Soutenez le forum !
1234
Partagez

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.

Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Dim 21 Mar 2021 - 14:22
Un grand jour était arrivé. Depuis le départ des Quatre Capitaines des Unités, l'Empire était fragilisé et manquait de quatre grands visages charismatiques, quatre personnalités importantes pour diriger ses troupes... ou du moins tenter de diriger ses troupes. Les prétendants au poste de Capitaine devaient le savoir aussi bien que les anciens prétendants au poste d'Empereur, l'intégralité de la foule n'était jamais acquise et ne pouvait l'être, si bien que l'on pouvait penser qu'une bonne influence ne pouvait s'effectuer que par de la reconnaissance préalablement acquise.

Autrement dit, peu importait qui pouvait bien accéder au statut de Capitaine, il devait s'attendre à ne pas être Inéluctable. Non pas parce que ses capacités ne le permettaient pas mais plutôt parce que dans ce qu'il y avait de plus indomptable sur le Yuukan.... il y avait l'esprit humain. Chacun avait ses affinités, chacun avait ses perceptions, chacun avait ses opinions et ses connaissances de chacun. A partir de cela, qu'il s'agisse du Lieutenant Akira mais aussi du Lieutenant Seimeiten, chacun devait s'attendre à développer une mentalité digne d'un Capitaine. Quelque chose qui donne envie de les suivre, de les écouter.

Et à ce sujet, Dieu seul savait à quel point la force ne faisait pas tout.

La foule s'était alors retrouvée dans une arène faite pour ce genre d'occasion. Les estrades étaient remplies et regardaient à plusieurs mètres de haut la scène qui se déroulait sous leurs yeux, ce qui ne leur permettait pas d'entendre les voix des combattants. Les prétendants disposaient alors de toute la place qu'ils désiraient pour batailler sur un terrain de combat vaste. Il y avait également quelques arbres et quelques buissons qui permettaient de se cacher et un coin d'eau pour utiliser des techniques Suiton si nécessaire. Majoritairement, de la terre recouverte d'herbe recouvrait les lieux et peu d'obstacles étaient présents pour gêner les combattants.

Les deux s'avancèrent alors au centre de l'arène, se faisant face. Se toisant à quelques mètres l'un de l'autre, l'Inuzuka ne cachant pas un sérieux visible par des yeux qui ne dérogeaient pas de son adversaire, la tension visuelle mena à un silence certain. La foule s'apaisait, attendant le discours de l'Empereur qui précéderait cet affrontement. Car bien qu'il y avait un soldat compétent dans l'arène de combat qui s'assurerait que tout se déroule comme prévu, tout partait du souverain.

Du haut de sa cabine dorée qui montrait clairement son statut aux yeux de tous, il s'approchait du rebord et parlant de vive voix, soutenu par une technique qui lui permettait de se faire entendre dans toute la zone.

-"N'oublions pas en ce grand jour quelques règles essentielles à cet affrontement : tous les coups sont permis mais la mise à mort est interdite et mènera à un emprisonnement ferme dans les geôles de l'Empire. Nous pouvons décider d'arrêter le combat si nous estimons qu'un prétendant n'est plus en état de lutter ou si sa vie est en danger. Le vainqueur prendra ses fonctions dès la sortie de l'arène et le vaincu se verra soumis à une surveillance certaine."

Car tout autour de l'Empire, de nombreux gardes avaient reçu un ordre bien précis : il était hors de question de permettre une autre désertion supplémentaire à celles d'Uzumaki Gôzen ou d'Inuzuka Inuko. Ainsi, le camp des vaincus allaient devoir assumer pleinement leur défaite.

Ecartant les mains, regardant de haut les deux Lieutenants, il était temps d'engager le combat.

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  82si

"Acceptons avec honneur l'entrée du Valeureux ou du fier représentant du clan Inuzuka... Lieutenants, combattez !"

La lutte pour le poste de Capitaine démarrait dès maintenant.



Important:

_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Kogami Akira
Kogami Akira

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Dim 21 Mar 2021 - 15:11


Kijou 気丈


L’occasion de donner tort aux détracteurs était enfin venue. Pour les quelques personnes doutant de sa bravoure et surtout de sa force était donné l’occasion d’observer le talent au combat du Kogami. Un talent que nul ne pourrait redouter au vu des progrès fulgurants du jeune homme, si ce n’était l’empereur lui-même contre qui il s’était récemment battu lors d’un duel aux enjeux moindres.

Aujourd’hui, plus qu’un titre ou un grade, le valeureux jouait son honneur. Ses convictions. La flamme qui l’animait et ne cessait de brûler en lui. Une flamme que nul ne saurait souffler, et que ce combat ne faisait qu’attiser. La foule y étant pour beaucoup, le Kogami n’ayant jamais eu pareil auditoire, il resta néanmoins aussi impassible que son adversaire, fixant l’Inuzuka de ce regard cuivré à l’intense placidité.

“ … “

S’il s’était précédemment vendu, aux palabres le temps n’était plus. Tout samouraï évitait avec sagesse de sous-estimer son adversaire ou de s’avouer vainqueur trop vite. Il en fut de même pour le Kogami, qui rassembla rapidement les maigres connaissances qu’il avait sur les Inuzuka. Première chose: ne pas se laisser prendre en tenaille lors d’un deux contre un. S’il pourrait utiliser Abenja, le noble jaguar n’aurait sans doute pas un répertoire assez conséquent pour lui prêter véritablement main forte. Heureusement, pour cette situation… le Kogami avait justement élaboré une technique en amont.

Ainsi, c’est en sachant dores et déjà ce qu’il allait faire qu’il écouta le discours concis de l’empereur. S’il n’avait de toute manière pas pour projet de mettre son adversaire à mort, un combat trop intense le poussant dans ses derniers retranchement pourrait bien aller si loin. Et aussi féroce soit son adversaire, perdre un membre de l’empire n’était absolument pas ce que voulait Akira.

En revanche, livrer un grand combat… telle était l’attente du valeureux. La victoire n’en serait que plus grande. Tous ces efforts se devaient de servir.

“ Que le meilleur gagne. “

Exécutant ses mûdras d’une main, l’Hijin matérialisa un unique clone à ses côtés. De quoi tenir tête à l’Inuzuka et son ninken, des adversaires problématiques pour un homme seul. Ce fut donc sur une action anticipative et bien peu spectaculaire que le samouraï ouvrit le combat. Le meilleur restait à venir.

Spoiler:

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Narrateur
Narrateur

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Dim 21 Mar 2021 - 16:32


Sous les ordres de l'Empereur, la silhouette du prétendant au titre de chef de clan s'avança dans toute la prestance qui s'était lié à lui après le départ d'Inuko, qui siégeait pourtant à ses yeux en égale et en exemple. Malgré son départ des terres du Feu, Seimeiten se refusait à voir sa mémoire bafouée, tout comme il ne tolérerait pas, toutefois, un nouvel affront à l'honneur des siens en voyant cette trahison répétée.

Aussi, lorsque le discours étaya le sort réservé au vaincu, il ne s'en formalisa nullement. Son regard s'éteint sur les traits de son adversaire, qui, semblait-il, faisait preuve d'esprit sportif. S'il n'était ni là pour tendre la main à son adjuvant, ni pour faire preuve de compassion, il salua toutefois la marque d'honneur qui lui était démontrée.

Mais sa voix, elle, lui fit écho d'un ton indifférent.

« De même. »

Vous purent voir ses yeux se plisser sous les mèches immaculées qui cernaient son front et son visage, lorsqu'un double de son adversaire intervint sur l'esplanade. Loin de le prendre par surprise, cette manœuvre était... récurrente, lors des batailles extérieures à leur clan. Pour ceux qui voyaient dans leur nombre une supériorité, il était attendu de leur part de vouloir la combler.

Il dût cacher sa déception, cependant, fendant un soupir. Ses yeux se déposèrent sur les traits bestiaux de son compagnon, avant de déclarer ;

« Amatsukami, reste en retrait. »

Dès l'instant où sa voix fit place au silence, ses mains se lièrent pour former une série de mudrās avant que sa paume ne s'appose au sol et qu'une véritable colonne de foudre ne s'élève jusqu'aux cieux, chargeant les nuages d'une électricité meurtrière tandis que leur couleur joignait les reflets de l'obsidienne.

Soudainement, le grondement du tonnerre fendit l'espace, et issus de l'orage qu'ils portaient, une nuée de silhouettes propres à celles des loups fondirent sur la zone qui lui faisait face, cernant de tous les côtés les silhouettes des deux Lieutenants afin de les meurtrir de leurs crocs forgés par les éclairs.

Nullement impacté par la situation, Seimeiten semblait l'aviser avec calme, pragmatisme ; car pendant que son adversaire serait occupé avec ces effigies, sa main s'élevait sous le signe d'un mudrā unique, tandis que la seconde vint se presser sur le pelage de son compagnon lorsqu'un hurlement lupin déchira le capharnaüm créé par son assaut. Il n'avait besoin de se poser la question sur l'identité de l'original ; celle du double lui avait été dévoilée sans même chercher à la dissimuler.

Mais lorsque le Kogami entendrait le cri du loup se muer en l'écho de battements d'un cœur, assourdi et mêlé par le crépitement du tonnerre, la conclusion serait d'ores et déjà là : ses membres se verraient inversés, ses gestes échangés, et son esprit... sans aucun doute perturbé face à l'aspect soudain de ce changement imprévu.


informations:
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Dim 21 Mar 2021 - 17:27


Kijou 気丈


Cette attitude nonchalante, presque hautaine, ne lui plaisait pas. Qu’importe, un homme se prétendant éligible au poste de capitaine se doit d’être sûr de lui. Ainsi, faisant bien vite fi de ce détail incommodant, le samouraï se replongea dans le combat en constatant cette série d’éclairs tomber du ciel. Un utilisateur de raiton donc… voilà qui s’avérait incommodant pour la suite.

Réagissant néanmoins rapidement, le lieutenant érigea un dôme le couvrant lui et son double en constatant les multiples directions prises par cet assaut foudroyant. Initiative qui lui permit donc de s’en sortir sans égratignures à lui comme à son clone, bien qu’il ne se rendit compte que trop tard de la diversion.

En effet, à peine le dôme eut-il le temps de s’effriter qu’un hurlement vint retentir à ses oreilles, lequel se mua ensuite en battement d’un cœur qu’il pensa être le sien. Était-ce l’excitation ? Le trac ? Une question que le Kogami n’eut malheureusement pas le temps de creuser. Voyant son corps changer pour adopter une forme monstrueusement irréelle, le jeune homme tenta dans un réflexe inexpliqué d’exécuter une technique visant à s’en prendre à son adversaire… mais n’obtint que de finir à genoux. En effet, alors qu’il cherchait à solliciter sa main dans l’optique d’exécuter un mudra, ce fut sa jambe qui se plia pour le faire chuter au sol.

“ Que… “

Heureusement, sa première action vint ici prendre tout son sens. Le clone, toujours maître de ses mouvements et comprenant rapidement ce qui se tramait, posa une main sur l’épaule du Kogami tout en apposant la seconde au sol dans l’espoir de retarder les prochains assauts du duo Inuzuka. En quelques instants, ce fut toute la zone située sous ses adversaires qui s’hérissa de longs pieux rocheux.

“ Tu es pris dans un genjutsu. “

La conclusion était évidente, puisqu’il avait soudainement vu son créateur s’effondrer sans pourtant avoir encaissé d’assaut direct. Ne restait qu’à s’en extirper le plus rapidement possible, chose que s’attela à faire Akira malgré la contrainte de ses mouvements inversés. Un samouraï est le seul maître de son corps et son esprit.

“ Une… seconde… “

Bougeant la jambe pour mouvoir sa main, le lieutenant exécuta ensuite un simple mûdra pour s’extirper de cette inconvenante illusion. Son adversaire était donc un manieur de genjutsu… ce qui s’avérait on ne peut plus dérangeant pour un néophyte du domaine.

Spoiler:

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Narrateur
Narrateur

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Dim 21 Mar 2021 - 19:59
[invisible_edit]


Vous purent voir les traits de l'Inuzuka demeurer exemptés de réaction lorsque s'érigea face aux morsures de ces loups illusoire une défense de roche... à l'exception près de la pointe d'attention qui se logea dans ses yeux lorsque celui-ci s'effrita sous leurs assauts répétés, comme attendant patiemment la conclusion de son offensive double de plus tôt.

Un sourire satisfait trahit son sang-froid lorsqu'il fut témoin de l'embarras du Kogami, tel une note mentale que ce genre d'opportunités pouvaient se montrer fructueuses sur sa personne. Toutefois, sa mimique n'avait rien de provocatrice, ni d'écrasante : elle n'était là que pour lui, en réaction instinctive.

Néanmoins, un léger changement intervint dans son expression. L'un de ses sourcils s'arqua légèrement face aux gestes du double. S'il lui avait été demandé de deviner la rétorque que choisirait son adversaire, il aurait certainement parié sur une contre-attaque directe afin de reprendre l'ascendant du combat. Après tout, il était connu pour la certaine fierté sourde qu'il arborait face à tous.

Mais bien au contraire, il fut agréablement surpris. Protéger l'original en lui imposant le concours physique du clone au lieu de l'envoyer au front pour les assaillit à sa place était, à l'heure actuelle, la meilleure réaction qu'il aurait pu avoir face à ce que l'Inuzuka prévoyait pour la suite directe des hostilités. Il lui faudrait changer de plan.

Aussi, alors que ses mains érigeaient d'ores et déjà l'ombre de mudrās, il se laissa aller à une remarque envers son opposant pour lui traduire ses pensées, avant que ses doigts n'implantent la forme de sa paume sur la terre.

« Jolis réflexes. »

Comme convoqué par l'affinité partagée par son flux vital, la roche se souleva sous ses pieds en revêtant la forme d'un véritable pilier hissant sa stature ainsi que celle de son compagnon canin, demeuré pressé contre ses flancs depuis le début de l'opposition, au-dessus des piques qui couvraient l'espace petit à petit.

Son regard s'écrasa sur l'horizon où trônaient encore le Kogami et son double, loin d'être demeuré aussi indifférent que plus tôt.

L'heure était à la chasse.

« À toi, Amatsukami. »

Avant même que la terre minérale qui composait cette tour ne s'effrite et ne s'effondre, les membres animaux du loup se pressèrent sur ses détours pour bondir auprès de ces deux jumeaux, sa souplesse naturelle lui permettant de jongler entre les reliefs coupants désormais implantés dans le terrain par sa cible ; et pressé par son élan, la bête se jeta sur son épaule en cherchant à l'enfermer dans l'étau de ses crocs sans daigner s'en défaire. Ses autres membres, eux, se pressèrent contre le second bras du Kogami qu'il avait tenté de renverser, afin de l'immobiliser totalement... bien que, certes, son clone, lui, demeure exempté d'offensives.

Peut-être était-ce une occasion tendue par l'Inuzuka pour inciter au Lieutenant à montrer ce dont il était capable. Une porte dérobée. Peut-être était-ce simplement une indifférence pour sa présence. Mais face à un adversaire aussi expérimenté du champ de bataille, était-ce seulement probable ?

Vous n'eurent pas le temps de plus vous attarder sur la question que votre attention s'imposa sur la silhouette de Seimeiten qui bondissait à son tour du pilier brisé de plusieurs mouvements, avant qu'un croc ne fende la chair de son pouce. Son doigt traça un trait sanglant au cœur de sa paume consœur, et en un instant, celle-ci se pressa de nouveau au sol en un commandement unique :

« Viens à moi, Yuumagure. »

Un manteau de fumée s'éleva autour des flancs de l'Inuzuka. Un simple phénomène, qui précéda l'écho d'un hurlement perçant le silence pour révéler à tous les traits d'un loup au pelage immaculé et aux épaules cernées de marques épousant les couleurs du crépuscule ; et vous purent retrouver, pour ceux ayant eu l'occasion d'être témoin de ses arts, la proximité qu'entretenait le style de combat de cet aspirant au titre chef de clan avec celui d'Inuko. Celui de chercher à dominer par le nombre, à quelques exceptions près.

Des exceptions, que vous ne manquerez pas d'avoir l'occasion d'entrevoir au fur et à mesure que le combat se prolongerait.

À commencer par le Shuriken Fuma qui fendit la fumée élevée par l'invocation pour cerner le flanc du faux Lieutenant, et l'explosion qui survint lorsque ses quatre lames furent sur le point de trancher les chairs de ses cuisses, à l'opposé de la position de son loup.


informations:


Dernière édition par Narrateur le Mar 23 Mar 2021 - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Lun 22 Mar 2021 - 6:10


Kijou 気丈


Ce n’était que le début. L’offensive de son adversaire paraissait claire: submerger par le nombre. Et s’il pouvait, bien sûr, combler le terrain d’un second clone, l’Inuzuka s’était assuré de ne pas lui laisser l’occasion de le faire sans devoir encaisser l’un de ses assauts. Ainsi oublia-t-il bien vite l’idée, préférant profiter de la situation pour la retourner à son avantage. En particulier pour ce qui était du ninken, sans qui son adversaire serait grandement affaiblit…

“ … “

Scrutant le chien lui bondir dessus, il ne bougea pourtant pas. S’il était évident que le Kogami aurait pu réagir à temps pour esquiver l’assaut, ce fut délibérément qu’il laissa les crocs du canin l’atteindre. Néanmoins, son emprise ne dura qu’un court instant, juste assez pour laisser la marque de ses crocs sur la peau mâte du lieutenant ambitieux. Car si ses bras étaient, certes, gênés, il ne fallait qu'un mudra de son clone pour l'extirper de cette emprise…

Ainsi, agitant rapidement les doigts, le clone du valeureux fint naître depuis son corps une multitude de pieux rocailleux à la manière d’un véritable porc-épic tellurique, obligeant l’animal à lâcher son créateur en le blessant potentiellement au passage. Mais, ne souhaitant pas s’arrêter en si bon chemin, ce fut immédiatement qu’il ouvrit sous les pattes du quadrupède un passage direct vers les tréfonds, comptant bien le faire tomber d’une hauteur suffisante pour lui casser les pattes et le laisser au fond pour le reste du combat. A la guerre comme à la guerre, si ses intentions n’étaient pas meurtrières, aucun d’entre eux n’était là pour se ménager.

“ Tu te bats comme Inuko. “

Dit-il ensuite, sans provocations, après s’être remémoré le combat qu’elle avait mené contre Gozen. Tout comme lui, elle avait tenté de tirer sa force du nombre. En revanche, Akira n’avait aucun moyen de l’attaquer comme l’avait fait l’Uzumaki.

Le clone , toujours proche du Kogami puisque désormais conscient qu’un genjutsu pourrait survenir à tout moment, fut également pris d’assaut par un objet qu’il tarda à voir venir car dissimulé par la fumée de l’invocation. Ses réflexes étant néanmoins surhumains, ce dernier n’eut aucun mal à confronter l’objet tranchant, prévoyant d’y opposer sa lame dans une parade méthodique… jusqu’à ce que l’objet n’explose. Inattendue, celle-ci parvint à atteindre de moitié la copie du Kogami qui fit tout de même assez vif pour s’extirper à temps et ne pas avoir à encaisser la totalité du souffle, dévoilant par ailleurs sa résistance supérieure aux clones communs.

Loin de vouloir en rester la, le clone répondit de sa propre offensive… en direction du Kuchiyose. A choisir, mieux valait l’occuper pour laisser à l’original le loisir de s’en prendre à son adversaire Inuzuka. Ainsi, crachant une épaisse quantité de cendres, le copié dirigea l’intense brasier droit vers le loup, suivant le moindre de ses mouvements.

Spoiler:

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Narrateur
Narrateur

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Lun 22 Mar 2021 - 16:13
[invisible_edit]


Vous purent voir les sourcils de l'humain se froncer lorsqu'il fut témoin du manque de contre-attaque de la part du Lieutenant. Qu'il s'agisse de naïveté ou d'insouciance, il ne le sut véritablement ; car en acceptant d'être ainsi cerné, il venait de sacrifier l'un de ses membres dans l'entreprise. Les crocs de son partenaire, fermement refermés dans sa chair, l'avaient d'ores et déjà cisaillé en profondeur, n'attendant que d'être retirés pour emporter le bras dans son sillage.

Mais il comprit bien assez vite que cela n'avait pour but que de tenter de piéger l'animal. D'un mudrā élevé, il sembla que le double du Kogami entamait la rétorque. La voix de Seimeiten s'éleva à l'adresse de son compagnon pour le presser de prendre du recul ; et c'est ce qu'il fit, d'un bond souple, avant que des épieux de terre ne frôlent son museau tâché du sang de son adjuvant. Les muscles laissés à vif, il n'avait aucun doute qu'il serait inutilisable pour la suite de l'affrontement.

Un sourire fier se dressa sur les lèvres de l'Inuzuka lorsqu'il entendit les paroles de son concurrent. Ainsi, il avait remarqué.

« En effet. Mais à quelques détails près. »

Vous le virent observer brièvement son compagnon canin tandis que le doppelgänger s'apprêtait à poursuivre un assaut.

« Prend le relais, Yuumagure. »

Si cela put vous sembler cruel de le voir ainsi interchanger l'un de ses partenaires pour un autre sans se soucier de son état, vous n'eurent pas plus d'instants à accorder à cela ; car d'une main pressée sur le flanc du loup blanc plus longtemps que nécessaire, Seimeiten venait d'ordonner à l'astre du crépuscule de saisir vos flancs. Une requête qu'il s'empressa de réaliser, fusant sur vos silhouettes à une vitesse folle pendant que vous vous préoccupiez tous deux à proférer un assaut conjoint à l'intention d'Amatsukami. Dans un enchaînement de coups, crocs et morsures dantesque, il était clair que le loup blanc n'éprouvait aucun remord à cisailler vos chairs sur son passage, cernant tant le véritable Kogami que son double demeuré à ses côtés, et éprit d'une technique qui paraissait accaparer toute son attention.

Ce fut à cet instant précis qu'une détonation résonna sur le terrain, issue du corps même de l'invocation. Gorgé d'un chakra qui lui avait été offert, son poil répandait au rythme de ses frappes des explosions intenses balayant tant silhouettes qu'assauts sur son passage au beau milieu de son mouvement. Vous purent sentir vos corps s'ébranler par l'intensité de l'assaut, vos appuis s'affaiblir et votre poids s'expulser dans la direction opposée du loup, uniquement pour être réceptionnés par ses membres lourds s'écrasant sur vos deux silhouettes en cherchant à trancher vos chairs.

Amatsukami, lui non plus, ne semblait pas épargné par l'explosion ; repoussé vers l'arrière comme s'il ne pesait qu'une simple plume, c'était pourtant cela qui lui avait permis de réchapper au gouffre qui s'était élevé sous ses pattes, balbutiant pour se redresser sur ses membres. Quant à l'offensive de cendres qui avait été projetée sur les traits de Yuumagure pour l'affaiblir, elle avait été bafouée par le souffle de cette contre-attaque double.

Et en cet instant, vous compreniez aisément que ce qui vous avait semblé être de la cruauté n'était en réalité qu'une stratégie calculée pour vous forcer à donner l'ensemble de votre énergie sur une seule cible. Qu'en invoquant une présence de plus à ses côtés, Seimeiten avait compris que comme plus tôt, vous chercheriez à rééquilibrer la balance.

Malheureusement pour vous, deux paires de regards avaient cernés vos actions sans éprouver le monde soucis à l'idée d'être attaquées, en bénéficiant de tout le temps nécessaire à étudier la situation et se jeter ainsi au cœur de la bataille au moment le plus propice. Tout cela, pour vous prendre de court.

Ses genoux ployèrent au sol sans lâcher du regard le combat dantesque qui se profilait sous ses yeux, glissant une paume soucieuse dans le pelage d'Amatsukami ; et bien qu'elle fût teintée du sang d'une très fine coupure, elle semblait suffisamment bégnine et insignifiante pour chasser son inquiétude. Alors, tous deux contemplèrent ce spectacle de leur attention double, comme plus tôt.

Vous compreniez, désormais, par quel moyen l'Inuzuka avait acquis son rang de Lieutenant. Non par la vantardise, ni le jeu de son héritage ; mais par la seule avidité d'un guerrier cherchant à l'emporter, calculé, méthodique.

Il ne laissait rien au hasard.


informations:

précisions:


Dernière édition par Narrateur le Mar 23 Mar 2021 - 1:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Lun 22 Mar 2021 - 17:37


Kijou 気丈


Un bras en moins sans doute pour la durée du combat. Sans doute avait-il été trop sûr de lui pour cette fois. Loin de se douter que le canidé pourrait lui infliger une telle plaie, le Kogami tira leçon de cette blessure, décidant d’éviter d’encaisser davantage en favorisant plutôt le chakra. D’autant plus que sa contre attaque n’avait pas servi à grand chose, sans doute allait-il devoir se mettre à frapper plus rapidement… et à s’en prendre à l’invocateur.

“ … “

Mais ce dernier trouva une nouvelle manière de repousser ses assauts au travers d’une explosion rappellant la capacité de son ami King. Explosion qui s’avéra diablement efficace, repoussant à la fois son allié canin du gouffre, sa technique pour finalement le déstabiliser lui et son clone. Un mouvement redoutable qu’il n’eut pas tout à fait le temps de comprendre, forcé de se concentrer sur le Kuchiyose lancé à vive allure. Sa première cible, son clone, sacrifia une défense en encaissant ce coup certes rapide mais manquant juste assez de puissance pour le détruire. Au lieu de cela, la copie du lieutenant noya la zone dans un grand et épais brouillard de cendres couvrant la vue de son adversaire, dissimulant ainsi leur position.

Akira de son côté, après avoir habilement esquivé l’assaut du loup enragé, imita son clone dans une seconde technique dissimulatrice, voulant s’assurer d’être aussi indétectable que l’air. Connaissant l’odorat des Inuzuka, ce n’était pas un luxe. Laissant ainsi ses adversaires incertains pour, il l’espérait, un temps suffisant, le valeureux préparait déjà son prochain assaut qu’il espérait dévastateur. Ainsi changea t-il de position en prévision, tout comme son clone, renforçant un peu plus l’imprévisibilité de ce qui allait suivre.

En tant que futur capitaine, mais aussi empereur, il était hors de question de perdre ce combat.

Spoiler:

Précisions:

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Narrateur
Narrateur

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Mar 23 Mar 2021 - 2:08


La mâchoire du membre du clan des bêtes se raffermit lorsqu'un nuage de cendres s'éleva sur ses flancs et sur ses arrières, cernant l'ensemble de l'espace petit à petit. Les yeux plissés par l'attention, il observait ses alentours avec méthode, avant que sa paume ne s'appose sur le crâne de son compagnon animal, comme pour convoquer un ordre sourd.

Le museau du loup se mit à humer l'air, chose que vous ne purent voir à cause de l'écran de fumée qui brouillant tant votre vue que la leur ; mais après une seconde, des glapissements fendirent l'ouïe de l'Inuzuka, qui claqua sa langue contre son palet.

« Tu ne peux pas traquer sa piste ? »

Les oreilles ployées vers l'arrière contre les détours de son pelage, Amatsukami fit taire ses geignements comme pour confirmer les paroles de l'humain.

« Je vois. »

Seimeiten se redressa derechef, ses pupilles d'or dardant la couverture cendrée au cœur d'une pleine réflexion. S'il ne pouvait ni le localiser, ni le voir, il devrait se rabattre sur le concours d'un autre.

« Yuumagure. »

Il vous sembla qu'une mimique espiègle et carnassière trahit les crocs du loup blanc avant que ses membres ne soulignent une prise d'appuis particulière sur le sol et qu'un hurlement ne fende le silence que le nuage avait créé entre les deux opposants. Comme convoqué par sa volonté, une vague d'électricité vint gorger graduellement son pelage immaculé ; et relâchée d'un simple mouvement de son crâne vers les cieux, une multitude d'éclairs vinrent s'effondrer sur le terrain se dressant face à eux dans un linceul grisâtre afin de s'écraser sur n'importe quelle présence qui s'y trouverait sans faire exception. Embaumant la zone tout entière, le Lieutenant avait choisi de prôner des assauts étendus afin d'être certain de faucher tant son concurrent que son double dans l'entreprise.

Ses yeux scrutèrent une nouvelle fois le nuage sans qu'aucun changement ne semble trahir sa vue. Ses traits accentuèrent la marque de la prudence sur son visage, tandis qu'un nouvel ordre résonnait ;

« Recommence. »

Il sembla que la seconde bête acquiesça à sa demande d'un geste de sa lourde mâchoire, et, pressant ses griffes sur la roche tapissant le sol, un nouveau courant électrique parut révolter sa silhouette animale du bout de sa queue jusqu'à sa gueule, gagnant en intensité au fur et à mesure de son avancée. Dans un hurlement final, la foudre s'extirpa de son corps en une colonne de lumière fusant jusqu'aux cieux qui, déjà, grondaient sous la présence de tant d'énergie.

Une énergie, qui finit par être rejetée par la couche nuageuse devenue aussi noire que la nuit sous les traits abstrait d'une divinité : et alors qu'elle s'écrasait depuis les airs sur l'espace, ses traits se muèrent graduellement en ceux d'une figure lupine lors des quelques instants précédant l'orage qui consumerait le terrain tout entier d'une foudre vengeresse, transperçant, sans nul doute, les âmes qui ne se verraient pas protégées de son offense.

Comme en écho aux mouvements de son partenaire, les doigts de Seimeiten se figèrent, les muscles tétanisés lorsqu'il avança d'un pas – et d'une impulsion, son corps s'élança dans les airs sous les courbes d'une danse martiale maintenant sa stature sur place... tandis que son coup final donnait naissance à une détonation pleine et entière, fendant le nuage de cendres sur son passage d'une nuée d'explosions ayant suivi le chemin tracé par le tonnerre. Fulminant les courbes de cette enclave qui était devenue le siège de ce combat, elles tâcheraient d'heurter chacun des corps avec toute la puissance d'un mur de fer percutant leur chairs avec violence, afin de rompre leurs os sous l'impact.

Lorsque sa silhouette retrouva les contours de ses compagnons bestiaux et ceux de la terre, le regard grondant du désir de la victoire élevé sur l'horizon au travers des mèches blanches de ses cheveux, il était clair qu'il ne désirait là que terminer ce qu'il venait de commencer : son ascension au Capitanat.

Et comme des gardiens silencieux, les deux loups vinrent cerner ses flancs en tournant tant leurs dos à l'humain qu'à eux-mêmes, afin de couvrir l'ensemble des leurs côtés. La vue ainsi légèrement déblayée par le souffle, ils demeuraient sur leur garde, muets.


informations:

précisions:
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Mar 23 Mar 2021 - 12:18


Kijou 気丈


Une fois de plus, son adversaire ne lui faisait aucun cadeau. S'il n'aurait eu aucun mal à affronter un adversaire esseulé, le surnombre devenait un vrai handicap ne lui permettant pas de répliquer efficacement. S'il ne voulait pas arriver à court de chakra et vaincre son adversaire, toutes ses attaques se devaient d'être concentrées sur l'inuzuka. Akira n'avait ni le temps ni la capacité de contrer ses deux autres compagnons.

"..."

Ainsi, sentant le déluge aveugle arriver vers sa position, le lieutenant grinça des dents. Cette fois-ci, son clone allait y passer. Pour ce qui fut de l'original néanmoins, ce dernier matérialisa l'armure la plus solide possible pour se protéger des assauts suivants.

Pourtant, sa copie ne semblait pas avoir dit son dernier mot. Dans une ultime tentative alors que le premier assaut frappait, cette dernière se précipita vers le trio, profitant de sa destruction pour repousser chaque membre de la formation et ainsi la perturber.

Akira, de son côté, encaissa l'assaut sans encombres grâce à la résistance exceptionnelle de son armure. Le second, visant également une zone large à l'aveugle et bénéficiant donc de la même force de frappe que le premier, fragilisa davantage son armure sans toutefois la briser. Le dernier quand à lui détruisit ce qu'il restait des plaques telluriques recouvrant le Kogami, permettant toutefois au valeureux de se sortir de ce violent assaut. Car s'il lui restait des forces, force était de constater que son corps avait encaissé plusieurs assauts, l'entaille barrant son torse sans qu'il ne lait remarquée au préalable venant appuyer ce fait.

Ainsi était-il temps de contre attaquer. Profitant des restes de brouillard lui permettant encore de se camoufler, et de l'explosion du clone ayant perturbé la formation du trio, le Kogami vint surgir du brouillard droit sur son adversaire inuzuka. Ce fut avec précision et surtout une vitesse démesurée qu'il abattit son courroux, sa plus puissante frappe, droit sur le corps de son concurrent. Visant en priorité les membres supérieurs, puis les jambes et les côtes, l'intention d'akira était claire: rendre son adversaire incapable de faire le moindre mouvement pour toute la durée du combat et remporter une victoire trop méritée pour qu'il ne la laisse filer.

Spoiler:

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Narrateur
Narrateur

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Mar 23 Mar 2021 - 15:39


Bercé dans les crépitements de l'orage et le souffle d'une explosion, il vous parut difficile, voire même ardu, de vous retrouver dans un tel capharnaüm où vos deux vues étaient flouées. Quant au Kogami, si ses sens s'étaient vus accentués par ses talents, il ne pouvait discerner parmi les trois formes celle qui appartenait à l'invocateur ; ainsi, il vous sembla que ce qui n'était qu'un simple nuage de cendres ayant pour objet de vous permettre de prendre l'ascendant pêchait tout autant à l'un, qu'à l'autre.

Grondant lors de son passage, le tonnerre sembla ricocher contre une présence non loin du groupuscule. Rendue extrêmement fragile par le combat qu'elle venait de mener, il ne suffit que d'un simple contact, d'un effleurement des éclairs pour que sa forme ne se rompe, et qu'une onde de chakra ne s'étende autour de son impact. Si elle permit de soulever un peu de ces braises n'ayant pas été repoussée par l'assaut explosif de l'Inuzuka et qui, déjà, retombaient sur le terrain, cela était loin de sonner le glas de la réplique du Kogami.

Malgré la présence de ses deux compagnons auprès de lui, le membre du clan des bêtes était incapable de trouver sa piste ; que ce soit en scrutant le nuage qu'en faisant appel à son odorat.

Aussi, lorsque les traits du Lieutenant fendirent son propre piège, des débris de roche glissant de son corps en trahissant la présence brisée d'une armure – la seconde, sans le savoir – Yuumagure ne put réagir à temps pour venir en aide à l'humain, pressé par le souffle d'énergie dont il ne connaissait pas l'origine.

Le visage de Seimeiten se durcit lorsque la morsure du métal s'implanta dans la chair de son bras, assiégeant son épaule jusqu'à son coude d'une entaille réveillant l'hémoglobine qui se demeurée sous sa peau.

Mais quant à sa réponse, elle ne se fit pas attendre ; ses paumes vinrent frapper le seul membre utilisable de son adversaire en écho aux mêmes mouvements vifs qu'il proférait à son encontre et, par le concours d'Amatsukami dont les crocs et les lourdes pattes s'enfonçaient dans ses articulations, ce qui aurait pu s'avérer être un assaut dantesque le prenant en tenaille parvint à être endigué.

Toutefois, vous comprirent en observant l'expression de l'Inuzuka que quelque chose avait changé. Ce qui n'était que de la méthode froide s'était aiguisée, les muscles de sa mâchoire contractés à la seule idée de l'emporter – car dans ses veines coulait la même volonté de vaincre, d'écraser ses opposants que celle qui avait guidé Inuko à la tête de son clan. Et une chose était sûre, il ne laisserait ni cette opportunité, ni ce Lieutenant, s'échapper de son emprise. D'un étau qui se refermait sur lui, sans le savoir.

Alors, tandis qu'il contrait la dernière frappe à son encontre, les doigts de l'homme vinrent se tâcher du sang qui trônait sur les muscles de son bras, afin de signer dans la paume opposée à celle où se trouvait d'ores et déjà une ligne d'hémoglobine, une forme similaire. Celle d'un trait jumeau au premier.

Son regard d'or se planta dans celui de son opposant, gorgé de toute la dureté de son engagement et de sa rage de vaincre – et finalement, Seimeiten gronda ;

« ...Viens à moi, Hinode. »

Un souffle renversa l'espace instantanément à sa demande, bafouant les cendres autour de leurs silhouettes par l'impact d'un nuage de fumée blanche emplissant leurs flancs et leurs sens ; et au-travers de cette mer immaculée se dressa l'ombre d'un loup au pelage sombre revêtant des traits d'émeraude de l’aurore, impérial, aux arrières du Kogami. Un hurlement fendit le silence laissé par son apparition tandis que les lueurs de son pelage s'intensifiaient davantage, encore et encore, jusqu'à ce qu'un crescendo sonore ne trahisse la mélodie de son cri.

Et par cela, il le priverait du seul sens qui réverbérait toute l'arrogance dont était gonflée son opposant ; celui de la vue, qui l'empêcherait de poser à nouveau les yeux sur un trône qui lui reviendrait de droit.


informations:

précisions:
[invisible_edit]


Dernière édition par Narrateur le Ven 24 Sep 2021 - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Mar 23 Mar 2021 - 17:40


Kijou 気丈



Je ne peux pas perdre.

Telle fut la pensée du Kogami sur l’instant, lorsqu’il vit son meilleur assaut presque réduit à néant, voyant l’espace d’un instant la défaite se profiler sous ses yeux tout aussi dorés que ceux de son adversaire. Une défaite à laquelle il refusa de goûter. Tsume lui avait suffit. Toute cette puissance, ces efforts, tout cela… ne pouvait mener qu’à la victoire. Lui seul avait le droit de décrocher ce titre pour lequel il était prêt à mourir. Lui seul.

“ … “

Ainsi, sentant sa vue faiblir à mesure que son crâne semblait presque céder sous une intense douleur, le lieutenant serra les dents. Qu’importe. Le Kogami avait déjà tant perdu, perdre ses sens ne fit que renforcer sa détermination.

“ Mes yeux… mes membres… tu peux tout me prendre, mais ma rage de vaincre, elle, est inextinguible. “

Sentant son chakra presque à bout, le jeune homme traduisit toute sa détermination au travers d’un ultime assaut dévastateur. Prenant un peu de distance vis à vis de ses ennemis, trop nombreux, le valeureux charga en arrière tout en exécutant un mûdra simultanément, apposant finalement la main au sol pour étendre devant lui un vaste marécage embourbant chacun de ses adversaires. Comme l’Inuzuka le lui avait prouvé, lorsqu’on ne peut pas voir… il suffit de ne rien viser.

Ruisselant de sueur, fixant le vide de ce regard resté perçant malgré le fait qu’il ne voyait plus rien, il enchaîna. Un séisme cataclysmique, terrible, nâquit depuis les entrailles les plus profondes du terrain jusqu’à en faire vibrer les spectateurs situés tout autour. Il n’était plus question de le ménager, oeil pour oeil dent pour dent. Advienne que pourra, tant que la victoire était sienne. Car plus encore que la satisfaction d’être vainqueur, ce furent tous les projets qu’il avait en tête qui se jouaient aujourd’hui dans le sang.

Un sang qu’il était prêt à perdre, allant jusqu’à sa vie elle-même.

Spoiler:

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Narrateur
Narrateur

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Mar 23 Mar 2021 - 20:00


Suite au hurlement de l'astre du jour, Seimeiten fut témoin de la douleur qui transparut sur les traits de son opposant, et de ses prunelles ternies de la lueur du soleil ; ôté de son sens, il paraissait perdu, balbutiant lors de son déplacement en priant ne pas heurter l'un de ses compagnons lupins ou l'un des piques de terre qu'il avait élevés précédemment. Fort heureusement pour lui, échoués sur le sol après l'assaut double du tonnerre, ils ne représentaient plus de maux pour le Lieutenant.

Ce fut, pour ainsi dire, un miracle qu'il parvint à se replacer correctement en leur faisant face, malgré sa vue absente. Quant au visage de l'Inuzuka, il ne trônait sur ses traits qu'une pointe de pitié... et de résignation, pour son opposant.

Aussi, lorsqu'il le vit élever un signe et qu'en réponse à son appel, la terre couvrant le terrain parût absorber les restes des cendres et des épieux dans son sillage pour cerner leurs membres inférieurs et les graver dans la pierre, il ne fit rien. L'issue de ce combat était d'ores et déjà tracée. Il ne lui suffisait que d'un coup d'œil pour discerner la fatigue qui révoltait ses épaules, les tremblements de ses membres qui outrepassaient leurs limites musculaires, ou le souffle épuisé qui s'échappait de ces lèvres. Le Valeureux n'était plus que l'ombre de lui-même ; c'était-là une évidence.

Toutefois, le membre du clan des bêtes n'était nullement connu pour sa compassion, encore moins pour sa miséricorde. Aussi, lorsqu'il le vit renouveler des mudrās en faisant trembler la terre jusqu'à celle qui cernait ses membres inférieurs et ceux de ses loups, il fit de même, en délaissant un lourd soupir. Il n'avait rien comprit.

En réponse aux signes incantatoires que ses doigts formèrent, entrelacés, de la boue sembla s'échapper de son corps au-travers de ses vêtements pour tracer un chemin illusoire sur l'ensemble du terrain, jusqu'à s'élever dans les airs sur ses flancs ; et formant ainsi les reliefs d'une véritable sphère malléable et dotée d'une épaisseur robuste capable d'absorber l'impact du séisme qui semblait ravager cette enclave, elle érigeait, au même titre, un hameau pour ces quatre âmes.

Il sentit, le temps d'un instant, la défense vaciller lorsqu'une crevasse altéra sa composition, la faisant chavirer d'un côté – mais bien assez tôt, ce capharnaüm extérieur sembla prendre fin pour faire place à un silence éternel.

Graduellement, la forme de la sphère sembla s'éroder, la boue fondant sur elle-même à son sommet et ses côtés, attestant de l'ampleur de l'offensive qu'elle venait d'encaisser qui l'avait forcée à rompre son harmonie. Lorsque la vue sur son adversaire revint à l'Inuzuka, dépossédé du rempart qu'il avait érigé, sa mâchoire se détendit.

Il était temps que ce combat cesse, au même titre que ces années passées à demeurer dans l'ombre de son clan de peur de le couvrir de honte.

Sans la moindre incantation, une détonation vint rompre l'étau de roche qui le retenait captif et, lentement, ses pas vinrent fendre la distance qui le séparait du Kogami comme si tout le temps lui appartenait, en enjambant le relief formé entre le sol de fortune créé par cette sphère, et le véritable loin d'être concerné par l'un des nombreuses crevasses qui le parcourrait. Au loin, il entendit les bruits fomentés par l'un de ses loups qui tentait de chasser la boue de ses poils.

Lorsqu'il fut à sa hauteur, il se glissa à ses arrières tandis que sa cheville vint faucher ses appuis s'il ne se trouvait pas d'ores et déjà à terre par l'énergie qui avait été arrachée à son corps. Le plat de son pied vint s'écraser sur sa trachée, dans un acte loin d'être humiliant, ni orgueilleux : car il savait, d'expérience, que même un homme aux abois pouvait représenter un danger.

Sans même courber l'échine, les yeux d'or de Seimeiten vinrent trouver ceux du Lieutenant, le dardant de toute sa hauteur d'un air intransigeant ; et malgré l'apparence du Kogami l'amenant aux portes de l'inconscience, il lui fit la grâce d'une dernière proposition ponctuée par les gouttes de sang s'échappant de la plaie de son bras jusqu'au sol dans ce silence de plomb, lui aussi, profondément épuisé.

Sa voix résonna à son adresse, simplement, dépossédée de toute attention à son égard malgré le respect qui s'y retranscrivait, pour un homme s'étant battu vaillamment, malgré les insultes envers son clan.

« Abandonne, Valeureux. »


informations:
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Mer 24 Mar 2021 - 20:05


Kijou 気丈


Akira resta bel et bien conscient, affrontant la défaite de face pour son plus grand désarroi. Si ce n’était pas la première, il s’agissait bien de la plus douloureuse de toutes. La seule qui comptait véritablement pour lui, la seule qu’il vécut non pas comme une simple défaite, mais comme une profonde humiliation. Loin d’être pétri d’orgueil, bien qu’ayant indéniablement pris de l’assurance depuis quelques temps, le Kogami ne ressentit au travers de cette défaite que l’écrasante erreur qu’il eut fait de se penser d’office vainqueur.

“ … “

Tous ces efforts… pour rien. Privé de sa vue, le valeureux déchu comprit pourtant bien assez tôt sa défaite. Son ennemi était encore debout. Il l’entendait, il le sentait. Et alors que ses dernières forces le quittaient, peinant à tenir sa grande masse de corps debout, le jeune homme sentit un pied rompre ses contacts avec le sol, bien qu’il lui resta la présence d’esprit de se rattraper dans la chute. Couronnant le tout d’un mouvement qu’il interpréta comme méprisant, bien plus que les paroles qu’il avait pu proférer envers une déserteuse déchue, l’Hijin sembla chercher de ses yeux livides le regard de son adversaire.

“ Tu auras tout… mais pas ça. “

La victoire était sienne. Tentant de pousser pour se relever sans pourtant y parvenir, le “valeureux” compris bien vite son sort. Celui d’être décrédibilisé, et humilié. Imaginant bien la réaction du public auquel il avait promis d’être le meilleur capitaine possible, Akira s’imagina un instant disparaître de la surface du monde. Retourner dans cette ferme misérable ou il était né, et où il mériterait sûrement de mourir. Que devait-il faire ? Redoubler d’efforts ? Ceux déjà accomplis frôlaient la limite du vraisemblable. Il n’était ici plus question de s’améliorer, mais de comprendre sa place et ses faiblesses. Des faiblesses qu’il dénia jusqu’au dernier moment, même dans la mort s’il le fallait, refusant d’abandonner un combat pourtant déjà perdu.

Ainsi, tirant son katana dont la lame noire semblait refléter toutes les idées ternissant son esprit, le Kogami la retourna contre lui dans un ultime geste de désespoir, masqué par la fierté ébranlée qu’il tentait encore d’arborer.

Mais rien ne vint.

Stoppant son geste avant d’arriver à sa fin, le lieutenant pensa à Yenno. Qu’il serait cruel que de l’abandonner ainsi juste après l’avoir retrouvée. Qu’il serait lâche de mourir pour ne pas avoir à affronter les répercussions de sa défaite. Qu’importe. Plus rien ne comptait en cet instant ou il ne pouvait tomber plus bas. Dans un ultime acte de dépit, le samouraï jeta son sabre au loin pour ne laisser que le bruit métallique de sa lame heurtant le sol clôturer le combat.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.  Empty
Mer 24 Mar 2021 - 22:13
-"Venez avec moi", dis-je en prenant la main de la jeune femme qui m'accompagnait et qui s'occupait de retransmettre ma voix à l'ensemble du public.

Sautant du haut de mon estrade en sa compagnie, faisant valdinguer son corps de ma vitesse dans un saut dont elle n'avait l'habitude, j'atterris vivement aux côtés du Valeureux et de son adversaire qui desserrait son étreinte petit à petit, comprenant que le brun n'avait plus aucune ressource pour lutter. Me réceptionnant convenablement aux côtés des combattants, contrairement à la Soldate qui s'était écrasée le front à terre un peu derrière moi, je m'approchai de la position de l'aveugle qui n'avait trouvé que la mort comme solution. M'apprêtant à réagir pour lui sauver la mise, tendant la main vers son bras qui semblait décidé à effectuer l'irréparable, je le remarquai arrêter son geste un instant. Je gardai alors ma position aux yeux d'un public qui s'esclaffait pour certains, s'énervait pour d'autres.

Parce qu'évidemment, la situation divisait. Le Valeureux avait fait autant de déçus que d'heureux et l'Inuzuka avait redoré aux yeux de l'Empire l'emblème d'un clan qui avait quelque peu été souillé par le combat d'Inuzuka Inuko contre Uzumaki Gôzen, également par sa désertion. Le Kogami pouvait alors trouver dans sa tristesse une infâme réalité : derrière sa sombre défaite s'illuminait l'honneur d'un clan majeur du Feu, tandis que sa victoire aurait pu engendrer des conflits au sein même de l'Empire. Car si un clan majeur perdait son honneur, il n'y avait plus aucune raison de maintenir l'ordre, et l'aversion qu'avait montré le Samouraï envers le comportement de l'ancienne cheffe ne les avait pas réconcilié avec lui.

J'y trouvais alors un parallèle amusant avec le clan Shinrin. Restés discrets depuis tout ce temps et principalement depuis la désertion d'Hanzô, ils avaient la même épée de Damoclès qui pesait au dessus de leur tête. Derrière les complots, il y avait une image. Derrière cette image ternie... il y avait la guerre civile. Il fallait le reconnaître, le désespoir d'un homme acharné faisait l'exaltation de la foule. Le clan Inuzuka était ancien, il était telle les plus vieilles racines d'un arbre qui continuait de grandir.

Le peuple rugissait alors, faisant comprendre toute leur fierté. Ce n'était pas même forcément contre le Lieutenant, la plupart criaient et faisaient comprendre leur joie par de grands bruits qu'ils ne cachèrent même pas. Seimeiten avait redoré l'image de son clan et il devenait indubitablement une idole pour beaucoup d'Inuzuka... bien que ses objectifs demeuraient encore discutables.

La jeune femme épousseta ses habits grisés par la poussière qui s'était glissée sur ses vêtements. S'avançant vers moi, elle effectua quelques mudras à mon signal avant de poser sa main sur mon dos. L'heure du discours avait sonné.

-"QUE LA SUEUR ET LE SANG QUI ONT COULE LORS DE CE COMBAT RAPPELLENT LA FIERTE DU FEU ! QUE LA RAGE AVEC LAQUELLE LES LIEUTENANTS SE SONT BATTUS VOUS SERVENT D'EXEMPLE A TOUS ! QUE LE VALEUREUX PUISSE CONTINUER DE SERVIR L'EMPIRE AVEC LA DETERMINATION QUI LE CARACTERISE, ET QUE LE NOUVEAU CAPITAINE PUISSE DIRIGER L'UNITE COLONIALE VERS DE NOUVELLES CONQUÊTES, DE NOUVEAUX TERRITOIRES, DE NOUVEAUX POUVOIRS !"

S'extasiant de passion, le peuple du Feu faisait comprendre au monde par leur cris que l'issu de ce combat n'était qu'un plus face à la rage qui l'avait animée. Les techniques toujours plus puissantes, les détonations toujours plus grandes et les mouvements toujours plus hargneux étaient ce qu'ils recherchaient. Ce qu'ils voulaient avant tout, c'était d'être ébloui. C'était que l'affrontement soit à la hauteur de l'élite du Teikoku... Et il l'avait été.

-"MOI, SENDAI YAHIKO, DEUXIEME EMPEREUR DU FEU, NOMME INUZUKA SEIMEITEN AU RÔLE DE CAPITAINE DE L'UNITE COLONIALE !"

Je me détachai alors du contact de la jeune femme, laissant le nouveau gradé exprimer son ardeur auprès de tous. C'était son moment, celui dans lequel il pouvait exprimer avec arrogance le bonheur que la victoire lui procurait.

J'effectuai alors peu de mudra d'une main, faisant apparaître à côté de moi un jeune volatile de chakra bleuté qui se glissait sous le corps exténué du Kogami pour le porter sur son dos. Je marchai alors en direction de la sortie du terrain complètement détruit par la dernière offensive du manipulateur de cendres. La foule pouvait prendre le temps de célébrer comme elle le souhaitait, je trouvais que cela n'en valait pas la peine. Après tout, le rôle de Capitaine était fait pour être temporaire.

J'amenais alors le corps du Lieutenant hors de l'arène, ramassant son épée au passage. Son combat n'était pas terminé.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

Duel du Feu : La Lutte pour le Capitaine de l'Unité Coloniale.

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui veux épouser mon ex-Capitaine [Libre]
» [6.1] [Rei/Teikoku] La lutte qui nous attend
» [6.1] [Toph/Iwa] La lutte qui nous attend
» Expansion coloniale 募兵
» Lutte entre les ténèbres et la lumière [PV: Tali]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: