le doton.

Spoiler:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Empty
Mer 31 Mar 2021 - 13:05
Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Xhvf

Au-delà du soulagement suscité par l'absence de chiroptère, Shitekka demeura silencieux et attentif aux explications de sa vis-à-vis. Qu'importe leur grade, l'enfant de Saroruncasi instaurait de son mieux un climat d'entente et de professionnalisme. Son oeillade fauve fixa longuement la création aqueuse de la gladiatrice. Un voile d'eau dont l'intensité serait à même de faire rempart à de multiples assauts. Le cours d'eau artificiel se dissipa et se rependit lentement autour des deux shinobis, alors que Gozan Arukisa explicitait sa demande auprès du balafré.
« Si j'ai bien compris… tu souhaites améliorer cette défense… pour protéger plus de monde ? Contrer des attaques plus puissantes ? résuma à tâtons le Jōnin. »
Il ne fallut pas attendre bien longtemps avant que Shitekka ne rende son verdict. Après avoir acquiescé de la tête, il recula de quelques pas, pour à son tour faire montre de son répertoire de techniques.
« Cette technique devrait correspondre à ta demande, je pense. »
L'importante quantité de chakra qu'imposait ce jutsu invita le shinobi à prendre une grande inspiration avant de se lancer. Puis la décharge de chakra mobilisée circula subitement dans son échine, avant qu'une tige osseuse n'émerge de son coccyx. La colonne gagna en taille, et s'enroula autour de son dompteur avec une grâce étrange et captivante. Petit à petit, la colonne forma un cercle, puis une muraille, avant de se refermer sous l'apparence d'un dôme. En son sein, la fortification plongeait son créateur dans une pénombre protectrice. Mais à l'extérieur, venait d'éclore un chrysanthème d'ivoire, dont l'envergure lui assurait de résister aux assauts les plus terribles. La seconde offensive du Sanbi en était la preuve vivante.

Sa danse achevée, le Kaguya laissa quelques longues secondes de contemplation à la gladiatrice, le temps de juger de la pertinence de ce jutsu. Puis, avec la même facilité qu'il eut à ériger cet édifice d'albe, d'un mudra, il fit s'effondrer la structure, dans une bourrasque de pétales nivéens. Au cœur de cette volée de fleurs de cerisiers calcifiées, le Kaguya s'exprima.

« Je l'appelle la Danse du Chrysanthème. Shiragiku no Mai. Très utile pour se défendre de tous les côtés à la fois, et aussi pour mettre à l'abri plusieurs personnes. Sauf erreur de ma part, je me doute bien que tu n'as pas la capacité de mobiliser tes os pour faire ça, mais avec ta maîtrise de l'eau, y a matière à adapter ça à ta sauce. Alors, qu'en dis-tu ? »


_________________
Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Empty
Dim 4 Avr 2021 - 17:16
Les yeux écarquillés, prête à dévorer de ses pupilles le moindre mouvement de Shitekka, Arukisa se mit à trépigner sur place lorsqu’il commença à comprendre ses intentions. Elle avait réellement l’impression de vivre une expérience nouvelle en revenant à la place de l’élève apprenant de son sensei. Ce sentiment d’être guidée afin de progresser était agréable. Jamais elle n’avait appris de technique d’autrui, et c’était une chance d’avoir face à elle un shinobi d’exception.

L'inspiration qui faisait introduction à son jutsu démontrait toute la concentration que demandait une telle performance. Ce n’était pas courant qu'un ninja expérimenté ait besoin de se recentrer pour exécuter une technique, avec le temps, tout devenait naturel. Mais certains mouvements nécessitaient une implication totale.
Lorsque l’ossature démentielle du Kaguya se mit en mouvement, la kunoichi resta ébahi devant cette danse martiale qui tournait autour d’elle. Malgré leur précédent échange et les bribes de son pouvoir qu’elle avait pu observer, elle visionnait à cet instant la quintessence de son art. En quelques secondes, il avait formé, à partir de son propre corps, une protection si solide et si rassurante qu’Arukisa comprit tout de suite ce à quoi elle devait s’attendre pour l’égaler. Le dôme squelettique les entouraient dégageait une force brute sécurisante.
Dans la pénombre, la gladiatrice fit un tour sur elle-même pour inspecter les recoins de la protection. Aucune faille, aucune faiblesse. Sous la pluie de pétales qui s'éparpilla autour d'elle, la Rose écouta avec attention les mots de son créateur tout en tendant sa main, paume vers le haut, pour recueillir un fragment de cette forteresse éphémère. Elle hocha frénétiquement de la tête pour acquiescer les propos et les interrogations de Shitekka.

- C’est exactement ce que je veux. Une défense imprenable. Une protection de tous les côtés et assez solide pour encaisser n’importe quoi. Dit-elle avec admiration en resserrant sa main sur la pétale qui venait d’effleurer sa peau.

La jônin s’imaginait déjà pouvoir mettre à l’abri ses confrères de Kiri mais encore plus sa protégée, Misaki. Sa position de sensei la responsabilisait davantage vis-à-vis des moins gradés. Elle devait être capable de faire front pour les sauver au moment venu. Et nul doute que ce moment viendrait très vite.

- Avec l’eau, c’est certainement possible. Si j’arrive à créer un dôme, comme toi, avec de l’eau sous pression et en mouvement constant comme le mur, je peux peut-être y arriver. Mais...Elle posa son doigt sur sa bouche, exprimant un moment de réflexion. Je pense que le mucus serait mieux non ? La capacité d’absorption est plus efficace pour encaisser des chocs violents. Mais, recouvrir le sol serait aussi un handicap… Se rattrapa-t-elle après coup. Il faut que je puisse prévoir un assaut venant du sol aussi, je ne veux pas laisser d’angle découvert.

Se protéger pour ensuite se mettre dans une position défavorable, cela n’avait bien sûr aucun sens. Aru’ devait rester sur l’élément qu’elle maîtrisait le mieux : l’eau pure.

- L’eau sera la base oui. Affirma-t-elle avec assurance. Mais je ne peux pas la faire sortir de mon coccyx comme toi, ce serait… bizarre. Précisa-t-elle avec un petit rire moqueur. Je pense qu’il faut que je pose les mains au sol et que ça se propage autour de moi puis vers le haut pour se refermer et former une sorte de bulle. Décrivit-elle en mimant la progression de son dôme imaginaire avec ses bras. Tu en dis quoi ? La progression de tes os jusqu'à la forme finale ont l’air d’avoir une place importante dans la formation de ta Danse.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Empty
Lun 5 Avr 2021 - 11:18
Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Xhvf

Après sa démonstration, l'enfant de l'os laissa tout le soin à Gozan Arukisa de juger de la pertinence de cette technique. Parmi les pétales d'ivoire qui dansaient autour d'eux, un léger silence s'installa, avant que la kunoichi ne rende finalement son verdict. Dans ce cadre poétique, à la fois floral et macabre, la gladiatrice approuva la proposition de son mentor d'un jour. L'idée d'adapter cette fortification temporaire par le biais de son art de l'eau lui convenait tout à fait. Il restait cependant à concevoir la forme, la mise en place. Pour le Kaguya, tout était simple : il suffisait d'exploiter un de ses os, et de le manier jusqu'à ses limites. L'étendre, l'allonger, le tordre, le plier… tant que le squelette respectait le Plan auquel il fut soumis dès sa naissance.

Mais pour un hydromancien, l'affaire était toute autre. L'os demeurait solide, et à cet égard, se limitait à sa résistance. L'eau, en revanche, n'avait de limites que l'espace qu'elle occupait. De quoi grandement faciliter les possibilités défensives de la demoiselle. Alors, après avoir laissé Arukisa extérioriser ses réflexions, Shitekka décida de s'exprimer à son tour.

« Contrairement à ma technique, tu as l'embarras du choix en terme de possibilités. La vitesse de construction du dôme dépend de la vitesse de déplacement de mes os, et de leur croissance. À défaut de pouvoir étendre mes os à volonté comme une masse informe, je suis obligé de faire avec les limites dictées par la nature. Contrairement à son grand-père. Cette pensée lui arracha une légère moue. Tu peux tout aussi bien créer une colonne d'eau qui t'entoure, mais le plus simple je dirais serait de faire grandir une bulle d'eau tout autour de toi jusqu'à ce qu'elle grandisse en un dôme. Je ne suis pas un expert en Suiton, mais ça me semble réalisable. »
Pour un aborigène n'ayant connu le Ninjutsu que depuis quelques années seulement, Shitekka se fascinait toujours pour cette magie venue du Continent. Un équilibre entre respect et crainte envers ces arts qu'il manipulait allégrement aujourd'hui.
« Par contre, pour ce qui est de la solidité du tout… je m'y connais ni en mucus, ni en eau sous pression. Je peux toujours aider pour tester si besoin, en tout cas, haha, proposa maladroitement Shitekka, bien conscient de ses limitations. »

_________________
Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Empty
Jeu 8 Avr 2021 - 11:33
L’analyse du Kaguya était pertinente. Le suiton d’Aurkisa disposait de limites bien plus élargies et exploitables que ses os. En somme, la limite se résumait au chakra qu’elle était capable de dépenser et de moduler. La Rose disposait de beaucoup de ressources et d’une minutieuse maîtrise de son fluide chakratique. Comme précisé lors de son introduction, elle était déjà capable de former et contenir une technique d’un rang très élevé ayant pour base le suiton. La création plus que l’exécution allait être son principal obstacle. D’ailleurs, elle n’avait pas la possibilité de procéder à des dizaines d’essais. Avec une telle dépense d’énergie, elle serait vite épuisée.

Shitekka semblait vouloir passer à l’expérimentation. En effet, il fallait mettre ses idées à exécution et se confronter à la réalité.

- Tu as raison, il faut que je me lance ! Je vais essayer de former une bulle en reprenant une série de mudras que je maîtrise. Je ferais quelques modifications pour adapter la taille et la forme.

Pour créer des techniques, il était judicieux de se baser sur ce qu’on maîtrisait déjà. Utiliser ses acquis permettaient de gagner du temps et de partir sur un socle solide. Arukisa était capable de créer une bulle d’eau entourant une cible unique et la protégeant des attaques venant de tous côtés. En reprenant ce principe, elle pouvait certainement arriver à son objectif.

La gladiatrice exécuta ses signes puis cracha une gerbe d’eau qui vint l’entourer. Celle-ci forma une sphère parfaite en constante rotation. Tourbillonnant rapidement, elle s’effondra après quelques secondes. Le liquide retomba sur sa créatrice, humidifiant sa chevelure. Elle secoua sa tête pour enlever les quelques gouttes gênantes et s’adressa à son acolyte.

- Je pense que si j’arrive à reproduire ça en plus grand, il ne me restera plus qu’à réussir à la maintenir sous pression. Pour le moment, je ne peux englober qu’une seule personne mais si j’envoie mon jet d’eau plus haut, je dois pouvoir réussir à nous encercler tous les deux. Je vais déjà essayer en me rapprochant de toi.

Arukisa s’avança et se mit à côté du Kaguya. Elle s’étira les doigts pour se détendre et exécuta de nouveau ses mudras. Cette fois, elle concentra plus d’eau dans sa gorge et ressentit une sensation de fraîcheur plus intense. Le jet sortit de sa bouche pour gagner en hauteur et retomber autour du duo. Du moins, c’est ce qu’elle prévoyait. La limite de sa bulle retomba sur l’épaule de Shitekka. La taille était encore loin d’être ajustée. L’eau sous pression était capable de repousser des techniques dévastatrices, s’y frotter pouvait être douloureux. Immédiatement, elle stoppa son mouvement.

- Tout va bien ? Désolé, je vais peut-être réessayer avec des mannequins. Dit-elle en se frottant la tête un peu gênée. Je vais m'entraîner quelques heures. A moins que tu veuilles rester, reviens en fin de journée Shitekka. On testera en conditions réelles.

Spoiler:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Empty
Sam 10 Avr 2021 - 13:43
Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Xhvf

Vint enfin le temps des démonstrations. Suite à l'exposition de sa technique, Shitekka laissa le soin à Arukisa de se l'approprier à sa sauce. Afin de suivre les progrès de la kunoichi à la faux, le Kaguya de Saroruncasi prit soin de faire usage de ses techniques de sensorialité. Ainsi, alors qu'elle annonçait s'apprêter à former une bulle d'eau, son vis-à-vis lui suivait sa signature de chakra se mouvoir au gré de ses envies. Son troisième œil serait un atout considérable dans l'appropriation que Gozan Arukisa ferait du dôme osseux de Shitekka. En outre, la Jōnin s'avérait habile avec le Suiton. Une affinité que Shitekka considérait comme très facile à suivre. L'énergie qui s'écoulait au sein des tenketsus exposait la même fluidité que celle des fleuves et des ruisseaux.

Ainsi, lorsqu'Arukisa s'évertua à réaliser un premier essai, Kaguya Shitekka l'observa sous deux angles. Il nota attentivement les signes incantatoires utilisés pour sa technique, tout en suivant de son troisième œil l'évolution de sa signature de chakra. Fidèle à lui-même, l'enfant des bois s'émerveilla de la création offerte par les pratiquants du ninjutsu. Autour d'eux, l'eau défia la gravité pour toucher le ciel, et s'ériger en un dôme salvateur. Un plafond de cristal liquide dansait au-dessus de la faucheuse. Shitekka observa le Suiton prendre forme, avant que la bulle n'éclate dans une douce averse que l'éclat diaphane du soleil tâcha néanmoins de sublimer par des gouttelettes étincelantes.

Avec sa crinière bénie par l'attribut de Waka-ush-kamuy, Arukisa poursuivit son expérimentation, toujours sous la tutelle de Shitekka. Ce premier essai ne constituait en réalité que la base à partir de laquelle elle souhaitait démarrer. La pierre angulaire de ce dôme protecteur, destiné à faire rempart auprès de ceux dans le besoin. Par la force de son chakra, et de son œsophage, la kunoichi essaya de donner corps à cette technique inédite. D'entre ses lèvres émergea la promesse d'une fortification plus large, plus solide, plus robuste. Le jet d'eau s'éleva une fois encore dans les cieux, avant de retomber autour des deux shinobis.

Le résultat de ce second essai poussa le Kaguya à s'écarter au dernier instant. La force de l'eau menaçait de broyer son épaule. Le Jōnin recula dans un bond salvateur, exalté par ses instincts de rapace. Il fut néanmoins emporté par le bas, et se releva péniblement avant de s'assurer être à l'abri.

« Ouah ! C'était moins une, commenta Shitekka, tout en essorant sa manche, intégralement trempe. Mais plus de frayeur que de mal, je crois qu'on dit comme ça. »
Arukisa proposa au Jōnin de revenir plus tard dans la journée. Une suggestion qui tenait la route, le temps qu'elle s'habitue à expérimenter cette nouvelle technique. Une fois lancée avec les bons conseils, le jeune balafré n'avait aucune raison en effet de gêner par sa présence l'aquamancienne. Si d'un hochement de la tête, il consentait à s'écarter provisoirement, Shitekka désirait cependant apporter quelques conseils pour ne pas laisser Arukisa livrée à elle-même.
« Avant que je te laisse, j'aurais quelques conseils pour toi. Au niveau de l'exécution, essaie de gérer d'abord le diamètre de ton dôme avant la hauteur. Si tu projettes l'eau depuis ta bouche devant toi plutôt qu'en l'air, tu auras un meilleur contrôle pour englober d'éventuelles cibles à protéger. Après… ça n'est qu'une intuition, mais si tu veux avoir plus de puissance dans ta technique, je pense que tu peux modifier légèrement ta série de mudras. Essaie de caler dans tes enchainements le signe du dragon ou du buffle, ils t'aideront à solliciter davantage ton chakra. »
Au final, chaque jutsu n'était que la résultante magique d'un complexe algorithme qu'étaient les signes incantatoires. Chaque gestuelle manuelle mobilisait le chakra d'une manière spécifique. Et à la fin de ce codage ésotérique, le ninja parvenait à transformer le rêve en réalité. Au gré de ses études sur la nature profonde du chakra, Shitekka avait plongé davantage dans ce cryptage éthéré de la réalité. Aujourd'hui, il mettait à profit son savoir acquis durement auprès de ses semblables, n'hésitant pas à assumer les limites de ces connaissances.
« Il risque d'y avoir un contrecoup, car ça va surement drainer davantage tes réserves de chakra pour rien au début. Mais si tu parviens à maîtriser cette adaptation de ta technique, alors tu auras davantage de potentiel défensif à la fin. Je repasse comme suggéré en fin de journée pour qu'on fasse le point ensemble, si tu le désires. Une telle technique ne s'acquiert pas en une journée, alors ça ne sert à rien de forcer inutilement. Si tu as besoin de mon aide sur plusieurs jours, alors je ferai le nécessaire pour t'accompagner dans cet exercice. »
Après cet avertissement, le balafré au kaparamip cérulescent fit volteface et se dirigea à l'intérieur du complexe shinobi. L'enfant de l'os consacrerait le restant de la journée à parachever la pénible lecture des manuscrits tant recommandés par son sensei en second.

_________________
Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Empty
Mer 14 Avr 2021 - 13:08
La Rose repensa aux propositions d’améliorations de Shitekka alors que celui-ci s’éloignait pour la laisser s’exercer en solitaire.

Tout d’abord, il avait suggéré une trajectoire différente pour la création de sa bulle. Garder la vision sur ce qu’elle devait protéger pouvait l’aider à estimer de façon plus réactive et effective le diamètre de sa protection. En effet, en envoyant son jet d’eau vers le haut, elle perdait pendant quelques secondes le contact visuel avec ses alliés et son estimation pouvait être biaisée. Sans compter le risque pris par cette déconnexion momentanée avec son entourage. Un manque de vigilance qu’elle ne pouvait probablement pas se permettre si la situation nécessitait une réponse d’aussi grande envergure que sa technique.

Ensuite, les observations du Kaguya l’amenèrent à penser que la quantité de chakra consommée par Arukisa n’était pas assez conséquente. La gladiatrice avait ressenti la même chose sur son essai. Au moment où le jet s’étala pour entourer le duo, elle avait discerné une limite à sa distance dû à un manque de chakra à la préparation. L’eau rejetée n’était pas présente en quantité suffisante pour atteindre son objectif. Ce travail de concentration du fluide chakratique était primordial pour ne pas manquer de ressource au moment de l’exécution du rempart aquatique. Elle balaya directement l'hypothèse d’un manque de ressource disponible de la part de sa personne. Aru’ était capable d’utiliser d’autres techniques suiton d’un rang aussi élevé. D’ailleurs, Shitekka avait possiblement trouvé la clé pour débloquer plus de chakra. Le jutsu référence de la kunoichi utilisait dans sa séquence de mudras le signe du dragon, elle devait essayer de l’insérer dans sa série pour insuffler plus de puissance dans le résultat.

Les heures s’écoulèrent pendant que la jônin répétait les tests au milieu des pantins du terrain d'entraînement. Sa progression était encourageante mais encore insuffisante. Les premiers essais furent concluant sur différents points. La bulle avait grandi et englobait un périmètre plus élargi, autant en hauteur qu’en largeur. Son exécution était plus naturelle et aisée. D’ailleurs, la quantité de chakra dépensée à chaque ébauche nécessitait une bonne pause d’Arukisa pour ne pas s’épuiser pour la journée. Cependant, les interruptions furent de plus en plus longues. Son acharnement portait ses fruits concernant le développement de la technique mais ses ressources en chakra n’étaient pas illimitées. A son dernier mouvement, la Rose réussit à obtenir une protection pouvant contenir quatre mannequins dans un cercle d’une dizaine de mètres autour d’elle. La muraille aquatique s’étendait promptement pour venir couvrir les côtés et recouvrir le sol également sous ses pieds. Néanmoins, elle pêchait sur un point : la durée. Son manque de discernement dû à la fatigue ne l’aidait pas à améliorer cette donnée mais ce n’était pas une excuse. La bulle ne tenait pas assez longtemps en mouvement, elle retombait au bout de quelques secondes. Encore une fois, la gladiatrice voulait une création impénétrable et sans faille. Cette brèche pouvait être exploitée.

Quand Shitekka revint constater l’évolution de son élève du jour, celle-ci était assise au sol, le dos voûté, mains sur les genoux. Le souffle rythmé, les cheveux trempés par l’eau de sa technique et la sueur de ses efforts, on pouvait constater une grande fatigue à travers son regard. La gladiatrice n’avait pas lésiné sur les moyens. En l’entendant arriver, elle tourna sa tête vers lui, affichant une mine épuisée mais optimiste.

- Ce sera pas pour aujourd'hui les tests. Dit-elle en reprenant son souffle. J’ai épuisé une grande partie de mon chakra. Laisse moi une nuit de repos pour te montrer ce que j’arrive à faire. Tout ce dont j’ai envie c’est d’un grand bol de soupe d’ailes de raie et d’une nuit de sommeil. Ajouta-t-elle en se laissant tombée sur le sol.

Son plat préféré et du repos, elle avait besoin de recharger les batteries.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Empty
Hier à 11:28
Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Xhvf

L'odeur de la poussière et du papier supplanta bientôt celle de l'humidité et de la mer. À nouveau confiné dans la salle d'étude adjacente à la bibliothèque, Shitekka avait abandonné Arukisa pour le reste de la journée. Le temps qu'elle ajuste son chakra et son corps à la création de cette variante de son répertoire Suiton, l'enfant de l'os lui s'adonnerait à quelques lectures. Après avoir déambulé mollement dans les allées de livres et parchemins en tout genre, il préleva quelques écrits qui, il l'espérait, aideraient à affiner sa compréhension du Shikotsumyaku. En réalité, son expérience avec le Mal Blanc qui rongeait sa mère, et ses péripéties sur Wasure lui donnaient largement les clefs de compréhension nécessaires pour que Henzaemon se livre au secret qui entourait l'Impulsion mortelle des os. Ces lectures hasardeuses constituaient dès lors plus un passe-temps qu'une réelle obligation, quand bien même le Jônin se força à ingurgiter quelques nouvelles connaissances par pur principe.

Lorsque les schémas griffonnés par ses prédécesseurs commençaient à le lasser, l'enfant de Saroruncasi se lançait dans un unique mudra à la recherche de l'aura de la dame à la faux. Là, il sondait son aura, appréciait l'intensité de son chakra. Malgré la distance qui les séparait, le Gardien-Hibou gardait un œil sur la progression d'Arukisa. Un devoir, certes, mais aussi une manière de se détacher de ces écrits emprunts de spiritualité et de médecine traditionnelle.

Lorsque l'éclat coruscant du soleil commença à faiblir, il était temps pour le balafré de quitter la bibliothèque. Comme attendu, il n'avait guère appris grand chose, si ce n'est l'abondance d'expériences de pensée et de concepts métaphysiques qui prenaient le dessus sur les dissections et autres études plus empiriques dans la littérature. Plutôt que de s'appesantir inutilement sur la volonté propre du squelette au cours de la vie, il déambula les allées du Complexe jusqu'à trouver Arukisa, éreintée, à la même place que là où il l'avait laissée. Elle préférait remettre la suite de l'apprentissage au lendemain. Tant pis, songea son vis-à-vis.

« Très bien, retrouvons-nous demain ici dans ce cas. Savoir se ménager fait aussi partie de l'apprentissage, conclua Shitekka avant que les deux Jônins ne se séparent. »
Le discours de Gozan Arukisa avait inconsciemment stimulé l'intérêt de l'Urumi. Ainsi, une fois chez lui, il insista auprès de sa mie pour se sustenter d'une soupe de fruits de mer à la faveur de la fraîcheur estivale avant de se reposer. Dans un mélange confus de connaissances littéraires et de chakra aqueux, il termina sa journée auprès de sa moitié, bercé par la mélodie de la nuit.

Le jour suivant, comme prévu, le Jônin du clan Kaguya joignit la faucheuse là où ils se quittèrent la veille. Le kaparamip du guerrier avait eu du mal à sécher à cause de la moiteur naturelle. Il troqua par conséquent son habit d'urumi pour quelque chose de plus continental, à savoir un épais manteau à capuche couverte de fourrure. Idéal pour affronter la fraîcheur matinale.

« Bonjour Arukisa. Bien reposée ? »
Peu extraverti, l'enfant de l'os ne connaissait au final pas tant la kunoichi que ça. Leurs rapports se limitèrent à cette seule entrevue aux allures de duel d'entrainement, et dorénavant ce partage de connaissances. Difficile dès lors pour le balafré d'approcher naturellement la kunoichi autrement que pour discuter de sa technique.
« Si aujourd'hui tu te sens d'attaque, je suis prêt à voir les progrès que tu as pu faire hier. Si ta maîtrise a suffisamment progressé, je pourrais t'aider à évaluer en direct la solidité de ta défense. Rien de tel qu'une mise en pratique en conditions réelles, tu ne penses pas ? »
Après des heures de lecture enfermé dans l'obscurité d'une bibliothèque le jour d'avant, Shitekka débordait d'énergie. Et il comptait bien mettre à profit ce regain de vigueur pour se dérouiller un peu.

_________________
Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka) Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264

Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: