Soutenez le forum !
1234
Partagez

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon]

Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Mar 23 Mar 2021 - 13:57

Les événements des dernières semaines avaient permis à Misaki de se rendre compte d'une lacune fondamentale qu'elle avait. Si c'était une jeune capable d'analyse et de réflexion théorique, elle manquait cruellement de pratique. Ce manque d'expérience avait failli lui coûter la vie lors d'une mission avec son enseignante. Afin de remédier à cela, la genin avait lancé des invitations ici et là afin de trouver des adversaires pour des combats amicaux. Le premier à avoir répondu à ça était Tokage, ce même genin qui était avec elle lors de la fameuse mission ayant laissé quelques séquelles traumatiques chez l'adolescente. Ce duel avec l'homme à la chevelure violacé n'avait fait que confirmer toute l'étendu des choses qu'elle se devait d'apprendre et d'expérimenter.

C'est pourquoi elle avait décidée, encore une fois, d'afficher sur les divers babillard du complexe shinobi la même invitation qui avait attiré le Yamanaka.

Citation :
Bonjour à tous,

Je recherche un/une partenaire pour un entraînement. Si vous êtes intéressée, rendez-vous au terrain d'entrainement quatre. J'y serais tous les derniers jours de chaque semaines pendant le reste du mois. Je vous attends au zénith.

Yuki Misaki

Les duels amicales avaient l'avantage d'offrir une expérience bien réel de combat, tout en offrant une certaine sécurité, permettant l'évolution d'une personne. Enfin, c'était ce qu'elle croyait, car il y avait toujours le danger qu'un accident se produise et qu'elle finisse blessé et à l'hôpital.

Aujourd'hui était l'une de ses journées. Misaki avait réservé ce terrain d'entrainement pour la totalité de l'été. Ce n'était pas un terrain d'entrainement particulière populaire, car il manquait de contenu. À peine un ou deux arbres, une toute petite étendu d'eau et surtout beaucoup d'espace. C'était aussi un terrain qui était assez éloignée, ce qui permettait à Misaki d'utiliser la totalité de son panel de technique. Surtout considèrent sa propension à foutre de la glace partout, elle ne voulait pas que ça ait le moindre impact sur d'autres personnes qui voudrait s'entraîner non loin d'elle et qui aurait à subir le contre-coup de ses techniques hivernales.

Elle était donc là, au coeur du terrain tandis que le soleil réchauffait cette fin de l'été 204. Elle attendait avec patience ce futur adversaire et, comme à son habitude, paniquait un peu à l'intérieur d'elle. Elle était terroriser à l'idée d'affronter un jônin et ce, sans bonne raison. Sans doute qu'un affrontement avec un haut gradé lui serait encore plus bénéfique qu'avec un genin, mais cette peur n'avait rien de rationnelle.



_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Jeu 25 Mar 2021 - 0:27
Ça ne peut pas être si dangereux, si ? Revenant des emplettes qu'il s'était autorisé à mener des suites d'un voyage introspectif la veille, Kiyon jaugeait le sachet de tabac dans lequel il avait osé investir pour la première fois. Ironiquement, il avait ressenti moins de pression lors de sa première prise d'opium que face à cette herbe séchée. Armé de baguettes de bambou ainsi que de la fine et longue pipe traditionnelle également achetée aujourd'hui pour en faire un usage plus sobre que celle qui décorait son appartement, il en remplit le contenu avant de le chauffer et de se brûler la gorge une première fois, recrachant dans une toux chaotique un nuage gris. Il essuya ses yeux mouillés, avant de revenir à l'assaut après un verre d'eau et peu à peu apprivoiser son nouvel instrument.

***

Instrument en bouche et sac en main, c'est un autre jour de la même semaine que Kiyon se rendit au Complexe Shinobi. Visant le statut d'Érudit du domaine des arts illusoires shinobis, il revenait quelques fois profiter de la documentation écrite mise à disposition par l'établissement sur le sujet. Le bâtiment ayant comme principale problématique une visée pédagogique et initiatrice, il fallait avouer que l'approfondissement qu'il était venu y chercher ne trouvait pas toujours sa satisfaction. Il commençait à considérer, d'ailleurs, candidater pour lui-même promouvoir cette fonction éducatrice au genjutsu, peut-être devenir enseignant-référent en la matière. Mais chaque chose en son temps, peut-être un jour. S'il acceptait volontiers de guider autrui et tenter d'apporter une réponse à leurs interrogations, il n'était pas du genre à ce que le mouvement vienne de lui, à enclencher une dynamique bénévole et débonnaire d'apprentissage et/ou de prévention. Cet emploi professoral, en outre, serait donc quelque peu hors de la mesure de son caractère. Mais après tout il s'était lui-même inscrit, en ce moment, dans un mouvement d'affirmation de sa propre individualité comme il n'en avait jamais opéré auparavant. Alors peut-être, qui sait, se lancerait-il un jour. Mais il n'était pas question, aujourd'hui, de telles considérations. En se baladant dans le bâtiment pour espérer tomber sur un livre qu'il n'aurait pas encore épluché sur le sujet qui l'intéressait, l'Épouvantail trébuchait du regard sur une affiche placardée sur un mur.

"Je recherche un partenaire pour un entraînement."

Un message sobre, simple et qui ne se démarquait en rien du reste des affiches du genre. Et pourtant. Et pourtant c'est sur cette dernière que le jeune homme s'était interrompu. Il ne saurait l'expliquer, peut-être était-ce sa position sur ce mur parmi les autres affiches, peut-être était-ce le style du coup de main qui avait gravé ce papier, peut-être était la pureté de son message concis mais il avait été attiré par cette bouteille à la mer et pas une autre.

« Derniers jours de la semaine, hein ? Le tout dernier est demain, peut-être y est elle déjà ? "Yuki Misaki".»

Il recracha sa fumée sur le papier, avant d'incliner tout son corps vers une autre direction, le terrain d'entraînement quatre. En ce jour d'été, il pouvait parfois être éreintant de choisir de s'exercer en plein soleil. La chaleur, l'aveuglement des rayons, mais on avait beau dire, l'air frais avait un attrait qu'aucun confort ne saurait vraiment remplacer. Et puis, le petit point d'eau qui faisait la marque de ce petit terrain d'entraînement quatre pouvait, en cas d'urgence, faire office de point de rafraîchissement aux shinobis usés par la lourdeur de leur rythme martial et quotidien. Sur place, Kiyon fit la rencontre de l'initiatrice de sa quête du jour ; Misaki. Il s'était sûrement laissé emporter par le prestige associé au nom de "Yuki" pour les villageois de la Brume, mais il ne s'attendait pas à faire face à une adolescente. Il fit la conclusion, peut-être trop rapide, face à son jeune âge qu'il était en la présence d'une Aspirante, une genin. Déposant son sac au sol, il lui tint ces quelques mots :

- Yuki Misaki ? Tu es bien jeune, dis-moi. Je suis Yamanaka Kiyon, j'ai vu ton message dans le complexe. Je suis un chunin, donc en théorie je suis censé approcher notre rencontre de manière pédagogique mais ... personne me l'a demandé après tout. Souhaites-tu toujours t'entraîner ou plutôt me poser des question ?

Si le Blond n'était pas vraiment du genre à mettre son grade en avant ou à rappeler celui des autres, il pouvait comprendre la crainte d'une Aspirante à affronter un shinobi d'un grade qui lui était, hiérarchiquement et pas autrement, supérieur. Son objectif n'était pas du tout de l'intimider, mais plutôt de lui faire comprendre qu'il était ouvert à d'éventuelles complaintes, s'inscrivant dans une démarche empathique. Cela dit, rien ne lui prouvait jusque-là qu'il faisait bien face à une genin. Lui donnerait-il tort ?

_________________
Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee#82331
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Sam 27 Mar 2021 - 16:14

Un homme qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer avait fait son apparition sur le terrain d'entraînement numéro quatre. Sans doute était-il là en réponse à l'annonce que la genin avait placarder un peu partout dans le complexe shinobi.

La première chose qui sautait au yeux, enfin aux oreilles, de la genin était le nom de famille qu'il venait de prononcer ; Yamanaka. Il n'était pas le premier de ce clan qu'elle rencontrait et l'évocation de ce nom avait fait parcourir un léger frisson le long de sa nuque. Il y avait quelques semaines, elle n'avait jamais eu l'occasion de faire la connaissance de ce clan et maintenant, seulement eux semblait répondre à l'appel que lançait la fille des glaces. S'agissait-il d'un clan qui se définissait par la violence et les techniques chakriques ? Elle n'en avait absolument aucune idée. Elle ne savait même pas de quoi était capable les Yamanaka puisque Tokage avait perdu ses capacités clanique dû à la résonnance.

[Misaki] - Enchantée ! Ravis de faire votre connaissance.

Avait-elle dit en s'inclinant vers l'avant en guise de respect. La verve qu'employait son interlocuteur avait déclenché un réflexe comportemental chez la Yukijine. Né dans une famille politique, on lui avait tellement inculqué l'importance de la bienséance que lorsqu'elle rencontrait quelqu'un de nouveau, elle ne pouvait s'empêcher de le saluer de la sorte. Comme une sorte de mémoire musculaire qu'elle n'appréciait pas particulièrement. Bien que ça ne lui nuirait probablement jamais.

L'homme se nomma ensuite comme étant un chunin du village caché de la brume. Il arborait fièrement ce titre en offrant une approche pédagogique et théorique à l'entrainement que lui proposait l'adolescente. Tout de suite, elle décrocha de son image de Tokage et voyait bien que l'homme devant elle était bien plus éduquer. Ça avait quelque chose de rafraichissant.

[Misaki] - J'apprécie votre proposition. Vraiment ! Mais je ne suis pas à la recherche d'une application théorique. Je mentalise déjà énormément, mais je manque de pratique et l'objectif derrière ma proposition d'entraînement est justement afin d'aller chercher une expérience physique et praticopratique.

Dit-elle en accompagnant le tout d'une voix douce et d'un sourire s'incère.

[Misaki] - Cependant, je pense qu'un mélange des deux n'est pas impossible. Pourquoi ne pas discuter des forces et des faiblesses de notre affrontement par après ?

Misaki était le genre de personne à particulièrement apprécier les échanges de ce genre. Faire des observations sur ses forces et ses faiblesses et établir un plan d'action afin de corriger ce qui n'avait pas fonctionner. Le seul problème étant qu'elle était de nature anxieuse et qu'elle doutait fortement de ses capacités. Ça biaisait la lecture de son comportement en poussant d'avantage sur le négatif, alors qu'il serait plus efficace de justement utiliser ses forces afin de travailler sur ses limites. La présence de Kiyon pourrait lui être très bénéfique !

[Misaki] - Qu'en pensez-vous ?


_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Sam 27 Mar 2021 - 23:15
Le terrain d'entraînement n'était pas le lieu préféré de Kiyon. Du temps où il arborait encore le grade d'Aspirant, longtemps avait-il écumé les après-midi à échanger quelques passes d'armes avec son équipe. Mais depuis cette fameuse mission au Pays du Feu en l'an 202 et son accession au statut de Moyenne Classe il avait entamé une quête d'approfondissement théorique des arts shinobis largement orientée vers le genjutsu. Bien sûr, il s'entraînait également seul, mais échanger quelques coups avec quelqu'un, cela faisait bien longtemps. Mais à en croire l'état actuel de la plage de l'Île d'Obon, il n'était pas si rouillé que ça. Quoi qu'il en soit, que son adversaire soit une genin ou bien l'Ombre de l'Eau en personne ne changerait en aucun cas le fait qu'un enseignement peut toujours être tiré du moindre affrontement.

- "Yuki", hein ? Il se trouve que mon ancien sensei faisait également partie de ton clan. À ses côtés, mon équipe a appréhendé une petite partie des Yuki qui avaient fui vers Tsuchi il y a quelques années. Il semblerait que mon avenir dans l'armée tourne beaucoup autour de ta famille, "jeune fille". lui dit-il en souriant, moitié taquin moitié sympathique, une fois que les présentations furent conclues.

Quant à la question sur laquelle Kiyon avait précédemment laissé sa partenaire du jour, Misaki orienta son choix vers un combat pur et simple. La dimension pédagogique ne serait pas pour autant reniée mais plutôt développée après-coup en dressant un bilan de leur affrontement. S'il n'osait se l'avouer, cela arrangeait bien le Maître-Esprit. D'ordinaire silencieux et composé, depuis son retour des côtes d'Obon un feu animait son envie de se battre. Il avait compris enfin disposer des capacités nécessaires pour pouvoir être considéré comme une menace sur le front, et il avait hâte de tester ce savoir, même s'il ne réalisait ni n'assumait cet amour retrouvé du combat. Silencieusement réjoui, il agréa à la démarche de l'adolescente.

- C'est sage de ta part d'avoir déjà pu accomplir un bilan de tes capacités. C'est en analysant où en sont tes aptitudes que tu pourras les parfaire. Si tu considères que c'est l'apport qui te manque, alors je veux bien me porter volontaire pour t'aider à l'atteindre.

Maintenant que la suite des choses était actée, il ne restait plus qu'à enclencher la rencontre de leurs arts.

- Je me permets d'inaugurer la danse. Tu ne m'en voudras pas ?

N'attendant pas vraiment la réponse de la Fille des Cimes Blanches, L'Épouvantail formulait un unique mudra, celui du Coq, avant de poser ses mains au sol à la fin de sa question. Une technique doton ? Non, une impulsion venteuse s'évacua sur le sol depuis ses mains et remua la poussière aux alentours pour créer un nuage évanescent mais efficace sur le moment qui couvrirait l'utilisateur de tout regard un court moment. C'est durant ce laps de temps que l'Ex-Continental saisit de sa besace deux kunais qu'il lance sur sa Protégée du jour, testant sa capacité à réagir à la surprise et l'incertitude causée par la bien vive dissimulation visuelle du nuage. Bien sûr Kiyon aurait également pu faire sortir un clone de ce nuage pour le faire passer pour l'original et assaillir Misaki pendant que son créateur lançait une autre attaque mais il ne considérait pas nécessaire d'attaquer d'emblée de manière si fourbe.


Technique utilisée:
 

_________________
Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee#82331
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Mar 30 Mar 2021 - 16:09

[Misaki] - Merci pour le compliment ! Dit-elle avec un sourire chalereux et réconfortant.Merci de bien vouloir participer à mon petit caprice.

Répondit-elle en s'éloignant un peu du Yamanaka. Elle était craintive du duel qui allait s'amorcer. D'abord parce qu'elle était de nature anxieuse et doutait d'absolument tout la concernant. Ensuite parce qu'elle n'avait jamais rencontrer l'homme qu'elle allait affronté et qu'elle ne savait absolument pas de quoi était possible ce clan qu'elle n'arrêtait pas de rencontrer. Ça et le fait qu'il était un chunin n'aidait pas à nourrir cette profonde anxiété présente chez elle. Après, tant qu'il ne se mettrais pas à hurler comme une bête, elle allait être correct !

[Misaki] - C'est bon pour moi !Lui répondit-elle

Sans perdre de temps, ce dernier débutât le duel en faisant lever une importante quantité de poussière. Ce duel souleva une impression de déjà-vu lui rappelant le début de son dernier affrontement. En effet, contre Tokage, c'était Misaki qui avait créer un nuage, à l'aide d'un fumigène par contre. Si ici, c'était Kiyon qui avait lever un voile de terre grâce à une technique, les similitudes avec le premier duel contre un Yamanaka ne faisait que s'accumuler. Une petit sentiment de stress parcourait la psyché de la genin en repensant à comment s'était terminer son dernier affrontement.

Si elle avait apprise une chose de son duel avec l'homme à la tignasse violacé, c'était que si elle ne pouvait plus voir Kiyon, il ne pouvait pas la voir elle non plus. Misaki décida de réaliser les quelques mûdras nécessaire à une technique.

[Misaki] - Aaaah !

S'exprimait-elle en étant rapidement interrompu par deux kunais qui volèrent dans sa direction. Prise par surprise, elle n'avait pas eu le temps de se saisir elle-même de ses propres armes métalliques afin de les faire dévier et avait dû avoir recours à une technique de son répertoire. Elle réalisa de nouveau mûdra et fit apparaitre une couche de glace sur un de ses bras afin de pouvoir bloquer les kunais de Kiyon.

S'il ne s'agissait pas de la réponse idéale, selon l'adolescente, ça l'avait au moins protéger de blessure certaine. Elle reprit alors la réalisation de la technique qu'elle voulait lancer en partant. À l'aide des nouveaux signes incantatoires, deux Misaki apparu près d'elle. Elle souhaitait utiliser la présence du nuage afin de se rendre indiscernable de ses deux clones.


Résumé du tour:
 

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Ven 2 Avr 2021 - 4:00
Le nuage de Kiyon était à double tranchant. Si en son sein il s'isolait des regards extérieurs, le sien n'était pas épargné. Il se retrouvait donc coupé du reste du monde ce qui peut très vite et assez souvent se retourner contre lui. Une telle technique n'est donc pas faite pour être utilisée seule mais bien afin d'installer un enchaînement intelligent, un "combo", une stratégie. Ça n'a pas été le cas, ici. Le Yamanaka s'était contenté de lancer quelques kunais. Le plus fourbe aurait été de faire surgir un clone du nuage pour bondir sur la cible et se faire passer pour l'original.
Mais en faisant cela, le Chunin n'aurait eu que l'inconfortable impression de vouloir imposer une malsaine preuve d'une supériorité inventée, au mieux pré-supposée. Et il n'avait pas besoin de ça, ça n'aurait servi à personne à part nourrir un ego qui n'aurait pas sa place. La première chose qu'a appris le shinobi de son propre sensei est que le champ de bataille (et même le terrain d'entraînement) n'est pas un lieu où de telles facettes d'un homme doivent s'exprimer. Un ninja se doit d'être dépourvu d'orgueil, auquel cas, par excès de confiance il pourrait se défendre de manière imparfaite car trop assuré. Il est plus facile, également, de surprendre quelqu'un qui se pense invincible car il pense avoir une clé pour tout, ce qui n'est en réalité le cas de personne. Pas même l'Homme au Chapeau. Un Shinobi orgueilleux est un soldat qui mourra sans voir la lame se déposer sur sa gorge. Le doute est nécessaire car c'est en se pensant faible et faillible qu'on reste aux aguets et qu'on met le plus d'effort dans sa défense et sa vigilance.
Ainsi, même contre quelqu'un que la hiérarchie martiale voudrait considérer comme ayant des bases moins solides que Kiyon, ce dernier restait des plus vigilants. Mais rien ne vint. Il semblait donc que son jeté de kunaï avait été suffisant pour prendre de vitesse la kunoichi. À moins qu'il ne l'ait raté et qu'elle ne prépare une stratégie dont ce rideau poussiéreux l'empêcherait d'être le témoin ? Quoi qu'il en soit, il ne devait pas rester là. Ce subterfuge n'est pas voué à être durable mais utilisé subrepticement. De toute manière, la nature évanescente de la technique faisait que la silhouette de l'Épouvantail pouvait déjà être largement distinguée, mais quelques poussières gênaient encore sa vue à lui. Il s'éjecta donc de la zone d'effet de son fumigène hors de laquelle il put constater la présence de plusieurs Misaki.

- Des clones, hein ?. Il souriait un instant en scrutant son adversaire tout en formulant quelques signes incantatoires. Apparemment, la prochaine partie de son assaut était prévue. Je ne vois aucune égratignure sur toi. Dois-je en conclure que mes projectiles n'ont pas fait mouche ?

Il s'arrêta sur le dernier signe de sa composition, celui du cheval.

- Quand on ne peut distinguer l'ennemi, il faut ratisser la zone.

Futon : Yunamsa
གཡུགནམགསའ
Technique utilisée:
 

À l'évocation de ce mantra, le kirijin balança ses deux bras en avant jusqu'à les croiser face à son regard. Dans ce mouvement, il entraîna une rafale chargée de lames aériennes qui allait couvrir une zone étendue en direction de la Yukijine. L'aire d'effet de la technique rendait difficilement envisageable un déplacement qui permettrait d'échapper à son emprise, mais qui sait ce que l'espiègle adolescente tenait comme cartes entre ses manches ? Toujours était-il que si elle ne s'en défendait pas correctement, plusieurs entailles pourraient venir à se créer sur sa peau, sans pour autant provoquer de trop importants saignements.

Que son assaut écorche bel et bien sa cible ou non, l'entrain de Kiyon commençait à être mesurable d'un oeil extérieur. Un léger sourire canin fut esquissé alors qu'il pondérait son prochain mouvement.

« Je ne peux pas utiliser l'Épouvantail, pas si tôt. Je n'ai aucune idée de ce dont est capable mon adversaire, mais sortir mes cartes maîtresses aussi tôt reviendrait à céder à mes passions. En revanche, je peux... »

Joignant ses mains en un signe unique, le Yamanaka séparant ensuite sa main droite tandis que la gauche maintenait ledit signe. La patte libre, elle, commençait à pianoter face à elle, un genjutsu était lancé. Si rien n'obstruait les yeux de Misaki à la vue des bras de Kiyon, alors l'Aspirante pourrait commencer à entendre quelques notes jouées au rythme de la danse de ses doigts. Un instrument à corde, particulièrement élégant, dont la mélodie rappelait les cérémonies les plus nobles des villages les plus ancestraux. Mais, bien qu'appréciables, ce n'était pas ce petit concerto solitaire qui devait inquiéter l'Enfant des Neiges, car très vite c'est autre chose qui apparaîtrait et viendrait lui captiver la vue.

Ninpo : Tongpa Nyi
སྟོང་པ་ཉིད་

Technique utilisée:
 

Si l'Épouvantail aurait pu profiter de l'handicap imposé à sa cible pour continuer de l'attaquer et lui infliger des blessures éventuellement décisives, il était plus intéressé par comment cette dernière allait réagir face à cette offensive. Il souhaitait forcer son adaptation, apprentissage essentiel de la fonction martiale. Comment allait-elle s'en sortir ? Est-ce que son illusion avait fait mouche, premièrement ?


Spoiler:
 

_________________
Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee#82331
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Lun 5 Avr 2021 - 19:44

Si Misaki allait retirer une seule chose du duel avec Kiyon, c'était qu'elle se devait de se doter d'une technique de clone plus efficace. Ses clones était intangible et ne servait qu'à créer un sentiment de surprise à tous ceux usant de fumé et de fumigène. Si ça lui avait permit d'éviter le genjutsu de Tokage, ici, sa technique n'allait servir absolument à rien. Kiyon avait choisit la meilleure des réponses et venait tout juste de lancer une technique Futon de zone. Misaki n'eut d'autre choix que de composer quelques mûdras et de lever un écran protecteur glacial devant sa propre personne, laissant ses clones mourir dans un éclat lamentable de fumé. Elle fut épargné des lames venteuse grâce à sa technique, mais la suite du duel allait prendre une tournure qu'elle n'aurait jamais pu anticiper.

Rapidement, Kiyon réalisa de nouveau mûdra et, anxieuse comme elle est, fixait son adversaire des yeux afin de se préparer à se qui s'en venait. C'était hélas ce qu'il ne fallait pas faire et en apercevant les doigts du Yamanaka gigotter, elle tomba victime du genjutsu. Silencieusement, une image mentale de sa mère se matérialisa derrière elle. Une grande femme aux cheveux blonds, aux yeux azurés et au teint blanc comme neige, rappelant une version plus vieille de Misaki. Doucement, elle saisit sa fille en glissant ses mains froides et glaciales sur les yeux de la Yukijine.

« Maman ? »

Pensait-elle en reconnaissant les mains qui venait de lui priver de sa vue. Cette présence réconfortante et chaleureuse avait un effet apaisant chez la genin. De nature anxieuse et paniquée, elle avait eu la chance de naître dans une famille aimante quoi que rigide sur certain aspect. La relation qu'entretenait Misaki avec sa génitrice était typique d'une adolescente de son âge. Elle l'aimait de tout son coeur, mais avait besoin de se définir comme individu et de suivre sa propre voie. Si elle était destiné un certain confort et à une présence politique comme femme trophée, Misaki avait fait le choix de se joindre aux forces militaires du village et à défendre cet endroit qu'elle aimait tant.

Perdu dans ses pensés et dans le confort que lui apportait la technique de son adversaire, elle en avait complètement oubliée les exigences du moment. Elle avait oublié que devant elle se tenait un adversaire et qu'il pourrait facilement profiter de ce moment de faiblesse pour l'attaquer. Si ce n'était pas quelque chose qu'il avait choisit de faire, Misaki n'en savait rien. Prise de panique en se remémorant l'endroit où elle se trouvait, elle réalisa rapidement deux séquences identiques. Elle cracha deux fois une quantité de glace afin de créer deux murs opaque formant un triangle entre Misaki et Kiyon. Voilà un autre point qu'elle allait devoir améliorer.

Elle ne savait pas dans qu'elle direction allait venir l'attaque de Kiyon et avait choisi de se protéger avec deux mur placé de façon à ce qu'elle ne puisse être attaqué que de derrière elle, voir même au dessus d'elle. Elle se fit une note mentale de créer une technique qui allait la protéger de tous les côtés à l'avenir, tel qu'un dôme. Pour le moment, elle attendait les techniques offensives hypothétiques de Kiyon... mais rien n'arrivait.


Résumé du tour:
 

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Mar 6 Avr 2021 - 0:11
Si précédemment Misaki s'était défendue du lancer de kunai de son opposant, le nuage du Yamanaka l'avait empêché d'être témoin des mouvements qu'elle avait employé à cet effet. Cette fois-ci, par contre, débarrassé de toute gêne visuelle, il pouvait voir la jeune fille à l’œuvre. Même si cela était rendu anodin par l'ancestralité de son patronyme, la pâle faisait appel à des cristaux gelés pour se défendre comme en témoignait l'écran glacé qu'elle avait mobilisé pour se protéger des griffes du Léopard turquoise. Revoir la grâce avec laquelle le Hyôton pouvait être convoqué lui rappelait une fois de plus le temps de ses missions au côté de son équipe lorsqu'il était aspirant. Mais différence majeure avec son ancien professeur, Misaki semblait expulser la glace depuis sa bouche. Étonnant. Mais ça ne changeait pas grand chose. Il s'agissait juste de la première fois que Kiyon voyait cela. Cet écran ne lui permit pas de sauver ses clones. De toute façon, quel intérêt aurait-elle eu à absolument les garder à ses côtés dans la mesure où ils étaient inoffensifs et inconsistants ?

C'est après cet échange que le Yamanaka fit appel à la Vacuité qui vint enlacer les prunelles de la Fille des Monts Blancs. Et ce, il fallait l'avouer, avec plus d'efficacité que ce qu'il avait espéré. L'Épouvantail n'était pas de ces sombres calculateurs qui analysait les moindres faits et gestes de ceux composant son environnement pour servir on-ne-sait-quel plan trop complexe à appréhender pour le commun des mortels, mais il devait s'avouer un entrain tout entier à l'observation des réactions de Misaki. Au lieu d'agir, il étudia l'impact de sa technique sur sa partenaire. C'était aussi ça un Entraînement, pouvoir passer du temps sur des choses pour mieux les comprendre et expérimenter. Au final, s'entraîner c'était un petit peu comme monter un petit laboratoire du champ de guerre. Et puis cela servait à son étude approfondie des arts illusoires.

Le Maître-Esprit ne saurait dire si c'était la surprise de l'Illusion ou la figure maternelle, mais l'adolescente semblait clairement déstabilisée. Une immense fenêtre s'offrait à lui en cet instant, mais il décidait de pousser le vice du voyeurisme un peu plus loin. Il ne se pensait pas particulièrement sadique, mais c'est en observant les effets de son propre art qu'il saurait au mieux le maîtriser et l'utiliser de manière efficace.

L'obscurité dans laquelle Misaki était plongée avait eu des effets tout aussi intéressants. Au lieu de se focaliser sur ses sens restants, la Yuki se recroquevilla dans un amas de planches cristallines, se blottissant dans une véritable carapace. Kiyon n'avait jamais observé de tel réflexe. D'ordinaire, ses cibles restaient immobiles pour se concentrer sur leur ouïe ou alors attaquaient dans le vide. Ne souhaitant pas traverser la frontière qui l'amènerait jusqu'au sadisme, le shinobi s'avança pour réduire la distance entre lui et la kunoichi en formulant un signe unique, rompant l'illusion par la même occasion.

Technique utilisée:
 

« Réveille-toi. »


Sa voix s'invita dans son esprit pour prononcer ces quelques mots. Continuant son avancée, il formula d'autres signes incantatoires, pendant qu'il enclenchait le saut qui lui permettrait de se percher au-dessus du premier mur de Misaki, celui déjà bien fragilisé avec lequel elle avait essuyé le Léopard Turquoise. C'est sur celui-ci que l'Épouvantail ouvrit grand la bouche et laissa s'expulser trois fines formes venteuses au crissement serpentin qui viendrait égratigner son adversaire si elle ne réagissait pas à temps ou n'avait pas déjà entrepris les bons gestes à la sortie de son onirisme. Ou autre chose encore, qui sait ? Peut-être avait-elle piégé l'autre face du mur de parchemins explosifs ?

Technique utilisée:
 


Résumé:
 

_________________
Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee#82331
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Mer 7 Avr 2021 - 20:20
La psyché de Misaki avait toujours été d’une sensibilité farfelu. D’abord aux prises avec une estime quelque peu déficiente, elle était, en plus de ça, une petite créature anxieuse. Cette fragilité la rendait plus vulnérable aux jeux de l’esprits et technique de genjutsu en tout genre. Rajoutons à cela un trauma ayant vu le jour il y a quelques semaines au cœur d’une mission, elle allait devoir travailler cet aspect de sa vie si elle voulait un jour parvenir à faire face aux adversaires adaptes de cet art chakrique.

C’était justement cette même vulnérabilité qui, étrangement, venait lui apporter du réconfort dans la technique de son adversaire. Sous le jouc de son genjutsu, elle parvenait à y trouver une forme de bien être, sous la forme d’une étreinte maternelle. Derrière ses deux murs et son écran glacial, sous un faux sentiment de sécurité, elle profitait du moment qui lui fit arracher quand une voix vient la sortir de sa torpeur. La même voix que celle du Yamanaka qui l’avait plongé dans un tel genjutsu.

Déconcentrer, hors de sa zone de confort, elle se remettait tranquillement de l’expérience qu’elle venait de vivre et surtout, du fait d’avoir récupéré ses sens aussi abruptement que quand elle les a perdu. Le mélange de tout ça l’avait fait figée sur place un court instant. S’il ne s’agissait que de quelques secondes, ça avait été suffisant à son adversaire pour lancer une nouvelle technique en direction de la Yukijine qui n’eut le réflexe que de se protéger le visage de l’assaut venteux. Accompagné d’un bruit caractéristiquement animal, des lacérations apurent sur ses bras, là où son visage se trouvait l’instant d’avant.

Misaki en avait bien assez d’être sur la défensive. Depuis le début du duel, Kiyon avait eu l’initiative. L’adolescente se faisait mener dans cette dance et il était temps que les rôles s’inverses. Kiyon s’était installé sur l’écran glacial qui avait été fragilisé par son propre assaut. Profitant de cette opportunité en or pour réaliser quelques mûdras tout en gonflant ses joues. Si cette supercherie ne servait à rien, elle espérait tromper la vigilance du chûnin qui serait potentiellement trop concentré sur une attaque possible provenant de sa gorge alors que le danger se trouvait sous ses propres pieds. En effet, Misaki fit exploser la glace sur laquelle il s’était réfugié afin d’envoyer des débris en directions du maître de l’esprit. Elle espérait que la glace était assez fragilisée pour céder grâce à son poids et à sa technique en plus de lui infliger quelques dégâts.

Profitant du moment qu’elle se voulait de créer, Misaki concentra une quantité de chakra dans ses pieds et fonça en direction de son adversaire. Il n’était pas bien loin d’elle, mais elle souhaitait profiter au maximum de cette petite fenêtre d’opportunité qu’elle se serait créée. En direction de Kiyon, Misaki réalisait de nouveau mûdra et cracha une quantité d’eau important autour de celui-ci afin de former une prison aqueuse.

Résumé du tour:
 

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Jeu 8 Avr 2021 - 18:23
Après l'approche de Kiyon, Misaki ne put vraiment se défendre. Elle se contentait de croiser les bras devant son visage pour essuyer les quelques dégâts de la Morsure. Il n'y avait là pas grand-chose à devoir endurer, de toute manière. Certes, quelques entailles pouvaient être distinguées mais pas assez profondes pour être handicapantes ou causer une hémorragie. Rien d'insupportable, donc. Tant que ce genre de blessures ne s'accumulaient pas, il valait mieux les endurer plutôt que de limiter son champ d'action en se concentrant à son esquive ou à sa défense. Et c'est ce que la Yukijine fit plutôt efficacement. Bien que sa tenue en place soit plus le fruit d'une déstabilisation que d'un choix stratégique, elle gardait en ses mains toutes les cartes de son répertoire parmi lesquelles elle n'avait qu'à piocher en plus d'avoir Kiyon à portée de main.

Perché sur le haut de son écran, il ne prévit pas l'explosion de ce dernier. Cette action, en plus de le priver instantanément du moindre appui, l'écorcha de quelques projectiles fort malvenus étant donné qu'il était déjà en train de choir, annonçant une réception difficile au sol. Et quelle réception. En aucun cas le Petit Kiki n'aurait pu esquiver une technique avec laquelle il partageait une telle proximité lors de son déclenchement. Au vu de sa position, c'est comme s'il était lui-même l'épicentre de la technique. Il fut donc forcé de se réceptionner au sol une fois les débris éclatés.

- Merde !

Pire encore, sans le moindre appui, une Prison Aqueuse fut formée pour l'accueillir en son sein. Un coup de maître de Misaki qui avait compris les subtilités de l'art de l'enchaînement et aidée par l'hybris du Chunin qui est venu à la rencontre de son adversaire alors qu'il se savait clairement nu dans le domaine du combat à une telle proximité.

La chute était moins douloureuse que s'il n'avait que le sol sur lequel faire retomber ses jambes, mais elle n'était spécialement plus agréable dans ce globe d'eau. Incapable de bouger ou de formuler des signes incantatoires, il avait quand même de quoi lever les pouces et dessiner un grand sourire en direction de sa partenaire, signalant sa défaite. Implicitement, il lui demandait donc de rompre sa technique, peu spécialement enclin à mourir étouffé dans un entraînement amical dans son village. Une fois cela accompli (et si cela est est accompli), il se tordit quelques cheveux pour en évacuer l'humidité, tout en félicitant Misaki :

- Félicitations, tu as remporté cette manche ! lui dit-it en effectuant quelques signes qui lui permettait de se sécher à l'aide quelque impulsion venteuse tout en s'éloignant de celle qui l'avait vaincu pour rejoindre les démarcations au sol qui séparaient les locataires de ce terrain.

- Je te propose qu'on enchaîne sur un autre round, à moins que tu veuilles t'arrêter sur cette victoire ?

Il retira le kiseru qu'il gardait conservé à sa ceinture. La précédente technique avait humidifié tout le tabac qui s'y trouvait, il allait donc devoir en changer tout le contenu s'il espérait pouvoir en tirer encore quelques bouffées. En l'inspectant orienté vers le soleil pour profiter de sa lumière, il n'oublia pas de faire remarquer à Misaki :

- Mais je te préviens, cette fois je ne vais pas me retenir. En réussissant à me piéger, tu m'as donné quelque chose à prouver. Je vais me donner à fond.

Il glissa une petite esquisse de sourire avant de ranger son instrument à tabac dans sa ceinture.


Spoiler:
 

_________________
Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee#82331
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Jeu 8 Avr 2021 - 23:33
« Quoi ? Quoiiii ? Quoiiiiiiiiii ?»

Misaki n'en croyait tout simplement pas ses oreilles. Venait-elle vraiment de gagner cet affrontement face à son adversaire ? Venait-elle sérieusement de piéger quelqu'un dans cette bulle aqueuse enseigné par Arukisa ? Son adversaire, incapable de bouger, venait tout juste de lui offrir un pouce approbateur. L'adolescente retira son bras de sa construction qui, en l'espace d'un instant, perdit sa consistance et s'affaissa sur le sol en éclaboussant la Yukijine. Ses yeux pétillaient de vie en regardant son adversaire qui se tordit les cheveux.

Ce fut les mots de Kiyon lui déclarant officiellement cette victoire qui la fit littéralement sauter de joie. Elle qui doutait de ses capacités venait de prouver à un Chûnin qu'elle était à prendre au sérieux. Qu'elle était capable de se frotter à lui. Bon, sans doute n'était-il pas aussi sérieux dans sa démarche d'affrontement qu'il aurait pu l'être, mais elle venait tout de même d'établir qu'elle était quelqu'un qu'il fallait prendre un sérieux et ce petit sentiment lui accorda un immense boost de fierté.

En reprenant de la distance. Kiyon proposa à Misaki de poursuivre pour une deuxième manche. Les derniers moments du dernier combat lui avait été très chakravore et elle n'avait pas lésiné sur les dépenses lors du premier affrontement. Difficile à dire à quoi point elle allait être en mesure de continuer, mais elle ne souhaitait pas en rester là. Il s'agissait tout de même d'un affrontement dont s'en suivrait une analyse tant personnelle qu'avec son interlocuteur. Plus elle avait de matière à analyser, plus elle pourrait corriger certain défaut et truc à revoir. Elle était d'attaque pour un deuxième round, quoi qu'elle allait devoir économiser du chakra cette fois.

[Misaki] - Je suis bien partante pour une prise deux.

Dit-elle en souriant au Yamanaka. Les derniers mots de Kiyon avait rapidement remit Misaki dans son état anxiogène typique. Non seulement, elle allait y goûter, mais en plus, elle voulait économiser du chakra. Non, ce n'était définitivement pas la bonne tactique. Elle allait devoir y aller sans retenu, quitte à tomber d'épuisement. Elle ne se laisserait pas aussi facilement faire.

[Misaki] - À mon tour de lancer les hostilités.

Répliquait-elle en réalisant les quelques mûdras nécessaire à sa technique. À mesure que son chakra Hyôton s'accumulait dans sa gorge, Misaki pouvait sentir son corps perdre quelques degrés. D'un seul coup, elle cracha tout ce qu'elle avait accumulé en direction de son adversaire. Un immense dragon glacial fendait maintenant l'air en direction du Yamanaka.


Résumé du tour:
 

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Ven 9 Avr 2021 - 1:29
La balle était dans le camp de Misaki qui avait choisi le parti de l'initiative. Tout-à-l'heure, c'est lui qui avait lancé les hostilités et il avait fini emprisonné dans une bulle qui coupait sa respiration. Peut-être bien que cette fois un même scénario serait envisageable ? L'avenir le dira, mais à présent Kiyon ne se permettrait plus de ménager l'Aspirante. Il avait choisi de ne pas profiter des multiples fenêtres ouvertes par son illusion plus tôt pour prendre le dessus. La curiosité et l'ego du kirijin l'amenèrent à finalement renverser la fenêtre pour qu'elle soit au profit de la yukijine. Elle avait bien prouvé que même en entraînement, il n'était pas question de se faire des cadeaux. S'il avait tantôt considéré cet affrontement comme un laboratoire, le Yamanaka aurait peut-être dû considérer qu'un combat ne laissait pas de place à l'observation.

Alors quand elle ouvrit le bal en se permettant d'envoyer une masse importante de chakra dans l'assaut givré qui venait rencontrer le Yamanaka, il ne se priva pas de lâcher une défense des plus adaptées. Le Dragon avancerait à contre-courant de l'Ire des Monts septentrionaux que l'utilisateur invoqua après quelques mudras. En lançant ses deux bras en avant, un large et vindicte courant d'air figea le dragon dans sa course à mi-distance entre les deux shinobis, jusqu'à l'amener à se briser et se répandre au sol.

Technique utilisée:
 

- Maintenant que je sais que tu peux mobiliser les débris laissés par tes propres techniques, ne crois pas que je vais te laisser les répandre autour de moi. Pas de cadeau, j'ai dit.

L'Épouvantail laissa échapper un sourire, la revanche qu'il avait à prendre embrasait un certain sentiment qu'il pouvait sentir bouillir au creux de son ventre ( c'est pas la gonorrhée, promis ). En réunissant ses deux index et ses deux majeurs les uns contre les autres, il invoqua l'assistance de deux clones, kunais en main. Alors qu'ils se positionnaient face à Kiyon et sur la route qui le séparait de Misaki, il déclara avant de disparaître derrière eux :

- Approche, Misaki !



Le reste de sa stratégie dépendrait de la suite des actions de son adversaire, mais il commençait déjà à exécuter doucement une suite de signes incantatoires, prêt à amorcer son plan qui, il l'espérait cette fois, l'amènerait à une victoire rapide. Précédemment, Kiyon avait été aveuglé par son orgueil. Lui qui se faisait un point d'honneur de ne pas être prit de court par ses propres pré-notions et à faire primer l'efficacité au-delà de toute tentative de démonstration de pouvoir arrogante s'était fait emporter par ses passions et avait fini piégé et, ultimement, vaincu. Hors de question de répéter cette issue. Misaki n'avait qu'à bien se tenir.



Spoiler:
 

_________________
Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee#82331
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Sam 10 Avr 2021 - 13:18

Un sourire se dessinait sur le visage de la Yukijine. Elle prenait goût aux affrontements en tout genre auxquelles elle avait participer dans les derniers jours. D'abord avec Tokage, avec Ken, avec le festivale quelque peu étrange et finalement avec Kiyon. Ce petit bien-être lui apportait beaucoup de réconfort quanta ses capacités de kunoichi.

Lorsque Kiyon lui envoya quelques mots sur le fait qu'il ne souhaitait pas qu'elle puisse utiliser de la glace à proximité de lui, Misaki dû se battre intérieurement contre sa propre personne. Elle avait ressèment créer une technique lui permettant de juste palier à ça en rependant une quantité importante de glace sur le terrain, mais elle ne posait pas encore assez de technique dans son répertoire pour profiter au maximum de la glace présentement sur le champ de bataille – chose qu'elle allait rectifier.- De plus, la dépense chakrique d'une telle technique n'était pas quelque chose qu'elle pouvait se permettre, surtout si ça ne servait qu'à assouvir son égo.

C'est en voyant les clones de l'épouvantail apparaître qu'un court plan se formulait dans son esprit. Misaki s'était retrouvé en désavantage numérique lors du duel avec Tokage et s'était jurée de créer une technique justement pour ce genre de situation. Son sourire s'amplifiait un peu en même temps qu'elle réalisait les six signes incantatoires nécessaire à cette technique. Son corps s'abaissa de quelques degrés, une nouvelle fois, à mesure que son chakra Hyôton s'accumulait dans la paume de sa main. D'un mouvement sec, elle s'accroupit et déposa ses deux mains au sol, rependant du chakra en direction du Yamanaka.

Si rien ne semblait se produire à première vue, il ne fallu pas attendre bien longtemps avant qu'une multitude de pique de glace surgissent du sol, là où elle avait fait parcourir son chakra élémentaire, et prit les trois Kiyon pour cible en les attaquants de tous les côtés. Il était même possible que certains apparaissent directement sous eux, puis que l'attaque provenait du sol – étrangement, c'était une tactique qui se répétait chez la genin qui semblait bien aimer viser sous les gens -

La seule particularité qu'avait cette technique, était que pour cette fois-ci. Misaki avait volontairement créer des piques aux bouts contondant. Il s'agissait quand même d'une technique capable de transpercer son adversaire et elle ne souhaitait absolument pas blesser gravement son adversaire. S'il était quand même capable d'infliger de sérieux, elle abandonnait volontairement le côté potentiellement mortel de sa technique.

Voulant ensuite se relever afin d'enchaîner le duel avec une nouvelle technique, Misaki fut prise d'un léger étourdissement et d'un malaise. Les dépenses chakriques commençaient à s'accumuler et elle arrivait au bout du rouleau. Si elle en avait encore un peu en réserve, elle préférait économiser du chakra pour la suite du round deux.


Résumé du tour:
 

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Dim 11 Avr 2021 - 0:11
Misaki préparait sa prochaine technique. Et quelle technique. Au vu du chakra mobilisé par cette dernière pour permettre sa création il s'agissait assurément d'une de ses cartes maîtresses. Peut-être pas le seul atout restant dans sa manche, mais une botte secrète malgré tout, pleine et entière. Et une certaine quantité de chakra allait devoir être mobilisée par Kiyon pour pouvoir se sortir de cette technique. Pas autant que celle mobilisée par son adversaire, mais la deuxième moitié des réserves de l'Épouvantail allait sans aucun doute devoir être entamée.

Sans la présence de ses clones sur le terrain, le Yamanaka n'aurait peut-être pas eu de quoi se défendre d'une telle offensive. Assurément, même. Mais heureusement pour lui, leur action combinée allait lui permettre d'additionner deux défenses pour en former une entière et plus globale. Une sorte de dôme qui empêcherait la zone d'action de la Fille des glaces de se répandre jusqu'en son sein. S'alignant sur les côtés de l'originel, chacun des duplicatas mobilisa l'Ire des monts septentrionaux pour permettre une défense effective face au Funeste domaine de la Reine givrante. Les piques qui s'érigèrent en leur direction s'éclatèrent face au torrent violent, laissant se déposer les débris que Kiyon redoutait tant, de quoi lui faire serrer les dents. Mais il l'avait annoncé, il ne ferait aucun cadeau maintenant, le combat allait être sérieux.

Technique utilisée:
 


- Je t'ai annoncé que j'allais me battre sérieusement maintenant. La technique à laquelle tu vas assister est un des jutsus que j'ai utilisé contre Zukei Tohsiro, le samouraï revenu d'entre-les-morts qui a ravagé les côtes de l'Île d'Obon. Tu rentres dans un certain club. délivra t-il à la jeune Misaki avec un coin de sourire sur ses lèvres.

En formant quelques signes incantatoires peu de temps si ce n'est pendant que ses propres clones formulèrent les leur, une brise (encore une autre) mit sa crinière en mouvement. Il invoquait la Vallée du Lotus Blanc. Comme Kiyon venait de l'introduire, c'est grâce à celle-ci que l'Esprit de la Côte avait été neutralisé puis ramené en sécurité jusqu'au village. Une des signatures de celui qui visait le titre de Maître des Illusions. Pour être honnête, le fait que Misaki était la seule personne autre que Toshiro contre qui il avait dû sortir ce tour était effrayant. Si elle était capable de tant de choses à 16 ans, il tremblait à l'idée de ce qu'elle pourrait accomplir au même âge que le Chunin. Lui, à son âge, n'avait déjà pas son niveau.

Futon : La Vallée du Lotus Blanc
ལུང་པ་ཀུ་མུད

Technique utilisée:
 


Si l'Aspirante n'avait pas trouvé de quoi échapper à l'éclosion des flocons qui se mettaient à envahir le terrain, alors elle assisterait rapidement à l'évanescence de toute son envie de lutter ou toute combativité jusqu'à, ultimement et si la technique advenait à persister, sombrer dans un profond sommeil. Kiyon maintiendrait-il sa technique suffisamment longtemps pour qu'advienne ce scénario ? Tout dépendrait de Misaki.


Spoiler:
 

_________________
Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya


Dernière édition par Yamanaka Kiyon le Dim 11 Avr 2021 - 11:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee#82331
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Dim 11 Avr 2021 - 0:57

Alors que le chakra de la genin filait en direction de son adversaire, les deux clones de ce dernier réalisèrent la même technique qui avait arrêter son dragon l'instant d'avant. Incapable de rependre adéquatement cette source de vie sur la surface du combat, elle avait été incapable de produire l'effet désiré avec sa technique. Pire encore, elle avait dépensée une immense dose de chakra pour rien.

Tandis que les deux clones se concentrèrent sur la défense, le véritable Kiyon lui, produisait les signes incantatoire nécessaire à une technique qui avait définitivement le potentiel de mettre fin au duel, une bonne fois pour toute. S'il y avait une chose contre laquelle Misaki se devait de se défendre à l'avenir, et ses deux derniers duel contre les deux Yamanakas ont rendu la chose plus qu'évidente, était les genjutsus et les illusions en tout genre. Comment pouvait-elle se prémunir contre de telle technique ? Elle connaissait bien la théorie derrière ça et possédait même le Kai, mais elle n'avait absolument rien dans son arsenal pour identifier lorsqu'elle était elle-même victime d'une illusion. En fait, le genjutsu avait un sacré potentiel dans un duel 1 contre 1 et c'était définitivement un art dans lequel elle allait investir une partie de son futur. Ne serait-ce que pour parvenir à se défendre.

Au moment où le Yamanaka relâchait sa technique, Misaki était en train de réaliser les quelques mûdras nécessaire à la sienne, qui fut malheureusement interrompu alors qu'elle regardait les cheveux de son adversaire volé au gré du vent. D'un seul coup, le décor changeait aux yeux de la Yukijine. Elle se trouvait maintenant au coeur d'un vallée enneigé. Vallée lui rappelant les décors splendide de son pays de naissance. Parmi ce décors qui la ramenait à son enfance, une fin neige tombait du ciel. En apercevant celle-ci, Misaki tomba à genou, un sourire béant arborant son visage. À mesure qu'elle apercevait cette pluie solide et cristalline, un intense sentiment de somnolence s'emparait de la fille des glaces.

Elle avait envie de dormir, là, au coeur de ce plateau, au coeur de ce décors enchanteur. Elle se rappelait les quelques mots de sa grand-mère, alors qu'elle n'était qu'une petite fille de cinq ans. Elle lui disait de ne jamais dormir dehors, que le froid est une bête indomptable. Qu'il ne fallait pas surtout pas fermer les yeux, surtout pas se laisser aller sans quoi il nous amènerait de l'autre côté. Il ne faisait cependant pas froid. Elle allait donc être correct ? N'est-ce pas ?

Sur ses quelques pensés, elle était maintenant couché au sol et elle fermait les yeux.


Résumé du tour:
 

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Dim 11 Avr 2021 - 14:09


Peu à peu, le terrain d'entraînement quatre se métamorphosait sous les yeux de ceux qui s'y affrontaient. La terre poussiéreuse laissait place à un sol minéral qui se recouvrait d'une épaisse couche de neige percée par quelques rares fleurs à mesure que les flocons s'y déposaient. Quelques rochers acérés encerclaient les deux shinobis comme dans une sorte de cocon aéré et le vent y soufflait si fort qu'il ne faisait aucun doute sur le fait qu'ils se tenaient sur le Toit du Monde. Et pourtant il n'y faisait pas froid. Le vent n'était d'aucun froid mordant et la neige ne rafraîchissait l'épiderme de personne. À la limite, elle réchauffait. Oui, cette chaleur, cette béatitude, c'est celle que ressentait Misaki en l'instant. Bienvenue dans la Vallée du Lotus Blanc.

Kiyon voyait la yukijine se perdre dans son emprise. Un peu de culpabilité s'emparait du Yamanaka, mais après tout, ce n'est pas comme si il l'avait battue à plate couture. Il ne l'a pas battue tout court, d'ailleurs. La victoire précédente de la kunoichi était certes annulée par la sienne en l'instant, mais en aucun cas cela voulait dire qu'il avait remporté cet affrontement. C'était un match nul. Un point partout. Il n'avait pas à rougir d'avoir employé une telle technique face à Misaki, cela reviendrait à la considérer comme étant une faible enfant, ce qu'elle n'était plus. Avoir fait sortir cette carte des atouts du kirijin montrait bien la menace qu'elle représentait déjà à un si jeune âge et l'avenir brillant qui l'attendait. Il aurait bien aimé être aussi doué qu'elle.

Mais rien ne prouvait que l'affrontement était bel et bien terminé. Un shinobi était formé à l'art de tromper. Qu'est-ce qui prouvait au jeune homme que la kunoichi ne s'était pas délivrée de l'emprise de son illusion et qu'elle ne feintait pas son sommeil pour baisser les gardes de son adversaire ? En toute précaution, il envoyait un de ses clones s'enquérir de son état plutôt que de s'en charger lui-même. Il passait une main sur son front pour y déloger quelques mèches dont leur éclat enflammé en faisait la particularité. Son souffle semblait lourd et elle ne réagissait à aucun signal. Il semblerait qu'elle soit bel et bien endormie.

Confiant, le duplicata prit l'Aspirante entre ses bras pour la soulever, une main dans son dos et l'autre derrière ses cuisses et l'apporta vers son originel.

- Elle est endormie.

- Tu en es sûr ?

- Affirmatif.

- ... Bien.

Kiyon posa alors sa main sur son front. Il n'avait pas pu vraiment s'attarder sur son visage, tout ce temps. Elle portait définitivement la marque de son âge. Maintenant que la jeune fille était à sa disposition il tenait dans ses mains la clé de tant de serrures. Allait-il se transposer ? Fouiller dans ses souvenirs sans la consulter au préalable ? Pire encore ? Et si il modifiait ses souvenirs ? Pourquoi pas ? Après tout, il lui avait révélé une des techniques dont il conservait jalousement le secret car conscient de son efficacité. L'Épouvantail demandait à son clone ne rester en place pour que la kirijine demeure dans une position stable. Après quelques signes incantatoires il posa sa paume contre le front de l'Aspirante, laissant quelques uns de ses cheveux percer l'espace ouvert entre chacun de ses doigts. Il se concentrait pour accéder à ses souvenirs les plus récents, ceux qui concernaient sa technique.

Alors qu'il se voyait dans l'esprit de Misaki en train d'exécuter les signes de la Vallée du Lotus Blanc, il stoppa le défilement de sa mémoire pour en modifier le déroulé. Avant que le Chunin ne puisse révéler la teneur de son illusion, il la fit charger et trébucher sur un obstacle dans sa course, provoquant une chute sur l'arrière du crâne qui la ferait plonger dans l'inconscience. Voici maintenant la version que retiendrait Misaki de la conclusion de leur entraînement, conservant ainsi le secret de la technique de Yamanaka Kiyon.

Technique utilisée:
 

Si certains pouvaient être alarmés par la démarche de l'Épouvantail au point de soulever des questions éthiques, il ne voyait pas ce qu'il venait de faire comme étant immoral. S'il était vraiment une mauvaise personne, la vie entière de Misaki aurait pu être réécrite. Il aurait pu faire d'elle un véritable pantin qui servirait ses intérêts. Mais il n'était pas de ces gens-là avec des rêves farfelus d'asservissement et des plans secrets à réaliser dans l'obscurité. Il se contentait de protéger un secret dont il souhaitait s'épargner la prolifération. Preuve de sa bonne foi, il ramenait la jeune femme jusqu'à l'infirmerie la plus proche non sans glisser un petit papier dans la paume de sa main :

@Yamanaka Kiyon a écrit:
Yuki Misaki,

Je t'ai ramené à l'infirmerie car tu as chuté pendant notre entraînement sur le terrain quatre. Suite à une mauvaise réception tu as tapé ta tête au sol, ce qui t'a rendu inconsciente.
Ceci termine donc notre affrontement. N'ayant pu achever notre second round, tu ressors donc vainqueur de cette rencontre. Je peux te dire que tes talents sont remarquables et que Kiri compte une kunoichi redoutable dans ses rangs avec toi. Félicitations.
Pense à prendre soin de toi.

Amicalement,
Yamanaka Kiyon.



_________________
Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee#82331
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon] Empty
Dim 18 Avr 2021 - 14:41

Misaki se réveillait doucement au coeur de l'infirmerie du complexe shinobi du village caché de la brume. Deux de ses plus jeunes soeur étaient à ses côtés. En voyant qu'elle ouvrait les yeux, la plus vieille des deux lui sauta dans les bras. Confuse, elle ne savait pas trop qui dire, ni quoi faire. Par réflexe, elle la serra à son tour et arbora un sourire béant afin de la rassurer, mais elle serrait de plus en plus fort.

[Misaki] - Kina-chan ! Tu me fais un peu mal...

À ses côtés, la plus jeune attendait patiemment que Misaki la remarque. Elle lui tendait une lettre écrit par Kiyon, son adversaire de la journée. Sur celle-ci, il expliquait qu'elle serait tombé et se serait cognée la tête, lui faisant perdre connaissance. Par réflexe, elle mise sa main derrière sa tête à la recherche d'une douleur, mais rien. Sans doute étais-ce le choc du moment qui lui avait fait voir tout noir.

***

De retour chez elle, Misaki saisit un morceau de parchemin et écrit une réponse au Yamanaka qu'elle envoyait par la suite.

Citation :

Yamanaka Kiyon,

Je tiens sincèrement à vous remercier de l'attention dont vous avez fait preuve en prenant de votre temps afin de me conduire à l'infirmerie. Pardonnez le fait que j'eut été un fardeau, ne serais-ce que l'espace d'un instant.

Pour ce qui est de notre duel, je ne peux accepter cette fin comme une victoire. Si j'ai été assez maladroite pour tomber et me taper la tête, il s'agit là de ma propre erreur et je vous serais gré d'accepter la victoire de la seconde manche. Le tout portant notre affrontement à une égalitée.

Il me fera plaisir de vous affronter de nouveau, un jour, si le besoin de clôre cette journée resurgit au grand jour.

Cordialement,
Yuki Misaki


.:: FIN ::.

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki

Encore un Yamanaka ! [Ft. Kiyon]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: