Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN]

Metaru Akagi
Metaru Akagi

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Sam 20 Mar 2021 - 17:58
UNE MONTÉE EN PUISSANCE



Akagi attendait Aizen sur le terrain d’entrainement. Il se disait que sa devenait presque une coutume. Les deux membres d’équipes s’entrainant régulièrement ensemble, puis lui ou le senseï évoquait la possibilité d’apprendre de nouveau jutsu. En ce jour Akagi se sentait plus qu’impatient, il avait dernièrement beaucoup progressé et souhaitait monter d’un cran le niveau de complexité des jutsus qu’il utilisait. Avant d’en créer lui-même il voulait comprendre via les connaissances du chef de son équipe qu’elles étaient les rudiments et les points d’attentions pour réussir à créer des jutsus d’un tout nouvel ordre pour le genin. Des jutsus dévastateurs et à la puissance jusque-là uniquement rêvée.

Peu de temps auparavant Akagi n’avait jamais vu en action des jutsus de cette envergure. Son dernier entrainement avec Aizen et l’utilisation de plusieurs techniques de haut vol comme ses hydres avaient attisé l’envie du genin. Il se sentait prêt mais avait besoin de conseils et il ne doutait plus dans la capacité du Nara de lui transmettre son savoir. Restait maintenant à s’assurer qu’Akagi aurait les capacités pour relever ce défi de haut vol.

C’était donc avec un sentiment mélangeant impatience et appréhension que le genin avait quelques jours plutôt fait part de son envie d’essayer d’apprendre cette technique d’hydre à son senseï alors que tout d’eux sortait de l’hôpital des suites de leur entrainement commun. Aizen avait accepté.

Avant de retrouver le Nara, le genin avait décidé de pratiquer la création de bêtes faites de kinton et essayé de maintenir un lien avec elles pour permettre de gérer leurs déplacements mais malgré plusieurs essais il n’était pas parvenu à maintenir le lien entre lui et ses créations. Il n’avait encore jamais créé de jutsu maintenu. Bloquer ses mouvements au profit de ceux de ses créations ne lui été pas naturel ne s’orientant pas dans ce style de combat mais acquérir cette diversité ne pouvait que l’aider. Pour le moment il avait du mal à saisir le mécanisme.

Aujourd’hui Akagi, en avance comme toujours, attendait son senseï qui avait accepté sa requête pour commencer l’apprentissage de cette technique et permettre au Metaru de faire un pas de plus dans le chemin de sa montée en puissance. Lorsque celui-ci arriva Akagi le salua et enchaina directement sur sa première question, sachant que le Nara aimait entrer dans le vif du sujet rapidement Akagi voulait orienter le début de l’entrainement suite à ses essais :

« Senseï, pour tout vous dire entre le moment où vous avez accepté ma requête et aujourd’hui j’ai essayé de recréer à plus faible envergure votre technique. La création des bêtes, bien moins impressionnantes que les vôtres, ne m’a pas posé de problème mais ce que je voulais vérifier c’était ma capacité à maintenir le lien avec elle. Cette partie-là par contre je n’ai su trouver la solution… Avant même de parler de puissance du jutsu et de quantité de chakra, je ne maitrise pas très bien le concept du maintien du lien avec mes créations n’ayant jamais pratiqué ou même créé ce genre de technique.

Donc voilà je voulais vous demander avant même de parler du jutsu en lui-même, pourriez-vous m’orienter sur ce point comment gardez vous le lien avec des créations à longue distance ? »


_________________
Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Pg49_110
KUMO:
 


Dernière édition par Metaru Akagi le Lun 22 Mar 2021 - 14:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara Aizen

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Sam 20 Mar 2021 - 20:26

Le même schéma se répétait encore et toujours. Après leur affrontement Akagi avait signifié son intérêt pour une technique qu’avait utilisé Aizen pendant leur combat : les hydres canines divins. Pour une fois Aizen n’avait aucun mérite quant à cette fabuleuse technique. Il en avait découvert les secrets grâce à un rare parchemin que lui avait remis gratuitement l’ex Raikage à la retraite Metaru Shuuhei. Quelle ironie finalement, le Nara avait obtenu cette technique d’un Metaru et il allait fermer la boucle en l’enseignant à un membre du même clan.

Lorsque Aizen arriva sur le terrain d’entraînement son élève était déjà là et il l’accueillit directement en entrant dans le vif du sujet. Il commençait à bien connaître le Nara, il savait qu’il préférait directement engager les choses sérieuses sans tourner autour du pot.

Aizen fut agréablement surpris d’entendre que Akagi s’était déjà exercé à la pratique de cette technique. Il fut rassuré dans un sens qu’il ne parvienne pas du tout à la maîtriser. Une telle technique était dure à apprivoiser, non pas à cause de sa puissance qui n’était pas si grande que ça mais à cause de sa spécificité. Trois bêtes élémentaires qui étaient programmées pour poursuivre leur cible sans qu’elle ne puisse s’enfuir. Le Metaru posa une question pertinente et il était bien normal qu’il n’ait pas trouvé la réponse seul en si peu de temps. Ce genre de chose était complexe et ce fut pourquoi Aizen avait été bien heureux de se voir offrir un parchemin si rare regorgeant de secrets bien utiles.

Ainsi le Nara comprenait le choix de son élève pour la technique qu’il voulait apprendre. Il ne voulait pas seulement apprendre cette technique, il voulait découvrir le secret qui permettait de guider une technique déjà lancée. Après avoir appris cette technique nul doute qu’il pourrait décliner cette possibilité dans d’autres utilisations. Aizen devait donc lui fournir les explications qu’il attendait, lui permettant de payer sa dette envers le Raikage retraité bien qu’il n’en avait pas vraiment l’obligation.
« Voilà une très bonne question dont la solution est aussi complexe que multiple. Il n’existe pas une réponse type, tout dépend de beaucoup de choses, tu auras toujours plusieurs possibilités qui s’offrirons à toi. Dans tous les cas pour ce genre de technique sache que tu dois savoir où se trouve ton adversaire, les bêtes que tu vas créer ne sont qu’un amas de l’élément dont elles sont composées, elles n’ont pas de propre conscience pour choisir leur direction, c’est toi qui dois les guider. Maintenant tu te demandes comment faire pour les guider et garder ce contrôle à distance. »
Aizen pris une pause dans son monologue. Le Metaru n’avait-il vraiment aucune piste quant à la méthode pour pouvoir diriger ses bêtes ? Après avoir jaugé l’autre homme il fit quelques pas de façon latérales pour ne pas rester immobile et reprit.
« Pour ma part mes bêtes sont constitués de terre et je peux garder le contrôle sur elles en faisant passer mon chakra dans le sol. C’est pour cela que j’avais une main au sol pendant leurs mouvements. Tu peux aussi garder un lien élémentaire entre tes bêtes et toi, un câble de métal par exemple. D’ailleurs tu pourrais très bien les réaliser en raiton si tu le souhaites, c’est toi qui vois. Quoiqu’il en soit tu peux aussi garder une connexion chakratique à distance, les ondes de chakra peuvent partir de toi vers tes créatures sans problème. Dans tous les cas pendant l’utilisation de cette technique tu seras vulnérable et tu ne pourras pas faire grand-chose à côté. De plus tu consommeras du chakra tant que tu maintiendras les bêtes où jusqu’à qu’elles aient atteint leur cible. »
Il disait qu’il s’était entraîné seul à essayer d’exécuter cette technique, seulement en se basant sur l’observation qu’il avait fait pendant le combat. Aizen restait curieux de savoir ce que cela pouvait bien donner. Il ne savait même pas capable le Metaru de réaliser des techniques de si haut rang, quand avait-il autant progressé ? Mais peut-être qu’il se berçait d’illusion et qu’il n’était pas du tout au niveau pour maitriser un tel ninjutsu.
« Tu dis avoir déjà essayé, montre-moi. »
Conclut Aizen en laissant place à son élève.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Lun 22 Mar 2021 - 17:21
Aizen fut succinct et précis, rappelant au genin qu’il pouvait réaliser cette technique soit en kinton soit en raïton. Le Metaru ne montra rien mais une pointe de honte le toucha alors qu’il se rendait compte que tous ses essais ils les avaient réalisés sur la base du Kinton par habitude et facilité. Il ne lui était pas venu à l’esprit que de tels engeances pouvaient être maintenue même avec son chakra raïton. Son senseï lui posait presque une colle. Valait-il mieux rester sur des bêtes en kinton ou réussir à créer ce jutsu en raïton ?

Chacune des deux affinités avaient leurs avantages. Le raïton avait pour lui sa capacité à paralyser et brûler la cible, tandis que le kinton avait pour lui la masse et la dangerosité de la morsure. Les crocs acérés en acier déchiquetteraient la chair sans mal. En pesant le pour et le contre Akagi se disait qu’un ennemi paralyser par le raïton ou par une masse de kinton trop lourde pour se mouvoir revenait au même. Bien que le raïton empêcherait l’ensemble des mouvements alors que le Kinton en fonction de là ou la mâchoire se serait refermée laissait de l’espace à une contre-attaque. Cependant les blessures engendrées par le kinton serait plus douloureuses et handicapantes. Choix cornélien. Soudain la décision fût évidente. Elle se trouvait dans les paroles du Nara.

Un lien reliait le manipulateur de cette technique à ses créations. Ainsi Le kinton lui permettrait d’électriser sa cible à distance en touchant simplement ce lien avec ses paumes chargées en électricité, lui permettant d’amalgamer la dangerosité des crocs de Kinton et les effets paralysant du Raïton. S’était parfait.

Aizen l’invitait à lui prouver ce qu’il arrivait à faire jusqu’ici des suites de ses essais. Le Metaru voulu rappeler à son senseï que les essais qu’il avait entrepris se voulait à une échelle bien moindre que la technique réalisée par le Nara, uniquement pour tester sa capacité à maintenir celles-ci, mais il se ravisa. Aizen l’avait compris et voulait savoir sur qu’elle base démarrer son enseignement en fonction de ce que pouvait faire son élève actuellement. Akagi réfléchit, il avait fait divers essais mais n’avait jamais gardé un lien avec ses créations, celle-ci ne répondait pas à ses désirs. Il décida donc de faire d’une pierre deux coups de reproduire ses créations mais en essayant d’appliquer tout de suite ce que le Nara lui avait expliqué.

S’écartant de son senseï et faisant désormais face au vide, Akagi réfléchit encore un moment. Ses essais, en aparté, n’avaient mené qu’à des créations dénuées d’intelligences, allant droit sur une position dans une course linéaire du au manque de lien avec le Metaru. Cette fois-ci Akagi devait intégrer ce point, il se demandait comment. Il décida donc de faire par étape. Au lieu de créer des bêtes déchainées il créerait des statues articulées qu’il lierait à lui par la suite.

Réalisant les jutsus nécessaire le Metaru posa la paume de sa main sur le sol et apparu devant lui trois statues articulées de ce qui semblait être des félins. Une ressemblance au puma pouvait être prêté à ses créations. Félin réputé pour sa capacité à bondir comme aucun autre et leur morsure puissante. Une fois ses créations réalisées il s’approcha de la première créa un lien de métal et l’accrocha sur celui-ci, il fit de même pour les deux autres. Enfin Akagi entreprit d’essayer d’insuffler à nouveau du chakra dans ses créations via les liens en métal pour les faire se déplacer.

Tout d’abord il sentit le lien se créer et ses statues semblèrent prendre vie, il réussit même à leur faire faire quelques pas mais très rapidement les liens en métals cédèrent et ses créations retombèrent inanimées. Bien pensa le genin, l’idée est là… maintenant il faut que je fasse ces trois étapes, création des fauves, création du lien et mouvement avec une seule technique... Durant le combat avec son senseï Akagi n’avait pas vu les mudras utilisés par celui-ci. Le genin avait du mal à appréhender quels signes utiliser pour lier l’ensemble de ce qu’il venait de faire en une seule fois. Il décida donc dans un premier temps de travailler sur le lien afin de réussir à faire se déplacer ses créations avant de demander assistance. De toute façon, il devait comprendre comment renforcer le lien sinon il n’arriverait pas à garder le contrôler avec ses félins.

Il recommença et tenta cette fois de créer un lien de métal plus robuste et en insufflant plus de chakra. Cette fois-ci il parvint à manipuler plus longtemps ses œuvres mais rapidement tout de même le lien devint instable et il cassa, envoya le genin au sol sous le choc. Akagi décida qu’il était temps de prendre des informations auprès de son senseï, il se rapprocha et lui demanda conseil :

« Ne connaissant pas les mudras nécessaire, je voulais essayer déjà de maintenir le lien avec les créatures mais je pense qu’il y a quelque chose que je ne saisis pas. Peut être le problème vient du fait que les créatures et le lien ne sont pas créer en même temps ? Pouvez-vous m’orienter ? »

_________________
Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara Aizen

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Mer 24 Mar 2021 - 22:08

Aizen se décala pour observer son élève. Ce dernier commença à réaliser des mudras. C’est là que le Nara se souvint que Akagi n’avait jamais vu les mudras qu’il avait effectué pendant le combat. Pourtant le Metaru trouva une combinaison gagnante afin d’invoquer des créatures de métal. Aizen fut très impressionnée par la maîtrise de Akagi pour réussir à trouver seul une combinaison permettant d’arriver à ce résultat. Il avait surement dû se confronter à de nombreux échecs avant d’arriver à un tel résultat.

Aizen observa son apprenti. Ce dernier semblait avoir pris au mot près ce que le Nara avait dit. Il tentait de manipuler ses bêtes à l’aide de lien de métal mais cela ne semblait pas fonctionner. Se retrouvant coincé il le questionna rapidement après deux tentatives échouées.
« Les mudras que tu as effectués sont pas mal puisque tu arrives à créer des créatures avec la forme que tu souhaites. Je ne fais pas les mêmes que toi mais cela peut varier car l’affinité utilisée est différente. Tu as pris trop au mot ce que je t’ai dit, cette histoire de lien était un exemple et elle ne s’adapte pas à ton affinité. De plus elle représente une faiblesse car donne trop d’indication à l’ennemi. »
Aizen réfléchit un instant. Alors qu’il venait de dire à Akagi ce qu’il ne devait pas faire il devait maintenant l’aiguiller sur un exercice le mettant sur la bonne voie. Car maîtriser cette technique serait long et comme d’habitude pour bien travailler il fallait procéder par étape. Akagi en avait sauté quelques-unes.
« Bien. Tu vas créer une seule de ces créatures. Tu maintiendras le dernier mudra afin d’envoyer tes ondes de chakra vers ta créature. Je veux que tu la mettes une position qu’elle ne pourrait pas tenir en tant que statue, par exemple debout sur ses deux pattes arrière. Ainsi si tu parviens à la maintenir immobile sans qu’elle s’effondre sur elle-même ce sera déjà bien. »
Aizen se demandait si Akagi comprendrait cette histoire d’onde de chakra, savait-il manier son chakra ainsi ? Il décida d’apporter des précisions directement au cas où.
« Cette créature provenant d’une affinité composée directement de ton chakra sera connectée à toi par définition. Néanmoins pour en maîtriser la trajectoire et la pérennité de la structure tu dois l’alimenter sans cesse car décroché de toi le chakra insufflé lors de son aspiration disparaîtra petit à petit et elle finira en une vulgaire statue. Tu dois consommer ton chakra pour la maintenir en vie. »
Aizen prit un ton différent sur le mot vie afin que Akagi comprenne que sa créature n’aurait aucune intelligence à proprement parlé. Ce ne serait qu’un objet auquel il donnerait vie pendant un instant, grâce à son chakra. Aizen avait déjà d’autres idées pour la suite mais il attendait d’abord de voir ce que son élève ferait avec ces premières consignes.



_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Lun 29 Mar 2021 - 21:09
Ainsi pas besoin de lien physique avec ses créations. De simples ondes de chakra seraient suffisantes. Comment créer ces ondes ? et comment était-elle captée par sa création, Akagi n’en avait pas la réponse. Dans tous les cas il devrait essayer de suivre les conseils d’Aizen. Réaliser les mêmes mudras que précédemment mais maintenir le dernier pour continuer à transmettre du chakra à un puma de métal. Cette idée remettait en question son envie d'envoyer la foudre en plus de ces créatures. Il trouverait une parade en temps voulu ce pensa-t-il.

Akagi hocha la tête suite aux explications du Nara et s’écarta à nouveau. Le genin réalisa rapidement les mudras précédent et garda la pose de son dernier mudra. Un puma de métal se créa devant lui, il sentit son chakra envoyé vers le puma, celui-ci continua à créer de la matière kinton bien qu’Akagi ne le désirait plus. Bientôt ce que fut le Puma n’était plus qu’un énorme amas de métal. Akagi rompit le mudra relâchant son chakra sentant la fatigue le submerger d’un coup. Le Metaru fut étonné du résultat, en gardant son mudra il avait continué à créer de la matière... peut être une différence entre leur affinité. Akagi réfléchit. Forcément son dernier mudra finissait sur celui de la création si il voulait simplement envoyer du chakra sans créer de matière il devait ajouter un autre mudra. Le genin décida de souffler quelques minutes. Cette technique consommait beaucoup de chakra.

Après avoir soufflé Akagi, décida de retenter l’expérience et cette fois-ci il garda maintenue un autre mudra que le précedent. Le Metaru se sentait idiot, bien entendu Aizen ne pouvait connaitre les mudras nécessaire pour le kinton et de ce fait l’avait orienté vers ce qu’il devait faire. Il aurait dû réfléchir au signe à utiliser avant d’essayer la première fois. Enfin sa bête créée, il essaya de l’obliger à se mettre sur les pattes arrières. Sans succès au début, le genin avait du mal à transmettre ses ordres par le chakra. Cela pouvait sembler idiot mais tout ce faisait sans mouvement et intimer un ordre par le chakra n’était pas naturel pour le genin. Tout en essayant il réfléchit à la solution et il se dit que sa restait similaire à de la création d'objets. Il ne faisait qu’intimer à son chakra la forme souhaité. Ici s’était la même chose, mais en continue. Se concentrant sur cette idée, le genin continua à forcer et après de longues minutes il réussit à la mettre sur ses pattes arrières.

Enfin en position Akagi, sentait son chakra être extirpé de ses réserves à une vitesse ahurissante, il ne maitrisait pas l’envoi du flux de chakra, ce n’était pas optimisé. Une grande partie de son chakra partait en fumé inutilisé. Il devait essayer de le réguler. Il s’efforça à s’imaginer une tuyauterie le liant à sa créature afin de faire transiter son chakra par celle-ci et non dans un déchainement inconstant. Mais plutôt comme un filet d’eau régulier. Alors qu’il parvenait à réduire ce flux, sa créature disparut soudain, Akagi projeté en arrière au moment de la disparition atterri sur son postérieur lourdement. Le genin souffla fatigué de l’effort et se releva. Il connaissait son erreur, il avait trop réduit l’afflux de chakra et sa créature avait donc disparu d’un coup. Cependant de cette erreur découlait une information importante. Il savait maintenant qu’elle était la quantité de chakra à maintenir en continue.

Le Metaru prit quelques nouvelles minutes avant de réessayer. Cette fois ci il ne pouvait pas s’amuser à enchainer des milliers d’essais comme lors de leur premier apprentissage. La quantité de chakra et le niveau de la technique l’épuisait rapidement. Il devait donc gérer son effort dès le début de l’enseignement. Réalisant les mudras, Akagi créa une nouvelle fois sa créature et gérant bien mieux le flux de chakra il réussit à la positionner sur ses pattes arrières assez rapidement. Il regarda Aizen pensant avoir maitrisé ce maintien d’énergie, cependant une nouvelle fois après quelques secondes la créature disparut sans provoquer de souffle quelconque cette fois-ci. Akagi regardait l’endroit vide ou se trouvait sa création, incrédule. Il ne comprenait pas, il maintenait la technique et pensait avoir trouver le bon flux de chakra pour la maintenir en positon alors pourquoi celle-ci était disparu ? une idée lui vint en y réfléchissant mais décida de s’entretenir avec Aizen pour avoir son avis.

Akagi lui exposa ce qu’il avait ressenti et son incrédulité. Il expliqua ensuite la possibilité qu’il envisageait quant à son échec :

« Est-ce que le flux de chakra envoyé et régulier ? ou est il fluctuant en fonction de l’énergie déployé par vos créatures ?
Je me dis que la seule raison qui ferait que ma créature ait disparu la seconde fois serait que j’ai trop linéarisé mon apport en chakra et de ce fait si ma créature à besoin de plus de chakra, ici pour ce maintenir dans une position impossible, elle disparait.. est ce possible ? »

_________________
Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara Aizen

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Mar 30 Mar 2021 - 18:49

Aizen se contenta de rester dans une phase d’observation comme toujours, afin de laisser son élève s’exercer suite à ses conseils. Ce dernier refit une tentative en maintenant le dernier mudra. Très vite il se rendu compte qu’il confondait continuer une technique et maintenir une technique. Maintenir une technique permettait de la faire perdurer dans le temps telle qu’elle avait été créée. Mais là le Metaru avait continué la technique comme si elle n’était pas finie et sa création devint très vite qu’un amas de métal inutilisable qui s’effondra sur lui-même. Il gaspillait du chakra par la même occasion.

Il n’eut pas besoin de conseil supplémentaire pour comprendre son erreur. Il trouva la solution également seul et fit une nouvelle tentative. Cette fois la bête avait la forme voulue et il s’acharna à lui intimer l’ordre de se mettre sur ses pattes arrière. Il finit par y arriver. Changeant quelque chose dans sa façon de faire il commit une erreur que Aizen ne pouvait déterminer à l’œil nu. Le Nara mit son avant-bras devant son visage par réflexe face au souffle généré par la disparition du puma de métal. Lé créature disparut signant un nouvel échec de la part du Genin, mais il avançait.

En effet lorsqu’il fit une nouvelle tentative il ne lui fallu que quelques secondes avant de remettre la créature dans sa position initiale, preuve donc d’une rapide amélioration par rapport à la tentative précédente. Mais le résultat final fut quasiment le même que précédemment, la créature s’effaça d’elle-même sans que le Metaru puisse maîtriser la situation.

Finalement voyant qu’il stagnait le Metaru préféra interroger son sensei qui était là pour ça finalement. Sortant de son silence observateur il lui répondit.
« Tu te trompes cette fois Akagi. Quel que soit les mouvements de ta créature, quelques soient ses actions, la consommation de chakra reste inchangée. Cette consommation varie seulement en fonction du temps. Tu devras toujours la fournir d’un flux régulier et linéaire jusqu’à qu’elle ait touché une cible. Qu’elle reste immobile ou soit en mouvement à sa vitesse maximale ne change rien. »
Aizen sentait qu’il devait en dire plus, il donnait le comment mais pas le pourquoi. Il était inutile de laisser Akagi galérer à tenter de trouver la réponse seul sachant que cette dernière n’était pas forcément très intuitive surtout pour un débutant dans ce genre de manipulation du chakra.
« Tu utilises certes ton chakra pour diriger la créature mais tu ne le consommes pas pour cela. La consommation de ton chakra n’est faite que pour que la créature perdure et ne s’effondre pas. C’est pour cela que je t’ai fait faire cet exercice. Tu dois bien différencier ces deux parties tout en essayant de les faire cohabiter. Tu consommes ton chakra pour maintenir la technique et tu utilises ce lien chakratique entre elle et toi pour la diriger. Mais tes ordres ne sont pas dans ton chakra. C’est comme quand tu utilises les mudras pour manipuler tes flux chakratiques dans ton corps sauf que c’est à l’extérieur. »
Tout ceci pouvait paraître bien abstrait voir imaginaire mais pour un shinobi c’était la réalité. Là où un humain normal n’avait même pas conscience que son cœur battait, que son sang se déplaçait à toute vitesse dans son corps, un shinobi devait être conscient du moindre détail et les flux de son chakra était la base. Mais ici la manipulation se trouvait être bien plus ardue car en plus d’avoir du mal à le sentir c’était invisible. Mais cela devait devenir comme un afflux nerveux : naturel. Qui réfléchissait à bouger ses doigts lorsque l’on fermait sa main ? Personne, c’était fait naturellement sans avoir conscience du mécanisme qui entrait en jeu.
« Tu ne donnes pas d’ordre à ta bête. Elle fait partie de toi grâce à ton chakra tant que tu maintiens le mudra et que tu la fournie correctement. Tu la diriges comme si elle était une extension de ton corps, de ta volonté. Recommence et essaie de la faire se déplacer. »
C’était comme apprendre à marcher.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Mer 7 Avr 2021 - 12:27
Après son dernier échec, Akagi écoutait les explications du Nara. Ainsi, il se fourvoyait. Le genin n’avait pas imaginé qu’utiliser son chakra pour diriger sa création se fairait sans le consommer mais Aizen lui expliqua posément la situation. En effet sa créature consommait son chakra pour exister uniquement et le lien lui permettant de la faire se déplacer bien que conçu par le chakra ne nécessitait pas de réserve supplémentaire mais ne servait qu’à diriger et que ses ordres muets soient captés par la créature.

Le Metaru ne se lança pas tout de suite à recréer la technique profitant d’un temps de réflexion pour restaurer son énergie et pousser sa compréhension essayant de mettre toutes les pièces du puzzle de la technique en ordre dans son esprit afin de réussir à maintenir celle-ci. Ce niveau de jutsu lui demandait tellement d’énergie, qu’il ne voulait pas passer par la pratique répétée pour trouver la solution sinon il y passerait des lunes, tellement la quantité de chakra nécessaire à la création et le maintien était importante.

Akagi se déplaça et regarda dans le vide. Créer la créature pas de soucis, il s’était entrainé aux vues de cette technique chez lui pour gagner du temps. Maintenir le lien entre lui et sa créature, il commençait à saisir le concept grâce aux explications du Nara mais restait le transfert des ordres il avait réussi à faire déplacer sa créature en position comme demandé par Aizen mais par deux fois le lien avait lâché. Il se demandait si cela venait de sa façon de transmettre les ordres qui faisait fluctuait le flux de chakra le rendant instable ou alors la consommation nécessaire pour garder sa créature active, qu’il ne maintenait pas correctement. Décider à avancer avec précaution Akagi décida qu’il allait créer la créature et la maintenir pour faire uniquement déplacement très simple.

Réalisant une nouvelle fois les mudras récemment appris, Akagi créa une nouvelle fois son puma de métal. Gardant son dernier mudras maintenu, le genin garda tout d’abord sa créature sur place immobile. Seul sa queue de métal et sa tête bougeant prouvait que le puma était bien en "vie" grâce au chakra de son utilisateur. Akagi le conserva ainsi un petit moment afin de s’assurer que sa consommation de chakra était vraiment bonne cette fois-ci pour s’assurer qu’en cas de nouvel échec, il saurait pointer du doigt la cause exacte, déployant son plan d’expérience mental.

Une fois qu’il était sûr de lui, Akagi décida de donner un ordre simple à sa créature marcher lentement face à elle. Le déplacement commença tout d’abord erratique et saccadé comme si, l’ordre envoyé par le genin arrivait par à coup et que la créature hésitait à chaque pas sur la marche à suivre pour le suivant mais elle ne disparut pas. C’était le point primordial pour Akagi, garder la technique active et ne pas la laisser disparaitre. Il décida d’intimer toujours le même mouvement à sa créature mais au lieu de donner un simple ordre mental, il s’imagina la voir marcher vers une cible. En effet le genin se disait qu’un ordre n’ayant aucun but était plus faible, qu’une destination précise. Cette fois-ci sa créature commença à se déplacer sans difficulté vers la destination qu’il souhaitait atteindre. Cependant plus celle-ci s’éloignait d’Akagi pour atteindre l’arbre visé par ce dernier plus elle semblait désorientée comme si elle perdait le lien avec son maitre.

Akagi voulu relâcher sa technique pour demander conseil à Aizen mais à cet instant ses dernieres paroles revinrent à Akagi.

« Tu la diriges comme si elle était une extension de ton corps, de ta volonté… »

Jusqu’ici il essayait de transmettre un ordre, comme si il s’adressait à un animal ou à un être ne faisant pas partit de lui. C’était pour cela que sa créature semblait désorientée car une fois l’ordre transmit Akagi lui ne faisait plus rien alors qu’il devait suivre l’ordre. Quand il envoyait un coup de taille avec son bras, il ordonnait à celui-ci à se déplacer et réalisait le déplacement mentalement avec celui-ci. L’idée était la même voilà ce que lui disait Aizen. Akagi recommença une nouvelle fois obligeant sa créature à revenir à lui comme s’il s’agissait de son propre corps, il tira sur la créature mentalement et celle-ci revint en courant vers lui sans la moindre hésitation. Il l’arrêta en plein course s’imaginant propulser le lien de chakra vers l’arrière puis vers le haut pour que le puma enchaina avec un bond . Akagi souriait devant le résultat. Fier de lui-même à cet instant.

Soudain la fatigue le submergea, il relâcha la technique et posa un genou à terre. Il était essouflé, en effet il avait maintenu la technique plusieurs minutes afin de passer étape par étape au résultat final précédent. Cette technique consommait énormément de chakra le genin n’en avait pas l’habitude. Un genou à terre il releva la tête vers Aizen tout en soufflant et se releva. Ses réserves de chakra était bien entamé mais il voulait connaitre la prochaine étape avant de décider s’il devait prendre du repos avant de continuer.

« J’ai saisi... par contre la consommation de chakra est impressionnante... »

_________________
Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara Aizen

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Lun 12 Avr 2021 - 21:07

Une fois les explications données Akagi se mit au travail et Aizen se contenta d’observer. Le Nara pouvait savoir si le Metaru s’y prenait bien rien qu’en observant les mouvements de sa nouvelle créature apparue. Le but était si simple et si compliqué à la fois. C’était comme s’il vous poussait d’un coup un tout nouveau bras, connecté à votre système nerveux exactement comme les deux autres. Il n’a jamais fallu réfléchir pour bouger les doigts, c’était fait lorsqu’on l’en avait besoin, dirigés de façon inconsciente par son esprit. C’était la même chose pour cette créature élémentaire, cette créature de métal en l’occurrence. Une fois invoquée elle faisait partie intégrante de son utilisateur et ce grâce au chakra. Ce dernier remplacé en tous points le système nerveux et en copiait le mécanisme. C’était pourquoi il ne fallait pas simplement envoyer des ordres à la créature, il fallait la faire bouger comme on le ferait avec une nouvelle partie de son corps.

Après quelques essais maladroits Akagi sembla comprendre et les mouvements de son puma devinrent plus fluides, plus naturels. Il s’était finalement habitué à la présence de ce nouveau membre connecté à son corps par un lien chakratique invisible mais bel et bien existant. Le Genin s’effondra sous le poids de ses efforts, rien d’étonnant pour une technique d’un tout autre niveau par rapport à ce qu’il avait l’habitude d’utiliser.
« La consommation de chakra est d’un toute autre envergure comparé à ce que tu connais. En plus d’être puissante la technique demande concentration et chakra constant pour la faire changer de trajectoire si besoin. Et tu n’as encore rien vu… N’oublie pas que le but et de le faire avec trois créatures comme celle-ci. »
Cette étape semblait accomplie mais Aizen n’était pas encore pleinement satisfait de la maîtrise de son élève sur une seule créature. Comme à son habitude il voulait que la maîtrise d’une étape soit parfaite avant de passer à la prochaine, afin d’éviter d’accumuler des défauts. Et comme le Genin était sans doute trop épuisé pour commencer à tenter trois créatures Aizen avait une idée pour finir ce jour avant de remettre la suite au lendemain.
« Tu vas refaire ton puma et tenter de me poursuivre avec. L’essence même de cette technique est de pouvoir frapper un adversaire qui tenterait d’esquiver. Tu peux même outrepasser une défense utilisée dans un mauvais timing. Mais pour cela tu dois être concentré et vif afin de faire réagir rapidement ta créature. »
Aizen changea de posture, passant d’une position d’attente à une position plus basse sur ses appuis. Souple sur ses jambes, il était prêt à se mettre en mouvement pour échapper à la bête de Akagi qui s’élancerait vers lui. Il avait déjà prévu toutes les esquives qu’il tenterait afin de mettre en échec Akagi et sa créature. Il commencerait d’un bond vers la droite, complétement latéral il devrait faire prendre un virage serré à sa créature. Ensuite, il avait prévu de charger son élève pour réduire la distance, ainsi il devrait faire revenir sa bête vers lui. Le dernier mouvement prévu était un saut vers le ciel, réussirait-il à faire bondir sa créature pour attraper Aizen ?


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Ven 16 Avr 2021 - 1:06
Aizen voulait donc qu’Akagi créa une nouvelle fois le Puma seul, pour assurer que sa maitrise de celui-ci était complète. Comme toujours le Nara faisait preuve d’exigence. Le Metaru en avait désormais l’habitude et il appréciait même se trait de caractère car il s’exigeait la même rigueur la perfection uniquement. Seulement le Metaru était épuisé, il avait consommé trop de chakra durant ses divers échecs et enchainer les essais sur une technique aussi complexe le vidait.

Il secoua la tête et profita du temps de repos pour discuter avec Aizen, il savait que son senseï aimait aller droit au but mais il devinerait certainement que le genin cherchait à gagner quelques minutes avant de relancer un essai :

« Senseï, Où allons-nous avec notre équipe ? Je veux dire nous sommes réunis depuis quelques temps désormais. Quand va-t-on nous confier une mission ou un projet à mener ensemble ? doit on faire nos preuves, si oui par quel moyen ? J’ai bien réalisé une mission avec vous une autre avec Akio mais nous n’avons encore jamais collaboré tous les trois, dans ce cadre je me demande l’intérêt de former des équipes de trois voire quatre shinobis si nous ne sommes jamais réunis pour faire front. »

Ce temps de repos, Akagi voulait le convertir en source d’informations. Etant dans les premières marches de la hiérarchie Kumojin. Le Metaru ne connaissait pas en profondeur le fonctionnement de l’état-major et cherchait à se faire une idée plus précise de la vocation d’une équipe. Il espérait qu’Aizen lui donnerait ses informations. Attentif à la réponse de son senseï, le genin se préparait aussi mentalement à reprendre l’apprentissage là où il l’avait laissé.

Une fois que celui-ci lui eut répondu et qu’ils finirent leur échange sur le sujet des équipes et de leurs vocations. Le genin se remit en selle.
Se concentrant il recréa, via les mudras requis, le fauve de métal. Le lien bien maintenu, il s’imagina se jeter sur Aizen comme si ses propres jambes le portaient vers le Nara et via le chakra sa créature s’élança. Arrivant à hauteur de sa proie, le fauve machoire ouverte s’apprêtait à croquer la chair, mais le chuunin d’un mouvement rapide et adroit bondit sur sa droite et commença à charger Akagi. Ce dernier intima à sa créature de bifurquer vers sa cible suivant son senseï du regard, la bête suivit machinalement mais le virage amorcé ne fut pas aussi serré que le genin l’aurait voulu. Dans le feu de l’action il eut un temps d'hésitation pour transmettre l'ordre là où habituellement ses pensées et ses actes étaient fluides. Ne s’attendant pas à l’esquive soudaine du Nara il avait perdu sa concentration et là où ses réflexes de guerrier compensait habituellement, la technique ici n’acceptait aucun écart mental. Se reprenant Akagi, avait comprit son erreur, il fit accélérer sa créature plus qu’il ne l’avait fait jusque là pour rattraper Aizen sprintant vers lui. Akagi avait le souffle de plus en plus court, il suait à grosse goutte sentant le chakra se vider de son corps. Alors qu’il atteignait Aizen une nouvelle fois, ce dernier bondit en l’air. Akagi cette fois-ci n’hésita pas et sa créature se ramassa sur elle-même pour bondir. Ses pattes arrière se détendaient décollant du sol et elle disparut… Akagi était au bout. Les deux genoux au sol, son chakra épuisé dans la course effréné pour rattraper Aizen, il n’avait pu maintenir sa créature assez longtemps pour atteindre son senseï. Le souffle court, Akagi sentait qu’il avait réussit et que la créature allait bondir vers sa proie cette fois ci mais il ne le saurait pas aujourd’hui. Sa vision s’assombrissait, il avait poussé trop loin ses limites. Une technique de ce niveau nécessitait de toute nouvelle quantité de chakra qu’Akagi ne maitrisait pas encore correctement.
Regardant le Nara, Akagi la mine défaite et fatigué souffla :

« Je crois que je vais m’arrêter pour aujourd’hui senseï.. J’ai plus une goutte de chakra à envoyer... Si vous êtes disponible nous pouvons continuer demain ?»

Akagi se coucha sur le dos, cherchant encore sa respiration. Se trainer jusqu’à sa demeure lui semblait le dernier grand exploit qui s’annonçait pour ce jour.
HRP:
 

_________________
Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara Aizen

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Ven 16 Avr 2021 - 20:25

Le Genin profita de son temps de repos pour parler de l’avenir de leur équipe au sein de Kumo, discussion qu’il était rare d’avoir avec le Nara. Non pas qu’il était autant que ça fermé au dialogue mais ils passaient la plupart du temps à s’entraîner sans développer plus que ça l’aspect humain pourtant cet aspect était important. Surtout pour Aizen qui comptait mettre en place son plan petit à petit afin de s’imposer à Kumo, même la voix du plus petit des Genins compterait fortement et pourrait faire la différence le moment opportun.

Malheureusement pour lui le Nara n’avait que peu de réponse à apporter à son élève sur ce sujet car lui aussi était parfois dans le flou et il comptait bien jouer sur cette carte. Alors le Nara choisit d’abandonner son sourire habituel quelques instants pour adopter un air las.
« Tu me poses des questions auxquels je n’ai pas les réponses, je ne suis que Chûnin tu sais. Ce n’est pas moi qui choisis les missions qui nous sont confiés et tout comme toi je n’ai de cesse de tenter de me faire remarquer. Je ne comprends pas trop comment fonctionne l’administration actuelle et tu peux être sûr que si j’avais mon mot à dire cela se passerait autrement. »
Le Chûnin s’approcha et posa une main qui se voulait rassurante sur l’épaule de son élève puis reprit son sourire de surface avant d’ajouter :
« Il faut faire preuve de patiente, le travail finit toujours par payer. Nous devons nous plier au fonctionnement actuel afin d’un jour pouvoir l’influencer et le modeler à notre vision du monde. »
Sa vision du monde, celle que lui avait montré Kougen.

Une fois la discussion terminée le Nara se remit en place en s’éloignant. Akagi fit apparaître de nouveau sa bête et elle s’élança vers lui sans aucune hésitation. La première esquive du Nara fonctionna sans problème et Akagi aurait dû faire réagir sa bête aussi rapidement mais au lieu de cela le Nara eu le temps de charger son élève avant même que sa bête ne reprenne la poursuite. Finalement, du coin de l’œil, Aizen pu voir la bête foncer de nouveau vers lui puis il bondit en l’air afin d’esquiver de nouveau et la bête se jeta sur lui. Bonne réaction instinctive cette fois se dit le Nara. Sans aucun appui il ne pouvait désormais rien esquiver. Il mit sa main sur le pommeau de son arme pour trancher la bête qui allait l’attraper mais elle disparut d’elle-même. Akagi était épuisé et ce dernier mouvement marqua la fin de la journée. Son visage ne pouvait que confirmer des limites dépassées chez le manipulateur de métal. Aizen répondit simplement par l’affirmative en donnant la même heure de rendez-vous pour le lendemain.

Le lendemain une fois arrivé sur les lieux Aizen ne perdit pas de temps et donna directement ses nouvelles consignes à son élève.
« Akagi, tu vas cette fois invoquer trois créatures de métal comme l’exige la technique finale. Pour commencer tu vas les faire aller dans la même direction et leur faire faire exactement les mêmes mouvements à toutes les trois. La difficulté, plus tard, résidera dans le fait de leur donner des mouvements indépendants à chacune. Nous approchons de la fin de l’apprentissage, tout dépend comment tu t’en sortiras sur cet exercice. »
Dans une premier temps le Nara ne donnait presque qu’aucune indication technique, peut-être qu’il n’en aurait pas besoin au final. Néanmoins le Nara doutait fort que son élève puisse réussir du premier coup vu ses performances de la veille mais il était curieux de voir ce qu’une bonne nuit de sommeil avait pu engendrer comme amélioration.



_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Sam 17 Avr 2021 - 0:27
Tombant dans un sommeil sans rêve Akagi dormit comme une masse le soir de la première journée d’entrainement. Rarement il avait atteint un tel état de fatigue par le simple emploi de chakra. Un tout nouveau niveau de maitrise s’ouvrait doucement à lui mais il ne s’était pas préparé à ressentir un tel contre coup d’épuisement. Au reveil le lendemain, il avait quelques heures devant lui avant de rencontrer une nouvelle fois Aizen. Il se décida de ressasser ce qu’il s’était passer la veille, afin de mettre en avant les points durs et s’assurer que ceux-ci ne le perturberait plus pour cette nouvelle journée. Le lien entre lui et sa créature, le maintien du lien par le maintien du mudra, la transmission des ordres rudimentaires en s’imaginant être la bête. Tous ces points qui lui avait valu des échecs, lui semblait désormais clair. Hier si il n’avait pas était au bout du rouleau, il aurait réussit à toucher son senseï, ou tu du moins le forcer à riposter. Une fois ce récapitulatif mental mené à bien, il repensa à sa discussion concernant le futur de l’équipe, ainsi Aizen lui-même ne savait répondre à ses interrogations. Laissé lui-même dans le flou par sa hiérarchie d’après ses dires. Etonnant tout de même pour un chef d’équipe, le genin aurait cru qu’il en saurait plus. L’administration Kumojin devait être plus impénétrable que le genin le pensait. Akagi continuerait à avancer sur son chemin dans tous les cas, mais connaitre le fonctionnement l’intéressait toujours. Voyant l’heure avancée, Akagi se prépara et retourna sur le terrain d’entrainement.

Arrivé sur place, Aizen comme à l’accoutumé entra dans le vif du sujet. Ainsi pas de nouvelle tentative avec un seul puma, le Nara devait avoir remarqué que son élève avait compris tardivement mais tout de même comment bien transmettre ses ordres à un puma.
Akagi se déplaça sur le côté faisant face à une surface vide sur une dizaine de mettre puis boisé en contre bas du mur d’enceinte du terrain d’entrainement. Il invoqua une nouvelle fois le puma en réalisant les mudras requis cette fois-ci du premier deux autres fauves s’extirpèrent comme naissant du métal encore liquide des entrailles du premier de leur congénère. Le genin maintenait la technique, ses créatures ne bougeant pas bien vivante devant lui. Ce spectacle le ravissait déjà, encore peut habituer à réussir à donner vie à ses créations. Il resta concentré cependant. Il se rappela comment donner des ordres au puma et s’imagina se diriger vers l’arbre comme si c’était lui qui se déplaçait. Les trois pumas suivirent le mouvement répondant à l’ordre à la transmission sans se poser de question.

Akagi lui-même se demandait où voulait en venir Aizen avec cette exercice. Le fait de manipuler un puma et plusieurs resterait la même chose si il réalisait exactement les mêmes mouvements. La seule fluctuation était la quantité de chakra à dépenser pour la création et le maintien. Mais cette fluctuation était logique car simplement multiplier par le nombre de bête et cela Akagi savait le maitriser. Peut être son senseï doutait de sa capacité à gérer son flux de chakra des suites de ces échecs de la veille, cependant le Metaru ne réalisait que rarement deux fois la même erreur. Une erreur commise par inexpérience, manque de connaissance, une erreur commise une nouvelle fois était une faute car évitable.

Akagi décida donc de passer directement à des mouvements divergents entre chacune de ses bêtes mais avant même de commencer il buta. Si il devait faire avancer les pumas dans une direction ensemble en pensant réaliser lui-même le mouvement, comment faire pour leur faire réaliser trois mouvements différents simultanément. C’était comme regardé à droite, à gauche et en bas en même temps. Aizen avait parlé de prolongation de ses propres membres, soit mais réaliser trois mouvements en même temps était déjà dur pour un combattant aguerri en utilisant son propre corps, alors comment le transposer à ses créations. Le genin réfléchit longuement gardant ses créatures sur des mouvements d’aller retour simple. Une idée lui vint sur la base des dires du Nara. Si il s’imaginait que chaque bête était relier à l’un de ses membres en particulier, il pourrait coordonner leur mouvement respectif en s’imaginant bouger le membre en question. Cependant il était hors de question d’essayer et de risquer de perdre de l’énergie sans en parler avec Aizen d’abord. Ce dernier ne devait même pas avoir remarqué qu’Akagi avait voulu déplacer ses pumas de façon dissociée, comme au final extérieurement les pumas n'avaient pas cessé leur allées et venues. Tout en gardant la technique il fit part de sa déduction à Aizen et lui demanda si il était sur le bon chemin avec cette pensée et de l’orienter si ce n’était pas le cas.

_________________
Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara Aizen

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Sam 17 Avr 2021 - 18:04

Akagi compris et mit en pratique la nouvelle consigne du Nara sans la moindre once de difficulté. Comme quoi la nuit avait bien été bénéfique et la maîtrise du Genin sur ses créations de métal allait bien au-delà de ce qu’il avait pu montrer la veille. Le Nara tiqua lorsqu’il vu le Metaru continuait de s’exercer avec insistance sur le même mouvement mais il comprit lorsqu’il partagea ses pensées avec son professeur. Il était clair qu’il faisait face à la grande difficulté qu’impliquait l’utilisation indépendante de chaque créature comme l’avait indiqué brièvement Aizen plus tôt à l’oral. Il sourit d’autant plus tant il était drôle de voir à quel point Akagi ne semblait pas s’attendre au problème auquel il devait faire face.
« Faire plusieurs choses à la fois, voilà ce qu’implique le fait de donner des mouvements indépendants à chacune de tes créatures. Tu comprendras que c’est absolument nécessaire sinon il serait inutile d’en faire trois et vaudrait mieux se contenter d’une seule. Mais, dans ce cas, la lecture des mouvements n’en sera que plus facile pour ton adversaire. »
Aizen se mit à tourner un bras dans un sens et l’autre dans le sens opposé. Pendant les premières secondes le Nara sembla ridicule car les mouvements étaient saccadés, hésitants et parfois il se trompait de sens. Mais très vite le mouvement devint fluide et chaque bras faisait sa rotation dans le sens inverse de l’autre.
« Faire ce genre de choses n’est pas naturelle et demande un temps d’adaptation. C’est une gymnastique mentale que tu vas devoir maîtriser mais qui est encore plus compliqué une fois couplé au chakra. Plein de choses pourront réduire à néant tes efforts. Si tu te concentre trop sur une bête en délaissant une autre alors tu lui donneras trop de chakra sans faire exprès et tu imagines la suite soit elles vont s’entre choqués soit une disparaîtra au profit de l’existence de l’autre. Comme il est difficile de faire plusieurs choses indépendantes avec son esprit et son corps il en ira de même avec son chakra. A toi de trouver les ajustements nécessaires pour y parvenir. »
Comme à son habitude Aizen donnait les grandes lignes, il indiquait les pistes à explorer sans jamais servir une solution qui serait la sienne et pas forcément celle de son élève. La perception du chakra variait tellement entre chaque individu qu’il pourrait influencer en erreur son élève si jamais il donnait le ressenti que lui utilisait pour parvenir à ses fins. Ainsi pour le moment le Metaru n’aurait aucune information supplémentaire jusqu’à ce qu’il bloque de nouveau ou peut-être qu’il avait déjà bien assez de données pour parvenir à ses fins au vu de sa progression depuis la veille.
« Tu l’auras compris, maintenant tu dois réussir à donner des mouvements dissociés à chacune de tes créatures. »
Il conclut ainsi et laissa place à son élève pour de nouvelles tentatives qui seraient dans tous les cas marquées par de la sueur tant il fallait se concentrer.



_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Lun 19 Avr 2021 - 15:38
Akagi concentré sur les mouvements de ses créatures, écouta Aizen tout en réfléchissant à ses paroles. Il le vit imager son propos avec le mouvement de ses bras. C’était bien ce que pensait le Metaru, la suite de l’apprentissage allait être extrêmement difficile. Bien que l’ensemble de celui-ci depuis le début fût dur, désormais il se retrouvait face à un nouvel obstacle et de taille. Dissocier les mouvements des pumas de métal.

Après l’explication d’Aizen, Akagi décida de faire un premier essai uniquement en dissociant les fauves en deux groupes afin de procéder par étape. Pour les dissocier mentalement le Metaru garda son idée initiale, comme proposé au Nara plus tôt. Il s’imagina que les deux pumas à sa droite serait reliés à son bras droit et le puma de gauche à son bras gauche. Ainsi mentalement pour bouger le puma seul il s’imaginerait transmettre les infos comme s’il les transmettaient à son bras gauche et même gymnastique mais à droite pour les deux autres. Il arrêta les pumas de métal qui lui faisaient face tous en même temps. Maintenant il souhaiter commencer par des choses simples. Il voulait obliger les pumas de droite à marcher vers la droite et le puma de gauche à aller vers la gauche. Le Metaru s’imagina mentalement écarter ses bras de la même façon. Rien ne se produisit, comme si sa transmission n’avait pas été saisie. Il réessaya une nouvelle fois, rien. De toute évidence il n’utilisait pas la bonne manière de fonctionner.

De l’extérieur la situation devait être assez comique pour Aizen. Le Metaru avait le visage concentré et semblait forcer sur un verrou qu’il ne voulait pas lâcher alors qu’il essayait de faire déplacer ses créatures indépendamment. Mise à part le visage du Metaru exprimant les divers états dans lequel il passait, rien ne transparaissait et les créatures ne bougeaient pas.

Akagi souffla et recommença du début. Au lieu de lier les créatures à des membres mentalement il décida s’imaginer les déplacer dans la direction qu’il souhaitait en les poussants ou les tirant mentalement. Il plaça alors mentalement ses mais entre le puma de gauche et les deux autres et s’imagina les écarter à droite et à gauche. Au prix d’effort important, les gouttes de sueurs luisaient sur son visage et ses bras. Akagi parvint à les faire se déplacer lentement chacun leur côté. Ayant compris la première étape. Le genin passa un long moment à parfaire sa maitrise des deux groupes, en tentant des cabrioles toujours de plus en plus complexe. Il subit de nombreux échecs, perdant le fil par moment engendrant des chocs entre les pumas ou des erreurs de direction complète. D’autres fois le puma seul disparaissait presque car il se concentrait trop sur les deux autres. Cependant avec la pratique ses problèmes de réglages disparaissaient petit à petit.

Enfin après un long moment, Akagi arrêta à nouveau les félins. Cette fois-ci, il se préparait à passer à la dernière étape. Diriger les trois pumas indépendamment. Ayant compris et arrivant à gérer deux pumas en s’imaginant les déplacer chacun avec une main, le résultat était bon après quelques essais. Seule problématique, le genin n’avait pas de troisième main pour le dernier puma. Bien que l’idée d’utiliser sa technique de bras mécanique lui vint à l’esprit, il ne voulait pas conditionner l’utilisation de cette technique par la nécessité d’en activer une autre. Désormais en tailleur sur le sol, les mudras toujours maintenue, Akagi suait à grosse goutte. Il maintenait cette technique activée depuis plusieurs heures maintenant et approchait une nouvelle fois de sa limite. Mentalement se fustigeant de mettre tellement de temps à trouver la réponse, il se reprit. Rien ne servait de s’accabler, il ne ferait que perdre plus de temps.

Soudain une idée lui vint. Dans son esprit il représenta trois mains créer par son chakra qui servirait à orienter les trois créatures. Cette représentation en tête il se lança. Ses mains tremblaient sous l’effort, se sourcils étaient froncés. La gymnastique même en ayant trouvé une façon de réaliser les mouvements des trois félins était très complexe. Autant avec deux ils avaient fait deux nombreux faux pas mais il avait eu le sentiment de progresser vite autant cette fois-ci les mouvements de chaque puma était saccadé, disgracieux et il commettait énormément d’erreur de trajectoire. Certaine fois l’une des créatures s’arrêtaient complétement en pleine course car il perdait le lien avec celle-ci. On aurait dit une chorégraphie écrite par un manchot et dansé par un pilier de bar sur son chemin vers son caniveau favori. Rien ne se passait correctement. Akagi n’acceptait cependant jamais l’écher et il persévéra, l’ensemble de son corps tremblait désormais sous l’effort induit par le maintien si long d’une technique si couteuse en chakra. Il passa encore une très longue heure à dompter le mouvement de ses trois fauves. Ses mains maintenaient le signe du tigre depuis si longtemps que ses doigts étaient engourdis mais il ne laissa pas les douleurs, la fatigue prendre le dessus. Le Metaru se devait de finir ce qu’il avait commencé. Sa détermination commença à faire ses preuves finalement, tout d’abord par petite touche. Les fauves semblaient se déplaçaient de façon plus fluide leur mouvements moins sacadé. Puis les chocs se firent de plus en plus rare. Les pertes de contrôle ensuite. Jusqu’à ce que finalement il réussit à leur faire faire des mouvements simples en simultanées.

Pour autant Akagi n’était pas satisfait et il savait déjà que son senseï ne le serait pas non plus en l’état. Il poussa encore son corps plus loin afin de complexifier les mouvements réaliser par ses pumas. Forcément avec la difficulté venait de nouveaux faux raccords mais comme les premiers ceux-ci disparurent au fur et à mesure. Le genin sentait tous ses muscles tendus et une crampe à l’estomac. Il poussa encore l’exercice jusqu’à être satisfait des mouvements réalisés par ses créatures puis au terme d’une nouvelle journée d’apprentissage intensive, il relâcha son mudra sa technique disparaissant.

La tension du chakra se vidant de son corps disparaissant, il se sentit plus léger mais un haut le cœur le prit. Il vida ses entrailles juste devant lui, enfin uniquement de la bile se trouvant dans son estomac, son dernier repas était depuis longtemps digéré. Il se sentait faible comme un moineau. Au prix d’un effort important il se releva, se nettoyant les lèvres au passage et fit face à Aizen la mine grise.

« Je pense que j’y suis.. Vous connaissant j’imagine que vous voulez la mettre en pratique en condition réel ?.. »

Le genin s’imagina recréer une nouvelle fois ses bêtes de métal, rien qu’à y penser il sentit la tête lui tourner. Il ne le pourrait pas aujourd’hui mais il n’ajouta rien. Regardant son senseï dans les yeux en gardant le buste aussi droit que ses courbatures lui permettaient. Jamais il n'avait maintenue une technique si longtemps et il en payait maintenant le prix.

_________________
Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara Aizen

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Mar 20 Avr 2021 - 11:38

Aizen se contenta comme toujours d’observer son élève éprouver des difficultés. Il resta devant ses créatures pendant un moment, sur son front des gouttes de transpiration se mirent à couler. Alors que d’un point de vue extérieur on aurait pu croire qu’il ne faisait rien, il était en très concentré sur le mouvement de ses créatures. Dans un premier temps il ne parvint à rien mais au lieu de questionner son professeur il dû tester plusieurs méthodes jusqu’à trouver la bonne. Bien que lentement dans un premier temps, ses pumas se mirent en mouvement en deux groupes bien dissociés.

Aizen ne savait pas si Akagi avait hérité de lui cette méthode de travail par étape mais il était satisfait de la manière dont s’y prenait son élève. Il avait commencé par diviser ses pumas en deux groupes puis après de multiples tentatives il finit finalement à maîtriser les mouvements différents des deux. Et ce n’était qu’en suite qu’il s’attaqua à des mouvements dissociés pour chaque création.

Le Genin était très concentré, le travail était autant psychique que chakratique mais il se décida à agir laissant la théorie de côté pour pratiquer. Les premiers essais étaient très perfectibles, même s’il réussissait par moment à atteindre l’objectif les mouvements manquaient de fluidité et Aizen n’avait pas besoin d’intervenir pour lui préciser que ce ne serait pas suffisant en condition réelle.

Aizen n’avait dit mot pendant de longues heures, laissant la maîtrise de la situation à son élève qui aurait peut-être, d’après lui, dû agir plus posément afin de moins gaspiller de chakra. La conclusion fatale arriva et alors qu’il relâché sa technique le Metaru se mit à vomir. Le visage livide, malgré la posture qu’il essayait de garder digne il était clair qu’il était au bout du rouleau. Mais il persévérait et de façon intelligente même s’il présentait quelques failles. Il s’acharnait à trouver la solution tout seul et là était le plus important, avec sa propre visualisation de la maîtrise de ses bêtes il aurait, plus tard, un parfait contrôle sur sa technique. C’était le but de cet enseignement, cette technique devait devenir complètement sienne.

Aizen, tout de même un peu las du temps perdu, répondit calmement à Akagi.
« Tu n’y es pas encore. Et vu ton état on va s’arrêter là pour aujourd’hui, demain on attaquera la dernière étape. Il te faudra montrer de bien meilleurs mouvements qu’aujourd’hui si tu veux pouvoir l’utiliser correctement en combat. »
Nul besoin de long discours face à un homme épuisé qui ne serait peut-être pas être attentif à la totalité. Ils se séparèrent donc de nouveau pour se retrouver une troisième fois au même point de rendez-vous.

Aizen, encore une fois, ne doutait pas qu’une nuit entière de repos ait été bénéfique à son élève et que des progrès fulgurants soient visibles dès la première tentative, il l’espérait tout du moins. Une fois les deux shinobis de nouveau face à face le Nara reprit directement là où ils s’étaient arrêtés la veille.
« Il est temps de mesurer tes progrès et de savoir si tu es capable d’utiliser ta technique comme moi. »
Aizen se mit dans une position plus souple sur ses appuis et réalisa les mudras que maintenant Akagi devait reconnaître. Sans toucher le sol cette fois, trois chiens à l’allure féroce naquirent du sol devant lui. Aizen reprit la parole tout en maintenant le dernier mudra effectué.
« Prends tes distances, le but de la manœuvre est simple : toucher l’autre avec une de ses créatures tout en empêchant de se faire toucher. »
Akagi devait comprendre, il fallait à la fois utiliser ses bêtes pour atteindre l’adversaire tout en les utilisant pour bloquer les bêtes adverses. Ce travail demandait une grande maîtrise des mouvements de chacune des créatures. Akagi avait beau n’être qu’à ses débuts dans sa maîtrise de la technique Aizen ne se retiendrait pas pour autant.

Une fois son adversaire ayant prit place et prêt avec ses propres créatures le Nara élança deux des siennes. Il en garda une proche de lui, comme un défenseur à prêt parer une bête adverse qui aurait pu passer, telle était la stratégie qu’il choisit. Il fit faire à ses deux autres bêtes des mouvements très techniques l’une passant devant l’autre dans une trajectoire sinusoïdale afin que Akagi ait du mal à lire leurs mouvements.

Spoiler:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Mer 21 Avr 2021 - 11:34
Akagi ne pipa mot, gardant ses forces pour retourner chez lui afin de se reposer pour la journée suivante d’entrainement nécessaire à la conclusion de son apprentissage. Il n’était plus loin du but mais il avait dépensé bien trop de chakra aujourd’hui. Peut être aurait il pu optimiser cependant le Metaru ne se flagella pas plus, la journée avait été assez longue. Il avait besoin de recouvrir des forces et ce laissait aller à l’analyse de la journée ne l’aiderait pas en cet instant. Le lendemain matin il prendrait du temps à cet effet. Une fois arrivé dans sa demeure le genin prit une rapide collation puis s’écroula dans son lit.

~~~~

Une nouvelle fois sur le terrain d’entrainement face à Aizen. Akagi se sentait bien mieux que la veille. Comme le jour d’avant en se levant, il avait prit le temps d’analyser sa performance et de se rappeler les dernières étapes lui ayant permis d’arriver au mouvement presque parfait de ces créatures maintenues. Visualiser des mains de chakra relié chacune à ses créatures, qui tel celles d’un marionnettiste, intimeraient chacune les mouvements de leur créature respective. Maximiser le malaxage du chakra et la transmissions d’information en restant constamment concentré sur la cible et ces mains de chakra. Garder un flux constant pour chacune des créatures. Faisant le listing Akagi, écoutait Aizen qui lui expliquait l’épreuve du jour. Il rajouta des éléments à sa liste mentale.
Ainsi Aizen voulait le pousser à améliorer et prendre le contrôle définitif de la technique avec un exercice grandeur nature. Ils allaient confrontés leur technique respective l’une à l’autre afin de vérifier si les mouvements des pumas du genin seraient suffisant pour faire jeu égal à minima avec les canidés du Nara.

Akagi déjà concentré comprit où le Nara voulait en venir. En utilisant se système d’attaque, défense Akagi serait contraint de penser simultanément à des mouvements bien différents à des distances différentes aussi. Il lui faudra analyser la course des créatures de son adversaire, les arrêter avec ses fauves, tout en attaquant Aizen lui-même.

Akagi utilisa les désormais connu mudras, et se mit en position. Ses trois pumas de métal noir se montrèrent. Il visualisa les trois liaisons distinctes et attendit qu’Aizen soit prêt. Celui-ci créa ses canidés et il se retrouvèrent face à face.

Le Nara n’attendit pas il envoya deux de ces bêtes vers Akagi. Il montra toute sa maîtrise en obligeant les créatures à se croiser régulièrement en pleine course rendant la lecture de la trajectoire plus complexe. Une détermination nouvelle poussa AKagi à l’action, surement l’effet de voir des crocs acérés se rapprocher de lui tout en ayant la certitude que si il n’était pas à la hauteur son senseï ne retiendrait pas ses coups pour autant. L’adrénaline du combat réel, permettait toujours une amélioration des capacités et une concentration plus intense. Akagi lança ses fauves il décida au contraire d’Aizen de les garder l’un derrière l’autre sur une trajectoire rectiligne visant le centre du croisement régulier des bêtes d’AIzen. Cela ne prouvait pas d'une meilleure gestion des mouvements mais le Metaru savait ce qu'il voulait faire.

Akagi ne garda aucun Puma à son côté. Sa stratégie était claire dans son esprit, ne pas connaitre l’hésitation aida à manipuler ses créatures avec fluidité. Voilà ce qu’il lui avait en partie manqué jusque-là, connaitre sa cible et l'enchaînement de mouvements qu’il voulait faire. Jusqu'à cet instant, une fois qu’un mouvement se finissait il réfléchissait au suivant. Là en situation réel avec une cible et une stratégie en tête tout était clair. Maintenant qu’il maîtrisait leurs mouvements, le Metaru décida d’essayer une manœuvre complexe.

Les trois pumas se suivaient approchant du point de contact avec les canidés. L’un des trois pumas en retrait, comme dernière ligne de défense. Les deux autres fonçaient vers les canidés l’un derrière l’autre. Cherchant à arriver à leur hauteur quand ils seraient sur le point de se croiser. Le moment venu, le premier puma freina légèrement et le deuxième pris appui sur le dos du premier pour bondir au-dessus des deux canidés et filer vers Aizen.

Le Puma qui avait freiné bifurqua sur la gauche afin d’attaquer l’un des canidés d’aizen, tandis que le Puma restant d’Akagi accéléra pour venir au contact du dernier canidé. Les trois pumas semblaient se mouvoir comme de véritable félin prêt à broyer leur proie. Le Puma qui sprintait vers Aizen, arrivait presque à la hauteur du dernier canidé protégeant le Nara et, profitant de la capacité exceptionnelle de cet animal à bondir, Akagi attendit le dernier moment pour le faire bondir afin de passer au-dessus du défenseur d’Aizen et d’attraper le Nara directement.
Spoiler:
 

_________________
Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara Aizen

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN] Empty
Ven 23 Avr 2021 - 13:41

Stupéfiant. Encore une fois l’enseignement du Nara portait ses fruits, la mise en situation servit grandement au Metaru qui mit en place une stratégie ingénieuse mais surtout très technique dans les mouvements qu’il devait contraindre à ses bêtes.

Au départ le Nara sourit, la trajectoire de ses créatures était très compliquée à lire mais paradoxalement elle était prévisible car les bêtes devaient se croiser à un moment ou à un autre les rendant vulnérables à une attaque à ce moment mais il fallait agir vite et avec précision. Il voulait jouer sur la récente maîtrise du Metaru pour l’empêcher toute riposte. Quand il vit que le Genin fit partir toutes ses bêtes en ligne droite il se dit que c’était gagné, jamais avec une trajectoire aussi simple le Nara ne pouvait se faire avoir. Il se fourvoya complètement et quand il s’en rendit compte ce fut trop tard. Une bête de Akagi, caché dans l’ombre de l’autre, sauta sur le dos de celle la précédant pour passer au-dessus des bêtes du Nara au moment même où elle se croisait. L’action, la lecture, tout était incroyable dans ce mouvement. Mais alors que la bête fonçait déjà vers Aizen, il était obligé de se concentrer sur elle ce qui l’obligea à perdre les deux autres à la merci de celles d’Akagi. Elles explosèrent dans un fracas de roche et de métal, il ne restait plus qu’une bête à chacun.

Akagi avait déjà largement accomplit sa part du marché, étonnant même son professeur. Mais il fallait qu’il agisse car il ne pouvait pas pour autant concéder la défaite et devait forcer l’égalité. Rien de plus simple se dit-il en un face à face classique. Aizen fit alors foncer son dernier canidé sur le puma de Akagi mais ce dernier sauta au-dessus et se retrouva ainsi entre Aizen et sa seule défense.

Il avait perdu, mais il devait sauver l’honneur et ne pas se faire toucher. D’un bond après avoir chargé du chakra dans ses pieds il recula pour gagner du temps. Dans le même temps il continuait de maintenir le mudra donc sa bête avait déjà commençait à faire demi-tour et lorsque le puma du Metaru fut à 50cm de lui il explosa au contact de la créature de roche qui l’attrapa par derrière. Aizen dû se couvrir les yeux et fut touché par de nombreux projectiles de l’impact, causant seulement quelques égratignures. Mais le Metaru lui n’avait pas été inquiétait une seule fois, il avait largement pris l’avantage rapidement. Il devenait de plus en plus puissant, habile et technique, le sensei se faisait sérieusement rattraper et il en prenait conscience. Gardant cette pensée en tête pour plus tard il ne pouvait pas décemment déclarer une égalité, il devait accepter cette défaite amère.
« Tu es donc le vainqueur de cet échange Akagi. »
Dit-il en se rapprochant de lui, gardant son sourire habituel comme-ci il n’était nullement affecté par la défaite.
« Je n’ai vraisemblablement plus rien à t’apprendre concernant ce ninjutsu, de ce que je viens de voir je suis persuadé que tu en feras bon usage. »
Ce fut ainsi que ce troisième jour s’acheva bien plus vite que les autres, fort de ses expériences de la veille il avait su comprendre tous les mécanismes de cette technique semblant si compliqué au départ.

Spoiler:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586

Une montée en puissance [Apprentissage - Ft NARA AIZEN]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: