Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Frapper le métal [Ft Akagi]

Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Frapper le métal [Ft Akagi] Empty
Mer 24 Mar 2021 - 13:36

Akio se réveilla, impatient, le cerveau déjà plein d'activité. Nous étions le surlendemain de la soirée entre les deux camarades de l'équipe une. Comme convenu aujourd'hui, leurs efforts allaient être orientés vers la création d'une technique combinée. Les premières idées dirigeaient le duo vers la propulsion d'éclats de métal par la force des Portes célestes du Kentoku. D'instinct c'était une bonne idée, donnant aux équipiers une arme à distance, toujours très intéressant pour déstabiliser un adversaire.

Il était neuf heure quand le genin se décida à se lever et à se préparer. Il ne prit aucune arme, aucun accessoire, juste un calepin et un crayon, parfait pour théoriser et dessiner de façon précise leurs pensées. Il récupéra rapidement quelques bandages, sachant pertinemment qu'il pourrait connaitre quelques coupures au niveau des mains, n'ayant absolument aucune protection sur ses dernières. En sortant de chez lui, il n'oublia pas de se rendre chez certains artisans et marchands pour récupérer de quoi déjeuner, comme promis.

Quelques viennoiseries, des fruits bien juteux, du thé et du jus d'orange. Tout était parfait. Akio se dirigea ensuite tranquillement vers le lieu du rendez-vous, bien décidé à aboutir à la fin de la journée à une technique parfaitement assimilée. L'heure tournait mais il serait ponctuel. Il glissa entre les habitants qui commençaient tous à sortir pour profiter du beau temps, de la température qui commençait à monter. Des étudiants, des ouvriers, l'activité de Kumo explosait dès le matin, le village se reconstruisait correctement.

Il pénétra ensuite sur les terrains d'entrainements, se dirigea vers celui le moins en vue, essayant de rester discret quant à la création d'une subtilité qui pourrait surprendre un adversaire lambda. Akio déposa ses affaires près d'un banc et respira profondément, les yeux levés vers le ciel où les nuages semblaient balayés par un vent léger et constant. Il déballa ensuite les aliments dans l'attente de son camarade. Prenant juste un thé vert bien chaud, comme pour réveiller l'intérieur de son corps.

À l'horizon, on pouvait alors apercevoir une silhouette se diriger vers le terrain. C'était bel et bien Akagi, lui aussi ponctuel. La journée s'annonçait fructueuse.

« Salut Akagi, comment vas-tu ? Comme promis voici le petit déjeuner, sers toi je t'en prie. On va pouvoir aborder un peu la théorie de la technique pendant ce temps. On se mettra au boulot après. »

Dans le même instant, Akio extirpa de son sac son carnet et son crayon puis commença à griffonner quelques annotations, notamment des questionnements sur la densité du métal à frapper, le possible point d'impact fragilisé pour projeter les éclats et la portée effective d'une telle tentative.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Frapper le métal [Ft Akagi] Empty
Lun 29 Mar 2021 - 19:38
Akagi arrivait sur le terrain d’entrainement. Le Metaru habitué à bien manger au petit déjeuner avait l’estomac qui gargouillait en arrivant sur le terrain d’entrainement où il devrait rejoindre son coéquipier. Il espérait qu’Akio n’avait pas oublié sa promesse de ramener de quoi se remplir l’estomac. Le Kumojin avait besoin de ripailler avant de commencer quelconque exercice. Arrivant à hauteur du Kentoku, il le salua chaleureusement d’une poignée de main et se réjouit de voir que son coéquipier avait tenu parole. Il s’attaqua aux victuailles goulument.

Après quelques minutes de repas convivial, où les des coéquipiers échangèrent des banalités, Akagi interrompant de temps à autres Akio qui semblait déjà plongé dans l’étude de la technique sur le carnet qu’il tenait en main. Le Metaru se leva et proposa au céleste de ce mettre au travail. Il sembla acquiescer.

Avant de commencer la pratique il fallait finir de peaufiner l’idée qui avait germé durant leur soirée fondatrice. Akagi pensait réellement que cette petite excursion dans un établissement du village les avait rapprochés et il se sentait bien plus appartenir à une équipe que lorsque les deux compagnons ne se connaissait que de nom. Le Metaru se demandait si leur senseï accepterait de participer à ce genre d’évènement histoire d’apprendre à se connaitre. Le genin n’en mettrait pas sa main à couper.

Akagi avait réfléchi au sujet durant leur journée de repos suite à leur mission conjointe et l’idée de technique dont il avait discuté. Sa proposition était de créer quelques blocs de métal comportant des amorces de ruptures afin qu’ils explosent en de dizaine de cube de métal lorsque Akio les frapperaient. Cette idée était intéressante et Akagi voulait l’améliorer au maximum et alors que le genin pensait initialement ne faire que deux boites statique qui serait frapper par Akio au moment voulu, il avait pensé à une variante qu’il voulait proposer à son coéquipier. Lançant le sujet de la technique Akagi commença :

« Akio, concernant la technique, avant de commencer, je voulais te proposer une variante. On parlait si je ne me trompe pas d’une technique où je créerais deux blocs de métal fragilisés que je placerais à deux endroits différents du terrain d’entrainement, que toi tu pourrais faire exploser en projectile le moment voulu.

J’ai pensé à une variante, je voyais l’autre jour des enfants de mon clan jouer avec un ballon et j’ai pensé à cela;
Si au lieu de placer deux blocs quelques parts sur le terrain, je les créais et les envoyais vers toi tu pourrais changer leur trajectoire en frappant dedans et la suite resterait celle connue qu’en penses tu ?

Je trouve que cela rajoute du tempo à la technique qui en manquait un peu, car trop découpé en deux phases différentes. Je crée tu envois, là nous pourrions surprendre l’adversaire si par exemple j’envoyais le projectile sur lui, qu’il l’esquive et toi tu le reprends de l’autre côté. Enfin c’est une idée d’amélioration... qu’en penses tu ? »


_________________
Frapper le métal [Ft Akagi] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Frapper le métal [Ft Akagi] Empty
Lun 5 Avr 2021 - 14:49
Prenant l'initiative de la création de la technique, Akagi se lança dans des explications auxiliaires et sur une variation de la technique évoquée lors de la soirée. Akio ouvrit grand ses oreilles afin de comprendre où voulait en venir son camarade. Terminant son thé, il ne cessa d'acquiescer aux propositions de son équipier. En effet ajouter une dose de surprise et de dynamisme serait plus que bénéfique aux deux protagonistes. Tout ça grâce à un ballon. Vive le sport.

Akio se leva alors avant de s'avancer vers le Métaru, déterminé. Son idée était particulièrement intéressante et novatrice dans cette idée de renvoi de la balle.

« L'idée me parait des plus intéressantes : En fait nous ferions un échange comme on peut en trouver dans les sports de raquettes. Effectivement ça permettrait de répondre à une potentielle esquive de l'adversaire lors de ton lancer initial. »

Mais c'est là que l'esprit rationnel du genin entrait en piste pour ralentir un peu l'effervescence de leur création. La théorie était belle, mais la pratique le serait beaucoup moins.

« Par contre le problème va être physique : L'objet que tu vas propulser, le bloc de métal, si je le reprends alors qu'il vient vers moi, son énergie de mouvement m'empêchera de lui faire changer de direction du tout au tout, et comme lorsqu'un projectile frappe un obstacle, il risquerait d'exploser sur moi au lieu de repartir. »

En effet si le Céleste renvoyait le bloc à l'opposé du sa direction, il passerait surement au travers et se retrouverait bêtement blessé. Ce n'était pas là l'idée de la technique combinée. Se mettant à réfléchir rapidement, il commença à avoir son Toc nerveux, venant joindre son pouce à chacun de ses doigts, de façon successive et rapide. Le moyen le plus clair de répondre à cette problématique était de ne pas impacter par un coup le bloc mais plutôt de le rediriger. Sauf que cette hypothèse était balayée car elle faisait perdre tout son sel à l'idée originelle...

« Et si lorsque tu propulsais le bloc vers l'adversaire, tu lui faisais une faiblesse plein axe. L'adversaire s'attendrait à une attaque ninjutsu monocible basique, sauf que j'arriverai à ce moment là dans ta direction, opposée à l'adversaire, pour frapper le bloc. Il exploserait et les éclats voleraient pour venir entailler l'adversaire derrière moi. Même si la technique aurait des faiblesse évidentes. »

Le soucis c'est que ce n'était pas une recette miracle et pour cause, l'attaque aurait une zone morte, dans l'ombre du Kentoku. Elle frapperait donc en V et non pas en cône plein. Mais au moins, physiquement, elle respectait les lois de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Frapper le métal [Ft Akagi] Empty
Mer 7 Avr 2021 - 15:08
En effet Akio mettait le doigt sur une problématique importante de l’idée du Metaru. Une balle pouvait être renvoyé car son élasticité permettait à sa matière de se déformer et de s’écraser sur la surface qui lui imprimait un nouvel effort et une nouvelle trajectoire. La balle se déformant sous sa propre inertie avant d’être propulsé avec une nouvelle énergie, celle déployée par la personne renvoyant le coup. Avec du métal cela relevait de l’impossible. Le Metaru pouvait créer des matériaux dotés d’une élasticité importante mais rien de comparable à ce qui était nécessaire pour ne pas se briser à un arrêt forcé ou évitant d’endommager son coéquipier lors de l'impact pour changer la trajectoire du projectile. Akagi réfléchit aux paroles de son coéquipier.

Ainsi le Kentoku proposait plus ou moins de trancher le projectile en deux une fois celui-ci envoyé pour surprendre l’adversaire. Akagi était mitigé. L'idée du Metaru se voulait surprenante car l’adversaire devait potentiellement esquiver deux fois le même bloc de métal. Dans l’aménagement logiquement fait par Akio, le projectile serait envoyé vers l’adversaire et ensuite détruit pour devenir une multitude de lame mais qui aurait une zone morte permettant une esquive facile si d’avance l’adversaire avait le temps de décelé ce point faible, le tout se déroulant tout de même à grande vitesse.

Le Metaru n’était pas satisfait. Il sentait que lui et son coéquipier pouvait créer quelque chose de plus innovant et déstabilisant. Il fit part de sa réflexion au Kentoku, il ne voulait pas se presser à créer quelque chose qui serait finalement peu utilisable et inutile en combat :

« Je comprends ta proposition, elle est logique au vue de la dynamique du mouvement mais je pense que cela ajoute trop de faiblesse par rapport à notre idée de départ qui n'était pas réalisable je m'en rend compte. Je préfère presque revenir sur les blocs de métal immobiles que tu exploserais au moment opportun dans ce cas. Mais je pense que l’on peut trouver mieux… »

Akagi regarda dans le vide comme à l’accoutumé quand il réfléchissait. De ces souvenirs Akio savait utiliser le fuinjutsu, le henge, son affinité était le doton et surtout il était expert en taijutsu utilisateur des portes célestes. Lui-même utilisait le kinton, le raïton et le bukijutsu au corps à corps. Le genin sentait, qu’ensemble il pourrait marier leur capacités pour faire quelque chose d’inattendu. Une idée saugrenue vint à l’esprit d’Akagi, virage à cent quatre vingt degrés de ce qu’il voulait faire jusqu’ici.

« Akio, tu vas penser que je saute du coq à l’âne.. je sais qu’on parlait d’utiliser tes déplacements rapides et puissants suite à ouverture d’une porte et ma maitrise du kinton. On était partit naturellement sur nos domaines de prédilection mais je pense à autre chose totalement. On va faire un truc inattendue.. enfin je pense que ça l’est… »

Akagi sentait qu’il tenait quelque chose. Il ne savait pas encore quoi ni comment mais une idée germait dans sa tête et l’excitation le gagnait :

« On va créer un jutsu mêlant doton et raïton!! »

L’idée exposée comme ça paraissait saugrenue, les deux éléments étant tellement opposés. Le doton naturellement faible face au raïton, il paraissait peu probable d’amalgamer les deux sans perdre l’impact du doton et pourtant Akagi pensait cela faisable.

« Plusieurs idées peuvent découler de cette déclaration, à nous de créer la bonne.. exemple... tu pourrais créer une vague de doton avec une base faible que je pourrais détruire avec un éclair ainsi faisant tomber la masse de doton sur la cible. Ou pour rester sur l'idée initiale, tu pourrais envoyer un rocher vers l’adversaire et moi l’exploser en une dizaine de pierre grâce à un éclair. Cela reviendrait à ce qu'on imaginait mais sans la contrainte d'utiliser les portes pour toi.

Qu’en penses tu l’idée n’est pas figée, je sais je sors un peu ça du chapeau.. mais la fragilité du doton face au raïton pourrait être un atout inattendue dans notre équipe ! »

_________________
Frapper le métal [Ft Akagi] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Frapper le métal [Ft Akagi] Empty
Mer 14 Avr 2021 - 11:26
Un virage serré. Voilà ce que venait de réaliser la réflexion des deux coéquipiers. D'une technique impactante physiquement basée sur leurs particularités, voilà que l'idée arrivait sur une combinaison de leurs affinités. En effet ainsi plus besoin de se creuser la tête à trouver des parades à des phénomènes physiques des plus handicapants. Restait donc à laisser libre cours à la visualisation d'un mélange Doton-Raiton et ce malgré le rapport de force existant entre les deux éléments.

Les premières idées provinrent d'Akagi, bien décidé à montrer à son collègue son envie non dissimulée de voir les deux genins unir leurs forces. L'idée de base du Métaru était bonne et cohérente : jouer sur la faiblesse de la terre face à la foudre pour surprendre, avec une vague de boue. Intéressant mais énergivore. Le ninjutsu d'Akio n'était pas très développé, il n'était pas non plus particulièrement habile dans ce domaine. Cependant ce prémisse augurait d'une ambition certaine pour le duo. Ecoutant savamment son binôme, le Céleste leva son regard sur ce dernier lorsqu'il évoqua une technique n'étant pas sans rappeler leur objectif initial.

Il se décida à prendre la parole pour enfin donner son avis, essayant de contribuer à l'échange en argumentant sa proposition.

« Le fait d'envisager reproduire notre idée initiale avec nos affinités me plait. D'ailleurs j'aimerais préciser l'intérêt de la technique dans mon esprit : elle doit permettre, non pas de blesser de suite l'adversaire, mais de nous permettre de l'atteindre pour ensuite, nous, le blesser. »

Il marqua un temps de pause, laissant l'image de sa technique imprégner son esprit pour pouvoir mieux l'exposer.

« Un projectile de Doton, explosé en petits éclats par ton Raiton. Il pourrait les faire accélérer ? Imagine un bon nombre de projectiles doton arrivant à très grande vitesse. L'adversaire serait pris au dépourvu, impossible d'ériger un mur en si peu de temps. Et en deuxième lame, nous. Arrivant à pleine charge sur lui. Une diversion des plus gênantes en somme. »

Son explication était la plus simple possible. Et envisager ce genre de technique permettait au duo de gagner en marge de manœuvre lors d'un affrontement où souvent, venir au corps à corps relevait du tour de force. Pourtant, Akagi comme Akio étaient particulièrement à l'aise dans ce domaine. Il fallait donc jouer sur leurs atouts et obtenir de quoi les supporter dans leurs actions. C'est ainsi en tout cas que le Genin aux cheveux blancs envisageait son Ninjutsu. Il n'avait pas encore les compétences pour entrevoir une utilisation bien plus poussée de ce domaine pourtant répandu dans le milieu Shinobi.

Il attrapa une pomme avant de croquer allègrement dedans. Bien mûre et juteuse, elle faisait le plus grand bien au Céleste qui ne cessait d'observer son camarade, en attente de sa nouvelle réaction et de savoir si, enfin, ils avaient en vue une idée précise de ce qu'ils voulaient atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Frapper le métal [Ft Akagi] Empty
Ven 16 Avr 2021 - 10:09
Intéressant. Une diversion, voilà ce que proposer Akio. En somme leur technique ne serait pas assez puissante pour infliger de lourds dégâts mais elle obligerait l’adversaire à se couvrir un instant. Instant utilisé par les deux compères pour l’acculer au corps à corps. Akagi pensait qu’ils tenaient vraiment quelque chose désormais. Restait à savoir si en pratique cela serait cohérent. Le céleste lui demandait si le Raïton pouvait en plus de créer de multiple éclats de pierres, les faires accélérer sous son impulsion. Akagi ne savait pas répondre à cette question, n’ayant jamais couplé Doton et Raïton. Il savait que son affinité lui permettait de booster sa propre vitesse et ses réflexes mais de là à transposer ses effets sur un matériau qui lui était antagoniste par nature, le genin en doutait. Cependant ça valait le coup d’essayer, s’il envoyait un éclair assez large englobant l’ensemble de la roche envoyée par son partenaire, peut être que l’éclair propulserait la roche en plus de la détruire.

Akagi reprit lui aussi l’un des nombreux fruits amenés par son coéquipier afin de se désaltérer, il ne voulait pas se précipiter dans sa réponse à Akio. Celle-ci lancerait sûrement le début des essais pour créer leur technique combinée et le genin se laissait le temps de s’assurer qu’il n’y avait pas une autre idée plus intéressante. Après quelques minutes de réflexion, il restait sur ses positions. Il finit sa bouchée et répondit au Kentoku :

« Ok, ça me plait. Créer une technique nous permettant de nous rapprocher m’intéresse, comme tu dis jouons sur nos atouts. Je pense aussi que ça pourra semer le doute dans la tête de notre adversaire, ne connaissant pas nos aptitudes, il pensera avoir face à lui des shinobis adeptes du ninjutsu à distance et se préparera en conséquence. Un point positif en plus pour nous. »

Repensant à la question concernant l’accélération des éclats de roches, Akagi poursuivit :

« Je n’ai pas toutes les réponses... je n’ai jamais essayé de faire accélérer une roche.. Je dirais que sur le papier si tu envois en premier ta roche et que je lui envoie un éclair dans la même direction, celle-ci sera accéléré en plus d’être réduite en de multiple pierres. Dans tout autre position je ne ferais qu’exploser la roche avec mon éclair. Mais autant entrer dans la pratique ? qu’en penses tu nous verrons bien le résultat ! »

Akagi se leva, il s’étira légèrement et s’écarta du panier garni amené par son coéquipier. Le temps du repas était fini. Tout deux aux bords de découvrir ce qu’amènerait leur collaboration à l’équipe, le Metaru sentait la hâte monter. Innovant dans leur approche de la combinaison, Akagi se demandait bien comment se comportait le doton en l’utilisant de façon précise avec le Raïton. Leur entente verbal jusque là avait été parfaite, chacun amenant sa pierre à la discussion et ouvrant leur champ de possibilité au maximum. Le débat avait été riche et intéressant pour aboutir à une technique inédite. Maintenant restait à voir si leur entente se poursuivrait dans la pratique :

« Je pense qu’il faut que l’on procède ainsi, crées une roche que tu propulses devant toi vers l’arbre le plus proche, Akagi montrait du doigt un arbre déjà sur le déclin portant peu de feuille alors que l’été battait son plein, et j’attendrais jusqu’à peu de temps avant l’impact pour l’accélérer et l’exploser en éclats de roches avec un éclair. »

Restait à savoir si les deux compères seraient synchronisés, est ce que le Metaru arriverait à toucher la roche en plein vol, en attendant le moment adéquat pour surprendre leur adversaire imaginaire. Restait à essayer pour le savoir.
HRP:
 

_________________
Frapper le métal [Ft Akagi] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Frapper le métal [Ft Akagi] Empty
Sam 24 Avr 2021 - 17:51
Alors le duo devait faire une expérimentation en temps réel ? Savoir si il était possible ou non de par le raiton d'accélérer un projectile... Augmenter sa vélocité du moins ? Le seul moyen de savoir réellement ce que la technique pourrait donner était de se lancer dans l'exercice pratique. Comme d'habitude, ça allait être mère nature qui allait subir les tests multiples des deux genins jusqu'à la mise au point finale de leur technique combinée.

Akio ne trouvant rien à redire à son comparse commença à s'éloigner de la cible pour se poster à une distance raisonnable en cas d'affrontement à base de ninjutsu. Il commença à effectuer des mudras, presque ceux de sa seule technique offensive à base de doton. Juste le dernier signe différait. Posant ses mains au sol, un projectile de bonne taille se propulsa vers la cible de fortune, comme pour achever ce végétal en souffrance. Rien que visuellement, on sentait le bloc de roche fragile, prêt à exploser en plusieurs morceaux. Pourtant il était clair que les arrêtes voulues par le Céleste seraient aiguisées à souhait. Un adversaire prit par surprise s'en sortirait avec des lacérations sur toutes les zones touchées.

Lorsque le rocher fut bientôt arrivé à destination, Akagi fit comme il le voulait : il lança son projectile raiton pour exploser le bloc de roche et le faire accélérer. Sauf qu'au moment de l'impact, deux choses se produisirent : premièrement le bloc explosa bien, mais dans des directions complètement aléatoires, ce qui venait d'une faute clair du shinobi aux cheveux argentés. Deuxièmement les débris ainsi explosés se furent pas le moins du monde accélérés, et ceci venait clairement d'un problème de dosage dans l'intensité et de l'angle d'impact de la part du Métaru.

Tirant des conclusions du premier essai, Akio décida de faire part de ses observations à son camarade.

« Pas mal du tout pour un premier essai. J'ai voulu créer des failles de façon à libérer des morceaux dangereux, mais ce n'est pas le plus optimal. Je vais créer des arrêtes sur le projectile de façon à ce que lorsqu'il se brisera sous l'impact, tous les débris aillent dans le bon sens. Ensuite... »

Il marqua une pause avant d'attaquer l'analyse du mouvement de son comparse.

« Oublie donc l'idée de faire accélérer les projectiles. Les imbiber de raiton change leur caractéristique d'une autre façon. Regarde les impacts au sol. »

Akio montra du doigt une terre entaillée de bien belle façon en plusieurs endroits.

« Le Raiton augmente leur taux de pénétration. Et c'est très ben comme ça. Régule un peu mieux l'intensité de ton projectile, qu'il ne soit pas trop violent mais très versatile afin qu'il donne ses propriétés à chaque morceau. De la même façon, ton angle est encore plus perfectible, de quelques degrés, rien de plus. Je vais corriger les arrêtes pour que le tout concorde mieux. Je me replace et on recommence. »

Le Kentoku fit un signe amical de la main pour lui faire comprendre que pour un premier essai, ils étaient déjà plutôt sur la bonne voie. Il repartit à son emplacement initial avant de tenter de nouveau leur technique. Il exécuta ses mudra encore plus rapidement et cette fois-ci un projectile plus compact ayant des faiblesses bien définies en cercle sur le devant fut propulsé vers ce pauvre arbre, témoin de l'acharnement des deux coéquipiers.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Frapper le métal [Ft Akagi] Empty
Lun 26 Avr 2021 - 17:11
De leur premier essai découla quelques ajustements, Akio de son côté devait retoucher sa pierre afin que l’éclair n’entraine pas une explosion des morceaux dans tous les sens et Akagi de son côté se devait de revoir la puissance de son éclair et il pensait sa forme. Le Céleste analysant la prestation de l’équipe, Akagi n’eut rien à redire de celle-ci. Il était toujours agréable de travailler avec une personne à l’intellect développé pour ne pas avoir à perdre du temps en discussion et explication.

Sans plus de mot, Akagi se replaça pour un nouvel essai. Guettant l’instant où Akio enverrait sa roche vers la cible qu’ils avaient convenu. Le Metaru se plaça proche du Kentoku afin de pouvoir envoyer son éclair au bon moment, il réfléchissait en même temps pour déterminer quelle puissance il enverrait. Pour le premier essai, le roux était resté sur un éclair qu’il créait déjà via une technique qu’il connaissait et n’avait pas changé son voltage souhaitant partir d’une base connue afin de deviner plus aisément les ajustements à faire par là. Le genin décida de donner une forme plus ronde à l’amas d’éclair qu’il enverrait comme une petite bille de foudre plutôt qu’un éclair. Il serait bien plus précis dans le point qu’il toucherait et la foudre se libèrerait dans tous les sens à l’impact de façon homogène et non plus dans une seule direction comme ce fut le cas précédemment avec cet éclair effilé qu’il avait envoyé.

D’un signe de tête il signifia au genin aux cheveux blancs qu’il était prêt. Le metaru se préparait et envoya les mudras peu de temps après que son coéquipier commença les siens. Un projectile de roche apparu, dont les zébrures marquant les faiblesses de celui-ci se retrouvait en cercle sur la face avant. Le projectile fut envoyé vers l’arbre mort qu’ils avaient pris pour cible. Akagi se concentra pour créer son orbe de foudre et une fois que celle-ci fut prête et que le projectile était presque sur la cible il l’envoya sur ce dernier.
La roche explosa et plusieurs proctiles acérées se plantèrent dans celle-ci. Cependant un certain nombre furent encore projetés sur le côté. Le Metaru réfléchit un instant et une idée lui venue :

« Akio, tu pourrais créer un projectile fais de deux roches différentes, une première couche qui servirait à se désintégrer pour empêcher que l’explosion face changer de trajectoires à certaine partie du projectile principal une fois atteint par ma foudre. Le projectile principal enrobée de cette première couche se désintègrerais aussi mais en gardant l’inertie de ton jet pour l’ensemble de ces parties.
De mon côté je retoucherais encore légèrement l’orbe pour concentrer le relâchement de l’énergie sur l’avant de celle-ci.»


Akagi réfléchissait tout en parlant, une autre idée lui vint dans la foulée :

« Comme tu as pu le constater sur le deuxième essai j’ai changé la forme de ma foudre avec cette forme ronde. On pourrait profiter de cette forme et de ta deuxième couche de roche pour autre chose ! La première peau rocheuse servirait de « conduit » pour amener mon orbe de foudre à la position optimum contre la roche principale ! Et ainsi si tu fais plusieurs orifices, je pourrais envoyer celle-ci de différentes positions nous affranchissant de l’obligation d’être l’un proche de l’autre où tout du moins presque aligné. Je pourrais toucher la roche perpendiculairement et ma bille de foudre trouverait son chemin grâce aux galeries internes que tu aurais aménagée. Les galeries amenant l’orbe au point centrale de la face arrière de la roche principale.»

Enfin satisfait de l’idée, il fit signe à son partenaire de s’y mettre et se décala de celui-ci sur la gauche. Il prépara les mudras et ajusta encore un peu la forme de sa bille suivant ses propres paroles, sculptant une légère pointe à l’avant de celle-ci afin de créer un point focalisant le transfert d’énergie à l’impact.

_________________
Frapper le métal [Ft Akagi] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Frapper le métal [Ft Akagi] Empty
Ven 30 Avr 2021 - 13:08
Le second essai, après avoir effectué les modifications suggérées par Akio, fut de bien meilleure facture que la tentative initiale. Certains éclats allèrent se planter avec vélocité dans le tronc d'arbre qui était désigné comme cible. Sauf que comme toute tentative, il était encore envisageable de la faire progresser, de faire en sorte d'optimiser la propulsion des projectiles. C'est Akagi qui décida de prendre le relai et d'apporter sa vision des choses pour accentuer la dangerosité de la technique combinée entre les deux coéquipiers.

Akio, écoutant calmement en se plaçant face à son camarade, mémorisait ses paroles et essayait de visualiser ce que le Métaru pensait optimisé. En soit la façon qu'il avait eu de l'expliquer paraissait claire et logique. Le Céleste n'y trouva rien à y redire et acquiesça simplement de la tête. La forme arrondie de son lancer Raiton convenait parfaitement. Akio commença à exécuter des mudras pour établir une forme de doton parfaite : de la terre se souleva dans les airs avant de venir s'agréger pour réaliser une structure des plus particulières. Sorte de dodécaèdre, polyèdre à douze face, il comportait des couches de roches complexes et des embouchures pour recevoir le projectile de foudre de l'ainé du duo.

« Ok je vois où tu veux en venir... J'ai cette forme géométrique en tête qui devrait convenir à nos attentes. Tu pourras envoyer ton projectile de n'importe quel angle. La terre et les arrêtes sont travaillées pour exploser dans le sens d'arrivée de ton raiton. Essayons ainsi. »

C'était à son humble avis la forme la plus optimisée pour avoir comme finalité ce que les deux équipiers envisageaient. Le nombre d'arrêtes permettait une acceptation assez simple de la fracturation, tout en restant plutôt ordonné. Dans l'état, ça facilitait la gestion des projectiles des deux genins, qui n'aurait finalement qu'à emboiter les diverses pièces du puzzle pour donner corps à leurs envies. Economie de temps, de placement et de chakra. L'alliance parfaite.

« Théoriquement ce sera notre dernier essai. Prépares-toi coéquipier ! »

Son collègue était d'ailleurs déjà prêt à relancer le tout. Les mains prêtes à exécuter leur fameuse chorégraphie. Akio vint se placer correctement avant de réaliser à nouveau les mudras qu'il venait de tester. Vint se créer alors face à lui un objet similaire au précédent avec ses douze faces qu'il propulsa direction l'arbre face à lui. Restait à voir si l'efficacité allait être au rendez-vous. Mais c'était évident qu'ils touchaient au but. L'objet de terre durci et troué vola au travers du champ de tir direction la cible. Ne restait à Akagi qu'à l'exploser par l'envoi de son raiton. Pour faciliter encore un peu plus le tout, Akio avait ralentit volontairement son bloc de roche. Il ne devait pas être trop difficile à atteindre.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Frapper le métal [Ft Akagi] Empty
Sam 1 Mai 2021 - 17:10
Le moment décisif approchait, tous deux avaient apporté les modifications nécessaires à leur création respectives pour pouvoir espérer observer l’effet escompté lors de l’impact de sa foudre sur sa structure rocheuse. Akio avait assimilé la proposition d’Akagi rapidement comme à son habitude et l’avait même optimisé dans la foulée en créant un monticule ayant une forme géométrique complexe. Celle-ci servirait à ce que la bille de foudre d’Akagi une fois conduit au point d’impact, qu’importait l’angle d’envoi, propulserait les multiples éclats de roche tous dans le même sens.

Le projectile du céleste envoyer plus doucement que précédemment vers la cible, Akagi créa sa bille de foudre concentré, se concentrant sur le moment opportun et sa cible en mouvement. L’arbuste mort déjà sévèrement endommagé de la dernière tentative presque fructueuse n’était plus qu’à quelques mètres quand Akagi envoya sa foudre sur la roche du Céleste. La bille entra par l’une des ouvertures prévues à cette effet et toucha une des arrêtes du dodécaèdre rocheux du jeune taijustuka. Le projectile explosa en une dizaine de morceaux de roches acérés qui transpercèrent sans pitié l’arbre déjà mort. Celui-ci dans un craquement sourd s’effondra complètement au sol des suites de cette attaque qui confirmait la fin de ses jours.

Le metaru satisfait cette fois-ci du résultat se rapprocha de son coéquipier et lui tapota l’épaule.

« Beau boulot Akio. J’ai presque hâte de me retrouver dans une situation où on pourrait l’essayer réellement maintenant, fit il dans un clin d’œil. »

Se rapprochant des victuailles ramenées par son coéquipier, il saisit une gourde d’eau et se désaltéra. La journée c’était plutôt bien déroulée. Ils avaient retouché l’idée initiale mais pour le mieux d’après le Metaru et la technique qui en découlait en étonnerait plus d’un. Amalgamer deux affinités si antagonistes peu de shinobi l’aurait essayé de l’avis du forgeron. Il était heureux d’avoir pour coéquipier Akio, dont l’esprit d’analyse et la créativité n’était plus à prouver. Il croqua dans une pomme et regarda à nouveau son coéquipier, bientôt serait l’heure de se séparer mais avant de partir il lança :

« Faudra qu’on propose un nouveau combat à Aizen-senseï, il serait étonné des progrès qu’on a pu faire.. et cette technique combinée, il ne s’y attendra surement pas. Marquant une courte pause il continua sur d'un ton amical mais ferme,D’ailleurs toi aussi j’ai envie de t’affronter »

N’attendant pas de réponse à cette dernière affirmation, Akagi s’agenouilla et rangea dans le sac amener par Akio, la nourriture restante. Il se leva et tendit le sac à son coéquipier, épousseta sa cape et regarda se dernier dans les yeux. Sa détermination était réel et malgré l’entente entre les deux coéquipiers, le Metaru sentait l’envie de comparer leurs capacités grandir au fur et à mesure que son respect pour le céleste grandissait. Souhaitant se prouver à lui-même que son métal était bien plus résistant que les poings du shinobi au cheveu blanc. Akagi se retourna et prit le chemin de sa demeure. Une bonne journée de travail abattu, il eut une pensée pour l’examen chuunin qui se préparait, là il pourrait comparer ses capacités à celle de ses camarades, là il devra prouver avoir rattraper son retard.

_________________
Frapper le métal [Ft Akagi] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi

Frapper le métal [Ft Akagi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: